Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa

Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Mer 19 Fév 2020 - 15:52
Suite de ce RP


Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


L'entrevue avec la jeune Genin était terminée depuis quelques heures. Mais ce qui allait suivre résultait de cet entretien. Kaito avait retrouvé son aspect naturel et n'arborait plus les couleurs et allures d'une petite jeune fille peu sérieuse et un peu naïve. Depuis son départ de la Grande Bibliothèque Kumojin, il n'avait cessé de penser au rendez-vous du soir, et surtout au fait de devoir recruter la jeune femme sans pour autant parler de la Rébellion, contrecoup de ce sceau qui le menaçait de perdre la mémoire s'il ne faisait pas attention à ses paroles.

Il attendait que le crépuscule pointe le bout de son nez pour commencer à se préparer pour la suite de leur entretien. D'un nouveau coup de mudra, il prit cette fois l'apparence d'un homme massif. Un homme qu'il avait l'habitude de croiser sur la place publique, vendant souvent toutes sortes de poisson aux habitants. Il revêtit également son grand manteau noir à capuche et prit soin de placer son masque de furet -animal le représentant aux yeux de ses confrères- sous la grande tunique.

Quelques heures, auparavant, il avait pris contact avec quelques membres du mouvement pour être accompagné de personnes douées de talents sensoriels, au cas où l'ennemi s'attendrait à quelque chose. L'effectif de l'Empire semblait quelque peu réduit ces derniers temps, peut-être que certaines missions leur demandait présence ailleurs. Deux membres du groupuscule l'attendaient donc dans un petit bosquet à la limite de la sortie du village. Espérant que la kunoïchi reconnaisse cette "petite forêt" que le Meikyû avait mentionné tout à l'heure sous les traits de la jeune fille.

Il arrivait sur les lieux de l'entrevue, un de ses deux accompagnateurs du soir camouflait leur chakra d'un puissant jutsu de dissimulation, pendant que l'autre se concentrait sur le repérage des lieux. Scrutant de son esprit le moindre chakra pénétrant dans sa zone d'action. Seul un adepte de la dissimulation aurait pu tromper ses sens.

Kaito se plaçait derrière un des arbres au milieu du bosquet, légèrement derrière pour ne laisser transparaître que sa silhouette, de part l'ombre de la nuit. Il s'affubla de son masque de furet, répétant quelques gammes pour imiter au mieux une voix grave et rauque, collant à ce personnage massif que le Meikyû incarnait. Il n'avait maintenant plus qu'à attendre.


_________________
Thème musical

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Medyūsa
Medyūsa

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Lun 24 Fév 2020 - 9:45
Le fameux rendez-vous


Dans la journée, Medyûsa a fait une rencontre des plus particuliers et dont elle n’a pas l’habitude de fréquenter. Pinku Hana AKA Nana, une jeune fille, brune et avec de grosses lunettes, âgée de dix ans. Elle semblait s’intéresser aux plantes et à l’histoire du pays, en plus de celui du village. La blonde avait pu discuter avec la gamine et elle a pu se montrer gentille avec Nana. Habituellement, la Yasei a un peu de mal avec les gosses et elle a tendance à être maladroite. Ceci dit, elle apprend à faire des efforts même si parfois, ce n’est pas facile. D’ailleurs, elle était intriguée par la gamine, elle s’était intéressée uniquement au conflit entre Kumo et le Teikoku ni plus ni moins. Med ne se montre pas trop méfiante sinon elle deviendrait très rapidement paranoïaque. Ceci dit, la fin de sa conversation avec Pinku la laissait perplexe et avec un goût amer de ne pas avoir remarqué quelque chose de louche. Ceci dit, elle savait que le père de la brunette allait dans une petite forêt à côté de Kumo, or impossible qu’on les laisse entrer et sortir si facilement de nuit. L’Empire est au courant d’un mouvement de rebelle Kumojin et surtout depuis qu’Hanae a fait son discours sur la place publique.

Assise dans sa chambre, livre sur la romance ouverte, stylo à la bouche et cahier avec des notes ouvertes, la kunoichi était perturbée par ce sous-entendu de rendez-vous nocturne. Il y avait quelque chose de louche dans les paroles de la gamine, une enfant ordinaire aurait proposé de l’invité chez ses parents pour en parler ou juste de faire une promesse. Là, c’était différent, en pleine nuit, dans une forêt pour rencontrer son père et ses amis. Le Teikoku joue peut-être les piégeurs pour essayer de coincer la rébellion ou de futur partisan à la cause des rebelles, qui sait. Ce serait peut-être un piège qui sait ? La voilà un peu parano, chose qu’elle voulait éviter à tout prix. La blonde soupire et regarde une carte de Kumo, elle le regardait attentivement et aperçoit un bosquet dans le village ou plutôt un peu à l’écart des habitations. Un lieu parfait pour un rendez-vous secret et comme on ne sort pas du village, ça n’alerte personne. La blonde informe sa mère, son père et Nozomi qu’elle doit aller voir une amie pour préparer un entraînement. À la suite de cela, elle va dans sa chambre et se prépare pour sortir et être discrète. La nuit allait peut-être mouvementer et si c’est un piège, vaut mieux être prêt. La Mamba n’allait pas se rendre là-bas à découvert ou comme une cible facile. Elle avait un atout en poche et c’est la particularité d’être une Yasei.

Medyûsa fait en sorte d’emprunter des chemins peu fréquentés et pouvant la mener vers le bosquet en question. Ils faisaient sombres, du coup, la blonde profite de zone d’obscurité pour s’y faufiler pour qu’on ne puisse pas le repérer ou la reconnaître. Après quelques minutes à se déplacer, elle peut apercevoir le fameux bosquet. La Yasei n’aimait pas trop ça, ça sentait l’embuscade à plein nez. Il fallait pénétrer ce lieu, sans se faire repérer et par chance, elle est assez douée en dissimulation pour y parvenir. D’un mûdra, elle se transforme en Mamba noir et masque son chakra, ressemblant ainsi à un animal normal. La Hebi se déplace dans la nature, cherchant sa cible dans ce bosquet. Se déplaçant de manière à être prudente et sur ses gardes, elle regarde un peu partout. Un serpent dans la nuit, dans de l’herbe, ça pouvait passer inaperçu. Elle ne pouvait pas ressentir de chakra ni faire quoi se soit lié au chakra sous cette forme. Or, la blonde pouvait voir une silhouette derrière un arbre, du coup, elle se rapproche doucement et le plus furtivement que possible. Arrivant près des pieds de l’homme, il semblait costaud et il portait un masque, il devait attendre Med depuis un petit moment déjà. La blonde casse sa dissimulation tout en prenant une forme un peu plus imposante d’un Mamba Noir et s’enroulent autour de l’inconnu en maintenant son immobilisation constrictrice. Elle place son visage de serpent devant le masque de l’homme et le fixe avec ses yeux dorés. « Porter un masque, ça m’a l’air suspect, non ? Êtes-vous le père de Pinku Hana ? Sauf si elle n’existe pas et que c’était un leurre. » Dit-elle de manière agressive. « Qui êtes-vous ? Et que me voulez-vous ? » Demande-t-elle en ressentant l’étreinte pour montrer qu’elle ne plaisante pas.


Spoiler:
 



_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Mar 25 Fév 2020 - 15:06
Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


Une légère pointe de stress montait petit à petit à l'intérieur de la gorge du jeune Meikyû. Bien qu'il devait paraître comme un recruteur, un dirigeant assumé, presque un meneur leur de cette entrevue, il ne pouvait arrêter de penser à l'impact qu'un nouveau membre aurait. Et si Medyusa était une traîtresse elle aussi? La scène avait déjà été vécue par Kaito, et ses compères de la Résistance n'accepteraient pas d'autres infiltrés dans leur rang, surtout s'ils venaient à être recrutés par un des membres. Depuis son arrivée dans le bosquet, ses pensées se dirigeaient toutes vers les paroles qu'il allait adresser à la jeune Genin.

Un léger soupçon de chakra avait interpellé un des hommes à la disposition du Meikyû pour cet entretien. Mais après vérification, il classa l'affaire comme un simple malentendu. Mais ce fut dans la foulée de ce petit moment de doute, que Kaito senti une force monter par le biais de sa jambe, enroulant par la suite le reste de son corps jusqu'à se retrouver tête à tête avec un véritable serpent bien plus gros que la normale.

Il n'eut pas le temps de réagir, mais ses deux comparses eux se trouvaient déjà près de la tête du serpent, prêt à abattre leur courroux. Reprenant ses esprits malgré la véritable bévue qu'il venait de subir, il voulu montrer qu'il était plus courageux qu'il en avait l'air, empruntant une voix assez grave et rocailleuse.

-" Stop. Ne la tuez pas. Enchanté Medyusa."

Il s'agissait bien de la jeune Genin rencontrée plus tôt dans la journée. Il ne fallait pas que le Meikyû montre une seule once de peur, où c'en était fini de l'autorité qu'il voulait montrer à présent. La constriction se faisait de plus en plus forte, cherchant sûrement à déstabiliser le jeune homme. Malgré tout, cachant tous son stress derrière son masque de furet, il reprit la parole.

-" Effectivement, cette petite Hana n'existe pas. Comprenez que nous ne puissions pas nous approcher à visage découvert de nos potentielles recrues.."

Il lâcha cette phrase, essayant de montrer sa bonne foi à la jeune femme sous sa forme animale.

-" Nous ne vous voulons aucun mal, nous aimerions simplement "discuter" avec vous."

Le Meikyû accompagna ses paroles d'un léger signe de main aux hommes qui l'accompagnaient, leur demandant de s'écarter un peu, montrant ainsi à la hebi que sa forme et sa technique n'effrayait pas son interlocuteur. Même si en dessous du masque, de légères gouttes de transpirations commençaient à apparaître.

_________________
Thème musical

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Medyūsa
Medyūsa

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Jeu 27 Fév 2020 - 10:07
Recrutement ?


Le bosquet, Medyûsa n’était pas stupide pour croire qu’on pourrait tenter de la piéger. Ce lieu pourrait bien servir comme guet-apens pour savoir des choses, si on la prit pour quelqu’un de la résistance. Ceci dit, elle n’allait pas établir des conclusions hâtives sans vérifier de ses propres yeux. La blonde espérait juste que ce n’était pas un leurre du Teikoku pour la choper, car ça pourrait mettre sa famille et Hanae en danger. On pourrait la prendre pour ce qu’elle n’est pas comme une espionne ou un membre de la rébellion. Après, c’étaient peut-être les rebelles qui cherchent à la contacter, selon le sous-entendu d’Hana, la petite de dix ans. En tout cas, Med ne sait rien et elle le découvrira assez tôt. La kunoichi se transforme en serpent dans un coin tranquille, laissant ses vêtements au sol et masquant son chakra. Elle se déplace pendant quelques minutes avant d’apercevoir une silhouette. Louche, elle utilise une immobilisation contracteur pour l’empêcher de s’échapper ou d’attaquer. Elle l’observait, lui posait des questions, cependant, il n’était pas tout seul et il fallait bien s’en douter. Deux inconnus menaçaient la Hebi avec leurs armes, prêt à l’abattre en cas de mauvais gestes. Or, l’homme prit sous son étreinte demandée aux autres de ne pas la tuer et il se met à la saluer. La blonde est perplexe et ne sait pas quoi faire, il fallait bien plus qu’une salutation s'il comptait se libérer.

Cela dit, il se met à répondre aux questions de la blonde, l’homme se montre courageux et il était difficile de voir son visage et l’expression qu’il a derrière un masque. Ses amis ne semblent pas trop rassurants, ils n’ont pas reculé ni rien et pourtant, la Yasei tient leur allié contre elle, prête à lui briser le corps en cas de mauvais gestes de leur part. Ceci dit, il confirme le fait que la petite Hana n’existait pas que c’était une couverture pour approcher de potentielles recrues. Recrues ? Ils étaient là pour recruter la blonde ? Medyûsa était un peu sceptique à propos de cela, elle n’avait rien fait de spectaculaire pour être repéré par un groupuscule. Était-ce des membres de la résistance ? Ou un autre mouvement lié à Kumo ou au Teikoku ? Difficile à savoir. Son regard se porte sur lui et parfois sur ses alliés, mais le gaillard rassure la blonde qu’ils n’étaient pas là pour lui faire du mal, mais pour discuter avec elle. Les hommes du type se mettent à s’écarter, après tout, s’ils voulaient la neutraliser genre la tuer ou la capturer, ils l’auraient fait depuis un moment. « Hum… Vous semblez sincère et on va dire que je n’ai pas trop le choix. » Dit-elle en sachant qu’elle n’était pas encore de taille pour un un versus deux ou trois. « Cependant, j’espère que ça a vaut la peine. » Finit-elle en libérant le chef du groupe de son emprise et prend une forme partielle, dévoilant ses formes, mais cela masquait un peu ses parties génitales grâce aux écailles et obscurité. Elle allait éviter de reprendre sa forme humaine sinon elle sera vraiment à nu devant eux. « Avant de commencer à discuter avec vous, pourriez-vous me passer votre long manteau noir, il fait frais et j’aimerai reprendre ma forme humaine sans que vous et vos amis me voyez totalement nue, ça serait peu agréable…surtout que je ne suis pas du genre à me dévoiler ainsi à des étrangers ou à des proches. » Dit-elle avec un air sérieux.

« Sinon, que voulez-vous dire par de potentielles recrues ? Qui êtes-vous ? J’ai un peu de mal à faire confiance à des gens qui semblent louches. » Demande-t-elle en attendant que l’homme se décide à lui donner son manteau. L’inconvénient à se transformer en serpent, c’est de se retrouver nue et c’était assez gênant. Il allait falloir pour Medyûsa, de trouver une solution par rapport à cela. « Et vous ne m’avez pas dit ce que vous voulez de moi ? Bref ça me laisse perplexe tout ça, j’avais senti qu’il y avait quelque chose de louche quand la personne sous Hana m’a parlé de ce lieu et de son père parlant avec des amis en pleine forêt dans la nuit. » Finit-elle en espérant ne pas avoir la bêtise de ne prévenir personne et surtout Hanae, qui aurait pu la faire sortir de cet endroit en cas de piège.


_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Jeu 27 Fév 2020 - 12:40
Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


Les deux camarades du jour du jeune Meikyû avaient fini par reculer, espérant secrètement que le jeune homme savait ce qu'il faisait. Ce n'était pas vraiment le cas à vrai dire, Kaito avait bel et bien révisé quelques questions essentielles à poser lors d'un recrutement, mais il ne s'attendait pas être accueilli de la sorte par la jeune Genin. Après tout, malgré qu'il connaissait son identité par ses informateurs, il n'avait jamais été évoqué le fait qu'elle possède le don de se transformer en véritable mamba noir. Un animal, aussi imposant que terrifiant. Encore plus lorsque ce dernier est doué de parole et vous recouvre le corps de toute son étreinte. Tout ceci était sûrement la cause des gouttes de transpirations qui commençaient à perler sur le front du jeune homme, dissimulé sous son masque de furet.

L'excès de confiance du jeune homme ainsi que ses paroles se voulant sans peur avait réussi à faire mouche, malgré sa suspicion, la jeune hebi lâcha son emprise. Elle reprit une forme plus humaine mais bien plus osée. Kaito ne savait pas si elle le faisait exprès pour provoquer une nouvelle fois l'homme qu'il incarnait aujourd'hui, mais elle se retrouvait maintenant presque nue, des écailles cachant légèrement les endroits que jamais Kaito n'aurait voulu voir. En plus de la transpiration, s'ajoutait maintenant une bonne dose de gêne, ses joues commençant à rougir.

-" Euh.. Oui évidemment tenez."

S'exprima Kaito, toujours d'une voix rauque, lui tendant son long manteau noir, ne pouvant cacher sa gêne. Apparemment, elle ne faisait pas exprès de se dévoiler ainsi, c'était un des effets indésirables de son changement de forme. Elle enchaîna ensuite avec un flot de questions, le doute et la suspicion était clairement installées dans son esprit. Le Meikyû ne pouvait lui en vouloir, après tout, il aurait exactement réagi comme elle, avec peut-être moins d'assurance cela dit. Le jeune homme se re concentra alors, il avait imaginé leur discours plusieurs fois dans sa tête avant de venir au lieu de rendez-vous. Il allait notamment réutiliser les mêmes questions que lui avait posé la Chouette, le leader de l'organisation.

-" Sachez que nous sommes juste des personnes, impatientes et déterminées à reprendre possession de nos droits, nos terres et surtout notre liberté. Quelques informateurs m'ont rapportés que vous pensez quelque part la même chose que nous. Voilà pourquoi nous vous avons convié dans cet endroit reculé. Pardonnez la manière peu conventionnelle dont ont vous à abordez, à la bibliothèque. "

Kaito grimé en colosse à la voix grave, repris légèrement son souffle. À partir de maintenant il fallait être sûr de soi, ne jamais mentionnez réellement les membres de la Rébellion et encore moins donner de potentiels indices sur sa véritable identité. Même si Medyusa avait très peu de chances de connaître le jeune Meikyû. Lui pourtant la connaissait déjà, de vue. Il avait assisté depuis la foule au discours anti-rébellion d'Hanae. Bien qu'il éprouvait un grand respect pour la Sendai, leurs convictions n'étaient pas vraiment les mêmes en ces temps troubles.

-" Seriez-vous donc prête à répondre à quelques questions? Ou préférez-vous faire demi-tour ici?"

Les deux autres hommes étaient retournés à leurs affaires. Un surveillant les émanations chakratiques avec plus de vigueur qu'avant. Un autre dissimulant le chakra du petit groupe. Laissant Medyusa et Kaito en face-à-face.

_________________
Thème musical

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Medyūsa
Medyūsa

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Sam 29 Fév 2020 - 8:11
Recrutement ?


Ce type semblait bizarre et il cherchait à gagner la confiance de Medyûsa pour qu’elle le libère de son étreinte. Apparemment, il n’était pas là pour la neutraliser ou la capturer, non, il voulait tout simplement discuter avec elle. Les deux individus qui l’accompagnaient, s’éloignaient d’eux afin de montrer sa bonne foi. Pourtant, si c’était dans le but de la piéger, kidnapper ou autres pour obtenir des informations, ils auraient pu aisément l’avoir malgré l’emprise de la Hebi sur l’un d’eux. Or, ça ne l’empêchait pas de croire que tout ceci était louche et qui l’avait approché, il y a peu de temps. Mais soit, s’il voulait juste discuter, la blonde allait l’écouter attentivement, en espérant qu’il ne la fasse pas perdre son temps. Med était méfiant, elle est une Genin, mais loin d’être stupide. La Yasei le libère et reprend une forme hybride afin de ne pas trop dévoiler son corps. Être dénudée devant des inconnus, ce n’était pas son fort. En tout cas, lorsqu’elle demande à l’homme plutôt imposant de lui passer son manteau noir, ce dernier accepte sa demande. Il est plus agréable et crédible de discuter sérieusement en étant habillé. « Merci de ta compréhension. » Dit-elle en mettant la longue veste noire et le ferma en reprenant après cela, sa forme humaine. La Mamba se met par la suite, à poser pas mal de questions qui méritait des réponses. La blondie l’écoute, rien qu’à entendre ce discours de sa part, il ne fait aucun doute qu’il fait partie de la résistance ou d’un mouvement proche. Or, elle n’a pas entendu parler d’un autre groupe voulant repousser le Teikoku dans Kumo. La même pensée qu’eux ? Sans doute le discours d’Hanae ou ce qu’elle a dit à la fausse Hana dans la bibliothèque.

« Maintenant, grâce à ce discours, j’ai ma petite idée de qui vous êtes. Je n’aurais pas cru qu’une personne telle que moi, puisse intéresser la résistance. Bref, je vous pardonne, après tout, j’aurais sans doute agi de la même manière pour m’assurer de la fiabilité de la personne ou de l’information qu’on m’a donnée. » Répondit-elle. Ceci dit, elle se demande sur quoi ils se sont basés pour avoir envie de la recruter. La blonde n’a jamais montré de signe de rébellion et même au discours d’Hanae, la blonde donnait tout simplement son avis, de même pour la bibliothèque cherchant juste à rassurer une gamine. Pour le moment, la kunoichi va juste l’écouter et répondre à ses questions, s’il en a. Or, ils ne savent pas dans quoi il s’embarque avec la Yasei. Voilà qu’il reprend la parole, apparemment, Medyûsa avait deux choix, soit de répondre à ses questions ou faire demi-tour. Pendant qu’ils parlaient, les deux autres Shinobi masqué sont retourné à leur poste pour assurer la sécurité du rendez-vous. Cela dit, Med n’était pas venue pour rien et maintenant qu’elle était là, il est hors de question de faire demi-tour. Autant aller jusqu’au bout et voir ce qui va se passer, en espérant qu’Hanae ne le sache jamais vu qu’elle ne semble pas convaincue par les actions, voire l’idée qu’il y a un groupe de rebelles. « Je ne me déplace pas pour rien, pose-moi tes questions. Évitons de perdre du temps, le Teikoku dispose aussi de bons sensoriels de leur côté. Ce serait ennuyant si on nous découvre ici malgré la capacité de tes coéquipiers. » Dit-elle en prenant un ton sérieux.


_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Lun 2 Mar 2020 - 10:19
Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


La jeune Genin, Medyusa, avait raison. L'entretien du soir ne devait pas s'éterniser au-delà de la normale, les autorités du Teikoku sûrement au fait du mouvement de Résistance qui se créer petit à petit dans le village. Bien que les rebelles avaient jusque-là réussi à cacher leurs identités ou le simple fait d'avoir une organisation mieux encadrée désormais, il n'en restait pas moins sûr que l'Empire serait prudent au vu des rumeurs qui se chuchotent au sein de Kumo.

Dans la préparation de son discours, Kaito avait délibérément choisi de reprendre les questions de la Chouette, qui lui avait fait passer un entretien également. Ces questions correspondaient tout à fait et encore mieux à la situation de la blonde. Kaito avait assisté au discours publique d'Hanae, et avait pu aussi voir l'Hebi en sa compagnie. Plus qu'une simple vision, il avait également pu écouter les arguments de Medyusa quant au discours. Il y avait été question de ne pas verser le sang, de mettre fin aux activités rebelles, de ne pas maintenir un cycle de haine. Un joli discours, mais qui se voulait un peu trop optimiste pour le jeune Meikyû. La Genin avait également donné son avis face à la foule. Elle avait expressément fait comprendre son envie de ne pas avoir recours à la violence, soutenant les quelques propos de la Sendai. Et c'était ce point que devait éclaircir désormais Kaito, ou du moins, c'était pour cela que c'était lui qui posait les questions aujourd'hui. Car lui avait entendu le discours, lui, qui était perdu au milieu de la foule, avait entendu l'intégralité des différentes interventions.

-" Bien, pour commencer. Que pensez-vous du discours de Sendai Hanae? Bon nombres de personnes vous ont vu monter sur scène à ses côtés et exprimer votre opinion. Qu'en est-il maintenant? Avez-vous toujours le même avis? Ou certaines choses ont changé à présent?"

Kaito ne passait pas par quatre-chemins. Il fallait faire durer cet entretien le moins longtemps possible. Chaques secondes passées en plus dans ce bosquet représentait un risque de découverte de la part des autorités Teikokujins. Il attendait maintenant, face à la femme ayant revêtu le long manteau noir qui laissait simplement sa tête et son regard à découvert.

_________________
Thème musical

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Medyūsa
Medyūsa

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Mer 4 Mar 2020 - 9:46
Interrogatoire


Il était inutile de perdre plus de temps, selon Medyûsa, le Teikoku pouvait peut-être les repérer dans ce bosquet. En effet, si les alliés de ce type usaient des détections et des dissimulations pour surveiller la zone ainsi que de masquer leur présence, ça ne risque pas de toujours fonctionner. L’empire devait posséder des soldats capables d’utiliser de techniques sensorielles égales ou supérieures à la leur. Du coup, s’il avait des questions à poser à la blonde, il fallait le faire rapidement. La cachoterie ne voulait pas qu’on la repère dans un tel endroit avec des types masqués. De plus, elle était nue sous ce manteau, ça pouvait sous-entendre bien des choses. La Hebi ne voulait pas qu’Hanae apprenne cela puisse avoir un malentendu pouvant ruiner leur relation amoureuse. Et honnêtement, la Yasei ne voulait pas la perdre. Or, la rousse n’apprécie pas trop la résistance de peur qu’ils viennent à faire couler le sang et créer une guerre civile pouvant causer des morts. Là-dessus, Med pensait la même chose, mais elle reste perplexe aussi. S’ils veulent d’elle, la blonde devra être complice de leur méfait et de leur plan d’attaque pour repousser l’Empire. Or, si c’est bien eux, la Mamba Noire voulait en savoir plus sur eux et leurs plans ainsi que leur ambition. La Gorgone ne pouvait pas rester sans rien faire, elle est peut-être qu’une Genin, mais elle reste ambitieuse et curieuse.

L’homme semble comprendre l’inquiétude de la blonde, c’est-à-dire, à ne pas trop traîner et à perdre du temps dans cet endroit. Il se met à poser des questions par rapport à son apparition et prise de parole, d’il y a quelques semaines par rapport au discours d’Hanae sur la place publique. Ce n’était pas du tout surprenant, la Hebi s’était tout de même affichée en répondant à la Sendai et en la rejoignant sur le podium. Avoir le même avis ? Que penser de son discours ? Etcetera. Il voulait savoir si la blonde pensait la même chose, à ce jour, de la rébellion et ce qu’elle avait dit d’eux. Il est vrai qu’avec le temps, les pensées de la blonde ont changé, trouvant le Teikoku, un peu trop envahissant. Après, Medyûsa l’avait bien vu avec ce soldat qu’elle avait rencontré dans la forêt menant à Hidshu ou ceux ayant agressé le clone d’Hanae lors d’une de leur mission. La blonde soupire. « Il est vrai que j’ai dit qu’une rébellion pourrait être inutile si du sang est versé inutilement. Après tout, Kumo et le Teikoku ont perdu des proches dans leur histoire. » Dit-elle. « L’ex-Raikage a commis un massacre à Hi no Kuni et l’Empereur a éliminé Metaru Reiko et annexé Kumo en faisant des victimes enfin si je ne dis pas de bêtises. » Elle regarde l’homme. « Cependant, je trouve le Teikoku, un peu collant et gouverner par un homme vouant sa vie à la colère et à la vengeance. Ceci dit, Reiko jouait à la dictatrice enfin son comportement faisait penser à cela, je n’aimerai pas que la résistance, en cas de victoire pour eux, remet une autre Reiko à la tête de Kumo pour refaire un cycle sans fin. » Finit-elle en faisant une courte pause. « J’ai pu croiser des soldats, ils se montrent bien arrogants et envahissants, voire agressifs par moments. La rébellion est légitime, car vous voulez reprendre ce qui vous appartient et j’aimerai que Kumo retrouve sa liberté. »

Elle repense à Hanae et son discours avant de sourire légèrement. « Ma chère Hanae est un peu idéologiste, mais ce n’est pas quelqu’un de méchant. Elle veut que le bien de tout le monde, ça se soit senti dans son discours voulant prôner la paix. Je la soutiens dans son projet, car la paix permet de ne perdre personne. Cependant, ce n’est pas avec un discours qu’on change les choses, après tout, ça s’est vue avec la réponse de la régente. Or, je ne recherche pas à tuer gratuitement ou de sang-froid. Mon opinion a tout de même changé, je trouve que la résistance est nécessaire pour mettre un terme à la relation négative entre Kumo et le Teikoku. » Elle croise les bras et regarde en l’air. « Cependant, je ne change pas d’avis que ça fera couler du sang dans les deux côtés, ça va faire empirer la relation Kumo/Teikoku… J’espère juste qu’aucun innocent sera pris dedans. » Elle baisse son visage pour regarder à nouveau l’homme. « Je ne suis pas guidé par la haine ni la vengeance, tout Teikokujin n'est pas mauvais, ils sont juste guidés par un homme rempli de colère et de vengeance. J’espère que la Résistance en est conscience. » Finit-elle. Et pour terminer afin de s’assurer de quelque chose. « D’ailleurs, j’espère que vous ne comptez rien faire contre Hanae par rapport à son discours…Malgré son discours, ce n’est pas une ennemie de Kumo ni de la Résistance, cependant, elle ne veut pas de guerre ni de victimes innocentes. » Dit-elle avec un regard sombre.


_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Ven 6 Mar 2020 - 8:02
Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


La Genin blonde semblait vouloir répondre aux interrogations du jeune homme sans trop tard, tous les deux étaient conscient que cet entretien pouvait leur coûter cher en cas de découverte par les autorités. Encore plus pour le Meikyû, s'il venait à se faire arrêter dans ce bosquet, cela demanderais très peu de temps pour qu'il remonte jusqu'à ses acolytes de la Résistance, l'Empire étant le centre névralgique du clan Yamanaka. Même avec toute la bonne volonté du monde et un courage à toute épreuve, aucun shinobi ne pouvait résister comme il se doit à la manipulation mentale du clan de l'Empereur. Il fallait donc écouter cet entretien. Mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait bâcler les questions. La Résistance avait déjà assez pâtis de la présence de traître.

Au vu de sa première réponse, Medyusa semblait penser la même chose que Kaito lors de sa première rencontre avec ce vieux monsieur l'ayant recommandé au groupuscule rebelle. Lui aussi pensait que les victimes étaient bien plus les villageois que les shinobis morts dans l'exercice de leur fonction. C'était aussi pour ça qu'il s'était engagé, si la guerre venait à éclater, la protection et la sûreté des habitants du village serait la priorité. Elle avait également raison sur un point, malgré leur Empereur mené par la vengeance, les soldats impériaux n'étaient pas à tous mettre dans le même sac. Kaito le savait bien, pour avoir rencontré Sakka, que certain était prêt à essayer de changer les choses. Malheureusement, le jeune homme l'avait également compris, les idées trop optimistes et idéologiques n'aboutissent jamais. Seules les actions franches et parfois dangereuses permettent de faire bouger les choses.

"Ma chère Hanae", visiblement la relation de la Genin avec la Sendai n'était pas simplement qu'une alliance cordiale sous l'oriflamme de la paix. Il semblerait qu'elle soit un peu plus que de simple camarade. Pourquoi parler aussi gentiment d'Hanae tout en acceptant les questions de la Résistance, allant complètement à l'encontre des propos que tenait la kunoïchi sur la place publique. C'était actuellement la question qui revenait le plus en tête au jeune homme. Encore plus lorsque le regard noir de la hebi s'abattait sur lui, lorsqu'il était question de "faire du mal à Hanae". Pourtant, il n'en était pas question, malgré ses propos à l'encontre du mouvement de Résistance, Kaito lui, éprouvait un grand respect pour son aînée. Mais aujourd'hui, il n'était pas Kaito, mais bien un émissaire de la Résistance.

-" Nous vous rejoignons sur ce point, les villageois sont la priorité numéro une. Tout sera mis en œuvre pour leur protection et leur sécurité, soyez en certaines." répondit Kaito d'un ton se voulant sympathique.

-" Cependant, vous parlez de mettre fin à la relation nocive entre Kumo et l'Empire, mais avez quand même peur que leur relation se dégrade par la suite. Mais soyez rassuré, après avoir gagné notre liberté, nous ne reproduirons pas les mêmes erreurs que nos ancêtres. Ce sont aux jeunes d'aujourd'hui, uni sous la même bannière, de reprendre leur liberté sous leur condition, se basant sur leurs espoirs et leurs rêves, et non sur ceux d'une génération déchue."

Il poussa un léger soupir, s'étant légèrement enflammé durant sa tirade. Il y prenait goût à jouer les mystérieux entremetteurs.

-" Une relation particulière semble vous unir à la Sendai. Pourquoi vous rangez du côté de ce qu'elle maudit tant dans ces cas là? En tous cas, aucun mal ne lui sera fait. Si tenté qu'elle n'essaie pas d'intervenir contre le mouvement des Kumojins libre."

Kaito ponctuait sa phrase ici. La deuxième salve de question était posée. Il s'était bien concentré pour retenir les infos données lors de ses premières réponses. Car si aujourd'hui c'est lui qui posait les questions, ce ne serait sûrement pas lui qui prendrait la décision finale. Une fois son rapport fait, ce serait aux leaders de prendre leurs responsabilités.

_________________
Thème musical

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Medyūsa
Medyūsa

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Mar 10 Mar 2020 - 6:41
Interrogatoire


Les questions avaient débuté afin d’éviter de perdre trop de temps sur des sujets inutiles, après tout, Kumo est sous l’emprise du Teikoku. Il ne faudrait pas trop abuser ni se croire en sécurité malgré leur emplacement. Medyûsa avait écouté attentivement l’homme, ces questions se portaient sur la prestation d’Hanae et de son intervention sur la place publique. Cela avait surpris à moitié la blonde que ce dernier l’interroge là-dessus. Après tout, Med avait publiquement partagé son avis sur pas mal de choses comme la guerre Kumo contre Teikoku, la résistance ou l’idéologie de la rousse. Dans un sens, c’était intéressant de reparler de cela, car après ce moment-là, la blondie avait pu observer bien des choses. Son avis du début avait un peu changé, elle avait appris pas mal de chose que ce soit sur le comportement de l’Empire, celle des deux précédents Kage, le massacre à Hi et bien des choses. Elle lui avait répondu très clairement, sans tourner autour du pot en cherchant à développer un peu ses réponses. Il est clair qu’elle n’a pas envie de libérer Kumo si c’est pour remettre une Reiko-Bis à la tête du village. Il faut savoir avancer avec d'autres idéologies et ne plus commettre les mêmes erreurs du passé. Enfin mise à part cela, elle prioritisait la protection des civils, des innocents et bien d’autres choses. De plus, elle ne voulait pas qu’on fasse de mal à Hanae par rapport à ses discours et son envie d’éviter un bain de sang. La rousse aurait même pu rejoindre le Teikoku si ce n’était pas Rei à la tête de l’armée. Cela chamboulait un peu le tout.

En tout cas, Medyûsa avait répondu à ses questions, tout en mettant un point d’honneur de ne pas faire du mal à Hanae. Cela avait mis en avant des indices à propos de sa relation avec la Sendai, mais peu lui importait, s’il n’est pas trop bête, il pouvait se rendre compte d’une chose. En effet, la Yasei ne risque pas d’être ami avec eux s’ils s’en prennent à la Jônin. À la suite de cela, la Mamba Noire laisse l’homme reprendre la parole. Un point où ils sont d’accord, la protection des civils, car ces derniers n’étaient pas armés pour affronter des Shinobi. Ils allaient tout faire pour sécuriser le tout et les protéger en cas de danger. Il se met à parler de l’envie de Med à régler la relation nocive entre Kumo et le Teikoku, ne plus reproduire les erreurs du passé. « Je vois, après tout, Kumo est quand même responsable de ce qui arrive enfin Kumo, c’est surtout les anciens Kage pour ce massacre à Hi no Kuni. Si la résistance et la future génération peuvent éviter cela, ça éviterait bien des guerres et des vies gâchées par la cupidité et la vengeance. » Dit-elle. Maintenant, voilà le moment intéressant que la blonde attendait. Le type avait pris son temps avant de mentionner une hypothèse sur sa relation avec Hanae. Encore des questions, malgré leurs relations pourquoi changer d’avis sur ceux dont la rouquine n’apprécie pas ? Et si elle intervient, ils devront s’en occuper même s’ils ne comptent pas s’en occuper. Hanae prime la paix, elle fera tout pour protéger les innocents, au prix de tuer si nécessaire. Si elle intervient contre la résistance, c’est que c’est dernier ont négligé les civils. La Hebi soupire. « Ma relation avec Hanae ne vous regarde pas, ma vie privée ne regarde que moi. Cependant, j’ai mon propre avis, mon libre arbitre sur ce qui se passe dans Kumo et dans le monde. Ma relation avec elle ne me rend pas aveugle, cela dit, je risque de ne pas être ravi si vous tentez quelque chose contre elle. Si elle intervient dans vos affaires, c’est qu’il y a un souci de votre côté. Hanae se préoccupe surtout des civils et des innocents, elle veut éviter des pertes inutiles même du côté des ninjas Kumojin et Teikokujin. Tant que vous ne jouez pas à tuer inutilement, elle ne vous fera rien. De plus, il suffira de m’en parler et je m’occuperai d’elle, à ma manière. » Dit-elle en restant sérieux.

Elle va s’adosser contre le tronc d’un arbre et croise les bras. La température ne la dérange pas, elle a connu pire dans son enfance à Mizu no Kuni. La kunoichi réfléchit, elle n’a entendu que des rumeurs sur eux, mais ils ne semblent pas encore avoir agi. Difficile de savoir ce qu’ils valent, leur motivation ou autres. Au pire, si elle ne peut pas les rejoindre, elle fera en sorte de faire attention à ce qui se passe dans Kumo. La Yasei le regarde et prend la parole. « Maintenant que j’y pense, la résistance n’a pas encore réalisé d'action concrète contre le Teikoku, comme du sabotage par exemple. Du moins, je n’ai rien entendu de tel. Je ne suis pas connu comme une Shinobi puissante ni talentueuse, au contraire, je ne suis pas suffisamment forte pour des combats ou autres. Du coup, je suis toujours intrigué par votre choix. Il y a mieux que moi pour réaliser des opérations contre l’Empire. De plus, je ne risque pas de trahir Hanae et je ne la combattrai pas, peu importe ses choix. Elle a des objectifs plus grand qu’une simple rébellion, j’ai envie de voir comment elle va s’y prendre. Du coup, est-ce que vous m’avez choisi pour mes talents ou par rapport à Hanae ? » Demande-t-elle en fronçant les sourcils. « Sachez que je n’ai rien contre vous tant que vous n’agissez pas contre les civils et personnes innocentes. »


_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Mer 11 Mar 2020 - 12:50
Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


Un point semblait rassembler les deux Genins qui se faisaient face actuellement : la protection maximale des civils. Malgré les échanges houleux et autre mise à mort ayant eu lieu durant la première entrevue de la Résistance, beaucoup, si ce n'est tous, et plus particulièrement les leaders, semblaient s'accorder sur le fait que les villageois seraient au cœur des actions de la Rébellion. Si bien, qu'avant que tout parte un peu en comedia del arte et en affrontements verbaux, le groupuscule avait choisi de se répartir les tâches, séparant les membres en deux groupes. Un groupe se chargeant de la partie sabotage, piège et décider de se situer en première ligne. Un autre se chargeant de trouver une solution pour la protection des civiles ainsi que leur protection en bonne et due forme le jour J.

Kaito s'était rangé expressément dans le deuxième groupe, celui lié à la protection. Après tout, même s'il voulait également voir partir l'Empire au même titre que ses partenaires, son objectif principal était de limiter au maximum les pertes civiles, qui eux étaient bien à l'écart des différents entre villages cachés et groupes shinobis. Bien que les shinobis soient une arme importante et non-négligeable pour un village, les innocents ne devaient en aucun cas pâtir de leurs querelles. Medyusa, au vu de ses réponses et des nombreuses fois où elle citait la protection des villageois, semblait partager la même envie que le jeune Meikyû, ce qui lui faisait un bon point.

Cependant, bien que sa relation avec Hanae soit personnelle, comme elle le disait, elle reste un point flou et brumeux pour le jeune homme. Elle semblait différente de la Sendai, une idée moins optimiste et rêveuse, pourtant elle continuait de maintenir le fait que la Sendai ferait comme bon lui semble, même si elle devait s'en prendre à la Rébellion. Et si justement, la Genin était cette entremetteuse entre la rouquine et le groupuscule, celle qui tiendrait au courant la Sendai des agissements du groupuscule, ainsi que leurs identités si tenté qu'elle les découvre un jour ou l'autre. Beaucoup de questions se bousculaient à l'intérieur du jeune homme, grimé aujourd'hui.

Elle revint aussi sur le fait que le groupuscule, relativement jeune en terme de création, n'avait pas encore mis en place d'action concrète. Elle marquait un point sur ce coup-là, la tension et les différents entre les membres avaient fait prendre quelques retards sur les prévisions d'action concrète, mais elles ne sauraient tarder pour autant. Puis elle fut intriguée par les mêmes questions que le jeune homme lors de son recrutement. Pourquoi elle? Pourquoi une Genin? Pourquoi pas viser les hautes instances et les hauts gradés directement.

Après avoir écouté attentivement le discours de Medyusa, Kaito prit une légère inspiration avant de répondre à son tour.

-" Nous sommes d'accord sur un point, vous et nous, Kumojins libres. La protection des civils sera priorité numéro une comme je vous ai confié auparavant, nul besoin de vous en faire d'avantage. Les actions concrètes viendront en temps et en heure, soyez rassurée. Sachez que ce n'est pas la puissance brute que nous recherchons, ni même forcément des shinobis. Chaque personne se sentant oppressée, laissée pour compte ou à l'étroit dans son propre village est approchée. La puissance ne fait pas tout, surtout dans un environnement contrôlé par l'ennemi. La motivation, l'intelligence, la discrétion, la stratégie, l'envie, sont autant de raisons qui nous poussent à contacter certaines personnes, comme vous. La puissance et les ambitions individuelles sont bien puériles, nous privilégions plutôt la puissance d'un groupe soudé et les ambitions du peuple."

Soudée, n'était peut-être pas le meilleur mot pour définir la Résistance. Mais bon, chacun semblait animé par la même envie de liberté et le sentiment d'oppression constant. Si certains avaient des différents, tous se rejoignaient en un même point : être libre. L'entretien s'arrêtait peut-être sur ses paroles, Kaito ayant déjà beaucoup plus traîné qu'il n'aurait pensé durant cette journée haute en rebondissement. Il avait tout retenu de cet entretien, tout était encré dans sa cervelle. Après tout, ce n'était aucunement à lui de prendre cette décision, et encore moins seul. Un rapport serait envoyé, non par courrier, mais en main directement aux personnes compétente, aux leaders. La blonde restait un mystère pour le Meikyû, à la fois convaincu de son envie de protéger les habitants comme lui, mais déstabilisé par sa relation floue avec la respectable Hanae, ayant affichée ouvertement être anti-rébellion.

-" Je pense que tout a été dit ici, et le temps nous est compté. Je me dois de vous laisser, comprenez que l'entretien ne puisse pas durer plus longtemps. Un message, un murmure, un signe, qui sait, vous seront transmis si vous nous avez convaincues. Prenez soin de vous Medyusa, et continuer de soutenir le peuple de votre côté, ils en ont besoin."

D'un salut amical et après une courbette de respect, les trois shinobis masqués présents sur les lieux s'évaporèrent dans un nuage de fumée, laissant la Genin seul dans le bosquet.

Une journée bien forte en émotion pour le jeune Meikyû. Il avait revêtu l'apparence d'une jeune fille innocente en début d'après-midi, avant de littéralement changer pour un colosse masqué à la nuit tombé. Autant de personnages et de facettes que Kaito n'aurait jamais pensé prendre les traits. De retour dans son humble demeure, la fatigue l'aurait presque emportée, si ses cauchemars n'avaient pas raison de lui à chaque moment d'inattention.

_________________
Thème musical

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Medyūsa
Medyūsa

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa  Empty
Jeu 12 Mar 2020 - 10:32
Fin du rendez-vous


Medyûsa répondait aux questionnements de l’homme surtout lié à sa relation avec Hanae. Cependant, cela ne regarde qu’elle et la rousse, personne d'autre et ça, la Hebi l’avait bien fait comprendre. De plus, la blonde n’a pas hésité qu’elle restera fidèle et loyale envers la Sendai, car elle avait des projets intéressants qu’une rébellion. Or, elle n’accepterait pas qu’on s’en prenne à sa dulcinée si cette dernière se mettait sur la route de la résistance. Si Hanae le faisait, c’est qu’ils n’auraient pas fait les choses correctement et mettraient des civils et innocents en danger pour un rien. Là-dessus, la Yasei serait du côté de la rouquine, la vie humaine est importante. Ce type avait beau dire que la résistance prioritise les civils et innocents, souhaitant chercher des solutions pour leur protection. Mais, rien n’est parfait et il y aura peut-être quelqu’un dans le groupe qui préférerait se salir les mains pour assurer le fonctionnement d’un plan. Il y avait beaucoup de choses à dire, même si la résistance n’a pas encore agi contre le Teikoku. Ils sont calmes, mais ça ne devrait pas tarder à arriver. Ils devaient sans doute terminer le recrutement de certains alliés potentiels pouvant les aider dans les rébellions. Elle avait aussi exprimé sa surprise d’avoir été approché par eux, pourtant la blondie n’a rien d’extraordinaire. Enfin, elle avait donné son point de vue sur tout ce qu’elle devait dire et ce qui lui passait par la tête.

En tout cas, il appuyait bien sur le fait que la protection des civils était une priorité. Selon lui, tous ceux se sentant opprimé ou autres par rapport aux envahisseurs étaient les bienvenues. Il ne fallait pas être puissants ni redoutable, ils ne cherchaient pas que la puissance. La résistance avait différents types d’individus jouant sur l’intelligence, la ruse, la subtilité, la furtivité et bien d’autres points importants. Peut-être que Medyûsa était dans ce tas, mais bon, elle verra lorsqu’elle sera recrutée s’ils ne la prennent pas avec eux, ça n’allait pas l’empêcher d’aider son prochain. Or, Hanae devait être surveillé vu ses propos sur la place publique. « Je vois, vous avez différents critères pour recruter vos alliés. Intéressant, vous n’êtes donc pas des brutes épaisses, c’est déjà ça. Et être un groupe soudé, c’est important surtout dans votre cas. » Dit-elle d’un ton calme. Une résistance qui n’est pas soudée, mais juste rempli de personne cupide, c’est l’échec total. Or, la kunoichi espérait que ce n’était pas un mensonge et qu’ils sont unis avec le même objectif dans leur groupe. Le temps semble écouler, en même temps, ne serait imprudent pour eux que de faire durer encore longtemps ce rendez-vous. Il fallait être prudent et ne pas faire durer cet entretien. Un message sera transmis à Medyûsa, enfin il sera peut-être d’un signe ou autre chose, difficile à savoir. « Bien, je comprends. Je ferai de mon mieux, même si je ne suis pas prise parmi vous, ça ne m’empêcherait pas d’agir pour leur protection. » Dit-elle avant de voir le trio disparaître.

Medyûsa soupire en étant seule à présent. « Bon, faut que je rentre chez moi. » Dit-elle. La Hebi retire ce manteau noir et l’enterre dans la terre avant de marcher nue dans le bosquet. De retour à l’endroit où elle s’est changée en serpent, la blonde remet sa tenue de civil. À présent direction la maison, elle allait devoir attendre la réponse de la résistance. Peu importe leur décision, elle fera ce qu’il y a à faire pour protéger le projet d’Hanae.


_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945

Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: