Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une requête bien particulière

Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Une requête bien particulière Empty
Mar 14 Jan 2020 - 17:25
Kumo no kuni
Un soir d’Automne 203

Il pleuvait des cordes en cette fraîche soirée d’Automne. Bien qu’habitué à ce climat, le village tournait au ralenti. Comme paralysé par de simples gouttes d’eau. Enfin, plutôt des trombes d’eau. On aurait dit que le Dieu de la Pluie avait décidé de venir couvrir la Cité de son immense voile, rendant ainsi chaque déplacement aussi vivifiant qu’une douche froide ! Et malgré tout cela, c’était bien cette soirée que l’enfant avait choisi pour faire sa prochaine action.

Rien de risqué, rien de bien compliqué en apparence, il devait simplement rencontrer quelqu’un. Comme vous vous en doutez, il s’agit une nouvelle fois d’un membre de la Résistance. L’une des personnes les plus puissantes que le mouvement compte en son sein, mais aussi l’une des plus imprévisibles apparemment. L’enfant à la crinière blonde ne l’avait croisée que deux fois, mais il voyait déjà son tempérament de feu s’affirmer. Ironique quand on sait que son clan lui avait demandé d’aider la Résistance, n’est-ce pas ?

Metaru Yamiko.

C’était elle qu’il attendait, camouflages actifs, tapis dans l’ombre d’une ruelle proche du quartier Metaru. Selon ses informations, elle ne tarderait pas à rentrer au bercail après sa journée de travail. Moment choisi par notre petit bonhomme pour aller à sa rencontre, sachant pertinemment que la rencontre ne durerait pas très longtemps. Il avait un service à lui demander, la Résistance avait besoin d’elle !

Il ne lui fallut pas attendre bien longtemps pour la voir arriver au détour de la ruelle. Décidément, ses informateurs faisaient bien leur boulot. Et alors qu’elle approchait, Hiko rabattit son capuchon sur ses épaules et lui montra son visage. Il avait pris soin de sonder les environs de son chakra, et bien qu’il n’eut rien repéré de suspect, il préférait la jouer incognito.

Ah salut Yamiko ! Je te cherchais justement, j’ai vu ta grand-mère cet après-midi et elle te passe le bonjour !
Une façon comme une autre d’engager la conversation, comme le feraient deux vieux amis. Mais tout en disant ces mots, l’enfant invita la jeune femme à le suivre tout en tournant les talons. Ils allaient se mettre un peu à l’écart d’une personne un peu trop curieuse qui passerait dans le coin. C’est ainsi qu’ils déambulèrent quelques poignées de seconde jusqu’à trouver un porche sous lequel ils pouvaient s’abriter.

Hiko s’assit alors au niveau des marches, secouant la tête pour faire voler l’eau qui s’y était accumulée. Une fois à peu près sec, il regarda Yamiko, son visage innocent toujours affiché sur son visage. Si jamais quelqu’un les voyait, il aurait du mal à se rendre compte que leur discussion était aussi importante pour Kumo.

Yamiko, je sais que tu as en ta possession un appareil de communication comme on en avait donné à l’équipe de l’expédition d’Hayashi…
Guettant la réaction de Yamiko, c’était déjà un bon moyen de tester la véracité des propos de la Suzuri. Et une fois l’effet escompté arrivé, Hiko continua.
J’aurai besoin que tu me le prêtes pour quelques temps. J’ai peut-être trouvé un moyen de communiquer avec ceux de l’extérieur…
Il n’en dit pas plus. Maintenant, la balle était dans le camp de la Metaru, c’était à elle de voir ce qu’elle voulait faire de cette information… Et de ce mystérieux appareil.

_________________
Une requête bien particulière X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Une requête bien particulière Empty
Mer 15 Jan 2020 - 16:16
Une Requête Bien Particulière

feat. @SAIRYO HIKO

A la tombée de la nuit, sous une pluie diluvienne, tu déambules sereinement dans les rues de Kumo en direction du Domaine du clan Metaru. Tu rentrais d’une journée de labeur aussi ennuyeuse que les jours passés et certainement autant que les jours à venir. Malgré la fraîcheur de la pluie automnale, tu étais toujours aussi peu vêtue, n'avait pas de parapluie et, ce qui sans doute surprenait le plus, marchait toujours pieds nus. Au fil du temps, en évoluant ainsi avec peu de vêtements et sans chaussure et ce, peu importait le temps qu'il faisait, ton corps avait acquis une endurance impressionnante.

Ne prêtant attention à ce qui se passait autour de toi, tu es surpris par l’intervention d’une tierce personne qui heureusement s’était révélé rapidement à toi car, autrement, tu l'aurais envoyé rapidement dans le décor par un coup de pied sale dans le visage. Un réflexe qui aurait été purement défensif car tu avais beau être une belliqueuse, tu n'attaquais pas sans raison. Celui qui te forçait à t'arrêter était le Petit chef de la Résistance. Alors que l’adolescent aux cheveux blancs te saluait comme si vous étiez des amis de longue date, tes sourcils se plissent alors qu’il parlait d’une certaine grand-mère à toi. Tu sais de suite qu’il désignait la Doyenne des Metaru mais tu te demandais si Hiko la faisait passer pour ta grand-mère par égard ou bien par ignorance. Tu opterais plutôt pour la dernière option car désigner l’ancienne par son titre n’aurait pas été impolie en plus d’être exacte. Tu ne jugeais pas cependant le sujet assez important pour être abordé. D’autant plus que tu avais déjà hâte de mettre un terme à cette entrevue que tu savais n’était pas un pur hasard. Idée qui se réconforte lorsque le Petit chef t'invite, silencieusement, à le suivre à un endroit plus discret et à l'abri de la pluie.

Et tu avais bien raison. Le jeune Sairyo n’était pas là juste pour te saluer ou pour une discussion purement amicale mais par devoir. L’adolescent était venu te demander de lui prêter un dispositif de communication qui était en ta possession. C’était un émetteur radio qui avait été distribué à chacun des membres de l’expédition diplomatique d’Hayashi qui avait eu lieu il y avait plus d’un an maintenant. Tu avais emporté le tien en rentrant à Kumo et l’avait conservé durant tout ce temps sans jamais en parler à quiconque. Tu ne voyais qu’une seule personne qui aurait pu informer le Petit chef du dispositif en ta possession : Suzuri Akina. Cette dernière était la seule dans le coin qui était au courant de l’existence des oreillettes distribuées lors de l’expédition au Pays du Bois.

- D’accord mais à une condition : je veux participer au rétablissement de communication avec ceux de l’extérieur ...

_________________
Une requête bien particulière B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 


Dernière édition par Gentoku M. Yamiko le Ven 31 Jan 2020 - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Une requête bien particulière Empty
Lun 20 Jan 2020 - 14:11
La sulfureuse Metaru l’avait suivi sans trop broncher. Il eut le sentiment qu’il avait bien fait de montrer sa présence en allant à sa rencontre, plutôt que de la prendre par surprise. De ce qu’il avait pu en voir, bien que n’ayant pas un comportement violent, la jeune femme n’était pas du genre à se laisser faire, ou surprendre. Elle agissait tel un électron libre, et cela Hiko allait le vérifier avec la condition qu’elle venait de poser.

Elle avait accepté de lui fournir le système de communication avec pour seule réserve le fait d’être présente lorsqu’il serait utilisé. Ce furent ses seules paroles, sa seule condition. Hiko s’attendait à devoir batailler un peu plus durement en négociations, mais finalement cela s’était déroulé parfaitement bien. Elle était coopérative, ne posait pas plus de questions qu’il ne le fallait. En somme, elle était un membre modèle dans une Organisation… Un membre modèle de la Résistance kumojine.

C’est d’accord, tu seras présente lorsque le contact sera établi. Je te remercie pour ton aide précieuse Yamiko… Cela aide énormément la Résistance !
Il se devait de lui dire. Le but n’était pas de la flatter inutilement, mais Hiko aimait dire les choses. Quand quelque chose allait bien, il le disait. Quand ça n’allait pas, il savait aussi le dire. Une vraie franchise, qu’il considérait comme une marque de respect. Les autres avaient le droit de savoir le fond de sa pensée… En général.

La rencontre aurait pu s’arrêter là, mais le jeune garçon aux cheveux blancs avait quelques questions qui lui trottaient dans la tête depuis un moment. Il savait qu’un jour ou l’autre, l’affrontement avec les forces armées de l’Empire éclaterait. La Résistance participerait à cela, et ils devraient donc être le mieux préparés possible. Et pour cela, rien ne valait un retour d’expérience de la part de ceux qui avaient déjà croisé le fer avec les forces Hijines.

Je te tiendrai au courant lorsque nous serons prêts pour « activer » cet appareil. Mais en attendant… J’aurai une dernière question si tu me le permets…
Il marqua une petite pause, puis fixa son interlocutrice.
J’ai entendu dire que tu avais affronté Yamanaka Rei en personne… Pourrais-tu me décrire le combat ? Sa façon de combattre… Quelles sont ses capacités ? Qu’as-tu ressenti à son approche… Enfin bref, toute chose qui pourrait préparer un affrontement avec lui dans un futur plus ou moins proche…
Peut-être que cela allait rappeler de mauvais souvenirs à la Metaru, mais Hiko n’avait pas le choix. Elle était la seule encore vivante et à Kumo qui pouvait lui faire un retour d’expérience sur cet individu… Il était donc capital pour la Résistance qu’elle livre ses informations.

Mais en avait-elle seulement envie ?

_________________
Une requête bien particulière X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Une requête bien particulière Empty
Mar 4 Fév 2020 - 12:20
Une Requête Bien Particulière

feat. @SAIRYO HIKO

Le Petit chef accepte la condition que tu avais imposé sans se poser de question et c’était tant mieux pour lui car, autrement, tu aurais tout simplement refusé de lui donner le dispositif de communication et ce, pour la simple raison que tu n’avais la moindre envie de lui expliquer le pourquoi de ton désir d’être présente. Ta motivation était plutôt personnelle et tu ne considérais pas celle-ci comme un secret mais tu avais horreur de devoir justifier tes actes en plus de ne pas aimer partir dans un long discours. Moins tu avais à parler, mieux tu te sentais.

- Je viendrai avec l’appareil lorsque vous serez près à rétablir la communication.

Une phrase qui sous-entendait que le Petit chef allait devoir te chercher avec le dispositif le moment venu. Tu lui faisais confiance mais tu tenais absolument à être présente lors de la mise en marche de l’appareil et pas uniquement une fois que la communication rétablie. Tu avais une fois examiné longuement le dispositif de communication, désirant rentrer en contact avec Metaru Kenshin qui était parmi ceux restés à Hayashi, mais tu n’avais jamais réussi à joindre quiconque. Un échec qui avait suscité une certaine curiosité qui te poussait, entre autres, aujourd’hui à vouloir être présente lors de la mise en marche de l’appareil.

Alors que tu pensais être libérée, le Petit chef te pose toute une série de questions concernant Rei Yamanaka. Tu trouvais la curiosité du jeune Sairyo justifiée, étant donné que le Yamanaka était l’ennemi numéro de la Résistance, mais le soupir que tu laisses échapper, malgré toi, laissait sous-entendre que tu n’étais pas très motivée à répondre à l’adolescent. Si tu ne t’étais pas impliquée dans la Résistance, tu lui aurais répondu en tournant tout simplement les talons et, non pas par envie de garder pour toi la manière de combattre de l’Empereur mais juste par flemmardise de parler.

- Comme tu dois le savoir, il est capable de manipuler l’esprit. Il peut faire échouer n’importe quelle attaque sans broncher ; via une manipulation mentale certainement. Nous avons cependant réussi à le toucher avec des attaques de zone. Je suppose donc que sa technique ne fonctionne que sur une attaque simple mais cela ne reste qu’une hypothèse.

Sur le champ de bataille - durant la guerre opposant Kumo et Hi - vous étiez trois à avoir affronté Rei en même temps alors il était difficile de déterminer si c’étaient vos attaques de zone qui avaient réussi à le toucher - alors que toutes vos attaques simples précédemment lancées avaient lamentablement échouées - ou bien votre cible avait fini tout simplement par laisser une ouverture à force de se faire harceler. Si Rei était capable de faire échouer même une technique de zone alors il serait nécessaire de l’affronter à plusieurs pour espérer le vaincre.

- Il maîtrise également le feu et est capable de faire ressentir sa souffrance à son adversaire tout en se guérissant via un sceau qu’il a au niveau du buste.

L’Empereur maîtrisait certainement d’autres éléments et possédait probablement d’autres techniques redoutables. Vous n’étiez pas des adversaires assez redoutables pour avoir pu le forcer à vous dévoiler toute l’étendue de sa puissance.

- Rei Yamanaka est redoutable en combat à distance mais je n’ai aucune idée de ce qu’il vaut en combat rapproché.

Tu aimerais bien connaître le niveau en combat au corps-à-corps de l’Empereur car si tu devais l’affronter de nouveau, tu ne garderais plus ta distance cette fois. En tout cas, si ce jour devrait arriver, tu espérais cette fois le Yamanaka sera en mesure de t’octroyer un combat que tu pourrais qualifier de digne. Un affrontement pour lequel tu pourrais mourir sans regret ...

_________________
Une requête bien particulière B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Une requête bien particulière Empty
Mar 25 Fév 2020 - 18:14
Elle serait là au moment où ils activeraient le communicateur. Cette remarque arracha un sourire au jeune garçon aux cheveux blancs. Cependant, il ne pipa mot et resta silencieux. Elle devait avoir une bonne raison de vouloir être là. Peut-être manquait-elle de confiance envers celui qui s’était auto-proclamé le chef de ce Mouvement. Ou tout simplement, elle voulait être sûre que ce qui serait dit serait bénéfique aux membres de son clan. Deux options qui allaient très bien au jeune chef de la Résistance, après tout. Il n’avait aucune raison de se mettre les Metaru à dos, en sachant qu’ils étaient l’un des clans les plus influents du Yuukan, et à Kumo particulièrement.
Lorsque tu recevras un parchemin t’indiquant les mots suivants, il faudra te rendre à mon domicile aux alentours de 18 heures le même jour et nous partirons ensemble… « Salut Yamiko, que dirais-tu de venir prendre le thé ? ». Simple non ?
Le secret des bons messages codés étaient qu’ils résidaient dans des mots simples. Le fait de discuter ainsi sous la pluie leur permettait une protection auditive, et seule Yamiko comprendrait alors la missive que le Sairyo lui enverrait. Il n’y aurait rien de louche, rien qui puisse attirer une quelconque attention sur eux si le message était intercepté.

Bref, ce sujet terminé, Yamiko enchaîna sur la seconde requête que l’enfant venait de lui faire. Il lui avait demandé des informations sur Yamanaka Rei, l’Empereur en personne. Cela faisait un moment qu’il voulait en savoir plus sur ses capacités, découvrir à quel point cet homme était dangereux, et surtout quels étaient ses points faibles.

Yamiko lui fit alors une analyse détaillée sur ses capacités, et surtout sur les lacunes qu’ils avaient eu en l’affrontant. Pourtant, Hiko avait entendu dire que Rei avait combattu simultanément trois shinobis de bonne valeur, et en était sorti quasiment indemne. Il s’était même offert le luxe d’aller tuer la précédente Raikage et de lui couper la tête. Un tel exploit relevait du miracle pour certains… Mais apparemment pas pour Yamanaka Rei.

Après avoir pris soin de bien enregistrer les différentes informations dans ses mémoire, Hiko sentit qu’il était bientôt temps de s’en aller. Yamiko fit une dernière phrase en affirmant qu’elle ne savait pas ce qu’il valait en combat au corps à corps. Vu la description de ses faccultés à distance, Hiko eut froid dans le dos rien qu’à l’idée de se retrouver au corps à corps avec un tel monstre. Mais lorsqu’il regarda dans les yeux de la Metaru il ne vit aucune peur, aucune hésitation. Sans doute nourrissait-elle quelques regrets.

Admiratif, l’enfant resta silencieux un petit moment avant de prendre la parole une dernière fois aujourd’hui.

Je te remercie pour toutes tes informations Yamiko. Je risque de bientôt revenir vers toi. Transmets mes bons sentiments à ton clan et à bientôt…
Puis, sans aucune forme de fioriture, le jeune garçon s’en alla, regagnant ainsi son quartier et ses appartements. La Résistance avançait… Et bientôt, elle reprendrait ce qui lui était dû. Elle reprendrait Kumo no kuni des mains de l’envahisseur !

_________________
Une requête bien particulière X2ek11
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko

Une requête bien particulière

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: