Soutenez le forum !
1234
Partagez

une urgence urgente

Kobane Harumi
Kobane Harumi

une urgence urgente Empty
Ven 20 Déc 2019 - 9:23


Alors que comme tous les jours, Harumi se dirigeait vers l'hôpital avec un certain calme la clope au bec en profitant des derniers moments de calme avant de rentrer en enfer, elle s'apperçu tout de même de l'effervescence. Elle fronça les sourcils, est-ce qu'il y avait eu un grave accident et que personne ne l'avait prévenu ? Elle se dépêcha de jeter sa cigarette avant de pénétrer dans les lieux. La ninja médecin sans attendre d'explications se rapprocha en regardant la grande quantité de blessés pour les examiner rapidement d'un simple regard. Tout en glissant sur sa tête un foulard afin d'attacher ses cheveux noirs et les cachés pour pas qu'ils ne gênent, elle fronça les sourcils à la vue des blessures.

Kobane Harumi • « Qu'est-ce que ... »

La femme d'âge mûr et d'expériences reconnut rapidement le type de blessures, ce n'était pas un accident, c'était des blessures de guerre. Cela devait être le retour de l'expédition de Tetsu dont elle avait entendu parler lors de son arrivée. Elle avait manqué cette fête, même si elle avait déjà eu son lot de batailles en tant que médecin. Cela lui rappelait de mauvais souvenirs évidemment, mais elle devait se concentrer.

Kobane Harumi • « Très bien ! Que les infirmières fassent le tour de tous les blessés afin de les diagnostiquer ! Un bracelet rouge pour les critiques, un orange pour les sérieux et un bleu pour les bénins ou ceux qui peuvent attendre. On se bouge ! Prévenez moi quand vous décelez une personne critique en priorité ! »

Hurla alors Harumi prenant d'office l'organisation de ce capharnaüm. Le temps était compté dans ce genre de cas, et elle désirait avoir le moins de pertes possibles. Il y avait tout un tas d'urgences nouveaux en plus du train train quotidien. Sur les personnes qui semblait être sérieusement blessés, elle se contenta de poser un sceau au niveau de la poitrine ne faisant rien d'autres.



Kobane Harumi • « L'important est de stopper les hémorragies, il faut stabiliser tout le monde. Tout ce qui peut attendre, attendra et ce peu importe qui. Appelez tous les médecins de réserve ou en repos. Je veux des ninjas en sécurité ici. »

Son idée était aussi de prévenir un mouvement de foule, de ceux qui râleraient ou refuseraient ses ordres. Elle n'avait pas le temps pour cela quand il fallait gérer autant de priorité. Elle avait beau n'être qu'une indépendante en contrat, elle savait ce qu'elle faisait. La plupart des blessés étaient des combattants d'Iwa, mais c'était surtout les civiles qu'elle craignait pour le coup. Harumi se contentait au début de vérifier que le triage se passait bien, c'était une méthode nécessaire dans ces cas-là afin de minimiser les pertes, lorsque l'on lui prévient d'un cas critique, alors elle se dépêcha en arrêtant de poser des sceaux partout de se rendre auprès du brancard.

Kobane Harumi • « Alors ? Qu'est-ce que l'on a ? »

Demanda la femme médecin en s'adressant à l'infirmière qui essayait l'impossible pour améliorer la situation du blessé, avant qu'elle s'apperçu de qui il s'agissait.

Kobane Harumi • « Aimi ? Mais qui t'a mis dans un état pareil ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? J'imagine que tu n'avais pas eu le choix, car tu connais la règle pour les irounins, pas de risques importants sinon qui pourrait soigner les autres ou soi-même après ? »

Demanda alors la kunoichi à sa consœur histoire de la faire parler, de la voir réagir, c'était déjà une idée du diagnostic général, mais dans ce cas, il fallait quelque chose de plus précis. Ce fut pour cela qu'elle fit quelques mudras rapidement afin d'analyser en profondeur le corps d'Aimi.

Kobane Harumi • « Je sens que cela va être une journée compliquée ... »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

une urgence urgente Empty
Mer 15 Jan 2020 - 15:00


Une urgence urgente




Des secousses, voici la première chose que ressentait Aimi depuis qu’elle avait sombré dans l’inconscience. Elle ne savait pas combien de temps s’était déroulé depuis le combat avec le Taira et cette attaque qui les avait tous terrassé. La Chiwa n’avait pas repris conscience de tout le chemin de retour, comme si son subconscient se refusait de se réveiller, de revenir à une réalité morbide qu’elle souhaitait oublier. Pourtant, la vie réelle ne semblait pas d’accord et le bruit autour d’elle lui faisait bien comprendre que la sieste était terminée. La lumière blanche qu’elle reconnaîtrait entre mille, même les yeux fermés, lui faisait un mal de chien.

Encore dans une bulle, loin de tout, un mal de tête certain commença à faire apparition. Ses longs sourcils se froncèrent, tandis qu’elle tenta de poser sa main sur son front pour cesser cette douleur, mais n’y arriva pas. Puis tout revint, de manière si puissante et brutale que la jeune femme ouvrit les yeux, se redressa d’un coup et lâcha un cri de souffrance qui résonna dans toute la pièce. Sa jambe, brisée, brûlée venait de détraquer son esprit encore endormi, son corps endolori lui suppliait de l’achever. La genin s’écrasa sur le brancard et serra des dents pour se contrôler, mais c’était bien trop douloureux. Ses mains serraient de toutes ses forces les bords du lit métallique tandis qu’elle se retenait de fondre en larmes.

Comment cela était-il arrivé ? Comment pouvait-elle se retrouver dans un état aussi lamentable ? Où étaient les autres ? Gabushi qui était arrivée au dernier moment, Hisa qui était inconscience et presque sans vie, Tsuyoshi, Shingen Jurôjin, les autres ? Musashi ? Elle n’avait pas le temps de réfléchir à la situation que la douleur revint lui rappeler sa présence. Une de ses mains se plaqua sur sa cuisse et enfonça ses ongles dans sa chair, c’était insoutenable. Puis une fois, féminine, vint à ses oreilles, la faisant sortir de cette spirale infernale. Aimi, oui, c’était elle. C’était confus, ses mots arrivaient à ses oreilles de manière floue. Elle comprenait, mais son esprit divaguait encore. Il fallait qu’elle parle, qu’elle réponde à sa consœur, cette femme qui venait de derrière les remparts et qui avaient de magnifiques dons dans les arcanes médicaux.


« Harumi... »

Sa gorge était sèche, elle n’avait pas avalé une goutte d’eau depuis combien de temps ? Seul son prénom s’échappa de ses lèvres étrangement pâles. Il lui fallut quelques minutes pour s’habituer à la dure réalité et à la situation dans laquelle elle se trouvait, non sans souffrir inlassablement. Une aura qu’elle connaissait bien, réchauffant le cœur des plus malheureux attira son attention. Avec difficulté, la rubiconde tenta alors de prendre la parole.

« Pourtant, je n’ai pas pris de risque... Mais… le shogun… En une attaque, il nous a… »

La Chiwa tenta d’avaler le peu de salive qui coulait dans sa bouche. Elle ne savait pas ce qu’il s’était par la suite, elle n’avait aucune information. Elle était perdue.

« Où sont les autres ? Le shogun ? Il s’est passé quoi ? Ma jambe… »

Une grimace l’empêcha de continuer ses questions, c’était vraiment une catastrophe. C’était à elle de soigner les autres, pas l’inverse, ce n’était pas possible… Ce Fugaku… Il était si fort, il était arrivé par surprise et les avait repoussés. Ils y avaient cru, mais non, une seule démonstration d’Iroujutsu maîtrisé à la perfection leur avait cloué le bec…

« Jambe cassée, brûlure au second degré sur la même jambe… Possiblement un traumatisme crânien et une plaie à refermer… Je ne sais pas pour le reste… Je te fais confiance Harumi… Merci… d’être… là. »

Tenta-t-elle de dire tandis qu’elle sentait son esprit s’en aller de nouveau. Avait-elle perdu beaucoup de sang ou était-ce le choc des projectiles rocheux qu’elle s’était pris sur la tête qui la fit tomber dans l’inconscience ? Elle n’avait pas le temps d’y réfléchir, sombrant doucement dans un monde loin de tout ce désarroi, laissant sa vie entre les mains de la Kobane.



_________________
une urgence urgente Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

une urgence urgente Empty
Lun 20 Jan 2020 - 18:28
Harumi put commencer à discerner certains signes de réveil de la part de sa patiente, et non des moindres puisqu'elle était l'avenir médical de la ville. Ce n'était pas elle qui risquait de repartir un jour sauf si jamais le destin de décidait à lui jouer un tour. C'était une personne importante à sauver, même si tous ses patients méritaient de l'être évidemment. Une vie normalement en valait une autre, mais disons que cela lui tenait davantage à cœur. La ninja médecin prit la main d'Aimi pour la remettre le long du corps, ce n'était pas le moment de perdre du temps avec cela.

Kobane Harumi • « Reste tranquille Aimi, cela va faire mal encore un moment, mais on s'en occupe. »

Indiqua alors la femme d'âge mûr en guidant Aimi à rester allonger sans bouger. Elle se permit même de l'indiquer d'un geste à l'infirmière en cas de résistance. Elle voyait bien qu'Aimi souffrait, il fallait vite faire quelque chose. Grâce à sa technique d'analyse complète, Harumi put remarquer le problème à la jambe, cela devait être là plus grosse source de souffrance, alors autant s'en occuper immédiatement. Elle apposa ses mains au-dessus de la jambe brisée et brûlée pour commencer la technique de soin. Tout d'abord, neutraliser la douleur, puis réparer au possible la jambe, régénérer la peau grâce à la division cellulaire accélérée.

Kobane Harumi • « Je veux une attelle pour la jambe, et un calmant pour la douleur, 10 CC. »

Dans un cas classique, la brunette aurait complètement soignée la blessure, mais là, c'était un sacré nombre de combattants qui revenaient blessés. Elle avait reconnu les blessures de guerre caractéristiques, alors Harumi désirait s'économiser afin de sauvegarder le plus de vies possibles. La journée risquait d'être longue, alors elle ne pourrait soigner complètement Aimi.

Kobane Harumi • « Aimi ? Tu te souviens quel jour on est ? En quelle année ? »

Demanda Harumi alors qu'elle entendait enfin la voix de sa patiente. Ce n'était pas par hasard d'ailleurs, car c'était pour déterminer à quel point elle était consciente, si elle présentait des séquelles physiques graves ou non. Elle plissa les yeux en soupirant légèrement.

Kobane Harumi • « Il a fait quoi le Shogun ? Quelle genre d’attaque a pu vous balayez ainsi ? Cette bataille a mal été préparée, il n’y avait personne pour lui faire face ? »

Harumi ne comprenait pas comment ou pourquoi personne n’avait été capable de le bloquer. S’il était si fort que cela, pourquoi n’avoir mis personne de sa trempe par exemple. Aimi n’était pas une débutante, évidemment, mais elle n’était sans doute pas capable de faire face à des personnes légendaires, heureusement assez rares, capable de balayer une armée d’un seul mudra.

Kobane Harumi • « Je n’ai pas trop d’informations, beaucoup de blessés arrivent en même temps, mais j’ai comme l’impression que vous avez perdu. Pour le moment, ne te préoccupe pas des autres, uniquement de toi. Tu vas devoir rapidement être remise sur pied si tu veux m’aider. A moins que c’était pour avoir des vacances et me laisser tout faire, hein coquine ? »

Tenta alors de lui faire penser à autre chose sur le coup. Ce n’était pas le moment de remuer le couteau dans la plaie, elle allait devoir faire un rapport de toute façon, alors elle aura tout le temps de se torturer sur sa propre faiblesse. Elle avait bien connu cela dans le temps, mais avec l’âge et l’expérience, on devenait plus pragmatique.

Kobane Harumi • « Vous là, occupez-vous de gérer les plaies pendant que je m’occupe de la fracture et des brulures. »

Ordonna alors Harumi à une infirmière qui ne semblait pas savoir quoi faire devant tous les blessés qui commençaient à s’accumuler. Elle tentait de la faire parler, elle devait rester consciente, pas question de s’évanouir de nouveau.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

une urgence urgente Empty
Jeu 23 Jan 2020 - 11:38


Une urgence urgente




Ses ongles quittèrent la chair de sa cuisse, marquée par la pression de ceux-ci pour supporter la douleur liée à sa jambe brisée. Une main douce, celle d’Harumi, avait fait le nécessaire pour l’empêcher de se faire du mal plus qu’elle ne souffrait déjà. « Faire mal encore un moment », la rubiconde souhaitait simplement que ça s’arrête, elle ne voulait plus rien ressentir durant cet instant si horrible. Même si l’Eisei nin devait rester allongé, un moindre contact sur son membre inférieur la forçait à se relever instinctivement, les dextres des infirmières vinrent maintenir Aimi par les épaules pour qu’elle arrête de bouger.

L’itinérante commença alors à se mettre aux soins. La Chiwa sentait le chakra médical imprégner sa peau, la brûlure et les pores. Si c’était terriblement douloureux au début, alors que ses ongles se plantaient dans les paumes de ses mains, le soulagement arriva doucement. Les ordres étaient donnés, les aides-soignantes faisaient de leur mieux, mais la cohue les poussait à courir dans tous les sens. La Genin aurait aimé les rassurer, mais actuellement, elle n’était même pas en état de formuler une réponse claire à la belle brune, sans devoir réfléchir le double de temps.

Ses longs et fins sourcils se fronçaient, tandis que tout était encore flou devant elle. Nageant entre le bord de l’évanouissement et une claire conscience, elle tenta de répondre à sa consœur.


« 203. Je ne sais pas quel jour on est… »

La temporalité était à des lumières de ce qu’il se passait dans la tête de la kunoichi. Elle ne savait pas depuis combien de temps elle était sur ce brancard, seulement qu’elle était de retour à Iwa, sans signe de ses camarades. La Kobane questionna la jeune femme qui tentait d’assimiler tous ses mots. Elle grimaçait, trop de questions pour elle. Pourtant, il fallait qu’elle lui réponde. Non seulement pour qu’elle ait les informations, mais aussi pour s’ouvrir les yeux à elle aussi sur la véracité de ces événements.

« Iroujutsu… Une attaque suffisante pour faire trembler la terre sur des kilomètres. Ce n’était pas prévu… qu’il soit à la frontière… Il savait qu’on y serait… On a tout donné… On a échoué… »

L’échec écrasant lui revenait en pleine face et de manière brutale. Son visage se tourna sur le côté, tandis qu’elle ne pouvait contenir ses larmes, désemparée par ce qu’il s’était passé et par son état lamentable. Aimi voulait savoir où était ses coéquipiers, elle savait que beaucoup d’entre eux étaient blessés et savoir qu’ils allaient bien était vital pour elle. Malheureusement, Harumi ne savait rien et avait raison sur un point : le rubis devait absolument se remettre sur pied pour reprendre en main l’hôpital. La rousse se força un petit sourire face à la petite blague de l’Irou nin.

Sa sauveuse ordonna à une infirmière de s’occuper de sa tête. Celle-ci semblait perdue et complètement déboussolée devant tous ses blessés. Son envie de l’aider et de l’encourager surmontait sa propre confusion et sa douleur qui s’atténuait petit à petit. Elle pouvait reconnaître par ailleurs cette coupe au carré dans les tons lavande.


« Garde ton calme Yuko. Tu l’as déjà fait un bon nombre de fois. Ne te laisse pas submerger par la panique. »

Le timbre de sa voix résonnait grassement, par manque de salive, mais elle s’était fait comprendre. La violette essaya de reprendre contenance et s’occupa de la plaie sur sa tête qui n’était pas profonde, mais suffisamment sérieuse pour provoquer un traumatisme crânien. Aimi grimaça lorsqu’elle en vint aux soins. Pour s’occuper l’esprit, son regard vermeil se posa sur l’aura verdoyante qui soignait sa jambe.
Les minutes défilèrent et Aimi se sentait revenir sur le Yuukan. La douleur était toujours présente mais plus supportable.


« Je commence à sentir les effets de ton soin… Merci Harumi… Une fois que la fracture sera soignée, je pourrai t’aider. Pour le reste de la jambe, ça pourra attendre. Il me faut juste récupérer un peu plus de chakra… »


_________________
une urgence urgente Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

une urgence urgente Empty
Mar 28 Jan 2020 - 10:30
Harumi remarquait les réactions corporelles d’Aimi, qui parlaient bien avantage que tous les mots ou maux réunis. Elle ne pouvait constater qu’une amélioration évidemment. La médecin itinérante aurait pu neutraliser toutes sensations, mais ce n’était pas le but, dans le cas présent, cela aurait pu être plus dommageable qu’autre chose. A la réponse de sa consœur au sujet de la temporalité, ce n’était pas terrible. Cependant, elle ne pouvait pas tout donner pour Aimi, car il allait avoir d’autres patients qui nécessiteraient son aide. Elle ferait ce qu’il faut, et pour le moment, éviter toute douleur serait déjà pas mal, mais Aimi allait nécessiter du repos quoi qu’elle en dise.

Kobane Harumi • « Le Shogun pratique notre art ? L’honneur des samouraïs est vraiment en désuétude dis donc. Cependant, une attaque capable de fendre en deux le sol sur d’immenses longueurs n’a rien d’extraordinaire. Les forces ont été mal dispersées sur le champ de bataille, Il ne faut pas oublier également que l’adversaire à le droit à la réflexion également. L’information est le nerf de la guerre. »

Commenta simplement la femme d’âge mûr qui avait connu nombre de bataille. Le shogun s’était donc retrouvé contre des combattants incapables de lui tenir tête, et la bataille était perdue. Cela arriverait, mais c’était davantage la suite qui allait donner le son de cloche. Peut-être même que l’on allait lui demander de participer maintenant qu’elle était arrivée. Cependant pour l’heure, il fallait qu’elle se préoccupe de ses patients. Harumi ne dit rien lorsqu’elle ne put que constater ce visage, ce sentiment d’échec qu’elle-même avait pu ressentir lors de ses batailles, de ses combats. D’autant plus lorsque l’on est chargé de maintenir en vie ses coéquipiers, on a souvent un sentiment d’échec même en cas de victoire, alors pendant la défaite. Elle eut des flashes de certains moments qu’elle aurait préférée oublier. Elle en soupira avant de finalement reprendre la parole.

Kobane Harumi • « Tu sais Aimi, moi aussi j’ai eu mon lot de bataille. Moi aussi j’ai été sur le front, et je n’ai pu que constater mes échecs à voir des compagnons mourir sans que je ne puisse rien faire. On boira un verre plus tard en leur honneur, mais il faut continuer à se battre pour eux. La roue du destin continue du tourner, et il s’agit de décider sur quelle case elle va finir par s’arrêter. Je t’entrainerais si tu veux, ou tu passeras tes nerfs sur moi si cela te fait plaisir. »

La brunette gardait son calme malgré toute l’agitation qu’il y avait autour d’elle et la médecin itinérante répondait aux différentes questions que l’on venait lui poser pour des conseils ou des décisions. Elle devait être la médecin la plus expérimenté sur place, vu qu’elle était en train de soigner Aimi pour le coup. Elle n’était pas véritablement de l’armée d’Iwa, mais à l’hôpital, elle était maitresse en la demeure. Comme pour penser à autre chose, Harumi commença à chantonner un petit air tout en gardant ses mains au niveau de la jambe, réduisant la fracture, les brûlures. Lorsqu’Aimi serait au mieux, elle devrait aller en voir d’autres, et d’ailleurs, elle allait devoir utiliser une technique de son cru en cas grave. Elle retira ses mains un bref instant pour regarder l’état général en hochant la tête pour elle-même.

Kobane Harumi • « Je comprends que tu veuilles aider, mais je ne sais pas où en est ta réserve de chakra, il ne faut pas exagérer non plus. Si l’on doit venir te redonner du chakra car tu es en danger, tu ne pourras que t’en prendre à toi-même. Hm ? »

Harumi forma un mudra, et rapidement au niveau de son visage, des écritures cabalistiques parcoururent sa peau pour finalement s’accumuler sur son front afin de former un losange violet. Elle soupira légèrement alors qu’elle attrapa un bref moment le lit d’Aimi, tandis qu’elle ressentait un léger étourdissement.

Kobane Harumi • « J’ai beau ne pas avoir d’autorité militaire, en tant que médecin si, et si je dois t’attacher au lit pour ton bien, je le ferais, vu ? »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

une urgence urgente Empty
Mar 3 Mar 2020 - 11:44






La doucereuse n’avait aucune idée de ce qu’était l’honneur d’un samouraï, elle hocha de la tête légèrement pour confirmer ses questions. Celle-ci semblait en connaître sur les champs de bataille et elle n’avait rien à redire sur cette petite leçon. De toute façon, qui était-elle, genin et médecin incapable de protéger les siens, pour dire quoi que ce soit ?

« Tu as l’air d’en savoir beaucoup sur les champs de bataille, t’es si expérimentée que ça ? »

Ce fut un petit sourire amusé qui se dessina sur ses lèvres, avant qu’une grimace de douleur lui vole la vedette. Sa jambe était brisée et lui faisait un mal atroce et combien même les soins de l’Eisei nin itinérante étaient un don du ciel, la rousse allait devoir endurer la souffrance encore un moment. La brune répondit à sa question dans la foulée, confirmant ses pensées intriguées. Elle avait raison, tout le monde avait son lot d’échec et de perte, c’était dur, ça faisait mal, mais il ne fallait pas s’arrêter de vivre. Surtout que de nombreuses vies avaient besoin d’elle et de ses arcanes salvateurs. La rubiconde hocha de la tête et lui envoya un regard plus que reconnaissant. Sa tête recommençait à tourner, tandis qu’une petite mélodie la calmait petit à petit et que l’aura verdoyante réparait la blessure de la genin.

Le kunoichi ne savait pas combien de temps était passé, mais les soins faisaient effet. Elle reprenait une certaine conscience et pouvait écouter Harumi la gronder gentiment. Ses joues se colorèrent légèrement face à cette remontrance tandis qu’elle pointait une mine coupable. Aucun mot ne traversa ses lèvres rosées, entendant bien ce que la Kobane lui confiait. Celle-ci activa une sorte de sceau sur son front qui interpella Aimi, fixant le losange améthyste qui s’était dessiné. Cela semblait lui coûter beaucoup, prise d’un léger étourdissement, avant de lui faire comprendre qu’elle n’avait pas intérêt à bouger. D’abord inquiète, la Chiwa posa une main sur celle de sa consœur, tremblante avant de hausser d’un cil.


« Je reste là, Harumi… Mais tâche de faire en sorte de ne pas t’évanouir à ton tour… On parlera de ce sceau quand j’irai mieux… »

Son inquiétude ne pouvait dissiper sa curiosité légendaire. Le rubis se laissa soigner la tête par l’infirmière qui avait repris confiance et ferma ses yeux, pour se plonger dans les abysses de ses lointaines pensées. Harumi avait à faire et elle ne voulait pas lui faire perdre davantage de temps.





_________________
une urgence urgente Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

une urgence urgente Empty
Ven 6 Mar 2020 - 9:25

Harumi soupira légèrement, presque imperceptible, lors de la question au sujet des champs de bataille. Elle se stoppa un bref instant comme pour réfléchir à comment répondre. C'était aussi une manière de rejeter le flot d'images qui lui revenait en tête à cet instant. Elle finit par sourire légèrement en hochant la tête doucement.

Kobane Harumi • « J'ai eu mon lot de batailles, tu sais, au début de ma carrière de médecin ninja, c'est surtout la médecine de guerre que j'ai expérimenté. À cette époque,je pensais que ce que l'on faisait était bien, que les causes que je choisissais méritaient ce flot de sang. J'ai perdu pas mal de compagnons, mais au final, je me suis aperçu que ce n'était que du vent. Il n'y a pas de guerres justes ou nobles. Seulement des intérêts de certains galvanisés par la propagande. »

Expliqua alors la brunette qui n'avait pas toujours été une simple femme se promenant de terres en terres lorsque l'envie lui prenait. Sentant la main d'Aimi sur la sienne suite à son ultime arcane de soin, elle se stoppa et lui sourit légèrement.

Kobane Harumi • « Ne t'en fais pas, c'est un coup assez lourd, mais vu les blessures de ceux qui arrivent, cela vaut bien un petit sacrifice n'est ce pas ? Si je m'évanouie d'épuisement, je n'aurais juste qu'à le réveiller ensuite. Dans ces conditions, cela me va de sauver des vies, mais la prochaine fois que vous décidez de partir au combat à ce niveau là, laissez moi venir. Du moins si la cause en vaut la peine. Sinon, il suffit d'un duel à mort entre deux champions désignés pour désigner le sort de la bataille. Cela permet d'éviter des morts inutiles. »

Répliqua alors Harumi qui en voyant le résultat de l'affrontement avait un pincement au cœur. Même si ce n'était pas quelque chose à vivre, elle ne supportait guère de rester à l'écart. Aimi semblait être intéressé par le sceau qui trônait maintenant sur son front. Ce n'était pas très étonnant, surtout que quelque part, cela pouvait la concerner.

Kobane Harumi • « Si tu as besoin d'un guide, je pourrais en être un. »

Indiqua à sa manière Harumi sans parler de sensei et d'élève, qui à sa manière, c'était un peu le cas. Aimi semblait être assez avancée en médecine. Elle cherchait un ou une élève depuis longtemps. Elle avait davantage en tête de former quelqu'un depuis le départ, mais elle n'avait pas penser à prendre quelqu'un de déjà opérationnel.

Kobane Harumi • « Je vais réduire ta fracture, dans quelques jours, tu seras sûrement d'attaque, mais sans faire de folies. »

Expliqua la femme médecin alors qu'elle approcha à quelques centimètres de la jambe en question ses mains sans la toucher. Elle s'occupa de soigner la zone touchée afin de remettre tout en place dans la mesure du possible. Elle se doutait qu'Aimi allait tout de même se lever et ce peu importe son état. Alors il était important de faire le nécessaire comme il convenait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Chiwa Aimi
Chiwa AimiEn ligne

une urgence urgente Empty
Dim 8 Mar 2020 - 1:36






La question qu’elle lui posa semblait interpellait l’Eisei nin. Celle-ci semblait avoir beaucoup vécu, elle savait ce qu’elle faisait, ne parlait pas pour dire des choses inutiles et aspirait le savoir. Ne pouvant pas faire grand-chose, la rubiconde écouta sa consœur avec attention. Harumi confirmait avoir eu l’expérience des batailles. La seule qu’elle avait connue et qu’elle avait tenté d’user de ses soins, s’était avéré être un sale échec qui l’avait poussée à redoubler d’efforts. La Kobane avait raison, rien n’était juste, tout était calculé.

Aimi avait beau être blessée et complètement confuse, elle remarquait que la belle brune usait de son chakra en conséquence. Le coup en valait la peine, il fallait soigner les blessés avec le plus d’efficacité et le plus de rapidité. Un sacrifice que chaque Eisei nin connaissait, qui ne devait pas non plus en dépendre de sa vie. La présence de l’itinérante aurait sûrement changé beaucoup de choses lors du combat contre le Taira, personne ne pouvait s’attendre à un effet de surprise pareil et ils avaient été dépassés par sa puissance.


« Ca en valait la peine, tu dis… Mais pour quel prix… » Accusa-t-elle en observant sa jambe brûlée qui reprenait contenance. « Crois-moi, si on s’était attendu à cette situation, la stratégie en aurait été autre. Enfin, comme tu dis, on a besoin de toi en forme, pendant que je me remets, alors ne t’évanoui pas trop… »

Petit sourire qui s’afficha dans le coin de ses lèvres séchées et qui avaient perdu de leur couleur. Etre guidée par la jeune femme serait un honneur. La rousse aurait souhaité lui faire savoir sa reconnaissance, mais l’épuisement était tel que ses précédentes paroles lui avaient pris le peu d’énergie qu’elle avait regagné. Elle grimaça et avala difficilement sa salive. Rien qu’un mouvement de sa part électrisait son corps meurtri et souffrant. Aimi tenta alors de hocher de la tête en guide de réponse, histoire qu’elle voit qu’elle était consciente neurologiquement. La Chiwa regarda le plafond blanc, essayant d’oublier le fait qu’elle remettait ses os en place. Si sur le long terme, elle pourra remarcher, la souffrance était telle qu’elle n’était pas prête de l’oublier. Ses mains serraient les bords de son lit d’hôpital. Trop éprouvée, ressentant chaque parcelle de sa jambe gauche essayer de se ressouder, sa conscience n’était plus qu’un amas de brouillard. Ses paupières se fermèrent doucement, tandis que ses mains blanchies par la crispation se desserrèrent, tombant mollement sur les draps immaculés sur lesquels elle était couchée.

La jeune femme se réveillera sûrement plus tard et grâce à Harumi, une jambe sauvée qui pourra être utilisée dans un futur qui était incertain et troublant. Qu’allait-il advenir de ce qu’il s’était passé à Tetsu, et ses camarades, où étaient-ils ?






_________________
une urgence urgente Aimii
Merci Yenno <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6031-chiwa-aimi-se-presente https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-taketora https://www.ascentofshinobi.com/t6109-chiwa-aimi-carnet-du-rubis-d-iwa https://www.ascentofshinobi.com/u1037
Kobane Harumi
Kobane Harumi

une urgence urgente Empty
Jeu 12 Mar 2020 - 9:05

Kobane Harumi • « Le prix semble toujours élevé lorsque l'on perd la bataille. Le plus important est de ne pas refaire les mêmes erreurs la prochaine fois. L'homme apprend de ses erreurs, le sage de l'homme. »

Joua un peu les philosophes, alors qu'elle avait été davantage l'homme plutôt que le sage, la jeunesse peut-être.

Kobane Harumi • « Promis, je tâcherai de ne pas trop m'évanouir ! Maintenant que vous m'avez engagée à vous de m'utiliser de la bonne façon. »

Afficha elle aussi un sourire amusé alors qu'Aimi malgré sa faiblesse et son épuisement semblait avoir encore de l'humour. Elle glissa discrètement ou non un petit message, même si au final, elle était tout de même payé qu'elle agisse ou non. Elle ne courait pas après l'argent à tout prix et seules quelques boissons alcoolisées suffisaient à son bonheur. Des plaisirs simples en sommes. La médecin ninja voyait bien que sa patiente était au bout de son énergie, et elle avait fait ce qu'il fallait pour son sort. Il lui serait difficile de faire davantage, surtout que d'autres patients avaient besoin de ses mains guérisseuses.

Harumi put constater qu'elle perdait conscience d'épuisement, et c'était tant mieux, elle avait besoin de repos. Elle finit quelques minutes plus tard sur la jambe d'Aimi. Ce n'était pas parfait, mais elle avait forte à faire avec d'autres patients. Ce serait également une très bonne méthode pour la faire réfléchir sur son échec à rester quelques jours au repos plutôt que de se réveiller parfaitement Indemne. Il lui fallait regagner du chakra également de toute manière, et cela ne poussait pas sur les arbres. La brunette fut rapidement appelée vers d'autres infirmières paniquées pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Elle était certaine qu'elle allait tôt ou tard utilisé le sceau de fuinjutsu sur son front pour un patient mortellement blessé. Elle ne pouvait pas non plus s'amuser à faire cela trop souvent, c'était une cartouche unique. Aimi allait être emmener dans une chambre au calme le temps qu'elle reprenne des forces. Sans doute que lorsqu'elle allait reprendre conscience, tout serait fini.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034

une urgence urgente

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: