Soutenez le forum !
1234
Partagez

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8

Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Ven 27 Déc 2019 - 13:06
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Xhvf

« … J'espère que depuis le domaine des Kamuys, tu observes mes progrès, Shyko-nispa. Je ferai de mon mieux pour former une équipe qui soit digne des progrès dont j'ai pu bénéficier sous ton aile. »
Shitekka avait pris l'habitude de fréquenter les allées neuves du complexe shinobi. Mais dans cet autel à la gloire de la force militaire de la Brume, le balafré s'était abstenu jusqu'à présent de rendre hommage à cette immense stèle commémorative. Le nom qui trônait au sommet de cette liste funéraire correspondait à celui de son feu sensei : Kaguya Shyko. Leur relation fut marquée par l'histoire secrète du clan que découvrit Shitekka, forçant ce dernier à adopter un comportement suspicieux, presque conspirationniste à l'égard de celui qui souhaitait intégrer le bâtard dans son clan.

Pour autant, après la disparition de son mentor, Shitekka essayait de garder une image positive de ce dernier. Depuis la grande bataille de Watanabe Shiori opposée à Kewashiioke et l'attaque du Démon de l'Eau, Shitekka avait changé de mentalité. A l'origine obnubilé par sa quête de recherche de remède pour sa mère, il avait réalisé que ces efforts seraient vains dans un monde constamment menacé par les puissances militaires et autres groupuscules terroristes. Il s'était forcé à embrasser la cause Kirijin : plus que de sauver sa mère, son devoir envers Mizu lui permettrait de protéger les siens, du domaine Kaguya jusqu'à Saroruncasi.

En venant se recueillir devant cette stèle, le Kaguya de sang-mêlé renouait son serment. En cette journée, il avait prévu de rencontrer son équipe. Une nouvelle élève s'était jointe à la formation autrefois menée par Shyko. Certes, la présence d'Imekanu avait adouci le tempérament de son sensei, mais le balafré en question réservait peu d'intérêt pour les nouveaux arrivants. Son équipe était affligé d'une sorte de malédiction, où les élèves disparaissaient rapidement une fois intégré.

Alors pour rentrer dans le vif du sujet dès que possible, il avait choisi de l'accueillir de la plus simple des façons. Une manière digne d'un Kirijin, d'un Kaguya même. Depuis la stèle, Shitekka se dirigea vers un des terrains d'entrainement du complexe. Là-bas, il avait invité Imekanu et la nouvelle arrivante, une certaine Sae, à le rejoindre au petit matin. La consigne, rédigée par courrier, fut radicale : il fallait se préparer à un duel d'entrainement. Shitekka avait autrefois essayé d'éviter la sempiternelle première rencontre placée sur le signe de la bagarre, idéale pour jauger le niveau de ses recrues. Il avait choisi de discuter, de jouer, de se détendre afin de mettre à l'aise ses élèves. Plus maintenant. Il n'avait plus le temps de penser ainsi.

Sur place, les lueurs du soleil peinaient à percer à travers l'épaisse chape de brume qui entourait le terrain vague. La terre, meuble et humide, risquait fort d'être mise à mal en cette journée de combat d'entrainement. L'endroit était simple : un lopin de terre sans obstacle aux alentours. Les mains dans le dos, Shitekka attendait patiemment l'arrivée de ses recrues. Dans sa tête, Imekanu hantait ses pensées. Malgré ses progrès, il avait peur de la brusquer avec un pareil duel si soudain. Mais quelque part, c'était pour lui la preuve qu'il ne réservait aucun traitement de faveur à son élève, Urumie ou pas.



_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Shitenousigna



Dernière édition par Kaguya Shitekka le Ven 21 Aoû 2020 - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Sae
Sae

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Dim 29 Déc 2019 - 21:55
Hiver 195, Kaze no Kuni.

« Nous manquons de soigneurs ! »
« L’équipe médicale ne devrait plus tarder, mais ces ninjas sont basés à plusieurs lieues d’ici … »
« On va les perdre, les blessures sont bien trop importantes. »
« Combien de morts pour le moment ? »
« Vingt-trois, mais le chiffre va augmenter. »
« Qui a bien pu piéger ce marché ? Un attentat ici. »
« J’ai besoin d’aide !!! »
« Vite, rejoignons-le. Mon dieu. »
« Elle a les deux bras arrachés, et ses jambes ainsi que son torse sont couverts de brûlures. »
« Mais, elle respire malgré tout et semble encore consciente. »
« On va s’occuper de toi mon enfant. »

Présent, Kiri no Kuni.

Sae était debout depuis l’aube. Comme à son habitude elle était restée fixe pendant le lever du soleil profitant du spectacle naturel qui lui était offert chaque matinée. Une longue journée attendait la belle à la chevelure blanche. En ce début de semaine, on lui avait annoncé qu’elle intégrait une équipe, à savoir la numéro huit. On lui avait donné le nom du Chuunin associé à ce groupe, un Kaguya du prénom de Shitekka.

La marionnettiste avait entendu de drôle d’histoires concernant les femmes et les hommes qui peuplaient ce clan. Quant on lui avait appris que les individus de cette famille étaient capables de manipuler leur os à leur guise, la Kazejine croyait que l’on se moquait d’elle. Elle avait hâte de voir ce pouvoir, cette hérésie de la nature qui aurait tant plus aux scientifiques-bouchers du Projet Renaissance*.
Il y avait une autre personne dans cette équipe huit, une jeune femme elle aussi Genin. Néanmoins, Sae n’avait pas pu obtenir plus d’informations la concernant. On avait expliqué à la femme aux bras articulés qu’elle aurait toutes les données qu’elle souhaitait en rencontrant ses nouveaux coéquipiers.

L’étrangère avait rendez-vous au Complexe Shinobi, elle s’était préparée en amont, les rouleaux contenant ses marionnettes étaient soigneusement empaquetés. Il ne lui restait plus qu’à parcourir la distance qui la séparait des terrains d’entrainement.
La belle marchait dans les rues et ruelles du village, la populace n’était pas encore levée à cette heure ce qui était plaisant aux yeux de la Kunoichi. La jeune femme avait du mal avec les foules et ce depuis son arrivée sur l’archipel du pays de l’Eau.

Une fois sur le terrain d’entrainement, la Genin prenait la parole avec sa voix douce et cristalline.

« Bonjour. Sae »
____________________________

Groupuscule d'individus qui ont organisé l'attentat (34 victimes au total) où Sae a perdu ses bras et sa sœur. Elle fut cobaye de ces derniers pendant six ans répondant au surnom de Sujet Sept.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7821-sae-en-cours#65582 https://www.ascentofshinobi.com/t7840-sae-carnet#65689
Imekanu
Imekanu

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Mar 31 Déc 2019 - 2:48

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Jsf1



La convocation avait été reçue et la sauce était lancée : elle devait rejoindre son cher sensei et sa nouvelle coéquipière dans un des nouveaux terrains d’entraînement du complexe shinobi dans le cadre d’un duel. Depuis qu’elle faisait partie de l’équipe des huit, Imekanu n’avait pas eu l’occasion de se battre et il y avait bien une raison pour cela : sa maîtrise du chakra était si précaire à cette époque que c’était à peine si elle pouvait marcher sur l’eau. La jeune femme avait eu le temps de se remettre de son rituel de maturité et se faisait à cette nature plus adulte, cela signifiait aussi qu’il fallait qu’elle agisse en conséquence. C’était pour cela que la jeune Urumie se prépara le plus sérieusement possible. Elle remplit son carquois de ses plus belles flèches, raccorda la corde de son arc et vérifia ses sceaux de fuinjutsu. Tout semblait prêt, l’enfant du Mata-kotan était prête, une fois ingéré son thé aux vertus revigorantes, il était temps d’y aller.

Le complexe shinobi était un lieu qu’appréciait beaucoup l’archère, elle y avait appris beaucoup en plus de posséder une bibliothèque qui l’aidera dans l’apprentissage de l’alphabet kirijin. Grâce à Shitekka, la brune avait appris à maîtriser son ramat du feu et cette confiance en elle n’avait jamais été aussi intacte. Elle avait pu s’entraîner et apprendre d’autres techniques en priant Ape-huci et était prête à les mettre à l’œuvre pour rendre fier le Kaguya. D’ailleurs maintenant qu’elle y pensait, le balafré n’avait jamais réalisé de combat avec elle, c’était vraiment une première, lui qui la protégeait toujours, aujourd’hui, il lui prouvait qu’il la considérait comme son égal et qu’il ne la prenait pas comme une chose fragile à attraper avec une cuillère en bois.

Lorsqu’elle arriva sur les lieux, une jeune inconnue se présentait sous le nom de Sae, elle possédait d’étranges bras et une belle longue chevelure blanche, à l’inverse de la sienne qui reflétait la nuit bleue. Toute timide et peu habituée de travailler avec quelqu’un d’autre que le jeune homme qui la faisait rougir rien qu’en le regardant, surtout depuis leur rapprochement évident. Imekanu prit son courage à deux mains et posa ses pupilles saphir sur sa camarade, combattant ce côté réservé et s'ouvrant à autrui.


« Bonjour Shitekka sensei, bonjour Sae. Je suis Imekanu, enchantée. »

Elle se positionna à ses côtés et observa le balafré en l'attente des directives concernant ce duel.



_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Jeu 2 Jan 2020 - 19:28
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Xhvf

Le Kirijin n'avait jusqu'à présent jamais encore rencontré sa seconde élève. Il savait juste son nom : Sae. Depuis la valse des élèves qui se succédaient sans réel apport dans son équipe, il ne cherchait pas à en apprendre davantage. Il préférait découvrir ses disciples au fil du temps, en construisant une vraie relation de sensei à disciple. Lorsqu'elle vint à lui, le Kaguya fut étonnée de l'apparence de sa seconde élève. Sae était d'un pâle nivescent que sa chevelure d'albe accentuait davantage. Ses yeux bleus perçaient à travers cette aura glaciale, et offraient un semblant d'humanité à cette kunoichi. Par chance pour la demoiselle, l'arrivée de sa camarade Imekanu empêcha à Shitekka de trop s'attarder sur les deux prothèses qui lui faisaient office de bras.

Tandis qu'il adressa une légère courbette à l'arrivée de la marionnettiste, Shitekka sembla plus chaleureux en présence de l'Urumie. Il échangea un discret sourire avec elle, avant de s'approcher de ses deux élèves. Malgré la fatigue des jours qui pesait sur son esprit, la fraîcheur matinale parvenait à le revigorer. Aussi, ce fut accompagné de nuages de buée que le balafré prit la parole.

« Bonjour à vous deux. Sae, je te souhaite la bienvenue dans mon équipe. »
Il adopta un ton neutre pour cette première rencontre. D'une part, du fait de son détachement logique avec ses élèves qui avaient tendance à vite disparaître. D'autre part, car il souhaitait paraître le plus partial possible en présence de son amie Imekanu. Alors qu'il s'apprêta à annoncer le programme de cette matinée, il lutta contre lui-même, s'étant interdit de trop porter son dévolu sur la chasseresse.
« Je vais aller droit au but : ce matin, je vous propose de faire connaissance sur le champ de bataille. J'ai de plus en plus tendance à préférer cette approche pour apprendre à connaître mes élèves. Vous l'aurez compris : je vous propose de vous battre ensemble contre moi. Ça me permettra de visualiser vos compétences, vos points forts, et vos points faibles. Et pour vous, ça sera un bon exercice pour développer le travail en équipe. Des questions ? »
Il croisa les bras, puis porta son regard sur le terrain d'entrainement. Autour d'eux, il n'y avait toujours personne. Shitekka fut soulagé. Dans un mélange de paranoïa et de sécurité envers ses deux élèves, il préférait limiter le public autour de lui. Il se rappelait encore de son affrontement face à Sesshû, qui le condamna à restreindre ses options en présence de spectateurs.
« Je vous laisse quelques minutes, si vous souhaitez élaborer ensemble un plan d'attaque. Je vous attendrai, et vous laisserai porter le premier coup. N'hésitez pas à tout donner, pour que ce combat soit le plus proche possible des conditions réelles ! »
Le sensei en herbe décroisa ensuite les bras, et recula lentement d'une dizaine de pas. Il s'était placé de sorte à être en position pour l'affrontement, tout en laissant la liberté aux deux demoiselles d'échanger en toute discrétion pour se préparer.

_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Dim 15 Mar 2020 - 12:50
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Xhvf


Shitekka commençait à s'accoutumer, péniblement, à cette situation. Pour la énième fois, alors qu'il faisait face à une nouvelle mouture pour son équipe, le destin en décida autrement. Si la vaillante Urumie Imekanu était toujours de la partie, ce ne fut guère le cas de son acolyte. L'enfant de Saroruncasi connaissait à peine son nom : Sae. Les autorités lui avaient confié cet élément dans son escouade, sans grande consigne. Le balafré l'avait mauvaise, à devoir sans cesse remanier son effectif pour le plus grand plaisir de de ses supérieurs. Mais les échecs successifs lui apprirent à contenir son agacement. Ainsi, lorsque la seconde kunoichi du groupe fut forcée de plier bagages, Shitekka resta stoïque. Son air impassible, une façade contre la colère qui bouillonnait en lui, devenait presque intimidant.

La seconde kunoichi du groupe disparut. Le shinobi ne prêta pas attention à sa justification. Elle avait certainement ses raisons, mais lassé d’entendre des excuses à chaque fois, Shitekka ne fit pas l’effort de tendre l’oreille. Incapable de contenir entièrement sa lassitude, il poussa un léger soupir pour évacuer la pression. Son regard, puis sa tête, se tournèrent vers Imekanu.

« Bon, changement de plan. »
Il n’avait pas encore en tête de plan de rechange, mais son ton monotone en disait long sur son état du moment. La perspective d’un affrontement entre sensei et élèves tombait à l’eau. L’écart de puissance était trop grand entre Imekanu et Shitekka, quand bien même ce dernier concédait le potentiel important de sa plus fidèle disciple.

Une légère brise combla le silence qui s’opéra pendant de longues secondes. Le balafré affichait un visage nouveau aux yeux de l’archère : celui d’un sensei tracassé par son rôle. Il tentait désespérément de trouver une solution au plus vite, pour éviter de laisser son disciple restant en suspens avec tout un tas de question. Par chance, ce même destin qui lui retira Sae combla vite cette absence, par une nouvelle présence.

« J'savais que je te trouverai ici. Tu fuis toujours le domaine pour t’entrainer, alors forcément… »
La venue de sa tante Seika Kaguya était souvent synonyme de peine, mais en cette journée, elle représentait une bénédiction. Quoique le Kaguya n’était pas encore au courant. La fière Kaguya observa son neveu, puis toisa avec dédain son élève. Elle la dévisagea sommairement, et compara leurs tenues, étrangement similaires.
« Y a comme un petit air de famille… t’es sa sœur ? »
Elle ne se doutait pas qu’elle formulerait à peu près en ces termes une même question à l’égard d’Imekanu, quelques semaines plus tard lors du festival de Kiri. Mais Seika était du genre à ne pas accorder d’importance aux non-Kaguya, encore moins aux faibles. Faisant fi de l’interrogation de sa tante, le balafré invita Imekanu du regard à ne pas réagir, si elle souhaitait éviter des ennuis. Plutôt que de s’engouffrer dans la discussion que Seika souhaitait créer, il préféra à la place profiter de sa présence.
« Tu tombes bien, Onee-san. On cherchait quelqu’un pour s’entrainer. Et je viens d’avoir une idée : est-ce que ça te dirait de faire une introduction au Genjutsu à mon élève, ici présente ? »
Shitekka n’était pas du genre à surnommer ainsi sa tante. Mais dans ses situations, il savait qu’en l’appelant ainsi, il s’attirait systématiquement ses faveurs.
« Hum… j’aime pas montrer mes techniques à n’importe qui. Mais si c’est pour toi… je veux bien faire une exception. Mais tu me devras des explications à la fin, c’est compris ? »
Le Kaguya hôcha derechef de la tête, avant d’oublier aussitôt cette promesse. Le changement de plan étant opéré, il se tourna à nouveau vers son élève, et d’un air rassurant, s’adressa à son égard:
« Bien, pour aujourd’hui, je vais t’initier à l’art des illusions : le Genjutsu ! Est-ce que tu peux me dire ce que tu connais du Genjutsu ? On va y aller doucement, en commençant par les bases. Ne t’en fais pas. »

_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Dim 22 Mar 2020 - 15:24

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Jsf1



Sae était la nouvelle venue de l’équipe 8. Cela ajoutait une touche de nouveau, avec les deux Urumis qui se complétaient et pensaient similairement sur beaucoup de sujets. Cette présence allait sûrement rendre le groupe encore meilleur et solide, de par son expérience et ses idées. La nature de leur présence était très claire, personne n’était là pour de simples formalités, il était temps de rentrer dans le vif du sujet. Le cœur de l’azurite battait à tout rompre, en s’imaginant devoir se battre avec ses deux camarades. Encore pire : se battre contre lui. Elle savait qu’il était fort, et qu’il pourrait lui apprendre tout un tas de choses, mais c’était… bizarre. Le stress ? La peur de se faire éclater et de se faire humilier ? L’archère n’était pas très forte, elle le savait. Mais le côté intéressant de l’échange, c’était qu’elle allait pouvoir travailler en équipe avec cette immaculée. Malheureusement, tout ne se passa pas vraiment comme prévu.
Alors qu’Imekanu allait prendre son courage à deux mains pour aller vers la jeune femme, celle-ci annonça qu’elle ne serait pas de la partie et quitta le terrain dans un silence de marbre. Elle s’arrêta alors, perplexe et se tourna vers Shitekka, une moue triste. Ils étaient maudits ou quoi ?

C’était rare de voir le Kaguya aussi silencieux et peu à l’écoute, c’était comme s’il assimilait la chose, à sa manière. Le soupir las qui s’en suivit confirma la chose. La traqueuse se rapprocha de lui, elle n’aimait pas le voir si déçu. Un fin sourire se força à étirer ses lèvres.


« Je suis sûre que tu trouveras le bon élève… En attendant, je suis là et je ne compte pas partir ! »

Une timide tentative de lui remonter le moral. Le plan allait changer, il devait se dire qu’un combat en un contre un était trop difficile pour son actuel niveau et elle ne pouvait pas lui en vouloir de le penser. On pouvait sentir qu’il n’était pas tranquille. Pour l’aider, la brune faisait des petits étirements avec son arc, pour lui montrer qu’elle ne lâchait rien et qu’elle avait confiance en lui. Une albinos fit alors son apparition, ce qui étonna l’Urumie. Elle semblait connaître le balafré tandis qu’elle changeait son regard de l’un à l’autre, curieuse. Celle-ci la dévisagea de manière pas très agréable, avant de les questionner sur la nature de leur lien. Si Shitekka lui suppliait de ne pas rentrer dans son jeu, la douce avait beau être tolérante, elle avait une fierté. Elle posa ses mains sur ses hanches et leva son regard océanique dans le sien, sanguinaire.

« Je suis Imekanu, l’élève de Shitekka-sensei ! Enchantée ! »

La traqueuse évita le sujet des urumis, surtout après qu’il l’ait appelée Onee-san. Elle comprenait qu’ils avaient sûrement un lien de parenté et voulait éviter les complications ou les jugements inutiles. Celui-ci semblait content qu’elle soit là, et comptait bien profiter de sa présence pour aider l’azurite à apprendre. Celui-ci mentionna le Genjutsu et Imekanu haussa d’un sourcil. La femme dédaigneuse accepta sa demande, et s’inclina alors pour remercier celle-ci dans les règles du respect.

L’art des illusions, très bien. C’était quoi au juste ça ? Quelque chose de pas réel ? La genin posa une main sur son menton, faisant mine de réfléchir. Elle pointa alors son index vers le ciel et fière, prit la parole.


« Je ne sais pas ce que c’est, mais ça a l’air très intéressant ! Les illusions, ce n’est pas réel, je pense. Onee-san-sensei va nous aider à apprendre les illusions ? »

L'enthousiasme était difficilement camouflabe. La jeune femme se doutait que cela faisait partie du monde des shinobis, car ça finissait comme ninjutsu, genjutsu, jutsu, c’était pareil ! La chasseuse prit alors un air très sérieux, tandis qu’elle dardait sans gêne l’adulte avec eux, prête à entendre ce qu’elle avait à lui dire.



_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Lun 23 Mar 2020 - 12:25
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Xhvf


Face à la réponse de la jeune Imekanu, Seika soupira en soufflant du nez. Dépitée, elle manqua de lancer des éclairs à son neveu alors qu'elle croisait les bras, adoptant un air plus sérieux. Pourtant, l'élève de Shitekka n'avait rien à se reprocher : sur l'île de Saroruncasi, le concept de chakra était presque étranger à ses habitants. L'emploi de ce même chakra via ses diverses écoles, dont le Genjutsu, l'était tout autant. Il n'était pas étonnant de ce fait que la culture d'Imekanu au sujet du monde shinobi soit si peu développée. À cet égard, le balafré compatissait pour sa disciple. Si sa mère lui avait inculqué quelques rudiments de ninja au cours de son enfance, il n'en demeura pas moins ignare à son arrivée dans la Brume.

Son regard essaya de neutraliser celui de sa tante, afin qu'elle comprenne de quoi il en retournait. Faute de vouloir s'expliquer directement, et de gêner son élève, il s'en tint à cet échange de regards noirs, avant que la situation se détende. Après un blanc assez déroutant de quelques dizaines de secondes, Shitekka se racla la gorge.

« L'île de Saroruncasi n'est pas très accoutumée avec les arts ninja, c'est normal. Le Genjutsu permet de créer des illusions chez une personne. C'est un art assez compliqué à maîtriser. Alors pour aujourd'hui, on va simplement se contenter de t'apprendre les bases. »
Le neveu invita sa tante à poursuivre pour étendre son savoir. Il lui laissa la parole, accompagné d'un geste de la main.
« Il y a deux types d'illusion : celles qui affectent les sensations pour tromper une personne, et celles qui infligent des dégâts mentaux. Pour activer un Genjutsu, il faut un signal : un contact physique, un échange de regard, un son… ça dépend de la technique. »
L'instant d'après, Seika disparaissait de la vue d'Imekanu. Shitekka resta indifférent. Mais la jeune archère pouvait sentir une présence dans son dos lui tapoter l'épaule.
« Un peu comme ça. Bouh ! »
Sa voix restait étrange, comme mal placée, mais sa présence elle apparaissait bien derrière Imekanu. Amusée par cette taquinerie, la Kaguya poursuivit ses explications.
« Je vais pas faire de toi une experte du Genjutsu en une journée. Ça c'est sûr. Mais pour aujourd'hui, j'vais t'apprendre comme se débarrasser d'une illusion. Règle numéro une : être attentif ! Le meilleur moyen de contrer un Genjutsu, c'est de savoir si on est sous l'influence d'une illusion. Observe autour de toi, cherche une anomalie, une incohérence, quelque chose qui n'est pas censé être là. »
Seika laissa le soin à son élève d'un jour d'appliquer cette première règle afin de conclure ou non à l'influence d'un Genjutsu sur sa personne. A nouveau les bras croisés, la tante de Shitekka tourna autour de son élève, la fixant fermement du regard.
« Règle numéro deux : le Kai ! Tu dois être capable de libérer une pulsion de chakra de ton corps afin de te libérer de l'illusion. Je te passe les détails techniques, mais pendant un Genjutsu, le chakra de l'adversaire te parasite. Le Kai permet de t'en débarrasser. D'autres moyens existent, comme s'infliger une douleur équivalente à la puissance du sort mais… je te déconseille, précisait-elle, d'un rire sadique. »
La tante de Shitekka s'arrêta de tourner autour de sa disciple temporaire, et se plaça sur sa gauche. Son neveu resta impassible, bien qu'attentif au bien-être d'Imekanu.
« Allez, on se bouge maintenant ! »

_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 18:35

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Jsf1



Imekanu grimaça légèrement lorsque sa réponse ne semblait pas plaire à l’albinos. Ses pupilles écarlate presque furieuses, se calmèrent finalement avant de prendre un air sérieux. La kunoichi haussa simplement des épaules, elle ne connaissait pas, mais s'intéressait, c’était déjà bien. Il ne fallait pas oublier qu’elle découvrait le chakra que depuis quelques mois, cela ne faisait même pas encore un an. Shitekka le savait et il devait compatir pour la brune, qui ne pouvait pas vraiment s’en vouloir pour le coup. Son adorable minois passa du jeune homme si cher à son cœur et de cette femme qu’elle ne connaissait pas. Ils semblaient s’échanger quelque chose par la pensée, et l’urumie, au milieu essayait de comprendre.

Le raclement de gorge stoppa leur échange tandis qu’il prit la parole. Apprendre les bases ? L’archère était très emballée par l’idée et hocha vivement de la tête, tout en restant silencieuse. La main du Kaguya invita la sensei à continuer et Imekanu se tourna alors face à elle et l’écouta attentivement. Le Genjutsu était donc l’art des illusions et dans ce même principe, on pouvait en différencier deux types. Le premier était celui qui impactait sur les sens de l’individu, comme l'ouïe, la vue sûrement. Et l’autre était plus violent et infligeait des dégâts mentaux. Cette partie-là, la traqueuse ne la comprenait pas et l’air perplexe sur son visage le disait.

Seika continua à expliquer qu’il fallait partir d’un quelque chose de concret pour pouvoir “transmettre” l’illusion. Là encore, elle comprenait à peu près. Et alors qu’elle s’attendait à une suite d’explications, la femme disparut de sa vision ce qui la surprit. Avant même qu’elle puisse réagir, une main tapota son épaule ce qui la fit sursauter et la voix encore plus. L’azurite fit volte-face et se retrouva devant la kunoichi bien plus expérimentée. Comment avait-elle fait ? Là était la question. Et cela devait bien l’amuser. L’important dans tout cela, était de savoir comment désamorcer l’illusion et là-dessus, les deux femmes semblaient d’accord.

Être attentif… Regarder son environnement, déceler si quelque chose avait changé, faire confiance à son instinct ? Cela semblait bien difficile, car Imekanu n’avait même pas remarqué avoir été dans une illusion précédemment. Elle n’avait pas vu de geste, peut-être un son ? C’était difficile. Son regard se posa alors quelques secondes sur l’homme à ses côtés. Le savoir ici la rassurait beaucoup, ce qui lui donnait encore plus envie d’y arriver.

Le Kai. Voici la partie chakratique que redoutait la genin. Bien que maintenant elle sache mieux le manier, cela restait une tâche encore compliquée en fonction de la situation et de son utilisation. Libérer du chakra pour dégager celui qui parasite son corps ? L’autre solution était assez barbare et Imekanu n’avait pas très envie de s’enfoncer une flèche dans le genou pour se libérer de l’illusion. Oui, le Kai, c’était mieux. Un simple sourire s’afficha sur son visage, tandis qu’elle ne la quittait pas du regard.


« Cela me fait penser au poison. Le Kai, c’est un peu comme un antidote, je comprends bien. Le poison parasite le corps et atteint ses sens ou sa santé et la solution et de lui administrer un remède. Bien, je suis prête. »

C’était une manière de penser différente, mais qui lui semblait la plus proche. Pour mieux comprendre et apprendre plus efficacement. Le premier problème était de savoir si elle était dans une illusion. Son instinct de préservation lui dirait que oui, mais cela serait gaspiller du chakra pour peut-être rien. Sur sa gauche la jeune femme et à côté, Shitekka. La beauté pure observa donc son environnement. De la terre humide sur le sol, quelques arbres, un espace assez large : c’était ce dont elle se souvenait de son arrivée. Rien ne semblait avoir changé… Cherche, cherche Imekanu.




_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Lun 27 Avr 2020 - 23:05
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Xhvf


Observer la douce aborigène dans le labyrinthe des mirages relevait d'un devoir des plus désagréables pour son tuteur. Bien que novice en la matière, le balafré avait suffisamment effleuré le sujet du Genjutsu pour en retirer l'essence même de cet art si singulier. Son élève, livrée à elle-même, n'était qu'à présent une marionnette dont les fils psychiques la reliait à l'illusionniste du clan Kaguya. Elle dansait dans le creux de sa main, essayant de comprendre sans réaliser dans quel monde elle était. Ses sensations n'étaient plus totalement les siennes. En cela, son esprit était emprisonnée dans une cage invisible, dont la dureté n'avait de pareil que la mince frontière entre le réel et le fictif.

La supercherie en soi était d'une simplicité absolue. Seika s'en amusait, alors que la néophyte au kaparamip se perdait en comparaisons. Elle ricanait en silence, alors qu'elle s'ajustait une mèche de ses cheveux d'albe avec mépris. Shitekka, lui, n'avait d'autres choix que de se cloîtrer dans un mutisme digne de Nobuatsu Saji. Une seule intervention de sa part risquait de compromettre l'exercice vicieux que mettait en place sa tante. Échanger avec Imekanu, c'était révéler de potentielles informations sur l'apparat que déployait la Kaguya. Interagir avec cette dernière, c'était tout bonnement trahir la nature du Genjutsu.

Il se retenait, mais Shitekka bouillonnait intérieurement de venir en aide à son amie de Saroruncasi. Au fond de lui, il essayait de se convaincre du bien fondé de cet entrainement pernicieux : les indigènes de son île n'étaient guère accoutumé aux artifices ninja tels que l'art des illusions. Seika offrirait une très bonne préparation aux missions, et conflits en tout genre à venir auxquels Imekanu serait certainement confrontée. Pourtant, il ne parvenait pas à s'empêcher de ressentir la détresse de sa protégée. Il aurait aimé l'assister davantage, lui donner un indice. Hélas. L'art de l'illusion était une initiation ésotérique : tout un chacun apprenait à découvrir le Genjutsu par ses propres sens, aussi faussés fussent-ils. C'était une affaire d'expérience, d'échecs et d'essais, avant de saisir la subtilité de ce répertoire de techniques.

Il soupira, les bras croisés. Le poing serré, il s'en voulait presque de faire subir au final cette tourmente que seules Imekanu et son sensei du jour vivaient dans leur monde intérieur. Il se sentait impuissant, et manqua de jurer dans sa barbe quelques blasphèmes dans sa langue natale. Il adressa alors sans le vouloir un regard noir à sa tante, sur sa droite. Mais cette dernière n'était pas censée être là. Seika, à priori derrière Imekanu, lança des éclairs à son neveu, qui se ravisa immédiatement de cet échange de regard interdit par l'exercice. La dite illusionniste décida de recentrer l'attention sur sa personne, afin d'éviter à son élève de révéler trop d'informations en une scène.

« Alors petite, tu patines ? J'espère que tu t'attends pas à ce que je te donne un coup de main ou quoi, car tout le travail, c'est à toi de le faire. Alors creuse toi les méninges et dépêche-toi de trouver. Un gosse du clan Kaguya aurait déjà trouvé à ce stade. »
Outre son caractère irascible, Seika venait pourtant - malgré elle ? - de laisser une information étonnante. Sa présence la laissait apparaître dans le dos de son élève d'un jour. Sa voix irritante, elle, résonnait toujours à proximité de Shitekka. En piquant au vif Imekanu, elle espérait ainsi la pousser dans ses retranchements pour débusquer enfin la supercherie qui n'avait que trop duré.

_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Dim 10 Mai 2020 - 15:31

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Jsf1



Encore une fois, c’était un véritable combat interne qui se jouait dans l’esprit de la jeune femme. Elle savait bien que devenir kunoichi en partant d’absolument rien ne serait pas une chose facile. Ses sens devaient être utilisés, en plus de cette capacité d’analyse et de déduction qu’elle n’avait pas forcément en tant que shinobi. Si elle pouvait assimiler et comprendre facilement, la pratique était à un autre niveau. Mais l’archère était déterminée à y arriver, déjà en pensée à Saroruncasi, pour qui elle avait promis de devenir forte pour les protéger, pour rendre fier Shitekka qui assistait à ce combat impuissant, puis pour convaincre cette femme qu’elle savait en découdre et qu’elle avait de la ressource. Il était donc hors de question de sortir de ce terrain sans avoir appris quelque chose.

La jeune femme savait qu’elle était à la merci de l'albinos qui ne faisait ce qu’elle voulait de l’urumie. Elle ne savait pas si elle était déjà prise entre les mailles du filet de l’illusion ou si elle attendait patiemment. Dans tous les cas, elle devait se méfier de tout ce qu’il se passera, c’était ce qu’elle avait compris de sa première démonstration. Seika semblait amusée de la situation et cela irritait Imekanu qui se faisait monstre pour rester calme et ne pas la laisser avoir le dessus sur ses propres émotions. Arc à la main, sa dextre serrait le bois de celle-ci comme pour se rappeler qu’elle était toujours de ce monde. Elle observait attentivement de gauche à droite, le paysage, le balafré non loin qui était aussi insondable qu’une statue de pierre. Jusqu’à le voir soupirer et serrait le poing. La douce urumie se sentait désolée pour son sensei et reprit une certaine concentration. Elle essayait vraiment de chercher, de comprendre.

Puis la voix de la Kaguya résonna. D’abord dans son dos, celle-ci s’amusait à provoquer l’archère et lui mettait une certaine pression. Cela ne l’empêchait pas de rester concentrée, bien qu’un tic d’agacement quitta ses lèvres. La voix dans son dos était peut-être un mensonge, comme tout à l’heure. Elle n’avait pas envie de perdre son temps à ces sorcelleries, le Mata Kotan avait besoin d’elle, pas d’une incapable ! La jeune femme tenta de se remémorer ses paroles, qui avaient fait écho d’une manière étrange, comme si elle venait à la fois de derrière, mais aussi d’ailleurs.

Prenant son courage à deux mains, la jeune femme réagit assez rapidement dans son geste et attrapa une flèche qu’elle arma sur son arc avant de se retourner et de décocher rapidement vers le sol, pour ne pas risquer de toucher un organe vital. Comme elle s’en doutait, personne. Mais ce n’était pas la seule source audible qu’elle avait retenu et l’autre se trouvait plutôt devant elle, autour de Shitekka. Mais peu sûre d’elle, la jeune femme ne savait pas comment réagir. Il fallait absolument qu’elle la trouve pour pouvoir apprendre à maîtriser ensuite le Kai.


« Bien, j’ai entendu flocon de neige derrière et devant. Il reste que devant maintenant, pardon pour ça Shitekka... On verra si flocon de neige apprécie ça, je vais te trouver ! »

Elle enroula un sceau autour d’une de ses flèches et l’arma sous le regard sûrement curieux de son sensei et de la possible présence de Seika. Enfin, elle vise le sol devant elle, aux pieds du brun et décoche avant de réaliser un mudra qui activera le sceau. De celui-ci, s’échappa une fumée orangée qui touchera tout ce qui se trouve dans cette petite zone. Au contact, des démangeaisons qui provoqueront une déstabilisation suffisante pour embêter chaque présence. La jeune femme bondit en arrière pour être sûre de ne pas être touchée. Elle perdait peut-être la boule, imaginait des choses, mais avait essayé de trouver la jeune femme, elle espérait vraiment faire mouche bien qu’elle était désolée pour son cher Kaguya qui allait prendre pour elle, sauf s’il esquivait.





_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Lun 18 Mai 2020 - 0:42
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Xhvf

L'enfante de Saroruncasi poursuivit son initiation cryptique dans le monde des mensonges illusoires. Bien qu'irrité, Shitekka n'eut d'autres choix d'admettre que la provocation de Seika à l'égard de son élève avait fait mouche. Piquée au vif, la chasseresse décida de redoubler pour lever le voile sur cette illusion dont faisait usage la Kaguya afin de la narguer. La réaction d'Imekanu fut vive, tant sur le fond que la forme. Ni une ni deux, l'archère décocha sa meilleure flèche aux pieds de ce qu'elle estimait être la position de Kaguya Seika. Le projectile ne fit que fendre l'air avant de se planter sur le sol ferme du terrain d'entrainement.

Si la tante de Shitekka esquissa un sourire mesquin devant cette tentative, Seika fut vite contrainte à abandonner ce même ris complaisant. Une seconde flèche succéda à la première. Mais ce même carreau n'avait rien à voir avec le premier essai. En effet, un sceau l'accompagnait. Mieux encore, guidé par la voix de Seika, Imekanu pointa sa flèche vers la réelle position de sa tutrice, et libéra d'un signe le contenu de son sceau. Un écran de fumée orangée se répandit autour de la flèche. Si Imekanu connaissait la suite, et avait derechef bondi à l'abri du nuage, ce ne fut pas le cas de Seika.

Pris d'une violente quinte de toux au prime abord, elle fut si surprise que les effets pernicieux du nuage de pollen mirent quelques secondes avant de faire effet. L'avant-bras, puis le bras, bientôt tout le haut du corps de la Kaguya fut pris de violentes envies de démangeaisons. Si tôt les premiers coups de griffe portés à sa peau que Seika s'extirpa de ce traquenard particulaire. Mais le mal était déjà fait; Shitekka eut du mal à se retenir de rire devant le spectacle que proposait sa parente.

Finalement, entre injures et démangeaisons, Seika mit entre parenthèses la formation au Genjutsu. Tandis qu'elle se débarrassait tant bien que mal de ce poil à gratter qui lui collait à la peau, Shitekka se rapprocha de sa disciple pour prendre la relève.

« Eh bien… c'est assez original comme procédé mais… je crois que tu as compris comment fonctionnait son illusion. Je te félicite. »
Shitekka surveilla brièvement l'état de Seika, qui était partie se rincer le bras afin d'apaiser les terribles démangeaisons qui l'avait assaillie. Ceci fait, son attention fut toute dirigée vers la douce Imekanu.
« Maintenant que tu as eu un aperçu du Genjutsu, il est temps de passer à la véritable pratique : le Kai. Tu as l'avantage de connaître plus ou moins l'illusion dans laquelle tu es plongée. La prochaine étape, c'est d'expulser le chakra de Seika responsable de cette illusion en utilisant ton propre chakra. Un peu comme avec l'entrainement au ramat du feu, tu te souviens ? Eh bien, c'est pareil. Mais cette fois-ci, tu devras faire appel uniquement au ramat qui sommeille au fond de toi. »

_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Sam 23 Mai 2020 - 13:14

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Jsf1



Armée de concentration et d’une volonté à montrer qu’elle n’était pas du genre à abandonner ni se laisser faire, Imekanu tenta toutes les possibilités pour l’aider à débusquer l’entourloupe. Le sortilège était efficace, mais l’imagination de la traqueuse l’était aussi. Au lieu de simplement tirer une flèche devant elle, la jeune femme prenait un petit risque en usant de ses capacités en matière de concoction. Elle était d’ailleurs fière de pouvoir arborer ce qu’elle avait appris de son kotan et ne comptait pas laisser l’albinos la sous-estimer. D’un simple bond en arrière, pour être certaine de ne pas être touchée par ce petit écran orangé, la brune observa la scène. Elle ne voyait rien d’autre que le balafré et pourtant, son oreille entendit une quinte de toux qui étendit le sourire de la chasseuse. Bien qu’elle ne comprenait pas trop ce qu’il se passait, son ouïe était intacte, était-ce là une sorcellerie qui touchait surtout sa vue ?

Ce fut Shitekka qui s’approcha de la genin, elle posa son regard océanique sur ses orbes dorés et sourit. Très attentive, elle se demandait bien ce qu’allait lui conter le Kaguya. Allait-il la gronder pour avoir osé cela ? Et bien non, au contraire, il la félicita. Ses yeux s’agrandirent tandis que ses joues se coloraient d’une fierté inouïe. Imekanu avait tout fait pour travailler sur sa concentration, ce n’était pas parfait, mais avec ses propres moyens, elle comptait bien progresser et se surpasser. Puis rendre fier l’urumi était un cadeau inestimable. La douce inclina légèrement sa tête pour le remercier et l’écouta attentivement. Elle se doutait bien que tout n’était pas fini, étant donné dont elle ne voyait toujours pas le corps de celle qui avait toussé.

La prochaine étape était de pouvoir se défaire totalement des arts illusoires. Il ne fallait plus faire travailler ses sens ou son esprit de déduction, mais bien compter sur son chakra. Celui de Seika dérangeait le sien, au point de lui faire voir ce qu’elle souhaitait : rien d’autre qu’une illusion. Il fallait donc s’en débarrasser en faisant appel à son essence. Si cela semblait facile dit comme cela, Imekanu se doutait que l’entraînement similaire au ramat du feu allait demander beaucoup de travail. Pas de chaleur, pas de flamme, juste le ramat qui vivait en elle, pur et bleuté. Elle l’avait déjà vu quelques fois quand elle l’utilisait pour ses flèches ou pour marcher sur l’eau.

L’enfant de Saroruncasi, déterminée à réussir cette épreuve ferma les yeux. Elle entra alors dans une bulle solitaire qui lui permettait de se concentrer parfaitement. La saveur de son chakra neutre était différente de celui du feu et il fallait qu’elle le comprenne et qu’elle le trouve de manière spontanée pour pouvoir s’en servir pour n’importe quel moyen. Elle cherchait là quelque chose de plutôt doux, de sauvage comme elle, un chakra qui la fuyait à cause de son manque de maîtrise, mais qui pourtant la provoquait sans cesse pour la pousser à le maîtriser. Seul petit hic, que devait-elle en faire de ce chakra, une fois qu’elle faisait appel à lui ? Cela suffisait-il simplement pour annuler une illusion ?

Puis elle se remémora les paroles de Seika, bien qu’elle était assez acerbe avec elle et très taquine, c’était grâce à elle qu’elle pouvait apprendre à gérer le Genjutsu. Elle avait parlé d’expulsion de chakra de son corps. Mais comment faire ? Elle se doutait bien que ce n’était pas comme faire apparaître du feu sur une flèche, il s’agissait là d’agir rapidement et précisément dans le but d’expulser le chakra intrus.

Concentrée, Imekanu sentait en elle ce ramat. Il était là, la dardait d’un air de défi, se demandant si elle arriverait à le dompter, et elle comptait bien y arriver.


« Je crois que je le sens, mon ramat, Shitekka, il s'emmagasine dans mon corps, mais je n'arrive pas à l'expulser. Comment je dois faire pour l’expulser, dois-je utiliser un mudra précis ? »

C’était tout ce dont elle avait besoin pour pouvoir réussir sa quête d’apprentissage. Elle sentait qu’elle progressait, même si l’albinos trouvait qu’elle était lente, elle allait y arriver.


_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 0:25
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Xhvf

L'initiation d'Imekanu se poursuivit. La jeune kunoichi atteignait dorénavant le moment critique de sa formation aux arts illusoires : celui où elle devait faire usage de son chakra pour se dépêtre de quelque mirage mental. L'explication de son instructeur fut claire quant au moyen de parvenir à un tel résultat. Lui-même traversa la même péripétie pour parvenir à vaincre le Genjutsu. Il fallait reprendre possession de son corps, même de l'autre côté du miroir, le relier à son esprit, et faire usage de cette union sacré indéfectible pour se servir du pouvoir du chakra. Là, l'érudit n'avait qu'à chasser hors de son enveloppe l'énergie étrangère qui le parasitait pour se dégager par là même de ce film organique qui se jouait dans la tête de sa victime.

Rompu à la pratique du Kai, l'explication de Shitekka lui apparaissait on ne peut plus clair. Mais à mesure que le balafré observa sa protégée à l’œuvre, il réalisa les difficultés qu'elle rencontrait. En sa qualité d'Urumie, Imekanu devait redoubler d'effort pour dompter cette harmonie cachée, cette alchimie entre soma et psyché qui produisait le chakra. Tout n'était que ramat parmi les enfants de Saroruncasi : par-delà l'enveloppe charnelle, le monde entier était un réceptacle pour divers esprits. Chaque concept de cet univers, selon les Urumis, étaient reliés par d'invisibles cordes, pourtant perceptibles : c'était là le ramat.

Toute la difficulté de l'exercice pour Imekanu ne reposait non pas sur la pratique du Kai, mais sur ce changement de paradigme. La chasseresse devait accepter de recentrer ses ressentis, son sixième sens sur elle-même. Il fallait faire le vide, ignorer le monde autour de soi, pour approcher au mieux ce souffle de vie qui se mouvait en elle. Cette pensée quelque peu égoïste attrista Shitekka, dressant le parallèle entre son peuple et la société shinobi. Puis il surveilla sa tante, toujours au prise qu'une terrible quinte de toux. Lorsqu'Imekanu s'adressa à lui pour formuler ses doutes, il remua la tête pour chasser ses sombres réflexions de son esprit, et se tourna vers elle.

« Souviens toi de notre entrainement, quand tu as appris à entrer en harmonie avec le ramat d'Ape-huci. Tu te rappelles du moment où ton énergie a quitté ton corps ? Tu dois reproduire cet exercice, sans faire appel au don de la kamuy du foyer. Tu dois te concentrer uniquement sur ton propre ramat. Celui qui circule en toi. »
Pour aller plus loin, Shitekka joignit ses mains et forma avec ses doigts un signe incantatoire. Par précaution, il n'hésita pas à exécuter une nouvelle fois ce mudra, plus lentement, en décortiquant chaque mouvement, afin qu'Imekanu puisse le reproduire sans problème.
« Le but du Kai, la Rupture, c'est de libérer ton énergie rapidement, brusquement même de tout ton corps. Je te conseille d'utiliser pour ça le mudra du tigre, pour mieux concentrer ton chakra avant de l'expulser d'un coup de ton corps. »
Le gardien de Saroruncasi jeta un dernier regard à sa tante. Cette fois-ci, son doute commençait à se confirmer : la fille de Renzaburō semblait se dérober de sa promesse. Au vu de son air malicieux, elle semblait prendre un malin plaisir à épier les deux Urumis. Shitekka lui lança à son tour des éclairs du regard, avant de focaliser à nouveau son attention sur sa protégée afin de suivre en direct sa progression.

_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Sam 11 Juil 2020 - 13:19

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Jsf1



Si la porte de sortie ne semblait plus très loin, voire visible à l’œil nu. On pouvait voir les obstacles à passer, éviter, pour pouvoir la rejoindre. Le dernier, le plus difficile, était de pouvoir maîtriser ce Kai : cette technique qui permettait de se libérer des parasites psychiques qui brouillaient les sens de l’urumie. Elle s'attela à la tâche, sous les yeux de son précieux sensei et avec le dos de Seika tourné, occupée à se débarrasser de cette démangeaison. Elle préférait se concentrer sur la dite technique et chercha à prier le ramat pour qu’il l’aide à trouver ce chakra qui l’aiderait à se libérer. Sa connaissance des mudras était limitée, ce qui lui donnait plus de fil à retordre, et bien qu’elle essayait de se remémorer ce qu’elle avait appris, on pouvait lire sur son visage toute la difficulté qu’elle éprouvait. Sachant que l’azurite aurait besoin de l’aide du balafré, la jeune femme ouvrit de nouveau les yeux, sortant de cet effort interne et lui demanda des conseils.

Imekanu comprit très bien qu’elle n’avait pas la bonne méthode. Pour cause, les urumies avaient toujours prié les kamuys, les esprits, s’étaient toujours tournés vers les déités pour pouvoir réussir ce qu’ils entreprenaient. Dans le monde des sisams, il fallait se tourner vers soi-même, là était la grande différence entre leurs deux peuples. L’archère devait faire preuve d’un égoïsme qu’elle ne connaissait pas, elle devait faire appel à ce ramat qui circulait en elle, il fallait qu’elle se concentre sur son propre esprit et qu’elle fasse appel à son pouvoir à elle.

Un air sérieux sur le visage, la traqueuse comprenait très bien les mots du Kaguya, aussi durs soient-ils pour une âme n’avait jamais procédé ainsi. Mais elle comprenait et savait qu’elle pouvait le faire. Imekanu mémorisa le signe incantatoire réalisé par ses soins, elle le reproduit plusieurs fois pour assimiler le geste et ne pas avoir à s’en occuper lors de l’appel du chakra. Le mudra du tigre, elle hocha de la tête avant de regarder au même endroit que l’enfant de Saroruncasi. Hors de question de laisser sa tante penser qu’elle n’y arriverait pas, elle comptait bien le lui prouver et lui enlever ce sourire moqueur de son beau visage.

Ses paupières se fermaient, enlevant l’océan intense de ses prunelles du champ de vision de ses professeurs. La genin écouta les consignes de Shitekka et forma une bulle autour d’elle. Il pourrait y avoir un tremblement de terre qu’elle l'ignorait, sa concentration se formait petit à petit tandis qu’elle cherchait en elle ce chakra. Elle l’avait déjà utilisé dans des situations très simples, où il n’y avait pas besoin de travailler aussi intensément. La native du Mata Kotan sentait son ramat en elle, mais ne le maîtrisait pas comme un simple shinobi et c’était là un double apprentissage qui se clôturerait si elle parvenait à se sortir de ce genjutsu.

La jeune femme concentra tout son esprit sur cette essence qui parcourait son réseau chakratique, sa tête, ses épaules, ses bras, son ventre, ses jambes, jusqu’à ses pieds. Tout devait se synchroniser avec perfection pour pouvoir le relâcher à un moment donné précis et bref. Petit à petit, la kunoichi qui s’était tant battue pour gagner sa place au sein de Kiri et pour pouvoir progresser, laisser le ramat qui lui appartenait parcourir chaque parcelle de son corps. Il fallait que tout s’éveille en même temps c’était lent et timide, mais petit à petit, la lueur bleue en elle montrait le bout de son nez. Elle pensa à son kotan, à ses amis, à ceux qui l’avaient accepté au sein de la brume, à cette albinos qui ne croyait pas en elle et à Shitekka, son rayon de soleil.

Lorsqu’elle sentait son corps parcouru du ramat, la genin joignit ses mains et se remémora les paroles du manipulateur des os. Libérer, expulser rapidement tout ce qu’elle venait de rassembler, grâce au mudra du tigre. Ses doigts réalisèrent alors les mudras demandés tandis qu’elle utilisât toute sa volonté pour relâcher le chakra emmagasiné. Un vide fit place dans le corps et l’esprit de la kunoichi. Elle ouvrit ses yeux alors et les posa sur Shitekka, avait-elle réussi ?





_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Dim 12 Juil 2020 - 22:22
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Xhvf

Imekanu s'abandonna à une sorte de méditation après que son sensei l'eut conseillé. L'enfante de Saroruncasi dut trouver la force de conviction pour se couper du monde, du grand ensemble dans lequel elle faisait partie. Sous la tutelle du Kaguya, elle s'abandonna à son environnement. Elle qui formait un tout avec les éléments, la nature et les esprits, devait apprendre à être un. En fermant les yeux, elle plongea dans un nouveau monde, celui qui était propre à son esprit. Un microcosme invisible, et pourtant si proche d'elle.

Dans cet univers si particulier, Imekanu prit le temps de se préparer à maîtriser son chakra afin de l'expulser. Le balafré l'observa attentivement, guettant la moindre réaction. S'il se souciait d'elle, protectionnisme de maître à élève oblige, il n'en restait pas moins confiant de la réussite à venir de la kunoichi. Ce pari fit finalement mouche, lorsque quelques minutes plus tard, la magie opéra. Guidée par ses sensations internes, la demoiselle dompta son énergie pour la chasser hors de son enveloppe charnelle. Dans l'opération, le maléfice fut expulsé dans la foulée. En ouvrant les yeux, la Kirijin était en mesure d'observer que la position de Seika avait changé : en réalité, il n'en était rien puisqu'elle n'avait jamais bougé jusqu'à présent.

L'illusion levée, l'exercice semblait accompli pour Imekanu. Elle avait su comprendre les bases du Ninjutsu permettant l'emploi de la Rupture. Certains se moqueraient de l'exploit, tant il paraissait banal pour le commun des shinobis. Mais en sa qualité d'Urumi, Shitekka savait à quel point s'approprier la maîtrise du chakra relevait d'un véritable miracle. En cherchant l'approbation de sa tante, le Kaguya de sang-mêlé put confirmer la réussite de sa disciple. Il dissimula un sourire de satisfaction, alors qu'il se rapprocha de son élève pour la féliciter.

« Bien joué ! Je crois que tu as saisi le "truc". Rappelle-toi bien de cette sensation, elle t'aidera par la suite pour reproduire ce jutsu. »
Un bref coup d’œil vers la sœur de sa mère permit à Shitekka d'entrevoir la suite des évènements.
« Je te propose de t'entrainer à nouveau, pour que tu sois à l'aise avec cette technique. Le but, c'est que tu puisses l'utiliser au plus vite en situation réelle. Ici bien sûr, tu peux prendre tout le temps que tu veux ici pour parvenir à utiliser le Kai. »
En regardant plus longuement sa tante, Shitekka se doutait bien que quelque chose clochait. Il doutait qu'une farouche guerrière comme Seika se laisse aux prises d'un simple jutsu aussi longtemps. Alors, lorsqu'elle lança aux deux Urumis un regard plein de malice, il comprit. Il se tourna aussitôt vers Imekanu, sans lui laisser le temps de comprendre la situation.
« Mais je te conseille de ne pas trop perdre de temps, surtout avec Seika… »
Après cet avertissement, la Kaguya s'approcha de la kunoichi, et composa une série de mudras. Elle se contenta de plonger ses yeux dans celui de la jeune chasseresse avant de conclure par un simple : bon courage. L'instant d'après, l'enfer débuta pour Imekanu. Il ne s'agissait plus d'une simple illusion d'optique, altérant la perception de la position de Seika. Cette dernière avait décidé de passer aux choses sérieuses. Ses ennemis ne seraient pas aussi tendres sur le champ de bataille.

La kunoichi pouvait dorénavant observer, progressivement, les effets de l'illusion perfide lancée à son insu. Son bras gauche commença à se liquéfier. La chair, fluide amorphe, se répandait au sol, ne laissant que l'essentiel, ce qui faisait la force des Kaguya, et ici la faiblesse de la kunoichi : ses os. Avec son squelette mis à nu, une douleur conséquente s'accompagnait dans le procédé. Imposant à la Kirijin de réagir vite, si elle désirait s'abstenir de voir le reste de son corps fondre dans la souffrance.

_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Imekanu
Imekanu

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Empty
Jeu 3 Sep 2020 - 10:53

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Jsf1



La décharge chakratique quitta le corps de l’Urumie qui fut alors sortie du maléfice entreprit par la tante de Shitekka. Clignant des yeux plusieurs fois, elle constata que Seika n’avait pas bougé de sa place initiale et se sentait très bizarre. Regardant de gauche à droite, comme méfiante, elle n’arrivait pas à se dire qu’elle était vraiment sortie de l’illusion. Était-ce l’effet escompté de ce type de technique ? Déstabiliser l’autre au point d’avoir le dessus sur la cible ? La traqueuse assimila alors qu’elle avait réussi sous les paroles du Kaguya et son visage s'éclaircit de joie et de fierté. Pour Imekanu, c’était là une prouesse qu’elle ne pensait pas possible et pourtant, elle l’avait fait. Mais les deux Urumis savaient très bien que cela était presque un miracle pour quelqu’un qui n’avait jamais maîtrisé une seule once de chakra et qui ne connaissait rien au monde shinobi.

Les conseils du manipulateur des os furent bien entendus par la brune qui n’oubliera jamais cette sensation. Elle hocha de la tête lorsqu’il lui proposa de s’entraîner encore et d’y mettre plus de réflexe et donc d’agir plus rapidement. Étrangement, l’archère comprenait alors qu’à tout moment, elle allait se trouver de nouveau piégée et vu le côté sadique et malicieux de sa tante, elle semblait ne pas se tromper. Lorsque celle-ci commença à s’approcher en effectuant des mudras, elle n’eut le temps d’esquiver son regard qu’il était trop tard pour elle et qu’à nouveau, elle se retrouva emprisonnée.

Peu de temps après, un cri de douleur s’échappa des lèvres de la kunoichi qui posa son regard horrifié sur son bras qui semblait se décomposer. Un pas de recul fut effectué par la genin qui en perdit son équilibre. Petit à petit, la chair s’était dissipée, les veines, les nerfs et le muscle faisaient place à l’os blanc de l’azurite. Une main posée sur le sol et la sueur s’échappant de son front, Imekanu serrait des dents pour ne pas craquer face à cette souffrance incommensurable. Fermant les yeux pour accuser le coup, son esprit s’en alla alors quelques secondes qui parurent des heures. Ses souvenirs remontèrent très rapidement à son esprit et brusquement, la jeune femme ouvrit de nouveau les yeux. Ses traits trahissaient de la souffrance et de la peur ressentie précédemment, mais une lueur dans son regard avait changé.

Elle se redressa alors en prenant appui sur ses jambes et ses mains, dont celle squelettique. Cela pourrait paraître alors surprenant pour les deux membres du clan Kaguya qui ne comprendraient peut-être pas comment elle pouvait se relever. Son corps tremblait entièrement et luttait pour ne pas céder au mal encaissé, elle savait que ce n’était pas réel et pourtant, la sensation l’était et c’était ça le plus horrible. Ses bras se firent force pour se rejoindre tandis qu’elle réitérait la concentration de son chakra dans tout son corps pour pouvoir l’évacuer brutalement le moment venu. Ce n’était peut-être pas aussi rapide qu’elle le voulait, car elle voyait son épaule commencer à se déchirer et lui engendrer une nouvelle douleur qui la fit se pencher en avant. Pourtant, elle tenait bon et tentait d’agir le plus vite possible, comme conseillé par le balafré.


« Je...suis… Imekanu… Urumie et guerrière de Saroruncasi… Ce n’est pas votre tour de magie qui va m’arrêter… J’ai survécu à l’attaque d’un ours qui m’a laissé pour morte et qui m’a arraché une partie du dos, à des pièges qui auraient pu me faire perdre mon pied, à des flèches perdues, à des brûlures atroces, à un tatouage labial des plus douloureux. La souffrance… je connais. »

Une fois le Kai réalisé et scellé, la jeune femme laissa alors expulser son chakra de tous ses pores de peau. Brutal et vif, elle ne savait pas si elle avait réussi, mais la sensation fut de nouveau différente. La fatigue était telle qu’elle se laissa tomber à genoux, beaucoup de chakra utilisé et beaucoup d’entraînement qui avait rendu tout cela très éprouvant. Pourtant, la native du Mata kotan avait réussi à se relever et à utiliser ses tortueux souvenirs à son avantage. Qu’allait penser Seika maintenant ? Continuerait-elle à se moquer ou à reconnaître qu’Imekanu n’était pas la petite faible qu’elle pensait ?

_________________
Renforcer la Brume ✢ Équipe 8 Imeka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914

Renforcer la Brume ✢ Équipe 8

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: