Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C]

Ayasake Tendō
Ayasake Tendō

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Lun 23 Déc 2019 - 19:59

Enfin, les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Pour ma première mission en équipe, je fus assigner comme par hasard à mon compagnon au sein de l’Iwa Gang. Sah, quel plaisir. La dernière fois que je l’ai vu, nous nous étions affronté dans une partie de Shōgi afin d’échanger nos opinions et nos raisons du pourquoi nous avions choisi tout deux de rejoindre l’escouade du Shishiza.

Aujourd’hui, nous allons enfin pouvoir mettre nos connaissances en avant et réellement voir de quoi était capable notre fameux duo.

Je m’étais préparer tout en ne négligeant aucun détails, tout était prêt, de mes shurikens aux kunais. Il était bientôt l’heure pour moi de rejoindre le point de rendez-vous que nous nous étions fixé. Me regardant une dernière fois dans la glace, suite à quoi je pris enfin la route.

J’avais pour habitude d’être ponctuel, j’espérais qu’il en était de même pour mon camarade. Je n’aimais pas attendre et puis ça prouverait bel et bien son manque de sérieux, mais j’allais lui laisser le bénéfice du doute et lui faire confiance aveuglément, je n’avais pas le choix de toute manière, je devais réaliser cette mission avec lui.

Il m’avait suffit d’un bon petit quart d’heure de route et me voilà sur les lieux du rendez-vous, bien évidemment je ne sentais guère la présence du gladiateur, c’est bien ce que je pensais, mais passons.

En attendant mon subordonné, je commençais par élaborer un plan d’action du moins, j’essayais. Le dos calé contre un arbre, bras croisés et tête baissée, j’attendais patiemment Tenkai.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7923-que-justice-soit-faite-o-100 https://www.ascentofshinobi.com/t8029-les-mechants-iwa-squad-gang
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Mer 25 Déc 2019 - 12:19
Finalement était le début d'une longue épopée digne des plus grandes légendes. Car chaque héros a commencé par de simples missions. Mais l'important était que celle-ci devait être plus ou moins intéressante. La disparition d'un homme pour une première mission; on était loin ici de devoir rechercher des chats ou des chiens. Mais heureusement car sinon je pense qu'à midi nous aurions mangé un kebab de chaton. Enfin, passons. Nous sommes ici pour des affaires sérieuses !

J'étais entièrement prêt à affronter les pires choses; en réalité je n'étais armé que de ma hache mais c'est tout ce dont il me suffisait pour découper la raclure en cas d'enlèvement. Surtout selon les choses assez spéciales que j'ai entendu pour cette affaire. Mais pour l'instant il fallait que je rejoigne mon sbire, un confrère de l'IGS. J'arrivais légèrement en retard, m'étant arrêté pour nous récupérer deux donuts à l'épicerie de Sobek, un type du coin. Je m'arrêtais à ses côtés, lui tendant un des deux donuts en acquiesçant légèrement ma tête en signe de salut.

"-Yo mec. Tiens, prends ça, c'est le p'tit déj'."

De ma main maintenant libre, je remettais correctement l'énorme monstre qui me servait d'arme se trouvant dans mon dos. Des fois, c'était assez compliqué de devoir se balader avec, vous savez ? Un regard à droite, à gauche, tout en lâchant mon plus gros croc dans le donut. Une petite musique se faisait entendre en fond sonore alors que nous commencions à marcher côte à côté; "bad boys, bad boys, watchu gonna do, when they're coming for you.."

"-Bon, faut qu'on se rende chez ce type d'abord non, c'était quoi son nom déjààà.. Tasuna ? Encore un mec endetté qui a fait les pires décisions si tu veux mon avis. Mais bon, le taf' c'est le taf', on a pas l'choix que d'faire ça sérieusement."

Finissant mon donut comme un gros porc, je m'étirais calmement tout en marchant, remarquant au loin la maison qu'on nous a déjà décrites afin de ne pas nous perdre comme des amateurs. Même si ça aurait pu être drôle de sonner à chaque porte pour savoir quelle maison était celle de Tasuna. Bon, pas professionnel pour un sous, mais drôle.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540
Ayasake Tendō
Ayasake Tendō

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 14:43

Quelques minutes de retard seulement pour Tenkai. Je m’attendais réellement à bien pire, mais bon, toutes excuses étaient bonnes à prendre hein, selon lui, son retard était dût à un arrêt éclair à l’épicerie du coin histoire de nous prendre un Donuts chacun afin d’avoir ne serait-ce qu’un minimum un petit quelque chose dans le ventre. C’était valable comme excuse, pour cette fois.

Me saluant avec un geste de la main qui accompagnait son action, il me tendit donc la fameuse cause du retard. Je dégustais en vitesse cette simple gourmandise d’épicerie avant de nous mettre en route, il était important de se rappeler l’ordre de mission.

— On nous a signalé la disparition de Tasuna, un père de famille âgé d’une quarantaine d’année. D’après sa femme, il serait endetté et travaillait dur dans l’espoir d’épongé ses dettes. Elle indique aussi qu’il rentrait dernièrement chez lui en étant roué de coups. Il n’en disait pas plus à sa femme et lui promettait qu’ils seront bientôt « libres ». Cela fait maintenant deux jours qu’il n’est pas rentré, qu’elle n’a plus aucune nouvelle de lui. Son épouse est persuadée que ce sont ses créanciers qui sont à l’origine de sa disparition, cependant elle n’a aucune idée de qui ils sont.

Puis je continuais tout en marchant. En se dirigeant vers son domicile.

— Il est impossible que Tasuna ait quitté le village selon eux, la sécurité aux portes étant bien trop renforcée. Sachant qu’aucune rançon n’a été demandé, on ignore aussi s’il lui est arrivé quelque chose.

Lui, il était toujours là à déblatérer les autres, j’en avais l’habitude et je me demandais comment je faisais pour le supporter, mais passons. Nous étions enfin arrivé sur les lieux, une maison banale voire plus petite que celles des alentours. Je pouvais déjà essayer de comprendre, me mettre à sa place. Voulait-il offrir un plus grand luxe à son épouse ? Sûrement. Arrivée sur le pas de la porte après un long chemin en sa compagnie, je me devais d’avertir Tenkai.

— J’espère que tu sauras te comporter comme un homme civilisé. Ce sont des civils à qui nous avons à faire et non des Shinobis.

Sans plus attendre, mes doigts tapèrent à trois reprises sur la porte en bois de la maisonnette. A tout moment nous pouvions sur une veuve dépressive, il fallait se préparer au pire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7923-que-justice-soit-faite-o-100 https://www.ascentofshinobi.com/t8029-les-mechants-iwa-squad-gang
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 0:27
Je restais calmement à ses côtés en écoutant ses dires, une petite récapitulation basique de la mission en somme. Je m'attendais déjà à ça, alors je continuais à manger tranquillement mon beignet. Et une fois qu'il finissait son énorme récapitulatif, j'en rajoutais une petite graine moi-même, des petites informations que j'ai récolté brièvement des gens du quartier. Rien de concret en somme, uniquement des rumeurs.

"-Hm, j'ai demandé rapidement en venant ici, surtout à la vieille femme qui dirige la boulangerie ahah. Il est connu pour être un gros alcoolique ces derniers temps, on le voit beaucoup.. Non, on le voyait beaucoup à la taverne, au casino et même dans certaines boutiques de temps à autre. On devrait faire attention dans ces coins-là. Et t'en fais pas, j'suis pas un attardé comparé à certains genins d'ici, je sais comment réagir face à différentes personnes."


Et après qu'il toquait, une femme nous ouvrait la porte. Elle paraissait relativement jeune, physiquement dans sa fin de la vingtaine. Et pourtant, ayant lu les rapports je savais déjà qu'elle était bien plus vieille qu'il n'y paraît, celle-ci ayant la quarantaine et ce de loin.

Pourtant, sa beauté était gâchée par ses yeux rouges et les cernes aussi sombre qu'une nuit sans étoiles. Il n'y avait pas à dire, la fatigue se ressentait à des kilomètres venant d'elles et je ne pouvais m'empêcher de lâcher un soupir de lamentation à son égard. Personne ne méritait de telles choses dans leur vie et c'était toujours attristant de voir ça.

"-Bonjour Madame, nous sommes en mission par le Shishiza par rapport à votre mari. Est-ce qu'on pourrait rentrer pour parler de ça à l'intérieur ?"


Masquant des pleurs qui ne tarderaient pas à arriver à cause de la mention de son mari porté disparu, la veuve nous laissait rentrer à l'intérieur en nous installant à une table, ramenant du thé peu de temps après. Profitant de son absente de courte durée, je parlais à mon coéquipier.

"-Tu préfères aller fouiller pour trouver des indices ou lui parler ? Décide et j'agirais en conséquences, mec."


Je lui laissais donc le choix de ce qu'il voudrait faire avant qu'elle n'arrive tout de suite avec le thé. Mais le temps pressait.. Bon, ok, pas vraiment, je restais serein car la plupart du temps, après tant de temps passé, l'homme en question devait soit être mort soit aux portes de la mort. M'enfin, ce n'était qu'un avis d'un homme pessimiste par moment et réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540
Ayasake Tendō
Ayasake Tendō

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 1:31
J'avais du mal à supporter cet énergumène la grande majorité du temps. Un type arrogant et insupportable à souhait, pensant qu'il était meilleur que tout le monde alors que ses défaites étaient nombreuses, j'en ai déjà entendu parler de sa propre bouche. Et pourtant, il continuait à agir de la sorte. Mais il n'y avait pas que du mauvais dans cet homme, en écoutant sa conversation avec la femme, je remarquais qu'il essayait de ne pas faire preuve de maladresse et faire n'importe quoi.

—Hm.. Tu devrais me laisser parler. Toi et moi savons que tu as tendance à être trop.. franc, pour rester poli. Va fouiller dans la chambre et son bureau, s'il en a un.


Assumant une sorte de rôle comme un pseudo-chef, je l'ordonnais comme je le ferais à un subordonné. Bien entendu, il n'y avait pas d'arrières pensées dans mes actes, tout ce que je voulais c'était en finir avec ça et au plus vite. La vie d'un homme était en jeu, bon sang ! Et celle d'un Iwajin en plus. Le temps nous était compté, je parviendrais à le sauver.

Remarquant que la femme de Tasuna revenait avec le thé qui nous fut promis, je m'attelais à la tâche. Il fallait que j'extirpe le plus d'informations de sa part tout en essayant de la rassurer. C'est pourquoi mon plus grand sourire lui fût présenté.

—Ahah, merci pour le thé madame. Je me présente, je m'appelle Tendo, je fais parti de la Shishiza, comme vous le savez. Comme mon collègue l'a déjà dit, nous venons par rapport à votre mari, est-ce que vous auriez des informations à nous donner ?

—Euhm.. Et bien, depuis quelques jours il paraît assez distant, il est souvent tête-en-l'air comme s'il était préoccupé par quelque chose. A chaque fois que je lui demandais ce qu'il se passait, soit il ne m'écoutait pas, soit il me répondait de manière hasardeuse.. Je-.. J'ai peur monsieur.. Qu'est-ce qui va lui arriver ?

Finalement, la voilà qui finissait en sanglots. Mais il se passait bien quelque chose et j'allais mettre la main dessus.

—Ne vous en faites pas, madame. Nous allons faire de notre mieux, rien n'arrivera à votre mari, je vous le promets.


Un sourire chaleureux sur mes lèvres pour calmer la peut-être-future-veuve. Nous continuons de parler, échangeant principalement des paroles pour la rassurer ou des choses qui se sont passées avec son mari. Et au bout d'un temps que je ne connaissais pas, trop absorbé par mon travail, mon compagnon revenait dans la pièce.

—Bien, excusez-nous madame, mais nous allons devoir y aller. Nous reviendrons rapidement avec de bonnes nouvelles.


Je l'espérais, en tout cas. Et j'attendais son rapport, partant directement en direction de notre prochain lieu; une taverne.


Dernière édition par Ayasake Tendō le Dim 12 Jan 2020 - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7923-que-justice-soit-faite-o-100 https://www.ascentofshinobi.com/t8029-les-mechants-iwa-squad-gang
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 1:41
Eh, j'dois y aller à sa place ? J'avais énormément le seum. Devoir fouiller dans les affaires des autres.. Fiou, bon, heureusement que c'était pour le travail et pas pour autre chose. Je ne suis pas un fouineur en temps normal, mais bon ! Je me relevais de mon siège, me dirigeant vers la cuisine pour prévenir la veuve de ce que j'allais faire. Elle me laissait faire sans problèmes, après tout elle aussi voulait retrouver son mari, alors elle coopérait. Sah, quel plaisir de rencontrer quelqu'un qui comprenne aisément que je ne veux que du bien.

Mes pas me portaient aisément dans cette pièce. Une chambre tout à faite normale. J'ouvrais donc des tiroirs au hasard, d'abord. Hmm, des papiers inutiles, des draps, la lingerie de la femme et des vêtements normaux. M'ouais, y'a rien d'intéressant ici. Peut-être que je ne trouverais rien ? Mon poing frappait le mur par rage; franchement, ça m'énerve d'être inutile à ce moment.

Thonk.

Hm ? Curieux ça, j'ai l'impression que c'est un faux mur. C'est pas normal. Je tapais aux alentours, cherchant quelque chose eeet.. Hop ! Je trouvais ce que je cherchais, et un point pour le FC Tenkai. Décrochant le faux mur et le posant sur le sol à côté, j'infiltrais ma main à l'intérieur du mur, cherchant à droite et à gauche. Et j'attrapais quelque chose de ferme, je le ressentais. Mais c'était fin, léger..

Récupérant le petit objet, c'était une carte de membre dans une sorte de taverne. "Les âmes soeures", eh ? Jamais entendu parler. Mais il y avait l'adresse et c'était là qu'il fallait que nous nous rendions. Je cherchais une nouvelle fois toute la chambre pour trouver peut-être quelque chose à l'intérieur, mais il n'y avait absolument rien. Aaah, barbant. Rebouchant le trou, je repartais dans le salon, faisant signe à Tendo de venir avec moi pour partir.

Sur la route, je marchais directement sans perdre de temps en direction de la taverne en question; ayant l'adresse, il était aisé de s'y rendre.

"-Bon, mon pote, il faut qu'on se rendre à une taverne, j'ai trouvé ça dans sa chambre."


Et je lui tendais la carte, attendant quelques instants avant qu'on court comme des ninjas pour être là-bas au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540
Ayasake Tendō
Ayasake Tendō

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 2:01
J'écoutais le rapport du Dakuse avec attention. Hm.. Une carte d'une taverne ? Au moins on avait pas besoin de chercher aléatoirement ou seulement avec des rumeurs de vieilles femmes. C'était un atout considérable pour gagner du temps, il fallait se l'avouer. Je hochais ma tête une fois pour lui faire comprendre que je comprenais ce qu'il me disait, me concentrant sur d'autres choses sur notre chemin.

Et rapidement, nous voilà arrivés à la taverne en question, une fière enseigne montrant les mots "Les âmes soeures" avec un symbole de gémeaux présent dessus. C'était donc ici ? Cette enseigne paraissait normale, pourtant. C'est pourquoi je passais à l'intérieur sans problème, scannant les lieux à peine le premier pas posé.

Des types normaux assis ici et là, buvant à leur soif et mangeant à leur faim, ne pensant qu'à passer un bon moment. Un bâtiment respectable à première vue, mais je ne pouvais m'empêcher de penser à quelque chose qui me tracassait l'esprit. Je faisais un signe de tête à mon collègue avant de marcher vers le barman. Une carte de membre.. C'est illogique pour une taverne. Ma tête fonctionnait à une vitesse folle, réfléchissant à tant de théories à chaque pas que je posais. Et quand j'arrivais en face du barman.. Je lui donnais ma carte de membres.

—Je suis envoyé par Tasuna.


Un coup d'oeil du barman qui lavait un de ses verres et il me répondait.

—Je vois pas d'quoi vous m'parlez là m'bon m'sieur. V'voulez qu'j'vous serve queq'chose ?


Un soupir d'agacement se faisait entendre.

—Tais-toi et ramène-nous pour régler "l'addition" de mon pote, j'ai pas de temps à perdre.


Et un pari qui a payé, car après une certaine hésitation, il nous faisait passer dans l'arrière boutique..


Dernière édition par Ayasake Tendō le Dim 12 Jan 2020 - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7923-que-justice-soit-faite-o-100 https://www.ascentofshinobi.com/t8029-les-mechants-iwa-squad-gang
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 2:15
Je suivais Tendo qui voulait assumer un rôle de chef pour cette mission. Peut-être que c'était pour son futur poste de (peut-être) chef du Shishiza. Mais peu importe. Au moins de cette façon j'avais presque pas besoin de parler à des abrutis dont j'aurais envie de fendre le crâne en deux ! La chance, n'est-ce pas ?

Et heureusement pour le barman qu'il a décidé de nous faire rentrer, car je récupérais déjà mon arme en main discrètement. Certes, on a rusé, mais c'était bien là grâce à l'intellect de l'Ayasake. Il était bien plus intelligent qu'il ne le laissait paraître par moment. Bon, je suis vraiment pas le mieux placé pour parler de ce genre de choses, avec mon apparence de brute qui ne sait utiliser que la force ahah.

Le barman nous faisait passer à travers un long couloir, un dédale si je puis dire. On montait un étage, descendait à un autre endroit, prenait une porte qui nous ramenait à un autre couloir et au bout d'un moment, quand je commençais à être impatient, nous voilà arrivé face à une porte qui paraissait plus luxueuse que toutes les autres que nous avons déjà parcouru jusqu'à présent. Aaah, enfin ! Enfin, bon Dieu ! Rapidement, on rentrait à l'intérieur et j'entendais direct les paroles d'un homme très bien habillé, une grosse moustache de mexicain au dessus de lèvres boursouflées.

"-Aaaah ! Vous venez enfin payer la dette de ce fichu Tasuna ! Bienvenue, bienvenue, assez-vous, mettez-vous à l'aise voyons. Vous voulez un peu de thé ?"

Un faux sourire se dessinait sur le visage de cet homme ressemblant à un rat. Il était répugnant et à sa simple vue, j'avais envie de lui fendre le crâne en deux. Mais je ne pouvais pas, je faisais "parti" de la police. Et malgré ses deux colosses de chairs qui étaient à ses côtés, je n'étais pas impressionné. Ils ne maîtrisaient sûrement pas le chakra. En somme, effrayant pour les civils; amusant pour les ninjas. Et ma carrure leur faisait même lâcher une petite goutte de sueur sur le front. Ahah, quelle bande de faiblards.

"-Aaah.. Pas besoin de thé, on a menti. On est pas venu payer sa dette, on est là pour savoir où il est."


Immédiatement, les sourcils de l'homme se fronçaient. Il n'était pas amusé s'il pensait que je blaguais, et un léger signe de sa part faisait que ses deux bouffons voulaient s'avancer. Ma hache était rapidement dégainée et lancée sur l'avant. Ne touchant personne car je l'ai voulu, les lames touchaient à peine les joues des deux hommes en même temps pour les faire saigner. Mais ce n'est pas tout, une quantité fine de lave laissait une grande marque de brûlure sur les joues des hommes.

"-Ne bougez pas, on est pas venu pour blaguer, on a pas le temps d'affronter les faibles. Et on est pas venu foutre le bordel non plus."

Des paroles contradictoires aux actions d'agressions que j'ai commises ahah, mais bon, je ne pouvais m'en retenir !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540
Ayasake Tendō
Ayasake Tendō

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 2:28
Wow, sérieusement, pour passer d'un endroit à un autre ici c'était assez... Spécial. Heureusement pour nous, nous étions rapidement amenés dans la salle du patron de l'endroit et les choses se passaient plus rapidement que je l'aurais cru. Mon collègue qui parlait alors que je réfléchissais à la course d'action que je devais prendre et les regards effrayés des deux hommes en plus des cris qu'ils ont eu en se faisant toucher par la lave qu'il menaçait et surtout la colère présente sur l'homme à la tête de rat. Je lui souriais avant de m'asseoir devant lui, mon garde du corps, Tenkai, toujours derrière moi en les menaçant avec sa hache.

—Allons, allons. Nous ne sommes pas venus pour nous énerver et encore moins pour se battre. Il faudrait se calmer et parler comme des hommes civilisés, n'est-ce pas Mr. Araki ?


Araki Tenya, un homme contrôlant une petite partie du marché noir. J'en ai déjà entendu parlé et je le reconnaissais instantanément à cause de la chose pour laquelle il était connu; sa tête de rat. Pour moi, ces hommes qui contrôlaient la partie sombre du village étaient nécessaires, de cette façon les gens qui voulaient être criminels étaient beaucoup contrôlés. Mais il était tout en bas de la chaîne alimentaire, surtout que nous étions protégés par le système de Shinobi et eux-mêmes le savaient. Alors je prenais mes aises.

—Ne perdons pas de temps voulez-vous, j'ai bien compris que vous avez quelque chose sur Tasuna. C'est donc logique que ce soit vous qui l'avez enlevés, n'est-ce pas ?


Une expression de surprise se dessinait sur le visage de l'homme, ne comprenant pas ce qu'il se passe.

—Hein ? Comment ça, Tasuna a disparu ?


—Ne jouez pas l'étonné, Mr. Araki. Où est-ce que vous le cachez ? Si nous le récupérons, nous fermerons les yeux sur ce que vous avez peut-être fait à son égard."


Je pensais l'avoir coincé, alors je ne pouvais m'empêcher de sourire. Mais mon bonheur était de courte durée, car le sourire grandissant fut stoppé par ses prochaines paroles.

—Ah, ahahah ! Mais bon sang, réfléchissez. Je ne lui aurais jamais fait de mal, s'il était blessé ou emprisonné je ne pourrais même pas récupérer l'argent qu'il me doit. Alors pourquoi je lui ferais du mal ? On a un code d'honneur, nous. Des règles. Faire du mal aux civils innocents, non. Oh non. Nous avons signé un contrat, s'il ne peut pas payer, il devra travailler comme mineur dans la mine pour moi. Et il lui reste encore du temps.

Je devenais silencieux. C'était plus compliqué que ce que j'aurais pensé. Si seulement ça avait pu se terminer ici et que nous puissions finir notre rapport et retourner chez nous. Malheureusement, je n'avais plus de pistes, c'était la seule que nous avions alors je fronçais légèrement mes sourcils. Peut-être que l'homme en face de moi prit peur ou peut-être pas, mais il continuait de parler peu après.

—Mes hommes l'ont aperçus vers les quartiers pauvres la dernière fois. Depuis, plus de signes de lui. Je ne sais pas s'il est resté ou s'il a réussi à disparaître, mais je le cherche moi aussi, vous savez.


Je n'avais même plus envie de lui parler, son sourire gras m'énervait. Alors même que je n'avais pas l'habitude de m'énerver pour de simples criminels. Mais peu importe, c'était plus urgent et important de le retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7923-que-justice-soit-faite-o-100 https://www.ascentofshinobi.com/t8029-les-mechants-iwa-squad-gang
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 13:21
Mon regard restait plongé sur les gros bras qui se trouvaient en face de moi. Malheureusement pour mon envie de mettre des mandales, peut-être le fait que ma hache pouvait produire de la lave leur avait donné envie de ne plus se battre.. Si j'aurais su, j'aurais fait autre chose d'abord pour qu'on se mette chacun des gros coups de coudes. Mais bon, il fallait passer à autre chose, c'était déjà trop tard. C'est pourquoi je rangeais une nouvelle fois ma hache dans les sangles de mon dos.

Ecoutant la conversation, je me rendais compte finalement que cet -dont je n'ai jamais entendu auparavant-, connaissait Tasuna. Mais il n'avait pas l'air d'être le coupable cette fois. J'avais quand même envie de lui mettre une droite. Fiou, reprenons nos esprits. La conversation entre les deux avait l'air d'être finie, elle aussi. Il était donc temps d'y aller et d'aller vérifier les quartiers pauvres. C'était il y a très longtemps que je n'y étais plus allé, après tout y'a une petite boulangerie dans le coin là-bas, vous m'en direz des nouvelles !

Je me tournais en direction d'une fenêtre qu'il y avait sur mon côté, plutôt grande, un petit côté luxueux même.. Je prenais quelques Ryos dans ma bourse avant de les jeter sur la table en face de la tête-de-rat. Un deuxième regard et j'en jetais encore quelques-unes en plus. Je prenais donc une grande inspiration avant qu'une question de sa part me parvienne.

"-Ahem, en quel honneur vous me donnez cet argent... ?"

"-Oh ça, c'est juste pour les réparations de la fenêtre."


"-Les réparations de la fenêtr-.. ?!"


Il n'avait même pas le temps de finir sa phrase que je récupérais Tendo par le bras avant de foncer et sauter par la fenêtre, la brisant sec au contact de mon corps pour continuer dans les airs. Arrivant à travers, je relâchais Tendo, m'agrippant directement au mur en face pour sauter de murs en murs jusqu'aux toits. Un léger rire s'échappait de mes lèvres en voyant le regard que me donnait Tendo.

"-Ahah, allez, me regarde pas comme ça, c'était plus rapide comme ça que de repasser par son labyrinthe nul. Non ?"


Je continuais de rire avant de me calmer assez rapidement. Bon bon bon.. Direction les quartiers pauvres maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540
Ayasake Tendō
Ayasake Tendō

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 13:52
Et mer-.. Je sentais que quelque chose de mal allait se passer quand Tenkai lançait des sous sur la table et surtout avec son regard fixé sur la fenêtre de temps à autre. Malheureusement, cette prémonition allait réellement se produire.. Le voilà qui cassait la fenêtre en passant au travers tout en me forçant à venir avec lui. Mes sourcils se fronçaient d'eux-mêmes, déconcertés par l'attitude désinvolte de cet idiot. Et une fois que je me déplaçais également sur le mur en insufflant du chakra dans mes pieds, je me sentais obligé de le sermonner.

—A quoi tu joues, tu sais que ça peut être contre nous ça ? Fais plus jamais de conneries comme ça.


Mais je soupirais grandement, car c'est vrai que ça nous a fait gagner quelques looongues minutes de voyages à travers des couloirs sans fin. Mais cette fois il fallait se déplacer en direction du quartier pauvre, là où notre nouvel indice se trouvait. Et après une dizaine de minutes de courses, nous nous trouvions à cet endroit-même. Je lançais un regard en direction du gladiateur.

—Partons chacun de notre côté pour récupérer des informations, on revient ici dans une vingtaine de minutes.


Suite à ça, je le regardais partir, partant moi-même en direction de personnes passant par là ou alors qui dirigeaient des établissements assez.. douteux dans ces lieux. Malheureusement, personne n'avait le moindre indice quant à ce que je pouvais chercher ici. Personne n'avait vu Tasuna dans les alentours, ou peut-être qu'ils ne voulaient pas en parler. Peu importe le cas, je n'en savais rien et ça m'irritait énormément. Ce n'était pas normal que personne ne l'a absolument pas vu, il devait bien y avoir quelques personnes qui l'ont vus, non .. ?

Mais au bout de cette vingtaine de minutes, je me devais de retourner au point de rendez-vous les mains vides, un air déçu tout en soupirant grandement. Les civils de ce côté-là n'étaient pas très utiles cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7923-que-justice-soit-faite-o-100 https://www.ascentofshinobi.com/t8029-les-mechants-iwa-squad-gang
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 15:50
Je ne pouvais pas m’empêcher de rire en voyant mon compagnon presque s’énerver quand nous étions sur les toits. Après tout, il était un peu plus dans les règles que moi, tandis que je prenais des initiatives peu communes, dira-t-on. Mais une fois que nous nous trouvions aux quartiers pauvres, il avait une idée très pertinente et intelligente, exactement ce que j’attendais de sa part. Bien que je n’étais pas un idiot fini comparé à ce que certains pensaient, Tendo était bien plus le cerveau des opérations que moi dans ces cas-là, c’est pourquoi je le laissais m’ordonner sans vraiment broncher. Chacun avait sa place dans une équipe et je connaissais la mienne.

Hochant la tête, je partais dans mon coin pour interroger les personnes aux alentours. Bien sûr, je faisais mon meilleur sourire de charmeur macho pour faire tomber de la petite du coin. Malheureusement, peu d’effets. Mais au moins elles ne m’ignoraient pas totalement et répondaient peut-être honnêtement à mes questions ahah !

Première personne, une boulangère qui n’avait aucune information sur ce qu’il se passait.
Deuxième personne, une couturière qui n’a jamais entendu parler de Tasuna.
Troisième personne, un tavernier qui est trop occupé à servir ses clients pour se préoccuper des autres personnes qui pourraient passer par ici..
Quatrième personne, un vendeur de fleurs qui ne reconnait pas les descriptions de Tasuna…..

J’étais à deux doigts d’abandonner, mais ça c’était si je n’avais pas remarqué, caché dans la pénombre de deux bâtiments, un sans-abri qui me fixait de par ses yeux brillants. Mes pas me menaient inconsciemment à ses côtés, tandis que je fléchissais les jambes pour me trouver à son niveau, lui tendant directement le reste de ma bourse de Ryos, 1/4 remplies.

« -Tasuna, un mec qui ressemble plus à moins à.. »
, et en finissant la description, je continuais mes paroles. « Tu l’as déjà vu passer par ici ? Et vers où ? »

« -J-Je.. Oui.. Il était venu un soir ici, entouré de quelques types capuchonnés et masqués. Ils l’ont emmenés dans une maison, celle qui a un signe de taverne mais qui est toujours fermée. Je passais par là quand j’ai vu tout ça, mais j’ai dû fuir rapidement car j’ai fais du bruit… »

Je voyais que je ne pouvais pas extirper plus d’informations, et il y en avait assez à ce moment précis, alors je le saluais, le remerciant une dernière fois pour me diriger en direction du point de rendez-vous, arrivant quelque peu en avance comparé à Tendo. Et une fois qu’il était là, je ne pouvais m’empêcher de sourire avec arrogance quand je remarquais que lui n’avait absolument aucunes informations, surtout à son visage déçu. Ahahah, quel plaisir c’était de le voir comme ça bon sang !

« -Ahahahah, allez, sois pas déçu Tendo ! Tu sais, ça arrive à tout le monde de pas être à la hauteur par moment. Bon bon bon, en tout cas je sais où on l’a emmené y’a quelques temps, c’était le soir. C’était une taverne qui est fermée peu importe l’heure de la journée. On y va ? »

Et sans plus tarder, let’s go !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540
Ayasake Tendō
Ayasake Tendō

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 16:10
J’étais énormément choqué une fois arrivé au point de rendez-vous. Tenkai a réussi à récupérer des informations ? Je ne m’y attendais absolument pas. C’était une nouvelle à laquelle je ne m’attendais pas, mais une bonne néanmoins. Un léger sourire sur mes lèvres, je hochais de la tête, ignorant totalement ses paroles crasseuses et arrogantes. Il fallait nous dépêcher, mais pas passer par la grande porte non plus pour ne pas attirer d’attentions inutiles.

—Hmm, je vois.. Mais il faudrait passer par l’arrière-boutique pour ne pas se faire remarquer et que les gens ne s’inquiètent pas.. Enfin, les gens qui l’ont foutus là, bien sûr.


Nos pas nous menaient à présents au travers de ruelles pour faire un grand détour et arriver derrière la fameuse taverne. ‘’Les jumeaux goûteux’’, un nom vraiment étrange. Mais bon, il n’y avait pas de temps à perdre, il y avait bien plus important. Approchant mon index de la serrure de la porte, mon chakra sortait du bout de mon doigt, s’infiltrant à l’intérieur de la serrure. Devenant mi-solide, mon chakra prenait la forme de la clé exacte qui ouvrirait cette porte. Devenant finalement entièrement solide, je tournais mon index pour ouvrir la porte.

Et en l’ouvrant, quelle ne fut pas ma surprise quand mon regard croisait celui de cinq hommes qui étaient en train de jouer aux cartes à une table. Evidemment, c’était l’arrière-boutique, mais de là à voir ce genre de types.. Je me doutais que c’était presque normal vu qu’ils devaient sûrement garder un œil sur Tasuna, mais même moi je ne m’attendais pas à ça.

Je lâchais un regard qui était clair à l’égard de mon compagnon, celui-ci semblant remarquer directement ce que je voulais faire. Le plan que j’ai partagé en un regard était simple ; il s’occupait des idiots ici, je partais chercher Tasuna qui était sûrement ici. Et un seul pas en avant, les hommes se levaient directement pour essayer de nous barrer le chemin. Mais ce simple pas me suffisait à charger en avant, les dépassant sans problèmes tandis que je passais la porte de l’arrière-boutique pour arriver dans la salle principale.

Il n’y avait personne et je ne m’occupais pas des gens derrière qui voulaient me rattraper ; Tenkai les arrêterait sans problèmes.

Pendant ce temps, je me dirigeais rapidement en courant à l’étage. Un long couloir avec 3 portes de chaque côté du couloir, sûrement les chambres normalement. Il était sûrement ici quelque part, mais je devais chercher chacune des portes une à une. C’est pourquoi je les ouvrais rapidement une à une.. Et ce n’était que quand j’ai ouvert la dernière porte que je voyais quelqu’un qui ressemblait à Tasuna, accroché de par des chaines à un mur. Le chakra coagulant sur mes paumes s’éjectait tel deux fouets en direction des chaines, les brisant sans aucuns problèmes.

Je m’arrêtais directement aux côtés de Tasuna, mais remarquant qu’il était assommé.. Non, sûrement drogué ? Peu importe, je le récupérais sur mon épaule pour redescendre les étages et retourner en direction de l’arrière-boutique, remarquant que les hommes étaient déjà battus. J’étais relativement impressionné par les actes de mon collègue sur le coup, mais c’était normal venant de lui, même moi j’aurais aisément pu les battre, ces cinq novices.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7923-que-justice-soit-faite-o-100 https://www.ascentofshinobi.com/t8029-les-mechants-iwa-squad-gang
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 16:31
Je suivais Tendo partout où il voulait aller au travers de ces ruelles. C’était assez chiant, on aurait gagné du temps à juste taper dans la porte d’entrée, foncer, défoncer tout le monde et récupérer peut-être l’otage qu’ils avaient. Mais heureusement pour moi, j’allais quand même pouvoir me battre ! Quand Tendo ouvrait la porte d’entrée, cinq péquenauds armés jusqu’aux dents étaient en train de jouer aux cartes. Putain, mon jour de gloire ! Il me regardait brièvement et je ne pouvais m’empêcher de rigoler. Ouais ouais connard, j’ai compris, je vais me battre.

Il tapait son plus gros sprint à travers la pièce alors que les autres hommes essayaient de le pourchasser. Il me suffisait que de faire un pas en avant, reculant le haut de mon torse et ensuite frapper en avançant mon torse dans un grand élan. La lave sur ma hache s’étant propulsé juste derrière Tendo, bloquant la porte pendant quelques instants. Mais un instant assez pour qu’ils se concentrent sur moi. Ils le savaient peut-être sûrement, qu’il fallait me battre pour pourchasser Tendo.

Le plus proche de moi me courrait dessus, un sabre recourbé dans ses mains pointé vers le ciel, prêt à m’abattre quand il arrivait prêt de moi. Mais un sourire carnassier se dessinait sur mes lèvres, celui d’une bête assoiffée de sang. Un énorme coup de pied dans le sol pour prendre de nouveaux appuis, tenant ma hache par le bout du manche qui dépassait au-delà des lames, je balayais de son manche le sol en face de moi, faisant trébucher cet homme. La hache tournoyant déjà dans mes mains, je récupérais le manche à son milieu avant de frapper de toutes mes forces par le plat des haches le côté du type pour l’enfoncer dans le sol. Ses yeux devenus blancs alors qu’il était tombé dans les bras de Morphée.

Un deuxième pas en avant, enfonçant les lames de ma hache dans le sol, je sautais tout en prenant appui dessus pour qu’un de mes pieds frappe le poignet d’un homme armé pour dégager son arme, tandis que l’autre pied venait à frapper son visage de plein fouet. De quoi le faire reculer, mais pas directement l’assommer. Deux de ses autres compagnons m’arrivaient rapidement dessus alors qu’un derrière tendait la corde de son arc. Reposant mes pieds au sol en face de la hache, mon bras était tendu vers l’arrière dans un geste déjà préparé de lancé ; que c’était convénient ! Car pour être lancée, ma hache fut lancée de toutes mes forces. Frappant l’homme à l’arc au loin avec le manche, elle dessinait même une trajectoire de lame sur le sol sur tout le trajet.

L’homme à l’arc s’étant mangé le manche de toutes mes forces sur le crâne tombé directement au sol ; j’avais même peur qu’il ait eu une fracture crânienne. Quant aux hommes qui arrivaient sur moi, j’attrapais leurs deux poignets tenant les armes, les serrant de toutes mes forces pour les broyer tout en les tournant, cassant nettement leur poignet. Les relâchant pour attraper le côté de leur crâne, je les tapais entre eux à répétition jusqu’à ce qu’ils ne bougent plus du tout. Fiou, il n’en restait plus qu’un qui me regardait avec effroi ahah. Je m’approchais de lui alors qu’il essayait de partir, MAIS ! J’étais plus rapide ahah, alors arrivant derrière lui, petit coup de coude dans la nuque et il tombait comme une mouche.

Sah quel plaisir, c’était enfin fini. Nettoyant la goutte de sueur sur mon front à cause des mouvements précis et rapides que j’ai du faire, je partais récupérer ma hache pour la ranger, voyant Tendo dans l’encadrement. Je le saluais d’une main, prêt à le suivre pour conclure cette mission !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540
Ayasake Tendō
Ayasake Tendō

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 16:47
Et bah dis donc, c’était vraiment un gros bordel ici. Je ne m’attendais pas à ce que Tenkai fasse tout ça. C’était un sacré bordel, mais au moins on savait ce qu’il s’était passé. Une sorte de kidnapping, mais pourquoi ? Aucune idée, on le saura en les ramenant au Shishiza et en les laissant faire le reste du travail. Nous, nous avions réussis notre mission et c’est absolument tout ce qui comptait à ce moment précis. Je jetais un regard aux autres idiots qui étaient partout sur le sol.

Je m’approchais de Tenkai pour lui refiler le fameux Tasuna qui était.. sûrement dans son meilleur rêve. Enfin bref. M’approchant ensuite de chacun des criminels, je vérifiais qu’ils étaient toujours en vie. Et heureusement pour moi, chacun d’entre eux était toujours vivant. Bon, c’était une inquiétude en moins à avoir. Une nouvelle fois, je concentrais mon chakra dans la paume de ma main avant de la tendre sur chacun d’eux. Une longue corde de chakra sortait de ma paume pour les entourer un à un et tous les encercler ensuite. De cette façon, ils seraient tous piégés à l’aide de ma corde.

Et puis, je serais aussi capable de les monter en l’air comme des ballons de cette façon, c’était plus facile pour les transporter. Réussissant à passer la porte d’où nous sommes venus en modifiant la corde et comment ils étaient placés habilement, il était temps de se rendre au QG du Shishiza à présent. Pour moi, la mission était réussie, et ce, haut la main. Je me retournais en direction de Tenkai une nouvelle fois.

—Bon, ça s’est mieux passé que ce à quoi j’aurais pensé, à vrai dire. J’étais certain que t’allais tout faire foirer, mais bien joué mec.


Après une marche d’un temps auquel je ne faisais pas attention, nous nous retrouvions directement au QG du Shishiza. Je rentrais dedans la tête haute suite à la mission réussie qui nous a été confiés. Me rendant directement à la sorte de secrétaire -ou personne présente à l’entrée-, je lui expliquais tout ce qu’il s’était passé ainsi que les cinq criminels que nous avions récupérés. S’ils voulaient avoir plus d’informations, ils devraient les interroger. Moi, j’ai rempli ma mission, hmf ! Suite à ça, je regardais Tenkai qui laissait tomber au sol à côté d’eux Tasuna, mais doucement quand même. Et nous sortions du commissariat suite à ça.

—Fiou, enfin fini, cette journée a été assez.. mouvementée. Bien joué, Tenkai. Nos chemins se séparent ici pour la journée.


Et finalement, lui serrant la main, je partais de mon côté pour rentrer chez moi. Une bonne journée, du bon travail et bientôt un moyen d’entrer dans le Shishiza, j’en suis certain.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7923-que-justice-soit-faite-o-100 https://www.ascentofshinobi.com/t8029-les-mechants-iwa-squad-gang
Dakuse Tenkai
Dakuse Tenkai

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 17:30
Je récupérais en obéissant le petit Tasuna qui était encore dans les vapes. Le pauvre, il a du se faire victimiser comme pas possible vu les marques de coups sur son corps. Il a fait quoi de grave cet idiot ? Il a essayé de prendre des thunes à quelqu'un d'autre qu'Ariki ? J'en rigolerais presque à l'idiotie de certains énergumènes. Heureusement que j'avais un cerveau. Mais j'étais assez impressionné de par la maîtrise du chakra neutre -ou pur ?- de mon camarade. Un petit sifflement se faisait même entendre de mes lèvres.

"-Et bah, t'es plutôt doué quand tu l'veux mon p'tit Tendo !"


Bon bon bon, il vient de m'ignorer ce chacal. Je remettais correctement Tasuna sur mon épaule avant de suivre Tendo. J'avais l'impression d'être un chiot à ce moment et une envie de le balayer sec se faisait ressentir au plus profond de moi. Zen, j'avais pas envie de finir en taule et de mettre à mal la mission. Si je pouvais passer au Shishiza d'ici peu, ça ne sera que du bénéf' après tout. Regard à gauche, regard à droite. Personne ne semblait nous suivre. Hm, ils étaient des laquais ou des masterminds ? Difficile à dire, mais mon petit doigt me dit que ce sont des laquais.

Après un certain temps, nous arrivions finalement au QG du Shishiza. Je les laissais parler entre eux, Tendo et la réceptionniste. Moi, je balançais -avec une certaine attention- Tasuna au sol. Il n'aurait sûrement pas aussi mal que ça vu qu'il dormait profondément cet idiot du village. Et je me curais le nez, perdu dans mes pensées pendant que le rapport était fait par le collègue. Et après un temps incalculable, c'était FINALEMENT terminé ! Hourra ! Je pouvais rentrer chez moi jouer au bilboquet ou que sais-je.

"-T'es juste un jaloux, sans moi t'aurais rien pu faire tu l'sais très bien. Bon allez, à la prochaine mission p'tit bouffon de Tendo."


Une insulte amicale, rien d'insultant en réalité. Nous nous serrions la main puis je partais de mon côté, prenant le chemin pour rentrer chez moi, prêt à célébrer à une mission bien réussie !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7991-on-est-la-hein-termine#66540

C’est nous les condés, ouais ! FT. Dakuse Tenkai [Mission Libre Rang C]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: