Soutenez le forum !
1234
Partagez

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji)

Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Dim 9 Fév 2020 - 19:10
Du fameux Festival d'Automne de Kiri, Wutu-Fuku n'a entendu que des brides. Il faut bien reconnaître au Kaguya un certain goût pour la solitude ces derniers temps. Comme si un côté misanthrope commençait à émerger dans la personnalité de la Main de Kiri. Les responsabilités du jeune homme par rapport au Complexe Shinobi sont une bonne excuse pour justifier son absence lors de la fête, au moins. Il pourra toujours prétendre qu'un dossier à traiter urgemment l'a empêché de se rendre sur place.

Mais les quelques brides qui lui sont parvenues n'ont rien d'informations à prendre à la légère. Dans un premier temps, la seigneurie s'est décidée à renouer avec son village caché. Le nouveau seigneur du Pays de l'Eau, Naragasa Shingen, a fait acte de présence en étant représenté par Naragasa Azami, sa nièce. Wutu-Fuku est divisé sur le sujet. Lui qui se méfie des seigneuries depuis les révélations sur le Pays Oublié ne peut pas accorder sa confiance aussi facilement à une seigneurie qui reste relativement opaque concernant ses activités et ses intentions. Même si cette histoire “d'expansion” reste à clarifier pour le Kaguya. Car il est hors de question que sa force serve les desseins d'un pays expansionniste.

La seconde information importante, et pas des moindres, et la “démission” du Rokudaime Mizukage. Le vieux Kagai Inja en a assez de sa vie de combattant et souhaite se ranger. Et pour prendre sa place, nul autre que Nobuatsu Saji, le chef du clan des sabreurs. Du moins c'est ainsi qu'il est vu par la majorité du village. Le Kaguya, lui, ne peut s'empêcher de revoir en lui le genin fraichement débarqué dans un pays étranger qu'il a aidé par le passé.

Wutu-Fuku considérait Inja comme un Kage fiable, ancré dans un honneur guerrier qui le rendait imperméable à toute tentative de corruption ou de complaisance avec des forces malignes. Son successeur a autant de crédit pour le Kaguya. Saji a déjà prouvé à son ami qu'il était digne de confiance, en plus d'être un combattant émérite. Kiri est entre de bonnes mains... du moins pour l'instant. Car l'idée de s'occuper des affaires du grand continent n'est pas du goût du Kaguya.

Alors que le village émerge, en cette matinée douce pour la saison, le Kaguya se dirige vers les locaux provisoires de l'administration du village. Un échange de courrier avec le Nanadaime lui a confirmé une disponibilité, ce matin. Le chef des sabreurs lui-même trouve qu'il est pertinent pour les deux hommes de se rencontrer.

Sans faute, Wutu-Fuku arrive devant le bureau provisoire de l'ombre. Le Jônin montre aux gardes le courrier écrit par le Nanadaime, ce qui lui permet de passer sans encombres. Le Kaguya toque jusqu'à ce qu'on lui permette d'entrer. Le directeur du Complexe se penche respectueusement pour saluer la nouvelle ombre, avant de s'approcher du bureau et d'y déposer une bouteille de Sake. Mais pas n'importe quel Sake : du Sake de très bonne qualité.

-Un présent... pour votre promotion, Nanadaime.

Il y a comme un air de déjà-vu...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Lun 10 Fév 2020 - 0:17
Depuis sa récente position au sein du village, le jeune Nanadaime n’a cessé d’enchaîner rencontre sur rencontre à son bureau provisoire, des demandes diverses et variées, allant des demandes de mission de clients à des visites plus impromptues, des demandes parfois étranges même s’il est la plupart du temps isolé dans son bureau, à lire et relire des dossiers qui ne finissent plus de s’empiler sur sa table. Il n’est là que depuis peu de temps, et déjà, il peut pressentir que cette tâche qu’il accepté d’hériter de son prédécesseur ne sera pas de tout repos, bien au contraire. S’il avait encore des rares temps de répit dans son rôle de chef de clan et du Kyôi, il serait désormais constamment enfermé dans cette pièce relativement peu meublée. Même s’il a tenté d’y ajouter un décor plus dans le style de décoration qui l’inspire, à savoir les épées qui ornementent les murs du bureau, des fourreaux soulignant la qualité du savoir-faire artisanal d’Aato.

En recevant la lettre du maître Kaguya l’autre jour, il n’a pu s’empêcher de se remémorer comme toujours ses premiers pas dans le village de la Brume alors qu’il n’était encore qu’un étranger, rien de moins qu’un Genin fraîchement arrivé aux portes du Clan des épéistes de la Brume. Ce jour-là remonte à presque un an déjà, et Wutu-Fuku n’était encore que chuunin. Une rencontre fatidique qui lui permettra de passer l'Épreuve des Lames, suite à quoi le gradé lui a permis de rejoindre son équipe en qualité de quatrième membre, pour une mission en dehors des murs du village. Son début dans la voie du shinobi.

Quel contraste par rapport à aujourd’hui, où le Kaguya est désormais Jounin et Directeur du Complexe shinobi, et que lui est non seulement devenu chef des Sabreurs, mais aussi du village. Une ascension qui marque un parcours rapide dans les hautes sphères de Kiri, et en dépit de tous ces changements, demeure cette relation d’amitié qui lie les deux hommes. Ce jour-là, le Directeur est parvenu à libérer son emploi du temps de sorte à rencontrer celui qui fut autrefois un élève, mais qui est aujourd’hui devenu le chef de village, gagnant la confiance d’une grande partie de ses habitants, d’après le plébiscite au cours du Festival d’Automne. Mais encore une fois, un doute subsiste, un doute permanente. Celui d’échouer, de ne pas être à la hauteur des attentes et ainsi faire le jeu des plus sceptiques de l’opinion publique.

Des coups à la porte retentissent alors que le Nobuatsu est au milieu de la rédaction d’une lettre, il annonce à son visiteur de marque d’entrer afin qu’ils puissent promptement s’entretenir. Comme en écho avec le sabre dont il lui avait fait cadeau pour le féliciter de sa promotion au Directorat du Complexe, c’est maintenant au tour du Kaguya de lui offrir une précieuse bouteille de saké.

Merci pour l’attention, j’apprécie beaucoup. J’aurais aimé partager un verre cependant...

Il saisit donc la bouteille par le goulot pour le déposer loin des mains baladeuses des prochains visiteurs, le temps qu’il puisse en profiter plus tard chez lui, ou en compagnie d’un ami.

... d’autres rendez-vous m’attendent juste après dans la journée, et je préfère avoir l’esprit parfaitement clair. Par quoi voulez-vous qu’on commence?

_________________
Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Jeu 13 Fév 2020 - 21:39
Wutu-Fuku, bien loin d'être un alcoolique, se doutait bien que la bouteille de Saké qu'il a apporté ne serait pas ouverte aujourd'hui. Les deux hommes ont des postes à responsabilité, consommer la moindre goutte d'alcool dès le matin serait un comportement particulièrement irresponsable. Quoi que le Rokudaime devait certainement avoir peu de considération pour ce genre de problématique, si on prend en compte sa réputation de gosier sec.

-Bien entendu, je sais bien que vous n'avez pas le penchant de votre prédécesseur pour la "boisson" au travail.

Sans vouloir manquer de respect à Kagai Inja, bien entendu. Tandis que le Nanadaime écarte précieusement la bouteille de la vue des prochains visiteurs, il demande à son ami d'entrer dans le vif du sujet. Effectivement, de nombreux sujets sont à aborder en ce jour. Autant commencer par les sujets faciles. Le Kaguya fouille dans son kimono et en tire un courrier, qu'il fait glisser jusqu'à l'ombre du village.

-J'ai pris connaissance de l'absence d'informations concluantes concernant les interrogatoires menés sur la Fanatique que l'on nomme "érudite". J'ai formulé une demande exceptionnelle au Rokudaime pour essayer de soutirer des informations de la prisonnière à ma manière, chose qu'il a accepté peu avant son abdication. J'aimerais savoir si mon autorisation est toujours valide.

Peut-être Saji n'est-il pas à jour sur la question des Fanatiques, aussi Wutu-Fuku estime-t-il qu'il doit justifier sa demande.

-Le Rokudaime et moi, accompagnés par Umi Fuka, avions affrontés "la Déesse" avant son enfermement à l'extérieur du village. Grâce au contenu du livre que j'ai "emprunté" aux archives et dont je vous ai déjà parlé au Dojo des Sabreurs, j'ai réussi à attirer son attention et créer un dialogue avec elle lors du combat. Peut-être que j'arriverais aussi à faire parler l'érudite de cette manière.

Conclue-t-il en croisant les bras. Wutu-Fuku marche dans la pièce, et se souvient alors d'une information qu'il avait partagé au Rokudaime, peu après le coup d'état de Kewashiioke.

-Ah, tant qu'on est dans le thème des Fanatiques. Lorsque j'ai défendu la cellule de la Déesse pendant le coup d'état de Kewashiioke, j'ai été confronté à un adversaire inconnu, couvert de bandages. J'ai eu le temps de peser le poids de mes conclusions mais elles restent les mêmes qu'à l'époque : j'ai affronté Yuki Sôsuke ce jour-là. Sa voix était similaire à celle de notre ancien Mizukage. Ses cheveux était d'un blond lumineux, comme l'ancienne ombre. Et il a utilisé le Hyôton. Un de ses bras, coupé lors du combat, est tombé en poussière avant que l'individu ne se volatilise.

Wutu-Fuku laisse quelques secondes à Saji pour digérer l'information.

-Asayo Shinju et Yamanaka Jun étaient avec moi et m'ont convaincu que ce n'était pas une vulgaire illusion. De plus, Yamanaka Jun a tenté une transposition sur l’individu. Son esprit a été éjecté du corps de la cible mais il a pu rapporter la présence d’un autre esprit dans ce corps. Et pour lever tout doute, oui, je sais que Yuki Sôsuke est mort décapité à Tetsu no Kuni.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Dim 16 Fév 2020 - 16:54
La Main de Kiri ne se vexe pas au refus du Nanadaime de trinquer pour célébrer sa promotion, non pas qu’il ne le veuille pas le faire en la compagnie de son ami, mais que son devoir l’appelle tout autant que lui, d’autant qu’ils occupent tous deux des postes à responsabilité exigeant de leur part une certaine éthique qu’ils partagent et qui rappellent une fois de plus pourquoi ils s’entendent si bien et qui explique le respect que nourrit le Nobuatsu à l’égard de son confrère Kaguya, dont il n’a pas souvenir d’avoir vu boire de l’alcool jusque-là, peut-être que ce sera l’occasion pour une autre fois, mais pas tant que des sujets de haute importance les occuperont.

Tel est l’objet de la visite professionnelle du Directeur, appuyant le fait que son interlocuteur ne partage effectivement pas le même degré d’addiction à la boisson que son prédécesseur. Déclaration sur lequel il ne peut qu’acquiescer étant donné qu’il a pu lui-même le voir attraper un verre en soum-soum pour se désaltérer alors qu’ils échangeaient sur les activités du Kyoi, alors qu’il n’était encore que son lieutenant. Mais trêve d’anecdotes et de trivialités, c’est à la demande du Nanadaime que le jounin en vient rapidement au fait, en commençant par aborder la question de l’autorisation accordée par le Rokudaime, peu avant son abdication. Il se saisit de la lettre tendue par Wutu-Fuku, qu’il lit rapidement avant de la lui rendre.

Il me semble légitime que vous tentiez aussi votre chance, sachant que vous êtes certainement celui qui a le plus de connaissance sur les Fanatiques que quiconque à Kiri, et qui a enquêté sur les origines des Dieux depuis le début… Je ne vois aucune objection à ce que vous preniez le relais, dès que Nâam aura terminé de l’interroger.

Il renouvelle donc l’autorisation du précédent Mizukage, assurant la Main qu’il aura droit à sa chance d’interroger l’érudite, le moment venu. Encore une fois, le Kaguya rappelle au Sabreur l’historiques des événements, l’existence des Dieux qui a été révélée lors de la mission où Wutu-Fuku et son équipe ont réussi à récupérer un livre des archives… Puis sa confrontation face à la Déesse, qui a semble-t-il réagi à ses paroles lorsqu’il a fait mention du Dieu. Ils ont découvert plus tard qu’elle n’était autre que la jinchuuriki de ce même Dieu qu’elle servait avec ferveur et pour qui elle a massacré tout un port en sacrifice. De la première rencontre à sa captivité, le Kaguya a été certainement celui qui est resté au plus près de la Fanatique, il a pu observer lors de la guerre civile où il a protégé sa cellule, l’apparition mystérieuse d’un ennemi recouvert de bandages et dont l’éventail de techniques avait une grande ressemblance avec ceux du Sandaime… qui est censé être mort. Ce qui suppose qu’un nécromancien l’aurait ranimé? Étrange théorie surtout venant de la part de quelqu’un d’aussi rationnel que lui.

Pour quel motif ressusciter spécifiquement le Sandaime pour nous attaquer? Comment ce nécromancien l’aurait récupéré? Comment l’aurait-il contrôlé sans que vous le retrouviez dans la zone?

Certes, beaucoup de zones d’ombre demeurent et rendent cette théorie peu tangible, mais il s’agit certainement d’une explication plus sensée que tout ce qu’il pourrait trouver pour l’instant. Le fait qu’un esprit était déjà présent dans le corps de l’homme momifié, et que le Yamanaka était incapable d’en prendre le contrôle… Le bras qui tombe en poussière. Les cheveux blonds et le Hyôton... Tout porte à croire que la Main de Kiri a vu juste, et pourtant les questions subsistent…

Néanmoins, je partage votre avis, compte tenu des indices que vous avez trouvé, votre raisonnement se tient parfaitement.

N’ont-ils pas récupéré le corps du Sandaime lors du Sommet de Tetsu? Pas à sa connaissance. Peut-être que leur crainte se confirmera plus tard, comme cela a été le cas pour le Dieu de l’Eau, malheureusement. Au moins, avec la mise en garde de Wutu-Fuku, cela leur permettra peut-être de se rapprocher de la vérité et d’anticiper les dangers à venir.

Autre chose?

_________________
Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Dim 1 Mar 2020 - 0:31
Wutu-Fuku se doutait bien que le renouvellement de son autorisation ne serait qu'une formalité, mais il y a une hiérarchie militaire à respecter dans un village caché. Même si le Kaguya connait Saji depuis quelques temps maintenant, il n'est pas question de prendre des libertés avec les règles élémentaires. Même si la connivence entre les deux hommes pourra servir. Plus tard.

-Bien reçu.

Le Kaguya récupère le document qu'il a tendu à son Kage avant de le ranger dans l'intérieur de son kimono. Puis, il aborde le sujet de son affrontement avec le “Sandaime”. Le Cavalier de Feu, quand bien même l'histoire semble invraisemblable, décide de faire confiance au Jônin. Mais la discussion soulève plus de questions que de réponses.

-Ce sont des questions auxquelles je n'ai malheureusement pas de réponses. J'osais espérer que vous pourriez m'éclairer sur la question. J'ignore si Kiri a récupéré le corps du Sandaime à l'époque, par exemple...


Il s'agit certainement d'une information très sensible. Le Kaguya se rappelle que le Sandaime est mort à Tetsu no Kuni. Dans ces conditions particulières, a-t-il été possible de rapatrier le corps ? Quoi qu'il en soit, Wutu-Fuku n'avait vu pareille maîtrise des arts nécromants. Réanimer un corps, oui... mais pouvoir utiliser les capacités héréditaires dont le corps était capable de son vivant, c'est du jamais vu.

-C'était plus que de la nécromancie. J'ai entendu parler de shinobis capables d'utiliser des cadavres, mais en tant qu'enveloppes vides et sans volontés. Un peu comme le font les marionnetistes. Ici, j'ai bien l'impression que le nécromancien a ramené l'esprit dans le corps de son propriétaire, tout en pouvant se servir de son kekkei genkai.


Le pouvoir du nécromant en question doit néanmoins être limité. Il aurait pu nuir à Kiri bien plus qu'il ne l'a fait s'il avait d'autres cordes à son arc. Peut-être n'est-il pas capable d'utiliser plusieurs corps en même temps, où qu'il ne peut pas pousser un corps au maximum de ses capacités.

-Nos ennemis sont multiples et nous ignorons tout de leurs capacités. Si un individu avec un tel pouvoir met la main sur d'autres guerriers de ce niveau, pourrons-nous réellement lutter ? Qui, à l'heure actuelle à Kiri, pourrait rivaliser avec dame Shiori ?

Sécuriser les dépouilles des shinobis les plus puissants de la brume devient un enjeu critique. De par son histoire militaire, Kiri est riche en héros tombés. Shyko, Yami... mais aussi en ennemis. Kewashiioke pour commencer, par exemple.

Reste qu'il y a d'autres points à aborder aujourd'hui, comme l'indique le Nanadaime. Si Wutu-Fuku souhaite clarifier cette histoire d'expansion dont il a entendu parler, il ne souhaite pas couper l'herbe sous le pied à son chef de village. Aussi propose-t-il d'alterner.

-Oui, autre chose. Mais si vous le permettez, j'aimerais d'abord que nous abordions l'un des points dont vous m'avez parlé dans votre lettre. Mon clan.

Le clan Kaguya est en mouvement ces derniers temps. Par l'Agni Kai du jeune Shitekka, mais aussi par le départ prochain de l'Urumi et de la Main de Kiri pour découvrir les secrets de Wasure no Kuni.

-J'ai cru comprendre que Renzabûro était mécontent de votre nomination. Peut-être pensait-il être nominé à votre place...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Mar 3 Mar 2020 - 20:59
Le Nobuatsu n’a certainement rien d’un spécialiste dans les arts obscurs tels que la nécromancie, mais il sait au moins qu’il est possible de le faire, et comme le lui rappelle le Kaguya, il est normalement seulement possible de relever des morts mais à la façon de coquilles vides ayant perdu leur chakra, et toutes les fonctions de leurs organes vitaux, animés seulement par le chakra du nécromancien. Or, cette révélation est certainement inopinée pour le peu qu’il sait sur ce domaine occulté par les académies shinobis, voyant dans cette pratique que d’aucuns considèreraient comme immorale puisqu’il est question de ranimer des cadavres… Mais s’il est en plus possible de faire émerger leur conscience? Si les conclusions de La Main sont véridiques, il n’ose imaginer les possibilités offertes à quelqu’un qui aurait recours à ce type de jutsu pour arriver à ses fins.

Que l’hypothèse soit confirmée ou pas dans le futur, il garde cette information confidentielle en tête en remerciant son comparse d’un hochement respectueux, et l’invitant à enchaîner sur un sujet qu’il souhaiterait aborder avant qu’ils ne se quittent. Il lui rappelle la mention du clan Kaguya dans sa lettre, car il n’est pas sans ignorer l’importance du rôle de La Main dans Kiri, mais aussi sa place éminente - ne serait-ce que par le respect qu’il impose parmi ses pairs, dans le village mais aussi au sein du clan. Même si son nom n’est pas associé au titre du chef de clan, il reste néanmoins un de ses membres les plus éminents qui peuvent avoir un rôle à jouer dans l’équilibre du clan constituant l’un des trois piliers de la Brume. Et tout comme le Nanadaime, il semblerait avoir entendu parler du manque d’enthousiasme du chef Kaguya à l’annonce de son intronisation au festival. Même si les rumeurs qui courent les rues sont ce qu’elles sont, le Sabreur ne peut se permettre de baisser sa garde aux débuts de son règne.

Que l’information tenue par son interlocuteur soit vraie, ou qu’il s’agisse d’un coup de bluff de sa part pour soutirer l’information, Saji a bien conscience que son ami fait partie des seules personnes sur lesquelles il peut vraiment compter au sein du village.

Après ses années de service pour la cause de la Brume, le fait qu’il ait été là depuis sa fondation aux côtés des autres clans, le fait qu’il soit un modèle d’inspiration pour beaucoup de fiers guerriers Kaguya… Je me doute qu’il se sente légitime d’accéder à la fonction.

Un grand guerrier, doublé d’un chef charismatique. Il était assurément un successeur idéal, en dépit de son âge avancé.

Il avait certainement plus d’expérience que moi. Je pense que d’autres aussi. Et pourtant, le Rokudaime a décidé de me faire confiance. Tout ce que je peux faire désormais, c’est lui prouver qu’il n’a pas fait le mauvais choix.

Levant son regard vers le portrait du Sixième, il se rappelle de ses mots au moment de lui annoncer cette passation de pouvoir. Qu’il ne l’avait pas tant choisi par son talent au combat, ni pour ses accomplissements au nom de la Brume.

Il m’a expliqué que j’étais devenu un vrai Kirijin.

Il ignore s’il faisait référence à son ascension fulgurante dans les rangs de la Brume ou encore son assimilation culturelle en tant qu’immigré de Kaminari. Il se permet alors de poser la question à son ami de qui il attend une opinion sincère, alors qu’il n’a pas encore réellement questionné qui que ce soit de façon aussi directe sur son accession au rang d’Ombre de la Brume. Eux en revanche, ont l’habitude de rester transparent l’un envers l’autre.

Qu’en pensez-vous? Êtes-vous du même avis que Renzaburô?

Une brève digression, suite à laquelle il souhaiterait aborder des rumeurs suspectes sur le chef des maîtres de l’os.

_________________
Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Lun 16 Mar 2020 - 23:23
La discussion concernant ce fameux nécromancien s'étale, mais aux yeux du Kaguya il est nécessaire de bien détailler ce qu'il a vu ce jour-là, tant son instinct lui hurle qu'ils n'en ont pas terminé avec ce mystérieux individu. La manière dont Kewashiioke a pu s'offrir les services d'un tel combattant est inconnue. Il est trop tard pour le lui demander, de toute manière.

C'est d'ailleurs peut-être le cas Kewashiioke qui pousse le Nanadaime à être aussi prudent avec Renzaburô. La Brume ne peut pas se permettre, une nouvelle fois, de devoir gérer un chef de clan rebel. Surtout en ce moment. Mais c'est une accusation gravissime, qu'il est impossible de proférer à la légère. Et, en l'absence de tout élément tangible, il serait précipité de formuler cette hypothèse à haute voix. Quand bien-même un tel stratagème n'étonnerait pas Wutu-Fuku de la part de son “chef” de clan.

Saji évoque son “adversaire politique” de manière objective. Effectivement, Renzaburô est un vieux loup expérimenté, qui doit d'être encore en vie à son âge à son intelligence et sa force. Ce n'est pas pour autant qu'il est un bon choix au poste de Mizukage. Wutu-Fuku doute que le vieillard réussisse à rester impartial vis-à-vis de son clan s'il obtient un tel pouvoir entre les mains, un jour.

Le Rokudaime semble du même avis que le Kaguya. Aux yeux du gladiateur, Saji est devenu un vrai Kirijin. La Main de Kiri aurait certainement proposé Saji, lui aussi.

Puis, le ton devient plus... intime. Le Mizukage demande à Wutu-Fuku ce qu'il pense de la situation. Mais pas en tant que soldat. En tant qu'homme. Il n'est pas dans les habitudes de Wutu-Fuku d'être malhonnête. Alors il répond, avec une sincérité totale.

-Je pense que vous êtes bien plus un Kirijin que Renzaburô ne le sera jamais. Vous l'êtes certainement plus que moi-même, peut-être.

Wutu-Fuku pense d'ailleurs que Saji n'est pas “devenu” un vrai Kirijin suite à son ascension mais qu'il l'était déjà depuis un moment.

-Je ne vois honnêtement pas qui aurait pu être nommé à votre place. Vous étiez le meilleur candidat possible, selon moi.

Renzaburô ? Hors de question. Kaya ? Peut-être que sa participation à l'attaque sur Iwa il y a longtemps a pu être un obstacle. Wutu-Fuku lui-même ? C'est mal le connaître. Le Jônin souhaite avoir le moins de responsabilités possibles. Ce n'est pas pour rien qu'il préparait le terrain pour faire de Reikan ou de Sabarû son successeur à la tête du Complexe Shinobi. Espoirs partis en fumée. Et c'est bien la seule chose qui le maintient à ce poste à l'heure actuelle : l'absence de successeur assez solide pour résister aux pressions de Renzabûro.

-Peut-être que Renzaburô est plus fort, plus expérimenté... lorsque le jeune Shitekka a affronté son ainé Tanosuke il y a quelques temps, dans le cadre du rituel de l'Agni Kai, la tête du clan a montré une utilisation inédite du Shikotsumyaku. De la “modélisation”, je crois. Je n'ai pas connaissance d'un autre Kaguya capable de faire de même. Je n'ai moi-même aucune idée de la manière dont il fait cela.

Ce qui démontre indéniablement la supériorité martiale du vieillard sur Wutu-Fuku. Mais le Jônin reste déterminé à appliquer son plan initial. Sa prochaine phrase est autant une réponse à son ami qu'un mantra pour lui-même.

-Mais la force, ce n'est rien.

Wutu-Fuku désigne vaguement la direction du sceau de Sanbi.

-Sinon, Kiri ne serait à l'heure actuelle plus qu'un tas de gravats. Ce n'est pas le plus fort qui a gagné, ce jour-là.

Mais bien un village entier. Wutu-Fuku croise les bras, et se permet même une petite boutade.

-Au-delà de la place de Renzaburô au sein de la Brume, je considère qu'il est un mauvais être humain. En plus d'être un pitoyable grand-père.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Mer 18 Mar 2020 - 23:29
Qu’il gagne cette place parmi les Ombres de la Brume était une preuve de la confiance de son village d’accueil envers un homme sans origine ni visage, mais qui avait su se montrer digne d’un tel rang à la lumière de ses actions. Il ne s’agissait ni de son but, ni même d’une option dans sa carrière de shinobi, lui qui avait déjà trouvé sa place en tant qu’associé de l’ombre du Mizukage, sa loyauté n’étant plus dûe à une personne, une autorité supérieure, mais à un village tout entier. Des doutes surviennent naturellement dans l’esprit du Septième du nom, conscient qu’il n’était peut-être pas le meilleur choix à faire en un moment de crise, que la retraite de son prédécesseur sonnait pour beaucoup comme une grande perte. Tout le monde était de cet avis, lui le premier. Et pourtant, le voilà à prendre les rênes et assurer la continuation de l’héritage qu’on lui a laissé, reprenant le flambeau de l’esprit de la Brume, plus que cela, il lui fallait l’incarner. Dans ses gestes, ses paroles, ses actions.

Des doutes rapidement dissipés par le concours de son ami des hautes sphères de Kiri, appuyant sans hésiter les mots du Rokudaime en allant jusqu’à prétendre que l’originaire du pays de la Foudre était même “plus un Kirijin que Renzaburô”, ce qui pouvait s’apparenter à une insulte vis-à-vis d’un homme aussi patriote et emblématique de la Brume. Sans oublier cette ascension si rapide dans les rangs du village, il ressent comme un vertige. Depuis quand était-il devenu si important, depuis quand les gens nourrissaient-ils une telle confiance à son égard? Il avait le sentiment de ne mériter rien de tout cela et pourtant, il n’en acceptait pas moins le devoir suprême de répondre à leurs attentes, en perpétuant encore et toujours l’intérêt supérieur de la Brume.

Comme vous dites, tout cela n’aurait pas de sens sans la force de cohésion de Kiri.

Suite à cette parenthèse, le Directeur revient sur le sujet de son clan, en évoquant l’Agni Kai qui a eu lieu récemment entre l’ancienne pupille du Sabreur, ayant visiblement emporté la victoire contre un des hommes de confiance du chef Kaguya. Les maîtres du Shikotsumyaku étant réputés pour maîtriser les os de leur corps, certains d’entre eux seraient mêmes capables de les modéliser? Une capacité que son interlocuteur qualifie “d’”inédite”, lui-même ayant été témoin de cette utilisation plus poussée de l’art des os pour la première fois. Il est fort probable que ce soit aussi le cas pour le patriarche, connu tant pour ses talents de leader que de guerrier. Le Nanadaime lui-même serait curieux de le voir à l’oeuvre, préférablement dans de meilleures augures qu’une guerre civile.

Un soupçon d’animosité peut se lire entre les paroles du Kaguya à l’égard de son supérieur clanique, qui doit être lié au clivage politique des deux hommes, mais au-delà de cela, le désigner de “mauvais être humain” et de “pitoyable grand-père” ne semble pas résumer son sentiment à un domaine purement professionnel. Il était étonnant de voir cet aspect moins tempérant de la part d'un homme vertueux comme Wutu-Fuku, et en même temps, cela montrait qu'ils étaient suffisamment proches pour se dire davantage de choses dans l'intimité.

... j’ignore votre histoire avec Renzaburô… Mais je n’ai pour l’instant aucune raison tangible de ne pas lui accorder ma confiance en dépit de ses ambitions personnelles, il s’agit d’un homme fort de Kiri qui a le respect voire l’admiration de beaucoup. Il est dans l’intérêt de tous de ne pas retomber dans les travers du passé. J'ai conscience que le pouvoir peut facilement faire dévier les esprits des hommes, aussi sages soient-ils. Donc, je resterai attentif à ce que chaque clan, le mien y compris, ne fasse pas valoir leurs ambitions au-dessus des besoins de la Brume. Les guerriers Kaguya ont forgé l'histoire de Kiri aux côtés des Sabreurs et des Yuki, je n'ai pas de doute que lui aussi réalise que cette trinité est essentielle à préserver l'ordre actuel.

A moins que son ami le Directeur n’ait des choses à lui confier.

_________________
Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 22:36
Kaguya Renzaburô est indéniablement un homme fort de Kiri, qui a le respect et l'admiration de beaucoup, à commencer par les fidèles de son clan. Mais c'est aussi un homme de l'ombre, qui a un réseau d'influence très large et tentaculaire. Et le vieillard n'hésite visiblement pas à s'en servir.

-Disons que le fait que Yasei Reikan et Nô Sabaru, qui étaient destinés à être des éléments forts au sein du Complexe Shinobi, déjà sous l'impulsion de Shyko, aient reçu en même temps une proposition pour intégrer la Kenpei, alors que je les convoquais pour un entretien, me laisse penser que quelqu'un cherche à fragiliser ma position. Quelqu'un à qui ma présence à la tête de cette institution ne plait pas. De là à accuser Renzaburô formellement, il n'y a qu'un pas que je ne franchirais pas. Mais mes soupçons concernant son implication sur ce sujet sont là.

Wutu-Fuku ne pourra certainement jamais prouver quoi que ce soit, à moins de recevoir des aveux formels du vieillard. Ce qui n'arrivera pas demain la veille non plus. Mais si il n'y avait que ça, alors Renzaburô ne serait qu'un magouilleur parmi tant d'autres.

-Comme d'autres, d'ailleurs.

Sauf que Renzaburô est visiblement embourbé dans une affaire bien plus sombre que peut l'être un jeu d'influence pour la tête du Complexe Shinobi. Envoyer des membres de son propre clan se faire torturer sur une île qui n'existe officiellement pas, c'est tout autre chose.

-Je le soupçonne également d'avoir envoyé sur Wasure des membres de son propre clan car ces derniers présentaient une mutation du Shikotsumyaku.

Avoir connaissance de l'existence de Wasure alors que même Shiori, en son temps, ignorait tout de l'existence du Pays Oublié.

-Dans cette situation, il aurait donc eu pleinement connaissance de cette île et de son utilité et n'a jamais jugé utile d'en informer la brume, quand bien même toute information sur le sujet nous serait très utile. Et, comme envoyer des gens sur cette île nécessite une certaine logistique, d'autres Kirijins savaient également et n'ont jamais jugé utile de prévenir les ombres du village.

À commencer par l'archiviste du palais de la brume. Une sorte d'état profond, de réseau d'influence qui pense pouvoir diriger la Brume dans l'ombre, au nez et à la barbe du Mizukage même. Ce qui n'est bien sûr pas du goût de Wutu-Fuku. Cela ne reste pour l'instant que des suppositions, auxquels le Kaguya croit dur comme fer certes... mais le Jônin est assez rigoureux dans ses démarches pour savoir qu'en l'absence de preuves solides, rien ne changera.

-Mais j'en aurais le cœur net. Si ce n'est pas Renzabûro, alors c'est un autre. Et j'espère bien trouver un ou des noms, tôt ou tard...

Saji, bien protégé derrière sa visière, peut néanmoins sentir les yeux du Kaguya se plonger dans les siens. Le ton qu'utilise la Main de Kiri ne laisse aucun doute sur le fait qu'il est parfaitement sérieux.

-Dans les débris de la Prison Inavouée, s'il le faut.

Est-ce que le Nanadaime a cherché volontairement à extirper cette information à son soldat ? En tant que Kage, il est censé avoir accès aux mêmes dossiers que ses prédécesseurs...

-De même que pour mon “entretien” avec l'érudite, votre prédécesseur a, en son temps, donné son feu vert à cette “excursion”. Je m'étonne que vous ne soyez pas informé de ce projet. Ou alors... vous l'êtes, et c'est une sorte de “test” de confiance ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Mar 31 Mar 2020 - 22:24
Il n’avait “aucune raison tangible de justifier son manque de confiance” envers le chef de clan des Kaguya, si ce n’est la conjecture qu’il aurait envoyé une femme Kaguya à Wasure, porteuse d’une maladie incurable propre à la lignée du Shikotsumyaku. Le dernier rapport écrit à la Godaime expliquait que l’évadée de prison Kaguya Hanae avait contracté une maladie dégénérative ayant un impact virulent sur sa santé mentale, pour ne pas dire que cela la rendait tout simplement folle.

Mais cette souffrance allait de pair avec “l’évolution” du pouvoir des maîtres de l’os dans le sens où cela avait pour conséquence d’augmenter ses capacités de régénération et de croissance des os, leur solidité mais surtout la modélisation de ceux-ci pour pouvoir s’en servir plus efficacement. Le Kyôi avait d’aillé gardé des traces de l’autopsie sur Hanae, des informations qui avaient intrigué le Nobuatsu lorsqu’il n’était encore que chef d’unité spéciale. Chose que le Directeur n’a précisé dans ses “révélations” qui n’en étaient pas vraiment pour son interlocuteur.

J’ai bien entendu pris la peine de relire ces archives laissées par la Godaime, des notes intéressantes sur la mission de Shitekka qui a rencontré cette prisonnière lors d’une patrouille maritime. Et c’est cela qui vous a mis la puce à l’oreille, car Renzaburô et les plus anciens devraient être au courant du devenir de leurs congénères… à moins qu’il ne s’agisse que de parias vivant en dehors du clan comme dans le cas de Shitekka avant de venir à Kiri? Et votre demande de permission auprès du Rokudaime, que vous ne m’avez pas demandé d’actualiser. J’imagine que c’est par peur que je vous en empêche ou que je trahisse le secret?

Une grande confiance liait les deux amis certes, mais il est dans la nature de l’homme d’être vigilant, d’autant qu’à une position aussi haute, toute action et toute information qui pouvait filtrer pouvait avoir de grandes conséquences, l’omission du Kaguya était-elle volontaire ou s’agissait-il seulement d’un oubli? Ou peut-être qu’il pensait qu’il en était déjà informé, quoi qu’il en soit, cela n’empêchera pas Saji d’avoir son mot à dire sur le sujet, puisqu’il s’agissait d’une des raisons de cette convocation amicale. Une situation qui pourrait très bien avoir une influence sur l’équilibre à Kiri si certaines choses venaient à se confirmer, et la crainte du Nanadaime de voir cet équilibre se rompre.

Si vous trouvez les réponses à ce que vous cherchez, et que toute nouvelle information sur ce pays est bonne à prendre, qui sait l'état du pays depuis la dernière fois que vous y avez mis les pieds?

Le clan Kaguya, tout comme le village de la Brume, auraient peut-être des choses à apprendre sur le Pays Oublié, toutefois, deux ninjas en éclaireur dans un lieu aussi retranché et hostile… Autant dire que les dangers qui les attendent sont d’autant plus grands qu’ils sont inconnus. A commencer par les “prisonniers” qui seraient peut-être resté dans le pays au lieu de rejoindre le Grand Continent, il faudrait s’attendre dans le meilleur des cas, à un pays fantôme.

Pas de prise de risque inutile, c’est compris? J’attendrai un rapport à votre retour. Nous continuerons notre conversation.

Cosngine adressée tant à un ami qu’à un des meilleurs soldats du village qu’il serait regrettable de perdre au cours de cette excursion.


_________________
Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Jeu 2 Avr 2020 - 0:16
-Ainsi, vous saviez.

Wutu-Fuku n'est pas tellement étonné de voir que son Kage est au courant pour leur petit projet d'excursion sur le Pays Oublié. Un doute, bien que très léger, subsistait. S'il a consulté les notes des deux précédents Mizukages, alors il est inutile de faire un cours de biologie Kaguya au sabreur, qui doit déjà être informé des caractéristiques de cette fameuse mutation. Soit une amélioration du Shikotsumyaku, au prix de sa santé mentale. Quoi que le Kaguya n'est pas certain de ce dernier point. Le seul cas qui a été rencontré jusqu'à présent par des Kirijins concerne une femme qui a été déportée et torturée. La folie qui affectait Hanae Kaguya pourrait tout aussi bien être une conséquence des supplices qui lui ont été infligés.

Le Nanadaime s'interroge légitimement sur les raisons qui ont poussé le Kaguya à être aussi vague dans ses explications. Et il n'a pas totalement tord dans sa lecture des événements. Wutu-Fuku ne doute pas des intentions nobles de son ami, mais la place qu'il occupe désormais lui donne peut-être des priorités différentes, et une volonté de conserver un certain équilibre au sein de Kiri. Au prix, peut-être, d'une horrible injustice. Néanmoins, et malgré le fait qu'il sache que de telles révélations pourraient bousculer l'équilibre du village, il ne semble pas en tenir rigueur au Jônin.

-Vous êtes mon ami. Et Shitekka l'est également. La promesse de discrétion que je lui ai faite ne m'engage pas en tant que Kirijin, ni en tant que Kaguya. Mais en tant qu'homme.

Même s'il se garde bien de le dire à voix haute, Wutu-Fuku aurait suivi Shitekka dans sa quête même en cas de “refus” du Nanadaime. Shitekka compte sur lui et il s'est engagé à l'aider. Et, comme les samouraïs les plus respectueux de leurs principes, la parole de la Main de Kiri, si elle est engagée, vaut acte.

-Le simple fait de revenir de Wasure nous donnera un aperçu de la situation actuelle de l'île. Nous arriverons peut-être à obtenir des informations pertinentes sur les Fanatiques, des clefs pour pouvoir m'entretenir avec l'érudite, voir d'autres choses dont nous n'avons pas connaissance à l'heure actuelle. Qui sait quelles autres choses ont pu être enfermées à cet endroit.

Le dernier commentaire du Mizukage sonne autant comme un ordre hiérarchique que comme une injonction d'un ami à un autre. Implicitement, il a l'ordre de revenir vivant.

-Entendu.

Wutu-Fuku est bien conscient des risques qu'il prend, c'est pour ça qu'il fera preuve d'une extrême prudence sur Wasure. Ils n'auront peut-être pas d'autres choix pour survivre, de toute façon.

Le sujet Wasure étant écarté, le Jônin peut aborder le dernier sujet qui le tracasse.

-Avant que je ne vous quitte... lors du festival d'automne, le Rokudaime a parlé de l'”expansion” du village. Qu'est-ce que cela implique ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Empty
Mer 8 Avr 2020 - 19:45
Il n’y avait presque guère de secret entre amis, le Kaguya et le Sabreur se partageaient presque toutes les informations, hormis celles engageant le secret professionnel, à savoir de son unité spéciale de renseignement. Saji ne pouvait pas lui d’honorer son engagement vis-à-vis de son confrère clanique qui se révélait également être un ami du Nobuatsu. Il n’y avait ni reproche, ni sentiment néfaste qui pourrait entacher la perception du Sabreur de son interlocuteur qui n’avait jamais perdu une occasion de lui témoigner de sa confiance et l’impliquer dans ses recherches sur le Dieu de l’Eau.

Il avait beau être arrivé au sommet du pouvoir, il ne nourrissait pas moins de respect envers ses pairs de la Brume, ses gradés, ses amis qu’il a pu se faire durant son parcours, et des personnes qu’il respectait le plus parmi ses relations, celui qu’il considérait comme un mentor, et qu’il considère toujours comme une personne de grande sagesse. Wutu-Fuku. L’homme qui poursuivait la vérité, et qui cette fois s’était mis sur la quête du secret inavoué par les anciens du clan Kaguya.

Si ceux-ci avaient véritablement facilité et accepté la déportations des femmes atteintes de cette forme avancée du Mal Blanc, pour une raison ou pour une autre, ils devaient en répondre à leurs confrères. La réponse, le jounin en était persuadé, se trouvait dans les ruines du pays de Wasure, comme l’avait dénoncé Hanae avant de mourir de la main de l’équipe de patrouille maritime de Shitekka. Quels pierres allaient-ils devoir lever pour dissiper le voile de mystère et obtenir la vérité? A quel prix? Et quelles découvertes feront-ils au cours de cette dangereuse excursion?

L’injonction du Nanadaime à son interlocuteur fut accueilli par une réponse positive, il était hors de question que deux shinobis d’élite de Kiri mettent leur vie en danger au milieu du chaos dans lequel a été probablement plongé le pays. La situation sur place était encore inconnue, leur exploration leur permettra de juger si des prisonniers y demeurent toujours… Eux-mêmes ne savent pas si d’autres pays s’y sont rendus depuis la libération de la Prison Inavouée qui a fait trembler le Grand Continent et ses archipels. Ce serait l’occasion de faire plusieurs pierres d’un coup.

Avant qu’ils ne se séparent, la Main de Kiri se permet une question afin d’assouvir sa curiosité concernant un point qui l’a visiblement interpellé lors de l’allocution du festival d’été: la mention de “l’expansion”.

Par expansion, on entend le fait qu’il faut que Kiri continue à prendre de l’importance et à se renforcer, dans l’optique de pouvoir véritablement prendre en main son destin. Je n’ai aucune autre ambition que de donner les moyens à notre village de se développer et d’accroître son influence sur l’Archipel ainsi que sur les terres qui nous intéressent. A savoir Yuki no kuni, et…

Il s’interrompt au milieu de sa pensée, repensant à quelque chose avant qu’il ne laisse le Directeur sur cette réponse en demi-teinte.

...pour l’instant, je vous prie de me faire confiance, comme je vous fais confiance pour cette mission en territoire hostile. Bon voyage, mon ami.

_________________
Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji) Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

Appelez-moi le Mizukage ! (feat Saji)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: