Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Débat sans négociations | Raizen
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 20:21 par Sharrkan

» Le démon de l'épée [PV Mikoto Taiyō]
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 20:18 par Narrateur

» 2/06. Naragasa et Hokkyokusei
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 19:37 par Gozan Arukisa

» 2/05. Le Conservateur
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 19:31 par Le Conservateur

» 冒涜 Profanation
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 18:53 par Kogami Akira

» Absences Hanae/Zeref/Seika
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 15:02 par Shinrin Funka

» 1/05. Un homme parmi d'autres
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 14:41 par Sendai Hanae

» 1/06. L'Ombrelle
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 14:23 par Dieu du Ciel

» 1/04. Fuir l'inconnu
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 14:21 par Dieu du Ciel

» 1/03. A la recherche du fiancé
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] EmptyAujourd'hui à 14:21 par Dieu du Ciel

Partagez

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru]

Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Dim 12 Jan 2020 - 21:43
Automne 203 – De drôles de bêtes

Après cette défaite éclair face à Nobusada, Sakka et Shiroi faisaient leur grand retour à l'entraînement. Cette fois, fini les salles fermées du premier camps, place au grand air sur les grandes murailles de la ville. Cette fois, ils avaient besoin de calme. Ce lieu paisible, situé à l'écart du brouhaha citadin et surplombant la cité, était idéale pour se concentrer.
Après avoir retrouvé un vieux bouquin poussiéreux reprenant les arcanes du clan Inuzuka, Sakka avait cru comprendre qu'il était possible de fusionner avec sa bête, pour en former une encore plus féroce et intelligente. Elle était tombée par hasard sur l'ouvrage, coincé au fond d'une malle. Cette dernière semblait contenir tout ce qui restait du clan canin.

« Alors Shiroi, t'es prêt pour fusionner avec moi ? » lança la jeune bout-en-train à son loup.

< … >

« Fait pas la tronche, espèce de grincheux ! Tu devrais être fier de ne faire qu'un avec ta maîtresse ! »

< … >

« Quel caractère de merde ! T'façon, t'as pas le choix ! Après la branlée qu'on s'est prise par ce moine bizarre, on n'a pas le choix, il faut qu'on progresse ! Je n'ai jamais vu cette technique en vrai. J'ai juste lu dans le grimoire qu'on pouvait comme fusionner l'un avec l'autre pour former un loup encore plus gros et intelligent que tu ne l'es. Intelligent, ça va pas être dur ahahahah ! En plus, t'auras deux têtes ! »

< Deux têtes ? Mais c'est dégueulasse ! C'est de la maltraitance animal à ce niveau ! >

Il est vrai que pour les non-initiés, l'image peut paraître abstraite. Un gros loup intelligent avec deux têtes ? Mais où la gamine avait-elle été cherchée cela ? Dans son imagination ? Elle soutenait que non, elle l'avait bien lu dans le livre énumérant les secrets du clan Inuzuka. Je me demande bien comment ils s'y prendront pour y arriver ? J'ai bien une image en tête, mais je ne peux vous la décrire ici.

« Je n'ai pas tout compris ce qui est écrit, c'était à moitié effacé, mais en gros, je dois composer quelques mudras, malaxer mon chakra et entrer en contact avec toi et la BOUM, on forme un gros truc trop fort ! »

< Comment ça entrer en contact avec moi ? >

« Ne soit pas pervers du con. Après avoir malaxé mon chakra, je pose la main sur toi, ou alors tu te colles à moi, tu montes sur mon dos, j'en sais rien, un truc dans le genre. Bref, il faut un contact physique pour que je puisse t'injecter mon énergie. Littéralement, on doit rentrer en symbiose. T'imagines tout ce qu'on pourrait faire, on écraserait nos ennemis comme des mouches ! »

Arrivé en haut de l'épaisse muraille, le compagnon canin ne semblait toujours pas convaincu. Mais il n'avait pas le choix, au risque de la mettre en colère, et il savait pertinemment qu'il fallait l'éviter, à tout prix.
L'enfant dégrafa sa cape en fourrure qu'elle étendit au sol, tel un tapis. Elle s'installa en tailleur dessus, joignit ses deux mains et ferma les yeux.

* Le bouquin était clair, trois mudras à former tout en mélangeant mes énergies corporelle et spirituelle : Serpent, singe et chien. Et après ça, je le touche et je lui envoie le chakra dans le corps. *

La soldate toujours assise, enchaîna les signes. Son fidèle compagnon était à côté d'elle, son esprit vagabondait, il s'ennuyait déjà. La composition terminée, Sakka rouvrit les yeux et frappa sa bête avec la paume de sa main, déchargeant le chakra accumulé. Une explosion se produisit, propulsant l'animal à l'autre extrémité de la muraille.

« Oops ... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Mer 15 Jan 2020 - 4:48
Proche des murailles en bordure du camp d’entraînement de la capitale impériale, un boisé fort sympathique avait poussé au courant des dernières décennies et offrait maintenant de l’ombre et de la fraîcheur bien désiré a quiconque voulait se reposer après un épuisant entraînement. Très peu de gens étaient aussi friands d’un bon environnement forestier autant que les deux compagnons ninja qu’étaient Minoru et Tsuki, qui avaient passé la dernière heure à faire un somme, la tête de l’Hokazuka sur la bedaine de son panda géant, les deux ronflant bruyamment après avoir pris une collation bien mérité. Les sons et odeurs de la forêt et de ses habitants les indifféraient quand ils n’étaient pas un danger direct a leurs personnes, habitude prise à force de dormir sur les grandes branches de la masse d’arbres qu’étaient Hayashi.

Il faisait de très beaux rêves de forêts multicolores et d’oiseaux facilement attrapable pour manger quand une forte odeur canine non caractéristique de la forêt ou ils se trouvaient et une odeur humaine familière vinrent chatouiller leurs narines alors que leur sieste venait de terminer, attirant leur curiosité vers sa source, soit les murailles. Se levant avec un grognement, ils prirent la direction de l’origine de ces odeurs pour voir deux figures familières du panda et de l’Hokazuka ; une jeune fille Inuzuka du nom de Sakka avec qui ils avaient fait une mission il y a quelque temps et son compagnon canin, un grand loup blanc du nom de Shiroi.

« Tiens donc… »

Il la vit discuter avec son compagnon animal avant d’étendre une couverture sur le sol, s’assoyant dessus et semblant se concentrer fortement pendant que son loup s’asseyait confortablement à côté de la jeune fille avant que cette dernière ne commence a incanter un jutsu avec trois signes ; serpent, singe et chien. Puis, elle frappa de son chakra son associé, espérant sûrement quelque chose d’autre que l’explosion pas très dangereuse mais choquante qui eut lieu, propulsant le canin plus loin sur la muraille et la laissant avec une expression un peu choquée. Sans réfléchir, Minoru grimpa la rejoindre, un air confus sur le visage.

« Mais qu’est-ce que t’essayait de faire? »

Un ton légèrement accusateur s’échappa de sa gorge, sa personne en tolérant très peu les utilisations irréfléchies de chakra envers ses compagnons animaux. Il secoua la tête rapidement après, changeant son attitude et son air pour retrouver son visage sympathique pour quoi les gens le connaissaient. Sachant que Sakka faisait partie du clan d’où venait les Hokazuka, il essaya de tracer des ressemblances entre des techniques qu’il utilisait et celle que l’Inuzuka avait tenté de faire sans succès…

« Ah! Tu essayais de faire une fusion! Mais bien sûr que ça n’a pas marché! Shiroi foutait rien! »

En effet, Tsuki et Minoru étaient eux-mêmes des témoins des difficultés que cela prenait pour maîtriser une technique aussi complexe qu’était la fusion entre un humain et son compagnon animal. Et l’Hokazuka avait eut beaucoup de difficulté aussi au début, faisait tout par lui-même alors que son panda grugeait des morceaux de bambous. Bien que cela le rendait nostalgique de ses plus jeunes jours, il savait que c’était tout faux.

« Bon, vu que si tu continue comme ça tu vas clairement te blesser, toi et ton compagnon, j’vais t’aider! Commence par faire émettre du chakra de Shiroi aussi, ça va t’aider. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Lun 9 Mar 2020 - 22:06
Automne 203 – Mauvais caractères

L'explosion, bien que peu douloureuse, avait propulsé le loup contre l'acrotère. Le choc semblait, quant à lui, un peu plus douloureux.

« Roooohhhh merde ! Ça va gros ? » dit-elle en ricanant.

La bête ne l'entendait pas de cette oreille, furieuse de s'être fait agresser de la sorte. Elle se remit sur ces quatre pattes, et se secoua les puces vigoureusement, faisant virevolter un nuage de poils blancs. Puis, son regard froid glaça l'atmosphère. Il la dévisageait. L'Inuzuka comprit immédiatement qu'il ne jouait pas. Le féroce canidé fonça la tête la première vers sa maîtresse, même si à cet instant, il ne la considérait pas comme telle.

< Tu veux te transformer en animal ? Tu es bien trop faible pour y arriver. > lança-t-il pour blesser, d'abord mentalement, sa dresseuse.

Elle, assise en tailleur sur un drap sombre, attendait l'assaut avec sérénité, elle avait l'habitude de cette grosse tête de mule. Ça n'était pas la première fois que son instinct animal resurgissait brusquement, au point de l'aveugler. Elle savait comment le maîtriser et le calmer, comme un chiot docile. Après tout, elle est l'alpha, et lui l'oméga, cela ne fait pas de mal, de temps en temps, de le lui rappeler par la manière forte.
L'animal bondit sur Sakka, les crocs dehors, non pas pour la tuer, plutôt pour l'effrayer, la secouer un peu, du moins je l'espère. Dans les airs, la gueule béante à quelques centimètres de l'enfant, cette dernière l’attrapa furieusement par la peau du cou et dévia l'attaque sur le côté gauche. La force de la charge l'entraîna avec l'animal sur le sol sur lequel ils firent quelques tonneaux. Le nuage de poussières généré par la cascade s’éclaircit, laissant apparaître le vainqueur et le vaincu. Shiroi, couchée sur le dos avec Sakka en-dessous, avait sa gorge dans le creux de son coude, et la tête bloquée par sa main. Telle une dompteuse talentueuse, elle maîtrisait la bête féroce, immobilisée.

« Alors ? Tu n'es toujours pas de taille ? » ironisa la gamine, douée d'une force insoupçonnable.
« Tu as encore besoin que je te rappelle qui est l'alpha ? Nous sommes loin d'être imbattables en duo, alors imagine en solo, idiot. Nous entraîner est primordial, et cette fusion fait partie des vieilles techniques de notre clan. Elle a fait ses preuves et les combos qui en découlent son dévastateur. Je ne suis pas une brebis égarée, je suis une prédatrice. Soit à la hauteur de notre nom ! »

< … Ferme la ... > le loup silencieux, désabusé de s'être fait, encore une fois, battre comme un p'ti faon, par une gamine qui plus est.

Leur relation était fusionnelle, comme tous les Inuzuka ou Hokazuka, mais chacun conservait un caractère bien trempé, remettant sans cesse l'autre en question. C'est être pour cela qu'eux seuls peuvent se supporter l'un l'autre, ils sont insupportables tous les deux.

Une ombre ronde et imposante vint faire éclipse avec le soleil, qui perçait à travers le branchage de la forêt voisine. Les deux Inuzuka, dans une position incongrue, tournèrent leur regard et reconnurent Minoru et Tsuki. Ils se dépêtrèrent l'un de l'autre, un peu gênés.

« Hey ! » lança Sakka, les pommettes rougies par la honte.
« Ça va les gars ? Vous traînez dans le coin ? »
« Oui, j'essaye d'apprendre la technique Jinjū konbi henge - Sōtōrō comme l'appelaient nos ancêtres. C'était mon premier essai, et il était loin d'être concluant, ahah »


< A qui le dis-tu ! Voyez comment elle me traître, moi, le grand Shiroi. >

« Je sais le métamorphoser, comme un clone de ma personne. Tu veux que j'injecte mon chakra dans son corps et que je le fasse vibrer, c'est ça ? Je ne comprends pas tout. Vous pouvez nous montrer ? »

« Wé, montrez lui comment on fait svp. J'ai pas envi de finir en pâté pour chats... »

_________________
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Mar 7 Avr 2020 - 0:11
Ah.

Minoru avait parlé sans réellement réfléchir, ayant vu les résultats désastreux de l’essai de technique de la jeune fille, mais la réponse de cette dernière le ramena a plusieurs années auparavant, quand il avait développé sa technique à l’aide du panda. A partir du moment où ils avaient découvert le secret de la technique, le duo avait passé plusieurs longues journées de sueur et de déshydratation à tenter de se synchroniser, sachant l’énorme avantage qu’une technique comme celle la pourrait leur donner. Une puissance supérieure à celle de ninja classique, une endurance phénoménale et un look d’enfer.

« C’est pas aussi simple que de simplement injecter ton chakra et de le faire vibrer. C’est une fusion et chaque partie doit faire sa part. Shiroi a du chakra aussi et pour accomplir la technique, il faut qu’au moment du contact, quand tu injecte ton chakra, il injecte le sien en toi. Ton chakra en lui doit se mélanger harmonieusement au sien et le sien doit résonner avec le tien en toi. C’est complexe et laborieux. Je m’imaginais mélanger deux substance délicieuses en une bonne sauce quand je l’ai appris, mais vas-y comme tu le sens. »

Suivant l’exemple de Tsuki, qui était couché sur le sol, faisant une sieste, l’Hokazuka s’assis et prit appuie de son coude sur le dos de son compagnon, observant Sakka et Shiroi faire leur entraînement sous sa supervision. Il serait surpris si le duo Inuzuka réussissait à maîtriser la technique en une seule journée, puisqu’il avait pris plus de deux semaines à comprendre le fonctionnement de la fusion par lui-même dans la forêt. Avec de la supervision, il ne serait pas surpris qu’une jeune fille aussi pleine de potentiel et de force que Sakka réussisse à comprendre et à apprendre la technique en beaucoup moins de temps.

Car il n’avait pas révélé l’entièreté des secrets de la technique à la jeune fille. Au moment où elle réussirait a entremêlé correctement les chakras d’elle et de son animal ninja, elle devrait réussir à stabiliser sa nouvelle forme qu’elle prendrait alors. C’était l’étape la plus complexe puisqu’il n’y avait pas de solution prémâché. Chaque duo était différent dans leur fonctionnement mental et physique et donc on ne pouvait conseiller a personne comment mieux établir une bonne balance corporelle à ce niveau.

Dans le cas de la créature qu’était Tsukinoru, le panda avait dû s’imaginer être significativement plus petit et inoffensif tandis que Minoru avait dû s’imaginer la vie en tant que géant musclé. La perception partagé des deux corps et esprits leur avaient alors permis de mieux se synchroniser et avait créé la forme de fusion.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Sam 11 Avr 2020 - 16:00
Automne 203 – Une entente pas si cordiale

Tandis que Minoru tentait d'expliquer les fondamentaux de la fusion à Sakka, Tsuki s'en battait clairement les steacks, pour ne pas dire autre chose. Le panda était endormi sur le dos en plein soleil, se laissant caresser le poil par la brise. Shiroi l'enviait. Son camarade animal se dorait la pilule pendant que lui se fait cramer les poils à coups de déjections de chakra. Cela l'agaça finalement :

< Eh le gros là ! Réveilles toi ! Ton pote est en train d'expliquer à l'autre ce qu'elle doit faire. Tu pourrais au moins me donner quelques tuyaux ? J'ai pas envie de finir carboniser avant la fin de la journée ? > marmonna le loup, en donnant des coups de museau à l'animal noir et blanc.

« Arrête de me faire chier et vient là ! » dit Sakka à son loup en le prenant par la peau du dos.
« J'ai pas tout compris ce que m'a dit Minoru, cette histoire de sauce là. C'est que nous on préfère notre viande crue ou cuites au feu de bois à la limite, sans rien d'autre. La sauce ça gâche le goût. »

Notre duo Inuzuka devait donc mélanger ses énergies physiques de façon harmonieuse jusqu'à ce qu'il n'y en ai plus qu'une. Mais avant cela, fallait-il déjà que les deux parties sachent transférer dans l'une et l'autre leur propre chakra. Ensuite, chacun devait accepter le chakra de l'autre et le laisser se mélanger au sien, tout en même temps mélanger son chakra dans le corps de l'autre. Sur le papier cela paraissait déjà difficile, alors en pratique ! Je souhaite bonne chance à nos deux incapables.

* Roh putin, j'arrive à malaxer mon chakra, mais je ne suis pas une experte. Je suis plus douée pour donner des coups. J'arrive à le métamorphoser en moi-même, c'est que je sais lui transférer mon chakra et le mélanger en lui, tandis que lui accepte mon énergie. Mais pour cette transformation, la dose de fluide énergétique est bien plus importante qu'un simple Henge. Son corps doit lui aussi encaisser et accepter toute cette énergie en plus. Et c'est pareil pour moi !*

Par chance, le Hokazuka n'était pas la seule corde à l'arc de Sakka. Elle avait en sa possession ce fameux grimoire clanique dans lequel était répertorié toutes les arcanes du clan, et notamment cette fusion Jinjü Konbi Henge – Sotoro. Ce jutsu, et tous les autres, était expliqué dans le moindre détail, de la genèse du sort jusqu'à sa forme actuelle, la plus aboutie. Le bouquin a une valeur inestimable pour toute La Meute, en aucun cas il ne devait tomber entre de mauvaises mains. L'Inuzuka profita que Minoru soit dans une position confortable pour prendre le temps de lire la page du recueil.

« Notre invité a raison Shiroi, c'est écrit là. Tu as un rôle beaucoup plus important que dans la simple métamorphose où tu te contentes de recevoir mon énergie. Dans cette fusion, tu dois doser correctement ton énergie, me la transmettre et la malaxer en moi, je dois faire la même chose, un peu comme un miroir. Puis, on doit faire vibrer nos forces sur la même longueur d'onde pour les faire entrer en résonance. A cet instant, nos corps se rassemblerons pour ne former plus qu'un. »

< Génial ! J'ai déjà du mal à te supporter quand je suis à côté de toi, alors si on partage le même corps... Jte raconte pas la lose... >

« C'est sûr qu'avec cette mentalité de merde, on continuera de se faire botter le cul en combat. Cette transformation est signature de notre clan ! Elle nous donnera accès à des compétences que tu n'imagines même pas ! Tu veux faire le malin, alors donnes toi les moyens pour casser des bouches ! Fais un effort s'il te plait. » concéda l'enfant, las des incongruités de son compagnon.

< Rien que pour impressionner ce gros tas qui dort, je vais donner un peu du miens, mais juste un peu ! Et évite de me griller une nouvelle fois les poils ...>

« Je te propose une chose, on procède par étape : je commence par t'injecter mon énergie physique, tu l'acceptes et je la malaxe à la tienne. Ensuite, je la ferai vibrer. Tu devras faire un effort pour accepter toute cette vague, elle sera plus important que pour la transformation, je te le rappelle. »

< Allez vas-y, accouche ! >

Assise en tailleur, Shiroi à quatre pattes à ses côtés, elle joignit ses mains pour se concentrer et malaxer son chakra avant de les poser sur sa bête.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Mer 15 Avr 2020 - 20:26
Sakka avait donc un grimoire qui lui donnait des instructions. Hmmmm. Après tout, c’était bien le seul moyen qu’elle aurait pu apprendre l’existence de cette technique, étant donné qu’ils étaient tous les deux trop jeunes à l’époques de leur temps au clan Inuzuka avant le massacre pour pouvoir voir la technique de fusion en action de combat. Ça lui donnait aussi de bien meilleures chances de performer la technique rapidement que le duo Panda et Hokazuka avaient eu à Hayashi.

« Joli bouquin, tout ça. »

Minoru observa ensuite le processus, très curieux de voir comment celle qu’il considérait comme sa sœur allait procéder. Il se mit à grignoter tranquillement des morceaux de viandes séchés rangés dans son sac tandis qu’il observait la dame et son chien discuter ensemble du processus et des conseils que leur frère leur avait donné. L’animal de Sakka semblait incroyablement motivé à se forcer si elle pouvait prouver a Tsuki qu’elle était supérieur à son fessier endormi, ce qui semblait être un objectif tout à fait palpitant. L’Inuzuka exprima ensuite les conseils de l’Hokazuka interprété à sa façon à sa compagne et lança dans le processus ardu du développement de sa fusion.

L’envoie du chakra initial eut des résultats beaucoup plus intéressants que l’explosion qui avait fait en sorte que Minoru arrive sur les lieux. Le dresseur put sentir l’influx d’énergie et entrer et valser à l’intérieur du chien, entrelaçant tranquillement le chakra animalier. Le chien semblait beaucoup mieux réagir aussi, interagissant activement pour montrer sa puissance au panda assoupi. Mais, éventuellement, les deux se rendirent que de malaxer était simple, mais que d’harmoniser leur chakra correctement sur une longue durée était très complexe, ce qui fit virevolter Sakka vers l’arrière de par le choc des chakras, le chien était simplement écrasé sur le sol brièvement, sans trop de violence de par le résultat plus favorable qui avait précédé.

« Bon, vous avez fait mieux, mais je pense que vous devez essayer de fermer les yeux et de vous mettre à la place de l’autre. C’est quoi, être un chien? C’est quoi, être un humain? Plongez-vous dans le corps de l’autre. »

Puis, l’Hokazuka observa la tentative suivante. Cette fois, les liens forts entre Sakka et Shiroi semblèrent ressortirent avec une bien meilleure expertise. Il put sentir une certaine modification de l’air ambiant, signe qu’ils étaient sur la bonne piste. Leur corps se mirent a être parcourus du chakra de leur partenaire, la pilosité de l’Inuzuka semblant prendre du volume soudainement tandis que le chien semblait soudainement plus grande… Mais ils échouèrent une nouvelle fois. Sans doute leur manquaient-ils encore la clé nécessaire pour accomplir le résultat espéré.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Dim 19 Avr 2020 - 17:08
Automne 203 - Un nouvel échec

Assise en tailleur sur les remparts, elle joignit le plat de ses mains comme si elle priait. Shiroi, lui, préférait rester debout sur ses gardes. Il craignait un nouvel échec et préférait éviter de se faire une nouvelle fois exploser la tronche. Ils n'en avaient pas l'air, mais ils étaient extrêmement concentrés. Chacun voulant prouver à l'autre qu'il était le plus fort.
Le chakra de Sakka s’immisça à l'intérieur du corps de son compagnon. L'animal concentré eut la chair de poule, son poil se dressa. Mais comme elle le lui avait suggérée, il le laissa l'envahir et supporta la charge énergétique plus importante. Cette fois enfin, la bonne dose de chakra parcourait le corps de l'animal.

« On y est mon gros ! T'es prêt ? Je vais essayer d'harmoniser le miens avec le tiens. »

Des paroles bien étranges pour quiconque passerait dans le coin. Heureusement que Minoru savait de quoi il s'agissait. En parlant de lui, il était tranquillement installé sur son canapé de panda, en train de grignoter une viande succulente qui embaumait l'aire d'entraînement. Shiroi espérait qu'il lui garde un bout en cas de réussite. Une récompense bien méritée finalement, mais encore fallait-il réussir.

< Allez vas-y lance toi ! J'ai une petite gâterie qui m'attend ! > lança-t-il en lorgnant la viande de Minoru.

La gamine décomposa le chakra animalier pour s'harmoniser avec lui ; comme un don du sang où il faut que le donneur et le receveur aient le même groupe, à la différence près qu'ici le donneur peut adapter son énergie à celle du receveur. Elle dissocia donc les flux de l'esprit et du corps de son canidé pour les combiner avec les siens. Et là, c'est le drame. Le corps du loup rejeta littéralement sa dresseuse en expulsant son chakra dehors. L'onde de choc fit virevolter la gamine en arrière et écrasa le loup au sol, lui qui se préparait à être projeté sur le côté.

< J'me doutais bien que ça allait finir comme ça ! J'abandonne t'es trop nulle ! >

« C'était quoi ça putin ! » dégoisa Sakka en se recoiffant.
« J'te signale que j'y étais tête de nœuds ! C'est toi qui m'a rejeté ! C'est donc toi qui est nul ! » se chamaillèrent-ils.

< L'autre a raison, tu ne te mets pas à ma place, tu ne sais pas ce qu'est être un loup. Du coup mon corps te rejette. C'est donc de ta faute, c'est toi qui est bien nulle ! > renchérit Shiroi.

Énervée, l'Inuzuka prit la bête par la peau du dos et la claqua à sa place. Elle devait lui rappeler qui était le dominant. Mais le farouche animal n'acceptait pas de supérieur et sortit les crocs pour la mordre. Ils voulaient donc se battre. Sakka activa sa danse du loup, ses canines s'allongèrent et ses griffes s'aiguisèrent. Tous les deux au sol, entrelacés, ils roulèrent d'un côté puis de l'autre en se mordant et en se griffant. Tout cela, devant l'imperturbable sommeil de Tsuki.
Finalement, leur 'petite discussion' se termina lorsque la maîtresse prit bel et bien l'ascendant sur son compagnon. La peau du cou entre les dents, elle le soumettait comme les loups pouvaient le faire entre-eux.

« Alors, je ne sais pas ce qu'est être un loup ? » marmonna-t-elle les poils entre les dents.

Elle le relâcha. Caractériel mais pas insoumis, Shiroi accepta sa défaite, elle était plus forte. La queue entre les jambes et sa grande gueule fermée, il se repositionna à côté d'elle, déjà en tailleur.
Dans un silence monastique, en dehors de la mastication prononcée de l'Hokazuka, le duo Inuzuka tenta une nouvelle fois l'impossible. Le chakra humain inonda le corps de la bête. Sakka ressentait le flux énergétique canin tourbillonner. Elle comprit alors pourquoi le sien fut éjecté. Elle devait séparer ses énergies, les faire tourbillonner à leur tour tout autour de celles du loup, et enfin les assimiler. Il n'était pas donner à tout le monde de faire fusionner deux chakras l'un avec l'autre.

L'échec triompha de nouveau.

« On y était presque ! » s'énerva l'impatiente gamine.
« Vous pouvez pas faire un effort tous les deux et nous montrer comment vous faites ? » s'excita ensuite l'enfant sur son camarade, comme si c'était de sa faute.

_________________
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Ven 24 Avr 2020 - 20:15
Sakka et Shiroi entrèrent dans une bagarre très intéressant après leur essai infructueux, l’Inuzuka voulant prouver encore à son animal qui était la patronne, l’alpha, dans leur relation, n’ayant pas un animal pacifique et herbivore comme un panda qui se contentait de câlin, d’escalade, de brosse et de bambous pour rester fidèle et adorable. Il observa les griffures, les morsures, les grognements faire rage à peine quelques mètres de lui, se rappelant des doux jours d’enfance dans les résidences du clan Inuzuka avant le massacre quand un spectacle comme celui-ci était extrêmement commun. Un merveilleux sentiment de nostalgie des jours heureux ou la chasse à l’ultime force n’occupait pas son esprit s’insinua dans son cœur, jusqu’à ce que Sakka réussisse à imposer sa force et que le duo recommence à essayer.

Elles étaient si près du but. En observant le visage de l’Inuzuka durant le deuxième essai, il put voir, à travers les rictus d’efforts, l’étincelle symbolisant la compréhension de ce qu’elle faisait de mal brillant dans les yeux de la jeune fille, faisant sourire l’Hokazuka. Il était fier que sa sœur de meute comprenne si bien et si rapidement la transmission de la puissante technique qu’il lui transmettait. Plus elle progressait et plus il avait hâte de voir la fusion entre loup et femme devant ses yeux. Malheureusement, cet essai finit en échec aussi, mais la demande de démonstration le poussa, lui et son compagnon, à se relever et à leur montrer comment les maîtres faisaient.

Il donna un bon petit coup de pied dans les côtes du panda, qui se réveilla avec un léger grognement, comprenant facilement les nécessités de la situation. Il se leva et le duo se mit à canaliser leurs chakras, Minoru exécutant les mudras nécessaires avant de procéder à échanger son chakra et sa perception avec Tsuki, créant un tourbillon de chakra animalier et humain. Leurs formes furent dissipés dans un nuage couvrant l’aspect grotesque de la chose et leurs chaires, esprits et âmes s’entrelacèrent dans une fusion monstrueuse mais oh combien efficace, révélant un panda bipède a deux têtes qui toisait le duo de Shiroi et Sakka de tous ses muscles et de sa puissance, avant de laisser la technique se dissiper, révélant Minoru et Tsuki, ce dernier retournant faire une sieste.

« Vous avez vu? Je sais que vous avez surement l’impression que c’est méga compliqué mais vous avez déjà passé les étapes les plus complexes de l’opération, il vous reste plus qu’à persévérer et développer votre chakra pour l’agencer au mieux! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Mer 29 Avr 2020 - 22:13
Automne 203 – Le feu de l'amité

Enfin le duo Hokazuka se bougea le cul pour aider ses frères et sœurs. Debout l'un à côté de l'autre, quelques mudras incantés suffirent à Minoru pour opérer. Sous ses pieds, un tourbillon de poussière mimait l'incroyable énergie du dresseur qu'il insufflait dans le corps de son compagnon. Dans une nonchalance déconcertante, Tsuki accepta le chakra de son maître et les deux zigotos fusionnèrent en un clin d’œil. De quoi irriter la gamine qui était mauvaise perdante.
Un nuage blanc camoufla l'association des deux êtres en un seul. Dans la fumée se dessinait une ombre, une forme illusoire bien plus imposante qui domina Sakka et Shiroi, les mirettes écarquillées. Assis face au soleil, ils flairaient l'étrange humanoïde dressé devant eux. La brume s'éclaircit peu à peu et le guerrier mi-homme mi-bête se dévoila .

« Extradooooooordinaiiiiiiiirreeeeeeee » s'extasia Sakka.

< Ah ouais... Ça en jette ! > avoua le loup.

Aussi vite qu'elle était apparue, la créature s'évanouit dans une bouffée de fumée, de laquelle Minoru et Tsuki s'ôtèrent. Pour eux, ce jutsu semblait être une évidence, un jeu d'enfant. A la fois agacée par leur flegme et excitée par leur puissance, Sakka, assise en tailleur, plia les bras et serra les poings. Son regard fusilla ses mains, symbole de la toute puissance Inuzuka. Habitée par la rage de vaincre, elle rapprocha ses paumes de ses yeux pour y percevoir le flux animal qui les parcourait. Elle aurait presque pu y voir ses artères battre à l'unisson de son cœur.

« Je n'ai vu personne d'autre réussir cette technique Shiroi ! On ne peut pas laisser Minoru et Tsuki être les seuls à maîtriser nos arcanes, c'est la honte ! » lança-t-elle en ricanant.

Le soleil embrassait presque l'horizon, ils ne l'avaient pas remarqués, mais la nuit tombait. La fraîcheur du crépuscule rafraîchit leurs muscles échauffés. La brise diurne s'était envolée, la quiétude régnait sur les remparts. D 'un souffle retenu, Sakka exprima sa fatigue. Shiroi fléchit ses quatre pattes pour poser son ventre sur le sol, exténué. Il fallait se reposer, mais elle ne voulait pas quitter ses deux-là. Une idée lui traversa l'esprit.

« Que dites-vous d'un feu de camp en pleine nature, rien que nous quatre ? Autour de bonnes grillades ? Suivi d'une nuit à la belle étoile, comme on faisait quand on était gamin... » proposa Sakka, rassurée par la présence de l'Hokazuka.
« Mais c'est toi qui chasse ! Moi j'suis claquée ! » décida-t-elle.

Certaine qu'il la suivrait, elle donna un coup de coude à son loup pour l'extirper de sa torpeur et tous deux sautèrent par dessus le rempart. Ils dévalèrent le mur d'enceinte par l'extérieur puis se jetèrent sur le douve avant de s'enfoncer dans la forêt toute proche.
A la lisière d'un bois, le clair de lune éclairait une prairie herbageuse. Sans doute s'y trouverait le ou les bovins utiles à leur agréable soirée. Mais c'est à Minoru de se charger du repas, alors elle posa ses maigres affaires contre un arbre et s'allongea entre ses racines, admirant la plaine qui s'étendait à ses pieds.

« Va chercher du bois Shiroi, steup ! »

< Tu fais chier … >

« T'inquiète, je l'allumerai ! »

Prairie:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Lun 4 Mai 2020 - 19:28
Le soleil avait été se coincé derrière les nuages et l’autre bout de la terre, cachant sa lumière aux êtres mortels qu’étaient les humains et les plongeant dans quelques heures de ténèbres. La fraîcheur de la soirée ne sembla pas particulièrement dérangé Minoru, mais il mit une légère veste impériale pour être certains de ne pas tomber malade face au froid d’automne. Sakka, voyant cela et étant déterminé à continuer de s’entraîner jusqu’à la maîtrise total de la technique de fusion, proposa de dormir en extérieur au duo la supervisant, ce qu’ils acceptèrent avec joie. Et puis, de devoir chasser échaufferait leurs membres fatigués d’avoir passé la journée à observer leurs sœurs pratiquer.

Et donc ils se lancèrent. Ce n’était pas une chasse mais une véritable dance. Le duo avait travaillé la construction et solidification de leurs muscles à travers les jungles d’Hayashi durant années et étaient des chasseurs travaillant parfaitement ensemble. Leurs sens étaient à l’affut, sentant chaque odeur, entendant chaque son, a la recherche de la proie idéale. Un écureuil, un lièvre… Trois pigeons. Les deux ninjas n’avaient aucune difficulté à bondir et à attraper les proies avant que ces dernières ne réalisent qu’elles n’avaient pas du tout affaires à des êtres humains normaux.

Il revint à l’endroit ou Sakka et Shiroi avait ramené du bois et ou un feu avait été promptement allumé, prêt à recevoir la volaille et le petit gibier que le duo avait attrapé en deux courtes heures, le soleil ayant maintenant définitivement disparu, ne laissant aucune trace sur la terre empli de chakra de sa précédente présence. La lueur diffusée par le feu de camp permit à la viande des victimes de la chasse du duo panda humain de cuir, laissant échapper une délicieuse odeur une fois que le tout fut prêt.

« Vous faites d’excellents progrès. Si vous vous nourrissez et reposez bien, je suis certain que vous allez trouver le secret de la maîtrise de la fusion demain. Continuez comme ça. »

Il s’allongea ensuite dans l’herbe, dégustant avec délice un des trois pigeons, lichant les os encore pleins de graisses et de morceaux de viandes, remplissant son estomac de nutriments pour être prêt à l’entraînement qui commencerait plus tôt que Sakka pouvait espérer le lendemain. Il sourit, sachant que La Meute était entre de bonnes mains si une jeune fille comme sa sœur avait un potentiel de développement des arcanes du clan aussi élevé. Il pourrait se consacrer pleinement au développement des Hokazuka dans ce cas-là. Et cela le rendait heureux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Sam 9 Mai 2020 - 16:52
Automne 203 - J'ai la dalle ce soir

Le valeureux guerrier revint à la maison avec les trophées de sa chasse du jour : un écureuil, un lièvre et trois pigeons.

* C'est tout ? Il se fou de ma gueule ? Quatre malheureuses bestioles après un entraînement de cette intensité ? Le clan Hokazuka aurait-il perdu le sens de la chasse ? *

< Grouille toi de prendre le lapin avant que le gros sac noir et blanc ne s'en empare, j'ai la dalle ! >

La prairie herbageuse qui s'étendait à perte de vue devant eux dissimulait à coup sûr des biches, des veaux ou tous autres animales à la chair tendre et persillée. C'est à ça que Sakka prétendait. A croire que la dulcinée ne méritait pas tant aux yeux de son prince. Elle prit donc acte de sa considération. Comme toute louve, elle cherchait un mâle pour s'accoupler. A son âge, ses considérations n'envahissaient pas encore son esprit mais le désir naissait. En tout état de cause, Minoru n'était pas cet homme.

Avec la griffe de son index, l'Inuzuka dépeça d'abord le lièvre. Elle enfonça son doigt dans le coup de la bête avant de descendre jusqu'à son entrejambe, lacérant tout sur son passage, la peau, le muscle et les os. Sans hésitation, aucune, elle écarta le gibier pour le vider. De sa main, elle pénétra les entrailles pour les libérer de leurs viscères, deux passages suffirent. Crus, elle les jeta à la gueule de Shiroi qui en raffole. Les babines baveuses, il n'attendait que ça. Le menu n'était pas encore prêt, il restait toujours la peau à enlever. Avec la même griffe, elle sépara le derme du muscle pour ne conserver que le meilleur, prenant garde cependant de laisser le maximum de gras sur la carcasse. Pour finir, se saisissant d'un pique de bois, elle embrocha la dépouille avant de la planter dans la terre à proximité du brasier. Un des pigeon et l'écureuil eurent le même sort.

« Ce sort demande une symbiose totale entre le maître et son compagnon. Je croyais que c'était le cas pour Shiroi et moi, j'avais tort. Nos caractères sont les mêmes, têtus, et ils ne sont pas complémentaires. J'ai toujours dû faire mes preuves pour qu'il m'accepte comme dresseuse. »

Bête enragée et rebut de la ménagerie, Shiroi a commencé sa vie dans une cage. Rejeté par les autres, son tempérament s'exacerba dans la solitude. Sakka fut son premier et unique lien avec le clan. Elle le libéra pour en faire son ninken, mais l'intrépide canidé s'enfuit. Elle due le sauver d'une mort certaine et dévoiler sa bestialité pour qu'il accepte enfin sa domination. Désormais, il est son compagnon mais possède une liberté de paroles et d'actions que beaucoup n'ont pas. Réussir la fusion apporterait suffisamment de crédit à Sakka pour obtenir son respect ferme et définitif.

« J'espère que le repas de ce soir me donnera l'énergie suffisante pour réussir... » marmona l'Inuzuka affamée.

La viande rosée avait viré au brun, signe que la cuisson était parfaite. La chair saignante libéra un fin filet de jus chaud qui s'écoula des commissures de ses lèvres. Peu de muscles protégeaient les os, mais ils étaient de qualité. Ses bouchées répétées mettaient en exergue un appétit gargantuesque. A chacune de ses morsures, Sakka arrachait toujours plus de fibres, profitant de ces mets raffinés. Mais qualité était le contraire de quantité et il ne resta bientôt plus que les os à ronger.

* Putin j'ai la daaaaaaaaaaaalle ! Minoruuuuuuuuuuuuu tu fais chier ! *

« Je suis rassasiée, c'était excellent. Profitons de la douceur de la nuit pour nous requinquer, demain je compte bien en finir avec cette technique ! Bonne nuit. »

Recroqueviller au creux du pelage de son loup, elle ferma les yeux à la lueur des dernières flammes.

Le lendemain, Minoru et Tsuki se réveillèrent seuls. Sakka et Shiroi étaient déjà retournés s'entraîner. Quand l'Hokazuka leva la tête, il les aperçut au loin, au milieu de l'immense pâture, tentant de nouveau la fusion.
Les jambes trempées par la rosée matinale, la gamine était assise en tailleur dans les fourrées. Les herbes alentours étaient couchées, témoins des tentatives infructueuses dont Shiroi faisait les frais. Étonnamment, il ne râlait plus. Affecté par les paroles de la veille, il prit conscience de la chance qu'il avait. Et maintenant, il se donnait à fond pour réussir.
Sakka distingua le minois de Minoru à travers la broussaille. Elle brandit sa main en l'air pour le saluer.

« Hey Mino, vient par là. J'y suis presque. Vient faire le jutsu avec moi étape par étape. Je suis à deux doigts ! » cria-t-elle sous les aboiements de Shiroi.

_________________
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Dibrug13


Dernière édition par Inuzuka Sakka le Sam 16 Mai 2020 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Mer 13 Mai 2020 - 22:21
Tout se passait comme prévu. Pour réellement se sentir en phase avec le monde sauvage, la vie animale et l’absence de civilisation, ne pas manger à n’en plus finir était très important. Un être sauvage mangeait assez pour satisfaire sa faim, et pas plus. Les créatures de la forêt d’Hayashi étaient en parfaite harmonie justement parce qu’ils ne satisfaisaient pas des envies insolites et extravagantes de festin à n’en plus finir. Alors il avait, volontairement, laisser les bovins de la plaine vivre, fournissant une vie aux boisées et aux collines des alentours et avait choisi de nourrir sa sœur d’une plus petite quantité de nourriture, ce qui la forçait à partager le peu de nourriture obtenu avec Shiroi.

Ne pas beaucoup manger, Minoru y avait été habitué durant l’exile de Hi avec son clan. Ayant passé de longues nuits dans les grandes forêts auxquels les proies étaient habitués, avec le ventre à peine rempli de baies et de moins qu’une volaille, il avait persévéré et développé ses capacités shinobis dans ces conditions moins qu’idéals, mais cela l’avait forgé. Il croyait fermement que de confronter l’Inuzuka a des conditions difficiles la pousserait à se développer et a finalement maîtriser une des techniques formant le cœur des arcanes du clan des maîtres canins.

Il partit donc dormir ce soir-là en sachant très bien que le duo était insatisfait, son propre estomac démontrant de l’insatisfaction par le traitement que lui infligeait le dresseur de panda. Il se retenu de rire dans la nuit en entendant les plaintes que le réservoir vide de nourriture de l’Inuzuka faisait, tandis que Shiroi semblait près de manger sa maîtresse pour avoir un repas nocturne. Ce soir-là, il dormit bien, se sentant en sécurité auprès de deux personnes auxquels il tenait. Son sommeil lui rappelait avec confort les jours heureux de son enfance au sein du clan canin.

Le lendemain matin, il fut ravi de voir, à son réveil, que Sakka était déjà parti s’entraîner, ayant parcouru la prairie mouillée de rosée pour travailler sur la maitrise de la technique après une bonne nuit de sommeil en harmonie avec la nature. Il l’observa quelques instants à distance avant qu’elle ne le remarque et lui demande de l’aide pour finaliser la technique, voulant un processus d’étape par étape pour lui permettre de finalement réussir a ne faire qu’une avec sa compagne louve.

Il lui montra, tranquillement et attentivement, chacun des mudras qu’il utilisait, son contact physique et de chakra avec Tsuki, lui expliquant ce qu’il ressentait tout en mélangeant son chakra avec celui de son compagnon de combat et, finalement, lui montra le résultat de la technique, souriant à travers ses deux monstrueuses bouches. Il défusiona ensuite et, regardant Sakka avec un sourira carnassier, dit ;

« Ta nuit d’harmonie avec la nature, le partage du peu de ressource avec Shiroi, la fatigue… Tout ça fait partie de la vie animal. Combine ton existence, celle de Shiroi et tes expériences… Et faites un. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Sam 16 Mai 2020 - 23:33
Automne 203 - La clef de la réussite : l'amour

Minoru répondit à l'appel de Sakka. Avec Tsuki, ils rejoignirent le couple Inuzuka dans la plaine herbageuse. Les herbes à mi-hauteur leurs chatouillaient les mollets et y déposaient des perles de rosé. Pas après pas, leur pelage s'humidifia et forma une seconde peau compact collée sur l'épiderme. Pas une goutte de vent ne roulait sur l'étendue verte. L'aurore s'effaçait à l'arrivée de son grand frère le soleil. En cette saison, les arbres se déshabillent et pourtant, Sakka avait chaud. Ils étaient là depuis des heures.

Avant même que le ciel n'enlève son manteau sombre, elle se réveilla. Son loup releva ses paupières au même moment, comme s'ils étaient connectés. Ils demeurèrent silencieux, non pas pour préserver le sommeil de leurs acolytes, mais tout simplement parce qu'ils n'en avaient pas besoin. Tous les deux avaient faim. Leurs prunelles se fixèrent un instant sur l'Hokazuka responsable de leur mal. D'un soupire bienveillant, ils ricanèrent finalement en le regardant. Avec Leiko, ils formaient tous les trois une petite famille. Pour l'adolescente, Minoru avait une place toute particulière.

Bref, depuis plusieurs heures le duo guerrier avait quitté le camp de fortune pour reprendre les exercices. Il sembla que le plan subtilement imaginé par le maître au panda fonctionna. Confrontés à la froideur de la nuit à une satiété inassouvie et à la fatigue d'un travail rude, le lien affectif qui les unit se resserra. La femme et la bête l'avaient ressentis tous les deux, mais aucun n'osa le faire remarquer à l'autre. Ils sont bien trop fiers, ils sont des Inuzuka !

« Salut les gars ! Vous n'avez rien foutu hier et ça se permet de faire la grâce mat ! Bougez-vous un peu le cul et montrez-nous étape par étape le processus de la fusion. Ça fait des heures qu'on essaie, on y est presque, il nous manque un dernier pt'i truc ! » les taquina Sakka.

< Wé le gros, montre moi aussi comment tu fais. > rajouta Shiroi, en causant à Tsuki.

La veille, l'équipe Hokazuka avait fait son show, un peu trop vite peut-être pour que leurs compères ne retiennent la leçon. Alors Sakka leur demanda de réitérer. Elle se redressa face à Minoru, Shiroi, lui, s'opposa à Tsuki. Perdus au milieu de ce champ de verdure, les couples se dévisageaient comme dans un miroir. Un vent noroît vint caresser et coucher le tapis vert. La froideur qui l'accompagnait fit frisonner l'enfant et dresser le poil de la bête. Minoru incanta les premiers mudras.

* Comme dans un miroir. *

< Comme dans un miroir. >

Chaque signe composé, l'Inuzuka le singeait. Elle éprouvait avec prudence son chakra frémir, elle ressentait la même chose chez Minoru. Lui, tendit la main droite vers son animal, Sakka, tendit la gauche vers Shiroi. Dans une synchronisation parfaite, ils apposèrent leur patte sur leur fourrure. Au contact, son chakra gagna en intensité et explosa.
Le loup blanc scrutait le moindre fait et geste de Tsuki, qui n'en fit aucun. La bête noire et blanche était de marbre. Du coin de l’œil, Shiroi savait que son tour allait venir, mais que devait-il faire ? Ne pas se fier aux apparences. Pour le guider, le panda cligna d'un œil puis ferma les deux. Le canidé comprit que son rôle était différent. Il devait préparer son corps à accepter le chakra de la dresseuse et à l'assimiler au sien pour enclencher la fusion. A son tour, il baissa ses paupières pour mieux visualiser son chakra. Le tourbillon impénétrable des énergies du corps et de l'esprit se dessina dans son imaginaire. L'animal contrôla sa respiration, le tourbillon ralentit, puis il s'appliqua à dissocier légèrement les deux flux énergétiques pour créer une faille et donner l'occasion à Sakka de plonger son chakra dans le sien. Au contact de sa main, son chakra gagna en intensité et explosa.

Un nuage de fumée blanche résulta de cette éruption chakratique. Comme espérait, enfin, leurs flots de chakra fusionnèrent en un seul et explosa. Dans le pâturage, ils n'étaient plus quatre, mais deux. Face au panda bipède à deux têtes se dressait désormais un grand loup blanc bicéphale.

" Grrrrrrrrrrrrrr "

La nouvelle bête grogna d'orgueil et aboya férocement de ses deux têtes.

Le duo maintient la fusion active pour confirmer la technique. Leur restait maintenant à apprivoiser ce nouveau corps et à réaliser quelques techniques.

« Les gars, montrez-nous ce que vous savez faire sous cette forme ! »

Loup bicéphal:
 

_________________
Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Dibrug13
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka https://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Hokazuka Minoru
Hokazuka Minoru

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru] Empty
Mar 26 Mai 2020 - 18:29
Une journée seulement. Telle avait été la rapidité à laquelle l’Inuzuka avait réussi à maîtriser une des techniques fondamentales des clans faisant parti de la Meute. Sous la guidance du soldat Hokazuka, Sakka avait réussi à ne faire qu’une avec la louve, devenant ainsi une créature supérieurement puissant à ce qu’on pouvait s’attendre d’une jeune adolescente comme elle. Minoru ne pouvait ressentir que de la chaleur fraternelle en voyant les capacités de maîtrise des arcanes de leurs clans de Sakka, sentant un mélange d’admiration et de fierté. C’était après tout la dame qui s’approchait plus du rôle de sœur pour lui.

Il se concentra durant le processus de transformation de sa cousine clanique, respirant l’odeur changeante résultante de la fusion qui s’enclenchait tranquillement, sentant sur sa peau les frissons du chakra s’accumulant entre leurs courants intérieurs, écoutant le frémissement de leurs chevelures et poils, ses yeux fixés sur la fusion en cours, la chair des deux créatures se mélangeant tranquillement en même temps que leur chakra s’entrelaçait dans un vortex interne, créant une entité nouvelle et unique. Chaque Inuzuka et Hokazuka se voyait avoir une fusion unique pour chacun des individus maîtrisant la technique. En effet, chaque animal et chaque ninja étant différent, les résultats étaient toujours variables.

Mais dans ce cas-ci, ce fut un chef d’œuvre de beauté sauvage. De gigantesque griffe acéré, deux têtes de louves aux crocs assez pointus pour déchiqueter les proies de leurs choix, un corps plus grand que le plus grand des loups a l’état sauvage et, le plus important, une aura de puissance et de chakra débordante d’énergie. La fusion semblait crier sa puissance de sa seule existence, annonçant au monde la réussite de la maîtrise de cet arcane de la Meute. L’Hokazuka versa une larme, admirant la créature, tandis qu’il maintenait sa propre fusion avec son fidèle compagnon.

Sakkoi lui déclara qu’elle désirait prendre connaissance de première main des compétences de combat de Tsukinoru, alors la fusion ne se fit point prier, ses deux têtes rugissant de contentement et d’excitation face au potentiel de combattre. Les griffes du monstre allèrent se coller sur les paumes, se décollant ensuite, montrant une trépidation certaine. Puis, ses pattes lui servant de pieds décollèrent du sol, la fusion se propulsant sur Sakkoi à toute vitesse et lui assénant un coup de griffe à pleine vitesse. Il enchaîna plusieurs coups sur la fusion de sa sœur, grafignant la créature et la forçant a développer sa force de la façon la plus sauvage possible.

Mais ce n’était pas assez. Il concentra une grande quantité de chakra de nature du Taijutsu dans son pied droit, effectua une rotation total sur lui-même et asséna un gigantesque Mawashigeri a Sakkoi avec la force suffisante pour trancher un arbre net. Si la fusion était faible, alors les deux composantes en souffriraient. Autrement, elles trouveraient une façon de s’en sortir et de développer quelque dans le feu de l’action. Il suivit cela par un puissant coup de coude, après quoi il saute vers l’arrière, prêt a recevoir la foudre de la créature femelle.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248

Sauvage apprentissage ! [Hokazuka Minoru]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: