Soutenez le forum !
1234
Partagez

[6.1] Signal d'alarme

Kojima Kaemon
Kojima Kaemon

[6.1] Signal d'alarme Empty
Dim 16 Fév 2020 - 11:35
« Seigneur, Yamanaka Rei a été repéré à environ cent lieues au nord ! Il semble se diriger vers le palais !
Nfufu, il était temps que ces chiens d’Hijins viennent me voir. »

Sur sa grande chaise, le vieux Kojima Kaemon semblait toujours aussi calme. Son rire, si unique et malicieux, était non seulement devenu sa marque de fabrique mais également le son qui rythmait la vie ici dans le palais. Car ici, il était un Roi, le Père d’une patrie qu’il avait si longtemps gouverné. Et de tous les Daimyôs, il était sans nul doute l’un des plus nationalistes et autoritaires.

Et dans sa provocation accoutumée, le Seigneur n’avait désormais plus qu’une seule hâte : envoyer ses meilleurs soldats combattre le groupe impérial qui arrivait par le nord.

« Combien sont-ils ? »

Le conseiller regarda son Seigneur avant de lui répondre, la voix hésitante.

« Un seul. L’Empereur du Teikoku est venu seul, mon Seigneur. »

Silence aussi soudain que profond. Pas de rire du Seigneur cette fois-ci. Au contraire, ses rides se durcirent alors qu’il se relève un peu de son siège en marbre.

« Ca ne change rien… Qu’on envoie les hommes disponibles pour l’arrêter… »

Il hésita, à son tour.

« … ou le tuer. »

***

Voilà plus de deux heures que Kojima Kaemon faisait les cent pas. Toujours aucune nouvelle de l’assaut qu’il avait ordonné. Il était invraisemblable que Yamanaka Rei – s’il était vraiment seul – puisse s’en sortir face à la dizaine d’hommes entraînés qui était partie à ses trousses. Pourtant, il y avait ce doute si irritant pour le Seigneur de la Foudre qui enraillait son calme. « Et si ? » se répétait-il sans cesse.

Puis soudain, la porte seigneuriale s’ouvrit. Ce fut le visage de son conseiller qui en passa le seuil.

« Seigneur, il est arri- »

Les yeux du conseiller virèrent au blanc, symbole qu’il tomba dans l’inconscience la plus totale. Son corps chuta, ouvrant un peu plus la porte.

Le Seigneur Kojima, lui, se hâta pour rejoindre son siège et s’y asseoir comme si de rien n’était. Il regarda son invité avec une crainte qu’il tenta de minimiser au mieux. Car quand il n’y avait plus d’espoir, son rire tendait vers la folie de la situation.

« Nfufu, je ne pensais pas que tu oserais venir en personne ! Quelle audace tu as, jeune homme ! Viens-tu me tuer pour asseoir encore plus la supériorité bancale de ton Empire à trois sous ? »

Il le savait bien : Kojima Kaemon n’avait plus les cartes en main.
Revenir en haut Aller en bas

[6.1] Signal d'alarme

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: