Soutenez le forum !
1234
Partagez

Transmission de pacte. (solo)

Higure Mafuyu
Higure Mafuyu

Transmission de pacte. (solo) Empty
Mer 12 Fév 2020 - 21:18
Transmission de pacte
Bien longtemps après ces derniers événements.

Voilà maintenant deux heures que le samouraï traquait sa cible, une déviation qu''il avait prit lors du retour de sa mission, intrigué par l'homme qu'il avait aperçu, ornant un bandeau de la Brume violé par un coup de kunaï... Un déserteur.

D'arbres en arbres, il avançait, prenant le temps d'observer sa cible et de s'assurer que la distance était suffisamment étendue pour qu'il ne se fasse pas repérer, mais assez proche pour qu'il ne le perde pas de vue. Qu'avait-il à gagner à traquer ce déserteur ? Absolument rien. A vrai dire, il était simplement à la recherche d'informations, il lui fallait connaître les motivations d'une personne ayant pris la décision de quitter la toute grande Kirikagure no Satô, idée impensable pour le patriote maladif dont la loyauté ne faisait que grossir.

D'un geste brusque, Mafuyu s'arrêta sur place, une plage en vue. Sa cible avait disparue.

Silencieux, il se laissa tomber au sol avec légèrement, le genou droit plié alors même qu'il laissa ses yeux scruter les alentours. La première idée qui lui vint fut d'utiliser une technique de détection, mais quelque chose attira son attention. La lumière d'un bijou sur le sable chaud, illuminé d'un soleil puissant, qui n'attendait qu'à être ramassé, à peine enseveli, comme juste tombé.

Le samouraï fit quelque pas vers la lumière, avant de se faire interpeller.

Que cherche-tu, kirijin ?


Il se mit à lentement tourner la tête vers la direction de la voix, le corps immobile, la respiration sereine reflétant une parfaite maîtrise de son rythme cardiaque et de ses gestes. Face à lui, sa cible était débout, debout sur une énorme forme animale, un oiseau à l'allure fière... Certains experts auraient pu le décrire comme un faucon aux proportions surréalistes, mais la seule appellation de "piaf" vint à l'esprit de l'anciennement Tetsujin. Il lui répondit d'une voix apaisée.

C'est toi que je cherchais, déserteur. ~ J'ai quelques questions.


Fronçant les sourcils, l'inconnu donna un coup sec sur la tête du faucon qu'il chevauchait pour se mettre à s'envoler de quelques mètres, tournant en cercle au dessus du Chûnin, comme prêt à agir en cas de danger.

Et bien, pose les donc, je suis assez pressé.


A ces mots, le samouraï se prépara à rétorquer quelques mots, mais fut surpris par un éclat de lumière puissant qui l'aveugla entièrement.

Qu'est-ce que ..?


Il n'eut pas le temps d'en ajouter davantage, que le faucon de l'inconnu se mit à l'enserrer, avant de fuser vers les autres de la mer, en direction d'une terre complètement excentrée de ce monde. Le samouraï, impuissant, ne pu que se laisser tirer, hésitant à forcer pour se laisser tomber, avant de décider de se laisser faire de peur de mourir de la hauteur, toujours en partie aveuglé.

_________________
薄明 — Higure φ Crépuscule | Plein hiver φ Mafuyu — 真冬

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7807-higure-mafuyu#65406 https://www.ascentofshinobi.com/t8552-chroniques-du-crepuscule-higure-mafuyu#71631
Higure Mafuyu
Higure Mafuyu

Transmission de pacte. (solo) Empty
Lun 17 Fév 2020 - 2:09
Transmission de pacte
Ce ne fut qu'après quelques minutes que le samouraï fut relâché, observateur du paysage qui ne faisait que se raréfié, la hauteur prise par le faucon ne faisant que grandir au fil des secondes. La mer en contrebas apparaît alors comme un sol fait de métal auquel il ne devrait pas se heurter. Aucune raison pour lui de tenter un atterrissage forcé, il restait un objet, simple proie d'un oiseau prédateur qui avait tous les pouvoirs sur sa destinée. La voix du déserteur traversa l'espace alors que le Chûnin fit par tomber sur le sol, relâché au sommet d'une montagne dont l'existence même lui était inconnue. Lieu perdu, l'endroit n'était décrit sur aucune carte, une sorte de paradis qu'il n'était possible de trouver qu'en en ayant connaissance.

Tu as intérêt à faire vite. J'ai du travail.


L'étranger effectua un saut du dos de sa monture vers le sol proche, libérant une lumière dense lors de sa traversée. Visiblement, la lumière était pour l'homme quelque chose de fort, il ne s'agissait pas seulement du soleil, quelque chose d'autre agissait, une compétence ancestrale rare à observer. Le samouraï, se releva lentement du sol, il avait été relâché bien trop près de celui-ci pour pouvoir même se réceptionner à temps. Son regard indolent perça les yeux de son interlocuteur. Il lui fallait des informations.

Qu'est-ce donc que ces manières ? ~ Où est-ce que tu m'as fait atterrir, déserteur ?


L'homme paru vexé, baissant le regard vers le bas, comme contenant une envie de se faire respecter, ou plutôt, de faire comprendre au Chûnin qu'il n'avait pas l'intention de se faire appeler "déserteur" une fois de plus.

Cesse donc. Ce mot n'a rien pour me décrire; Le Hyôsa qui a prit le village peut se reprocher ma situation.


Il changea de ton, libéré de paroles qu'il se devait de partager, avant d'enchaîner.

Excuse mon ami. Il m'a attendu bien trop longtemps et n'a, apparemment, pas eu la patience de nous laisser discuter sur cette plage. ~ Je n'aurais jamais voulu que t'emmener ici. Ni toi, ni n'importe qui d'ailleurs.



Trop peu d'informations pour le samouraï qui sentait bien que le savoir éludé n'avait rien d'accidentel. Il lui fallait y aller avec modération, ne pas chercher à en apprendre trop, trop vite, la quête de l'information était une enquête où chaque détail avait son importance. La main gauche enserrant le fourreau de sa lame, il se mit en position pour réagir à une éventuelle nouvelle attaque surprise. Tout était, jusqu'ici, allé bien trop vite pour qu'il espère que les événements redeviennent calmes aussi vite. Lieu inconnu, coincé auprès de personnes dont il ne savait rien, tout indiquait un danger constant au sein duquel il ne sentait pas à l'aise, malgré l'apaisement et la réflexion que pouvaient lui transmettre son état constant de méditation. Il était maintenant temps qu'il reprenne la parole.

Tu m'as intrigué. L'insigne de Kiri sur ton bandeau. Elle est barrée, signe fort d'une désertion. ~ Qu'est-ce qui t'as motivé à délaisser la Grande cité de la Brume, étranger ?


Satisfait de ne plus être affiché comme un déserteur, mais plutôt comme quelqu'un qui en affichait les caractéristiques, l'homme arbora un sourire puissant, appuyé par des souvenirs forts qui lui venaient à l'esprit... Des moments puissants avec ceux qu'il avait pu rencontrer et avec lesquels il avait évolué lorsqu'il pouvait encore être considéré comme un kirijin.

Je n'ai jamais abandonné Kirigakure no Satô. ~ J'ai simplement profité de la prise de pouvoir des Hyôsa pour m'éclipser, m'éloigner de ces nouvelles idées qui ne me plaisaient. Evidemment, on change pas la nature d'un kirijin, il était à prévoir que le pouvoir serait pris, mais aussi qu'il serait renversé. Mon temps est à l'entraînement. La Brume n'a plus besoin de moi et je reviendrai lorsque je serai de nouveau prêt.


D'une douleur profonde à la côte, l'étranger transforma son sourire en un visage plissé, affaibli par l'énorme cicatrice cachée sous son vêtement, le souvenir d'une lame qui aurait pu mettre fin à ses jours lors d'un combat face à l'un des lieutenants Hyôsa. Le samouraï était loin de se douter que tout deux étaient de grands patriotes, à la différence que celui en face de lui était encore en période de convalescence... Un miraculé.

_________________
薄明 — Higure φ Crépuscule | Plein hiver φ Mafuyu — 真冬

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7807-higure-mafuyu#65406 https://www.ascentofshinobi.com/t8552-chroniques-du-crepuscule-higure-mafuyu#71631
Higure Mafuyu
Higure Mafuyu

Transmission de pacte. (solo) Empty
Lun 17 Fév 2020 - 2:26
Transmission de pacte
Face aux paroles de son interlocuteur, le samouraï paru apaisé davantage encore, moins sur ses gardes, bien que toujours préparé à un coup fourbe éventuel. Les expressions de l'homme étaient loin d'être dissimulées, il affichait une vitrine détaillée de tout ce qui lui passait à l'esprit, les réactions sur son visage évoluant à chaque phrase prononcée. La curiosité du samouraï le poussa à essayer d'en apprendre plus encore.

Eh bien, il semble que nous soyons tout deux de francs défenseurs de la Brume. ~ Néanmoins, j'ai du mal à comprendre cette vie en autarcie, je ne connaissais pas l'existence de cette montagne, et encore moins celle d'un Jônin ayant survécu. A moins que...



Il ne pu pas finir sa phrase, coupé par les mots de son interlocuteur qui n'avait plus de temps à perdre. Il avait réellement quelque chose à faire et ne pouvait pas laisser les minutes fuser à cette vitesse, alors que rien n'avançait.

Shinkiro Inja, ancien Jônin de la Brume. Je suis considéré comme mort. Ma présence ne manque à personne, j'étais devenu un homme de l'ombre, l'un des Kyoîs du Sandaime Mizukage. Tu comprendras que je puisse prendre mon temps... Autre chose ? Je suis pressé.


Alors que le Shinkiro finissait sa phrase, il se mit à tourner le dos au Chûnin, préparé à traverser la forêt proche, prit d'un devoir d'accomplissement qu'il se devait de remplir. Le samouraï plia lentement les genoux, prêt à sauter s'il le fallait. De toutes les informations qu'il avait pu récolter, jamais ce nom ne lui était parvenu... Une bien étrange manière de se présenter, usant de la qualification d'une unité dont personne n'était censé connaître l'identité de ses membres. Il devait en savoir davantage.

Attends. Pourquoi me dis-tu ça ? Tu sais très bien que je pourrais répéter ses informations aux autorités du village. Quelque chose cloche.


L'homme s'arrêta net, tournant la tête à quatre-vingt-dix degré, sans même qu'il ne puisse entièrement apercevoir le Chûnin, un large sourire aux lèvres.

Ne me fait pas rire. Seuls les adeptes du Pacte des faucons peuvent quitter cet endroit. Tu n'aurais jamais dû venir. J'en suis désolé. Mais tu es condamné à vivre ici.


Le samouraï n'en cru pas ses oreilles, visiblement, l'homme ne semblait pas plaisanter, ses paroles respirant une sincérité que l'augmentation des sens de sa méditation ne pouvait qu'appuyer la véracité. Il était satisfait de la situation, heureux de lui annoncer qu'il ne pouvait s'en aller qu'à dos d'oiseau géant. Prit d'un manque de patience rare, Mafuyu adopta une voix grave, sa main gauche libérant le sabre de quelques centimètres d'un mouvement lent du pouce qui fit grincer la lame d'un son strident.

Cette réponse ne me convient pas. Il va falloir être plus précis.


_________________
薄明 — Higure φ Crépuscule | Plein hiver φ Mafuyu — 真冬

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7807-higure-mafuyu#65406 https://www.ascentofshinobi.com/t8552-chroniques-du-crepuscule-higure-mafuyu#71631
Higure Mafuyu
Higure Mafuyu

Transmission de pacte. (solo) Empty
Lun 17 Fév 2020 - 14:17
Transmission de pacte
L'ancien Jonin restait immobile, bien conscient qu'un combat pouvait démarrer à n'importe quel instant, dos tourné, grand sourire aux lèvres, comme satisfait de la tournure des événements. Sa main fusa d'un vif mouvement dégainé l'arme qu'il avait dans le dos, un katana qu'il usait depuis des années déjà, vieilli par les combats, signe de sa combativité de de son expérience.

Ne penses pas que tu vas pouvoir venir à bout de moi. ~ Je ne souhaite la mort d'aucun kirijin. ~ Un mouvement de plus et s'en est fini de toi.


A ces mots, le samouraï effectua un pas de côté avant de former de multiples mudrâs rapides, concentrant le chakra au niveau de ses mains et de sa bouche. D'un lâcher soudain, une énorme masse de feu se mit à parcourir le terrain sous la forme d'une vague embrasée au potentiel meurtrier. L'amas fusait, lourd et lent pour une technique de ce rang, indice de l'aspect mortel de la puissance déployée. De gestes rapides, l'étranger forma une immense muraille de roche, haute de nombreux mètres et large de bien plus encore. La forme fut déployée en un temps record, assez pour forcer la masse de feu à s'y heurter, libérant une déflagration qui fit vibrer le terrain. L'un après l'autre, les morceaux de roche finirent par se briser et atteindre le niveau du sol. Derrière le large nuage de poussière libéré, l'homme du Jônin se mit à apparaître.

En voilà des manières.


D'un mouvement rapide, la forme noire fini par se transformer en une grande explosion de lumière, assez puissante pour atteindre la rétine de ceux dont les paupières étaient fermés. Surpris, Mafuyu fut complètement aveuglé. Seul le son des déplacements de son adversaire purent se faire entendre, légère indication de sa position; malheureusement trop imprécise.

Face à la technique au potentiel étrange, le samouraï sentait qu'il était en danger, ses sens l'abandonnaient, le laissant seul avec une obscurité de laquelle il ne pouvait s'extirper. Inspirant un grand coup, il se mit à se concentrer, usant de son chakra pour forcer la mise en relation de ses organes et les fluxs d'énergie shinobi qui le parcouraient.

Il entrait en phase de méditation.

A ces yeux, tout était différent, l'environnement n'était plus le même, emplie de multiples formes sommaires de diverses couleurs vives, il pu distinguer une couleur particulière, verte, se mouvoir vers sa position, un trait long dans ce qui semblait être sa main. Ce ne pouvait être que lui. Dans un réflexe, le samouraï dégaina son arme à une vitesse fulgurante, l'une de ses techniques fétiches de samouraï, parallèle du iai, remis en situation de parade.

Le bruit des lames entrechoquées fini par se répandre à travers l'espace dans une vibration puissante qui exacerba la force du vent sur l'herbe au sol, alors même que certains des débris de roche furent propulsés sur plusieurs mètres. Les yeux du samouraï, toujours entièrement aveuglés, fixèrent le déserteur alors que ses pupilles atteignaient le potentiel maximum de leur dilatation, larges et noires. Les yeux dans les yeux, il répliqua de sa voix calme éprise de la sérénité de son état méditatoire.

Je ne me suis pas bien fait comprendre, adepte de la lumière. Je ne suis pas coincé ici avec toi et tes oiseaux, c'est vous qui êtes pris au piège avec moi.


_________________
薄明 — Higure φ Crépuscule | Plein hiver φ Mafuyu — 真冬



Dernière édition par Higure Mafuyu le Lun 17 Fév 2020 - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7807-higure-mafuyu#65406 https://www.ascentofshinobi.com/t8552-chroniques-du-crepuscule-higure-mafuyu#71631
Higure Mafuyu
Higure Mafuyu

Transmission de pacte. (solo) Empty
Lun 17 Fév 2020 - 14:19
Transmission de pacte
L'horreur prit le visage de l'ex-kirijin, contre qui personne n'avait encore pu résister à la force de ses techniques de lumière. Impossible pour le Chûnin de déceler la moindre information sur les couleurs informes que son état de méditation lui permettait de capter, il ne le savait pas, mais sa cible ne voulait plus de lui ici; ses seuls désirs à ce moment furent de quitter l'endroit au plus vite. Les pensées du déserteurs se concentrèrent sur la sortie de sa longue convalescence; il n'était pas entièrement remis...

L'homme, le katana toujours aux prises avec la lame du crépuscule, relâcha sa prise en reculant d'un mètre. La voix abaissée, il se résolu à répondre.

Tu as l'air d'un samouraï aguerri. Je te laisserais bien partir... Mais je ne t'ai pas mentit. ~ Tu ne peux quitter cet endroit qu'avec le Pacte des Faucons. Il va falloir t'y résoudre.



Le pacte des faucons ? Le samouraï du crépuscule ne savait toujours pas de quoi il pouvait s'agir, bien qu'il ait quelques petites idées, il était impossible pour lui de le deviner exactement. Alors que ses yeux reprirent de leur vigueur, abandonnant les tâches noires affichées par l'aveuglement puissant de son adversaire, il pu l'observer. Sa technique de méditation toujours en cours, il restait sur ses gardes.

Et comment est-ce qu'on le trouve ce pacte ?


D'un sourire, l'ancien kirijin répondit rapidement.

Hah ! Mais il est sous tes yeux, ou plutôt, vers les cieux.


D'un regard vers les hauteurs de la montagne, le samouraï comprit... Les multiples faucons tournaient en cercle autour de sa position, leur nombre augmentant toujours plus au fil des secondes, signe d'une réunion. un appel globalisé de la part de l'espèce.

Le maître sera bientôt là. Tu es le premier à surmonter la lumière de l'illustre famille des Shinkiro. Ils t'ont choisis./


Un long silence prit l'endroit. Mafuyu ne su quoi dire... Il observait, patient, l'immense masse de faucons de diverses tailles s'ameuter, comme célébrant la venue d'un nouveau membre. Une vision rare à laquelle presque personne en ce monde ne pouvait prétendre avoir assisté.

Le pacte allait être signé.

_________________
薄明 — Higure φ Crépuscule | Plein hiver φ Mafuyu — 真冬

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7807-higure-mafuyu#65406 https://www.ascentofshinobi.com/t8552-chroniques-du-crepuscule-higure-mafuyu#71631

Transmission de pacte. (solo)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: