Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

L'initiation pt. 2 [PV Ikaku Jiro]

Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

L'initiation pt. 2 [PV Ikaku Jiro] Empty
Sam 15 Fév 2020 - 0:23
Suite de ce rp

Depuis le jour où Jiro a réussi à escalader l’arbre gargantuesque avec les omori aux pieds, augmentant considérablement son poids, ses effort physiques se sont succédé le reste de leur séjour dans cet ermitage naturel offert par la cascade Namida. Ce n’était que le début d’un parcours du combattant pour son élève, où il s’agirait pour lui de tester les limites de son corps, et voir jusqu’où il serait capable d’aller. Souffrir pour aller plus haut encore, suer jusqu’au sang, et répéter une routine spartiate imposée par le jounin, son senseï. La première étape du programme est terminé, celui consistant à préparer son corps à accomplir l’effort nécessaire à rester en équilibre tout en sollicitant la motricité de ses membres inférieurs. Un effort musculaire si important que le Nobuatsu a jugé nécessaire de le soumettre à toutes ces tribulations, aussi désagréables soient-elles, afin que son élève puisse finalement recevoir l’enseignement de la technique-même. Qui à elle-seule, nécessitera une seconde étape, tout aussi difficile à surmonter.

Je pense que tu as suffisamment travaillé. Tu peux retirer les omori à présent.

Assis au sommet de la cascade sur le bord d’un rocher, laissant leurs jambes pendre dans le vide, le maître et son élève se sont arrêtés après un long jogging dans la forêt pour reprendre leur souffle, à profiter de la fraîcheur de la brise automnale. Regardant les chutes de la cascade se fracasser en contrebas offrant un panorama vertigineux, le Sabreur repense à cette semaine de camping en pleine nature, où l’un et l’autre ont pu faire davantage connaissance sans pour autant s’adonner à de longues conversations certes, le jounin étant de nature plutôt introvertie et son interlocuteur au contraire, toujours plus curieux et enthousiaste que lui. Un certain bout de chemin a été parcouru, il était bientôt pour eux de rentrer étant donné que leurs provisions commençaient à manquer. Mais avant cela, il était temps de montrer à son disciple la technique pour laquelle il l’a physiquement préparé, rien de très spectaculaire certes, mais qui l’aiderait à se défendre face à un certain nombre d’attaques venant dans sa direction. Il se lève donc, indiquant à son confrère de le rejoindre en bas de la Cascade.

Aller, on reprend.

Il se laisse tomber comme pour effectuer un saut de l’ange, avant de se réceptionner sur le fil de l’eau superficielle et stagnante, éclaboussant légèrement la zone autour de lui en formant une onde au niveau du point de chute. Il lève sa visière d’acier, miroitant les reflets du soleil levant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Oreishii Roku
Oreishii Roku

L'initiation pt. 2 [PV Ikaku Jiro] Empty
Sam 15 Fév 2020 - 3:17
On dit toujours que le mental est supérieur au physique. Ceux qui le pensent sont soit des Yamanaka, soit des fous. Ou bien jamais ils n'ont essayer d'arrêter une lame de soixante quinze centimètre qui leur arrivait en plein visage, simplement en pensant très fort. Non, décidément, Jiro était un adepte du matériel, plus que du spirituel. Ou alors du spiritueux, mais ce n'était pas pareil, c'était son péché mignon aussi. Il ne pouvait s'empêcher de boire le soir, pour oublier sa condition tout d'abords, juste un peu, juste ce qu'il faut, et pour supporter de côtoyer ses pires ennemis ensuite, sans jamais déborder de son rôle de gentil caniche, à qui on peut mettre la laisse.

Il n'avait pas envie de donner la patte, mais pourquoi mordre la main tendue vers soi, quand on a évidemment besoin d'un coup de pouce dans la vie ? Il fallait savoir raison gardée, et faire contre mauvaise fortune bon cœur. Des dictons qui n'ont ni queu ni tête, c'était sympa, mais ça ne faisait pas avancer l'histoire.

- Bien maître, voyons voir ce que donne nos efforts. Fit-il en faisant jouer ses articulation de la main, en fermant le poing progressivement plusieurs fois. Depuis qu'il connaissait Saji, il avait fait un bond en avant, et pas qu'en puissance globale et brutale, non, également sur un point de vue psychologique. Il était plus calme, plus posé, plus réfléchis. Il avait avancer, et sa maturité se ressentait même dans ses geste, et la dignité emprunté dont il jouait l'air sur toutes les chansons. Son parler aussi, n'avait cesser de s'ameilorer : On eut dit que de paysan, il s'était fait bourgeois à l'éducation qualifiée.

Il ne lui restait plus qu'à développer ses atouts naissant, sa capacité à détecter le chakra par exemple, grâce aux entraînement de Kaya-sama, il s'était rendu compte des possibilités infinies que lui laissait ses sens sur le contrôle de son energie spirituelle, et sur le ressentis qu'il en avait de celui des autres. Une palette qui lui donnait accès à de nouveaux pans des arts ninjas, des pentes escarpées et dangereuse, mais qui en valait la peine.

Il fit glisser les omoris dans l'eau, et les laissa dériver jusqu'en bas de la cascade, où il irait les récupérer plus tard. Il sentit la différence, comme si quelque chose de nouveau poussait dans son corps, une sensation de libération, et une agilité d'autant plus grande qu'elle avait été bridé pendant un long moment.

Jiro tira l'arme a clair et suivit son professeur en laissant ses bras en arrière, prenant le plus de vitesse possible, et attérissant à la jonction parfaite entre l'eau verticale et horizontale, usa d'une dose de chakra infime pour se réceptionner souplement dans le petit lac que formait la cascade de Namida.

- La même que d'habitude, je suppose ?

Fit-il en adoptant une garde étrange, une main sur le fourreau de son arme, l'autre à l'horizontale devant ses yeux et de biais, comme s'il voulait découper un morceau de poulet.

La question était rhétorique.

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8885-si-tu-plonges-longtemps-ton-regard-dans-l-abime-l-abime-te-regarde-aussi-roku#74872
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

L'initiation pt. 2 [PV Ikaku Jiro] Empty
Dim 16 Fév 2020 - 20:00
L’entraînement physique était terminé, place à la pratique. Le second volet de pour assimiler la technique de déplacement, son jeu de jambes une fois les omoris retirés, allaient lui conférer cette sensation de légèreté qu’il lui permettrait d’exécuter des manoeuvres d’esquive bien plus rapides qu’avant, pour une même distance. Mais le contenant n’est rien sans le contenu, si ses muscles sont désormais prêt à supporter l’effort considérable et la décharge de chakra que demande une telle technique de bukijutsu, il lui faut aussi exercer ses jambes à se déplacer aussi bien latéralement, qu’en avant ou en arrière, et ce, tout en prenant soin de réagir à temps.

Etant donné que la plupart des attaques qu’il pourra espérer esquiver seront plutôt au corps-à-corps ou très ciblés, ce qui exclut donc les techniques d’ampleur suffisante à recouvrir la zone où il aura besoin d’avoir recours à d’autres moyens de défense, cette technique qui lui permettra de se mouvoir sur une courte distance aura surtout une utilité dans certains cas particuliers où il n’aura pas le temps d’employer de ninjutsu pour se protéger efficacement.

Comment tu te sens?

Les omoris couplant poids et distance de chute, tombent enfin dans la cascade et libèrent à l’impact sur la surface, un éclaboussement libérant une fine pluie sur la visière métallique du Nobuatsu. Ce dernier dépose ses yeux sur les tibias du genin, les plaquettes métalliques ayant laissé une empreinte sur le vêtement. Le voilà enfin libéré du poids qui l’attirait davantage vers le sol par la force de la gravité, il imagine bien l’effet de légèreté qu’il doit désormais ressentir en se dégourdissant les pieds, et pour la première fois, il constaterait le fruit de cet entraînement où il a été handicapé de son poids original pour maintenant, courir à sa vitesse réelle, libérant ainsi toute l’étendue du potentiel en maturité depuis plus d’une semaine.

Son genin semble impatient de se rendre compte du résultat de ses efforts, et se met tout de suite en position de combat, avant de lancer une question rhétorique à son mentor.

Bien, je te laisse m’attaquer pour te montrer comment faire, puis nous inverserons les rôles. C’est compris?

Adoptant une garde à une main, afin de se mettre dans des conditions réalistes de combat où il serait mené à se déplacer en portant une arme sur lui, ce qui n’est pas aussi aisé que de se déplacer à mains nues, il est maintenant question de faire la démonstration de la technique que Jiro doit tenter d’assimiler à la fin de cet entraînement. Tant que le principe est assimilé, il pourra perfectionner la technique à mesure qu’il livre des combats.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Oreishii Roku
Oreishii Roku

L'initiation pt. 2 [PV Ikaku Jiro] Empty
Lun 17 Fév 2020 - 2:37
Il se fit félin, s'étirant tout d'abords de droite et de gauche, en haut et en bas. Il fit le dos rond, et craqua sa nuque comme s'il se réveillait d'un long sommeil. Le corps encore endoloris, il ouvrit à peine les paupières, ses cheveux cascadant le long de sa nuque, rappelant l'environnement dans lequel ils se trouvaient. Sa main droite se détendit dans l'air en craquant sinistrement, tandis que la mitaine qui protégeait exclusivement son majeur du froid se remettait à sa place. L'air sembla craquer autours d'eux, tandis qu'une certaine forme de tension crépitait dans l'air, comme avant chaque combat digne de ce nom.

On pouvait comparer les entraînements intensifs de Saji à des combats redoutables, comme pouvaient en témoigner nombres de ses cicatrices et des marques que lui avait laissé le sabreur muet. Peut être souffrait-on plus dans l’œil du cyclone, à s'infliger des souffrances en plus de voir à quel point tout était dévasté ? Peut être qu'au centre du pouvoir Kirijin, se mêlait la peur, le regret et les tourments ? Tout ceci lui semblait bien funeste.

- Je me sens prêt, lâcha-t-il tout simplement en regardant droit dans la visière du premier sabreur, qui lui rendait sûrement bien ce regard déterminé, et sûr de lui. Chacun d'entre eux était un expert du Bukijutsu, et chacun d'entre eux savait se valoir un sabre à la main, même si pour Saji la circonstance était exceptionnelle.

Il écouta les instructions sans s'impatienter, jusqu'au bout et sans interrompre son professeur. Rien que ça c'était un exploit digne d'être écrit dans les anales de l'Ikaku. Pour une fois qu'il fermait sa gueule, ce petit con. Mais quelque part c'était aussi son charme, ce qui le rendait attachant, unique. Nul ne pouvait lui enlever ses mimiques sadiques, ou déroutés parfois, quand on lui témoignait de l'affection par exemple.

Il fallait bien comprendre que Jiro, n'était qu'un handicapé de l'amour, qui n'en avait jamais vraiment reçu durant son enfance, et qu'on lui avait apprit qu'il était signe de faiblesse. Qu'on avait fait la chasse à ses moindres parcelles en son coeur, et qu'on les avait détruites. A présent il errait entre colère et ressentiment, ayant l'impression de s'être fait voler.

Il repoussa ses idées dans un coin de sa tête, et chassa tout signe de mécontentement pour ne garder que la pureté du geste, et la beauté de la forme. Il allait attaquer, cela se sentait dans la position de ses doigts sur le manche, ou encore les micro mouvements de ses cuisses qui préparaient un assaut violent.

- Bien, j'arrive maître attention à votre matricule !

Il opta pour une classique, une volée de coup d'estoc et de taille qui se termineraient sur un coup de pommeau en plein visage, si Saji le laissait faire, pardi !

Spoiler:
 


_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8885-si-tu-plonges-longtemps-ton-regard-dans-l-abime-l-abime-te-regarde-aussi-roku#74872
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

L'initiation pt. 2 [PV Ikaku Jiro] Empty
Ven 21 Fév 2020 - 19:49
Au coeur de cette arène hydraulique, les pieds mûs par le chakra leur permettant de demeurer au-dessus de la plaine aquatique, les deux hommes persistent dans un jeu de regard intense, teintée à la fois de rivalité et de respect l’un pour l’autre, en dépit de l'asymétrie de puissance qui les sépare, le Nobuatsu avait beaucoup de considération pour la fougue de son confrère le Sanguinaire. Leurs philosophies avaient beau être différentes, leur style de combat aux antipodes l’un de l’autre, pour autant, le maître avait appris à connaître son élève en tirant profit des journées d’entraînement de ce séjour loin de Kiri. Un voyage initiatique au cours duquel il l’a soumis à plusieurs défis face durant lesquels il ne s’est jamais débiné mais au contraire a toujours accepté d’explorer les limites de sa force.

Bien qu’au fond, tout ne puisse se résoudre absolument par la force, mais aussi en développant une certaine volatilité dans le domaine du combat, quel que soit le budô. A l’attaque doit répondre la défense, et vice-versa. Le style offensif de Jiro le rendait certes très efficace dans les manoeuvres agressives correspondant à sa personnalité tumultueuse, mais il lui restait encore une myriade de choses à apprendre afin de parfaire son art de la lame, ce qui est d’autant plus vrai s’il voulait apprendre à maîtriser l’esprit de son sabre, et ce depuis son rite de passage. Sa force brute ne lui permettra pas toujours de se tirer de toutes les situations, telle est la raison de cet entraînement intensif sur un peu plus d’une semaine, qui est en même temps l’opportunité pour le Sabreur masqué d’explorer plus en profondeur les faiblesses et les points forts de son disciple.

Le jounin invite son adversaire à prendre le rôle de l’assaillant, dans un apprentissage qui leur permettrait de mettre en pratique les efforts dispensés lors de leurs longues randonnées en forêt, des exercices physiques comprenant escalade, combats, et autres épreuves plus éprouvantes pour le corps… L’objectif ici étant de se concentrer sur l’aspect technique: l’esquive, la base du mouvement dans l’art du combat au corps-à-corps. Un déplacement qui à première vue paraît facile, mais qui requiert en réalité plusieurs étapes avant que l’apprenant ne reçoive l’enseignement. Car sans muscles suffisamment développés, autant dire que l’effort requis sur une personne fébrile n’aurait pour résultat que de déchirer ses fibres musculaires, compte tenu de la proportion de chakra insufflée dans les jambes.

Le genin annonce son attaque imminente par sa posture autant que par sa voix d’un ton de défi, il réduit rapidement la distance entre lui et son maître afin de porter un enchaînement de coups d’estoc et de taille. Quant à Saji, il maintient sa posture à une main en refermant ses doigts sur la garde avec d’autant plus de fermeté, comme pour effectuer une série de parades mais rappelle à son corps que l’exercice consiste à enseigner l’esquive. Ainsi, il effectue un grand pas sur le côté d’une vitesse telle que le vent semble le porter. Après avoir appui de ses jambes sur la surface de l’eau, il se dégage facilement de la nuée de lames arrivant dans sa direction, laissant son confrère frapper dans le vide.

Comme ça.

Sortant deux shurikens qu’il fait tourner autour de l’index et du majeur, il poursuit son explication.

L’esquive consiste à prendre appui sur les jambes afin de te déplacer dans l’espace très rapidement et sur une courte distance. J’ai jugé utile de te soumettre à toutes ces épreuves physiques car il est nécessaire pour toi d’avoir les muscles suffisamment solides pour endurer un tel effort. Maintenant, montre-moi ce que cela donne quand tu n’attaques pas.

Il lance un kunaï en direction de Jiro avant d’invoquer deux clones à ses côtés, pour les envoyer à l’assaut dans le but de donner des coups au corps-à-corps sans pour autant se montrer très agressifs, mais suffisamment pour forcer le genin à rester en mouvement.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

L'initiation pt. 2 [PV Ikaku Jiro]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau :: Cascade Namida
Sauter vers: