Soutenez le forum !
1234
Partagez

Convocation, le retour ! - PV Toph

Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Dim 15 Déc 2019 - 22:56
Je n’avais rencontré Toph qu’une seule fois et pourtant, bien que l’échange fut bref, il avait été riche en conseils, en conséquences et en opportunités pour la suite de mon parcours de shinobi. Cette première convocation datait maintenant de plusieurs mois, mais je m’en souvenais comme si c’était hier. J’avais dû annuler une journée en famille pour une cordiale invitation d’une conseillère d’Iwa qui n’était pas prévue et d’une brève discussion avec une jeune fille inconnue, elle s’était transformée en fière guerrière de talent qui avait su me coller une dérouillée sans mal. Encore une fois une belle démonstration de la puissance de nos jonins. Entre elle et Ashitaka, je peux dire que j’avais été servi. Pour autant, je ne prenais pas ceci comme des échecs, mais comme des moyens de me remettre en question et d’aller de l’avant. Si le dernier entraînement avec Ashitaka avait mis en exergue mon incapacité à éviter efficacement les attaques, les paroles de la Hyuga raisonnaient encore en moi. J’avais réfléchi longuement et j’en étais venu à une conclusion claire et évidente. Compte tenu de mon style de combat, me faire aider d’un support devenait l’évidence même. Et qui mieux que la jeune fille pouvait m’apporter son aide.

Je me souviens d’une chose étrange, enfin pas tant que ça dans notre monde et pour notre mode de vie. Je me souviens d’un ours au fond du dojo lorsque Toph et moi étions tous deux sur les tatamis. Si la présence d’un animal ninja en soit n’était pas chose surprenante, la conseillère n’était ni une Inuzuka, ni une Hokazuka comme Shinju. Cela devait donc signifier que l’ours était une invocation et donc en toute logique, l’invocation de la jonin. Ainsi, en suivant ses conseils, c’est vers elle que je revenais pour qu’elle puisse m’aider à passer un pacte avec un animal. Je n’avais strictement aucune idée de la manière dont pouvait se passer ce genre de choses et ses connaissances seraient une nouvelle fois d’une aide inestimable.

Était-ce par défiance de l’autorité, par simple boutade ou pour un clin d’œil amusé, j’arrivais à la demeure des Hyuga dans la même tenue que la première fois, tongues, short et chemise à fleurs, et ce, malgré la fraîcheur de l’automne qui était survenu. Arrivant devant le portail, je m’inclinais avec déférence devant la personne à l’entrée en me pliant en deux.

« Bonjour, Miyamoto Teruyo, genin d’Iwa. Je souhaiterais rencontrer la Conseillère Toph. Je n’ai pas rendez-vous, je ne suis pas attendu, mais j’ai une demande importante à lui faire en tant que genin du village. Pourriez-vous lui transmettre ma demande et lui dire que je l’attends ici ? »

Redressé, je m’asseyais au sol en tailleur, sortant de ma besace quelques onigiri enroulés dans une serviette blanche rayée de rose. Mordant dans la première boulette de riz, l’algue se mêla à l’ensemble apportant ce petit goût si particulier. Le saumon grillé caché au cœur de la boulette se dévoila dans une explosion de saveur, un sourire benêt s’affichant sur mon visage. Regardant le garde devant moi, je lui adressais une boulette d’un bras tendu dans sa direction.

« Vous en voulez une ? »

@HYÛGA TOPH

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Jeu 19 Déc 2019 - 22:29
Toph était en discussion avec Arikasa sur les nécessités d'une bonne logistique. Ce n'était pas aussi évident qu'il n'y paraissait. C'était même carrément casse bonbon par moment, quand des activités commençaient à être fait en parallélisme etc... Mais un messager l'interrompit. Vu que le sujet était assez complexe et dur à suivre, l'Intendant se décida de laisser deux kage bunshin sur place tandis qu'elle venait elle-même vers Teruyo. Une convocation inversée, en quelques sortes.

Cela lui changerait les idées.

Teruyo-san ! Bonjour. Comment vas ta fille ?

Puis un détail lui parvint à ses yeux divins. Elle regarda la boulette que l'Hikariton user tendait au garde, et se mit à saliver. C'était un de ses snack favoris. Alors techniquement, ce n'était pas à elle que Teruyo en proposait, mais elle espérait que le combo yeux de chats et apitoiement allait marcher.

Oh, des boulettes ! Cela me rappelle une chouette mission.

Elle en accepta volontiers une (Le "petit" Teruyo n'avait pas vraiment le choix, pas vrai ?". Un voleur de boulette avait sévit à l'Académie et, se servant de son jeune âge, elle avait infiltré les classes pour trouver le gang voleur de Dango. Une mission sublime, parfaitement exécuté et sans verser la moindre goutte de sang. Ou presque. Quequ'un de vilain avait quand même fini par avoir le bras brisé, lui semblait-elle. Les souvenirs étaient un peu flou.

J'ai laissé des clones à l'Académie. Alors dis-moi, que puis-je faire pour toi ?

Si le genin l'avait demandé, c'était certainement pour une bonne raison. Toph n'avait qu'à savoir pour laquelle. Elle mangea la boulette tout en restant attentive.

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Sam 21 Déc 2019 - 17:36
Dégustant mon onigiri tranquillement assis par terre, je sortais également de ma besace un flacon encore chaud au toucher. À n’en pas douter, le thé fumé préparé le matin même était encore chaud. Parfait, c’est comme ça qu’il est meilleur, quand les odeurs se répandent tout autour de nous. Au moment où j’avalais ma première gorgée, la jeune fille que j’attendais fit son apparition quelques secondes après que j’offris l’une de mes boulettes de riz au garde.

Ce dernier face à celle qui prenant tant de décisions dans le village n’osa bouger et bien que l’envie se lisait dans le regard, il garda ses désirs pour lui. En revanche, à ma grande surprise, la conseillère semblait bien moins regardante sur le protocole en suppliant presque une de mes fameuses bouchées. Face à sa remarque sur une ancienne mission et même si elle ne l’avait pas fait, je lui tendais une portion de bon cœur avant de raviser ma main d’un air gêné.

« Oh pardon. Celui-ci est à l’œuf. C’est ma fille qui l’a préparé. Elle va bien soit dit en passant. En tous cas, je ne garantis pas qu’il n’y ait pas un bout de coquille dedans. Prends donc plutôt un au saumon ou à la pâte de haricots rouge. »

La Hyuga se servant, j’insistais auprès du garde qui devant un genin et une jonin tous deux en train de déguster une boulette ne se pria finalement pas pour échanger ce moment étrange entre trois protagonistes aussi divers que variés. Agitant mon flacon aux yeux de tous, je leur offrais un peu de thé noir fumé pour agrémenter le tout.

« Je n’ai pas de verre à vous offrir, mais si cela ne vous dérange pas, je partage avec vous de bons cœurs. »

Une fois ce bref interlude terminé, la jonin qu’elle était reprit enfin son rôle et s’enquit de la raison de ma visite. Après tout, elle avait bien raison. Le temps avait beau être clair pour la saison, les températures encore douces et agréables, elle se doutait bien que je n’étais pas venu juste pour lui offrir du riz et lui faire perdre son temps. Ramassant mes affaire, pliant mon torchon, rangeant tissu et flacon désormais vide dans ma petite besace, j’époussetais mon pantalon avant de me mettre à genoux devant la conseillère, front dans la poussière, mains en avant. À cet instant, j’étais en train de me dire que c’était bien la peine d’enlever la poussière de mon pantalon pour m’y plonger à nouveau dedans. Enfin bon, pour la forme …

« Conseillère Toph, je sais que ton temps est précieux, mais je suis venu avec une requête d’un humble genin que je suis. Je ne suis pas là pour le rapport de notre mission à Tetsu, j’ai déjà tout fait parvenir à la demande d’Ashitaka, mais je viens pour une demande égoïstement personnelle. Suite à notre précédente rencontre et à votre victoire éclair sur moi, vous m’avez donné de précieux conseils. À partir de là, j’ai réfléchi à de nombreux moyens de m’améliorer, et l’un des points qui me semble important nécessite votre mentorat. »

Je laissais planer ces mots quelques secondes avant de reprendre d’un ton emprunt d’humilité.

« Accepteriez-vous de m’apprendre à invoquer les ours comme vous le faites ? »

Voilà, c’était fait, je n’avais plus qu’à attendre de voir si la jonin accepterait de partager son kuchiyose avec moi.

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Dim 22 Déc 2019 - 20:50
Après un interlude croustillant "Ah oui, effectivement y'a des coquilles" et deux pâtes aux haricots rouges, Toph écouta sérieusement la requête de son compatriote Tsuchijin. Elle se rappelait de leur entrainement, tous les deux. Elle lui avait donné ces conseils, c'était vrai. Pour autant, la façon dont il posa la question était entre le risible et le terrible. Car c'était une chose d'invoquer un kuchyiose - cela en était une autre que ce kuchyiose accepte de travailler avec le ninja. Ce n'était pas sûr et certain comme procédé, il y avait une marge d'erreur.

Je peux t'aider à t'y préparer, oui. Mais la décision finale leur appartiendra - ce sont des êtes pensants avant tout et ils ont leur propre opinion que je ne peux décider. Ceci dit, je pense que cela ne devrait pas poser trop de problème. Je vais commencer par un peu d'histoire. Le pacte des ours est d'origine iwajin, savais-tu ? Le premier à le posséder, c'était un certain Borukan Akimoto. Notre sandaime. Son invocation était énorme et faisait trembler les montagnes. Quand Akimoto a été exilé, le pacte s'est perdu, bien que plusieurs personnes le cherchait.

Toph se demandait d'ailleurs où pouvait bien se trouver le Borukan actuellement. L'exiler avait été un choix assez drastique et peu pragmatique. Le garder en tant que jonin aurait bien plus servit le village. Elle s'éclaircit la gorge et repris, un sourire énigmatique aux lèvres. Elle se remémorait sa rencontre avec Iorek, prince exilé, alcoolique anonyme qui noyait son chagrin et sa tristesse seul dans une caverne profonde. Ensemble, ils en avaient fait du chemin.

L'histoire a repris l'année passée. J'ai trouvé une invocation en hibernation sous iwa. Et nous avons fait connaissance. Puis c'est devenu un ami. Pour autant, j'ai du subir une épreuve. Les ours sont des super prédateurs, vois-tu. Personne ne les chasse, à part les shinobis. Et il était hors de question de laisser une faible signer le pacte. Pour te prouver honorable aux Ursidés, il te faudra montrer de la force.

C'était assez classique comme méthode. Certains pactes demandaient de l'intelligence, de prouver une caractéristique particulière. Pour les ours, c'était la force. Et de l'obstination. L'avantage pour les shinobis c'était que la plupart des shinobi possédaient déjà une telle force. Ce n'était pas si difficile à le mettre en pratique. Néanmoins... hum, oui la difficulté serait peut-être de montrer suffisamment de force et pas uniquement de la roublardise - ce que le chunin en face d'elle maitrisait à foison.

Toph sortit un parchemin de sa poche et le déroula pour montrer le pacte, et s'apprêta à invoquer un de ces ursidés quand elle s'arrêta net. Elle avait oublier un point important.

Que connais-tu des ours, Teruyo-san ? Avant que je n'en invoque un et qu'on poursuive tout ceci, j'ai besoin de m'assurer que tu les connais un minimum.

Ils pourraient mal le prendre. Ils étaient assez orgueilleux, après tout.

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Lun 23 Déc 2019 - 22:05
En l’absence de contre-indication de la part de la jonin, je restais à genoux par terre, comme le benêt que j’étais. La seule chose que je m’autorisais à faire était de me redresser, ce serait bien plus pratique pour elle et pour moi pour discuter de cette situation. J’étais venu là, déterminé oui, mais sans trop savoir à quoi m’attendre. J’avais réfléchi à ce que pourrait m’apporter l’aide d’une invocation, mais je n’avais absolument aucune idée de comment y arriver. Jusqu’à aujourd’hui, le seul exemple que j’avais vu avait été la conseillère et son ours. Autant dire que la personne à venir voir coulait de source de fait. Par contre, je n’étais pas certain de la réponse de la Hyuga face à ma demande. Après tout, je n’étais personne au sein du village, un shinobi comme un autre et si je ne doutais pas que les jonins devaient avoir des élèves prometteurs qu’ils prenaient sous leur aile, je ne faisais pas partie de ce panel. Autant dire que son approbation me surprit grandement, dans le bon sens heureusement.

En revanche, ce qu’elle m’expliqua sur les invocations me laissa pantois. La décision finale était de leur ressort ? Des êtres pensants, bien sûr, comme tout animal, mais il semblait que j’avais formulé là une demande sans vraiment connaître tout ce qu’il y avait à savoir sur le sujet. Face à ma bétise, j’écoutais sagement les explications de la jeune fille et surtout l’histoire autour du pacte que j’espérais acquérir, car oui, j’avais enfin saisi la notion de pacte, d’échange, de partage et d’acceptation.

Au fond de moi, si l’histoire était belle, je me demandais clairement ce qu’elle pouvait bien m’apporter. Je le dis souvent toute leçon est bonne à prendre, mais mis à part un test écrit sur l’histoire des ursidés, je n’avais pas vraiment volonté à connaître tout ça. Enfin, si cela pouvait m’aider, je n’allais pas critiquer la méthode d’enseignement de mon professeur bénévole tout de même. Coupant la Hyuga dans son élan, quelques paroles inquiètes s’échappèrent de mes lèvres, presque sans vraiment le vouloir, comme inquiété par une situation délicate.

« De la force … ? »

Focalisé sur cette pensée, je regardais vaguement Toph sortir un parchemin de sa poche qui semblait être le fameux pacte en question avant qu’elle ne me pose cette fatidique question. Qu’est-ce que je connais aux ours ?

« Tu te balade souvent avec ça dans la poche ? C’est pas une relique ou un truc du genre ? Ca se garde pas dans un coffre ? Enfin pardon … Les ours ? Eh bien … oui … bien sur. Eh bien, ils sont gros … ils hibernent l’hiver … ils mangent du poisson … se sont des chasseurs ? J’ai bon ? Et ils aiment pas qu’on se balade dans leur territoire c’est ça ? »

Le regard un peu gêné par la situation, les yeux parfois fuyant face aux yeux blancs, je ne savais trop quoi répondre à une question si basique qui pourtant me faisait penser que la réponse attendue était tout autre, peut être moins terre-à-terre avec mes propres explications. Sourire confus sur les lèvres, j’attendais le verdict.

« C’est tout non ? »


_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Lun 6 Jan 2020 - 22:39
Tant que j'ai ces parchemins sur moi, ils sont en sécurité, pas vrai ?

Toph émit un petit rire. Elle en avait des parchemins en sa possession. Une petite dizaine, un carnet et son équipement. Puis, elle entendit la suite de la ... description de Teruyo. Son visage s'effrita pour devenir une vague grimace d'horreur.

Et merde.

Le Chunin n'était donc pas un expert sur les Ursidés. Non, en vérité, il ne semblait pas s'être spécialement intéressé aux ours avant de faire cette demande. En théorie, ce n'était pas trop grave - Toph avait bien convaincu Iorek tout en sachant très peu sur les ours initialement. Néanmoins, cela montrait un certain désordre et un manque de préparation que la Hyûga n'appréciait pas énormément - et ce surtout depuis son apprentissage du Bushido où l'efficacité était un des piliers !

Bon, on va compléter ça rapidement. Les ours sont présents partout dans le monde, sauf dans les déserts. Même dans le froid et la glace tu les trouves. Ce sont des super prédateurs - ils sont au sommet de la chaine alimentaire et personne ne vient les embêter. Leur force physique est colossale, sans équivalent. Un coup de griffe et ils t'étripent, te décapitent ou t'arrachent un membre. Ils courrent vite, sont de bons grimpeurs et de bons nageurs. Leur nez est le meilleur odorat de tout le monde animal. Pour autant, ce n'est pas un animal social sauf pour éduquer ses jeunes. Faudra que tu lises quelques livres par toi-même sur le sujet.

Toph pensait avoir fait le tour global de la question. Il y avait des nuances, bien entendu. Des détails. Toph aurait pu en parler pendant des heures, mais au final, son temps était compté. Elle avait un village à gérer, et Teruyo s'en tirerait sans doute (probablement) très bien (enfin, sauf s'il faisait sa mauviette). Il fallait parfois un peu sauté le pas, et oser entrer dans la danse.

Là, je vais invoquer un de leur Roi, et tu commences par te présenter poliment et tu expliques pourquoi tu veux le pacte. Allez, pas le temps de niaiser, Iorek je t'invoque !

Toph composa des mudras et un énorme ours polaire de 8 mètres de haut apparu devant leurs yeux ébahis. Couché. Paré d'une armure en météorite. Le roi du Nord avait tout pour impressionner la galerie. Ses crocs étaient énormes, et ses griffes aussi. C'était une  véritable force de la nature.

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Mar 7 Jan 2020 - 21:43
En levant les yeux vers la jeune jonin, je pouvais sans mal sentir une certaine déception à mon égard. Lors de notre première rencontre, elle m’avait donné de précieux conseils, je pouvais même espérer lui avoir fait suffisamment impression pour être reconnu plus tard en tant que chunin, et au final, c’était le cas, et voilà que maintenant, cette déception dans les yeux. Je ne voyais qu’une seule explication à cela. Ce n’était pas ma volonté de progresser, ce n’était pas mon envie d’apprendre et de mettre tous les atouts de mon côté, non, c’était sûrement mon manque de connaissance ou pire, des erreurs flagrantes sur un sujet pour lequel je venais quémander de l’aide.

Ce furent ces deux mots « et merde » qui mirent fin à cette supposée erreur de ma part. Avec de telles paroles, il était certain que je m’étais planté, et en beauté.

« Je … »

Pas le temps de niaiser, l’intendante d’Iwa me raconta rapidement tout ce que j’avais à savoir en peu de temps pour rencontrer celles et ceux avec qui je voulais signer un pacte, ou du moins, suffisamment d’information pour ne pas mourir en tentant de les convaincre. Donc pour résumer, présent partout sauf dans la région de Kaze, à moins que l’on ai jamais découvert d’espèce désertique. Ils sont robustes, puissants, sauvages et avec de nombreux atouts. En un mot comme en cent, c’était parfait, ce qu’il me fallait dans la manière dont je voyais les choses. Pour autant, j’étais étonné de la part de la demoiselle de m’inciter à autant d’information, notamment à travers un temps de lecture. Qu’est-ce qui pouvait donc pousser la Hyuga à tant de déférence envers ces ursidés ?

« Att… »

Et bien non, pas le temps de niaiser, toujours pas. Mes questions seraient pour plus tard. Pour l’heure, Toph composa quelques mudras avant de placer sa main au sol et d’invoquer la créature. Quant à la suite, j’étais estomaqué, subjugué par la bête immense. La jonin m’avait demandé de me présenter et présenter ma requête, mais je restais là bêtement sans bouger. Entre songe et réalité, il y avait un monde. Je songeais à user de ces bêtes pour améliorer mon panel technique, mais la réalité était que c’était bel et bien à leur bon vouloir que je pourrais agir à ma guise. Si lien de soumission il y avait, ce n’était sûrement pas du shinobi que j’étais vers l’animal qui était devant moi. À l’instant, je comprenais une chose importante. Notre collaboration, si elle devait avoir lieu, ne se ferait que sur un pied d’égalité, une association dont chacun accepterai la situation, les forces et les faiblesses de l’autre.

Debout face à la force de la nature, je m’appliquais à mettre en application les demandes de Toph dans ce moment. Plié en deux, je saluais la bête avant de prendre la parole d’un ton des plus respectueux.

« Je te salue Iorek, Roi des ursidés. Je me présente à toi aujourd’hui en toute humilité. Je suis Miyamoto Teruyo, chunin du village d’Iwa. Si tu as été dérangé par Toph, c’est à ma demande et je te présente mes excuses. Mais pour en venir au sujet qui m’amène à m’adresser à toi, j’ai fait toute cette démarche afin de signer un pacte entre les tiens et moi-même. J’ai cru comprendre qu’il me fallait faire montre d’une certaine force, malheureusement, pour être tout à fait franc, j’en suis incapable. J’ai une manière de combattre qui fait appel à bien des talents, et la force n’en fait pas partie. En revanche, la manière dont je vois les choses nécessite de faire appel à de la force. Je ne suis personne en comparaison de Toph et de ses talents, mais la seule chose que je peux promettre aujourd’hui, c’est d’offrir un certain challenge si ma requête était acceptée en cet instant. »

M’inclinant à nouveau, me pliant en deux, je saluais l’ours avec respect.

« Je m’en remets à votre décision Iorek. »


_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Jeu 6 Fév 2020 - 22:18
Teruyo eut du mal à agir devant Iorek. Subjugé devant le Roi du Nord peut-être ? Toph lui esquissa un sourire. Il n'avait rien à craindre, tant qu'il suivant ses précieux conseils. Montrer sa force ! Prouver qu'il était un prédateur lui aussi ! C'était comme cela qu'elle avait fait, de par le passé.

Toph croisa les bras, et observa la démonstration de force de Teruyo. Ou plutôt, son jet de charisme pour tenter de convaincre une bête féroce de huit mètres de haut que non, il n'avait pas besoin de démontrer qu'il était fort. Que sa seule présence, sa sagacité et son intelligence suffirait à convaincre un alpha prédateur du bien-fondé de sa requête.

Hum...

L'ours se leva de toute sa magnifique hauteur. Son pelage était d'un blanc neige, et il portait une lourde armure aux reflets métalliques maitrisées. Toph secouait de la tête. Elle ne pensait pas que c'était comme cela que Teruyo devait faire, vraisemblablement.

D'un autre côté, elle aurait du y réfléchir à deux fois. Avait-elle seulement déjà vu Teruyo faire une grosse attaque ou une défense solide ? Et bien... absolument pas. Peut-être même que tout ceci n'était pas du tout une bonne idée, mais le début d'un dérapage catastrophique.

Si tu n'es pas fort...

Toph porta sa main, par réflexe sur la garde de son katana. L'Ours allait frapper !

Alors SURVIS !

Iorek leva sa patte, avant de l'écraser lourdement à côté de Teruyo. La terre trembla sous ses pieds. Le choc fracassa le sol, créant une large fissure - l'animal était aussi fort que colossal. Véritablement, il s'agissait d'un redoutable adversaire. L'Ours le regarda droit dans les yeux.

Et lui hurla un grognement bestial en pleine figure. Un relent de poisson vint aux narines des deux shinobis, et un peu de bave. Iorek, roi du nord, voulait un peu d'affrontement !

Spoiler:
 

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Dim 9 Fév 2020 - 17:47
Dans quoi est-ce que je m’étais embarqué ? Si mes paroles semblaient pleines de sens et être une excellente idée au moment où je les prononçais, dans la seconde qui suivit, je me disais que je venais de faire une énorme bêtise. Toph m’avait pourtant prévenu. Il me fallait montrer ma force pour convaincre le roi du nord de m’accorder un semblant de confiance. Et moi ? Qu’avais-je fait ? Je m’étais planté devant lui en lui affirmant avec fierté que j’étais faible. En fait, je ne lui montrais absolument pas que j’étais un potentiel égal, mais je me sentais plutôt comme un mendiant quémandant quelques pièces. Quelle erreur. Et bien sûr, cet échec ne semblait pas être au goût de Iorek qui se levant de toute sa masse m’apparaissait désormais comme une montagne infranchissable.

Il faisait quoi ? Dix mètres de haut ? Dix mètres de muscles, dix mètres de puissances, dix mètres d’une carrure taillée pour le combat. Et en contre bas de son regard, il y avait quoi ? Moi. Un mètre soixante-cinq de craintes et de doute, un mètre soixante-cinq d’un petit tas de viande qui ne saurait même pas nourrir convenablement la bête dressée devant moi. À peine un encas. Voilà ce que j’étais en réalité.

Au moins, s'il y avait bien une chose qui n’allait pas me surprendre, c’était la potentielle attaque du monstre. Que ce soit pour m’éprouver ou pour me punir pour l’avoir dérangé, il était indéniable que quelque chose de mauvais aller m’arriver. Et bien sûr, comme prévu, la colère de l’ours se fit sentir. Il ne devait pas avoir l’habitude d’être dérangé inutilement et mon intervention n’était sûrement pas à son goût. Son cri voulait tout dire. « Survis ». C’était assez facile à comprendre, d’autant plus quand Iorek leva son immense patte pour l’écraser lourdement sur moi. De ce que je pouvais voir et potentiellement comprendre, ce n’était qu’un simple coup, mais qui pour un mastodonte pareil était loin d’être anodin en terme d’impact et de dommage. Pour imager, je pense que si je n’arrivais pas à me sortir de cette situation, son coup aurait le même effet qu’un coup de marteau sur une limace.

Je n’avais qu’une seule option et la sortir pour la première fois dans ces circonstances me fit sourire alors que le coup me venait droit devant.

Après quelques mudras, le vent se rassembla tout autour de moi, jusqu’à créer un dôme tournoyant dont j’étais l’épicentre et qui me protégeait de tous parts, repoussant les coups qui m’étaient portés. Malgré la puissance de l’ours, j’étais confiant quant à cette défense. Après tout, c’était grâce à Toph que je l’avais. À ses yeux, il était impossible de ne pas faire la similitude avec le dôme de défense qu’elle m’avait sorti lors de notre première confrontation. Certains diraient pillage, moi, je dis hommage. En tous cas, grâce à cela, j’étais en vie. Ainsi, alors que la furie venteuse se faisait sentir, j’avais nettement senti la patte de l’ours frapper ma protection, un coup repoussé avec plus ou moins de brio, mais qui avait le mérite d’être efficace.

Même si j’avais survécu, pour moi, et sûrement pour Iorek aussi, les jeux n’étaient pas encore faits. Il me fallait faire quelque chose, montrer que je n’étais pas qu’un petit ninja passif qui attendait sagement les choses. Face à l’ours, je me dressais fièrement avant de lui offrir quelques paroles.

« Iorek, Grand Roi des Ours, je ne suis peut-être pas fort au sens où tu l’entends, mais je ne suis pas faible pour autant. Je te demande humblement de prendre en considération ma demande si j’arrive à te toucher. »

Pour le coup, c’est moi qui ne lui laissais pas le choix, disparaissant de sa vision après quelques mudras. Et grâce aux indications de Toph, j’avais appris un élément essentiel de son compagnon. Il était en mesure de me traquer. Du moins, le pensait-il. L’invisibilité était ma technique signature et j’avais songé à de nombreux moyens pour user et abuser de ce talent. À peine disparu, voilà que j’enchaînais avec de nouveaux mudras, un léger vent venant m’entourer tout le corps, collant à ma peau tel un vêtement. Toph m’avait déjà vu user de ma première technique, mais pas de la seconde. Dans tous les cas, ses yeux sauraient me repérer. Ils sauraient me voir arriver vers elle, sûrement la zone la plus sécurisée pour le moment, imaginant mal Iorek attaquer là où se trouvait la jeune fille. La suite ne dépendait que de l’ours. Tout ceci me permettrait de mettre en application directement mes nouvelles techniques et espérer prendre à contre-pied mon immense adversaire.



_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Mer 19 Fév 2020 - 22:13
Il survit à la première frappe. C'était une démonstration de force, quelque part, que de résister à une frappe de cette ampleur et de cette force. Des lèvres de la jeune fille s'échappa un compliment.

Une bien belle imitiation, Teruyo-san. Ta maitrise élémentaire a fait de beaux progrès.

Une imitation, car le Kaiten disposait d'un secret qu'une simple affinité ne pourrait pas répliquer. Toph eut un sourire. Elle se rappelait de leur affrontement. Néanmoins, toute imitation que c'était, cela fit son effet. L'Ours, tout aussi imposant qu'il était fut repoussé. Il lança une petite tirade, et plutôt que d'attaquer, il choisit une autre voie.

Teruyo, maitre de la lumière et des ténèbres, préféra disparaitre complètement. La Hyûga haussa un sourcil. Elle le voyait toujours sous son byakugan, mais elle craignait plutôt la réaction de l'ours. Et elle connaissait ses capacités olfactives. Teruyo, ce n'est pas une bonne idée !! Il va te traquer à l'odeur !

Ce n'est pas parce que tu disparais que je ne te sentirai pas, je... je...

L'ours continua de renifler, mais semblait perdu. Désorienté. Pas d'odeur ? Toph était perplexe. Elle voyait quand même l'utilisateur d'Hikariton briller de mille feux, ses constellations de tenketsus visibles entre mille, mais il semblait avoir composé une technique pour camoufler son odeur.

Mais c'était pas bon.

Pas bon du tout. Elle lui avait pourtant demandé de faire preuve de force. De puissance. Et il désirait utiliser la ruse pour forcer l'admiration d'un Ours ? C'était insensé, un pari risqué et inconcevable dans l'esprit de Toph. Elle mit la main à son sabre et s'avança.

OU ES-TU PETIT HOMME ?

Iorek frappa le sol avec force et fracas. Et frappa encore, avec une force de plus en plus importantes, de plus en plus bestiales et colossale. Il frappait au hasard, à l'aveugle. L'intendant hurla tout de suite et sortit son sabre.

ARRETE TOI TOUT DE SUITE IOREK !

Toph ne pouvait se permettre ici de prendre plus de risque. Même si Iorek tapait dans le vide, la moindre de ses frappes pouvait tout faire tourner au vinaigre. L'intendant voyait que l'Ours frappait dans la mauvaise direction, mais elle voyait aussi qu'il fallait le garder dans cette mauvaise direction. Elle n'aurait pas du sang iwajin sur ses mains juste parce que son Kuchyiose voyait rouge et avait un accès de rage.

Elle s'interposa. Elle dévia plusieurs de ses coups de griffes, bien qu'elle encaissait difficilement ces assauts et que ses bras souffraient le martyr. Elle saignait. Iorek ne voulait évidemment pas la blesser, et il retenait ses coups. Heureusement, sinon Toph aurait peut-être bien perdu un bras. Pourtant, vaillante et ensanglantée, elle harangua une dernière fois son invocation.

Reprends tes esprits, roi du Nord ! Ou n'es-tu qu'un sauvage ?

Iorek s'arrêta un instant, une lueur étrange dans le regard. Le Roi du Nord, qui se laissait aller à une simple provocation ? Iorek n'était Roi que depuis peu, et la frustration et l'amertume l'avaient déjà dévoré par le passé. Il était brisé, et un être brisé est toujours plus apte à réagir. Pour autant, il était Régal. Et les majestés ont une mesure de leur propre personne. Les frappes stoppèrent.

Une opportunité.

Une fenêtre.

Un instant.

Teruyo.
Spoiler:
 

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Mer 26 Fév 2020 - 19:19
Finalement, j’avais été nettement inspiré de me mettre à côté de Toph lorsque j’avais pris la décision de me soustraire à la détection du mastodonte. Ma tentative était risquée dans la mesure où c’était la première fois que je mettais en application réellement ce jutsu, mais à voir Iorek réagir ainsi, cela me confortais grandement. Si un prédateur tel que lui s’avérait incapable de mettre la main sur moi, alors ce jutsu me serait grandement utile dans des circonstances similaires.

Face à la colère noire de l’ours qui frappait violemment la zone, mon dôme venteux n’étant cette fois sûrement pas capable d’encaisser efficacement cet enchaînement brutal, la jonin elle avait décidé d’agir et de se placer devant le monstre. Invectiver un tel animal ne devait pas être chose aisée, mais il m’apparaissait nettement un peu d’inquiétude dans le timbre de voix de l’intendante.

Par chance, mais aussi à mon grand regret, c’est la jeune fille qui se fit blesser à ma place. Elle venait de calmer en quelque sorte la colère de son invocation, au prix de son propre sang. J’étais fautif, et même si mon combat n’était pas terminé, je ne pouvais m’empêcher d’être peiné pour la douleur que je venais d’infliger à celle qui était là pour m’aider. Je lui demandais mon support et voilà qu’elle se trouvait lacérée par ma faute.

Mais cela viendrait plus tard. Pour l’heure, il fallait encore en finir et montrer cette force, à ma manière, que j’avais mentionné. Et si agir pendant l’effervescence agressive de l’ours me semblait impossible, maintenant que Toph était devant lui et qu’il s’était calme, je pouvais agir avec un minimum de sûreté.

Frapper vite et frapper fort. Montrer ce que je valais. Je n’avais droit qu’à un seul essai et c’était maintenant. Dans le dos de l’animal, je me tenais à une distance raisonnable avec de préparer mon jutsu et de propulser avec force une tornade lacérant sur l’une des pattes arrière de ma cible qui se tenait sur ses deux arrières. Mon but ? Provoquer un choc suffisamment brutal pour le faire basculer en arrière.

La suite, renouveler l’opération si le premier coup n’était pas suffisant, sur l’autre patte, et dans le cas d’une chute dès ma première tentative, viser la tête de l’animal. J’étais d’ors et déjà navré pour lui, mais c’était un mal nécessaire, et ma remarque semblait d’autant plus vraie lorsque celui que je tentais d’impressionner avait été à deux griffes de me tuer dans son attaque de masse.

Je n’étais pas fier de tout cela, j’étais même inquiet pour la suite, mais je n’avais plus le choix désormais, je devais attendre le verdict quant à la réussite de mes actions.



_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Ven 6 Mar 2020 - 23:35
Teruyo profita de l'occasion pour envoyer un premier puissant jutsu futon sur la patte arrière de Iorek qui hurla de douleur et tomba au sol - la tête en avant malheureusement, ce qui ne permit pas à Teruyo de viser la tête. Se fut néanmoins l'autre jambe qui prit le second puissant assaut et la fourrure de l'ours se teinta de rouge. Toph rengaina son sabre et s'approcha du Roi du Nord qui marmonnait des insultes tout en essayant de s'assoir malgré ses deux graves blessures à ses jambes.

Il n'était pas loin de rentrer au pays des invocations avec de tels dégâts.

Voilà une attaque qui était intéressante et puissante, n'est-ce pas Roi du nord ?


Toph n'avait évidemment pas perdu le Nord, tout cela, c'était pour Teruyo. Pour lui sécuriser un pacte, et un allié de choix. Et c'était maintenant, tandis qu'Iorek pansait ses blessures qu'il fallait en profiter. Elle fit un petit signe discret à son élève du jour. Un pouce levé.


Hmmm

Toph lui décocha un regard noir et posa sa main sur la garde de son katana. Ses sourcils froncés, son body language agressif au possible, pour une fillette de 15 ans en tout cas. Un regard aussi acéré que son katana, à trancher l'air qui séparait l'Intendant du Kuchyiose. L'Ours tressaillit, puis se tourna de nouveau vers Teruyo. Il s'éclaircit la gueule.

Petit homme, tu aurais du commencer par cela, et je t'aurais accepté plus rapidement. Tu as la puissance également, semble-t-il. Tu es fourbe et efficace. Nous pouvons apprendre l'un de l'autre. J'accepte notre alliance, et je peux te recommander des cousins qui pourraient te servir.

Il tapota de sa main le dos de l'utilisateur d'Hikariton, tandis que Toph apportait le parchemin pour signer cette alliance. Non pas sans douleur, et elle avait du mal à éviter de verser du sang sur le beau parchemin rempli de signatures illustres. Et bientôt celle de Teruyo viendrait compléter le set.

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Dim 15 Mar 2020 - 15:42

La première attaque toucha son but sans mal, pour autant, au lieu de basculer en arrière comme je l’espérais, Iorek tomba de toute sa masse en avant, m’obligeant à frapper son autre patte arrière plutôt que sa tête comme je l’envisageais initialement.

Si les impacts étaient puissants et sanglants, pour autant, ils m’avaient en partie vidés d’une bonne réserve de mon chakra et me laissaient quelque peu fatigué. Autant dire que si avec cette petite démonstration de force cela ne suffisait pas à m’assurer ma sympathie ou la reconnaissance de l’ours, alors je n’aurais plus qu’à attendre la prochaine attaque et espérer qu’elle ne soit pas une nouvelle fois trop puissante pour que j’arrive à contenir l’hypothétique brutal assaut.

Mais par chance, tout se passait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Si mon attaque n’était pas celle que j’attendais, elle avait eu suffisament d’impact, et ce, même aux yeux de Toph pour que celle-ci intervienne favorablement envers son invocation, qui, au lieu de chercher à nouveau à s’en prendre à moi pensa ses blessures.

C’est le pouce levé en l’air de la jonin qui me rassura, symbole de ce que j’interprétais comme ma réussite dans le test que j’avais passé. C’est à cet instant que la patte de l’ours se leva une nouvelle fois, pour s’abattre à nouveau sur ma pauvre petite personne. Surpris par l’action, crispé, je courbais l’échine pour recevoir l’attaque sûrement mortel, mais c’est plutôt une tape amicale, avec tout de même suffisante, qui me frappa dans le dos. Sous le choc inattendu, je trébuchais et me retrouvais par terre avant de me relever quelque peu embarrassé par cette situation sûrement ridicule.

« Si j’avais commencé par cela, ce n’aurait pas été honnête de ma part que de ne pas montrer ce qui fait de moi un shinobi. Avec ce qui s’est passé ici, il n’y aura nulle ambiguïté sur notre collaboration. »

Puis, m’inclinant humblement devant l’immense masse poilue, je lui adressais quelques mots.

« Merci de m’accepter, je serais ravi de suivre vos recommandations. »

Alors que je me tournais vers Toph qui déroulait le fameux parchemin, je constatais enfin l’étendue des dégâts qu’elle avait subi par ma faute et à mon visage, il n’y avait nul doute sur la peine que cela m’apportait. Une nouvelle fois, je me courbais tout autant que devant l’ours géant.

« Je suis sincèrement navré de ce qui t’est arrivé par ma faute. Si je peux faire quelque chose pour t’aider ou racheter mes erreurs, je suis prêt à faire ce qu’il faut. »

Sans attendre sa réaction que j’imaginais assez bien à me dire que ce n’était pas ma faute et que je ne pouvais pas faire grand-chose, j’apposais sur le parchemin devant mes yeux ma marque d’une manière similaire à tous mes prédecesseurs, Toph y compris.

Au fond de moi, j’admirais la puissance inouïe de ce parchemin, ce qui était un lien de fuinjutsu sûrement assez puissant pour signer un pacte et ainsi permettre l’appel d’une autre entité, fut-t-elle animale, de ce monde.

Maintenant que la chose était ainsi faite, tout comme chaque entraînement, ce n’était que le début. Il me faudrait maintenant réussir à invoquer l’un des ours du pacte et arriver à collaborer avec lui. J’avais encore beaucoup à apprendre.



_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Convocation, le retour ! - PV Toph Empty
Dim 15 Mar 2020 - 20:39
Iorek souffrait le martyr. Teruyo proposait de se rattraper d'une manière. En échange d'une faveur. Une façon de s'attirer sa sympathie et de se faire pardonner des deux puissantes attaques. L'ours rigola, entre deux quintes de toux.

Il faut bien un peu d'épices dans la vie ! Haha ha ! Aie... On se reparle plus tard, petit-Homme. Non, Teruyo-san. Je vais me... reposer. Apporte du whisky.

Il disparut dans un nuage de fumée. Les invocations avait une récupération accélérée dans leur monde d'origine. Toph respira. C'était fait. Teruyo semblait confiant et déterminé. Toph s'approcha de lui et lui tapota l'épaule. Il avait bien réussit l'épreuve. Elle avait eu... un peu peur à un moment... mais il avait réussit à tout remporter avec brio. Pour cela, et pour le reste, il méritait des félicitations. Toph le regarda, et ne pouvait s'empêcher d'être fier de cet iwajin. Il avait reprit sa vie en main. Il était revenu de Tetsu. Il avançait dans ses différentes maitrises et compétences.

Il devenait petit à petit quelqu'un sur qui Toph pouvait compter.

Et bien c'est chose faite. Tu as réussit à obtenir un pacte. Félicitations c'est... un pas important sur la route pour devenir un grand shinobi. Ce sont des alliés sûrs, puissants. Ils te complèteront bien.

Toph le salua, et à moins qu'il n'ait autre chose à lui demander, pivota sur ses talons et fit demi-tour. Elle avait, après tout, beaucoup à faire.
Spoiler:
 

_________________
Convocation, le retour ! - PV Toph Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Convocation, le retour ! - PV Toph

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: