Soutenez le forum !
1234
Partagez

Jouons à Chat - Ft Hiko

Aburame Ayume
Aburame Ayume

Jouons à Chat - Ft Hiko Empty
Jeu 2 Jan 2020 - 19:35
Jouons à chat.


«  Beurrkkk ! C’est dégouttant !! »

L’Aburame avait été plus attirée par les décibels sortis de la bouche du petit garçon que le contenu de ses paroles. Perplexe, elle le fixait un instant avant de comprendre que c’était elle la cible du commentaire. Pourtant, elle n’avait fait que faire glisser quelques insectes qu’elle entraînait sous ses vêtements.

Dégoûtant hein ?

Son fascié était inexpressif quand la femme baissait le masque qui couvrait sa bouche, cette dernière s’ouvrait lentement . Temps suffisant pour capter toute l’attention du jeune apprenti shinobi, au bout de quelques secondes, une énorme tarentule pointait le bout de ses pattes sur les lèvres de la kunoichi en s’extirpant du fond de sa gorge. Effet garanti.

Il n’était pas le seul à quitter le terrain après ça.

C’était rare, mais la brune affichait un sourire de satisfaction suite à sa démonstration. Elle était habituée à l’impopularité de ses insectes et par la force des choses, à la sienne aussi par extension.

« Bon travail. Tu as mérité une récompense. »

Un geste délicat et la bestiole poilu retrouvait le branchage d’un buisson avant de disparaître. La soldat s’étirait alors, son après-midi libre n’avait pas été si prolifique que ça au final. C’était à peine si elle arrivait à coordonner correctement sa nouvelle colonie et la nostalgie de sa petite armée vaillante commençait à venir la hantait…

Et si elle ne s'en sortait pas avec cette nouvelle symbiose ?

La crainte frappait comme un coup de poignard dans son dos et sa résolution refaisait surface : elle ne devait pas reproduire les mêmes erreurs et cette fois, prévoir un plan de secours. Problème, difficile de se motiver pour du bukijutsu toute seule. Surtout qu’elle n’était pas branchée épée… ni armes de lancées… Ni… Son regard se perdait sur son kunai.

Au moins elle avait des rudiments avec ça. C’était suffisant ?

Puis alors qu’elle cherchait où elle allait exercer son lancé (désastreux), son attention était troublée par une âme toujours présente sur ce terrain verdoyant, cela malgré l’automne. Encore un passe-passe d’un usager de mokuton. La kunoichi le détaillait un petit instant avant de prendre sa décision et comme elle n’était pas du genre familière avec les présentations, ni les politesses, elle allait directement au but de sa raison de l’approcher.

«  On s’entraîne un peu ensemble ? »

Il ne restait qu’eux, elle l’aurait pu lui préciser, mais sa flemme de devoir trop parler l’en avait empêché. Simplement, elle lui avait désigné le kunai entre ses mains, l’air d’indiquer ce qui l’intéressait le plus de pratiquer à ce moment-là. Quelques pas, elle prenait déjà position avant même d’être sûre qu’il était partant pour jouer le jeu.

« Je suis nulle avec ces choses-là, je préfère te prévenir. »

Elle disait ça à un mioche quand même, sans aucun sentiment de gêne…
Étrange créature.


to be continued


@SAIRYO HIKO

_________________
Jouons à Chat - Ft Hiko 0cti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7900-aburame-ayume-terminee-merci#66175
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Jouons à Chat - Ft Hiko Empty
Ven 3 Jan 2020 - 11:01
Urahi, capitale du Feu
Automne de l’année 203

Bien qu’il n’aimait pas particulièrement ce pays, Hiko ne pouvait nier que les paysages y étaient magnifiques. Cela faisait bien une vingtaine de minutes qu’il se trouvait sur ce terrain d’entraînement encore verdoyant. Certains attribuaient cette merveille au clan Shinrin, principaux manipulateurs du bois. Mais d’autres, sûrement bien plus utopistes, affirmaient que Hi no kuni était un cocon de verdure et que la Nature avait doté ce pays d’une riche végétation. Et ce, quelle que soit la saison de l’année.

Pour être tout à fait honnête, Hiko n’avait pas vraiment d’avis sur la question. Il se fichait de la cause, lui préférait se concentrer sur les conséquences. Des paysages magnifiques qu’il ne trouvait pas à Kumo, voici ce qui l’intéressait. Mais ce n’était pas non plus un simple rêveur, il aimait aussi faire attention à son environnement. Et comme souvent près de la Capitale, il avait assisté à de nouveaux combats. Même si cette fois, les rixes avaient plus l’air d’entraînements, ils n’en restaient pas moins violents.

De nombreux soldats croisaient le fer, affinaient leurs techniques dans ces camps d’entraînement. C’était un bon moyen de se tester face à des concurrents directs pour la montée de grade. Et tandis que certains prenaient ça à légère, certains y passaient plusieurs heures par jour… Priant intérieurement pour que leur persévérance vienne rattraper leurs prédispositions moyennes.

Les idiots.

La nature n’était pas juste. Certains naissaient avec des capacités bien supérieures à la moyenne, tandis que d’autres n’auraient pas assez d’une vie pour combler leurs lacunes. Hiko l’avait bien compris. Et c’était pourquoi il s’était décidé à prendre une vraie décision pour son avenir. Il ne servait à rien d’être bon partout, et il l’avait bien compris. Il se devait d’être excellent dans un ou deux domaines, quitte à négliger une partie de son entraînement. Un choix fort, mais qu’il ne regrettait pas aujourd’hui.

Et tandis que le terrain d’entraînement se vidait peu à peu, son attention se porte sur une jeune femme qui, elle, n’avait pas bougé. Les gens semblaient la regarder avec dégoût. Pourtant, Hiko ne lui trouvait rien de particulier aux premiers abords. Evidemment, il n’avait pas vu son petit tour de passe-passe avec ses insectes, sinon il aurait été l’un des premiers à prendre les jambes à son cou. Et alors qu’il ne restait plus qu’eux, la brune s’approcha et demanda de but en blanc à Hiko s’il voulait s’entraîner avec elle. Elle lui montra ensuite son kunai, affirmant qu’elle était nulle avec ces choses-là.

L’enfant sourit, il ne savait absolument pas utiliser les armes de jet. Un choix de sa part, préférant l’utilisation du Ninjutsu à de simples kunais. Ô bien sûr, il ne sous-estimait pas la dangerosité de ces petits trucs, mais il avait simplement décidé de s’en passer.

Hm… Je pense que t’as pas choisi le bon partenaire, à moins que tu veuilles t’entraîner au lancer, je te serais pas d’une grande aide. Tu sais moi, je sais pas faire grand-chose à part esquiver.
Ne connaissant pas la jeune femme, il était inutile de lui dire ce qu’il savait faire. Après tout, il était ici en territoire ennemi. Un jour ou l’autre, elle pourrait devenir une opposante à la Rébellion… Et ce jour là, moins elle en saurait sur leur chef, mieux cela sera.

_________________
Jouons à Chat - Ft Hiko X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Aburame Ayume
Aburame Ayume

Jouons à Chat - Ft Hiko Empty
Ven 3 Jan 2020 - 19:20
Chat botté.


Au moins, il n’était pas hostile à l’idée de s’entraîner avec elle. La femme se contentait de hausser les épaules devant sa conclusion. Pourquoi pas. Il savait déjà faire une chose mieux qu'elle, à ce qu'il parait elle était une vraie empotée. Ce n’était pas tout à fait vrai, mais l’instructeur du dernier camp de formation qu’elle avait fait c’était évertué à lui répéter durant tout son séjour d’introduction. Aucun doute sur le fait que sa tête ne lui était pas revenu à celui-là.

« Très bien, montre moi comment m’y prendre pour échapper à ces saletés là. »

Un grand bond, puis une courte distance pour commencer, sans annoncer le départ, la kunoichi effectuait son premier lancé, qui bien que n’étant en rien exceptionnel, avait au moins pour lui d’être capable d’arriver au bon endroit. Du moins celui qu’elle visait au départ.

Oui c’était son genre de brûler les étapes.

Et comme elle espérait trouver du répondant en face, la soldat enchaînait les lancés pour ne pas laisser de répit à sa cible jusqu’à être à court de munitions. Sans grande surprise, le gamin n’aurait aucun mal à tout esquiver, c’était voulu en même temps, simple mise en scène pour le mettre en confiance, avant le vrai moment de l’esquive…

Fini de jouer à chat avec des kunais, cette fois le projectile était plus véloce et petit, il était parti comme une balle de la pointe d’un canon depuis sa bouche vers une des jambes de son homologue de Teikoku. Celui-là aussi il allait l’esquiver sans problème ?

Au fond, elle espérait que oui, mais aussi que non. C’était toujours rigolo de voir ses victimes se tortillaient dans tous les sens après une piqûre de son insecte, qui bien que bénigne , n’en restait pas moins douloureuse sur le moment. Un ricanement lui échappait, puis la femme restait sur ses gardes en cas de retour de bâton. Ceci dit, sa défense insecticide avait été annihilé depuis la dernière bataille à Kami... Sa force de frappe aussi, mais tout allait bien finir par se reconstruire, même tout doucement. Fallait-il croire que tout comme lui ces dernières minutes, l’Aburame ne pouvait plus que compter sur ses jambes et ses réflexes pour se sortir des mauvaises configurations…

« Je crois que les kunais, ce n’est pas mon truc finalement. »

Elle n’était pas friande des munitions limitées. Sa sarbacane glissait hors de sa manche. Pas réellement utile, mais c’était le cadeau d’un Shinrin qu’elle affectionnait. Aussi elle s'éforçait de l'utiliser de temps en temps par reconnaissance. Encore que, avec ça, ses insectes profitaient d’une propulsion sans effort. Sur du mono-tir ceci dit.

« Corsons les choses. Que dirais-tu de devoir à la fois nous attaquer et nous esquiver mutuellement. Une esquive contre-attaque ? »


to be continued



_________________
Jouons à Chat - Ft Hiko 0cti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7900-aburame-ayume-terminee-merci#66175
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Jouons à Chat - Ft Hiko Empty
Lun 6 Jan 2020 - 15:14
Au moins, elle ne perdait pas de temps et était plutôt directe dans son approche. La brune, bien que ne connaissant pas le soldat aux cheveux blancs, prenait déjà les devants et lui envoyait toute une salve de kunais. Bon, après ce n’était pas vraiment une attaque dangereuse, les kunais étant envoyés avec un bon délai, Hiko n’eut aucun mal à esquiver les premiers assauts, sans utiliser de technique particulière.

Un petit pas à gauche, et le dernier kunai se planta alors derrière lui, dans un tronc d’arbre. Cependant, le jeune garçon fut surpris par la vélocité avec laquelle la brune envoya un dernier projectile caché, qui provenait directement de sa bouche. L’effet de surprise, cumulé avec la vitesse de l’attaque, l’obligèrent alors à réagir. Sans aucun mudra, il fit circuler son chakra dans son corps et le concentra principalement dans ses jambes. Cela lui permit alors de bondir de façon beaucoup plus véloce sur un côté, esquivant de justesse le petit insecte qui était sorti de sa bouche.

Beurk…
Il était quelque peu dégoûté par ce qu’il venait de voir. Comment une fille, pourtant pas laide, pouvait faire des choses aussi répugnantes ? Il fallait l’avouer, il ne s’y attendait pas du tout.

M’enfin, il avait vu pire dans sa courte vie et il se remit vite des émotions. Cependant, il regardait désormais d’un œil un peu plus méfiant la jeune femme. Elle avait de la ressource, et le fait qu’elle sorte cette sarbacane n’était sûrement pas anodin. Hiko n’en avait jamais utilisé, mais il connaissait cette « arme », comme tout bon élève ayant fait des bêtises à l’école. Le système de propulsion de l’engin permettait au projectile d’être expulsé à forte vitesse, les assauts deviendront donc légèrement moins esquivables.

Allez, ça peut être marrant ! Mais ne m’en veux pas si je t’abîme un peu hein… !
Un sourire moqueur sur le visage, notre jeune héros composa alors rapidement quelques mudras et se créa de nombreuses petites billes de cristal. Elles faisaient environ cinq centimètres de diamètres, mais pouvaient s’avérer sacrément dangereuses si la bonne puissance était appliquée. Mais le but ici n’était pas de blesser, seulement de s’entraîner à l’esquive.

Et c’est ainsi que la danse commença. Hiko prenant l’initiative, il se mit à courir pour se placer sur un côté de la jeune femme. Sans crier gare, il lança les deux premières billes, à l’encontre du genou gauche de la jeune femme. Les tirs n’étaient pas des plus précis, mais la proximité entre les deux soldats aidait à atteindre leur but.

Ne lui laissant pas de répit, Hiko continua alors sa course, tournant autour de la jeune brune tout en cherchant un angle d’attaque qu’elle n’aurait pas prévu. Le tout, en lui prodiguant quelques conseils sur l’attitude à adopter pour esquiver au mieux… Car c’était apparemment ce qu’elle souhaitait, apprendre.

Le plus important pour esquiver, c’est l’anticipation. Il faut que tu sois capable de lire dans le jeu de ton adversaire pour anticiper ses mouvements, ses prochaines actions. Le reste, ce n’est qu’une question de chakra et… Enfin, c’est trop tôt pour le moment.
Ne grillons pas les étapes.

_________________
Jouons à Chat - Ft Hiko X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Aburame Ayume
Aburame Ayume

Jouons à Chat - Ft Hiko Empty
Lun 6 Jan 2020 - 19:07
Saute moutons.


Il avait du répondant le gamin. Si la kunoichi ne rétorquait pas à sa tirade, elle n’en avait pas pensé moins pour autant, qu’ils s’abîmaient n’avait pas d’importance, tant qu’ils ne se blessaient pas sévèrement ou pire encore. Qu’elle ressorte avec quelques cicatrices de plus ou de moins non plus d’ailleurs, cette fille n’était plus à ça près. On voyait au premier coup d’œil qu’elle n’avait rien d’une gravure de mode.

Et ça ne pourrait jamais être pire que ce que la nécromancienne lui avait fait subir à Kumo.

Du coin de l’œil l’Aburame constatait les cristaux qui se formaient, la lumière se reflétait à travers, leur donnant un éclat exceptionnel… Mais ce n’était pas le moment de s’extasier sur cette étrange technique. D’ailleurs, le premier projectile ratait son genoux de plein fouet de justesse, mais il lui était arraché une douleur via la seconde bille frottant douloureusement sur le côté de celui-ci.

Ses tirs étaient plus rapides qu’elle ne le pensait ou il était plus agile qu’il paraissait. Un petit sourire d’appréciation naissait, voilà un bon moment qu’elle n’avait pas pris plaisir à s’entraîner… C’était un exercice tout bête pourtant. Comme quoi. Ce petit démon comptait bien l’acculer sous les assauts dès le premier tour et elle l’avait bien compris, c’était d’autant plus intéressant de se rendre dans ce genre de conditions.

Quelques esquives réussies, mais on voyait bien qu’il lui manquait de la technique ou de l’entraînement pour être à l’aise avec cet exercice. Tant que la soldat ratait nombres d’occasions de se rendre auprès de son assaillant. Pourtant, elle prenait aux pieds de la lettre les conseils prodigués. Sa méthode avait l’air de bien marcher pour lui de toute façon, elle l’avait déjà raté à tous ses essais.

Soit, la brune décidait de s’offrir un peu de répit en libérant ses araignées à chacune de ses esquives, plus ratées que réussies. Ainsi en bondissant, elles leurs faisaient progressivement envahir les alentours de leur proche zone de jeu. Il était temps de lui présenter les petites farceuses de sa collection. Ses tirs de sarbacane partaient une fois plus dans le vide sous les esquives talentueuses, mais cette fois ils n’avaient pour vocation que de distraire son attention.

Claquement de doigt, la soldat fit un clin d’œil à son homologue pour le prévenir quand des fils de soie brillant se dévoilaient autour de lui. Voilà que sa surface de déplacement allait être grandement réduite, elle pouvait maintenant durement mettre à l’épreuve leur capacité d’esquive. C’était sa façon de lui dire d’arrêter de jouer gentiment, ils étaient capables de bien mieux. Il pouvait certes les détruire, mais le but du balisage de leur nouveau terrain était là pour les obliger à apprendre l’esquive de front. Les plus difficiles il paraît.

« L’anticipation tu dis ? Ce n’est pas ce que l’on fait tout le long d’un combat ? »

Taquinerie, autant que c'était une question posée. Elle se doutait bien que la prochaine leçon ne tarderait pas à tomber maintenant qu’il pouvait même se permettre du corps à corps, même si ce n’était pas son fort à elle… Voilà pourquoi elle se contentait d’accentuer la fréquence des projectiles dans l’espace restreint.




to be continued



_________________
Jouons à Chat - Ft Hiko 0cti


Dernière édition par Aburame Ayume le Mer 8 Jan 2020 - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7900-aburame-ayume-terminee-merci#66175
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Jouons à Chat - Ft Hiko Empty
Mar 7 Jan 2020 - 15:24
La jeune femme, bien que novice dans cet exercice selon ses dires, se débrouillait plutôt pas mal. Malgré les assauts incessants de l’enfant, elle parvenait à chaque fois à trouver une esquive. Bon, ce n’était pas parfait, souvent peu académique, mais le résultat était là… Et c’était bien tout ce qui comptait.

Cependant, elle n’arrêtait pas de riposter à son tour, utilisant sa sarbacane comme une arme. Ses attaques n’étaient, semblait-il, pas très précises. Mais le véritable dessein de la jeune femme se dévoila lorsque cette dernière lui fit un petit signe, dévoilant alors sa stratégie. Elle venait tout simplement de réduire leur champ de déplacements, handicapant ainsi leurs mouvements. Il fallait lui reconnaître, c’était plutôt bien joué. Elle avait su faire preuve de discernement alors que l’enfant la harcelait de billes de cristal. Il fallait lui reconnaître ça, elle savait garder la tête froide.

C’est plutôt bien joué… ! Par contre, si tu veux apprendre quelque chose, on va passer à un entraînement… Légèrement différent.
Faisant tomber le reste de billes qu’il avait par terre d’un mouvement de poignet, Hiko composa quelques mudras et posa ensuite les mains au sol. A partir de là, du cristal se forma tout autour de l’utilisateur sur une large couche au niveau du sol. Si Ayume sautait, elle pouvait aisément éviter de se faire attraper par le précieux alliage. Cependant, si elle se faisait attraper, Hiko la libérerait car le but n’était pas de la piéger grâce à cette technique, mais plutôt d’utiliser une nouvelle approche.
Tu es bien trop maligne pour que je te laisse continuer à tisser tes toiles. Et tu sembles avoir compris le principe de l’esquive, du coup on va passer à l’étape supérieure. Comme tu le vois, tout le terrain est recouvert de cristal. C’est un peu le même principe que ce que tu as mis en place avec tes toiles d’araignée, mais ça me permettra surtout de t’attaquer beaucoup plus rapidement.
D’un simple mudra, le jeune garcon créa alors des chaînes de cristal qui se matérialisèrent depuis le sol cristallisé devant la jeune femme. Une technique qu’il affectionnait particulièrement, et qui lui serait utile aujourd’hui pour entraîner la jeune femme.
Du coup, finies les contre-attaques. Mes attaques seront plus rapides cette fois, il faut donc que tu essaies d’anticiper au maximum. Une fois que tu vois arriver l’attaque, concentre ton chakra au niveau de tes jambes et essaie de l’utiliser au maximum pour booster ta vitesse temporairement.
C’était la seconde partie de l’apprentissage. Il en restait une troisième derrière, mais Hiko ne voulait pas tout dévoiler d’un coup. Il se contentait d’avancer à petits pas, s’assurant ainsi que la talentueuse Aburame comprenne bien les étapes. Alors oui, l’anticipation était la pierre angulaire de tout combat, mais là… Il faudrait aller bien plus loin, car les attaques seraient plus véloces et plus rapprochées.

Et c’est ainsi que l’enfant commença à créer de nombreuses chaînes, harcelant littéralement la jeune femme de façon extrêmement rapide… Il fallait qu’elle passe à l’étape supérieure !

_________________
Jouons à Chat - Ft Hiko X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko

Jouons à Chat - Ft Hiko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: