Soutenez le forum !
1234
Partagez

Frapper la prochaine génération [Miyuki]

Yasei Zeref
Yasei Zeref

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Jeu 26 Déc 2019 - 21:21
Se réveiller, s’entraîner, dormir. Répéter le scénario… A peu de choses près, c’est ce qui résume mes journées, dernièrement. Je passe plus de temps en sueur sur un terrain d’entraînement que de temps à me divertir dans des passe-temps inutiles, comme la lecture ou les jeux. Le fossé me séparant de Reikan, et des autres personnes puissantes du village et du Yuukan, est immense, et pour le combler tandis que ces personnes deviennent toujours plus fortes, je me dois de redoubler d’efforts, et même plus encore. Néanmoins, aujourd’hui sera différent, car j’ai été missionné pour enseigner à une Genin. Ce n’est pas dans mes habitudes d’aider la génération future – si l’on peut l’appeler ainsi lorsque l’on se rend compte que certains Genin sont très âgés et parfois bien plus forts que certains Chuunin – mais changer d’occupation de manière exceptionnelle pourrait m’aider à progresser encore plus. J’ai eu de bons professeurs, et je pense pouvoir moi-même apprendre de manière correcte, désormais.

D’un autre côté, je me dis également que ne pas refuser ce genre de demandes de la part de la hiérarchie pourrait me faire bien voir, et ainsi j’aurais de meilleures chances de progresser au niveau des grades. Après tout, qui autoriserait un Chuunin à devenir un Jônin si celui-ci ne répond même pas à ses engagements primaires ? Pas moi, en tout cas. Mais le chemin à parcourir pour atteindre ce grade est long, je viens à peine de franchir le précédent cap après tout. C’est donc avec une joie bien dissimulée – car inexistante – que je me rends au grand Dojo, ce matin, mais pas dans la grande salle, qui est réservée aux sabreurs. Je me dirige directement vers un terrain qui se situe à l’extérieur, après avoir traversé le hall, et qui m’a été assigné pour la matinée. Je n’aurais donc pas le droit à l’erreur, car le temps sera très limité.

La personne à qui je dois apprendre est une Genin du nom de Mawehara Miyuki, et c’est à peu près tout ce que je sais. Ses capacités me sont inconnues pour l’instant, je vais donc devoir les découvrir par moi-même, en les lui demandant, pour déterminer ce que je pourrais lui apprendre pour qu’elle progresse. Je m’appuie contre un arbre, les bras croisés, en attendant que la jeune femme n’arrive, en l’espérant motivée, cela serait plus pratique, étant donné que je suis bien la dernière personne capable de motiver quelqu’un.

Spoiler:

_________________
Frapper la prochaine génération [Miyuki] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee https://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Mer 29 Jan 2020 - 1:07
C'était lors d'une discussion avec le gardien que la jeune femme au regard gris avait mentionné son envie d'apprendre à mieux maîtriser son affinité primaire, le doton. C'était quelque chose qu'elle avait découvert récemment et elle avait réussi à apprendre une technique assez faible mais qui avait malgré tout son utilité en terme de défense, la création d'un mur protecteur. Cette technique lui avait donné envie d'en savoir plus sur le sujet et de développer cet aspect de ses capacités qui pouvaient l'aider dans des situations où sa maîtrise de son corps et de sa lame n'étaient pas en mesure de répondre aux besoins du moment.

Une discussion parmi tant d'autres où elle avait échangé avec lui sans trop penser aux répercussions que cela pouvait avoir, puisqu'il ne s'agissait que d'un échange d'une volonté avec une de ses connaissances, le Gardien représentant toujours une figure amicale aux yeux de la sabreuse. Et lui, fidèle à ses habitudes d'en faire trop alors qu'on ne lui demandait pas forcément beaucoup, avait prit l'initiative de contacter quelques personnes au sein de Kiri pour lui trouver un professeur doton digne de ce nom. Et lorsqu'il l'eut finalement trouvé, il revint vers Miyuki, un petit papier à la main.

« Tiens, ton rendez-vous avec ton professeur doton. Puisque tu voulais travailler ça. »
- De... Hein ? Mon professeur ? Mais je... Fallait pas... Je pensais chercher ça tranquillement une fois que j'aurais rencontré mon équipe... Merci mais tu te donnes trop de peine...
- Ne t'en fais pas Miyuki-chan. »

Faisant les gros yeux à l'Épéiste retraité, la jeune femme au regard bleuté soupira et prit note du rendez-vous deux jours plus tard, auquel elle se présenta sans coup férir. Enfin presque. En vérité, elle était assez excitée à l'idée d'apprendre plus au sujet de la manipulation de la terre. Tellement qu'elle en avait mal dormi, comme une enfant avant un évènement important. Et comme une enfant, elle avait eu du mal à se réveiller, arrivant ainsi un peu plus tard au Grand dojo que ce qu'elle avait prévu. Elle prit malgré tout le temps de s'habiller très correctement en kimono d'entraînement, une tenue qui ne craignait rien mais qui était toujours parfaitement présentable puisqu'elle y portait le plus grand soin. Et de par son envie de bien se présenter et le manque de temps à cause de son réveil retardé, elle se présenta sans surprise quelques minutes après le rendez-vous. Elle qui était toujours en avance d'un quart d'heure quand elle accordait de l'importance à quelque chose, se trouvait quelques minutes en retard. Ce n'était presque rien, mais la déception sur son visage devait être notable. Elle se reprit cependant quelques instants après être arrivée et avoir constaté la présence du professeur, le saluant très respectueusement.

« Toutes mes excuses pour ce retard, Yasei-sensei. Je suis Mawehara Miyuki, ici pour apprendre un de votre savoir sur le Doton et sa manipulation. »

Toujours courbée, la jeune femme qui avait une discipline très poussée lorsqu'elle prenait quelque chose au sérieux ne quitterait pas sa posture avant qu'il ne l'y autorise ou ne lui ordonne de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Yasei Zeref
Yasei Zeref

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Jeu 6 Fév 2020 - 18:38
L’heure n’est pas respectée avec précision, mais le retard n’est pas excessif. De toute façon, je n’aurais pas réprimandé la jeune femme pour cela, étant donné que je préfère éviter les conflits inutiles. Mon visage n’affiche aucune expression, lorsqu’elle arrive finalement, non par mécontentement mais plutôt parce que je suis ainsi de manière générale. Sa façon de s’incliner me rappelle un peu celle de Yura, lors de notre mission, quoi que moins « shinobiesque » pour ce qui est de Miyuki. Elle se présente donc poliment, et je lui réponds tout aussi simplement :

« Bonjour Miyuki, tu peux m’appeler Zeref. Redresse-toi, je t’en prie, je ne suis pas ton aîné… Enfin, je ne crois pas. »

Cela ne me met pas mal à l’aise du tout, mais la blonde semble aussi âgée que moi, si ce n’est un peu plus, alors il n’y a pas besoin de ce genre de politesses. Je suis certes plus gradé, mais pour moi cela ne change rien. Parfois, on rencontre des Genin plus doués et puissants que certains Chuunin, voire même que des Jônin, et je ne fais que peu d’égard de ce genre de démonstrations ou de toute hiérarchie. La seule personne à qui j’estime qu’un respect est dû est le Mizukage, puisqu’il est réputé comme le plus fort, et que toute personne face au plus puissant des Kage du Yuukan se doit de démontrer un certain respect.

« Bien, j’ai été informé par des moyens plutôt détournés, que tu souhaitais améliorer ta maîtrise du Doton. Je ne sais pas ce qui a entraîné que nos chemins en particulier se croisent, mais je ferai en sorte que tu repartes plus forte après avoir passé un peu de temps avec moi. »

Sans aucune vanité – la modestie étant l’un de mes traits naturels – je ne fais qu’énoncer des évidences. Si je peux lui apprendre quelques astuces sur le Doton, voire même l’aider à maîtriser une technique de cette affinité, alors elle sera forcément un peu plus forte, voire beaucoup plus selon le niveau de ce que je lui apprends.

« Pour commencer, je pense que je vais dire quelques évidences, pour être sûr que nous soyons sur la même longueur d’onde à propos de notre affinité élémentaire commune. Tu n’es donc pas sans savoir pourquoi la maîtrise de la terre est considérée comme la plus forte, parmi les cinq possibles. Tout d’abord, sa polyvalence la place devant les quatre autres, puisque les trois grandes familles de techniques sont possibles avec : Défense, Attaque et Contrôle. »

Je marque une pause. Pas besoin d’expliquer que le Katon et le Raiton sont les plus forts en terme d’attaque, que le Suiton est plus basé sur l’attaque et le contrôle, avec une légère possibilité de se défendre, et que le Fuuton est plutôt orienté attaque et contrôle, sans réellement de forme défensive évidente.

« Le contrôle, c’est tout ce qui concerne les entraves, les altérations de l’environnement et les améliorations de performances. Au final, même si ce n’est pas la meilleure affinité offensive, elle l’est au moins défensivement, et pour le troisième critère, elle rivalise avec le Suiton. Donc, ma question est la suivante : quel aspect du Doton souhaite tu approfondir ? »



_________________
Frapper la prochaine génération [Miyuki] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee https://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Dim 9 Fév 2020 - 22:30
Un peu gênée par rapport à son retard, la jeune femme se redressa et hocha la tête à la demande de Zeref de l'appeler par son prénom. C'était un peu étrange d'être aussi direct avec une personne qu'elle ne connaissait pas, mais soit. Elle n'était pas du genre à s'obstiner dans les convenances de parade si on lui demandait de les laisser de côté.

« Comme vous voudrez, Zeref-sensei. »

Bon, à vrai dire, elle aimait bien rester un peu formelle malgré tout, à voir s'il trouverait encore à redire à cette expression ou si elle lui convenait. Lorsqu'il se lança pour le début de leur échange, la blonde se passa la main dans les cheveux d'un air embêté.

« Oui... Disons que le Gardien est un peu trop entreprenant dans ses démarches... On discute et il prend ça pour des demandes volontaires alors que c'était qu'une réflexion en cours... Désolée si ça vous dérange, ce n'était vraiment pas mon intention, ni la sienne sans doute... Et merci de m'accorder de votre temps ! »

Attentive, la Sabreuse écoutait les paroles du Chûnin. Certes elle avait connaissance des avantages des différentes affinités, mais elle n'était pas foncièrement d'accord avec le fait que le doton était la meilleure d'entre elles. À ses yeux, ce n'était que des questions de situations, et le fait que le doton réponde probablement à plus de cas que les autres ne le rendait pas mieux. Enfin, c'était une opinion qu'elle ne partagerait pas pour gagner du temps, puisque ce n'était de toute façon qu'une question de vision et en aucun cas quelque chose d'important. Elle hocha donc simplement la tête pour marquer son accord et passer à la suite, qui devrait être sans doute moins basique et donc plus intéressant, quoi qu'elle y accordait déjà une grande importance. Ne serait-ce que pour commencer à percevoir la pédagogie du jeune maître qu'elle avait face à elle et de qui elle allait apprendre. Lorsqu'il se tut finalement, la jeune femme eut un instant d'hésitation avant de se prononcer.

« Je préfèrerais apprendre une technique défensive. Une facile, pour commencer. Je m'en sors contre les attaques directes avec mon katana, mais je voudrais des moyens de protection pour d'autres situations, même si j'avoue ne pas avoir d'idée précise en tête. Vous auriez une idée de quelque chose qui pourrait être utile, de cet ordre là ? Qu'importe ce que c'est à vrai dire, j'ai beaucoup trop à apprendre pour me décider, et je vous fais confiance. »

Prête à apprendre ce que le jeune homme face à elle trouverait intéressant, la demoiselle aux yeux bleu-gris démontrait une rigueur dans son attention dûe aux années de pratique des arts martiaux. Couplée à sa grande volonté qui était l'une de ses meilleures qualités, la Mawehara était prête pour tout affronter comme enseignements.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Yasei Zeref
Yasei Zeref

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Lun 10 Fév 2020 - 18:56
Mon premier avis sur cette Miyuki est plutôt positif. Malgré mon manque d’intérêt pour les formules de politesse et les titres spéciaux, je sais reconnaître une femme polie et respectueuse quand j’en vois une. Lorsque ses lèvres prononcent de nouveaux mots, je suis un peu surpris néanmoins, et arque un sourcil comme je l’aurais fait si j’avais mal entendu. Mais ce n’est pas le cas, elle m’a bel et bien appelé « Zeref-sensei ». Je remets rapidement mes pensées en ordre, cet intitulé étant plutôt cohérent au fond, et me concentre sur ses mots.

« Cela ne me dérange pas, et pour tout te dire, je préfère apprendre à quelqu’un de sérieux et motivé qu’au premier venu je m’en foutiste. »

Sans mâcher mes mots, mais en les sélectionnant avec prudence pour ne pas dire de choses qui pourraient être mal interprétées, j’explique donc que ce n’est pas par contrainte que je suis ici. Ce qui intéresse la blonde est plutôt l’attrait défensif du Doton. Beaucoup ne voient bien souvent que cette propriété-là de cette affinité, je ne suis donc pas très étonné de l’entendre dire cela. Quelque chose de facile pour commencer ? Je réfléchis un instant. Parmi mes techniques défensives les plus basiques, j’ai bel et bien un atout qui peut paraître ridicule mais dans des situations bien particulières, cela peut sauver des vies.

« Je pense pouvoir t’apprendre quelques choses, et il faut un début, alors partons sur une base que tout bon shinobi se doit de maîtriser. Nous autres, ninjas, sommes capables de grimper à des hautes altitudes, mais un aléa étant vite arrivé, la chute peut être mortelle. J’ai connu une certaine Fuki, qui est décédée prématurément en chutant du crâne du Dieu de l’eau, je n’ai malheureusement pas pu l’intercepter et son corps était méconnaissable, en bas. »

Je marque une pause, me disant que l’anecdote est peut-être un peu brute, mais finalement, ça ne fera que la motiver à maîtriser le jutsu que je lui propose.

« Avant de te montrer la technique, nous allons procéder à une étape préliminaire. Comme tu le sais, le Doton permet de manipuler tout ce qui est constitué de terre ou de pierre. Mais on peut également changer son aspect, sa texture. Tu as sans doute déjà entendu parler de la technique du Marécage des Limbes, qui est un grand classique de l’entrave en Doton. »

J’effectue quelques mudras avant de poser une main au sol, duquel surgit un mur imposant et robuste. Ensuite, je fais une autre série avant de poser la main sur une partie de mon mur. Sur une faible surface, la terre solide se liquéfie, devant une boue épaisse qui se met à couler le long de la paroi.

« Dans un premier temps, et avant d’en venir au fait, j’ai besoin de juger si tu as les connaissances nécessaires pour ce simple jutsu que je vais te montrer. Peux-tu essayer de liquéfier cette terre durcie, s’il te plait ?



_________________
Frapper la prochaine génération [Miyuki] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee https://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Dim 16 Fév 2020 - 5:03
L'Épéiste blonde se contenta d'hocher la tête à la remarque de son nouveau sensei qui devait lui en apprendre plus sur la manipulation du doton. Elle était plus que satisfaite de ce déroulement imprévu d'évènements, elle n'allait pas s'en plaindre et faire perdre plus de temps à Zeref. Autant se lancer rapidement. Attentive, elle écoutait chacune des descriptions même si elle les connaissait déjà, précisant ses envies au professeur qui s'en était enquérit.

Face au commentaire et à l'anecdote qu'il fit sur le destin d'une certaine Fuki depuis le sommet du Dieu de l'Eau, la Mawehara se contenta d'un hochement de tête symbolique. Ce genre de détail ne la choquait pas. Elle savait quel genre de monstre avait été Sanbi. Comme tous les kirijins, elle l'avait vu de ses propres yeux, cette créature si immense qu'elle avait créé un raz-de-marée qui aurait bien pu emporter toute la cité si ce n'était grâce au travail d'un blond manipulateur de Mokuton et du Rokudaime Mizukage, Kagai Inja. Ce terrible guerrier à la hache était un grand manipulateur de doton lui aussi. Mais elle doutait sincèrement pouvoir aller demander au Mizukage de lui donner des cours particuliers. Il avait autre chose à faire que de s'occuper d'une jeune femme qu'il ne connaissait pas et qui n'était qu'une genin. Et qui n'était pas dans son équipe.

Miyuki écouta donc la suite des explications du Yasei, hochant à nouveau la tête à la mention d'une des techniques emblématiques de l'affinité qu'ils avaient en commun.

« Je connais le principe de cette technique, mais elle consomme bien trop de chakra par rapport à ce que je sais gérer, de ce que j'ai entendu dire. Je ne l'ai pas encore vue à l'oeuvre, mais je sais à quoi elle sert et comment elle fonctionne dans l'idée. »

Elle observa alors l'action de son professeur, faisant attention aux mudras utilisés. Toujours attentive et sérieuse, elle se plaça alors face au mur qu'il avait créé et prit son temps pour essayer de reproduire l'action. À vrai dire, elle n'avait jamais essayé de faire de la boue jusque là, elle s'était contentée de la terre solide pour la seule technique qu'elle maîtrisait véritablement, un mur de terre qui lui permettait de se protéger des projectiles, mur peu imposant mais bien pratique jusque là.

Se concentrant pendant quelques instants, la jeune femme aux yeux grisâtre tirant sur le bleu finit par effectuer quelques mudras. Prenant possession d'une petite partie de ce mur qui venait d'être créé, elle parvint à le rendre plus mou que le reste qui était parfaitement dûr. Mais ce n'était pas vraiment le résultat attendu. Il ne s'agissait là que de terre légèrement plus molle.

Comme ses katas en kenjutsu, Miyuki ne se découragea pas. Recommençant plusieurs fois ce début de technique, elle finit par obtenir une pâte véritablement molle à partir d'un morceau du mur, mais ce n'était pas encore la boue souhaitée par son professeur. Continuant encore de répéter encore cinq fois de plus ce qu'elle avait compris du premier test, elle baissa les bras et prit une respiration en observant le résultat, tournant le regard vers son professeur du moment.

« Qu'est-ce qu'il manque, qu'est-ce que je ne fais pas bien à cette étape, Zeref-sensei ? »

N'ayant pas trouvé la réponse par elle même sur une quinzaine de tests pour quelque chose qui devait être relativement facile, elle préféra demander directement au jeune homme ce qu'il en était afin d'être fixée et d'avancer. Il était là pour ça, après tout. Autant lui montrer qu'elle lui faisait confiance pour la guider et qu'elle était motivée en lui posant directement des questions.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Yasei Zeref
Yasei Zeref

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Dim 16 Fév 2020 - 20:25
Changer la texture de la terre, pour un utilisateur de Doton, c’est une manipulation assez simple, quand on y est habitué. Pourtant, comme pour absolument tout au monde, les étapes préliminaires permettant de parvenir à cette maîtrise basique d’un aspect de cette affinité ne sont pas si aisées. Lorsque l’on apprend même la plus simple des manœuvres – comme le fait de simplement marcher lors de notre croissance – il faut un peu de pratique régulière pour que cela devienne un réflexe. Je dirais en fait que rien n’est inné, et qu’il serait inconcevable que Miyuki parvienne du premier coup à un résultat concluant. Par ailleurs, je ne lui ai donné aucune consigne, et le fait de tenter de cette façon sans rien demander montre au moins sa détermination… Ou un peu d’idiotie. Non, pas dans son cas, elle n’a pas l’air stupide, alors elle souhaite juste y parvenir sans mon intervention. Cela change au bout de quelques tentatives infructueuses.

« Changer la texture de la terre, c’est un acte assez instinctif. Tout réside dans deux points cruciaux, qui mènent à la finalité escomptée. D’abord, imaginer ce que l’on veut voir se produire. C’est l’étape principale de l’action quand on y pense. Si tu souhaites faire naître un pic de terre, alors imagine un pic, et tu auras accompli la première étape. Ensuite, il faut répartir le chakra comme tu veux qu’il soit réparti. Encore une fois, pour créer un pic, tu vas poser ta main sur la surface, et répandre ton énergie sur une zone qui sera la base de ton pic, puis faire émerger ce chakra qui ne fera plus qu’un avec la terre. L’étape finale, qui est la fusion des deux, c’est cette poussée dont j’ai parlé. »

Pour mêler le geste à la parole, je réalise un mûdra, et pose ma main contre la paroi, y faisant circuler mon chakra, non pas sous ma main mais un peu plus loin, et celui-ci prend une forme circulaire. Petit à petit, la terre se met à bouger, de manière difforme, jusqu’à devenir un véritable pic de faible taille, mais exactement comme je l’ai imaginé.

« Pour la boue, le procédé est le même, à la différence que tu vas, au choix, altérer une parcelle de terre existante, ou en projeter une, dépendamment de ton environnement. Ici, il te suffit de produire une quantité de chakra assez maigre et de manière circulaire, par exemple, et d’imaginer que la structure de ce qui se trouve sous ta main devient plus liquide. »

Mes explications sont claires pour moi, mais j’ai un doute quant à la compréhension de la blonde. Je suppose qu’elle me le dire, si je suis trop technique…



_________________
Frapper la prochaine génération [Miyuki] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee https://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Mar 3 Mar 2020 - 1:20
L'élève écoutait avec la plus grande attention son maître du jour. Elle avait fait ses premiers tests seule. Non pas parce qu'elle ne voulait pas l'écouter, mais parce qu'elle considérait qu'elle se souviendrait toujours mieux de ce qu'on lui apprenait si elle essayait d'abord par elle-même et qu'elle demandait simplement des conseils pour corriger ses fautes. Elle n'était pas de ceux qui attendaient qu'on leur offre la solution toute crue dans la bouche pour qu'ils n'aient plus qu'à mâcher de la bouille déjà mastiquée par un parent trop protecteur.

Ses dents, elle les forgeait à coups d'échecs. Et elle n'avait pas peur de la tâche qui se dressait devant elle à chaque découverte, bien au contraire. Cela lui donnait l'envie, l'énergie de donner encore et toujours plus pour y parvenir. Elle voulait être fière de ses nouvelles techniques, fière de les avoir maîtriser. C'était aussi sa manière de les faire sienne. Elle transpirait pour les dominer. Elle y mettait son coeur. À chaque technique. Et ça, personne ne pourrait le lui enlever, pas même la nature injuste de ce monde.

Lorsqu'elle demanda de l'aide à son sensei, ce dernier lui apporta des réponses sans hésiter, reproduisant un nouvel exemple pour qu'elle puisse l'observer à nouveau. Ses explications complémentaires l'aidèrent à mieux saisir le phénomène et comment il se produisait.

Fermant les yeux et prennant une grande concentration, elle essaya d'accorder plus de temps à la visualisation de ce qu'elle souhaitait comme résultat. Habituée à travailler avec le katana, c'était plutôt quelque chose d'instinctif. Elle traçait des lignes dans son esprit, et sa lame les suivait, tranchant ce qui rencontrait les lignes en question. Là, elle devait faire un effort différent. Elle hocha la tête au discours de Zeref, se le répétant une fois dans sa tête lorsqu'il eut fini pour être certaine qu'elle l'avait bien compris dans son ensemble.

« Merci pour vos conseils, Zeref-sensei. »

Se concentrant à nouveau pendant quelques instants, revisualisant l'objectif à atteindre, elle y parvint presque directement. Bien plus liquide, la terre molle s'était transformée en boue avec grumeaux. Quelque chose de peu apétissant mais qui était la preuve d'une évolution dans le bon sens. Gardant sa concentration, affinant sa manipulation du chakra, elle parvint finalement à obtenir parfaitement le résultat souhaité après seulement trois essais.

« Je crois que c'est bon maintenant... »

Réitérant encore à deux autres endroits du mur la manipulation pour s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un coup de chance, elle hocha la tête face au résultat et retourna la tête vers le jeune maître pour lui demander la suite.

« Quelle est la prochaine étape après celle-ci pour cette technique, Zeref-sensei ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Yasei Zeref
Yasei Zeref

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Mar 3 Mar 2020 - 21:55
Je dispense des conseils à Miyuki sur la marche à suivre, s’avérant être le mieux à faire pour l’aider. Je trouve son intention d’apprendre par elle-même intéressante et louable, c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai, dans un premier temps, laissé la blonde s’y essayer, avant de lui donner le conseil qu’elle m’a demandé. Du reste, je ne peux le faire pour elle, et la Mawehara se doit donc d’enregistrer mes mots pour tenter de parvenir à cette première étape d’une longue série de… deux. Je l’observe en silence, la vois tenter et retenter, mais au bout d’un maigre nombre d’essais, la voilà qui parvient à l’objectif intermédiaire. Cela laisse donc la place à une suite toute aussi aisée. Le jutsu en question peut sauver des vies, mais n’est pas vraiment de haut niveau. D’aucuns considèreraient cela comme une technique utilitaire, qui ne sert que dans des cas bien particuliers, mais justement, dans ces cas particuliers, on est généralement bien content d’avoir pensé à se doter de ces techniques. Fuki ne pourra malheureusement même pas en témoigner…

« Tu y es très bien arrivé, maintenant je vais en venir à l’essentiel. J’espère que tu n’as pas peur d’être tachée, sinon tu risques de ne jamais utiliser ma technique. »

Peut-être qu’il existe des personnes en ce bas-monde qui font passer leur apparence physique avant leur survie, mais Miyuki n’a pas l’air d’être le genre à craindre un peu de boue sur ses vêtements. Par ailleurs, les multiples fois où la Genin m’appelle Zeref-sensei me mettent légèrement mal à l’aise, mais je n’y fais pas attention, du mieux que je peux. Il est donc temps de lui dévoiler le fameux artifice que beaucoup convoiteront dans le futur – ou pas – et qui lui permettra de ne pas mourir d’une chute assez bête. Je m’écarte d’un bon mètre, puis, après avoir effectué un seul mûdra, je dirige ma main vers le sol, sans le toucher. Mon chakra se diffuse dans une zone assez large pour y faire tenir un corps allongé, et la terre devient boueuse. Suffisamment pour qu’en tombant dedans, on se retrouve amorti.

« Voici la technique à laquelle je pensais, en te demandant de changer l’aspect de la terre. Il y a plusieurs difficultés mineures dans son utilisation, la plus grande étant de transformer la terre à distance, aussi faible soit-elle. Du reste, cela te permettra de survivre à la plupart des chutes. »

Comme la blonde semble à l’aise avec l’idée de tenter par elle-même, je ne donne pas de conseil sur l’exécution, la regardant faire dans un premier temps.



_________________
Frapper la prochaine génération [Miyuki] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee https://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Mar 10 Mar 2020 - 22:58
Alors qu'elle parvenait à maîtriser la première étape, Miyuki se retourna vers son sensei du moment. Elle hocha un peu la tête, un sourire venant étirer ses lèvres.

« Ne t'en fais pas, je suis pas une princesse. »

Essayant de relâcher un peu de la rigueur qu'elle avait dans sa manière de parler pour que son professeur se sente mieux, la Mawehara avait bien perçu une gêne dans son attitude. Et comme il lui avait demandé quelques instants plus tôt de le traiter comme son égal, alors elle essayait cette approche. Un professeur concentré serait certainement plus doué pour mieux lui transmettre son savoir. Autant gagner du temps et éviter des barrières de convenance si elles étaient si perturbantes pour le jeune homme en manque d'expérience de relations humaines. Même si à vrai dire, Miyuki était sans doute pire que lui à ce sujet tant elle ne s'était concentrée que sur son katana. Elle avait la théorie due à son éducation, mais la pratique était encore douteuse. Parfois même douloureuse.

Heureusement, le Yasei semblait suffisamment capable pour continuer la leçon. Après avoir prit un peu d'espace, il fit quelques mudras à nouveau bien observés par la combattante au sabre, modifiant alors la texture dans une zone assez large pour y permettre une chûte sans que la précision demandée soit extrême. La chose était assez simple, il s'agissait juste de reproduire l'acte précédent à plus grande échelle au sol.

Commençant les mudras, il ne lui fallut à nouveau que trois essais pour parvenir à quelque chose de similaire à ce qu'avait produit son sensei. Mais le dernier problème était là. Est-ce qu'elle y parviendrait en pleine chûte, malgré la panique ? Pour l'instant, elle en doutait encore. Elle fit donc quelques mudras pour resolidifier la terre, une action qu'elle connaissait mieux, puis réitéra sa transformation de la zone comme l'avait demandé Zeref. Elle enchaîna ainsi une dizaine de fois l'opération jusqu'à l'avoir suffisamment en tête pour la faire sans trop à avoir à y penser.

« Et maintenant, je suppose que la dernière étape est de savoir le faire tout en tombant, je me trompe, Zeref-sensei ?.. »

Peu à l'aise avec l'idée de se jeter dans le vite sans certitude de parvenir à utiliser la technique, la demoiselle aux yeux bleutés attendait la réponse de l'homme aux cheveux noirs. C'était plutôt évident à vrai dire, mais tant qu'il ne l'avait pas prononcé, il y avait peut-être encore une autre solution d'entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Yasei Zeref
Yasei Zeref

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Mer 11 Mar 2020 - 18:06
Le rôle de professeur ne me sied pas du mieux possible, mon naturel ne me permettant pas de converser et d’expliquer ce que je veux démontrer d’une façon parfaite, néanmoins je fais l’effort et réalise un travail sur moi-même afin de passer outre cela pour que Miyuki puisse en ressortir avec au moins quelque chose d’utile. Une fois que je lui ai rappelé qu’il n’est pas nécessaire de m’appeler Zeref-sensei, la Mawehara semble le prendre en compte. Elle précise aussi ne pas être une princesse, ce qui est une bonne chose, car les kunoichi qui sont des princesses ne durent jamais très longtemps dans le Yuukan. Enfin, même en disant cela, je ne l’ai jamais vérifié personnellement pour autant. Mon rôle d’enseignant sur la réalisation du cœur de la technique est terminé, et je suis désormais dans l’observation.

Transformer une petite parcelle de terre en boue est assez simple, même s’il faut quelques essais pour y parvenir et prendre le « coup de main ». Ensuite, le travail ne consiste plus qu’à développer cette capacité sur une plus large zone. La jeune femme pourra même envisager une technique comme le fameux marécage des limbes avec un peu plus de pratique, qui n’est finalement qu’une évolution plus offensive de celle que je suis en train de lui apprendre. Enfin, plus offensive et tellement plus large, également, qu’elle pourrait recouvrir tout le terrain nous entourant d’une boue épaisse gênant les déplacements de tout un chacun. Les essais de la blonde s’enchaînent et se ressemblent, passant d’un résultat moyen à un plus abouti, mais toujours pas parfait. Il lui faudra donc une dizaine de tentatives pour y parvenir, ce que je trouve satisfaisant. Même la plus simple des techniques, apprise par le plus doué des ninjas, ne peut se maîtriser du premier coup.

« Tu as compris comment fonctionnait ce jutsu, mais comme tu le dis, dans un moment sans précipitation, il n’y a pas vraiment d’enjeu, rien ne dit qu’en chutant de plusieurs dizaines de mètres, tu auras le réflexe de créer cela, ainsi que la concentration pour. »

Je marque une pause, réfléchissant à la façon d’approcher la problématique. Le plus simple est de pousser la sabreuse dans une situation la forçant à progresser, mais j’ai un doute quant à son ressenti à mon égard si elle se retrouve avec des os cassés. D’un autre côté, son ressenti n’est pas non plus ma priorité, par contre, l’aider à survivre à une situation bête est mon but. J’effectue alors quelques mudras et pose une main au sol, faisant s’élever une sorte de tour de terre solide, où se trouvent cinq échelons avant le sommet, se situant à environ vingt mètres de haut.

« Te demander d’aller au sommet serait inconscient, alors je te laisse le choix, en te basant sur ta propre confiance. Je pense que tu es déjà capable de réussir du premier coup, mais je te laisse décider si tu veux utiliser les étapes préliminaires allant crescendo sur la hauteur de ta chute pour tester la technique. »

Je m’éloigne de deux bons mètres pour la laisser se mettre en place, et j’attends de voir si elle fera preuve de fierté ou choisira la prudence.



_________________
Frapper la prochaine génération [Miyuki] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee https://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Ven 20 Mar 2020 - 13:44
Une fois sûre d'elle quant à cette maîtrise basique, Miyuki s'était retournée vers son sensei du moment. Le questionnant peu rassurée, elle eut rapidement la confirmation de ce dernier. Elle allait devoir se jeter dans le vide et faire la technique. Faisant un peu la moue, elle ne protesta cependant pas. C'était évident, dans un sens. Et ça lui sauverait peut-être la vie plus tard.

« Évidemment... »

Un sourire un peu forcé sur le visage, peu à l'aise avec cette idée de se jeter dans le vide, elle attendit la consigne exacte du jeune homme. Après tout, il était là pour lui enseigner, pas pour la tuer. Il avait donc sans doute des idées pour l'y aider à y aller progressivement sans risquer sa vie. Observant la tour qu'il venait de créer, la Mawehara essaya d'en estimer les différentes hauteurs. Alors qu'il lui expliquait brièvement l'idée, elle hocha la tête.

« Compris. »

Grimpant rapidement sur la tour, elle atteignit en quelques instants l'avant dernier palier. Ne se sentant pas suffisamment confiante pour la hauteur maximale, elle trouvait cependant que les autres hauteurs ne comportaient pas assez de risques pour que la situation la fasse paniquer un tant soit peu. C'était des hauteurs qu'elle avait déjà dû encaisser en saut simple, sans aide à l'arrivée. La sabreuse savait qu'elle pouvait les faire sans amortissage même si le troisième palier était déjà bien douloureux. Elle pouvait le faire avec une bonne roulade. Mais le suivant, il fallait qu'elle réussisse sinon elle aurait véritablement mal. Elle le savait. Et c'est pour ça qu'elle savait que c'était là qu'elle devait commencer.

Miyuki avait une certaine pression sur les épaules mais elle avait aussi une certaine confiance. Elle avait bien prit le temps de s'exercer. Elle connaissait son corps et ses capacités, elle savait que ce n'était pas suffisant encore pour que ses os cèdent, même si le choc serait bien réel en cas d'échec.

Prenant une grande respiration, pour mieux se concentrer, la guerrière à la crinière blonde se lança d'un coup. Parfaitement concentrée, elle fixait le sol qui se rapprochait très rapidement. En position verticale, les pieds en bas, elle enchaîna les mudras et parvint à ramollir la terre sous ses pieds. Mais pas vraiment assez, la précipitation l'avait fait quelque peu régresser, et le choc, bien que moins terrible que si elle s'était totalement loupée, fut désagréable. Se redressant en grimaçant un peu, elle regarda à nouveau la tour.

« En deux ou trois autres essais, ça devrait être bon je crois... J'espère. »

Remontant rapidement une fois la douleur du choc passé, la téméraire se jeta à nouveau une fois en haut. Nouvelle tentative, un peu plus satisfaisante. La violence de la réception était moins grande. Elle y était presque. Encore une fois, un saut, une chûte, une réception. C'était correct. Maintenant, il fallait réussir ça depuis la dernière étape. Faisant un peu la moue, elle hésita quelques secondes avant de se lancer à nouveau. Montant très rapidement, elle prit à nouveau une grande respiration avant de sauter.

Et cette fois-ci, ce fut beaucoup plus facile à son grand étonnement. La hauteur supplémentaire lui donnait en réalité plus de temps pour se stabiliser et faire ses mudras, ils étaient donc mieux accomplis et elle put attérir sans véritable douleur cette fois-ci. Un peu surprise, elle se redressa et regarda à nouveau la tour.

« Je vais essayer une dernière fois, pour vérifier que ce n'était pas un coup de chance, mais je crois que c'est bon... »

Arrivant ainsi rapidement au sommet de la tour, elle prit cette fois quelques secondes pour observer les alentours depuis son perchoir inhabituel. La vue était agréable, elle pouvait distinguer l'agencement des quartiers, des rues depuis sa hauteur. Un petit sourire sur les lèvres, elle se lança à nouveau, confiante cette fois-ci, et attérit sans soucis. Se relevant sans mal, elle fit un léger sourire et fit un salut respectueux mais énergique à son supérieur.

« Merci pour ce temps et cet apprentissage Zeref-sensei. Est-ce que tu auraris du temps dans les prochains jours ou les prochaines semaines pour m'enseigner d'autres techniques ? Des techniques un peu plus puissantes notamment. J'aime bien apprendre avec toi. »

Sourire franc à un homme qui était patient et qui la laissait faire un peu ce qu'elle voulait plutôt que de lui crier dessus de manière autoritaire, l'apprentissage en était bien différent et cela lui procurait une certaine bouffée d'air frais. C'était agréable de voir d'autres méthodes que celles du dojo qui était très rigoureuses.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11574-mawehara-miyuki-la-danseuse
Yasei Zeref
Yasei Zeref

Frapper la prochaine génération [Miyuki] Empty
Lun 30 Mar 2020 - 16:40
Miyuki est une très bonne élève, pour une première fois. Je n’ai jamais donné de cours avant, et même si j’estime avoir une bonne façon de m’exprimer, ce n’est pas forcément évident de trouver la meilleure formule pour faire comprendre où l’on veut en venir à l’autre personne. En fait, un apprentissage réussi nécessite à la fois un bon professeur et un bon élève, et sans vouloir paraître prétentieux, je pense que les deux éléments importants sont réunis. Je pense même que je serais à l’aise à l’idée d’aider la Mawehara à maîtriser le Doton un peu mieux, à l’avenir. Encore une fois, elle comprend vite le but de la manœuvre et ne proteste pas, se mettant directement en position. La blonde choisit donc l’avant-dernier palier. Ce n’est pas idiot, les premiers sont là pour tester la technique en mouvement, sans risquer de quelconque douleur chez la Genin, les seuls mettant vraiment la jeune femme en situation réelle sont les deux derniers. Je l’observe donc en silence, parler outre mesure n’étant pas dans mes habitudes, et regarde son premier échec. Effectuer un jutsu dans le feu de l’action est bien différent que de le faire à l’arrêt, en prenant son temps.

Ses mots sont rassurants, surtout pour elle, et elle s’y tient, d’ailleurs. Deux autres essais avant de réussir à franchir ce palier, et de passer au suivant. De tout en haut, elle plonge après une légère hésitation, puis se réceptionne avec brio. Je m’apprête à la féliciter, concluant ainsi cette journée d’apprentissage, mais Miyuki ne s’en contente pas. En plus d’être douée et intelligente, elle est consciencieuse, ce qui en fait pratiquement l’élève parfaite. Je préfère néanmoins garder ce genre d’éloges pour moi, ne voulant pas la mettre mal à l’aise ou paraître étrange. Peut-être que c’est justement le fait de ne pas le dire qui me rend étrange, au fond ? Pour la première fois de la journée, la façon de parler de la Mawehara ne me fait pas « drôle », et j’accepte ses remerciements et son compliment comme le ferait n’importe qui, en montrant un sourire très discret, puis je lui réponds :

« Tu es la première personne à qui je transmets l’une de mes techniques, Miyuki, et je t’avoue que j’ai la sensation d’aimer t’apprendre aussi. Dans une semaine, je me trouverai ici-même, ce sera la dernière fois avant quelques temps que je pourrai t’apprendre, alors profitons-en ! A la prochaine ! »

Je lui fais un signe de main tout en m’éloignant. Dans huit jours, je pars à Kaze no kuni en compagnie de Reikan et Gine, alors il sera trop tard. Entre temps, j’ai quelques entrainements de prévus, et laisser une semaine de répit me semble bien.



_________________
Frapper la prochaine génération [Miyuki] Gk3n
Merci Mappy pour le kit <3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5230-kurayami-zeref-l-indifference-incarnee https://www.ascentofshinobi.com/t7058-kurayami-zeref

Frapper la prochaine génération [Miyuki]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une prochaine fois (peut-être)
» Frapper le métal [Ft Akagi]
» Frapper bien et fort
» Frapper pour tuer [Solo]
» Former la nouvelle génération

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: