Soutenez le forum !
1234
Partagez

Quand partait vers la Damnation [D]

Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 1:42

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Mer 8 Jan 2020 - 7:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Daruma Rumi
Daruma Rumi

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 5:23
Quand partait vers la Damnation [D] Jn4p


Les égouts regorgent de crasses et de créatures insalubres… Les égouts sont le temple de la maladie et des déchets du corps… Les égouts sont le parfait endroit pour oublier un mort et ses breloques.

« Je t’accompagne. »

Les égouts n’étaient qu’un mythe pour Yu et ses confrères cobayes de Wasure, tout comme la Lune l’était. Elle connaissait le mot, mais aucune image se formait dans la noirceur de son esprit. Son mur mental créait le paysage d’un long tunnel infini, où une eau sale empêchait d’avancer à un rythme convenable. Son imagination ne réussissait pas à tenir plus de deux secondes, puisque selon elle, les égouts n’existaient pas. Or, ce chevalier en parlait ouvertement à sa… princesse . Yu ne se privait pas de cette discussion. Elle les écoutait d’une oreille intriguée, en s’approchant toujours un peu plus. Elle ne connaissait pas pleinement les limites de l’humain, mais elle pouvait deviner qu’elle envahissait l’intimité du duo en se tenant à quelques centimètres du colosse.

Elle ne comprenait pas l’enjeu de cette quête, mais elle s’y invitait tout de même. Elle ne portait aucun intérêt à poser des questions, puisqu’elle ne les accompagnerait pas pour tenir une discussion ou un quelconque lien. Par contre, elle se demandait personnellement pourquoi y avait-il un danger à pénétrer sous terre ? Se cachait-il des monstres ou un mystérieux peuple indigène ? Une lourde excitation se développait dans le creux de son ventre, mais son visage ne changeait pas. Yu ressemblait à un portait peint, qui ne souriait pas, qui ne bougeait pas. Le clignement régulier de ses paupières promettait à ses interlocuteurs qu’elle n’était pas sans vie.

Peut-être attendaient-ils la confirmation qu’elle pouvait se protéger des possibles dangers ?

« J’ai échappé à la prison de Wasure. »

C’était sa façon de dire que ses capacités étaient suffisantes pour subir des attaques et supporter un parcours essoufflant. Elle ne dévoilait pas sa capacité spéciale, ni son talent dans la branche du taijutsu. Comme dit plus haut, elle ne considérait pas nécessaire de tourner ses meilleures cartes, puis elle doutait de sa capacité à faire confiance à une telle équipe. Les cadavres ne lui faisaient ni chaud, ni froid : ils avaient été ses meilleurs amis pour la cacher des autres prisonniers et scientifiques. Enfoncé dans un tas de corps morts pendant plusieurs semaines, elle les remerciait avec gracieuseté.

« Tu ouvres la marche, je te suis. »

Yu regardait droit devant elle, sans demander ou attendre l’opinion du shinobi. Elle y allait avec lui, point final.

_________________
Quand partait vers la Damnation [D] Mdhd
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8480-ko-terminee
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 10:44

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Mer 8 Jan 2020 - 8:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Daruma Rumi
Daruma Rumi

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Ven 13 Déc 2019 - 4:15
Quand partait vers la Damnation [D] Jn4p


De petites lucioles se promenèrent autour de l’ouverture pour ensuite se perdre peu à peu dans l’obscurité de la descente aux enfers. Le colosse s’y glissa sans difficulté, accompagné par son cadavre chéri et Yu observa le trou. L’hésitation n’envahissait pas sa décision, mais l’intrigue, si. Sa mémoire mémorisait tous les petits détails de cette rencontre et de cette ruelle abandonnée. Lorsqu’elle s’accrocha à l’échelle pour rejoindre le duo, Yu garda la tête vers le ciel, remarquant qu’elle se perdait peu à peu dans le néant. Même les lucioles ne semblaient pas satisfaire sa vision. Pour la première fois, son nez priait pour retrouver l’arôme paradisiaque de la morte.

Les égouts n’étaient donc pas une légende. Yu palpait discrètement le mur et le sol pendant que les deux autres discutaient. Depuis tout à l’heure, ils échangeaient des commentaires et des remarques que la kunoichi préférait décliner et ignorer. Elle ne les rejoignait pas pour se faire complimenter sur sa soi-disant beauté et son rang, ni pour s’attendrir face à une morte qui ne cessait de lui envoyer des sourires et des clins d’oeil. Inutile de dire que Yu ne lui avait retourné aucune réaction.

Ah, le voilà qu’il lui parlait. Yu fixa son interlocuteur pendant qu’il la prévenait sans douceur des dangers des égouts, de l’inconnu et de lui-même. Elle ne ressentait pas le besoin de lui promettre sa loyauté, alors le silence marquait son accord. La kunoichi se considérait comme une spectatrice, donc elle n’avancerait jamais plus loin que la faux. C’était pourquoi Yu imposait elle-même une distance entre le duo et son corps depuis le début. Jezabelle remplissait bien le rôle du petit chien qui léchait la main de son maître, Yu préférait être le chat en retrait.

« Vous pouvez avancer, je vais vous rejoindre. »

Sa voix n’émit aucun écho, elle avait eu l’impression de ne pas s’entendre, mais c’était ce que souhaitait le nécro. Les lucioles s’apprêtaient à repartir pour guider le groupe, mais Yu n’avançait pas. Elle retirait ses sandales de bois et les glissait dans le courant d’eau. Ses chaussures se noyèrent par leur propre lourdeur. Lorsqu’elle reprit la marche sur la pointe des pieds, il n’était plus possible de l’entendre.

Et ils s’enfoncèrent dans les égouts.

Le paysage se répétait et ne possédait aucun charme, contrairement à la présence angélique de Jezabelle. La kunoichi se demandait enfin comment cette jeune femme avait atteint ce stade. C’était un don de jouer avec la vie après la mort, mais de l’imposer à un être aimé… Ce genre de questions trop profondes, naissaient rarement dans le crâne de l’ancienne prisonnière, mais son excitation des égouts disparaissait peu à peu pour se tourner vers celle du duo. Au final, son rôle de muette deviendra peut-être plus important.

Yu ne pouvait pas toucher Jezabelle, malheureusement. Par contre, elle pouvait lui parler. La morte souhaitait obtenir une information sur Wasure et la kunoichi voulait savoir la raison de la mort de celle-ci. Discrètement, elle se rapprocha de Jezabelle et tenta de lui murmurer une phrase.

« Sous la lumière, je te promets Wasure si tu me promets ta… »

Quelque chose venait de lui passer entre les jambes. Et la chose se multipliait. Poilus, puants, irritants. Les monstres? Yu se rappelait de l’avertissement. Une morsure et c’était la fin. L’information se répétait en boucle et réussit à atteindre la respiration de la brune. Elle restait toujours aussi froide et discrète, mais l’inquiétude de perdre son ticket de la vie dans un tel endroit, ne la rassurait pas. Visiblement, elle ne pouvait pas grimper sur le dos de Takeru pour échapper aux bêtes affamés, sa faux lui couperait la tête. Il restait une solution, un peu risquée. Ses deux mains fouillèrent sous son yukata pour en tirer un tas d’argile, prémâché par ses bouches. Celles-ci laissèrent tomber de grossiers morceaux de fromage au sol. Les petites créatures se précipitèrent pour les dévorer et lorsqu’elles furent satisfaites, un léger boom marqua l’explosion de leur intestin. La majorité tomba sur le dos et d’autres éclatèrent.

« Je ne suis pas mordu, nous pouvons continuer. »

Pour la première fois, Yu se rapprocha un peu plus du duo pour avoir accès aux lucioles.

_________________
Quand partait vers la Damnation [D] Mdhd
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8480-ko-terminee
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Ven 13 Déc 2019 - 14:06

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Mer 8 Jan 2020 - 8:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Daruma Rumi
Daruma Rumi

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Mar 17 Déc 2019 - 12:42
Quand partait vers la Damnation [D] Jn4p


« Non, pas Chôkoku. Jamais Chôkoku. »

Son ton était ferme et son regard exprimait enfin un sentiment autre que le blasement. Elle ne supportait pas d’être identifié à ce clan maudit. La prison de Wasure l’avait forgé sans famille, alors ce serait sans qu’elle mourrait. S’associer avec des membres du clan explosif, lui causerait des problèmes au fil du temps. Elle ne pouvait pas se permettre de jouer avec d’inutiles relations. Malheureusement, Yu possédait déjà un lien important avec un jeune homme à la même capacité spéciale. Elle brisait ses propres règles.

« Il suffisait de faire exploser des bêtes pour attirer ton attention sur mon identité ? »

La provocation n’était pas son but, mais sa phrase sous-entendait le contraire. Lui offrir son prénom ne changerait rien à la situation, ni lui expliquer pourquoi elle se trouvait derrière lui dans les égouts d’Iwa. Malheureusement, avant de pouvoir répliquer une seconde fois, une armée de rats surgit de l’eau et de la noirceur pour envahir les corps humains. Yu hésita sérieusement à sauter sur le dos de Takeru, mais en le voyant se débattre avec des animaux sur l’armure, elle préféra opter pour une alternative. À l’aide de deux kunais enfoncés par sa force dans le mur, la kunoichi se tint à une distance du sol et attendit que l’attaque se termine. Elle récupéra les armes sans difficulté et retourna derrière l’homme et la cadavre.

« Merci. »

Un dernier coup d’oeil derrière son épaule et la route vers l’inconnu des égouts continuait. Yu se tenait encore plus proche du duo des morts, elle ne souhaitait pas que ses jambes recroisent le chemin de vilains rats. La prochaine fois, elle n’hésitera pas à sauter sur Takeru, ce sera plus simple et rapide.

« Je me nomme Yu. » murmura-t-elle, en osant taponner doucement le dos de l’homme pour attirer son attention. « Si ma présence est un fardeau, je retournerai seule jusqu’à la ruelle. Sans luciole, ni cadavre. Pourquoi je te suis ? Parce que je n’ai rien de mieux à faire. » elle arrêta un instant pour ne pas involontairement hausser le ton et pour faire un balayage visuel autour du groupe. « Je n’ai jamais eu la chance de pénétrer des égouts à Wasure, je croyais que c’était un mythe. Il devait y avoir un peuple caché et un village sous-terrain. »

Yu se sentait un peu déçue de ne pas avoir accès à cette fantaisie, mais au moins, elle se trouvait avec un groupe tout autant intéressant. Quoi de mieux qu’un nécro et son cadavre préféré ?

_________________
Quand partait vers la Damnation [D] Mdhd
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8480-ko-terminee
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Mar 17 Déc 2019 - 18:30
[/hide]

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Mer 8 Jan 2020 - 8:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Sam 21 Déc 2019 - 13:50



_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Dim 5 Jan 2020 - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Daruma Rumi
Daruma Rumi

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Dim 22 Déc 2019 - 23:26
Quand partait vers la Damnation [D] Jn4p


Mensonge après mensonge, le duo immortel ne semblait pas répliquer. Yu sentait le besoin de cacher son envie de sourire. Sa main vint naturellement se déposer devant sa bouche et elle se mordit les joues pour ne pas échapper un lourd ricanement. Elle n’avait pas de père, ni de mère. La réalité de la prison n’était pas totalement réelle, mais ça, Takeru ne le savait pas. Bien qu’il pouvait se douter que la kunoichi jonglait entre la vérité et le mensonge, il n’obtiendrait pas la vraie version de son aventure dans la prison de Wasure. Il n’avait aucun droit de savoir son passé. Yu ne lui demandait rien sur sa vie à lui, alors elle se permettait d’être créative et de le mener en bateau. Bon sang, elle avait même réussit à répondre à Jezabelle sans l’ignorer. Elle se félicitait de cette facette.

Oh, mais cette Jezabelle ne semblait plus si souriante. Cette fois-ci, Yu l’ignora.

Le groupe arriva à un point clé des égouts. L’ancienne prisonnière s’étonna d’entendre un miaulement qui venait d’un sombre chemin. Intriguée, elle se pencha vers la gauche de Takeru pour pouvoir observer la scène. Lorsque les lucioles avancèrent, la silhouette d’un gamin se dessina, ainsi qu’un chat. La poitrine de Yu pinçait. Son imagination l’amena à sa première rencontre avec les autres enfants de la prison. Chacun semblait beaucoup plus vivant que ce gamin… celui-ci était blanc comme la neige. Son teint de peau ne ressemblait pas exactement à celui de Yu, il se rapprochait étrangement à celui de… Jezabelle.

Doucement, Yu déposa sa main sur le dos de Takeru et montra qu’elle le contournait. Pour la première fois, elle n’écoutait pas son avertissement : elle allait le dépasser. Yu fixa un instant la tête de son aîné, avant de tourner les talons pour s’approcher du jeune garçon et du chat. Elle approchait lentement et peu à peu, elle se penchait vers lui.

« Bonjour. » murmure-t-elle.

Un faible sourire apparut sur son visage. Elle n’était pas douée avec les adultes, alors avec les enfants, c’était pire. Le chat ne semblait pas se débattre, mais continuait à miauler. Peut-être que s’était un piège.

« As-tu un prénom ? »

Elle ne comprit pas totalement ce que son jeune interlocuteur lui dit. Sa réponse ressemblait à un Asag. Bon, elle pouvait se fier à cette information pour le moment. Lentement, Yu sortit un énorme morceau d’argile de sa sacoche, et modela un petit chat. Après une concentration de chakra dans l’objet, le chat d’argile se mit à bouger. Elle tentait de rassurer l’enfant, mais aussi de prévenir un piège. Elle sortit aussi une pomme rouge et la fit rouler jusqu’à lui.

Yu recula avec douceur jusqu’à Takeru et se mit sur la pointe des pieds pour venir lui murmurer à l’oreille.

« Est-ce qu’il est mort ? »

_________________
Quand partait vers la Damnation [D] Mdhd
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8480-ko-terminee
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Lun 23 Déc 2019 - 18:56
[/hide]

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Dim 5 Jan 2020 - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Daruma Rumi
Daruma Rumi

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Ven 27 Déc 2019 - 3:41
Quand partait vers la Damnation [D] Jn4p


Yu ne se souciait pas de la conversation. Elle avait bien sûr reculée de quelques pas face à l’étrange garçon, suivit involontairement par le chat qui s’intéressait à son art. L’argile répondait par des coups de griffes délicats et quelques mouvements saccadés des oreilles et de la queue. Ce fut probablement l’appellation de son prénom qui l’a mis dans un mode de soudaine panique. Elle ne s’attendait pas à être appelé ainsi par Takeru. Il ne lui avait proposé aucune aide depuis le départ. Le remercier serait logique, mais à la vue de tentacules, Yu fit occuper à se propulser vers l’arrière.

Une fraction de seconde causa presque la chute de Yu. Reculer ou sauver le chat. Elle venait déjà d’imposer une distance entre l’enfant et elle, mais par une force inconnue, elle se jetait vers l’avant pour réceptionner le chat qui semblait déjà se jeter dans ses bras dans l’espoir d’être attrapé. Le sentiment de fierté ne joua pas longtemps sur les cordes de Yu, puisqu’un impressionnant tentacule pénétra son champ de vision. Face à face avec l’ennemi, Yu mâcha un morceau d’argile et y concentra une bonne dose de chakra pour ensuite le cracher. L’explosion fit arracher le tentacule. Il n’y avait pas de sang.

Le silence domina à nouveau. Le chat ne quittait pas les bras de la kunoichi.

« Nous le suivons? »

Ses mains caressaient la petite bête effrayée, perturbée par l’horrible scène. Yu se sentait choquée, mais il n’y avait que ses joues rouges et les sueurs froides de son corps qui le prouvaient. Lorsqu’elle s’approcha de Takeru, elle remarqua que ses jambes tremblaient un peu. Elle n’avait pas peur, au contraire, elle se sentait excitée par l’action et les trésors des égouts.

« Il est comme toi, n’est-ce pas ? Il joue avec les morts. »

_________________
Quand partait vers la Damnation [D] Mdhd
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8480-ko-terminee
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Ven 27 Déc 2019 - 20:46





_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Dim 5 Jan 2020 - 12:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Daruma Rumi
Daruma Rumi

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Lun 30 Déc 2019 - 0:59
Quand partait vers la Damnation [D] Jn4p


L’entrée des catacombes, cela ne lui inspirait pas confiance.

Pour la première fois, Yu souhaitait revenir sur ses pas et quitter les égouts. L’apparition de nombreux bras et d’un coeur battant, lui donna une soudaine sensation de nausée. Était-ce la conséquence du combat terminé ou de l’étrange paysage, elle n’en savait rien. Elle restait muette, le regard explorateur et les sens ouverts. Ses pieds n’appréciaient pas la froideur du sol, alors elle bougeait de droite à gauche, en tentant de récupérer un peu de chaleur, ignorant la conversation du nécro et du jovial cadavre.

Takeru retira les anneaux du chat. Yu ne comprenait pas, comme si le hasard ne jouait pas. Elle apporta ensuite la petite bête à son visage pour lui faire quelques bisous. Elle appréciait la douceur de l’animal et le frotta contre sa joue, pour se rassurer du paysage morbide et de la présence froide du duo. Puis, elle entendit une phrase qui la citait. Ah, elle devait aussi échanger un anneau. Malheureusement, elle n’en possédait pas. Ce fut en tournant sa tête en direction de l’armure, qu’elle croisa une main qui lui murmurait un vague souvenir. Une fraction de seconde lui suffit pour élargir sa vision : une dent. Blanche, sans défaut, une dent d’adulte. Instinctivement, Yu pénétra un doigt dans sa bouche et l’enfonça là où une molaire manquait. Le doigt quitta sa bouche pour revenir caresser le chat.

Sans poser de question, Yu demanda un anneau à Takeru, en ne sachant pas les conséquences de sa naïveté. Ensuite, elle l’échangea en suivant la même démarche que les autres. Elle ne sentait rien de différent, son corps ne changeait pas, alors il n’y avait probablement rien d’anormal à échanger un anneau pour une main.

Par instinct, Yu se positionna derrière l’armure et ne dit pas un mot.

_________________
Quand partait vers la Damnation [D] Mdhd
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8480-ko-terminee
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Lun 30 Déc 2019 - 9:24

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Dim 5 Jan 2020 - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Lun 30 Déc 2019 - 10:15

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Dim 5 Jan 2020 - 14:44
Informations:
 

RP Précédent







Le Dernier Tourment
ft. @Yu et celui ou celle qui osera venir


(c) Nyyx | Never Utopia


Naviguant sous une pluie de sang, Yu cessait rapidement de tenter d'essuyer ce qui tombait sur sa tête. Les corps du plafond se vidaient inexorablement sur eux pour leur rappeler à chacun de leurs pas qu'ils déambulaient dans un endroit où tout espoir fut laissé en arrière. Pour achever de les empêcher de dormir s'ils le souhaitaient, ils devaient faire en plus avec les cris et les lamentations des victimes cloîtrés dans l’édifice infernal. Là, perdus dans l'anfractuosité gémissante de suppliciés anonymes, même Takeru perdait lentement de son entrain et de sa poésie. Jezabelle était cette fois à l'avant, elle menait la barque en volant pour repérer les passages qui permettraient de sortir de ce labyrinthe suintant.

Évitant au plus possible de regarder dans les cellules qu'ils croisaient ou encore vers les divers instruments de torture, chacun cherchait un moyen de ne pas s'imposer les visions macabres qui passaient pour leur première épreuve. Jezabelle toujours si tendre tentait parfois de flouer l'horreur en chantonnant. Elle espérait ainsi que sa séduisante et angélique voix permettrait aux condamnés et à ses compagnons de mieux survivre à l'horreur de ces visions méphistophéliques.

Mais hélas, les chants de Jezabelle ne dépassaient jamais les gémissements des morts et des vivants. Cela ne valait pas plus qu'une caresse sur une plaie béante au sang gisant. Un instant, Takeru s'arrêtait pour contempler l'un des papillons de Jezabelle posé sur son doigt pendant qu'elle chantait. Là, Yu s'arrêtait aussi et le regardait non sans être intriguée par cet élan de poésie qui le traversait cette fois. « Elle est morte ? » L'interrogea-t-elle. « Non, mais on ne peut pas vraiment dire qu'elle est vivante non plus. » , lui répondit tristement Takeru.

Yu peinait de plus en plus à cacher tous ses ressentis à mesure qu'ils s'enfonçaient dans le labyrinthe. Elle commençait à saisir la gravité de ses choix et sa situation. Les jambes parfois tremblantes, elle ne s'éloignait plus de Takeru, parce que c'était paradoxalement maintenant auprès de lui qu'elle se sentait le plus en sécurité. Maintenant que le retour en arrière ne semblait plus possible, les questions qui lui brûlaient les lèvres ne se retenaient plus. Tout ceci la dépassait au point qu'elle se sentait prise de vertiges et de frayeurs qu'elle avait besoin d'exprimer pour s'en exorciser.
« C'est quoi cet endroit ? Vous venez faire quoi ici ?
—C'est un espace contenu dans une sorte de sceau. Un espace très ancien. Nous devons nous y rendre pour prendre une clé à son gardien.
—Quelle clé ? Et ça me dit pas vraiment ce que c'est comme endroit... »

Mais à la vérité Takeru ne le savait pas entièrement lui-même. Il n'avait que des souvenirs fragmentés qu'il parvenait difficilement à unifier. Le secret de sa vie et de ce qui le liait à Jezabelle était normalement sacré, mais après tout se disait-il, Yu les avait accompagnés jusque-là et méritait sûrement d'avoir de réelles explications.
—Ce que je vais te confier sera un secret à éternellement garder. Si nous en sortons vivants en tout cas. De toute façon personne ne te croirait je pense si tu nous dénonçais. Nous ne sommes pas humains, pas tout à fait tout du moins. Ici, c'est l'endroit où il y a très longtemps nous nous sommes mariés, même si je préfère dire "liés". Maintenant, tu vas être dans le même bateau. Je t'avouerais que je ne sais pas exactement ce qu'il nous attend. Nous nous réincarnons et à chaque fois, notre mémoire s'estompe un peu plus. Nous ne savons aujourd'hui que si peu de chose comparativement à ce que nous avons su autrefois.
—Réincarné ? Comment c'est possible ? Mais ça veut dire que vous avez quel âge ?
—Très franchement, je ne sais plus... Asag nous le dira. Tu devras te tenir prête, car il nous faudra le tuer pour prendre sa clé. La clé qui nous permettra à Jezabelle et moi de nous assurer de pouvoir encore après notre mort un jour nous retrouver.
—Je comprends rien, vraiment...
—Je crois que tu comprendras bien assez quand nous le retrouverons.

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Jeu 16 Jan 2020 - 17:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Lun 6 Jan 2020 - 0:36


_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d


Dernière édition par Kyouran Takeru le Jeu 16 Jan 2020 - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Jeu 16 Jan 2020 - 13:28
Informations:
 

RP Précédent







Le Dernier Tourment
ft. @Yu et celui ou celle qui osera venir


(c) Nyyx | Never Utopia

« Tu es shinobi toi aussi, même si tu t'exclus de cette espèce. C'est une langue qu'on a parlée, il y a très longtemps. Vraiment très longtemps. Mais le monde a oublié. Lorsque l'humanité doit survivre, l'entretien de la mémoire passée passe au second plan et elle finit par oublier d'où elle vient.
—Les shinobi n'ont pas 203 ans ?
—C'est ce qu'on dit. Mais l'humanité a bien plus. Beaucoup, beaucoup plus. »

Yu songea alors qu'elle ne s'était jamais elle-même posé cette question. Quel âge avait l'humanité ? bien avant que le monde fut nommé "Yuukan", on oublia jusqu'à l'origine de cette espèce, son histoire, son cheminement, d'où elle venait et le plus grave, vers quoi elle échoit finalement. Les shinobi prirent une telle importance au sein de ce qu'il restait de terres peuplées, que les civils, derniers humains comme il en exista autrefois, en cessèrent même d'imaginer ce que leur monde fut antérieurement à leur avènement. La vie les divertissait tellement qu'ils n'en avaient pas besoin en réalité. Ce que comptait le Yuukan d'hommes et de femmes était si préoccupé de survivre, d'être reconnu, de s'accomplir, qu'ils en oublièrent à force d'indigence ou au contraire de grandeur de penser aux raisons de leurs existences, aux causes de leurs malheurs. C'était en cela qu'en réalité aux yeux de Takeru notamment, que résidait le plus suprême degré d'avilissement de l'Homme ; un lieu commun où la force du présent effaçait l'idée de l'avenir lointain ou l'importance du passé.

L'escalier qu'ils empruntaient pendant ce temps était interminable. Ils devaient avancer avec des zombis devant et derrière eux, dans une incessante spirale semblable à un tourbillon d'angoisses qui ne permettait pas de présager une fin heureuse.
« C'est étonnant n'est-ce pas Yu ? Cet endroit tout droit sortit d'un cauchemar. Aurais-tu cru cela seulement possible ? Intervint Jezabelle.
— C'est comme vivre un rêve éveillé. Pourtant les shinobi sont capables de tellement de prodiges, mais ici, tout paraît fou, exagéré, poussé à l'extrême, j'ai l'impression d'être perdu dans une histoire qui me dépasse.
— La vie, c'est en réalité comme un rêve éveillé qu'il faut faire réalité, un rêve où le mérite mériterait d'exister. Toutes les histoires contées sont des rêves, parfois éveillés. Toutes les fictions sont des rêves, parfois plus transcendante que la réalité ; alors finalement qui pourrait nous prouver que ce que nous vivons est bien réel ?
— Laisse-là dont tranquille, se fit alors rabrouer Jezabelle par Takeru. La plupart des gens qui entrent ici perdent l'esprit, alors n'en rajoute pas.

L'adolescente fit la lippe tandis que la kunoichi combattait son malaise. Elle y parvenait d'autant plus facilement maintenant qu'elle ressentait un intérêt croissant de Takeru pour elle. Plus en effet elle voyageait avec ce couple, plus elle sentait comme une "reconnexion" se faire avec eux. N'osant le dire, elle pensa même un instant qu'elle les avait peut-être connus dans une autre vie, une vie où elle leur fut immensément proche.
Plusieurs heures se succédèrent à descendre et bout de celles-ci, ils bifurquèrent dans un couloir très étroit avec au fond de celui-ci une entrée ouverte et sans porte. Un encadrement qui ne laissait de place à passer que pour une personne à la fois. Les morts et les vivants y entraient sans se poser de questions, tous muettement. À côté de cette porte il y avait un bureau, et derrière ce bureau il y avait une sorte de créature humanoïde tout à fait grotesque.


_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Jeu 16 Jan 2020 - 16:04

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Daruma Rumi
Daruma Rumi

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Dim 19 Jan 2020 - 1:42
Yu leva les yeux vers le plafond maudit. Des bras, ainsi que plusieurs membres de corps meurtris, remuaient et demandaient le pardon. Les doigts de certaines mains semblaient s’ouvrir au groupe, dans l’espoir de recevoir l’aide nécessaire pour sortir de leur malheur. Rien n’affectait la pitié de la prisonnière, mais, un détail lui brisa le coeur. Une queue de chian remuait avec joie, sentant la présence de deux corps chaud sous lui. Qu’est-ce qu’elle n’aura pas fait pour grimper et attraper ce chien cadavérique et lui donner une seconde chance d’amour? Malheureusement, toucher la mort ne serait qu’accepter son propre destin vers les portes du feu sous terre. Yu baissa son regard et avança avec un boule au creux de son estomac. Cela ne prit pas quelques minutes avant que de petites gouttes tombe sur son nez. Curieuse, elle toucha le liquide. L’odeur était immonde : du sang des morts-vivants. Peu à peu, le sang tombait comme si un orage tentait d’emprisonner le groupe. Pour s’assurer de ne pas arrêter sur son passage, Yu déposa ses deux mains sur ses yeux et avança à l’aveuglette, suivant les bruits de l’Armure et du Papillon. Parfois elle décidait d’ouvrir sa bouche pour tenter de modifier l’atmosphère, mais rien n’aidait à mettre à sourdine les supplices derrière la porte.

Puis, après une étrange question lui vint une étrange réponse. Yu se sentait perdue, mais rassurée par la présence du duo. Elle ne se sentait pas bien, mais la voix de ses nouveaux compagnons caressaient son coeur et le réchauffaient. L’homme la préparait à un combat. Un duel pour une clé. Quelle clé? Aucune idée, mais son esprit acceptait étrangement la situation, comme si tout était normal. Ses anciennes idéologies se brisaient, elle pouvait le sentir.

Face à une seconde descende, le groupe arrêtait pour suivre les mémoires du chef. Yu observait ses pieds. Froids, rouges par les vies perdues et sales par son parcours risqué. Elle résistait toujours aussi bien aux conditions imposés. La lente torture ne l’affectait pas. Même sa dent manquante ne lui créait aucun mal. Elle devait simplement cracher le sang qui s’accumulait, régulièrement. Puis, Takeru souriait. Yu inclinait la tête et tentait de comprendre cet élan de douceur, incapable de retourner le sourire par un manque de compréhension. Une déesse? Elle se considérait plutôt comme un animal avant la silhouette humaine. Pendant le chemin vers le néant, Yu n’appréciait aucune seconde de sa conversation avec le couple. Elle détestait le ton poétique de son aîné, elle voulait des réponses, pas une mélodie. Elle fronçait de plus en plus les sourcils et perdait patience. Ce n’était sûrement pas sa propre personnalité qui s’exprimait, après tout, elle ne semblait plus s’appartenir à chaque fois que son pied touchait une nouvelle marche. Elle se demandait si elle se souvenait du Soleil. Il semblait lointain.

Et voilà que la raison de leur présence se dévoilait. Une porte sans porte, un autre chapitre et toujours avec une note dégoûtante. Quelqu’un était derrière le bureau, horrible pour les yeux, mais intriguant pour l’imagination. Yu ne le dévisageait pas, mais son coeur lui murmurait de faire demi-tour. Ce serait impossible. Alors, sans dire un mot, elle se positionnait auprès de Jezabelle, prête à lui tenir une main qui ne la toucherait jamais. Encore une fois, la scène ne faisait aucun sens, alors Yu fermait son attention. Elle se concentrait sur la voix de Takeru pour calmer les battements de son coeur.

Elle décida d’approcher Takeru à pas de loup.

« Pourquoi vous vous connaissez? Pourquoi nous avons entendus des informations précises par la chanson? »

Yu arrêta soudainement dans sa démarche, les yeux ronds et pour une rare fois, la peur sur son visage.

« Suis-je morte par ta faute? Savais-tu que j’allais m’imposer sur ton chemin aujourd’hui? »

Elle se sentait humaine.

_________________
Quand partait vers la Damnation [D] Mdhd
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8480-ko-terminee
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Dim 19 Jan 2020 - 16:12

_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294
Sad
Sad

Quand partait vers la Damnation [D] Empty
Lun 27 Jan 2020 - 19:04


_________________

Quand partait vers la Damnation [D] L15d
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9147-sad-le-batard#77164 https://www.ascentofshinobi.com/t8397-iwa-equipe-cataclysme-toph-rika-takeru https://www.ascentofshinobi.com/t9166-dossier-de-sad#77294

Quand partait vers la Damnation [D]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: