Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» La voie du sabre し / Les sept vertus du bushido : Courage 勇
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 11:58 par Kogami Akira

» Les Ancêtres des Dunes
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 11:18 par Asaara Ôji

» Très courte absence (-1semaine) du 6 au 11
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 10:33 par Hagashin Eri

» 01. Demandes d'arbitrage
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 9:52 par Jiki Masami

» 3/01. Unité Ichi
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 4:24 par Shimajima Yugure

» 3/05. Nara et Bakuhatsu
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 3:39 par Nihito Meho

» Maeda Hori
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 3:24 par Maeda Hori

» L’Île aux cailloux bleus
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 1:41 par Uzumaki Sazuka

» Bagarre, patrouille et discussion [Eri Hagashin]
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 1:25 par Hagashin Eri

» 2/03. Unité sud
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] EmptyAujourd'hui à 0:37 par Raibura no Kyūsei

Partagez

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami]

Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Empty
Jeu 2 Jan 2020 - 1:11
Pêche aux trésors Récemment, quelques tempêtes ont eu lieu proche de la côte et des plages. En effet, les vents chauds combinés aux orages et à la pluie ont eu pour effet de décourager de nombreux pêcheurs. Pourtant, ce genre de situation représente le moment idéal pour avoir des prises de qualité. Ainsi, vous êtes mandaté à vous rendre en territoire de pêche afin d'aider un petit groupe de pêcheur débutant à récolter du poisson. Ayant perdu leur navigateur en chef suite à une maladie, ceux-ci ont besoin d'aide externe pour les aider et leur remonter un peu le moral. Avec un peu de chance, tout comme les poissons peuvent être généreux, votre employeur le sera aussi en fonction de vos performances surtout au regard des nombreux dangers qu'il y a. Après tout, toutes les créatures ne sont pas forcément sympathiques..

  • Établir le contact avec le groupe de pêcheur
  • Aller à la pêche
  • Mener le groupe à la réussite de la session de pêche
  • Optionnel : Leur apprendre à devenir autonome en zone maritime turbulente.
  • Revenir en vie





Ça faisait maintenant longtemps que vous étiez arrivés au pays du rempart, t’avais eu l’occasion de voir un peu de pays, une ville plus au nord mais pas trop loin, et de t’entrainer aussi, développer de nouvelles compétences…

Et tu avais maintenant une nouvelle mission à accomplir, qui découlait de la petite réunion du Fukkatsu : trouver une embarcation. Pour y parvenir, tu devais te rendre sur la côte, et la plus proche se trouvait être au nord de votre campement, à un jour ou deux de marche, peut être.

Lors de cette réunion tu avais retenu ce que qui avait été dit, et notamment la Metaru du groupe. C’était vrai que son aptitude à manier le métal pouvait être très utile, et vous auriez pas à voler une embarcation et donc vous mettre à dos les autorités du pays, ou pire encore : les paysans. Qui vous blâmerait d’avoir retapé une épave, ou même en avoir construit une ? C’est donc forte de ce nouvel objectif que tu t’en étais allée retrouver la blonde plantureuse.

Bon c’était un peu au pied levé, sans une grosse concertation avant, mais l’heidan devait s’y attendre… Alors, le matin ni trop tôt ni trop tard t’étais allée à sa rencontre et la trouvas sans trop de mal.

« Itagami-san ? Bonjour, comment allez vous ? moi ça va ! »

Comment d’habitude, tu allais très vite pour dire bonjour. Bonir n’était pas trop ton fort… Tu observas les parages, ses enfants devaient sûrement encore dormir…

« Vous vous souvenez, nous avons parlé de notre… « moyen de locomotion » y a pas longtemps. On devrait aller voir si on trouve… un truc… sur les côtes au nord du pays. Et en même temps, sur le chemin qu’on va prendre, y a un village… »

Une occasion de se ravitailler et voir si vous pouviez pas être utiles, au passage… T’avais bien compris l’Uzumaki : vous deviez faire bonne figure, et pas que pour les apparences…


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Metaru Itagami
Metaru Itagami

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Empty
Ven 3 Jan 2020 - 18:54
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] RP_ocean


Le soleil pointait à peine le bout de son nez lorsque je parachevais mes préparations, Ume chan et moi avions décidé la veille de partir au plus tôt possible pour les quais des environs ; faire du repérage, trouver quelques embarcations à retaper, ou alors me permettre d’en apprendre plus sur ces conceptions pour pouvoir nous créer notre propre navire.
Pourquoi étais-je debout si tôt me direz-vous ? J’avais encore une bonne heure et demie avant échéance alors pourquoi ? D’aucuns diraient, le devoir d’une mère ? Je voulais m’assurer qu’à leur réveil, mes anges aient un petit déjeuné saint… oui je les gâtais, oui ç ne rendait que notre éventuelle séparation plus difficile encore pour moi, non pas pour les quelques temps qu’allait nous prendre cette mission, non… pour la période indéterminée que j’envisageais après celle-ci justement. Je me préparais à réintégrer un monde où les mots « pitié » et « humanité » ne voulaient rien dire… un monde ou sang et déchéance était monnaie courante, certes il s’agissait là aussi du quotidien de bien des shinobis, mais on avait au moins la certitude de faire ce que notre village nous ordonnait pour la bonne cause… dans mon cas…

- Je me remettrais à détruire des vies en me demandant si cela en vaut la peine… Me murmurai-je pensive en préparant ledit petit déjeuné.

Comme toujours préparer m’occupait, c’était le genre de chose qui me permettait de garder la tête sur les épaules, de ne pas laisser mon esprit vagabonder à trop d’élucubrations sur moult stupidités me traversant l’esprit… posant de temps à autre le regard sur elles, espérant ne pas me tromper dans mes choix, espérant seulement pouvoir poser dans mes actes les bonnes pierres pour leur permettre une existence meilleure… je poursuivis.

--------------------------------------------

Quelque temps plus tard, notre gladiatrice aux cheveux soleil arrivait ; fermant le livre dans lequel je m’étais lancée en l’attendant, je fus secouée d’un petit rire en entendant son empressement : Bonjour Ume chan, je vais bien t’n’inquiètes pas eh oui… je me rappelle bien de ce que nous avons à faire aujourd’hui… répondis-je avec un sourire que je voulais rassurant. Accordant un dernier regard sous ma tente, un dernier sourire pour mes petites, je quittai ma place et entama la marche vers notre destination :

- N’ayant jamais pris de bateau, je dois avouer être un peu perplexe quant à notre mission du jour, je compte vraiment sur ton expérience là… Ume Chan Sensei ! murmurai-je alors que nous quittions le camp ; oui, le stress… non, la peur de l’inconnu n’avait pas été une allier pour ma nuit d’aujourd’hui, l’on pouvait presque dire qu’elle avait été agitée ; mais c’était un détail.
Tendant à la navigatrice un petit paquet contenant sandwich et encas pour le petit dej que j’étais sure qu’elle avait sauté, je m’attaquai au mien. Le regard dirigé vers la cime des arbres, appréhendant encore le fait de traverser une étendue d’eau si imposante que selon les livres l’on pouvait perdre la terre de vue, je finis par me lancer… quelque chose me turlupinait.

- Dis-moi Ume Ch… Ume ! Ce sera plus facile pour la suite… toi aussi de ton côté tu peux laisser tomber les honorifiques. ajoutai-je souriante. Je n’ai que peu d’expérience concernant la mer et je pense surtout avoir lu trop d’histoire fantasy à propos de celle-ci… alors j’aimerai savoir, hormis les moments où elle est agitée au point de voir renverser une embarcation et bien entendu les pirates… à quel genre de danger dois-je m’attendre ? L’avis de mission faisait mention de nombreux dangers sur les flots, mais je me refusais à accepter… la majorité de ce que j’avais lu :
… rassure-moi… dis-moi que les poulpes géants et Gigalodons ne sont que de la fiction… Oui j'avais l'aire idiote, mais il valait mieux se renseigner avant d'avoir de mauvaises surprises.

_________________
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Empty
Mer 8 Jan 2020 - 1:44



« Oh ! Merci ! Et, t'inquiètes, si c'est comme à Mizu, doit y avoir des baques échouées tous les dix kilomètres. Ce sera pour plus tard le petit déjeuner. Sazuka me force à manger tous les matins... »

Tu attrapas l'encas "petit-déjeuner" et le glissas sous ta cape en accordant un léger sourire. Ce n'était pas comme si vous aviez beaucoup eu l'occasion de parler ces derniers. Et tu te souvenais cette époque à Kumo où tu la considérais comme une rivale potentielle, comme un obstacle entre toi et l'Uzumaki.

Et alors que vous vous mites en route, la Metaru te posa des questions relatives à la mer, forcément. On avait présenté tes compétences de navigatrice et certains savaient que tu avais aussi une certaine expérience... de la pêche. On t'avait souvent confondu avec une professionnelle de la pêche d'ailleurs avec Gyomo toujours attaché autour de ton torse...

« Des gigalo... quoi ? Nan jamais vu de bête portant ce nom ! Des poulpes géants par contre y en a. Mais ils sont inoffensifs... fin jamais entendu parler d'une attaque de poulpes géants... on en trouve que quand ils s'échouent sur les plages, et même ça c'est rare ! »

Tu pris un moment pour réfléchir aux dangers de la mer, pour toi y avait grand chose de dangereux dans l'océan à part ce qu'avait cité Itagami. La plus grosse menace restait encore les pirates, parce qu'ils étaient "intelligents" et souvent agressifs... Mais ta connaissance des eaux, et surtout de celles du pays de l'eau vous permettraient d'esquiver ce danger là, en plus ils devaient se faire de plus en plus rares les pirates...

« Hm... mais c'est vrai que c'est pas un endroit très hospitalier, la mer. Y a les vagues scélérates. Elles se forment toutes seules, et peuvent retourner un bateau voire même le couper en deux, sans prévenir. Impossible à anticiper. Mais ça arrive pas souvent non plus. Sinon, y a les requins... pas besoin de faire un dessin... ceci dit, en ce moment les eaux refroidissent donc, ils migrent vers des eaux plus chaudes. Quoi d'autre... Ah ! Oué... je l'oubliais... hmm... ça peut arriver, en mer, de croiser des "dragons d'eau". Ce sont en fait des serpents géants... mais... vraiment géants. »

Tu rigolas, détendue; ça t'en avais déjà croisé un ou deux pendant vos sorties en mer, mais jamais personne n'avait été attaqué. Seules quelques légendes et des contes pour faire peur les décrivaient comme des monstres sanguinaires. La réalité était loin du fantasme collectif. Y avait en vrai bien plus dangereux que les énormes monstres marins...

« Si jamais tu vois dans l'eau, en mer, comme des tous petits poissons au dos argenté, les touche pas; ils sont genre... ultra toxiques. En vrai, c'est pas des grosses bêtes dont il faut se méfier, mais des toutes petites... Plus les bêtes sont petites, plus leurs armes sont vicieuses. Un peu... hm... comme les Hijin. »

Avais-tu dit suspicieusement....

« En fait, en mer... si tu te méfies de tout ce qui est "mignon", ça ira ! Et si tu te méfies aussi de ce qui est moche... Genre les murènes, c'est moche et méchant. Y en a des toxiques, des qui électrocutent... Enfin, de façon générale si tu vas dans l'eau en pleine mer, devrait pas t'arriver grand chose... y que pour les requins qu'on peut être une proie, et encore... »

Toutes tes explications alors que vous marchiez vers le petit village "étape" vous avez amené déjà assez loin du campement, il n'était plus visible derrière vous. C'était déjà la troisième fois que tu te rendais là-bas, à force t'allais finir par y connaître tout le monde... En plus, vous n'étiez pas détestés là-bas, tant que vous payiez bien vos achat et que vous ne faisiez pas de grabuge...

« Sinon ok ! Appelles moi Umeka, c'est la soeur d'Anzu qui s'appelle Ume. »

Voilà, ça entamait bien votre aventure, avec de bonnes explications rassurantes, comme quoi la mer ça représentait pas tant de danger que ça!


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Metaru Itagami
Metaru Itagami

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Empty
Mar 14 Jan 2020 - 17:04
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] RP_ocean

À bien y réfléchir… la voie terrestre c’était pas mal aussi. Présentement si j’étais un personnage de bande dessinée, je pense que mon visage aurait changé de couleur plus d’une fois pour finir sur un bleu terreur, ou alors un bleu de profoooooonde inquiétude. *, MAIS POURQUOI LES GENS VONT SUR LA MER ? C’EST LA MORT CET ENDROIT !!!* Aurais-je voulu hurler, ceci dit mon visage resté crispé dans ce sourire plus ou moins mal alaise vis-à-vis de ces nombreux dangers parcourant les eaux. Lâchant quelque mots pour féliciter l’Uzumaki qui s’occupait visiblement bien de ma partenaire de mission, je me reconcentrai sur le chemin, tachant de faire un résumé rapide de ce dont l’originaire des brumes venait de parler.

Les Gigaglodons étaient des mythes, quelque part ça fais plaisir à entendre, mais les calamars géants existaient bel et bien, selon elle ils n’attaquent pas les bateaux aussi fréquemment que le veulent les contes, mais tout animal un tant soit peu territorial aura la fâcheuse manie d’attaquer à vue tout ce qu’il considérera comme un envahisseur ; auquel cas, voir notre embarcation se briser comme des roseaux secs sous la puissance de ses tentacules était une possibilité.
Rien que l’existence de ces colossales bestioles avait été suffisante pour m’y faire réfléchir à deux fois avant de ne serait-ce que continuer à avancer vers notre destination… mais après les quelques minutes qu’elle me laissait pour… digérer ? Ces… infos… celles qui suivirent n’arrangèrent en rien les choses. Requin mis à part... après tout parler de mer sans requin, reviendrait à parler de désert sans scorpion ; donc ! requins mis à part… elle m’avait confirmé l’existence d’un autre mythe dont je me serais très, mais alors très TRÈS bien passé…

- Des dragons d’eau… m’étais-je murmurée à moi-même toujours avec ce sourire crispé… Les calamars géants n’étaient pas suffisants… noooooon, il fallait encore une autre créature géante qui se battrait dans son élément pour grignoter les petites friandises que nous représentions à ses yeux. Et puis il y avait cette connerie là aussi… * des Vagues scélérates… Onto… nanda sono bukimi to kawai no namae … ? C’est quoi des scélérats qui sont morts en mer puis ont été réincarné en vagues et maintenant scélératisent les bateaux sur lesquels ils tombent pur les piller… OUI " SCELERATISE " J’AI CREE CE MOT, MAIS JE PANIQUE MOI OK ? *
Me frottant les yeux du pouce et de l’index, tentant tant bien que mal de faire avec, de prendre sur moi, de me dire que c’était le genre d’évènement particulièrement rare qui n’arriverait pas souvent que de tomber sur des monstres pareils, je tentai de me conforter avec des pensées positives. * il y a tout un pays qui vit de la mer uniquement tout ne pas pas y être foncièrement mauvais, les trucs mignons par exemple ça doit être…

En fait, en mer... si tu te méfies de tout ce qui est « mignon »…

Cette phrase… elle était tombée comme la guillotine du bourreau sur la nuque de ma détermination, écoutant… de manière presque distraite la suite de ses dires je finis par m’arrêter nette, le regard vide, tourné vers le sol… * dis moi… plancher des vaches kun, pourquoi je veux te quitter déjà ? ...*[/ relevant les yeux vers Ume-Chan, oui je savais bien qu’il s’agissait d’Umeka, mais j’aimais bien ce diminutif.

- Donc je récapitule… à son propre caractère, pouvant passer du calme au tumultueux voir au cauchemardesque en quelques minutes si j’en crois les livres, elle est peuplée d’animaux en tout genre dont des géants qui pourraient broyer nos embarcations en quelque coup de mâchoires ou de tentacules… nous pouvons être malencontreusement éjecté de nos bateaux par une vague scélérate ou deux et être ainsi livré en pâture à des requins qui seraient en retard sur les cycles migratoires, ou mieux, simplement froler ou toucher un poisson hautement venimeux au dos argenté dont les reflets au fond des mers auraient attiré notre attention et que notre cerveau agité par tout ce remue-ménage se serait peut-être mit en quête d’atteindre ne serait ce que pour se rassurer de tout ceci… c’est bien cela…
J’avais parlé sans reprendre mon souffle… exposant un des trois cent quatre-vingt-quinze mille scénarios catastrophe possibles, il y avait le cas ou une vague scélérate ne détruisait ni ne renversait le bateau, mais nous balançait dessus des poisons toxiques ou des anguilles électriques piégées en son sin par exemple… *… j’veux rentrer chez moi… *

------------------------------------------


- Dite moi… elle a l’air un peu pâle la dame… elle va bien ? Fit la voix d’un des pêcheurs que devait voire notre corps expéditionnaire.

Le petit détachement du Fukkatsu était bel et bien arrivé sur place, même si Itagami semblait s’être déconnectée depuis lors, imaginant encore et encore sans vraiment entendre ou suivre ce qui se passait autour d’elle un nombre incalculable de tragédies possibles en pleine mer. Présentement dans son regard éteint, on pouvait presque deviner le calamar géant devenu toxique pour avoir consommé trop de poison vénéneux.
Elle se rappela avoir casé à un moment ou un autre qu’elle l’appelait Ume-Chan, car elle trouvait ceci mignon, mais qu’elle pouvait aussi l’appeler Sen-Chan ; d’autant qu’elle pouvait l’appeler Ita-San ou Ita comme elle le voulait, mais à dire vrai… elle n’était plus sure de vouloir continuer… sa résolution était décédée depuis quelque temps déjà, disons qu’elle se mouvait par depuis, presque comme un automate.

_________________
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Empty
Sam 18 Jan 2020 - 18:50



« Oué, beh… faut pas trop se fier à ce que disent les livres ! si c’était si dangereux personne n’irait en mer. »

Et ça c’était bien vrai. Y aurait pas de voyage, pas de pêche et même les militaires s’aventureraient pas en mer et pourtant, ça grouillait d’humains à la surface de l’océan proportionnellement à sa taille. Tu devais avouer que tes explications étaient un peu alarmantes mais en même temps elle t’avait pas demandé ce qu’y avait de pas dangereux. Du coup, ça lui avait fait perdre sa langue, elle réfléchissait sûrement à tout ce que t’avais dit…

Bref, t’avais beau essayer de lui dire que c’était pas si dangereux, son teint livide n’avait pas disparu ; et même jusqu’à ce que vous arriviez dans ce petit village que tu connaissais déjà. Là-bas, vous rentrâtes un homme ridé, et vu ses mains, qui devait être un pêcheur. Celui là même remarqua l’état de la Metaru ce qui te fit marrer, évidemment.

« Non, vous inquiètez pas, elle a juste voulu savoir en quoi l’océan était dangereux… et je lui ai répondu… »
« Oh bah ça… Oui y a plein de dangers en mer, mais on est rarement en danger ! Mais en ce moment, avec la fin de l’été ; l’arrivée des premiers vents ; c’est vrai que c’est un peu turbulent en mer… hum… dites moi m’demoiselle, votre filet ; vous êtes une pêcheuse ? »
« Ho ça ? heu… oué je l’ai été y a longtemps… je suis une Mizujine pur jus ! »

T’aimais pas trop qu’on se réfère de Gyomo pour te qualifier de pêcheuse, mais lui il en savait rien, ce n’était qu’un pêcheur et un paysan qui ne te connaissait pas… L’homme sembla très intéressé par ce que tu venais de dire ; et surtout le fait que t’étais une Mizujine. Un pêcheur de Joheki qui rencontre une Mizujine ; t’arrivais aisément à te figurer ce qu’il allait dire… mais dans le doute, tu le laissas faire !

« Oh… et c’est vrai que les gens de Mizu sont doués en mer ? Parce qu’on aurait bien besoin de quelqu’un comme vous. Et vous aussi Madame ! »
« C’est vrai… c’est quelque chose qu’on apprend à l’enfance… la mer, les bateaux… Vous avez besoin d’quoi ? »
« Beh comme je vous disais, c’est la période des vents… et ça peut être compliqué de naviguer surtout qu’on a beaucoup de petits jeunes ; les anciens se retirent les uns après les autres ! »
« Je vois… Faudrait qu’on voit vos embarcations… »

Les aider à mieux se débrouiller, en somme, avec leurs navires. C’était tout à fait à ta portée, montrer a de jeunes navigateurs quels étaient les bonnes pratiques à avoir… Bref, le pêcheur vous invita à le suivre, sûrement que vous alliez rejoindre un village de pêcheur, celui qui était plus au nord sur la carte.

« T’entends ça Itagami, tu vas pouvoir vaincre ta phobie de la mer comme ça ! Et en plus, ton kinton va être vachement utile je crois… »

T’avais biensur une idée derrière la tête… Parfois pour affronter la mer fallait plus que du skill, fallait aussi du bon matos. Un bateau solide, avec une coque renforcée et un mat qui peut supporter les rafales les plus violentes. Tu sentais que ça allait te plaire cette affaire ! Mais est ce que ça plairait à la blonde livide ?




Dernière édition par Senshi Umeka le Ven 24 Jan 2020 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Metaru Itagami
Metaru Itagami

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Empty
Ven 24 Jan 2020 - 16:11
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] RP_ocean


À dire vrai, de longues minutes durant la Metaru s’étaient égarées dans ses pensées, avançant presque comme une morte vivante, luttant contre ses peurs de prendre l’océan qui refoulait de tant de dangers, dangers qu’elle n’arrivait en aucun cas à s’imaginer surpasser ; après tout il ne s’agissait pas d’un ninja ou d’une organisation quelconque, non… il était ici question de mère nature elle-même… ce n’était pas vraiment un adversaire qu’un être humain pouvait abattre ! Enfin, selon elle sur le moment à dire vrai elle était vraiment sur le point d’abandonner lorsque se combinèrent les mots de la Kirijin et du pêcheur avec qui elles devaient travailler pour leur mission.
Grosso modo le problème des pêcheurs était une main d’œuvre vieillissante, à croire qu’il avait mal fait la passation de savoir. Quelque part ce n’était pas un sujet sur lequel Itagami essaya de s’attarder, bien que son teint pâle était toujours fort présent elle écoutait quand même ce qui se disait et pour le coup pouvait imaginer le pourquoi du manque d’expérience de la nouvelle génération. Une surprotection de celle-ci ; surtout lorsqu’il s’agissait de la mer, une force qui n’était en rien contrôlable. C’était presque naturel de vouloir protéger les plus jeunes d’une telle chose, mais ils subissaient maintenant le retour de flame de cette prudence.

Toutefois, depuis qu’il avait été fait mentions des navires qu’ils allaient voir, la Metaru avait changé du tout au tout ; son regard s’étant baladé çà et là se posant sur nombre d’objets du quotidien au fur et à mesure de leur progression. Une Scie encore enfichée dans un arbre, une pioche et des gravas pour ce qui semblait être les préparations pour un nouvel habitat, ou un nouveau cabanon… bref, peut importe ce que c’était, la forgeronne avait retrouvé ses couleurs, son air vif, voir… presque carnassier…


- Comme tu dis Sen-Tan… comme tu dis… répétai-je presque sur un air de défis.

Que faisais-je depuis tout à l’heure à déprimer et vouloir fuir un adversaire déjà vaincu ? L’être humain n’a eu de cesse de devoir se plier à la volonté de mère Nature, du moins jusqu’ace qui plie celle-ci à la sienne. Notre histoire à depuis toujours été jonchée de catastrophe naturelle et des inventions qui ont vu le jour pour pouvoir y pallier.
Pour nous protéger des éléments nous avons conçu des maisons, pour nous nourrir nous avons conçu des armes, pour nous vêtir nous avons dépecé nos prédateurs avant de passer à ce que nous utilisons à présent… à savoir des éléments de cette même « belliqueuse mère Nature » dont nous contrôlions la croissance et l’utilité… en tant que conceptrice moi-même, en tant que l’une des soldates de l’humanité dans cette guerre contre le monde, comment pouvais-je fuir ce combat ? L’ennemi était puissant, sur un terrain que nous ne dominions pas… encore ! alors qu’est-ce que nous concepteurs devions faire ? Créer quelque chose pour que l’humanité prenne le dessus sur cette force encore inflexible…

* Un bateau n’est qu’en pansement sur une plaie ouverte… mais je vais faire avec pour le moment… ce que je veux maintenant… c’est un château… un château entier navigant sur les flots pour y assurer notre prochaine avancée…* Que l’on m’appelle maniaque, que l’on m’appelle folle furieuse, que l’on me prenne de haut, que l’on se rit de moi… ça m’est égal, mais ne serait-ce que pour cette attitude couarde que j’avais il y avait quelques instants de cela je me DEVAIS de réussir cette entreprise.
N’allez pas croire que mes peurs s’étaient envolées en un instant, non, bien au contraire, je leur faisais simplement face, tentant au mieux d’imaginer des contre-mesures pour la majorité des situations néfastes voir mortelles qui pourrait éventuellement nous surprendre en eaux profondes. Les idées affluaient avec leur lot de difficulté, mais c’était de la même manière que se multipliaient des solutions parfois saugrenues, parfois des plus intéressantes. Ceci dit même si se multipliaient mes concepts et propositions, subsistait encore et toujours le problème de flottabilité d’une pareille structure ; me devant de faire face à la réalité et la faisabilité d’un tel projet… sans étendue d’eau pour mes maquettes… je me dus de l’ajourner… pour le moment. Ceci dit, pour ce qui concernait les bateaux en eux même c’était déjà autrement plus aisé, ce n’était pas les livres qui m’avaient manqué après que l’on en ait parlé lors de notre dernière réunion ; j’avais profité du peu d’information que je pouvais extirper des bibliothèques de Joeki et me refusais à me baser sur ce peu de savoir pour me lancer sur un projet d’embarcation là tout de suite.

--------------------------------------------------

Lorsque j’émergeais de mes pensées, nous étions en train de traverser le village de pêcheur, à dire vrai, c’était plutôt la forte odeur de poisson qui m’y avait arraché. Des filets étaient étendus à sécher ça et là, des femmes s’attelaient a les recours, leurs enfants à leurs côtés les regardant faire ; nombre d’entre elles s’arrêtèrent d’ailleurs dans leur tache pour nous regarder passer accompagnée de l’homme venu à notre rencontre. Les hommes quant à eux semblaient être responsables du reste de leur outillage, chacun semblait faire de la maintenance basique soit de leur harpon, soit de leurs cordages, etc… * il va falloir que je leur procure un meilleur outillage...*
Des coups de marteau répété ne tardèrent pas à attirer mon attention, c’était dans un petit coin du village, un peu plus proche de la mer, quelque chose qui ressemblait à un atelier où était retournée une petite barque qu’un groupe de jeunes gens était en train de… rafistoler ? Cela me prit quelque minute pour pouvoir supprimer la terrifiante idée de me lancer en mer sur quelque chose d’aussi instable, observant la chose d’un air presque horrifiée, j’esquissai une quinte de toux avant de me tourner vers l’homme qui nous servait de guide.

- C’est… ce sont vos embarcations ça ? Fis-je en désignant leur lieu de travail d’un signe de tête.

- Oui m’dame, ce sont nos petites bicoques ! On ne va pas bien loin avec ce genre de rafiot, mais ils font bien le taff lorsqu’il s’agit de pêcher au large des côtes, la maintenance est facile et leur conception aussi ! Fit l’individu en regardant les jeunes travailler avec une certaine fierté, mais son visage s’assombrit quelque peu lorsqu’il nous refit face de nouveau. , mais comme vous vous en doutez ce n’est pas ceux-là que l’on prend pour aller pêcher du gros, venez suivez moi !

Détournant des regards sur notre passage, traversant le petit village nous arrivâmes rapidement à ce qui ressemblait à une espèce de cale sèche aménagée sur la plage. Là y résidait quelques trois bateaux, un peu plus réalistes déjà, mais clairement plus consumés par le temps. Les… « choses » étaient de petites embarcations, certes plus nobles que de simples barques avec ce que j’estimai être des espèces de toits pour les protéger des intempéries… mais ce qui les différenciaient… vraiment es barquettes que nous avions vues plutôt était la présence d’un mat, mats affichant déjà des marques de… rafistolage pour deux d’entre eux.

- ça ! ce sont nos bateaux de pêche au gros, notre fierté dans ce village… mais ils demandent une certaine maitrise pour être manœuvrés en mer et lorsque celle-ci se déchaine vraiment, il arrive que le mat prenne un coup et que l’on doive rentrer à la pagaie ; c’est pour ça que généralement on y va avec des équipes de trois ou quatre… mais avec l’âge, nos vieux dos nous font souvent souffrir et… disons que ce n’est pas toujours facile. On veut y convier nos jeunes, mais, je ne compte plus le nombre de vois que ces bateaux se sont retournés sur un coup de vent trop important… nous nous sommes des vétérans, ce genre de soucis ne nous effraie guère, mais pour les jeunes… on s’inquiète beaucoup…

* Tu m’étonnes que vous vous inquiétez, vous prenez la mer avec des cercueils délabrés où vous avez planté un PUTIN de mat… ! PRESQUE TOUT EST A REFAIRE !!! *

_________________
[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami] Empty
Ven 24 Jan 2020 - 19:38



Tu ne fis que suivre le pêcheur, avec Itagami; les écoutant sans broncher. Il vous montra ses embarcations, les petites ridicules ressemblant à des barques plus qu'autre chose; et des plus aussi mais vieillissants et c'était peu dire ! T'avais ta tête de la réflexion et l'oeil suspicieux. C'était donc plus un problème, peut être, de matériel que de connaissances... c'était difficile d'apprendre avec des outils pourris par le temps, tu le savais très bien.

« Joheki vous aide pas ? »
« Comment ça ? »
« Acheter du meilleur matériel, ou de bonnes matières premières pour les réparations ? »
« Ah, ça ? Oué.. vous savez, c'est un ptit village ici. Nous on pêche pour manger, pas pour le commerce... »

Ton discours ressemblait fort à la vie de ton enfance sur l'ile des Saphirs. T'avais connu la pêche que pour ça, pour manger; sauf que vous, vous aviez un matériel plus adéquat, et des connaissances ancestrales des techniques de pêche. Mizu était un pays à la base, au tout début; qui fonctionnait comme ça, y a très longtemps bien avant ta naissance. Et forcément les seigneuries n'investissaient pas dans ce qui n'était pas productif... logique.

Tu acquiesças de la tête et marchas un peu sur les quais de bois, scrutant les embarcations; et un peu plus loin t'en vis une qui avait l'air en bien meilleur état que les autres.

« Ce bateau là ? Il a l'air bien ! »
« Vous avez l'oeil... vous êtes vraiment un Mizujin... »
« Il n'y a qu'un problème de Safran ? »
« Hoho ! Oui en effet ! mais, c'est pas un bateau de pêche, il est pas prévu pour ça... »
« Je sais. Alors, voilà ce que je vous propose. On consolide vos navires, ma collègue a largement les compétences pour. Et moi, j'vous montre des techniques de pêche, et je vous accompagne en mer. »
« Heu oué.. Mais, j'suppose que vous v'lez quelque chose... »

Tu le regardas avec un petit sourire réjouit.

« Ce bateau ! Vous nous donnez ce bateau en échange. Vous en avez pas besoin de toute façon. »
« C'est... hm... technique de navigation mizujine... meilleurs bateaux... Ah. Vous êtes dur jeune femme ! »
« On m'le dit tout le temps héhé ! Appelez moi Umeka. Marché conclu ? »
« Beeh... Oué, marché conclu. Votre aide nous permettra de pouvoir manger à notre faim... »

Tu tendis la main, et il te la serra, l'air satisfait, comme toi. Ca c'était un problème de réglé, maintenant fallait que vous honoriez vos promesses. Renforcement des bateaux; transmission d'un précieux savoir. Tu t'étais tournée vers l'Heidan et cheffe de la Raffinerie. Oué pour toi ça n'avait pas changé, vous étiez toujours des Kumojin malgré tout.

« Pour toi ça dvrait être un jeu d'enfant de consolider tout ça avec ton kinton, genre en recouvrant les mats de métal, consolidant les coques... si t'arrives à créer des rembardes sur les bords des navires; les ptits navires, et les plus gros... Moi... Beh, jvais aller en mer avec eux et leur montrer ! Et quand jserai revenue, le bateau là, sera nôtre. Suffisant pour emmener tout le monde. »

Un navire de transport de troupe comme en disposait Mizu, tu les connaissais bien ceux là... Construction Mizujine de qualité, bien la seule chose de qualité de ton pays natale d'ailleurs en dehors des Gladiateurs. Oué, c'était l'affaire du siècle en vrai...

Tu saluas la Metaru, la laissant à sa besogne que seule une experte des forges et raffineries pouvait faire ça en un temps aussi réduit. Après tout c'était la cheffe de la production de Kumo alors tu pensais pas avoir été trop ambitieuse.

Quelques secondes après tu embarquais sur un de leur navire de pêche avec mât central. Tu caressa le bois de la paume de la main. Ca faisait si longtemps que t'avais pas vogué; ça te rendait nostalgique. Tu saluas les pêcheurs et navigateurs amateurs et donnas tes premiers ordres.

« Désamarrez et hissez la voile aux 3/4 ! »

Tu regardas les pointes de tes cheveux voler au vent...

« Vent de sud... »

La main désormais sur la barre, tu la fis tourner de dix degrés à tribord, une légère secousse et l'embarcation se mit en mouvement et vous vous éloignâtes lentement mais sûrement. Et en quelques minutes les quais devinrent minuscules. Les pêcheurs préparaient des filets, tu les observais, attentive. Leurs filets étaient en très bon état, et ils avaient la bonne technique; ce qui confirmait que leur problème était bien plus lié à la navigation...

Le vent se leva, agitant le bateau de pêche; il tanguait normalement, rien d'alarmant.

« Lorsque vous êtes sur le point de pêche, vous devez jeter l'ancre. Cela stabilise le navire et cela fait remonter des poissons de fond vers les eaux intermédiaires. Et vous devez faire quoi d'autre ? »
« Heu... pêcher ? »
« Hahaha ! haha ! Non !! Vous abaissez la voile et vous placez la barre sur 90 ! Et ensuite vous pêchez. »

Tu souris au pêcheur alors qu'un autre, le plus vieux qui vous avez accueilli prenez des notes. Tu jetas ton regard azuré sur lui; en fait t'étais contente qu'il retranscrive tout ça, ça les aiderait. Après une demi heure à les regarder jeter leurs filets et remonter quelques prises tu avanças vers un des pêcheurs, un des plus jeunes.

« quand tu jettes le filet, il doit plonger dans l'eau; on doit pas entendre "splash". Ca fait fuir les proies. Et vous avez moins de prises. Tout est en dans le poignet. Regardes. »

Tu pris le filet, et d'un geste fluide et même presque poétique tu le lanças; on aurait qu'il fusionna avec l'eau dans le plus grand des silences. T'avais appris ça dans tes iles, quand t'avais dix ans à peu prés. Une technique de pêche purement Mizujine.

« Vas y à ton tour ! Penses au poignet ! »

Il s'éxécuta et le résultat fut bien plus net. Avec un peu d'entrainement, il le maîtriserait et pourrait le transmettre à tous les autres pêcheurs. Tu t'étais ensuite rapproché de l'ancien pêcheur.

« Vous savez, y a une technique de pêche à Mizu qui s'appelle le chalut. Vous enroulez des filets, des longs filets sur une bobine, à l'arrière de votre navire; avec des poids et des bouées. Et vous laissez le filet se dérouler, en avançant en formant des "S". C'est pas difficile à fabriquer. Je vous ferai un dessin. »

Tu te remis à la barre et interpellas les hommes.

« Remontez vos filets; nous allons voir ce que vous savez faire dans des eaux moins calmes haha ! Et toi, viens à la barre ! Je vais te montrer ce qu'il faut faire. »

Laissant la place au plus jeune des pêcheurs, celui à qui tu montrais tout en fait; tu l'observas en guidant sa main sur le safran. Les autres s'étaient atteler à remonter l'ancre et monter la voile, la déployant totalement sur ton ordre. Le bateau fendit les vagues et vous prîtes le cap de nouvelles coordonnées que t'avais en tête. Tu ne connaissais pas par coeur cette région océanique mais d'après les cartes, les courants chauds et froids d'air devaient se croiser dans cette zone. Ce qui engendrerait forcément des "turbulences", un peu de houle... C'était une bonne simulation vue que le temps était plutôt calme...

« Il faut sentir le vent. Si tu sens un changement de direction, tu changes de cap légèrement. Tu suis le vent tant qu'il souffle dans ton dos. S'il souffle en contre, tu dois demander à changer l’orientation de la voile, on appelle ça l'allure. Tu peux avancer même avec un vent de face ou un vent debout. Chaque tranche de 20 degrès correspond à une orientation de vent. Quand t'as le vent de derrière; ta voile est à 180, quand le vent est de face, tu dois passer à 70 ou - 70. Et y a 9 types de vent. 9x20= 180. Ca va ? tu comprends ? »
« Ou m'dame... euh... Capitaine ! »
« Haha ! Stress pas, c'est toi le capitaine là. Grand-père prend tout en notede toute façon. Vous aurez de quoi réviser ! »

Une bourrasque de vent secoua l'embarcation.

« Ah ! On y arrive ! Ordonnes à tes hommes de se mettre à la voile. Va y avoir des rafales violentes ici; le but, c'est de garder le cap, Nord-Nord-est. Ha... ça veut dire que c'est 1/4 de nord Est. Je te laisse faire, et je suis là en cas de soucis. »

Une tape dans le dos, et tu le laissas se débrouiller ! C'était comme ça qu'on apprenait chez les Mizujin de l'ile du Saphir, dans la pratique ! Leur apprendre ça te rappelait un peu Sazuka... et ces enseignements... pendant deux secondes elle te manqua...

Ah beh, c'est qu'ils étaient pas cons ces Johekijin... Le petit jeune avait réussi à maintenir le cap malgré les fortes rafales et certaines vagues passant par dessus les rambardes et malmenant la muraille. Et après plusieurs minutes tu lui demandas de faire demi-tour pour regagner des eaux plus calmes.

« Eh bah, c'était nickel ! J'espère que t'as tout noté ! »

Le vieux pêcheur te fit un "ok_hand" auquel tu répondis avec un sourire. Ce n'avait pas été si terrible au final. Juste des bonnes pratiques et des techniques de bases. Ainsi vous putes revenir au port. Leur petit bateau était chargé de poissons... la pêche avait été bonne !

Une fois le pied à terre, tu t'approchas du jeune homme :

« C'est bien petit ! Et, en cas de tempête... c'est dommage qu'y en ait pas eu une là tien d'ailleurs... bwaf une prochaine fois... bref, oué... en cas de tempête; il faut toujours rabattre la voile ! Il faut toujours préserver la voile, et le mat; compris ? »
« Je vais retenir ! C'est passionant tout ça... mais... vous savez, on a à peu prés le même âge... »
« Hahaha ! T'es un bébé en navigation ! Et moi une grand-mère ! Hahaha »

Tu le laissas sur ces sages paroles pour aller retrouver la Metaru. Tu observas les quais et vis qu'elle avait bien avancé, et même presque terminé... Quel boulot de dingue, en à peine cinq heures... Et là, tu la vis à côté d'un bateau, le dernier à priori.

« Wow, impressionnant tout ce boulot Ita-san ! J'espère que ça t'a pas trop fatiguée ! Pasqu'on va avoir encore de la route à faire ! Mais, en tout cas; maintenant... »
« Hoooo... ! c'est un travail magnifique que vous avez fait là ! Merci à toutes les deux ! Tenez, la clef du navire; pour retirer la chaîne... ! Je suppose qu'on vous reverra ? »
« Oué ! On doit revenir dans pas longtemps. Ce navire nous sera... très utile. C'est moi qui vous remercie ! »

Voilà, plus que quelques finitions à apporter, un safran à réparer et consolider; du nettoyage de ce navire de transport... et vous seriez à Tsuchi en un rien de temps !


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092

[MB] Pêche aux trésors [M. Itagami]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: