Soutenez le forum !
1234
Partagez

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu

Yuki Wataru
Yuki Wataru

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Mer 11 Déc 2019 - 19:01
Ce jour-là, la Brume matinale était restée plus longtemps. Tenace. Accrochée. Son rideau ne s’était finalement dissipé alors que le soleil se montrait déjà bien élevé dans les cieux. Il devait être presque midi alors que les derniers nuages s’échappaient et se dissipaient. Cette journée-là, l’Enfant de la Neige avait longtemps vagabondé, toujours à la recherche d’une meilleure intégration au sein de la Cité Brumeuse. Il s’était bel et bien inscrit à l’Académie et cherchait finalement à intégrer une équipe afin de l’aider dans ses déplacements. Coincé qu’il était entre ces murs, il tournait le plus régulièrement, jetant son dévolu à l’aide de son œil borgne. A la recherche des imperfections. A la recherche de ces quelques nouveautés.

Ce soir-là, posé sur l’un des toits de la Cité, il observait le ciel et ses étoiles. Il y avait là tout un univers qu’il ne connaissait. Un monde qu’il ne connaissait pas encore. Jusqu’il y a peu, ses frontières s’étaient arrêtés aux mers qui bordaient Yuki no Kuni. Puis elles s’étaient étendues, contre son gré au début. Jusqu’à découvrir les rives et l’Archipel de Mizu no Kuni. Un autre pays. Un autre mode de vie. Et soudainement le monde s’était agrandi. Avec ces marchands qui parlaient d’un désert rempli de ce qu’ils nommaient le sable, et non la glace. Ils évoquaient des montagnes aux sommets enneigés. Des forêts et des mondes si différents, là où les rivières se déchaînaient et sortaient même de leur lit lors de périodes trop pluvieuses. Tout, dehors, était si différent pour lui. Même les climats l’étaient finalement.

Il avait pris une longue inspiration et, retirant finalement le cache-œil qui protégeait la face droite de son visage, il posait la paume de sa main sur son œil gauche. Puis un soupir. Non, même ici, il ne viendrait pas à voir. Le noir complet. L’absence de toutes les couleurs. De la lumière des étoiles. Certains, à Kiri, parlaient d’un homme aveugle. Un Yuki né avec l’ensemble de son regard. Devenu borgne puis aveugle. Une histoire si percutante que l’Enfant de la Neige, un temps, avait essayé d’en parler. En vain. Les bouches restaient closes face à l’énigme qu’était cet Aveugle. Il ne l’avait pas encore vu.

Plissant son front, il avait finalement retiré sa paume, redécouvrant la lueur d’une nuit apaisante. Puis un mouvement. Un autre. Le tissu qui se frottait encore. Se basculant, se retournant brusquement sur lui-même, il avait déjà attrapé son arme, sa Lance, la pointant dans une direction hasardeuse. Malaxant son chakra sur ses pieds, au bord du gouffre des toits, il tentait, dans la pénombre nocturne de son unique œil, de distinguer l’ombre qui s’était approchée furtivement.

_ Qui est là ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7870-yuki-wataru-show-yourself-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7989-yuki-wataru-show-yourself#66537
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Mer 11 Déc 2019 - 19:54
Quel boucan ... cela faisait plusieurs minutes déjà que la demoiselle tentait de mettre de l'ordre dans des papiers qu'elle a reçu, essayant de comprendre leur signification. La fiscalité n'a pas été son fort, mais bon, les deux employés avaient "trop de travail", et elle ne dira pas le contraire, elle ne compte pas le nombre de fois où ils sont partis parler affaire avec d'autres personnes, pour des projets de divers gens ... et cela en perdant totalement l'assimilatrice, mais au moins, l'assimilatrice apprend, ne serait-ce que pour comprendre ce qu'ils disent et éviter qu'ils la perdent de nouveau, les forçant à devoir participer aux réunions au lieu de la faire patienter dehors. Elle soupire, car son travail est interrompu par des bruits sur son toit, enfin, "son toit", c'est sa chambre d’hôtel qui est financé par la banque. Elle se demande ce qui pouvait faire tout ce bruit, Zeref ? Il n'en a jamais fais. Un espion ? Zeref l'aurait senti et, à l'heure qu'il est, il se serait enfui en voyant l'homme loup. Cela devait donc être un kirijin sur son toit, ignorant ce qu'il peut bien faire.

Enfin, au bout d'un moment, Fuu décide de monter sur ce toit pour voir de qui il s'agit. Elle grimpe donc par la fenêtre pour rejoindre le toit en question, au moins pour tenter de convaincre la personne de partir sur un autre toit, ou bien de tenter de descendre pour ... marcher ? Elle ignore quoi lui proposer pour qu'il descende sur terre. Elle verra une fois la discussion engagée, en attendant, elle essaie de le rejoindre. L'Asaara finit par remarqué qui est la cause de ses nuisances sonores, un homme, enveloppé dans une cape, avec des yeux étrangers et armé d'une lance qu'il n'attend pas pour la pointer vers elle de manière approximative ... elle le sait parce qu'il vise bien trop haut ... et un peu trop à droite aussi.

- La personne qui vit sous le toit sur lequel vous marcher depuis tout à l'heure.

Elle croise les bras en l'observant, elle attendait au moins des excuses, au pire des menaces ou de la mauvaise foi. Peut-être est-il ivre ? Ça explique pourquoi sa visée est aussi approximative, pour ne pas dire hasardeuse, ça ou il est aveugle, mais que fais un aveugle seul sur un toit et, visiblement, sans moyen de se repérer ? Si c'est un shinobi, peut-être utilise-t-il de la sensorialité ... dans ce cas il se rendra vite compte qu'il vise bien trop haut.

_________________
Into the Unknown | ft. Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yuki Wataru
Yuki Wataru

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Mer 11 Déc 2019 - 21:04
Puis il eut une voix. Cette voix. Féminine. Il s’était tourné soudainement vers celle-ci. Elle. Une jeune femme qui était plutôt petite. En tout cas, elle l’était bel et bien pour lui. Dans son Clan, les femmes étaient souvent aussi grandes que les hommes, parfois même plus grandes, sans que cela ne pose jamais un problème. Pourtant, depuis son arrivée sur les Terres Brumeuses, il avait cette sensation que le monde était plus petit. Sûrement même était-ce aussi en raison de cette proximité, de cet effet d’écrasement qu’il vivait au quotidien. Par les bâtiments qui s’élevaient toujours vers le ciel. Entre tous ces gens rassemblés entre ces murs. Tant de monde. Tant de bâtiments. Et puis, ce soir, elle était là. Qui ? Pourquoi ?

Son œil unique cherchait encore à définir entièrement la silhouette alors que la lance se baissait doucement mais sûrement. Elle n’était pas le danger. Elle ne l’était en tout cas pas pour le moment. Devait-elle le devenir à un moment de cette soirée ? Seule la Nuit le savait actuellement. Plissant les sourcils, il se baissait doucement, laissant un genou atteindre le sol à la recherche de son cache-œil. Il ne voulait pas la quitter de l’œil. Il ne devait pas la perdre de vue auquel cas, cela risquait de s’empirer.

Il avait retenu sa respiration un court instant. Dans la voix de cette dernière, il y avait néanmoins une forme d’agressivité. Puis lentement, alors qu’il déposait sa lance et ramassait le demi-bandeau, il prit finalement la parole pour lui répondre. « Je ne marche pas depuis longtemps. » Et continuant d’une voix calme mais néanmoins tendue. « Je suis là depuis la tombée de la nuit et que les étoiles se sont éclairées. Tu n’es là que depuis maintenant. » Il n’était pas la cause du désagrément. Ce n’était qu’une excuse.

Il s’était relevé, glissant doucement le bandeau sur son œil mort, peu désireux d’avoir trop de questions sur le sujet. Surtout que cela attirait toujours le regard des autres de voir un œil qui ne voyait plus. Trop de curiosités qui le dérangeait. Une autre inspiration. Lentement, il reprit sa véritable question. « Qui es-tu ? … » Elle n’avait toujours pas dit qui elle pouvait bien être. L’obscurité ne l’aidait pas à définir qui était cette jeune femme. Il ne la connaissait pas et, jusqu’à preuve du contraire, elle restait bel et bien une ennemie dont il devait se méfier.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7870-yuki-wataru-show-yourself-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7989-yuki-wataru-show-yourself#66537
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 0:29
L'homme niais être à l'origine des bruits qu'elle a entendu, et pourtant, elle sait reconnaître le bruit de pas d'un être humain adulte et celui d'un animal proche du rongeur. Elle reconnait facilement au l'impact des pieds sur les toiles que c'est un bruit qui vient de l'extérieur, et cela ne pouvait pas être un chat. Elle sait que cela est dû à un être humain, et il n'y en avait qu'un sur ce toit lorsqu'elle a décidé de monter. Cela ne pouvait pas être deux intervalles de bruits, sinon elle aurait passé, ce sont des bruits continues qui ont duré un quart d'heure au moins. Peut-être n'a-t-il pas vu le temps passé, c'est possible avec la fatigue et un peu de rêverie et le fait qu'il soit certainement un peu ivre ... ou juste fatigué en fait. Elle fronce les sourcils en entendant qu'il est soi-disant là depuis le début de la nuit et, qu'elle, est là qu'à partir de maintenant.

- Je ne suis monter que maintenant, et la nuit a changé de voile il y a un bon quart d'heure, mais je suis juste en-dessous depuis la fin de l'après-midi. Et c'est justement depuis que la nuit est transpercée par les étoiles que j'entends des bruits en haut. Vous dîtes que ce n'est pas votre faute, mais vous venez de me confirmer que les bruits ont commencés lorsque vous veniez sur ce toit, n'importe qui ferait le lien.

Le premier réflexe qu'elle avait eu c'était d'observer dehors ce qui se passait, pensait que le bruit ne venait pas d'en haut, puis, ça s'est confirmé que le bruit venait bien d'en haut. Enfin, l'homme dépose son arme et remet ce qui semble être un cache-oeil, ce qui n'impressionne pas beaucoup Fuu. A vrai dire, vu que l'homme semblait avoir une façon de parler qui montre qu'il n'est pas ivre, cela voulait dire qu'il ne pouvait qu'être malvoyant s'il n'arrivait pas à la viser ... elle veut bien qu'elle soit difficilement repérable mais ... quand même.

- Je suis Asaara Fuu, kazejin et représente de la Banque Sabaku.

Et elle espère qu'en faisant sa présentation, il en fera de même ...

_________________
Into the Unknown | ft. Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yuki Wataru
Yuki Wataru

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 17:28
Il n’était pas exactement certain de comprendre ce qui se passait en ces lieux. Pour lui, la nuit était tombée depuis au moins … Une bonne heure. Voire même un peu plus. Fronçant les sourcils un peu plus, le Yukijin s’intéressait finalement à la question du temps. Était-ce donc si différent pour les peuples qui vivaient au-delà des frontières qu’il connaissait si bien ? Nul doute, le soleil s’était bien couché depuis au moins une heure et, pourtant, pour celle qui lui parlait, la nuit était tombée récemment. Il se tournait finalement vers la Lune, astre céleste de la Nuit. Peut-être finalement ne le voyait-elle pas ? Était-elle une de ces êtres aveugles ? Il n’osait exactement demander. Ou peut-être avait-elle trop bu ce qu’ils appelaient de « l’alcool », une sorte de boisson qui montait rapidement à la tête et rendait les gens … Etranges. Ils étaient alors différents, de ce qu’il avait compris.

_ Tu dois faire erreur. », laissait-il tomber tranquillement, se tournant à nouveau vers elle. « La nuit est tombée quand les étoiles se sont présentées. La Lune les a rapidement accompagnées. Cela fait bien … » Il s’arrêtait, en pleine réflexion. Cela méritait-il vraiment un débat ? Il soupirait pour lui-même, abandonnant finalement l’idée de continuer. Il n’avançait plus vers elle. S’abaissant, il s’asseyait à nouveau, lui tournant même le dos. Si elle devait l’attaquer, il la sentirait arriver.

_ Où se trouve … Kaze no Kuni ? », posait-il encore. Plus loin que Mizu no Kuni. C’était si loin. Si différent. « Et pourquoi tu es là alors ? Tu n’es pas chez toi, ici. » Il ne le disait pas avec animosité mais en toute curiosité. Il ne comprenait pas comment, et pourquoi, elle se trouvait finalement là. L’œil plissé vers l’astre céleste, il prenait une autre inspiration, cherchant, de sa main droite, la Lance qui se trouvait à ses côtés. Elle le rassurait. « Je viens, pour moi, de Yuki no Kuni. »

Il se tourne finalement vers elle. La cherchant encore et toujours sans jamais vraiment savoir où elle se trouvait exactement. « Je représente ma famille, le Clan Yuki. Je suis Yuki Wataru. » Il sourit. Doucement. Un coin de lèvres qui se relève dans la nuit. « En fait, ils m’ont demandé de rejoindre le reste du Clan, ceux qui ont créé ce Village. Ils voulaient en apprendre plus et … » Il s’arrêtait, cherchant le mot exact. « J’ai été choisi. » Banni. Secrètement, c’était le véritable plan de Père. Il ne voulait pourtant pas dire qu’il était un exilé. Il ne voulait pas accepter cette vérité. Pas encore.

« Qu’est-ce que la Banque Sabaku ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7870-yuki-wataru-show-yourself-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7989-yuki-wataru-show-yourself#66537
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Ven 13 Déc 2019 - 17:30
L'homme est persuadé qu'elle fait une erreur, s'enfonçant dans une mauvaise foi qui va finir par le noyer, elle en est certaine. Le voilà en train de lui raconter comment se passe une nuit qui tombe, comme on l'expliquerait de manière poétique à une enfant qui a poser la question. Elle lâche un gros soupir, certes, sa taille faisait qu'on la prenait pour bien plus jeune mais ... elle a quand même 16 ans. Elle peut comprendre si elle a vécu enfermée en esclave dans le Colisée, mais elle est une Asaara qui a pu continuer son rôle de défenseur du désert à la perfection, donc elle a eu l'occasion de la voir la nuit tombée. Elle le fixe, les bras croisés, le fixant avec son regard doré alors que, visiblement, elle pouvait voir qu'il avait un déficit visuel. Et elle remettait en question ce qu'elle a vu lui alors que, lui, n'aurait pas vu grand chose.

- Je sais comment marche une nuit qui tombe, pas besoin de me conter une poésie pour ça.

Enfin, visiblement, il ne voulait pas en parler, elle commence elle aussi à trouver ce débat puéril de depuis quand il est là, alors que, peut importe comment il tourne la question, il est arrivé la nuit tombée, et la nuit est tombée depuis moins d'une heure, c'est ce qu'il fallait démontrer. Il peut facilement être là depuis un bon quart d'heure. Mais déjà, que fais un aveugle sur son toit ? Enfin, elle en déduit qu'il est aveugle, mais peut-être ne l'est-il pas à 100%, elle savait qu'il y avait plusieurs types de cécité, plus ou moins grave. Enfin, elle tombe une nouvelle fois sur une personne qui ignorait où se trouvait Kaze no Kuni, après Okiko, c'est la deuxième personne qu'elle croise qui ne connait pas le pays du Vent.

- Kaze no Kuni se trouve au Sud-Ouest du continent, c'est l'un des pays les plus grand de tout le Yuukan. Je suis ici en mission pour la banque Sabaku, je la représente ici en quelque sorte.

Enfin, il dit venir de Yuki no Kuni ... un pays qu'elle ne connait pas. C'est quoi comme pays ça ? Un pays où il n'y a que des Yuki ? Soit des manipulateurs de glace ? Est-ce que du coup il y a aussi des Hyosa ? C'est une bonne question, et visiblement, cet homme en a la réponse. Il suffit juste de poser les bonnes questions.

- Je ne connais pas Yuki no Kuni, pourtant, je connais à peu près tous les pays du continent. S'agit-il d'une île ?

Si lui doit se trouver ici, cela voulait dire qu'il doit bien s'agir d'une île, ou alors d'un pays accessible uniquement par voie maritime. En tout cas, à Kaze, elle n'en a pas entendu parler, peut-être est-ce une terre de Kiri, ou bien, comme cette fameuse prison, un pays qui a été caché du monde juste-là.

- Vous êtes donc un membre du clan Yuki ? Que faites-vous alors sur un toit, aussi tard la nuit, loin de votre quartier ? Il me semblait comprendre que vous aviez un domaine à votre nom, c'est ça ?

C'était une bonne question, que faisait-il ici si c'était un membre du clan Yuki, alors qu'une partie de la ville leur est réservée, mystère et boule de neige probablement. Enfin, maintenant, il voulait savoir ce que c'était la banque Sabaku, s'il ne connaissait pas Kaze, il ne risquait pas de connaître sa banque.

- Il s'agit de la plus haute institution économique du Yuukan, c'est là où sont entreposé, entre autres, les plus grandes richesses du Continent. C'est aussi l'un des bâtiments les plus important de Kaze no Kuni.

Evidemment, il y avait de plus petites bourses dans la banque Sabaku ... les personnes du Yuukan ne sont pas tous des personnages riches après tout.

_________________
Into the Unknown | ft. Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yuki Wataru
Yuki Wataru

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Dim 15 Déc 2019 - 13:23
La jeune femme était définitivement la plus étrange des deux pour le Yukijin. Elle lui semblait comme frustrée. Elle n’aimait sûrement pas être remise à sa place ou, en tout cas, qu’on conteste ce qu’elle pouvait bien dire. Était-elle née dans une famille qui ne faisait que lui dire « Oui, Amen », n’ayant jamais eu à se battre pour donner son avis ? Sûrement était-elle même fille unique, au vu de son comportement ? Et au vu de comment elle en parlait, elle aimait sa position. Représentante de la plus grande institution de Kaze no Kuni comme elle allait lui apprendre. Entre cette naissance supposée et sa position hiérarchique, l’Enfant de la Neige en avait conclu qu’elle ne devait pas avoir un caractère des plus aisés.

Il tentait de comprendre, d’imaginer, ce qu’elle pouvait bien lui dire. Notamment sur Kaze no Kuni. Il hochait vaguement de la tête, se faisant le dessin d’une étendue pas plus grande que l’île sur laquelle il avait toujours habité jusqu’à maintenant. Définitivement à côté de la plaque, mais il ne pouvait pas réellement le savoir au vu des commentaires laissés par son interlocutrice, le Yukijin acceptait que le Continent soit une terre encore plus grande que ce qu’il connaissait. Que le monde était bizarre. Si grand pour rencontrer venu de territoires si lointains. Montrant finalement le Nord-Est, ou en tout cas ce qu’il pensait l’être, il désignait, du doigt, un point à l’horizon.

_ Yuki no Kuni se situe par-delà les Mers qui sépare l’Archipel de ton Continent. Au Nord-Est d’ici se situe notre île, un territoire le plus souvent enneigé, où l’herbe ne pousse qu’en de rares occasions. Nous vivons dans le froid permanent et certains le sont même devenus. » Il parlait là de ses cousins, les Hyôsa, des Yukis qui, comme le voulait une légende locale, étaient devenus le froid-même. « Il est dit que le territoire se situe aussi à l’Est d’un autre pays de ton Continent. Kaminari no Kuni, si je ne m’abuse. Mais les routes commerciales sont depuis longtemps coupées. » Il haussait les épaules, sans vraiment faire attention de savoir si elle se trouvait encore là, parlant même pour lui. Nostalgique dans ses paroles, son œil s’était baissé vers les bâtiments en contrebas, vers ce peuple de la nuit qui se réveillait lentement, habitant dans l’ombre du jour.

_ Oui. Je suis un Yuki, comme une grande partie des habitants vivant sur mon territoire. » Il souriait. Il n’était pas vraiment difficile de comprendre qu’un Yuki venait de Yuki no Kuni. En tout cas, à l’origine. « Quant à ta question, la réponse est facile. Je ne vis pas parmi les miens. » Il levait finalement la tête vers les cieux étoilés, sourire aux lèvres. « Je ne me suis pas encore introduit auprès de mes cousins et cousines des Terres Embrumées. J’attends encore le retour de Celle qui les gouverne en ces lieux. »

_ Mais ils y ont bel et bien un Domaine. Kirigakure rassemble, à ma connaissance, une des plus larges concentrations des branches familiales. Mais nous n’y vivons pas tous pour autant. Certains ne l’ont d’ailleurs jamais vu. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7870-yuki-wataru-show-yourself-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7989-yuki-wataru-show-yourself#66537
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Lun 16 Déc 2019 - 20:26
Maintenant que cet accident est "passé" - pour ne pas dire passer à la trappe -, les deux personnages parlent de là où ils viennent. Fuu était facilement repérable en tant qu'étrangère à Kiri, de par ses airs exotiques, même si beaucoup ne la voit pas car elle n'apparaît pas dans leur champ de vision. C'est une sorte de paradoxe, elle est facilement reconnaissable, mais pourtant difficilement trouvable, enfin, elle a finit par se contenter de son corps aussi minuscule soit-il. Au moins, les adultes la sous-estime bien plus qu'elle devrait l'être mais bon ... pour son rôle de responsable de la banque, avoir l'air d'une enfant n'aide pas à être prise sérieusement lorsqu'elle compte parler de ses projets ... enfin, les deux personne parle de leur pays respective, Fuu lui indique la position de son pays par rapport au continent, lui fait une présentation plus complète de son pays, cependant, l'assimilatrice semble avoir entendu quelque chose d'intéressant.

- Je vois, nos pays se trouvent aux antipodes du Yuukan. Nos climats contrastent pas mal aussi, à Kaze no Kuni, chez moi, il y a beaucoup de sable et peu de végétation qui pousse à cause d'un climat très sec et caniculaire.

A l'Est de Kaminari qui est presque à l'opposée de Kaze, elle voyait du coup où se trouve à peu près son pays. Elle se demande s'il est aussi grand que Kaze ... en tout cas, elle ne compte pas mettre les pieds là-bas pour une raison de santé : elle trouve déjà le climat de Kiri très froid et humide, allé chez son pays serait l'équivalent de devenir un glaçon. Elle en meurt de froid rien que d'y penser ... mais elle suppose que l'inverse fonctionne aussi, qu'elle déconseillerait à cet homme de venir à Kaze, il risquerait de mourir de déshydratation en visitant son pays.

- Celle qui les gouverne tous ? Votre cheffe de clan vous voulez dire ? A vous entendre, on dirait que du sang royale coule dans ses veines, votre clan suit les principes d'une royauté ou d'une noblesse ?

Son clan avait un chef de clan, mais leur statut de protecteur de désert n'est pas un trait de noblesse, même s'il s'agit d'un des clans importants de Kaze avec les Meikyus et les Yaseis. Mais elle divague intérieurement ...

- Je commence à comprendre ... votre clan est séparé en deux parties, une à Kiri, l'autre à Yuki no Kuni. Est-ce que les deux parties s'entendent bien entre eux ? Et comment vous arrivez à communiquer entre ces deux parties ?

Si les routes commerciales avec Kumo sont coupés de ce pays ... peut-être est-il de même pour Kiri et Yuki no Kuni. Enfin, elle voulait rebondir sur autre chose avant qu'il commence à lui répondre ...

- Vous avez aussi dit que certains sont devenus le froid eux-même ... que voulez-dire ?

Si c'est ce qu'elle pense, peut-être qu'il aura des réponses à ses questions.

_________________
Into the Unknown | ft. Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yuki Wataru
Yuki Wataru

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Lun 16 Déc 2019 - 23:10
Elle ne bougeait guère. Voire absolument pas du tout. Si cela était particulièrement curieux pour l’Enfant des Neiges, il supposait que c’était aussi dans le caractère, mais aussi la culture, de la jeune femme de ne pas s’approcher. Était-ce parce qu’elle était timide, respectueuse ou encore sur ses gardes ? Il n’aurait pas su réellement le deviner, ou même le savoir. Les faits étaient qu’elle le tenait à distance. Une sécurité pour elle, comme pour lui, dans le cas présent. Parce qu’elle semblait en savoir plus sur lui qu’il n’en savait sur elle. Et au vu des nombreuses questions qu’elle posait, la « Représentante » était finalement une espionne envoyée par sa patrie, cherchant les informations où elle le pouvait.

Son Père l’avait bel et bien averti. Les femmes étaient dangereuses et certains hommes puissants aimaient à user d’une capacité rare. La séduction. Beaucoup ne se méfiaient pas de ces dernières et celles-ci étaient alors capables de se glisser, soutirant moult informations avant que le piège ne s’effondre. Aussi, face au ciel étoilé de cette nuit tranquille, il souriait pour lui-même. Le pensait-elle suffisamment idiot pour parler aussi librement ? Ou le pensait-elle-même suffisamment informé sur les situations géopolitiques que pour même en parler ? Il avait cette envie de rire. Il se tourna finalement vers elle, l’œil unique amusé par toutes ces questions. « Tu es bien curieuse. », lâchait-il avec légèreté sur le ton de l’humour.

Eludant la partie sur les pouvoirs politiques du Clan, non parce qu’il ne connaissait pas le régime Kirijin, mais aussi parce qu’il ne désirait pas entrer dans ces débats, le Yukijin prit une courte inspiration avant de se lancer dans une nouvelle explication. « Tout ce que je vais te raconter sont les histoires qui sont contées de génération en génération, des faits s’oubliant et d’autres s’ajoutant. Il est difficile de savoir ce qui est vrai de ce qui ne l’est plus vraiment. » Il haussait les épaules. De l’histoire du Clan Yuki.

_ Il est dit qu’à un moment, il y avait deux frères jumeaux. Enfants du Maître de la Glace, le premier, dit-on encore, à atteindre des températures indéfinissables. Les deux jumeaux étaient désireux de se partager ce prestige. Mais l’un obtint Yuki no Kuni tandis que l’autre … N’eut rien. Il n’y a pas eu de partage du pouvoir selon nos légendes et celui qui était le cadet des deux, déçu de son aîné, le quitta. »

_ Il avait toujours eu envie de découvrir le monde et, suivi par quelques membres des Branches, il découvrit cette terre. Mizu no Kuni. Il n’y a jamais eu de guerre dans l’histoire qu’on nous a racontés. Les deux familles se sont séparées. Puis se sont oubliées. » Il haussait les épaules. « Cela fait dorénavant quelques décennies que les deux Clans se rapprochent à nouveau et que des échanges ont souvent lieu. » Il s’arrêta finalement, glissant finalement la Lance sur ses genoux et fixant un point vers l’horizon. Une inspiration. Son œil s’était posé sur les Ruines de Kirigakure. La guerre faisait tant de ravages. « Quant à ta dernière question, tu les connais sous le nom des Hyôsa. »

Cela en était tout pour le petit cours d’histoire. Ou en tout cas, de ce qu’il avait à dire dans un premier temps. « As-tu d’autres questions à me poser, espionne ? Ou tu es désireuse de rédiger ton rapport ? » Il souriait pour lui-même. Devait-il encore longtemps jouer son petit jeu ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7870-yuki-wataru-show-yourself-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7989-yuki-wataru-show-yourself#66537
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Mer 18 Déc 2019 - 22:23
Si ça avait été dit avec humour, Fuu semble décelée un reproche derrière ses paroles. N'appréciait-il pas se faire interroger par une jeune femme sur son clan ? Que quelqu'un du monde extérieur soit intéressé par le clan Yuki ? Il devrait se sentir honoré de pouvoir aider son clan à se faire connaître par une touriste. Enfin, "une touriste", elle est ici pour représenter la banque, donc elle est "au travail" en quelque sorte, mais bon, au moins, il n'a pas l'air de se penser qu'elle est venue ici pour espionner, car ce n'est pas le cas. Dans tous les cas, il serait mal placé de la qualifier d'espionne. Il se décide à la place à lui compter une histoire de son clan, une histoire qui est conté de génération en génération, donc une histoire qu'elle a déjà dû entendre quelque part dans les livres du complexe. Et en effet, cette histoire de frères jumeaux qui n'arrivent pas à se départager le pouvoir, elle l'a déjà lu, jusque-là, elle n'apprend pas grand chose en plus, mise à part que c'était pour Yuki no Kuni qu'ils se sont séparés.

Enfin, alors qu'elle allait demandé plus d'explication sur les Hyosas, vu qu'il allait en parler, le voilà finalement qu'il révèle qu'en effet, il pense que c'est une espionne. Fuu fronce les sourcils, se sentant vexée sur le coup. Il en a du culot quand même de la traîter d'espionne, sans doute a-t-il la mémoire courte ou ignorait-il où il se situe, voire les deux, mais l'assimilatrice compte bien partager à son tour ce qu'elle pense.

- Pour votre gouverne, c'est vous qui avez commencez à poser des questions. De plus, c'est sur le toit de ma chambre que vous vous trouvez, l'espion ici, ce serait plutôt vous.

Dit-elle en l'accusant à son tour d'espionnage, elle, une espionne ... comme si le clan Yuki allait être utile pour le compte de Kaze. Les manipulateurs de glace ne risquent pas de débarquer à Kaze, sauf pour tenter de l'envahir, mais bonne chance, seul les Kazejins peuvent prétendre survivre aux températures extrêmes du désert.

- Les Hyosas, comment ils sont apparus ?

Peut-être que lui le savait, même si ce n'était pas un Hyosa.

_________________
Into the Unknown | ft. Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Yuki Wataru
Yuki Wataru

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Sam 4 Jan 2020 - 20:05
Elle était bel et bien vexée. Il pouvait encore le sentir à la soudaine tension qui pesait sur l’air. Elle était tendue. Était-ce d’être traitée à sa juste valeur, telle une espionne ? Le Borgne souriait pour lui-même. Tout diplomate qu’elle pouvait être, envoyée d’une quelconque Institution, l’un de ses rôles restait essentiellement l’espionnage. Obtenir des informations suffisantes et satisfaisantes sur les lieux. En connaître les forces mais aussi les faiblesses. Ce qu’elle faisait merveilleusement en posant les questions qu’elle désirait. Il y répondrait, de toute façon. Pas qu’il désirait du mal à Kirigakure, mais il ne connaissait rien de son nouveau Village. Tout ce qu’il pourrait dire serait faussé par son ignorance du monde hors de Yuki no Kuni. Tournant légèrement sa tête vers elle, il gardait son sourire. Amusé. Il ne la craignait pas exactement.

_ Je n’étais pas encore au courant que ce toit appartenait à ta famille, ou même à la banque Sabaku que tu représentes. » Continuant sur le même ton apaisé, loin d’un soupçon de reproches. « Je ne suis pas là pour t’espionner sur ce que tu suggères être tien. Je suis venu profiter d’une nuit apaisante sur un des plus hauts sommets de Kirigakure. Ai-je eu tort de venir me détendre en ces lieux ? », lâchait-il encore, son œil gauche tentant de percer la nuit obscure qui les envahissait. Il n’y voyait définitivement plus rien.

Il haussait les épaules. Il n’en savait véritablement rien, en vérité. Comment étaient donc apparus les Hyôsa, cousins germains des Yuki ? Prenant une longue inspiration, il faisait revenir à sa mémoire quelques vieux souvenirs, quelques contes oubliés et exilés, ceux qu’on racontait le plus souvent aux enfants afin d’éviter qu’ils ne s’évadent trop loin. « Je me souviens de l’une de ces histoires qu’on nous racontait, le soir, après les journées de labeur. L’Ancêtre nous demandait à tous de former un cercle autour de lui et il parfait parfois de ceux que tu nommes Hyôsa. » Reprenant sa méditation nocturne, il inspectait les étoiles et la Lune, voilée par les nombreux nuages. « Il disait alors que ceux-là étaient montés trop longtemps vers le Nord de l’île. Des explorateurs qui avaient véritablement embrassés la forme de la Neige et de la Glace. » Il ne souriait plus alors que son œil se voilait d’un air triste. Prenant une plus longue inspiration. « L’Ancêtre racontait comment pour la Femme de la Neige, c’est comme cela qu’il l’appelait, marchait sous le blizzard glacial qui s’étendait à perte de vue. Il disait alors que son corps, qui marchait un instant, avait disparu l’instant suivant, devenant cette poudreuse. Sous les yeux consternés de son Mari, la Femme de la Neige avait disparu. Des minutes. Puis des heures. »

Sa tête s’était levée vers les étoiles. Il ne pleurait pas. Il ne disait juste plus rien, sa gorge serrée par l’horreur décrite. « Elle n’était apparue que plusieurs heures plus tard alors que son homme était entièrement perdu, à sa recherche. Elle était devant lui. Puis, alors qu’il tentait de la prendre dans ses bras, elle s’était à nouveau volatilisée. Elle était derrière lui. » Il se tournait vers elle. « Et c’est ainsi qu’une Yuki serait devenue Hyôsa. » Il ne souriait plus vraiment, l’air légèrement déboussolé de s’en souvenir aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7870-yuki-wataru-show-yourself-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7989-yuki-wataru-show-yourself#66537
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu Empty
Mer 15 Jan 2020 - 21:03
Il l'ignorait ... mais comme elle ignorait qu'il était un Yukijin ou encore un membre du clan Yuki, donc en soit, ses affirmations comme quoi elle est une espionne est complètement erronée dans ce cas là. Enfin, elle décide de ne pas le relever, maintenant, il attirait son attention, donc elle ne voulait pas le faire se lasser de sa présence, après tout, Fuu voulait des informations sur le clan Yuki et l'homme semblait accepter de lui répondre. Donc elle voulait en profiter, et puis, ces questions ne sont pas des questions très privées, ce n'était pas des informations cruciales et top secret, donc en soit, pas de raison de penser qu'elle l'espionne, et si jamais elle l'espionne, ce serait vraiment une très mauvaise espionne ... enfin bref, Fuu observe l'homme, lui demandant comment sont apparus les Hyosas, il expliquait que c'était des explorateurs dans la glace qui ont finit par pouvoir s'y assimiler ... mais ce qu'il lui conte sont des histoires ... pas des faits.

- Et on ignore comment son corps est devenus de la poudreuse ? Elle est juste devenue ça comme ça ? Sans que rien ne lui soit arrivée ?

C'était ce qu'elle voulait, elle voulait le comment, elle voulait ... comprendre comment s'était possible, mais elle se rend compte qu'elle s'est un peu emportée. Elle lâche un soupire pour relâcher la pression qu'elle a accumulé d'un seul coup avant de respirer doucement, puis l'observe de façon désolé.

- Je m'excuse, je me suis un peu emportée ... je veux juste ... comprendre et aider à comprendre. Je sais ce qu'a ressenti cet homme à cet instant là ...

Elle regarde sa main, toujours en fuyant sa nature assimilatrice, ce n'est pas elle qui a choisit de le devenir et ce n'est pas la capacité qu'elle a depuis sa naissance ... donc c'était difficile pour elle d'encore l'accepter ...

_________________
Into the Unknown | ft. Asaara Fuu 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560

Into the Unknown | ft. Asaara Fuu

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: