Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [MB] L'humanité prévaut [Tsuyoshi]
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 10:58 par Hyûga Tsuyoshi

» Aux Ombres du Yuukan
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 10:30 par Shinrin Hanzo

» La tentation du Serpent
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 10:28 par Medyūsa

» Préparer la conquête de l'ouest
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 10:12 par Bakuhatsu Kenpachi

» [MLB] Vrais mensonges
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 10:12 par Soejima Yenno

» 03. Changer de zone
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 10:01 par Shinrin Hanzo

» 11. Signaler un bug
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 9:37 par Nara Zenjirō

» Direction Mizu no Kuni [Solo]
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 9:33 par Medyūsa

» Ascent of Shinobi a quatre ans !
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 9:31 par Sakai Iroha

» Capacités histoire de famille [Background/CS2]
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] EmptyAujourd'hui à 8:42 par Metaru Akagi

Partagez

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura]

Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Jeu 19 Déc 2019 - 20:33
Ryoko en a parlé avec Tenzin avec sa récente promotion en tant que Jonin, elle devait maintenant forger sa propre équipe. Cela ne sera pas une si grosse perte que ça pour l'assimilateur Futon, c'est surtout lui qui a appris bien plus de chose que Ryoko a appris de lui. En fait, hormis pour un entraînement, ils n'ont pas fait grand chose ensemble. Du coup, la savonneuse l'a décidé : elle formera une équipe. Mais qui choisir ? Ce n'est pas simple, elle avait pensé d'abord à Seika, mais Aimi lui a déjà volé sa petite frimousse. Mais elle avait une personne en tête qu'elle savait encore libre pour devenir son élève, cette jeune femme, cela fait un moment qu'elles ne se sont pas rerencontrer depuis les sources chaudes où elles se sont rencontrés pour la première fois avec Aimi. C'était une rencontre assez atypique, mais quand même assez marquant pour qu'elle se souvienne d'elle. Elle en a fait des rencontres mais peu se sont concrétisés dès le début en fait ... comme Aimi et Kagura. Car oui, elle compte demandé à Kagura de rejoindre son équipe.

Ryoko s'en allait la prévenir elle-même, essayant de parcourir la ville en ayant son ventre qui commencé à enfler. En effet, depuis que l'attaque d'Iwa est finit, elle avait prévenu Toph et une bonne partie des gens qu'elle était enceinte, et depuis, elle ne pouvait plus le cacher ... parce que ça finit par se voir à un moment. Elle a abandonné l'idée de se trimbaler à moitié nue, bien qu'agréable, elle devait maintenant pensé à la santé de ses bébés. Donc elle avait mis la même tenue pour allez faire ses cours au quotidien, un genre de pull très ample qui laissait quand même une partie de son corps à l'air libre. Là, elle a envoyé son clone donner cours à sa place, l'académie était plutôt difficile d'accès pour une femme enceinte de jumelles comme elle. Enfin, elle vient toquer à la porte de la dénommé Nagamasa Kagura, espérant directement tomber sur elle.

- Bien le bonjour, je cherche Nagamasa Kagura, serait-elle ici ?

Si ça se trouve, elle a des commissions à faire et elle ne revient que plus tard, donc elle peut attendre chez elle le temps qu'elle arrive.


_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Ven 20 Déc 2019 - 17:47
Ma Senseï


En pleine après-midi, quelque temps après le rassemblement de l’intendante à l’académie Hashira, Kagura avait repris l’entraînement. La Nagamasa n’avait pas le temps de se reposer, sachant qu’Hisa n’était plus de ce monde. Il fallait donc lui faire honneur, en devenant plus forte et responsable. En cette journée, Kagura n’était pas toute seule dans la cour de la demeure de son oncle. En effet, la kunoichi était en compagnie de Nagamasa Zanshi, sa jeune cousine de huit ans, toujours accroché à elle depuis un moment déjà. Kagu lui avait promis de l’entraînement un peu, dès son temps libre afin de devenir forte comme son papa et sa défunte maman. Des motivations simples, mais honorable que de vouloir faire honneur à ses parents. L’adolescente aux cheveux blancs prenait du plaisir à s’entraîner avec sa cadette, la trouvant drôle et maladroite à la fois. Il n’y avait rien de tel que ça pour passer un agréable après-midi et pour une fois, la kunoichi n’allait pas trop se montrer autoritaire envers elle. Son oncle était dans la maison, en train de se préparer pour se rendre à un thé en compagnie de certains anciens du clan Nagamasa. Une sorte de rituel pour lui, au moins, ça l’aidait à être sociable et à se tenir au courant des dernières actualités du clan. Avant de partir, il ouvrit la porte après qu’il ait entendu qu’on a frappé pour savoir s'il y avait quelqu’un. Il ouvre le porté et y trouve une jeune femme, l’un des ninjas ayant été mis sur un podium de la part de l’intendante, il y a quelque temps. Sekken Ryôko, la kunoichi qui a dit devant tout le monde qu’elle était enceinte et voyant son ventre, c’était bel et bien le cas. L’homme prit la parole. « Je suis Nagamasa Jiraya, l’oncle de Kagura. Ma nièce est bel et bien ici, vous pourrez la trouver dans le cœur, traverser la maison pour éviter un détour surtout au vu de votre état actuel. » Dit-elle en la laissant entrer et partant à présent vers son rendez-vous hebdomadaire.

Jiraya avait laissé la possibilité de Ryôko de traverser sa demeure pour rejoindre Kagura dans la cour. Si elle traversait la pièce, elle pourrait y voir une décoration typique du samouraï avec katana et armure avec quelques frisques de contes samouraï et le tout bien nettoyer. De plus, elle pourrait y voir un autel dédié aux parents de Kagura, bien entretenu avec beaucoup de respect. Le chemin n’était pas très long pour se rendre jusqu’à la cour, là-bas, elle pourra y voir Kagura entraînait Zanshi. La Nagamasa n’avait pas entendu son oncle parlait avec quelqu’un, plutôt absorber pour l’entraînement et l’éducation de Zanshi qui était un peu râleuse aujourd’hui. Les bras croisés, la kunoichi observe sa cadette en train d’exercer ses bras, en maniement le sabre dans un mouvement allant du haut vers le bas. En gros, elle tapait dans le vent, elle renforçait ses bras et en plus, elle apprenait à bien tenir son sabre. « Zanshi, sois moins violente dans tes gestes. Tu risques de ne pas combattre longtemps à cette vitesse. Que comptes-tu faire en agissant comme une enfant ? » Demande Kagura. « Je fais de mon mieux, mais je ne risque pas de gagner des combats avec ce genre d’entraînement. Le vide ne renvoie pas les coups. Je veux devenir la meilleure et gagner plein de combat. » Réponds la cadette, ce qui avait suscité un soupire de la part de Kagura. « Le Samouraï valeureux ne pense pas en terme de victoire ou de défaite, il combat fanatiquement jusqu'à la mort. » Ajoute Kagura. « Qu’est-ce c’est censé dire, Onee-sama ? » Demande la petite. Alors que la blanche colombe allait lui répondre, elle sent la présence d’une personne sur le palier de la demeure de son oncle. Elle tourne la tête et y voit Ryôko. La samouraï est surprise de la voir ici. « Ryôko-nee ? Que fais-tu ici ? Tu n’aurais pas dû te déplacer jusque chez mon oncle surtout que tu es enceinte. » Lui dit-elle. Zanshi en profite pour souffler un peu et attend de voir ce qui se passe, sans chercher à les embêter.



_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Sam 21 Déc 2019 - 6:56
Ryoko entre dans la maison après avoir échanger ses politesses avec Nagamasa Jiraya, le père de Kagura visiblement. Si elle doute qu'elle demandera son avis sur comment bien éduquer son enfant, elle se doute que la philosophie de sa "soeurette" vient de cet homme. En tout cas, il n'y a pas à dire : la maison de cette famille de samouraï est un vrai cliché ambulant. Il y avait des pièces d'armures, des armes, des fresques qui devaient probablement raconter que tel samouraï a fait ceci et est devenu cela en ayant réussi à défier lui. Bref, c'était une famille très très attachée à ses traditions, normal venant d'une famille noble se dit-elle. Le clan de Ryoko étant surtout un clan nomade, ils n'ont pas les mêmes valeurs familiales, oh, ils en ont, mais ils ne sont pas aussi traditionnel que ça. De toute manière, elle doute sérieusement qu'une personne aurait envie de s'intéresser aux traditions des Sekken. Enfin, l'homme est parti, et maintenant, la maison est aux femmes.

Elle se dirige vers la cours où Kagura entraîne ce qu'elle soupçonne être sa petite soeur, une jeune fille visiblement loin d'avoir l'adresse et la dextérité de la jeune samouraï qu'elle avait rencontrer dans les sources chaudes en même temps que la doucereuse rubiconde. En tout cas, elle a visiblement la même coiffure que la savonneuse, serait-ce une fan ? Si elle savait alors ce qu'elle compte proposer à sa grande soeur ... et du coup, cela voulait dire que c'était sa petite soeur à elle aussi ? Bonne question, en tout cas, Ryoko observe la scène sur le palier, ayant une vue sur la cours, même si elle aurait aimé avoir une chaise où s’asseoir. Enfin, elle peut encore tenir debout longtemps, ce n'est pas parce que son ventre a gonflé qu'elle doit se dégonflé et se mettre assise à tout prix.

- Je suis peut-être enceinte, mais j'ai quand même le droit de faire un peu de marche, fufufu~.

Elle vient serrer la samouraï dans ses bras, enfin, la serrer du mieux qu'elle peut vu la différence de taille et de corpulence actuelle, mais un câlin quand même. Elle sourit, puis la relâche, posant une main sur son ventre, comme pour rassurer ses deux filles qui grandissent petit à petit en son sein.

- Peut-on discuter ensemble de quelque chose ? Oh, je te rassure, rien de grave, ni même de confidentiel, mais je vois que tu es en train d'entraîner ta petite sœur, je n'aimerais pas perturber votre entraînement traditionnel, fufufu~.

Peut-être aura-t-elle finalement sa chaise sur laquelle elle peut se poser, déjà qu'Abuto lui a acheté cette chaise à bascule, un vrai plaisir pour se reposer, peut-être trop plaisant puisqui lui ait arrivé de dormir dedans ... c'est que ça berce fort ces chaises-là !

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 18:33
Grande soeur


Kagura était en train d’entraîner sa jeune cousine, Nagamasa Zanshi, pour qu’elle puisse s’en sortir plus tard lorsqu’elle deviendra une Shinobi d’Iwa. Kagu n’était pas encore habitué à son rôle de sensei ou d’aînée que ce soit avec Zanshi ou Seika, mais elle fera de son mieux. La petite avait encore du mal à contrôler ses émotions et à garder sa concentration. La blanche colombe aura beau lui répéter maintes et maintes fois ses erreurs, elle avait l’impression que la petite en faisait qu’à sa tête. Cela allait prendre du temps pour la faire grandir et la rendre forte, mais la Genin n’allait pas perdre espoir concernant Zan. Soudain, elle pouvait y voir Ryôko qui se trouvait sur le palier de sa porte. Kagura ne s’attendait pas à sa visite surtout pas, par rapport à sa grossesse et la distance entre le centre-ville et le quartier des Nagamasa. Du coup, la samouraï stoppe l’entraînement de sa jeune cousine, la laissant profiter de ce temps de repos pour souffler un peu. La Yuki-Onee exprimait son étonnement de voir la savonneuse en ce lieu avec son état actuel. Ryô ne manquait jamais de répondant pour lui exprimer qu’elle était capable de se déplacer malgré son ventre. « En effet, mais n’en faites pas trop, Onee-chan. » Dit-elle avant de recevoir un câlin de sa part de son aînée, la blanche colombe la câline en faisant attention au ventre de sa tendre amie. « Tu m’as tant manqué. » Dit-elle avec le sourire. Kagura était tellement heureuse de la revoir, ça faisait si longtemps. Malheureusement, les devoirs familiaux lui avaient pris pas mal de son temps, bien plus qu’elle ne l’aurait cru. La belle Sekken avait quelque chose à lui dire et ne voulait pas pour autant déranger leur entraînement traditionnel. Cela faisait sourire la Nagamasa. « Ne t’en fais pas pour l’entraînement, on avait terminé. » Répond-elle avant de regarder Zanshi. « Peux-tu apporter une chaise pour Ryôko-chan, s’il te plaît nee-chan ? » Demande-t-elle. « Ah…euh…oui, Onee-chan !! » Répondit-elle un peu surprise et excitée vers la fin, heureuse d’entendre que Kagura la considère comme sa petite sœur.

Zanshi part chercher une chaise en sautillant, pendant ce temps-là, Kagura s’accroupit devant Ryôko pour se mettre au niveau de son ventre. « Comment vont les bébés ? » Demande-t-elle en ayant envie de toucher le ventre de sa sœur. « Dis-moi comment on fait des bébés ? C’est la cigogne qui les a déposé dans ton ventre ? Tu as mangé trop de chou, c’est ça ? … Si c’est le cas, je vais me calmer avec les choux. » Dit-elle d’un air curieux en fixant le ventre. Zanshi arrive à ce moment-là et regarder Kagura avec un air presque moqueur. « Si innocente et c’est moi qu’on appelle gamine,fufufu » La jeune fille dépose la chaise et fait signe à Ryôko de s’asseoir. « Voilà, je m’appelle Nagamasa Zanshi, la cousine de Kagura, mais on est comme des sœurs ! » Dit-elle avec le sourire tandis que Kagura la regarde avec un air boudeur.. « Mais…» Il y avait une certaine complicité entre Kagura et Zanshi. Au fond, Kagu considère la petite comme sa véritable sœur et la consolait pendant des semaines après la mort de sa maman. Elle dormait avec elle, la lavait, jouer avec elle ou l’entraîner pour l’aider à aller de l’avant. Aujourd’hui, Kagura se sent heureuse en voyant Zan avec le sourire et gentille avec les autres. À présent, elle vit avec Kagura et Jiraya, cela rend la maison un peu plus vivante et animée. La kunoichi regarde Ryôko et se relève. « J’avais oublié, mais tu avais quelque chose à me dire, non ? Tu veux quelque chose à boire ou à manger avant qu’on en parle ? Tu es ma grande sœur donc je dois prendre soin de toi ! »


_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Ven 27 Déc 2019 - 22:27
La jeune Kagura s'inquiétait pour elle, Ryoko pouvait même ressentir dans sa voix qu'elle voulait la protéger à tout prix, qu'elle ne voulait pas qu'elle souffre, mais elle n'avait pas besoin de s'inquiéter tant que ça. Ryoko avait un mari après tout qui était déjà complétement gaga en voyant son ventre, il se voyait déjà papa, et au moins, Ryoko pouvait enfin voir ses plus beaux sourires qu'il avait perdu en même temps que son père malheureusement. Mais la jeune femme avait tout de même réussi à le faire sourire et le faire sortir de temps en temps. En effet, depuis la mort de son père, il avait totalement changé pour devenir plus sombre mais maintenant, il était presque redevenu comme avant. Et cela ne pouvait que rendre Ryoko encore plus fière et encore plus souriante lorsqu'elle repense à ses efforts. Ses futurs enfants ne sont qu'une récompense parmi tant d'autres pour avoir ramener son mari sur le droit chemin et lui avoir rendu son humanité. Enfin, après que sa petite soeur ait parti chercher une chaise sur laquelle elle se mettrait assise volontiers, elle observe la Nagamasa se positionner au niveau de son ventre et lui demander comment vont les bébés.

- Ils vont très bien, et ils sont même plutôt actif, tu peux mettre ta main sur mon ventre si tu veux, tu les sentiras me donner des coups de pieds. Les pauvres doivent se sentir à l'étroit, fufufu~.

Elle rit doucement, mais en vérité, les sentir bouger à force lui faisait étrange à force. Pas forcément qu'elle avait mal, ils n'avaient pas la force nécessaire pour lui faire un bleu après tout mais ... elle pouvait sentir son ventre se déformer au fur et à mesure qu'il bouge, donc c'était ... bizarre. Enfin, Kagura souhaitait savoir comment faire les enfants, pensant que c'était une cigogne qui les avait planté en elle ou qu'elle avait mangé trop de choux, elle se mettait à rire, plus encore lorsque Zanshi, la cousine de Kagura qu'elle qualifiait de petite soeur, se moquait d'elle en disant qu'elle était trop innocente. En effet ... il ne faut pas qu'apprendre à se battre voyons, il y avait d'autres choses à apprendre dans la vie que savoir manier un sabre.

- Oh, et bien, les bébés se font après avoir eu des rapports sexuels répétés avec un homme. Et non, avant que tu me le demandes, ça ne marche pas entre femmes, donc tu n'as pas de risques ou de chance de tomber enceinte en "t'amusant" avec ta partenaire, fufufu~.

Elle pourrait entrer dans les détails mais ... elle ne voulait quand même pas donner un cours sur la reproduction ... ou alors si, mais il lui faudrait un livre, ou alors il fallait qu'elle le dise en privé. Après, peut-être que sa soeur pouvait l'aider à comprendre comment ça marche ..

- Oh, oui, je suis venue ici en fait car, suite à ma promotion en tant que Jonin, je devais rechercher des jeunes shinobis pour former une équipe. Et justement, j'ai pensé à toi, alors, est-ce que ça t'intéresse ?

Elle verrait pas pourquoi elle dirait non ...

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Jeu 2 Jan 2020 - 12:44
Sensei !


Kagura avait reçu la visite de Ryôko, sa grande sœur de cœur et en plus de cela, elle était enceinte. Information qu’elle a pu obtenir lorsque du rassemblement du Conseil par rapport à ce qui s’est passé à Tetsu, la réorganisation des US et de l’élection du Tsuchikage en approche en ayant des candidats en tête. En tout cas, la Shirahato était très heureuse de la revoir après tout ce temps et elle s’en voulait un peu de ne pas avoir pu envoyer de lettre ou de lui rendre visite après tout ce temps. Les obligations familiales sont souvent prenantes et il était difficile parfois de s’en débarrasser pour se libérer. Accroupi devant Ryôko, Kagu voulait savoir si les bébés se portaient bien et Ryô lui confirmait que tout allait bien et qu’elle pouvait même poser sa main sur son ventre pour les sentir bouger. Le jeune samouraï pose délicatement sa main sur le ventre rond de la savonneuse et pouvait sentir que l’un des bébés donnait des coups de pied, cela la faisait rougir. « Oh…c’est incroyable…» Dit-elle d’un air surprise et affichant par la suite un sourire. Suite à cela, la kunoichi demandait même comment elle a eu les bébés en parlant de certaines légendes sur la naissance des bébés, en les ayant entendu étant petite. Une façon de rappeler que la jeune femme était plutôt naïve et innocente sur ce sujet-là, pour le moment. Après tout, elle prenant le temps de lire des livres de romance plutôt soft pour comprendre certaines choses, durant son temps libre. Ryôko se met à lui expliquer brièvement que pour en avoir, il faut avoir un rapport sexuel avec un homme et cela ne fonctionnait pas entre femmes. La samouraï se relève et rougit un peu tandis que Zanshi cherchait encore à comprendre ce qu’elle voulait dire par rapport sexuel. Kagura prend la parole, un peu timide. « Ah…euh…je vois…je me renseignerai sur la chose. Merci, Onee-san. Pour le moment, je n’ai pas de partenaire, homme comme femme. » Dit-elle.

Kagura s’était souvenu que Ryôko était venue pour lui dire quelque chose, en espérant que ce n’était pas quelque chose de grave. La samouraï voulait connaître donc la raison de sa venue en lui posant la question. Elle voulait savoir si son amie avait soif ou faim, mais elle ne répondait pas à la question. La Sekken se montre plutôt directe, ce qu’apprécie Kagura chez les gens, en général. Son amie est devenue Jônin suite à ce qui s’est passé à Tetsu et elle était à la recherche d’élève, du coup, elle avait pensé à prendre la Shirahato dans son équipe. Par politesse et sans lui imposer quoi ce soit, Ryôko prend tout de même le temps de lui demander si cela l’intéresserait. Kagura n’avait pas à réfléchir très longtemps à la question. Et de toute façon, elle n’avait pas de sensei ni d’équipe depuis un moment déjà et cela allait lui faire plaisir d’être sous la tutelle de l’une de ses meilleures amie. « Comment refuser une telle proposition ? Bien sûr que ça m’intéresse surtout qu’avec toi, j’ai une bonne entente et je serais honoré d’être ton élève, Ryôko-sensei ! » Finit-elle avec le sourire et dépose même un bisou sur la joue droite de sa grande sœur. Kagura lui montre la chaise. « N’hésites pas à t’asseoir, la chaise est là pour toi, Onee-san. » Lui fit-elle remarquer. Kagura regarde Zanshi. « Nee-chan, va chercher de l’eau et des petits gâteaux, s’il te plaît. » Demande-t-elle à sa cadette avant que cette dernière y aille avec le sourire et les laisse seule.

« Ryôko, je suis désolée de ne pas avoir trop donné de nouvelles depuis les sources chaudes. Et dis-moi, comment va Aimi ? Au rassemblement par le Conseil, je l’ai vu en béquille, j’espère que cela ne va pas l’empêcher de faire ce qui lui plaît. » Demande-t-elle à sa meilleure amie. Même si elle avait peu donné de ses nouvelles, Kagura a toujours été inquiète pour ses amies et voyant Ryô enceinte et Aimi en béquille, elle se disait qu’il était temps d’arrêter de rester au sein de son clan ou d’attendre, elle devait commencer à sortir de l’ombre et à devenir meilleure pour protéger ses deux amies ainsi que ses proches. D’ailleurs, elle venait de penser à quelque chose. « J’y pense, en ce moment, j’ai faits pas mal de rencontre intéressante. Une jeune fille du nom de Yawa Seika qui est devenue ma petite sœur à protéger, un garçon du nom de Jurôjin voulant être un samouraï et un homme du nom de Tsuyoshi qui est plutôt intéressant et gentil. D’habitude, on ne m’interpelle pas ou je ne m’intéresse peu à être sociable, mais là, ils ont piqué ma curiosité surtout ce Tsuyoshi, je ne sais pourquoi. » Dit-elle en se mettant à réfléchir. « Hum… Peut-être que j’aime aussi les hommes, en fin de compte. Après tout, je n’ai jamais été proche de qui ce soit pour être sûr de mes goûts. Qu’en penses-tu, Onee-chan ? »



_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Ven 10 Jan 2020 - 22:01
En voyant Kagura s'émerveiller lorsqu'elle touche son ventre, Ryoko lâche un petit rire, c'était si mignon à regarder, et la pauvre demoiselle ignorait tellement de chose ... enfin, la jeune femme se dit qu'elle va devoir passer un moment à lui apprendre comment ça fonctionne, déjà qu'elle pensait certainement que c'était une cigogne qui l'a déposé dans son ventre, ou qu'elle venait de faire une indigestion de choux fleurs. Elle tient vraiment le même discours que cette pauvre Toph, bon, peut-être pas le même exactement, la jeune princesse Hyûga pensait qu'on attrapait les enfants en s'embrassant entre un homme et une femme, ce qui n'est évidemment pas le cas, sinon Aimi serait aussi probablement enceinte. Enfin, Kagura disait qu'elle allait s'instruire un peu plus sur comment ça se passe, peut-être veut-elle être maman aussi ? C'est un peu tôt non ? Enfin, elle dit ça, mais Ryoko reste une jeune adulte après tout. Donc elle peut parler, elle n'a pas encore du galon en terme d'âge, mais elle sait qu'elle laissera une trace derrière elle, et pas forcément quelque chose de néfaste ...

- Tu trouveras certainement un jour ma Kagura-nee, fufufu~.

Elle se met assise sur la chaise qu'on lui a soigneusement offert, respirant un bon coup après avoir fait pas mal d'effort pour rester dehors et être venu ici, avec deux enfants, c'est plus dur qu'elle le pensait, enfin, plus fatigant qu'elle le pensait surtout. Elle soupire, heureusement qu'elle sait faire des clones et qu'eux ne sont pas enceintes, donc ils peuvent se mouvoir comme ils le souhaitent, ou plutôt comme Ryoko le souhaite. Enfin, elle accepte que la jeune femme enceinte devienne son mentor, ce qui lui fit sourire. Et d'ailleurs elle souhaite s'excusé pour ne pas avoir donné de nouvelle depuis leur rencontre aux sources chaudes. Elle lui sourit, puis la patpat un instant.

- Ne t'en veux pas, j'étais pas mal occupée aussi ces derniers temps. Quand à Aimi, elle s'en sortira sans problème, elle a déjà rencontré un médecin qui s'occupe d'elle, alors elle est hors de danger. D'ailleurs, comme tu as pu le voir, elle a beaucoup muer physiquement, elle est devenue aussi sexy que toi ma chère Kagu-chan, fufufu~.

Elle rit un moment, se caressant le ventre en sentant que ses petites veulent encore de l'attention, ou alors peut-être sont-elles juste trop occupées à bouger comme dans un bocal ... enfin, Ryoko l'écoute, Kagura a visiblement fait quelques rencontres intéressantes, Seika, Jurojin, et enfin, Tsuyoshi, et elle est surprise d'entendre que ce dernier semble l'intéresser ... pour sa part, disons que ça s'est mal passé la dernière fois avec lui.

- Eh bien, tentes ma chère, mais je connais Tsuyoshi, c'est une personne qui aime bien les femmes en se basant sur leur emballage. Enfin, peut-être a-t-il changé depuis la dernière fois que je lui ai parlé ... tu me diras comment il se sera comporté avec toi.

Elle sourit, puis attend du coup les fameux gâteaux de sa petite soeur ... d'ailleurs en parlant d'elle ...

- Dis-moi ... Zanshi elle essaierait pas d'imiter ma chevelure ?

Une question ... étrange, juste étrange oui.

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Jeu 23 Jan 2020 - 15:11
Sensei et team


Enceinte ? Ça devait demander beaucoup d’énergie pour faire telle ou telle chose dans la vie de tous les jours. Ryôko avait un sacré ventre et ses petits semblaient bien agiter. Kagura avait pu sentir les bébés bouger dans le ventre de leur maman, c’était quelque chose d’incroyable. Étant fille unique, elle n’a jamais eu l’opportunité de voir sa mère enceinte une seconde fois et le fait d’être souvent enfermé dans la demeure de son oncle lui a valu de ne pas trop rencontrer d’autres personnes. Actuellement, elle avait pris son courage à deux mains pour sortir de chez elle, en dehors de ses entrainements et devoir Shinobi. C’est ainsi qu’elle avait pu rencontrer Seika, Jurûjin, Aimi, Ryôko ou encore, Tsuyoshi. Finalement, elle faisait de son mieux pour se sociabiliser et essayer de découvrir de nouvelles choses que ce soit sur l’amour, les autres clans du village, de nouveaux plats et bien d’autres choses pour se sentir comme tout le monde. Être enfermé, ce n’était pas quelque chose de bon et son oncle le lui avait dit assez souvent. Et Ryoko est vraiment une femme très gentille et pourtant, elles ont juste quelques mois de différences. La femme enceinte encourage même la Colombe qu’un jour, elle trouvera quelqu’un qui illuminera son cœur. Cela faisait plaisir à la Nagamasa, même si ce n’est pas son objectif premier et autant laisser le destin en décidait avec le temps. En tout cas, la samouraï était honoré d’être l’élève de la Sekken et elle fera tout pour ne pas la décevoir que ce soit en entraînement ou en mission.

En tout cas, Kagura faisait savoir le fait qu’elle était désolée de ne pas avoir donné trop de nouvelles depuis les sources chaudes. Elle qui comptait leur envoyer des lettres, mais les obligations familiales lui prenaient pas mal de temps. Or, ce n’était pas une raison d’oublier ses amies pour autant et elle s’en voulait pas mal. Ryôko ne lui en voulait pas, ayant été pas mal prise de son côté et Aimi devait l’être aussi. Ceci dit, Kagu était inquiète pour Aimi l’ayant vu en béquille, or la Sekken la rassure directement en disant que tout allait bien pour la rousse. De plus, elle ajoute le fait que la Chiwa avait très bien mûri et elle était aussi sexy que la Shirahito. Là-dessus, Kagura ne comprenait pas, mais mûrir, ce n’était pas faux, Aimi avait vraiment changé physiquement depuis la dernière fois. Le samouraï affiche un léger sourire. « Ça me rassure tout ce que tu dis, Ryôko-nee. Et pour Aimi, je dois bien l’avouer que j’ai eu du mal à la reconnaître si l’intendante n’avait pas mentionné son identité. Son copain est plutôt mignon, c’était la première fois que je le voyais. » Finit-elle avec un léger ricanement. Suite à cela, la Nagamasa parle de ses rencontres et découvertes jusqu’à aujourd’hui et le fait que certaines personnes étaient plutôt sympas, en particulier, Yawa Seika. Ce n’était pas difficile de parler de comment elle a rencontré ces personnes. De plus, elle avoue qu’en ayant jamais été proche de qui ce soit, elle pourrait aimer hommes comme femmes. Ryôko lui répond, ce qui surprit la blanche colombe en l’écoutant parler de Tsuyoshi. « Ah…mais, je l’ai juste rencontré au parc, il y a deux saisons et je l’ai trouvé sympa quoiqu'il semble rongé par pas mal de soucis. Je l’ai juste aidé à lui remonter le moral en discutant. En tout cas, il n’a montré aucun intérêt étrange à mon égard. Peut-être qu’il a changé enfin, je ne le connais pas comme toi, tu le connais. Mais je verrai ça avec le temps. » Dit-elle en rougissant un peu.

Après cela, la Sekken voulait savoir si Zanshi ne copiait pas son style de coiffure, ça devait peut-être une blague. Or, maintenant qu’elle le dit, en regardant les deux, elles se ressemblaient légèrement et on dirait presque des sœurs. Cela faisait sourire la Colombe et lui répond. « Je ne pense pas, Zanshi ne te connaissait pas avant le rassemblement du Conseil et surtout votre rencontre d’aujourd’hui. Ceci dit, tu pourrais lui conseiller quelques trucs sur la coiffure, qui sait. » Dit-elle en voyant Zan revenir avec des petits gâteaux dans un plateau et le déposer sur une petite table. « Voilà, je dois y aller. Je dois aller faire mes devoirs et aller voir grand-mère. » Dit la petite. « Il n’y a aucun souci, salue tout le monde pour moi. » Demande la samourai avant que Zanshi regarde Ryô. « Au revoir, madame ! Et bon courage pour votre grossesse, à la prochaine fois ! » Dit-elle avant de partir en piquant un petit gâteau pour la route. Maintenant, les deux kunoichi étaient toutes seules et Kagura s’assoit sur le rebord de la terrasse en bois. « Dis-moi Ryôko, par rapport à l’équipe, Y-a-t-il d'autres genins dedans ? Ou suis-je la seule pour l’instant ? » Demande-t-elle en posant son regard dans ceux de sa sensei. « Et on commencera quand les entraînements et missions ? Je ne voudrais pas abuser de ton temps surtout avec ta grossesse. »


_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Lun 3 Fév 2020 - 21:49
Ryoko sourit en la voyant l'air étonnée, c'est vrai que, pour Kagura, son corps n'est pas des plus jolis, et elle doute qu'elle comprenne la signification du mot "sexy", mais elle peut être sûr qu'Aimi et elle sont toutes les deux aussi sexy maintenant, même si elle se demande du coup qui a la poitrine la plus volumineuse. Evidemment que, si elle se mettait dans le lot, elle gagnerait à coup sûr, surtout en ce moment avec ces seins gorgées de lait pour nourrir ses futurs enfants, enfants qui montraient leur existence en donnant des coups dans son ventre, cela faisait un peu mal, mais c'était d'un certain côté rassurant : les sentir bouger, cela voulait dire qu'ils allaient bien, non ? Elle demandera l'avis à sa chère amie Aimi, sa médecin doucereuse, la plus gentille et sexy des médecins d'Iwa. Mais afin de vérifier laquelle des deux avait gagner la plus belle poitrine, elle profite qu'elle soit toute près d'elle pour venir saisir ses seins, puis les peser en les pressant pour tester de leur grosseur.

- Mmm ... Aimi a encore les plus petits du trio, tu as encore de la chance ma chère Kagura, tu es encore entre nous deux, fufufu~.

Elle la relâche avant de la patpat pour la rassurer, et évidemment, elle faisait en sorte de ne pas le faire devant la petite sœur, celle qui avait la même coiffure qu'elle, ce serait terriblement embarrassant pour elle que sa petite soeur remarque que sa senseï était en train de peser ses seins pour les comparer à ceux d'Aimi. Enfin, elle continue de rire un peu avant d'entendre qu'elle trouvait le copain d'Aimi "mignon", c'est vrai que Musashi avait un côté très doux, rappelant ce même côté qu'a Aimi, ce même côté qui a dû les attirer tous les deux. C'est vrai que, malgré leur même âge, les femmes avaient des différences assez étonnantes, surtout au niveau de leur goût visiblement, il n'y a qu'à voir Musashi et Abuto, l'un était gentil et doux, l'autre gentil, taquin et avait un côté très sauvage, indomptable, et pourtant, Ryoko a bien réussi à le dompter cet animal.

- Oui, Musashi est très mignon et gentil, là-dessus, il ressemble pas mal à Aimi. Pareil qu'elle, il est très doux, peut-être un peu moins timide, mais ils se ressemblent beaucoup.

Elle sourit, elle est contente d'avoir aider Aimi à accepter d'avoir ce lien avec Musashi, de comprendre ses sentiments qu'elle avait avec lui, et inversement. Enfin, de là à dire que c'est grâce à elle qu'ils sont ensemble ... quand même pas ! Ca, c'est grâce à Abuto qui a eu la bonne idée de dire à la médecin de venir la voir. Enfin, Ryoko compte certainement refaire un cours sur les sentiments avec Kagura, d'ailleurs, celle-ci lui dis qu'il était plutôt déprimé et triste lorsqu'elle l'a croisé et qu'elle voulait le soulager. Elle la vit rougir, puis écarquille un sourire en lui caressant la tête.

- Tu as bien raison, tu verras avec le temps ... j'irais peut-être lui rendre visite s'il a changé à ce point, peut-être est-ce à cause de la mort d'Etsuko, c'était sa senseï et il voulait en savoir plus sur sa mort, peut-être la venger ... en tout cas, je ferais en sorte qu'il soit gentil avec toi, car gare à ces fesses sinon, fufufu~.

Elle rit encore, puis, alors que Kagura lui dit que sa sœur ne la connaissait pas avant le discours de Toph, malgré la ressemblance des coiffures - peut-être est-ce à cause de Kagura qui l'a coiffer ainsi parce qu'elle lui faisait penser à elle -, cette dernière arrive, elle doit rendre visite à leur grand-mère. Dommage, elle aurait bien aimé poser des questions à cette dernière pour connaître les plus terribles secrets de Kagura, juste pour l'embêter un peu ... mais bon, ce sera pour plus tard, lorsqu'elle reviendra.

- Pour le moment, tu es la seule, je recherche encore une autre personne qui pourrait me taper dans l'oeil. Et ne t'inquiète pas pour moi, les clones ça existent, certes, je ne pourrais pas vous accompagner pour vos missions ... mais je peux vous entraînez avec l'aide des mes clones, compte là-dessus.

Elle sourit, puis, elle caresse son ventre, posant un regard doux dessus. Evidemment qu'elle ne mettrait pas en danger ces deux enfants ... elle se sentirait bien trop mal si cela allait arrivé. Elle pose ensuite le regard sur Kagura, reprenant un air plus sérieux.

- Je suppose que tu souhaites savoir pourquoi je dois monter une équipe ... c'est un projet sur le long terme que je compte entretenir pour Iwa. Ce que je compte faire, c'est aider de jeune shinobi tel que toi à devenir les futurs protecteurs de notre village, faire de vous des Chunins, de fières combattants qui se battront pour la sécurité d'Iwagakure.

Elle reprend ensuite un air plus doux, plus souriant qu'avant.

- Du coup, je compte sur toi pour donner le maximum, je ne te lâcherais pas la grappe avant que tu sois digne de rejoindre les forces principales d'Iwa. Ce pourquoi je souhaiterais te voir en action ma chère Kagura.

C'était quelque chose qu'elle ne compte négliger à propos d'elle ... et c'est bien vrai, elle compte en faire une shinobi d'Iwa : faire d'elle une amazone qui viendra protéger le village.

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Mar 4 Fév 2020 - 15:58
L’équipe et objectif


Aimi semblait aller bien malgré sa blessure à sa jambe, il n’y avait pas à s’inquiéter selon Ryôko. Du coup, Kagura se sentait rassuré avec cette nouvelle, même si elle se sentait un peu mal à l’aise du fait qu’elle ne lui avait pas trop donné de nouvelles depuis les sources chaudes. La kunoichi allait devoir faire un effort pour prendre un parchemin et une plume ainsi que de l’encre pour lui écrire un mot. Peut-être après que Ryô sera parti, elle ira s’installer dans sa chambre et commencer à écrire une lettre pour la jeune rousse. D’ailleurs, il était vrai que la Chiwa avait rudement changé, au point que la Blanche Colombe ne puisse pas l’avoir reconnu directement lors du rassemblement. Selon la future maman, Aimi avait mûri et elle était devenue aussi sexy que la Nagamasa. Là-dessus, le samouraï ne la comprenait pas, mais bon, la savonneuse avait une façon de parler bien à elle. La kunoichi s’était donc exprimé sur le cas d’Aimi ainsi que sur ce Musashi, le petit ami du médecin. Pensant pouvoir passer à autre chose et sans s’y attendre, Ryoko se permet d’attraper avec ses mains, la poitrine de Kagura. La jeune Génin devient alors toute rouge et ne savait pas comment réagir à la perversité de sa senseï. C’était assez gênant, bien sûr, la Sekken ne lui faisait pas mal, elle était tendue dans sa façon de tripoter les seins de la Shirahito. Or, l’épéiste aurait bien aimé qu’elle lui demande la permission pour le faire. Selon la femme, Kagu serait toujours à la deuxième position en matière de taille de poitrine entre elle, Ryô et Aimi. Franchement, ce n’était pas l’information, le plus important de sa vie. Ryôko lâche la poitrine de la samouraï avant de la patpater pour la rassurer. « Ne…Nee-sama…Pitié, ne refaites plus ça, s’il vous plaît…C’est extrêmement gênant. » Dit-elle en étant rouge comme une tomate. « Et puis, ce n’est pas important…je veux dire tant qu’on est bien dans notre peau, c’est le plus important. » Finit-elle en détournant le regard, timidement en cachant sa poitrine avec ses bras.

En tout cas, cela faisait rire Ryôko, finalement, elle était irrécupérable, mais amusante à sa manière. Kagura aimait Ryô comme elle était, tout le monde a ses défauts et elle est comme une grande sœur pour la Nagamasa. Cela ne la dérange pas si elle touche sa poitrine malgré sa timidité, mais autant lui demander la permission et pour une vraie raison. Enfin cela dit, la Shirahito n’acceptera pas non plus qu’on lui touche les seins, même l’une de ses sœurs de cœurs. Mais à part cela, la voilà en train de parler de Musashi qui ressemblait un peu à Aimi, c’est pour cela qu’ils allaient très bien ensemble. En tout cas, Kagura espérait que la rousse pouvait être heureuse avec l’homme de sa vie. Suite à cela, la kunoichi lui parle de sa rencontre avec Tsuyoshi et le fait qu’elle l’appréciait beaucoup ainsi que peut-être qu’elle aimait les hommes. Disant cela, elle finissait par rougir avant que la violâtre sourit en lui caressant la tête. Ses paroles sont sages et elle voulait le revoir pour s’assurer que le Hyûga avait bel et bien changé entre-temps, en plus du fait qu’il avait perdu sa senseï, il y a peu. La perte d’une personne peut changer un être humain, la samouraï en savait quelque chose. « Bien Nee-san, mais soyez indulgente avec lui. En tout cas, j’espère qu’il va mieux, je vais peut-être lui écrire, il me manque un peu depuis le temps. » Dit-elle d’un air un peu triste. Après ça, Zanshi devait partir rejoindre sa grand-mère, la Nagamasa profite de son départ pour parler de l’équipe, membre, objectif enfin tout ce qu’il fallait savoir surtout les disponibilités de sa cheffe avec sa grossesse.

Selon Ryôko, Kagura est pour le moment, la seule à être dans l’équipe mais que la Jônin était en train de recherche un dernier membre qui pourrait attirer son attention. Pour sa présence malgré son état, elle utilisera des clones pour les entraînements, mais pour les missions, elle ne pourra pas les accompagner. C’était plutôt logique, en effet, il ne faudrait pas qu’elle se fatigue trop ou qui lui arrive quelque chose, car là, Kagura s’en voudrait trop. Ceci dit, pour les entraînements, la Nagamasa pouvait compter sur les clones de sa senseï. La Blanche Colombe lui adresse un sourire. « Parfait, je ne voudrai pas qu’il t’arrive quoi ce soit. Je voudrais un jour, rencontrer tes enfants. Ah et pour le dernier membre, je suis sûre que tu trouveras un bon Shinobi. » Dit-elle. Voir Ryô caresser son ventre et le regarder avec un air rempli d’amour, c’était quelque chose de magique dont la samouraï pouvait admirer. Cela dit, la savonneuse prend un air un peu plus sérieux en disant que son envie de faire une équipe est pour le long terme, voulant faire que des genins de futur protecteur d’Iwa. Les faire devenir Chuunin et des personnes importantes en leur donnant ses connaissances, c’était là, son objectif en tant que Sensei. Par suite de cela, elle prend une voix douce en espérant que Kagura fasse de son maximum, car elle ne la lâchera pas tant qu’elle n’aura pas rempli les objectifs de la femme et de rejoindre les forces principales du village. La Sekken prend son rôle très au sérieux et ça faisait plaisir d’avoir un mentor si sérieux. « Je te promets de faire le maximum pour progresser rapidement et devenir Chûnin. Mon objectif est de devenir plus forte afin de pouvoir protéger ceux dans le besoin, j’en ai fait la promesse sur la tombe de mes parents. » Dit-elle avant de la regarder avec un air sérieux. « J’ai divers objectifs, je ne sais pas si je les atteindrai un jour, mais ça me sert de base de motivation pour y arriver. Je souhaiterais devenir Tsuchikage ou bien Shogun à Tetsu pour entretenir une alliance entre les deux pays, même si actuellement, c’est plutôt compliqué. Pour le moment, j’aimerais rejoindre la Shishiza, mais je suppose qu’il faut que je fasse mes preuves et que je devienne au moins Chûnin pour que ma candidature soit prise au sérieux. » Finit-elle.

D’ailleurs, elle venait de penser à quelque chose. Ryôko souhaitait la voir en action, mais depuis une mission ou dans un combat ? Là-dessus, la Nagamasa s’interroge et préfère tout de même le demander à sa grande sœur de cœur. « Dis-moi nee-san, tu veux me voir en action ? Tout de suite ou plus tard ? Et comment ? Un combat ou en mission ? Disons que tu n’as rien précisé là-dessus et ça me perturbe un peu. » Demande-t-elle à la Jônin.



_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Lun 24 Fév 2020 - 17:30
Ryoko se met à rire, la pauvre Kagura ne s'attendait pas à se faire peloter aussi vite par sa senseï, mais c'était "pour la science", en tout cas, elle est parvenu à faire un petit classement sur la taille des poitrines du club des femmes de 18 ans qu'elles composaient en ce moment. Enfin, évidemment, Ryoko était la plus haute placé dans ce classement, après tout, elle était enceinte, donc forcément, ça gonfle un peu la taille de sa poitrine en plus de la taille de son ventre. Mais même sans, elle sait bien qu'elle arrive à battre la taille de poitrine de ses deux comparses. Enfin, il parle ensuite de Tsuyoshi, la Nagamasa lui demande d'être indulgente avec lui, ce qu'elle fera, après tout, s'il a évolué, peut-être est-ce dans le bon sens, après tout, il doit avoir changé en dehors d'être un peu dépressif, non ? Elle hausse les épaules, c'est selon son bon vouloir ça, s'il tentait encore de la draguer alors que son ventre contenait deux petits futurs bout de chou.

- J'essaierais d'être indulgent avec lui ma petite Kagura-kun, s'il arrive à calmer ses ardeurs, fufufu~.

Elle sourit, puis parle un peu de l'équipe, pour le moment, elle ne trouve personne qui pourrait convenir pour l'équipe, mais ça ne risque pas de tarder selon elle, après tout, elle commence toujours à avoir du galon, donc à se faire reconnaître au sein des instituts iwajins en tant que l'une des membres les plus prestigieuses d'Iwa, enfin, plus puissante en tout cas, pour le prestige, ce serait encore à voir. Enfin, son bras reste sur son ventre, concentrée en partie à sentir les coups de ses enfants qu'elle a tellement hâte de voir ... elle soupire un peu, plus de bien-aisance qu'autre chose.

- Oh, tu les verras certainement, c'est prévu pour la saison prochaine normalement.

Il est fort peu probable qu'elle meurt entre temps ... si ? Si c'est le cas, elle serait très très triste. Elles enchaînent ensuite sur le but de l'équipe, qu'elle avait pour mission de faire d'elle et d'une autre personne une des protectrice d'Iwa, une des meilleurs, du moins, elle se promet d'essayer de faire ça. Mais elle a un grand potentiel, ce serait dommage de le gâcher. En tout cas, Ryoko l'entend jurer sur la tombe de ses parents, avant de révéler qu'elle souhaite devenir Tsuchikage ... ou shogun de Tetsu.

- Tu as bien entendu Toph, tu sais ce qu'il faut faire pour devenir Tsuchikage. Il te faudra réussir à battre Toph et Tenzin, mais aussi te faire reconnaître en public, ce sera un long chemin à parcourir et j'espère que tu te sens prête à le faire.

Enfin, maintenant, elle voulait la voir en action ... mais comment ? Elle n'est pas vraiment en état pour une mission, et à vrai dire, elle doute qu'un clone suffira pour faire un entrainement digne de ce nom avec la demoiselle.

- Mmm ... quand tu iras t'entraîner avec d'autres personnes, je viendrais te voir, là, tout de suite, je ne peux pas vraiment bouger librement et tout mes clones sont occupés. En plus, je commence à avoir faim, tu n'aurais pas des fraises à manger ?

Quoi ? Autant en profiter, non ?

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Ven 28 Fév 2020 - 15:18
Fraise


Ryôko avait de drôles de manière, au point que Kagura avait du mal à la cerner. Tripoter la poitrine des autres pour les comparer, c’était étrange et totalement gênant. Et pour ce qui était à propos de Tsuyoshi, la blanchâtre était un peu rassuré que la violâtre se montrera pas trop dur avec ce dernier. En tout cas, la Nagamasa ne savait pas que ce dernier avait une réputation de la sorte avec la gent féminine. Chacun a son passé et ses erreurs, il faut savoir respecter cela, mais bon, Kagura ne sort pas avec lui donc qu’il aille voir d’autres filles, ça ne la dérangeait pas trop. Elle l’appréciait et la fois où elle l’a rencontré, il n’a rien tenté de bizarre, il a été très gentil avec elle. La Blanche Colombe devait se concentrer sur autre chose que sur le Hyûga, après tout, la Sekken n’était pas venue pour en parler, mais par rapport à l’équipe. La samouraï avait posé quelques questions et douter de quelque truc surtout par rapport à la grossesse de son amie. La jeune femme voulait un jour, rencontrer les enfants de sa grande sœur, selon Ryô, ils naîtront la saison prochaine. Ce qui laissera moins de temps à la femme enceinte de venir s’occuper de son équipe. La fatigue, prendre soin des enfants et tout le tralala. Kagu avait l’habitude de se débrouiller seule, mais soit, avoir une équipe, ça ne pouvait pas être si mal. « J’espère que l’accouchement se passera bien, j’ai hâte de les connaître. » Finit-elle avec le sourire.

Par la suite, Kagura ne résigne pas sur la manière dont elle voit son avenir à Iwa et en tant que Ninja de la terre. Comme tout le monde, la samouraï a des objectifs qu’elle a placé pour pouvoir progresser. Or, la Shirahito a mis la barre très haute en voulant devenir Tsuchikage ou Shogun, mais avant cela, elle aimerait bien rejoindre la Shishiza afin de gagner en expérience et en réputation. En effet, on ne vient pas un chef de village ou de clan, juste en restant dans l’ombre ni en faisant que discuter. Le samouraï voulait faire des missions que ce soit en tant que simple Shinobi ou en tant que membre de la Shishiza. En tout cas, la bretteuse fera tout son possible pour y parvenir et réaliser ce premier objectif. Selon Ryôko qui rapporte les paroles de Toph sur les conditions pour devenir Tsuchikage, il allait falloir battre l’intendante et un certain Tenzin pour prétendre à ce poste. Les battre ne sera pas facile, s'ils sont un rempart pour le rôle de Kage, c’est qu’ils ne sont pas du genre à plaisanter. Or, il fallait aussi se faire connaître du public et des hautes instances, ça sera un chemin long et périlleux. La Nagamasa sourit à sa sensei. « J’en suis bien consciente, c’est pour ça que je ferai de mon mieux pour y parvenir. Un chemin court et facile, ça n’apporte jamais rien de bon pour qui ce soit, car on n’apprend pas de nos erreurs. Le jour où je me sentirai prête, je défierai Toph-sama et Tenzin-sempai pour le poste de Tsuchikage. » Finit-elle avec une flamme dans ses yeux, exprimant sa détermination à y parvenir.

Ryôko voulait la voir en action, savoir de quoi elle était capable. Kagura était motivée, mais à l’état actuel, comment le lui montrer ? Que faire ? Ryô est enceinte et elle ne peut pas quitter le village ni même participer à un entraînement, au risque de blesser ses enfants. En plus, l’équipe était incomplète donc ça risque d’être compliqué. Or, selon la Sekken, il faudra juste la prévenir, le jour où elle s’entraînera avec quelqu’un afin de la regarder. Ce n’était pas une mauvaise idée. Car là tout de suite, ce n’était pas possible à cause de sa grossesse et qu’elle ne pouvait pas faire appel à l’un de ses clones. Et de plus, elle avait faim, mission pour Kagu, trouver des fraises. « Je comprends, je vous ferai part d’une lettre quand j’organiserai un entraînement avec quelqu’un ! Et j’ai des fraises, j’aime en manger sur mon lit quand je me mets à l’aise. » c’est-à-dire, en petite tenue et profitant de souffler un peu en lisant aussi un livre, mais ça, elle ne préfère pas en parler. La Blanche Colombe part chercher un petit panier de fraises dans sa chambre, tout récent d’ailleurs et revient à l’extérieur pour le donner à Ryôko. « Voilà, ceci dit, tu préfères rester dehors ou tu veux qu’on aille à l’intérieur. » Dit-elle en transpirant un peu. « On pourrait aller dans ma chambre, de là, je t’emporterai un peu d’eau et des fraises sauf si tu as prévu autre chose ailleurs. » Dit-elle en rougissant un peu.


_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Mar 14 Avr 2020 - 16:39
Ryoko espérait aussi que l'accouchement se passerait bien, après tout, elle a porter ses enfants dans son ventre pendant des mois, ce n'est pas pour les voir mourir alors qu'elle était à deux doigts de les obtenir ! Mais elle y croit, après tout, la médecine à Iwa est très avancé, donc il n'y a pas de risque de faire un accouchement qui passe mal, si ? En tout cas, Ryoko avait confiance et pas à tord en Aimi et ceux qui vont l'aider à libérer son ventre de ses enfants, lui permettre de pouvoir les prendre dans ses bras, de pouvoir enfin les câliner et libérer tout l'amour qu'elle garde en réserve pour ses filles une fois qu'elles verront le jour. Enfin, Ryoko calma les ardeurs de son élève en lui disant que ça allait être un long chemin, surtout vu les deux obstacles qui se tiennent sur sa route, des obstacles qu'elle a déjà testé dans le passé, surtout que Tenzin était pendant un court moment son Senseï.

- Je connais les deux animaux, crois-moi que tu as intérêt à être prête ma petite Kagura, fufufu~. Mais tu n'es pas la seule qui souhaite ce rôle et ce sera une rude compétition.

Elle sourit, mais en vérité, elle doute qu'elle réussisse à temps ... après tout, elle avait connaissance qu'une certaine aveugle plutôt forte était en lice pour tenter de prendre la place ... il allait falloir qu'elle fasse ça vite, ou qu'elle prie que ni Toph, ni Tenzin perde face à cette femme ... ainsi que cet drôle d'énergumène qui a tenté d'emmener Toph sur un terrain qui le mettrais à son avantage.

- Eh bien, j'ai hâte de recevoir cette lettre et de te voir en pratique, j'enverrai cependant un clone, tu te doutes bien que je ne peux pas me déplacer librement dans cet état.

D'ailleurs, Ryoko avait une envie de fraise, et justement, Kagura est partie en cherchée, elle disait qu'elle aimait bien en manger quand elle était dans sa chambre, ce qui fait sourire la jeune savonneuse, l'imaginant en petite tenue dans sa chambre, allongée sur son lit, en train de manger ses fraises, un sourire presque dragueur et malicieux.

- C'est bien gentil, je vais bien te suivre jusqu'à ta chambre, il faut que je marche. Qu'en dîtes-vous ? Vous voulez visitez la chambre de tata Kagura ?

Elle parlait à ses deux chérubins, caressant doucement son ventre, déposant un baiser dessus. Elle se lève, avec un peu de mal, mais elle réussi à marcher quand même, posant son bras sur son ventre.

- Je te suis, j'espère que ta chambre est bien rangée, fufufu~.

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 16:01
Des fraises !

Être Tsuchikage, ça n’allait pas être évident et le chemin risque d’être très long surtout pour Kagura. Cela dit, elle n’a que dix-neuf ans et elle a encore la vie devant elle afin de réaliser des exploits. La Onna-bugeisha allait devoir faire ses preuves, comme avec l’examen Chuunin qui arrive bientôt ou encore, via des missions de haut rang. De plus, elle devait aussi gérer sa vie au sein du clan Nagamasa. La Blanchâtre avait beaucoup de choses à faire, cela n’allait pas être simple à faire, mais elle était motivée et déterminée à aller jusqu’au bout de ses objectifs. Tout d’abord, elle devra commencer par rejoindre la Shishiza pour un bon début avant de penser à attendre le sommet de la hiérarchie du village. Des objectifs qui allaient lui permettre de se surpasser et de mûrir rapidement dans ce monde. Selon Ryoko, la compétition risque d’être très rude, en effet, Kagura n’est pas la seule à vouloir prétendre à ce titre. De plus, sa grande sœur connaît très bien Tenzin et Toph, la bretteuse avait intérêt d’être prête pour les affronter. Elle sous-entendait que la Nagamasa devait avoir ce qu’il faut pour les battre en duel. Il va falloir gagner en expérience dans l’art du combat. « Je veux bien te croire, Ryô-chan. Je ne prends pas cela à la légère, je ferai de mon mieux pour me surpasser. » Dit-elle à sa tendre amie. Cela dit, si quelqu’un parvient à réaliser cet exploit avant elle, l’Iwajin se contentera de patienter et de continuer à s’améliorer pour sauter sur la prochaine occasion.

Pour montrer ce qu’elle vaut, le mieux était de s’entraîner avec quelqu’un et d’envoyer une lettre à la Jônin quand ça sera le cas. La blanchâtre tentera d’organiser un autre entraînement avec Seika, peut-être, après l’examen Chûnin. Il ne faudra pas tout montrer à une potentielle adversaire. Ryôko enverra un clone, car elle ne peut pas se balader librement ni se déplacer dans certains endroits, trop risquer pour elle et ses bébés. Cela ne dérangera pas la jeune femme, elle préfère qu’elle fasse attention à sa grossesse que de prendre un risque bête pour un simple entraînement. « Je prends note, je préfère que tu envoies un clone, c’est moins risqué pour vous. » Dit-elle avant d’aller voir s’il y a des fraises, il y en avait et préviens même Ryôko. Emmener son aînée dans son intimité, ça faisait drôle. La Onna-bugeisha n’avait pas l’habitude d’emmener quelqu’un dans sa chambre, même Zanshi n’y allait quasiment pas. Et dire que quand elle mange des fraises, c’est en petite tenue ou sans rien enfin tout dépendait du contexte. En tout cas, la Sekken voulait bien aller dans la chambre de la Nagamasa pour les manger et faut dire, le lit de Kagu est plus confortable qu’un banc ou une chaise. « Suivez-moi ! » Dit-elle en aidant tout de même son amie à se relever pour aller vers sa chambre. D’un ton d’humour, la violâtre demande si la chambre de la samourai était rangée, ce qui fait sourire l’hôte. « Bien sûr, je m’en occupe régulièrement. » Répondit-elle.

Kagura invite Ryoko d’entrer dans sa chambre, une chambre assez classique dont la couleur principale était le blanc. Il y avait un lit à deux places avec des couvertures blanches, une fenêtre avec des rideaux blancs, un bureau avec divers livres dessus, en pile. Il y avait une armoire avec des vêtements, une culotte qui traîne, une armure de Samouraï dans un coin avec deux katanas. La pièce est plutôt espacée, permettant de se déplacer aisément. « Voici ma chambre, installes-toi sur le lit. Fais comme chez toi. Je vais rincer les fraises et je reviens. » Dit-elle en partant dans la cuisine avec les fraises et les nettoie. Elle revient quelques minutes après et donne un panier de fraises à sa grande sœur de cœur. La blanchâtre sourit et dépose son sabre en bois contre le mur. « J’espère que tu vas te régaler, elles viennent du jardin et je me régale tout le temps. C’est mon péché mignon. » Finit-elle avec le sourire. « D’ailleurs, ça ne te dérange pas si je vais rapidement me laver. Je sens la transpiration et je ne voudrais pas paraître repoussante ou qu’il y a une odeur qui dérange. Je n’en ai pas pour longtemps. » Dit-elle en prenant des affaires de rechange.

À savoir:
 



_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Mar 12 Mai 2020 - 23:03
Ryoko sourit, elle était prêt à donner tout ce qu'elle peut pour devenir Tsuchikage, la savonneuse ne pouvait que l'encourager, même si la violette se doute qu'elle doit la surveiller pour éviter qu'elle se mette à trop donner et risquer d'y perdre la vie ou de subir des blessures impossibles à soigner. Il fallait qu'elle surveille qu'elle se retenait un minimum, après tout, c'était bien de tout donner, mais il fallait ne pas se lancer dans une quête de puissance qui nous surpasse. C'est ce que pensait en tout cas Ryoko, elle qui voulait que son clan soit reconnu pour de vrai, elle savait cependant qu'elle ne pouvait accélérer les choses, au final, elle est plus reconnue au sein d'Iwa ... enfin, reconnue, elle n'est pas aussi connue que peut l'être Tenzin ou Toph mais ... elle fait du mieux qu'elle peut, et c'est pas évident avec ses futurs enfants. Enfin, elle lui promet de lui envoyer une lettre lorsqu'elle voudra s'entraîner avec quelqu'un d'autres, elle enverra alors un clone.

- Je compte sur toi ma rainette, fufufu~.

Elle se lève, puis la suis pour se rendre dans sa chambre, une chambre assez basique pour une samouraï, avec une armure en coin avec des sabres, un vrai cliché quoi. Elle rit en voyant les vêtements un peu partout, elle n'a pas pris le temps de ranger on dirait. Elle se pose sur son lit, ayant réussi à avoir une culotte d'elle qui traînait, avant de faire un lance-pierre pour qu'il vole jusqu'à sa tête. Elle rit à nouveau, puis profite d'être sur un endroit confortable pour bien se poser et caresser son ventre.

- C'est le bordel ma chère future Tsuchikage, fufufu~.

Elle lui demande si elle peut prendre une douche, l'odeur doit l'embêter, à vrai dire, si Ryoko pouvait se déplacer normalement, elle lui dirait qu'elle viendra la laver elle-même, mais avec des enfants dans son ventre, c'est difficile. Elle donne le feu vert à Kagura pour prendre sa douche, la laissant se changer devant elle.

- Va donc te laver ma rainette, je vais souffler un peu en attendant.

Dit-elle en prenant le panier de fraiser, puis le bloquant entre ses seins pour bien le tenir en équilibre sur elle, prenant les fraises à l'intérieur, puis en mangeant les fraises une à une. La jeune femme part se laver, pendant ce temps, Ryoko se nourrit, bien qu'elle commence à s'ennuyer. Son regard se pose sur des livres posés sur la table de chevet de la jeune femme, puis commence à le feuilleter vite fait, du moins, assez pour comprendre qu'il s'agit d'un livre d'adulte très coquin. Elle rit, voyant qu'elle semble préférer les scènes entre femme, c'est normal qu'elle ignore comment les adultes font les bébés. Elle finit par revenir, et Ryoko lui montre le livre, le gardant ouvert, page vers la samouraï.

- Dis-donc petite coquine, j'ignorais que tu avais ce genre de lecture, fufufu~.

Elle rit en éclat, profitant pour prendre une fraise et la manger.

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Ven 15 Mai 2020 - 11:23
Confidence et questionnement

Kagura emmène Ryôko dans sa chambre, cela allait lui permettre de pouvoir s’asseoir, voire mieux, s’allonger sur un lit douillet. Après tout, la Sekken est enceinte de plusieurs mois et portant des jumelles, elle doit avoir mal au dos. Du coup, elle allait pouvoir souffler un peu et avec tout ça, de bonnes fraises venant du jardin. Des fraises, le péché mignon de la Onna-Bugeisha qui en mange dans sa chambre. Elle se met souvent à l’aise et allongé sur son lit, avec le moins de vêtements que possible et le tout, en lisant un livre. C’est dans ses moments-là que la blanchâtre se sent en paix et reposé, personne pour venir l’embêter. Cela ne lui demande pas beaucoup d'efforts physiques ni psychologique. Là, la bretteuse espérait en faire profiter sa grande sœur, du mieux qu’elle peut. Bon, en réalité, Kagu n’a pas trop eu le temps de ranger à fond sa chambre. Pourquoi ? Zanshi était encore venue de bonne heure, plutôt que l’heure prévue pour l’entraînement. La Nagamasa laisse sa sœur s’installer sur son lit, la voyant regarder un peu partout. Soudain, elle reçoit une culotte sur la tête et se met à rougir. Elle avait oublié de la mettre au lavage, celle-là. « Ahah… Disons que Zanshi est venue un peu plus tôt que prévu. Désolée, Onee-san. » Dit-elle un peu gêner et en ricanant légèrement. Cela dit, la blanchâtre devait sentir un peu la transpiration et Kagura lui demandait si ça ne la dérangeait pas si elle allait se laver rapidement. En disant cela, l’épéiste prend une tenue de rechange. La femme savon accepte en lui donnant un drôle de surnom. « Rainette ? Amusant. Merci, je t’aime. » Dit-elle avec un sourire. La samouraï part en direction de la salle de bain.

Kagura la regarde faire avec le panier de fraises et regarde sa poitrine. « Hum… » Elle ne dit rien, mais se sent un peu intriguer sur comment se servir de ses seins pour manger, étrange. La Samouraï part dans la salle de bain. Retirant ses vêtements, elle les met à laver et dépose sa tenue de rechange sur un meuble. La blanchâtre met l’eau dans son bain et patiente en réfléchissant à bien des choses. Ensuite, elle va dans son bain et se lave tranquillement, en se demandant si sa sensei va bien et si elle ne s’ennuie pas trop. Quelques minutes plus tard, Kagura a fini de se laver et de sécher son corps pour s’habiller d’un simple maillot et d’un mini-short. Retournant dans sa chambre, elle y voit toujours Ryôko, elle l’admire. La Sekken est d’une grande beauté, si féminine et magnifique. Elle avait de quoi faire tourner des têtes, même en étant enceinte. La Nagamasa lui sourit. « Je suis revenue. » Dit-elle avant que la violâtre lui montre son livre pour adultes Yuri. La blanchâtre rougit violemment et s’avance timidement. « C’est…euh…comment dire…je m’informe…je suis…curieuse un peu tout de même. Je…tu sais je n’ai jamais fait…tu sais, la chose avec un homme ou une femme. » Dit-elle en bégayant un peu. « Je ne veux pas être à la ramasse quand je devrais passer à l’acte avec mon amoureux ou amoureuse… » Dit-elle en allant s’allonger timidement à côté de Ryôko qui était morte de rire. La Onna-bugeisha regarde le plafond d’un air un peu triste. « Je ne sais pas…ce que ça fait d’être amoureuse comparer à toi et Aimi-chan. » Dit-elle d’une petite voix.

Ce genre de discussion, Kagura n’était pas habituée et sa vie ne tournait pas autour de l’amour ou du plaisir charnel avant de s’y intéresser un peu. Après tout, elle a dix-neuf ans et à son âge, il était tout de même temps d’avoir quelques connaissances de base. Enfin, c’était ce qu’on pourrait lui dire, mais peut-être que ce n’était pas obligatoire. Cela dit, Ryôko est sa grande sœur de cœur, mais aussi, sa confidente, celle qui ne se sent pas gêner par de telle conversation et très ouverte d’esprit. On peut dire que ce n’est pas un sujet tabou et loin d’être prude. Encore peu, elle lui avait touché la poitrine pour la comparer à celle d’Aimi donc parler de sexe ou autres, ça ne devrait pas la gêner. Or, la blanchâtre est un peu timide et moins à l’aise que la femme enceinte. « Ryô-chan. Euh… Quels conseils me donnerais-tu ? Je ne sais pas…pour embrasser…ou…pour plus…j’ai beau lire ces livres, mais…par moments, je ne comprends pas certains passages. » Elle met ses mains devant ses yeux. « Je me sens si pitoyable comme pourrais-je faire une bonne épouse, plus tard ? Je suis tellement en retard sur pas mal de choses, j’ai honte ! »


_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Sam 16 Mai 2020 - 19:05
Bah tiens, voilà qu'elle rejetait la faute sur sa sœur qui était venue plus tôt que prévue à ce qui paraît, Ryoko n'était pas convaincu, et affichait un petit sourire narquois en l'observant. Peut-être a-t-elle eu la visite de Tsuyoshi plus tôt que prévu ... quoique, vu comment elle pensait qu'elle était enceinte, mieux vaut penser qu'elle était juste mal organiser, après tout, elle s'entraînait avec sa sœur, donc elle avait le temps de ranger sa chambre, enfin, Ryoko donna le feu vert à son élève et petite sœur adoptive - même si elle avait le même âge - pour qu'elle aille se laver, et, curieuse, Ryoko regardait les livres qui étaient poser sur sa table de chevet, des livres qui se sont révélés être des livres coquins parlant de relation entre femmes très chaude, mais surtout romancés, pas le genre de bon exemple à suivre quoi. Elle l'a met sur le fait après avoir montrer un fameux passage très très chaud et charnel, et Kagura sort comme excuse qu'elle voulait en savoir plus sur les relations hommes-femmes.

- Alors déjà, petit conseil, si tu veux en savoir plus, essaie de trouver en plus des œuvres qui parlent de relation homme-femme, pas que femme-femme, fufufu~.

Elle rit, mangeant à nouveau une fraise, gardant le panier bien immobile entre ses seins qui avaient bien grossi depuis qu'elle est enceinte. Elle ignore si elle les gardera ainsi une fois qu'elle aura accouché et nourrit ses petites filles, mais c'est vrai qu'elle-même les trouvait bien gros en ce moment. Enfin, elle veut maintenant savoir comme faire pour embrasser et ... comment faire pour les relations homme-femme. Elle soupire, elle aurait pû faire sexologue en plus de shinobi vu les conseils qu'on lui demande sur les relations et d'autres informations plus coquines ou juste essentiels.

- Ahlàlà, on dirait Toph, elle pensait qu'on devenait enceinte en se faisant embrasser sur les lèvres ... franchement, qu'est-ce qu'on vous apprend dans les clans principaux d'Iwa ?

Elle roule des yeux, puis caresse la tête de Kagura, avant de venir l'approche d'elle pour lui faire un câlin.

- Allons, je vais t'expliquer du coup comment faire, vu que c'est ce que tu veux, d'abord, comment embrasser quelqu'un, regardes ...

Elle vient prendre une fraise sur le bout de sa langue, puis, en la faisant bouger d'une certaine façon, elle montra à Kagura comment embrasser quelqu'un, évidemment, c'était plus facile à faire avec quelque chose de plus rond, comme une cerise, mais après cela, elle avala la fraise - avec la queue en moins évidemment, elle n'est pas folle -, puis l'observe en souriant, lui tendant une fraise.

- Allez, vas-y, essaie un peu, il faut que tu te dises que cette fraise représentante la langue de ton ou ta bien-aimé. On parlera de comment fonctionne le sexe entre homme et femme ou femme et femme une fois que tu auras réussi cette exercice, fufufu~.

A voir si Kagura allait au bout de cette histoire ou pas.

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Jeu 28 Mai 2020 - 18:03
Fin de journée

Sur le lit avec Ryôko, Kagura avait besoin de parler un peu d’un sujet plutôt délicat. Après tout, il était facile de parler de sexe, d’homme, d’amour ou autres avec sa grande sœur. La Sekken n’est pas du tout gênée par quoi ce ne soit ni même pudique, au point de toucher la poitrine des autres filles. En tout cas, elle n’a pas froid aux yeux et c’était la meilleure personne avec qui en parlaient et obtenir des réponses. Cela dit, la Nagamasa s’attend tout de même à des choses osées avec la kunoichi. La Onna-bugeisha avait besoin de conseil, que ce soit pour embrasser ou passer à l’acte, voire d’autre chose. Déjà selon la Jônin, il fallait que Kagura commence aussi à lire des livres adultes où la relation implique un homme et une femme, ça pourrait beaucoup l’aider. Cela fait rougir la kunoichi et sourit bêtement. « Je…je ferai ça, oui… » Un peu timide sur là-dessus. En tout cas, c’était assez important pour Kagura, voulant se montrer un peu compétente ou connaître les bases pour ne pas ennuyer son futur compagnon ou sa future compagne. En espérant que cela n’embête pas trop sa sensei, elle qui était venue de base, lui annonçait l’envie de la prendre dans son équipe. Et maintenant, la voilà en train de jouer à la sexologue avec la bretteuse. Cela faisait rire, car elle prenait l’exemple de Toph qui pensait qu’on devenait enceinte en embrassant une autre personne. À croire que les clans principaux d’Iwa n’apprenaient rien de cela dans l’éducation des enfants ou plutôt, adolescent. « Ah…euh… J’y penserai pour la prochaine fois que je discuterai avec un aîné du clan. » Dit-elle.

Ryôko caresse la tête de Kagura avant de la câliner, la blanchâtre fait attention aux ventres de sa grande sœur et apprécie le câlin. Ensuite, la Sekken montre à Kagura comment embrasser quelqu’un. Pour cela, elle utilise une fraise pour son exemple. Là-dessus, la Onna-Bugeisha la regarde avec un air perplexe, en se demandant ce qu’elle va faire avec une fraise. La Blanchâtre l’observe faire la chose, en rougissant, en se disant que c’était tout de même assez étrange. À la fin de la démonstration, elle mange la fraise, évidemment, Kagura n’est pas bête pour manger la langue ou lèvre de son partenaire. Prenant une fraise, tendu par Ryôko, cette dernière lui demande d’en faire autant. La Nagamasa regarde la fraise et rougit. « En tout cas…c’est une drôle de façon de faire. » S’exprime-t-elle. La kunoichi fait comme Ryôko, cependant, la fraise tombe sur le lit. La kunoichi recommence, mais un peu trop timide et embarrasser de faire cela. Au bout de la dixième fois, Kagura parvient à réussir l’exercice de sa sensei et mange la fraise. « C’est…c’était bizarre, mais je pense qu’avec une vraie personne, ça doit être plus agréable qu’avec une fraise. » Raconte-t-elle à sa grande sœur. Suite à cet apprentissage, Ryôko lui donne d’autres conseils sur les relations hétérosexuelles et homosexuelles. La jeune femme l’écoute attentivement et parfois, elle se met même à rougir. Il y a des choses qu’elle n’arrive pas à y croire, comme la reproduction, les différentes manières de faire l’amour et compagnies. Kagura ne s’attendait pas à ce qu’au final, c’était tout de même compliqué tout cela.

Quelques heures plus tard, la blanchâtre tire un peu sur son haut et soupire. « Eh ben…ça donne chaud tout ça… Tu en connais un rayon, Onee-san. Je n’aurais pas cru que c’était aussi compliqué que ça, l’amour et compagnie. » Dit-elle avant de regarder la fenêtre. « Oh…le soleil commence à se coucher. À force de papoter et s’amuser, on ne voit pas le temps passer. » Avant de se retourner vers Ryôko et dépose timidement sa main sur le ventre de la femme, sentant des mouvements. « Hihi, adorable. Un jour, je serais comme toi ! » Finit-elle en ricanant. Elle dépose un baiser sur la joue de la Sekken et l’enlace tendrement. « Merci de ton aide, tes conseils et exercices me seront d’une grande aide pour plus tard. Maintenant, je me sens moins bête et naïve dans ce domaine, enfin…après, la pratique réelle, ça sera autre chose, je crois. » Finit-elle en joignant ses deux index. « Heureusement que tu es là, Ryô-chan. Et maintenant que faisons-nous ? » Demande-t-elle sauf si la femme enceinte doit partir, vue l’heure, ça ne serait pas une surprise surtout dans son état.


_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] Empty
Ven 5 Juin 2020 - 17:56
Après son ... conseil sur quoi lire - parce que c'est beau de vouloir s'intéresser aux relations hétéro alors qu'on n'a que sous la main que des ouvrages parlant de relations homo -, elle lui enseignant l'art d'embrasser une personne, et elle a même trouvé un exercice physique à faire chez soi pour qu'elle puisse apprendre à embrasser comme une pro ! Et dieu qu'elle en était fière de cet exercice improvisée ! Elle devrait écrire un bouquin, un bouquin qui expliquerait comment on doit agir face à des hommes et des femmes, comment avouer ses sentiments, comment embrasser surtout et surtout comme fonctionne le s word. Enfin, Ryoko gonfle de la poitrine, contente que Kagura prenne sa leçon au sérieuse et s'amuse à remuer sa langue pour jouer avec la fraise sur celle-ci, elle verra que ce sera bien plus intuitif avec une langue.

- Oh, ne t'inquiètes pas, ça deviendra intuitif lorsque tu feras la même chose dans la bouche d'un homme, cela s'apparentera même à un jeu, comme un genre de bataille de pouce, mais avec la langue, fufufu~.

Elle sourit, puis, elle commence à lui expliquer comment fonctionne les relations physiques et le fonctionnement de la procréation, mais surtout comment on fait des bébés, parce que c'est ce qu'elle voulait savoir, et ce n'est certainement pas en faisant une ingestion de choux ou bien en embrassant quelqu'un qu'on finit par devenir enceinte ! Enfin, Ryoko voit que la pièce devient plus sombre : il fait presque soir, Abuto risque de s'inquiéter à force, et pire que tout, il n'y a plus une fraise dans le panier de Kagura ! Elle espère quand même ne pas avoir manger toute la réserve de fruits rouges de la jeune samouraï en quête de connaissance interdite.

- Te lances pas trop vite dans ce projet Kagura, c'est beaucoup d'énergie d'avoir un enfant dans le ventre - alors imagines deux enfants -, mais surtout, attend de trouver la personne parfaite avec qui le faire. Moi je l'ai trouver, et je ne regrette pas du tout, fufufu ~.

Elle caresse son ventre, sentant la tête d'une de ses filles forcer contre son ventre, la caressant tandis qu'elle pouvait sentir les pieds de son autre fille taper autre part. C'était dommage qu'elle n'avait pas plus de deux bras, mais elle s'en fichait un peu, elle était heureuse d'avoir ses filles, un point c'est tout.

- Malheureusement, je dois rentrer, Abuto doit encore se faire un sang d'encre que je sois partie trop longtemps sans qu'il puisse me surveiller, un vrai gaga, fufufu~. Du coup, je dois te laisser ma petite rainette, passes une bonne soirée ~.

Elle se lève, puis dépose un baiser sur son front après avoir déposer le panier de fraise vide sur la table de nuit, avant de partir en direction de sa maison, réfléchissant à un titre pour son bouquin ... il fallait qu'il attire sans que ce soit trop direct, et il fallait le faire en plusieurs tomes expliquant chacun les étapes pour avoir la certitude d'être avec la bonne personne ... et justement, elle l'a trouvé !

Le Paradis du Batifolage, avec un titre pareil, ce sera un best-seller !

_________________
De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603

De grande soeur à senseï [PV : Nagamasa Kagura]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: