Soutenez le forum !
1234
Partagez

Gillet jaune (Mission )

Jiki Masami
Jiki Masami

Gillet jaune (Mission ) Empty
Mar 18 Fév 2020 - 3:19

Citation :


Gilets Jaunes Un groupe de travailleurs du batiment ont décidé de protester envers leurs horaires trop soutenues depuis les derniers mois et les projets de fortification du village. Le contremaitre n’était pas enchanté par cette désertion de poste et la situation s’est envinemée pour en venir aux mains. Vous êtes chargés de pacifier la situation et dans la mesure du possible, empêcher qu’elle se développe à nouveau sans mettre en péril la poursuite des travaux.

Résoudre le conflit
Eviter qu’il se reproduise (optionnel)
Faire en sorte que les travaux reprennent


Cette mission est réservée :
À @Nihito Meho et @Jiki Masami et @Uzumaki Izaya

Masami devait procéder à une mission aujourd'hui, et il fallait bien avouer qu'elle ne la comprenait pas du tout. Des personnes avaient des ordres et ils refusaient d'y procéder. C'était un non sens total, si jamais ils ne s'y pliaient pas, il suffisait de les contraindre voilà tout, mais elle doutait que les gens de l'extérieur aillent à une pareille pratique. Pire, l'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni se persuada rapidement que c'était même autorisé par une règle quelconque de ce pays. C'était franchement ridicule. La menace n'avait pas vraiment cours ici, alors il fallait quoi ? Les persuader ? C'est le monde à l'envers.

En cette belle matinée déjà bien avancée, l'adolescente marchait dans les rues, il était inutile pour le coup de se presser pour aller à la mission, vu qu'ils n'agissaient pas. Très perplexe, la jeune fille trouvait dommage que Teruyo ne soit pas là, il aurait sûrement trouver les mots pour les convaincre. C'était plutôt son truc que le siens, mais bon il était devenu chunin, alors il devait avoir mieux à faire pour le coup. Visiblement la première, Masami regardait en tout sens, mais personne, il fallait attendre les autres maintenant. Il fallait espérer qu'ils aient plus d'idées que votre servante. Elle tâtonna ses sacoches ninjas à sa ceinture afin de vérifier si elle avait bien tout son matériel. Elle doutait qu'elle allait avoir besoin de kunais et de parchemins explosifs, mais bon, sait-on jamais. Les travaux de renforcement des protections de la ville était importants, surtout suite à l'attaque. Il fallait que cela reprenne rapidement.

Jiki Masami • « Ces bandes de fainiasses ... Là d'où je viens, on faisait cela pour manger ... »

Marmonna la jeune fille pour son chapeau qu'elle n'avait pas. Elle croisa les bras assise sur un toit face au chantier où les gilets jaunes étaient regroupés devant avec leurs outils. C'était certainement un moyen de se sentir plus fort, ridicule. Un seul ninja pourrait les mettre au pas sans soucis. Les travailleurs en grève essayaient de se motiver par des chants, mais elle remarqua rapidement les quelques qui parlaient plus fort et qui semblaient mener la révolte. Masami sortir un fruit juteux en guise de petit déjeuner, s'amusant à agiter ses jambes dans le vide. Elle toisait les responsables, elle pourrait presque les abattre de là et disparaît avant qu'elle puisse être identifiée. Levant son doigt comme un pistolet, Masami imagina et calcula la portée, c'était peut être un peu trop encore, elle n'avait pas terminé l'entraînement qu'il fallait afin d'améliorer sa technique signature.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Nihito Meho
Nihito Meho

Gillet jaune (Mission ) Empty
Mar 18 Fév 2020 - 3:55
Les missions s’enchaînaient doucement pour Mého et il fallait avouer qu’il ressentait un certain plaisir devant cette productivité nouvelle. À force d’allers-retours, il connaissait le bâtiment du tsuchi comme sa poche et aujourd’hui encore, alors qu’il était convoqué pour une nouvelle mission, il s’y déplaçait presque instinctivement, bien trop perdu dans ses pensées pour prêter réellement attention à son milieu. Cela faisait plusieurs jours maintenant que toutes les forces et réflexions du genin était redirigées vers un seul et unique objectif : le tournoi genin. Aujourd’hui encore, s’il devait être absolument honnête, il aurait amplement préféré laisser sa place à quelqu’un d’autre afin de pouvoir rapidement retourner à l’entraînement. Malheureusement les obligations ninjas étaient les obligations ninjas et il devait donc répondre à l’appel du devoir bien que cela modifie quelque peu ses plans.

Lorsqu’il pénétra dans la salle ou était délivré les missions, il lui fut annoncé à sa grande surprise, que ses camarades étaient déjà en route. On lui donna le fameux parchemin de mission qu’il feuilleta d’un œil distrait avant de le replier. Il avait reconnu le nom d’une de ses nouvelles connaissances dans les différentes attributions et il ne put s’empêcher d’imaginer le carnage que le caractère bien trempé de la kunoichi annonçait. Une fois sortie des bureaux, ce fut donc à toute vitesse qu’il se dirigea vers le fameux chantier cherchant à repérer la jeune Masami.

Etait-ce la chance, le hasard qui avait poussé que le genin à approcher la zone de mission par les toits ? En tous cas grâce à cette idée, il put facilement repérer la jeune kunoichi qui était installée non loin des manifestations. D’un bon agile, il s’approcha d’elle s’asseyant sans s’annoncer à quelques mètres de cette dernière, distance qu’il jugeait suffisante pour voir le kunai arriver si elle avait le réflexe de l’attaquer.

- Salut Masami-san eh bien le hasard fait bien étrangement les choses pas vraies ?

Les deux genins s’étaient rencontrer quelque temps plus tôt, juste après la fameuse réunion réalisée par l’intendante. Ils avaient ainsi échangé sur leur vision du monde pendant quelques minutes permettant à Mého de faire un peu mieux connaissance avec cette jeune ninja qui s’était révélé être une survivante de la légendaire prison de Wasure.

- Il nous manque encore quelqu’un, je crois, une certaine Izaya.

En effet sur l’ordre de mission, trois noms avaient été inscrits en bas et si Mého avait tout de suite reconnu celui de la rouquine, il n’avait aucune idée de l’apparence de sa dernière coéquipière espérant que cette dernière les trouve sans soucis.

- Je ne sais pas ce que tu en penses, mais cette histoire de mission me fatigue d’avance et j’avoue que jouer les médiateurs n’est pas dans mes préoccupations en ce moment. J’imagine que tu es aussi en train de préparer le tournoi et je pense qu’on est d’accord pour essayer de régler efficacement ce souci ? Je ne sais pas ce que tu en penses, mais je crois que nous devrions d’abord aller voir le patron du chantier, il sera sûrement plus facile de discuter avec un homme qu’avec plusieurs.

Si l’être humain pouvait s’avérer borner en temps normal, Mého savait que les mouvements de groupes ne faisaient qu’aggraver se trait de caractère déjà particulièrement handicapant. Rien que l’idée de devoir discuter avec une vingtaine d’employer en colère le fatiguait déjà et il espérait qu’en manipulant un peu le contremaître, ils arriveraient peut-être à trouver une ligne directrice vers la résolution des problèmes du chantier.

-Enfin, on ne pourra vraiment décider de ce que l’on fait que lorsque notre dernière camarade sera là au fond…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Gillet jaune (Mission ) Empty
Dim 23 Fév 2020 - 10:23



Gilets jaunes

Gilets Jaunes Un groupe de travailleurs du batiment ont décidé de protester envers leurs horaires trop soutenues depuis les derniers mois et les projets de fortification du village. Le contremaitre n’était pas enchanté par cette désertion de poste et la situation s’est envinemée pour en venir aux mains. Vous êtes chargés de pacifier la situation et dans la mesure du possible, empêcher qu’elle se développe à nouveau sans mettre en péril la poursuite des travaux.


Résoudre le conflit
Eviter qu’il se reproduise (optionnel)
Faire en sorte que les travaux reprennent


Comme tous les jours durant lesquels la bleutée travaillait elle s'était, aujourd'hui, rendue dans ce bâtiment administratif, là toutes les missions et requêtes adressées au village étaient centralisées. L'Uzumaki n'aimait pas travailler mais elle ne dérogeait jamais à ses obligations; en effet soit elle s'y adaptait soit elle partait. Cela avait été très clair pour elle durant cet entretien qui remontait maintenant à plusieurs années.

L'ordre en poche sans avoir croisé ceux qui avaient aussi été assignés à ce travail, elle prit la direction du lieu du rendez-vous. Un chantier où les ouvriers avaient arrêté le travail pour des raisons paraissant à Izaya tout à fait légitimes. Pour elles, ces hommes, et femmes peut-être aussi; avaient tout compris. Le travail... c'était déjà très ennuyeux, surtout dans la construction alors si en plus leurs conditions étaient mauvaises.... Tout était réuni pour former la contestation.

Et je suis là !

La genin apparue comme une ombre mystique derrière son comparse lui tenait un sourire léger. Elle, elle n'était jamais en retard, jamais en avance et toujours là quand elle devait l'être.

Il faut reccueillir toutes les données de toute façon, non ? Allons y les enfants !

Le pas décidé, elle s'avança sur le chantier pour trouver le "patron" comme l'avait suggéré celui qui devait être "Meho". C'était bien plus un prénom de garçon que de fille; alors l'autre devait être... Eh bah non, elle l'avait déjà rencontré, chez l'intendante. Elle lui avait même parlé; sans être sûre que l'enfant l'avait calculée.




_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Jiki Masami
Jiki Masami

Gillet jaune (Mission ) Empty
Ven 28 Fév 2020 - 3:38
Alors que la jeune fille repéra un mouvement sur le côté de toit en toit, sa première réaction fut de glisser rapidement sa main dans son dos afin d'être capable très rapidement de sortir un kunai. Cependant, elle reconnue la tête de celui qui l'avait poursuivi après la réunion des genins. Elle s'assura qu'il n'avait pas d'intentions hostiles avant de reprendre sa pose en direction des manifestants. Il n'était pas nécessaire de risquer de perdre un projectile précieux si jamais ce n'était pas nécessaire, mais il fallait être prête à chaque instant.

Jiki Masami • « Salut, oui hein. Il fait croire que ton souhait va peut-être se réaliser, me voir en action, mais toi aussi tu vas devoir dévoiler ton jeu ... »

Commenta simplement la Jiki en regardant du coin de l'œil son nouveau coéquipier pour la mission du moins. Lorsqu'il dit qu'il manquait encore quelqu'un, elle haussa les épaules ne réagissant pas plus que cela. Vu qu'il allait tout faire pour rien monter de ce qu'il savait faire, il serait sûrement nécessaire de se restreindre également. Il n'y avait pas de raison non plus qu'elle ne dévoile son jeu.

Jiki Masami • « Je trouve la situation tordue, pourquoi il s'arrête de travailler ? C'est ridicule, quand on a une instruction, on l'applique. Je ne vois pas pourquoi ils râlent alors qu'ils ont la chance de manger à leur fin et être en sécurité. Cela me dépasse. Si jamais je m’écoutais, je m'attaquerais aux trois responsables pour en finir rapidement, faire des exemples est toujours efficace, mais je doute que ce soit possible. Les instructions de la mission sont assez claires à ce sujet. »

Releva alors son regard une nouvelle fois vers Meho en se tapotant la joue.

Jiki Masami • « Chaque situation est bonne pour s'entraîner à divers sujets, et cette mission ne fait pas exception. Tu pourrais très bien te retrouver dans une situation délicate où tu es entouré de civiles à éviter ou à protéger. En tout cas, je suis d'accord, aller voir le chef de chantier est le mieux pour commencer, même s'ils ne vont pas être content. »

Masami observa alors la dernière genin s'approcher, et elle ne semblait pas très surprise. Elle se releva alors en se frottant l'arrière de la tête.

Jiki Masami • « Bon ... Je vais être assez clair, même si on est tous du même grade, c'est moi qui prendra les décisions s'il faut trancher. Je suis la plus expérimentée, ceux qui veulent jouer cavalier seul, grand bien leur fassent, mais ils assureront. »

Ordonna alors l'adolescente. Ce n'était clairement pas une proposition, mais un état de fait. Déjà qu'elle donnait des ordres à Teruyo bien plus âgé, ce n'était pas eux qui allaient prendre le dessus. N'étant pas là pour s'amuser, elle cherchait à s'imposer par la force s'il le fallait. Alors que Izaya se dirigeait d'un pas décidé vers le barrage de manifestants, qui les repéra rapidement, ils commencèrent à gueuler et à se rapprocher les uns des autres pour empêcher qu'ils continuent dans cette direction.

"Ouais ! T'en a assez ! On n'est pas des bêtes ! Allez tous ensemble les gars !

Hurla alors le plus motivé d'entre eux. Alors que deux autres, comme des lieutenants, l'entouraient. Ils se prirent par les bras comme s'ils avaient peur de se faire déloger par les trois ninjas. Gardant les mains dans les poches, la châtaigne soupira en regardant un bâtiment sur le côté. Elle ne chercha pas à contester leur blocage, mais elle était une ninja après tout. Immédiatement, les manifestants gueulaient encore plus fort en se regardant entre eux pour savoir quoi faire. Si cela continuait ainsi, sans doute que la situation allait devenir encore plus tendue.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Nihito Meho
Nihito Meho

Gillet jaune (Mission ) Empty
Ven 28 Fév 2020 - 8:08
Masami l'avait accueilli avec le calme et la délicatesse qu’il lui connaissait temps. Repérant rapidement la main dans le dos de la kunoichi, Mého comprit instantanément que mieux valait éviter les mouvements brusques s’il ne voulait pas voir sa mission se terminer précocement. Il remarqua avec plaisir que la genin ne l’avait pas oublié qui plus est, elle se souvenait même de leur conversation et du petit refus mystérieux qu’il lui avait fait afin de garder le secret sur ses capacités. Si voir le magnétisme en action pouvait être intéressant, le genin avait déjà une bonne idée du caractère endiablé de sa coéquipière et il se doutait que si elle en venait à cette solution, le sang serait versé, chose qu’il valait mieux éviter.

Je ne vais pas te mentir, j’espère que nous n’arriverons pas au moment où nous devront user de nos capacités. Lui lâcha-t-il en rigolant.


Derrière son air décontracté, se cachait une vraie inquiétude pour les travailleurs qui ne connaissaient pas et ne voudraient surement pas connaitre là Masami! Tout en l’écoutant s’exprimer sur son incompréhension des ouvriers Mého observa la kunoichi qui démontrait une nouvelle fois son décalage avec le « monde extérieure ». Le passage où elle parla de s’en prendre directement aux têtes de listes fit circuler un léger frisson dans le corps du genin. * Il va vraiment falloir que je la surveille, j'espère que notre coéquipière serap lus calme… *

Lorsque Masami reprit le jeune ninja, il fut étonné par le calme et la clarté d’esprit qu’elle démontra. « Eviter », « Protéger », la chataigne avait déjà expliqué à Mého qu’elle respectait ses missions à la lettre et il se doutait que ce genre de terme ne lui viendrait à l’esprit que dans des ordres bien particuliers. Malgré tout, peut-être que le jeune robot-meurtrier qu’il pensait avoir face à lui était bien plus complexe qu’il ne le pensait et que cette jeune fille cachait une certaine « sensibilité ? ».

Leurs petites interactions furent brutalement interrompues pas leur dernière camarade. Si Masami l’avait peut-être repéré, Mého lui avait belle et bien été surpris. Il bascula quelque peu se rattrapant tant bien que mal tandis qu’il se retournait pour découvrir la fameuse Izaya. Cette dernière ne montrait rien d’étrange si ce n’était sa chevelure bleutée. Mého lui rendit ses salutations tandis qu’elle prenait déjà la route des travailleurs, preuve de son énergie. Si Mého accepta assez facilement l’arrivée de la dernière, il était clair que Masami elle était bien décidé à prendre les reines de cette mission. Mého ne chercha pas à contre dire la genin préférant éviter tout conflit inutile. Au fond Masami savait déjà que si jamais certaine décision lui semblait bizarre, Mého n’hésiterait pas à le faire savoir ayant déjà eu une discussion à ce sujet quelques jours plutôt. Emboitant le pas d’Izaya, les trois genins s’élancèrent donc en direction des manifestants qui eux n’hésitèrent pas à montrer leur réprobation à la présence des ninjas.

-Je propose simplement qu’on les contourne… On sait qu’ils n’hésiteront pas à en venir aux mains si on y va de force, et même si nous ne risquons pas grand-chose mieux vaut éviter de blesser inutilement les ouvriers. On est sensé trouver une solution pour qu’ils reprennent le travail, pas pour donner des arrêts maladie faciles.

Mého avait murmuré ça à ses coéquipières tandis que le vacarme ambiant se faisait plus fort. Alors qu’il attendait une réponse de ces dernières une pierre heurta violemment le sol aux pieds des shinobis avant de finir sa course entre leurs jambes. Caché dans l’épaisse foule, il était assez difficile de repérer l’initiateur de cette attaque, mais maintenant que la première pierre était lancé, les genins devaient vite prendre une décision sinon ils s’y verraient forcé par le destin .
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Gillet jaune (Mission ) Empty
Sam 29 Fév 2020 - 17:32



Gilets jaunes

L'Azurite les regarde, son éternel sourire égayant son visage avant de prendre la direction du chantier sans porter d'attention particulière à ce que pouvait dire l'adolescente. Elle se retrouva rapidement face aux ouvrirers en colère, pour une raison qu'Izaya ne comprenait que trop bien. Trop travailler, ça tuait le travail, c'était bien connu et bizarre d'ailleurs que le chef de ce chantier d'envergure n'y ait pas pensé.

Oh que oui, être face à ces hommes courroucés lui changeait un peu de ses habituelles missions de livraison ou de chasse aux chats. Et c'était plus dans ses situations que ses talents étaient les plus utiles. Ces deux comparses genin pouvaient alors profiter de la distraction qu'Izaya s'apprêtait à jouer pour rejoindre le contremaître et parlementer avec lui. Ils savaient aussi bien qu'elle où était le problème : les horaires de travail.

Je vous ai compris camarades !

A quelques pas d'eux elle s'était arrêtée les bras ouverts pour leur lancer ces quelques mots qui ne manquèrent pas d'attirer leur attention. Maintenant qu'elle avait toute leur concentration, enfin plus ou moins, elle reprit en espérant que Meho et Masami la cheffe saisissent cette opportunité. Izaya ne doutait pas de l'expérience shinobi de cette petite jeune, mais leur âge et leur vécu étaient différents, très éloignés. Si seulement elle savait que son aînée l'était de plus de quarante ans...

Oui ! Je vous comprends ! Et laissez moi vous dire pourquoi : j'aime bien travailler, comme vous, pour subvenir à mes besoins mais j'aime aussi avoir une vie en dehors du travail. Et ce qu'on vous demande, de travailler autant... Ce n'est pas juste !
Ouais ! C'est pas juste !
Mais du coup, on est là pour vous aider à trouver une solution ! Dans la joie, et la bonne humeur ! Pour Iwa, et pour Tsuchi !

Elle leva les bras s'attendant à un "hourra". Qui viendrait, ne viendrait pas; peu importait puisque le but était surtout que les deux genin aillent s'entretenir avec le contremaître. Les humeurs des uns et des autres, l'Uzumaki pouvait les gérer pendant un temps sans trop de mal...

Et qu'est ce que vous avez à proposer ?!
Rien ! Enfin, si; des idées... mais, c'est pas moi qui décide vous savez ! Mais je serai prête à soutenir vos idées ! Tant que personne se sert de ses mains pour taper quelqu'un d'autre...





_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Jiki Masami
Jiki Masami

Gillet jaune (Mission ) Empty
Mer 4 Mar 2020 - 3:24


Jiki Masami • « Tu cherches encore à te défiler là ? »

Demanda curieuse Masami en penchant la tête doucement sur le côté, alors qu'elle interrogeait du regard Meho sur sa crainte d'utiliser leurs capacités. Elle avait déjà pensé à le faire en imaginant les réactions stupides des travailleurs sur une situation impensable déjà à ses yeux. S'il devait avoir des morts, ce n'est pas cela qui lui ferait chaud ou froid. L'adolescente semblait peut-être d'une froideur absolue et l'absence de moral du monde extérieur, elle n'en était pas moins calculatrice.

Les travailleurs savaient bien en voyant arriver des ninjas, que c'était une tentative de forcer d'une manière ou d'une autre le retrait de cette grève. Il devait vite réagir, en espérant bien sûr rien de fâcheux allait arriver. Cependant, ces ninjas semblaient être assez jeunes et pas particulièrement expérimentés. C'était une chance !

Jiki Masami • « Des arrêts maladies ? De quoi tu parles ? Même blessé ou malade, il faut aller travailler ...non ? Pas chez vous ? C'est n'importe quoi ... »

Réagit alors la Jiki en haussant les yeux en l'air. Si jamais elle se sentait en danger, elle n'hésiterait pas à frapper. Désespérés et avec des moyens pitoyables, les travailleurs commençaient à prévenir de ne pas faire les malins à s'approcher. Ils avaient des exigences et rien n'allaient les faire reculer ! Un peu surpris, les grévistes s'arrêtèrent d'être ouvertement trop hostile en entendant la phrase de la jeune femme.

« Ha ouais ? T'a compris quoi déjà ? Pas question d'être exploiter comme ça ! Ça suffit ! On en a gros ! »

Invectit alors le dirigeant de cet arrêt de travail envers celle qui semblait être davantage dans le dialogue. Masami tourna son regard en direction de l'événement alors qu'elle se retrouva dos au mur l'espace d'un instant. À ses yeux, c'était davantage une distraction qu'une réelle négociation.

« Ouais ... On sait tous que l'on travaille pour notre protection à tous, pour notre village, mais ce n'est pas pour s'épuiser au travail. On est de simples civiles, pas des ninjas, on veut des garanties ! Pas de réquisition et des horaires aménagés ! Et s'il fait trop chaud ou trop froid, et bien on rentre chez nous ! »

Commença par demander l'homme apparemment désigné par les autres pour parler en leurs noms. En tout cas, personne ne semblait discuter son autorité pour le moment. Ils se battaient tous pour mieux vivre après tout. Il n'eut pas de hourra, mais Izaya avait suffisamment attiré l'attention. Sans vraiment de difficulté pour une shinobi, Masami les mains dans les poches marcha sur le mur à l'aide d'une semelle de chakra. Cependant, son déplacement fut extrêmement rapide jusqu'à la porte du bureau du responsable de chantier qui était comme bloqué par les travailleurs depuis tout ce temps. Elle venait d'utiliser une charge pour réussir cet exploit.




Masami put tranquillement ouvrir la porte du bureau sous la surprise du chef de chantier. Il fallait espérer que personne ne l'ai vu qui viendrait gâcher la fête.

Jiki Masami • « On n'a pas beaucoup de temps, il va falloir que vous me dites ce que vous voulez faire de ces fainéants. J'ai pour ordre d'éviter la violence, mais ce n'est pas interdit non plus. Ça râle dehors, jusqu'où vous êtes prêt à aller dans leur direction ? Car ce qui est important est quand même que les travaux avancent, c'est pour la sécurité de tous. »

Dit alors la jeune fille en joignant les mains. Elle venait de donner son identité si jamais son apparence et son attirail ne suffisaient pas. Elle utilisa la technique de métamorphose pour prendre l'apparence d'un des travailleurs qu'elle avait repéré. Cela allait être plus discret pour parler, même si c'était également une autre possibilité de détruire ce mouvement par la ruse. Elle ne savait pas trop si jamais Meho allait arriver à suivre et à venir jusqu'ici, mais en tout cas, il fallait avancer.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Nihito Meho
Nihito Meho

Gillet jaune (Mission ) Empty
Ven 6 Mar 2020 - 4:51
Izaya en choisissant de se faire centre de l’attention Izaya avait choisi la voie du sacrifice. Rapide au cœur des attentions de la foule en colère, la jeune fille avait ainsi offert la fenêtre parfaite. Du coin de l’œil, Mého vit Masami partir sur la droite du bloque et lui fit de même de son côté. Un bon agile, quelques pas silencieux et voilà qu’il atterrissait juste derrière la shinobi au temps de réaction impressionnant. Il repensait encore aux paroles de la JIKI, cherchait-il à se défiler ? Pourquoi tant de réticence à user de ses capacités, lui-même ne savait pas vraiment. Tout comme la jeune fille, Mého avait ses habitudes, ses réflexes, ses craintes et rare étaient ceux qui connaissaient l’intégralité de ses aptitudes. Le genin choisissait avec soin chaque technique qu’il dévoilait et ce même en combat. L’effet de surprise pouvait changer un destin et il le savait.





*Fait attention à toi Izaya*

Une dernière pensée à leur coéquipière et Mého suivi la jeune JIKI alors qu’elle ouvrait tranquillement la porte du bureau. Le fait que cette porte ne soit pas fermée à clef alerta tout de même le genin tandis qu’il pénétrait la pièce à la suite de sa coéquipière. L’homme qui les accueillit était âgé, le visage creusé par les cernes du stress et de la fatigue. Mého referma doucement la porte dans son dos tandis que Masami prenait avec ingéniosité l’apparence d’un des manifestants. Le genin préféra se tapir dans l’ombre d’un mur évitant ainsi de créer un surnombre trop apparent de l’extérieur.

-Tout ça, c’est votre faute ! Les fortifications, les nouveaux bâtiments, les murs et tout ça en moins d’un mois. Depuis que nous n’avons plus de Kage ce village par à volo et c’est moi qui prends à la place de nos dirigeants ! Un mois et demi, c’est inhumain, donc je suis obligé de leur donner une charge de travail inhumaine… Et en plus, ils ont trouvé le temps de faire des rotations au début, tout ça pour se la couler douce comme si on pouvait se permettre de perdre une partie de nos forces. Suis-je le seul avec un cerveau ici ? Des robots en haut, des abrutis en bas je fatigue moi. Matez-moi cette révolution, j’ai essayé de leur expliquer, mais ils sont bien trop bêtes pour comprendre visiblement… Faites leur ce que vous voulez ce n’est pas mon problème tant qu’ils peuvent reprendre le travail après !

Tout en prononçant ces bien sombres paroles, l’homme avait ouvert un étrange baume et commencé à délicatement frotter sa joue en grimaçant. Debout au fond de la salle Mého était particulièrement inquiété par les mots choisis par leur interlocuteur. Beaucoup de plaintes, des propos glaciales et une permission dont il ne mesurait sûrement pas l’étendue des risques. Ce n’était pas en violentant les hommes à l’extérieur que le groupe de genin allait réussir à obtenir quelque chose… Si Mého s’en rendait bien compte, il n’était pas sûr que Masami puisse en faire autant. D’un regard discret, le ninja tenta de voir la situation extérieure. Izaya était maintenant entouré par une foule qui se resserrait doucement autour d’elle. Impossible d’entendre les échanges qui se déroulaient à l’extérieur de la bâtisse. Comment s’en sortait-elle ? Était-elle en danger ? Mieux valait ne pas trop la laisser seul à l’extérieur même si Mého ne doutait pas des capacités de sa coéquipière à sortir de situation complexe.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Gillet jaune (Mission ) Empty
Dim 8 Mar 2020 - 11:56



Gilet jaune

Elle écoute toutes les doléances de ces pauvres ouvriers et oui les comprend très bien. Izaya n'avait passé soixante ans à ne rien faire et parfois elle avait du remonter ses manches. Ce n'était pas une spécialiste du bâtiment comme eux, mais aider à construire une maison ou labourer un champ toute la journée sous un soleil brûlant, elle connaissait ça oui.

C'est lorsque l'ouvrier se tut sans que ses collègues fassent silence complet, qu'Izaya voulut leur répondre, continuer de les occuper et au possible leur donner un espoir que les choses allaient changer pour eux. C'était tout ce qu'elle souhaitait d'ailleurs, plus de justice dans leur travail de tous les jours. Ici, c'était Iwa, pas Kaze. L'esclavage n'existait pas dans le village.

J'ai compris que vos conditions de travail ne sont pas bonnes. Et je sais qu'un homme ou une femme content, c'est un homme ou une femme efficace dans le travail.

Si on n'était pas content de venir travailler alors l'efficacité était moins forte, et des ouvriers vraiment très peu contents comme eux... avaient fini par totalement bloquer l'avancée des travaux et là on ne pouvait même plus parler d'efficacité.

Si ça tenait qu'à moi je viendrai vous aider tous les jours, et j'enverrai d'autres ninja d'Iwa vous aider. Et même, c'est le village du doton, ça vous allégerait beaucoup que des ninjas sensibles à la terre viennent vous aider...

Une idée comme une autre. Son expérience du travail mais aussi sa logique doublée de sa sagesse lui donnaient beaucoup d'idées sur la façon d'améliorer la situation dans que personne n'en vienne aux mains. Ils n'étaient pas des esclaves, Iwa n'était pas une démocratie mais pas une dictature totalitaire et répressive non plus alors selon elle, il devait y avoir une solution pacifique qui pouvait convenir à tout le monde.

Ouais, augmenter l'effectif et être aidés par des ninjas du village; ça vous paraît être un bon début ? Je m'engagerai personnellement à venir tous les jours s'il le faut !

La Sage n'avait un fort esprit de rebelion, mais quand c'était à propos des conditions de travail; elle pouvait très rapidement se retrouver dans le camp de ceux demandant plus de justice. Et surtout elle n'allait pas user de la force contre eux, et encore moins contre une motivation aussi légitime. Ils n'étaient pas des esclaves et ils pouvaient même décider du jour au lendemain d'aller chercher du travail ailleurs. Et là, qui allait faire le plus la tronche ? Iwa, ou eux ?

Au final elle se laissait prendre au jeu de la discussion avec ces hommes même si ils étaient un tantinet nerveux. Elle avait encore des idées en réserve ! Et en attendant elle se disait que ses deux collègues temporaires trouveraient de leur côté une vraie solution à ce petit conflit. C'était au village à ses dirigeants de montrer pattes blanches, pas aux ouvriers de se soumettre.






_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Jiki Masami
Jiki Masami

Gillet jaune (Mission ) Empty
Ven 13 Mar 2020 - 4:21

Jiki Masami • « Il faut bien protéger le village et ce pays, je doute que vous ou vos travailleurs apprécient de se faire envahir comme le pays de la foudre. Plus vite cela sera fait, mieux ce sera, mais nous avons une dirigeante même si elle ne porte pas le titre d'ombre. »

Répliqua dans un premier temps Masami assez froidement et détachée. Elle ne se retourna pas une seule seconde, ne se sentant pas du tout blessé par le manque intelligence dont doutait le maître d'ouvrage. Elle avait pleinement conscience de ses capacités, alors cela ne devait pas être dirigé vers elle. L'adolescente laissa filer de sa manche un kunai jusqu'à sa main aux derniers mots de l'homme.

Jiki Masami • « Si j'en abîme un ou deux, cela ne posera sans doute pas de soucis, à moins que vous ayez quelque chose à leur offrir pour qu'ils reprennent le travail. Avec votre intelligence supérieure je suis certaine que vous allez bien trouver une carotte assez grosse pour reprendre le travail sans perdre de temps sur les travaux. Avec votre avantage non négligeable, en offrant un peu maintenant, vous aurez beaucoup par la suite sans compter que l'intendante se souviendra sûrement de votre abnégation lorsqu'il faudra choisir le prochain maître d'œuvre des prochains chantiers. »

Manipuler les autres était un art qu'elle maîtrisait, sans compter qu'il serait aisé peut-être de jouer sur la corde sensible de l'intelligence ou plutôt cette envie de ramener la couverture à soi. Au cas où seul l'argent l'intéressait, elle avait jouer avec son avarice sans rien promettre vraiment. L'ancienne prisonnière de Wasure no Kuni avait bien une solution, sans doute définitive ou trop brutale, mais elle n'allait pas la mettre en oeuvre tout de suite. Elle tourna son regard en direction de Meho qui s'était caché sur le côté. Il avait tout intérêt à intervenir et à proposer. Toutes ces discussions n'avaient ni queue ni tête à ses yeux, mais elle s'adaptait. Le seul qui semblait être d'accord avec elle était davantage tordu qu'autre chose. La majorité devait trouver cela normal de stopper le travail quand on n'était pas content.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Nihito Meho
Nihito Meho

Gillet jaune (Mission ) Empty
Mar 17 Mar 2020 - 11:08
L’idée de s’en prendre aux membres du chantier n’attirait pas particulièrement Mého qui observait le contremaître et sa partenaire d’un air suspicieux tandis qu’ils discutaient des modalités de leur action. Étrangement, ce fut Masami qui sembla vouloir calmer l’affaire en proposant à son interlocuteur « d’acheter » le cœur des ouvriers à l’aide de carotte. Lorsqu’elle s’était exprimée, Mého avait pu reconnaître les quelques ficelles de manipulations rudimentaires que la jeune genin utilisait sur l’homme qui se tenait face à eux. Sauvage et manipulatrice un mélange bien dangereux pensa-t-il tandis qu’il voyait l’homme face à eux sombrer dans une profonde réflexion. Après un momentané silence, il replongea son regard tour à tour dans les yeux de Masami et de Mého. Il avait pris un visage neutre, mais peinait à dissimuler le sourire mesquin qui se dessinait sur son visage tandis qu’il disait bien pouvoir jouer sur les budgets afin de rémunérer un peu mieux les ouvriers.

Alors qu’il prononçait ses mots Mého ne pus s’empêcher de s’interroger sur la raison pour laquelle l’homme n’avait pas agis bien plus tôt. Se retenant de poser plus de questions, il hocha lentement la tête en se retournant vers l’extérieur. Izaya semblait gérer l’attention de la foule tant bien que mal. Plus Mého l’observait plus il avait l’impression qu’elle semblait s 'imposer en leader aux yeux du petit groupe. Il aurait aimé pouvoir entendre ce qu’elle racontait, mais tant qu’il n’avait pas fini leur petite discussion mieux valait ne pas attirer l’attention.

-Bon si ça peut finir comme ça, c’est parfait ! Allons annoncer ça aux autres !

Ouvrant la porte d’un trait, Mého afficha un grand sourire au groupe d’homme tandis qu’il ouvrait grand la porte. Le genin n’était pas très doué pour les grandes interactions et il n’avait peut-être pas choisi le bon moment pour s’annoncer. Réalisant vite son erreur, il ne put que constater sa bêtise tandis que le groupe se retournait encore plus en colère qu’au début.

-Regardez-les, elle nous a distrait pour qu’il fasse ami-ami avec le chef. Attrapé les !

La situation partait en vrille à toute allure ! L’agitation était en train de se répandre tandis que certain entourait la Kunoichi, les autres s’armaient déjà de pelle et autres instruments. Les premières pierres passèrent non loin du genin roulant pour certaine au travers du seuil de la porte. Réalisant qu’il devait vite agir, Mého enchaîna une série de mudra avant de plaquer ses mains au sol. Les symboles s’échappèrent serpentant sur l’ensemble des surfaces englobant bientôt la foule comme le petit baraquement.




Calmez-vous ! Nous ne sommes pas là pour nous battre, nous sommes là pour trouver une solution ! La violence ne va rien résoudre et ne fera que mettre notre village encore plus en danger. Nous avons discuté avec votre chef et il est possible de vous augmenter !

On n’en veut pas de votre argent, on n’est pas assez ! Soi-disant, vous allez nous aider ? Alors venez bosser avec nous comme la promit votre camarade !

Les voix s’élevaient en écho tandis que Mého relâchait l’emprise de sa technique. Les aider… le genin aurait bien aimé faire une telle chose, mais il avait bien d’autre chat à fouetter. Le tournoi, les missions, son planning était surchargé et probablement celui de ses camarades. Il avait par ailleurs déjà été envoyé sur un chantier, il connaissait l’exigence du travail et savait que si consacrer risquait d’être difficile.

Le village est bien conscient des soucis que vous rencontrez… Ils vous enverront sûrement de l’aide, montrez-vous patient ! Nous allons parler en votre faveur.


Mého détestait s’exprimer ainsi pour ses camarades. Il s’en voulait d’avoir déclenché la colère de la foule et essayait tant bien que mal de calmer cette dernière. Les roches avaient cessé de pleuvoir, mais les murmures continuaient tandis que le genin observait la scène dépassée.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Gillet jaune (Mission ) Empty
Lun 23 Mar 2020 - 12:29



Gilet jaune

C'est un soupir qui marque le début de son agacement face à cette foule d'hommes en colère. Mais, pour elle, ils avaient raison quand même de l'être, c'était pas de leur faute si le chantier ralentissait, mais de celle de leur chef, celui qui était sensé gérer la situation.

C'est quand elle se prépara elle même à agir ne serait-ce que pour éviter que tout ne dégénère qu'elle vit les symboles sur le sol. Elle fit un pas en arrière, elle savait trop bien que les sceaux... ne sont pas toujours très cools. Les ouvriers furent plaqués au sol comme écrasés. Et encore elle soupira. C'était vraiment excessif d'employer des jutsu contre des civils et c'était l'origine de nombreux maux comme ceux de Kumo, et ceux d'Iwa à plusieurs reprises.

Ne faites pas les enfants, vous savez tous très bien qu'on obtient jamais rien en un claquement de doigt. Meho-san, ça ne sert à rien de les restreindre. Shinobi, boulangers ou ouvriers; on est tous dans le même bateau à Iwa. Alors cessez de vous montrer si... sauvages.

Elle s'adressait à tout le monde. Pas juste aux ouvriers. Elle aurait pu apposer sa main sur le sceau et le briser, mais elle pensait que ce serait que son coéquipier le fasse de lui même, cela enverrait un meilleur message; celui qu'il n'y avait pas de dissension au sein des ninjas Iwajins. Tout comme il ne pouvait pas y en avoir entre tous les Iwajin. C'était idéaliste, un peu utopique mais Izaya ne prônait jamais la violence, qu'elle soit verbale ou alors physique. C'était un tort sûrement ! Mais on ne la changerait pas de si tôt, sauf si les raisons étaient vraiment, mais alors vraiment bonnes.

L'Uzumaki qu'on ne connaissait que sous le nom d'Izaya à Iwa, posa son regard sur Meho et ensuite sur l'adolescente, Masami.

Que ça vous plaise ou pas, je ferai un rapport à nos supérieurs sur l'incompétence du contremaître, et demanderai aussi à ce qu'on leur apporte davantage d'aide. Ce chantier est stratégique pour le village, tout le monde doit mettre la main à la pâte.

Ca paraissait être évident et du coup l'énervement des ouvriers était légitime, plus que celui du contremaître et de n'importe qui d'autre ici. En tout cas, Izaya n'était pas là pour taper sur des civils, encore moins quand elle travaillait pour le village où ils avaient élu domicile et décidé de travailler.





_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Jiki Masami
Jiki Masami

Gillet jaune (Mission ) Empty
Mer 25 Mar 2020 - 9:37
Il n’y avait pas de magie la dedans, Masami ne comptait pas non plus régler tous les problèmes à la seule force de ses poings. Il allait falloir que le responsable du chantier fasse quelque chose. Si jamais c’était le village qui était demandeur de la construction avec un planning sans doute assez serré, c’était également lui qui les payait. Vu l’attachement de gens de l’extérieur avec l’argent, sans doute que cela serait une excellente motivation pour tout le monde. Décidément, la châtaigne ne comprendrait jamais la lubie pour ces morceaux de métaux qui servaient à avoir un peu tout ce que l’on désirait comme des objets, à manger, des services ou même des gens et elle en faisait partie finalement. N’était-elle pas payée pour ce qu’elle était justement en train de faire actuellement ?

Visiblement, l’homme avait trouvé une manière sans doute très mesquine de trouver de l’argent pour payer un peu mieux les ouvriers, si seulement cela pouvait régler le souci, elle n’aurait pas à agir. Sans doute que le contremaitre espérait bien que le village force la main d’une manière ou d’une autre les travailleurs à se remettre au travail, tout en gardant ses avantages. Masami reprit son apparence normale vu que le petit groupe allait sortir au grand jour devant tout le monde. Cependant, lorsqu’un des travailleurs dits de les attraper, son seul réflexe fut de sortir un kunaï de sa manche pour le prendre en main afin de se défendre si jamais cela se révélait nécessaire. Elle n’était pas une survivante pour rien, et surtout que la genin allait certainement devoir défendre le client dans ces circonstances. Ce fut assez froidement qu’elle fit un pas supplémentaire pour se mettre devant afin de bloquer toutes possibilités de risques en gardant un visage froid et de marbre.

Cependant, c’était sans compter l’intervention de Mého en déployant un sceau de fuinjutsu qui semblait l’alourdir comme toutes personnes dans le coin. Sans mot dire, elle tourna son visage dans sa direction alors qu’elle pliait le genou au sol se contentant de garder le kunaï dans sa main serrée. Elle ne put éviter de penser que l’adolescente réalisa son pouvoir. Ce n’était pas commun du tout de pouvoir procéder à une technique pareille, elle en serait bien incapable, même si elle pouvait arriver au même résultat. Elle pensait évidemment au tournoi, si jamais elle devrait l’affronter.

Masami ne fit rien, mais leva un sourcil lorsqu’un travailleur révéla que leur coéquipière avait émis l’idée que des shinobis aident à la construction. Il fallait remarquer qu’elle avait fait bien pire à la prison, alors pourquoi pas. Ce n’était pas comme si l’académie disposait de nombreux utilisateurs de Doton, dont votre servante, mais elle avait bien autre chose à faire que de les aider. Peut-être que cela ferait un bon exercice pour ceux encore à l’académie, mais il fallait sans doute valider cela avec les autorités. Ils n’avaient pas tant que cela de manœuvres de négociations. Meho sembla arrêter sa technique, sans doute que ce n’était là qu’un moyen de pression tandis que les pierres avaient commencé à voler. Masami restait attentive à ce qui allait suivre, prête à se défendre. Izaya s’était montrée hostile à agir trop pour les travailleurs. Était-ce dû à sa présence au milieu d’eux ou alors une conviction profonde ? Pour le moment, cela n’avait pas tellement d’importance. Cela pouvait fort bien faire office du bon ninja et du mauvais ninja afin d’arriver à ses fins. Que de possibilités de manipulation se retrouvaient face à elle.

Jiki Masami • « Je pense que le mieux pour que cela soit le plus constructif possible, est de bien se remémorer ce qui se joue ici. Kumo est tombé face à l’empire du feu, et je me doute bien que cela n’a pas dû être une partie de plaisir que ce soit pour les civils comme pour les ninjas. Les constructions demandées par le village caché d’Iwa sont du bon sens et pour protéger tout le monde. Chaque personne doit y mettre du leur si jamais on veut être prêt à temps, les constructeurs, le contremaitre, mais également les ninjas. Je vais proposer aux autorités que l’on vous envoie d'aspirants ninjas. Ils sont compétents, peuvent porter de lourdes charges, et certains peuvent créer la roche dont vous avez besoin ou des accès pour faciliter le travail. Sûrement que certains genins non occupés pourraient se joindre, mais la plupart d’entre nous sont occupés dans des missions importantes comme celle-ci. De plus, votre responsable désire vous augmenter, alors je vous prie de montrer votre bonne foi et de reprendre le travail. Dans quelques jours de l’aide arrivera sous une forme ou sous une autre. D’ailleurs, je peux tout de suite créer des rampes ou des murs de roche pour vous montrer comme cela sera bientôt plus facile et rapide. »

Dit alors d’une voix neutre la genin. Ce qui ne fallait pas dire comme absurdité pour se débarrasser de ce problème. Quoi qu’il en soit, elle était bien capable de procéder à quelques techniques pour les aider un peu et partir pour reprendre son entrainement par la suite. Izaya semblait être un petit peu trop du côté des travailleurs, elle allait certainement desservir la mission si elle continuait. D’ailleurs, l’ancienne prisonnière de Wasure no Kuni l’observait du coin de l’œil d’une manière appuyée sans mot dire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Nihito Meho
Nihito Meho

Gillet jaune (Mission ) Empty
Mar 31 Mar 2020 - 9:20
Il était difficile pour Mého de se faire une opinion claire sur le sujet de ce chantier. En réalité, tout dans cette situation l’agaçait et il n’arrivait pas à savoir laquelle des deux parties prenait le pas sur l’autre. Avoir à utiliser ses jutsus était à la fois fatiguant et désespérant pour lui. Les ouvriers se comportaient comme des enfants incapables d’écouter et totalement buter sur leurs idées qui n’étaient pas nécessairement mauvaises mais plutôt mal exprimées. Le chef de chantier lui du peu que le genin avait pu voir de ses intentions avait une fâcheuse tendance à se placer en victime alors qu’il était clair qu’il n’était pas tout blanc dans l’histoire. Tandis que l’emprise de la technique se relâchait ses partenaires de missions prirent une à une la parole expliquant des positions claires et pas totalement discordantes malgré le peu d’informations communiquées.

Les remontrances d’Izaya sur le jutsu de Mého, lui firent remarquer qu’il avait peut-être été un peu dur avec la foule. Cependant il ne pouvait se permettre de laisser le groupe s’emballer surtout qu’aux vues de leur nombre, même de simples ouvriers pouvaient causer de vrais et importants dégâts. L’heure n’était pas au regret et cette mission semblait enfin toucher à sa fin tandis que ses partenaires semblaient avoir trouver la voix du cœur et surtout des oreilles de chaque ouvrier. L’emprise de son jutsu maintenant totalement relâchée, Mého se retourna vers le chef de chantier qui s’était maintenant posté au seuil de son bureau se cachant lâchement derrière Masami. C’était en effet à lui de parler et il avait plus qu’intérêt à bien choisir ses mots pour motiver ses troupes.

Un ambitieux discours sur la motivation, quelques mensonges mal voilés et surtout appuyer des promesses sur lesquelles il n’avait aucune emprise. Cet homme savait comment diriger ses troupes ou du moins comment leur parler. L’agitation dans la foule sembla doucement se muer en quelques vagues cris d’approbations accompagnés de discrets applaudissement. D’un geste encourageur il invita ainsi la foule à cesser leur manifestation et à reprendre son activité avant de lui-même retourner dans son bureau.

La foule ne se dispersa pas immédiatement, quelques hommes se réunirent en groupe tandis que d’autres plus isolés semblaient déjà s’en retourner vers des activités plus saines. Mého observa silencieusement la situation se calmer peu à peu et jeta un regard interrogateur à ses deux partenaires. A ses yeux, ils n’avaient aucune raison de rester sur le chantier, la mission semblait bien avoir été accompli bien qu’il était évident que les trois genins allaient devoir déposer leur rapport et aussi leurs inquiétudes sur le leader de ce bien étrange chantier.

Attendant silencieusement leur opinion, il s’adossa au mur de la petite baraque montrant clairement qu’à ses yeux en tout cas la mission prenait fin.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Uzumaki Azaya
Uzumaki Azaya

Gillet jaune (Mission ) Empty
Mar 31 Mar 2020 - 14:27



Gilet jaune

Izaya penche la tête en entendant l'adolescente, elle avait comme l'impression d'avoir entendu ce discours quelques secondes plus tôt. Puis elle soupira d'une part soulagée de voir la foule se calmer, mais aussi un peu consternée par ce discours. Mais fort heureusement l'Uzumaki ne cherchait pas la gloire ni à paraître aux yeux des autres, et donc elle n'en dit rien en estimant que c'était peut-être mieux ainsi, et pour les ouvriers.

Si ça rentrait dans l'ordre, c'était tant mieux non ? Mais Izaya n'était pas du "genre" à parler dans le vide ou faire de fausses promesses; non ça c'était trop facile ! Même pour elle ! Parcontre, comparer Iwa à Kumo... moyen moyen; les deux villages étaient différents et celui des nuages, de sa cousine même; n'avait pas eu de chance... Oué c'était sûrement que ça, de la chance.

Bon je reprends moi !Oué moi aussi !
Ben... c'est bien tout ça ! Si vous voulez partir, allez-y ! Moi je vais rester pour donner un coup de main ! J'sais pas me servir du doton, mais j'ai des bras !

Elle lève le bras, replié avec une main plaquée sur le biceps et suit les ouvriers qui voulaient reprendre pour leur apporter l'aide promise; ce serait déjà un début. Lever quelques blocs que pierre ou aider à transporter diverses choses; peu importait, elle allait aider ! Ses deux comparses pouvaient faire ce qu'ils voulaient bien évidemment ! Mais voilà, elle était disait pas des trucs pour faire plaisir, c'était comme ça.

Hey si vous pouviez demander que d'autres Iwajins, genin, aspirants ou autres; viennent aider; ce serait super génial, Meho, Masami !

A l'intérieur du village y avait il de réelles raisons de s'emportant contre d'autres Iwajin ? Nan, à fortiori non. C'était un truc qu'elle ne comprenait pas surtout quand y avait un enjeu commun... Pourquoi pas faire en sorte que tout aille pour le mieux, en paix ? Si ce contremaître y arrivait, bah suffisait de l'aider et de les aider tous !





_________________
Uzumaki Azaya
merci cleclem d'amour :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9024-uzumaki-azaya-termine#76012
Jiki Masami
Jiki Masami

Gillet jaune (Mission ) Empty
Ven 3 Avr 2020 - 5:23
Masami protégerait avec efficacité le maître d’œuvre, c’était une évidence vu que c’était dans les paramètres de mission quelque part. L’homme était courageux, mais certainement pas téméraire, ah ça non. La situation n’était pas si dramatique que cela au final, mais l’adolescente restait sur ses gardes. Le maître d’œuvre semblait être reparti dans son bureau, et son petit discours paraissait avoir été efficace. Ce qu’il ne fallait pas faire tout de même. Tandis que le groupe le plus dur devait sans doute parler entre eux pour savoir ce qu’ils allaient faire, La Jiki haussa les épaules légèrement au regard de Meho.

L’ancienne prisonnières de Wasure no Kuni observa le regard troublée d’Izaya, elle ne semblait pas foncièrement satisfaite du discours, ou il y avait autre chose. Quoi qu’il en soit, la bleuté ne semblait pas être hostile ce qui n’était pas si mal vu d’où ils venaient. Les ouvriers semblaient être satisfaits et allaient reprendre le travail. Masami soupira légèrement en se frottant l’arrière de la tête, tout ça pour cela. Elle remarqua Izaya était très motivée à aider immédiatement les ouvriers, alors même si Masami se fichait éperdument de leurs sorts, pour être certaine qu’ils n’allaient pas arrêter immédiatement ou dans peu de temps de nouveau le travail, elle descendit tranquillement dans un endroit libre de place.

Jiki Masami • « Je suis certaine que ça fera un exercice utile pour les aspirants ninjas de venir sur le chantier et aider également. »

Commenta simplement l’adolescente, alors qu’elle commença à faire plusieurs fois des mudras. Elle fit apparaitre de solide mur de roche de quelques mètres carrés qui leurs seraient certainement utile d’une manière ou d’une autre. Cela l’ennuyait de donner des informations à Meho sur ce qu’elle savait faire, mais bon, par équité … Ce n’était pas comme si elle avait eu une information importante de son côté, voire plusieurs mêmes. Après avoir procéder à quelques techniques et aide succinctes, elle filerait rapidement ailleurs afin d’aller faire autre chose d’intéressant que travailler dans un chantier. Elle n’avait pas l’âme bienveillante ou à aider pour rien du tout, et si jamais elle avait fait tout cela, c’était bien pour la réussite de la mission !


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467

Gillet jaune (Mission )

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: