Soutenez le forum !
1234
Partagez

Brûlant et glacial [YUKI K.]

Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Sam 23 Nov 2019 - 22:03
Il faisait un froid de canard, et il avait le bout du nez très rouge et surtout gelé. A chaque fois qu'il respirait à travers le cache nez tout noir et bardé de métal, le petit ninja créait de la fumée blanche et opaque. Il portait une tenue d'un noir intégral, avec un large hakama, de lourdes géta accompagnées d'une paire de chaussettes molletonnées. Le manteau qu'il avait choisit avait de fins fils d'or qui constituaient ses coutures. Subtil et délicat, comme lui quoi. On rigole. Il avait un pas décidé et personne n'osait se mettre en travers de sa route. Ses longs cheveux blancs battaient le vent comme claquaient les drapeau de Mizu au dessus du village. Ses mains étaient gantées et dépassaient des bandes blanches jusqu'à ses coudes.

Derrière son dos, de travers, pendait Kyameru, en pleine possession de ses moyens malgré la rudesse hivernale. Elle lui tenait chaud, tant et si bien qu'il avait quelques gouttes de sueur qui perlaient sur ses tempes. Tout le monde se gelaient le cul, et lui pavanait tranquillement avec sa lame Shakuton comme un radiateur unipersonnel.

S'il avait autant d'ardeur à sortir de chez lui malgré tout, c'était qu'il avait eu le choix entre ça et rester dans la même pièce que cette mégère que lui avait envoyé le chef de la main noire. Un mariage contraint qu'il avait dût passé pour s'approprier de la puissance dans le désert de Kaze no Kuni. La blondine avait tout d'une sacré petite conne selon son propre avis, et il ne la supportait pas plus de dix minutes par jour.

Fort heureusement, il avait beaucoup a faire dans le village, de part son appartenance au clan des sabreurs, comme de sa récente intégration dans l'équipe du Nobuatsu-sama. Il était donc en première ligne régulièrement, comme aujourd'hui.

Le défi ? Combattre en duel singulier la chef du clan Yuki. Kaya, la magnifique perle des neiges. Une beauté glaciale contre un type chaud comme la braise. On allait bien voir qui du chaud ou du froid serait le plus puissant. Il se présentait à la fois inquiet et confiant en ses capacité. Inquiet parce que la dame de glace avait une terrible réputation de guerrière, en plus d'être une diplomate hors paires.

- Kaya-sama ? Je suis l'élève de Saji, vous m'avez convoqué pour tester vos nouvelles techniques en situation réelle c'est bien cela ?

Il faisait noir dans le dojo, et à cet heure, il n'y avait pas un rat dans le navire. Il ne restait plus qu'à attendre la dame blanche, et voir si le capitaine allait sombrer à la barre, ou bien dompter la tempête.




_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Brûlant et glacial [YUKI K.] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Mer 4 Déc 2019 - 0:00

Il ne faisait jamais vraiment beau dans ces terres brumeuses et humides. Ce n’est pas pour rien qu’on y trouvait un clan comme celui des Yuki, originaires de Mizu no Kuni. Kaya, de par sa maîtrise du hyoton comme capacité héréditaire, était plutôt à l’aise avec le froid. D’ailleurs, c’était souvent ce qui choquait les gens en premier: la voir habillée comme au printemps alors que la neige menaçait de recouvrir les toits du village. Elle était belle, et elle appréciait le montrer.

Cheffe du clan Yuki, son crédo était de rétablir des relations saines entre les clans du village caché de la brume. Il y avait eu des grandes tensions entre ces derniers, mais désormais le calme était revenu. Même si un Kaguya aux idées bien arrêtées avait failli faire basculer ces relations, c’était pour l’instant plutôt stable.

Du coup, elle avait accepté d’aider l’élève de Saji, avec qui elle devait s’entraîner en privé. Il avait une chance certaine, car ce n’était pas donné à tout le monde de se retrouver à partager un tel moment avec l’une des heidan du village. C’est tout naturellement qu’elle se rendit au grand dojo, habillée dans sa tenue de combat habituelle: un haut blanc assez court mettant largement en évidence son décolleté et son ventre plat, ainsi qu’un pantalon de la même couleur très moulant lui permettant de ne pas être gênée dans ses mouvements. Une petite fourrure blanche était posée sur ses épaules, et ses jolies pupilles bleues suivaient l’élève qui se dirigeait vers l’entrée sans avoir remarqué sa présence dans l’ombre.

Lorsqu’il s’exprima, elle esquissa un petit sourire et l’une de ses douces mains se posa sur son épaule droite, avant qu’elle ne prenne la parole.

“C’est bien moi, enchantée de faire votre connaissance.”

Dit-elle en attendant qu’il se retourne, avant de lancer un projectile de glace vers l’interrupteur allumant la lumière dans ce grand dojo.

“Je pense que l’on ne va pas réellement se combattre. Enfin, en conditions réelles, ça me paraît un peu dangereux. Pour nous, et pour le dojo. En revanche, essayer nos techniques et nos moyens de défense me paraît intéressant. Qu’en pensez vous?”

Elle proposait une sorte de petit jeu où il allait pouvoir essayer de déjouer les défenses de la jolie blonde, avant qu’elle n’attaque à son tour sur ses défenses. Le but allait de trouver les faiblesses de son adversaire afin de proposer des solutions à appliquer en combat.

_________________
Brûlant et glacial [YUKI K.] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Mer 4 Déc 2019 - 13:51
Le choc de cette rencontre allait sûrement raisonner pendant des mois dans le Grand Dojo. L'un des sept, et l'une des Heidan s'entraînant ensemble, cela ferait surement émule dans le petit monde Shinobi. Tout le monde se connaissait de peu ou de proue, chacun ayant conscience que le pouvoir c'est le savoir, que ce soit le savoir universel ou le savoir être, cela n'y changeait pas grand chose. Il avança dans l'obscurité, d'un pas malhabile et mal assuré. On eut dit qu'il bégayait déjà face à la blondine, alors qu'elle n'avait pas encore fait son entrée. Sa voix porta contre les murs nus de la salle, et résonna sans rencontrer la moindre résistance dans l'air.

Soudain, une voix retentit derrière lui, alors que rien ne laissait présager que la Heidan était déjà sur les lieux. Après tout, c'était fort possible, car il n'avait aucune expérience dans la sensorialité, et que malgré une ouïe fine et un odorat aiguisé, Kaya restait une spécialiste du déplacement furtif, comme tout ninja qui se respecte.

- Aaaa-Kaya-sama ! Vous m'avez fait une peur bleue ! Qu'il lâcha en se retournant, et puis d'un seul coup, son souffle fut coupé. Elle avait de long cheveux blond et soyeux, qui lui descendait au niveau des épaules. Sa poitrine était généreuse, ses courbes, affolantes. Sa bouche n'était que le parangon de la sensualité, une vraie mère poule et généreuse avec ça. Il déglutit en repensant au boulet qu'il se traînait depuis quelques jours à la maison, et ne pût s'empêcher de comparé, même si c'était mal. Le principal quand on faisait le mal, c'était de le faire bien.

- Eh bien...euh ... erf ... Kaya-sama, ce que vous jugerez bon de me montrer, et pour ce qui est du programme, je le laisse entre vos mains expertes en tout domaine. Il s'avança vers elle, tendant la main vers la beauté fatale de Kiri no kuni.

Il s'avança jusqu'au cercle de cordes tressées qui composait une sorte de ring, et à l'intérieur de laquelle la plupart des combattants se faisait face.

- Je propose néanmoins que nous débutions tout de suite. Fit-il en dégainant Kyameru, un véritable bijou de magie et de technologie de la forge. Le "Chameau" était une lame de soixante centimètres, droite et à double tranchant. Sur sa poignée en bois vernie, était dessiné à la feuille d'or l'animal totem de la légendaire épée, qui était également son surnom. Au départ, on avait pensé à l'appeler "Buranku o kanetsu suru burēdo" littéralement "l'épée qui chauffe à blanc" mais c'était bien trop long pour être retenu. L'air commença à chuinter sous les moulinets qu'effectuait Jiro.

- Alors, c'est quand vous voulez, Heidan ! ... Je suis prêt !

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Brûlant et glacial [YUKI K.] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Mar 10 Déc 2019 - 21:30

La jolie blonde, qui était aussi entre autre Heidan de Kiri, s’était retrouvée l’espace d’un instant face à une statue de pierre au regard et à l’expression figée. Visiblement, la vision de sa personne ne l’avait pas laissé indifférent. Est-ce le fait de rencontrer une personnalité de Kiri, ou simplement son physique qui l’avait perturbé? Elle n’avait pas pu s’empêcher d’afficher un petit rictus amusé suite à sa réaction d’ailleurs.

"En tout domaine? N’exagérons rien, j’ai tout de même certains domaines de prédilection."

Elle le voit se placer dans cet espace assez restreint où les experts en taijutsu aiment s’en donner à coeur joie, et c’est alors qu’elle pouffa de rire en le regardant avec ses pupilles glaciales en train de se préparer à combattre immédiatement. Ce fameux regard, cependant, glissa sur son arme qu’elle n’avait encore jamais vue, mais qui semblait redoutable, d’aspect en tout cas. Les sabreurs aimaient toujours soigner la présentation de ce qui leur servait à exprimer leur art.

"Par exemple, le corps à corps, en combat, n’est pas vraiment quelque chose avec lequel je suis à l’aise alors vous risquez de m’attendre longtemps."

Elle lui lança cette petite phrase avec un certain humour, avant de se reculer encore davantage, plus rapidement, avec une grande agilité qui ne laissait planer aucun doute sur ses capacités de déplacement.
Quelques mudras réalisés à la vitesse de l’éclair plus tard, la voilà qui généra à la suite trois pics de glace acérés qui se virent propulsés à toute vitesse vers le sabreur, chacun en direction d’une partie différente de son corps. Visage, torse, et jambes.



"On va tester tes réflexes dans un premier temps…"

Dit-elle avec un petit sourire, observant les réactions qu’allait avoir le jeune sabreur dont elle voulait tester les défenses face à des techniques certes peu puissantes, mais rapidement exécutées.

_________________
Brûlant et glacial [YUKI K.] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Mer 11 Déc 2019 - 18:14
Il fréquentait le haut du panier, et il ne parlait pas de ce qui se trouvait plus bas que la ceinture. N'en déplaise à certains, le plus impulsif, le plus chaud de tout les ninjas, rencontrait l'une des dignitaire les plus fraîche de tout le Yuukan -dans tout les sens du terme, et cela allait faire des étincelles, à n'en point douter. Le duo de choc échangea donc quelques politesse, regain de civilité dans un monde brutal et sans vergogne.

- Je vous prie de croire que je suis vos agissements avec beaucoup d’intérêt, merci de ce que vous faites pour le village, Heidan ! Fit-il en souriant, baissant ostensiblement la tête pour saluer ses efforts, ses missions et ses actions d'éclat. Elle forçait le respect du loubard aussi, car elle réussissait à s'imposer dans un monde d'homme tout en gardant sa grâce féminine. Elle avait des muscles bien dessiné, un air radieux, et un charisme intense. Il semblait éblouit par tant de sensualité refoulée, tant de compétence démontrée, tant de puissance affichée.

- Je vois, nous allons donc voir si je peux me débrouiller sur les longues distances.
Fit-il en souriant.

Il recula derrière le ring, et accueillit avec une joie intense les premières "piques" de son adversaire comme si le dialogue était finalement lancé entre eux. Une sorte de ping pong, bien que répondre à des attaques aussi rapides et bien préparées, aussi précises et puissante à la fois, s'avérerait difficile pour le Genin.

Il sortit son sabre instantanément du fourreau, et trancha dans la longueur la première création de glace de son adversaire du jour. Il sentit le sabre crisser contre la glace, et s'y enfoncer facilement vu le soin qu'il portait à sa lame légendaire. On est le reflet de ce que l'on possède, un point c'est tout. Il se devait par statut, montrer un exemple pour la nouvelle génération, et mettre un point d'honneur à ce que Kyameru soit la plus belle pour aller danser.

Cette danse débuta par trois projectiles qu'il brisa en reculant, l'acier brillant dans la sombre structure du bâtiment. Il se faufila ensuite entre le deuxième et le troisième, toujours en donnant des coups rageur dans la glace, faisant sauter des cristaux par millier d'un seul coup.

- Et bien ... VOUS ! Je vous adore, je sens qu'on va bien se marrer aujourd'hui, pas vrais, Kyameru ? Pour toute réponse, la température augmenta autours de lui, le faisant fumer à cause de la différence entre l'air et lui. J'vous en laisse encore une d'avance ! [/b] Fit-il en remontant le bandeau qu'il avait mit au front aujourd'hui, et qui avait glissé dans la bagarre.




_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Brûlant et glacial [YUKI K.] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Ven 13 Déc 2019 - 13:45

Cet entraînement n’étant qu’un combat factice, elle prenait le temps d’observer la réaction du genin face à ses attaques. Pas surpuissantes, mais rapides. Il allait devoir avoir de bons réflexes sous peine d’avoir le droit à une séance d'acupuncture offerte par le village caché de la brume. Et elle n’était vraiment pas sûre que ces pics faisaient du bien, au contraire.

Dans la plus pure tradition des sabreurs, c’est avec sa lame qu’il décida de se défendre des attaques de la dame de glace. Cette technique si particulière qu’ils avaient était toujours agréable à observer. De la grâce et du tranchant, un duo unique et pourtant qui se mariait à merveille. Enfin, le résultat était qu’il avait réussi à dévier les attaques de la gradée de Kiri, ce qui lui arracha un petit sourire. Pas mal, pour un genin.

“Vous m’adorez déjà? C’est sympathique de votre part. En revanche, j’ai l’impression que vous avez déjà un peu chaud, je ne sais pas si c’est moi qui vous fait cet effet ou si c’est autre chose mais …”

Elle réalise alors des mudras à une vitesse réellement impressionnante. Son expérience du ninjutsu pouvait se remarquer rien que dans l'exécution de ces mouvements précis et rapides.



De la neige se met alors à se former au niveau du plafond, pour tomber autour de la dame de glace. Il était pour le moment épargné par la neige, mais s’il approchait à peine il aurait des flocons qui lui tomberaient sur les épaules. Elle pouvait ressentir les unités camouflées, mais pour le coup elle savait qu’à priori ce serait inutile. Le but était cosmétique, et histoire de faire revenir la température à quelque chose qui lui était familier.

Une beauté seule n’étant pas suffisante, l’héritière du clan Yuki réalisa à nouveau des mudras avec une aisance déconcertante pour faire apparaître deux clones. La neige cachant un petit peu la vision, les femmes firent une course en se croisant afin de ne pas révéler qui était la vraie Kaya. Se plaçant alors en arc de cercle, chacune à quelques mètres de l’autre. Cependant, l’une des trois, un clone, se mit à courir vers le sabreur tout en réalisant des mudras, jusqu’à faire apparaître des blocs de glace aux pieds de ce dernier dans le but d’empêcher tout mouvement de sa part s’il n’avait pas de technique prévue pour se débarrasser des entraves.



“Il faut savoir rester loin, mais c’est bien plus simple quand c’est l’adversaire lui-même qui n’approche pas.”

Par la suite, de nouveaux mudras étaient exécutés par Kaya et le clone resté en arrière, tandis que le troisième restait au corps à corps, prêt à se briser en de nombreux morceaux de glace tranchants si jamais il était touché au corps à corps.
Cependant, rien n’était visible à la suite des mudras. La vérité était que seule Kaya, la vraie, avait lancé un projectile. Mais ce dernier était invisible et inaudible, un véritable coup de fusil sniper. Elle savait sa technique extrêmement puissante pour quelqu’un de non préparé, et par conséquent, le projectile furtif était loin d’être aussi tranchant que ce qu’elle ferait en combat réel. S’il touchait sa cible, il ressentirait un grand choc mais ne serait pas transpercé au niveau du coeur qui était visé. Ce serait bête, pour un entraînement.



Kaya était clairement en train de montrer de quoi était capable un ninja de niveau supérieur. Son but n’était pas de se vanter, mais simplement de le confronter à ce qu’il pouvait affronter lors de mission de rang supérieur. Elle espérait juste que le choc ne serait pas trop violent tout de même.


_________________
Brûlant et glacial [YUKI K.] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Lun 16 Déc 2019 - 14:37
Cela avait pourtant si bien commencé, et pourtant , cela allait vite dégénérer. Après s'être rapproché de son adversaire du jour, il avait commencé à malaxer son chakra, le portant dans sa lame pour qu'elle lutte contre les températures négatives que dégageait la Yuki. Elle avait invoqué un blanc manteau, qui la couvrait elle, ainsi qu'une zone assez conséquente de la pièce. Il ne prêta pas attention à cette technique, pure esbroufe de la part d'un Heidan un peut trop malicieux parfois, peut être.

Pourtant, elle avait décidé de ne lui faire aucun cadeau, et de lui montrer la différence de niveau. A peine allait-il entamer un mudra pour utiliser une technique de base de son codex, qu'elle avait déjà invoquer des clones qui troublèrent sa position en courant, puis en se positionnant en arc de cercle.

- Apparemment, je ne suis pas le seul à être "chaud" ! Qu'il lâcha en grimaçant un sourire dangereusement heureux. Pourquoi c'était dangereux ? Parce qu'il était un homme plein de vices, et que ses plaisirs, tout ce qui le rendait heureux, devait rendre quelqu'un d'autre triste, ou bien froid comme un glaçon. Un point commun que nous partagions, Kaya et moi, c'était cette manie de toujours refroidir nos cibles, tout simplement j'avais une solution bien plus radicale que la sienne.

Un clone -ou bien l'original ? débarqua presque au contact, composant des mudras à une vitesse vertigineuse. Des blocs de glace commencèrent à apparaître à ses pieds, mais il eut le réflexe d'esquiver d'un bond savamment orchestré, en maître aguerris des armes blanches, qui sait que certaines attaques ne peuvent être parées.

- Il faut dire que vous ne me laissez pas beaucoup de choix, je dois toujours esquiver une attaqu- ... AAAAH!

Du rire au larme, le plaisir était devenu douleur. Frappé par un pic de glace quasiment invisible, il s'écroulait, le souffle coupé pour quelques secondes. Il déglutit difficilement, et essayait de se relever. Pendant quelques secondes il crût ne pas y arriver, et il lui fallut deux essais pour enfin être sur ses pieds, et non sur son cul. Impressionnante, elle était redoutable, il allait devoir passer à l'offensive, frapper fort et juste. Il devait se venger du coup bas.

Il fit chauffer Kyameru à son maximum, et chargea en ligne droite sur son adversaire. Il eut le temps de porter la lame à blanc, améliorant son tranchant, pire qu'une lame de rasoir. L'air froid crépita, et une fumée blanche entourait l'arme comme une aura parfaitement visible, et presque palpable. C'était un coup dur pour le jeune genin, qui continua toujours sa charge malgré tout. Il n'avait que deux solutions : vaincre ou périr. Cela avait toujours été chez lui. Pas de demie-mesure, pas de compromis, pas de faux semblants ; Il allait tout donner.




_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Brûlant et glacial [YUKI K.] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Sam 28 Déc 2019 - 2:11

Être chaude était effectivement un euphémisme en sachant la technique invisible qui allait suivre. D’apparence, la Yuki était plutôt froide, surtout dans les expressions de son faciès, mais une fois lancée, elle pouvait montrer un tout autre visage. En tout cas, lui ne semblait pas endormi pour autant. Il réussit à esquiver son immobilisation, ce qui était en soit une belle performance.

Mais alors qu’il s’apprêtait à fanfaronner suite à son esquive, Kaya le regardait avec son regard froid, imperturbable, guidant son attaque vers le torse de sa cible. Touché. La zone touchée par l’impact étant au niveau du plexus, le sabreur eu le souffle coupé, ce qui était normal. Cependant, si l’attaque avait été portée avec un niveau de dangerosité maximum, c’est à dire avec un pic aiguisé, les dégâts auraient été tout autres, peut-être même tragiques.

Les mains au sol, elle se sentit presque un peu coupable de l’avoir attaqué avec une technique de si haut niveau. Elle attendait, enfin plutôt elles, car il y avait Kaya et ses deux clones. D’ailleurs, celui au corps à corps avait reculé pour se retrouver à une distance raisonnable. Cependant, durant ces quelques secondes où il avait du mal à reprendre son souffle, Kaya hésitait à aller le voir pour vérifier que tout allait bien. Pour ne pas faire tomber sa couverture, elle et ses deux clones commencèrent à s’avancer à nouveau vers lui, lentement, avant qu’elle ne remarque que la lame était en train de faire de la fumée.

Il était visiblement plutôt en forme, en tout cas assez pour préparer une contre attaque. Chargeant l’un des clones arme à la main, il assena un impressionnant coup à ce dernier qui se brisa alors en de très nombreux morceaux de glace tranchants. Kaya avait peur qu’il se retrouve lacéré par ces derniers, et que l’entraînement soit du coup un peu trop violent. Seul un clone subsistait donc, et la jolie blonde prit alors la parole afin de calmer un peu le rythme.

“Tu vas bien?”

Demande-t-elle, avant de faire disparaître le dernier clone et donc de révéler sa présence.

“Je pense que l’on a un petit peu dévié du thème attaque défense. Nous ne sommes pas dans un combat réel, il ne sert à rien d’y aller trop fort.”

Elle réalise quelques mudras, et fait apparaître un mur de glace dont elle se sert habituellement pour arrêter les projectiles.



“Commence par essayer de passer outre cette défense, j’utiliserai des techniques un peu plus résistantes par la suite.”


_________________
Brûlant et glacial [YUKI K.] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Sam 4 Jan 2020 - 12:30
Le combat pure et dure ne semblait pas être l’apanage de la Yuki. Il faut dire qu'en tant que grande diplomate de ce village, elle devait avoir des méthodes radicalement ... Différentes. Elle proposa de changer d'exercice, après s'être excuser platement d'avoir user d'une technique aussi puissante et efficace. Il ne voyait pas le mal, chacun faisait de son mieux pour briller après tout, que ce soit pour soi ou pour les autres, on n'aspire souvent qu'à faire naître un peu de fierté dans les cœurs.

- Pas de problème, j'aime aussi les exercices qui ont goût de réel. Fit-il en essuyant les quelques égratignures qu'avait causé le clone de glace de la jeune femme. Il admirait sa force, autant que son charisme. C'était rare qu'il accepte de prendre des leçons de la part d'une donzelle, alors il goûtait et savourait le moment, et la leçon. Il avait les doigts rougis de son propre sang, et ne semblait pas s'en formaliser outre mesure, ayant l'habitude de se blesser au combat, comme à l'entraînement.

C'était un monde dangereux, il fallait faire avec, et accepter de payer le prix du sang. Ce n'était qu'ainsi que l'on pouvait vivre en paix avec son époque, tout du moins le croyait-il. Il savait très bien qu'il avait des idées très conservatrice, et qu'il devait se surveiller la plupart du temps pour ne pas exploser à la face de ces ignares de ninjas progressistes. Pour lui, la seule méthode qui valait la peine, c'était de tuer ce qui dérangeait, ou menaçait, le village. Tout le monde le savait extrême, ils ne savaient juste pas à quel point il se contenait en règle générale.

Il se concentra sur l'exercice. Une lueur de malice allumée dans le regard, il testa la dureté du mur de glace avec le pommeau de Kyameru, et pris un pas de recul.

- Voyons Kaya-dono, ce n'est pas comme si un simple mur allait me retenir... Bien sûr, il savait que la difficulté allait augmenter chemin faisant, mais il aimait ouvrir sa gueule et fanfaronner, c'était plus fort que lui. Même s'il avait la réputation d'être un taiseux, il était avant tout un bandit. Qui disait criminel, disait culture qui allait avec. Et se la péter faisait parti du package.


Il fit chauffer le Ji de sa lame jusqu'à ce qu'il rougeoie, comme une pucelle sous les avances d'un jouvenceau. Comme lui quand il avait vu Kaya pour la première fois. Il donna un coup horizontale dans le mur, et sentit la glace résister à ses avances. Il força sur ses biceps et ses triceps, et sentit céder les première couches de cristaux.

Mais apparemment ce n'était pas assez ?



_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Brûlant et glacial [YUKI K.] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Ven 17 Jan 2020 - 17:52

Ce genin ne semblait pas plus choqué que ça par l’attaque qu’il venait de subir. En effet, c’était presque s’il en redemandait en disant qu’il aimait les exercices ayant un goût de réel. Cette petite remarque lui arracha un petit sourire, il montrait du cran, et elle trouvait que c’était un réel atout pour cette recrue qui semblait avoir du potentiel. Après tout, si ce n’était pas le cas, il ne serait pas dans ce lieu en train de s’entraîner avec une Heidan de la brume. Car malgré les liens entre les grands clans du village, on ne faisait pas perdre son temps à la chef du clan Yuki sans raison.

Elle avait ensuite érigé une défense afin de voir s’il arrivait à la briser. Un mur de glace en apparence banal, mais qui était évidemment chargé de chakra. Il était assez résistant pour résister à des projectiles ou des attaques de puissance modérée. Ce n’était pas ce petit mur qui allait arrêter une attaque dévastatrice d’Inja, le Mizukage actuel aux capacités guerrières hors normes.

La jolie blonde regardait alors d’un oeil curieux et critique la réaction de ce jeune genin, dont la lame changea de couleur. Les courbes au dessus de sa lames étaient déformées et cela était une confirmation vis à vis de la température de celle-ci. Il l’avait rendue extrêmement chaude avant qu’il ne donne un coup sur le mur. La lame était impressionnante, mais son attaque l’était un petit peu moins. Si bien que son coup ne brisa pas la défense mise en place par la dame de glace. Cependant, en s’approchant du mur, on pouvait apercevoir la trace du coup sur la glace. Coup qui avait une forme arrondie à cause de la légère fonte de la glace au contact de sa lame.

“Je ne me risquerais pas à toucher cette arme… Cependant, malgré la chaleur dégagée par celle-ci, il ne faut pas oublier que bien souvent les défenses utilisées par tes adversaires seront résistantes à la simple chaleur. Il faut donc combiner cet atout avec une frappe un peu plus puissante. Je suis sûre que tu peux mieux faire, hm?”

Dit-elle en se reculant, se disant que probablement, piqué à l’égo, il allait exploser ce mur avec une technique d’une plus grande puissance.


_________________
Brûlant et glacial [YUKI K.] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Sam 18 Jan 2020 - 14:28
Bien sûr qu'il pouvait mieux faire, on ne le surprendrait plus à sous estimer une défense, sous prétexte que sa lame en était la Némésis parfaite. Quoi de mieux qu'une lame imprégnée de chaleur, pour combattre le froid glaciaire du mur cristallin ? Il reprit une forte inspiration, faisant monter en pression Kyameru. Autours de l'arme, l'atmosphère se distordit, floutant l'air qui s'y trouvait, preuve de la puissance et du contrôle sur son arme qu'avait l'Ikaku.

Il fit vite augmenter l'arme en température, si bien qu'elle passa de jaune-orangé à un blanc neigeux tout à fait convainquant : Cette fois le genin prenait l'exercice au sérieux. Un seul contact avec l'arme et vous l'auriez regretter. Comme le regretta ce mur qu'il divisa en quatre dans le sens de la largeur puis de la longueur, comme pour se prouver, et prouver au Heidan, qu'il avait encore plus de capacité que l'on aurait pû le penser.

- Je fais mieux de minutes en minutes, d'heure en heure, de jour en jour ... Tel est la voie du bushido, maître Kaya ! Qu'il fit en s'inclinant devant la jeune femme au cheveux blond, qui l'intimidait toujours autant. Il voulait une récompense maintenant, peut être qu'une petite tape sur l'épaule, ou bien simplement une petite caresse sur le haut du crâne, pourrait le contenter ? A voir le regard de prédateur qu'il adoptait quand il se tournait vers la chef de la diplomatie Kirijin, on eut douté de ce fait.

Déjà qu'il était un homme à femme, alors là, devant la pure et cristalline beauté de Kaya, rien ne pouvait arrêter ses efforts pour l'impressionner. Il rabattit sa mèche rebelle derrière son oreille, faisant danser ses cheveux opalescent comme un fleuve cascadant entre des rochers. Les rochers étant les reliefs de son crâne ovale, parfaitement symétrique, et souvent loué pour sa beauté adolescente.

Il semblait jeune, et pourtant, il n'était plus un enfant. C'était un ninja.

Et il attendait la suite.

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Brûlant et glacial [YUKI K.] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Jeu 23 Jan 2020 - 13:33


Elle avait voulu le piquer à son égo pour voir sa réaction. Certaines personnes marchent à la motivation positive, d’autres marchent à l’égo. Elle préférait en général les seconds, en général bien plus indépendants et sûrs d’eux. Et visiblement, elle avait fait mouche. Sa lame changea encore de couleur et les ondulations de l’air autour de celle ci témoignaient d’une température absurde. Ensuite, il donna un coup d’épée qui trancha enfin ce premier mur de glace, de façon assez nette. Bien mieux, effectivement.

Maître Kaya... Cette façon de l’appeler lui arracha un petit sourire, c’était bien la première fois que quelqu’un l’appelait avec ce titre. Plutôt plaisant, mine de rien. En tout cas, sa petite phrase montrait une détermination à toute épreuve. Cependant, mieux que les mots: les actions.

“Pour l’attaque, je pourrais tester ta puissance brute en faisant des défenses de glace plus résistantes encore. Mais je vais déjà voir si tu maîtrise bien ton chakra.”

La Yuki à la beauté glaciale composa quelques mudras et fit apparaître de la glace vive au sol, bien lisse et extrêmement glissante. D’autres mudras plus tard et la voilà équipée de patins à glace pour se mouvoir sur cette surface avec rapidité et aisance. Même si une bonne dose de chakra au niveau des pieds suffirait à tout bon ninja pour garder son équilibre.



La voilà qui se met à glisser sur la glace, changeant de direction de façon plus ou moins aléatoire.

“Ton objectif? Entrer en contact avec moi. Ce n’est pas si facile, tu verras. Tu vas devoir vraiment bien maîtriser ton chakra pour te déplacer aisément sur cette surface.”

Dit-elle, avec un petit sourire, en espérant secrètement le voir faire une ou deux chutes avant de réussir à se stabiliser. Une autre option tout à fait plausible était qu’il était très compétent dans la gestion de son chakra, et que ça ne serait qu’une simple modalité pour lui.


_________________
Brûlant et glacial [YUKI K.] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Mer 29 Jan 2020 - 4:25
Jiro était sans doute un excellent bretteur, capable de prouesse bien plus habile que celle des Genin de sa génération. Bien sûr, il y'avait des hommes comme Hotaru, qui le surprenait par leur puissance et leur habilité au combat. Et les démons comme Sae, qui usait de techniques plus vicieuses les unes que les autres. Mais dans l'ensemble, il faisait partie de ceux qui savait le mieux combattre à l'éppée, il n'y avait pas de doute.

Cependant, cela ne voulait pas dire qu'il était à la traîne dans d'autre domaines, comme le Ninjutsu par exemple. Jiro avait une certaine habilité à en user, tant et si bien qu'il s'était déjà illustrer contre des personnages bien plus puissant que lui, comme l'augure du clan Kaguya, Sesshu. Le match s'était terminé à égalité, les deux hommes ne pouvait poursuivre le combat.

- A vos ordres, Kaya-sama. Fit-il en fermant les yeux concentrant déjà ses pieds d'un chakra plus ou moins régulier, qui prenait des teintes orangées. A mesure que le sol se faisait glace, lui commençait déjà à glisser un peu, perdant un peu appuis. Il mit les bras en l'air, et fit des moulinets pour trouver son équilibre tout en lançant des petit "Oh la" et autres onomatopée exotiques de sa connaissance.

Il n'avait pas l'air rassuré, et sa concentration sur ses pieds était tel qu'on aurait pu douter qu'il avait écouté l'objectif de cette technique dicté par son professeur du jour. Pourtant, il répondit à la jeune dame du clan Yuki par un grognement qui voulait dire qu'il était prêt. Son équilibre retrouvé, il sortit sa lame de son fourreau, faisant remonté la température ambiante de quelques degrés tout autours de lui. C'était déjà mieux.

Sans intention meurtrière, bien qu'il ait Kyameru à la main pour des raisons d'ordre pratique, Jiro avança vers Kaya qui se déplaçait tel une furie sur la glace, tandis que lui devait lutter à chaque pas, et concentrer son chakra à des points précis de ses pieds, pour avancer de quelques mètres.

- Si vous pouviez arrêter de bouger aussi vite, cela m'aiderait un peu, dit-il dans sa barbe glabre, un petit sourire espiègle sur le visage.

Il glissa en perdant sa concentration et se retrouva sur les fesses en quelques secondes. Il maudit cette glace intérieurement et se remit sur ses pieds en usant de son chakra pour tenir debout. Finalement il s'inspira de la Heidan pour glisser vers elle à un moment propice, mais le résultat ne serait sans doute pas victorieux.

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Brûlant et glacial [YUKI K.] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Mer 12 Fév 2020 - 18:48

L’exercice proposé par la dame de glace était plutôt original, du fait de l’utilisation de la glace, mais au fond il ressemblait à ceux que certains senseï font faire à leurs élèves en marchant sur l’eau et en grimpant aux arbres sans utiliser ses mains. A la différence que dans celui ci, les chutes étaient plutôt amusantes, ce qui ne manqua pas de faire sourire la belle lorsque les bras du sabreur étaient en train de mouliner pour retrouver l’équilibre.

Il semblait clairement faire de son mieux, mais avait des difficultées à se déplacer librement sur cette surface extrêmement glissante. La glace générée par la Yuki était très pure, et sa surface extrêmement lisse, rendant toute accroche mécanique impossible autre qu’avec des lames. Seul un chakra parfaitement maîtrisé pouvait y faire se déplacer quelqu’un.

“Je ne suis pas là pour vous faciliter la vie, malheureusement.”

Elle esquissa un petit sourire avant de finalement le voir tenter une glissade pour l’atteindre. Ingénieux, mais pas suffisant pour frapper celle qui patinait sur la glace, et qui pouvait accélérer avec de réels appuis. La Yuki s’arrêta par la suite de façon assez nette, avant de faire disparaître sa fameuse patinoire. Pas besoin de continuer à le torturer de la sorte, ils avaient trouvé un axe d’amélioration dans son apprentissage des arts ninjas!

“Tu es probablement très fort, mais comme tu peux le remarquer, on trouve toujours des points faible qu’il faut faire disparaître au plus vite.”

Durant ses paroles, elle réalise quelques rapides mudras pour générer de la neige au niveau de leur zone d’entraînement. Des jolis flocons qui tombaient du plafond, et qui allaient faire une petite pellicule au sol si elle gardait sa technique active assez longtemps.



“Attaque, défense, maîtrise du chakra… Nous n’avons pas évaluer ta capacité à te réchauffer, encore!”

Dit-elle avec un air joyeux, comme s’il s’agissait d’une blague. En fait, tout ce stratagème était mis en place pour camoufler une vraie technique qu’elle était en train de réaliser discrètement. Une neige particulière tombait au milieu de la plus banale, chargée en chakra, et permettant à la femme blonde de plonger sa cible dans un puissant genjutsu. Elle voulait voir s’il arrivait à se défendre face à ce type d’attaque parfois très vicieux. Et pour le coup, la sienne était plutôt crédible grâce à la neige.



Dès alors, la dame de glace observe avec attention sa réaction, et s’il s’avère qu’il commence à souffrir du froid induit par sa technique, elle s’apprêtait à la rompre au plus vite.


_________________
Brûlant et glacial [YUKI K.] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Brûlant et glacial [YUKI K.] Empty
Ven 14 Fév 2020 - 20:40
Comme quoi même les classiques ne pouvaient être maîtrisés par tout les maestro. Comme quoi, même s'il avait une puissance brutale et dévastatrice pour la plupart, il n'avait pas encore la finesse nécessaire à la maîtrise totale de tout les paramètres, dans un combat comme dans un entraînement. Il avait fier allure, le combattant hors pairs du clan des sabreurs. Peut être était-ce pour cette raison que Saji l'avait dirigé vers Kaya, comme si quelque part, il savait qu'elle remettrait les pendules à l'heure. Il était un guerrier avec un égo très fort, alors il devait s'éprouver sur de individus d'une force écrasante, pour remettre les choses en perspectives dans la mesure du possible.

Il laissa l'exercice se terminer sans faire de difficulté, un peu soulagé que cet épreuve soit terminé, mais surtout déçu de n'avoir pas réussit à faire ce qu'on lui avait demandé. Il était très manipulable, dans la mesure ou il laissait ses pulsions guider ses pensées, et par conséquence dans une certaine mesure, ses actes. Après tout, le monde de la pensée tangible, n'était-ce pas ici bas, dans le carcan grégaire de notre peau ?

- Je travaillerais ma précision dans l'utilisation du chakra tout les jours, et peut être arriverais-je à vous attraper un jour
dit-il dans sa barbe avec un sourire espiègle en pensant au sous entendu qu'il venait de faire sans s'en apercevoir. Il laissa un peu de suspens, en pensant très fort à ce qu'il pouvait faire comme exercice pour améliorer son contrôle de la gestion du chakra. Il avait une grande réserve, mais ne savait pas comment la gérer correctement, c'était problématique.

Il se rendait compte qu'il était très loin du haut niveau de sa comparse du jour. Et cela titillait sa conscience comme une goutte d'eau tombant sur son front à intervalle régulier.

- Je crois que pour ce qui est de chauffer, je suis au point ! Fit-il en souriant, sentant une sorte de chaire de poule le prendre de l'intérieur, il se dit que c'était dût à cette neige tombant sur le terrain. Rien d'anormal. Puis il posa la main sur la garde de Kyameru, car le froid persistait, et lui ordonna d'augmenter de quelques degrés sa température habituelle. Rien n'y faisait, il avait toujours froid. Il tremblait presque, ou tout du moins en avait-il l'impression. Il regarda devant lui, mais ne voyait plus que des points blancs se former devant ses yeux, comme de la neige.

Il attrapa la garde de son arme, et fit brûler son chakra à l'intérieur de sa structure métallique, faisant monter la température brusquement, au point où la neige fondait rien qu'en approchant de sa silhouette. Il avait toujours froid à l'intérieur. Il se dit alors que quelque chose clochait, car il croyait en lui, et surtout en son arme légendaire. Il croqua son pouce, et invoqua RICO près de lui.

Dans un nuage de fumée, apparut un volatile à la superbe rehaussé d'un kimono en laine noir, et à motif floraux violets. Le pelage était blanc cassé, le reste rouge brique.

- MON DIEU JIRO, TU VEUX ME TUEEEEEEER !
Fit-il en lui lançant un de ses fameux coup de bec sur la tête, qui le sortit de l'illusion dans laquelle il était plongé. Brrrr... I-I-I-I C-C-C-AILLEH S-S-SAMERLIPOPETTE... continua-t-il en se tenant les plumes avec ses ailes, comme s'il était humain. Son regard se porta sur la beauté glaciale de Kaya, et il roucoula de nouveau comme un jeune bambin des bascour.

- Madameuuuh.... V-v-vous ê-e-etes l'aug-g-gure d'un printemps s-s-sur mon c-c-coeur ... Il s'inclina bien bas devant la princesse des glaces.

Spoiler:


_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Brûlant et glacial [YUKI K.] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas

Brûlant et glacial [YUKI K.]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant.
» [ouvert] Somnambulisme glacial
» Mentorat bien glacial | Ashitaka
» I. Sang glacial et trahison amènent au sommet. ♪ O. Shinki - TERMINÉ
» II. Sang glacial et trahison amènent au sommet. ♪ O. Shinki - 1/3 FB - TERMINÉ

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: