Soutenez le forum !
1234
Partagez

Wanna Play With Me?

Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Wanna Play With Me? Empty
Lun 25 Nov 2019 - 17:07
Wanna Play With Me?

feat. @SAWADA TSUNAYOSHI

- Je te convoque aujourd’hui car nombreux sont ceux du clan qui s’inquiètent à cause de l’état de ton domicile. Je sais à quel point tu apprécies ces … petites bêtes mais les laisser s’installer chez toi à ce point commence à effrayer certains …Moi-même je commence sérieusement à m’inquiéter ... Te sentirais-tu trop seule ? Si tu veux, tu peux toujours revenir vivre chez moi.

Cette convocation par la Doyenne des Metaru, tu t’y attendais depuis un moment déjà. Dernièrement, tu avais remarqué que beaucoup te regardaient étrangement et des messes basses sur ce qui se passait à ton domicile parvenaient souvent à tes oreilles.

- Non, je ne me sens pas du tout seule. C’est juste que je n’ai pas envie de tuer ces petites bêtes, comme vous dites, car je suis l’une d’elles maintenant.

L’Ancêtre arbore un air d’incompréhension qui te force à lui donner plus d’explication.

- J’ai découvert que je suis une Yasei araignée.

Pour éviter de s’étaler sur les mots, tu te transformes en araignée géante de couleur noire avec une forme rouge sur le dos, semblable à celle d’une veuve-noire, sous le regard de l'ancienne. L’étonnement se lisait sur le visage de cette dernière mais elle n’émet aucun signe de frayeur malgré ton apparence qui pourrait pourtant susciter l’effroi chez la plupart des humains. L’araignée était après tout l’une des hantises des nombreux hommes.

- Impressionnant ! S’ébahit presque l’ancienne. Ça pourrait expliquer ton amour incompréhensible pour les arachnides … Tu comptais me la cacher encore longtemps ?

Tu reprends ta forme humaine avant que quelqu’un ne te surprenne sous cette apparence que tu ne tenais pas particulièrement à garder secrète mais dont tu préférais ne pas divulguer au grand public pour l’instant.

- Je comptais vous laisser la découvrir par vous-même.
- Je vois. Tu es toujours si peu enclin à partager des informations sur toi. C’est un choix que je respecte alors je ne dirai pas un mot sur ta nouvelle capacité cependant, fais quelque chose avec toutes ces araignées qui envahissent ta demeure. Les autres craignent qu’elles n’envahissent leurs propres maisons.

Tu acquiesces d’un simple mouvement de tête puis, supposant que l’entretien était terminé, tu quittes la pièce sans même attendre d’être congédiée par la Doyenne. Mais, au lieu de retourner chez toi, afin d’exécuter la requête de l’ancêtre, tu te diriges vers la ville. Il y a deux jours, tu avais glissé une lettre sous la porte d’un camarade shinobi afin de lui donner un rendez-vous, aujourd’hui, dans une clairière dans la forêt qui bordait le Village Caché des Nuages et dont tu lui avais gentiment décrit dans la missive comment s’y rendre.

Tu étais déjà en retard à cause de la convocation imprévue de la Doyenne mais c’est sans se précipiter que tu te rendes à ton rendez-vous. Une rencontre qui n’avait rien de romantique car sur ta lettre ne figurait pas une déclaration d’amour mais plutôt une proposition de duel.

N’ayant jamais vu le combattre, tu ne connaissais rien du potentiel de ton peut-être futur adversaire mais le simple fait d’avoir appris qu’il était Sabreur avait suffi à titiller la belliqueuse en manque de joute qui sommeillait en toi. A tel point que tu avais fini par glisser une lettre de déclaration d’une « guerre amicale » sous la porte de l’inconnu.

Voilà des mois que tu n’avais pas livrer un combat digne de ce nom alors tu espérais que le Sabreur saura te satisfaire …

_________________
Wanna Play With Me? B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sawada Tsunayoshi
Sawada Tsunayoshi

Wanna Play With Me? Empty
Lun 6 Jan 2020 - 16:59

Assis sur son lit, Tsunayoshi bougeait lentement, avec répétition chaque jointures et muscles de ses bras, en commençant par ses épaules anciennement meurtris jusqu'aux bouts de ses doigts, il renouvelait ce test avec le bas de son corps. Ses blessures physiques s'étaient transformées en de nouvelles cicatrices, sa rupture mentale était encore en vigueur mais beaucoup moins omniprésente qu'alors. Retrouver une vieille connaissance, rencontrer une âme pure l'avait minimalement apaiser, sa chasse aux poulets d'il y a quelques semaines avait aussi bien participer à sa convalescence psychologique. Il secouait légèrement sa tête, ébouriffant quelques peu ses cheveux et se levait, adoptant une posture affirmée bien que maladroite. Il récupérait un kimono blanc sur lequel était inscrit le kanji de la "dernière volonté" enlacé par une flamme particulièrement minimaliste, brodé d'un rouge vacillant entre des teintes d'orange et de doré. Il jetait un dernier regard dans son miroir, non pas dans l'optique d'y voir le reflet d'un magnifique jeune homme mais, surtout afin d'y voir l'engouement sculpter un magnifique sourire espiègle sur son visage incompréhensiblement jeune. Lui-même accompagné par le scintillement de pépites dans les iris du jeune adulte. Un court paragraphe afin d'expliquer ce qui lui valait cet élan de bonheur et d'amusement:


Deux journées auparavant, alors que l'insouciante chaleur faisait couler de nombreux litre de toxine du corps de Tsuna, alors que l'ennuie devenait la succube de ses jours et nuits et que l'envie de laisser parler ses armes afin d'arrêter harcèlement de ses pensée quant aux nouvelles réflexions qui commençaient à y pousser, une lettre s'était frayée un chemin sous sa porte. Il se tirait du confort de sa chaise en échappant un désespérant soupir de lamentation, il se baissait en appuyant sa main sur son dos, faisant part de son état extrême de vieillesse, la plainte lui allait bien. Il pensait surement à un tierce ordre de mission mais la surprise le soulevait. Au plus la lecture de cette somptueuse missive avancé, au plus son agonie se transformait en ascension, en une résurrection juvénile. La joie transperçait son cœur comme jamais, quelqu'un voulait venait de lui transmettre une demande de duel, perdu dans la forêt, une demande qui semblait tout bonnement amical, venant d'un soit-disant compatriote du village. Peut-être était-ce un piège? Pouvait-il vraiment se jeter dans la gueule du loup comme cela? Bien entendu qu'il le pouvait, c'était le principe même de son caractère. Dans tout les cas, un certain défoulement l'attendrait. Le rendez-vous se tenait dans deux jours précisément, lorsque le soleil aura atteint la plus haute cime de la forêt le ou la deuxième joueuse l'attendrait. Vous comprenez maintenant l'enjouement de notre protagoniste.


La détermination le contrôlait maintenant, il sortait de chez lui avec sérénité et, d'un pas puissant, il dévalait les rues de Kumo en direction de la forêt. Le soleil atteignait bientôt son point culminant dans le ciel, repérait la pointe de l'arbre le plus haut était tout de même chose aisé. Il arrivait maintenant aux abords du village, grimpait au sommet d'un arbre un peu plus loin afin d'y repérer le lieu en question. D'un mouvement digne d'un félin il sautait de son perchoir et atterrissait maladroitement sur ses pieds avant de poursuivre son chemin vers sa destinée. Destinée qui allait lui laisser un gout ferreux dans la gorge, mais ça, il ne le savait pas encore. Laissons le encore fermenter dans sa joie trop naïve.


La beauté du lieu de rendez vous était tout de même assez divertissante. Une clairière plus ou moins vaste avec en son centre, un seul arbre, le plus à pic. Cette même plaine semblait être protégé par la forêt quant à son positionnement géographique, entouré d'un mur de sapin, peuplier, cerisier, ginko et pin, la vue n'en était que plus splendide. Dans un sens moins chevaleresque et plus gladiateur, l'emplacement pouvait très bien nous faire penser à une arène avec comme seul juge: la sagesse d'un ginko millénaire. Tsunayoshi s'avançait tranquillement en restant sur ses gardes jusqu'au dessous de l'arbre, voulant s'abriter des rayons ravageurs du soleil ainsi que de sa chaleur. La personne n'était toujours pas là, un rendez vous assez bien commencé. Peut-être était-ce tout simplement une blague qu'on lui faisait? Un bizutage de sa nouvelle venue dans ce village? Les Hommes était tous pareils de toute façon, plus rien ne pouvait vraiment l'étonner, en tout cas pas le comportement d'un être humain. Le blondinet commençait à préféré par se faire passer pour un idiot ignare sans garde plutôt qu'un sage usurpateur non avertit.


L'attente commençait à être longue, l'heure propice était passées depuis quelques temps maintenant. Il était logique de supposer que la personne ne viendrait pas et donc de rentrer chez soi mais la flemme habitait de nouveau le blondin. La fausse joie d'une bataille venait de corrompre sa motivation vers une obscure pénombre. Il s'adossait sans force contre l'arbre protecteur et laisser son train arrière tomber entre ses racines. Enfin, il fermait les yeux, voulant profiter de l'ombre que lui procurait les feuilles afin d'un faire une sieste d’après-midi. En bon survivant, il restait tout de même sur ses gardes, son cerveau et son corps avaient tout deux développés un sixième sens quant à l'approche du danger et au reflex à adopter lors d'un réveil douloureux ou incongru.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7618-presentation-tsuna
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Wanna Play With Me? Empty
Jeu 6 Fév 2020 - 14:05
Wanna Play With Me?

feat. @SAWADA TSUNAYOSHI

Arrivée au point de rendez-vous, tu constates que « ton rival » s’était assoupi à l’ombre de l’unique arbre qui trônait majestueusement au milieu de la clairière. Une probable victime collatérale du combat qui allait – enfin tu espérais - éclater autour de lui.

Gardant tes distances, tu croises les bras sous ton opulente poitrine puis tu patientes, les prunelles rivées sur le dormeur. Un sourire s’esquisse en coin de tes livres alors que tu parviens à lire ce qui était inscrit sur le kimono de l’assoupi : dernière volonté. Était-ce un message qui t’étais destiné ou bien un simple hasard ? Tu optais plutôt pour la première option. Tu voyais en ces mots, un avertissement à ton égard ou bien un souhait de la part de ton adversaire. Dans un cas comme dans l’autre, « ton rival » se révélait être un petit plaisantin s’il avait fait exprès de se vêtir de cet accoutrement au message plutôt adéquat à la situation.

Tu avais appris qu’il valait mieux éviter de surprendre un guerrier - au risque de se prendre un coup foudroyant - et encore plus si celui-ci était en train de dormir mais, une minute ne s’était pas écoulée que ton être commençait déjà à frétiller intérieurement d’impatience. Tu savais parfois faire preuve de patiente mais surement pas lorsqu’un combat qui s’annonçait passionnant t’attendait. Alors, d’un de tes pieds nus tu envoies une branche - la plus grosse parmi celles qui traînaient par terre - sur le dormeur afin de le réveiller tout en gardant la distance qui vous séparait. Tu ne désirais pas l’attaquer en traître. Tu avais beau être une belliqueuse, tu avais cependant le mérite de toujours accorder à ton adversaire la possibilité de se défendre correctement. Et puis, tu désirais poser une question à « ton rival » avant de se lancer dans la bataille …

HRP:
 

_________________
Wanna Play With Me? B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sawada Tsunayoshi
Sawada Tsunayoshi

Wanna Play With Me? Empty
Mer 4 Mar 2020 - 3:12

Un doux songe que le Sawada faisait. Il se trouvait assis au sommet d’une légère montagne enneigé, debout, accompagné d’un loup au pelage blanc d’une pureté inégalé, celui-ci se fondant parfaitement dans le paysage qui l’entourait. Rien n’y personne ne venait déranger les deux solitaires si ce n’est que les craquements provoqué par l'eau se transformant en glace de la chute qui se trouver quelques mètre plus bas. Le Soleil venait miroiter ses rayons sur la terre vitreuse dû à une pluie verglaçante, transformant sa couleur dorée en une magnifique variante de nuances, rappelant fortement la palette de couleur d’un peintre en plein travail. Une nature où la félonie humaine n’avait jamais pu mettre les pieds était devenue un endroit rare et d’une innocente beauté à préserver. Néanmoins, ce calme apaisant ne tardait pas à se transformer en un réveil incongru.


En effet, le dormeur éveillé avait sentit un infime sentiment de menace, ouvrant les yeux, il eut le temps de voir un projectile non identifier arriver tout droit entre ses yeux. Malgré les dires précédents, ses réflexes n’étaient plus ce qu’ils avaient pu être, pas même l’ombre. Avec une tension qui semblait s’approcher du zéro absolu, il essayait tant bien que mal d’attraper, ce qui semblait être une brindille, au vol. Échec. Sa main se refermait lorsque le morceau de bois tombait sur ses jambes encore endormis. Il soupirait: il avait vécu des réveils plus agréables, surtout ces deniers jours.


Tout en se frottant le front, il se levait difficilement. Il soupirait une seconde fois, non pas de haine mais surtout de gêne. Il redoutait quelque chose mais savait que cette même chose était inéluctable. Se trouvant au milieu d’une forêt, n’étant pas coquet, il n’avait aucun miroir à sa disposition et donc aucune possibilité d’y voir son reflet. Il frottait une nouvelle fois son front, entre ses deux yeux et y sentait une légère éraflure. A quoi pouvait-il bien ressembler avec une marque rouge en plein milieu? Un moine bouddhiste voulant garder sa chevelure rebelle? Mmmh.


Il voulait maintenant regarder d’une manière désagréable son agresseur et voir l’identité de celui-ci et confirmer si il/elle avait été l’écrivain(e) du défis mais ses yeux se trouvaient maintenant éblouis par le soleil au point d’en pleurer. Décidément, il avait vraiment connu mieux comme réveil. Ne pouvant faire preuve de son mécontentent à travers son regard il décidait de tenter d’y parvenir avec ses cordes vocales. D’un ton qui se voulait fier et ferme, il prenait la parole. Néanmoins, les notes qui en sortaient vacillaient entre un intense grave et les aiguës d’un eunuque. Décidément, il avait réellement, vraiment connu mieux comme réveil et fais mieux, en terme d’avertissement. Pour quiconque, cet homme venait certainement de perdre toute crédibilité. Néanmoins, il semblait vouloir continuer cette bataille, entre lui et le peu de fierté qui lui restait. S’excusant des premiers sons étranges qui étaient sortit de sa bouche, il reprenait.



« C’est une belle manière pour réveiller un simple type endormis qui avait rien demander. On y voit une preuve de non respect ou de mise en garde pour une bataille à venir? Et on t'a jamais appris de rien jeter aux inconnus? -ces questions étaient purement rhétoriques, il n’attendait pas réellement de réponses, se doutant qu’il parviendrait à remplir ce puzzle-ci de lui-même.- Que me vaut cette haine gratuite et cette marque ,dont tout le monde va parler, sur le front? »

Le blondinet n’était pas aussi idiot qu’il n’y paraissait, il se doutait de son identité bien que son nom lui était inconnu. Pour sûr, il ne ferait pas le premier pas, c’était l’invité, après tout.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7618-presentation-tsuna

Wanna Play With Me?

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: