Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Voyage Initiatique × Ryūzaburo

Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 23 Déc 2019 - 2:13
Enfin une véritable mission qui seyait à son augure personne.

Il n’y avait aucune seconde à perdre. L’ordre de mission était clair, et bien qu’il ne savait ni lire, ni écrire... Il était en mesure de réduire en charpie la bicoque qui tentait de jouer avec l’autorité de Tsuchi. L’ordre de sortie avait été signer, plus rien ne les empêchaient de se rendre au port de Kuri.

Si ce n’était de mettre la main sur son camarade. De ce que le non-homme en avait compris, le boulet à traîner était un jeune pupille pale. Hyûga Ryûzaburo. Il provenait de la même famille que l’homme qui lui avait laissé la vie sauve, en ce terrible jour. Contrairement à son aîné, le jeune bambin ne méritait pas le respect du gladiateur. Nul n’hérite d’une telle denrée grâce à sa lignée. Il fallait faire ses preuves. Il fallait exister aux yeux du Yaban... Chose loin d’être aisée.

Il s’amusait, tout particulièrement, à briser ceux assez bons pour exister à ses yeux. La loi de la jungle. Manger ou être mangé. Cette mission n’allait pas changer le comportement du guerrier ; le jeune Hyûga allait devoir compter sur sa propre personne pour se sortir d’un éventuel bourbier. Il était le seul responsable de sa vie. En espérant qu’il ne se glisse pas dans les pattes du barbare. Auquel cas...

Inutile de continuer à intérioriser ses pensées.
Ryūzaburo était fin prêt.

— ...

Terrer dans la solitude et le silence, Rakuin n’émit pas mot. Il n’était pas là pour forger une amitié naissante, ni même pour abreuver un écuyer de son expérience. Non. Suivre le plan. Découvrir la menace. La classifié. Récupérer les informations. Faire un rapport... Et éventuellement détruire le rafiot sur un coup de sang.

Son kiseru trônait entre ses lèvres. Un lourd nuage de fumée fut relâché. Le binôme de fortune commencèrent leur marche en dehors du village. Direction Kuri. La vie sauvage l’appelait...
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 23 Déc 2019 - 11:17
Voyage initiatique ft. Yaban No Rakuin

Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas effectué de mission, surtout que cette fois-ci, il avait une missive plus intéressante que les autres. Celle-ci lui ordonnait de sortir du village de la roche, un privilège extraordinaire pour de simples Genin de la roche. Évidemment, il comptait faire de son mieux pour montrer aux autorités iwajines qu'il méritait clairement d'être promu. Sa mission venait tout droit du bureau du Sazori, un groupe qui l'intéressait tout particulièrement. S'il menait cette mission à bien, il pourrait sûrement taper dans l'oeil des dirigeants et finir par se faire recruter.

Son équipement de shinobi était tout prêt, il pouvait maintenant partir en mission sans crainte d'être en panne d'équipements.

Apparemment, il ne serait pas seul. Il devrait être accompagné par un certain Rakuin. Shinobi du village de la roche, également Genin. Ryūzaburo n'avait aucune idée des talents et du professionnalisme de son allié mais il espérait qu'il soit suffisamment talentueux pour parvenir à réussir cette mission sans traîner dans ses pattes.

Arrivant devant les portes du village, Ryūzaburo toisa de regard l'homme marqué au fer rouge, il semblait beaucoup plus puissant que ce que le Hyûga aurait prévu. Point positif. Mais bon, il aurait tout le temps de s'en rendre compte durant la mission. « Hyûga Ryūzaburo. » Dit-il en s'inclinant brièvement vers l'homme de Kaze.

« Ne perdons pas une seconde de plus, direction Kuri. »

Et c'est comme ça que le jeune homme partit en direction de la mission rang C la plus extraordinaire de tous les temps. Avançant assez rapidement, le groupe se mettait en marche. Peut-être était-ce pour voir lequel des deux possédait le plus d'endurance mais Ryuzaburo et son acolyte avançait anormalement vite.


_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 23 Déc 2019 - 14:42
Kuri se trouvait à une semaine de marche, pour une caravane marchande.
Beaucoup moins, pour des Shinobi entraînés.

Rakuin se rappela son arrivée première au pays de la Terre. Il avait débarqué comme de nombreux autres étrangers dans ce même port. La population, malgré les récents événements, n’était pas véhémente. La plèbe accueillait toujours l’inconnu avec un sourire et une certaine confiance, bien qu’il eut quelques exceptions. Le destin appelait Rakuin à commettre le « bien » dans les lieux qui le méritaient.

Un soupire déchira le silence ambiant. Les deux hommes fusaient à toute vitesse, traversant forêts, désert de roche, campagnes, sans qu’aucun des deux ne montrèrent une quelconque faiblesse. Pour Rakuin, les arrêts dans les villages de Tsuchi étaient prohibés. Rester invisible et ne laisser aucune trace de son passage, voilà ce à quoi il pensait quand il imaginait l’unité Sasori en action.

Un craquement sonore alerta les deux Shinobi. Loin de tous sentiers battus, une diligence se frayait un chemin dans ce décors erratique. Celle-ci était lourdement protégée. Bien plus qu’un simple convoi marchand, bien trop pour être lié à la visite d’un Daimyo. Il fallait en avoir le cœur net, tout ceci se voulait bien trop étrange.

Pour seule réaction, le non-homme plaça son index sur ses lèvres – mimant ainsi le silence à la pupille pâle. Ils allaient les suivre. Une nouvelle traque s’ouvrît à eux. Le gladiateur posa l’une de ses mains sur son oreille gauche. Dans le secret le plus total, elle s’assimila en fin amas de sable qui s’envola au gré du vent. L’infime quantité de sable se reforma contre la structure faite de bois et reprit les traits d’une oreille. Il pouvait entendre sans même en être inquiété.

« Pourquoi ne prenons nous pas les voies standardisées boss ? »
« Idiot ! Avec une telle cargaison, on ne peut se permettre de se rendre à Kuri aussi simplement. »
« Qu’est-ce que nous transportons d’ailleurs ? »
« Cette curiosité te perdra. Les ordres ont été clair. On doit juste déposer la charrette et la remettre à l’entrée du port. Interdiction formelle de regarder son contenu. »
« Allons, personne ne saura boss hahaha. »


Rakuin échangea un regard à Ryūzaburo qui ne put entendre cette révélation. De ses deux doigts, il indiqua à son cadet d’activer ses pupilles divines pour mirer le contenu de la charrette. Une nouvelle opération se dressait. Laissant le Hyûga s’occuper de sa tâche, Rakuin bondit un peu plus haut dans les arbres environnants. Cette forêt était le cadre parfait pour fondre sur l’ennemi ou fomenter un guet-apens.

Son choix fut vite fait.

Relâchant sa main de son oreille gauche, celle-ci était revenu à sa place, sans éveillé le moindre soupçon. Il n’attendait désormais plus que la vision absolue du soldat pour anéantir toutes chances de fuite.
De sa hauteur, il comptait quatre hommes qui entouraient la calèche, deux qui la dirigeait. Il n’avait aucun moyen de voir son contenu ou si des hommes s’y cachaient. Relâchant une dense fumée dans l’air, depuis son kiseru, il attendait la mise en action du plan.


Dernière édition par Rakuin le Lun 23 Déc 2019 - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 23 Déc 2019 - 15:31
Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

Le duo finit par se rapprocher rapidement de leur destination, mais mais en route, Rakuin fut soudainement alerter par un bruit. Quelque chose d'inattendu, une cargaison un peu trop bien gardée. Le jeune homme sous les ordres du sauvage des sables activa instantanément son dôjutsu, lui procurant une vision bien plus importante et plus performante que les yeux des autres shinobis.

Grâce à sa nouvelle vue, le jeune homme pût finalement découvrir ce qu'il y avait à l'intérieur de la malle. Le bien des bandits était en fait plein d'arme en tout genre, des Shurikens Fuma, Makishibi, Katana et surtout une bonne centaine voire plus de parchemins explosifs.

Il était évident que ce n'était pas pour préparer le feu d'artifice Iwajins, et puis on avait déjà les Chokoku. Dommage.

Montrant son équipement comme pour faire comprendre à la bête ce que contenait la malle, le jeune homme laissait activer son dôjutsu pour continuer de pouvoir observer ces hommes dont les désirs étaient étranges. Il pointa ensuite du doigt les deux shinobis qui conduisaient la calèche, les arrêter en premier empêcherait le groupe de fuir.

Profitant de la fumée naissante, Ryūzaburo usa de la précision chirurgicale que lui offrit son Byakugan pour lancer uniquement deux kunai en direction des hommes désignés, malheureusement mort avant d'avoir pu relâcher le moindre hurlement. Les chevaux continuant d'avancer et les corps n'étant pas tombés au sol, il était clairement impossible de savoir qu'ils n'étaient déjà plus de ce monde.

La bête pouvait maintenant passer à l'action, Ryūzaburo serait ses yeux. Lui serait le corps. Aucune de ses techniques ne lui permettait malheureusement de mettre hors d'état de nuire ces hommes en même temps, il était pro du corps à corps.

On espérait que Rakuin le pouvait, qu'il avait les techniques pour les sauver de cette situation.

Car le temps manquait.


Santé : Parfaite.
Chakra : 1C.

Résumé : Activation du Byakugan, observation et exécution de deux bandits sur six.

Techniques et équipements :






_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 23 Déc 2019 - 16:06
Perché sur sa branche, l’assaut chirurgical de la pupille pâle tua sur le coup les deux bandits – ou simple marchand, nul ne le saura.

Prenant appuis de tout son poids sur l’excroissance, le corps du Shinobi fut propulsé sur le devant de la scène. Le convoi transportait un armadas de guerre, tout droit à Kuri. Il n’atteindra jamais la ville, du moins pas avec eux à la tête de la caravane. Selon les indications fugaces du soldat, aucune personne ne se terrait à l’intérieure de la caravane. Parfait. Face à lui se trouvait quatre hommes armés.

Ryūzaburo prenait les traits d’une sentinelle, un ange gardien.

Avec lui à ses côtés, il n’avait point d’inquiétude. Rakuin comprima son poings sur lui-même, toutes ses années de massacre dans le Colisée l’avait élevé à un tout autre rang. Il n’était pas un simple humain, après tout. Dans un premier temps, ses métacarpes écrasèrent le nez du premier bandit qui fusait vers lui. Attrapant son col, il le balança, tête la première, contre le deuxième non loin. Se laissant tomber en arrière, d’une simple impulsion de ses mains, il envoya ses deux pieds contre la mâchoire du troisième. Avant d’envoyer de manière circulaire un puissant coup de talon contre la tempe du quatrième.

Loin d’être morts, ils n’étaient que dans les vapes, pour l’instant.

Le Yaban se saisit d’un des kunaï ayant assassiné les tenanciers du convoi. Sans la moindre hésitation, trois des quatre gorges furent ouvertes. Plaçant la pointe de l’arme contre le dernier luron, la voix rauque du touareg résonna.

— Où alliez-vous. Pourquoi.

La carotide de ses compagnons avait libéré son contenu sur le visage du sauvage. Sa folie ne connaissait aucune limite. Implorer la pitié face à un tel monstre était vain.

« Pitié... J’ai une femme... des enfants... On devait simplement transporter cette caisse à un homme. Nous sommes au courant de rien... Je ne vous ai même pas vu de toute manière. Je ne suis qu’un honnête marchand qui a voulu se faire un petit pécule... Tout ce que nous savions c’était qu’il fallait se rendre à Kuri car le commanditaire attend depuis 3 jours mainte... »

Sa gorge se voyant tranchée, il ne put continuer son monologue. Rakuin avait eut les informations qu’il voulait. Le quatrième hors-la-loi ne lui était plus d’aucune utilité. Arrachant l’un des pans du tissu d’un des bandits, il s’essuya le visage. Son regard resta fixer sur les quatre hommes qui se vidaient de leur sang. Ils agonisaient. Voilà une triste fin pour les faibles qu’ils étaient. Le non-homme se tourna vers son cadet.

— Pas de pitié. Déposons la caravane.

Tranchant comme un rasoir, il ne changeait pas. Une note explosive fut apposée sur l’un des cadavres. D’un simple regard, Rakuin fit comprendre à la pupille pâle de ramener les deux autres morts. Il comptait les faire exploser – incinérés – pour supprimer toutes traces de leurs existences en ce lieu. Rakuin prit dès lors les rênes de la caravane marchande. Kuri n’était plus si loin, désormais.

D’un simple mouvement de bras, les chevaux s’élancèrent. Quelques minutes plus tard, une explosion retentit dans leurs dos. Cette petite déviation, dans leur mission, venait de prendre fin. Kiseru en bouche, Rakuin ne transpirait aucun remord.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 23 Déc 2019 - 17:31

Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

Comme il s'y attendait, non ce fut bien plus surprenant encore. Chacune des actions du sauvage étaient calculés au millimètre près, tout était parfait et aucun faux mouvement, même plus infime n'avait été effectué par Rakuin. Surveillé par le dôjutsu de Ryūzaburo, il cacha rapidement sa stupeur afin de retrouver son sérieux, il savait maintenant de quoi était capable son allié. C'était autant rassurant que terrifiant, mais bon, du moment qu'il se retournait pas contre Iwa.

Descendant également de sa branche, Ryūzaburo regarda l'interrogatoire express de ces hommes, qui avaient malheureusement essayés de faire affaire avec des personnes louches. Le Hyuga ne fut en revanche, aucunement surpris par la brutalité dont faisait preuve le Yaban, il aurait également fait de même. Ils étaient des shinobis, sur le terrain il fallait mettre de côté toute compassion. Pour le bien de la roche.

D'un mûdra, ses yeux redevinrent normaux, lui rendant une vision égale à celle des hommes. Ramassant le kunai encore plantés dans la chair, il l'essuya sur les vêtements du cadavre tandis qu'il récupéra celui entre les mains de Rakuin, il ne devrait réellement rien rester.

« Attends avant de les faire exploser, j'ai une autre idée. » Dit le Hyûga en observant les cadavres. « Retiens bien chaque trait du visage d'un des deux conducteurs de calèche. » Lâche-t-il dans une nouvelle respiration, il ne pourra les observer qu'une seule fois et n'aura aucunement droit à l'erreur.

« Pour infiltrer le bateau, nous allons nous faire passer pour eux et ramener la cargaison à leur place. »

Montant dans la calèche, avec la vitesse de ces chevaux, les deux commençant ne tarderaient pas à arriver sains et saufs à Kuri, alors que leurs malheureux compagnons seront décédés dans une explosion causée par une attaque de mercenaires.

Quelques mûdras suffirent à rendre cette histoire crédible, Ryūzaburo prenant l'apparence d'un des hommes qu'il avait assassiné.



_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 23 Déc 2019 - 18:34
La suite du chemin ne fut pas des plus intéressantes. Sous Henge, le binôme arriva à bon port et fut intercepté par l’un des rabatteurs lié au bateau.

« On vous attend depuis plusieurs jours maintenant. Vous étiez où ?! Pourquoi vous n’êtes que deux alors qu’il y avait quatre autres hommes avec vous. »
— Une attaque de mercenaire. La cargaison n’a rien.

L’austérité du Yaban ne se plia pas face au beau parleur. Son caractère impérial reprenait le dessus. Il n’était le genre de personne qui s’écrasait face à l’autre.

«Bon... Ok. Ça va quand même le faire. J’ai besoin de l’un de vous pour décharger la cargaison. Ensuite ce sera bon. Voilà ta part toi, tu peux t’en aller. J’préfère l’aide de l’autre. »

Parfait. Ryūzaburo allait pouvoir continuer sa route au côté du bandit. Rakuin était excusé de sa présence – probablement l’aura qu’il dégageait. Le binôme, scindé en deux, allait devoir agir sur deux théâtres d’opérations différent. Le Yaban se rendra directement au port, au plus près de l’ennemi, ses capacités héréditaires l’aidant parfaitement pour ce genre de mission. Le pupille pâle, quant à lui, devait glaner les informations nécessaires et requises pour le bon déroulement de la mission.

Sans plus attendre, Rakuin prit la bourse qui lui fut tendue, avant de partir en direction du port. La ville se voulait calme et nullement effrayée par ce bateau qui voguait depuis maintenant un certain moment à l’horizon. Si Kuri était au courant de l’arrivée de renfort provenant d’Iwa, nul doute que les pirates aussi. Si la mission faisait référence à une brigade du Manazuru et du Sasori, c’était évidemment en rapport avec les intentions des régents du navire.

Étaient-ils sur le pied de guerre ? Avaient-ils des revendications ? Éventuellement des otages – les propriétaires du navire ? Tant de question qui se posaient et qui restaient, pour le moment, sans réponse. Étranger de la Roche, sa couverture était préservée. Nul n’aurait pu pensé qu’il était là pour stopper ce petit manège. Toutefois, prudence se voulait mère de sûreté. Le Solitaire maîtrisait l’art de la dissimulation comme personne.

Rakuin libéra un dernier filet de fumée depuis sa pipe. Il était temps de jouer à son jeu favori.

S’enfonçant dans une ruelle sombre et loin du port, l’assimilaient explosa en une gerbe de sable virevoltant dans les airs. Volant bien au dessus de toute bâtisse et contrôlant son Chakra pour faire en sorte que sa signature soit effacée, Rakuin se rendait vers sa proie.

Bien que non obligatoire, il comptait infiltrer le bateau – et si il le pouvait, le saboter. Il fallait montrer ses compétences pour que l’escouade Sasori lorgne sur sa personne, ça, il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 23 Déc 2019 - 20:19
Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

Arrivant au village maritime de Tsuchi No Kuni, le duo masqué par l'apparence de deux pitoyables commerçants exécutés bien plus tôt, les shinobis pourraient ainsi en savoir beaucoup plus sûr ce qui semblait se tramer à l'intérieur du village et dans cet étrange bateau avec ces déguisements. Le sérieux des deux shinobis n'avait jamais été mis en doute et ils avaient confiance en leurs capacités d'adaptation, ils ne pouvaient pas échouer maintenant. C'était la partie la plus importante de la mission, s'ils faisaient ne serait-ce que la moindre erreur maintenant, tout serait mis en péril.

Finalement, le duo allait devoir se séparer, c'était peut-être mieux comme ça. Ils pourraient maintenant pouvoir être plus efficace, travaillant sur deux plans différent, la mission n'en sera que deux fois plus rapide. Adressant un dernier regard à son frère d'arme en guise d'au revoir, Ryūzaburo se concentra uniquement sur sa mission.

« Enfin débarrassé de lui... » Dit le bandit dans un soupir, apparemment soulagé. « Eh toi, avec ta calèche. Suis-moi jusqu'à l'entrepôt. »
« Ok. »

Avançant jusqu'à le fameux entrepôt, il regarda l'homme se stopper devant les portes. « Promets moi de ne rien dire, tu touches à quelque chose qui te dépasse complètement. » Un silence prends place, Ryūzaburo croise du regard l'homme sans même cligner des yeux. Le moindre mouvement suspect serait synonyme d'agression et un motif valable pour prendre la vie de cet homme un peu trop bavard.

« La somme que vous m'avez offert me suffit déjà amplement, vous trahir ne me servira à rien. J'envisage clairement de retravailler avec vous dans le futur. »
« Alors voilà, entre. »

Ryūzaburo entra dans l'entrepôt et observa de ses pupilles pâles. Il commença peu à peu à comprendre ce qu'il se tramait.

Qu'en était-il du côté de Yaban No Rakuin ?


_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Mar 24 Déc 2019 - 5:15
Les cieux revêtaient une teinte orangée, caractéristique de l’arrivée du crépuscule. La situation était propice pour une infiltration. Voilà bien longtemps que notre assimilateur ne s’était pas laissé porter par le vent.

La nuit allait l’aider à commettre son méfait. S’infiltrer dans un bateau lourdement armé n’était pas à la portée de tous. Certes, il aurait mieux fait de rejoindre Tanmeru, de prendre un bateau et d’espionner à distance la cible. Au diable les plans, l’adrénaline du Colisée lui manquait. Jouer sa vie sur pile ou face lui manquait.

Que pouvait-il bien se passer du côté de son comparse ? Il n’avait aucun moyen de le retrouver dans Kuri, n’ayant pas stocké sa signature Chakratique dans sa mémoire. Les deux hommes étaient seuls. Loin d’être idiot, Ryūzaburo allait s’en doute rejoindre Tanmeru après avoir collecter les informations nécessaires. Ainsi, une porte de sortie s’ouvrirait pour le barbare.

Finalement, tous deux collectaient des informations dans un lieu où leur vie était en jeu. La situation arracha un sourire au démon. Le pupille pâle commençait à être interessant. À leur retour, il le brisera sous ses phalanges marquées par les années d’esclavage. L’ire du Yaban ne pouvait se tarir que de la sorte ; jouer avec une âme, jusqu’à ce qu’elle se brise sous ses doigts.

Situé au large du port, Rakuin mit plus d’une heure pour rejoindre sa cible.

Éparpillé au gré du vent, son avancement silencieuse le mena au plus haut mât du navire. Un galion de cette taille ne passait pas inaperçu, même ici. Aucun décès n’était prévu, la situation ne lui permettait point un tel écart. Au plus proche des lignes ennemies, il ne pouvait que récolter des informations. Bien que puissant, s’attaquer seul à une telle machinerie revenait au suicide. Il en avait conscience. Laissant son sable tomber contre les voiles du bateau, son arcane héréditaire chu au niveau d’une rangée de tonneaux. Idéal pour s’y réfugier le temps de trouver une alternative.

Il fallait repousser les limites de l’imagination pour une entreprise de ce calibre.

Dispersant deux infimes masses de sable, celles-ci reprirent forme humaine. Respectivement, un œil et une oreille. De quoi pouvoir voir et entendre, dans la plus grande des discrétions. Une première étape. Bien qu’il le savait, il ne pouvait rester très longtemps dans ce tonneau.

« Il ne reste plus que quelque jours avant notre départ. Tu penses que la diversion aura suffit ? À l’heure qu’il est des Shinobi sont peut être déjà à nos trousses ? »
« Ne t’en fais pas. Nous avons de quoi les accueillir, même s’il apparaissait dès à présent face à nous. Quant à la diversion, c’est un succès retentissant... »
« Retournez au boulot ! Cessez de glander sur le pont, le dernier apport d’arme arrive d’ici quelques heures. Nous devons préparer le départ du navire et préserver l’intégrité de la transaction. »


L’oreille cerna le récit. L’œil capta l’image. Trois hommes. L’un plus expérimenté que les deux autres – probablement le capitaine du navire. Ainsi, une diversion était en cours... Le Yaban n’arrivait pas à cerner l’ensemble des informations. Il lui manquait une, ou plusieurs, pièce du puzzle.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Mer 25 Déc 2019 - 11:20
Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

Des armes, des armes en grande quantité. Trop grande pour que cela soit le fait d'une petite bande voyou ayant eu l'idée de jouer dans la cour des grands. Il se tramait quelque chose de louche, il fallait agir. Et vite.

« Mais… Mais à quoi va vous servir tout cet arsenal ? » Demanda Ryūzaburo, toujours dissimuler sous les traits du sympathique marchand.
« Je ne peux pas encore te le dire. Mais sache qu'il y en beaucoup plus sûr ce bateau que tu vois au loin. »

Le bateau dans lequel s'était sûrement rendu Rakuin. Mais bon, Ryūzaburo s'inquiétait plus pour les pauvres hommes présents sur le navire que pour son compagnon. Certain que celui-ci ne perdrait pas la vie sur une simple mission de rang C.

« Et les shinobis, ces hommes de l'ombre. N'avez vous pas peur qu'ils interviennent dans vos affaires ? »
« Ils ont beau posséder des pouvoirs mystiques, ils restent humains. Et puis qui nous soupçonnera, de simples marchands de Tsuchi. De trafiquer avec le marché noir d'Ame. »

Le marché noir, il était évident qu'il y avait un lien. On ne pouvait pas se procurer autant d'armes et d'explosifs sans qu'il n'y ait de lien avec ce monde souterrain. Il faudra sûrement que le Hyûga approfondisse ça un peu plus.

« Je vis dans un village assez proche d'Iwa. Je surveillerais les agissements de la roche autour de Kuri. »
« C'est exactement ce que j'allais te demander, ils ne faut pas qu'ils interviennent. Pas maintenant. Tiens. »

Une petite bourse contenant des Ryos fut lancés en direction du faux marchand. L'attrapant, il la rangea dans sa sacoche avant d'observer cet homme. Désireux d'en savoir plus sur ses sombres desseins.

« Si tu nous suis dans ce projet, tu en gagnera le triple. Sache le. »
« Je suis avec vous, bien évidemment. »

Une poignée de main, scellant le destin de ces bandits.
Ils venaient de faire affaire avec la mauvaise personne.
Une taupe venait de leur prêter allégeance.


_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Mer 25 Déc 2019 - 14:09
Les deux hommes retournèrent bien vite aider le reste de leur compatriote sur le pont. Les cordages volaient. Tous faisaient en sorte de s’activer pour un départ en trombe. Rakuin, s’il l’avait voulu, aurait pu détruire l’embarcation dans une impétueuse tempête de sable... Rien de tout cela ne lui était permis. Il radotait.
Le comble de la frustration.

Profitant du retrait du corsaire dans la cale, Rakuin s’élança au nez et à la barbe de tous. La masse de sable dissimulée se mouvait avec un contrôle parfait de son environnement. Tantôt dans le dos d’un groupe d’homme, tantôt derrière des objets hétéroclites, à l’image d’un félin chapardeur, il était d’une agilité mortelle.

Un choix dut être fait. Se rendre dans la cale du navire ou dans les quartiers du Corsaire. Celui-ci venant de descendre dans les profondeurs de son rafiot, ses quartiers restaient non protégés. Le moment idéal pour y jeter un œil et chercher des informations. Sans plus attendre, la masse de sable bondit hors du bateau. Suivant les courbures du bois, passant près des nombreux canons, il faisait le tour du navire en passant par sa coque. Remontant finalement vers le train de la structure, il y trouva un mur de lumière ; des vitraux. Caractéristique de tout galion du genre.

Assimilant sa main contre le verre, à l’aide d’une impulsion, la fenêtre s’ouvrît. S’engouffrant sans un bruit à l’intérieur, le sable reprenait forme humaine. Surprise et stupeur le saisirent. Son regard se posa sur le lit du corsaire. Une demi-douzaine de filles de joie, à moitié dénudé, étaient endormies. Une simple inspiration. Il ne pouvait pas craquer ici. La pression était à son paroxysme. Il travaillait tellement mieux avec celle-ci. Craindre pour sa vie, cela lui manquait.

D’un geste de la main, une poignée de sable fut envoyée de manière chirurgicale dans l’angle de la pièce. Entre la porte et le lit, pour être plus précis. Le sable se transforma en œil, sa balise était posée. Il pouvait désormais fouiller la pièce, à pas feutré, tout en gardant un œil sur ce qui pourrait venir lui mettre des bâtons dans les roues.

Son regard balaya la pièce. Une imposante armoire. Une carte avec de nombreux pions et d’autres étranges infrastructures. Un bureau avec une lettre manuscrite presque finie. De nombreux tiroirs. Des joyaux, tissus en soie et autres butin de guerre. Une mine d’or d’information. Ce n’est qu’une fois après avoir inspecter les environs qu’il pourra se rendre dans le cœur du navire.

Que pouvait bien faire un bateau pirate près du port de Kuri. Qu’est-ce qu’il pouvait bien gagner à attendre l’arrivée de quelconque marchandise. Cherchait-il à prendre d’assaut un bateau marchand sortant du port ? Non. Impossible. Ils étaient bien trop proche de la berge, malgré les quelques heures qui les séparaient de celle-ci. Pas le temps pour les questions. Il fallait accumulé un maximum d’information.

Sa maîtrise des arcanes liées au Fuinjutsu allait lui être d’une utilité évidente.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Mer 25 Déc 2019 - 21:18

Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

« Il… Il ne faudrait pas ranger la marchandise présente dans la calèche ? » Proposa innocemment le Hyûga, conscient qu'il allait pouvoir en apprendre beaucoup plus de cette manière.
« Oui, c'est vrai. Excuse-moi, j'en oublie l'essentiel, suis-moi. »

Faisant avancer la calèche, le Hyûga avait désormais la possibilité d'étudier avec plus de profondeur l'intérieur de l'entrepôt. Devait-il activer son dôjutsu ? Ce n'était pas une bonne idée, le Byakugan était bien trop populaire. Surtout à Tsuchi, il se ferait instantanément repérer à causes des veines gonflées qui signifiaient l'utilisation de cette pupille si spéciale. Devoir compter sans son Byakugan, c'était quelque chose d'imprévu, mais bon, un ninja devait savoir faire la part des choses et ne pas trop se reposer sur ses spécificités.

À vue d'oeil, il devait y avoir une vingtaine de personne travaillant dans l'entrepôt. Ils rangeaient et dissimulaient les armes dans des caisses à double fond. Ensuite ils superposaient quelques bricoles dans la trappe supérieur. Il y avait un nombre incalculable de caisse, c'était incroyable. Sur son cheval, le Hyuga n'eut aucun mal à assister à ce spectacle.

« Il y a réellement beaucoup plus de caisses que je ne l'imaginais. »
« Alors ne tente pas d'imaginer ce qui se trouve dans le bateau. »

Hm. Le bateau semblait contenir la cargaison principale, mais où allait elle et dans quel but ? Il fallait espérer que Rakuin le découvre pour qu'ils puissent mettre en commun les informations récoltés. Et enfin comprendre la situation.

« Comment allez-vous réussir à mettre toute la marchandise dans le bateau ? »
« Il n'est pas nécessaire de tout exporter dans le bateau, c'est même mieux s'il nous reste des armes dans cet entrepôt. À Tsuchi, tu ne trouves pas ?»



_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Mer 25 Déc 2019 - 22:04
Son choix premier se porta sur la carte jonchant une imposante table en bois d’ébène. Les nombreux jalons sur ce plan étaient plus qu’étrange. S’approchant à pas de loup, les mains de l’assimilateur glissèrent sur la peau de bête tannée.
Une carte du Yuukan.

En tout, il comptait cinq jalons : Tetsu, Kaze, Ame, Tsuchi, Joheki. Sur la carte, plusieurs lignes rouges joignaient ces cinq points – probablement le flux migratoire des marchandises. Plusieurs dizaines de croix rouges marquaient la carte de part en part. Kuri faisait partie de l’une de ses croix. Malheureusement pour l’espion, il n’avait pas le temps de déchiffrer la myriade d’information qui se trouvait devant lui. Sans légende et sans temps devant lui, il fallait faire au plus vite.

Cette carte était un élément crucial dans cette enquête. Posa son index et son majeur sur l’un de ses tatouages, un sceau s’illumina. Une poignée de seconde suffit à sceller cet élément clef.

Loin d’être idiot pour autant, il fallait forger une mascarade, le temps de s’enfuir. S’approchant de l’un des vitraux qui l’avait vu rentré, l’homme arracha l’un des rideaux pourpres face à lui. Dressant le tissu sur la table, un simple mudrâ suffit pour modifier l’apparence de l’objet. Une carte similaire, les détails trahissaient toutefois sa nature. Le stricte nécessaire, de quoi fuir sans problème.

Se déplaçant toujours tel un félin, l’Asaara se trouvait devant le bureau. Sa main ôta la plume qui barrait la route du parchemin... Un sourire apparut, contre son gré. Une lettre d’amour pour l’une de ses courtisanes. Sacré Corsaire. Reposant le bout de papier tout en remettant la plume par dessus, il ne pouvait perdre plus de temps. Une autre personne aurait pu se dire que le papier était en réalité un code ou autre... Rakuin ne sachant pas lire – ou que très brièvement – n’eut pas cet éclair de génie.

Ses mains fouillèrent dans les moindres recoins le bureau, en vain. Ce ne fut que quand la colère l’enrôla et qu’il décida de projeter le bureau à la mer, qu’un timide click sonore le fit réagir. Un mécanisme isolé. Il n’y avait pas pensé. Reposant calmement le bureau, un nouveau tiroir apparut à lui. Un livre s’y trouvait.

Noms, pays, sommes astronomiques, voilà tout ce que l’esclave pu comprendre de l’ouvrage. Une sorte de livre de compte. Reposant ses doigts sur le précédent sceau, la pièce à conviction numéro deux fut à son tour scellée.
Des bruits de pas commençaient à se frayaient un chemin vers lui, il pouvait l’entendre tellement le comportement de ses pirates était sans gêne.

Un courant d’air s’engouffra dans la chambre, ou plutôt faillit s’engouffrer. N’eut été la réaction éclaire du Shinobi de la Roche. Il se jeta sur la fenêtre pour la bloquer, tout en assimilant le bas de ses jambes pour éviter tout bruit manifeste. Se réformant quelques secondes après, les courtisanes dénudées ne se réveillèrent pas.

Ses sens l’appelaient à se rendre du côté de l’armoire géante. Un simple coup d’œil suffisait à deviner qu’elle était fermée de l’extérieur. Il fallait une clef et il n’en avait trouvé aucune lorsqu’il fouilla le bureau. La clef de bon nombre de mystères se cachaient derrière les bâtant en bois de l’armoire. Plus qu’une réelle prémonition, il savait que découvrir ce qu’il se cachait derrière allait grandement aider l’enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 18:57
Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

Ainsi donc, ils comptaient gardé des réserves à Tsuchi No Kuni ? Intéressant… Ryūzaburo hocha la tête, toujours silencieux. Il méditait intérieurement, imaginant les différents scénario possible. Toute les informations qu'il avait récolté depuis le début seraient utiles, il fallait désormais relier le tout. Obtenir une conclusion logique ainsi que faire un rapport au bureau du Shishiza ou du Sazori. Un détail n'échappa pas à au Hyûga, il savait que de nombreuses armes continueraient d'être stockés malgré le départ du bateau.

Autant connaître l'entrepôt dans son entièreté. Si jamais il était sommé de revenir ici, il pourra beaucoup plus facilement s'introduire quand il aura repérer les failles du tour des gardes.

Sur les vingts personnes, au moins cinq personnes surveillaient plus intensément que les autres, quittés à ne pas travailler. Ils avaient comblés les fenêtres avec des planches en bois, posés des parchemins explosifs dessus. Tout était mis en oeuvre pour empêcher une possible intrusion.

Tout en travaillant, les hommes se déplaçaient de façon à ne laisser aucune faille, chacun se surveillait les uns les autres et si un des leur disparaissait, une des personne présente ici sera forcément au courant, c'était réellement impressionnant. Voir des personnes aussi organisés… Ça pouvait effrayer. Mais pas Ryūzaburo, il était prêt.

« Je vois… » Chuhota-t-il.

Il ne lui restait plus qu'à sortir et à communiquer ces informations à Rakuin.
En espérant qu'il ne lui soit arriver rien de fâcheux.



_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Ven 27 Déc 2019 - 16:33
Ses mains s’apposèrent sur le bois vermoulu. Le bruit s’intensifia. La senestre de l’homme devint sable et chercha à imiter les arabesques de la clef. Le plancher craqua sous le poids du Corsaire.
Trop tard.

La porte s’ouvrît avec force. La fenêtre se referma sans un bruit.

« Debout mesdemoiselles. Il est temps de faire plaisir à Papa haha. Après une rude journée à acheminer toutes ces armes, il est temps que je m’occupe de vous toute zehahahahaha. »

Le chapardeur s’était enfuis pile au bon moment. S’accrochant au rebord de la fenêtre, à la seule force de sa poigne, il se laissait pendre. Sa balise sensorielle s’était, bien entendu, retransformée en sable. Ne jamais éveiller le moindre soupçon. Il ne se souvenait que de cette injonction. Être l’ombre de l’ombre de son adversaire. Une vision extrémiste toujours poussée à son paroxysme.

L’idiot.

Il avait oublié un détail. Certes, la carte fut remplacée. Pas le livre contenant toutes les transactions du bateau. Frappant sa tête d’un léger coup de paume, il ne pouvait continuer sa ronde sans réparer cette erreur. À tout moment, tout pouvait s’effondrer. Comment réagiraient-ils si ils se savaient épier ? Mal. Il ne pouvait laisser une telle chose se passer.

Sa dextre s’assimila en motte de sable. Il n’avait besoin de que ça pour mener à bien cette tentative. Gardant un lien direct avec son propre corps, le sable se glissa au travers de l’une des fenêtres brisées dans la chambre. Le Corsaire, en plein ébat, ne pouvait se douter de sa présence.

Fusant tel une araignée sur le planché, la main se faufilait entre pièce d’or, fruit au sol, robes déchirées, le parcours du combattant en somme. Il ne lui fallait qu’un simple mudrâ. Les doigts de l’assimilateur soulevèrent une statuette en or – cela suffirait. L’entreprise la plus folle de sa vie était en train de se dérouler face à lui.

Dans d’autre circonstance, il aurait rit. Même le Yaban pouvait rire.

D’un simple mudrâ, la statuette devint un livre dont l’extérieur était similaire à celui volé. S’il aurait put, sa main aurait endigué la sueur stagnant sur son front. Sa main avança de quelque centimètres vers le bureau quand une bouteille s’écrasa contre ce dernier.

« Femmes ! Que l’on me rapporte mon ambroisie hahahahahaha. »

Sans plus attendre, l’une des courtisanes quitta la couche du pirate. La main eut à peine le temps de se cacher derrière un meuble. La femme, frôlant ce dernier, marcha en direction de l’armoire. Décrochant la clef qui pendait à son cou, elle ouvrit l’antre du génie. Rakuin qui s’attendait à trouver moult parchemins ne put que reconnaître une collection folles de boisson enivrante. C’était bien sa veine.

Heureusement qu’il n’avait pas perdu son temps à ce sujet.

La suite vous la connaissiez sans doute déjà. L’homme reprit sa besogne. La main réussit à déposer le livre et refermer le tiroir, sans problème... L’étape finale de toute cette péripétie allait le mener à l’endroit le plus gardé du navire.
La cale où se terrait le terrible magot.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Dim 5 Jan 2020 - 15:06
Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

Prendre la fuite serait sûrement la partie la plus ardue de cette mission, maintenant qu'il était entré, la sortie de Ryūzaburo ne passera certainement pas inaperçue. Grâce à son visage qui portait les traits d'un simple marchand, l'infiltration avait été un succès. L'extraction serait sûrement autre chose, leur système de surveillance était bien trouver pour des non shinobis.

Utiliser son chakra, les tuer ? Il aurait pu, mais il n'était pas dans une position favorable, certains pour prendre la fuite, ou avait éventuellement des moyens de communication. Il fallait faire en sorte que personne ne sache qu'une taupe était parmi eux. Cette mission était bien problématique.

Problématique. Si jamais il n'aurait pas été un homme possédant une Affinité tellurique. Les élus de la terre ont la possibilité de pouvoir utiliser leur jutsu en faisant un simple contact des mains avec cet élément.

Observant à droite à gauche, il se mit au fond de l'entrepôt derrière la charrette en faisait mine de jouer avec les chevaux, tout comme le démon des sables, Ryūzaburo pouvait également s'assimiler, mais au sol. Se glissant rapidement sous la charrette. Le Hyuga convoqua un double de lui-même, tout aussi parfait et soin que l'original, puis sortit de l'entrepôt en entrant dans le sol.

« Enfin… Ce marchand était vraiment laid. » Dit-il reprenant sa véritable forme.

Son clone continuera de jouer le jeu jusqu'à ce que les bandits se décident à fermer l'entrepôt.
Quant à lui, il avait désormais quartier libre pour retrouver son prochain objectif de mission.


_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Lun 6 Jan 2020 - 16:58
Passer par le pont, il l’avait déjà fait.
Inutile de dire que c’était une fausse bonne idée. L’ensemble de l’équipage se trouvait soit dans la cale à roupiller, soit sur le pont à festoyer. Il fallait faire preuve d’ingéniosité.

Accroché sur le rebord de la fenêtre, la nuit s’était installée depuis quelques temps maintenant. Une ombre en plein ténèbres. Seul son reflet pouvait être visible sur l’eau. Il savait déjà comment procéder pour la suite de cette infiltration. Quoi de plus simple que de passer par les canons latéraux du navire ? Aucun bateau ne se trouvait à l’horizon, aucune raison pour que ces armes de guerre ne soient employées dès maintenant.

Son corps explosa en millier de particules sablonneuse.

Tournant sur eux même à l’image d’une mini tornade, l’assimilateur se servait de la brise marine pour voguer autour du bateau. Son entreprise fut exécutée avec brio, rien ne l’empêchait à ça, d’une certaine manière. S’insufflant à l’intérieur du canon, l’assimilateur resta tapi à l’intérieur.

Inutile de sortir sa carcasse aux yeux de tous. Il disposait de tous les cheatcode pour ce genre de mission, en raison de son état unique.

Sa mission était d’autant plus simple ; faire un état des lieux de la cargaison du navire. Éventuellement compter les couches pour avoir une estimation de l’équipage. Tout le reste, il l’avait déjà grâce à son bref passage chez le Corsaire. Le canon libéra une souris de sable. Reliée à lui, il pouvait ressentir et voir tout ce qui se trouvait sur son chemin. Totalement dissimulée grâce aux talents de senseur de son créateur, la souris devait toutefois ne pas être vue. En effet, à chacun de ses pas, une infime traînée de sable pouvait être visible – le prix à payer pour une telle technique.

Concentré sur cet arcane, Rakuin ne pouvait plus bouger.

Le bas-fond du navire se divisait en nombreux couloirs, une multitude de porte. Ce qui attira en premier l’attention de la création fut la trappe en plein milieu du corridor vermoulu. Se servant de l’ombre projeté par les nombreuses lampes à huile, le rongeur put se frayer un chemin sans la moindre incidence. La surprise assaillit Rakuin. Dans cette trape se voyait enchaînés l’ensemble de l’équipage – celui a qui appartenait le bateau volé. La plupart étaient des hommes, deux, trois enfants tout au plus. Un bâillon sur le visage, la bouche et des fers aux mains. Une information cruciale...

S’ils se voyaient libérés ou même au courant d’un possible assaut proche, sa mission pouvait faillir. Un choix fut fait.
Il ne pouvait perdre son temps avec eux, malheureusement.

Le rongeur continua sa route en direction des salles où dormaient l’équipage. Une multitude de pièces juxtaposées les unes aux autres. Une simple porte séparait ces dernières, de nombreux lits ou hamacs étaient entassés par ci et là. Quelques armes et nectar enivrant étaient entassés au sol. Une odeur putride de sueur et de transpiration baignait dans l’air. Le corridor comportait ainsi 9 pièces. 4 sur la droite, 4 sur la gauche, une seule au bout de ce dernier et enfin la trappe au centre.

Esquivant les corps endormis ou comateux, comptant un à un les lits vides comme occupés, Rakuin tomba sur une estimation plus ou moins exact. Une cinquantaine de pirate étaient entassés ici. 20 prisonniers étaient retenus dans un piteux états. Prostituées, alcool, armes, tout cela se trouvait à la pelle. Une centaine de personne pouvait se trouver ici.

Une marge d’erreur existait. Il y en avait peut être plus, peut être moins. Dernière ligne droite pour le rongeur. Il fallait découvrir ce qui se terrait derrière la porte au bout du couloir. La pièce, comparée aux autres, devait être la plus grande de tous le navire. Comme s’il avait été fabriqué uniquement pour cette fonction.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Mer 8 Jan 2020 - 6:51
Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

Vagabondant dans les rues du petit village, Ryūzaburo était toujours à la recherche de cet homme, le capitaine Tenmaru. Perdre autant de temps pour ne trouver qu'une seule personne serait vraiment idiot et décevant de la part d'un shinobi aussi talentueux que le Hyûga. Il avait déjà pu recevoir quelques informations concernant les principaux traits physique concernant le capitaine, histoire qu'il puisse le reconnaître une fois qu'il l'aura en face. Mais rien de plus.

Tout d'un coup, un flash.

Il était un capitaine, il était donc logique qu'il se trouve sur le pont de Kuri. Au pas de oe course, Ryūzaburo se rendit donc sur ce lieu, connu des pêcheurs, marchands ou capitaine. Il n'était pas aussi grand ou impressionnant que celui du pays de l'Eau, mais il restait quand un même un lieu important de Tsuchi. Maintenant qu'il était là, il ne lui restait plus qu'à retrouver le capitaine Tenmaru.

« Bonjour, sauriez-vous où je pourrais trouver le capitaine Tenmaru ? » Dit-il à un petit pêcheur qui semblait ranger ses poissons.
« Il va bientôt partir pêcher. Faites vite si vous voulez l'intercepter. » Dit l'homme, pointant du doigt une petite barque qui s'apprêtait à partir. « Il se déplace tellement vite avec, je n'ai jamais vu une barque aller aussi vite. »
« Merci ! »

D'un bond, le Hyûga utilisa la vélocité habituelle dont les experts en Taijutsu bénéficiaient, il comptait réellement rattraper cet homme… et il habite arriverait. Sautant sur la barque, il atterrit en douceur devant Tenmaru.

« C'est bien vous, capitaine Tenmaru ? »
« Et que me vaut l'honneur de cette visite ? »
« Ryūzaburo. Ninja d'Iwa. Je vous demande d'aller récupérer un confrère sur ce navire suspect. »



_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Ven 10 Jan 2020 - 12:24
Il était grand temps de se tirer d’ici pensait la bête du sable. Rester cloîtré comme un pleutre commençait à lui taper sur le système.

La souris se frayait un chemin en ligne droite. Un acte non réfléchit qui pouvait lui coûter cher, hardiesse et espionnage ne faisaient pas bon ménage.
Trop tard pour pleurer ses actes. La créature faite de sable passa au travers des gonds de la porte, s’immisçant dans la moindre faille physique pour pénétrer l’antichambre.

Ses doutes se virent confirmer.
La pièce englobait bien les trois quarts du bateau, peut être même plus. D’innombrables caisses entassées à perte de vue. Toutes hermétiquement fermées et possédant un sceau inconnu des iris du Yaban.

Frôlant du bout des doigts l’objectif final de cette mission, ses sens en éveils se tarirent. Préférant se concentrer sur le rongeur, il n’avait pas remarqué les différentes rondes dans cet entrepôt mobile. Car oui, si le bateau ne semblait pas sécurisé, en apparence, la plupart des hommes se tuaient à la tâche ici.

À quelques pas de lui, certaines caisses n’étaient pas encore fermées – où étaient sur le point de l’être. Avec une agilité digne des plus grands félins de ce monde, la souris se fraya un chemin jusqu’à avoir une position adéquate pour mirer la scène. La caisse était emplit de ryôs. Il y en avait trop pour qu’ils ne puissent pas être issu d’une quelconque fraude. De la contrefaçon ? Dans quel but ?

Un sinistre craquement retentit.
Celui d’un pied écrasant un parasite.

— On est envahis de souris en ce moment. Fais chier, vivement que le chef prenne un chat.

Vu le nombre et son tempérament, il n’était pas conseillé pour lui de s’y rendre personnellement. Son impatience avait marqué le coup. Il avait toutefois assez de donnés pour s’en aller l’esprit – presque tranquille.
La retraite était sonnée.

Tenu par la seule force de sa dextre, son corps pendait depuis l’extrémité du canon. L’astre lunaire se reflétait sur l’océan, perçant les ténèbres environnantes. Il ne pouvait pas rester ici très longtemps. Il le savait et comptait sur Ryūzaburo pour avoir géré sa mission de son côté. Ses pupilles balayèrent l’horizon à la recherche de son précieux moyen de locomotion... Un sourire se dessina sur le visage du barbare.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Dim 12 Jan 2020 - 18:54
Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

Peu impressionné ou principalement dubitatif, c'était d'un regard étrange duquel le capitaine Tenmaru interrogeait le jeune Hyûga. Un soupir mélangeant impatience et impuissance sortait des lèvres tremblante du jeune homme alors qu'il pointait en direction du bandeau ninja qu'il portait.

«Ecoutez, il n'y a pas de temps à perdre, écoutez-moi et vous serez récompensés plus tard.»


Peut-être était-ce la mention d'une récompense ou alors la preuve du bandeau de ninja, mais le Capitaine décidait de m'écouter et de commencer à voguer entre les vagues afin de commencer à suivre le bateau suspect. Heureusement pour Ryuzaburo, ce futur As du clan Hyûga, il n'était pas un idiot et sentait que quelque chose clochait. Comme une prémonition que s'il s'approchait trop près, ce serait toute la mission qui tomberait à l'eau. D'un geste sec de sa main droite dans les airs, il faisait signe au capitaine de ralentir et surtout de ne pas dépasser une certaine zone imagine qu'il pointait du doigt.

«Il nous faut être dans l'angle mort du bateau, là où ils ne s'attendront pas à nous voir et ce, sans dépasser cette zone, si possible.», murmurait le jeune homme.

Le Capitaine Tenmaru s'exécutait sans problème, ses talents de navigations étaient réputés et c'était normal, il en avait le niveau adéquat. Quant à ce qu'il devait faire à présent, le jeune Hyûga le savait très bien. Les pupilles de son clan s'activaient, il fallait qu'il récupère un maximum d'informations en plus de ce que son confrère aurait réussi à récupérer. Les hommes présents, leur force, etc.. Tout ! Heureusement, la distance semblait être propice pour voir une grande majorité de ce qu'il se passait à bord sans se faire remarquer bêtement. Et surtout que Rakuin puisse venir à bord rapidement afin de l'exfiltrer, c'est tout ce qui comptait.

_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187
Rakuin
Rakuin

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Dim 12 Jan 2020 - 21:31
Le sourire sur le visage du barbare ne pouvait s'empêcher que de s'amplifier à la vue d'une barque. Mais ce n'était non pas qu'à la seule apparition de la barque qu'il souriait, non, c'était de voir Ryuzaburo sur l'outil de locomotion qui le sortirait là. Finie était la traque et la récolte d'informations en se demandant quand il pourrait rentrer. Tout était dans le sac, il ne restait plus qu'à faire parvenir d'une quelconque manière le butin récupéré.

Son corps se dissipait en un essaim de granulée de sable, se déplaçant en se collant à la coque du bateau. C'était à ce qui s'apparentait à un bond agile en prenant appui sur l'arrière du bateau comme le ferait un ressort, que Rakuin s'extirpait du navire pour se retrouver en un instant au bord de la barque.

Sa fatigue le forçait à reprendre forme humaine sous un regard ébahi du Capitaine de la barque, une nuée de perles luisant aux rayons de la lune, dénotant à quel point son épuisement le consummait à petit feu. Nettoyant cette sueur d'un revers de sa paume, le regard du guerrier qui n'a pas perdu sa lueur se retrouvait posé sur le jeune Hyûga.

—J'ai découvert ce qu'il y avait à savoir sur le bateau. Prends ça, ce sont mes sceaux contenant une carte et le livret des comptes du navire. De plus, il est remplis de faux Ryos et possiblement d’autre chose. Et ça, c'est sans compter les 20 otages dans le bateau.

Ayant accompli son travail, les paupières lourdes de Rakuin se fermaient lentement, accompagnées par le bruit des vagues frappant contre leur barque. Le reste du travail était accordé à Ryûzaburo, les bras de Morphée ayant déjà receuilli le guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Ryūzaburo
Hyûga Ryūzaburo

Voyage Initiatique × Ryūzaburo Empty
Dim 12 Jan 2020 - 21:49
Voyage Initiatique ft. Yaban No Rakuin

L'As des Hyûga s'empêchait lui-même de rire, fier et soulagé que son compatriote réussit à s'extirper de sa mauvaise passe. Et c'était sans un haussement de sourcil d'étonnement quant à la façon ingénieuse dont il a disparu du bateau sans aucun bruit. Personne ne semblait l'avoir remarquer directement d'ailleurs, mais il ne fallait pas jouer avec le feu, il fallait qu'ils reculent et ce, rapidement.

Un regard fut lancé pour le Capitaine de la barque, bouche-bée par l'homme sable. Peut-être que les assimilateurs ne sont pas une chose dont cet homme a l'habitude de voir, mais il fallait se concentrer de nouveau sur la tâche qui incombait aux shinobis.

«Faites demi-tour, Capitaine Tenmaru. Nous devons rentrer au port le plus rapidement possible», exclama-t-il en chuchotant.

Tournant sa tête vers Rakuin, il attendait le rapport de celui-ci. Ô combien fut-il choqué d'apprendre toutes ces choses. C'était insensé, autant d'otages, sans compter l'argent ! Les sourcils de l'homme se fronçaient dans une danse colérique. Sa mâchoire se resserrait alors qu'il venait à expirer pour se calmer.

«Au moins tu as reçu à ramener ces informations Rakuin, bien joué. Tu peux te reposer.»

Après un certain temps, nous arrivions finalement de retour au port. Le jeune Hyûga lançait directement une petite bourse en direction du Capitaine qui les a ramenés sur la mer, au moins c'était quelque chose de nécessaire pour son travail de pro accompli. Rapidement, Ryuzaburo réveillait Rakuin, lui indiquant le chemin vers une auberge où ils pourront passer la nuit.

De son côté, le jeune homme écrivait une simple lettre au contenu peu banal. Un rapport de tout ce qu'il s'est passé depuis le début et principalement de ce qu'il se tramait dans le bateau et de tout ce qu'ils avaient. Et principalement les 20 otages dont ils sont pourvus. Une lettre qui fut envoyée à Iwa afin qu'elle arrive avant eux et qu'ils ne perdent pas de temps; c'était le principal.

Après une ellipse d'un certain temps, le voyage du retour ne posait pas de problèmes et ils ne rencontraient aucun truands ou événement quelconque. C'était seulement à leur retour à Iwa où ils devaient de nouveau expliquer le rapport face à un supérieur, ce à quoi le génie des Hyûgas se donnait à coeur joie.

«Prenez-ça, ce sont les sceaux contenant une carte et le livret des comptes du navire. De plus, il est remplis de faux Ryos et possiblement d’autre chose. Et ça, c'est sans compter les 20 otages dans le bateau comme dit dans le rapport. Bien entendu, tout ceci a été obtenu grâce à la collaboration importante entre moi-même et Rakuin.»

«Hm.. Je vois, vous avez bien fait d'envoyer directement la lettre plutôt que d'essayer de jouer aux héros et de mettre en danger la vie des otages. Vous pouvez être fiers de vous. Et maintenant, disposez.», répondit le supérieur.

Suite à ça, la longue mission qui n'était pas de tout repos fut enfin conclue et tout ce que Ryuzaburo pensait à faire, c'était se reposer de cet éprouvant voyage.

_________________
Voyage Initiatique × Ryūzaburo 1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7996-ryuzaburo https://www.ascentofshinobi.com/t8080-saigai-no-ryuzaburo-ryuzaburo-le-fleau#67187

Voyage Initiatique × Ryūzaburo

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: