Soutenez le forum !
1234
Partagez

Rendez-vous avec la Régente

Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Rendez-vous avec la Régente Empty
Dim 8 Déc 2019 - 11:38
Automne 203
Bureau de la régente de Kumo

Voici désormais plusieurs semaines que la nouvelle régente avait pointé le bout de son nez dans l’enceinte de la Cité des Nuages. À ce qu’on en disait, elle était une proche collaboratrice de l’Empereur Rei, une personne de confiance de ce dernier. Autant vous dire que le jeune Sairyo n’en avait déjà pas une bonne opinion. Bien qu’ayant rejoint les forces impériales, son cœur restait Kumojin. Il attendait simplement le bon moment pour le dévoiler à tout le monde. Seules quelques personnes étaient au courant de son affiliation à la Rébellion, et il faisait tout pour que cela reste secret. Il ne fallait pas ébruiter ce genre d’informations, surtout s’il ne souhaitait pas connaître le même sort que Reiko avant lui.

Mais bon, pour le mois il s’en sortait plutôt. Cela faisait plusieurs mois que le mouvement avait commencé, et les rangs s’étaient étoffés. Mais, d’un commun accord avec son partenaire de toujours, ils avaient décidé de faire un peu profil bas. Surtout depuis que le Serpent était arrivé dans la Cité. Une nouvelle en poste, ça faisait forcément du zèle. Et ce fut donc pour cette raison qu’il sentit la pression monter lorsqu’il reçut un parchemin en cette matinée d’Automne qui lui demandait de se rendre dans le bureau de la nouvelle régente.

Son cœur s’emballa, une fine pellicule de sueur se déposa sur son visage et il sentit sa poitrine se resserrer… Puis, une fois la surprise passée, il commença à réfléchir de façon un peu plus posée…

Si elle savait, elle ne m’aurait pas juste convoquer… Elle m’aurait arrêté. Allez calme toi Hiko…
Puis Hiko tenta de se calmer, de réguler son rythme cardiaque et finalement il prit la direction du bâtiment où se trouvait le bureau de la régente. En arrivant, il était sur ses gardes mais préférait ne pas le montrer. Il était un soldat de l’Empire, il n’y avait pas à s’inquiéter, cela était tout à fait normal de faire des revues d’effectifs. De plus, il n’avait rien fait dernièrement, et s’il n’avait pas été balancé par ses contacts, tout irait bien.
Bonjour, je m’appelle Sairyo Hiko et vous m’avez convoqué madame. Que puis-je pour vous ?
Simple, efficace. Hiko ne voulait pas plus parler que nécessaire, et il attendait de voir à quelle sauce il allait être mangé alors qu’il venait de rentrer dans le bureau de la nouvelle régente.

_________________
Rendez-vous avec la Régente X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Hokazuka Rie
Hokazuka Rie

Rendez-vous avec la Régente Empty
Mer 15 Jan 2020 - 11:06

RENDEZ-VOUS AVEC LA RÉGENTE




Rencontrer des effectifs locaux était un protocole qui avait pompé jusqu'à la dernière de tes secondes ; jour et nuit, des visages dont les noms s'effaceraient aussi vite qu'ils étaient apparus défilaient dans tes locaux. Le palais de l'ancienne Kage avait été réhabilité en conséquence ; ton bureau était loin de transpirer l'organisation, croulant sous des archives qui en cachaient d'autres. La première chose à faire était d'analyser le passé : anticiper le futur. Par dépit, tu avais convoqué chaque personnalité qui avait décidé de rejoindre l'Empire suite à l'annexion du village. Parce que plus que l'esprit rebelle ouvert ; l?obéissance soudaine t'effrayait.

Certains avaient leurs raisons, un passif, un esprit assez aiguisé pour s'inventer des vies trop complexes pour que l'on trouve louche la transition de camp ; le changement de cœur. D'autres assumaient clairement le côté... vital de nourrir une bouche, de protéger une famille.. ou ce qu'il en reste. Tu pouvais comprendre la frugalité de ces choix ; Kumo vivait à perte depuis l'annexion, et cela commençait à se ressentir dans la qualité de vie de certains. Comme toujours, les plus faibles seraient touchés en premier ; sans travail, sans vivres.

L?énième convié fit son apparition, t'arrachant à des analyses de vie aussi banales qu'essentielles. Ton dos s'enfonce encore plus dans ce qui avait du être un fauteuil de haute qualité : maintenant rescapé et recyclé dans un local qui n'avait aucune harmonie visuelle. La décoration viendrait après, hein ?

- Oui oui, bien, tu peux... ehm .. Vous pouvez vous asseoir si vous voulez.

Ton visage grimace un peu d'avoir à vouvoyer un gosse, mais le protocole l'emportait sur les réflexes primaires. Ta paume présente un tabouret de fortune, placé de l'autre côté du « bureau » sans même que tes yeux daignent s'aligner à ceux de l'invité. Ils cherchent autre chose, un papier parmi milles autres. S'en saisit finalement. Un rapport bâclé ; une fausse tension installée par le simple fait de relire quelque chose qui d'apparence le concernait plus que toi.

- Sairyo Hiko, 15 ans... mmmh... Oh.. mmh

Quelques onomatopées qui montrent un faux intérêt ; tu es en réalité en train d'évincer des passages qui n'apportent rien de concret à cette entrevue.

- Maîtrise du Shoton.... Bien... Oh... Quand on vous a demandé pourquoi vous souhaitiez devenir shinobi, sous l'ancien régime je parle ; vous avez écrit que vous souhaitiez rendre fiers vos parents.

Ton visage devient marbré, il ne rigolera pas, ne sera pas attendrit par la beauté de mots d'un gosse qui n'avait encore rien connu de la vie de shinobi. Il ne sera pas non plus sévère, ou intransigeant.

- Comment se portent vos parents aujourd'hui ?

Les deux rubis qui te servent de prunelles brillent inlassablement ; faisant barrage à toute forme d?interprétation de tes sentiments. Étais-tu sincèrement concernée par un passé parmi des milliers d'autres ; où flirtais-tu avec le relent de sentiments potentiellement néfastes envers l'Empire ?


Revenir en haut Aller en bas
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Rendez-vous avec la Régente Empty
Sam 18 Jan 2020 - 16:08
La pression était belle et bien présente. Hiko tentait de le cacher au mieux, mais le fait que son interlocutrice soit la plus haut passée de l’Empire qui résidait au sein de Kumo, il ne pouvait empêcher sa jambe gauche de faire des petits bonds de temps à autre. Après, rien d’irréparable, il était tout à fait normal qu’un soldat soit un peu sous pression lorsqu’il se faisait convoquer dans le bureau de la grande cheffe.

Avait-il fait une bêtise ? Son travail d’arrache-pied allait-il enfin porter ses fruits ? Il n’en avait aucune idée. Il espérait que la seconde piste mène à la raison de l’entretien qu’il était en train d’avoir avec la dénommée Rie. Enchaînant les missions et les entraînements, notre jeune héros à la chevelure blanche se démenait pour gravir les échelons le plus rapidement possible. Quitte à attirer la lumière sur lui, et toutes ses activités illégales. Il jouait avec le feu… C’était indéniable.

Mes parents se portent bien madame, je vous remercie.
Un petit pincement au cœur, Hiko ne s’était pas laissé démonté et avait fixé la Régente droit dans les yeux. Certains auraient pu y lire une forme de défi, mais ce n’était pas ce qu’il souhaitait. Du moins, pas aussi ouvertement.

En répondant dans la sorte, le jeune manieur de Shôton voulait ainsi montrer à son interlocutrice qu’il ne se laisserait pas impressionner. L’approche était classique, elle se basait sur son dossier. Mais cette simple question pouvait aussi accentuer une certaine forme de pression qu’elle voulait exercer sur l’enfant. Un moyen comme un autre de lui rappeler que ses parents, n’étant pas des shinobis chevronnés, étaient à la merci du Teikoku et du traitement qu’ils réservaient au peuple.

Mais j’imagine que vous ne m’avez pas fait venir dans votre bureau pour parler de mes parents… N’est ce pas… ?
Hiko ne voulait pas montrer qu’il était impressionné. Maîtrisant du mieux qu’il le put sa voix qui aurait pu être tremblante, il gardait son regard plongé dans les orbites scintillants de la Régente. C’était une occasion en or à saisir. Avoir une telle figure de l’Empire pour lui tout seul pendant quelques minutes…

Il fallait qu’elle se souvienne de lui. Que l’impression qu’il lui donne soit la bonne. Ceci était essentiel pour la suite du plan. Car un jour ou l’autre… Il aurait besoin d’être au plus près des dirigeants… Pour mieux lui enfoncer sa lame dans le cœur.

Madame…
La forme de respect était arrivée, certes un peu tard, mais elle était là. Ainsi, notre jeune héros montrait à la Régente qu’il la respectait, malgré son approche un peu directe.

_________________
Rendez-vous avec la Régente X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko

Rendez-vous avec la Régente

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: