Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Jishin Lifestyle ~ Toph

Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Jishin Lifestyle ~ Toph Empty
Mer 11 Déc 2019 - 21:35
Saperlipopette. Il se retrouvait être en retard. Quelle première impression... Quel plaisir ! Pas du tout. Face à la porte du Dojo, Kyouka resta de marbre. Badum Tss. En plein dans le domaine Hyūga, il ne fallait pas s’afficher ni faire un quelconque acte honteux... Comme ne pas réussir à soulever cette fichue dalle de béton qui faisait office de porte. Il avait déjà aperçu Toph, sans jamais lui adresser la parole directement. Comment une si petite gamine d’à peine 8 ans pouvait-elle être là fondatrice d’une des plus grandes écoles de tout le Yuukan confondu.

Mystère et boule de gomme dirons nous.

— Allez. À la une, à la deux, à la trois...ses mains s’agrippèrent aux anses. Urghhhhekekzd. C’est lourd ça.

Il relâcha d’un coup l’importante masse. Il ne s’attendait pas à quelque chose de si imposant, même si en soit un pré-adolescent aurait pu le faire les doigts dans le nez. Sa maîtrise du chakra était quasi nulle... Donc vous comprenez... Oui. Il se cherchait des excuses. Comme à son habitude. Bon, ne pouvant retourner chez lui, même s’il en avait grandement envie, son centre de gravité s’abaissa. En position de squat, cette fois-ci, ses mains resserrent les poignées. Tout en lâchant un cri étouffé, il se releva d’un bond. Un petit craquement retentit au niveau de sa colonne vertébrale. L’habitude à l’effort et son corps... Ce n’était pas folichon.

— Trop simple. J’ai réussi le premier test. On peut déjà me définir comme un maître du Jishin. Amenez les moi tous, vos pseudo maître héhé – lâcha t’il toujours en murmurant.

Faire l’homme... Toujours en sourdine. On ne changeait pas une équipe qui gagne. Tout en descendant l’escalier, son regard se perdit sur le premier étage. Plusieurs portes, une salle d’entraînement dans le fond. Chapeau. 18/20 pour la déco, il manquerai juste une touche d’épice, d’originalité et ce serai un franc 20. Sans une minute à perdre, vendeur de pierre à ses heures perdues, le Chokoku commença à examiner les nombreuses formations rocheuses aux alentours. Tout semblait bâtit à la main. Probablement le père de Toph.

Tout en s’avançant vers la salle d’entraînement, son but premier. L’escroc tomba sur une adolescente. Petite. Quinzaine d’année. Chevelure ébène. Yeux blanc. Une hyuga classique. Probablement une fan de Toph. Ne pouvant s’empêcher de l’impression, il s’avança vers elle.

— Hey petite. Je suis Kyouka, le vénérable maître de Toph haha. Il afficha un pouce lever, pour accentuer son côté frimeur. Tu pourrais me montrer où se trouve ma disciple ? Je dois l’entraîner, tu comprends, la place de Kage n’arrivera pas toute seule.

Vous vous rappeliez quand il disait connaître Toph ? Que nenni. Il ne s’était même pas rendu compte que la "gamine" à qui il parlait était en réalité la maîtresse des lieux. Un homme fou celui-là. On croisait tous les doigts pour que sa mort ne soit pas trop atroce. Mais comprenez le aussi. On vendait tous Toph comme une brute capable de réduire des montagnes à néant. Elle devait donc au minimum faire dans les trois mètres pour 300kg de muscle pur. Rien que ça.

Et qui sait, elle avait peut-être même déjà éveillé une évolution au Byakugan tant elle était louée pour ses talents martiaux sans limites. Un exemple évident pour notre Faux-Chokoku.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin Lifestyle ~ Toph Empty
Sam 14 Déc 2019 - 1:20
Toph tourna la tête et observa son interlocuteur. Elle trouva bien rapidement une bouche dans sa main. Son appartenance à un des clans majeurs ne faisait aucun doute. Son nom, il le dit.

Kyouka.

Toph avait lu ce dossier, il y avait plusieurs semaines de cela. Difficile de s'en rappeler avec précision, sinon qu'il s'agissait d'un profil venant de Tetsu. Ce n'était pas rare, il y avait moults Tetsujin et Hayashin à iwa. Impersonant un sensei, et ignorant que Toph - la vraie - était devant lui, il ne partait pas du meilleur pied.

Néanmoins, il venait s'entrainer avec Toph. Cela voulait dire un duel, et Toph adorait les joutes dans son dojo de pierre. Son Bushido n'avait pas réprimé cette ardeur au combat et aux entrainements. Elle eut un large sourire.

Kyouka... Le Chokoku de Tetsu ? Et tu veux m'entrainer ? Soit. Qui suis-je pour refuser pareille demande.

Toph eu un petit rire, et se délectait de la confusion régnante. Si son nom et son titre était connu et reconnu dans tout iwa (et même un peu au-delà de ses frontières, ce n'était pas donné à tout le monde de devenir une maitresse ninjutsu à son âge), ce n'était pas pour autant le cas de son visage ni de sa silhouette.

Qu'il se fasse passer pour un de ses senseis ne l'embêta point, en soi.

Non, elle était intéressée. C'était la première fois qu'un genin se jetait dans la gueule du loup. N'avait-elle pas annoncé à certains de ses amis qu'elle ferait le tour de tous les genins pour les aider à progresser, pour les évaluer, et pour empêcher de futurs morts à venir ? Dans cette optique, une demande de duel était parfaite.

Cela tombait bien, tu étais sur la liste Kyouka-san. Montre ce que tu vaux. Dévoile-toi aux yeux divins.

Et ses yeux se rivèrent droit dans les siens. Pour autant, sa vision n'était fixée dans cette focale-là. Non, sa vision était presque complète dans toute la pièce, à une petite exception prêt. Elle pourrait ainsi aisément tester le genin, et l'évaluer. Ce n'était pas une tâche si inimportante. Après tout, le psychopathe Kirito - du même clan - avait été mis hors d'état de nuire avant qu'il ne puisse prendre la fuite.

A croire que tous les membres de ce clan était spéciaux. Certains étaient bercés trop près du mur. D'autres, trop près de dynamites et d'explosions.
Spoiler:
 

_________________
Jishin Lifestyle ~ Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Jishin Lifestyle ~ Toph Empty
Sam 14 Déc 2019 - 1:56
Pardon ?

Kyouka venait-il de commettre une énième facétie ? Il semblerait bien. En plus de paraître pour une personne imbue de lui-même, il venait de confronter la célèbre Toph dans un un contre un. Dans une autre vie, dans d’autre circonstances, le combat aurait tout ce qu’il y a de plus épique. Mais dans celle-là... Ce ne sera qu’un ramassis d’excuse et d’esquive pour éviter l’assaut.

Le Chokoku était plus une Chokokotte qu’autre chose. Certes, ses compétences martiales commençaient à fleurir – merci à Sinaaq et Yu – mais il n’aurait pas été capable de blesser ne serait-ce qu’un simple collègue de même grade. Que dire d’une personne comme son adversaire du jour. Oh shit, here we go again.

— Je... Non, mais enfaite... Hahahaha. Sacrée blague n’est-ce pas ? Vous avez faillit y croire Toph-senseï...

Futile.

La maîtresse élémentaire n’avait que faire des vilaines pleurnicheries de notre escroc. Comment allait il lui faire comprendre qu’il n’était pas en mesure de se battre – car trop faible – sans toutefois le dire explicitement. Torturer entre l’envie de bien faire, d’évoluer et la fuite, il fallait se résoudre. Et pour une fois, la fuite n’était pas plus simple. En effet, comment quitter un dojo souterrain fait uniquement de terre face à une experte du Doton.

Kyouka serrait les dents. Il allait se faire cabosser le visage, pour pas changer.

— Ok, ok, ok. Toph-Senpaï. Préparez vous à vous mesurer au génialissime futur chef du clan Chokoku. En personne.

Il voulut faire un pas. Elle venait d’activer ses pupilles divines. Il retint un "Oh punaise". Mais c’est qu’elle faisait peur enfaite. La fuite. Ouais, parfaite idée. Kyouka fit volte-face, ses pas comptaient le mener vers la sortie. Contrairement à son adversaire, il ne pouvait ni voir derrière les matériaux ni même derrière soi.

Autant vous dire qu’il donnait une ouverture béante à celle qui allait lui déchirer la gueule. Sans rire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin Lifestyle ~ Toph Empty
Dim 15 Déc 2019 - 15:00
Toph esquissa un sourire devant les réactions du genin. La confusion. La compréhension. Et la manipulation. Oui, avec une certaine éloquence, il essayait de se tirer du pétrin, par la voix, et les mots. Et puis il fit volte-face, et fit semblant de fuir.

Intéressant.

Fuir était une option comme une autre, bien que très rarement considérée par bien des shinobis. La maitresse du ninjutsu se mit à composer des mudras de sa main gauche, tout en s'avançant à l'encontre du jeune Tetsujin.

Des chaines sortirent du sol et des murs pour immobiliser le jeune fougueux.

Des chaines en pierre.

Toph marchait tranquillement jusqu'à dépasser le jeune genin et lui faire face. Une de ses mains étaient encore en train de maintenir la technique. De l'autre, elle fit une pichenette sur le nez de son "adversaire".

Hum, je donnerais que 5/10. Bonne tirade, cela aurait rendu confus plusieurs, et fuir est une stratégie à considérer face à une erreur stratégique, ou quand on sous-estime réellement qui est en face de soit. Mais l'exécution est moins bonne que cela. Un fumigène, et une technique seraient nettement plus appropriés. Le fumigène est éphémère mais il te protègera des attaques ciblées, et mettra ton adversaire sur la défensive - ce qui te donnera des secondes en plus. Ensuite, une bonne technique de clonage, un mur de protection, une charge, une dissimulation... tout cela t'aiderais à mieux prendre tes jambes à ton cou.

C'était une analyse assez poussée, mais également une leçon en soi. Toph aurait précédemment sans doute dégainer son sabre et en aurait profiter pour lui faire entrer la leçon de manières plus physiques. Là, elle se contenta d'abandonner le mudras et de libérer l'intrus. Les chaines retombèrent au sol, inertes.

Tu manques donc de techniques. N'est-ce donc pas pour cela que tu es venu jusque ici ? Pour apprendre ? Profites-en, je suis libre pour m'occuper de toi. Alors parles. Que désires-tu ? Je ferais en sorte que tu sois plus prêt à affronter la réalité une fois en dehors de mon dojo.

C'était une promesse. Une vision.
Spoiler:
 



_________________
Jishin Lifestyle ~ Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Jishin Lifestyle ~ Toph Empty
Dim 15 Déc 2019 - 20:47
Kyouka n’eut même pas le temps de chercher à fuir que de nombreuses chaînes terreuses l’enlacèrent de toutes parts. Le voilà pris au piège comme la plus insignifiante des proies.

— ...

Il y avait des personnes capables de vous atteindre au plus profond de votre âme. Face à eux, aucune armure n’était utile. Embrasser la vérité à leur côté. Voilà la seule possibilité qui pouvait s’offrir. Toph, malgré son jeune âge, en faisant partie. Du moins, c’est ce que pensait Kyouka. Une sagesse débordait de cette Amazone. Indéniablement, elle était son aînée en tout point – sauf certains, mais là n’est pas la question.

La pichenette eut l’effet escompté.
L’humiliation.

— Hmmm... 5/10 ? Je voyais plus un petit six pour le côté culotté. Une fumigène voir des techniques qui aillent dans ce sens...

... Ou simplement de ne pas faire d’erreur voir ne pas sous estimé sous son adversaire » termina de manière plus personnelle notre jeune bambin. Kyouka ne pouvait rien répliquer d’autre. Loin de lui l’envie de faire l’idiot du village, en cet instant.

Son ego n’aurait jamais excepté ça dans d’autres circonstances. L’Amazone, son héroïne, avait réussi à voir au plus profond de lui. Il ne pouvait décemment plus faire demi-tour, même si les chaînes ne l’enserraient plus. Assumer. Grandir. Évoluer. Se confronter à soi-même, voilà finalement la seule étape qu’il manquait à notre jeune Shinobi.

— La vérité hein... – pour une fois – J’ai peur. Peur de mourir. Peur de décevoir. Peur d’être nul. Peur du regard des autres en raison de mon nom. Peur de mes compétences. Peur de moi-même. Je fuis ce monde violent car je me sens trop faible. Je suis en deçà de mes compères Genin. Je me demande souvent pourquoi cette vie, de Shinobi, m’attire tant.

Kyouka vidait son sac.

— Je suis un bon à rien, incapable de la moindre prouesse. Je n’arriverai jamais à votre cheville, je me déteste. Je me complet dans des histoires inventées tout ça pour fuir la réalité. Voilà, maintenant vous savez tout.

Il n’avait jamais été aussi franc. Pas même avec sa propre famille.

— Je suis venu ici pour changer. Devenir fort. Ne plus rester cette loque qui se cache derrière les autres. C’est à mon tour de briller par ma simple force. Tout comme vous.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin Lifestyle ~ Toph Empty
Lun 16 Déc 2019 - 0:45
Oula tout ça ? Prends une chaise, je vais avoir besoin d'un peu de temps pour formuler une bonne réponse.

Toph alla elle-même chercher une chaise et s'assit en position de réflexion. Elle passa ainsi un moment, plongée dans ses réflexions. Elle était dans un état proche de la méditation. Elle ne pouvait en tout cas pas laisser ce genin seul dans ce moment de détresse. Ses questions faisaient du sens. Il était humain, dans un monde terrifiant et dangereux. Finalement, elle prit la parole.

Je vais d'abord te poser une question. Qui pense-tu être le plus terrifiant comme adversaire en face de toi, entre un homme sans peur, et un homme peureux mais qui par ses propres efforts trouve le courage de t'affronter ?

Elle eut un petit sourire. Qui de Mamushi ou de Toph avait été la plus terrifiante, à ce moment-là ? La capitaine de l'Homme au Chapeau, pour tout ce qu'elle était et représentait. Ou Toph, la jeune chunin blessée, acculée, dont le village était attaqué. Elle avait tremblée à plusieurs moment. Pourtant, quand vint l'ultime assaut, sa lame ne flancha pas. La gorge fut tranchée.

Sans peur, un homme ne connait pas ses limites et est capable de faire des erreurs. Et de mourir stupidement. La peur est humaine et utile. C'est une alarme situationnelle, et elle donne littéralement des capacités améliorées. Avoir une petite voix dans ta tête qui te hurle de faire attention à ta vie n'est pas une mauvaise chose. Au contraire, c'est une bénédiction. Et si tu arrives à surmonter ta peur et à affronter le danger, tu seras d'autant plus dangereux que tu sauras dans quel pétrin tu mets les pieds... et que tu l'assumes tout autant.

C'était une graine de sagesse. Pour autant, il fallait aussi rabaisser celle qui la partageait. Elle n'était pas aussi forte que cela. Elle faisait des erreurs. Elle était... humaine.

Mamushi me faisait peur. Surtout quand j'ai compris ce que son pouvoir lui permettait de faire. A deux syllabes près, je me faisais seppuku. J'utilise ce souvenir pour continuer à m'entrainer et à me surpasser, mais cela ne fait pas de moi une fille sans peur. Au contraire, je connais que trop bien mes limites.

Une enfant guerrière. Une Hyûga qui suivait le carcan du Bushido, et qui se refusait d'utiliser les techniques taijutsu de son clan. Etait-ce vraiment le chemin de la puissance ? Non. La puissance n'aurait jamais consisté à mélanger les arts samourai avec les arts Hyûga. Ils étaient partiellement incompatibles.

Nos limites ne sont pas les mêmes. Certains sont plus doués que d'autres, c'est une réalité. Et si en cours de chemin, tu te rends compte que cette vie n'est pas faite pour toi, c'est ton droit - ton devoir ? - de t'arrêter avant qu'il ne t'arrive du mal. Mais tu sais ce qui est la seule véritable erreur ?

Ses pupilles divines brillaient d'intensité.

A mes yeux, c'est d'abandonner sans avoir essayé à fond. Venir ici est ta première étape d'un long parcours et d'embûches. Veux-tu rejoindre l'école Jishin ?

_________________
Jishin Lifestyle ~ Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Jishin Lifestyle ~ Toph Empty
Lun 16 Déc 2019 - 4:03
La candeur de son Senseï permit au Chokoku de se rendre compte d’une chose : il avait fait le bon choix. Crever l’abcès avant qu’il ne vous crève, diraient certains. Appliquant à la lettre les paroles de l’Amazone, notre pleurnichard se saisit d’une chaise avant de s’y asseoir.

Sans plus attendre, une question vint sur le tapis, ou plutôt le tatami. Quid de l’homme le plus terrifiant. Une question profonde de sens, loin d’être idiot malgré ce qu’il aime en montrer, Kyouka avait son point de vue sur la question.

— Le plus terrifiant est l’homme peureux. Contrairement à l’homme sans peur, lui seul connaît le sentiment de perdre, le baiser de la mort qui peut tomber à tout moment. Ainsi, dans l’extrême majorité des cas, il est humble envers sa personne et ses propres capacités. C’est ce qui lui permet d’ailleurs de prendre l’ascendant sur son adversaire. Une bataille d’égo, en somme.

Kyouka n’avait plus rien du petit luron. Une situation sérieuse appelait une réponse sérieuse. Dans sa jeunesse, à Tetsu, ses percepteurs lui posèrent de nombreuses interrogations, toujours dans ce sens.

Une fois que Toph avait entendu son ainé, celle-ci le reprit, en allant encore plus loin dans son explication. Tout deux se rejoignaient sur l’homme le plus terrifiant. Un faible sourire se dressa sur son visage, même si ses capacités martiales n’étaient pas folle, ses fonctions cérébrales n’étaient pas en reste.

Le Genin acquiesçait d’un mouvement de tête. Ils se comprenaient.

— J’ai une question. Comment être capable de saisir ce courage ? J’ai l’impression que c’est la clef de voûte que tout homme doit être en mesure d’obtenir dans sa vie. J’ai l’impression qu’une fois que je serai en mesure de me saisir de ce courage, je pourrai avancer... Toutefois, j’ai l’impression que ma propre condition – de faible – ne me met que des bâtons dans les roues...

La proposition résonna dans sa psyché. Rejoindre ce dojo et devenir ainsi l’un des apprentis de la Shinobi la plus puissante de tout Iwa ? Voilà ce qu’il lui manquait.

— Je veux en être ! Par contre, ne soyez pas étonnés si je reprends les rênes du dojo d’ici quelques années haha.

Un coup de mou, rien de plus, voilà ce qui l’avait saisit. Gonflé à bloc par l’attention de sa cadette, celui lui suffisait pour se lancer dans une voie qui l’avait toujours réclamé. Il devait prouver tant de chose à ce monde, ce village, cette famille. À compter de ce jour, le couard allait peu à peu laisser place à l’homme fort. Le Shinobi.

— Par quoi commençons-nous Senseï ? Pulvériser des montagnes à la force de nos poings ? Faire des millions de pompes ? Je suis prêt à tout. Cela permettra de renforcer de frêle corps.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin Lifestyle ~ Toph Empty
Mar 24 Déc 2019 - 13:54
Kyouka n'était pas bête, et il répondit de juste manière à la question de la princesse Hyûga, même s'il manquait cruellement de confiance en lui. Heureusement pour lui, c'était une condition dont on pouvait guérir. La confiance en soi, cela se travaillait.

Le courage m'est venu dans un élan de Justice. Je pense que cela change selon la personne, cela dépend de ce qui te donne des tripes. Cela sera à toi de le trouver.

Pour Toph, cela avait été principalement trois moments. La mort de Yoshitsune, face au shogun et le sacrifice de Musashi. Le vote pour l'exil de Senku, face à sa tentative de putsh. Et enfin, Mamushi attaquant Iwa. Trois moments clefs dans son histoire, trois moments de justice triomphante l'adversité. Ces moments là avaient fait gravir Toph dans sa compréhension de soi, et sa compréhension du monde. Au premier moment, elle était devenir représentante du clan Iwa. Au deuxième, chunin et protégée de Kyoshiro. Au dernier, jonin et protecteur d'Iwa. Se s responsabilités augmentaient avec sa force et sa personnalité.

Le genin avait de grandes ambitions. Désirait-il réellement prendre les rênes de l'école Jishin ? Toph fit un sourire énigmatique.

Je suppose qu'un jour je devrais dire adieu à ce dojo. Quand ce jour-là arrivera, je pourrais peut-être penser à toi. Si tu es suffisamment studieux.

Cela n'engageait pas Toph sur beaucoup de choses, après tout, d'y réfléchir. Et cela pouvait être une motivation. Cette dernière était un puissant moteur à ne jamais sous-estimer. Et l'ombre d'une telle motivation commençait à pointer le bout de son nez dans ce nouveau disciple. Alors autant commencer à lui apprendre.

Commençons par le début. Que sais-tu faire ? Quelle est ton affinité ? Je ne suis moi-même pas une Chokoku donc je ne pourrais t'expliquer comment faire des explosions, mais je peux me concentrer sur ce que je peux faire, et je suis certain qu'on trouvera des choses à partager.


_________________
Jishin Lifestyle ~ Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Jishin Lifestyle ~ Toph

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: