Soutenez le forum !
1234
Partagez

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Hokazuka Minoru
Hokazuka MinoruEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Lun 13 Avr 2020 - 18:25
A travers la salle, de charmantes demoiselles habillées de vêtements qui ne servaient définitivement pas à les garder au chaud dansaient et déambulaient, faisant la présentation de leurs charmes aux invités de marque qu’étaient apparemment les officiers et le soldat du Teikoku. Ayant grandi en plein milieu de la forêt et en compagnie du clan Inuzuka plus tôt dans son existence, le dresseur avait rarement vu des femmes habillées ainsi, lançant toute pudeur potentiel hors de la fenêtre pour plaire aux messieurs.

Mais ce n’était point cela qui faisait briller les yeux de Minoru dans la pièce dans laquelle ils venaient d’entrer. Ce qui avait fait vibrer tout ses sens, activant ses réflexes de chasseur, c’étaient les douzaines de plats et d’alcool dispersés sur les tables, n’attendant que d’être déguster par le duo homme et panda, qui se mirent presque immédiatement à saliver, oubliant toute formule d’étiquette face au festin qui s’apprêtait à entrer dans leurs gueules. Ils s’élancèrent, a la stupeur des gardes, en direction d’un plat de viande griller qu’ils engloutirent assez rapidement. Le Panda qui s’était mis à manger au côté du Lieutenant semblait attirer le regard de bon nombre d’individus à travers la salle, pour de très bonnes raisons, la majorité des gens n’ayant jamais vu une telle bête de leur vivant.

Il commença à manger, hochant la tête quand le majordome leur informa que le boss de la place n’était pas encore présent mais qu’il ne tarderait point. Tandis que lui et son compagnon dégustait les délicatesses locales, ils observaient les mouvements adroits des danseuses, admirant leur technique qui avait du leur demander plusieurs heures d’entraînement. Mais bon, de loin, certains auraient pu croire que l’Hokazuka ne faisait qu’examiner leurs courbes… Des aveugles auraient pu croire ça! Il appréciait aussi la musique jouer par l’homme qui était un peu de recul par rapport aux dames, une énergie positive se dégageant de la mélodie que Minoru appréciait au plus haut point.

En tout, le dresseur et son ami appréciait grandement la fête, principalement pour les victuailles qui leur était offertes, dévorant et en demandant plus, donnant sûrement un travail monstre aux serviteurs et cuisiniers du palais. Bien entendu, l’Hokazuka était beaucoup trop concentré sur la nourriture et la dextérité des danseuses pour remarquer cela. Les gardes salivaient a le regarder se remplir l’estomac a une vitesse grand V. Éventuellement, un serviteur vint le notifier que le maître allait arriver sous peu et qu’il serait recommandé de laisser un peu de bouffe pour lui, alors Minoru calma sa bouche, finit de mâcher quelque chose et hocha la tête.

« En tout cas, la musique ici est super! Vous direz au musicien qu’il fait un bon travail! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Hayai Taishi
Hayai TaishiEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Mar 14 Avr 2020 - 16:35

L’Hayai s’amusait presque assez pour en oublier les raisons de sa présence. Il n’avait jamais eu l’occasion de jouer pour des danseuses, et c’était un exercice très intéressant, surtout avec un manque marqué de préparation. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était improviser en suivant les déhanchements des femmes – le Seigneur d’Ame était peut-être un tyran, mais même Katsu aurait dû admettre qu’il avait bon goût en matière de damoiselles – et jusqu’ici, ça n’allait pas trop mal. Habitué à la musique de rue pour subsister, Taishi était relativement habile pour adapter sa musique à son environnement. Dans une autre vie, il aurait vécu de ce passe-temps, mais à bien y penser, il l’avait fait…

Ça ne l’empêcha pas de remarquer l’arrivée de plusieurs nouvelles personnes dans la salle, mais surtout les couleurs portées, lui arrachant un léger frisson tout en continuant à jouer. C’était donc bel et bien l’empire. Les raisons de leur présence étaient évidentes, celles pour laquelle ils s’associeraient à la Pluie l’était moins. Voilà qui n’allait pas mettre Katsu de bonne humeur, d’ailleurs. L’Empire possédait des ressources considérables qui pouvaient nuire au mouvement du Seichi de manière significative. Qui plus est, en faire des ennemis n’était peut-être pas la meilleure des idées.

Impossible de ne pas remarquer le type avec son panda qui se dirigea promptement vers le buffet. On pouvait au moins souligner l’honnêteté de ses intentions. Les danseuses semblèrent un peu désarçonnées mais conservèrent leur synchronie. Pour sa part, Taishi était intrigué. Un tel animal ne lui était pas inconnu. Ayant été sous les couleurs de l’Empire pendant un bref moment – mais quel moment -, il avait déjà entendu parler de ce genre d’individu. Il devait ainsi supposer que c’était un shinobi, ou bien un type ayant vraiment passer son temps à apprivoiser un panda. Dans les deux cas, c’était la même prudence qui s’imposait.

Jusqu’à un certain degré. Ils étaient dans un endroit censé être sécuritaire, dans une rencontre secrète. Personne ici n’avait de raison de suspecter quoique ce soit. Fujin semblait être envoyé à la réserve pour chercher des assiettes, une excuse qui en valait une autre. Taishi songea que le Samurai aurait probablement du mal à dissimuler sa présence, la discrétion n’était pas leur spécialité de l’expérience de l’Hayai – c’était plutôt le contraire. Mais l’Éclair Vert ne pouvait que faire confiance aux instincts de son comparse, ne pouvant pas faire mieux lui-même à l’heure actuelle.

Alors il continua à jouer, ne pouvant rien faire d’autre. Le seigneur finirait bien par arriver.

L’idée de l’abattre dès celle-ci lui effleura l’esprit.



_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Simizu No Jinoko
Simizu No Jinoko

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 10:31
Dans la vie, il y a des moments où l’on ne sait pas si on rêve ou si l’on est éveillé. Je vis précisément ce type d’évènements quand j’entre dans la pièce. Mon attention est immédiatement attiré par le buffet, ce mélange de différentes épices flattent mon odorat, mais ce n’est pas fini car mon oreille est en même temps sollicitée par une mélodie que je reconnais comme un accompagnement pour un certain type de danse, et c’est donc ma vue qui la plus délicatement entrainé par un merveilleux spectacle des jeunes femmes peu vêtues.

Je reste ainsi quelques secondes, debout, ne sachant pas trop quoi faire, mais heureusement, ce n’est pas la première réception de ce type à laquelle j’assiste, avoir un père ancien haut gradé et héros de guerre aide pas mal à se faire inviter. Je me contente donc de sourire en voyant à quel point mon compatriote et son animal de compagnie ont faim, et pour ma part, je me rapproche doucement du spectacle de danse, afin de ne pas en perdre une miette.

Les danseuses sont vraiment très jolies et certaines sont de vrais professionnelles, cela se voit tout de suite. J’en profite pour encourager d’un signe de tête le musicien pour qu’il augmente un peu le rythme et je me relâche complètement de la tension du au voyage. Pourtant je ne profite pas longtemps du spectacle, car je ne dois pas passer pour un pervers, j’ai ici un rôle à jouer qui même s’il est humble comparé à mes deux compagnons n’en ai pas moins essentiel.

Je dois servir de faire valoir au chef de la mission et l’aider, grâce à mes connaissances à faire en sorte que les négociations se passent bien. Je m’approche donc du majordome qui nous avait accueillis à notre arrivé pour lui dire :

Je vous remercie pour votre accueil, sachez que votre maître n’entendra que des louanges de ma part sur l’organisation de votre réception.

Voilà, un peu de flatterie ne fais jamais de mal. Je continu ensuite sur ma lancée :

Par quel titre dois-t-on appelé notre hôte ?


Voilà, la question est posé, car si je sais bien une chose sur les puissants, c’est que l’étiquette est très important et qu’il faut absolument nommé les personnes par leur bonne nomination afin d’éviter tout impaire. J’attends donc sa réponse, afin de la partager avec mes compagnons de voyage, souriant légèrement, comme si je passais un bon moment, ce qui en plus était le cas.

_________________
Fabius Solar, militaire de la plus grande des nations
Fabius parle
Fabius pense
PNJ parle
Le portrait de Fabius vient d'ici: https://paintable.cc/50-digital-painting-portraits/
Ma fiche est ici:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8229-presentation-de-simizu-no-jinoko-termine?nid=4#69207 https://www.ascentofshinobi.com/t8304-simizu-no-jinoko#69433
Nagamasa Fujin
Nagamasa Fujin

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 23:35
ça allait être très compliqué pour moi de réussir à m'infiltrer dans cette salle, l'infiltration étant loin d'être ma spécialité, ma spécialité était surtout le combat mais sans mon épée ma force était diminuée de 80%, ça ne se passera pas super bien pour moi en cas de combat, cependant ce n'est pas à ça que je devais penser. Je devais absolument réussir à recueillir des informations sur le palais, le chef du palais et bien sûr les mercenaires qu'il va employer pour se débarrasser des rebelles. Tout cela pour préparer l'assaut final, bon sang je n'arrives pas à croire que je risque ma vie pour préparer un assaut, moi à qui le seul et l'unique but est d'établir la paix en ce monde. Cependant j'avais accepté la proposition de Taishi et un samouraï se doit de toujours tenir ses promesses, je devais accomplir ma mission coûte que coûte. Pendant que je quittais la pièce je vis deux hommes entrer, ce sont eux les invités ? Qui sont-ils ? Et d'où viennent-ils ? Leurs visages ne me disaient rien du tout en tout cas, je sortis de la pièce même si ça me faisait mal au coeur de laisser mon camarade tout seul là bas.

Descendant des escaliers je rentra dans la réserve et y pris une vingtaine d'assiettes, me dirigeant vers les cuisines je les déposa. Je réfléchissais à un moyen d'obtenir des informations sur ces invités, c'est alors que je vis plusieurs assiettes avec des mets dedans. Plusieurs serveurs se mirent en place pour les prendre et j'en pris une, me dirigeant en suivant la file de serveur je fis de mon possible pour avoir une posture digne de ce nom, il fallait avouer que ce n'était pas trop mon genre de choses ces histoires. Les serveurs entrèrent dans la salle de réception et j'en fis de même, chacun d'entre eux alla poser son assiette sur la table avant de repartir, on aurait dit un ballet qu'ils préparaient depuis longtemps. Je trouvais ça pathétique, autant de serveurs pour une seule petite salle de réception ? Ce n'était vraiment pas sérieux, posant l'assiette que je tenais sur la table je suivis le cortège de serveurs, il n'y avait vraiment rien que je pouvais faire ? étais-je si incapable que ça ? Ne pouvais-je rien faire d'autre ? Bon sang comment est-ce possible que je ne puisse rien faire d'autre que rentrer et sortir encore et encore ?

Ces idées hantaient mon esprit, ma propre faiblesse me dégoutait, j'en profita quand même pour voir les deux ninjas du coin de l'oeil et enregistrer leur visage. Ces gars, mais bon sang qui sont ces types ? Tout ça ne me paraissait pas être un bon présage ! Il fallait que je trouve une solution pour me rapprocher du maitre du palais, mais comment ? Tout ce que je pouvais espérer désormais c'était que Taishi réussisse à avoir des informations sur ces hommes. Je sentais que je pouvais faire confiance à mon compère, il ne m’avait pas l’air d’être le genre de gars qui laisse passer ce genre d’occasion, surtout qu’il avait réussi à trouver une couverture parfaite. Même si quelque chose me dérangeait vraiment dans cette mission, j’avais un très mauvais pré-sentiment, et où était passée Neiko ? On savait tout lees trois qu’on risquait notre vie mais quelque chose n’allait pas, ils n’ont quand même pas ramené que deux gars pour détruire toute la rébellion ? Non, à mon avis ces deux là ne sont que des émissaires, je ne crois pas que ce sont les mercenaires que le palais avait recruté, mais si mes craintes étaient fondées alors la pluie avait bâti un accord avec un autre pays ? Bon sang ça ne sentait pas bon du tout cette histoire, si on ne réussissait pas à récolter le maximum d’informations j’ai bien peur que les choses tournent très mal pour nous, et si on se faisait capturer qui sait quelles genres de techniques ils vont utiliser sur nous pour nous faire parler ? Aïe aïe aïe je crois qu’on est mal barrés si mon pré-sentiment se confirme.

Me dirigeant vers la sortie de la salle je commençais vraiment à mal sentir cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-en-cours#66103
Kaguya Kôsuke
Kaguya Kôsuke

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Dim 26 Avr 2020 - 20:18
Les femmes, voilà la première chose que le Guerrier Ecarlate avait remarqué lors de son entrée dans le « bureau » du Seigneur de la Pluie. Tandis qu’elles ondulaient leurs formes délicates sous les yeux des impérialistes, le Lieutenant de la Coloniale ne se laissait aucunement tenter. Interdiction pour lui d’inviter ou de toucher ce qu’il hésitait à considérer comme une « mise en confiance ». Il y avait plusieurs raisons par cela, mais la principale était que le Kaguya était un homme de terrain, presque aveuglé par l’entraînement perpétuel et la quête d’une force méritée. Homme de conviction, il s’était indirectement épargné les aventures et la compagnie des femmes. Mais à force de trop croire en la vision qu’il avait du monde, de ses enjeux et de l’Empire qu’il défendait, il avait malgré lui acquis l’impossibilité de ne pas attendre pareille force ailleurs. Ainsi, pour qu’il eut décidé de porter son attention à une femme, il aurait fallu qu’elle fût une kunoichi au moins de son égal ou alors qu’elle créa des sentiments profonds chez lui. Au final, ce possible tour de séduction et de confort mis en place par l’hôte mettait le Kaguya dans un malaise qui le faisait rougir.

« ... »

Vint ensuite la musique. Difficile pour un shinobi si souvent sur le terrain et donc en cavale, d’avoir le temps de s’y intéresser ou de pratiquer. Pourtant, il lui était arrivé de trouver en cet art un moyen de s’échapper de ses obligations, comme lors d’une soirée dans une taverne où un pianiste avait su lui faire oublier la sensibilité de sa mission.

La réception était donc de qualité. Et si Kôsuke n’avait jamais été homme à s’étaler sur les dialogues, ses deux comparses se chargèrent des compliments. Ils n’en faisaient pas trop. Et puis, même si le Kaguya était censé être le « supérieur » de ce trio, l’aspect diplomatique de cette mission était une nouveauté presque dérangeante. En ce sens, il ne serait pas mécontent si Minoru et Simizu étaient amenés à parler bien davantage que lui.

Ainsi, tandis que la musique berçait les oreilles alertes du Guerrier Ecarlate, ce dernier ne disait pas un mot. Et sentant que l’hôte ne tarderait pas à se dévoiler à ceux qu’il avait demandés à rencontrer, les rougissements du Kaguya s’envolèrent. A dire vrai, ce dernier regagna un calme et un sérieux à toutes épreuves, comme si ce dialogue diplomatique était devenu sa mission de terrain la plus importante de sa carrière.

En tout cas, elle l’était pour le jeune Empire du Feu, dont l’image internationale était en jeu aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi
Narrateur
NarrateurEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Mer 29 Avr 2020 - 10:49
Personne ne semblait être présent dans la salle des archives, surtout avec une heure si tardive. Katsuko semblait être arrivée à l’intérieur sans encombre, et il n’y avait que peu de mauvaises surprises à part qu’elle était en présence d’étagères numérotées à perte de vue. Il y avait de nombreux rouleaux un peu partout, de tout âge, du récent au plus ancien. La fouille était longue et compliquée, il fallait réussir à se mettre dans la tête de l’archiviste. Cependant, après de longues minutes de recherches, Katsuko put tomber sur une sorte de registre. Il semblait indiquer la nature du document par numéro d’étagère. Ensuite, le registre reprenait pour chaque numéro les documents qui y étaient entreposés. À la recherche du plan du palais, Katsuko du fouillé l’étagère entière en tombant sur des échanges de lettres avec différents corps de métiers du bâtiment pour la rénovation du palais. Il y avait plusieurs plans d’ailleurs, certains devaient être vrais et d’autres seulement des projets. La vampire se retrouva alors avec quatre plans légèrement différents. Il allait sans doute falloir les vérifier.

Le premier indiquait apparemment un passage secret partant depuis le bureau du dit tyran qui finit par se retrouver à quelques kilomètres du palais, facile d’entrer et sortir aisément. Le deuxième semblait signifier une autre porte depuis l’extérieur afin d’aménager une nouvelle aile du palais. Le troisième enfin semblait refaire l’intérieur et plusieurs dispositions des salles. Le dernier semblait offrir de nouveaux combles au palais, qui pourrait faire office d’accès facilité.


---------------


Il était certain qu’une bête pareille resterait dans les mémoires pendant longtemps, mais le personnel du palais n’allait sans doute pas froisser un hôte de marque pour si peu. La nourriture était succulente et d’excellente qualité, bien différente de ce que l’on pouvait trouver en dehors. Le majordome hocha la tête légèrement avec un léger sourire bienveillant. Si les plats étaient présents ici, c’était bien pour une seule chose, se faire dévorer.

« Bien entendu monsieur, je n’y manquerai pas monsieur. »

Répliqua alors le majordome sur un ton entendu et noble du fait de sa fonction. Il tendit alors à Minoru une serviette de quoi être davantage présentable pour tout le monde, mais il abandonna l’idée pour la grosse bestiole. Taishi de son côté s’en sortait plutôt pas mal avec la musique et le rythme. Bien qu’il puisse être identifié sans doute par ses anciens comparses de l’empire, pour le moment, les yeux n’étaient pas braqués uniquement sur les notes et les hanches volages des danseuses. D’ailleurs, ces dernières sourirent à Jinoko lorsqu’il semblait les admirer.

« Je vous remercie, Monsieur, vous servir est un honneur. »

Indiqua le majordome en s’inclinant légèrement suite aux compliments. Il avait veillé à ce que tout soit parfait, alors il était plutôt satisfait. Ce n’était que de la bienséance évidemment, mais il répondit à la véritable question qu’il ne tarda pas à venir.

« Daimyo est la bonne appellation monsieur dans votre cas. »

Tous ces merveilleux spectacles n’étaient pas uniquement pour la beauté des yeux, mais également afin d’amadouer ou de mettre dans de bonnes conditions ces messieurs. Tout n’était là que pour flatter, égailler, et d’ailleurs, le majordome fit un léger signe aux serviteurs, qui s’empressèrent de prendre quelques plats délicats d’amuse-bouche à faire passer parmi les hôtes de marque. Ce fut à ce moment-là que plusieurs gardes firent leur entrée dans la pièce, de simples civiles, qui vinrent se placer le long des murs d'une manière discrète mais bien présente. Au final, ce ne fut pas moins de six gardes qui étaient présents, alors que l’on annonçait l’arrivée du propriétaire des lieux.

« Sa grâce le Daimyo d’Ame no Kuni ! »

Annoncé par un page, d’une manière assez noble, alors que la situation du pays n’était pas vraiment au mieux. Quoi qu’il en soit, le Daimyo pénétra dans les lieux avec une noble stature. Il observa les personnes présentes en ne posant aucun regard sur les serviteurs. Ils n’étaient pas du même monde. Il identifia rapidement qui devait être le responsable de la délégation de l’empire du feu, et alors il se dirigea naturellement vers Kôsuke.

Daimyo d’Ame no Kuni • « Bienvenue ! Bienvenue à Ame no Kuni. Votre présence me ravit vraiment et j’espère que vous profitez de ce léger entremet. Vous me voyez enchanté de pouvoir discuter plus en avant d’un accord entre nos deux pays. Les temps sont de plus en plus troublés, et je suis certains que nos deux pays pourront trouver un terrain d’entente pour s’en sortir grandit tout deux d’un tel accord. »

Commença alors par dire le Daimyo d’Ame no Kuni en guise de préambule à davantage discussion. On pouvait dire que Taishi était bien aux premières loges.
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike KatsukoEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Mer 29 Avr 2020 - 18:08
Un sourire de satisfaction s'étira sur les lèvres de l'informatrice lorsque cette dernière constata sans trop de surprise que les archives étaient désertes. Personne ne viendrait l'ennuyer à cette heure, voilà qui était parfait. Se mettant à fouiller les rayonnages, elle finit par trouver avec plaisir le bureau de l'archiviste. Ouvrant le livre de notes de ce dernier, elle pu trouver les numéros des plans du palais et après quelques minutes, pu les ramener et les ouvrir sur le bureau à la lumière de son chandelier.

Déroulant les parchemins qui lui dévoilèrent les différents plans, elle les analysa, forte de son expérience en achitecture. Elle n'était pas immense, mais suffisante pour comprendre les détails d'un plan là où beaucoup avaient du mal à différencier les signalements. Se diriger était aussi assez simple grâce à ces tracés, elle pourrait donc facilement les vérifier tout en passant par les murs pour éviter les mauvaises rencontres. Jetant alors un oeil rapide à la liste de documents pour voir si le nom de Shimazu ressortait quelque part, elle prit ensuite le temps de ranger le catalogue, emportant avec elle les plans.

À vrai dire, celui qui montrait une création d'une nouvelle aile pour le palais n'était sans doute pas fait à ses yeux. Des travaux pareils au palais, elle en aurait entendu parler s'ils avaient été fait avant avec ses recherches sur le passé d'Ame et s'ils avaient été produits depuis son arrivée, elle l'aurait elle-même remarqué. Sans aller au palais tout les jours, une entreprise de ce genre ne passait pas inaperçue.

À l'inverse, les trois autres concernaient des travaux internes et pouvaient parfaitement avoir été fait dans les dernières années sans que personne ne le remarque. Quoi qu'il en soit, elle avait ainsi mit la main sur des informations particulièrement importantes qui lui permettraient au pire des cas de s'infiltrer dans le bureau du Daimyo. Et ainsi, elle pourrait éviter tous les gardes et se retrouver directement dans ce dernier.

Après quelques minutes de réflexion, elle finit par prendre tous les plans avec elle, préférant les avoir sous la main au cas où. Prendre le temps de les recopier ici-même aurait été bien trop risqué pour ce que cela pouvait rapporter. Après tout, des plans du palais, ce n'était pas vraiment ce que l'on vérifiait tous les jours et le fait qu'ils aient tous disparus pouvait plus faire penser à une erreur de rangement qu'à un vol. Qui irait prendre un plan qui expliquait simplement une nouvelle disposition des salles, ce qui n'aidait à vrai dire en rien pour une infiltration ou une attaque quelconque ? Enfin, c'était là le raisonnement de la demoiselle.

Replaçant tout de son mieux, chandelier à la main, la jeune femme souffla sur ce dernier pour l'éteindre avant de regarder la pièce sombre avec un petit sourire avant de s'enfoncer à nouveau dans un mur. Si elle devait commencer par un endroit, c'était certainement les combles. La disposition des salles n'avait pas beaucoup d'importance et elle doutait sincèrement du fait que le réaménagement ait déjà été produit.

Profitant de ses capacités shinobi, la jeune femme grimpa aussi haut qu'elle le put et sortit directement du mur qui donnait sur l'escalier qui montait aux combles. Ce genre de partie des bâtiments étaient à peu près toujours en bois, autant donc éviter de tenter d'y grimper pour se retrouver coincer sous un plancher de bois.

Avançant avec précaution, reproduisant sa technique de futon pour se rendre silencieuse, Neiko sortit du mur et monta doucement les escaliers, évitant avec soin tous les gardes qui pouvaient s'y trouver. Elle était prête à réagir en cas de problèmes, bien qu'elle doutait sincèrement qu'on la repère. Elle avait prit soin de ne pas sortir dans un couloir, ayant repéré son trajet grâce aux plans.

Une fois cette vérification faite, la nukenin redescendit, toujours silencieuse, et se renfonça dans un mur. Traversant alors ces derniers, elle fit en sorte d'aller jusqu'au supposé passage secret. Si les plans étaient bons, alors elle sortirait dans le lieu caché et pourrait ainsi rentrer en silence et sans se faire repérer directement par celui-ci plutôt que par les murs même des appartements de l'homme. Car s'il avait piégé un endroit, ce ne serait certainement pas son passage qui lui permettrait de fuir.

Une fois dans le passage s'il existait vraiment, elle sortirait et irait chercher le mécanisme qui permettrait d'ouvrir de l'intérieur la porte secrete. Et alors elle pourrait fouiller allègrement toute la pièce, prenant bien soin de toujours tout replacer comme elle l'avait trouver, de tendre l'oreille et de vérifier qu'elle n'activait aucun piège à l'ouverture des tiroirs, ne restant jamais face à l'ouverture lorsqu'elle tirait ces derniers. Elle ne voulait pas se faire brûler ou prendre du poison au visage, ou dieu sait quel mécanisme vicieux.

HRP:
 

_________________
[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Hokazuka Minoru
Hokazuka MinoruEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Ven 1 Mai 2020 - 16:31
Le majordome auquel le dresseur de panda avait adressé ses félicitations pour la nourriture et la musique s’assura que le lieutenant du Teikoku était présentable de par l’offre d’une serviette pour s’essuyer le visage, qui était légèrement tâché de plusieurs morceaux de nourriture et de sauce. Il accepta solennellement le tissu et, voyant que la rencontre avec le chef de la nation allait bientôt avoir lieu, il se lava vite fait et lança un regard sérieux a son compagnon, qui se licha le poil et se mit à se laver tranquillement dans un coin de la pièce, Minoru lui ayant glissé un bol d’eau pour lui faciliter la tâche.

L’Hokazuka put ensuite constater que ses deux compagnons étaient légèrement plus diligents en terme de noblesse et d’élégance, ce qu’il attribua immédiatement au fait qu’ils ne devaient pas venir du fin fond d’une forêt ou se nourrir était une difficulté en soit. Il apprendrait à bien parler quand il serait assez puissant pour que cela vaille la peine, jusque-là il se contenterait de ce qu’il avait. Il finit de se nettoyer en regardant discrètement les danseuses et les doigts agiles du musicien voyager sur son instrument, créant une mélodie charmante.

Et puis le Daimyo entra dans la pièce, suivit d’un cortège qui démontrait très bien l’importance sociale et politique de l’individu, bien que les gardes n’auraient pas été très utiles face à des ninjas un minimum compétent. Ses habits et sa carrure laissait très bien voir qu’il n’était pas un guerrier, simplement un individu qui avait grimpé jusque-là en utilisant tous les moyens sauf ses propres muscles. Mais bon, ce n’était ni le lieu ni le moment de juger les potentiels alliés de l’Empire, surtout que Minoru n’était même pas le plus haut gradé dans la pièce.

Le Daimyo fit son discours d’introduction, flattant l’Empire du Feu dans le bon sens en s’adressant à Kosuke. L’Hokazuka profita du fait que la rencontre était officiellement commencée pour s’asseoir à la table qui serait utilisé pour les négociations, ayant fini de déguster la majorité et des mets et étant prêt à participer à la réunion politiquement importante. Il s’installa confortablement, n’aillant pas vraiment de concept d’élégance et d’étiquette et fit venir son panda, qui avait eu le temps de se nettoyer le visage, près de lui, lui flattant la tête avant de se présenter au Daimyo.

« Ravit de faire votre connaissance, Daimyo. Je suis le Lieutenant Hokazuka Minoru, ici pour supporter le Lieutenant Porte-Parole Kaguya Kosuke. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Hayai Taishi
Hayai TaishiEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Lun 4 Mai 2020 - 2:36

L’Hayai veilla à réduire le son de son instrument alors que le majordome présentait son seigneur. Katsuyori Ryosei… Taishi le regarda entrer avec une grâce qui détonnait de la situation misérable du pays qu’il gouvernait. Même si Katsuko lui avait décrit l’homme de long en large – et pas de manière très positive-, L’Éclair Vert voulait s’assurer de bien observer son comportement et sa personnalité. Évidemment, l’idée lui prit de le tuer toute suite. Ça aurait été si simple… Et avec l’effet de surprise, probablement trop rapide pour que les invités de l’Empire puisse réagir.

Mais l’après-meurtre serait un problème. L’Hayai n’avait pas l’intention de mourir ici, pas s’il pouvait l’éviter. Et puis, la Rose avait été claire sur leur objectif : observer et apprendre. Alors c’est ce qu’il ferait.

Si l’envoyé paré de son panda avait surtout passé son temps à manger, son acolyte aux cheveux longs lui avait fait un signe de tête, semblant apprécier plus particulièrement la musique. Taishi s’était contenté d’un léger sourire en enchaînant les accords, amenant les danseuses à se déhancher encore davantage pour suivre le rythme, ce qui ne semblait pas les déranger. Le musicien habituel était peut-être plus lent ou âgé, qui sait.

Fujin avait momentanément quitté la pièce. Peut-être avait-il douté de sa capacité à tromper les gens présents plus longtemps. Il était un guerrier et non un acteur, après tout. Mais savoir remarquer son manque d’expérience est une qualité. Si Fujin pensait pouvoir accomplir davantage ailleurs, c’était une bonne décision de partir alors qu’on ne lui accordait pas trop d’attention.

L’attention de l’Éclair Vert s’était davantage porté sur le dernier invité entré. Le rouquin. Taishi avait l’impression de le reconnaître, mais n’était pas certain d’où ni comment. L’homme semblait d’abord embarassé par les danseuses, mais restait plus focalisé que les deux autres. Davantage de vécu, peut-être.

Le seigneur d’Ame parla d’accord et l’Hayai réduisit la mélodie à des notes simples et traditionnelles, plus digne de l’atmosphère qui cadrait avec ce genre de déclaration, mais qui rendait aussi plus simple d’écouter ce qui était dit.

Taishi savait d’office qu’une alliance entre l’Empire et le Pays de la Pluie serait désastreuse pour le Seichi et sa cause. La rébellion ne pouvait espérer vaincre à la fois les troupes d’Ame et celles du Teikoku… Dès lors, il fallait empêcher cet accord d’être assermenté. Un frisson glissa le long de sa colonne vertébrale. Katsu ne voulait pas que le sang soit versé, mais cela serait peut-être nécessaire si cette rencontre allait trop loin.

Pour le moment, il écouterait.


_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Simizu No Jinoko
Simizu No Jinoko

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Mer 6 Mai 2020 - 14:18
Le majordome m’informe que je dois donc appeler notre hôte daimyo, tout simplement, d’ailleurs quand ce dernier est présenté à son arrivé dans la pièce, il ne dispose d’aucun autre titre. Moi qui suis habitué aux nobles de l’Empire, avec des noms à rallonge, indiquant toutes leurs possessions, même la moindre cabane perdue au fond des bois, je suis surpris.

Dans tous, les cas, le seigneur de ce pays présente bien et identifie immédiatement le chef de notre expédition. Il enchaîne d’ailleurs immédiatement sur les raisons de notre venue, même si je tique un peu sur la formulation, que voulait-il dire sur les temps qui sont de plus en plus troublés ? Il ne doit pas parler de l’Empire du Feu qui n’a jamais été aussi fort, mais de sa propre situation, est-ce qu’il serait confronté à une rébellion ? Cela expliquerait le pourquoi de tout ce faste, et son empressement à conclure un accord.Je souris devant cette magnifique opportunité pour notre royaume, et pour nous également, les envoyés car cette mission semble extrêmement facile !

D’ailleurs mon compagnon, Hokazuka semble également avoir compris, car il se présente aussitôt et j’abandonne mon précédent interlocuteur, le serviteur, pour en faire de même, le saluant de manière conforme à nos rangs respectifs :

C’est un véritable honneur de faire votre connaissance, je suis Simizu No Jinoko et je suis également là pour soutenir le lieutenant Kaguya Koseke dans sa tâche.

Je m’assieds ensuite, faisant très attention à ma posture, prêt à prodiguer mes conseils à notre porte-parole, s’il les sollicite. J’oublie ainsi complètement la nourriture, l’alcool et même les femmes, complètement concerné par notre discussion et au contrôle de l’environnement de cette pièce, la possibilité qu’un ou plusieurs assassins ne se soient introduit dans cette demeure n’étant pas à exclure.

_________________
Fabius Solar, militaire de la plus grande des nations
Fabius parle
Fabius pense
PNJ parle
Le portrait de Fabius vient d'ici: https://paintable.cc/50-digital-painting-portraits/
Ma fiche est ici:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8229-presentation-de-simizu-no-jinoko-termine?nid=4#69207 https://www.ascentofshinobi.com/t8304-simizu-no-jinoko#69433
Nagamasa Fujin
Nagamasa Fujin

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 1:38
Que faire ? J'étais en train de retourner vers les cuisines en me creusant la tête pour réfléchir à ce que je pouvais faire, analysons alors tout ça, le daimyo est entrain d'arriver dans la salle de réception de ce que j'ai entendu, il y avait Taishi infiltré là bas qui jouait de la harpe, trois Hijins et le majordome, le daimyo devrait vite arriver dans la salle donc c'était notre chance de récolter des information. Alors qu'est-ce qui pourrait me permettre de pouvoir pénétrer dans la salle et réussir à récolter des informations ? Peut être que là n'était pas mon boulot et que je devrais plutôt organiser notre fuite, tiens au passage où est Neiko ? J'espère que tout se passe bien de son côté et qu'elle ne c'est pas faite avoir, en même temps elle nous a dis que si quelqu'un se faisait attraper les autres devraient le laisser, mais je ne suis pas vraiment pour l'idée d'abandonner un camarade. Elle m'avait aussi dis que si je sentais que je n'avais plus rien à faire et que je me sentais en danger je devais partir, mais c'était hors de question pour moi d'abandonner mes coéquipiers. Alors réfléchissons que puis-je faire ?

Une fois arrivé en cuisine je vis plusieurs assiettes sous des cloches, allant très discrètement pendant que tout le monde avait le dos tourné je vérifia le contenu d'une assiette, c'était bel et bien le dîner qui était prévu, j'allais peut être pouvoir enfin me rendre utile, je n'étais peut pas bon qu'à organiser la fuite, il y avait encore quelque chose que je pouvais tenter pour récolter des informations. Je me dirigea alors à nouveau vers la salle de réception, une fois devant la porte j'entra dans la salle et me mit à genoux devant le daimyo et ses invités avant de parler d'un ton très calme.


- Maitre, souhaitez-vous que nous débarrassons votre table et que nous rapportons le dîner du maitre et de ses invités ?

Bon sang ça me fait bizarre de parler comme ces maudits bourgeois, ah ça ils avaient une belle vie, dîner à volonté, des centaines de serveurs alors que moi je dois aller chasser chaque jour pour espérer me nourrir. J'aimerais tellement trancher la tête de ce daimyo mais ça va à l'encontre de mes principes et aussi à l'encontre de l'ordre de mission, j'attendis alors la réponse du maitre de ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-en-cours#66103
Kaguya Kôsuke
Kaguya Kôsuke

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Lun 25 Mai 2020 - 12:16
Mais tu t’es vu avec tes phrases à rallonge ? T’as dit combien de fois le mot « accord » ? Voilà des questions que le lieutenant impérial aurait bien aimé poser à son interlocuteur. Peu intimidé par ce Daimyô aux airs peureux, Kaguya Kôsuke ne s’était retenu que parce qu’il savait quel rôle il avait à jouer. Et c’était difficile pour lui d’aller contre sa nature pour devenir une sorte de diplomate. Mais il devait le faire, pour l’Empire du Feu et pour les peuples indépendants.

Car en saluant d’une courbette bienvenue le Seigneur de la Pluie, ce n’était pas à l’intérêt de cet homme que le Guerrier Ecarlate pensait, mais à celui du peuple dont il était responsable. Car l’Empire du Feu n’était pas prêt à accepter d’aider un homme, mais à protéger les braves gens d’une nation apparemment persécutée et victime d’une criminalité qui n’avait cessé de croître.

« C’est réciproque. Notre Empereur vous fait part de ses salutations et espère que vous comprendrez qu’il ne peut pas toujours se déplacer librement. »

On aurait pu prêter au Kaguya une éloquence et un choix des mots presque parfaits, mais la vérité était moins flatteuse pour le concerné. Il avait appris ces mots presque par cœur pour être sûr de ne pas commettre de maladresse pour ce début d’échange avec le Daimyô d’Ame no Kuni.

Cela désormais fait, c’était presque dans l’inconnu qu’était plongé celui qui, aujourd’hui, était comme un porte-parole pour l’Empire du Feu. S’il comptait évidemment sur ses deux comparses pour intervenir si nécessaire, c’était bien lui qui devait en l’état mener les discussions et apposer le sceau impérial comme signature de ce traité.

Et il aurait été impensable pour le Guerrier Ecarlate de ne pas chercher à en savoir plus sur la souffrance du Pays de la Pluie. Aussi, il refusa les apéritifs qu’on lui proposait pour questionner son interlocuteur de prestige.

« Alors dites-moi, quelle est la menace qui plane sur votre pays ? »

Sans s’en rendre compte, le Kaguya n’avait même pas appelé ce dernier « monseigneur », se renvoyant lui-même à son inhabitude à jouer les négociateurs et diplomates. Mais l’important pour lui était de s’exprimer sur le fond. Car à quoi bon savoir manier à merveille les mots si on en oubliait de dire les choses simples ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi
Narrateur
NarrateurEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Mar 26 Mai 2020 - 19:25
Après avoir cherché des informations sur les Shimazu dans succès, l'informatrice eut la bonne réflexion au niveau d'une nouvelle aile, c'était impossible et aisément vérifiable de toute manière. Par chance lorsque la demoiselle ressortit des murs, personne Présent. Silencieuse, elle put s'apercevoir que les travaux des combles n'avaient sans doute jamais eu lieu, du moins pour le moment. La sanguinaire finit par arriver enfin dans le fameux passage secret, il existait bien et de ce côté là, un manche pour sûrement ouvrir la porte était présent. Personne présent dans le bureau du Daimyo d'Ame no Kuni, la voie était donc libre, même si elle pouvait entendre des bruits dans le couloir extérieur à la pièce. Une fouille méticuleuse fut nécessaire pour découvrir qu'un livre dans une bibliothèque attenante permettait d'ouvrir le passage. Le temps manquant, il devait avoir un choix de fait, il y avait un bureau avec des tiroirs, la bibliothèque, une carte géante du continent étalé sur une table et plusieurs meubles de rangement, tout d'excellentes qualités bien évidemment.


---------------

« Moi de même lieutenant, monsieur, vous me voyez heureux de vous recevoir en mon palais. »

Se contenta de dire le Daimyo avec un court sourire avant de se tourner de nouveau vers Kosuke. Il avait donc bien compris que c'était la personne à convaincre dans cette assemblée. Le Daimyo fit un rapide mouvement de main en direction du serviteur à genoux, non sans être un brin étonné de la posture. Visiblement, il n’était pas habitué à tant de largesse, mais il n’ajouta rien de plus que quelques mots.

« Faites faites mon garcon… »

Le Daimyo était plus pressé de commencer à discuter avec le représentant de l’empire qu’un simple serviteur qui le dérangeait presque. Cet homme transpirait la lâcheté et la complaisance, même s’il essayait d’en mettre plein la vue à ses invités. Le contrat possible avec le pays du feu était bien trop important pour le pays, et surtout pour lui-même. katsuyori ryosei s’était suffisamment renseigné sur ce qui motivait l’empire, pour lui parler comme il le faudrait afin d’arriver à ses fins.

« Vous m’envoyez honorer de l’attention de l’empreur, mais je comprends tout à fait. Il doit avoir fort à faire, je peux comprendre qu’il ne soit pas venu en personne bien évidemment. J’ai hâte de le rencontrer afin de répondre à ses douces paroles. »

Lors de la question à propos de la menace sur le pays de la pluie, le Daimyo prit un air grave croisant les bras dans son dos comme un penseur. Il savait évidemment ce qu’il voulait dire, mais il préféra comme pour rajouter plus de poids dramatique un léger moment de silence, se contentant de hocher la tête doucement.

« Une menace importante plane sur ce pays, ces habitants. Vous n’êtes pas sans savoir que depuis des décennies, Ame no Kuni est aux prises de malfaiteurs et d’autres bandes agressives qui ne pensent qu’à s’enrichir sur le dos de la population. Malheureusement, à l’instar de Mizu no Kuni, nous n’avons pas eu la chance d’être pourvu d’une pléthore de ninjas, de combattants utilisant le chakra, très peu. Plus Kiri naissait et se débarrassait de ses malandrins, plus ils ont débarqué dans notre humble pays. Cela fait des années qu’ils agressent, pillent et extorquent mes concitoyens ! Il est difficile avec si peu de moyen de reprendre la main parfaitement, mais maintenant, une rébellion tente de porter encore plus de ruines dans le pays qui n’en avait pas besoin !

Rendez-vous bien compte, car à la place de lutter ensemble contre ces bandes de malfrats, des ninjas certainement étrangers essayent depuis un moment maintenant de détruire le pouvoir en place. Ils s’attaquent à nos places fortes, aux intérêts du pays, pire ! Ils ont même réussi à bruler des réserves stratégiques vitales pour la population et de menacer toute la ville d’un cruel incendie. Sous couvert d’un soit disant héritier sortant de nul part et sans aucun fondement, ces rebelles tentent d’anéantir le peu que nous essayons de maintenir dans notre pays. J’en ai encore aucune preuve, mais un ninja s’étant échappé de Wasure no Kuni a pris le contrôle d’une petite région du pays et impose sa propre loi et annonce avoir fait sécession ! Je me doute qu’il a sûrement fait un accord avec cette même rébellion pour abuser nos pauvres gens, comme il est facile de jouer sur les peurs plutôt que d’essayer de régler les problèmes !

Malveillance, corruption, manigances, je ne sais que trop que bientôt ils vont essayer de détruire tout ce gouvernement, et sans ninja capable de protéger ce pays, je crains ne pas pouvoir réussir à défendre la population contre ces brigands. C’est bien pour cela que j’ai demandé de l’aide à l’empire du feu ! Nous le gouvernement d’Ame no Kuni ont été acculé et pressé par ce dangereux groupe, et nous sommes prêt à rejoindre l’empire sous certaines conditions évidemment. Je souhaite maintenir le gouvernement actuel sous un protectorat plein et entier de l’empire. Notre peuple ne sera que bénéficiaire de la situation, et nous coopérerons entièrement. Sans compter que si la situation se calmait dans la région, cela ne sera que positif pour les pays avoisinants ! Vous n’aurez pas à combattre comme au pays de la foudre, Notre peuple est volontaire et traitera en sauveur les teikokujins qui viendront vaincre tous ces groupes de malfrats et autres brigands !
»
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike KatsukoEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Mar 26 Mai 2020 - 20:49
Satisfaite de ses trouvailles, l'informatrice aux yeux sanguins continua rapidement son chemin, le pas léger, silencieuse comme jamais. Seul un léger sourire était dessiné sur ses lèvres alors qu'elle traversait les murs pour atteindre le supposé passage secret. Et sans trop de surprise, cet enfoiré d'usurpateur avait bien fait développer le seul rpojet qui lui était véritablement profitable personnellement, celui du passage secret qui lui permettrait éventuellement de fuir en cas d'attaque.

Grinçant des dents à cette vue, la jeune femme chercha avec le plus grand sérieux et la plus grande attention le mécanisme qui lui permettrait de l'accéder, d'abord à l'intérieur puis à l'extérieur. Le but du jeu était simple pour elle, trouver des informations sans être découverte. Car maintenant qu'elle était dans la place, elle ne devait pas dévoiler le fait qu'elle était au courant pour le passage secret. Cet imbécile de Daimyo devait se croire encore protégé, devait croire en son chemin de fuite pour qu'il y soit mieux cueillit.

Se mettant immédiatement à l'action, elle fit un premier tour de la pièce du regard, analysant ses choix. Elle créa dès lors deux clones pour aller plus vite et se metta directement au travail. Tandis qu'elle-même allait fouiller le bureau, son premier clone allait analyser la carte de son mieux, notant les informations principales dans un petit carnet que la vampire lui donna juste après l'avoir créé. Le second quant à lui se mit à fouiller les meubles de rangement. Son but principal était alors très simple. Ne pas faire de bruit dans ces recherches, et ses clones tout comme elle pourraient ainsi éviter d'être perçus. Elle comptait cependant aussi sur le fait que le Daimyo n'aurait sans doute rien à faire dans son bureau aussi tard, sans doute se contenterait-il d'aller se coucher après cette réception qui se tenait en bas.

Tendant toujours l'oreille, la demoiselle méticuleuse qui prenait à chaque fois le temps de replacer ce qu'elle venait de bouger une fois qu'elle n'en avait plus besoin mettrait en pause ses recherches au moindre signal trop dangereux, préférant partir avec les informations qu'elle possédait déjà que de risquer de tout perdre. Elle reprendrait alors le passage secret si elle en avait le temps, ou rentrerait dans un mur, n'hésitant pas à consommer beaucoup de chakra pour que ses clones en fassent de même à sa suite et ressortir dans le passage secret. Ensuite, ils pourraient s'éloigner tranquillement du chateau, profitant de cette voie de sortie inattendue que lui avait offert l'usurpateur en voulant sauver sa propre peau. Sans le savoir, avec cette tentative de se protéger, il avait facilité le travail de l'espionne qui fouillait en ce moment même ses documents les plus personnels.

HRP:
 

_________________
[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Hokazuka Minoru
Hokazuka MinoruEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Jeu 28 Mai 2020 - 17:29
La parole avait quitté les mains des serviteurs, ninjas et gardes de la place pour aller se positionner assurément entre les mains du Porte-Parole et du Daimyo, qui se mirent à échanger des formalités diverses et variés, l’un se présentant à l’autre. Le Daimyo sourit et répondit agréablement a Minoru, bien que ce dernier ne ressentait qu’un profond malaise face au dirigeait du palais. Après que le chef de la nation de la pluie aille finit d’échanger avec Kosuke, juste avant qu’il se mette a monologuer sur la désastreuse situation du pays, l’Hokazuka avait déjà terminé de juger l’individu.

Il puait la richesse disproportionné. Le dresseur avait vécu sa vie entière dans les bois et des lieux plus ou moins sauvages, se contentant d’une vie tranquille et simpliste pour être heureux et développer son corps du mieux qu’il pouvait. Le Daimyo d’Ame no Kuni était tout l’inverse. Son aura respirait le privilège riche et noble. Cet homme n’avait probablement jamais eu à chasser ou à lutter pour se nourrir ou bien pour avoir un toit sous lequel dormir. Plus que ça, Minoru n’avait aucune difficulté à supposer qu’il devait régulièrement gaspiller de la nourriture et des biens comme si de rien n’était. Un véritable représentant de la luxure humaine.

Sa corpulence démontrait une faiblesse énorme chez l’individu. Un soldat de base du Teikoku aurait pu se débarrasser de l’homme en combat singulier, bien que l’Hokazuka avait bien conscience qu’un dirigeant national ne combattait que très rarement par soi-même dans les cas normaux et se reposait sur une garde d’élite pour se protéger. Mais il y avait une limite à ce qu’une garde d’individus sans chakra pouvait accomplir face à des ninjas accomplis et expérimentés, ce qui expliquait qu’il avait demandé l’aide du Teikoku pour l’occasion.

Puis, un monologue interminable commença. Franchement, le dresseur de Panda n’en écouta pas la moitié, son attention se dirigeant vers les odeurs qui quittaient tranquillement la pièce, symbole de la fin de ce glorieux repas qu’il venait de vivre. Ce qu’il retenu de la conversation, par-contre, fut la faiblesse visible d’Ame face aux menaces internes et externes. Des séparatistes, des gens voulant voler le pouvoir, un afflux de criminel. La vie était réellement cruelle dans un pays manquant de Shinobis comme le pays de la pluie. C’était probablement pour ça que la nation avait autant de problème, personne de puissant n’était là pour orienter le navire qu’était la nation vers des terres plus radieuses.

Malheureusement pour le Daimyo, si tout se passait bien pour le Porte-Parole, Ame tomberait sous la dominance du Teikoku et serait contrôlé par Yamanaka Rei au même titre que Kumo. Qui sait ce que l’homme opulent avait prévu en réciproque?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7903-hokazuka-minoru-presentation-fini https://www.ascentofshinobi.com/u1248
Hayai Taishi
Hayai TaishiEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Mar 2 Juin 2020 - 23:24
Les notes de Taishi se résumaient désormais à quelques bribes ça et là, mais suffisaient à cultiver l’atmosphère de plus en plus pesante qui régnait dans la pièce. Et les mots de celui qui agissait comme un chef des Teikokujin laissait à penser que seul le Seigneur lui-même avait les renseignements que cherchaient plusieurs dans cette pièce… Pour une raison ou d’autres.

Taishi se targuait d’être un homme simple, mais ce n’était pas la première fois qu’il faisait face à la lourdeur des discours politiques. Ils prenaient toutefois une saveur différente quand ils étaient décrits avec le sang bleu de la noblesse, celle qui n’a jamais touché la terre sans un tapis pour l’en protéger.

L’astuce de Fujin avait marché au dirait, et il étouffa un soupir de soulagement. Voilà un paradigme qu’il n’allait pas oublier de sitôt, de voir un samuraï utiliser sa propre humilité pour protéger sa couverture. Ce type était décidément plein de surprises.

La proposition du Seigneur était sans aucun doute déshonorable, mais pas illogique. L’Empire était un allié logique, et sans doute préférait-il encore partiellement dissoudre l’indépendance de son royaume plutôt que de le perdre aux mains d’un autre… Et sa tête par la même occasion.

Tout le monde semblait écouter le Seigneur et son discours, mais Taishi lui avait lentement cessé de jouer en déposant son instrument dans son étui, en faisant mine de s’étirer les mains. De toute façon, ils seraient bien plus absorbés par la conversation que par sa musique désormais, même les danseuses semblaient s’être calmées. Techniquement, il avait découvert tout ce qu’il avait besoin de savoir. Il était donc temps de préparer sa sortie. Néanmoins, un détail subsistait, une case noire qu’il voulait illuminer avant de partir : la réponse de l’Empire à l’invitation du souverain. Taishi n’avait nul doute de la réponse, mais une confirmation serait importance. L’Hayai se doutait déjà des actions que prendrait Katsu une fois qu’elle aurait apprise ce dénouement, alors avoir la vérité dans sa tête était essentiel.

L’Hayai s’approcha donc de Fujin qui avait été libéré par le Seigneur, s’inclinant en reculant tout en invitant au Samouraï à faire de même, vers les tables avant de commencer à débarrasser la table, ramassant assiette après assiette. Son regard verdâtre croisa celui de son partenaire, et sa voix fut un murmure.

« Va. Je te rejoints dans quelques instants, je dois finir de nettoyer la table de toute façon. »

Et nettoyer il ferait…

_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Simizu No Jinoko
Simizu No Jinoko

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Jeu 4 Juin 2020 - 23:09
Je suis dans mon élément lors de cette discussion et je comprends tout à fait la position de notre hôte. Pour annoncer un tel état de faiblesse, la situation doit être encore pire que ce que le maitre de ce pays annonce et les dangers nombreux. Il me fait penser à marchand qui pour se protéger de la mafia locale, paye des policiers corrompus pour le protéger. Là c’est le même cas, mais le niveau est plus haut, c’est la seule différence.

Maintenant que les choses sont clairs, je peux penser à la marche à suivre pour réussir notre mission, et elles sont assez simples, mais n’étant pas le plus gradé de notre groupe, je dois faire profil bas, c’est pourquoi je commence à dire à Kaguya :

Lieutenant, je suis sûr que sa Grâce a de nombreuses choses à nous dire, nous devons également faire honneur à son hospitalité, mon père, militaire de carrière, avait coutume de dire que discuter en mangeant est la façon la plus civilisé de conduire des négociations.

Voilà, j’espère ainsi détendre un peu l’atmosphère et que le chef de cette maisonnée puisse nous considérer comme un groupe uni et comme de simple suivant. Je les laisse répondre, avant de continuer :

Si vous le désirez, je peux prendre en note les propositions du Daimyo d’Ame no Kuni, de manière à faire le rapport le plus complet à sa Majesté.

Voilà, je pourrais ainsi donner mes précieux conseils si ceux-ci sont demandé. Je pense d’ailleurs que les discussions vont être assez courte car je ne doute pas que le responsable de ce pays a déjà prévu une missive à notre guide suprême et que nous sommes plus de simples coursiers chargés de donner une bonne impression de la personne du Daymio que de véritables interlocuteurs. Voilà en tout cas mon avis, mais toutes ces réflexions ne vont pas m’empêcher de bien faire mon travail en tant que représentant de notre fière nation, c’est mon devoir.

_________________
Fabius Solar, militaire de la plus grande des nations
Fabius parle
Fabius pense
PNJ parle
Le portrait de Fabius vient d'ici: https://paintable.cc/50-digital-painting-portraits/
Ma fiche est ici:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8229-presentation-de-simizu-no-jinoko-termine?nid=4#69207 https://www.ascentofshinobi.com/t8304-simizu-no-jinoko#69433
Nagamasa Fujin
Nagamasa Fujin

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Lun 8 Juin 2020 - 0:00
Ma stratégie avait marché, c'était plutôt rare quand même de voir un samouraï s'agenouiller pour accomplir une mission ! Voire quasi inexistant, mais ça pouvait montrer que j'avais perdu ma fierté à jamais, l'important était la mission actuellement et pas ma stupide fierté ! Je n'avais plus aucun honneur de toute façon ! J'avais perdu mon honneur quand j'ai quitté mon pays et laissé mon maitre mourir, mon seul maitre est la paix désormais. Et pour le bien de la paix dans ce pays je me dois de réussir ma mission ! Que je me mettes à genoux ou à quatre pattes seule le résultat de la mission compte, à mort la fierté. Les samouraïs refusant de laisser de côté leur fierté pour accomplir une mission sont des minables, il n'y a qu'à ceux qui acceptent de mettre de côté leur honneur et leur fierté pour le bien d'une cause supérieur qui valent quelque chose.

Taishi s'approcha de moi et me murmura à l'oreille, très bien j'avais compris ce qu'il fallait faire, je me releva lentement et me mis à débarrasser, assiette par assiette pour pouvoir entendre toute la conversation, je pense que mon camarade veut entendre la réponse de l'empire avant de ficher le camp, alors soit mais ne prends pas trop de risque Taishi et rejoins moi vite. Je sortis avec quelques assiettes en main pendant que mon camarade essuya la table. J'arrive en cuisine, je m'approcha du chef et m'inclina légèrement en lui parlant d'un ton très calme.


- Le maitre veut que vous lui rapportez son dîner.

Je me releva et sortit des cuisines, je me dirigea lentement vers la sortie, je m'arrêta à mi-chemin et attendit Taishi, tout seul à mi-chemin entre les cuisines et la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7686-nagamasa-fujin https://www.ascentofshinobi.com/t7922-asaara-kenzo-le-asaara-maudit-en-cours#66103
Narrateur
NarrateurEn ligne

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin] - Page 2 Empty
Mar 30 Juin 2020 - 18:53
Katsuko avec sa recherche méthodique put découvrir un échange de lettres avec l’empire du Feu, où il semblait être prêt à tout pour avoir de l’aide contre la rébellion. Il dépeignait évidemment ces gens comme le centre du mal absolu et de tout ce qui rongeait Ame no Kuni. Cependant, rien de plus notable dans le bureau du Daimyo. La carte semblait avoir des annotations sur des positions supposées de la rébellion, mais sans aucun moyen, cela pouvait être difficile. Une note disait qu’il n’y avait plus d’argent ni d’or dans les coffres, que bientôt, il serait difficile de payer la garde et le personnel. Des gardes semblaient faire une patrouille dans le couloir, il était sans doute temps de partir du palais après cette soirée plus que fructueuse.

Le Daimyo d’Ame no Kuni était imbu de lui-même, prêt à tout vendre pour sa survie. Il était riche, en quelques sortes, en profitait au maximum, évidemment. Il espérait en tout cas signer quelque chose, un accord de principe ou quoi que ce soit, car il sentait que cela risquait de rapidement dégénérer. Les discussions se poursuivirent entre le Daimyo et le représentant ici présent de l’empire du feu, et visiblement, il se gardait le droit de réfléchir davantage sans pourtant dire oui ou non, ou de faire penser à quelque chose. Ce ne serait pas ce soir qu’il y aurait un accord malgré toutes les tentatives du Daimyo d’Ame no Kuni.

Les serviteurs étaient parfaitement ignorés, et on pouvait voir une certaine inquiétude sur le maître des lieux. Tout ce petit monde allait pouvoir repartir chez eux, ou dans les appartements pour les invités. La fête était terminée.
Revenir en haut Aller en bas

[A/Offi/Ame] Préparer l'assaut final de la Pluie [Katsuko - Taishi - Fujin]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie :: Murashigure
Sauter vers: