Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» [Mission B]La chasse au sanglier [Pv : Gozan Arukisa & Akiyama Tatsuya]
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 13:28 par Gozan Arukisa

» 08. Demandes diverses
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 13:14 par Chiwa Aimi

» 03. Changer de zone
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 13:06 par Aditya

» Le long des alysses
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 13:01 par Aditya

» Fin de l'Event n°5
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 12:01 par Gozan Arukisa

» Echos du futur [Teruyo]
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 11:09 par Oterashi Yanosa

» 08. Autres demandes techniques
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 10:50 par Chiwa Aimi

» 07. Demandes liées au commerce
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 10:40 par Chiwa Aimi

» A nouveau de vassal à Seigneur [Masato]
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 10:11 par Hyûga Tsuyoshi

» Quand le reptile et le félin deviennent amis — PV Medyûsa
Rencontre amicale à domicile [NO.] EmptyAujourd'hui à 9:40 par Medyūsa

Partagez

Rencontre amicale à domicile [NO.]

Hinai Nae
Hinai Nae

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Dim 16 Fév 2020 - 21:29
La mer de brume recouvrait tout d'un blanc manteau, protégeant la végétation rachitique et les gens malingres qui la fréquentaient de la lueur du jour. Parmi la fraîcheur du matin, il y'avait un homme qui se pressait entre les mottes de terres vaseuses et les flaques d'eau croupie : Ikaku Jiro. Pourvu d'une simple tenue de ninja noir, avec des résilles au niveau du col et des manches, des bandages recouvraient la peau de ses mains, et des mitaines étranges venaient compléter le tout.

Pas parce qu'on est un bourrin qu'on ne peut être manucuré.

Il avançait un peu voûté, sa maladie récente ayant la fâcheuse habitude de le faire ployer, bien qu'il prenne avec soin le traitement que lui préparait l’hôpital tout les jours. Personne ne savait ce qui se passait dans son corps, et pire encore, Jiro lui même ne voulait pas savoir. A part pour une fracture ou bien des choses "physiques" d'un point de vue moteur, il ne croyait pas en la médecine : Un jour votre heure était venue, voilà tout. A quoi servait-il de chipoter et de tenir le crachoir jusqu'à la fin ? Pour le plaisir de se torturer, de s’aliéner, de faiblir et de péricliter ?

Il avait d'autre chat à fouetter.

- En avant, Kyameru, fit-il à l'attention de son arme, qui fit monter la chaleur dans le fourreau, comme pour exprimer l'excitation qui la secouait de servir une nouvelle fois. Aujourd'hui, il avait rendez-vous avec No, qui venait tout juste d'intégrer la team 6. S'il avait passé le test du maître de la cité, comme du maître clanique et chef d'équipe -qui n'était qu'une seule et unique personne sus nommé "Nobuatsu Saji", il s'agissait maintenant de passer celui de Jiro, qui serait particulièrement rude et violent, soyez ne sûr.

Il se plaça à quelques centaines de mètres de la porte extérieur Est, sur un rocher qui surplombait la brume et le maquis Kirijin. Il attendait.

Et il n'avait jamais été patient.


_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nō

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Dim 16 Fév 2020 - 23:35
S'il s'était rendu au test du Mizukage tout de noir vêtu, Narotama ne ferait pas un tel effort vestimentaire quant à l'entraînement que lui avait proposé l'Ikaku. Quand ce dernier avait su que Nō rejoignait l'équipe 6, l'équipe de l'Esprit Vengeur, il lui avait immédiatement proposé de se retrouver pour faire connaissance dans le sens martial du terme. Il n'en fallait pas plus pour motiver le blond. Jiro était bien plus expérimenté que lui, cet entraînement promettait donc d'être intéressant. La perspective de cette rencontre le faisait sourire tandis qu'il finissait d'enfiler ses sandales. Dans le coin de la pièce, il aurait d'ailleurs presque juré voir l'épée-jumelle ichtyoïde frétiller d'impatience. Sa tenue revenait aux habitudes vestimentaires qu'il avait déjà présentées à ses collègues Sabreurs : un haori noir, un kimono vert et son éternel bob à rayures pour maintenir ses cheveux en place. D'un pas leste, il attrapa l'un des deux manches de son épée et fit glisser l'arme momifiée jusque dans son dos, où elle resterait fièrement jusqu'à être appelée à faire de plus amples présentations avec Kyameru. Narotama ne but qu'un thé, ce matin-là, et s'échappa de chez lui alors que les nuées brumeuses du matin serpentaient encore dans les rues sinueuses de Kirigakure.

" Presque à l'heure cette fois-ci ", commentait pour lui-même le xanthe alors qu'il approchait nonchalamment de la porte orientale, les mains dans les poches. Le rendez vous avait été fixé par l'Ikaku à l'extérieur des enceintes de la ville. De quoi laisser supposer que ce dernier trouvait le Grand Dojo inapproprié pour ce qu'il comptait faire éprouver ce matin à son nouvel équipier. Oui, ça allait sans doute être très amusant. Le blond arriva bientôt à quelques centaines de mètres du Sanguinaire. Il souriait d'avance, mais difficile sans doute de voir cela pour Jiro, à moins que ses yeux ne soient dotés d'une quelconque capacité spéciale… Ce dont Nō doutait légitimement. Il n'y avait à sa connaissance pas d'utilisateurs de dojutsu à Kiri. Mais ce genre de techniques étaient redoutables, et aurait bien servi au village. Sur ces pensées, il approchait encore de l'autre membre de l'Onryô, et retirait prestement son chapeau afin de le saluer comme il se devait. Alors que Jiro était sur son rocher de trône, le blond était forcé à tirer la tête en arrière pour garder le visuel sur le possesseur de Kyameru. Dans le dos du blond, Hiramekarei semblait déjà frémir par avance. Posant une large main aux stigmates de coupures inhérents à tout pratiquant de kenjutsu sur sa nuque, qu'il massait avec une nonchalante minutie, il finit par briser le silence.

" Et si tu descendais ? Je vais finir par avoir un torticolis à devoir lever la tête comme ça ", lança-t-il sur un ton neutre, tant et si bien qu'il était impossible de dire s'il plaisantait ou non. Nō avait dix minutes de retard, déjà.

_________________
Thème
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7799-presentation-de-mun-kimura
Hinai Nae
Hinai Nae

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Lun 17 Fév 2020 - 3:07
Les premières minutes sont souvent les plus difficiles ; prenez votre naissance, pourquoi pleure-t-on dès les premiers instant, si ce n'est parce que la vie est dure dès le début ? Hors sujet. Il attendait, lentement, il prenait son mal en patience et cela ne lui faisait pas que du bien. Jiro n'était pas du type zen à qui tout sourit. Non, il lui fallait de l'adrénaline et des occupations en permanence pour contenter son cerveaux demandeur de sensations fortes.

- Presque à l'heure, No-san ! Fit-il avec un sourire espiègle, tombant littéralement du rocher pour se réceptionner lestement sur la terre meuble et tapissée de brume. Il faisait référence à son laïus, quelques temps plutôt, à une réunion auquel avait assisté Jiro et son comparse. Une réunion mythique où des choses avaient été dites, et d'autre entreprise lancée. Une réunion qui changerait sûrement la face du clan tout entier. Respect les gars.

- Je te suis reconnaissant de te déplacer pour moi aujourd'hui... Commença-t-il en portant une main à son coeur, et serrant le poignet de son camarade de l'autre. Il replaça une mèche de cheveux rebelle qui s'échappait de son catogan, et continua sur sa lancée : Tu n'y étais pas du tout obligé et pourtant tu as répondu présent à ce petit exercice que je te propose ... Fit-il en fermant à moitié les yeux, penchant la tête du côté droit à la manière d'un renard qui examinerait sa proie.

Oui, il avait de bonnes bases. Son physique était taillé à la serpe et il pouvait apprécier la qualité de ses mouvements à l’œil nue. No n'était pas le premier imbécile venu, il avait une histoire à raconter au travers de sa lame. Hiramekarei. Une des plus mythique des épées légendaire, a contrario de Kyameru, qui était plutôt méconnue du grand publique, jusqu'à ce que Jiro la remit au goût du jour.

- Je te laisse la primeur de l'initiative, place à la jeunesse ! Rigola-t-il, toujours là pour rappeler que trop de sérieux, n'était vraiment pas sérieux.



_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nō

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Lun 17 Fév 2020 - 22:01
Les marécages brisées seraient le lieu de cet affrontement amical. Cet endroit avait une sale réputation auprès des voyageurs de tous horizons. Nombre de criminels ou de simples voyageurs perdus avaient trouvé la mort dans une des fosses aquatiques qui se dissimulaient entre la brume et la fange. Cet environnement hostile était la première défense de Kirigakure, un rempart naturel aux invasions qui avait connu des batailles légendaires sur son sol. On voyait non loin le célèbre cratère, stigmate encore visible de l'un de ces combats. Narotama aurait bien aimé prétendre que celui-ci serait de la même trempe… Mais il y avait encore un monde entre Watanabe Shiori et sa personne. Pour autant, le blond mettait un point d'honneur à offrir un spectacle digne d'attention.

La poignée de main échangée, Jiro ne tarda pas à aborder le vif du sujet. Narotama regardait avec attention son vis-à-vis, essayant de jauger de cet adversaire aux capacités encore peu connues. Tout ce que savait le blond, c'était que Kyameru lui permettait de manier la chaleur, un pouvoir redoutable dont il ne connaissait pas toutes les implications. L'Ikaku avait raison, Nō se déplaçait bien pour lui aujourd'hui. Pas par politesse ou pour lui faire plaisir, mais bien pour la perspective du défi que représentait son coéquipier. Le possesseur d'Hiramekarei savait que ce sabreur sanguin était dans les ordres depuis plus longtemps, et qu'un écart significatif se trouvait entre leurs deux niveaux. De quoi passer une matinée amusante, après laquelle le chapeauté lui proposerait d'aller partager un repas en ville. Mais pour l'heure…

" Inutile de me remercier, le plaisir est pour moi ", répondit-il aussi mielleux que l'on pouvait imaginer un chat. Le léthargique glissait déjà le pied droit en arrière quand Jiro disait lui laisser l'initiative. C'était un avantage qu'il ne refuserait pas de prendre. Il n'était pas assez prétentieux pour cela. De plus, on lui avait assez souvent répété que le monde des ninjas était celui du règne cruel du plus fort et du plus vicieux. En situation réelle, ne pas profiter d'une telle occasion pouvait signifier la mort pure et simple. Les yeux verts du sabreur blond dardaient ceux du Sanguinaire depuis l'ombre conférée par son bob rayé. Inutile de faire dans la demi-mesure avec cet adversaire.

Comme il y était invité, Nō renforça ses appuis et glissa sa main droite jusque derrière les plis de son bob, attrapant l'un des deux manches de son épée-jumelle vibrant déjà d'une énergie belliqueuse. Dans un geste unique et rapide, la lame vint s'abattre de toute sa lourdeur en direction du Sanguinaire. Épée ichtyoïde au corps momifié, elle se dénuda bientôt sous une impulsion d'énergie se transformant en une vague bleutée expulsant les bandelettes blanches qui la dissimulaient. Dans la suite de son premier coup, Nō détacha les deux lames de son arme pour asséner un second coup, tournoyant avec vélocité pour effectuer une attaque de taille à laquelle les dimensions de son arme rajoutaient en puissance. Ces deux premiers coups ne seraient qu'une mise en bouche, d'ailleurs le blond ne comptait pas montrer tout de suite ses quelques techniques à moins d'y être forcé. Il allait d'abord jauger de l'habileté de son adversaire au sabre.

Résumé:
 

_________________
Thème
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7799-presentation-de-mun-kimura
Hinai Nae
Hinai Nae

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Mar 18 Fév 2020 - 15:00
Il y'avait un monde entre eux, l'un était un noble guerrier de la grande Kirigakure no Sato, l'autre n'était qu'un sombre criminel qui s'infiltrait dans les rangs de l'armée. L'un était un combattant farouche, vindicatif, tandis que l'autre semblait être comme un lac paisible que rien ne pouvait ébranler. Quelque part, Jiro enviait cette sérénité qui semblait appartenir au cœur de son adversaire et camarade, Nô. Il restait flegmatique, en toute situation, capable de sang froid et de mesure. Tandis que Jiro, lui, n'était qu'une tempête de flamme ardente qui risquait de s'étouffer elle même dans ses relents de souffre. Il n'était à peine plus considéré qu'un démon utile à la cité, alias Le Sanguinaire. Le mal nécessaire, cette chose que l'on regrettait d'avoir à ses côtés, une fois le combat terminé.

Il n'y avait guère que le Mizukage pour croire ne lui, et parfois Jiro se demandait s'il ne l'avait pas prit das son équipe dans le simple but de l'avoir à l'oeil, toujours surveillé par la plus haute instance militaire de Kiri.

- Bien, maintenant que les civilités sont terminées, entrons dans le vif du sujet.
Il dégaina Kyameru sans activer le pouvoir spécifique à sa lame, imbibé de son chakra elle permettait de manipuler la chaleur comme si elle était tangible, palpable et maîtrisable. Une prouesse technique qui en faisait l'une des épée à pouvoir les plus redoutée entre les mains de son propriétaire légitime, Ikaku Jiro.

Il se mit en garde tandis que le Xanthe préparait son corps à se mettre en action, comme une machine que l'on chauffait jusqu'à atteindre son potentiel maximum. Après tout le corps humain n'est, dans le fond, qu'un ensemble de machineries complexes et retorses, que l'on ne comprenait vraiment qu'en pratique l'Iroujutsu, et en percevant le corps via ses tenketsu. Pour le commun du mortel, cela restait un secret bien gardé, et même Jiro, ayant étudié l'anatomie à titre personnel afin de renforcer sa connaissance des point vitaux, était bien en peine de donner un diagnostique préliminaire.

Il para le premier coup avec le fourreau de sa lame, puis le deuxième avec sa deuxième main, qui tenait Kyameru. Il y'avait de la force dans ce coup, l'impact fit grincer les deux épées l'un contre l'autre. Elles s'affrontaient en même temps que leur maître, testant leur solidité et leur tranchant, comme les deux ninjas leur compétences et techniques respectives.

- C'est un peu léger, mais c'est un début. Fit-il, ses yeux rouges dans ceux de son adversaire, savourant la clameur qui montait en lui, et indiquait que la bataille avait bel et bien commencée. Il recula d'un pas en plantant Kyameru dans le sol, composant un seul et unique mudra, qui solidifia et solidarisa la roche dans le sol autours de son arme.

Il récupéra le manche, et sortis un bloc de pierre hérissé d'une taille conséquente de la terre. Il porta ensuite une série de coup direct à son adversaire.

Spoiler:
 

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nō

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Mar 18 Fév 2020 - 20:52
Il y était. Son premier véritable duel face à un autre des Épéistes de la Brume, et pas le moins doué des cinq alors en poste. Ikaku Jiro, dit "Le Sanguinaire", était un ninja sanguin au tempérament de feu et avec bien plus d'un tour dans son sac. Les lieux du combat rappelaient ces batailles quasi-mythiques d'antan, quand la Brume était attaquée et que les marécages étaient le premier rempart mis en face des envahisseurs. Il n'y avait pourtant aucune légende parmi les deux bretteurs faisant connaissance dans le fracas du métal, seulement un léthargique et un criminel masqué. Rien de très noble en perspective. Kyameru et Hiramekarei se rencontraient enfin dans les éclats lumineux nés des deux lames s'épousant à grande vitesse, alors que les yeux rouges de Jiro plongeaient dans les émeraudes de son adversaire et coéquipier. Ils étaient tous deux membres de l'Onryô, tous deux Sabreurs et tous deux élèves du Mizukage Nobuatsu Saji. Même leur âge concordait. Tous ces éléments ajoutés à la passion commune pour le combat, durant lequel la léthargie que l'on connaissait au xanthe disparaissait pour laisser place à un esprit de compétition aussi affûté que sa lame, faisaient de ces deux là de probables futurs rivaux. Pour l'instant, il fallait encore à Narotama qu'il améliore son niveau. L'Ikaku avait manifestement un tour d'avance dans la transformation élémentaire se son chakra. Son arme hérissée de pics arrachés à la terre en témoignait amplement.

Nō rentrerait chez lui tout aussi satisfait s'il n'avait pas à tâter de cette arme. Sa peau était sensible et n'appréciait pas d'être déchirée sous des pointes sales et considérablement propices à lui donner un tétanos plus que malvenu. Le bob à rayures du novice dansait à chacun de ses mouvements habiles durant lesquels il se tuait à essayer d'apprécier le jeu de jambe de son adversaire, des positions ou enchaînements récurrents, ou encore la moindre faille que ses violents assauts pouvaient présenter. Lui qui avait commencé par deux coups de taille, l'un vertical et l'autre horizontal, pour une mise en bouche assez soft, se voyait payer le menu complet d'une rafale d'attaques renforcées au chakra doton. À ce moment là, Narotama regrettait énormément de ne pas avoir eu encore le temps de mettre au point une technique mêlant le raiton à son arme. Il devrait jouer sans l'aide de la fée électricité, ce qui était bien dommage face à une affinité inférieure à la sienne. Qu'à cela ne tienne, il redoublerait d'efforts pour, s'il ne pensait aucunement gagner, au moins surprendre l'Ikaku qui semblait assimiler à ses camarades de la nouvelle génération - ainsi qu'à lui-même - un piètre niveau en combat. La force brute ne fonctionnerait pas sur le Sanguinaire. Mais elle n'était pas la seule arme qu'un ninja digne de ce nom possédait. Nō suivrait les conseils de celle qui lui avait léguée l'épée-jumelle : un esprit acéré pouvait mettre en déroute une plus fine lame.

Parant tant bien que mal les assauts répétés de Jiro, le sabreur au chapeau finit par fusionner à nouveau ses deux lames, s'assimilant l'une à l'autre dans un mouvement presque organique et ô combien inhabituel. L'ichtyoïde maintenant complète, le xanthe mit un terme aux attaques de son adversaire en la brandissant de face, prenant parti de ses proportions plus adaptées au géant qu'à l'humain pour mettre de la distance entre l'Ikaku et lui. Alors que celui-ci venait pour le frapper de son arme renforcée au chakra doton, Nō infusa de son énergie dans Hiramekarei, qui se mit à vibrer d'un éclat bleu avant qu'un bouclier de chakra solide ne se forme entre les deux bretteurs. Allant du sol jusqu'au dessus du crâne du xanthe, il lui offrait une protection suffisante dont il se servirait comme d'une arme anti-émeute. Le jeune homme entreprit ainsi de repousser Jiro d'un coup de bouclier de chakra alors que ses frappes y tombaient lourdement. D'un pas arrière, Narotama assura sa défense en projetant une bombe fumigène qui bloquerait la vision de son ennemi pendant qu'il effectuait quelques mûdras… Et invoquait deux clones d'ombre, eux aussi en garde. Ils étaient prêts à accueillir un nouvel assaut, alors que le chapeauté s'était manifestement débarrassé du bouclier. Qui était l'original ? Qui étaient les clones ?

Spoiler:
 

_________________
Thème
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7799-presentation-de-mun-kimura
Hinai Nae
Hinai Nae

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Mar 18 Fév 2020 - 23:53
S'il avait dans l'intention de scruter les mouvements du Xanthe pour en deviner les moindres secrets, il fut bien deçu du détour, car ses mouvements étaient basiques, sans réelle accroche sur lequel basé des projections futures. Il pouvait deviner avec beaucoup d'exactitude qui se trouvait de l'autre côté de la lame juste en croisant le fer avec lui, mais là, c'était différent. Comme une sorte d'anguille, qui se glissait entre ses doigts pour ne jamais se laisser capter, ce genre d'animal que l'on avait du mal à discerner. Il avait un petit côté serpentin, visqueux et vicieux combattant à qui la ruse n'avait plus aucun secret.

Il bloqua les coups de Jiro via une technique singulière, matérialisant du chakra via sa lame, en formant une sorte de bouclier grâce à une technique inconnue du Sanguinaire. C'était la première fois qu'il découvrait Hiramekarei, mais elle semblait donner des facultés bien utile à son possesseur. Cela lui faisait penser à un clan du Yuukan, qui manipulait le chakra pur comme d'autre faisait danser les flammes, ou bien ondoyer les eaux. En tout les cas, il n'allait pas réfléchir bien longtemps, il avait eu sa dose.

L’aperçut des pouvoirs de son adversaire était terminé, l'analyse était faite, il allait d'abords régler le soucis des clones. La fumée se dissipa tandis qu'il en appelait au pouvoir spécifique de sa lame. Elle chauffa, encore et encore, sans jamais s'arrêter, plus chaude encore que la plus terrible des forges. La terre au bout de Kyameru commença à fondre, et à devenir liquide. Le point de fusion était passé, la terre était prête, sa technique aussi.

Il attendit de bien voir sa cible, et donna un coup non pas vertical, mais bel et bien horizontal, qui projeta de la terre en fusion sur ses ennemis, dans le but de voir qui était le vrais des trois Nô qui se trouvait devant lui. Une fois cette partie du combat accomplit, il se réserva le droit de souffler, en cassant un peu le rythme du combat.

Il se mit en garde, tandis que Kyameru commençait à briller d'une lueur mortelle. D'argenté, elle était devenue jaune d'oeuf. Et ce n'était visiblement pas terminé, tandis qu'il avançait vers son adversaire, le plus probable d'être le vrai était celui qui avait fort bien esquivé l'attaque précédente, c'était obligé. Il n'allait pas le laisser s'échapper. Kyameru devint blanchâtre, et l'air autours d'elle commença à se flouter. Il était fin prêt pour attaquer son adversaire.

Il attendait.

Spoiler:
 

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nō

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Mer 19 Fév 2020 - 11:31
Les échanges de coups jusqu'ici réalisés n'avaient été qu'une mise en bouche de la part du Sanguinaire. Ce dernier avait manifestement l'intention d'enfin déployer la puissance de son sabre à pouvoir, l'exercice se corsant d'autant plus pour Nō et Hiramekarei. Les trois clones avaient pour but d'assurer une supériorité numérique au xanthe, qui pourrait grâce à cela tenter des enchaînements plus intéressants. Le jeu n'était pas de vaincre, pour Narotama, mais plutôt d'arriver à tenir face à un adversaire plus fort et plus expérimenté, bien que chacun de ses coups visaient chaque fois à mettre hors-combat. C'aurait été à la fois inconscient et insultant que de faire dans la demi-mesure avec l'Ikaku. L'épéiste au chapeau rayé devrait ici faire face à une attaque à distance dont il ne s'était pas douté. Jiro combinait fort bien les pouvoirs de son sabre à sa maîtrise du chakra doton pour des effets dévastateurs : le résultat était une sorte de magma qui serait projeté sur son coéquipier ainsi que ses clones. Il fallait réfléchir, et réfléchir vite. L'air, déjà, se distordait sous la puissante chaleur qui émanait de l'épée de son vis-à-vis, montrant un palier supérieur dans la maîtrise d'un sabre à pouvoir. Nō fit le pari de la ruse, encore une fois, puisqu'il y avait un écart perceptible entre leurs niveaux de puissance. Le blond se devait d'économiser son chakra ou il serait vaincu plus rapidement que prévu.

Le fils de forgeron était habitué aux braises et autres projections flamboyantes, mais le contact du feu ne lui avait jamais été agréable. Parmi les trois copies présentes, l'une se jeta en avant dans un geste sacrificiel visant à encaisser de plein fouet l'attaque pour assurer les deux autres. Sa peau se comprima sous l'effet de la chaleur, laissant une odeur abominable de viande grillée avant que le clone ne disparaisse dans un nuage de fumée. Un de moins, ce qui perturbait les plans du xanthe. Il ne devait pas se laisser mettre en défaut aussi vite face à son adversaire. Les deux effigies restantes profitèrent de la fumée et du répit laissé par Jiro pour préparer un nouvel assaut qu'ils espéraient payant. Pendant que l'autre clone hurlait de douleur et disparaissait dans un nuage perturbant la vision directe de l'Ikaku, un des deux blonds accrocha une petite surprise sous le kimono de l'autre. Une surprise marquée du sceau Baku. Un affrontement au corps à corps allait être obligatoire, mais rien ne forçait Nō à jouer selon les règles conventionnelles du Grand Dojo. Il fallait parfois sacrifier une pièce pour emporter un assaut sur son ennemi. C'est exactement ce que ferait Narotama. Les deux se mirent en garde et avancèrent côte à côte en direction du Sanguinaire qui les regardait en chien de faïence.

Les deux s'élancèrent donc dans un mouvement asynchrone, l'un chargeant avec énergie sur le côté du bras armé de l'Ikaku tandis que l'autre avançait à même vitesse mais en contre temps sur l'ouverture qui serait supposément créée par l'attaque du premier. Une tactique somme toute simpliste, très facile à anticiper pour le possesseur de Kyameru. Et qu'il anticipe était justement ce que voulait l'épéiste au chapeau. Le clone se jeta sur le côté armé et tenta une attaque de taille verticale qui serait sans aucun doute possible très aisément parée, alors que Nō, l'original, chargeait à ce moment précis sur le flanc désarmé de l'Ikaku… Et se stoppait net avant de l'atteindre. La perspective de cet assaut double devait pousser Jiro à défendre les deux côtés alors que le véritable danger était dans le parchemin collé au clone. Nō effectuait un rapide mûdra après avoir prétendu se jeter sur son ennemi. Boom.

Spoiler:
 

_________________
Thème
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7799-presentation-de-mun-kimura
Hinai Nae
Hinai Nae

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Mer 19 Fév 2020 - 13:46
Bourré de drogues en tout genre, il évoluait dans un monde en filigrane, brumeux et presque intangible. Non pas qu'il en avait prit pour jouer un jeu dangereux qui ferait l'objet d'une sévère punition de ses supérieurs si cela s'apprenait, mais plutôt qu'il en avait besoin pour simplement pouvoir mettre un pied devant l'autre. La punition du karma pour des années au service de la criminalité de ce pays, et pour toutes les morts qu'il avait engendré, pas de doute il en était persuadé. Cette maladie qui le rongeait de l'intérieur et ne le laissait jamais tranquille, comme une sorte de douleur sourde dans tout son corps, quand il n'était pas sous traitement médicamenteux.

Déconcentré, il rata un mouvement et faillit tombé à cause d'une souche dans une flaque près de ses pieds. Ce mouvement incontrôlée et particulièrement inattendu eut deux effets sur lui : D'abords il crût n'avoir pas le temps d'esquiver la charge et l'attaque qui s'ensuivrait de la part de son adversaire, ensuite il se dit qu'il allait devoir lâcher son sabre pour pouvoir se défendre, car sa position de biais le rendait vulnérable à n'importe lequel des coups de Nô. Il planta une nouvelle fois -et moins fièrement il faut l'admettre, son arme dans le sol pour se rattraper, et composa des mudrâs en faisant virvolter ses deux mains dans un mouvement expert qui prouvait sa déxtérité dans les arts du ninjutsu.

- Doton, Kabe ! Fit-il entre ses dents pour se donner du courage, et un mur naquit à sa droite. Quand au deuxième, il se prépara à parer quand il vit que tout ceci n'était qu'un subterfuge destiné à le piéger. L'explosion fut etouffée par le mur qui vola en morceau, et dont la plupart de sa structure se retrouva dans les cheveux de Jiro.

Et là, il était en colère. Plus de pitié qui tienne, il allait devoir sortir le grand jeu, composant une nouvelle fois des mudras, il posa ses mains sur le sol, qui se transforma en une sorte de boue particulièrement visqueuse, qui évolua rapidement au sol, dissimulé dans la brume, et risquait d'attraper Nô à tout moment.

Jiro se releva en tenant un mudra pour que sa technique reste active et se développe au fur et à mesure sur le sol.

Spoiler:
 

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nō

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Mer 19 Fév 2020 - 16:50
Le Sabreur au chapeau rayé s'était abruptement stoppé dans sa course, glissant seul sur le tapis humide constituant le sol des marécages brisés cerclant Kirigakure. Cette acrobatie ne servait pas à démontrer les talents de surfer du combattant aux boucles blondes mais bien à détourner son attention de la véritable attaque qu'il avait préparée. Pendant que lui avortait son assaut sur l'Ikaku, son clone muni d'un parchemin explosif se jetait sur ce dernier. Narotama vit alors son adversaire perdre soudainement l'équilibre. Était-ce sa chance ? Non, la maîtrise du doton de Jiro était impressionnnante. Il bloqua cet assaut d'un rapide et solide mur de terre, arraché au sol à ses pieds. Sans le savoir au départ, le possesseur de Kyameru venait de se sortir d'une situation incroyablement épineuse. S'il avait paré de façon conventionnelle, à l'aide de son arme qu'il avait préparée au combat, l'explosion l'aurait pris de court. Nō devina au regard de son coéquipier que le fait de voir le mur exploser et répandre ses débris sur et autour de lui avait quelque peu sorti Jiro de ses gonds. Était-il en colère ? Si tel était le cas, le niveau du combat monterait sans doute d'un cran… Et ça voudrait dire, par la même occasion, que le xanthe était un adversaire suffisamment sérieux pour que Jiro se jette à pleine puissance. Il allait perdre, mais c'était déjà une victoire en soi.

Nō ne pouvait réfréner un sourire bêta face à l'échec de son attaque. C'était tout de même bien pensé, non ? Le clone kamikaze, de quoi surprendre un adversaire… Bien que la façon dont son coup fut emmené gagnerait à être retravaillée. Ce n'était après tout que son premier essai. Le blond vit tout le talent d'Ikaku Jiro pour le ninjutsu - talent qui surpassait largement le sien, lui qui apprenait à peine la transformation affinitaire - lorsqu'il composa de nouveaux mûdras avant de déposer ses mains au sol. Narotama était en garde, guettant tout autour de lui ce qui aurait pu correspondre à l'attaque lancée par son ennemi d'un jour… Mais il ne voyait rien. Il fallut quelques secondes, le temps que le bruit de la terre se changeant en piège mortel ne lui parvienne, pour que Nō comprenne dans quel pétrin il était fourré. Il essaya de gagner du temps en esquivant la transformation du terrain vers l'arrière, cherchant du regard un point haut sur lequel jeter son dévolu… Trop tard. Les sables mouvants atteindraient bientôt ses pieds et se déplaçaient bien plus vite que lui. Mais toute technique a une faille, et celle de Jiro était assez claire : ce dernier n'arrêtait pas de maintenir un signe incantatoire à mesure que la boue progressait. Ça voulait dire qu'on pouvait peut-être arrêter cette attaque en le forçant à relâcher la pression. Glissant la main sous son haori, le xanthe attrapa ses kunaï et du fil de fer. D'un coup, il projeta quatre des armes de lancer en direction de Jiro qui allait faire le choix entre maintenir sa technique et se prendre les kunaïs de plein fouet ou bien relâcher sa technique et les esquiver… De l'autre côté, il jetait un kunaï à l'assaut d'une des branches d'un arbre piteux non loin de sa position. Ses pieds étaient maintenant avalés sous les sables mouvants, et Nō se maintenait tant bien que mal le haut du corps hors de terre en tirant de toutes ses forces sur le fil de fer, à tel point qu'il s'en faisait saigner les mains. Il n'en menait pas large.

Spoiler:
 

_________________
Thème
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7799-presentation-de-mun-kimura
Hinai Nae
Hinai Nae

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Mer 19 Fév 2020 - 20:22
Bien sûr, en usant de ruses et de subterfuges, l'homme au bob avait reculé l'échéance de sa défaite. Mais en le faisant, il avait provoqué l'égo de Jiro, qui lorsqu'il se sentait bête, devenait une véritable bête sauvage, justement. Le Sanguinaire esquiva les Kunaï lestement, déverrouillant sa technique en attrapant son sabre, puis se fit circuler du chakra dans ses jambes. Tandis que le Xanthe se sortait du pétrin dans lequel il l'avait fourré, le jeune genin fonça droit sur lui, activant le pouvoir latent de sa lame et invoquant le chakra Shakuton dans la partie.

Autours de lui, l'air crépita, et une sorte de zone floue se dégageait de la main qui tenait le sabre légendaire. Il n'y avait guère que le porteur de la lame, pour supporter un degré pareil de température positive. Le reste du commun des mortels, qui n'étaient pas immunisés aux effets de la chaleur de Kyameru, n'avait qu'à trembler.

- Tu es malin, mais face à une puissance brute, l'intelligence ne sert qu'à retarder l'inévitable ... Il se glissa sous la garde de son adversaire, le dépassant pour mieux faire un demie tour et porter un coup simple à son adversaire. S'il le bloquait une nouvelle fois, l'aura de chaleur toucherait et lui ferait roussir le poil, la peau deviendrait cloque, et une immense douleur lui tenaillerait le bras.

N'oubliant pas que ce n'était qu'un test, l'Ikaku ne déployait pas encore le plein potentiel de son arme, ayant une certaine retenue dans la puissance de ses coups, et dans la chaleur qu'il invoquait.

Spoiler:
 

_________________


L'ombre du monstre est parfois plus à craindre que le monstre lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10391-hinai-nae-le-monstre-de-kaminari
Nō

Rencontre amicale à domicile [NO.] Empty
Mar 25 Fév 2020 - 20:38
Se battre avait toujours été quelque chose qui plaisait au blond. Et pourtant, son tempérament plutôt calme l'avait plutôt écarté des quelques conflits dans lesquels il aurait pu être impliqué. C'était quelque chose qu'il ne partageait pas avec son petit frère, bien plus sanguin que lui. Il n'était pas rare qu'il le voie revenir avec quelques marques sur le visage et sur les phalanges, ce qui avait toujours fait rire Nō, et hurler leurs géniteurs. Des deux garçons, l'aîné était vu comme le plus sérieux, mais c'était uniquement parce qu'il faisait ses conneries plus discrètement que son cadet. Aujourd'hui encore, l'amour de Nō pour le combat se révélait à quelqu'un d'autre. Il perdrait, certes, mais n'était pas prêt d'abandonner. S'il avait mal, alors il frapperait plus fort. Si sa main droite le faisait souffrir, alors il se servirait de la gauche. Ou encore, si frapper lui faisait mal, il fallait faire encore plus mal à son adversaire. Il n'y avait pas à dire, l'Ikaku avait une maîtrise du ninjutsu bien supérieure à la sienne. Cette technique de sables mouvants avait démontré la capacité de son ennemi à l'entraver, élément primordial pour vaincre un adversaire. Une cible qui ne bougeait pas, c'était une cible que l'on touchait. Narotama eut un faible espoir lorsque la pression se dissipa au niveau de ses jambes, et que la technique doton de son adversaire prit fin. C'était sans compter sur la charge dans laquelle il se lançait bientôt, démontrant sa vitesse et son agilité. Le sabreur au chapeau se faisait rapidement devancer.

La ruse n'avait pas suffi. Évidemment. Nō avait presque réussi à avoir l'Ikaku grâce à son piège explosif… Mais il devrait trouver autre chose, visiblement, pour loger un coup sur le corps de son ennemi d'un jour. Narotama se tournait vite pour faire face au Sanguinaire qui le dépassait, levant son arme dans un réflexe salutaire alors que l'air était tordu par la chaleur autour de l'impétueuse Kyameru. Le pouvoir d'Hiramekarei ne suffirait pas à bloquer cette attaque, cette fois. Un nouveau bouclier de chakra solidifié fut érigé entre les deux Sabreurs, l'ombre du chapeau de Nō dissimulant ses yeux plein d'une indicible détermination. Alors l'Ikaku frappa la matérialisation du pouvoir d'Hiramekarei. L'épée-jumelle possédait une capacité qui n'était presque limitée que par les propres frontières de l'imagination de son porteur… Un pouvoir terrible, mais qui n'avait pas le mérite d'ignorer la matière, au contraire de la chaleur. Le bouclier se fractura sous l'attaque de Jiro, et se brisa avant que le métal des deux armes ne se rejoignent. L'épée flamboyante semblait faire siffler l'air autour d'elle. La chaleur faisait suer le Xanthe, et bientôt son bras fit connaissance avec le pouvoir de Kyameru. Sa peau se mit à roussir à travers les manches de son long haori noir. Il était en train de cuir. Ce pouvoir était d'une terrible cruauté. Mais Nō se battrait, quitte à devoir prendre du repos plusieurs jours derrière… Il n'abandonnerait pas aux premières douleurs.

Il aurait mal, certes, mais la satisfaction de toucher serait toujours plus forte. Serrant les dents, Nō repoussa la lame de son adversaire et sépara les siennes. L'ichtyoïde avait deux têtes, deux sources potentielles de danger. Narotama sentait qu'il ne supporterait pas longtemps d'être sous cette chaleur plus propice aux rotisseries qu'à une sortie entre coéquipiers. Dans une nouvelle tentative, le Xanthe balança son arme comme pour frapper d'un nouveau coup son adversaire. La lame chargée de chakra n'avait pourtant pas le but de toucher : des projectiles de chakra perforants étaient lancés dans la direction de l'Ikaku. Et Nō n'en restait pas là : si le Sanguinaire esquiverait sans aucun doute cette attaque somme toute basique, l'autre épée du Xanthe le chargeait de l'autre côté sous la forme d'un lourd marteau de chakra qui se propulsait rapidement en sa direction.

" Je n'ai pas encore perdu, Jiro ! ", grogna-t-il entre ses dents.

Spoiler:
 

_________________
Thème
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7799-presentation-de-mun-kimura

Rencontre amicale à domicile [NO.]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: