Soutenez le forum !
1234
Partagez

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA)

Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Dim 22 Déc 2019 - 22:39
Un petit village sans nom, dont l’économie tournait autour de la coupe de bois et de ses énormes moulins à eau qui étaient déclenché par la rivière avoisinante, était établi confortablement devant les yeux plein d’étincelles de Minoru. Ses poings se fermaient et se rouvraient sans arrêt par anticipation, pour la simple raison que son voyage dans cette région d’Hi No Kuni constituait sa première mission! Son excitation était palpable, puisque Tsuki, son énorme panda, était clairement énervé aussi, mâchouillant son morceau habituel de bambou encore plus rapidement et férocement qu’à son habitude. Bien qu’il l’entendait clairement, le jeune Hokazuka ne s’en souciait point, sachant que son fidèle compagnon mettrait son énergie à la bonne place le moment venu. Ils avaient voyagés toute la journée depuis la capitale de l’Empire du Feu, s’étant fait donner un rendez-vous sur place avec un autre soldat du Teikoku avec qui ils allaient devoir coopérer pour la mission.

Apparemment, la rivière de Shizukana à proximité du village aurait commencé à contenir des paillettes d’or et de nombreux individus a la recherche de richesse avaient donc convergé vers la région. Le problème? Les bandits avaient suivi ces prospecteurs à la recherche d’argent facile et de proie inoffensive. La mission était donc de sécuriser les lieux, les organiser sécuritairement, se débarrasser des hors la loi et de protéger les citoyens pêchant pour de l’or. Une simple mission pour s’occuper de bandits communs sans grande importance, mais qui chauffait le sang de Minoru par la possibilité de faire ses preuves et d’utiliser les techniques développés dans la grande forêt d’Hayashi. Tendant la main vers son panda, il lui gratta vigoureusement les oreilles, réveillant un peu Tsuki de sa torpeur de bambou, et il avança vers les limites du village, ayant pris une pause dans la forêt avoisinante pour admirer le paysage.

Le village devait posséder une cinquantaine de petits bâtiments, allant de maisons de tailles moyennes aux commerces comme des petites boutiques et une auberge pour accueillir les voyageurs. Étant en plein milieu d’une belle journée, le village était presque vide, les habitants travaillant dans leurs commerces et dans les champs, les rares individus présents transportant du matériel d’un bâtiment a l’autre et ne prêtant pas beaucoup d’attention an Hokazuka, bien que son panda attirait absolument tous les regards de ceux autour. Il s’était fait donner rendez-vous par la centrale de mission a l’auberge locale, ou son associé pour la mission était supposé l’y rejoindre pour qu’ils discutent du plan et des détails avant de se lancer vers la rivière pour gérer la situation. C’est donc a cet endroit, dont l’emplacement était aisément trouvable de par la faible quantité de bâtiment de cette taille dans le village, que Tsuki et Minoru se rendirent.

Le bâtiment possédait un rez-de-chaussée et deux étages et était assez large pour contenir quelques grandes salles et chambres. Le jeune Hokazuka glissa la porte d’entrée et pénétra les lieux de la salle principale, qui servait de salle à manger, avec de nombreuses tables basses et coussins pour s’y installer. Sans attendre, il s’installa a une d’entre elle, Tsuki se couchant derrière lui au désarroi des membres du personnel et des autres clients. De sa table, il avait une vision claire de l’entrée, ce qui lui plaisait puisqu’il avait un peu entendu parler des capacités de son compagnon de mission et il était très intéressé de travailler avec ce dernier dès qu’il arriverait sur les lieux. Car son associé était un lointain cousin, un membre du clan Inuzuka dans lequel Minoru était né avant de devoir s’exiler dans les forêts d’Hayashi pour survivre avec la partie de son clan ayant souffert du massacre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Dim 12 Jan 2020 - 22:53
Eté 203 – S'en mettre plein les poches !

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) 100484

Leur destination était éloignée, Sakka avait la flemme de faire tout ce chemin à pieds. Au grand damne de son compagnon, c'est à dos de ce dernier qu'elle rejoignit le fameux village. Au bout d'une longue journée, du moins pour Shiroi, sa monture, le village était enfin en vue. Durant leur périple, Sakka put profiter des riches paysages qu'offre Hi en ces temps estivaux. Ils parcoururent de vastes plaines herbacées accablées par les rayons du soleil, et d'infinies forêts aux arbres feuillus offrant une ombre rafraîchissante.

Mais contrairement à leurs ballades habituelles, ils n'étaient pas là pour rêvasser. Un mal mineure rongé ces terres. Les richesses naturelles qu'offrait la rivière local Shizukana, attiraient bien des convoitises. D'honnêtes hommes tentaient de gagner honorablement leur vie, assurant l'eau et le pain à leurs pauvres familles. De leurs mains travailleuses, ils fouillaient le lit de la rivière à la recherche d'or, de paillettes plus précisément. Et les rumeurs allaient bon train. Apparemment, quiconque se donne la peine, trouvera la richesse absolue et le luxe de glander pour le restant de ses jours, le rêve !

« Pour nous, la monnaie est un moyen, pour certains, c'est un but. Je les plaints. Quand ils en trouveront, ils en voudront encore et encore. Et plus ils en auront, moins ils la partageront. A quoi bon devenir riche si c'est pour vivre seul ? Mais pour d'autres, c'est une question de survie. Quand vous ne savez rien faire d'autre … Ceux sont ces gens là que nous sommes venus secourir Shiroi. Les secourir des griffes de brigands avides. Trop feignants pour travailler, préférant voler. »

Sur ces bonnes paroles, le duo pénétra dans la petite bourgade. Comme l'indiquait le parchemin de mission, rendez-vous à l'auberge. Le bâtiment ne fut pas difficile à trouver. Le village paumé dans les terres Hijin n'était composé que d'une cinquantaine de bâtisses. Rien qu'à l'odeur de ses plats mijotés, les Inuzuka n'eurent qu'à se laisser guider par leur odorat. Spécialistes de la chasse, ils étaient tous deux friands de viandes rouges. Leurs papilles aiguisées reconnurent instinctivement le gibier sur le feu, une entrecôte de sanglier ! Grillée qui plus est ! Les barreaux rougis par la braise marquaient la viande d'un striage qui libérait dans l'air une odeur alléchante.

* Elle est pour moi ! * pensa sournoisement Sakka.

< Elle est pour moi.> pensa sournoisement Shiroi.

Sans prévenir, les comparses s'élancèrent individuellement à l'assaut de l'auberge. Premier arrivée, premier servi comme on dit. Et dans ce cas là, c'est du chacun pour soi. De la bave s'écoulait sur leur visage depuis le coin de leurs lèvres. Leur course effrénée la faisait s'écouler à l'horizontale et des gouttelettes volèrent dans l'air sec. Leur langue pendait, leur souffle s'accélérait toujours plus, ils puisaient dans toutes leurs forces pour arriver avant l'autre. L'auberge vivant sa routine quotidienne ne s'attendait pas à voir débarquer ces deux gourmands.

Les deux Inuzuka, à égalité dans leur course, enfoncèrent en même temps la porte de la cantine qui vola en éclat. Le bruit assourdissant du bois fit se retourner toute l'assemblée. Le tavernier n'en revenait, sa porte était toute neuve !

< Il est à moi. > lança Shiroi, victorieux.

Aveuglé par la viande grillée, le loup en oublia sa fourbe maîtresse. Alors dans les airs après avoir bondi magistralement, il ne put éviter le coup de pied impitoyable que lui adressa Sakka. Le loup s'écrasa sur le bord du fourneau en tapant la poignée de la grille. Le steak s'envola à travers la pièce en direction d'une table où se trouvait un panda. Un panda ?

Les Inuzuka, les yeux écarquillés, ne purent qu'observer la trajectoire de l'entrecôte, impuissants …
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Jeu 16 Jan 2020 - 5:13
Tsuki avait la tête en plein dans le bol de riz frit aux légumes que ses deux grosses pattes avaient amenés au niveau de son visage, dévorant le tout a une vitesse ahurissante tandis que Minoru engloutissait des poissons grillés croustillants servi sur un lit de riz avec une sauce soya arrosant le tout qui ravissait ses papilles et ses instincts sauvages, l’odeur a l’intérieur de l’auberge l’ayant rendu assez fou a son entrée de par l’intense quantité de nourriture savoureuse s’y trouvant et il était maintenant heureux de pouvoir remplir son estomac en attente de ses partenaires de missions. Partenaires qui ne mirent pas grand temps avant de se montrer la face.

C’est dans un éclat de bois et de bave que la porte d’entrée de l’humble établissement vola en éclat, allant s’écraser en plein milieu de la salle, heureusement pour les clients entre deux tables, suivie d’une explosion d’une odeur de chien ayant très clairement chaud et d’une humaine qui ne le cachait même pas. L’observation des deux spécimens ne put durer très longtemps puisqu’ils se lancèrent tout deux a grande vitesse sur un grill proche, étant fortement attiré par les brochettes s’y trouvant, avant de trébucher dessus et d’envoyer la précieuse viande dessus voler jusqu’à la table ou le panda et son compagnon dégustait leurs repas. L’Hokazuka, ayant vu les événements se dérouler, attrapa d’un geste vif la viande et la renvoya, tel un ninja propulse un kunai directement, dans la bouche de la jeune fille qui n’avait pas eu le temps de la fermer tandis qu’elle continuait de suer. Le soldat sourit, puisqu’il était certain que les deux énergumènes étaient ses partenaires de missions.

« Hey! Vous autres! V’nez vous asseoir. »

Il regarda ensuite le propriétaire de l’établissement qui regardait ceux qui venaient de détruire une partie de son établissement, ayant un air furieux très bien justifié sur le visage, étant sûrement sur le point d’apostropher et de détruire vocalement l’Inuzuka et son partenaire, avant quoi Minoru prit la parole ;

« Patron, j’vais payer pour les dégâts et vous pouvez être sûr qu’après notre mission, on va vous aider à réparer l’endroit! N’est-ce pas? » Finit-il en fixant ses yeux de manière insistante sur la jeune fille qui ne pouvait pas avoir plus que quatorze ou quinze années de vécu. « Aussi, amène nous d’la viande de plus à manger, j’vais payer double. Ça va faire mal sur la paie, mais ça vaut la peine, ces deux personnes ont beaucoup voyagé pour arriver ici. »

L’Hokazuka laisse ensuite le temps aux deux inconnus de s’installer, continuant de gruger son poisson, avant de commencer a discuter avec. Entre temps, Tsuki finit son bols de riz et saisit un des nombreux morceaux de bambous qui se trouvaient dans le sac a dos de son compagnon, commençant a gruger tout en fixant le loup qui se trouvait de l’autre côté de la table d’un air curieux mais inoffensif. Le soldat, quant a lui, s’inclina immédiatement après que la jeune fille se soit assise, se présentant.

« Bien le bonjour! J’suis Hokazuka Minoru, soldat impérial. Le grand gaillard à côté de moi, c’est Tsuki. Est-ce que je peux savoir ton nom? Ça fait longtemps que j’vous attends, après tout! On a beaucoup de truc à discuter sur la mission, les bandits qui pullulent autour de la rivière vont être dur à déblayer. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Dim 19 Jan 2020 - 16:58
Automne 203 – Salut cousin !

La brochette de sanglier, à la viande savoureusement persillée, atterrit entre les mains d'un jeune garçon. Ce dernier la renvoya aussi sec, à l'image d'un kunai, entre les dents de Sakka. Satisfaite de cet issu, la gamine ouvrit grand la bouche. A son tour, elle sous-estima son fidèle compagnon qui intercepta le bout de bois, arrivé à quelques millimètres de ses lèvres. Le canidé, à la gueule immobile et avec le bout de la brochette entre les dents, orienta ses pupilles noires vers sa maîtresse puis esquissa un sourire mesquin. Il engloutit le pic tout entier puis le fit ressortir quelques secondes plus tard, à nue.
Sakka tomba la tête, dégoûtée de ne pas avoir pu goûter cette succulente viande.

Le gamin interpella Sakka et son loup, leur proposant de le rejoindre. Il s'adressa finalement au tenancier qui tirait une gueule !

« Oui oui, on s'occupe des méchants et on vient retaper votre porte ! » assura Sakka.
« Et oui de la viande c'est bien, la même que celle qu'il vient d'me piquer... C'est meilleur que du poisson. » affirma-t-elle en reluquant l'assiette du maigrichon.

« Ça tombe bien, j'ai pas meilleure, et c'est aussi la plus chère que je propose. Avec la part que vous venez de me voler et les deux autres que je vais vous rapporter, ça fera une belle addition à ton collègue ! Ahahah » ria-t-il bruyamment, à l'idée du paquet de pognon qu'il venait de se faire.

Le duo Inuzuka s'installa silencieusement, ne souhaitant pas déranger leur généreux hôtes. Le panda était assis à table, comme n'importe qui. Voyant que les bêtes étaient ici à leur aise, le loup en profita, quitte à se faire remarquer, pour emprunter un siège. Le panda le dévisageait. Le loup en fit de même.

< Qu'est-ce qu'il me veut ce gros lard ? >

* Ils payent et nous invitent, alors fait pas chier, idiot ! *

« Je m'appelle Sakka, du clan Inuzuka. Et lui là, le voleur, c'est Shiroi. Ravie de te rencontrer, Minoru. »

* Un Hokazuka ? Ils existent vraiment alors ? Des Inuzuka qui ont fui Hi après le massacre du clan. Et qui ont, au fil du temps, apprit à apprivoiser autre chose que des chiens et des loups. J'imagine que cette grosse bête est son compagnon ? Il a l'air plus discipliné que toi en tout cas ! *

« J'ai lu quelques lignes à votre sujet, les Hokazuka. Je croyais que vous étiez des légendes. Je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à avoir survécu à cette nuit tragique. » osa-t-elle rappeler à son homologue.
« En te voyant, je devrai plutôt dire 'Salut cousin !'. » lança-t-elle gaiement, surprise de trouver ici un dresseur.

* Je ne sais pas s'il est le seul à Urahi ? Mais si on trouve d'autres Inuzuka et Hokazuka, on pourrait peut-être ... *

L'idée était enfuie depuis longtemps dans l'esprit de l'enfant. Jusqu'à présent, elle n'avait pas germé, sans autre compagnon pour la faire grandir. La rencontre d'aujourd'hui pourrait bien changer la donne. Mais ça n'est pas le sujet de la mission.
De vils brigands menaçaient les chercheurs d'or du coin, et donc au fond, une partie de l'économie de l'Empire. Il fallait sécuriser la zone de recherche et le chemin la reliant au village.

« J'imagine que mon entrée fracassante ne nous aide pas. Et le fait que tu aies parlé de mission à voix haute en rajoute une couche. Sans aucun doute, les clients d'ici sont au courant pour notre statut de soldat. S'il y a des brigands ici, ils comprendront aisément que c'est après eux que nous en avons. Finissons rapidement notre déjeuner et déguerpissons. »

Les deux brochettes de viandes roussies venaient d'être servies.

< A table !!!!!!!!!!!!! >

_________________
LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Sam 25 Jan 2020 - 3:25
Minoru regretta presque immédiatement son geste de bonté envers l’aubergiste quand celui-ci envoya à leur table des plats très dispendieux, ce qui fit de l’Inuzuka une femme satisfaite mais de l’Hokazuka un individu aux poches presque vides. Mais c’était sans importance, il avait évité une plainte envers l’empire et la possibilité de devoir se taper beaucoup plus de paperasse que ce qu’il avait envie de devoir faire, ainsi que de se faire apostropher par ses supérieurs pour une simple porte. Bien sûr, la fille au chien ne réussit pas à attraper la brochette, se la faisant voler par son immense cabot qui l’engloutit au complet. Une situation classique.

Après c’être assis en face du duo, la jeune fille se présenta comme étant Sakka, et introduisant le loup comme un dénommé Shiroi, bien que ce dernier fût occupé a tenter de maintenir le regard curieux de Tsuki a son égard, établissant une rivalité non nécessaire pour deux animaux qui seraient partenaires pour la mission arrivant sous peu. L’Inuzuka rendit Minoru fier en expliquant qu’elle avait fait des lectures au sujet de l’histoire des Hokazuka, évoquant même leur soi-disant statut légendaire auprès des membres restants du clan Inuzuka. Savoir que ses lointains cousins étaient un minimum informé sur le destin de ceux ayant fui le brutal massacre du passé lui réchauffait le cœur, en quelque sorte.

« C’est certain qu’on est très peu à avoir pris la décision de revenir a Hi. La majorité est toujours en paix dans la grande forêt, après tout. Et j’ai entendu pas mal de ouï dire sur le fait que certains auraient joint d’autres villages ninja, ne voulant simplement plus rien avoir a faire avec les bouchers du passé. »

Finissant de dire cela, il engloba d’un coup deux morceaux de poissons entiers, les mâchouillant avec un plaisir visible. Il écouta avec attention les débuts de planification de sa partenaire, s’excusant en quelque sorte de son entrée fracassante sur les lieux qui avaient causé moultes fracas, pour ne pas exagérer. Il continua d’engloutir le poisson frit, se délectant des jus coulant en même temps que la friture dans sa bouche pendant qu’il croquait goulument dans la viande tendre et blanche. Quand Sakka eut finit de parler et qu’elle se mit à manger, il avala son énorme bouché et entama une réponse.

« C’est sans importance, si des brigands nous ont entendus. J’pense pas que quiconque peut échapper aux sens de nous quatre combinés. Et même s’ils pouvaient, y’a manière de contourner ça… habilement. »

Il se rapprocha, murmurant le reste de ses mots.

« Y’a une table là-bas, au fond, qui ont un festin assez impressionnant. Ils nous ont regardés pas mal quand t’es arrivé mais depuis ils font comme si on n’existait pas. J’trouve ça un peu suspect. J’propose qu’on les suive après leur repas. Leur odeur devrait être forte de toute la bouffe et Shiroi et Tsuki ne devraient pas avoir de problème a les traquer. S’ils se trouvent que ce sont que des prospecteurs, on passera a autre chose… Mais si c’est des brigands, qui mangent de la nourriture en utilisant l’argent d’honnête travailleur, alors on aura frappé le jackpot. »

Il sourit, satisfait du plan qu’il venait de concocter, tandis que sa camarade englobait des brochettes de gibiers.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Dim 26 Jan 2020 - 14:28
Automne 203 - Comme un homme

* D'autres Hokazuka sont disséminés à travers le monde ? C'est une excellente nouvelle ! J'espère que j'arriverai à retrouver d'autres Inuzuka aussi. Nous pourrions ainsi recomposer notre clan. Il n'aura pas son prestige d'antan, mais nous aurons au moins eu le mérite de reforger le lien familial.
Mais parfois ils sont dans des villages ninjas ? Quel gâchis putin ! Ça ne doit pas nous empêcher de les retrouver et leurs montrer qu'on existe. *


Les paroles de l'Hokazuka embaumèrent le cœur de notre enfant. Heureuse de savoir qu'elle n'était plus seule, il fallait maintenant trouver la force de tous les réunir. Et seule, elle n'y arriérait pas, l'aide de Minoru sera la bienvenue.
Alors que ce fut au tour du garçonnet de prendre la parole, Sakka en profita pour arracher à pleines dents la viande embrochée sur le pique de bois. Encore sauvage, elle avait les doigts et le menton plein de jus, mais cela ne la souciait guère. Il évoqua ensuite la présence d'une table suspecte.

* Pourquoi il s'approche de mon visage lui ? Il veut me voler ma viande ? *

Tout en dévorant son repas, la gourmande jeta un œil discret sur cette fameuse tablée. Il parla de festin, c'était peu dire. Sur leur table, du sanglier sous toutes ces formes : en steaks, en brochettes, en rôtis, en jarrets. Le tout accompagné de légumes sautés et vigoureusement arrosé de bières. Ses quatre là avaient de l'argent. Sakka s'attarda sur leur festin. Je ne saurai vous dire si elle les surveillait ou si elle reluquait leur gueuleton.

* Je leurs éclaterai bien la tête tout de suite, juste pour leur piquer toute cette bouffe ! *

< Je t'aide quand tu veux ! > surenchérit le loup.

L'idée de Minoru était bonne. Leur comportement était effectivement suspect. Ils devaient s'assurer que ces hommes ne soient pas du mauvais côté. Sakka agita son museau pour humer l'air ambiant. Tout un tas d'odeurs différentes se mêlaient, sans les avoir reniflé avant, il lui était difficile de savoir laquelle était la leur. Elle décida alors d'aller aux toilettes, elle qui pourtant fait dehors comme un homme, juste pour passer à côté d'eux et identifier très clairement leurs essences olfactives.
Sa brochette terminée, elle se leva :

« J'vais faire une pause, j'dois faire la petite commission. Je crois que les toilettes sont par là. » dit-elle en pointant du doigt, la porte située à côté des suspects.
« Tavernier ! Une nouvelle brochette s'il vous plait ! »
lança-t-elle, sans se soucier un instant de la situation financière de son nouveau camarade.

Elle quitta la table et se dirigea, comme tout client lambda, vers les toilettes. Un habitué des lieux, clairement éméché, se mit à danser sur le son d'un ménestrel. Sakka passa volontairement près de lui. Sans le faire exprès, l'homme ivre la bouscula et la fit trébucher sur le bord de la table suspecte.

« Excusez-moi messieurs. Oh ! J'ai mis de la sauce sur votre chemise, je vais nettoyer tout ça ! » joua-t-elle en prenant la serviette sur leur table et en tamponnant la chemise salie.

L'incident, totalement prédit, lui permit de renifler très distinctement les odeurs de chacun des quatre convives. Après s'être excusée, elle se dirigea vers les toilettes, leur serviette à la main.
De retour sur sa chaise, elle entrouvrit sa veste en montrant le tissu blanc.

« J'ai réussi à mémoriser leurs odeurs. Pour vous, j'ai récupéré la serviette de table dans laquelle ils essuient leurs mains. Ça va vous permettre de les suivre aussi, au cas où nous serons séparés. 
En parlant d'odorat, possèdes-tu le même don que les Inuzuka ? »

_________________
LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Ven 31 Jan 2020 - 23:06
Après avoir écouté les conseils et idées sur la réalisation de la mission énoncé par Minoru, Sakka utilisa ses capacités personnelles pour réussir à voler une serviette de table a ceux qui semblaient avoir un peu trop d’argent pour leur accoutrement après s’être fait accrocher par un ivrogne chancelant. L’observant, il la vit clairement prendre de grande inspiration pour mémoriser la trace olfactive des potentiels voleurs avant de se diriger vers les toilettes, sûrement pour faire passer le lourd repas viandeux qu’elle venait d’engloutir.

Tout en finissant de lécher les ossements encore juteux de liquide blanchâtre de ses poissons frits, il prit un moment pour mémoriser l’apparence des énergumènes a la table, les observant distraitement sans avoir l’air trop apparent dans son espionnage. Deux d’entre eux étaient assez grands, mesurant environ deux mètres, mais ne possédaient aucun poil visible dans leur visage, y compris leur crâne chauve. Un autre était beaucoup plus petit, environnant les un mètre soixante et avait une moustache très mal entretenue ou traînait des résidus de son repas actuel. Le dernier portait une capuche qui cachait la majorité de son visage et était habillé de vêtement robuste de cuir, tandis que son corps mesurait autour de cent quatre-vingts centimètres. Il finit de les observer à peu près en même temps que Sakka revenait à la table, satisfaite d’elle-même.

Elle lui présenta la serviette de table qu’elle avait habilement choppé, lui indiquant que si besoin étant, lui et Tsuki pourraient les traquer séparément de la dame au loup. Elle ne prit cependant pas de pause et le questionna sur ses capacités sensorielles en rapport aux Inuzuka.

« Hé bien, j’ai un sang similaire a ceux des Inuzuka. Alors ouais, j’peux renifler aussi bien que ceux que la branche intacte. »

Mais avant que lui et la demoiselle du clan des canidés puissent continuer de discuter, les quatre individus dévorant leur festin finirent leurs plats et se levèrent, ayant apparemment déjà payer. Ne voulant pas paraître suspect, Minoru attendit que les quatre soient partis depuis plusieurs minutes avant de faire quelconque action, laissant le temps a Sakka de puiser dans son portefeuille en engloutissant de la viande. Quand elle eut fini, il offrit une bourse qu’il avait compté a l’aubergiste, la laissant tombé sur le comptoir dans un bruit cliquetant, avant de quitter les lieux, suivit de son panda et du duo femme et loup.

Il renifla longuement le tissu avant de laisser le duo Inuzuka prendre le devant, les suivant de près. Un loup avait un meilleur nez qu’un panda et qu’un humain, après tout. Ils pénétrèrent rapidement dans les bois environnants le village, traversant un petit pont qui passait par-dessus la rivière qui était étroite à cet endroit, favorisant la construction d’une telle infrastructure. L’odeur les fit suivre un petit sentier qui avait bien l’air d’être beaucoup utilisé ces temps-ci, levant encore plus de doutes sur l’identité du quatuor dévoreur de festins. Après une bonne demi-heure, ils arrivèrent à l’orée d’un campement… vide. L’Hokazuka tourna la tête vers sa collègue.

« Comment est-ce que tu veux procéder? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Dim 9 Fév 2020 - 19:19
Automne 203 – Un raquette organisé

Les Hokazuka possède donc un odorat aussi fin que les Inuzuka. Malgré leur longue séparation, le sang canin qui coule dans les veines de Minoru ne s'est pas altéré avec les générations. Une bonne chose ! La seule chose qui les différenciait au final, était le type d'animal qui les accompagnait. Exclusivement des chiens et des loups pour les Inuzuka, des races plus exotiques pour les Hokazuka. Une diversité bienvenue selon Sakka.

« Si on est si proche, ça serait cool qu'un jour on se retrouve tous, Inuzuka et Hokazuka, dans un même quartier à Urahi. Cela serait le symbole d'un clan réunifié, certes en deux branches, mais en deux branches égalitaires ! » lança Sakka, pleine d'entrain.

Mais l'heure n'était pas au retrouvaille. Le quatuor se leva et quitta l'établissement sans payer, semble-t-il ? Avait-il un compte ? Ou avait-il payé avant d'arriver ? Étrange. La soldate imaginait plus une sorte de raquette imposée par les malfrats aux commerçants du coin, et pas seulement aux chercheurs d'or. Leur influence néfaste semblait s'étendre à toute la ville. La louve ne pouvait pas laisser passer ça.
Elle aurait aimé elle aussi pouvoir profiter de ce genre de passe-droit car elle avait oublié son porte-monnaie. Une chance pour elle, Minoru paraissait plein aux as.

« Tu as vu ça, ils n'ont pas payé. Je suis prêt à parier qu'ils ont également intimider le tavernier pour manger à l'oei. Je les soupçonne de menacer une bonne partie des commerçants de la ville. Nous devons les arrêter au plus vite sécuriser cette localité ! »

Notre quatuor se leva quelques minutes après leurs adversaires désignés. Minoru déposa sa grosse bourse sur le comptoir et tous saluèrent le tenancier. Les deux hokazuka et Shiroi humèrent le torchon pour en décrypter les odeurs. Il suffit quelques secondes au loup pour retrouver leurs traces fraîchement déposées. Il aboya une fois pour attirer ses compagnons et ils le suivirent. Le canidé les emmena à travers les bois environnant. A la lisière de l'un d'entre eux, ils retrouvèrent un pont qui enjambait une petite rivière, certainement un affluant de la Shizukana. Le chemin de traverse qu'ils avaient emprunté les mena finalement à la route principale, symbolisée par ce pont, entre le camp des prospecteurs et le village. Les brigands l'avaient certainement utilisés pour ne pas attirer l'attention.

« Ne perds pas leurs traces Shiroi ! » ordonna la dresseuse à son loup.

< Ne me sous-estime pas ! > répliqua la bête.

Depuis le pont, ils suivaient donc l'axe principal en direction du camp des prospecteurs, au bord de la rivière. Mais le loup s'arrêta en plein milieu. Il tourna la truffe vers la droite et la gigota. Dans les herbes, un sentier s'était dessiné par de récents allers-retours. L'équipe Hijin l'emprunta à son tour. Il les mena à un campement de fortune qui semblait désert.

« Je peux sentir leur odeur. C'est ici qu'ils campent, c'est certain ! En se basant ici, ils sont entre la rivière Shizukana et la ville. Ils peuvent aussi bien espionner le cours d'eau, la route et les abords de la ville. Mais ils n'ont pas l'air d'être là. Peut-être sont-ils en train de prévoir un nouveau coup ? Shiroi, tu peux les suivre ? »

Le loup à l'odorat inflexible relança la traque à travers le bosquet, les voyous semblaient vouloir éviter la route. Les odeurs fraîches lui facilitaient la tâche. Après deux minutes à pieds, il s'arrêta.

< Les effluves se séparent ici. J'en distingue deux qui se dirigent vers la route, et deux autres en direction de la rivière. >

« Ils sont en train de monter une embuscade en déduisit Sakka. Ceux qui sont partie à la rivière vont choisir le pigeon à détrousser, ils le suivront sur la route et donneront l'ordre à leurs collaborateurs, cachés dans les herbes, d'attaquer par surprise ! 
Séparons-nous, je me charge de retrouver les deux sentinelles près de la rivière. Je les laisserai repérer et suivre leur cible. Toi, qui semble plus doué pour la baston, tu retrouves les assaillants et tu attends, planqué. Dès qu'ils surgissent, tu les arrêtes avant qu'ils ne fassent du mal au prospecteur. J'éviterai que les deux autres prennent la fuit. »


Sur ces derniers mots, Sakka se mit en chasse.

_________________
LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Sam 15 Fév 2020 - 2:46
Un plan était maintenant formulé. La dame et son loup s’occuperait des vigiles tandis que le Panda-man se chargerait des individus embusqués dans les herbes environnantes se préparant à s’occuper du ou des prospecteurs qui allai(en)t inévitablement passer par la route avoisinante ou les bandits se dirigeaient. Tsuki et Minoru étaient en feu, sautillant presque tandis qu’ils passaient à travers les feuillages et épaisses branches de la forêt pour rejoindre une distance suffisamment grande des odeurs des criminels, assez loin pour être discret et se tapir jusqu’au moment opportun. Heureusement pour eux, le duo était professionnel dans ce qui tenait à grimper. Ils ne pouvaient attendre le combat.

Pendant qu’ils attendaient dans l’arbre, perché a travers les épaisses feuilles poussant a l’année, il pensa a ce que Sakka lui avait proposé plus tôt dans la taverne avant qu’ils prennent tout deux la direction du campement. Une unification de leurs deux clans, si différents mais ayant des racines si proches. Elle avait raison de faire référence a des branches. Un quartier ou son clan pourrait être en sécurité… Un rêve devenu réalité. Donner un lieu symbolique de rassemblement aux Hokazuka du monde était un objectif noble, et cela serait fais encore plus facilement si les Inuzuka donnaient un coup de main dans cette entreprise.

L’Hokazuka laissa son esprit vagabondé légèrement, tandis que ses amis et ceux de son panda étaient rivés sur les petites formes dans les herbes sur le côté de la route qu’ils voyaient tout deux très bien. Les bandits s’y étaient tapis, attendant sans aucun doute le passage d’une cible potentiel. Malheureusement pour eux, ils n’auraient pas le luxe d’accomplir la tâche pour laquelle ils avaient sali leurs vêtements. Puisque les compagnons originaires de la grande forêt de l’ouest les intercepteraient avant et seraient sûr de voler les informations dont regorgeaient leurs cerveaux.

Et puis, de légers mouvements, clairement visibles. Le duo adverse se rapprochait de la route, ayant sûrement détecter quelque chose qui n’était pas visible aux soldats. Peu important, se dit le jeune homme. Il glissa discrètement de l’arbre dans les hautes herbes et se mit à ramper vers ses cibles Tsuki attendant un signal pour partir en courant vers les adversaires, ses capacités de discrétion n’étant pas aussi bonnes que celles d’un être humain. Se déplaçant aussi rapidement que ses coudes et genoux lui permettaient, le dresseur s’arrêta a quelques mètres d’eux, apercevant maintenant leur cible, un prospecteur solitaire avec un chariot tiré par un âne.

Le moment ou les deux criminels se levèrent, Minoru bondit sur eux, son panda sautant au bas de l’arbre, commençant une course effréné a la suite de son ami. L’Hokazuka asséna un coup de poing derrière chacune de leurs têtes avant de les faucher tout deux d’un coup de pied… qu’ils réussirent a esquiver au dernier, se retournant et lui envoyant des shuriken au corps. Étant préparé a combattre, il les esquiva en se lançant au sol, laissant son panda, qui se déplaçait a plusieurs dizaine de kilomètre a l’heure, bondirent par-dessus lui et se jeter sur un des bandits, le collant au sol et lui mordant le bras, le rendant assez incapable de continuer les hostilités. Pendant ce temps, l’Hokazuka lança deux kunai de sa position sur le dernier adversaire avant de se relever en pirouette et d’asséner un autre coup de poing a son adversaire. Les deux bandits étaient maintenant au sol, et le soldat espérait que sa camarade ait eut autant de chance.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Lun 17 Fév 2020 - 22:54
Automne 203 – Bêtement ingénieux

L'Hokazuka suivit le plan sans sourcilier. Comme Sakka le pensait, le combat, c'était son dada. Le duo Inuzuka, quant à lui, progressa vers son objectif. Il aurait pu se dévoiler et arpenter les rives de la Shizukana, mais après l'épisode à la taverne, les harceleurs connaissaient leur visage. Ils auraient fui sans tarder, compromettant la mission. Au contraire, les deux compères durent rester tapis, à l'ombre des hautes herbes.

« Tu les as trouvé ? Je ne sens rien pour le moment. » chuchota la dresseuse à son loup.

< Tais-toi et renifle, on vient d'arriver. > répliqua Shiroi.

Sur une portion de la rivière, où son lit est peu profond, les hommes avaient de l'eau jusqu'aux genoux. Tous équipés de pelles et de tamis, ils remuaient le fond du cour d'eau, à la recherche du métal précieux. Les plus feignants, mais aussi les plus intelligents, avaient érigé sur les berges d'ingénieux systèmes mécaniques hydrauliques en bois. Ils leurs permettaient de nettoyer une quantité de terre et de roche plus importante, augmentant au passage les rendement. C'est près d'eux que Sakka et Shiroi décidèrent de se poster discrètement.

* Les malheureux avec leur pelle ne doivent pas trouver grand chose. Tandis que ceux-là, ils en sortent plusieurs grammes à l'heure. C'est certainement eux qui attirent l'attention de ces mercenaires. *

Ces courageux travailleurs, malgré leur butin, semblaient méfiants. Ils se doutaient bien que leur petite fortune, amassée au fil des heures, allait attirer l'attention.

« C'est bon, y'en a assez pour aujourd'hui ! » affirma le plus petit d'entre-eux, les lunettes sur le nez.
« Chargé le canasson, je m'en vais en ville échanger tout cela. La journée a été bonne, rejoignez moi à l'auberge dès que vous avez nettoyé tout ça. Ce soir c'est brochette ! C'est moi qui régale ! »

< Brochette ? > sourit le loup, prit d'une soudaine envie de le sauver, à tout prix.

Jusqu'à présent, les mercenaires n'avaient pas été repéré. Ils se tenaient soigneusement à l'écart ou se fondaient habilement dans la masse. Les Inuzuka ne retrouvaient pas leur trace.
Alors que le baudet et son maître quittaient les abords de la rivière, deux prospecteurs sortirent de l'eau. Il inspectèrent discrètement les machines de l'ingénieur, avant de le suivre promptement.

< C'est eux, je reconnais leur odeur. > avertit Shiroi, caché dans les herbes, juste à côté des appareils.

« Tu as raison, suivons les. » répondit Sakka.

Embusqué dans la flore, le duo suivaient silencieusement les deux brigands, à pas de loup. Alors qu'ils étaient suffisamment éloigné de la rivière, l'un d'eux leva le bras, il venait de donner l'ordre à l'autre binôme d'intervenir. Pour Minoru, c'était aussi signe de passer à l'action. Le gamin surgit des herbes hautes sur les deux bourrins, tandis que son Panda dévala un arbre puis la route pour participer au combat. Un drôle de spectacle qui ne manqua pas de surprendre les deux éclaireurs.
Horrifiés à l'idée de se faire latter le cul par Tsuki, ils reculèrent d'abord en marche arrière puis tournèrent les talons pour fuir. Mais c'était sans compter notre duo héroïque, qui se dressait fièrement devant eux.

« Vous êtes cernés ! » affrima Sakka, digne des plus grands chérifs.

Celui de gauche ne semblait pas intimidé par la tirade de la gamine et brandit un kunai. Dans le quatuor, ces deux là étaient plutôt la tête, les deux autres les jambes, il tenait maladroitement son arme, si bien que Shiroi n'eut aucun mal à lui immobiliser le bras avec sa mâchoire imposante. Celui de droite ne répliqua pas et se mit à genoux, les mains derrière la tête, sans que la soldate ne prononce aucun mot.

« Vous êtes fait comme des rats ! » clôtura-t-elle.

Attachés ensemble par les mains, grâce à une corde, l'autre extrémité dans la gueule de Shiroi, les prisonniers avançaient vers leurs complices au sol, immobilisés par l'animal gras-souillé.

« Il est temps de mettre définitivement un terme à vos agissements. Vous serez remis aux autorités du village, ils sauront quoi faire de vous. Mais avant cela, retournons à votre camp, vous nous direz où est caché tout l'or que vous avez volé.
Quand à vous Monsieur, retournez à la rivière chercher vos ouvriers. Vous ne devez pas voyager seul, le chemin est encore long avant d'arriver en ville. Profitez en pour ramener d'autres ânes, avec les sacoches vides, nous avons un butin à retrouver. »


Sakka indiqua à ce dernier où se trouvait le sentier menant au camp des brigands. Elle était persuadée quand utilisant la férocité de Tsuki et de Shiroi, ils arriveraient à leurs faire cracher le morceau. Il ne fallait pas laisser un tel magot en liberté !

Hrp:
 

_________________
LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Lun 24 Fév 2020 - 6:40
Maintenant que les quatre criminels étaient attachés les uns aux autres, entourés des soldats de l’Empire du feu et de leurs compères animaux, de la sueur s’accumulaient assez rapidement à travers leurs parties humides et vêtements, témoignant du stress évident qu’ils avaient de s’être fait prendre aussi facilement. Bien qu’ils avaient fait face à deux soldats expérimentés et doter d’arts ninjas, leur capture allait les condamner a un pétrin inimaginable.

« Bon, les mecs, on va faire ça simplement. Vous nous offrez l’emplacement de votre butin et vous aurez une chance de pas être pendu comme les criminels que vous êtes. »

« Va te faire foutre chien! »

Un de ceux qui avaient face à Sakka venait de lui cracher, figurativement et littéralement, ces mots. Minoru resta calme, essuyant la salive sanguinolente qu’il s’était fait cracher dessus, utilisant la fourrure de Tsuki, qui grogna légèrement, de dégoût et pour menacer les bandits. Suivant cela, l’Hokazuka envoya un coup de pied voler dans le visage de celui l’ayant salit.

« Bon, je repose la question. Il est où votre butin? J’peux vous défigurer beaucoup plus violement que vous l’imaginez, alors j’vous conseille de pas me tester les mecs. »

Et le silence. Les deux soldats avaient effectivement l’air de deux adolescents n’ayant pas tout à fait fini leur croissance naturel vers l’âge adulte. Alors c’était facile de comprendre pourquoi des malandrins ne prendraient pas au sérieux des menaces faites de ces deux-là. Malheureusement pour eux, c’était une erreur de leur part.

« Tsuki, croque un de leur doigts. Ils ont pas l’air de nous prendre au sérieux » Dit-il avec un ton légèrement dégoûté.

Son panda s’avança vers les prisonniers, dont les liquides corporels se vidaient de plus en plus vite. Minoru avait pitié de ce genre de faibles qui essayaient de faire les forts même après s’être fait mettre à terre par plus fort qu’eux. Bien qu’ils démontraient du courage, leurs corps ne portaient pas les traces de centaines d’heures d’entraînements pour conditionner leurs corps à affronter les pires jutsu que le Yukan possédait. Pendant qu’il pensait cela, son panda mordit fortement le doigt d’un de ceux qui étaient le moins endommagé, faisant gicler le sang aux alentours. Il retira ensuite ces dents, laissant des marques assez terrifiantes dans la chair du bandit.

« Alors, ça vous tente de parler maintenant? »

Mais, suivant cela, un mouvement se fit entendre derrière les soldats et leurs compagnons animaux. Les feuilles prêt de la forêt s’agitant comme sous le passage forcé d’un intrus a la vie si ordonné qu’était celle du monde sauvage. L’Hokazuka fit signe a sa partenaire de continuer l’interrogation pendant qu’il allait investiguer, laissant Tsuki en arrière pour donner du cachet a Sakka. Et c’est en pénétrant dans les bois qu’il eut l’occasion de voir une douzaine de kunai foncer directement vers son visage…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Sam 7 Mar 2020 - 19:58
Automne 203 – Le prix du sang

L'interrogatoire se déroulait de façon formelle et les deux jeunes teikokujins n'obtinrent aucune information probante. Il est vrai que leur mine juvénile ne les aidait pas, ces bandits, issus des bas-fonds de notre société, avaient certainement déjà connu bien pire. Heureusement pour eux deux, ils sont accompagnés d'animaux à la réputation sulfureuse, notamment le loup. Mais Sakka laissa Minoru et son panda mener la danse. Bien qu'il paraisse tout doux et câlin comme un ours en peluche, Tsuki pouvait se révéler féroce. Sa précédente intervention avait démontré son appétit pour le combat.

« Balancez le morceau ! Il va vous bouffer tout cru ! » surenchérit la gamine, en essuyant le sang sur sa tunique blanche.

< Moi aussi je peux ? J'ai faim. >

Ils ne semblaient toujours pas enclin à déballer l'emplacement de leur magot. Sans pitié, la bête noire et blanche s'approcha de l'un deux et lui mordit le doigt. Il n'avait pas fait semblant, du sang giclait des marques de la morsure.

« On vous avait prévenu ! Où est l'or ?! »

« Ahahah bande de sous-merde. Regarde ma main, j'ai déjà perdu deux doigts. Notre chef nous les coupe quand nous échouons, lui est cruel ! Ça n'est pas vos morsures de chiots qui vont nous faire parler. » s'esclaffa un autre malandrin.

« Les autres vont bientôt arriver avec les ânes, si on a rien retrouvé avant leur venu, on va passer pour des charlots. Il est temps de passer à la vitesse supérieure. Shiroi ! » ordonna l'Inuzuka à sa bête, qui comprit immédiatement ce qu'elle devait faire.

Le loup, affamé, ouvrit grand sa mâchoire, aux longues dents aiguisées et tranchantes, et se jeta sur le malfrat d'à côté, à qui il arracha l'avant bras. L'homme hurla de toutes ses tripes suite au démembrement. Tout content d'avoir obtenu un os à ronger, le loup trottina sur le côté puis s'allongea sur le ventre, pour déguster son festin.
Le sang jaillissait du moignon, au rythme des pulsations cardiaques de l'humain. Il avait perdu ses deux doigts, maintenant il lui manquait la main complète.

« Et maintenant, ça vous tente de parler ? »

« Putin vous êtes des malades. Vous n'êtes que des enfants soldats, complètement inconscients. L'empire est fou ! On va tout vous dire … Le coffre est situé là-b ... »

Minoru avait entendu du bruit et s'était séparé du groupe pour aller jeter un œil dans la bruyère. Alors que le brigand qui s'était fait mordre, allait cracher le morceau, il reçut deux kunais en pleine poitrine, le tuant sur le champ. Sakka se retourna instantanément vers son coéquipier et vit une seconde salve le menacer. Surpris par l'attaque, elle ne savait pas s'il saurait l'éviter. Alors elle chargea en sa direction et sauta vers lui pour le plaquer au sol.

« T'es touché ? » s'interrogea la soldate.

Le panda avait réussi à esquiver les armes par un saut périlleux d'une agilité surprenante pour une bête de son poids. Quant aux bandits, ils n'eurent pas cette chance. Les deux derniers venaient de recevoir la salve de plein fouet et étaient décédés. Sur les quatre, trois étaient morts par les kunais, le dernier était évanoui à cause de la perte de sang.

Les soldats se relevèrent péniblement. Un homme barbu, au crâne chauve, grand, et à la musculature massive surgit de la brousse et se dressait face à eux, devant les cadavres.

« Ces mauviettes allaient balancer où mon trésor est caché. Vous ne mettrez pas la main dessus, à moins de me faire parler, gamins ! AHAHAHAHAHAH ! » rigola-t-il, sûr de lui.

« Je suis suppose que c'est toi le 'chef cruel' ? »

* Les kunais n'étaient pas pour Minoru, il a volontairement assassiné ces équipiers, juste pour de l'or ... *
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Jeu 12 Mar 2020 - 3:29
Heureusement, Sakka vint à la rescousse, chargeant en plein dans Minoru et le propulsant à quelques mètres de la volée de Kunai, qui alla transpercer la peau des bandits de grand chemin, mettant définitivement fin à tout possibilité qu’ils récidivisent dans le futur leur vol de grand chemin. Pour sa part, Tsuki avait montré les résultats des années passé dans la grande forêt, esquivant tel un gros acrobate les objets tranchants fonçant dans sa direction.

Un grand chauve musclé sortit alors du boisé d’où les kunai avaient été projetés, grattant sa barbe tandis qu’il traitait ses compagnons dont il venait de se débarrasser de couards de par le fait qu’ils avaient succombé à la torture infligé par Sakka et Shiroi. Hokazuka ne lui fit pas part que, si ces subordonnés avaient été faibles, il en était sûrement responsable, puisqu’il se devait de s’assurer de leur puissance s’il voulait que ses affaires fonctionnent adéquatement. Le soldat eut le temps, en quelques instants, de repérer quelques cicatrices assez vilaines sur le visage, les bras et les jambes du bandit qui laissait présupposer que ce n’était pas sa première échauffourée avec les forces de l’ordre. Mais celle-ci serait sa dernière.

Les mots manquants au dresseur de panda, il lança une attaque en croix avec son compagnon sur leur adversaire, lui assénant un coup de poing et de griffe au passage avant de se retourner pour lui asséner un coup de pied. Tsuki, pour sa part, pris le col de l’uniforme de Minoru et le tira vers l’arrière, lui permettant d’éviter un coup d’un grand couteau que le brigand venait de tirer de l’intérieur de son pantalon, laissant supposer qu’il avait quelques cicatrices sur la cuisse d’où provenait la lame. L’Hokazuka laissa le temps à sa collègue d’attaquer avant de se relancer sur le capitaine des voleurs et de lui asséner trois coups de paumes sur les côtés du corps.

Toujours sans dire un mot, il laissa son panda attaquer le criminel, l’agrippant de ses grandes pattes malgré le couteau qui infligea des coupures sur la peau de l’animal. Le bandit était maintenant immobilisé, ses dents grinçants tandis qu’il essayait de se débattre de l’emprise du compagnon animal du jeune soldat. Un coup de poing de la part de Minoru le fit arrêter, tandis que deux autres laissèrent son visage en sang. Un autre le mis sur le bord de l’inconscience. Il se recula ensuite, laissant Sakka s’occuper de lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Lun 23 Mar 2020 - 22:04
Automne 203 - Les brutes

Minoru et Tsuki étaient deux vrais gladiateurs. Malgré la brute imposante qui leurs faisait face, ils n'hésitèrent pas un instant pour foncer se battre. Était-ce de la pure folie ou une confiance incroyable en leurs capacités ? Sakka n'allait pas tarder à admirer leur synchronisation. Shiroi et elle savaient se battre ensemble, mais l'équipe était avant tout basée sur leur individualité, leurs compétences personnelles. Là, ils avaient l'exemple parfait d'une équipe en parfaite symbiose. Un exemple à suivre.

« Je crois bien qu'on est tombé sur deux four-furieux. » s'amusa-t-elle, enthousiasmée par le combat.

Les combos qu'utilisaient les Hokazuka donnèrent des idées à la jeune Inuzuka. Elle s'imaginait déjà réaliser de telles techniques, en parfaite harmonie avec Shiroi. Cette assaut en croix la titillait tout particulièrement. Une sorte d'attaque au corps à corps en tenaille, assaillant son ennemi de deux côtés avec son loup, transformé en Homme. L'adversaire, ne sachant plus qui est la vraie Sakka serait déstabilisé et se prendrait de plein fouet un double lariat. Décidément, cette rencontre se révéla plus riche que jamais.

Tandis que Sakka s'inventait égoïstement de nouvelles techniques, le combat, lui, faisait rage. Après cette fameuse attaque en croix, Tsuki sauva la vie de son maître en lui évitant de se prendre un coup de couteau. Oubliez le couteau de cuisine et sa lame de dix centimètres, imaginez une lame d'une vingtaine de centimètres de hauteur, un centimètre d'épaisseur et une cinquantaine de longueur. Une véritable arme pour tuer, et pas en finesse, avec une brutalité sans nom.

< Oh putin, il a eut chaud. Je ne sais pas si j'aurai été capable de faire ça pour elle. > s'avoua le loup.

Minoru donna l'occasion à Sakka d'intervenir, mais elle était perdue face à cette équipe soudée. Un tas de questions l'ensevelit et l'immobilisa. Arriverait-elle un jour à un tel niveau de cohésion avec son compagnon ?

< Oh, réveilles toi ! Ils ont besoin de nous ! On fait quoi ? >

« Aide le à l'immobiliser ! Il n'y arrivera peut-être pas seul, t'as vu le molosse ! » s'écria-t-elle, reprenant pleinement ses moyens.

* A chaque fois, toutes ces questions m'assaillent et me rendent inerte. Heureusement qu'il est là pour me sortir de cet torpeur. * s'indigna Sakka.

Minoru laissa une nouvelle ouverture à Sakka, une seconde chance pour se rattraper et participer enfin à ce combat d'enragés. Elle comptait bien montrer aux membres du clan Hokazuka de quoi les Inuzuka étaient capables. Qu'ils n'avaient pas le monopole de la brutalité.
Alors que son loup se jeta au mollet du chef pour aider Tsuki à l'immobiliser. La jeune soldate prit ses appuis, elle dégaina ses griffes et ses crocs, et s'élança vers Brutus. Elle se mit soudain à tournoyer telle une tornade, toutes griffes dehors. La gamine se transforma en foret, à taille humaine.

« Prend ça, bouffon. »

* Ils étaient mauvais, mais ne méritaient pas de mourir pour un coffre d'or. *

L'attaque bestiale toucha de plein fouet la brute épaisse, le propulsant plusieurs mètres en arrière, le torse perforé.

< Bien joué cheffe, mais on fait comment pour savoir où est le trésor, maintenant qu'il est dans cet état ? >

« Mon … Mon trésor ... » soupira-t-il en tendant la main vers la tente, avant de s'évanouïr.

« Comme ça grincheux. » sourit-elle, en se retournant vers Minoru.

_________________
LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Ven 27 Mar 2020 - 3:15
C’est dans un râle de fin de vie que le défunt chef des bandits s’éteint, regrettant sûrement dans ce moment tragique la perte de ce pourquoi il s’était battu ; son trésor. Trésor qui, dans ce cas, se situait beaucoup plus proche que ce à quoi le quatuor aurait pu s’attendre, puisque le butin se cachait simplement dans la tente, selon la main pleine de tristesse tendu par l’homme au torse et au mollet perforé.

« Si j’avais su, on n’aurait pas eu a causé autant de morts… »

Minoru cracha ensuite de la salive ensanglanté sur le sol boueux de par les mouvements rapides et le sang versé par les sous-fifres de celui les ayant massacrés. Les gueules des animaux ninja ruisselaient encore de l’hémoglobine récemment versé par leurs crocs affinés, tandis que le cœur de l’Hokazuka battait toujours aussi vite dans sa poitrine musclé, témoin du fait qu’il avait évité un vilain coup de couteau auparavant.

A peine le bandit avait-il expiré son dernier souffle de ses poumons sales de ses affreux crimes que le dresseur prit la direction de la tente trésorière. Sans surprise, l’entrée de cette dernière semblait froissée, témoin des multiples passages humains en son sein. Il ne dut attendre que quelques instants pour découvrir un morceau de sol qui avait très clairement été couvert récemment à grand coup de pelle et de sueur par les brigands. D’un puissant coup de poing et à l’aide des pattes beaucoup plus solides de Tsuki, la terre fut déplacé, révélant le coffre contenant le butin accumulé par les criminels.

Sans grand effort, il sortit de l’espace confiné de la tente et le lança face à l’assemblée de cadavres. Puis, d’un puissant coup de poing, il fit éclater le couvert, révélant une masse dorée gigantesque reposant au sein de l’espace de bois. Les pépites d’or et l’argent qui avaient été volés brillaient sous les rayons brûlants du soleil plombant du ciel sur la clairière du campement.

« Sacré butin. »

Un massacre comme celui qui venait d’arriver avait définitivement mis un poids négatif sur le moral habituellement positif et joyeux de Minoru, qui se serait définitivement réjouie d’une mission bien accompli dans cette situation. Mais ici, il se contenta de transporter le coffre à l’aide de Sakka.

Mais dans le silence plein de malaise suivant une boucherie comme celle qu’ils venaient de connaître, une idée lui vint. Sa cousine d’ex-clan avait un certain pragmatisme et volonté d’accomplissement qui ne pouvait être que qualifié d’utile. Il savait aussi qu’elle semblait déterminer a reconstruire l’héritage de son clan… ce qu’il pouvait utiliser.

« Avant qu’on aille porter ce butin, laisse-moi te dire que je serais tout à fait prêt à supporter ton projet de reconstruction de ton clan, bien que j’n’en fasse plus parti. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Ven 27 Mar 2020 - 21:55
Automne 203 – Une victoire, mais à quel prix ?

Minoru ne semblait pas à l'aise. Le sourire qui le caractérisait si bien avait laissé la place à une mou, le teint blême. C'est à ce moment, quand elle le vit et que la frénésie du combat retomba que, Sakka comprit l'étendu des dégâts. Le sol, normalement sec car il n'avait pas plu depuis des jours, était devenu boue. Une boue rougeâtre imprégnée du sang des malandrins, injustement sacrifiés pour quelques objets en métal. L'odeur, elle aussi, métallique du sang embaumée leurs narines animales. N'importe qui aurait remarqué cette effluve tellement elle était puissante, tellement le sang avait coulé.

Heureusement, dans cette orgie belliqueuse, nos quatre héros s'en sortirent sains et saufs. C'est à cette glorieuse idée que Sakka se raccrocha pour supporter la scène macabre. Leur chef, souhaitant emporter son trésor dans l'au-delà, montra maladroitement son emplacement aux soldats. Minoru et Tsuki s'empressèrent d'aller le déterrer. Tout ça pour ça, il était sous leur nez depuis le début …

< Tu as l'habitude de tuer, de chasser des bêtes pour te nourrir. Je crois que c'est la première fois qu'on assassine quelqu'un. Si ça peut te rassurer, c'était lui ou nous, quand on voit ce qu'il a fait à son équipe … Et je crois bien que ça ne sera pas la dernière. Si un simple magot mène à cette folie, imagine quand il faudra se battre pour un village … > renchérit le loup, en pensant à Kumo.

« Tu t'es bien battu mon loup. Je suis fière de toi. On a réussi à s'accorder pour porter le coup final. On aura au moins appris ça aujourd'hui. Quand je vois ces deux-là combattre, je me dis qu'on a encore des progrès à faire pour nous synchroniser, ils semblent en parfaite symbiose. Il faudra bien qu'on laisse de côté notre égo, pour atteindre leur niveau. » avoua l'enfant à son compagnon de combat, qui acquiesça.

Le duo Hokazuka ramena le trésor à l'air libre, brisant le couvercle de bois, dévoilant son contenu. Sans grande surprise, un amas de pépites d'or illumina le ciel de son aura jaunâtre, telle l'astre solaire. Mais pas que, des ryos, des bijoux, de l'argenterie accompagnaient le métal précieux. Cette brigade n'avait pas seulement détroussé les honnêtes prospecteurs, ils avaient aussi pillé tout un village, le village d'à côté. Il avait même dévissé la plaque de laiton de l'aubergiste « Ici, tout est fait maison ! ».

« Les villageois seront heureux de se réapproprier leurs biens. On rapportera cette plaque à l'aubergiste, il nous offrira peut-être quelques brochettes ! » espéra l'Inuzuka, ayant oublié la bourse complètement vide de Minoru.

Cependant, cette victoire avait un prix, celui du sang. L'odeur ambiante leurs rappelait sans cesse. Symboliquement, tout cet or était recouvert de sang. Tous deux y pensèrent au même moment, faisant peser un silence de plomb sur leurs épaules fatiguées. Puis, Minoru souleva courageusement ce fardeau, et causa avenir, leur avenir.

« Non ! » bafouilla Sakka, à la surprise générale.
« Tu ne supporteras pas mon projet... Tu supporteras notre projet ! » s'exclama-t-elle.
« Bien que tu aies un nom différent du mieux, nous sommes du même clan. Nous sommes deux racines différentes mais nous provenons du même arbre. Nous sommes tous les deux les enfants de La Meute, je ne te considère pas comme un cousin, mais comme un frère. » balbutia l'enfant, la larme à l'oeil.
« Si La Meute doit être reformée, alors elle le sera dans l'union de deux familles, les Inuzuka et les Hokazuka. »

« OYE ! » porta une voix au loin, interrompant le discours, rempli d'émotions, de Sakka.
« Vous l'avez retrouvé !? Le tésor ! » vociférait le binoclard qu'il avait sauvé quelques dizaines de minutes auparavant.

Les soldats se relevèrent et rejoignirent les prospecteurs à mi-chemin. Ils ne voulaient pas que des civils voient le carnage ici présent. Tsuki transportait sans mal la lourde caisse, prenant soin de ne pas en perdre une miette.

« Voilà ce qu'on a trouvé ! » révéla Sakka, en pointant du doigts les mains du panda.
« J'espère que le compte est bon. »
« Chargez la mule, elle a l'habitude. On va tout emmener au village, on fera le tri à l'auberge et chacun viendra récupéré son dû. On a eu plusieurs effractions ces dernières semaines, je vois que l'or ne leur suffisait pas, il leurs fallait aussi les bijoux de nos femmes ! » baragouina le petit homme à lunettes, le chef de la prospection.

La caravane nouvellement formée voyagea jusqu'au village voisin, sous la bonne garde des soldats impériaux. Là-bas, ils retrouvèrent l'auberge dans laquelle leur aventure avait débutée.

Sur le chemin, Sakka ne put s'empêcher de penser aux mots de Minoru 'reconstruction du clan'. Sans douter un seul instant, elle savait que les Inuzuka et Hokazuka devait travailler main dans la main.

_________________
LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Jeu 2 Avr 2020 - 22:40
Avec un dernier coup de marteau, le dresseur de panda finit de réparer la porte ayant été absolument ravagé par la charge affamé de Sakka et Shiroi plusieurs heures auparavant. Il essuya d’un rapide coup de main la sueur ayant coulé de son front sur son visage qui était figé dans une moue pensive depuis plusieurs heures. Il avait espéré que les travaux manuels l’aident à se libérer l’esprit, mais cela n’avait pas exactement fonctionné. Au moins, les paroles de Sakka avaient éclairé les ténèbres qui avaient pris le contrôle de son esprit suivant la fin de la mission.

Elle avait raison, après tout. La seule différence entre les Hokazuka et les Inuzuka était leur réaction face au massacre. Certains avaient décidé de maintenir leur voie ancestrale, tandis que d’autres avaient vu qu’ils allaient devoir apprendre à survivre dans un milieu différent et s’était adaptés. Ça faisait du sens de réunir la meute en une entité solide. C’était même une meilleure idée que le projet original de Minoru de consolider le clan de dresseur d’animaux non-canins à travers le monde dans une structure basé à Hi sans qu’elle soit nécessairement reliée au Teikoku. Avec le support de Sakka et des Inuzuka, il pourrait créer une force à part entière capable d’une entraide puissante et solide.

Et puis, même si Sakka avait un air enfantin dans son comportement et son apparence, ses mots avaient atteints une corde sensible du cœur de l’Hokazuka. Qu’elle le considère comme un frère réchauffait son muscle battant à toute vitesse au centre de sa poitrine. Il avait vécu une vie assez solitaire avec les premiers Hokazuka dans la jungle d’Hayashi et n’avait eu que Tsuki a considéré comme un ami, mais il sentait que Sakka pourrait facilement devenir une candidate au titre de premier ami qu’il aurait en tant qu’humain.

Après avoir réparé la porte, il alla s’installer en face de Sakka. La mission était terminé et ils pouvaient enfin mangés leurs brochettes. Tant qu’à se mettre en dette, Minoru avait décidé d’y aller le plus possible et avait donc commandé des brochettes pour lui aussi, préférant se régaler dans le succès que pleurer dans le rouge du portefeuille.

« Alors, comment tu veux organiser c’te projet? J’suis partant mais ça va demander vachement des efforts pour trouver des gens qui veulent le rejoindre, surtout de mon côté. Les Hokazuka sont un peu plus cynique envers Hi, tu vois. »

Il engloba quelques brochettes, attendant la réponse de Sakka.

« Si on était capable d’obtenir les permissions nécessaires, envoyer des messages chercher et entraîner des Hokazuka à travers les nations pourrait être avantageux a notre cause. Leur faire comprendre que nos clans sont unis et s’entre protègent même face aux Empires et villages. Qu’en dis-tu? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Empty
Sam 4 Avr 2020 - 16:45
Automne 203 – Enlever sa laisse.

Toute la bande se retrouva à la taverne, même le baudet, qui put facilement y pénétrer puisque la porte fut dégondée après avoir été enfoncée... Sakka et Shiroi furent un peu gênés, ils se sentaient responsables. Ils pouvaient l'être, c'est clairement à cause d'eux que le tavernier devait payer une somme folle pour la faire complètement remplacer. Près de l'entrée, le chef des prospecteurs déchargea le prestigieux butin sur une grande table. Il le sépara en deux, d'un côté l'or lui appartenant, de l'autre, les ryos, les bijoux et l'argenterie volés. Une partie de ses hommes rapatria le métal précieux à la banque, sous bonne garde.

La seconde partie de son équipe répandit dans le petit village la joyeuse nouvelle. Les habitants concernés se précipitèrent à l'auberge pour récupérer leurs biens. Le commerce était envahi d'une agréable ambiance, enfin, la sérénité était de retour. Tous remercièrent les soldats impériaux, fiers et heureux de se sentir protéger.

« C'est notre job ! » se contenta Sakka, pudique, non habituée à toute cette compassion.

Alors que Minoru réparait la porte de ses propres mains et à la sueur de son front, Sakka récoltait les honneurs, la garce ! Certains villageois l'ignoraient même, le prenant pour un simple ouvrier menuisier. Cette attitude faisait beaucoup rire la jeune enfant. Elle s'amusait même à lui dire qu'il était lent, tandis que Shiroi lui volait les bouts de bois pour aller les ronger un peu plus loin.

Une fois la menuiserie remise en état, le quatuor s'installa au fond de l'établissement pour trouver un peu de quiétude. Le rouquin commanda un énorme plat de brochettes, le plat préféré des Inuzuka. Où avait-il trouvé les ryos pour payer tout ça ? J'espère qu'il ne s'est pas servi dans le coffre …
A peine posé sur la table, le plateau de viande fut dévalisé, par deux, par trois, par quatre pour Tsuki le gros gourmand, les brochettes disparurent en un clin d’œil. La bouche pleine de morceaux, Minoru aborda tranquillement leur projet en commun, mettant en garde l'Inuzuka, sur les velléités Hokazuka envers l'Empire.

« Pour commencer, on contactera les Inu et Hoka qui sont présents au Pays du Feu, ceux-là sont déjà là, il faudra 'juste' les convaincre de nous rejoindre. On pourra alors former un noyau, et débuter la construction de notre chez nous. C'est à ce moment-là uniquement qu'on pourra aller chercher les autres. Avec un vrai projet, en cours de réalisation, il sera plus simple de les faire venir. Et puis, l'Empire est bien différent des anciennes Seigneuries. Avec cette raison clanique, ils auront le droit d'aller et venir sur notre territoire. »

Tandis qu'elle lui répondait, il mangeait. Puis il posa une nouvelle question, alors elle dévora une brochette avant que les deux gloutons qui les accompagnaient ne finissent le plat.

« Je vais rejoindre l'unité coloniale, la cheffe de cette formation est une Inuzuka. Si je la convaincs, j'aurai sa permission. Ne t’inquiète pas pour ça. Au final, tu proposes que La Meute, nos deux clans réunis, garde son indépendance vis à vis des entités politiques ? Je suis d'accord, c'est pour ça que nous nous installerons à Hi, et non à Urahi. Et j'espère que nous arriverons à développer nos propre économie et système politique. Nous serons alors un allié de l'Empire, et non une bande de chiens attachés en laisse. »

Le silence régna un instant.

« A nous de ne pas reproduire les erreurs du passé, ou l'histoire se reproduira... » lâcha-t-elle, vigilante.

Elle déchiqueta le dernier cube de viande, avant de déposer le pic de bois dans le plat, désormais vide.

« Voilà notre projet. »
« Maintenant, il est temps de rentrer à la capital pour annoncer le succès de notre mission. Je passerai te déposer la récompense. »


Sakka et Shiroi saluèrent les prospecteurs et le tavernier avant de quitter les lieux. A dos de son loup, l'enfant chevaucha jusqu'à Urahi, la capital impériale.




Hrp:
 

_________________
LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA) Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994

LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: