Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro

Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Dim 22 Déc 2019 - 12:15

La dernière rencontre de Kaguya Sesshū et d’Ikaku Jiro avaient semé la pagaille sur les eaux de l’archipel de Mizu. Alors en pleine traque d’une bande de bandits gagnant leur pain sur l’attaque de vaisseaux marchands alliés à Kiri – voguant ci et là sur le dos d’une baleine invoquée à la taille ravageuse – les deux agents de la Brume avaient joint leurs forces pour mettre un terme aux agissements des deux affins au Suiton (www). Même si l'augure et son camarade épéiste avaient accompli l'objectif de leur mission, il n'en restait pas moins que le navire apprêté par Kiri, appartenant à un capitaine Kazejin, avait subi de lourds dégâts.

Les deux shinobi auraient pu mieux faire, pour sûr ; mais à qui était la faute, dans tout ça ? Leurs ennemis avaient-ils si perfides au point de surprendre les émissaires de Kiri ? Ces émissaires étaient-ils au moins assez forts pour empêcher un tel drame ? La question trotta dans la tête du Prédicateur pendant de nombreux jours, et semaines, jusqu'à ce qu'il se décidât enfin à éprouver cette dernière hypothèse. En connaissance du statut de Sabreur d'Ikaku Jiro, l'enfant de l'os se dirigea un beau matin vers l'illustre Grand Dojo, où il avait consacré nombre de ses journées. Dès qu'il eut atteint les portes du bâtiment, il n'hésita pas un seul instant, et demanda aussitôt à un élève brassant du vent de l'amener devant son collègue de mission. L'ordre du jour était simple : trouver ce qui avait pêché ce jour-là.

_________________

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Dim 22 Déc 2019 - 13:00
Jiro n'était pas ce qu'on pouvait appeler une créature d'habitudes, d'habitude. Il en avait néanmoins quelques unes, comme celle d'aller se prendre une cuite après le service, ou encore de se lever proton minet afin d'exercer son corps à toujours plus d'exercice. Il se rendait pour cela au grand dojo, le repère des sabreurs et autres artistes martiaux qui venaient tester leur compétences et leur technique face à d'autre, ou bien face à eux même.

L'Ikaku ne faisait pas exception. Il avait toujours admiré l’architecture de ce bâtiment, sobre et austère, qui lui rendait à sa petitesse. Ses couloirs fourmillant de vie et ses bruits de métal qui s'entrechoque, cette odeur de sueur et de sang parfois, qui lui donnait un petit air mutin, presque malsain finalement.

Ce matin, il était habillé sobrement. Que du noir, du tissus de mauvaise qualité pour lui -du lin pffff, et l'épée au côté. Il s'entraînait à faire des passes d'armes dans sa salle d'entraînement habituelle quand il sentit une aura, une présence, derrière lui. Il n'était pas sensoriel, mais ses sens "basiques" étaient affûtés comme ceux des animaux.

Il pouvait la sentir. Son envie d'en découdre.

- Bonjour Sesshu-san ! Fit-il en rengainant son épée, et en essayant la sueur qui perlait à son front. Quel bon vent vous amène, mon ami ? Il ne le tutoyait pas encore, mais le considérait déjà comme l'un des amis de son identité à Kirigakure no Sato. C'était bien le seul à supporter la soif de sang du sanguinaire, mais il ne savait pas tout, encore heureux.

Peut être l'avait-il découvert et se faisait-il un devoir personnelle de l’éliminer ici et maintenant ? Rien ne pouvait être sûr, rien n'est vrais, tout est permis. Mais il se dit qu'il avait été consciencieux dans les lettres secrètes qu'il envoyait à son chef de clan. Rien ne pouvait avoir transpiré, et dégouliné sur ses plates bandes. Non, il était conscient qu'il jouait sa vie, aussi il resserra la main qui tenait encore le sabre à sa ceinture.

Paré à toute éventualités.

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Dim 22 Déc 2019 - 13:14
UNE VICTOIRE AMÈRE ft. Ikaku Jiro

L’épéiste était dans sa tanière. En échange d’un ryô symbolique, l’augure remercia l’élève l’ayant conduit jusqu’à son ami, s’octroyant une bulle d’intimité avec ce dernier. Malgré la faible valeur de ce don, l'apprenti troqua sa surprise contre un sourire sincère et, après avoir remercié l'enfant de l'os à son tour, quitta la salle annexe dans laquelle se trouvait le Sabreur.

Bonjour, Jiro.

Le Prédicateur courba l’échine d’une noble révérence – sans la moindre once d’animosité.

L’échéance de notre escapade maritime me taraude. Je persiste à croire que nous aurions pu sauver les meubles, et empêcher cette baleine d’agresser la coque de l’Espadon. Peut-être manquons-nous d’expérience. Que ce soit en solitaire, ou en équipe.

Sesshū lorgna le katana de son confrère, au manche fermement empoigné.

Apprenons à mieux nous connaître.

Il ôta ses plaques de protection métalliques, puis libéra ses bras et ses épaules de sa tenue d’office. Le torse mis à nu, d’innombrables cicatrices se livrèrent à la curiosité d’Ikaku Jiro, qui put voir en ce rituel une arrière-pensée très… fraternelle. Mais ça n'était pas le but de la présence de l'augure au sein du Grand Dojo. Il avait assez des bras de sa muse pour courir après ceux d'un Sabreur. Foulant du pied le tatami, le Chûnin amorça l'affrontement.

Je te laisse frapper en premier.

_________________

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Dim 22 Déc 2019 - 20:31
Il salua d'un coup de tête, et de deux porté à son crâne. Quelque chose entre le conventionnel et le nonchalant, il avait ses manières, ses manies qui faisaient qu'il ne semblait jamais vraiment sérieux. Malgré tout, l'efficacité dont il faisait preuve prouvait toujours l'inverse, comme dans cette fameuse aventure contre deux brigand des mers, manipulateur de Suiton et invocateurs de baleines géantes.

Rien d'insurmontable pour le duo qui avait foncé bille en tête contre l'animal marin, l'avait dézingué tout net et n'en avait laissé que des petits morceaux que mangeraient les poissons. C'était simple,net et précis, mais pas parfait. Apparemment le soldat d'os avait quelque chose sur le cœur, il en avait gros sur la patate. Apparemment ils n'avaient pas parfaitement réussit leur mission car ils n'avaient empêché l'espadon d'être endommagé.

- Je pense que nous pouvons toujours faire mieux, n'est-ce pas... En tout cas j'imagine... Il regarda ses mains bandés, et regarda l'augure se mettre torse nue pour exploiter son plein potentiel. Les choses sérieuses commençaient alors, dès le début ? Que devait-il faire, répondre à cet acte par des actions expéditives ou prendre tout son temps.

Face à un adversaire de sa trempe, Saji aurait dit qu'il fallait tester le terrain, le reconnaître, puis établir un plan d'action efficace. Il avait un avantage, c'était que le prêtre d'ivoire ne connaissait qu'une petite palette de ses techniques, tandis que Jiro connaissait un peu mieux les capacités de Sesshu. Et leur limite.

- Je vais pas me faire prier, Sesshu-san ... C'est votre choix après tout ...

Aussi fit-il simplement chauffé le Ji de son sabre, et s'élança-t-il à petit pas vers son adversaire, armant un coup porté au visage.

Spoiler:

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Dim 22 Déc 2019 - 21:37
UNE VICTOIRE AMÈRE ft. Ikaku Jiro

Après un bref aval du duel amical, Ikaku Jiro se servit de son mystérieux sabre pour asséner un coup direct sur l’augure à portée. Toutefois, la frappe de l’épéiste avait tout l’air d’un échauffement. Une fente en plein visage – comme pour tester les réflexes de son adversaire prêt à l’action. Hésitait-il à employer les grands moyens ?

En guise de défense, le Prédicateur leva sa main vers la trajectoire de la lame, endiguant son courroux avant l’accumulation d’une dangereuse inertie. Sa paume gauche fut tranchée jusqu’à l’os – mais celui-ci ne broncha pas pour autant. Pas la moindre fissure. Pas le moindre impact. Un squelette aussi dur que le visage fermé de son propriétaire.

Très vite, le don spécial du sabre d’Ikaku Jiro fut mis à l’œuvre. Une vive sensation de chaleur envahit la plaie ouverte du Kaguya, induite par une lame rougissante.

Intéressant.

La douleur alimenta la curiosité martiale du maître du Shikotsumyaku. Formé au combat depuis sa tendre enfance, il s’agissait là d’un art qu’il avait appris à adorer, comme abhorrer.

La poigne de Sesshū se referma soudain sur le Ji de son adversaire. Sa paume atteignait déjà un seuil inconfortable de chaleur, mais il estimait que son partenaire avait davantage à proposer. Profitant de cette proximité presque intimiste, l'enfant de l'os expulsa alors une côté de son torse vers celui de son adversaire, et ce sans le moindre signe incantatoire.


Santé : « paume gauche tranchée jusqu'à l'os »
Chakra : 1C 1B

Résumé :
1. Sesshū arrête le coup avec sa main gauche, qui se voit tranchée jusqu'à l'os.
2. Il saisit la lame et verrouille la position de ses os pour renforcer sa poigne.
3. Il projette dès lors une côte perforante vers le torse de Jiro.

Techniques :


_________________

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Dim 22 Déc 2019 - 23:46
Cette détermination froide et sincère, cette volonté de fer et cette poigne de titan : Il faut dire que Sesshu forçait le respect du ninja forban de Kirigakure no Sato. Il opposait à toute la soif de sang de Jiro, une froideur obscure encore plus terrifiante encore. En croisant son regard, alors que sa lame restait empêtrée dans une étreinte d'acier, il y lut une force plus flamboyante que la sienne, et même s'il ne connaissait pas vraiment la peur, il eut un frisson.

Un frisson d'excitation. C'était ce sentiment qu'il allait sûrement en baver, sang et eau par hectolitres. et rien n'était plus apaisant que l'effort violent et intense que vous procurait le combat singulier. C'était comme si chaque coup modifiait la structure même de sa chimie, dans une sorte d'alchimie avancée du corps humain. C'était magique, et il ne cherchait pas à comprendre particulièrement les faits scientifique en jeu dans cet accomplissement.

Il sentit plus le danger qu'il ne le vit, à peine eut-il le temps de se défendre avec le pommeau de son épée restée bloquée dans le bras de son adversaire. Il ne fit que dévier la côte osseuse de son compatriote, qui lui érafla la cage thoracique et le fit saigner. Un partout. Mais cela n'allait pas durer, car en faisant ce petit tour, il avait provoqué une suite d’événements particulièrement agressive de la part de Jiro. Le genin fit chauffer sa lame aussi faire que peu, la rendant d'une blancheur hivernal, pareil à de la neige en fusion, parfaitement. C'était un blanc qui tirait vers le jaune d'or et on ne semblait pas discerner de foyer au feu qui brûlait dans les yeux de son propriétaire, qui reflétait l'aura de Kyameru.

Rester au contact de l'arme du désert, n'était pas forcément la meilleur des idées. Le "Chameau" (Litt. Kyameru) était particulièrement redoutable en combat rapproché et tout le soucis de Jiro était d'être assez proche de son adversaire pour être efficace. Il travaillait sur une nouvelle technique pour palier à ce défaut. Il lâcha l'arme du côté dextre, composant un simple mudra, tandis que l'arme semblait se gorger de chaleur et exploser en température.

Aussîtot, se forma une aura autours de l'épée, une aura qui ne semblait vouloir dire qu'une seule chose : DANGER.

Spoiler:

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Lun 23 Déc 2019 - 1:46
UNE VICTOIRE AMÈRE ft. Ikaku Jiro

Les réflexes du Sabreur impressionnèrent le Kaguya. Un tel projectile, propulsé à une si grande vélocité, dans une situation aussi intimiste, ne connaissait que trop peu d’adversaires capables de le contrer. Et pourtant, Ikaku Jiro était l’un d’eux. Un shinobi ayant parfait son art martial. Un adversaire digne de l’enfant de l’os – qui s’impatientait déjà de la suite.

En échange de cette incroyable prestation, les représailles allaient bientôt retomber sur le crâne du Prédicateur. Lâchant le manche de son arme d’une main – risquant le fait que son opposant blafard ne revendiquât celle-ci d’un simple tour de force – l’épéiste composa un unique signe incantatoire. Une vive aura de chaleur revêtit le tranchant de きゃめる Kyameru, envahissant les alentours d’une hausse de température conséquente. Tandis que le métal de la relique commençait à blanchir, la peau de la main gauche du Kaguya, elle, au contact direct de la source d'énergie, se cloquait pour devenir progressivement lambeaux.

L’urgence survint dans le cœur de l'augure. Ainsi, il n’avait plus d’autres choix que de hérisser son corps entier d’innombrables excroissances osseuses pour résister à cette puissante technique, les différentes parties invoquées composant rapidement une armure externe totale. Sans jamais relâcher l'arme de son adversaire mais, au contraire, confortant sa prise d'une poigne plus solide, et volumineuse. Il ne pouvait abandonner un tel atout après avoir assisté à une telle maîtrise de la part d'Ikaku Jiro. Le moindre pas en arrière dans son entreprise annihilerait à coup sûr ses chances de victoire.

Tandis que l'épaisse couche osseuse recouvrant le corps entier du Kaguya accusait les salves de chaleur de la mystique Kyameru, l'enfant de l'os abrité derrière ouvrit sa paume droite, allongea ses phalanges distales, les rendit tranchantes, et vint de servir de cette dague improvisée pour trancher les tendons directeurs de l'épéiste. De toute façon, ils allaient tous deux avoir besoin d'un séjour à l'Hôpital Kaguya – autant y aller fort.

Tu ferais mieux de lâcher ce sabre !


Santé : « paume gauche tranchée jusqu'à l'os » ; « la peau de la main gauche [...] se cloquait pour devenir progressivement lambeaux »
Chakra : 1D 2C 2B

Résumé :
1. Sesshū fait apparaître une armure osseuse intégrale pour se protéger de la chaleur.
2. Il maintient la prise sur la lame de Jiro, confortée par sa nouvelle protection.
3. Il rend ses phalanges distales tranchantes pour sectionner le poignet de Jiro.

Techniques :


P.S. :

_________________

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Lun 23 Déc 2019 - 2:14
Ainsi c'était ce qu'on appelait la "supériorité" génétique ? Contre cet art génétique majeur, il n'avait qu'une simple arme dotée de pouvoir à y opposer. Cela et son art martial qu'il avait affûté chaque jour faisant depuis le tout début de son adolescence. Six années ou il avait vécut l'enfer, et où il en était sortis vainqueur, avec Kyameru comme récompense pour ses efforts. Ce qu'il avait, il ne le devait pas à une prédispositions particulière de naissance, non, c'était purement et simple du travail, et cela pouvait n'être rien pour vous, mais pour lui ça voulait dire beaucoup. Il y'avait une différence, c'était que pour ne faire qu'un avec sa capacité, Jiro avait dût se battre et naviguer dans des eaux troubles. Pas simplement, naître.

C'était plus difficile, mais on y gagnait un autre type de force.

Sa précision, il l'avait travaillé seul pendant des heures et des heures, et il pouvait trancher des projectiles lancés à grande vitesse depuis quelques années déjà. Par contre, ce que faisait le chunin, il n'aurait jamais pu l'imaginer. Réussir à encaisser le choc, tout en ne lâchant pas sa prise, c'était un redoutable tour de force. Depuis, de son autre mains, il obligea Jiro à prendre une décision fastidieuse.

Abandonner Kyameru entre ses mains. Mais ce n'était pas à proprement parler une bonne idée que de s'approprier l'arme d'un autre, surtout d'un petit gars aussi astucieux que Jiro, qui échappa au coup en se reculant vivement et composant les mudrâs nécessaire à l'incantation d'une nouvelle technique. Il l'avait utilisé contre Saji, et elle s'était avérée plutôt efficace.

L'aura qui entourait encore Kyameru crépita d'un seul coup, annonçant un festival de couleur et de chaleur. Une explosion se produit, aveuglante par sa chaleur même. Il cligna des yeux et perdit de vue son adversaire.Du sang coula sur ses doigts, et il eut la mauvaise surprise de voir son bras dans un redoutable état. Il n'avait pu esquiver que de justesse, le croyait-il néanmoins. Seulement il avait réussit à le toucher quand même, et à trancher une bonne partie de son avant bras. Il ne savait pas si c'était vraiment utilisable en l'état, mais ce n'était sûrement pas lui le plus à plaindre.

On verrait bien ce que ferait son compatriote face à un coup pareil. Ce n'était que de bonne guerre, car il n'aurait pas hésité à lui trancher ce qui lui servait le plus dans la vie. Néanmoins il restait magnanime, et n'avait pas utilisé le plein potentiel de sa lame, ainsi, il n'attentait pas à sa vie directement.

Mais faire lâcher son sabre à un sabreur, c'était pas une bonne idée apparemment.

Spoiler:

ps:




_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Lun 23 Déc 2019 - 7:29
UNE VICTOIRE AMÈRE ft. Ikaku Jiro

Acculé contre le mur, le Sabreur avait fait un choix : se séparer de son arme pour survivre. Face à ce sacrifice, Sesshū ne put que respecter la volonté de son adversaire de circonstance, qui n’hésitait pas à abandonner son principal atout pour glaner quelques secondes de répit. Hélas, cette victoire n’était que trop brève – une chose que l’augure allait bientôt regretter. Le bond en arrière d’Ikaku Jiro était un indice crucial sur la nature de sa prochaine attaque. Alors, lorsque l’épéiste commença à joindre ses mots pour composer un unique signe incantatoire, l’enfant de l’os insuffla tout autant de chakra dans son corps pour essayer de pallier son erreur.

Et heureusement qu’il avait paniqué ; et qu’il avait dressé cette nouvelle armure à une vitesse tout aussi élevée que la première. Car, sans protection, l’attaque dantesque du Genin sous-estimé aurait annihilé à coup sûr le bras qui pendait dorénavant inerte près de son corps.

Les épaisses plaques osseuses de Sesshū recouvraient son épiderme entier, sauf à un seul endroit-clé : son bras meurtri. Lui était recouvert de cloques, de peau déchirée, agressée, rougie, rongée, où toute molécule d’eau avait été prise en otage à défaut de circuler librement dans les tissus de l’augure. L’« explosion » de chaleur avait été telle que le Kaguya avait été contraint d’abandonner Kyameru loin derrière lui, mais aussi loin de son propriétaire originel, encaissant une partie des dégâts tandis que son armure majestueuse se dressait.

Le maître du Shikotsumyaku se força à rapprocher son bras meurtri près de son corps ; et figea la position de ses os pour ne pas être entravé par ce membre mort ballotant.

Tu aurais pu protéger l’Espadon. La baleine aurait disparu au moindre contact de cette technique. Et pourtant, tu as préféré taire ton atout. Pourquoi ?

L’enfant de l’os demeura au centre de l’arène improvisé, assurément blessé, mais tout aussi convaincu de la nécessité de ce combat. Dans le sang et la sueur se récoltaient les plus pures vérités ; et Ikaku Jiro avait certainement, comme tout être conscient, son lot de fardeaux à assumer. Derrière son masque effroyable, Sesshū garda un visage sobre. Au moins faux pas de son camarade désarmé, il allait lui faire regretter l'usage de cette technique fratricide. Un œil, pour un œil. Une dent, pour une dent. Un bras, pour un bras.


Santé : « paume gauche tranchée jusqu'à l'os » ; « la peau de la main gauche [...] se cloquait pour devenir progressivement lambeaux » ; « lui (ndlr : le bras) était recouvert de cloques, de peau déchirée, agressée, rougie, rongée, où toute molécule d’eau avait été prise en otage à défaut de circuler librement dans les tissus de l’augure »
Chakra : 1D 3C 2B 1A

Résumé :
1. Sesshū balance l'arme derrière lui, tout en revêtant une armure encore plus épaisse.
2. L'attaque annihile pourtant son bras, encaissée à moitié par la nouvelle protection.
3. L'augure solidifie les os et jointures de son bras mort pour qu'il reste collé à son corps.
4. L'homme attend alors au centre de l'arène, prêt à agir contre son ennemi désarmé.

Techniques :



P.S. :

_________________

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Lun 23 Déc 2019 - 12:48
Il ne fallait pas être un idiot borné si l'on voulait survivre dans le Yuukan. Il fallait savoir s'adapter pour être le dernier debout au centre de l'arène, surtout contre un type comme Sesshu. Il était redoutablement efficace, et surtout très déterminé. C'était cette volonté sans faille, qui forçait le respect. C'était cette façon d'encaisser des dégâts sans en avoir l'air, qui donnait des sueurs froides à notre jeune genin ... Car peu importait la puissance de ses attaques, l'Augure finissait toujours pas rester debout, sans la moindre faille apparente.

Quoi que, cette fois, il avait bien faillit l'avoir. Cet instinct de survie était le bon, il avait permit au chunin de résister à l'explosion de chaleur et de vapeur qui s'était dégagé dans l'atmosphère. Bardé d'os, semblant plus être un monstre humanoïde qu'à un ninja de Kiri, Sesshu parlait d'une voix étrange, comme possédé par la douleur et les regrets.

Il ne pouvait pas laisser un type de son envergurer dans le flous face à ses intentions.

- Malgré toute la force de mon sabre, je crois malheureusement que la chaleur et l'eau ne font pas bon ménage. Au mieux je me serais fatigué sans aucun résultat ... Je ne suis pas encore assez puissant pour vaincre la puissance aqueuse de nos mers. Malheureusement ...

Il haussa les épaules, oui, il aurait pû essayé. Mais alors il aurait prit le risque de vider sa réserve de chakra pour un coup d'épée dans l'eau -littéralement ? A l'époque, cette technique n'était pas maîtrisé comme aujourd'hui, et il avait eu peur de blesser son camarade dans l'action. Enfaîte c'était tout un réseau de questions, tout une myriades de réponses, qui l'avaient poussé dans ses derniers retranchements moraux. Parce qu'il aurait pû en faire beaucoup plus, mais qu'il rechignait à blesser d'autre forbans.

Ils essayaient simplement de survivre. Tout comme lui. Il bougea avec difficulté son bras droit, le mettant à hauteur du gauche pour composer une suite de mudras particulièrement intense. Le moindre mouvement lui arrachait une douleur qu'il cachait durement, par fierté, et parce que durant un combat il fallait rester le plus impassible possible -même s'il n'y arrivait pas forcément.

- DOTON : JISHINHA ! Cria-t-il en posant une main au sol.

La technique était affûtée, mais s'il ne l'utilisait pas à son plein potentiel, cela devrait aller pour son camarade qui semblait plein de ressources. Ainsi il n'allait pas jusqu'au bout de sa technique, mais l'épicentre était bel et bien Sesshu-san.

Spoiler:

ps2:


_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Lun 23 Déc 2019 - 20:17
UNE VICTOIRE AMÈRE ft. Ikaku Jiro

Le plan de l’enfant de l’os avait plus ou moins… porté ses fruits. Le Sabreur avait perdu l’usage de sa lame. Cependant, le désarmé n’abandonna pas le combat pour autant, et puisa dans ses arcanes de shinobi pour essayer de reprendre le rythme du combat. Un revirement de situation que l’augure applaudissait déjà intérieurement. Une nouvelle preuve de la polyvalence de ce Genin prometteur ayant pu faire davantage pour sauver l’Espadon. Joignant ses deux mains malgré la lenteur flagrante de son bras droit lacéré, Ikaku Jiro composa une rapide succession de signes incantatoires avant de poser une main sur le sol.

Du Doton, devina l'ancien manipulateur de la roche.

Le corps prêt à l’action, Sesshū déploya une quantité modéré de chakra dans ses jambes au travers de son squelette, et ce afin de faire croître ses deux tibias depuis la plante de ses pieds. Tandis que le sol se déformait sous le Kaguya, détruisant une partie du Grand Dojo des Sabreurs – certes à un endroit très ciblé – des semblants d’échasses permirent à la l’abomination humaine de quitter l’arène et esquiver l’assaut. Mais ça n’était pas terminé. Les excroissances osseuses se brisant contre le cataclysme de l’affin tellurique, le Prédicateur prolongea son échine depuis son coccyx pour s’accrocher à la charpente de la salle d’entraînement, et éviter de retomber dans les piques dangereusement acérés.

N'as-tu aucun instinct de survie ? Nobuatsu Saji va te tuer. Amer son Dojo revient à signer ton arrêt de mort, s'amusa l'enfant de l'os derrière son masque.

Pendu au plafond telle une araignée à la queue de scorpion, Sesshū toisa son adversaire de haut. L'arsenal du Sabreur regorgeait de surprises. Entre arme légendaire surpuissante et maîtrise conséquente du Doton, il était un ennemi à ne pas prendre à la légère. Et un allié légitime pour Kiri la Grande. Pourtant, il gaspillait son talent à ne jamais aller jusqu'au bout des choses. Une aberration, pour le Kaguya qu'était son adversaire de la journée.

Pourquoi insuffles-tu plus d'énergie à essayer de me vaincre qu'à protéger le vaisseau de notre escorte ? Il ne faut pas choisir tes combats, Ikaku Jiro. Le but existentiel d'un maître du Shikotsumyaku est de se surpasser au quotidien. Adopte notre philosophie.

Ayant gagné la hauteur, Sesshū pouvait retomber sur sa proie à tout moment. Mais allait-elle faire l'erreur d'essayer de remettre la main sur Kyameru ?


Santé : « paume gauche tranchée jusqu'à l'os » ; « la peau de la main gauche [...] se cloquait pour devenir progressivement lambeaux » ; « [son bras] était recouvert de cloques, de peau déchirée, agressée, rougie, rongée, où toute molécule d’eau avait été prise en otage à défaut de circuler librement dans les tissus de l’augure » ; + Armure intégrale (rang A) sans aucune protection au bras gauche

Chakra : 2D 3C 3B 1A

Résumé :
1. Il allonge ses tibias pour en faire des échasses et esquiver l'assaut sous ses pieds.
2. Il déploie ensuite son rachis depuis son coccyx pour s'accrocher à la charpente.

Techniques :


_________________

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Mar 24 Déc 2019 - 18:54
Le cataclysme s'était déclenché sur l'augure qui résista malgré tout à la dévastation de roche. Il s'assura la victoire sur le mini seïsme qu'avait déclenché Jiro dans la salle -une des plus vaste du dojo, en usant d'une technique inhabituelle, en tout les cas le jeune homme n'avait jamais vu l'art des os à ce stade de maîtrise, et il eut pendant quelques secondes des sueurs froides. Franchement, s'échapper d'une technique de cette ampleur avec autant de style, cela lui donnait envie de décrocher la lune et de lui montrer qu'il en avait encore dans le ventre.

- Mon maître connait mes manies et facéties sur le bout des doigts, lâcha-t-il avec entrain, pointant son nez en direction du trou qu'il avait causé dans la pierre Et je pense qu'il me pardonnera, si je lui présente les choses correctement ... Termina-t-il en souriant à part lui, usant de son bras mutilés pour composer les simples mudras de cette simple technique :

- DOTON : TSUCHI NO TSUBA !

Un boule de terre sortit de sa bouche pour s'envoler en direction du Kaguya, et pendant que ce dernier n'était occupé avec ce projectile pour le moins audacieux -qui était-il pour se permettre de perturber les acrobaties de maître Sesshu ? il fonça en direction du petit précipice en usant d'une dose de chakra conséquente afin de voler par dessus le décombres, littéralement. Il se rattrapa sur le bord du trou grâce à ses gétas plombées, le fruit de son entrainement lui permettant d'aisément se déplacer à la verticale, il courut en direction de l'épée, qui brillait dans les décombres.

- Toi, tu es à moi.

Siffla-t-il entre ses dents de nacre. Il prit appuis sur le mur pour se précipiter vers l'épée légendaire. Être si longuement séparé de son bien le plus précieux, de l'objet qu'il chérissait le plus sur cette maudite île de Mizu, cela ne lui ressemblait pas. Il avait besoin de sentir le pommeau dans sa main, la chaleur sur sa peau, se contact presque sensuel qui lui donnait une chose essentielle dans ce monde : Le pouvoir.

C'était bien la seule chose qui comptait dans le Yuukan, savoir qui était le plus fort, le plus rapide, le plus astucieux ; On ne vivait que pour s’améliorer en se confrontant à plus fort, plus rapide, plus astucieux. Et dans cette course effrénée, il avait trouvé un adversaire de taille.

Spoiler:

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Mer 25 Déc 2019 - 5:05
UNE VICTOIRE AMÈRE ft. Ikaku Jiro

Là ! Enfin, il s’amusait ! Prenait part à un affrontement qui le faisait frissonner ! Ikaku Jiro était compétent – ça n’était plus à prouver. Le potentiel de son arme effrayait l’instinct de survie de l’augure, qui n'avait pourtant de cœur que pour le combat. Toute une vie de duels amicaux, et d’escarmouches menant à la mort, conduisaient enfin à cette rencontre trépidante.

Le moindre faux pas pouvait coûter cher. La moindre garde levée pouvait induire de sérieux dégâts. L'augure pouvait profiter de chaque opportunité pour porter un coup à son adversaire, certes, mais est-ce que le risque d'abattre un allié aussi précieux en valait la chandelle ? Définitivement, non. Ce guerrier avait un grand avenir devant lui.

Pendu à la charpente du dojo, Sesshū arracha ses jours d’un immense sourire. Le projectile Doton de son adversaire s’était brisé sur son armure intégrale sans faire mouche, mais l’intention était louable. Cela lui avait accordé la précieuse seconde nécessaire pour prendre appui sur le sol, et bondir par-dessus le précipice qu’il avait invoqué pour rejoindre Kyameru.

Ainsi, le Sabreur récupéra son Sabre.

Ce sera ma dernière attaque, Ikaku Jiro. Survis, et tu seras victorieux. Ploie le genou, et je ne t'en tiendrais pas rigueur, mais te conduirais aux docteurs de la cité.

Sa valeur avait été prouvée. L'augure n'aurait jamais dû remettre en question la compétence de son compagnon d'armes. « Jiro aurait pu faire ci... » Il y avait déjà bien assez de maux là-dehors pour s'amuser à en rajouter sous prétexte de perfectionnisme. « Jiro aurait pu faire ça... » Certes. Dans toute entreprise se trouve une part d'amélioration. Le 100% n'est qu'une muse intangible. Mais, dans les faits, les bandits qui sillonnaient l'archipel avaient été appréhendés. Et le capitaine Kazejin ayant accompagné les deux agents de la Brume n'était pas mort, mais récompensé à la juste hauteur de la destruction de ses biens.

J'arrive.

Le Prédicateur posa ses pieds sur le plafond, le corps à l'envers. Il y insuffla une brusque quantité de chakra ; et fusa très vite de son socle pour rejoindre l'épéiste en contrebas. Alors en pleine charge, l'enfant de l'os libéra les valves de son kekkei genkai, et dévoila ce qu'il avait déjà dévoilé contre la baleine invoquée, plus tôt. Sa plus terrible attaque – celle qui, en l'état, allait décider de l'issue de ce duel d'ampleur.

Une chose était sûre : le Grand Dojo des Sabreurs allait s'en souvenir longtemps.


Santé : « paume gauche tranchée jusqu'à l'os » ; « la peau de la main gauche [...] se cloquait pour devenir progressivement lambeaux » ; « [son bras] était recouvert de cloques, de peau déchirée, agressée, rougie, rongée, où toute molécule d’eau avait été prise en otage à défaut de circuler librement dans les tissus de l’augure » ; + Armure intégrale (rang A) sans aucune protection au bras gauche & abîmé au torse

Chakra : 2D 4C 3B 2A

Résumé :
1. Il prend appui sur la charpente et fonce très vite sur Jiro.
2. Il utilise sa plus terrible attaque (Hatsugasuru) pour décider de l'issue du combat.

Techniques :


_________________

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Mer 25 Déc 2019 - 18:01
il y'avait une chose de sûr, c'était que Jiro aussi s'en souviendrait de ce combat. Il n'y avait pas plus retors qu'un Kaguya pour partenaire d'entraînement, parce qu'ils prenaient désespérément tout au sérieux, et qu'il avait un sens de l'honneur plus poussé que le commun des mortels. Cependant, force était d'admettre que cela faisait avancer le jeune homme sur ses réflexions martiales, et sur ce qu'il devait améliorer de ses forces, et de ses faiblesses également. S'il y'avait une chose de sûr, c'était qu'il devait ne plus jamais se faire chiper Kyameru comme c'était arrivé durant cet entraînement. Faible sans elle ? Pas vraiment, mais moins dangereux, et cela ne lui plaisait pas du tout.

Perdre tout tranchant, tout potentiel d'attaquant, c'était une cruelle destinée pour un être aussi belliqueux. Il savait que tout se jouait sur les petits détails et il réfléchissait déjà à un moyen de combler ses lacunes, via de nouveaux Kata et de nouvelles techniques. Pour l'instant néanmoins, il devait se concentrer sur le présent : Une grosse attaque en préparation ? S'il n'avait pas profiter du désarmement de Jiro, c'était forcément qu'il allait faire dans le sale non ? En tout les cas, c'était la logique qu'avait choisit de suivre le jeune Genin.

Ainsi, quand une voix s'éleva d'au dessus de lui, la mise en garde claquant contre sa volonté d'en découdre, il se décida à prendre au sérieux la menace. Il forma les mudras nécessaire à une technique défensive d'assez haut niveau, qu'il avait mit au point après une attaque particulièrement rude d'un de ses professeurs, qui maniait alors sa propre lame.

- DOTON : KAKURI marmona-t-il entre ses dents, tandis que de la terre s'échappait soudainement de sa bouche, et l'enveloppant dans une sphère de terre particulièrement solide. Pourtant, après quelques millième de seconde, des chocs se firent entendre dans la gangue doton. Puis des trous se formèrent, et des os commencèrent à pointer à travers la protection de Jiro.

Finalement, il relâcha la technique et regarda avec admiration son compatriote. Rapidité, endurance à la douleur et à la fatigue, il était un guerrier complet. Il n'y avait pas beaucoup de défaut dans sa façon d'entrevoir le combat. En tout les cas, pour un homme comme Jiro qui aimait se la donner au corps à corps sans discutions ni état d'âme.

L'entraînement était finis, ne restait plus que de faire l'état des lieux. De la dernière attaque quelques éraflures sur les jambes et les bras saignaient encore. Le deux autres blessures avaient coagulait, rien de bien grave du coup.

Il fallait voir la gueule de l'autre type surtout. Prenant appuis sur son sabre, il tendit le bras vers son homologue dans un signe de paix et de respect surtout.

- Félicitation Sesshu-san, je vous remercie de ce combat particulièrement intéressant, et remarquable que vous m'avez fais vivre ... Il fit un petit sourire espiègle, de côté ... Je vous accompagne à l'hopital ? Fit-il en désignant son bras qui méritait d'être recousu.

Spoiler:

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 21:02
UNE VICTOIRE AMÈRE ft. Ikaku Jiro

La protection tellurique du Sabreur avait suffi à encaisser une partie des dégâts de la technique de son adversaire. Et cela constituait un haut-fait qu’il fallait souligner. Peu de shinobi pouvaient se vanter d’être assez rapide pour lever une défense aussi robuste, en aussi peu de temps – même si le Prédicateur avait prévenu Ikaku Jiro de ce qui allait arriver.

Un marché était un marché. Ainsi, le Genin remporta ce duel amical improvisé.

L'exosquelette de l'enfant de l'os commença doucement à se rompre, son corps absorbant les excroissances comme si elles n'avaient été qu'illusions. En réalité, son organisme récupérait une partie des nutriments et du chakra impliqués dans la création de son armure, à l'instar d'un banquet copieux destiné à nourrir l'estomac d'un guerrier. Une effroyable autophagie ne jurant pas le moins du monde avec l'arsenal du maître du Shikotsumyaku.

Je te rends le compliment, Ikaku Jiro. Félicitations.

L'augure tint son bras mort de sa main valide pour pallier la douleur, l'adrénaline retombant peu à peu. Il allait lui falloir se dépêcher d'aller à l'Hôpital Kaguya pour réparer sa chair.

Essaie de donner du temps à mes paroles. Il n'y a qu'un pas entre ton niveau actuel, et la perfection atteignable. Tu pourrais briller de mille feux si tu en avais quelque chose à faire.

Encore une fois, le dogme des Kaguya revenait sur le tapis : toujours se surpasser.

Panse tes blessures, et remets-toi sur pieds. Nous combattrons le mois prochain.

Cela n'était pas une proposition – mais une tradition entre amis qu'on ne pouvait refuser à un enfant de l'os. Ne restait plus qu'à voir jusqu'où allait perdurer cette série de duels.

FIN DU RP

_________________

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969

Une victoire amère | Ft. Ikaku Jiro

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'initiation [PV Ikaku Jiro]
» L'initiation pt. 2 [PV Ikaku Jiro]
» L'esprit de Kyameru [PV Ikaku Jiro]
» Chasse à la baleine | Ft. Ikaku Jiro
» Les coupe-gorges de Kiri [Ikaku Jiro]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: