Soutenez le forum !
1234
Partagez

entraînement de clan [PV : Jiki]

Jiki Masami
Jiki Masami

entraînement de clan [PV : Jiki] Empty
Lun 10 Fév 2020 - 10:01


On était le matin assez tôt, une légère brume d'humidité était encore dans l'air comme si le pays de la Roche avait du mal à se réveiller. Encore dans une certaine torpeur, la ville était calme et si jamais Masami s'était levée si tôt, c'était bien pour une raison particulière. Elle désirait s'entraîner à des techniques assez particulière, qui ne nécessitait surtout pas de spectateurs. La jeune fille n'était pas tellement partageuse, même si elle n'avait jamais rencontré quelqu'un de son clan, ce n'était pas une raison pour montrer à tout le monde ce qu'elle savait faire. De plus, une épreuve pour devenir chunin allait débuter assez rapidement. C'était les derniers moments possible d'entraînement. Il fallait parfaire son art, l'affuter. Ce n'était pas réellement une envie subite de devenir cheffe d'équipe, loin de là, mais on lui avait bien fait comprendre qu'elle ne pourrait pas espérer rentrer dans le Sazori avant cette étape.

D'une nature plutôt survivaliste, l'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni ne désirait que réussir à voir une nouvelle journée se lever demain. Cependant, l'unité spéciale d'assassinat lui allait comme un gant et elle comptait bien être la plus utile possible afin que l'on ne se débarrasse pas de sa petite personne. Parfaitement égoïste, la jeune fille ne pensait qu'à elle-même, et tant pis pour les autres si jamais ils étaient trop faibles. C'était tout du moins sa ligne de conduite depuis sa naissance, on pouvait dire qu'elle avait légèrement évolué depuis ce stade.

Habillée d'une manière assez simple, il n'y avait aucune fioriture, même si certains s'accordait à dire qu'elle n'avait pas un visage si laid. Elle portait son symbole de ninja d'Iwa au niveau de sa ceinture, où étaient d'ailleurs accroché des sacoches ninjas derrière. La châtaigne transportait en permanence tout son matériel pour toute intervention. Sait-on jamais. Elle finit par arriver sur le terrain désert, et c'était parfait ainsi. Masami se dirigea au milieu du terrain en jetant une dizaine de kunais au sol autour d'elle en soupirant légèrement. Elle devait se concentrer, cela devait devenir naturel, comme une seconde nature, car à toujours avancer, il fallait bien ajouter de nouvelles cordes à son arc en permanence sous peine de devenir obsolète.

Jiki Masami • « Aller ... »

Une fois la malaxions terminée dans son corps, Masami se sentait pleine d'énergie, mais il fallait la contrôler. Elle enchaîna plusieurs mudras rapidement et les projectiles semblaient comme habités d'une nouvelle vie pour les néophytes. En effet, les morceaux de métal commencèrent à se soulever dans les airs au niveau des hanches de votre servante provoquant de légers cliquetis métalliques lors de quelques chocs. Évidemment, aucune magie la dessous, techniques secrètes du clan Jiki, l'adolescente était capable d'utiliser le magnétisme. C'était un petit peu sa spécialité, et elle avait décidé de renforcer ses techniques au corps à corps, alors quoi de mieux qu'une telle ceinture de projectiles aiguisés. Les kunais commencèrent à tourner légèrement autour d'elle, prenant petit à petit de la vitesse. Cependant, peut-être manquait t'elle de concentration, mais au bout de quelques secondes, les projectiles ayant prit une certaine vitesse partit dans tous les sens. Ce n'était pas tout à fait le but, il était possible de le deviner à voir le visage déconfit de l'intéressé.

Jiki Masami • « C'est pas vrai ... »

Soupirant légèrement, Masami leva simplement la main où trônait un sceau de fuinjutsu caractéristique. Elle l'activat et les projectiles éparpillés un petit peu partout furent comme attiré dans sa direction jusqu'à les reprendre en main au vol. Il fallait recommencer, mais l'apprentissage n'était qu'une suite de répétitions.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Kimura Masato
Kimura Masato

entraînement de clan [PV : Jiki] Empty
Lun 10 Fév 2020 - 20:08
L’accalmie au beau milieu d’une tempête : il se tenait droit comme un I, immobile parmi d’innombrables autres en mouvement. Ayant passé le plus clair de sa nuit près des instruments, sa surdité temporaire écourtait sa peine. La musique, l’alchimie. La danse, l’amour. Il avait vu défiler bien des scénarios ces quelques dernières heures, mais rien ne l’avait ému au point de se mouvoir sur la piste. Comme toujours, la dissonance entre son propre état d’esprit et l’ambiance alentour repoussait quiconque entrait dans son espace personnel. Le moment magnétique de tout un chacun était toujours opposé au sien, quelles que soient les circonstances.

Pourquoi s’était-il laissé entraîner dans un fiasco pareil ? Il se rappela alors que Shinara, le jeune vingtenaire qui vivait dans le studio d’en face, était un fêtard balourd presque aussi maladroit que lui. Masato ayant oublié de verrouiller sa porte ce soir-là, comme une fois sur deux, Shinara était rentré chez lui par inadvertance, plus éméché que jamais. Il avait soi-disant pris en pitié son « pauvre puceau de voisin » et l’avait embarqué dans son groupe mixte et hétéroclite. Masato savait très bien comment ç’allait se terminer, mais il avait emboîté le pas sans rétorquer. S’était-il donné une chance d’y croire, ou avait-il préféré ne pas rentrer en conflit avec cet énergumène ? Il n’en savait trop rien, et alors qu’il sortait fébrilement du bar dansant dont le sous-sol bien insonorisé permettait des soirées tardives, il se promit de raconter à qui voulait l’entendre qu’on l’avait forcé à venir en le faisant boire.

Il passa la porte d’entrée à vitre teintée et, tout en réprimant un hoquet qui durait depuis que cette femme à moitié dénudée s’était un peu trop rapprochée de lui, il fut ébaubi de constater que le soleil avait déjà chassé la noirceur. Comment avait-il pu passer autant de temps dans ce gouffre de débauche alors que tout ce qu’il avait ressenti depuis plus de dix heures était l’ennui ? Soupirant à s’en vider les poumons, les premiers rayons vinrent taquiner ses yeux. Il se rendit alors compte qu’il était fatigué. Très fatigué. Au moins sa stupeur avait remis son diaphragme en place.

Il se mit en marche dans les rues du quartier commerçant, discernant un peu plus à chaque croisement les chants des oiseaux matinaux. Il marchait avec des oeillères et une seule envie : épouser son lit. Il ne recouvra totalement son audition qu’aux abords de l’académie, et un bruit métallique détourna son attention de son cap. Qui donc pouvait croiser le fer si tôt ? Sur le continuum de la rigueur, Masato ne situait pas bien sa place entre les alcooliques qui dansaient et s’exhibaient dès l’arrivée du crépuscule et ceux qui, dès celle de l’aube, flirtaient avec la rosée pour parfaire leur maîtrise du combat. Il cessa de s’interroger sur sa propre situation lorsqu’il comprit ce qui se passait sur le terrain d’entraînement : la motivation précoce n’avait touché qu’une seule personne, et celle-ci, petite de taille et cachée derrière sa frange couleur châtain, faisait danser les lames autour d’elle. Encore plus ébahi que par la défaite de la nuit, il resta bouche bée en posant un pied après l’autre vers l’enceinte de son ancienne école. Il ne contrôlait plus sa trajectoire, comme s’il avait enfin trouvé son aimant.

« Tu te débrouilles… bien. exprima-t-il en mâchant ses mots.

L’expression n’avait jamais été son fort, et en cet instant c’était son plus grand regret. On lui avait sans cesse répété que ses aptitudes faisaient de lui un être unique, mais il en avait la preuve contraire sous les yeux. Alors même qu’il ne s’était jamais senti comme personne, cette fille était comme lui. Il estima qu’il parviendrait bien plus à parler par des actes et commença à malaxer son chakra dans ses mains tout en les maintenant baissées : il ne voulait pas faire montre de la moindre hostilité. Comme des oisillons quittant le nid, les kunais de la kunoichi s’envolèrent timidement pour atterrir aux pieds de Masato, chantant par leurs chocs la chaleur de la chance. Il n’était pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee
Jiki Masami
Jiki Masami

entraînement de clan [PV : Jiki] Empty
Mer 12 Fév 2020 - 16:44
Alors que la jeune Jiki s’entrainait d’arrache-pied pour l’épreuve des chunins, qui n’allait pas tarder à arriver, elle put remarquer quelqu’un pénétrer dans le terrain d’entrainement. C’était un petit peu pourquoi elle était arrivée si tôt, c’était bien pour avoir la paix, mais visiblement, elle n’était pas la seule lève tôt. Seulement, à voir comment cet homme semblait comme onduler, c’était certainement d’avantage qu’il n’avait pas dormi. Il devait sortir d’un lieu de débauche, cela se voyait qu’il n’était pas très frais. Masami ne pouvait pas comprendre l’intérêt de se mettre dans ce genre d’état déplorable. Elle ne voyait que la survie, et là, il en serait bien incapable de toute manière. Si jamais lui ou le village était attaqué, que ferait-il vraiment au final ? Ce pour toutes ses raisons qu’elle lui lança d’abord un regard dédaigneux, car en plus de la déranger, il lui montrait un piètre visage de lui.

Jiki Masami • « Qu’est-ce que tu … »

Commença à lui dire Masami, lorsqu’elle s’aperçut de ce que pouvait faire l’ivrogne. C’était bien la première fois qu’elle rencontrait un autre Jiki en dehors de sa mère, qu’elle ne connaissait pas vraiment. Elle hésita à savoir si jamais c’était une tromperie ou réellement un Jiki. La châtaigne s’était toujours crue une solitaire, même si elle se doutait que d’autres pouvaient partager son pouvoir, elle ne s’était jamais mise à leur recherche. Elle le laissa s’amuser un petit peu avec ses kunais pour sa petite démonstration, mais il fallait tester sa force maintenant. Elle fit deux mudras en utilisant une technique plus puissante que sa petite démonstration digne d’un nouveau genin afin de ramener par un champ magnétique plus puissant ses propres projectiles. Un affrontement entre personne du même clan comme les Jiki montrerait surtout la limite de la personne plus que son talent.

Jiki Masami • « Qui es-tu ? Tu es vraiment un Jiki ou il y a un truc ? Montre moi ce que tu sais faire … à moins que tu n’en sois pas capable vu ton état ? Et puis tu viens d’où comme ça ? Hein ? Moi je suis arrivée dans ce village il y a moins d’une année. Je vivais avant à Wasure no Kuni. »

Masami assaillait un petit peu de questions son certainement cousin plus ou moins lointain. Après tout, elle ne connaissait pas sa famille du tout, alors c’était bien possible. Dire que son arrivée au pays de la Roche était le fruit du hasard, certains pourraient dire que c’était le destin. Elle n’y croyait pas du tout, alors inutile de tourner autour du pot. La Jiki se sentait en pleine possession de ses moyens, elle était en position de force. Elle avait bien une petite blague en tête qu’elle pouvait faire, mais elle allait lui laisser du temps.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Kimura Masato
Kimura Masato

entraînement de clan [PV : Jiki] Empty
Mer 4 Mar 2020 - 17:15
La jeune fille aux yeux d’émeraude ne semblait pas plus impressionnée que ça par la technique de Masato — un brin surprise, mais pas subjuguée pour un sou. D’ailleurs, elle préféra également passer par l’action plutôt que par le langage pour le lui faire comprendre, une intention qui lui faisait bien plaisir à lui qui était si peu verbeux. Les kunais regagnèrent les mains de leur propriétaire, une preuve simple mais efficace de sa supériorité à ce moment donné. Affaibli par la fatigue et ses dernières bières qu’il commençait à peine à digérer, Masato faisait un bien piètre adversaire en cet instant matinal. Pour autant, il ne comptait pas en rester là.

- Qui es-tu ? Tu es vraiment un Jiki ou il y a un truc ? Montre moi ce que tu sais faire … à moins que tu n’en sois pas capable vu ton état ? Et puis tu viens d’où comme ça ? Hein ? Moi je suis arrivée dans ce village il y a moins d’une année. Je vivais avant à Wasure no Kuni.

Une tirade bien trop longue pour qu’il en retire quoi que ce soit de constructif, surtout dans son état. Son attention s’était figée sur les quelques premiers mots qu’elle avait prononcés, ce qui expliquait la partialité de la réponse qu’il formula d’une voix monotone :

- Moi, c’est Kimura Masato. C’est quoi, un Jiki ?

Bien que son ton désinvolte pouvait laisser penser qu’il se moquait d’elle, il n’en était rien : Masato ignorait tout de l’origine de ses aptitudes. Si sa mère ne lui avait jamais parlé de sa famille, c’était peut-être parce qu’elle n’en savait rien elle-même. Ou alors elle avait jugé préférable de ne pas compliquer la vie de son fils avec un détail qui risquait de l’embrouiller plus qu’autre chose. Toujours était-il qu’il était capable de choses qu’elle ne tenterait pas dans ses rêves les plus fous.

En attendant la réponse de l’inconnue, il décida de s’occuper les mains avec une autre technique qu’un de ses formateurs lui avait apprise. Il posa un de ses shuriken au sol et joignit les mains pour former quelques signes incantatoires. Il n’en fallut pas plus pour que celui-ci soit propulsé en direction d’une cible d’entraînement, se fichant à une vitesse folle au centre de celle-ci. Son exécution avait été plus lente que d’habitude, mais il lui avait suffi de plisser les yeux pour être aussi précis : même dans un contexte aussi déroutant, Masato faisait preuve d’une certaine habileté en ninjutsu. Il ne réagit pas outre mesure à son succès, un comportement qui insinuait que ce genre de réussite était habituel pour lui.

- Et au fait, tu t’appelles comment ? demanda-t-il naïvement en se perdant dans son regard.

Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8388-le-benet-qui-defie-la-gravite-terminee
Jiki Masami
Jiki Masami

entraînement de clan [PV : Jiki] Empty
Lun 9 Mar 2020 - 17:09
Bien décidée à faire un étalage de sa force en crescendo, Masami désirait également tester celle de ce Jiki. En tout cas visiblement, il semblait en être un, car il ne portait pas le nom de la famille, ni ne semblait savoir de quoi elle parlait. Cependant, peut-être était-il trop ivre pour avoir les yeux suffisamment dans les trous. L’adolescente regarda autour d’elle afin de trouver un sceau d’eau ou quelque chose comme cela, mais malheureusement pour elle, rien de bien probant, et elle ne maitrisait pas cet élément. Quelque part, il avait de la chance. Elle se contenta alors de pincer l’arrête de son nez, soupirante légèrement.

Jiki Masami • « Les Jiki, c’est une famille qui maitrise notre don, mais tu n’as jamais entendu parler de ça ? Tu ne portes mêmes pas le nom de la famille … Est-ce que tu sais au moins à quoi tu joues avec ce pouvoir ? »

Masami croisa les bras en secouant la tête doucement.

Jiki Masami • « En terme de survie … ce n’est pas comme cela ivre mort que tu vas vivre longtemps. Je pourrais te tuer si aisément … tu es comme un nouveau-né … On dirait que tu es un peu plus vieux que moi, mais je ne joues pas à la maman moi … »

Indiqua alors la châtaigne en espérant un éclair de génie, mais vu l’alcool, il ne fallait peut-être pas trop y compter. Sans doute était-elle plus dure avec quelqu’un qui avait ses pouvoirs qu’avec le tout-venant, comme si quelque part, il devait être puissant et irréprochable. Masami pencha la tête légèrement sur le côté en observant la technique qu’il était en train de faire. Elle suivit le shuriken du regard se planter dans une cible en se grattant l’arrière de la tête.

Jiki Masami • « Mouais … c’est pas mal … mais tu peux faire mieux que cela … »

Masami forma deux mudras afin de faire venir jusqu’à elle le shuriken, puis elle tendit son index vers le ciel, et le projectile vint s’y coller. Elle forma sa main comme si c’était un pistolet pour viser juste derrière le jeune homme pour le frôler. Elle relâcha la pression, et ce fut ainsi que la Jiki fit démonstration de sa technique signature du railgun. Elle venait d’enfermer dans un tube magnétique de charge opposée le projectile afin de le faire filer à toute allure dans la direction. La vitesse était bien plus importante que la petite démonstration, et elle non plus n’était pas plus étonnée que cela que ça aille où elle le voulait.

Jiki Masami • « Je m’appelle Masami, Jiki Masami. Nous ne sommes pas un clan, et si jamais mes géniteurs n’ont guère eu l’occasion de me parler de notre famille … tu peux être un cousin, j’espérais que les tiens puissent m’indiquer quelque chose … »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467

entraînement de clan [PV : Jiki]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: