Soutenez le forum !
1234
Partagez

Hibou, chou, caillou, pou, genou

Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Hibou, chou, caillou, pou, genou Empty
Lun 23 Déc 2019 - 15:51
Kumo no kuni
Peu avant l’examen imperial

Notre jeune héros était là, assis au beau milieu d’une clairière. En tailleur, il s’efforçait de projeter son esprit autour de lui, tentant de percevoir chaque mouvement, chaque changement entrant dans son champ d’action. Cette technique, il l’avait apprise lorsqu’il s’initiait aux arts samouraï. Car bien que liée à un système shinobi, elle reposait principalement sur un savoir être, sur une capacité à faire le vide en soi.

C’est ainsi qu’Hiko, soldat de l’Empire, restait immobile, assis sur cette souche d’arbre détrempée depuis maintenant plus de deux heures. Bien que transpirait à grosses gouttes, notre jeune héros n’avait pas bougé, il s’efforçait à maintenir cette posture pour progresser. Il le savait, les efforts paieraient un jour ou l’autre. Et il avait besoin de progresser, il fallait que la jeune tige devienne plante… Et rapidement.

Pfiou… !
Finalement, il relâcha la pression. Son chakra se stabilisa tandis qu’il prenait appui sur le bois mouillé pour se relever, non sans sentir un certain engourdissement. Rester ainsi pendant deux heures, à travailler son esprit, n’était pas chose aisée. Une fois debout, le jeune Sairyo entreprit quelques étirements bien accueillis par son corps. Il fallait qu’il se réveille, tout en douceur.

Fourrant finalement sa main dans son sac, il en sortit une gourde presque vide, dont il vida le reste en quelques gorgées. L’effet de l’eau fraîche eut un effet vitalisant et il sentit tout de suite son énergie revenir. Il n’y avait rien de plus vivifiant qu’une bonne rasade d’eau pour se remettre d’aplomb ! Ouvrant un paquet de biscuits, il croqua dans le premier à pleines dents, totalement affamé à avoir autant travaillé. Et alors qu’il s’apprêtait déjà à mordre le second, après avoir dévorer le précédent, un bruit attira son attention…

BAM

Sans crier gare, notre jeune héros aux cheveux blancs fut violemment percuté par un Objet Volant Non Identifié. Enfin, un objet… C’était plutôt un putain de piaf ! Hiko fut sonné sur le coup et se frotta l’arrière du crâne, là où l’impact avait eu lieu. Fort heureusement pour lui, il n’avait pas été percuté par le bec de l’animal, mais plutôt son petit corps rebondi.

Ouille…
Euh… Quoi ?! La douleur de notre jeune héros ne fut bientôt plus qu’un détail, car Hiko venait d’entendre une petite voix nasillarde gémir. Pourtant, il était sûr d’être le seul humain à quelques centaines de mètres à la ronde… Mais d’où pouvait bien venir ce bruit ?

Et c’est alors en se retournant qu’il se rendit compte que ce qu’il pensait être un simple oiseau, était bien plus que ça… Car la petite voix venait de lui, elle venait de ce minuscule hibou qui se redressait difficilement sur ses toutes petites pattes. Hiko ne put alors cacher sa surprise et regarda le mini hibou en entrouvrant la bouche… Totalement sidéré par ce qu’il venait d’entendre.

Bah quoi ?! T’as jamais vu un hibou qui parle ou quoi ?!
Euh bah non en fait…

_________________
Hibou, chou, caillou, pou, genou X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Hibou, chou, caillou, pou, genou Empty
Lun 23 Déc 2019 - 15:52
Une drôle de scène était en train de se dérouler dans cette petite clairière. Tandis que la pluie s’abattait entre les feuilles, notre jeune héros aux cheveux blancs ne lâchait pas du regard la petite bête qui l’avait percuté. Le hibou s’était désormais redressé sur ses pattes et toisait le shinobi. Les deux ne se lâchaient pas du regard, chacun attendant un mot ou un geste de la part de l’autre. Ce fut alors le piaf qui prit l’initiative, rompant alors le silence d’or qui s’était installé.
Ah les humains, vous êtes tous les mêmes… Vous croyez vraiment que vous êtes les seuls à être capables de parler ? Non mais franchement… Il faudrait parfois sortir hein !
La stupeur qu’Hiko avait précédemment ressentie fut vite remplacée par un certain agacement. Il n’aimait pas vraiment qu’on lui parle sur ce ton-là, surtout qu’il ne voyait pas le mal d’être surpris de voir un oiseau parler… Ce n’était quand même pas si courant que ça !

Il ouvrit alors la bouche, mais aucun son ne sortit de cette dernière. Il ne savait pas vraiment quoi dire… Il ne voyait pas quoi répliquer à ce piaf si hautain, alors qu’il mesurait l’équivalent d’une pomme… Franchement, y’en a qui manquent pas d’air ! Ce fut donc une situation un peu gênante qui se mit en place, chacun toisant l’autre, ne sachant pas vraiment comment réagir.

Cet instant d’observation fut rapidement interrompu par l’arrivée d’une tierce personne… Totalement emmitouflé dans une large cape noire, un shinobi fit alors irruption, kunai à la main. Sans crier gare, il le lança alors vers le petit hibou. D’instinct, Hiko réagit avec quelques mudras et posa la main au sol. Il n’eut pas le temps de déverser énormément de chakra, mais cela fut suffisant. Un mur de cristal fut alors formé juste devant la petite boule de plumes, stoppant nette la progression de l’arme de jet.

La surprise fut lisible dans les yeux du shinobi qui fut d’autant plus méfiant. Il toisait désormais tour à tour Hiko et le piaf. Puis, il se décida à agir, enlevant sa capuche pour montrer son visage au jeune garçon.

C’est toi qui l’a envoyé ? Tu es responsable de ce petit voleur de merde ?! A cause de lui j’ai pas pu finir mon repas correctement ! T’es content de toi le piaf ?!
Hein ? Quoi ? Comment ça ?

Hiko ne comprenait pas vraiment ce qu’il voulait dire par là, mais il se retourna alors vers le hibou qui gigotait sur place, légèrement mal à l’aise. Et alors qu’il était distrait par cette petite scène, il vit le quidam se ruer sur le hibou, usant sûrement de chakra pour augmenter sa vitesse…

Nul n’aurait su dire pourquoi le Sairyo réagit de cette façon, mais il prit la décision de venir à la rencontre de l’assaillant, employant à son tour du chakra pour augmenter sa vitesse d’action. Il vint alors à sa rencontre et tous deux se repoussèrent, donnant lieu à un nouveau temps de répit. Le tout, sous les yeux curieux du petit hibou.

Je sais pas vraiment ce qu’il t’a volé, et je m’en fiche. Mais si c’est juste de la nourriture, tu peux prendre la mienne, je n’en veux plus.
Et il lui lança alors le reste du paquet de gâteaux, espérant que cela soit suffisant pour calmer les désirs de vengeance du quidam.

Apparemment, ce fut le cas car l’inconnu l’attrapa au vol et la tension redescendit d’un cran. Il resta planté là, son regard noir porté sur le petit hibou. Puis, sans un mot, il décida de partir et s’enfonça dans la forêt, laissant ainsi l’oiseau et l’enfant seuls…

T’aurais jamais dû lui donner tout ça ! C’est un gros porc qui ne fait que salir la Nature. Je l’ai vu jeter tous ces emballages dans la forêt ! C’est pour ça que je lui ai volé sa nourriture… T’es vraiment pas très malin toi !
Hiko leva alors les yeux au ciel… Quel ingrat ce piaf !

_________________
Hibou, chou, caillou, pou, genou X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Hibou, chou, caillou, pou, genou Empty
Lun 23 Déc 2019 - 15:54
Alors qu’il avait une folle envie de répliquer à la petite boule de plumes pour lui dire tout le bien qu’il pensait d’elle, Hiko n’en eut pas réellement le temps. Car, avant même qu’il n’ouvre la bouche, une violente tempête se déclencha aussi soudainement que bruyamment. Hiko manqua de tomber à la renverse suite à ces vents violents, tandis que le petit oiseau s’agrippait tant bien que mal au sol via une racine coincée entre ses serres. La « tempête » ne dura pas longtemps, elle fut aussi intense que brève. Et lorsqu’elle se termina, Hiko se retrouva alors nez à nez avec un énorme hibou de couleur blanche, qui le regardait avec un air féroce.
Humain, t’attaquer à Tokoko était une grave erreur !
Et sans crier gare, le hibou géant activa une nouvelle fois ses ailes et envoya une violente rafale de vent dans la direction du Sairyo. Assez réactif, ce dernier composa alors quelques mudras et créa une nouvelle fois un mur de cristal, cette fois un peu plus résistant et haut que le précédent. Cela lui permit alors de ne pas s’envoler comme une feuille morte et le protégea alors du vent violent. Le hibou géant de près de deux mètres le toisa alors d’un regard mauvais, montrant les crocs. Ses intentions étaient clairement visibles, et elles n’étaient clairement pas louables.

Près à réitérer une attaque, le hibou géant fut alors stoppé dans son action par le minuscule piaf qui se plaça sur le nouveau mur en cristal que notre jeune héros venait de créer. Chose qui surprit ce dernier, qui se demanda alors ce qui se passait… Par chance, ses doutes furent alors vite dissipés par la prise de parole de la petite boule de plumes.
Non m’man c’est pas lui qui m’a attaqué, il m’a justement aidé à me débarrasser de l’autre abruti. Bon, c’est moi qui l’ai fait fuir avec ma grande puissance hein… Mais bon, le nain de jardin m’a un peu aidé !
Pardon ?
Lui en vrai il est plutôt cool, t’as pas à t’inquiéter m’man !
Le hibou était en fait un « elle ». Hiko, toujours sur ses gardes, échangea alors un long regard avec celle qui semblait être la matriarche. Sans le quitter des yeux, elle commença alors à desserrer ses serres, relâchant alors la pression. Il lui fallut cependant quelques dizaines de secondes pour qu’elle soit totalement relâchée. Une fois fait, elle toisa son fils, toujours sur le mur de cristal, qui se picorait l’arrière de l’aile comme s’il cherchait quelque chose.
Arrête un peu de t’attirer des ennuis. J’ai l’impression de passer mon temps à te courir après dernièrement ! Quant à toi, je te remercie d’avoir sauvé mon fils. Il a la fâcheuse tendance à jouer au justicier. Bref, je vous laisse. Toko’, ne rentre pas trop tard. Ton père tient à ce que tu sois à l’heure pour le dîner cette fois…
Puis le hibou géant s’envola sans demander son reste. Il était reparti aussi rapidement qu’il était arrivé. Hiko, un peu médusé par la scène, regarda alors l’oiseau prendre son envol jusqu’à ce qu’il devienne un tout petit point dans le ciel. Une fois fait, il reporta son regard sur le petit oiseau qui le regardait désormais avec une certaine curiosité visible dans les yeux…

Merci beaucoup pour ton aide ! Tu t’appelles comment d’ailleurs ?
Des présentations qui annonçaient sûrement le début d’une grande amitié…

_________________
Hibou, chou, caillou, pou, genou X2ek11


Dernière édition par Sairyo Hiko le Lun 23 Déc 2019 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Hibou, chou, caillou, pou, genou Empty
Lun 23 Déc 2019 - 15:54
Il venait de s’en passer des choses, et en très peu de temps ! Ce qui était à l’origine une simple sortie destinée à augmenter sa sensibilité à son environnement devint rapidement une journée marquée par le sceau d’une rencontre… Une rencontre qui changerait sûrement à jamais le cours de la vie de notre jeune héros. Il regardait désormais le petit hibou et vit que ce dernier attendait une réponse.
Je m’appelle Sairyo Hiko… Et toi j’imagine que c’est Tokoko ?
Le hibou répondit à l’affirmative en hochant la tête. Le petit animal semblait désormais bien aimer le garçon aux cheveux blancs, alors que juste avant il essayait de lui faire la morale. Hiko sourit, la petite bête lui paraissait désormais sympa ! Mais bon, il n’avait pas que ça à faire et la journée était déjà bien avancée, il était temps pour lui de rentrer.

Ramassant les quelques affaires qu’il avait laissé traîner, notre jeune héros aux cheveux blancs ferma rapidement son sac à dos et le plaça sur son… dos. Eh oui, ça pouvait paraître surprenant, mais cet objet portait bien son nom ! Resserrant les sangles, le jeune manieur de cristal s’arrêta alors au niveau du petit hibou qui se trouvait à la hauteur de son visage, perché sur le mur de cristal.

Bon allez, salut Toko’ ! Tu ferais mieux de rentrer avant qu’il ne t’arrive encore quelque chose ah ah ! Allez, prends soin de toi et à la prochaine !
Puis l’enfant prit la route du retour, son bras se balançant de gauche à droit au-dessus de sa tête pour dire au revoir à la petite boule de plumes. Un sourire était affiché sur son visage, il avait bien aimé le tempérament du hibou. Et c’est ainsi qu’il quitta la scène…

A peine eut-il fait quelques dizaines de mètres qu’il entendit de l’agitation derrière lui, pile là où il venait de laisser le petit hibou. Un subtil mélange de peur et d’insécurité s’empara alors du jeune garçon aux cheveux blancs qui fit immédiatement demi-tour. Il se précipita alors sur place pour chasser cet horrible doute de son cerveau et c’est là qu’il le vit. Le quidam de tout à l’heure était revenu, il avait attendu que le soldat ne parte pour réattaquer de plus belle. Et cette fois, il avait touché le hibou au niveau de son aile droite qui était alors coincée entre la lame du kunai et un tronc d’arbre… Laissant alors le corps de l’oiseau se débattre, en vain, dans le vide.

En voyant ce spectacle d’horreur, notre jeune héros aux cheveux blancs sentit le sang lui monter aux tempes… Un regard assassin se posa alors sur le quidam… Qui comprit.

Il venait de faire une sacrée erreur.

_________________
Hibou, chou, caillou, pou, genou X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Hibou, chou, caillou, pou, genou Empty
Lun 23 Déc 2019 - 16:34
Il ne lui laissa pas le temps de comprendre ce qui allait lui arriver. Une série de mudras avait suffi pour que le jeune garçon aux cheveux blancs concentre assez de chakra pour lancer une technique dévastatrice. Et c’est ce qu’il fit, il posa ses mains au sol et déversa alors assez de chakra pour cristalliser totalement la zone. Le précieux alliage monta jusque sur les arbres et vint alors recouvrir l’ensemble de la forêt, emprisonnant en son sein toute activité. Il avait volontairement évité Tokoko, mais avait créé un petit amas de cristal juste en dessous de lui. Ainsi, il pouvait poser ses petites pattes dessus, permettant de relâcher son poids sur son aile déjà bien abîmée.

Mais il n’avait pas le temps de s’occuper de lui pour le moment, il se devait de se débarrasser du quidam. Ce dernier était totalement pris dans le cristal et Hiko se rua alors sur lui. Une fois à bonne distance, il composa un mudra et ainsi sa création monta jusqu’au cou de l’agresseur agressé. Il se retrouva alors totalement piégé par le cristal, totalement à la merci d’Hiko. Ce dernier se saisit alors à son tour d’un kunai et s’avança d’un pas menaçant vers sa cible.

Plus rien ne faisait sens, plus rien ne comptait. Une rage folle s’était emparée de notre jeune héros qui avançait clairement dans un but… Tuer. Il arriva vers sa cible et leva le kunai. C’est à ce moment qu’il entendit un gémissement. Cela venait du petit hibou, toujours bloqué contre le tronc d’arbre par le kunai. Il souffrait et perdait énormément de sang. Un autre gémissement arriva, sortant légèrement Hiko de sa torpeur.

Il regarda alors tour à tour le quidam, puis l’oiseau. Ce dernier souffrait, ce qui lui donnait encore plus envie d’ôter la vie à ce malandrin qui n’avait aucune once de respect pour la vie du petit animal. Et ce fut finalement un dernier cri de douleur qui le fit craquer. Il se mit alors en action, son corps réagissant tout seul.

La lame percuta alors l’alliage et tomba par terre dans un bruit cristallin. Dans le même temps, Hiko se trouvait désormais près de Tokoko et lui enlevait le kunai. Il se saisit alors du hibou de la façon la plus précautionneuse possible et il se mit à genou sur le cristal, posant le corps du blessé près de son sac. Fourrant sa main dans son sac, il en sortit une compresse ainsi que du désinfectant, et il se mit alors au travail, tentant tant bien que mal d’appliquer les premiers soins.

Allez mon grand, ça va bien se passer !
Et ainsi il s’affaira pendant plusieurs minutes, et récupéra ce qu’il put de la blessure. Une fois la plaie bandée, il s’adossa contre un arbre, regardant le petit hibou retrouver une forme de calme dans son inconscience… Et ainsi, plusieurs longues heures passèrent…

_________________
Hibou, chou, caillou, pou, genou X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Hibou, chou, caillou, pou, genou Empty
Lun 23 Déc 2019 - 16:35
Tandis que notre jeune héros aux cheveux blancs commençait à s’assoupir, il remarqua que sa prison de cristal commençait à se fissurer. L’homme se trouvant à l’intérieur tentait de lutter de toutes ses forces face à la puissance dévastatrice qu’Hiko avait déployée contre lui. Au bout de plusieurs heures, il n’avait pas bougé d’un centimètre, mais on voyait bien que la prison commençait à se fragiliser. Ce fut donc le moment que le Sairyo choisit pour aller le voir, se permettant de lui donner un dernier avertissement.
Je vais te laisser partir pour cette fois, mais sache que c’est la dernière fois. Si tu recommences, ou si tu ne fais que regarder comment va Toko’, je te jure que je m’occupe de ton cas et que je te tranche la gorge. Maintenant… Cligne des yeux si tu as compris.
Il s’exécuta, la peur se lisant sur son faciès. D’un signe de la main, Hiko rompit alors sa technique et libéra le quidam qui tomba à genoux. Il n’avait pas la force de se relever immédiatement et haletait grandement, son corps tremblant était complètement tétanisé. Dès lors que ses forces lui revinrent, il ne demanda pas son reste et prit ses jambes à son cou. Une chose était sûre, il ne reviendrait pas dans ce coin de la forêt avant un bon moment. Hiko se demanda s’il avait fait le bon choix, s’il avait agi correctement. Une part de lui souhaitait le voir mort, mais une autre aurait acté que c’était contre la personne qu’il s’efforçait d’être au quotidien.

Et c’est donc dans ce tourment de l’esprit qu’il tomba dans les bras de Morphée, rejoignant ainsi le royaume des songes. Mais pas pour longtemps… Car à peine avait-il commencé à rêver qu’une nouvelle bourrasque le tira de sa torpeur. Le gros hibou de tout à l’heure était revenu, et il s’était posé près de son enfant… Son bec était proche de Toko’, elle était en train de checker si tout allait bien. Hiko, encore à demi endormi, se frotta les yeux et sentit la peur venir en lui. Ce fut pourquoi il voulut se justifier, mais ce n’était pas nécessaire… Car le grand hibou prenait désormais la parole.

Je te remercie, humain. Par ton geste, tu as prouvé ta valeur et préserver la vie de l’un des nôtres. J’ai réfléchi à une façon de te remercier et je n’ai malheureusement rien à t’offrir. La seule que nous possédions est notre vie, notre attachement et nos principes.
Hiko restait bouche bée. Il ne savait pas comment le grand hibou avait eu vent de ce qui venait de se passer, mais il était déjà rassuré de ne pas avoir à subir son courroux.
C’est donc pourquoi je te propose que nous fassions équipe. Signe un pacte avec nous et tu pourras nous invoquer quand tu en as besoin. Si cela te convient bien entendu…
Hiko était stupéfait. Il ne s’attendait pas du tout à ce revirement de situation. Ne sachant vraiment quoi répondre, il posa alors son regard sur le petit hibou, dont la respiration était redevenue tranquille, et il sourit alors. Un lien s’était créé entre eux, et c’était donc la raison pour laquelle notre héros acquiesça de la tête à la proposition du gros hibou.

Il se mordit ensuite le pouce jusqu’au sang et le tendit au hibou. Ainsi, il venait de signer le pacte qu’on lui avait proposé de son sang, entérinant ainsi leur accord.

_________________
Hibou, chou, caillou, pou, genou X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko

Hibou, chou, caillou, pou, genou

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: