Soutenez le forum !
1234
Partagez

Total War IV : Haïku Extension

Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

Total War IV : Haïku Extension Empty
Mer 18 Déc 2019 - 15:19
Début d'après-midi, juste après les repas de certains ou que sais-je, je me retrouvais sur un des pics des hauts-plateaux qui était totalement vide. Enfin, pas totalement. En face de moi se trouvait un type que je ne connaissais que trop bien, El Famoso Kyouka. Souvent surnommé l'escroc ou Kyouka l'embrouille d'ailleurs. M'enfin, ce n'est pas pour ça que nous nous trouvions ici à présent mais pour quelque chose de bien plus important.

Planté de le sol à mes côtés fut ma hache, démarquant une très petite zone aux alentours de celles-ci qui semblaient calcinées, un léger miasme blanc s'échappant encore de ces marques. Il ne valait mieux pas s'y approcher si vous voulez mon avis. Mes yeux dorés restaient concentrés en direction de l'escroc, croisant les bras autour de mon torse.

"-Hm, j'espère que t'es prêt pour ce défi Kyouka. Si tu perds tu laisseras ta place de chef."

Craquant une dernière fois ma nuque, je remarquais bien qu'il était à mon tour d'offrir le premier vers de cette guerre. Guerre plus psychologique que martiale, je n'en démordrais pas moins. Attrapant d'un simple geste ma hache avec mes deux, je faisais tournoyer celle-ci comme un peintre utiliserait son pinceau. Tout en bougeant, évidemment. Et rapidement, sur trois lignes, il était bientôt possible de remarquer 3 lignes sur le sol qui nous séparait, le premier Haiku de cette bataille.

Le mendiant -
Il porte le ciel et la terre
Pour habit d’été.

La bataille commençait officiellement, n'ayant comme seuls spectateurs le Ciel et la Terre. Bien qu'en réalité, jusque la majorité des Dieux se rassemblaient pour admirer les faits des deux protagonistes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540
Chôkoku Kyouka
Chôkoku Kyouka

Total War IV : Haïku Extension Empty
Mer 18 Déc 2019 - 15:41
Kyouka fixait son opposant du jour.
Après un bras de fer chinois, voilà que l’on défiait à une bataille...

Et pas des moindres. Celle-ci devait départagé Tenkai de sa personne pour le rôle de Capitaine de l’équipage. Orateur comme pas deux, son camarade avait fait une erreur. Défier son supérieur sur un domaine qu’il maîtrisait parfaitement.

Le gagnant sera celui qui exprimera sa plus belle œuvre. Son plus bel haïku... Ou celui qui sera capable de ne pas s’arrêter, d’avoir une imagination aussi fertile que perfide. C’était un combat psychologique. De ceux qui durent sur la durée.

— Tu ne le sais pas... Mais tu as déjà perdu. Je suis le champion invétéré de Tetsu en terme d’haïku. Bon courage mon ami, tu en auras besoin.

Son compatriote gladiateur ouvrit le bal.
Pourquoi écrivait-il son haïku sur le sol... Et en prime avec sa hache ? Quel idiot. Un haïku se doit d’être dégusté. Rien de mieux que l’oral pour ça. Transmettre des sentiments, des frissons.

L’arrogance incarnée, notre Chôkoku mirait Dakuse de haut.

— Intéressant. Toutefois, pour un début, je m’attendais à mieux. Ouvre tes écoutilles là bleusaille, je vais te montrer un vrai poème.

D’une roulade arrière, Kyouka se releva. Son doigts pointa le faible opposant qui se dressait devant lui.

Matin du premier jour -
Dans le poêle -
Quelques braises de l'an passé.


Kyouka ne récitait pas. Il le vivait. Chacun de ses gestes amplifiaient la compréhension de ses vers solitaires. Lent, ses mouvements rappelaient étonnamment ceux du Tai-Chi. L’homme n’en avait pas fini, se défendant de l’assaut de son adversaire, c’était à son tour de contre-attaquer.

Sans savoir pourquoi -
J'aime ce monde -
Où nous venons pour mourir.


Echec et Mat.
Un rictus barra son visage, son postérieur chu au sol. Victorieux...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7830-the-rising-sun-terminee
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

Total War IV : Haïku Extension Empty
Mer 18 Déc 2019 - 16:06
Un regard, une oreille tendue et un rictus qui se reformait lentement. L'exagération ne quittait jamais cet homme mais malgré tout il tentait de se donner en spectacle, tentant des figures digne d'un cirque. Peut-être était sa réelle vocation quand à Tetsu il résidait ?

Moi, avoir déjà perdu face à de tels Haikus ? Certes, ils n'étaient pas si mal que ça, malgré tout je n'étais pas si faible que ça et loin de ça. Je n'étais peut-être pas le meilleur orateur du monde, mais il ne fallait pas me sous-estimer pour si peu. Calmement, ma hache traçait un cercle parfait autour de moi tout en suintant continuellement de la lave autour de moi, calcinant jusqu'à même le sol sans difficultés. Et plus le temps passais, plus les anciens écrits que j'ai fais se font noyer dans cette substance destructrice.

Le laissant finir de parler, je laissais le silence s'installer au milieu du bruit du sol se faisant brûler autour de moi. Levant le nez envers le ciel, c'était les glas de la contre-attaque qui sonnaient.

"-Silence d'après midi -
Seule une terre calcinée
Que labourent les fourmis."


Je redescendais calmement le visage pour voir mon adversaire qui se pensait être si puissant que ça, qui n'était qu'une fourmi à mes yeux actuellement. Ce n'était que le début du combat et il se permettait de se surestimer ou me sous-estimer. Mais dans les deux cas, ça allait rapidement devenir sa propre tombe. Et comme enchantée, ma voix continuait sans cesse de couler sans s'arrêter après ceci, laissant place au second Haiku, celui qui infligerait certainement un coup à l'adversaire.

"-Fût-ce en mille éclats
Elle est toujours là -
La lune dans l'eau."


Mon rictus disparaissait, laisant le malhonnête comprendre que cette bataille ne serait pas si facilement gagnée qu'il le pensait à l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540

Total War IV : Haïku Extension

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: