Soutenez le forum !
1234
Partagez

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru]

Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Empty
Dim 9 Fév 2020 - 13:32
Bagarre de bar !


Être un assimilateur d’une affinité, ce n’est pas tous les jours facile surtout quand tu as vécu un passé tourmenté à cause de cela. La perte de contrôle de son pouvoir peut amener à de lourdes conséquences si la personne n’est pas aidée un minimum. Gine a pas mal souffert dans son enfance à cause de cela, Yuki Kaname a été le premier à venir en aide en usant souvent de son Suiton pour éteindre le feu de la blonde. Suite à cela, un vieil homme, du nom d’Hajime Kôjin a pris la jeune fille sous son aile afin qu’elle puisse maîtriser son pouvoir. Étant comme elle, un assimilateur Katon, elle avait pu avoir le meilleur sensei qu’elle puisse avoir pour maîtriser un tel don. Or, Kôjin se fait vieux et un peu gâteux par moments. Or, la blondie lui doit beaucoup et jusqu’à la fin de la vie du vieil homme, elle sera toujours là pour l’aider. Mais, avec le temps, en grandissant, la kunoichi a appris qu’il existait d’autres possédants la même capacité spéciale qu’elle dans Kiri. Cependant, Gine n’a jamais osé les voir où elle avait la tête ailleurs et se concentrer plus sur ses entraînements qu’autre chose, comme dans ses habitudes. Là, la jeune femme avait déjà de rencontrer l’un de ses confrères pour la première fois de sa vie enfin d’elle-même, sans qu’on vienne la voir directement. Kiri en compter deux, Hotaru et Sabaku Nô, mais elle a pu obtenir que l’adresser du premier. Le second semblait plus difficile à approcher. Ses parents souhaitaient qu’elle rencontre d’autres assimilateurs que ce soit pour en faire un ami, un rival ou autres.

Marchant dans les rues de Kiri, la blonde regarde l’adresse qu’on lui avait donnée contre de l’argent. Cela faisait un peu stalker, mais au moins, elle pourrait le rencontrer sans le chercher pendant des heures. De plus, ce n’est pas comme si, elle allait l’espionner à tout bout de champ. Gine avait autre chose à faire que de jouer les espionnes ou les voyeuses. La Suzurane semble un peu perdue lorsqu’elle arrive dans la rue pour rencontrer l’autre assimilateur. Voyant une vieille dame, la kunoichi lui demande gentiment le chemin. La dame était gentille et elle avait accepté de l’aider en lui indiquant la route à suivre. Se déplaçant, l’impératrice du feu se demandait si ce Hotaru était fort et courageux, à quoi il ressemblait ? Ce qu’il mangeait ? Buvait ? Est-ce qu’il est du genre à s’entraîner beaucoup ou occasionnellement ? Connaît-il d’autres comme eux dans Kiri ou dans le monde ? En tout cas, la Kunoichi se posait beaucoup de questions sur l’homme qu’elle allait rencontrer. Et aussi, allait-il accepter de lui parler ? Il risque d’être un peu surpris de la voir débarquer comme ça, en connaissant son adresser, peut-être. Habituellement, elle ne s’embête pas à se poser autant de questions sur quelque chose de si peu stressant. Cela allait être une rencontre parmi tant d’autres, même s’il a un petit plus que d’autres, non pas eut. La blondie s’arrête devant ladite maison, comme indiquer sur le papier. Un habitat simple et correct à première vue, sans voir l’intérieur. « J’espère qu’il est là, ça serait dommage de faire tout ce chemin pour rien. » Se disait-elle.

Devant la porte, Gine se met à toquet contre cette dernière. En espérant vraiment qu’il soit là. La blonde n’était pas du genre à stresser énormément, juste un peu, mais c’était juste dans l’attente de quelque chose. Là, elle avait les mains derrière le dos et regardait autour d’elle, comme pour patienter. Cela allait être cool de rencontrer un autre assimilateur, la Suzurane espérait qu’ils allaient pouvoir échanger quelques trucs sur eux, leur pouvoir et à mieux se connaître. Il y avait des personnes qui marchaient sur le chemin, il y avait une bonne circulation dans cette rue. « C’est stressant…j’espère qu’il est gentil. » Se disait-elle en essayant de tuer le temps, en attendant que le garçon lui ouvre la porte. La genin ne s’était pas trompé, elle avait bien suivi les instructions sur le papier et celle de la vieille dame. Maintenant, elle allait avoir le cœur net. « Y-a-t-il quelqu'un ? S'il vous plaît ! Hotarie...euh...Potaru...non pas ça...euh...ah oui. Je cherche un Hotaru ! » Finit-elle en criant légèrement derrière la porte pour faire savoir ses intentions en venant devant la maison.




_________________
Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Hotaru
Hotaru

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Empty
Dim 9 Fév 2020 - 17:54

Un silence parfait régnait dans l'appartement. Assis devant sa table basse, en tailleur, la tête entre les mains, Hotaru examinait avec attention une carte du Yuukan. C'était une belle carte, colorée, et elle aurait pu être un ouvrage d'art si on ne l'avait barrée de traits de toutes les couleurs, et garnie de tout un tas de points et de symboles étranges, à des endroits précis. Vraisemblablement, c'était Hotaru qui était à l'origine de ces graffitis. Qui d'autre ? Ils restaient assez mystérieux, néanmoins, et, pour celui qui ne savait pas ce qu'ils représentaient, ils ressemblaient plus à des symboles cabalistiques qu'à de véritables points de repère.

C'était pourtant bien leur nature. Ces points étaient des balises que Hotaru avait placées à des endroits qu'il estimait être stratégiques, sur le Continent. Des lieux dignes d'intérêt. Pas pour lui, mais pour quelqu'un comme lui. Quelqu'un qui pensait comme lui, et qui connaissait sa pensée. Lui ... Il y avait longtemps, très longtemps maintenant que leurs routes s'étaient séparées. Trop pour qu'il puisse estimer les trajets qu'il avait pu entreprendre, les endroits par lesquels il était passé et ses temps de séjour. Toutefois, il était e mesure d'identifier les endroits qu'il pouvait estimer dignes d'intérêt. Ils en parlé, souvent, de ce monde à explorer par delà les mers. Ils en avaient rêvé ensemble. Et lui y avait fui.

Hotaru était sur ses traces depuis qu'ils s'étaient quittés, sans jamais avoir essayé de le poursuivre. Il n'était pas prêt. Il se doutait que le moment de leur nouvelle rencontre marquerait une confrontation. Il devrait se battre. Le tuer ? Il ne le voulait pas. Mais il n'était pas sûr d'avoir encore le choix ... Il relevait de son devoir de shinobi, maintenant, de mettre hors d'état de nuire tous les éléments dangereux pour le bon ordre du monde. Et puis, il n'était pas sûr qu'il n'allait pas essayer de le tuer ...

Il soupira, et se passa une main dans les cheveux. Sanbi, son chat, vint se réfugier sur ses genoux en poussant un petit miaulement. Machinalement, Hotaru commença le caresser d'une main. Avec distraction. Son esprit était plein de toutes sortes d'idées, et pourtant il se sentait d'une mélancolie certaine. Il ne s'en étonnait pas. Ou plutôt, il ne s'en étonnait plus. Le sentiment n'était devenu que trop coutumier pour qu'il le surprenne encore.

Quelqu'un frappa à sa porte. Il fut brusquement tiré de sa rêverie, et sa main arrêta de caresser le chaton. Celui-ci se rappela à son maître en lui mordillant le doigt.

"Aïe !"

Hotaru se leva, l'animal dans une main. Qui pouvait venir le voir ? Qui avait son adresse ? Personne, à sa connaissance, à part Liuqin. Et sans doute Aditya. Mais ni l'un ni l'autre n'était du genre à rendre des visites surprises. Il était plus curieux que méfiant. Il s'approcha de la porte, Sanbi toujours sur les bras, et il allait l'ouvrir lorsqu'une voix appela de l'autre côté. Aux deux premières erreurs sur son nom, il manqua d'éclater de rire, tant la situation était incongrue. Finalement rassuré - si c'était quelqu'un de malveillant qui venait le voir, ce devait être un bien piètre agitateur - il ouvrit la porte.

Une jeune femme se tenait là. Il ne la connaissait pas le moins du monde.

"Dites donc, vous êtes bien informée. Alors, vous voulez voir Hotaru, Hotarie ou Potaru ?"

La remarque pouvait paraître acerbe, mais elle était accompagnée d'un de ses habituels sourire bienveillants, qui en disait bien plus long sur son véritable état d'esprit que ses mots.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Empty
Mar 11 Fév 2020 - 15:58
Vérification d'information


Gine s’était donc rendu chez ce fameux Hotaru afin de se lier d’amitié à lui, car elle avait appris qui c’était aussi un assimilateur comme elle. Du coup, ça allait changer un peu sa vie et son réseau d’ami. De plus, il n’y aura pas qu’Hajime Kôjin qu’elle connaîtra comme assimilateur d’une affinité. Cela pourra être intéressant de connaître son passé, la façon dont il a appris à maîtriser son pouvoir et s'il avait des conseils à lui donner. La Suzurane était également curieuse de savoir en quoi il pouvait prendre forme parmi tous les éléments existants. Était-il du genre à se transformer en eau ? En foudre ? En vent ? Voire un élément plus compliqué comme la glace ? Le Kamiton ? Ou bien autre chose ? En tout cas, la genin avait hâte de le rencontrer et de discuter avec lui. Cela dit, la blonde espérait que ce dernier était quelqu’un de gentil avec qui elle pourra discuter sans trop de problèmes. Honnêtement, elle a beau se montrer gentille, croquer la vie à pleine dent et autres, elle n’était pas trop patiente avec les individus peu commodes. Devant sa porte, l’impératrice du feu toque afin d’annoncer sa présence et le fait qu’elle voulait le rencontrer. La jeune femme se posait pas mal de questions sur ce dernier et ce n’était pas son genre de se prendre la tête avec tant de doute et de curiosité. Si seulement, elle aurait pu demander à Aya de l’accompagner afin de l’aider à rester concentrer et à ne pas stresser un peu. De plus, elle avait osé l’appeler en se trompant deux fois dans le prénom de l’homme à cause du stress.

Après quelques instants à attendre que la porte s’ouvre, le moment de vérité se réalise en voyant que la porte s’entrouvrir petit à petit. Un homme se trouve en face de la blonde, il semblait jeune et plutôt beau en le regardant bien de bas en haut selon Gine. La blonde ne s’attendait pas à voir un homme comme ça, ce qui la fait un peu rougir. Il n’était pas tout seul, il y avait un chat dans ses bras, qui fixait la blonde avec ses grands yeux, si adorable qu’elle veuille le prendre dans ses bras à son tour. Or, la kunoichi doit apprendre à se tenir correctement et à être un minimum mature devant des inconnus. La première chose qu’il sort de sa bouche, c’était le fait qu’elle était bien informée, ce qui la fait légèrement sourire. Il demandait lequel des trois, elle voulait voir. Il cherchait peut-être à plaisanter en répétant les erreurs sur son nom à la blonde. En tout cas, il affiche un sourire plutôt rassurant, du coup, elle lui adresse un également avant de lui répondre. « Héhé, désolée, j’étais un peu stressé, au point d’avoir fourché ma langue sur ton prénom. Je cherche Hotaru, je suppose que c’est toi, non ? » Dit-elle en souriant légèrement et pointe le chat du doigt. « En tout cas, ton chat est super-adorable ! Il s’appelle comment ? Je peux le caresser ? S’il te plaît ! » Demande-t-elle en fixant le chat avec un air très intéressé par le petit félin. D’ailleurs, en y pensant, elle a oublié de se présenter et de faire connaître ses intentions par rapport à sa présence. Elle sursaute et met sa main derrière sa tête. « Ah désolée, j’suis impolie. Je m’appelle Suzurane Gine, une Genin de Kiri. J’ai appris que tu es un assimilateur et je voulais te rencontrer en personne. Pour tout te dire…je suis une assimilatrice de Katon et j’avais envie d’en connaître d’autre. J’espère que ça ne te dérange pas ? Et aussi…qu’on ne m’a pas raconté de bêtises à ton sujet. » Finit-elle en tirant langue avec le sourire.


_________________
Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Hotaru
Hotaru

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Empty
Mar 11 Fév 2020 - 18:58

Hotaru sourit de plus belle. Cette jeune fille était d'une fraîcheur toute particulière. Son sourire disparut néanmoins très vite lorsqu'elle lui dit être une assimilatrice Kâton. L'afflux de souvenirs avait été trop brusque pour qu'il puisse contenir une réaction primaire. Il semblait nettement plus triste maintenant.

"Non, bien sûr. Entre."

Il finit d'ouvrir la porte, et laissa entrer la demoiselle. Sanbi miaulait de plus belle dans ses bras. Distraitement, il le laissa filer. Le chaton ne tarda pas à aller renifler les mollets de l'invitée. De toute évidence, elle avait attisé sa curiosité. Il n'était pas garanti, cependant, qu'il se laisse caresser facilement ... Il gardait tout de même quelques-uns de ses réflexes d'animal sauvage, même s'il s'était très vite fait à la vie de chat d'appartement. Mais Hotaru n'y prêtait pas grande attention, de toute façon. Il avait l'esprit ailleurs. L'espace d'un instant, son regard partit dans le vide.

Mais il se reprit. Un nouveau sourire se dessina sur son visage, peut être un peu triste, mais néanmoins bienveillant.

"On ne t'a pas mal renseigné. Je suis curieux, d'ailleurs, de savoir qui t'a donné ces informations. Très peu de gens à Kiri connaissent mes pouvoirs, si l'on excepte le cercle des autorités - qui connaissent à peu près tout sur leurs soldats, j'imagine. Tu as dû faire des recherches très consciencieuses pour arriver à me trouver. Bravo."

Il replia la carte restée étalée sur sa table basse, et la posa au sommet d'une des immenses piles de livres qui ornaient les murs de la pièce. Puis il s'affaira pour préparer du thé. Tandis que l'eau chauffait, il se remit à parler:

"Il n'y a que très peu d'assimilateurs à Kiri, si l'on fait exception des Hyôsa. Je suis content d'en rencontrer une de plus."

Il adressa un sourire bienveillant à la jeune femme.

"C'est toujours réconfortant de savoir qu'on n'est pas tout seul dans sa situation, non ?"

L'eau était chaude. Il en versa une bonne quantité dans deux gobelets de porcelaine, déjà garnis de quelques feuilles de thé. Il en tendit un à Gine, et garda l'autre pour lui.

"Alors, dis-moi tout. Qu'est-ce que quelqu'un comme moi peut bien faire pour toi ?"

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Empty
Mar 18 Fév 2020 - 15:50
Se connaître


Devant la porte d’entrée, Gine pouvait enfin apercevoir ce fameux Hotaru. Un jeune homme, pas costaud ni trop mince, il était plutôt charmant selon la blonde. Par politesse, elle s’était présentée à lui en précisant qu’elle est une Genin et une assimilatrice Katon. La jeune Suzurane voulait tout simplement rencontrer Hotarie pour en savoir un peu plus sur lui. Elle voulait rencontrer un assimilateur comme elle, peu importe son élément. Cependant, elle semble remarquer le changement de visage de l’homme. Du sourire, il passe du visage d’un individu triste, comme s’il avait vécu quelque chose de difficile dans son passé lié à sa capacité. Il n’était pas difficile pour Gine de ne remarquer ou de le déduire. En effet, elle aussi a vécu des traumatismes à cause de son pouvoir, car elle n’arrivait pas à le maîtriser. Cela avait eu le malheur de l’éloigner parfois de sa famille et surtout, de sa petite sœur. Malgré son changement d’attitude, il accepte tout de même que la kunoichi entre dans sa demeure. Le chat de ce dernier atterrit au sol et vient se caresser contre les mollets de la blonde. L’impératrice du feu trouve le minou trop mignon et elle essayait de le caresser, mais en vain, il avait un air un peu sauvage et donc, pas facile à caresser. Elle attendra un peu, le temps que le félin ait donné sa confiance. Se relevant, elle pouvait voir le regard vide du garçon. Il avait l’esprit ailleurs, la Suzurane se demandait bien ce qui a bien pu lui arriver pour qu’il soit si triste. La vie n’a pas dû lui sourire trop souvent pour se mettre dans un tel état. La blonde avait pris l’habitude de ne pas trop y penser et essayer de garder le sourire. Mais parfois, c’est difficile de ne plus se rappeler de son Enfer.

Gine se retrouve dans son salon, après l’avoir un peu suivi. Cela semblait simple et agréable, la blonde aimait bien son appartement. En tout cas, il semblait un peu intrigué sur la façon dont elle a obtenu des informations sur ses pouvoirs et l’endroit où il vivait. En tout cas, il félicitait la kunoichi pour avoir mené des recherches si poussées. En réalité, elle n’avait pas fait grand-chose pour rechercher des informations, on lui avait donné pour qu’elle puisse rencontrer quelqu’un avec le même don qu’elle. Pendant qu’il semblait débarrasser un peu, Gine prend la parole. « Merci, mais en réalité, c’est mon oncle qui a pu mettre la main sur des informations sur toi. Il est du clan Yuki. Il voulait que je rencontre quelqu’un avec le même don que moi. Je dois avouer que j’ai dû demander mon chemin à des gens pour trouver ta demeure, Hotaru. » Répondit-elle en regardant un peu autour d’elle. Il semble occuper, mais il est tout de même à l’écoute. La jeune femme n’ose pas trop s’asseoir sans son autorisation, elle a tendance à se montrer trop familière et elle se fait souvent réprimander à cause de cela. Pour une fois, la Suzurane tente de bien se tenir. Selon lui, il y a très peu d’assimilateur à Kiri hormis le clan Hyôsa, mais ils sont spéciaux selon Kaname. Il est difficile de s’en approcher pour juste discuter. Il était ravi d’en rencontre une comme lui et il est vrai que c’était réconfortant de ne pas être seul. La blondie lui adresse un agréable sourire à son tour. « En effet, Hotaru-kun. Lorsqu’on m’a parlé de toi, j’étais tellement heureuse et excité à l’envie de te rencontrer ! En tout cas, si tu te sens un peu seul, je serais honoré de venir te tenir compagnie. » Finit-elle en ricanant joyeusement. « Ceci dit, hormis mon Sensei qui a le même don que moi et qui est vieux, je me sentais un peu seule par moments. Mais savoir qu’il y a toi, ça me rassure et je me sens beaucoup moins seule. »

Hotaru semble, se dirigeait vers sa cuisine avant de revenir avec du thé, il savait recevoir des invités. La blonde accepte son thé et lui sourit avant de l’écouter, il voulait savoir ce que quelqu’un comme lui pouvait faire pour elle. Drôle de question, mais de toute façon, elle était là pour discuter avec lui. « Je…euh…je voulais apprendre à te connaître. » Elle regarde autour d’eux. « Tu vis seul ? Pas de copine ou de copain ? » demande-t-elle au jeune homme, un peu gêner. « Sinon, désolée de me montrer un peu trop curieuse, mais lorsque j’ai dit que j’étais une assimilatrice, tu as changé d’attitude. T’est-il arrivé quelque chose dans le passé lié à notre pouvoir ? En échange, je pourrais parler de mon passé. » Dit-elle en rougissant et buvant une gorgée du thé.


_________________
Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Hotaru
Hotaru

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Empty
Mar 25 Fév 2020 - 21:32

Hotaru haussa les sourcils en entendant les questions de la jeune fille. Mais elles l'amusèrent, plutôt qu'elles l'irritèrent. Elles étaient certainement un peu osées pour une première rencontre avec quelqu'un qui était encore, pour l'un comme pour l'autre, un inconnu ou presque. Mais il y avait une forme de candeur, de fraîcheur, d'innocence, somme toute, qui faisait que les questionnements de Gine semblaient en fait tout naturels. Hotaru sourit faiblement. Kiri était véritablement pleine de surprises. Des personnalités comme celle-ci, il était certain qu'il n'aurait jamais pu en rencontrer dans son village natal. Rien que pour ça, il estimait que son exil en valait la peine.

"C'est vrai que tu es bien curieuse. Mais tu as de la chance, ça ne me gêne pas. Et pour répondre à ta première question, oui, je vis seul."

Il avait été étonné de l'ouverture d'esprit de la jeune fille. Envisager le fait qu'il ait pu vivre avec un "copain" ... Voilà quelque chose d'inattendu. Ce n'était pas exactement dans les moeurs de l'époque, de ne serait-ce qu'imaginer cette possibilité. La Suzurane était décidément intrigante.

"Il m'est bien arrivé quelque chose dans mon passé lié à notre pouvoir. Enfin, quelque chose ... C'est un peu plus compliqué que ça. Mais je veux bien te raconter."

Il s'assit à la table basse, son gobelet toujours brûlant entre les mains. Il rassembla ses souvenirs, remit ses idées en place, pour donner la réponse la mieux construite, et la plus satisfaisante pour son invitée.

"Je serais étonné, à vrai dire, qu'il ne te soit jamais rien arrivé à toi non plus à cause de nos capacités si spéciales. Je n'ai pour l'instant pas rencontré d'assimilateur qui n'ait jamais eu à souffrir de la peur des autres, de leur regard, et, nécessairement, de leur discrimination. J'imagine que c'est notre lot, puisque nous ne sommes pas exactement humains. Ca n'en reste pas moins cruel, bien sûr."

Il eut un nouveau sourire léger. Il n'avait pas vraiment répondu à la question. Pas honnêtement, en tout cas. Il allait y remédier.

"Je suis né dans un petit village de l'archipel. Un village reculé, et arriéré. Là-bas, les gens un peu ... disons, spéciaux, ne sont pas vraiment les mieux vus. Alors, disons que j'ai assez vite appris la solitude. Ce n'est pas tout à fait vrai, ceci dit. J'avais un ami, le plus cher qu'on puisse avoir. Si j'ai eu une réaction étrange tout à l'heure - je m'en excuse - c'est que lui aussi était un assimilateur de Kâton."

Il s'était efforcé de maintenir un ton léger, pendant qu'il faisait défiler la bobine de son histoire. Mais, lorsqu'il reprit la parole, il ne put empêcher une certaine froideur de filtrer dans sa voix:

"Il a commis quelques crimes que je ne peux pas lui pardonner. Je le traque maintenant, dans l'espoir de le retrouver pour le tuer."

Une ponctuation sans doute un peu sèche. Mais il n'avait pas vraiment envie de s'attarder sur le sujet. Gine le comprendrait sans doute ... Il l'espérait du moins.

"Enfin ! Le bon côté des choses, quand on vit avec des gens aussi stupides, c'est qu'on apprend vite à faire le tri entre les sots et les autres. Et toi ? Quel genre de vie as-tu pu mener jusqu'ici, qui te pousse maintenant à venir me voir, hm ?"

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413
Suzurane Gine
Suzurane GineEn ligne

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Empty
Jeu 27 Fév 2020 - 12:02
Passé


La raison de la présence de Gine dans la demeure d’Hotaru n’était pas compliquée à comprendre. La blonde voulait apprendre à le connaître, lui qui disposait de la même capacité qu’elle. Grâce à sa présence dans le village, la jeune femme ne se sentait plus seule dans ce cas. Son sensei est souvent en voyage, le clan Hyôsa est presque inaccessible pour la Suzurane. Du coup, savoir qu’il y a un autre assimilateur et qu’elle peut aller le voir pour discuter, ça la rendait heureuse. Du coup, ça la rendait plutôt curieuse, quoiqu'elle ne voulût pas trop se montrer envahissante avec ses questions. Or, c’était plus fort qu’elle et elle devait en savoir un peu plus sur lui. D’ailleurs, la kunoichi avait tout de même remarqué le changement d’attitude ou d’expression faciès de l’homme. Apparemment, il a dû subir quelque chose de sombre durant son enfance ou autres. Il avait pris cet air lorsqu’elle avait dit que c’était une assimilatrice Katon. En tout cas, elle s’était un peu trop montrée directe en voulant savoir ce qui l’avait rendu si triste. En tout cas, Hotarie prit la parole, affirmant qu’elle était bien curieuse. Par chance, ça ne semblait pas le gêner donc ça rassurait la blonde. En tout cas, il vivait bien seul enfin il avait un chat surtout adorable. À la suite de cela, il confirma le fait qu’il lui est bien arrivé quelque chose par le passé, lié à leur pouvoir d’assimilateur. Apparemment, tous ceux comme elle, avaient dû pas mal souffrir dans leur passé. La Genin s’assoit à ses côtés et boit une gorgée de son thé.

« Prends ton temps pour en parler, je vais t’écouter attentivement, je sais que ce n’est pas facile. » Dit-elle pendant que ce dernier semble se remémorer un peu le tout. Ce n’était pas quelque chose dont on aime en parler et la blonde en savait quelque chose. Cependant, il avait accepté d’en parler, du coup, après lui, elle prendra son courage à deux mains pour se livrer aussi. Il prend la parole et en l’écoutant, il savait que la blonde avait dû souffrir aussi à cause de leur don, car ça serait surprenant qu’un des leurs n’ait jamais rencontré ce genre de difficulté. La blonde lui adresse un léger sourire, pour le soutenir et comprenait en l’écoutant de quoi il pouvait s’agir. La peur des autres à leur égard, leur façon de les voir, les traiter, mais Hotaru n’avait pas tort, ils n’étaient pas exactement humains. Le jeune homme se met à raconter son passé et disant que l’endroit où il a grandi, ce n’était pas le paradis et elle l’avait compris directement avec la description de comment les autres pouvaient le voir. Mais, elle comprit pourquoi il avait eu un drôle de visage, il avait un ami qui était aussi un assimilateur Katon. Cela ne la surprend pas trop de savoir qu’il y en a d’autres comme elle, avec la même affinité, après tout, son sensei est aussi lié aux feux primaires. Or, le ton de sa voix changea en disant que ce dernier a commis des crimes impardonnables et qu’il le traquait à cause de cela afin de le tuer. Ils ont pris un chemin différent dont l’issue les amènera à s’affronter dans un duel à mort, triste fin pour eux, se disait la blonde. Il change de sujet, voulant ne pas trop impliquer la blondie et il voulait aussi la connaître. La kunoichi pose sa tasse de thé sur la table basse.

Il avait fait part d’une raison de sa souffrance, il était temps que ce soit au tour de Gine. « Ton passé avec ton ami t’a fait traverser pas mal d’épreuve et également avec les villageois où tu vivais. Comme tu l’as si bien dit, il serait étonnant qu’un de nos semblables ait pu vivre sans le moindre problème. » Dit-elle en baissant les yeux. « Je vivais dans une contrée où le clan Yuki n’était pas trop loin, à l’époque où il n’y avait pas encore Kiri. Mes parents ne sont pas des assimilateurs comme moi, du coup, ils n’avaient aucune connaissance dans la manière de m’aider à contrôler mon pouvoir, je pense que tu as deviné la suite…Petite, je n'avais pas de contrôle sur mes pouvoirs, ça se déclenchait aléatoirement et j’en souffrais, j’avais peur et je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. Mes parents avaient peur de moi et peur de me perdre. » Dit-elle en s’arrêtant un peu, en sentant une boule au ventre et reprenant son souffle, elle devait aller jusqu’au bout. « J’ai causé un incendie et des villageois ne voulaient plus me revoir ni me savoir en liberté, de peur que je cause d'autres incendies. Je vivais à l’écart, dans une sorte de fortification pour éviter que mes flammes ne brûlent les environs. Je n’ai pas connu ma petite sœur avant de pouvoir me contrôler donc à mes 12-13 ans, ça m’a fait tellement de mal d’être séparé de ma famille de la sorte. Mes parents me rendaient visite de temps en temps pour m’apporter à manger et me soutenir. Un jour, ils ont demandé de l’aide au clan Yuki, mais bon, ils n’ont pas trop été disponibles sauf un, Yuki Kaname que je considère aujourd’hui comme un oncle. Il a utilisé son Suiton pour éteindre mes flammes et me permettant d’avoir une semi-liberté. » Elle a un regard triste et un air moins joyeux qu’au début. Elle se retenait de verser des larmes, car son passé lui faisait tellement mal quand elle y repense ou en parle.

La blonde n’aimait pas trop en parler, ni même en rediscuter avec ses parents ou sa sœur cadette. Or, Hotaru a accepté de parler un peu de son expérience passé lier à son pouvoir et du regard des autres, en plus de ce qui le faisait un peu souffrir. « Par chance, lorsqu’on est arrivé à Kiri, un vieil homme a contacté mes parents pour me prendre sous son aile, il était un assimilateur de Katon et il m’a entraîné pour que je puisse maîtriser mon pouvoir. Il m’a également appris à être optimiste, à sourire, croquer la vie à pleine dent, en gros, que je change ma vision de la vie. Il faut dire que j’ai tenté d’en finir avec ma vie à maintes reprises, à cause du fait que j’étais désespérée. C’était stupide. » Dit-elle en soupirant. La blonde relève la tête et reprend sa tasse pour boire une gorgée. « En venant te voir, je voulais apprendre à te connaître, mais aussi, à savoir si j’étais la seule à avoir souffert à cause de mon pouvoir. » Finit-elle avant de se dire qu’il fallait qu’elle arrête de déprimer et penser à autre chose. Du coup, la Suzurane vient câliner Hotaru et sourit à nouveau. « Du coup, je suis super contente d’avoir rencontré quelqu’un qui est comme moi ! J’espère qu’on pourra devenir amis, tous les deux ! » Dit-elle en ricanant.


_________________
Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Hotaru
Hotaru

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru] Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 16:10

Hotaru écouta sans rien dire le récit de la vie de Gine. Il n'était pas surpris de ce qu'elle lui raconta. Il aurait même pu le prévoir lui-même, s'il s'était essayé à deviner le passé. Il avait à vrai dire plutôt du mal à imaginer que la vie d'un assimilateur ait pu être parfaite et sans anicroches, quand le pouvoir qui leur était commun était si terriblement impactant pour leur nature, pour leur être même. Etaient-ils encore tout à fait des humains ? Il n'aurait su le dire lui-même. Il avait le sentiment d'être à part, à côté des champs bornés de la connaissance, quelque part dans un flou que les hommes, loin de chercher à appréhender, préféraient reléguer dans le domaine du rejet. La différence effraie, parce qu'elle est l'inconnu. Un constat bien facile à faire, mais plus difficile à vivre.

"Je ne suis pas étonné par ce que tu me racontes, même si j'en suis désolé. J'imagine que c'est notre lot, à nous autres assimilateurs. On ne peut pas vivre une vie tout à fait normale, disons."

Il eut un petit sourire, qui était triste et amer.

"Mais mieux vaut en tirer profit. Après tout, on a vécu des choses que les autres ne connaissent pas, et ne connaîtront peut être jamais. Ca nous rend plus forts, d'un certain côté."

Ce n'étaient même pas des paroles en l'air, prononcées simplement pour essayer de mettre un peu de baume au coeur à Gine. Il le pensait vraiment. Il avait la ferme conviction que derrière chaque défaut se cachait un bienfait à en tirer. Que chaque tare apparente venait avec son lot de vertus et de dons potentiels. Il suffisait simplement de les trouver, voilà tout. Et cela commençait par l'acceptation de ces défauts.

"Tu as bien fait de venir me trouver. Dans notre situation, je pense qu'il est essentiel d'être épaulé par quelqu'un d'autre, quelqu'un de la même nature que nous. Autrement, le chemin est trop escarpé pour être parcouru seul. Pas sans dégâts en tout cas."

Il lui sourit à nouveau, et cette fois ce fut d'un sourire vraiment sympathique, et cordial.

"Et j'espère aussi qu'on va devenir amis, bien sûr. Même si là-dessus, je ne me fais pas vraiment de souci."

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7796-hotaru-finie#65320 https://www.ascentofshinobi.com/t6749-kiri-equipe-04-ukiyo-monde-ephemere-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t7809-hotaru#65413

Rencontre entre assimilateur à haute température ! [Pv : Hotaru]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: