Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit

Aller à la page : Précédent  1, 2
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Sam 8 Fév 2020 - 11:35





Première mission



Tatsuya regardait depuis son poste d'observation, remarquant deux choses attirant son regard, la première étant un ouvrier parmi ceux disparus, l'autre, une nuée d'oiseaux en fuite. Il se gratta le menton et siffla pour interpeller ses compagnons de route, désignant la direction de l'ouvrier en se penchant un peu en avant.

- Il y a un des ouvriers disparus.. Difficile de dire s'il est vivant ou mort d'ici, nous allons donc le rejoindre en passant par les arbres, afin d'éviter d'alerter les loups sur le chemin ou tout autre menaces.


Suite à cela, d'une impulsion rapide, il pris la direction du corps inanimé, suivit de près par les deux Genins. Il n'était pas certain que l'homme serait encore en vie, mais au pire, ils pourraient peut-être avoir des indices en examinant le corps. Le plus important toutefois était de s'assurer du décès ou non de cet homme. C'est donc une fois sur place que Tatsuya donna ses ordres, toujours dans la cimes de arbres.

- Miyuki, va vérifier s'il est encore en vie ou non, fait attention ça peut être un piège... Sae et moi on te couvre de menaces extérieures. Si il est mort, appel moi, j'examinerais le corps, s'il est vivant, obtiens un maximum d’informations, on le ramenderas ensuite au campement. Une fois que c'est fait... On part en quête de ce qui fou tout ce bordel.. J'ai un mauvais pressentiment la dessus, je doute que ce ne soit qu'une bête attaque d'animal sauvage... Je pense qu'il y a autre chose derrière tout ça, quelque chose de plus grave.

En effet, si ce n'était qu'une attaque d'animaux sauvages, ou même enragés, quelque chose semblait étrange aux yeux du chuunin, comme si ces loups n'étaient pas de simples loups. Des humains transformés ? Des invocations ? Un genjutsu peut-être ? C'était quelque chose qu'il avait envisagé, mais sa technique de détection lui faisait croire le contraire.. Sa technique ne serait pas atteinte par un genjutsu, si ? Et puis, ces clones n'avaient pas était détruit par des illusions, mais quelque chose de bien réel, donc dans ce cas... Si c'est un genjutsu, peut-être que c'est un Henge ?



Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Dim 9 Fév 2020 - 16:38
Sans attendre, la genin hocha la tête aux instructions du Chunin et le suivit sans parler. Les informations acquises laissaient des doutes sur l'intérêt d'aller voir l'ouvrier, mais il pouvait être plus prudent d'en apprendre plus avant de se jeter dans la gueule du loup. Ou alors, c'était l'ouvrier restant qui était un piège, et cette idée restait dans son esprit.

Arrivant sur place après avoir bondit d'arbres en arbres, toujours sur leurs gardes, les trois kirijins décidèrent de se séparer momentannément pour assurer la sûreté du lieu. Si rien n'était vu jusque là, cela ne signifiait pas pour autant que le lieu n'était pas sans danger et Miyuki, particulièrement sur ses gardes, était prête à bondir dans les arbres au moindre signe d'attaque pour se mettre hors d'atteinte ou au moins avoir un peu de distance.

Posant les pieds à terre, la sabreuse s'avança d'un pas rapide vers l'ouvrier tout en regardant s'il réagissait et s'il y avait du mouvement autour d'elle, jetant des coups d'oeils dans toutes les directions. Elle n'était pas rassurée ici. Pas depuis qu'elle avait vu la férocité surnaturelle avec laquelle les loups avaient déchiqueté leurs clones. Ils n'avaient pas hésité un instant. Lorsqu'elle ne fut plus qu'à quelques mètres de lui, Miyuki commença à essayer de distinguer si l'ouvrier était vivant ou non, ainsi que le genre de blessure qu'il pouvait avoir. Elle choisit également de l'interpeler à voix plutôt basse, ne voulant pas attirer l'attention de la forêt et de ses étranges habitants aussi longtemps que possible.

« Monsieur ? Vous m'entendez ?.. Est-ce que vous pouvez me répondre s'il vous plait ?.. Comment allez-vous ?.. Est-ce que vous pouvez me dire ce qui vous est arrivé ? »

Laissant quelques secondes entre chaque question, la Mawehara finit par s'avancer à nouveau jusqu'à arriver tout proche de lui, gardant ses appuis pour se jeter en arrière s'il s'agissait d'un piège et qu'elle détectait un mouvement suspect de l'homme.

Si elle n'avait toujours aucune réponse, elle pourrait alors voir l'homme de vraiment prêt et l'ausculter rapidement pour voir s'il était vivant ou, le cas contraire, ce qui l'avait tué. Elle n'était plus vraiment concentrée sur ses alentours, elle surveillait seulement les gestes et réactions de l'ouvrier lui-même, ne voulant pas vraiment se faire subitement trancher la gorge. Elle était un peu trop jeune pour une fin pareille à son goût.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Lun 10 Fév 2020 - 11:46
Vous arrivez sur les lieux et prenez toutes les précautions pour ne pas vous faire prendre dans une autre embuscade comme vos clones en ont déjà été victimes, mais aucun danger, puisque Tatsuya avait d’ores et déjà lancé une détection dans la zone de façon à savoir si une meute vous attend encore dans les fourrés. Les ordres sont donnés. Le chef d’équipe et Sae restent aux aguets tandis que Miyuki part en éclaireur et une fois sur place, près du corps pour l’ausculter, elle peut se rendre compte qu’il s’agit d’un jeune homme à la tenue roturière et au corps chétif, ses yeux encore ouverts et emplis de terreur, ainsi qu’un filet de sang séché coulant du coin de sa bouche. Plusieurs entailles au niveau du torse, il a été empalé par quelque chose. A plusieurs reprises, avant de se vider de son sang. Il y a une longue traînée rouge depuis son corps, indiquant la direction depuis laquelle il est arrivé.

Il tient dans sa main un carnet, mais des pages se sont visiblement détachées de la reliure, peut-être au moment où il a reçu ces blessures mortelles, mais il reste heureusement une grande partie, bien conservée, ce qui vous permet de retracer le début de son parcours depuis qu’il est arrivé sur l’île d’Ue.

Citation :
Premier jour sur l’île d’Ue

Le voyage était long depuis le port d’Obon, c’est la première fois que je quitte l’écurie pour prendre le bateau. Heureusement, Amane est là pour m’accompagner, Maman est plus sereine de me laisser partir avec lui même si ça a pris du temps pour la convaincre, il m’a dit qu’on ne risquait rien et que tout se passerait bien, que les rumeurs comme quoi l’île est hantée par des démons et des monstres ne sont là que pour faire peur aux petits enfants. L’histoire qu’on leur raconte pour les persuader d’aller se coucher, faute de quoi on les enverrait là-bas… Bon j’avoue que je tremble encore de savoir si tout ça est vrai ou non, une partie de moi ne veut pas y croire, l’autre garde encore cette croyance que tout cela n’est peut-être pas sorti de nulle part, et qu’il y a peut-être une once de vérité? Aucune idée.

Je pense que ce journal m’aidera à me rassurer, je suis pas très aventurier, je veux dire, physiquement. Mais l’esprit est là, je suis excité d’aller découvrir cette île, j’ai l’impression d’être un de ces explorateurs qui se rendent vers une terre inconnue pour y trouver des trésors, des espèces rares dont on n’entend parler que dans les légendes… Et si c’était vrai? Et si je tombais sur un yokai? Qu’est-ce que je ferais? Je me cacherai derrière Amane c’est sûr, il fait au moins une tête de plus que moi, et il sait se battre. Il a toujours aimé ça. Comme quoi, pas grand-chose a changé depuis qu’on était gosses, il me défend, et moi je me cache. Je sais que moi j’aimerais pas me frotter à lui, je me souviens encore des contusions qu’il me laissait quand on se battait avec nos épées en bois qu’on avait taillé nous-même.

Dommage qu’on n’ait pas les moyens de vivre à Kiri, et devenir Sabreur. Ca a toujours été notre rêve, lui et moi. Paraît que cette île est l’endroit sur lequel ils viennent passer la fameuse Épreuve des Lames, ce serait tellement bien si on pouvait découvrir des reliques, une trace de ces combats? N’importe quoi, au moins un souvenir à garder de notre voyage. Le bateau vient de s’amarrer, tout le monde descend du pont. On doit commencer par la plage. Le chef de chantier m’a l’air réglo, mais Amane n’arrive pas à le saquer, il arrête pas de me dire qu’il les prend de haut. C’est pas faux, mais bon. Il faut bien que quelqu’un soit aux commandes pour qu’on soit efficace, non?

Troisième jour sur l’île d’Ue

J’ai entendu un bruit l’autre nuit, je crois que quelque chose m’observait depuis la forêt. Mais quand je me suis levé, il a pris la fuite. Les autres me disent qu’il s’agit sûrement d’un loup, ou d’un ours… Mais pourquoi ne nous attaquent-ils pas? Sont-ils intelligents au point de comprendre qu’on ne leur veut pas de mal?

Vingtième jour sur l’île d’Ue

Il commence à faire chaud sur l’île, je suis pas très habitué et j’ai eu de la fièvre pendant plusieurs jours à cause du choc de température, et ces moustiques qui arrêtent pas de nous piquer. Ce n’est pas si dérangeant en soit, mais quand on cumule tous ces désagréments avec le fait qu’on doive faire de la manutention tous les jours, toute la journée… Je sais pas si je tiendrais à ce rythme-là. Le chef de chantier m’a repris plusieurs fois sur le fait que j’étais à la traîne, et qu’on était en retard sur les délais. Mais moi je m’en fiche, je veux juste pouvoir me poser un moment… Je commence à regretter d’être venu, peut-être que je me suis surestimé finalement. Je repense aux bons petits plats que Maman nous prépare tous les soirs, et je vois ce bouilli de riz fade mélangé à des morceaux de poisson, je me dis qu’on aurait mieux fait d’apporter nos propres provisions.

Vingt-quatrième jour sur l’île d’Ue

Ou vingt-cinquième, je sais plus trop. Il y a eu une dispute aujourd’hui, Amano s’est disputé avec le chef de chantier, pour lui demander de ralentir le rythme de travail et nous accorder davantage de temps de pause, parce qu’à quoi bon nous tuer à la tâche, il n’y aurait alors plus personne pour travailler. Mais notre contremaître n’a pas l’air de comprendre, même si il a quand même accepté de nous donner une dizaine de minutes de pause l’après-midi. C’est toujours ça de gagné.

Vingt-cinquième jour sur l’île d’Ue

Apparemment, on a fini le travail de ce côté, la palissade est construite mais il va falloir entrer plus en profondeur dans la forêt, d’abord pour faire un éclairage et s’assurer qu’il n’y a pas de danger, le chef de chantier nous dit qu’il ne devrait normalement pas y avoir de problème mais Amano refuse de me laisser partir dans mon état. Il s’est porté volontaire.

[...]

???

Il y a des traces de sang partout sur la page, mais vous arrivez quand même à lire ce qui y est écrit. C’était une erreur de venir ici, je n’aurais pas dû insister. Ils vont finir par me trouver avec tout le sang que j’ai perdu. Maman, Amane, je suis désolé de ne pas avoir été assez fort et d’avoir été un fardeau toute ma vie.



Revenir en haut Aller en bas
Sae
Sae

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Mer 12 Fév 2020 - 21:12
Le Chuunin avait donné ses instructions. Sae le suivait, sautant de branches en branches pour atteindre la position de l’ouvrier inanimé. Ce fut la blonde qui fut chargée de s’approcher de ce dernier, la belle à la chevelure blanche et le brun se chargeait de couvrir ses arrières. Les doigts fins et non-organique de la Genin étaient posés sur l’un des rouleaux fixé à la taille de la Kazejine. Sae était prête à dégainer s’il le fallait.

L’ouvrier qui était adossé à la sime de l’arbre n’était plus de ce monde, son corps était aussi froid que le cœur de la marionnettiste. Qui avait bien pu faire une chose pareille ? Surement pas un animal en voyant les blessures de l’homme, ces marques rappelaient même un piège apposé à l’un des pantins mortels de la belle. Bien que mort, l’homme allait permettre au petit groupe d’obtenir des informations sur cette île et la disparition soudaine et inexpliquée d’une partie de la main d’œuvre du chantier.

En effet, l’individu possédait un carnet où il y avait des inscriptions encore visibles malgré la présence de sang sur certaines pages et l’absence de feuilles. Ce qu’il fallait retenir des passages lisibles étaient que le chef du chantier imposait une cadence de travail inhumaine à ses ouvriers, qu’il ne les laissait pas respirer. Ainsi que les présences d’animaux sauvages faisant preuve « d’une intelligence », car ils n’attaquaient pas, d’une certaine manière on pouvait dire qu’ils guettaient quelque chose. Et la dernière et la plus inquiétude était « qu’ils allaient le trouver », mais qui était ce « ils » ? L’homme parlait-il des animaux ? Peut-être que le sang allait les attirer ou bien quelque chose d’autre.

« Je ne pense pas que ce soit un animal qui est fait cela. Si c’était une bête, son ventre serait ouvert les tripes à l’air, la bête les auraient mangés. Je dirais qu’il s’est fait éliminer, car il s’est aventuré dans une zone où la présence de civils n’ait pas désiré. »

Sae venait de faire ses premières suppositions et commençait enfin à communiquer avec ses coéquipiers.
ACTION(S):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7821-sae-en-cours#65582 https://www.ascentofshinobi.com/t7840-sae-carnet#65689
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Mer 12 Fév 2020 - 22:04





Première mission



Tatsuya se mordit l'ongle de son pouce droit en lisant le carnet taché de sang, gardant une oreille attentive aux dires des deux genins. Sae, la marionnettiste aux cheveux d'argent, confirmait sa pensée, ce qui en soit n'était pas rassurant du tout. Il pesta un peu et rangea le carnet dans sa sacoche, tout en reposant son regard sur les deux femmes par la suite. Il s'approcha ensuite de l'ouvrier et décida de s'accroupir devant lui, joignant les mains pour lui offrir une rapide prière.Ce n'était pas le moment de lui offrir une cérémonie funéraire dans les règles, ni même de simplement l’enterrer, et le brûler était hors de question, car trop risquer.

- C'est bien ça le problème Sae... C'est un humain qui à fait ça...

Il ferma les yeux de l'ouvrier par la suite en se redressant, soulagé de voir que sa technique de détection n'avait rien détecter pour le moment. En revanche, quelque chose l'inquiétait bien plus que cela. Il ferma les yeux un instant, un simple instant, essayant de mettre de l'ordre dans ses pensées détraquées, ne sachant pas trop quoi pensé de tout cela.

- Sae.. Miyuki.. La personne ayant fait ça s'est amusé avec lui, sa mort à été lente et douloureuse.. Il est clair que la personne ayant fait ça voulait qu'on trouve le corps, et plus encore, qu'on sache de quoi il est capable. Sinon il se serai fait dissimulé, ou dévoré par la meute de loups... L'homme, ou les hommes derrière ça, prennent un malin plaisir à faire peur aux ouvriers de la brume et les massacrer. Nous allons donc trouver qui est responsable de ça, et lui faire payer ses crimes envers notre village.

Il se tourna vers les demoiselles, les fixant avec sérieux, sa pensée était claire maintenant. Les ouvriers tuer, les loups.. Tout avait un lien, restait à voir le nœud unissant tout cela, pour ensuite le brisé.

- Genin de la Brume... Si vous n'avez jamais tuer, préparez vos esprits, car à partir de maintenant notre mission est très simple.. Traqué, trouvé, éliminé. Nos cibles sont visiblement des personnes expérimentés, probablement des ninjas eux aussi, il est donc formellement interdit de se séparé, tout comme il est interdit d'attaquer seul l'ennemi. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?



résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Jeu 13 Fév 2020 - 20:50
Il était mort. Totalement mort. Aucun doute là dessus. Miyuki soupira et se releva, attrapant au passage le carnet. Il n'y avait plus rien à faire pour lui, mais peut-être auraient-ils un indice pour les aider avec ce qu'il aurait pu avoir le temps d'écrire avant de mourir. Mais rien, rien d'intéressant. Bon, il avait écrit "Ils vont venir". Donc c'était probablement un groupe de personnes. Elle doutait sincèrement de la nature purement animale des loups. Peut-être étaient-ce des changeformes, ou des Hokazuka, ce clan qui était accompagné de bêtes qu'ils contrôlaient. Ou alors quelqu'un qui était capable de forcer les créatures de la forêt à agir de manière non naturelle. Plusieurs possibilités, rien ne les aidait à les restreindre pour l'instant. La mort du jeune Yoshida avait été particulièrement violente, mais elle avait dû être en vérité en deux temps. D'abord des blessures moyennes mais sanglantes, puis une fin horrible mais rapide. Il n'avait pas dû souffrir trop longtemps. Elle l'espérait.

Partageant ses trouvailles avec ses camarades, elle ne fit aucun commentaire sur ce qu'avait dit le Chûnin. Elle n'était pas d'accord avec ses suppositions quant à la mort du jeune ouvrier, mais encore une fois, elle préféra le silence à des paroles qu'elle jugeait inutiles. C'était du détail. Que le corps ait été là était juste une fainéantise de la part des criminels à ses yeux. Ils ne se sentaient pas en danger. Il était temps de leur montrer qu'ils avaient tort.

Senritsu toujours dans son fourreau, Miyuki hocha légèrement la tête. La prochaine étape maintenant, c'était d'aller vers ces oiseaux qui s'étaient soudainement envolés. Ils devraient reprendre un peu de hauteur et ainsi éviter d'être trop simple à repérer.

« Pas de problèmes. Allons vers le nord, là où se sont envolés les oiseaux. Il est temps d'éliminer la menace. Peut-être que certains ouvriers n'ont pas été massacrés, ils ont pu en garder certains prisonniers... »

C'était surtout un espoir de la jeune femme aux cheveux blonds, qu'une pensée réelle. Non, elle n'y croyait pas véritablement. Mais elle espérait. Laissant le corps de Yoshida ici-même, considérant qu'ils le retrouveraient sur le chemin du retour, Miyuki accompagna ses deux collègues vers les oiseaux, prenant de nombreuses précautions comme ils l'avaient fait jusque là. Il fallait trouver et détruire la source du problème pour qu'il n'y ait plus de morts. L'échec n'était pas permis, et de toutes façons, Miyuki comptait bien prouver sa valeur malgré son expérience inexistante de missions hors de Kiri et de l'île principale de Mizu no Kuni. Il était temps que cela change, et elle comptait bien le faire avec une victoire, bien que celle-ci était désormais obligatoirement tâchée de sang bien trop jeune...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Mer 19 Fév 2020 - 16:25
L’état du corps ne laisse donc aucun doute dans votre esprit, les blessures mortelles qui lui ont été infligées ont bel et bien été commises par un homme, et non un animal grâce à l’ensemble de vos déductions. Tel est votre soupçon, vous permettant de vous approcher de plus en plus du coeur du mystère qui entoure la disparition des ouvriers. C’est suite à ce constat sinistre d’un corps que vous identifiez comme celui du petit frère au corps frêle qui tenait régulièrement à jour son carnet, parti à la recherche d’Amane qui l’avait remplacé lors de cette dangereuse expédition dans les méandres de la forêt dans le but de poursuivre la construction et laisser son petit frère en sécurité. Ce qui pose une question préoccupante dans votre esprit, puisque le danger jusque-là semblait venir des loups, des esprits, comment expliquer maintenant que le pauvre Yoshida ait péri?

Par la main d’un homme, très certainement. Mais l’identité exacte du meurtrier vous échappe encore, il y a certainement une intelligence à l’oeuvre dans cette forêt, ou des animaux qui semblent agir comme un seul homme mais la preuve des blessures exclue cette hypothèse. Quant à Tatsuya, celui-ci pense logiquement à l’option la plus probable: qu’il pourrait s’agir de bandits, prenant un malin plaisir à terroriser les paysans très superstitieux afin de les chasser de leur territoire, et prenant soin de laisser le cadavre bien en évidence en guise d’avertissement. S’ils cherchent à faire peur, c’est peut-être qu’ils cachent quelque chose?

Vous vous préparez au pire. Que le corps de Yoshida n’était qu’un appât pour vous tendre une embuscade, mais visiblement, rien de tout cela.

Les instructions sont données par le chef d’équipe, et c’est donc dans une formation resserrée que vous vous dirigez vers la seule autre piste possible: le bruit des oiseaux s’envolant dans le ciel, direction dans laquelle vous remarquez d’autres traces de sang… L’odeur commence à devenir de plus en plus forte, l’odeur de chair en décomposition se mélangeant à des sacs de provision et du matériel de construction. Face à vous, des mares de sang et un sentier empli d’une rivière de cadavres jonchant le sol qui ne demande que très peu de réflexion de votre part pour deviner qu’il ne peut s’agir que des ouvriers massacrés. Certains décapités, d’autres présentent des entailles profondes au ventre laissant tomber leurs tripes au sol, libérant des odeurs nauséabondes et l’image d’un massacre qui s’ancre profondément dans votre psyché.

Aucun survivant à première vue, mais vous en comptez pour l’instant cinq, en incluant la mort de Yoshida sur lequel vous êtes tombé tout à l’heure. Vous ramassez au passage d’autres pages teintées de carmin flottant sur les flaques de sang, indiquant que le jeune scribe est passé par là avant de s’éteindre, très certainement.


Citation :
Trente-troisième jour sur l’île d’Ue

Saletés de loups, j’ai bien cru qu’ils allaient nous attaquer, mais on l’a retrouvé! Amane est sain et sauf même s’il a pas l’air dans son assiette après avoir survécu une semaine tout seul dans la forêt! Ses coéquipiers ont disparu par contre, dévorés par des loups. C’est vraiment triste qu’on puisse pas retrouver leur corps afin de les retourner à leur famille… Mais on va pouvoir finir ce chantier puis rentrer chez nous. Amane a même trouvé un sacré souvenir de l’île d’Ue qu’on pourra emporter à la maison, j’arrive pas à croire qu’il ait… (Le reste du paragraphe est trop rouge pour y voir quoi que ce soit)

Trente-sixième jour sur l’île d’Ue

L’autre nuit, je l’ai entendu parler avec quelqu’un. Mais il y avait personne à côté, ou peut-être que je vois flou, j’aurais mieux fait de pas faire tomber mes lunettes l’autre jour. Je crois qu’il se met à délirer à cause du climat chaud et humide de la forêt, je peux comprendre qu’il soit pas super habitué. Pourtant les autres gars n’ont pas l’air d’avoir le même problème, et moi non plus. On va être bloqué ici encore quelques jours avant de rentrer, il y a encore des loups qui rôdent dans les parages qui bloquent le chemin du retour. Et l’état d’Amane m’inquiète de plus en plus.


Alors que vous venez de terminer votre lecture, un cri transcende la paix funèbre de la forêt aux mille secrets, ce qui vous amène à vous précipiter au milieu d’une clairière où se tient un combat qui est en train d’avoir lieu entre d’une part un homme à l’apparence tribale équipé d’un sabre et d’un arc et des flèches,qui semble diriger un loup au pelage gris-vert encore plus grand que lui pour charger à la rencontre d’un autre homme très costaud et d’une taille imposante, et présentant de nombreuses griffures sur le corps et une tenue de roturier semblable à celle des autres ouvriers. Il porte dans sa main un énorme sabre dont la forme fait penser à un couperet avec un trou, sa musculature lui permettant de le manier sans trop de problème visiblement. Que faire, qui aider au milieu de cet affrontement?


Aider le dompteur de loup Risque d'hostilité de l'ouvrier

Aider l’ouvrier portant l’épéeRisque d'hostilité du dompteur de loup

Tenter de neutraliser les deuxLes deux se montrent hostiles

Ne rien faireC'est aussi une option


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Mar 25 Fév 2020 - 0:06
@Sae est de nouveau hors-délai, elle est donc exclue de la mission. Vous pouvez considérer qu'elle continue de vous suivre sans exécuter de technique mais des actions basiques, et qu'elle ne fait rien ce tour-ci. Au tour de @Akiyama Tatsuya de poster!
Revenir en haut Aller en bas
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Mar 25 Fév 2020 - 13:37





Première mission



Des bruits se font entendre,des bruits de combats. Et en arrivant, une vision d 'horreur à perte de vue, des cadavres, beaucoup de cadavre... Sans attendre, le chef d'équipe observe les deux personnes encore debout, mais plus précisément, les armes qu'ils portent. Qui à la plus ensanglantée ? La réponse à cette question déterminerait le suspect le plus probable dans ce carnage. Mais là n'est pas la chose la plus importante dans l'immédiat. Si il n'intervenait pas, il y aurait au moins un mort de plus à l'équation, et pas forcement celui qui mérite ce sort. Que faire pour éviter ça. Il regarde Miyuki et Sae, pestant un peu. Pour commencer, il devrait faire en sorte de mettre fin au combat. Attaquer l'un et essayer de raisonner l'autre ? Non. Les séparé et tenter de parler ensuite. Il dégaina alors l'épée à sa ceinture et envoya une lame de vent puissant, tranchant le sol en créant sur sa trajectoire une crevasse, peu profonde, mais assez pour séparé le duo.

- Il suffit ! Nous somme des envoyés du village de la brume, pour répondre aux disparitions parmi les ouvriers du chantier de notre village. Baissez vos armes et rendez-vous, nous allons vous interrogez à tour de rôle et essayer de comprendre ce qu'il se passe ici. Soyez coopératif, et tout se passeras pour le mieux. J'ignore pourquoi ce combat, mais ce qui est certains, c'est qu'il y a des disparitions, et pire encore, des morts. Soyez donc raisonnable et expliquez moi ce qu'il se passe ici,n pour le moment, je ne considère personne coupable, ne me faîtes pas changer d'avis en agissant de façon stupide !

Le chûnin pointe sa lame vers le duo, démontrant ainsi qu'il était plus que prêt à en découdre si nécessaire, bien qu'il préféré éviter cela le plus possible.

- Je répète donc une dernière fois.. Déposez les armes, et coopérez avec nous. Ne me forcez pas à faire usage de la force et allonger la liste de mort déjà bien trop longue à mon goût. Si vous ne le faites pas pour vous, pensez à vos familles, à vos proches.

Il espérait vraiment qu'il pourrait parvenir à raisonner les deux hommes. Il savait qu'il était possible qu'il soit forcé de se battre, mais s'il pouvait résoudre ça sans avoir besoin de faire couler le sang, il ne se ferait pas prié. Lentement, le corps du chûnin s'entoura d'un chakra futon, afin de se préparé à une éventuelle attaque surprise.



résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Sam 29 Fév 2020 - 15:01
Découvrant le reste du journal de Yoshida, la Mawehara le lu, réfléchissant avec ce qu'elle avait comme éléments jusque là à ce qui avait pu se passer. Se concentrant malgré son dégoût, elle observa les blessures des morts, essayant de déduire ce qui avait pu les atteindre, les mettre dans cet état. Était-ce les loups, ou autre chose ? Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps que des bruits les forcèrent à avancer plus loin pour découvrir un ouvrier affrontant un sauvage accompagné d'un loup.

Face à cette scène d'affrontement, Miyuki serra sa main sur Senritsu. Que faire ? Au vu de la puissance des coups échangés, elle ne pourrait pas se mettre en travers pour les arrêter sans risquer sa vie. La vitesse de la lame de l'ouvrier qu'elle supposait être Amane, la férocité du loup de l'indigène... Elle était incapable de faire quoi que ce soit, ses yeux le lui hurlaient. Et heureusement, ce fut le Chûnin qui l'accompagnait qui réagit. Cependant... Sa réaction ne suffirait peut-être pas. Il enchaîna sur un discours tandis que la sabreuse réfléchissait. Et elle fit finalement ce qui lui sembla être la meilleure chose à faire dans cette situation, essayer de calmer le jeu. Peut-être Senritsu y parviendrait-elle ?..

Soupirant profondément pour se concentrer et utiliser une des premières techniques qu'elle avait apprit avec le sabre mélodieux, la jeune femme au regard gris leva successivement ses doigts avant de les refermer immédiatement sur sa poignée, formant comme une petite vague avec ceux-ci le long du manche de son katana sacré. C'était ici qu'elle avait affrontéet vaincu l'esprit de Senritsu, elle comptait bien l'utiliser correctement cette fois-ci pour prouver sa maîtrise de sa lame.

Et cela passerait ici par une simple mélodie apaisante dans un premier temps. Après le discours enflammé de son supérieur qui espérait des explications tranquilles proche d'un bain de sang. La mention des proches cependant glaça le sang de Miyuki. Yoshida était mort. Ils l'avaient vu un peu plus tôt. Et cette mention pouvait rendre fou l'ouvrier à l'épée.

Se contentant de garder son arme en main pour l'instant, Miyuki se tenait prête à réagir, surveillant tant le duo que les environs. Rien ne certifiait que l'indigène était seul ici.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Dim 8 Mar 2020 - 0:04
Alors que le loup et l’homme à l’épée sont sur le point d’entrer en collision dans une attaque simultanée, une lame de vent parvient à projeter le hachoir géant en arrière en raison de la force de l’impact, et allant se planter plus loin au bout de la clairière. Le grand loup ayant bondi dans la foulée de sa charge n’avait aucun moyen d’esquiver la rafale tranchante de Tatsuya, il se fait alors emporter en même temps que l’épée avant de retomber violemment contre le sol, qui présente désormais une fissure séparant les mystérieux adversaires. Momentanément sonné, le loup se relève lentement en dépit de la blessure rouge vive maculant sa fourrure grise. Ses yeux dardent immédiatement dans la direction du chuunin, puis celui de l’ouvrier tombé sur le dos, tentant de comprendre ce qui vient de se passer.


この男は死なねばならない. 彼には悪魔がいる.

L’homme à la tête de loup s’exprime dans un dialecte obscur échappant à votre compréhension. Mais il semble vouloir vous dire quelque chose - mais quoi, alors qu’il extirpe dans un geste vif quatre autres flèches de son carquois.

Face à lui, le tas de muscles chez lequel vous remarquez des yeux vitreux injectés de sang, une barbe de plusieurs semaines et des poches sous les yeux lui donnant l’air d’un mort-vivant. Des veines saillantes sur la tête ainsi que sur tous ses muscles, parcourus de blessures et teinté de rouge. Plutôt que de faire attention à vous, il paraît obsédé par l’épée qui vient de lui échapper des mains et se prépare déjà à la récupérer comme si sa vie en dépendait. Contrairement au chasseur mystérieux, lui ne semble pas réagir aux mots ni à la mélodie de la genin qui aura eu pour effet de les distraire l’espace d’un instant, avant qu’il ne tourne son regard vers sa précieuse épée tachetée de sang séché.



... Du sang…

Après avoir repris ses esprits, l’ouvrier se précipite vers l’épée plantée dans le sol. A ce moment, le chasseur se met à un composer un mudrâ avant de vous mettre en joug, mais pas tout à fait, il abaisse son arc afin de tirer quatres flèches au niveau de vos pieds afin de vous clouer au sol et vous empêcher de bouger, vous dissuadant de faire un pas de plus pour intervenir dans le combat. Quant au loup, il commence à grogner à l’attention de Tatsuya, un grognement similairement hostile vient bourdonner dans vos oreilles derrière vous, alors qu’une meute de six se mettent à vous encercler. Vous les reconnaissez. Il s’agit de ceux qui n’avaient fait qu’une bouchée de vos clones plus tôt dans votre excursion à travers la forêt.

Votre présence a visiblement eu le temps de distraire l’archer dans son combat, alors qu’il tourne de nouveau son attention sur celui que vous avez identifié comme Amane, le frère de Yoshida. Il parvient à reprendre possession de l’épée qu’il soulève et dépose sur son épaule avant de charger comme un taureau dans la direction du dompteur de loup, et ce dans une tentative pour le décapiter. Aussitôt, l’archer tire une flèche à laquelle est accrochée une note brûlante mais que le musculeux esquive de justesse avec une agilité qui contraste avec le poids qu’il doit traîner dans sa course… La flèche s’évanouit au loin pour relâcher une puissante explosion abattant les arbres à proximité.

C’est au moment où l’homme sans nom compose un mudrâ qu’Amane se fige soudain dans sa charge sans pouvoir porter son coup d’épée, une marque au sol s’illumine et l’encre scintille d’une aura électrique paralysant la proie prise dans le piège du chasseur ayant dissimulé la marque dans l’herbe. Ne pouvant plus bouger son corps, il n’a néanmoins pas dit son dernier mot et relâche dans un vacarme assourdissant un rugissement bestial tout autour de lui. Pris de terreur, le chasseur se tourne et tente de s’enfuir, de même pour son partenaire animal et les six loups qui tentaient de vous encercler.

Face à ce combat à mort que les deux hommes se livrent avec une hargne sanguinaire, il vous faudrait choisir qui croire, et qui attaquer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Dim 8 Mar 2020 - 16:40





Première mission



Il pesta en se dégageant des flèches après coup. Visiblement, l’ennemi était bel et bien un Amane au comportement plus qu'étrange, il était comme... Possédé. Serait-ce possible que l'épée qu'il possède en soit la cause ? Quoi qu'il en soit, il se devait d'intervenir, et le choix était vite fait. Après tout, bien que visiblement hostile à l'idée que le groupe de kirijin participe au combat, l'homme aux loups n'avait tenter aucune attaque létal à l'encontre du trio. Il regarda par dessus son épaule la sabreuse, soupirant un peu.

- Notre cible est Amane. Je vais tenter quelque chose, toi essaie de le maîtriser avec moi. Il est certains que quelque chose cloche avec lui, il est... Je ne sais pas, j'ai l'impression qu'il est comme possédé. Bref... A mon signal..

Suite à cela, le shinobi pris une rapide impulsion pour se retrouver à quelques centimètres de l'ouvrier venant ensuite frapper en plein torse celui-ci d'un puissant coup de paume chargé en chakra raiton non létal, la technique n'ayant pas pour but de tuer, mais bel et bien de paralysé. Autant profité de l'immobilisation temporaire de l'homme à l'épée pour porter un coup bien placé avant que celui-ci ne réussisse à s'en défaire.

- Maintenant !

Lâcha t-il à l’intention de Miyuki, ne laissant définitivement aucun moment de répit à cet ouvrier qui semble avoir totalement perdu les pédales. Non, il ne valait pas le laisser souffler, il semble puissant, bien que blesser... Ce serait une erreur aussi stupide que dommage de le sous-estimer. Après tout,c 'était sa première véritable mission pour la brume, il se devait donc de la réussir avec brio, et pas seulement pour en mettre plein la vue à sa senseï mais bel et bien pour sa propre satisfaction personnelle.

- On en dois pas lui laisser le moindre instant de repos. On ignore ce dont il est capable.

Peut-être que réduire l'épée en miette serait une solution, mais est-ce seulement une bonne idée ? Non, si ça se trouve c'est un artefact de valeur, voir même un sabre légendaire, même s'il ignore complètement comment Amane à bien pût réussir à mettre la main sur cet objet. Peu importe la raison et le pourquoi du comment, l'objectif en cet instant exact n'en restait pas moins le même.. Neutraliser Amane, si possible sans le tuer, et faire lumière sur cette histoire.



résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Dim 8 Mar 2020 - 18:07
Si elle avait pu hésiter jusque là dans la conduite à suivre avec l'attaque des loups et leur incapacité à en savoir suffisamment pour déterminer ce qu'il se passait avec précision, le comportement de l'homme au loup qui ne les attaqua pas mais se contenta de les bloquer suivi de la réaction inhumaine d'Amane lui confirma que la source du problème était cette épée qu'il tenait en main. Où avait-il pu la trouver, que s'était-il passé exactement, difficile à dire. Pour le moment, il fallait le mettre hors d'état de nuire.

Senritsu, tu connais cette arme ? Tu connais l'âme qui l'habite ?

Silence de l'arme. Elle qui se plaisait tant à la charier, elle ne venait pas l'aider de son savoir. Est-ce que c'était le choc de la surprise ? La peur ? Ou est-ce qu'elle n'en avait simplement rien à faire ? Est-ce qu'elle voyait là une chance de se faire libérer de l'emprise de la Sabreuse. Impossible à dire. Pendant ce temps, ce fut Tatsuya qui lui réagit et lui indiqua ce qu'il avait en tête. Répondant par un hochement de la sienne de haut en bas, la guerrière attendit qu'il se lance pour charger à son tour.

D'un geste du poignet, elle retourna son arme de manière à frapper non pas du côté tranchant de l'arme mais de son bord pour épais. Ainsi, en frappant précisément dans la tempe de l'homme déjà bien blessé, elle devrait pouvoir le mettre K.O. le temps d'en apprendre plus. D'en apprendre plus sur d'où venait cette épée, comment la maîtriser, éventuellement comment sauver Amane si c'était possible, bien qu'elle doutait que l'homme derrière la possession puisse encore avoir la force de vivre après ce qu'il avait dû être conduit à faire sous l'emprise de cette arme.

Chargeant ainsi derrière les pas de son camarade kirijin, la jeune femme utilisa l'une de ses techniques les plus puissantes qui se trouvait parfaite pour cette occasion alors qu'elle ne s'y attendait pas vraiment. Ne se basant plus sur la bonne volonté de sa lame à lui répondre mais en utilisant son chakra à travers elle, Senritsu hurla directement sur Amane dans le but de l'assourdir quelques instants, de l'abrutir le temps de lui envoyer un coup précis dans la tempe pour le mettre hors d'état de nuire.

Quand bien même son hurlement avait été terrifiant, la distance et l'image du corps de Yoshida avait aidé la blonde à tenir ses nerfs et à rester concentrée sur leur objectif, arrêter ceci. Sortant immédiatement du fil de fer en espérant que leur combo avait réussi à atteindre leur cible, Miyuki était prête à l'attacher solidement en faisant de multiples tours pour éviter qu'il reparte dans une crise de folie. Jetant un oeil vers là où était parti l'homme et les loups, elle chercha à voir s'ils revenaient ou s'ils avaient définitivement prit la fuite.

Ayant dans l'idée que cette épée était très similaire à Senritsu, elle éleva directement la voix vers son camarade.

« Surtout ne la touche pas. J'ai reçu un entraînement pour gérer ces armes, je la prendrais sauf si Senritsu se décide à me répondre et à me dire si elle en sait plus. »

Insistant alors au près de son arme légendaire, elle espérait en retirer une réponse, elle qui lui parlait si souvent pour lui dire des piques inutiles. S'il y avait bien un moment où ses connaissances pouvaient servir, c'était maintenant.

Putain réponds là ! C'est urgent ! Tu sais quoi sur cette arme ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine
Narrateur
Narrateur

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit - Page 2 Empty
Mer 11 Mar 2020 - 19:03
Paralysé par le piège de foudre, le berserker relâche dans sa rage un cri assourdissant faisant détaler de terreur le chasseur et sa bête, il récupère lentement ses moyens alors que vous parvenez à vous défaire des flèches plantées dans vos pieds, les blessures sont telles qu’elles ralentissent vos déplacements afin de réduire la distance entre vous et lui. Malgré tout, la charge intrépide de Tatsuya le propulse rapidement à deux pas de sa cible, libérant alors depuis sa paume un coup foudroyant visant à paralyser le corps de sa victime. Encaissant de nouveau l’électricité dans son corps, l’ouvrier tente de bouger mais voit ses muscles complètement figés par le choc nerveux qui parcourt son système, son regard dément se dépose sur son bras, bloqué au milieu de son mouvement pour frapper l’Akiyama. Tel une statue de pierre, il reste coi quelques instants, avant de se faire frapper de plein fouet par le coup assourdissant de la genin aux cheveux blonds, il sombre dans l’inconscience le torse sanguinolent.

L’esprit de Senritsu ignore également la provenance de l’esprit de l’épée maudite, mais étaye l’hypothèses du duo Kirijin que cette arme est probablement à l’origine de la possession de l’ouvrier et du massacre qui a suivi. Il n’est pas impossible que l’esprit d’un sabre puisse prendre le contrôle sur son porteur, mais les conditions pour cette perte de contrôle lui échappent encore, toujours est-il que pour extraire temporairement un esprit de son réceptacle, il est nécessaire de passer par le rituel de l'Épreuve des Lames. Autrement, que l’esprit d’une épée puisse agir d’elle-même et influencer le porteur, cela relève de l’inédit… Peut-être est-ce lié à l’ancienneté de l’esprit? La faiblesse de celui qui tient l’épée? Toutes ces conditions à la fois? Il serait sage de laisser l’épée à sa place en attendant que les Sabreurs viennent la récupérer, et en prévenant le maître de chantier et les autres ouvriers de ne pas s’en approcher.

Le dompteur de loup, visiblement libéré de l’influence de l’illusion, revient sur ses pas afin de venir à votre rencontre, son arc à la main, toujours sur ses gardes et prêt à attaquer à la moindre hostilité de votre part. Ses yeux rivés sur l’épée tombée au sol après l’évanouissement d’Amane, il abaisse lentement son arme en réalisant que la situation est sous contrôle. En dépit de la barrière du langage, le ton suffit à retranscrire son sentiment de gratitude à votre égard, le mystérieux gardien de la forêt se retire dans les méandres sylvestres en vous laissant face au corps inconscient de l’ouvrier.

Il aurait été facile pour vous d’accuser le chasseur d’être à l’origine du massacre et des disparitions, ou de l’attaquer après qu’il vous ait expressément ciblé avec ses flèches. Votre discernement au cours de l’enquête a permis d’éviter les écueils les plus dangereux de la mission. Une mission qui se termine donc en résolvant le mystère derrière les disparitions de l’île d’Ue, et la découverte d’une nouvelle énigme à suivre par le clan des Sabreurs, qui viendrait à coup sûr éclaircir les ténèbres qui entourent cette épée maudite. Comment elle a été récupérée, comment l’esprit a-t-il pu prendre le contrôle de son hôte? Il ne tient qu'aux Épéistes de la Brume d'en savoir plus. A défaut d'avoir sauvé les vies des ouvriers disparus, vous aurez au moins réussi à dissiper les craintes de ceux œuvrant encore sur le chantier, les travaux sur l'île d'Ue pourront alors reprendre et se terminer dans les temps.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

[MISSION/B/KIRI] Mauvais Esprit

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: