Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme

Mukuro
Mukuro

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Dim 9 Fév 2020 - 11:02
Aaaaah ! Cette chaleur ! J'avais l'impression de cramer sous le soleil ! Comme Atsumi ou je-ne-sais-plus-qui sur discord le disait, j'avais plus l'impression brûler que de bronzer. Si ça continuait, ce n'était pas un joli teint basané que j'allais avoir à la fin de la journée, mais une peau rouge poivron et des cloques partout !

Ça faisait définitivement trop longtemps que je n'étais pas revenu dans ce pays... Dans mes souvenirs, le soleil ne tapait pas aussi fort - ou plus précisément, j'y étais bien moins sensible, les fortes chaleurs ne faisaient rien à cette époque. Mais après avoir quitté le pays, je n'y avais plus jamais remis les pieds, et aujourd'hui, j'en souffrais... J'avais l'impression que si je retirais mon chapeau de paille j'allais instantanément voir mon visage devenir un steak grillé. Je n'arrivais même pas à imaginer mon moi de l'époque se battre couvert par deux bouts de tissu dans la rue..

Alors que je me baladais dans les rues commerçantes, je m'arrêtai devant un petit magasin de lunettes de soleil. Oui ! C'était exactement ce qu'il me fallait. Je rentrai dans le magasin et commençai à choisir mes lunettes de soleil. Mon regard se posa sur le modèle à droit de la vitrine. Il avait deux grands verres d’un noir légèrement décoloré avec des branches en métal toute fine.

- Hey patron, elles coûtent combien celles-là ?
- 350 ryos
- Euh, vous voulez pas me les faire moins cher ? Genre... 2 ryos ?
- Et puis quoi encore ? Si vous êtes fauchez n'achetez pas ou achetez le moins cher !
- Mais vous avez vu ce soleil !

Fallait que je trouve un moyen de négocier - enfin jusqu'à l'arrivée d'une certaine femme.. Allait-elle les acheter pour moi ?




Dernière édition par Imai Nobume le Lun 2 Mar 2020 - 23:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Dim 1 Mar 2020 - 23:04
Un jet de bourse sur l'échoppe du marchand.

Une figure relativement grande sortant de l'ombre, une cigarette en bouche et un visage qu'on n'oublie pas. Sortant de sa position, portant une main à sa bouche, baillant d'ennuie devant la scène pittoresque l'Asaara observe un instant les deux intervenants, et tourne rapidement son attention vers celle qui l'intéressait le plus. Son employée, collègue et présentement victime d'un typique arnaque de touriste, Mukuro. Jeune femme qui visiblement n'avait pas l'art du commerce, qu'à cela n'en tienne il était plus que temps d'intervenir. Tirant sur sa cigarette, étouffant presque le vendeur, le ton froid et autoritaire en même temps que la bourse conclue une prompt affaire et le tenancier était désormais le nouvel employé de l'élue du désert. Après tout plutôt que d'acheter les produits, autant acheter le vendeur. Chaque problème, sa solution et le problème du jour était le manque et le laxisme visible d'entraînements de combats, ou d'environnement hostile s'en rapprochant. Offrant les lunettes de soleil sur lesquels Mukuro avait des vues, Kuuli l'invita à la suivre sortant petit à petit de la ville, observant les passants d'un air dédaigneux et hautain. Ecrasant son mégots tandis qu'elles sortaient enfin des zones habitables, pour entrer de nouveau dans la chaleur écrasante du désert. Se retournant vers sa subalterne, esquissant un sourire mauvais Kuuli leva les bras au ciel.

-Bon un problème en son temps, en ce moment on va pas se mentir on se fait chier. Et comme les Dieux des cieux veulent pas qu'on prenne en puissance, on va le faire nous même au bout d'un moment peut-être qu'ils nous écouterons. Je résume donc, on va se battre ou du moins faire semblant de manière réaliste parce que j'ai pas envie de mourir ici et maintenant, donc des questions? J'imagine que non mais on sait jamais. Et au fait, tes lunettes c'un cadeau mais c'pas noël tous les jours.

Et attendant que sa subalterne réponde, Kuuli entreprit de modifier l'apparence de ce début d'arène. Un mouvement simple, des mains et des pieds pour former une sorte de cuve dans laquelle les deux femmes resteraient. Après tout Mukuro était plus forte qu'elle, il était donc pus que naturel de rétablir une sorte d'égalité entre l'Asaara et la mercenaire. Surtout que son maniement de l'art clanique pour le moment ne lui permettait guère de combattre en toutes situations, se reposant sur le fait que la géante s'était entourée de personnes pour combattre à sa place ou à ses côtés, Kuuli s'était orientée vers la discrétion sans pour autant avoir la véritable puissance à investir dedans. Bon en gros son style de combat ne ressemblait pas à grand chose et l'élementariste était certainement dans une ligue au dessus. Mais le but n'était pas de vaincre, mais de pratiquer. Faire ses devoirs, comme tout bon étudiant qui se respecte n'est ce pas? Perdre du temps dans des écritures scribiales ou des soirées ne mène qu'à l'échec et chacun vise le sommet.

-En garde moussaillon.
Revenir en haut Aller en bas
Mukuro
Mukuro

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 17:03

« Oh ! Quelle générosité Shacho ! »

En réalité, j'avais légèrement du mal à croire qu'une si bonne chose puisse arriver comme ça. C'était comme de l'argent qui tombait du ciel. Une telle générosité devait cacher quelque chose derrière, et j'avais bien raison de la penser ainsi. Rapidement, elle m'intima de la suivre jusqu'en dehors de la ville. Si elle avait été une inconnue, je ne l'aurais jamais suivis. En tout point de vue elle ressemblait à une personne voulait me racketter ou me violer - au choix. Et ce qu'elle me demanda de faire n'était pas bien différent de ça.

« Les dieux dans les cieux ? Qu'est-ce vous voulez dire ? Hein ? Faire semblant de se battre ? Pourquoi faire ? Hein ? Heu ? Hein ? Combattre ? »

Et elle se mit en position de combat... J'étais légèrement prise de court.

« Oy oy, vous êtes sérieuse ? Vous venez me chercher de si bon matin pour un combat ? Vous avez mangé quelque chose de mauvais au petit déj' ? Ou vous avez trouvé un cheveux dans votre soupe hier soir et cela vous a mis en rogne ? Débarquer comme ça et me traîner jusqu'ici, en plein milieu du sable... »

Je ne lisais aucune colère dans son regard et pourtant, au travers de ses actions, elle se montrait bel et bien sérieuse dans ce qu'elle venait d'annoncer - un combat. S'il y avait bien une chose que je n'aimais pas faire, c'était me battre. Je trouvais cela terriblement épuisant et tout autant inutile. Seuls les shinobis qui n'avaient rien à faire de leur journée - notamment les Kirijins qui étaient nés pour se taper mutuellement dessus et rien leur bonus le prouvait - pouvaient se permettre de faire des entraînements. Pour ma part, j'étais plus occupée à dormir, et c'était une occupation bien plus productive !

Enfin, au vu du sérieux de la jeune femme, il m'était difficile de m'éclipser. Je voyais déjà un terrain de sable se former autour de nous... Elle m'avait l'air bien déterminée, mais j'avais du mal à deviner et à cerner ses intentions. Voulait-elle du divertissement ? Voulait-elle progresser ? Ou voulait-elle tester ma force ? Je ma grattai l'arrière de ma tête avec un air gêné avant de finalement lâché un long soupire.

« Bon ! Disons que c'est parce que c'est vous et aussi parce que vous m'avez offert ces lunettes de soleil que j'accepte de me prendre au jeu ! »

Un jeu... Oui. Je redressai ces fabuleuses lunettes de soleil noir sur le haut de ma tête avant de prendre une position de garde avec une main posée sur mon sabre - un sabre que j'avais acheté tout récemment à Kaze, dans une boutique de vieillerie au prix de 1 Millions de Ryos. J'étais assez fière de ce que j'avais trouvé. - Hein ? Comment ça je me suis faites arnaquée ? Non, pas du tout ! Enfin, outre cela, ce jeu allait également me permettre de jauger le niveau de la manieuse de sable. Elle disait vouloir prendre le pouvoir ? Eh, c'était l'heure de voir à quel point si elle était sérieux ou si c'était juste des broutilles. J'étirai un léger sourire et effectuai une petit série de mudras avant de tendre ma main vers la manieuse de sable.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 17:14
-Un combat? Mais non enfin Mukuro, tu sais bien qu'on ne combat pas entre alliés. On s'entraîne, dans des conditions réalistes c'est...légèrement différent.

Les mudras s’enchaînent, et les deux copies de l'original apparaissent sur ses flancs. Les trois Asaara, demi-géantes toisant d'un air moqueur la mercenaire. L'excentricité de sa camarade ne changeait rien au fond, elles auraient à combattre toutes deux. Pour le moment, Mukuro était celle avec elle passait le plus de temps. Et pourtant en vérité aucune des deux femmes n'avaient réellement laisser parler ses capacités, une grimace sur son visage et une cigarette dans la bouche des trois copies. Pensait-elle réellement que l'Asaara ferait le premier pas et qu'elle attaquerait? Non comme la plupart de ses actions, elle ne faisait qu'irriter ou provoquer l'attaque pour réagir plus aisément ensuite. Kuuli ne mettait jamais longtemps avant de dégainer mais il fallait reconnaître une chose. La mercenaire était sans doute plus puissante qu'elle, son éventails de techniques et surtout les possibilités que lui offrait ses capacités si uniques faisait de Mukuro/Mort une combattante excellente. De ce fait il fallait respecter le potentiel écart de force, et de montrer à sa subalterne que les motivations que possédait Kuuli étaient non seulement sincères mais également liée à une puissance et une force qui grandissait de jour en jour, malgré le fait qu'elle ne soit pas présente partout à l'instar de certains.

-Tu crois que c'est tes petits projectiles qui vont me paralyser? Enfin Mort, tu me sous-estimes.

Le sable, le sable son précieux allié et dans ce pays tout la ressource dont elle avait besoin. Rien d'autre ne comptait, le sable formant autour de sa tête et celle de ses clones un dôme immense de sable protégeant l'originale, et ses copies, de l'attaque de foudre adverse. Néanmoins elles n'allaient pas rester éternellement dedans n'est ce pas? Il fallait non seulement se défendre mais également prouver à cette petite sotte hyperactive que parfois la meilleur attaque c'était la défense ou l'inverse, enfin un truc du genre. Aussi alors que le dôme tombait doucement, redonnant le sable aux Asaara, un fumigène éclata pour obstruer la vue de la mercenaire, et aucune des trois copies ne semblait vouloir sortir de la fumée mauve. Puis subitement Kuuli apparu à droite s'élançant sur les flancs de Mort, puis à gauche. Il était évidant que c'était probablement une stratégie, aucune femme censée ne ferait ça user de la stupidité et simplicité des clones. Mais Kuuli avait-elle vraiment toute sa tête? Rien n'était moins sur et Mort ne pouvait en être sur qu'en se débarrassant des potentiels deux copies.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Mukuro
Mukuro

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 18:14
« Si c'est un entraînement que vous recherchiez, vous pourriez très bien faire des pompes ou des abdos chez vous. Ça reviendrait au même et c'est peut-être même mieux pour le summer body car ça épargne les blessures... »

Ça musclait le corps, ça redonnait la forme et ça raffermissait la peau. Il n'y avait pas forcément besoin d'en venir aux mains pour effectuer un entraînement. À moins que ce ne soit l'expérience du combat qu'elle recherchait ? M'enfin soit, pour mes lunettes de soleil, je pouvais bien faire l'effort de bouger un petit peu...

Un dôme naquit autour d'elle pour la protéger de mes éclairs. Si elles furent toutes bloquées, une grande brèche était ouverte dans le sable. Mais aussitôt, elle éclata une bombe de fumigène pour obstruer ma vue. Un moyen de m'empêcher de voir ce qu'elle mijotait ? Sans doute. Et pour accompagner son acte et m'encourager à poursuivre, elle me lança quelques petit piques. Je me curai l'oreille avec un petit air nonchalant avant d'étirer un léger sourire.

« Encore heureuse.. Porter une personne de deux mètres paralysée, offfff.... Je vous laisserais bien dans le désert... »

Mais rapidement, deux silhouettes identiques à la géante sortirent du dôme ; une arrivait depuis la droite, une autre arrivait depuis la gauche, comme pour me prendre en sandwich. Un clonage ? Mais uniquement un clone ? Ou alors la dernière était restée dans le dôme ? Le fumigène m'empêchait de le voir mais il y avait fort à parier.

Rapidement, j'effectuai quelques mudras et fit apparaître cinq boules de feu que j'envoyais vers les deux femmes - celle à droite avait le droit à deux achetées plus une offerte. Et aussitôt, j'enchaînai avec d'autres signes incantatoires pour cracher un filet de flammes en direction du dôme déjà ouvert.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Dim 12 Avr 2020 - 15:16
-C'est en forgeant qu'on devient forgeron non? Oublie pas qu'on a un médecin dans le groupe désormais.

La voix résonne en simultané des trois Asaara présentent sur le terrain, le cône de flammes se dirige dans dans le fumigène pour y détruire ce qui reste de la protection du sable. Que l'attaque ai réussi ou non impossible pour la mercenaire de le savoir, de surcroît la demi-géante dissimule sa présence à l'aide de ses talents de senseurs ajoutant par dessus avec l'aide du sable à ses côtés la présence d'une tempête sableuse, lorsque le fumigène se dissipera c'est cette vision qu'aura Mort. Une double technique, le chakra en prend un coup mais après tout Kuuli n'aspire à diriger ce pays sans quelques sacrifices n'est-ce pas? La tempête et la dissimulation font de sa position quelque chose de quasiment impossible à préciser sans directement rentrer ou être naturellement douée dans la sensorialité. Une des trois de sécurisée, en revanche concernant l'attaque sur les flancs de la manieuse élémentaires c'est de suite plus complexe. Nobume est capable de se défendre aisément, rien de moins normal après tout quand on sait combien la femme est présente dans les activités quotidiennes de l'organisation. Les trois boules de feu réussissent à venir à bout d'une copie explosant dans une gerbe de sable, sur l'autre flanc le clone ou l'original dégaine des lances de sables, des projectiles naturels dans un environnement comme le désert fondant pour contrer ceux de feu de son adversaire du jour. Contrer à défaut d'encaisser les attaques, se jeter au sol avant de se relever et de faire face à la combattante mercenaire.

-Tu vois finalement, qui va rester dans le désert? Oublie pas que si tu blesses ton employeur, hum je sais pas si je te paierai toujours autant.

Un rire franc, de la dernière des copies sur les flancs de la cavalière. Les mains enchaînent les mudras, le sable semble se déformer sous sa position et soudainement la pyramide tant connue de la femme, de la futur meneuse du clan Asaara, prend forme. L'objectif est simple, enfermer Mort avant de l'harceler de projectiles et d'attaques et la forcer à abandonner avant que la différence de chakra ne se fasse trop remarquée. A vrai dire, les techniques de Kuuli ne sont guère adaptés pour un combat sur le long terme, non au contraire une attaque, une offensive rapide et avec toute la puissance dont elle dispose plutôt qu'un combat endurant et éprouvant ne menant qu'à une défaite inutile et évitable. Le combat semble faire rage, en vérité cet entrainement est tout bonnement bénéfique pour les deux membres de l'organisation, car bientôt elles devront toutes deux combattre des adversaires. La diplomatie ne résout pas du tout au contraire dans le pays du vent la diplomatie semble avoir disparue depuis longtemps pour laisser place à la bestialité et la force brute et sans appel.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mukuro
Mukuro

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Dim 12 Avr 2020 - 17:04
Un clone disparut sous la puissance de mes boules de flammes. L'autre se défendit avec des lances qui vinrent rencontrer mes projectiles. Puis, sans tarder, la Kuuli face à moi enchaîna avec d'autres mudras pour lancer une seconde technique. Oui. Le sable sous mes pieds se mit à bouger et commença à s'élever vers un sommet unique. Instinctivement, je concentrai mon énergie dans mes pieds pour esquiver la formation de cette pyramide. Drôle de pyramide ceci-dit - six mètres de haut et trois de large.

« Les pyramides que j'ai rencontré jusqu'à présent sont plus larges que hautes, ou à défaut, aussi large que haute. C'est la première fois que j'en vois une plus haute que large... Elle ressemble plus à une tour à base carrée qu'à une pyramide.. »

Comme quoi, elle voyait vraiment tout en grand - grand en hauteur. Je tournai alors mon regard vers le dôme disparu, il n'y avait plus qu'une tempête de sable là-bas. Piètre cachette. Je devinais bien que la tempête de sable ne flottait pas tout seul dans les airs comme par magie et pile à cet endroit juste après que le dome avait disparu. Il y avait forcément quelqu'un qui s'y cachait. L'originale ? Ou un clone ? Ça, ça restait à voir. J'entamai une nouvelle série de mudras tout en étirant un léger sourire.

« Oy oy, c'est bien lâche de votre part ! Menacer ma paie alors que c'est vous qui êtes venue me défier en combat. À cause de cela je n'ose même plus attaquer ! Enfin, on a un médecin désormais... Merci de me l'avoir rappelé. »

Je gonflai mes poumons et vint cracher une grosse quantité de flammes sur tout le terrain. Elle pouvait résister à la chaleur grâce à ses origines Kazejins, mais elle ne pouvait pas résister pour autant au feu.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 19:20
-Tu mens toujours aussi mal.

Elle esquivait, les talents de Kuuli laissaient à désirer en comparaison de son employé. Une déduction qu'elle se fit rapidement en recouvrant l’entièreté de son corps d'une armure de sable, le désert était son plus grand allié et la chaleur du feu n'y changerait rien. Le sable sacré en mouvement continu fit front face à la mer de flammes, et comme l'immaculée qu'elle était Kuuli marcha au milieu des torrents enflammés en se riant de la situation. Une partie de son armure avait disparue, mais qu'importe elle se reformerait rapidement. Le chakra était néanmoins ce qui manquait assurément à l'Asaara. La demi-géante ne pourrait pas éternellement faire durer le combat. Et déjà la victoire semblait impossible, ce n'était qu'un entraînement mais c'était révélateur de ses lacunes.

-Tu es plus forte que moi, ça en serait presque inquiétant.

Elle s'arrêta net au centre de l'arène improvisée, elle ne pourrait courir après Mukuro. Mort était avantagée dans tous les domaines. Alors si Kuuli n'allait à Mort, cette dernière serait obligée de se rapprocher de l'immaculé. Ses mains formèrent des lances de sables, qu'elle jeta de manière sporadique autour de la position de son adversaire. Prenant racine dans le sable, encrée sur ses appuies. Elle se paya même le luxe d'allumer une cigarette dans les restes des flammes mourant au coeur des dunes.

-Finissons on en. Notre prochaine rencontre, je devrai élever le niveau.

Et elle attendit la dernière salve, cette situation l'ennuyait. Cela dit, il lui restait une carte dans sa poche. Certes la tempête avait disparu devant l'offensives katon adverse, forçant Kuuli à former une armure mais Mort n'utilisait que des grosses techniques. Peut être ses réserves aussi avaient drastiquement diminuées?


Revenir en haut Aller en bas
Mukuro
Mukuro

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 20:14


« Moi mentir ? Je ne vous mens pas - je suis mal à l'aise avec ces histoires d'entraînements quand ma paie pourrait potentiellement brûler avec mon adversaire... »

D'ailleurs, les entraînements, c'était un concept que j'avais du mal à comprendre... Se frapper, se faire mal, transpirer, suer, saigner... Juste pour le fun ? Des masochistes les shinobis c'était, des masochistes ! Ce n'était pas mon délire à moi ça.

« Je ne suis pas spécialement plus forte que vous... J'ai mes faiblesses et mes points fort. Mais disons que par chance pour moi et par malchance pour vous, vous faites partie des adversaires que j'aime bien affronter. »

Enfin, je ne pouvais pas nier que ça laissait un poil à désirer - six projectiles de sable et qui vu leur allure de modeste puissance - elle aurait pu faire mieux... Je devais avouer qu'elle se débrouillait bien en terme de défense et pour preuve, elle n'avait aucune égratignure jusqu'à présent, mais en terme d'attaque ses projectiles étaient bien faibles...

J'effectuai un mudra et d'une simple bourrasque de vent, je dissipai toutes ses lames en un nuage de sable. Profitant de l'effet brouillage visuel de bien faible ampleur, j'enchainai une série mudras pour cracher une grosse boule de flamme - enfin, une grosse boule de flamme qui n'existait que dans sa vision. Oui. Je doutais fort qu'elle prenne la peine de contrer au vue de son armure déjà portée, mais celle-ci ne servait que de diversion.

En effet, je continuai une troisième série pour envoyer une puissante décharge électrique qui avait pour but de l'électrocuter directement avec son armure. Celle-ci arrivait sur le côté - car les attaques de front, c'était juste pour la frime.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Mar 16 Juin 2020 - 21:26
-Tu as gagnée, je sais comment m'améliorer en même temps c'est pas compliqué vu l'abysse entre nous deux.

Elle s'effondra, son armure de sable effaçant les effets de la décharge de foudre, mais n'enlevant en rien les dégâts qu'elle devait se manger de plein fouet. La conscience l'abandonnait petit à petit, mais néanmoins avant de partir en repos forcé. Une grimace sur son visage, cette femme était dangereuse et heureusement qu'elle travaillait pour la demi-géante, un filet de sang sur son corps prit de spasmes. Une paralysie temporaire, la paix enfin le sommeil. Partir pour ne jamais se réveiller, elle avait demandée à Nobume de venir s'entraîner avec elle et Kuuli n'était guère déçue sauf de sa piètre prestation. Mais enfin qu'importe, elle aurait le loisir de s'entraîner de nouveau à son réveil. L'inspiration manquait, sincèrement et cruellement pour décrire les sentiments contraire qu'éprouvait l'Asaara à cet instant précis, entre dédain et d'un autre côté savoir sa camarade polyvalente et avoir vu ses capacités la rassurait sur la capacité du projet à réellement être stable et sérieux.

Elle se réveilla dans le manoir, dans sa chambre, des bandages autour de son corps probablement les servantes ayant soignée celle qui donnait l'argent sans s'en soucier à Mort. Et tant que le porte monnaie de Kuuli était suffisant, la loyauté de Nobume grandirait chaque jour légèrement jusqu'à ce qu'elle se rende compte éventuellement que l'argent n'achetait pas tout en ce bas monde. Même si bon elle avait raison, les gens riches avaient des avantages, et l'Immaculée en était un bel exemple. Allumant une cigarette, toussant et passant une main sur sa tête en observant le désert au travers de la fenêtre ovale en face de son lit. Il fallait à présent évoluer, les entraînements ne l'enchantaient pas mais au moins elle en avait fait un, et certainement que plus tard dans des mois ou des années futurs si possible après sa prise de pouvoir du pays. A cet instant éventuellement, peut-être que Kuuli en referait un. Ce n'était guère passionnant, car les enjeux étaient fades, la guerre on s'y préparait du mieux qu'on pouvait mais dans un vrai combat la plupart du temps les vies étaient mises en jeux dès le début des affrontements.

Elle repensait à ce qu'avait dit Mort, pas spécialement plus forte que son employeur? Elle mentait trop pour que cela lui ressemble, mais la défense de Kuuli était bonne. Son offensive en revanche, ses capacités d'attaques craignaient réellement. D'aucun domaines, c'était celui là que l'Immaculée devrait travailler rapidement. Pour faire honneur à son pays et ne plus simplement dépendre de ses sbires et compagnons.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mukuro
Mukuro

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme Empty
Mar 16 Juin 2020 - 22:11
Elle venait de s'évanouir... La poisse. Le pire des scénarios que j'avais imaginé au début du combat venait de se produire. Mon visage blêmit devant le corps de la demi géante étalée dans le sable. C'était mauvais signe ! Et en plus, il y avait du sang à côté d'elle - ce qui venait amplifier mon mauvais pressentiment... Je marchai jusqu'à elle et m'abaissai à sa hauteur pour vérifier son souffle. Puis, penchant ma tête à côté de son oreille, je chuchote quelques douces paroles comme pour tenter de provoquer une réaction chez elle...

« Hey Kuuli... Rp, Entraînement.... Réponds .... »

Mais aucune réaction. Oui. Elle était bien morte. Je lâchai un soupire et me relevai, un brin gênée par la situation. J'avais bien envie de rentrer chez moi dans les bas quartiers (au moment du rp, j'habitais encore là-bas) et prendre un repos bien mérité, mais voir le corps de la manieuse de sable étalée ainsi dans son propre désert me faisait légèrement de la peine... Disons que... C'était mon employeuse et que j'étais responsable de son état actuel... Si elle mourrait, qui allait me payer ?

« Je savais que ça allait se terminer comme ça.. Je me dois donc de vous ramener chez vous, hein... »

Deux mètres. Elle mesurait deux mètres... Bon sang. Elle aurait pu mettre un moins - genre 1m70. Là, en l'état, si je la portais sur mon dos, je finissais enterré dans le sable avec elle... Après un énième soupire, j'attrapai son bras et vins l'accrocher autour de ma nuque. Pas le choix.Jj'effectuai une série de mudras pour former une masse venteuse autour de son corps de sorte à alléger son poids.

« Si c'est pour faire un entraînement pour ensuite t'évanouir dans le sable et me refiler la tâche de te porter jusqu'à ton manoir... On aurait simplement dû faire des squats et des abdos dans ta chambre. Summer body garanti ! Eh, quand je vous disais que c'était mieux... Évidemment, vous ne m'écoutez pas ! »

Elle était vraiment lourde et moi à sec d'énergie... Ce fut donc de toutes mes forces que je la ramenai au manoir où des servantes vinrent l'accueillir. Aussitôt, je leur remis, précieusement, le corps de la manieuse de sable.

Filez lui les premiers soins. Rien de grave de cela dit.
– Et qu'en est-il de vous Mukuro-sama ? ...Aviez-vous également besoin de soins ?


J'arquai un sourcil devant la proposition inattendue.

« Dans ce cas je vais prendre un peu de repos avant de repartir. »

Je pris une place dans le canapé du salon et me tapai un léger somme. Environ une petite demi-heure plus tard, le temps de récupérer mon énergie, je finis par me relever et par quitter la demeure. Je croisai en chemin la même servante que j'avais rencontré à l'entrée.

« Ah, pourriez-vous passer ce mot à Shacho ? »

Je lui tendis le papier et m'éclipsai.
Hey,

je m'excuse pour cet imprévu - puisse votre rétablissement bien se faire. Vous avez une jolie défense - sachant que durant un combat le plus important est la défense vous êtes donc bien parée.

Mukuro

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Pour survivre dans le désert il faut naturellement des lunettes de soleil noires haute gamme

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: