Soutenez le forum !
1234
Partagez

The Shaolin Temple ✢ Libre

Taketora
Taketora

The Shaolin Temple ✢ Libre Empty
Sam 28 Déc 2019 - 0:37
Au fin fond des montagnes orientales de Tsuchi no kuni, se trouvait un vieux monastère. Refuge des esprits érudits, le lieu constituait aussi une place forte pour l'enseignement des arts martiaux ancestraux. La quiétude du mantra résonnant dans la montagne se confondait avec douceur parmi les kiais des moines-guerriers répétant sans cesse leurs mouvements. C'était la forteresse du cœur, le bastion de l'esprit.

Et dans cette même philosophie, Taketora avait trouvé en cette belle soirée son refuge : une taverne parmi les ruelles d'Iwa. Le Tigre Ivre d'Iwa était tapi au fond de son antre, lové entre les écrans de fumée de quelques habitués des lieux. Tout comme dans le passé, lui aussi entretenait son corps, et répétait sans cesse ce même geste passé au stade d'art : le lever de coude. Sur la table circulaire où il se trouvait, les cadavres de saké s'accumulaient inlassablement. Il y avait dans cette assemblée de terre cuite une harmonie presque religieuse, à la croisée entre statuettes de bouddhas érigées en offrande sur un autel, et tombes d'un cimetière sacré.

Jamais il n'avait pensé auparavant que les missions de shinobi pouvaient autant payer. Pour avoir sauvé un chat d'un arbre appartenant à une vieille héritière d'Iwa, il avait dorénavant de quoi tenir toute une soirée sans s'inquiéter pour le lendemain. Pour peu qu'une nouvelle héritière perdait à son tour son chat.

Plutôt que de se soucier de son image d'ex-taulard soulard et de réfléchir à la reprise d'un entrainement drastique, Taketora apprécia en cette soirée les plaisirs de l'ivresse. Il se félicita d'être parvenu à ce résultat en si peu de bouteilles. Il fallait dire qu'il n'avait pas gagné cette réputation de Foie d'Acier par hasard. Alors, pour entretenir cette solide réputation, le Tigre décida de nourrir une énième fois ses démons intérieurs. Il essaya d'interpeller une serveuse, en vain. La soirée battait son plein. Sa vision commençait à lui faire défaut, alors, avec un effort colossal, il se leva et se dirigea vers le comptoir. Là, sur le chemin vers le paradis, il bouscula une personne. Un client peut-être. Ou dans son état, une chaise aurait été tout autant une bonne réponse.

Quoiqu'il en soit, Taketora était parvenu à sa destination. L'occasion pour lui de s'exclamer avec sa plus belle voix avinée pour clamer son désir le plus pressant :

« Hé tavee'nieer, remet moi s'en z'teuplait ! J'commence à 'voir la bouch'sèche… »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7825-taketora-le-tigre-ivre-d-iwa-termine#65607 https://www.ascentofshinobi.com/t7874-taketora-le-tigre-ivre-d-iwa#65844
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The Shaolin Temple ✢ Libre Empty
Dim 29 Déc 2019 - 0:09
Le Hyûga, une fois n’est pas coutume, avait souhaité fêter en grande pompe sa promotion. Entendez par "en grande pompe" rien d’extraordinaire si ce n’est passer un moment à la taverne en compagnie de ses amis. Ses amis tiens… Essentiellement des parents. Des Hyûgas, membres de la branche secondaire. Des amis avec qui il s’accompagnait depuis des années, depuis l’enfance à vrai dire : Ina et Chikara ;tous deux ses cousins. C’était avec eux qu’il faisait tout, les missions claniques, les entraînements etc. C’était avec eux également qu’il passait du bon temps à sa demande ou à la leur. Ils avaient beau appartenir au même clan mais à des mondes différents, leurs différences sociales ne les bloquaient jamais quant à leur amitié.

C’est donc accompagné de ses fidèles amis, que Tsuyoshi choisit un bar ou une taverne dans le secteur des commerces du village. Chikara lui avait parlé d’un bon coin où le saké avait un goût particulier et où ce breuvage était à portée de bourse. Tsuyoshi n’était pas du genre à compter ses sous, mais s’il pouvait se faire plaisir et faire plaisir à ses amis à moindre coût, pourquoi se priver ?

_ Vous montrez pas dégueulasse les gars, comme la dernière fois… Dit d’une voix fluette sa cousine Ina.
_ Rhoooo. Si à un moment notre compagnie te déplaît, tu pourras te tirer sans problèmes. Je crois qu’à ce moment-là ce sera à peine qu’on le remarquera. Rétorqua le dénommé Chikara.

Aussitôt Ina fit la moue. Tsuyoshi observa la scène un sourire au coin, le regard amusé. Il savait parfaitement à quoi faisait allusion la kunoichi. La dernière fois que le trio était sorti ensemble comme aujourd’hui, dans un lieu similaire, les hommes avaient fini par attirer des filles. Cela avait le don de la mettre en rogne. Tous ceux qui connaissaient le trio savaient qu’Ina était amoureuse de Chikara, mais que ce crétin n’arrivait toujours pas à le voir après tant d’années à se côtoyer.

Le trio passa le pas de la porte de la taverne. Suivant Chikara, le Hyûga prit la direction du comptoir ; Ina fermait la marche. C’est alors qu’un gros malabar à priori totalement pété, vint heurter Tsuyoshi. Sans même prendre le temps de s’arrêter et donc sans s’excuser, il prit la direction du comptoir et demanda dans une langue connue des seuls soûlards qu’on le serve à nouveau. Ce fut Ina qui interpella le quidam. Probablement parce que les femmes dans ces circonstances sont plus agressives ou parce que tout simplement elle n’était pas du genre à se laisser marcher dessus. Main sur l’épaule du bonhomme, Ina lui lâcha :

_ Oh toi ! Etre saoul ne devrait pas te rendre aveugle ! Tu as failli renverser mon ami ! Dit-elle de sa voix fluette.

Amusé, Chikara lui observa la scène puis, sans s’en occuper, commanda à boire :

_ Deux sakés et un umeshu… Dit-il en déposant immédiatement les ryos équivalent. Un habitué. Inutile de lui dire combien coûtait chaque verre, chaque bouteille. En l’occurrence, il venait de commander des bouteilles. Faisant signe de la tête, il poursuivit : Comme d’habitude à ma table…

Puis il se tourna et se dirigea vers la table en question qui s’avérait être par un pur hasard, celle de l’ivrogne qui avait percuté Tsuyoshi. Après tout elle était vide. Aucun occupant, même si la tonne de verre indiquait qu’un groupe de personne venait de passer un moment plaisant en ce lieu.

Tsuyoshi pour sa part, posa à son tour la main sur Ina puis lui demandant de sa calmer, alla rejoindre Chikara sans ajouter un mot. La jeune femme le suivi en lançant des regards noir à l’ivrogne.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


The Shaolin Temple ✢ Libre 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Taketora
Taketora

The Shaolin Temple ✢ Libre Empty
Lun 30 Déc 2019 - 13:05
Après avoir fait un tour auprès du tavernier, Taketora se retrouva la bourse plus légère, et bientôt la panse plus lourde. Sans se soucier aucunement de ses économies, le Tigre dépensait sans compter. Une mauvaise habitude qu'il avait entretenu depuis sa période de vagabondage. Exclu du monastère, il avait appris à vivre au jour le jour. Mais sa vie de bohème, faite de mendicité et de petits boulots, n'avait plus rien à voir avec celle qu'il conduisait sous le joug d'Iwa. Taketora avait certainement besoin d'un temps d'adaptation pour réaliser qu'un ninja vivant dans la misère et la soulographie était condamné à sa propre perte.

Le Tigre s'y précipitait davantage ce soir, en bousculant un représentant du clan Hyūga par inadvertance. L'accrochage fut presque imperceptible pour le grand gaillard, qui ne réalisait certainement pas le danger dans lequel il se fourrait en se mettant à dos un membre d'un des clans majeurs du village. Au lieu de s'en soucier, il préféra s'adonner à son plaisir coupable, et repartir à sa table avec deux grandes bouteilles de saké.

Quelle ne fut pas sa surprise en tombant nez à nez avec trois Hyūga, dont celle qu'il avait percuté ? Aucune, vu qu'il n'avait aucun souvenir de ce moment. Taketora s'installa par conséquent nonchalamment sur sa table, à présent occupée par trois silhouettes inconnues. Le Tigre déposa avec fracas ses deux amies sur la table, et s'enjoua des présences autour de lui.

« Salut la compagniiiiie ! On vient boire un coup avec l'éclatant Tigre Ivre d'Iwa ? HAHAHA ! »
Plus éclaté qu'éclatant, Taketora n'avait jamais aussi bien porté son surnom. Avec son dos orné des deux kanjis synonymes composant son nom, ses vêtements teintés d'or et d'ébène, il avait tout des traits d'un félin massif. Mais c'était surtout sa voix approximative, son visage brûlé et ses petits yeux qui trahissaient son surnom. Cela ne l'empêcha pas de constater l'étrange pupille pâle que possédaient deux des trois arrivants. Après le discours tenu par le nouveau dirigeant d'Iwa, les quelques neurones encore fonctionnels de Taketora firent le rapprochement.

Tandis qu'il finissait de se rendre compte que des représentants du Jūken le joignaient à sa table, il déboucha l'une des deux bouteilles et ne gêna pas à descendre une gorgée à même le goulot. Après un râle de satisfaction et un passage de la main pour s'essuyer la bouche rincée, il porta son dévolu sur la demoiselle. Taketora la désigna de la main, complétement affalé sur la moitié de la table.

« Eeeeh, toi. Toi. Et ton pote. Z'êtes des Hyūga, hein ? J'ai raison hein HAHA ! Alors, ç'fait quoi, d'avoir une gosse représenter vot clan à la tête d'village, hein ? »
D'ordinaire, surtout dans son état actuel, il n'aurait pas été rare de voir Taketora se plaindre de cette nomination. En bon trentenaire, et surtout en tant que fier Tigre, il ne supportait pas cette jeunesse flamboyer à sa place à Iwa. Mais le saké de ce soir l'avait adouci, et il questionna ainsi les arrivants sur le ton de la moquerie plutôt que de la complainte.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7825-taketora-le-tigre-ivre-d-iwa-termine#65607 https://www.ascentofshinobi.com/t7874-taketora-le-tigre-ivre-d-iwa#65844
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The Shaolin Temple ✢ Libre Empty
Mer 1 Jan 2020 - 10:31
Le Hyûga – notre personnage principal, fut assez étonné de remarquer que le quidam déambulait en direction de l’endroit où s’était attablé le trio Hyûga. Ina rouspétait encore et n’avait pas remarqué ce qui lui risquait de lui tomber sous le nez. Elle râlait en parlant à haute voix, en se plaignant que les tavernes, surtout celles fréquentées par des soldats, étaient toujours des lieux où règne une certaine indiscipline. Elle n’en revenait pas que son maître se soit laissé bousculer ainsi, sans mot dire et sans demander une réparation. Si seulement elle savait. Tsuyoshi, bien souvent, dans le cadre de ses fonctions envers Iwa, allait jusqu’à oublier qu’il était un noble. Dans sa tête d’ailleurs, les choses étaient assez claires. Noble au sein de son clan et dès qu’il entrait dans le quartier Hyûga, Chuunin ou plutôt désormais Jonin d’Iwa lorsqu’il en sortait. Dès lors pourquoi se froisser pour un rien lorsqu’il se trouvait en dehors des lieux où l’on le considérait rarement pour ce qu’il était de par sa naissance ? Curieusement, ce n’était que lorsqu’il se promenait avec « ses » Hyûga Ina et Chikara entre autres, qu’il voyait dans leur regard qu’il avait un « rang » à tenir.

BOUM ! L’ivrogne s’était installé à leur table coupant court aux élucubrations de la jeune femme. Elle s’était arrêtée de parler sur le champ. La bouche ouverte en forme de O, la main droite dessus, on aurait dit un meme du grand sage du Canyon sur le Discord d’Iwa. Scandalisée au plus haut point, la kunoichi s’apprêtait à déraper lorsque Chikara stoppa son mouvement. Elle avait alors levé la main, prête à envoyer un bon gnon dans la figure de ce dépravé histoire de lui remettre les idées en place.

_ Tsuyoshi Sama, un mot et je le sors d’ici ! Il n’était pas bond de croiser le regard de la kunoichi. C’était quelqu’un de bien, une femme intéressante, loin des clichés de l’hystérique, sauf justement lorsqu’elle se mettait en rogne comme maintenant. Dans ce cas-là, elle savait rarement s’arrêter par elle-même.

_ Ina, tu n’as peut-être pas remarqué tous ces verres sur cette table ? Peut-être a-t-il réussi l’exploit, visiblement seul, à en boire tout le contenu… Chikara avait prononcé ces paroles alors qu’il tenait encore la kunoichi. Cette dernière jeta un dernier coup d’œil vers Tsuyoshi, puis se rassit. Elle avait fini par faire le lien. Il était effectivement quasi évident que le trio s’était attablé à la table de l’ivrogne. Leur soirée débutait bien.

_ Tigre d’Iwa, tu parles ! Il ressemble plus à un chaton orphelin qu’autre chose… Dit Ina et tournant la tête histoire de ne pas avoir en visuel l’ivrogne. On change de table Tsuyoshi Sama ?

_ Pour aller où Ina ? On aura jamais une table pour nous trois à pareille heure… Il ne doit pas être de si mauvaise compagnie… Dit le Hyûga en réponse à sa coéquipière et amie.

Comme si les actes de l’ivrogne servaient à leur tour de réponse aux semi interrogations de Tsuyoshi, le sois disant Tigre d’Iwa déboucha une des deux bouteilles qu’il avait ramené et en but une gorgée au goulot. Le regard de Tsuyoshi croisa alors celui de Chikara. Tous deux étaient amusés par la scène. Pour ne rien gâcher, l’ivrogne s’était mis à parler à la kunoichi en l’indexant. Il aborda alors la question de la représentation clanique au sein du Conseil iwajin en parlant de la jeune Toph…

Ce fut alors Tsuyoshi qui y répondit du tic au tac :

_ La gosse comme tu dis, si tu as suivi son discours il y a quelques heures, dirige désormais le village tout entier… Alors si déshonneur il y a, c’est le village tout entier qui en fait les frais.

La serveuse était arrivée. Elle posa les deux bouteilles de saké et la bouteille d’Umeshu sur la table ainsi que des verres. Tsuyoshi en profita pour commander à manger… pour quatre. Du gigot de boeuf.

_ J’ai commandé pour toi aussi le Tigre… Manger un peu ne te fera pas de mal. Dit Tsuyoshi d’un ton aimable le regard amusé cela dit. Non il ne se moquait pas, lui aussi avait déjà été dans pareille situation et rien n’excluait qu’il le soit à la fin de la soirée.

_ Tu festoies en l’honneur de Toph Sama ? Demanda alors Chikara à l’ivrogne d’un air amusé. Il connaissait presque la réponse, mais poser des questions à un ivrogne avait cela d’amusant que l’ivrogne répondait souvent et par la plus simple et la plus directe des réponse : la vérité. En étant ivre, c’était tout le verrou social et psychologique qui saute laissant libre court à l’être dans sa vérité la plus stricte.

Chikara était assis à côté de l’ivrogne, en face d’Ina qui elle-même était à côté de Tsuyoshi. Ce dernier faisait face donc à l’ivrogne.

_ Tsuyoshi, Ina et Chikara… Autant savoir avec qui nous allons passer ces bons moments à venir n’est-ce pas l’ami ? Et toi qui es tu ? Avait demandé simplement le Hyûga. La serveuse s’en était allée. Bientôt elle reviendrait avec des mets succulents. En attendant Tsuyoshi déboucha sa bouteille et se servit dans le verre devant lui. Il aurait bien aimé faire comme le Tigre mais Ina aurait vu d’un très mauvais œil ce comportement.


Spoiler:
 


Comment sont disposés les gens à la table:
 

_________________
Spoiler:
 


The Shaolin Temple ✢ Libre 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Taketora
Taketora

The Shaolin Temple ✢ Libre Empty
Mer 1 Jan 2020 - 22:15
Difficile de savoir à qui profitait l'assourdissement du Tigre enivré dans ce brouhaha. L'homme riait grassement, seul autour des Hyūga, et ne réalisait pas que l'on se moquait de lui. Dans son état, impossible de prédire sa réaction s'il eut vent des remarques formulées à son égard. Mais face à trois membres d'un des clans majeurs du village, il était évident que la réponse se serait forcément soldé par l'ascendant physique et moral du trio. Les représentants de l'art du poing souple étaient clairement supérieurs en nombre et en puissance par rapport au Tigre Ivre. Qui plus est, ce clan, avec ses nombreuses figures historiques, dont la plus jeune en date était l'actuelle dirigeante de la cité commerçante, Hyūga Toph, disposait d'une aura d'invincibilité tant martiale que judiciaire dont un péon de son acabit ne saurait venir à bout.

Ce soir-là, Taketora resta cependant relativement calme. Si on excluait ses piques à l'égard de l'Intendante, il se portait plutôt bien malgré le cimetière de bouteilles qui s'étalait sur sa table. À défaut de sculpter son corps et de travailler son Suiken, le moine-guerrier s’attelait à faire travailler son foie à plein régime. Ainsi, quand bien même un citoyen lambda aurait sans doute côtoyé le plancher dans ses propres fluides gastriques, Taketora se payait lui le luxe de répondre à l'homme au regard normal.

« Ouaiiiis, j'tais là. Y avait du monde, m'souviens. »
La magie de l'ivresse avait tendance à faire répondre à côté de la plaque chez Taketora. Ce qui ne l'empêcha pas cependant de réagir vivement à l'invitation de son interlocuteur. Le shinobi en question l'invitait à se restaurer en leur compagnie. Une offre que le Tigre ne saurait refuser.
« Toué ! s'exclamait-il joyeusement, son poing tapant sur la table. Toué, t'es un bon gars ! Un homme rassasié c't'un homme heureux ! »
Encore plus heureux lorsqu'il mangeait pour moins cher que gratuit. Mais le sourire carnassier du Tigre s'effaça vite, au profit d'un éclat de rire nerveux. La seule femme du lot lui demandait si la raison de sa beuverie correspondait à l'intronisation de la remplaçante du Tsuchikage.
« Festoyer ? Pour elle ? HAHA ! J'la c'nais 'peine, c'te gamine. Pourquoi j'm'emb'trai à boire pour que'qu'un qu'ch'ai'pas c'qu'e'vaut ? Hein ? »
Son incarcération ne justifiait pas tout. Être isolé du monde civil ne l'empêchait pas de ne pas être isolé des informations. Mais les faits étaient là : Taketora n'avait aucune estime particulière de cette Toph. Il attendait de voir dans le présent ce dont elle était capable, plutôt que de se baser sur un passé trop flou à ses yeux fatigués. L'instant d'après, le dénommé Tsuyoshi se présenta, lui et ses acolytes. Un geste admirable, mais peu pratique : le moine aura très certainement oublié leurs noms dès le lendemain. Si ce n'était pas d-s maintenant.
« 'chanté, Tso'oshiii… Moi, c'est Ta-ke-to-ra ! L'éclataaant Ti'vre d'wa ! Qu'est-ce qui vous z'mène ici ? »
Il radotait un peu, mais à ce stade, cela était plus que normal. Il était plus inquiétant de voir à la place la facilité déconcertante avec laquelle Taketora trouva la force de se servir dans une coupelle pour descendre une énième gorgée en dépit de son état. Le spectacle risquait fort de continuer jusqu'à ce que la serveuse mette un terme à sa série de levage de coudes pour combler véritablement son estomac…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7825-taketora-le-tigre-ivre-d-iwa-termine#65607 https://www.ascentofshinobi.com/t7874-taketora-le-tigre-ivre-d-iwa#65844
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

The Shaolin Temple ✢ Libre Empty
Jeu 9 Jan 2020 - 1:13
L’ivrogne avait l’air heureux que Tsuyoshi lui propose à manger. En même temps, dans son état actuel, il ne pouvait que s’estimer heureux. Il devenait de plus en plus saoul, se rapprochant dangereusement du coma éthylique. A bien y regarder, l’éclatant Tigre d’Iwa, comme il aimait se surnommer, faisait peine à voir en un sens. Il tenait à peine debout et avait actuellement des difficultés à s’exprimer correctement. Encore heureux qu’il avait vite fait de s’asseoir et de s’éviter par la même occasion, une chute qui aurait pu, dans son état, lui être fatale. Taketora était le nom de l'ivrogne. Le Hyûga essaya de le retenir. Après tout, cet homme était un Genin du village. Tôt ou tard, il en entendrait à nouveau parler c’était sûr, surtout au regard de sa capacité spéciale : buveur invétéré.

_ Taketora donc ? Tout le plaisir est pour moi. Répondit calmement le Hyûga faisant fi du fait que son nom avait été terriblement écorché par son interlocuteur. De son côté, Ina semblait plus boudeuse que jamais. A présent, elle s’était mise à parler avec Chikara comme pour ignorer le bruyant compagnon de table. Par moments, elle lançait un ou deux mots en direction de Tsuyoshi mais sans regarder ou même faire mine d’écouter les propos de l’ivrogne, lorsque ce dernier s’exprimait. Tout le contraire donc des deux hommes : Chikara et Tsuyoshi.

_ Tu ne sais pas ce que vaut Hyûga Toph ? Eh ben… Je te dirai que moi non plus. Du moins personnellement... En termes de combat... Cela dit, elle m’a déjà enseigné une technique fort redoutable. Ce qui me laisse penser qu’elle est terriblement forte. D’ailleurs le fait qu’elle soit actuellement Kage ou plutôt Intendante en dit long sur ses capacités je crois.

Le Hyûga venait de répondre à l’interrogation de l’éclatant Tigre d’Iwa. Ce dernier semblait on ne peut plus sceptique vis-à-vis de la puissance de Hyûga Toph. Pourtant la chose était simple. Cette dernière a acquis le titre d’Amazone en tuant la dénommée Mamushi, celle-là même qui avait mis le village à feu et à sang, par le biais d’une technique interdite, jusqu’à ce que le Tsuchikage alors en fonction, décède. Tsuyoshi avait également entendu dire que Toph avait déjà battu plusieurs fois en combat amical Konran Tenzin. Il n’en fallait pas plus, aux yeux du Hyûga, pour le convaincre de la puissance réelle de Toph. Ce… Taketora n’était pas prêt.

_ Je viens fêter ma promotion. J’ai été nommé Jonin du village. Tu as dû l’entendre, à moins que tu aies été déjà saoul au moment de la convocation Hein ? Le dernier mot était prononcé sur le ton de la rigolade. Tsuyoshi se moquait un peu.

Il se servit encore du saké après avoir bu d’un trait le restant du verre précédent. Lui aussi savait boire, seulement, il était presque sûr que l’éclatant Tigre d’Iwa lui était supérieur pour cette discipline du lever du coude.

_ Et toi ? En quel honneur bois-tu ? Ou t'es juste un habitué des lieux ? Une question qui faisait écho à celle que Chikara avait posé à Taketora précédemment. Il est vrai que la première question était pleine d’ironie, mais elle appelait le Tigre d’Iwa à une réponse plus fournie que celle qu’il avait donnée. Au lieu de cela, Taketora avait fait plein feux sur sa méconnaissance de l’Intendante. A présent que la question lui était posée de façon plus claire pour son état alcoolisé, peut-être qu’une réponse plus intéressante serait obtenue ? Dans le cas contraire, probablement que Tsuyoshi, comme Chikara, laisserait tomber sur ce point.

La serveuse n’était pas encore arrivée. Normal quelque part. Après tout, à moins que ce soit précuit, leur commande ne pouvait être prête dès maintenant. Il faudrait patienter et croiser les doigts que Taketora ne s’évanouisse pas tant il semblait au bord du gouffre.

_________________
Spoiler:
 


The Shaolin Temple ✢ Libre 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

The Shaolin Temple ✢ Libre

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: