Soutenez le forum !
1234
Partagez

Situation cocasse ~ Kenzo

Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Situation cocasse ~ Kenzo Empty
Sam 14 Déc 2019 - 20:48
Quoi ? Kyouka se leva en sursaut. Les aléas des nombreux migrants du village l’avaient toujours intéressé – histoire d’abuser de leur confiance. Cette fois-ci c’était un poil différent.

Asaara ? Impératrice Shima. Ayume. Esclavage. Colisée. Wow. De nombreux souvenirs remontaient d’un coup. De nombreux événements s’étaient déroulés depuis sa dernière visite au pays du Soleil Levant. Démon de sable. Rébellion. Yoake. Pfiou, un brin de nostalgie le prenait presque. C’était là-bas où il avait perdu sa main droite en somme. Ou plutôt l’orifice buccale qui s’y trouvait.

Enfilant sa tunique, il quitta rapidement le cocon familiale.

Son petit corps rachitique se baladait dans les nombreuses artères du village. C’est que le bougre était à la recherche d’un mets exotique de choix. Les dompteurs du sable, il avait déjà eu le luxe de pouvoir voir leur arcane de ses propres yeux. Autant vous dire que cela pouvait l’aider dans ses petits plans secrets. Saviez-vous qu’ils étaient en mesure de créer un œil de sable et de voir à travers ? Quelle folie. Le genre de caméra de surveillance parfaite.

Excité. Tel était son état d’esprit à l’heure actuel. Et puis, c’était soi-disant un Shinobi du village. Il ne l’avait jamais vu et le ne connaissait même pas. Visuel inconnu, prénom oublié. La seule chose qu’il savait assurément était son ascendance clanique. Cela allait-iI l’arrêter pour autant ? Hmpf. C’était mal le connaître.

Se positionnait sur une bâtisse assez imposante du cœur commercial, notre escroc joint ses mains au niveau de son visage. Le fou, n’avait-il aucune limite à sa folie.

— OOOOOHAAAAAYOOOOOO.

Sa voix retentit dans une grande partie du quartier. Si quelqu’un le connaissait, l’avait déjà vu alors c’était le moment idéal. Dans le meilleur des cas, cet Asaara se trouvera non loin. Dans le pire, il allait fouiller tout Iwa au peigne fin. Parole de commerçant.

— JE SUIIIIIS À LA RECHERCHEEEEEEE D’UN ASAAARAAAA.

C’est que sa voix portait, ses mains tentaient de – virtuellement – amplifier le volume sonore de ses paroles.

— SI QUELQU’UN SAIT QUELQUE CHOSE. RYÔS A GAGNER HAHAHAHAHAH.

Allez, maintenant, il ne fallait plus qu’attendre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Situation cocasse ~ Kenzo Empty
Dim 15 Déc 2019 - 20:15
Qu'est-ce que ? J'entendais une voix, ce matin je m'étais levé de bon pied et avait beaucoup travaillé et là un type va me gâcher mon déjeuner. Il gueulait et cherchait... un Asaara, j'aurais bien volontiers assassiné cet Asaara mais à ce que je sache je suis le seul membre de ce foutu clan au village. Je finissais donc mon bon bol de ramen avant de sortir et me mettre à marcher, j'avais toujours ma jarre de sable sur mon dos et je tentais de localiser cet imbécile qui me cherchait, d'ailleurs. Comment savait-il que j'étais au village ? Bon j'ai pas le temps pour ces questions idiotes, il se trouve sur une bâtisse. Mais quel con, franchement de temps en temps je trouve des personnes vraiment désespérantes qui ne valent même pas la peine d'être prises en considération. Mais soit, je sauta vers la bâtisse et arriva derrière lui, il avait une sale gueule mine de rien, je lui adressa la parole d'un ton ferme.

- Tu vas descendre de là ou tu veux que je t'aide ?

En le menaçant je lui révélais aussi que c'était moi le Asaara, car sinon qui d'autre qu'un gars qui ne voulait pas que toute la racaille sache qui il est ira le menacer ? Bon c'est vrai que pas mal de monde savait qui je suis mais bon pas la peine que tout Iwa soit au courant quand même, nous n'allons pas abuser mine de rien. Je lui adressa encore la parole d'un ton encore plus ferme.

- Tu vas me dire immédiatement ce que tu me veux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9329-asaara-kenzo https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Situation cocasse ~ Kenzo Empty
Dim 15 Déc 2019 - 22:24
Sans l’ombre d’un toute – petit jeu de mot, c’est gratuit – cet Asaara savait comment surprendre notre trublion. De nul part, voilà qu’il apparaissait dans son dos. En l’intimant d’arrêter. Héhé. Sacré Kyouka.

— OYYYYYYYYYY C’EST BON LES AMIIIIIS. IL EST LAAAAA ! MERCI POUR VOTRE RAPIDITÉ !

Se jouait-Il de son nouveau camarade ? Assurément. Notre escroc de toujours avait le don de pousser à bout ses interlocuteurs. Don qu’il utilisait autant que faire se peut. Kyouka se tourna finalement vers son compatriote. Le coup de pression n’avait pas marché. Pas cette fois du moins. Il en fallait un peu plus, tout de même, pour apeuré ce bon vieux Héros de Kaze.

Descendant calmement de la bâtisse, il somma son nouveau collègue de descendre. La foule se dissipait peu à peu. Personne ne prêtait vraiment attention au binôme. Les facéties de Kyouka commençaient peu à peu à être connues par tous.

— Chokoku Kyouka. Enchanté Asaara... Quelque chose. Haha. Je suis ravi de pouvoir mettre la main sur un spécimen de ton acabit. Les enfants du clan vont enfin pouvoir me croire au sujet de votre clan !

Le bon samaritain déambulait dans l’une des artères de Rokkusu. Connaissant ce labyrinthe emplit de commerce, il allait en direction d’un petit restaurant de ramen qualité : 8/10.

— Je suis déjà allé à Kaze par le passé. J’y ai vécu pas mal de péripéties qui marquent encore mon corps haha. Nan, si je te cherchais, c’était justement pour en parler. Ressasser le passé, jouer un peu de nostalgie tu comprends ?

Et puis, ainsi, il pourra faire la connaissance d’un nouvel immigré.

— Tu as sûrement dû assister aux événements terribles à Kaze. L’Imperatrice Shima, Le démon du sable, l’esclavage... Pfiou. Tu es ici depuis combien de temps, au village j’entends pas dans la Yuukan haha.

Deux bols de ramens furent commandés pour nos deux joyeux lurons – même si l’un semblait plus à cran que l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Situation cocasse ~ Kenzo Empty
Lun 16 Déc 2019 - 19:26
Mais quel imbécile, il gueule alors que personne ne lui a rien demandé. Ce genre de type m'agaçait vraiment, mais qu'est-ce qu'il est inconscient en plus de ça. Il ose me traiter de spécimen ? Je crois que je vais assassiner ce petit inconscient qui a osé me priver de déjeuner, alors d'un claquement de doigts dix projectiles de sable sortirent de ma jarre et je lui adressa la parole d'un ton assez ferme et menaçant.

- Ose encore me traiter de spécimen et notre rencontre n'aura duré que quelques secondes.

Les projectiles retournèrent dans ma jarre et je descendis en compagnie de ce phénomène, il faut dire que je dois le suivre pour savoir ce qu'il me veut. Pendant qu'on marchait je le regardais avec un air tueur, il ne fallait surtout pas me déranger pendant mon déjeuner si on veut rester en vie. Cependant il se rattrape en beauté en m'invitant dans un restaurant de ramen, justement celui où j'allais déjeuner. J'étais en train de manger et reprit ma bonne humeur habituelle.

J'entendais attentivement les paroles du gars et... Mais il se fout de moi ou quoi ? Je crois qu'au final je vais le transformer en sable ce petit idiot ! Il est déjà allé à Kaze mais oui c'est ça et moi je suis le démon du vent à ce qu'il paraît. Je lui parlait donc d'un ton toujours plus ferme et menaçant.


- On va jouer cartes sur table, tu n'es jamais allé à Kaze no Kuni. Tu ne portes pas l'uniforme Chunin donc t'es un Genin et aucun Genin n'a le droit de sortir du village espèce de pauvre fou.

Je m'arrêta quelques secondes pour le laisser respirer avant de continuer.

- Je ne suis en aucun cas nostalgique et me fout totalement de Kaze no Kuni ou des événements qu'il s'y est passé.

Cette fois ci je m'arrêta pour calmer la colère qui est en moi.

- Les Asaara ne sont qu'une petite bande de crapules, je suis différent d'eux car je ne viens pas de Kaze no Kuni. Mes parents s'étaient séparés du clan et vivaient une vie de vagabond, c'est à leur mort que je me rendis à Iwa l'an dernier.

Je ne lui disais en aucun cas la vérité mais mon ton ferme cachait parfaitement ce mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9329-asaara-kenzo https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Situation cocasse ~ Kenzo Empty
Mar 17 Déc 2019 - 0:11
Olololoh.

Olololololoh.

Olololololololololoh.

Les hommes qui jouaient les âmes écorchées. Voilà bien une chose qu’il détestait dans l’être humain – Et Kami sait que Kyouka était un sacré philanthrope. Dix projectiles de sable entouraient d’ores et déjà l’Asaara. Voilà un fou plus fou que la folie.

— Les explosions surpassent le sable. C’est physique, petit frère. Mais si tu veux vraiment me balancer ça, fais toi plaisir. On va rire quand le Shishiza va apparaître en escouade de quinze pour te monter en l’air.

Ouais.
Tiens.
Dans tes dents.

Maîtrisant l’art de la répartie comme jamais, le défier était synonyme de défaite amère. Quoi que vous puissiez dire, il trouvera un moyen pour y répondre et vous glisser une petite pique digne des plus beaux "roulette petits ponts" – les vrais comprendront.

Un regard de tueur fixait Kyouka. Il sentait cette pression. La situation était électrique. Notre Chokoku comptait bien titiller encore un peu son collègue. Les jours passaient et Kyouka prenait confiance en lui, en ses capacités. Bref. Il commençait à faire le mec avec les plus faibles que lui en somme.

— T’es débile ou quoi ? La chaleur de Kaze t’a fait oublié que tous ne naissent pas Shinobi ? Que par HASARD, bouffon, les villages Ninja n’existent que depuis quelques années ? Bref. Cesse de faire le borner, ouvre tes oreilles et baisse d’un ton. J’suis allé à Kaze. J’ai combattu dans le Colisée. J’suis Genin depuis quelque semaines, tout au plus. Avant j’étais commerçant.

Kyouka n’avait jamais goûté à un tel sentiment. Celui de la toute-puissance. C’était donc ça. Il aimait bien. Mais par contre son pote. Pfiou. Une voir deux et même trois baffes, ils les méritaient. La situation évoluait au gré du comportement toxique de son compagnon du jour.

— Ah wé. Donc t’es un apatride enfaite ? C’dur ça. Désolé frérot.

Deux bols furent posés. Sans plus attendre, Kyouka commença à manger. Concentrer dans son repas, il n’écoutait pas la tirade de l’homme sable.

— Attends, je t’écoutais pas. Tu m’as dis quoi déjà ? Ah ouais voilà. Tu kiffes les Asaara mais malheureusement ils t’ont forcé à l’exil avec tes parents cannibales... C’est ça. Oh ! Mais j’oubliais. C’est quoi ton prénom du coup l’Asaara ?

Petit rictus en coin.
Kyouka s’amusait comme un petit fou.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Situation cocasse ~ Kenzo Empty
Mar 17 Déc 2019 - 14:53
Décidément il aimait bien se payer la tête des gens ce Chôkoku, bah oui vu qu'il parle d'explosion ça ne peut qu'être un membre de ce clan, si il continue comme ça je pense qu'il finira comme le Genin retrouvé mort pendant qu'il tentait de déserter. Mais je n'allais pas perdre mon temps avec ce minable, j'allais finir mon bol de ramen et aller m'entrainer mais avant ça j'allais lui laisser un petit souvenir. Il fallait vraiment que je lui ferme son clapet à ce petit imprudent, oser me provoquer c'était un vrai risque à prendre et j'allais le lui montrer.

- Tes explosions ne peuvent pas t'aider à te défendre mais juste à attaquer espèce de crétin. Et je ne viens pas de Kaze no kuni, je n'ai rien à avoir avec ces crapules de Asaara.

Je me leva et lui jeta un regard tueur, il devait commencer à avoir peur si il ne voulait pas se retrouver dans mes sables mouvants. Je hais les personnes comme lui presque autant que les Asaara, ça se voit que ce n'est qu'un escroc ce type alors j'allais vite m'occuper de lui et ensuite faire mon devoir de ninja d'Iwa !

- Ne me compare pas aux Asaara, je suis Kenzo un fidèle shinobi d'Iwa et nullement un ninja de Kaze no kuni ! Alors arrête de me comparé à cette bande de minables d'Asaara ou tu subiras le même sort que la majorité de tes cousins.

Les Chôkoku ont connu beaucoup de morts et ce que je lui disait était vraiment une menace de mort.

- Je maitrise le sable donc je n'ai aucun mal à faire apparaitre du sable mouvant, même su ce serait dommage de détruire ce beau restaurant, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9329-asaara-kenzo https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Situation cocasse ~ Kenzo Empty
Mar 17 Déc 2019 - 17:44
Des explosions uniquement offensives. Une larme perla de ses iris. Il se tapait un bon fou rire des familles. Voilà longtemps que l’on n’avait pas cherché à lui appendre sa propre capacité héréditaire. Non pas que ce jeune Asaara était un ignare sans nom – mais c’était tout comme, oups. Il n’avait probablement pas fait la mise à jour iAoS 2.0. Il fallait le comprendre, trop d’information réunit dans un si petit cerveau, cela ne pouvait que tourner au drame.

Du rire en barre cet homme. Malgré tout le peu d’affection qu’il lui portait, Kyouka l’aimait bien. Le genre d’être simplet qui ne connaissait pas encore les travers de la vie se disait-il.

— Je t’aurai bien montré l’étendue de mes explosions mais je suis en RTT en ce moment puis j’ai une séance d’aqua-poney de prévu.

Un couard reste un couard, qu’importe l’adversaire. Étrangement, Kyouka se sentait capable de le dominer. Mais il ne tentera pas le diable, comme disait le très vieil adage.

Voilà qu’il se levait et fustiger notre fanfaron d’un regard terrifiant. Bouuuh... Le voilà terrifié. Pas du tout.

— Tu as un strabisme ? Pourquoi tu fronces les sourcils comme ça petit frère ? Oh. Je sais, une poussière dans l’œil. Tu veux que j’appelle ta maman pour qu’elle vienne te récupérer ?

Kyouka se fendait la poire.

— Allons allons, jeune Asaara. Renier ses origines, cela n’apporte jamais rien de bon. Sois fier de tes origines, fier d’où tu viens. Qu’importe ce que tu éprouves pour eux... Je fus dans ton cas pendant un très long moment, mais maintenant je commence à entrevoir la vérité.

Un temps pour rire. Un autre pour être sérieux. Ce Kenzo était bien trop sombre. Il fallait lui ouvrir les yeux. Lui montrer les joies de ce monde. Un homme ne peut vivre décemment sa vie sans goûter au bonheur. Et bien qu’il méritait un ravalement de façade à l’explosif, Kyouka comptait le prendre sous son aile.

— Le sort de la majorité de mes cousins ? Détruire le restaurant ? Alalalah... Cesse de faire ton homme bresom. Penses-tu que les hyuuga qui surveillent cette bourgade te laisseront agir ? Hmpf. Tu te feras soulever avant la moindre action, comme le déserteur là. Ce faible hahahaha. Enfin bref. Fais ce qui te chante. L’homme fort, c’est celui qui contrôle ses sentiments, pas celui qui se laisse agir au gré de ses émotions... Alalalah... Faible Kenzo. Hahaha

Et toc.
Dans tes dents.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Asaara Kenzo
Asaara Kenzo

Situation cocasse ~ Kenzo Empty
Mer 18 Déc 2019 - 17:45
Bon aller il commence à me saouler celui là, il ne sera même pas capable de me vaincre et il ose se payer ma tête cet arrogant ? Décidément les Chôkoku ne sont tous que des racailles, pas étonnant qu'ils connaissent tous un destin funeste ! Mais je n'allais pas perdre mon sang froid, mes parents méritaient que je les tue mais lui il mérite juste une tape sur les doigts. J'allais entamer un monologue assez long mais avant je rangeais mon sable dans ma jarre. Il rentrait de lui même tellement c'était inutile de se dépenser pour cet imbécile. Je commença mon monologue d'un ton un peu plus calme mais toujours aussi ferme.

- Laisse moi te raconter une petite histoire différente de celles que tu racontes car elle est vrai. C'est l'histoire d'un garçon qui a été torturé au pays du vent, mais ceux qui le torturaient ne savaient pas qu'un jour il allait se rebeller. Alors à ses 13 ans il élimina ceux qui l'ont torturé, il c'est fait passer pour mort et c'est enfui. Le pays du vent ignorait donc toute l'histoire et cacha les cadavres, ce gosse a été retrouvé par des ninjas d'Iwa et accueilli. Ses parents eux étaient morts quand il avait cinq ans et ce gamin se retrouva sans famille, il s'entraina donc et en six mois passa son diplôme de l'académie.

C'était à peu près la vérité excepté certains détails mais j'étais avec un air très sévère, je resta avec mes mains dans ma poche avant de reprendre la parole.

- C'est pour ça que je ne perds pas de temps avec les crapules de ton espèce qui n'en valent même pas la peine !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9329-asaara-kenzo https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin

Situation cocasse ~ Kenzo

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: