Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» La tentation du Serpent
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 10:28 par Medyūsa

» Préparer la conquête de l'ouest
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 10:12 par Bakuhatsu Kenpachi

» [MLB] Vrais mensonges
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 10:12 par Soejima Yenno

» 03. Changer de zone
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 10:01 par Shinrin Hanzo

» 11. Signaler un bug
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 9:37 par Nara Zenjirō

» Direction Mizu no Kuni [Solo]
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 9:33 par Medyūsa

» Ascent of Shinobi a quatre ans !
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 9:31 par Sakai Iroha

» Capacités histoire de famille [Background/CS2]
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 8:42 par Metaru Akagi

» Winner Winner Glouba Dinner [Kaori]
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 7:46 par Hayai Taishi

» The Legend of the Glouba Rider [Libre]
Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq EmptyAujourd'hui à 7:20 par Hayai Taishi

Partagez

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq

Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Mer 11 Déc 2019 - 1:49
UN, DEUX,TROIS... SOLEIL ! ft. SINAAQ

— Et du coup je l’attrape par les hanches, on se pose, je sens que je vais la... Kyouka jeta une œillade sur son compère. Encore dans les nuages ? Tu me suis j’espère !

Mensonge sur mensonge, notre escroc de toujours en avait perdu le fil. À défaut de continuer de vendre du rêve à son camarade de toujours, il partit sur une nouvelle voie.

— Non mais de toute façon t’expliquer ne servira à rien. Je te passerai des sous tu testeras par toi même. Elles font des finitions... Le bougre ponctua sa phrase d’un clin d’œil cocasse. TE-RRI-BLE.

Croisant ses deux paumes à l’arrière de son crâne, notre piètre Chokoku marchait au côté de Sinaaq dans les boulevards emplit de commerçants. Son dévolu se jetait sur toutes les boutiques et bien qu’ils les connaissaient toutes par cœur, il continuait le même schéma. Jours après jours. Il zieutait tout et son possible. À la recherche de l’offre en or du jour, il serai capable de vendre – bien qu’il n’en ai plus – pères et mères.

— Sinaaq. Léger soupire. Rien d’intéressant dans le coin. Désolé de te faire perdre du temps, on te trouvera bientôt une arme de légende.

Son poing droit vint heurter sa paume gauche. Éclair de génie.

— T’avais-je déjà dit qu’à l’époque où Baka où j’ai foudroyé le dragon Baka, tu sais le dragon titanesque là... Bref, il refermait entre ses griffes une épée de légende. Un jour je t’y conduirai.

Grand sourire, qu’était-ce un mensonge quand l’on pouvait réchauffer le cœur de ceux que l’on chérissait. Alalalah, sacré Sinaaq, qu’est-ce que Kyouka ne ferai pas pour lui. Rien. Bien entendu. C’était déjà assez compliquer de vivre dans sa propre peau, il n’allait pas commencer à secourir la veuve et l’orphelin.

— Tu penses que l’on va bientôt rejoindre une équipe ? En tant que Genin de Rokku... D’Iwa, il serai temps de faire du sale.

Parlant plus avec ses mains qu’avec ses propres mots, l’escroc rabattit ses doigts sur son menton. La réflexion fut poussée à son paroxysme. Que pouvaient-ils faire, eux qui se trouvaient être deux ninja d’exception – Kyouka étant bien plus balèze, bien sûr...

— Il faudrai peut-être commencer à devenir plus fort. Atteindre le rang d’Amazone serai sympathique. Kyouka le pointa du doigt, sans honte. Une partie de bras de fer chinois ? Celui qui perd invite l’autre !

Un bras de fer serai voué à l’échec. D’avance, il le savait, cela allait être compliqué. Mais un bras de fer chinois... Sachant qu’une langue et des dents se trouvaient au niveau de sa paume... Vous l’aurez compris. Quel filou !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Sinaaq
Sinaaq

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Mer 11 Déc 2019 - 3:58
UN, DEUX, TROIS... SOLEIL ! ft. Chokoku Kyouka

C'est quand même impressionnant, la ville. Ça fait des mois que je colle les murs de ce labyrinthe, mais je ne m'en lasse toujours pas ! Il n'y a pas une brique qui se ressemble ; pas une ruelle qui peut se vanter d'avoir vécu aucun fait divers. C'est extraordinaire. Tu penses qu'il y a des numéros de rue sur la banquise ? Non, bien sûr. Le prochain voisin est soit à trente lieues de ton igloo, en train de tailler des blocs de glace pour les sept prochaines nuits, soit à dix mètres sous tes pieds en train de massacrer de la poiscaille pour nourrir ses gosses. Je te laisse deviner qui est le plus urbain entre les deux !

Comme d'habitude, je traine avec Kyouka, mon grand ami du continent. Je t'ai déjà dit que c'était grâce à lui que je suis devenu... shinobi ? Oui, ça en jette. La signification ? Eh bien, disons que mes frères et sœurs peuvent se vanter d'avoir l'élite de la crème en guise d'ainé. Moi, mon dada, c'est l'eau. D'autres peuvent cracher des boules de feu explosives, ou faire pousser des plantes sur un sol infertile. À chacun son utilité. Moi, ma spécialité, c'est de...

— Et du coup je l’attrape par les hanches, on se pose, je sens que je vais la-... Encore dans les nuages ? Tu me suis j’espère !

Ah, on change de destination ?

— Non mais de toute façon t’expliquer ne servira à rien. Je te passerai des sous tu testeras par toi même. Elles font des finitions... TER-RI-BLE.

Woops, quiproquo. Quelle tête-en-l'air je fais ! Je dois admettre que je n'ai pas suivi la conversation. C'était passionnant, pourtant. Il y avait ce dragon de la taille d'une montagne... cet avatar surpuissant réunissant la mémoire de ses incarnations passées... et maintenant cette arme légend-... AH OUI, L'ARME ! C'était donc ça, la raison de notre présence dans ce quartier commerçant ! Le joker pri-mor-dial pour mettre la famille à l'abri quand je retournerais sur la mer blanche de Yuki. Fichus Hyôsa et leur résistance parfaite au froid.

Tu sais quoi ? C'est une superbe idée, comme toujours. Le b.a.-ba de l'évolution, c'est l'expérience. J'ai hâte de tirer les vers du nez de notre professeur pour devenir l'affin au Rinton numéro un de Yuukan ! Peut-être même qu'un jour je pourrais affronter le cousin au troisième degré de ton fameux Baka, et lui insuffler une défaite cuisante à grands coups de températures négatives ! Une humiliation en deux étapes – le fond et la forme.

Ça doit pas être si terrible d'affronter un dragon. Ça a quoi ? Des dents de la taille d'un sabre ? Des écailles résistant aux plus puissantes arcanes ? Une vue qui frôle les 30/10ème ? Une queue lui donnant assez d'allonge pour empêcher quiconque de jouer à chat avec lui ?

Un jeu d'enfant. Je le fais les yeux fermés, bandés, en sautant à pieds joints... et à reculons !

Coupe-toi un sein si tu veux, mais je passe mon tour pour le titre d'Amazone ! Tu manques d'ambition, mon cher Kyouka. Tu mérites bien plus ! Puise donc dans ton épopée héroïque pour brandir le surnom qui te correspond. Comme... « le Déchiqueteur »... « le Feu sans fumée »... « les Gueules de l'Effroi »... voire « l'aut' glandu » si tu veux rendre hommage aux propositions des piliers de bar locaux. Après deux pintes, les langues se délient toutes !

L'ambiance était vraiment au rendez-vous, mercredi dernier.

Allez, va pour un bras de fer chinois, pendant que tu réfléchis à cette idée du siècle. Si tu veux mon avis, tu devrais partir sur quelque chose de sobre, basique, timide... et aller à l'opposé de ce champ lexical pour trouver le titre qui saura instiguer la crainte dans le cœur de tes ennemis. On est toujours plus rassuré quant au fait de flanquer une raclée à Jojo l'ermite borgne que d'affronter le Sourceleur. Non pas que je te conseille de choisir ce sobriquet-là. À dire vrai, il n'est pas si inspiré. Trop impersonnel, tu vois. Passe-partout.

Je tends ma plus belle poigne au type avec beaucoup trop de son en /k/ dans le nom.

Bon, on joue ? Ce sera une Tripel pour me dégourdir le foie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7859-100-sinaaq-l-homme-qui-n-a-pas-froid-aux-yeux https://www.ascentofshinobi.com/t7888-sinaaq-carnet-de-bord#65893
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Mer 11 Déc 2019 - 4:41
Un, deux, trois... Soleil ft. Sinaaq

Fly you fool. Le mouton est sortie de la bergerie, je répète, le mouton est sortie de la bergerie. Quelle idée lui était venu en tête. Le colosse acquiesça pour un bras de fer chinois. Foi d’ancien roi des pirates, Kyouka n’avait jamais perdu. Filou comme pas deux, il se servait toujours de ses canines et de sa langue pour déstabiliser les non-initiés. Et non, Kyouka ne c’est jamais servis de cette main pour d’autre affaire un peu plus personnelle. Nulle grief à vous si l’idée put vous traverser l’esprit.

— Diantre. Saprisiti. Qu’ois-je ? Qu’entends-je ? Je n’y avais même pas pensé. En soit, avoir une poitrine ne me dérangerai pas, mais devoir en couper une partie, jamais. Je vais plutôt partir sur autre chose. Hmmmm...

Il était doué ce bougre. Voilà un détail qu’il n’avait pas pris en compte. Si le chat retombait toujours sur ses pattes, Kyouka quant à lui... Il n’y a pas de suite à cette phrase. Voilà tout. Quoi de plus simple que de prendre exemple sur le péché de la Colère. Un Kirijin au centaine de surnom.

— Je t’ai déjà parlé du golgothe de l’Eau ? Il agissait à son compte à l’époque où il existait encore des criminels véreux à Mizu. Cet animal possédait plus de surnoms qu’un désert peut avoir de sable. Kyouka prit une profonde inspiration. Il se faisait appeler le Roi-Noyé, Charybde, Le Leviathan, Empereur ichtyen, Prophète des courants, Seigneur des abysses, Coeur du Maelström, Fléau des hommes, Semeur de tempêtes, Le Naufragé, Le Ressac, Marée rouge, Poing de Coriolis, Baiser du Kraken, Engeance de la Brume, Cavalier de la Pestilence, Rigor Mortis, Apophis, Providence.

Pfiou. Il lui en a fallut du temps pour pondre tout ça. Les gens étaient souvent dans un excès certains quand il s’agissait de se surnommer. La topissitude passait avant le reste, compréhensible diriez-vous.

— Quelque chose de passe-partout... « Feffhū la grande faufheuse ». Non, trop risible. Je dois marquer les esprits avec, que les louanges à mon effigie ne soit pas faite en vain. Ouais, ouais, ouais. Je commence à cerner l’idée. Que les badauds tremblent en entendant ma présence. J’en ai toujours rêvé.

S’immobilisant en pleine ruelle bondée, l’escroc se saisit du poing de son camarade de fortune. Une différence énorme était visible, l’Alpha et l’Oméga. Le Ying et le Yang. Kyouka était rachitique, petit, tout l’inverse de Sinaaq. C’était évident qu’il ne mangeait pas que de la glace celui-là.

— Ma personne est une bonne âme. Je suis bon joueur. Histoire de t’éviter l’humiliation publique, je vais te laisser trois opportunités pour me vaincre. Dont une quatrième, si tu souhaites abandonné tout de suite. Kyouka passa son index sous ses narines, comme de nombreux héros de Shonen. Sait-on jamais, une réputation est si vite détruite tu sais. Encore plus si tu cherches à acquérir une larme légendaire !

Les deux mains liées au joug du destin, la partie pouvait débuter. L’escroc suait à grosse goutte, c’était lui qui jouait gros. Pas de temps à perdre, il allait sortir sa botte secrète – pas la fuite, promis juré. Tandis que son pouce trônait bien haut dans les airs, sa paume libéra un contenu gluant. Oui, sa bouche bavait sur celle du Yukijin. À la moindre déstabilisation, le sarcophage charnel se refermera sur sa proie : le pouce de son adversaire.

S’il le pouvait, le déchu se mettrait de petite claque afin de se motiver comme il le fallait. Gardant un sourire défigurant son visage, une veine turgescente naquit sur son front. Il stressait à la mort et ce n’était pas le cas de le dire.

— OH JE SAIS !!!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Sinaaq
Sinaaq

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Mer 11 Déc 2019 - 12:18
UN, DEUX, TROIS... SOLEIL ! ft. Chokoku Kyouka

Vraiment stylés, tous ces surnoms. Le charisme à l’état pur. Le type qui a accouché d’eux a dû bien se creuser les méninges pour faire preuve d’autant d’exotisme. À côté d’eux, mes propositions, c’est de la pisse de chat. Mais bon ! Il faut dire que je n’ai pas eu le temps de réfléchir au sujet. Ce n’était qu’une bouteille envoyée à la mer comme tant d’autres. Sinon, je serais peut-être parti sur le champ lexical de…

Kyouka m’empoigne la main pour m’écraser les phalanges.

Enfin, il essaie, le bougre ! Je me demande ce qu’il a fait avec cette dextre-là, vu la vigueur de son avant-bras. Ça ne me rassure pas des masses, tout ça. Quatre tentatives pour le vaincre, qu’il dit ? Il est si fort que ça ? Mince, je n’aurais pas dû relever son défi si je savais qu’il était si doué de ses doigts. Je n’ai plus beaucoup de pépites dans les bourses, ces temps-ci. Comme Kyouka. À moins que…

Mec, tu as les mains moites ! Essuie-toi les mains avant de balader tes doigts ci et là – je sais pas où ils ont trainé, ceux-là.

C’est de bonne guerre. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot – foi d’Eskimo !

Il me suffit de faire chuter la température douuuuuucement, tout douuuuuucement, pour que cela soit le plus subtile possible. Tu connais le dicton : balance un homard dans de l’eau bouillante, et il essayera de s’en dépêtrer comme si le Froid Mordant était à ses trousses pour lui faucher son anirniq ; baigne-le à température ambiante, monte crescendo la température, et il sera cuit avant d’avoir le temps de dire « chien de traineau » !

Avec le froid, c’est pareil. La différence : au lieu de transpirer comme vache qui pisse à cause de la chaleur, Kyouka sera trop engourdi pour bouger son pouce serpentin. Malice garantie.

Tiens, j'ai un autre surnom pour toi : « Doigts-qui-puent » !

Aucune arme n'est assez puérile pour gagner un concours. Champion d'Iwa de bras de fer chinois ou pas, je ne me laisserais pas avoir aussi facilement. Mon honneur est en jeu !

氷結 ⬩ Hyouketsu
Technique de rang D

Rinton ─ Spéciale ─ Simple
Après avoir composé le mudrā du Chien, l'utilisateur concentre du chakra Rinton dans sa main puis touche un corps, qu'il soit tangible ou non, pour faire chuter sa température dans le négatif. Le processus est très lent, donc peu utile en combat.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7859-100-sinaaq-l-homme-qui-n-a-pas-froid-aux-yeux https://www.ascentofshinobi.com/t7888-sinaaq-carnet-de-bord#65893
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Mer 11 Déc 2019 - 20:51
— Mon surnom sera... Attends quoi ? Doigts-qui-puent. WoW. Sacré punchline mon camarade. T’en a d’autre dans ta besace ? Non car franchement, je reste bluffé par tant d’ingéniosité. Une petite tape sur l’épaule fut effectué. Voyons, Sinaaq, voler les blagues de son petit cousin mi homme mi pingouin, ça ne paye pas...

Kyouka se figea. C’était comme si son cœur venait de bondir de sa cage thoracique. Son regard semblait mort. Il commença, légèrement à se tapoter le front de sa paume libre tout en lâchant des mots inaudibles – c’était probablement rien qu’une séance de voodoo Hayashijin.

— Non. Non. Non. Non. Non. Mince. Flûte. Zut. Sapristi. Mille milliard de mille sabords. J’ai oublié. J’avais trouvé la PER-FE-CTION. Vraiment, tu me connais je suis pas du genre à mentir.

En réalité. Il n’avait aucune idée. Difficile de se surnommé. Surtout quand l’on n’était qu’un moins que rien vivant sur le dos des autres. Ah sacré Kyouka, qu’est ce qu’il ne fallait pas faire pour garder la tête haute en société. Malynx, le lynx.

— Eh. Mais. Froid. Brrr. Je... Congèle... Tout en faisant son cinéma, l’escroc mima une raideur de la main. Haha, mon ami, voyooooons. Quitte à tricher, autant faire ce genre de chose.

Sans plus attendre, ce n’était plus sa langue qui chatouillait l’épiderme du golgothe mais bien ses dents acérées à force de mâchouiller de l’argile. Autant vous dire que niveau appréciation, ce n’est pas folichon. Tout en sachant que cela n’arrivera pas à déstabiliser son camarade, il fallait enchaîner sur autre chose. Son point faible.

— Et sinon, niveau rumeur, artefact, épée légendaire capable de transformer ta banquise en large verdure... Tu en es où ? J’ai essayé de bourlinguer à droite et à gauche, sans succès véritable si tu veux mon avis. Personne ne sait ou bien il y a une Omerta à ce sujet. Difficile à dire.

Tout en chatouillant ce sujet sensible, Kyouka attendait la moindre trace de déconcentration de sa part. Quitte à être un chien, autant le faire jusqu’au bout.

— T’en penses quoi du village ? En vrai de vrai. Blague mise de côté. On doit évoluer, ici. Se placer comme de véritable Shinobi. Le commerce ce sera bientôt une affaire loin derrière moi. J’ai fais mes preuves. Tu connais.

Inutile de vous faire un dessin. Vous l’aviez déjà compris, qui dit sujet sérieux, dit forcément coup en traître encore plus fourbe que le précédent. Nyuuuh.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Sinaaq
Sinaaq

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 20:08
UN, DEUX, TROIS... SOLEIL ! ft. Chokoku Kyouka

On avait dit pas les dents ! Aïe, aïe, aïe ! Le casque est mordu, je répète, LE CASQUE EST MORDU ! Mais je ne me laisserais pas avoir aussi facilement – ça non. J’affiche mon plus beau rictus et fais semblant d’avoir le contrôle sur la situation, comme lorsque mon oncle édenté me racontait les travers sa journée après s’être enfilé trois caissons de poisson fermenté. Oui, c’est une métaphore très spécifique. La dure éducation Yukijin ! Il faut bien s’occuper comme on le peut quand tout a un arrière-goût de neige. Ça doit venir de là, mon addiction pour les sagas, contes de fées, et légendes urbaines. La vie regorge de merveilles ! Il faut garder les yeux bien ouverts, et sourire à son prochain. On ne sait jamais quand est-ce que le destin nous tendra la main. Si ça se trouve, mon salut se trouve devant mon nez !

Bah, comme je t’ai dit tout à l’heure, j’ai passé toute la semaine à la bibliothèque pour glaner des informations entre les lignes sur la moindre petite pépite digne d’intérêt. Mais je ne gère pas encore assez la langue pour être efficace sur le long terme. J’ai pu feuilleter… quoi ? un livre et demi, pendant tout ce temps ? Rien à me mettre sous la dent.

Je fais l’erreur de me déconcentrer pendant une demi-seconde. Le salaud me prend en traître et – malgré le froid ! – me couvre le pouce du sien.

Rah…

Enfin, c’est ce qui devait arriver. Les jeux d’adresse, ça n’a jamais été mon fort. Il faudrait que je lui propose quelque chose de plus… physique, la prochaine fois. De quoi me réserver la victoire dès l’annonce des termes du défi. Une course à qui s’enfilera le plus de pintes en un temps record ? Un concours de lancer de bloc de glace pour s’approcher le plus près de la fontaine du village ? On ne peut pas être capable d’abattre un dragon et d’être affin aux spécialités culturelles de Yuki. Ce serait dépasser l'entendement.

Le village, tu dis ?

Il faudrait que j’écoute un peu plus les gens qui baragouinent devant moi. Ça pourrait être mal pris. Un gentilhomme avec un chapeau attrape-dame pourrait m’arracher la colonne vertébrale pour un tel affront.

Eh bien, c’est un coin fort sympathique ! Il fait assez bon. Je ne me sens pas dépaysé. Et puis, il y a l’air d’avoir de sacrés gros bras par ici ! J’ai hâte de poursuivre ma formation de shinobi pour exploiter mon don. Ça a l’air d’être assez rare. Tu sais quoi ? On pourrait postuler pour l’armée d’Iwa. Ça nous ferait de l’expérience sur le terrain. Et peut-être qu’ils pourraient nous assigner un tuteur...

Bonne chance au fonctionnaire qui devra se coltiner nos deux chakras. J’espère qu’il n’aura pas froid aux yeux ! Je le vois gros comme un igloo : Kyouka et moi, on va travailler jour et nuit pour tenter de le soumettre au combat. Constamment. Un enfer ! Tu t’imagines devoir cadrer deux gosses dont le seul but est de t’enfoncer un couteau dans le dos ?

Mais je diverge.

Verge.

Mince, je l’ai dit tout haut.

Ehm, je voulais dire… Ça te dit de se foutre sur la gueule ? Non pas que je ne veuille pas te payer cette pinte de bière. Non, non, non, c’est faux, absolument faux. Mais il faut mettre à jour notre niveau si on veut prétendre aux couleurs du village caché de la Roche.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7859-100-sinaaq-l-homme-qui-n-a-pas-froid-aux-yeux https://www.ascentofshinobi.com/t7888-sinaaq-carnet-de-bord#65893
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Ven 13 Déc 2019 - 1:06
Ses yeux s’agrandirent, prêt à sortir de leurs orbites. Il venait de... quoi ? De gagner. Hehehe. Un petit rire l’accompagnait, comme un enfant fier d’avoir prouvé à son paternel qu’il était devenu un adulte – alors que son triomphe n’en valait pas la peine.

— Va falloir commencer à te concentrer mon petit pote. Je ne suis pas le champion toute catégorie de cette discipline pour rien. Tu aurais du fuir quand tu eus le temps. Trop tard. Cela te suivra à vie.

Vous parliez d’ami, c’est ça ? Voyons. Il fallait le titiller. Lui faire regretter de s’en prendre à lui pour la prochaine fois. Tout ça c’était psy-cho-lo-gi-que. Croyez le ou non, Kyouka lui même se voyait époustouflé par sa performance. Cela lui mettait du baume au cœur. Son petit kokoro se retrouva nimber par un sentiment de toute puissance. Ce n’était pas la première fois.

Il devait devenir quelqu’un c’est sûr. Mais cette victoire lui prouvait qu’il pouvait devenir qui il voulait au final. Une victoire sur lui même en somme. Mais cela ne suffira pas à briser cette carapace de fragile et de lâche qui le lovait depuis toujours.

— Verge ? Alors, euh... Tu sais, je respecte tes choix. Si tu préfères des masseurs au masseuses... Tu pourras t’arranger. Enfin, je pense. Mais je vais faire comme si je n’avais rien entendu. Ça reste entre nous.

Faux. Bientôt, tous sauront que cet montagne de muscle préfère être pris en étaux entre deux colosses de chairs. Chacun ses problèmes.

— Un combat ? Une perle de sueur chut de son front. Mais bien sûr voyons. Héhé. Tu sais pas sur qui tu tombes.

Sacrebleu. Il allait se faire laminer. Vite une excuse. Qu’on lui vienne en aide ! Personne. Zut. Sa tête tournait déjà. Oui, voilà ! Une petite syncope pour se sortir de ce piège... Un soupir balaya toutes ses propositions. Il fallait s’y mettre. Une, cuisante, défaite. Qu’était-ce après tout ? Un célèbre homme disait "Soit je gagne, soit j’apprends." Quelle sagesse.

— Ça me permettra de mettre en œuvre ce que j’ai pu apprendre, il y a peu. J’ai quelque surprise pour toi, mon pote. Par contre, prenons un peu d’hauteur. Le Shishiza va encore nous mettre en garde à vue sinon.

Il n’était pas serein. Ses dents claquaient de peur. Ses yeux se voyaient embrumé pour on ne sait quelle raison. Ses jambes le portaient avec difficulté. À la manière d’un pantin désarticulé, l’escroc gravir les monts. Aplanit par sa propre famille, ils allaient pouvoir se donner à fond sur ces terrains d’entraînements.

— Je suis tellement excité héhé. Allons, tu débutes sur une défaite. À toi l’honneur camarade.

Quel vilain menteur. Se mettant en garde ou du moins basculant ses membres supérieurs vers l’avant comme un singe, il se montrait fin prêt. Prêt à se donner à cent pour cent. Sa main où trônait son orifice buccale avait hâte d’en découdre. Ils étaient doté du même cerveau pourtant... C’était comme si ses gènes bouillonnaient à l’idée d’utiliser pour la première fois cette arcane.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Sinaaq
Sinaaq

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Ven 13 Déc 2019 - 7:18
UN, DEUX, TROIS... SOLEIL ! ft. Chokoku Kyouka

Et meeeeerde. Il a accepté. Je ne suis pas certain de vouloir assumer mon invitation. Je ne suis pas un lâche, attention ! Mais toute histoire fabulée a sa part de vérité. Sa lutte d’anthologie contre le dragon de la taille d’une montagne ? Voyons, c’est clairement tiré par les cheveux ! Mais une wyverne de la taille d’un bâtiment comme il y en a partout à Iwa, ça, c’est plus logique. Et absolument terrifiant. Il faut que je fasse attention à ce qu’il pourrait me sortir de sa manche quand on débutera les hostilités. Le baroudeur est fourbe ; il y a moyen qu’il m’attaque par tous les angles, ciel et terre inclus.

C’est un honneur de donner le premier coup !

Et peut-être le seul que je pourrais lui asséner dans cette rixe-éclair. Son petit nom de clan ne laisse aucun mystère sur ses capacités.

Une légende du pays de la Terre que j'aime beaucoup mentionne un illustre sculpteur n’ayant jamais révélé son « kekkei genkai ». Après avoir servi toute une pays pour son empereur en tant qu’architecte d’intérieur – du moins, l’équivalent de l’époque –, et n’approuvant pas la politique agressive du fils lui ayant succédé, il a décidé de mettre le feu aux poudres – littéralement. Toutes les statues décoratives, tant d’œuvres d’art devenues patrimoine national, ont explosé de concert, et anéanti le palais impérial. Son chakra avait perduré avec le temps. Mais avait-il conçu toutes ces protections pour la défense, ou la sécurité ?

Un esprit bien stratège que le sien. J’espère que Kyouka n’a pas hérité de cet ancêtre-là.

Prépare-toi à goûter le courroux de la banquise de Yuki !

Pas le temps de m’étendre sur la façon dont je vais me prendre cette raclée. Je prends mon courage à deux mains, et m’attelle à la tâche pour bouter le plaît-aux-femmes. Il va falloir la jouer malin ! Je joins mes mains, torture mes doigts pour composer les signes incantatoires de la Chèvre et du Tigre… et crache un filet d’eau collante aux pieds du tueur de dragon.


Qu’il essaie de s’approcher, pour voir ! Il me faut gagner du temps pour mon dragon à moi. En espérant que Kyouka ne vienne pas à bout de ma technique trop facilement.

Tu ne fais pas le poids, Doigts-qui-puent !

Les mains toujours jointes, je me prépare à sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7859-100-sinaaq-l-homme-qui-n-a-pas-froid-aux-yeux https://www.ascentofshinobi.com/t7888-sinaaq-carnet-de-bord#65893
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Dim 15 Déc 2019 - 3:41
« T’inquiète pas ça va bien s’passer, bien s’passer t’inquiète pas. » Voilà ce que pouvait se dire notre lutteur à cet instant. Le Gjallarhorn retentissait. L’artiste adepte des poteries face à une lignée de monstre glaciale.

Le frêle face à la brute.

Inutile de continuer les comparaisons, vous aviez – sans doute – cerner la différence de puissance entre nos deux lurons.

Petit soupir. Son ventre gargouillait. Enfin, c’était plutôt la gargantuesque qui avait faim de combat. L’excitation commençait à les faire bouillir. Sacré jeu de mot quand l’on connaissait les aptitudes du Yukijin pour être un frigogidaire sur patte. Ses bouches n’attendaient que ça. Pouvoir entreprendre un peu de combat, tester leur plein potentiel. La base de tout Shinobi, en somme.

— Et toi l’ire du gardien du temps hahaha !

Plongeant sa main gauche dans l’une de ses sacoches ninja, il en sortit une franche poignée d’argile. Il n’hésitait pas sur la quantité. Yu lui avait enseigné les bases. Qu’était-ce qu’un zeste de pratique ? Il était le célèbre bretteur à avoir terrassé Cyphon, un Umimori megalodon, qui régnait sur l’une des archipels de Mizu après tout.

La salve d’eau collante fut projetée à grande vitesse mais notre couard nationale profita des mudrâs de son compère pour modeler sa première confection en argile. Une tortue. Toute petite. Toute mignonne. Héhé. Il en était fier. Son œuvre d’art fut libérée contre cette technique Suiton. Un simple coup d’œil suffisait pour comprendre que la tortue n’allait jamais pouvoir protéger son créateur.

FAUX !

D’un coup, la création vu sa taille augmentée. Parant avec aisance cet assaut aqueux, les deux techniques s’annulèrent.

— Tu ne fais pas si bien dire ! Ça fait quoi d’enfiler des pingouins ?

Exécutant une pirouette sur lui-même, notre dresseur de monstre prit la même pose que le Maître Tarak. Poing en l’air, jambe gainés, il dégageait un certain charisme. Mais pas le temps d’attendre, voilà que sa bouche – accessoirement sa main gauche – lui balança un mini trident explosif. Comme pour la précédente création celui-ci prit en ampleur au contact de l’air.

Si le mur n’avait pas explosé en raison de son statut de défense. Ce projectile comptait bien, quant à lui, exploser et ravager le glacier éternel face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Sinaaq
Sinaaq

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Dim 15 Déc 2019 - 10:28
UN, DEUX, TROIS... SOLEIL ! ft. Chokoku Kyouka

Le stress est à son comble. Les rideaux se sont levés pour mettre en scène un duel unilatéral où je vais finir déchiqueter en petits morceaux façon puzzle. Kyouka, il disperse ! il ventile ! Et tout ça à cause de cette maudite poche d’argile d’où il puise la force de ses techniques.

Si je veux tirer mon épingle du jeu, il faut que je neutralise cette source de matériau. Mais le bougre ne m’en laisse pas le temps : il façonne un trident assurément explosif avant de me l’envoyer un plein dans le pif ! Vite, une défense ! J'enchaine trois signes incantatoires à deux doigts de me tromper, et crache une gerbe d'eau pour arrêter le projectile dans sa trajectoire, pile au centre de l'arène improvisée. Vite, une riposte ! Je dégaine deux shuriken de ma trousse de shinobi, colle un parchemin « Bakuhatsu » sur l'un d'entre eux, et lance le tout vers la construction argileuse. D'un mudrā de la Chèvre à une main, j'y mets feu.

水乱波 ⬩ Mizurappa
Technique de rang C

Suiton ─ Affinitaire ─ Simple
Après avoir composé trois mudrās (Dragon → Tigre → Lièvre), l'utilisateur crache une quantité modérée d'eau. Le jet sous pression est capable de repousser quelques projectiles, ou une attaque de moyenne ampleur venant dans sa direction.



L'explosion soulève un nuage de poussière, de terre, et de sable. Pile l'effet escompté ! Par les esprits, que ça prend du volume, en plus ! Si je m'étais pris cet assaut, j'aurais été contraint d'abandonner. Kyouka est vraiment le plus fort de tous les Chôkoku. Courage, Sinaaq ! Ne te laisse pas faire. Même si tu n'arrives pas à la cheville de ton modèle, il faut que tu lui montres le meilleur de tes capacités. Essaye au moins de le toucher, mon gars.

TU VAS À MA PLUS TERRIBLE ATTAQUE ! LE DRAGON AQUEUX MILLÉNAIRE !

C'est faux.

Je traverse le nuage de poussière comme une furie, katana en main. Il n'aura que trop peu de temps pour réagir à mon initiative ! En espérant qu'il n'a pas prévu une défense trop solide pour m'accueillir – ou ma prétendue technique Suiton. Dès que je sors un orteil du fumigène improvisé, je prends appui sur le sol et me rue sur l'illustre Chôkoku. Ma lame se dresse au-dessus de mon épaule ; son tranchant est parcouru de chakra pour geler mon Némésis.

冷やり ⬩ Hiyari
Technique de rang B

Rinton ─ Spéciale ─ Kenjutsu ─ Simple
L'utilisateur assène un unique coup de sabre à sa cible, de taille ou d'estoc, afin de lui infliger une profonde blessure. Au moindre contact avec une matière tangible, l’arme relâche une onde de chakra Rinton afin d'engourdir la zone visée par le premier assaut.


Santé : OK.
Chakra : 1D 2C 1B
Résumé : 1. Sinaaq projette de l'eau pour arrêter le trident argileux. 2. Il utilise deux shuriken et un parchemin explosif pour le faire détoner et soulever la poussière. 3. Après avoir feinté d'incanter sa plus terrible technique, il traverse le nuage pour mettre un coup d'épée sur Kyouka, et lui engourdir ses membres via son chakra Rinton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7859-100-sinaaq-l-homme-qui-n-a-pas-froid-aux-yeux https://www.ascentofshinobi.com/t7888-sinaaq-carnet-de-bord#65893
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Lun 16 Déc 2019 - 4:40
La lance devient plus imposante, elle fuse à toute vitesse vers sa cible. Celle-ci ne se démonte pas, après plusieurs mudrâ d’une rare qualité, un pistolet à eau est projeté depuis l’orifice buccale de son compatriote Iwajine. Le trident voltige dans les airs avant de se planter à équidistance des deux adversaires.

Sinaaq prend de vitesse, encore et toujours, Kyouka. Deux Shuriken où une note explosif y est apposée fonce vers le trident. Une réaction en chaîne d’explosion se retransmet alors sous leurs yeux. Un imposant smog se dresse entre le binôme. La vision y fut difficile. Kyouka n’y voyait plus rien.

Malheur, malheur. Les propos de son camarade atteignirent les oreilles de notre philanthrope. Grosses gouttes de sueurs.

Le dragon millénaire ? Oh merde. Il lui fallait une parade. Vite. Mince. Ses mains tremblaient. Impossible de faire la moindre action. Une petite claque pour se réveiller et le revoilà reparti. Tandis que le rideau de fumée commença à se dissiper, notre héros national eut le temps de façonné deux avatars de sa propre personne.

Merde.

Aucun dragon en approche si ce n’est la furie de la banquise. Sacré Fenrir, ses crocs sont étonnamment pointus. N’ayant point le temps de réfléchir – lui comme ses jumeaux argileux – Sinaaq se trouvait déjà face à lui. Réflexe salutaire, notre homme releva l’un de ses avants bras pour atténuer le choc. Avait-il réfléchit ? Absolument pas. Ce n’était point un boken, mais bien une réelle lame en fer.

La lame s’enfonça premièrement dans son épaule droite et vint buter sur une partie de son avant-bras. La douleur éclaire fut toutefois atténuée par la froideur qu’irradiait la lame. Sans même avoir le temps de battre un cil, l’arcane glaciale se répandit sur son hémisphère droit. Sa main droite se voyait engourdie, l’articulation de son épaule droite aussi. Autant dire que son bras droit était hors-jeu pour ce combat.

Kyouka lâcha un cri de douleur, en retard sur sa propre blessure.

— Argh. Merde, tu m’as eu.

Sans plus attendre, les trois clones bondirent à l’unissons sur le Yukijine dans l’objectif de le plaquer fermement au sol.

Notre héros devait faire attention. Cet idiot aurait pu y perdre sa main, son avant-bras et peut-être même la vie. Un poil plus fort ou rapide et il ne serait qu’un demi-homme. De sa main gauche, Kyouka déchira sa tunique avant de l’enrouler tout autour de son bras droit. Ne lui demandait pas comment il a réussi un tel exploit, lui même l’ignorait. Toutefois, cela n’allait pas lui permettre d’endiguer le saignement très longtemps.

Dans le processus de spear collectif, l’un des clones explosa pour répandre le matériau argileux tout autour de lui – et avec un peu d’espoir sur Sinaaq.

— L’échauffement est fini. Tu vas toi aussi avoir le droit de goûté à ma botte secrète.

Sinaaq était bien trop fort pour lui, en l’état. Il se devait de ruser contre lui s’il espérait en sortir avec la tête haute. Pas victorieux. Juste avec un minimum de "je suis nul, mais j’ai sauvé la mise." C’était mal parti.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Sinaaq
Sinaaq

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Lun 16 Déc 2019 - 13:55
UN, DEUX, TROIS... SOLEIL ! ft. Chokoku Kyouka

Et à la fin de l’envoi, je touche ! Je veux dire : J’AI RÉUSSI À LE TOUCHER ! Purée, je ne pensais pas que cette initiative allait pouvoir porter ses fruits ! C’est incroyable ! Renversant ! Spectaculaire ! Je m’en ficherais presque de l’état de mon frère d’armes à qui j’ai failli couper le bras ! Mince, j’ai failli lui couper le bras...

Vraiment désolé Kyouka !

Mais deux copies conformes du gaillard me sautant déjà dessus pour m’empêcher de nuire. À moins que… Ah, quel soulagement ! J’ai touché un double ! C’est ça, hein ? Oui, sûrement ça. Mais il pisse beaucoup de sang, quand même, le clone d’ombre. C’est une technique vachement réaliste. Mais ça ne me surprend pas : Kyouka est un shinobi réputé, et expérimenté. Ou alors je rêve et j'ai blessé grièvement mon ami. Je suis un monstre...

Le clone de gauche explose.

Aaaah ! Mais il m’en a mis partout, ce con ! De… l’argile ? De l’argile… explose ?

Gloups.

Oh, non.

On ne bouge plus. On joue au « Roi du silence », et à « Un, deux, trois, soleil ! ». Il me faut me dépêtrer de cette situation. Surtout : il ne faut pas que Kyouka joigne ces mains en ce fichu mudrā. Qu’est-ce j’ai sous le coude, sinon un doppelgänger qui me met des bâtons dans les roues ? Ça ne va pas être facile de composer des signes.

OH, JE SAIS !

Il reste encore de l’eau collante de tout à l’heure. Là, sur les vestiges de la tortue ! Il me suffit de l’avoir en visu, de joindre mes mains pour composer le signe du Chien, et…

水風船 ⬩ Mizufuusen
Technique de rang D

Suiton ─ Affinitaire ─ Simple
Après avoir composé le mudrā du Chien, l’utilisateur projette un projectile aqueux à partir de sa bouche, ou d'une source d'eau à proximité. La technique a l'effet d'un coup de poing contondant, en plus d'asperger la cible d'eau.

Allez hop ! On espère que ça touche ses mains ! Sinon… eh bien, sinon, je suis foutu.

Si tu arrives à bouger tes mains, on dit que tu as gagné, hein ?

Je n'ai vraiment pas envie d'être brûlé au quatorzième degré.


Santé : OK.
Chakra : 2D 2C 1B
Résumé : 1. Sinaaq se fait étreindre par les deux clones, dont l'un finit par exploser et le recouvrir d'argile (explosive). 2. Il utilise une source d'eau proche (l'eau collante de la première technique) pour la renvoyer sur Kyouka, en visant ses mains, espérant l'empêcher de composer le signe incantatoire qui déclenchera la fatale explosion.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7859-100-sinaaq-l-homme-qui-n-a-pas-froid-aux-yeux https://www.ascentofshinobi.com/t7888-sinaaq-carnet-de-bord#65893
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Mar 17 Déc 2019 - 3:24
Pfiou.
Quel mal de chien.

Kyouka gardait un faible sourire sur son visage. C’était rude mais il ne pouvait se permettre d’inquiéter son fidèle compagnon. Im-po-ssi-ble de lui montrer la moindre faille. Il fallait rester fort pour ne pas écailler cette amitié prenant jour après jour en ampleur.

— Allons mon pote c’est rien ça, si tu m’aurais vu face aux vers géants... Et puis je te l’ai laissé faire exprès !

Quel mensonge éhonté.
En l’occurrence, on pouvait plus ou moins dire que c’était voulu. Encaisser un coup pour que ses clones se ruaient sur lui et déclencher une réaction en chaîne d’explosion... S’il n’avait pas pensé à cette stratégie, le combat ce serait terminé ici-même. En même temps, il n’avait aucune réelle attaque ou réelle défense de ce rang capable de venir contrecarrer ce surpuissant coup d’épée.

Malheureusement pour Sinaaq... L’un des clones avait réussit à l’enlacer de par sa matière argileuse. Il en était recouvert. Loin d’être idiot, le gorille des glaces connaissait tout ce qui allait se passer. Boom. Héhé. Le faire imploser était une réponse légitime. Il fallait que quelques blessures occupe son minois. Rendre le tout plus bestial.

Stratège dans l’âme, un mudrâ fut réalisé.

De la source d’eau collante jaillit un projectile qui percuta de plein fouet les mains du Kyouka originel. C’était comme s’il venait de recevoir un coup de marteau sur les doigts. Sacrée douleur. Il enchaînait les blessures. Sur l’instant t, son clone aurai pu se placer dans la trajectoire du coup... Un peu de latence entre nos deux avatars.

Sinaaq oubliait une chose. Si l’originel ne pouvait composer de signe incantatoire, son doppelganger avait carte blanche. Ses mains se joignirent. Le signe du rat fut effectué. Un grand sourire ornait le visage des deux trublions.

— EXPLOSION ! Cria l’originel.

Une explosion eut bien lieu.

Une fumée blanche, assez dense, occupait leur périmètre. Le clone avait implosé, tout était voulu depuis le début. Incapable de bouger ses propres mains en raison du Jutsu – perfide – de son side-kick.

— Hahahahahahaha. Allons mon p’tit pote. Tu crois vraiment que je vais te faire sauter comme ça là ? J’t’offre cette victoire. Tu as été celui qui a produit le plus de blessure à son adversaire.

Une réalité. Kyouka fut inférieur dans cette mêlée. La faute à pas de chance, ou plutôt à son manque d’expérience. À force de chasser l’ours polaire depuis son berceau, le colosse des glaces partait avec un net avantage. Ce combat servit néanmoins d’électrochocs pour notre Kyouka national. Son premier entraînement avait réveillé quelque chose en lui. Le petit bout de papier offert par Ryokko, comme ses propres hémoglobines, s’électrifièrent.

Le Raiton se voulait être l’affinité primaire du plus terrifiant des commerçants d’Iwa.

— Bien joué mais ne rêve pas ! La prochaine fois, je te réserve une grosse surprise.

Et c’est dire la surprise qu’il subira. Kyouka comptait s’entraîner. En apprendre plus sur cette nouvelle part de lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Sinaaq
Sinaaq

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq Empty
Mer 18 Déc 2019 - 0:42
UN, DEUX, TROIS... SOLEIL ! ft. Chokoku Kyouka

Je l’ai échappé bel. En l’espace d’un instant, j’ai vu toute ma vie défiler devant mes yeux – et ce n’était pas jojo. Je suis bien trop jeune pour mourir ! Je n’ai encore rien visité. J’ai passé, littéralement, euh… seize ans sur vingt… alors… avec un petit produit croix… on multiplie par cinq… et… Bon, je n’ai jamais été très à l’aise avec l’algèbre. Toute cette histoire de monnaie, et donc de calcul, me passe au-dessus de la tête. Mais quand même ! J’ai passé quatre-vingts pourcents de ma vie sur la banquise ! Je peux te dire que le film de ma vie était principalement dominé par le bleu et blanc.

Tu es vraiment trop urbain, Kyouka. Tu mérites vraiment cette victoire. Je ne peux te la voler comme ça, en claquant des doigts. Je ne peux pas accepter ça. Foi de Yukijin.

C’est décidé, il faut que je m’entraine davantage. Mon jeu de jambes est trop lent. Et puis, quand même, tu as vu ça ? Foncer au travers d’un nuage de fumée, la tête la première ? C’était du suicide ! En conditions réelles, je serais décédé, direction la Mer Blanche dans un cercueil de glace. Il me faut gagner en jugeote. Réviser les classiques de la Roche. Prendre du recul sur mes capacités. Mieux analyser mon adversaire. Et là, peut-être que là… je pourrais atteindre la cheville de Kyouka. Qui sait ? Un jour, j’annihilerais aussi un dragon !

Tranchons le phoque en deux. Payons-nous chacun une bière !

Gagnant-gagnant. Tout le monde est heureux. L’échange chaleureux de la fraternité !

Enfin, jusqu’à la prochaine escarmouche, hehe.

FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7859-100-sinaaq-l-homme-qui-n-a-pas-froid-aux-yeux https://www.ascentofshinobi.com/t7888-sinaaq-carnet-de-bord#65893

Un, deux, trois... Soleil ! ~ Sinaaq

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: