Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ]

Akimichi B. Hyakuzô
Akimichi B. Hyakuzô

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ] Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 20:55
Pacte de Sang ▬ Jokudani no Saru 3DBJUP5
Enquête Mortuaire Mission rang B
Kaminari no Kuni




Des gouttes éperdues attisaient le ciel d'une bourrasque de pleurs qui, comme un chagrin s'estompait dans un ciel trop songeur. L'écoulement serein de ruisseaux chimériques s'accomplissait très tôt le long des pentes jaunâtre orangée des montagnes vives de Kumogakure. L’automne paraissait à son paroxysme.

À l’entrée du village, parmi les hauteurs de ces monts brunâtres où le vent insolent venait apporter ces brumes, Hyakuzô s’affichait l’air serein, vêtu de son atour militaire qui lui sied à la perfection, ses bras d’une proéminente musculature croisés, cigare sur le coin de ses légèrement gercées, les paupières fermées, signe d’une plénitude absolue en ce début de matinée.

Le soldat expérimenté, avait été missionné par la régente de la ville ennuagée en compagnie d’une recrue néophyte, issue d’un clan qui lui était agréablement familier, ainsi que d’un Kumojin débutant en la matière lui étant inconnu, mais pour cet ancien, toute aide se voyait la bienvenue. Il était évident que l’Akimichi allait en quelque sorte servir de formateur pour cette missive, une tâche concernant deux écritos nébuleux, à propos d’une pseudo maladie nommée “ La Peste “. L’un avait été envoyé à Urahi, dans son Pays natal, tandis que la seconde à Kaminari, stipulant le fait que chacun des deux partis souhaitaient infectés l’autre.

Le colosse apparaissait dubitatif quant aux dessous de cette histoire qu’il trouvait pour le moins, pittoresque. Ayant comme des airs de mauvaise blague. Soit il patientait jusqu’à la venue de ces deux coéquipiers, évidemment, le colosse avait pris la peine d’arriver longtemps en avance, s’adonnant à des exercices physiques avant de préparer ses affaires, sans oublier le plus important, un royal petit déjeuner typique aux membres de sa tribu.

Au bout d’une demi heure d’attente, il constata l’arrivée progressive de ses compagnons juvéniles, les regardant droit dans les yeux. « Eh bien, c’est pas trop tôt ! Encore un peu et je vous laissais moisir ici bande de feignasses ! Je me nomme Akimichi Hyakuzô, je serais votre capitaine durant l’accomplissement de c’te mission.Vérifiez bien votre équipement, car un long voyage nous attends et nous ne rebrousserons pas chemin, je vous le garantis. Si vous avez des questions, vous me les poserez en chemin, c'est compris ? Notre prochaine destination sera Hi no Kuni. » Il fit volt-face rapidement, décroisant ses bras puissants, cigare éteint toujours sur le coin de la bouche, il daigna quand même laisser quelques instants à ses équipiers le temps de vérifier leurs préparatifs une dernière fois, l'oubli d'outillages n'étant clairement pas toléré. Le portail quant à lui s'entrouvrait, laissant place à une vue sur l'horizon lointain d'une beauté rare, pareil à un tableau idyllique.

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ] Unknown
« Allons-y ! »



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6591-titan-du-feu-akimichi-hyakuzo
Senka
SenkaEn ligne

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ] Empty
Ven 13 Déc 2019 - 17:26
Le Complexe scientifique avait été prévenu de l’absence de son légiste pour plusieurs jours. Son devoir de shinobi l’avait appelé sur une mission en collaboration avec des membres de l’Empire. Si ce contretemps n’enchantait guères Shirō, il en était tout autre pour la réceptionniste, lasse de sa présence et de ce côté dérangeant qui la mettait mal à l’aise. Le légiste crut même déceler avec agacement un sourire dissimulé derrière un dossier ouvert lorsqu’il eut quitté son temple de quiétude. Avant de sortir, il darda sur elle ses prunelles glaçantes. Lorsqu’il reviendrait, il ne manquerait pas de lui en faire voir de toutes les couleurs.

La fraîcheur automnale venait charrier de sa brise les maigres feuilles qui subsistaient, ayant pour principal effet de faire s’enfoncer les cous dans les cols des vêtements. Shirō marchait d’un pas décidé malgré le fait qu’il n’avait aucune envie de s’absenter en ce moment. Son travail lui prenait du temps mais s’avérait payant. De nouvelles découvertes et certaines perspectives scientifiques personnelles lui avaient permis de faire germer d’obscures idées dans son temple dédié à la Faucheuse. La seule pensée lui amena un petit sourire rapidement chassé par le vent.

Il serait tout juste à l’heure à ce rythme. Le lieu de rendez-vous lui avait été envoyé par le responsable de la mission semble-t-il. Il devrait procéder avec deux impériaux. L’idée ne l’enchantait pas comme elle ne le dérangeait pas. Sa seule préoccupation était de se retrouver loin de son laboratoire alors que les projets germaient. Mais il avait un intérêt particulier pour cette affaire tout de même. Si la situation n’était pas la plus plaisante, il y trouvait quand même son compte pour assouvir son insatiable curiosité. La lecture de l’ordre de mission lui avait permis de comprendre en quoi sa présence avait été requise. Il devrait sûrement apporter une approche scientifique dans cette histoire de peste. Des missives récupérées par l’Empire et adressées aux deux camps qui séjournaient à Kumo. Des lettres alertant chacun que l’autre tentait de le détruire par la maladie.

Entre l’enquête sur l’auteur de ces missives et leur sérieux, ils ne manqueraient pas de besogne. C’est pourquoi Shirō avait tenu à passer à la morgue avant de partir, histoire de récupérer un peu de matériel ainsi que de la matière première, au cas où. Un corbeau semblait décidé à semer la zizanie entre vainqueur et vaincu, là où il n’y avait pas forcément besoin de prendre cette peine. Bien des interrogations étaient soulevé par cet acte et l’intérêt de l’auteur. Si ce n’est engendrer une collaboration pour investiguer, ce qui était une réussite. Shirō ignorait exactement où cette collaboration allait le mener mais il pouvait compter sur son intérêt prononcé pour l’aspect scientifique.

Lorsqu’il arriva sur place, un des protagonistes était déjà arrivé et le trio fut rapidement réuni. Le premier sur place, un colosse imposant, avait une belle voix pour commander mais certainement pas pour avoir un avis scientifique sur la question. Quant à l’autre, elle était accompagnée d’un chien de grande taille. Très certainement une Inuzuka. Il n’y eut pas le temps de faire des présentations, déjà le grand gaillard ordonnait la mise en route. Le trio quitta alors le village, faisant voile vers Hi no kuni, berceau de l’Empire.

Alors qu’ils avaient entamé leur route depuis quelques mètres, Shirō se voyait mal poursuivre sans aucune autre information. L’ordre de mission se voulait succinct et pas toujours riche en détails. Il fallait donc profiter du voyage pour se renseigner un maximum sur l’affaire ou ses collaborateurs partiels.

- Quelles sont les informations dont nous bénéficions, en dehors de ce qui nous a été transmis par la missive ? Auriez-vous plus de détails… ?

Ignorant l’identité du responsable, Shirō s’en tenu là avant de lui-même s’introduire.

- Pardonnez mon impolitesse : Shirō, légiste à l’hôpital de Kumo.

_________________

Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9910-lord-of-warterminee#83997 https://www.ascentofshinobi.com/u993
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ] Empty
Dim 15 Déc 2019 - 12:07
Automne 203 – Un retour de courte durée

Le voyage retour en provenance de Taki no Kuni allait bientôt prendre fin. Depuis plusieurs jours, l'embarcation descendait la rivière Yugure. A son bord, un inconnu menait la barque, pagaie en main, accompagné de Sakka et de son brave loup, Shiroi. Les deux derniers venaient de traquer une proie qui les mena jusqu'au Pays de la Cascade. Cette chasse se transforma peu à peu en une enquête. D'abord une drôle d'odeur, qui s'avéra être celle de la mort, puis des cadavres, par dizaines, par centaines. Cette affaire prit une envergure nationale lorsque le duo Inuzuka découvrit que la mort était rependue volontairement à Hi.

A cette instant, leur mission n'était plus de traquer, mais d'informer. L'information est une ressource précieuse, peut-être la plus précieuse. Les éléments en leur possession dépassaient l'entendement. La simple soldat n'était pas assez expérimentée pour les apprécier à leur juste valeur. Elle ne maîtrisait pas suffisamment les rouages de notre complexe monde, d'où les innombrables questions qui vinrent lui torturer l'esprit depuis le début de cette histoire.

La maladie qui les avait touchée fut repoussée. Ces stigmates étaient encore visibles sur le visage de notre héroïne, fatiguée. A l'approche d'Urahi, ses forces lui revenaient enfin peu à peu. Elle suivit à la lettre les conseils bienfaisants de la praticienne qui lui sauva la vie : rester allonger, se reposer et ne pas bouger. La médecin était restée au camp de réfugiés de Taki. Elle s'acharnait à trouver un remède à cette peste. Sakka lui avait promise de revenir.

* Nous devons retrouver le coupable de cette infamie. Hi se relève enfin depuis le génocide perpétré par Kumo, ça n'est pas pour sombrer à nouveau ! *

La survivante serra fort dans sa main droite la petite bourse remise par la soignante. Elle contenait quelques pilules, un semblant d'espoir pour contrer la peste galopante. Certes, leur formulation était incomplète et elles permettaient seulement de ralentir certains symptômes, mais c'était peut-être la clef pour sauver le pays. Si le coupable restait introuvable, ils auraient au moins ce moyen là.

Le petit voilier s'échoua sur la berge sablonneuse. Aussitôt, le duo shinobi se mit en route pour retrouver la capital, remerciant au passage le marin de fortune. Sans perdre une seconde, ils s'empressèrent de pénétrer dans le palais impérial, cherchant désespérément un gradé capable de comprendre ce qu'elle avait à lui dire. L'agent à l'accueil lui conseilla de joindre le bureau des missions, là bas, il saurait quoi faire.

« Soldat Inuzuka au rapport ! »

La jeune fille décrivit longuement et minutieusement chaque détail de son aventure. Parfois, l'émotion trahissait son attachement aux terres de Feu et à son peuple. Une fois terminé, elle ne fit pas demi-tour, non, elle attendit des ordres en retour. Le gradé qui l'écouta attentivement tenait entre ses mains une lettre. Tout en écoutant Sakka, il la zyeutait.

« Nous avons reçu un courrier dénonçant Kumo, qui aurait colporté la peste dans le pays. Nos sources du village des nuages ont reçu le même genre de courrier, dénonçant l'Empire qui l'aurait répandu à Kaminari. Ceux que vous venez de me raconter à clairement un lien avec ces deux courriers. La gouvernance a dépêché un duo formé d'un teikokujin et d'un kumojin. Je vous affecte immédiatement à cette unité. Allez les rejoindre et faites toute la lumière sur cette affaire. »

A peine eut-il prononcé ces quelques mots que la porte claqua. L'intrépide soldat et son fidèle compagnon quittèrent la salle bruyamment. Le gradé leurs avait transmis les coordonnées du lieu de rendez-vous.

Sur place, un grand homme baraqué et un plus mince étaient déjà là. Par ces mots, le plus vieux imposa son rôle, celui de chef de mission. Douée en taijutsu, l'Inuzuka gardait ses distances avec lui, ses avants-bras étaient plus épais que ses cuisses à elle. Le plus jeune des deux semblait en revanche le plus intelligent, ses fonctions de légiste attestèrent le ressenti de Sakka.

* C'est donc toi le kumojin qui nous accompagne. Tu parais inoffensif comparé à l'autre brute, mais c'est bien toi que je garderait à l'oeil. * se dit à elle-même la méfiante hijin, qui déteste les kumojins.

La mission était d'une urgence capitale, le temps de cette dernière, elle mettrait sa rancoeur de côté. Mais je conseille au jeune genin des nuages de se tenir un carreau.

« Je me présente, Inuzuka Sakka, et lui, c'est Shiroi, mon ninken. Loin de moi l'idée de vous contredire, mais notre destination finale n'est pas Hi, mais Taki no Kuni. Je ne suis pas là par hasard, j'ai été affecté à cette mission car je dispose d'information complémentaire. 
Un ninja, un nécromant plus précisément, a répandu volontairement la peste au nord de Hi no Kuni. Si la lettre dit vrai, elle se serait aussi propagée à Kaminari, certainement via des rats qu'il a infesté sur un vieux champs de bataille près de la frontière entre nos deux pays. Je ne sais pas qu'elle est sa nationalité, j'ignore tout de lui, je suis juste sûr d'une chose, c'est qu'en ce moment même, il se trouve au Pays de la Terre. Je ne sais pas pourquoi il y est. Va-t-il aussi y répandre la maladie ? A nous de le découvrir. A l'ouest de Hi se trouve le Pays de la Cascade, c'est là-bas que tous ceux qui fuient la peste se réunissent. Des cavaliers, sous le joug du nécromant, auraient répandu le message suivant : Tsuchi no Kuni accueille tous les réfugiés, et même les malades, leurs apportant soin et protection. C'est donc à Taki que nous devons nous rendre pour commencer notre enquête. Parmi les réfugiés, il y en a au moins un qui saura nous donner les informations nécessaires à notre mission. J'ai croisé un jeune indigène, membre d'un clan qui aurait fréquenté le nécromant, c'est lui que nous devons retrouver. »


La gamine délivra à ses compères tout ce qu'elle savait. Cependant, elle se garda de préciser qu'elle fut infectée, il y a peu, par la peste. Certes, elle en était revenue, mais elle détestait la compassion.

« Nous devons faire vite, la maladie se répand chaque jour qui passe. Les victimes se compterons bientôt par millier et la peur force les plus faibles à fuir vers l'Ouest. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Narrateur
Narrateur

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ] Empty
Dim 15 Déc 2019 - 15:12
ENQUÊTE MORTUAIRE



RPs Importants:
 



Documents:
 



Suite à la réception d'étranges lettres anonymes parvenues aux portes du Protectorat ; et d'autres interceptées par les gardes de l'Empire, la Régence de Kumo a décidé de lancer sur le champ une enquête afin de déterminer la véracité (ou non) des propos engagés. En effet ; la lettre déclare que des rebelles fidèles de l'ancien régime de Kumo auraient répandu la peste sur les terres Hijines, et qu'à l'inverse, L'Empire aurait tenté la même manœuvre sur les terres de Kaminari. L'émoi n'eut pas répondu au rendez-vous, jusqu'à ce qu'une jeune éleveuse de loup, Inuzuka Sakka rapporte d'une mission des cas de pestes plus qu'alarmants.

La jeune éleveuse fut envoyée à une équipe qui avait déjà pour mission d'enquêter sur les lettres. Elle devait leur donner ses informations, puis décider avec son coéquipier et son supérieur de la marche à suivre. Pour l'accueillir il y avait Akimichi Hyakuzô, un puissant barbu autoritaire et un légiste laborantin de la cité du Nuage qui se présenta sous l'unique nom de Shiro.

Lorsque Sakka termina son rapport, sachant ce qu'elle savait et possédant quelques éléments importants de l'enquête, proposait de se rendre d'abord à Taki, où se massaient vers l'ouest les réfugiés.


Moment Choix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akimichi B. Hyakuzô
Akimichi B. Hyakuzô

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ] Empty
Lun 16 Déc 2019 - 18:38
Pacte de Sang ▬ Jokudani no Saru 3DBJUP5
Enquête Mortuaire Mission rang B
Kaminari no Kuni




Présentations faîtes, le trio s'apprêtait donc à entamer son périple jusqu'à la mère patrie de l'Empire, mais ce fut sans compté les informations pour le moins pertinentes de l'Inuzuka jouvencelle. Celle-ci avait par ailleurs évoluée directement surplace avant de rejoindre Kaminari, l'Akimichi stoppa sa marche et écouta attentivement les diverses révélations dont elle avait pris connaissance en menant sa propre enquête.

Le lieutenant gratouilla sa barbe tout en prenant un air réfléchis, il lui fallait prendre une importante décision qui allait vraisemblablement impacter l'issue de cette missive. À en croire ses dires, il y aurait plusieurs campements, les étudier maintenant serait irresponsable, aucun spécialiste en iroujutsu n'avait été assigné même si Shirô constituait un atout majeur en terme d'analyse scientifique, il ne pourrait pas soigner une maladie d'une telle ampleur si jamais l'un d'eux venait à être infecté. La prudence était donc de mise...

« Je vois, joli rapport soldat Inuzuka. Néanmoins, nous ne prendront pas le risque de nous diriger vers le pays de la cascade. Ni même de nous rendre sur les campements basés sur Kaminari et Hi au risque de tomber atrocement malade. De vous à moi, je pensais que cette histoire de peste n'était qu'un prétexte pour monter les factions citées dans ces lettres les unes contre les autres, mais après tout ce que tu viens de me dire, je constate que la gravité de la situation est bien pire que ce que j'avais pu imaginé. La maladie est donc réelle et le risque de se voir infecté aussi. Cela dis, le mystère s'éclaircit déjà un peu plus et m'oblige à changer notre destination en fonction de tes informations. » Il alluma son cylindre brunâtre, la fumée s'échappait alors de son bout, laissant l'odeur du tabac caresser les narines de ses deux compagnons.

« Le mieux serait de nous rendre à Tsuchi afin de débusquer ce nécromant avant qu'il n'aggrave plus les choses. Avec ton flair et celui de ton ninken, cela ne devrait pas être une tâche particulièrement difficile avec un minimum de recherches derrière. Et puis nous avons également un nécromant à nos côtés, Shirô saura peut être reconnaître le travail funeste de son homologue. Ne perdons pas plus de temps, partons. » Déclarait le patriarche familial et clanique. Il allait enfin pouvoir mettre les pieds dans la patrie dont il était originaire par le biais de sa génitrice. Se disant que jamais il n'aurait imaginé y venir dans telles circonstances. Soit, il lança la traversée d'une démarche sereine et machinale, le temps jouait à présent contre eux, chaque faits et gestes allaient inexorablement entrer en compte. Plus qu'une enquête, c'était une véritable chasse à l'homme qui était dorénavant lancée.

HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6591-titan-du-feu-akimichi-hyakuzo
Senka
SenkaEn ligne

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ] Empty
Lun 23 Déc 2019 - 16:17
Tout bien considéré, le légiste n’avait pas fait très attention à la seule femme du trio, accompagnée de son chien-loup. Si les circonstances n’avaient pas été les plus idéales à un excellent premier rapport, cette mission les amènerait peut-être à une collaboration cordiale. Non pas que cela ravisse Shirō. A dire vrai il s’en moquait éperdument. Il se maudit seulement de ne pas avoir été plus attentif au premier regard. Cette missive relevait d’un problème très grave et il fallait agir. Même si l’idée d’une maladie mortelle ne pouvait que l’enjouer pour son travail et ses recherches, la disparition totale de la population du pays ne lui était pas pleinement profitable. Il s’agirait de la population mondiale, encore que là il y aurait matière à débattre !

L’Inuzuka apporta de précieux renseignements pour la mission puisqu’elle avait été semble-t-il directement en contact avec le problème. Une information parmi d’autres qui incita néanmoins le scientifique qu’était Shirō à la dévisager avec plus d’attention que lors de leur arrivée. Alors que celui à la tête de cette expédition médicale prenait les premières décisions, le légiste fit une grimace en coin lorsqu’on évoqua ses compétences en matière de nécromancie. Il n’appréciait pas que ça soit connu mais l’administration pensait utile d’en faire part le chef d’équipe. Qu’importe, il se serait déclaré bien assez tôt au vu de la situation. Comme l’avait précisé la Montagne, son expertise ne serait pas de trop et pourrait même leur être utile. Même si un problème de plus grande importance le taraudait en priorité.

Alors que leur destination changeait, le regard du scientifique se porta sur la traqueuse et son compagnon canin. Restant silencieux quelques secondes, il ne le resta pas indéfiniment, préférant céder à sa curiosité, mais surtout à une règle élémentaire de prudence :

- Permettez-moi une question d’approfondissement en réponse à votre rapport détaillé de la situation, dit-il à l’attention de la kunoichi. Votre place ici nous apporte des renseignements capitaux mais soulève un point d’ordre médical. Si vous avez été au contact des infectés, ne l’êtes-vous pas vous-même ? Avez-vous pu vous faire suivre cliniquement suite à cette mission ? Car si nous véhiculons un hôte de la maladie, tout ceci semble compromis. Même si je puis vous être utile en cas de rencontre « mortuaire », il ne faut pas éluder certaines informations qui s’avèrent vitales.

Bien sûr avant d’être un risque, ce pouvait être une force. A supposer qu’elle soit infectée, elle pourrait se mouvoir parmi d’autres malades, épargnant ce risque à ses compagnons de route. Mais elle pouvait également permettre au scientifique qu’il était de se baser sur une cellule souche pour faire de premiers travaux d’analyse une fois le matériel adéquat à disposition. Même si pour cela il lui faudrait la pleine collaboration et sincérité de la Teikokujin. Ce qui au vu de leur dernière rencontre pouvait se montrer compliqué.

_________________

Le coin des artistes:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9910-lord-of-warterminee#83997 https://www.ascentofshinobi.com/u993
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ] Empty
Lun 30 Déc 2019 - 11:27
Automne 203 – Une nouvelle enquête

« Et puis nous avons également un nécromant à nos côtés, Shirô ... »

* Quoi ? ce kumojin est un nécromant ? *

Le jeune homme cumulait les défauts aux yeux de Sakka. En plus d'être un kumojin, il manipulait les morts. Depuis ces macabres découvertes, la soldat était méfiante face à ce genre de personnage, pour lui, elle l'était doublement. Alors quand il posa la question fatidique, sa lèvre supérieure s'arqua et laissa apparaître une canine particulièrement longue et aiguisée. Maître de son chien mais pas de ses émotions, ce rictus trahissait sa pensée.

* J'aurai du te bouffer dans le noir ! *

Cependant, l'enfant Inuzuka répondit avec franchise. On lui avait enseigné l'art du discernement, celui de respecter les ordres, mais avant tout celui de respecter ses équipiers. Alors face à cette question dérangeante, dont elle craignait les réactions, elle ne mâcha pas ses mots :

« Oui, j'ai été infectée, Shiroi aussi. Comment ne pas l'être en se lançant, seule, à la poursuite d'un être aussi malfaisant ? Lors de ma première enquête, un rat infesté de puces colporteuses a voulu me bouffer. Il m'a transmis ces puces qui nous ont mordus. C'est comme cela que nous sommes tombés malade.
Mais les nuisibles ne sont pas la seule source du Mal, il traîne en personne, derrière son cheval mort-vivant, des cadavres pourrissants à travers nos villages. Tels sont les desseins de ce nécromant ... »


* Et toi kumojin, quels sont tes objectifs en participant à cette mission ? Tous ces morts, c'est pour toi l'heure de la moisson ? Je t'ai à l’œil. * se retint-elle de lui cracher à la figure.

« Notre voyage sera long et périlleux. Je suppose que La mort sera au rendez-vous. Celui qui ne se sent pas de taille à l'affronter, doit s'arrêter ici et maintenant. » affirma-t-elle en regardant Shiro.
« D'autant plus qu'elle ne sera peut-être pas notre seul obstacle, nous entrerons en terre ennemie, celle de la Roche. Pour le moment, j'ignore pourquoi ce pays accueille tous les malades. Nous le découvrirons bien assez tôt. »

Le gros balourd avait raison, Taki ne devait pas être la destination finale du trio. Il fallait faire vite et stopper directement le mal à sa source. Et selon les dernières informations de l'Inuzuka, il serait à Tsuchi. Des médecins compétents et volontaires étaient à l’œuvre dans les camps de réfugiés, il fallait leurs faire confiance. Sakka gardait en mémoire celle qui l'avait sauvée. Cette femme se battait depuis des semaines contre la mort. Sakka fut l'une des rares batailles qu'elle remporta. Mais la soldat n'oubliait pas la promesse qu'elle lui avait faite, celle de revenir pour l'aider à soigner le peuple Hijin. Ce sera pour une prochaine fois...

« Et sachez que l'on peut en guérir. Si je me présente devant vous, c'est bien parce que je suis débarrassée de cette merde. Pour qui me prends-tu ? » asséna-t-elle à Shiro, tout en serrant la petite bourse de pilules dans sa poche.
« De courageux médecins volontaires sont en pleine action, pendant que tu poses tes questions débiles ! C'est l'un d'entre eux qui m'a soigné alors que tout le monde voulait nous achever. Et c'est en parti pour elle que je suis là, je veux lui apporter le remède à cette infamie. »

Toujours assujettie à ses pulsions, l'Inuzuka, alors en pleine convalescence, toussa grassement et cracha une glaire blanchâtre au sol. Pas d'inquiétude messieurs, le problème vient quand la glaire est verdâtre. Là, autrement le fait que ce soit dégouttant, vous n'avez rien à craindre.
Le temps jouait contre le pays du Feu, il était l'heure de mettre un terme à tous ces bavardages et de prendre la route. La première chasse à l'homme de Sakka commençait ...

* Il nous faut retrouver ce chef de clan, Temujin. Lui sait où il est ! *
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994

Enquête Mortuaire [ Mission rang B ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: