Soutenez le forum !
1234
Partagez

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre]

Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Mer 26 Fév 2020 - 11:19



C’était un détour assez conséquent, mais final ça changeait pas grand chose pour toi la Sendai et le chasseur de trésors. Dès que tout le monde débarqua sur les côtes de Tsuchi, tes clones se remirent au travail pour manoeuvrer le navire et vous faire repartir, il n’y avait pas de temps à perdre. Tu avais regardé l’Uzumaki et son groupe sur la plage au loin, en te disais que ça y était, vous vous mettiez à l’action et que les choses allaient enfin bouger.

Avec Anzu et Kakusareta vous étiez chargés d’entrer en communication avec Kumo, par le biais de ces fameuses oreillettes radio. Oreillettes dont tu disposais aussi puisque tu faisais partie de corps expéditionnaire d’Hayashi à la base.

« On en aura pour moins d’une journée de navigation avant d’être à Kaminari. Je sais que tes capacités sensorielles sont bien au dessus des miennes Anzu, mais si je peux aider, je le ferai ! »

T’étais toujours aussi déterminée et peut être même plus, t’avais une mission précise maintenant ce qui t’aidait à te concentrer encore plus; avec un objectif précis c’était tout ce dont t’avais besoin. Enfin après une vingtaine d’heures passées en mer en ayant profité de vents de derrière; tes doublures manoeuvrèrent pour immobiliser votre embarcation au large des côtes kaminarijin, au nord du pays pas loin d’un avant poste scientifique qu’Anzu devait connaître, pour avoir participé à son édification.

« Tout le monde sait marché sur l’eau ici ? »

Tu fis un signe et tes clones disparurent sauf un qui devait garder le navire et ensuite, tu sautas hors du bateau pour atterrir à la surface de la mer, vous étiez pas très loin de la côte, peut être dix minutes. Tu fis alors un nouveau signe…

« Mon chakra est dissimulé ! On peut y aller ! »

Et là vous vous mites à courir vers la plage… la prochaine étape était donc… Kumo, ou plutôt à côté; pas loin… Juste à portée de radio en fait. Laquelle tu avais disposée à ton oreille, allumée et prête à recevoir. Tu testas pour voir si Anzu recevait bien.

« 1, 2; test test, 1, 2. Tu me reçois Anzu ? »

Tu tournes la tête vers elle en continuant d'avancer.

« On devrait se séparer et se rejoindre un endroit à proximité du village non ? si jamais on se fait intercepter... Et Kakusareta sera avec moi..; »



Spoiler:




Dernière édition par Senshi Umeka le Lun 2 Mar 2020 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Mer 26 Fév 2020 - 18:12
Les voilà arrivés, sa mission allait commencé. Elle ne sera pas accompagné de Raizen, elle ignore pourquoi, à la place, elle est accompagné du type masqué, le copain de Midori auquel elle s'est "arrangée" pour faire un apprentissage de sa grande tour. Du coup, elle ne connait pas ses compétences, elle sait qu'Umeka maîtrise un peu la sensorialité sans avoir son niveau, mais ce type masqué, elle en a aucune idée. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'il est intéressé par le bouclier d'Itagami, enfin, Anzu a tout de même de quoi l'aider à traverser les mers sans se faire repéré par son chakra. Au moins, elle n'aura pas de mauvaise surprise. Enfin, la Sendaï pose son regard sur Umeka, elle disait que ses talents n'égalent pas les siens, mais qu'elle peut essayé de compter sur elle. Elle hoche la tête positivement, au moins, la gladiatrice est motivée.

- Pour l'instant, j'arrive à me débrouiller seule, merci quand même de la proposition.

Enfin, après une demi-journée de traversé, la mizujin gare son bateau un peu plus loin, avant de demander si tout le monde savait marcher sur l'eau. Question rhétorique elle suppose, alors qu'elle roule des yeux vers le haut, elle observe leur compagnon, elle ne connaissait pas ses talents sensoriels alors ... elle soupire, puis enchaîne des mudras, créant un nuage de chakra qui est capable de porter deux personnes. Posant sa main sur son nuage, elle camoufle le chakra de celui-ci pendant qu'elle le dirige pour se diriger vers la plage en compagnie d'Umeka et de l'homme masqué. La traversé se fait rapidement, puis pose ses pieds à terre avant de faire disparaître son nuage, puis de recevoir un appel d'Umeka via son oreillette.

- Je te reçois Umeka.

Enfin, la blonde vient la voir. Anzu en profite d'ailleurs pour sortir un masque qu'elle a stocké dans un sceau, un masque qu'elle enfile pour paraître inaperçu, avec la spécificité de camouflé en plus ses cheveux d'une couleur assez reconnaissable par ceux qui la connaisse, avant de se henge en une nouvelle personne, changeant même de voix.

- Très bien, voyons nous à Besho, bonne chance de ton côté.

Dit-elle, avant de commencer à se diriger vers les chemins qui séparent la plage, sortant un parapluie pour se camoufler du soleil, autant jouer la carte de la jeune voyageuse perdue qui cherche de l'aide pour retourner à la civilisation.

Spoiler:

_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Takaramono Kakusareta
Takaramono Kakusareta

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Jeu 27 Fév 2020 - 6:42

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Rpaos10


Ce fut un long voyage, beaucoup de bateau, beaucoup d'eau pendant un long moment... Je n'avais pas fait grand chose, outre que tenir mon regard fixé sur la jeune femme qui opérait le navire à elle seule grâce à une multitude de double. Je n'avais quasiment pas remarqué qu'une partie de nos passagers étaient descendus au pays de la terre, en même temps, cela faisait un moment que je n'avais pas entendu Midori...

J'étais uniquement là pour accompagner ma récompense, mon paiement, je n'avais pas du tout suivis l'avancement de la situation, c'était plutôt ma binôme qui faisait ça en général... Si je tendais un peu l'oreille, on se dirigeait vers Kaminari no Kuni, mais pour quoi faire ? Ça, aucune idée...

Après une journée de navigation en plus, notre embarcation s'arrêta, mais n'accosta pas. On était immobile au milieu de l'eau, pas trop trop loin de la côte non plus, mais bon, des précautions semblaient être prise. L'équipage se réduisit à un nuage de fumée, et par la suite, ceux encore présent descendirent du bateau, les pieds sur l'eau pour rejoindre la terre ferme aux pas de course !

Dissimulé son chakra ? Autant de précaution ? Mais si notre balade se prolongeait, leur réserve de chakra allait se vider petit à petit... Heureusement que je n'avais jamais mis un pied sur ce pays.

Les deux jeunes femmes étaient équipées d'un dispositif impressionnant, elles semblaient utilisées un mécanisme pour se parler à distance ! Hmmm... Est ce que cela pouvait être considérer comme un trésor ? Est ce que je pourrais demander la première version en plus du filet ?

Ah ? Il faut se séparer ? Je n'avais même pas retenu le prénom de la seconde personne qui nous accompagnait, qui était elle déjà.. ? Ah si ! C'était la bavarde qui m'avait fourni toute les informations pour récupérer le bouclier après cette affectation, deux trésors en un seul voyage, c'est pratique!

Elle changea complètement de forme, récupéra un masque et parti dans une autre direction que la notre.


- On va où du coup ?

Demandais-je à la jeune navigatrice, avec un ton assez interrogatif, comme si je débarquais complètement, et que je n'avais pas été présent dès le début.

- Et pour faire quoi ?


ps:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7984-c-est-par-ou-le-tresor-takaramono-kakusareta-terminee
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Jeu 27 Fév 2020 - 14:06



Anzu est d’accord. Alors vous vous sépariez, elle prit une direction tandis que toi et ton… pot de colle alliez en prendre une autre. Besho, c’était pas trop loin de Kumo, quelques heures au pire mais vous alliez devoir vous rapprocher bien plus du village si vous vouliez que vos radio chakratique soient à portée d’une éventuelle rescapée derrière les murs du village. Tout comme elle tu pris une autre apparence, et mis un masque; comme vous aviez convenu que vous feriez à Hi no Kuni quand votre groupe se rendait à Joheki. Le seul hic c’était que Gyomo ne pouvait pas changer de forme lui; mais bon… il n’était pas si connu que ça, comme toi; alors ça irait.

« Elle l’a dit, on va à Besho. C’est un village pas loin de Kumo. Un peu plus au sud-ouest. On va juste parler à des gens. T’as pas besoin d’en savoir plus. Moins t’en sais, mieux c’est pour toi. »

En cas de capture surtout. En savoir le moins l’empêcherait sans doute de se faire tuer pour espionnage ou n’importe quoi d’autre bien qu’y avait pas besoin d’une raison pour tuer des gens dans ce monde… Et surtout, ça préserverait le reste du groupe, le Fukkatsu. Moins l’ennemi en apprenait… meilleure était la sécurité. La mission à l’esprit avant tout, t’en voulais pas trop à ce mercenaire pour son comportement étrange et son manque d’attention… Mais il allait devoir ouvrir ses yeux un peu, et ses oreilles car même si vous étiez à Kaminari, c’était maintenant un territoire relativement hostile.

« Sois attentif au moindre bruit ou mouvement suspect. N’importe qui pourrait être un ennemi. »

Et vous vous mites en route afin de rejoindre Besho. Ton souhait était qu’Anzu ne rencontre pas de problème sur sa route, et qu’elle n’en provoque pas et toi t’en ferais de même.

« On passera par les forêts, elles couvriront une bonne partie de notre voyage jusque là bas. »

Et peut être une heure après l’orée de la forêt se profilait.

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Jeu 27 Fév 2020 - 22:51
Anzu part de son côté, empruntant un chemin disponible pour tout le monde, un chemin que n'importe qui emprunterait. La violette, devenue rousse, est en train de marcher tranquillement, paraître comme étant une simple touriste, shinobi ou non, chakra ou non, personne ne pouvait savoir qui elle était, et même si elle ne camouflait pas son chakra pour paraître comme une civil, elle peut toujours dire qu'elle n'est pas ici pour des attentions hostiles. Après tout, rien ne l'empêchait d'être une shinobi d'un autre pays venu à Kaminari, puis à Kumo, pour visiter, après tout, le pays de la Foudre est connu comme étant un pays touristique ... de toute manière, personne ne peut connaître ses attentions, ni même la reconnaître derrière cette apparence de jeune femme, pas du premier coup d’œil en tout cas. Et puis, moins il y a de choses à cachés, moins elle attirera les soupçons, savoir baigner son identité dans une vérité pas si vraie que ça, c'est une stratégie dangereuse, mais sous côté.

D'ailleurs, Anzu finit par faire la rencontre d'un villageois qui se rendait sur la rive, lorsqu'elle remarque que son regard est posé sur elle, elle lui affiche un sourire mielleux et empli de bonheur. Celui-ci ne tarde pas à sourire à son tour, comme contaminer par le sien, presque charmer par son visage angélique et bienveillant. Il s'arrête cependant, demandant à son cheval de s'arrêter, avant de regarder la jeune femme.

- Bonjour, que faîtes-vous ici mademoiselle ?

- Oh, je ne faisais que visiter votre pays, cependant, suis-je encore loin du prochain village ?

L'homme lève son béret, avant d'observer la route qui se trouve vers le prochain village. C'est un civil, mais il a l'air d'être habitué de voir des touristes dans le coin, même s'il pouvait ne pas savoir qu'elle était une shinobi.

- Eh bien, il y a Besho, mais c'est à une sacré trotte d'ici, cependant, c'est là que je m'y rend, vous voulez que je vous y emmène.

- Ce serait avec plaisir, vous êtes vraiment sympathique.

Dit Anzu, avec un grand sourire au lèvre, sourire qui semble charmer ce villageois. Celui-ci fait de la place sur sa charrette, avant de l'aider à grimper dedans. L'homme reparti ensuite, tandis qu'elle et lui partageaient quelques mots, sur des lieux à visiter, sur l'état de Kumo, comment ça a changé depuis que Teikoku a attaqué le village caché des Nuages ... un vrai guide touristique en quelque sorte.

- Au fait, quel est votre nom ?

- Appelez-moi Dahlia, juste Dahlia. Enchanté de vous connaître monsieur.

_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Takaramono Kakusareta
Takaramono Kakusareta

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Sam 29 Fév 2020 - 5:37

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Rpaos10


Besho ? Connais pas... Mais je n'avais une idée de la géographie du pays de la foudre, donc ce n'était pas très étonnant... Par contre, tout le monde décide de porter des masques ? C'est nouveau ce genre d'habitude. En mettre pour parler à des gens, quel idée... Les gens ne vont comprendre c'est débiles... Moi, c'est différent ! Je suis dérangé. Et je n'ai même pas le droit de savoir à qui on va parler ? Je n'apprécie pas trop, trop les potes à Midori...

Bon ! Il fallait avancer vers le sud-ouest, allons-y ! Notre ballade commença par une petite recommandation de la jeune femme, qui elle aussi d'ailleurs, avait changer de forme. Faire attention à n'importe quels bruits ou mouvements ? Mais, c'était ce qu'on faisait tout les jours à Kaze, ce n'était pas comme ça pour eux ? Il pouvait se permettre de dormir sur leur deux oreilles sans quelqu'un qui monte la garde ?! Dingue !

Direction forêt ! J'aime bien les forêts, je n'avais pas connu ce genre de lieu avant ce voyage, j'aimais bien l'ambiance qu'il s'y diffusait, le côté caché, camouflée, la surprise derrière chaque arbre, chaque feuille, la fraîcheur qui pouvait les envahir. C'était très différent du désert de Kaze, et même des oasis.

Après une petite heure de marche, nous étions enfin à la lisières de la forêt ! J’accélérais le pas sans m'en rendre compte, tout en gardant à l’œil le filet. Une fois, au pied du premier groupe d'arbre, je me fléchis pour récupérer une des feuilles, encore un peu verte, qui était au sol.

Sortant une petite boite, avec une bougie et une allumette, je m’asseyais par terre et commençais à déposer des sceaux de magnétismes sur chaque éléments pour qu'ils puissent s’élever à ma hauteur. J'utilisais un système très simple : J'utilisais la cire pour conserver des petits objets de mes différents voyages ! Celui-ci sera représentatif du pays de la foudre !

Ma tête se tourna vers ma camarade, toujours ornée de ce masque étrange, en agitant la petite boite en verre transparente qui contenait la feuille. Puis, une fois que nous entrâmes dans la forêt :


- Dis moi, comment tu as obtenu ce filet ? S'il est si précieux, pourquoi tu l'as abandonné si facilement ?

Je la fixais au travers de mon couvre-visage, en penchant la tête sur le côté.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7984-c-est-par-ou-le-tresor-takaramono-kakusareta-terminee
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Lun 2 Mar 2020 - 16:37



« C'est un héritage. Et je l'ai pas encore abandonné. Remplissez votre mission, et il sera à vous. En attendant... Il reste avec moi. »

Tu pouvais pas être plus claire avec lui. Avant de penser à leur rémunération, qu'ils commencent par penser à leur travail car toi tu payais pas les gens à rien faire, c'était hors de question. La suite du trajet, quelques heures, tu restas silencieuse. T'avais pas particulièrement envie de faire copain copain avec lui et encore moins si ça te détournait de ton objectif principal.

Après un moment passé dans la forêt, vous la quittiez, pas par choix mais qu'elle s'arrêtait ici, à la bordure d'une vaste plaine. Si tu te trompais pas vous étiez plus si loin de Besho. Tu rompis le silence uniquement pour en informer ton suivant. Et peu de temps après la ville se dessinait dans le paysage, tu fis un signe pour prendre une apparence moins connue, celle d'un serveur de Joheki.

« Tu fais pas de vague. On est ici incognito. »

Vous entriez dans la ville comme de nombreuses personnes. Passant sous le nez de soldat de l'empire sans même qu'ils ne vous calculent. Tu dirigeas votre duo vers le centre de la ville, la place centrale. En y allant tu avais jeter un oeil aux alentours cherchant une librairie ou un endroit susceptible de fournir des copies du message de l'Uzumaki. Mais te ravisas rapidement, tu pouvais pas être sûre de t'adresser à la bonne personne... et voulais éviter d'être démasquée ou dénoncée alors que Kumo n'était plus si loin.

« On va attendre là, Anzu sauras nous reconnaître. Parcontre, tu es doué pour la sensorialité ou pas ? Si tu peux pas dissimuler ton chakra; tu pourras pas venir jusqu'aux abords de Kumo, ce serait trop risqué pour nous si tu te faisais détecter. »

Ça c'était du bon sens...

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Ven 6 Mar 2020 - 18:13
Anzu fait la traversée tranquillement, sans faire de vague, jouant le rôle de la visiteuse égarée qui est ramenée à un village annexe. Evidemment, elle sait que Bessho est un bon endroit stratégique par rapport à Kumo, déjà en étant le plus proche village civil de ce village militaire, mais aussi en restant assez loin pour pouvoir comploter sans trop attirer l'attention, même si, à la vue du village, elle ressent une petite quantité de chakra. Il y a des soldats visiblement, et histoire de pouvoir réussir à entrer dans ce village, elle va d'abord devoir la jouer plus discrète, et donc elle camoufle son chakra pour entrer dans ce village. Sortir sa carte de la jeune errante touriste, c'est trop tôt, et elle n'aura qu'à dire qu'elle se sentait oppressée en entrant dans ce village. Enfin, la demoiselle avance donc en saluant poliment les soldats, toujours en étant sur le chariot tirer par un local, mais les soldats semblent bien trop occupé à vérifier des hommes et femmes plus suspectes qu'elle pour qu'ils la remarquent. Si elle avait su que jouer les jeunes femmes jolies et sans défenses allait l'aider à passer ça ...

Enfin, la demoiselle remercie le fermier, puis, toujours en dissimulant son chakra ainsi que celui qui servait à camoufler son arme, elle cherche Umeka et l'homme masqué, évidemment, Umeka est camouflé, mais elle pouvait sentir le chakra de l'autre qui l'accompagnait, visiblement, la discrétion semble être un terme étranger pour les chasseurs de trésor, mais au moins, ça lui permet de pouvoir attirer l’œil d'Anzu sans que ce soit trop indiscret.

- Ne t'en fais pas, je pourrais le dissimuler s'il s'avère qu'il ne peut pas le faire.

Dit-elle en s'approchant du duo, sous l'ombre de son ombrelle qui était sa lance, ombrelle qui ne dégage aucun signe de chakra grâce à sa double dissimulation.

- Mais je ne pourrais pas entrer avec mon arme, je ne peux pas camoufler plus de deux sources de chakra en même temps.


Evidemment, elle parlait de sorte à ce que seuls eux-trois peuvent entendre ce qu'elle dit, ce serait dommage de se faire attraper de la sorte.

- Si Akina était encore au village, on aurait pu lui donner ces fameux prospectus, j'ignore où elle peut se trouver en ce moment. Mais à défaut d'elle, on va devoir trouver un Suzuri, cependant, nous devons tenter d'entrer en contact avec la résistance avant même de distribuer ces tracts, nous devons être sûrs de les confier aux bonnes personnes.

Elle ne connaît pas la portée des oreillettes, mais elle tentera d'entrer en contact la nuit, là où peu de gens seront suffisamment éveillés pour qu'elle puisse faire des tests.

_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Mar 10 Mar 2020 - 17:05



T'avais qu'Anzu était l'experte dans ce domaine de la sensorialité, t'aurais du te douter qu'elle pourrait cacher le chakra du chasseur de trésor. Tu hochas de la tête pour affirmer. D'un côté ça aurait été dommage de laisser le mercenaire derrière alors qu'il aurait pu être très utile, 'fin probablement.

Parcontre tu te demandais ce que la Sendai voulait dire par "entrer". Elle comptait entrer dans Kumo ? C'était pas un peu suicidaire comme idée ça ? En plus vous avez les oreillettes radio alos... Juste s'approcher devrait aller. Enfin t'espérais.

« On verra si on capte pas un signal avant, pénétrer le village ça pourrait être... dangereux. »

Tu rigolas nerveusement. Et biensur t'évitais de parler trop fort aussi.

« Si Anzu peut te cacher faudra juste... que tu changes d'apparence, Kakusareta. Le masque c'est bien quand on veut cacher son identité mais ça attire beaucoup l'attention aussi... haha... enfin on a de la chance, la route menant au village est bordée de forêt... on pourra y progresser sans se faire voir ! »

De toute y avait pas spécialement trop à discuter, Anzu avait bien cerné les besoins et un Suzuri qui pourrait vous aider serait formidable, y aurait qu'à... ce qu'il utilise son encre pour copier et répandre le message dans tout kumo. Comme akina avait fait avec le livre de Wo. Mais tu doutais qu'elle y soit, la bibliothécaire. Elle avait choisi sa propre voie et si elle l'avait ramené à kumo... c'était sûr que c'était pas pour faire des crêpes.

Acquiesçant encore tu leur fis signe et vous quittiez le village de Besho comme vous y étiez arrivés, discrètement. Le village dans la montagne était pas si loin d'ici, vous y seriez dans la soirée, la nuit ce qui était plutôt un avantage.

Sur le chemin, à la moitié tu partageas ta reflexion avec Anzu, le mercenaire pouvait aussi donner son avis... Sazuka leur avait donné ce droit de toute.

« Si on a un contact avant d'arriver au village... et qu'on est sûr de ceux qui répondent, comme t'as dit t'à l'heure... on devra leur lire le tract pour qu'ils le diffusent. Mais faudra d'abord avoir une réponse... »

C'était un peu l'inconnue, qui allait répondre ? Vous aviez aucune idée de ce qui se passait derrière ces murs et encore moins de qui était encore véritablement kumojin. Une pensée qui déforma le visage du serveur de joheki que t'avais copié...

Plus vous approchiez et plus le paysage devenait familier, même si tu connaissais pas trop mal la topographie de kaminari... mais y avait cet air, comme quand vous reveniez de mission, du retour au village pour un repos mérité...

Puis alors la montagne grossissait au fil de vos pas, pas forcément très loin du village; l'oreillette se mit à grésiller.

« Anzu, j'crois qu'on a un signal ! 1, 2, 1, 2; quelqu'un me reçoit ? »

Tu t'étais arrêtée et ton regard restait rivé sur la Violette.

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Lun 16 Mar 2020 - 12:13
Calme Traversée

feat. @SENSHI UMEKA, @SENDAI ANZU, @TAKARAMONO KAKUSARETA, @SAIRYO HIKO

Depuis que tu avais cessé de fréquenter les tavernes les soirs, tu effectuais des pompes jusqu’à l’épuisement avant de glisser dans ton futon après une bonne douche froide. Une activité bien plus saine et qui te permettait de rester en excellente forme physique.

Parvenant à atteindre un nombre élevé, tu avais cessé de compter le nombre de pompes que tu effectuais. Avec deux bras, tu parvenais à tenir très longtemps - bien plus que la plupart des hommes - alors avec les deux paires de bras supplémentaires que t’octroyait ta forme mi-humaine, mi-araignée, tu étais partie pour des heures de séance. Ta masse corporelle n’ayant pas augmentée de façon significative sous ta forme hybride, tu n’avais donc point besoin de tes quatre membres supérieurs en plus pour soutenir ton poids que tes bras ordinaires parvenaient déjà parfaitement à supporter. Ils te permettaient donc de battre un record qu’un humain ordinaire ne parviendrait jamais à atteindre.

Aujourd’hui, même si tu avais pris la peine de compter tes pompes, tu ne saurais pas ton record car ta séance est interrompue par un grésillement qui venait d’une vase géante traditionnelle posée à même le sol dans un coin de la pièce. Comprenant de suite ce qui se passait, tu te précipites vers l’ornement tout en reprenant ton apparence humaine. Soigneusement, tu renverses le récipient ornemental pour y faire glisser les fameuses oreillettes que tu avais gardé de ta dernière mission en tant que kumojin : l’expédition diplomatique à Hayashi. Ayant compris l’importance de ces appareils, tu les avais cachés là, après avoir tenté de les faire fonctionner mais vainement. Certainement parce qu’ils ne pouvaient pas rentrer en contact avec les autres appareils avec lesquels ils étaient pourtant synchronisés car ceux-ci étaient hors portée. Mais ce soir une communication venait de se rétablir.

- Oui je vous reçois … Ici, c’est Yamiko. Qui êtes-vous ?

Tu étais consciente que c’était courir un risque de divulguer ainsi ton nom sans connaître celui qui était à l’autre bout mais tu n’avais pas de temps à perdre. Si tu ne révélais pas ton identité, la personne qui tentait de rétablir le contact risquait de couper la communication par précaution. Et puis, tu t’en fichais de te faire démasquer. Au fond, tu espérais même que cela arriverait afin de tuer la monotonie bien ennuyeuse de ta vie actuelle.

Tu patientes qu’on te réponde.

- Restez silencieux jusqu’à ce que je vous re-contacte, fais-tu ensuite avant de quitter ton domicile avec discrétion, tout en gardant les oreillettes cachées dans une main.

En quelques minutes, tu te retrouves à toquer à la fenêtre de la chambre du Petit chef. Ce dernier t’avait accosté un jour afin de te réclamer les appareils dont il avait appris l’existence par Suzuri Akina qui était au courant de leur existence. Tu avais refusé de les lui donner car tu désirais participer au rétablissement de communication avec tes anciens collègues. Tu lui avais cependant promis de les lui apporter si jamais quelque chose se passait. Et ce jour était arrivé …

_________________
Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Tumblr_p6uejowTPH1sg8uefo3_540
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 16:40
Kumo no kuni
Une nuit d’hiver…

Les journées se suivaient et ne se ressemblaient pas tellement, contraire à l’adage bien connu. Voici bientôt quelques semaines que Hiko occupait,- entre autre-, le poste de Capitaine dans l’une des unités impériales. Un des cinq postes les plus importants de la structure pyramidale qu’était l’Empire. Il avait travaillé pour en arriver là, n’avait ménagé aucun effort. Cependant, la route était loin d’être plus clémente désormais, car ses nouvelles fonctions lui imposaient une rigueur de chaque instant. Et il ne trouvait désormais plus beaucoup de temps pour lui, ce qui n’arrangeait en rien ses affaires personnelles. Dont son projet, la Résistance de Kumo.

Il avait mis du temps à le mettre en place, à recruter les bonnes personnes, à choisir les bons axes de développement. Tant d’énergie, tant de temps passé… Il n’en avait maintenant plus beaucoup. Mais ce qui le rassurait, c’était que le groupe était tout à fait autonome. Finis les groupes où tout devait être validé par un « supérieur », aujourd’hui la Résistance était autonome… Et tous savaient ce qu’ils avaient à faire. En soi, ils n’avaient plus besoin de lui, et Hiko savait le village entre de bonnes mains.

Ce fut donc l’esprit léger qu’il s’accorda une soirée de repos dans son appartement. Malgré son transfert au Teikoku, il avait toujours gardé son petit chez-lui. Cela lui avait coûté une bonne poignée de ryos, mais sa récente augmentation de poste avait été accompagnée de quelques zéros en plus… Il n’avait donc pas de raison de se plaindre.

Brrr…
Fit-il en sortant de la douche. Enfilant rapidement un t-shirt, il resta néanmoins en caleçon, peu propice au froid dans la partie inférieure de son corps. Il connaissait le remède à un coup de fraîcheur, il fallait manger chaud ! Ce fut donc pourquoi il se prépara un bol de ramens, qu’il posa brûlant sur la table en ébène peuplant son salon. Une fois installé, il se saisit de ses baguettes qu’il plongea dans le bol encore fumant qui consistait en son dîner.

Toc toc toc

Une fois n’est pas coutume, c’est lorsqu’on les attend le moins que les évènements les plus importants se produisent. Et c’est donc surpris, affamé et un peu grognon que Hiko porta son regard vers sa fenêtre, l’endroit d’où provenait le bruit. Quelle fut sa surprise lorsqu’il vit alors le visage de Yamiko à son carreau.

Ne perdant pas un instant, il bondit de sa chaise et lui ouvrit la porte d’entrée… Il était civilisé, et la faire rentrer par la fenêtre aurait attiré l’attention. En ouvrant, une nouvelle vague de froid vint le percuter de plein fouet, et il se rendit alors compte qu’il accueillait la sulfureuse Metaru à moitié dévêtu. M’enfin, ce n’était pas le plus important… Car la présence de la manieuse de métal était tout sauf un hasard…

A peine rentrée, cette dernière expliqua alors la raison de sa présence au jeune Sairyo qui s’empressa alors de tirer les rideaux, gardant alors un peu d’intimité pour ce qui allait se passer. Après avoir entendu le discours de la jeune femme, ses yeux brillaient. C’était comme s’il venait de recevoir un cadeau de Noël avant l’heure. S’approchant de l’objet tant convoité, Hiko le positionna alors près de son oreille tandis qu’un grésillent sourd était audible.

Ici la Chouette, je suis avec Metaru Yamiko… Veuillez nous indiquer votre identité ainsi qu’une preuve irréfutable de cette dernière… !
Selon ce que lui avait dit Akina, il s’agissait de renforts de poids pour la reprise de Kumo. Cependant, Hiko ne pouvait pas se permettre de prendre le moindre risque et ce fut pourquoi il préféra utiliser son nom d’emprunt de Résistant, en attendant d’être sûr de l’identité des personnes se trouvant dans ce petit machin technologique.

Yamiko serait là pour confirmer les dires. Et si tel était le cas, la Résistance venait de faire un nouveau pas de géant vers la reprise de Kumo… !

_________________
Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Q9q2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 15:55
Une fois cette affaire de camoufler l'homme est réglé, Anzu annonce qu'ils vont devoir attendre qu'il y a moins de monde dehors pour ne pas attirer l'attention avant de sortir. Elle entend la pêcheuse rire nerveusement à l'idée de pénétrer dans le village, évidemment qu'ils vont attendre d'avoir un contact avec la rébellion avant de tenter d'entrer dans le village, y aller sans savoir qui pourra les aider derrière ces murs, ce serait risquer, et il fallait d'abord se concentrer sur qui est encore kumojins, voire kaminarijins, il est fort probable que les doctrines de l'empereur risquent d'avoir fait effet, Anzu espère juste que cela ne va pas poser problème lorsqu'ils reprendront Kumo, et par la même occasion, Kaminari no Kuni, des mains de l'empereur, car elle se doute qu'il n'y aura pas que des hijins qu'ils affronteront à ce moment-là, mais aussi des kaminarijins qui ont rejoint la bannière de l'empereur du feu. C'est quelque chose qu'il va falloir se préparer aussi, se préparer à affronter d'anciens alliés lors de la libération de Kumo, une tâche ardue.

Enfin, le trio part donc, se rapprochant de la montagne où se trouve le village caché des Nuages, le but est de pouvoir avoir un contact avec les oreillettes. C'est dangereux mine de rien, car il se peut qu'une personne puisse avoir donné le prototype à l'empire et faire des copies, mais Anzu se doute bien que cette personne n'a pas commis un tel acte, car il y a bien une ou deux personnes qui lui viennent en tête, et si pour l'une, c'est incertain, l'autre par contre est certainement une des plus solides compatriotes qu'elle ait connu malgré ses airs patibulaires. Et justement, lorsqu'Umeka reçoit un contact, Anzu active aussi son oreillette, recevant avec un peu de mal la voix de la fameuse Metaru avec qui elle a eu plus amples connaissances lors de leur voyage à Hayashi.

- Pas de doute, cette voix et cette façon de donner son nom sans se soucier des conséquences, c'est bien du Yamiko tout craché.

C'est même plus fiable qu'un test ADN, même si ce genre de test n'existe pas encore. Enfin, la demoiselle veut connaître leur identité, Anzu donne le feu vert pour qu'Umeka révèle leur identité, il y a de fortes chances que la Metaru ne la croit pas elle car sa voix est camouflée et modifiée contrairement à celle de la pêcheuse. Yamiko leur dit de patienter une fois la conversation finie. Elle attend donc, avant de recevoir une nouvelle voix, un homme qui se prénomme "la Chouette", un contact de Yamiko visiblement.

Anzu laisse Umeka parler, après tout, si c'est un ami de Yamiko, bien que la demoiselle ne soit pas des plus ... fréquentables, elle reste une fière kaminarijin. Après tout, elle aurait bien écouter Itagami lorsqu'il a fallu brûler la forge ...

_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 20:30



Ca grésillait mais t'étais pas sûre que qui que ce soit vous entende, vouloir communiquer avec ces oreillettes c'était un peu comme jouer au poker, un coup au pif histoire de tenter sa chance et en ayant un peu...

Et justement à priori vous en aviez, un peu. Ou beaucoup, parce que arriver sans que personne vous voit... ça relevait du miracle, comme quoi les chats fonts pas des chiens; ces hijin n'y connaissaient rien à la surveillance; ces amateurs.

Et encore plus quand la voix d'une femme que tu connaissais, comme Anzu, se fit entendre. Vous étiez donc assez proche pour capter d'autres dispositifs du même genre. T'avais sorti un petit bout de parchemin et nota, grosso merdo la distance qui vous séparait du village. C'était une bonne chose à savoir !

Tu regardes Anzu et hoches de la tête.

« De toute façon, même si c'est pas elle... on n'a pas le choix... »

Mettant ta main sur ton oreillette tu pris la parole, t'avais pensé que la Sendai le ferait, mais non... Pourtant... elle connaissait la metaru mieux que toi. Enfin t'avais confiance en la violette, même si vous partagiez pas le même esprit...

« Metaru Yamiko ? La chouette... qui es tu ? »

Un p'tit silence et tu repris.

« Senshi Umeka, Sendai Anzu et... Kakusareta. Kyoujins de l'unité spéciale Fukkatsu de Kumo, et conseillers de la Yondaime Raikage; l'Heidan et ancienne Directrice du Complexe scientifique, Uzumaki Sazuka. »

Un nouveau silence et sans laisser trop de temps à la réflexion pour vos deux interlocuteurs tu rajoutas :

« Nous avons un message à vous transmettre, ainsi qu'à Kumo et aux Kumojin.. Y a t il quelqu'un capable de le retranscrire rapidement et le diffuser avec vous ? »

C'était ptêtre prématuré, sans savoir qui ils étaient. Mais ça importait peu dans le fond, puisqu'ils n'avaient pas le message. Enfin, pas tout message...

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Lun 23 Mar 2020 - 11:07
Suspendu à l’oreillette, Hiko attendait avec impatience que quelqu’un ne lui réponde. Ayant invité Yamiko à s’assoir après avoir tiré les rideaux, il s’était dépêché de sortir un bloc-notes ainsi qu’un crayon pour y inscrire les informations importantes. Bien sûr, le papier sera brûlé par la suite, pour ne laisser aucune trace. Mais il voulait être sûr de ne louper aucune miette de ce qu’il allait entendre.

Si Yamiko disait vrai, alors il s’agissait là d’une occasion inestimable pour lui, pour le Mouvement, pour Kumo. Mais d’abord, il faudrait vérifier les dires de ceux se trouvant de l’autre côté de l’oreillette… Et tandis que l’attente lui paraissait interminable, de nouveaux grésillements accompagnés d’une voix vint en réponse.

Hiko sentit alors l’excitation monter en lui, il touchait au but. Sa main s’agitait frénétiquement tout en apposant l’encre sur le papier encore vierge, notant les noms ainsi que les titres. Mais lorsque la jeune femme qui parlait finit sa première phrase, il posa le stylo… Comme pour mieux réaliser ce qui venait d’être dit.

Yondaime Raïkage… Intéressant.

Ne bronchant pas, il s’apprêtait à répondre lorsque la voix reprit, ne lui laissant pas le temps de formuler de réaction. Apparemment, ils avaient un message à transmettre à Kumo et aux Kumojins… C’était intéressant, mais il y avait encore trop de zones d’ombres à éclaircir. Tout en regardant Yamiko, Hiko s’assura alors que les noms cités étaient bien des Heidans, véritables pilliers de Kumo lorsque le village était en haut de l’affiche.

Une fois ces confirmations obtenues, Hiko créa un clone de quelques mudras. Une fois fait, il lui donna ses directives.

Va chercher Akina, dis lui que nos alliés communs ont visiblement pris contact.
Une mission simple, que Hiko pouvait désormais mettre de côté dans un coin de sa tête, pour se reconcentrer sur le présent, sur cette fameuse discussion.
Je ne peux malheureusement pas vous donner mon identité via un système de communication tel que celui-ci, ce serait trop risqué. Mais sachez que je suis à la tête d’un mouvement Kumojin qui s’appelle la « Résistance »…
Les présentations étaient faites, maintenant il fallait se reconcentrer sur ce qui avait été dit… Car il y avait des points que notre jeune héros avait besoin d’éclaircir, pour être sûr de bien avoir tout compris.
Le Fukkatsu… Jamais entendu parler. Vous dites que c’est une unité spéciale de Kumo, mais je peux vous assurer que personne ne connaîtra cette unité au village… Pouvez-vous vous expliquer ? Ainsi que sur le titre d’Uzumaki Sazuka… Qui doit être Ikeda Sazuka, si je ne me trompe pas… Vous affirmez qu’elle est la Yondaime Raikage… Expliquez-vous.
Son ton n’était pas autoritaire, ni même impératif. Il voulait sûrement avoir des informations sur ce qui avait été dit, car cela annonçait de véritables changements… Des changements de poids qu’il faudrait digérer, avant de les diffuser si la Résistance trouvait que cela aiderait Kumo d’une manière ou d’une autre.

_________________
Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Q9q2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Suzuri Akina
Suzuri Akina

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Lun 23 Mar 2020 - 15:27




Akina avait été surprise par ce message venu d'en dehors des murs et minutieusement préparés par ceux de cette unité fantôme qu'ils appelaient "Fukkatsu". Elle y trouvait aussi un fort écho, comme un ordre ou une indication sur ce qu'elle devait. Un plan semblait avoir été établi par les "nouveaux conseillers" et celles qu'ils avaient élu, auquel paraissait souscrire le chef en personne de la résistance; et même Yamiko.

Sûrement que la Suzuri ne devait pas si bien la connaître que ça, ou alors le temps passé ici lui avait donné une vision plus poussée de ce qu'elle aussi se devait de faire. A vrai dire, la bibliothécaire ne pouvait que l'imaginer, elle n'en savait rien. Ainsi pour elle, un nouvel objectif prenait forme sur la toile de son esprit. Faire en sorte que "tout" soit respecté; même si cela allait à l'encontre de son nouveau mode de pensée.

Elle allait se servir de ses compétences et de ses discrètes créations d'encre pour surveiller que tous ceux qu'elle savait appartenir au mouvement respectent es ordres, qu'il s'agisse de la chouette ou de quiconque autre... Une nouvelle mission qu'elle se destinait qui illustrait parfaitement son psyché, et la distorsion qu'il avait enduré depuis l'attaque de l'empire.

La jeune femme avait gagné la formidable aptitude à agir pour un but, envers et contre tous, qu'importait les intentions des uns et des autres; à agir indépendamment, comme un électron libre et possiblement dangereux.

-Hum... C'est bien tout ça ! S'était-elle exclamée. Mais attendez-vous à ce qu'il ait des répercussions à ce message. Les discussions que j'ai eu à Urahi avec des soldats et d'autres représentants de l'empire me laissent penser que la réponse à ce tract est et sera négative. Je vais donc vous "surveiller", à l'intérieur de Kumo. Discrètement. Pour vous prêter main forte en cas de besoin. Ne s'en cacha-t-elle pas. Puis, elle ajouta : Ce n'est pas contre vous. Mais pour vous. Et ce sera toujours que de détruire la moitié du village. Haussait-elle les épaules. Ce qui était son plan d'origine...




_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 2qg3


Dernière édition par Suzuri Akina le Jeu 16 Avr 2020 - 16:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 18:36



Tu écoutas avec attention les questions de cette voix juvénile qui ne te disait rien pour le moment, ça faisait un moment que t'avais pas mis les pieds au village alors... Et toi et les voix. Mais pour l'instant tu pouvais que le croire sur parole jusqu'à ce qu'entende une voix que tu connaissais beaucoup mieux. Celle là t'aurais pas pu l'oublier même avec un bon coup sur la tête.

« Les derniers représentants et Heidan de Kumo sont avec nous. Enfin, pas ici, mais... Ils ont formé le nouveau conseil de Kumo, et érigé Sazuka-Sama au grade de Raikage, le temps de cette guerre. Mais ce sera bien plus simple avec le message qu'elle veut transmettre. Akina-san, si tu m'entends; prépares toi à écrire. »

Dans le noir ça allait pas être évident, heureusement y avait la lumière de la lune... Tu avais donc pris le tract de l'Uzumaki et le déroulais.

parce que c'est trop long:

Tu marques une pause, un long silence le temps de reprendre un peu ton souffle et de laisser à tout le monde celui de bien comprendre. Ton regard croise celui d'Anzu et celui de Kakusareta si il y consent. Heureusement t'as eu le temps de t'exercer à la lecture comme ça tu passais pas pour une grosse illettrée, comme l'enseignement de sazuka avait plusieurs bénéfices. Tu reprends ensuite une dernière fois la parole dans le micro de l'oreillette.

« C'est un peu long... 'fin, comprenez bien que tout ceci est temporaire et a pour but de rétablir une vérité : que kumo et les kumojin n'ont pas disparu et que nous avons un leader. Et avec la disparation du Seigneur de la foudre; à moins que vous sachiez où il est; cette décision a été prise, pour le bien de Kaminari. »

T'avais assez parlé comme ça, entendre ta voix ça commençait à te fatiguer !


Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Sairyo Hiko
Sairyo Hiko

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Ven 27 Mar 2020 - 15:13
Eh bah, ça on peut dire que c’était une sacrée tartine. Tout en regardant Akina écrire, Hiko se félicita d’avoir fait appel à ses services grâce au clone qu’il avait envoyé chez elle. Dextérité, propreté et courbes à en faire palir les plus illustres écrivains, Akina défiait toute logique en suivant le rythme effréné du discours de la femme se trouvant à l’autre bout de l’oreillette. Il fallut plusieurs minutes pour que tout le tract soit terminé, temps qui sembla interminable aux yeux de notre jeune héros à la chevelure blanche. Ils auraient tout de même pu faire plus court… Mais bon, c’était comme ça.

Une fois le discours terminé, Hiko observa sans rien toucher la retranscription faite par la Suzuri. Elle était parfaite. Aucune faute, une écriture soignée, une rapidité à vous en couper le souffle. C’était impressionnant, il fallait l’avouer. Laissant le temps à Akina de se reposer après ce rude effort, Hiko se permit alors de reprendre la parole, comme pour mettre quelque chose au clair, avant que ça ne soit fait.

Vous pouvez compter sur nous pour transmettre votre message à la population Kumojin, je m’y engage. Cependant…
Marquant une petite pause, le jeune garçon aux cheveux blancs allait émettre une unique condition… Mais qui n’était pas moindre, et il serait intransigeant sur ce point.
Nous rajouterons la patte de la Résistance dans le tract. Ne pas le faire créerait de la confusion envers la population. Nous devons montrer un visage uni face à notre adversaire commun qu’est l’Empire. Ce sera ma seule et unique condition, sinon je pense que le message est envoyé est encourageant et saura maintenir la volonté Kumojine au plus haut.
L’arrivée de personnes qui n’avaient plus donné signe de vie depuis de nombreux mois et qui s’auto-proclamaient Kage d’un village qu’ils ne connaissaient plus… Pourquoi pas. Hiko n’avait pas de fierté mal placée et il était prêt à recevoir toute l’aide nécessaire, si tant est qu’elle soit bénéfique au village. Et aujourd’hui, ce dont Kumo avait besoin, c’était d’un front unifié. Tous devaient se reconnaître dans la Résistance et ce fameux Fukkatsu, tous devaient pouvoir se dire qu’ils œuvraient pour leur bien.
Je n’ai aucun doute sur vos réelles intentions, et Yamiko ici présente a toute ma confiance. Si elle vous fait confiance, alors c’est de même pour moi. Pour ce qui est du seigneur du Pays, nous n’avons pas de nouvelle non plus, j’essaierai de me renseigner. En attendant…
Il y avait encore une chose que souhaitait Hiko. Car discuter par oreillettes interposées était une chose, mais se rencontrer en face à face en était une autre. Il avait besoin de savoir à qui il avait à faire.
Je veux vous rencontrer… Le plus rapidement possible. Nous avons besoin d’avoir une discussion ouverte et franche sur la façon de procéder. Comme je l’ai dit, agir chacun de notre côté ne fera que créer de la confusion, et profitera à l’Empire. C’est donc pourquoi j’ai besoin de discuter avec l’un de vos leaders, ayant bien compris que Sazuka n’était pas parmi vous. Je vous laisse décider de l’endroit et du moment évidemment. Une entrevue seul à seule, dans le plus grand des secrets.
Pour Kumo.

_________________
Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Q9q2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6273-boule-de-neige-en-approche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8238-sairyo-hiko
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Sam 28 Mar 2020 - 18:04
Akina était à Kumo, c'était la meilleure des choses qui pouvaient se passer, une Suzuri digne de confiance. Tout allait bien, Anzu pouvait sentir une partie de la mission qui frôle la réussite, la distribution des tracts se feront avec brio. La violette entendait la proposition d'Hiko, mettre la patte de la résistance par-dessus, elle se met à réfléchir. C'est vrai que le Fukkatsu n'est connu de personne, à priori en tout cas, mais la violette se dit que le message doit rester intact. S'il veut rajouter sa patte, alors, elle n'aura qu'une condition à imposer sur cette "modification". Elle réfléchit à ce qui peut bien servir pour qu'ils soient sur un pied d'égalité, mais elle ne voit du coup qu'une seule formulation possible. Elle décide donc de parler à l'oreillette, elle était d'accord, mais le message devait ne pas être trop détourné.

- Si vous voulez mettre la patte de la Résistance, on souhaite le relire avant toute distribution. On comprend que vous voulez évitez toute confusion et nous avons confiance en vous, mais c'est un message de notre Raikage en personne, on veut éviter que sa plume disparaisse.

C'était une condition qui lui tenait à cœur, après tout, en tant "qu'envoyés de Sazuka", son message devait rester un minimum intact. Elle attend une réponse ou une opposition d'Umeka, mais pour elle, c'était important que Sazuka soit reconnaissable dans ces mots. Enfin, la Sendai l'entend leur demander de les rencontrer en vrai, elle comprend qu'il souhaite directement leur parler et discuter, et justement, Anzu compte bien en profiter pour voir les modifications de la résistance. Elle réfléchit, il y a plusieurs moyens de venir les rencontrer, tous plus ou moins sécuritaire.

- Si vous voulez nous parler en vrai, soit vous nous faîtes entrer à Kumo, mais on prend le risque de se faire repérer par les soldats en place, soit on se donne rendez-vous dans une des caches d'Itagami. Hormis elle, il n'y a que Yamiko qui en connaisse la position, quand à nous, nous avons un moyen d'en trouver l'une d'entre elle.

Dit-elle en sortant d'un seau le fameux dragon de métal que lui a offert Itagami, il lui fallait l'animé pour ensuite trouver la fameuse cache qu'Itagami voulait qu'elle découvre si jamais elle ... tournait mal, et elle espère que Yamiko sache de quelle cache elle parle. Sinon, il restait qu'ils viennent vers eux, mais peut-être que cela serait bien trop dangereux pour leur couverture ...

_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Suzuri Akina
Suzuri Akina

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Dim 29 Mar 2020 - 21:57




Akina écouta et observa. Les demandes des uns et des autres étaient plus que légitimes; et au final elle se disait que la résistance de Kumo et le Fukkatsu étaient en quelques sortes une uniques entités dont le but était plus que commun. La Chouette, seul chef que la Suzuri connaissait semblait avoir acquiescé et comprendre les enjeux; tout comme la Metaru et elle même, la binoclarde.

-Si on j'ajoute que vous êtes d'accords, et que je signe de votre nom, Chouette, cela vous irait. Anzu, cela vous irait ? Demandait-elle simplement, la plume entre les doigts prêtes à écrire. Et d'ailleurs elle l'avait déjà et en deux temps trois mouvements elle réalisa plusieurs signes. Des écrits une multitude de chauves-souris s'envolèrent, s'introduisant par le moindre intersitice. Oups, désolée. C'est parti tout seul haha... ha..

Maintenant, c'était fait. Impossible de revenir en arrière. Cela dit Akina respectait trop, malgré les apparences, les uns et les autres; pour leur avoir joué un mauvais tour. Elle avait bien signe comme proposé.

-Bon, maintenant que c'est fait, de quoi on parle ? Dit-elle en replaçant ses lunettes, un léger sourire sur les lèvres. Tous devaient avoir beaucoup à se raconter, et cela ne déplairait pas la Suzuri de les écouter. Même si elle était un peu butée et sans doute plus violente qu'avant; elle demeurait une personne de confiance. Vous n'avez pas un truc à boire des fois ? Autant lier l'utile à l'agréable...

Et il y avait encore cette proposition d'Anzu à "étudier". Des endroits tranquilles avec Itagami... Akina en avait connu quelques uns, mais sans doute pas ceux dont parlait la Sendai. En entendant ce nom... La bibliothécaire senti que la Metaru lui manquait...

--------

(on peut estimer que le message suivant est affiché un peu partout dans Kumo et est donc connu de tous; tract délivré en automne 204 ! :

Tract de la Résistance, de la Raikage et du Fukkatsu:




_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 2qg3


Dernière édition par Suzuri Akina le Jeu 7 Mai 2020 - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Mar 7 Avr 2020 - 13:15
Calme Traversée

feat. @SENSHI UMEKA, @SENDAI ANZU, @TAKARAMONO KAKUSARETA, @SAIRYO HIKO, @SUZURI AKINA

Débout dans ton coin, les bras croisés sous ta poitrine, tu suis avec attention la discussion qui se déroulait.

Les nouvelles que tu apprenais te faisait presque sourire intérieurement. Un état qui n’exprimait point l’allégresse aux vues des retrouvailles avec des vieux camarades, ni le plaisir d’apprendre que la Résistance venait d’avoir des alliés de taille. Non, ton hilarité cachée était plutôt liée au fait que tu trouvais la situation plutôt distrayante. Ça t’amusait de voir tes compères se démener autant pour la libération de Kumo. Tant de mise en scène pour une cause dont tu n’avais cure en réalité. En effet, tu faisais certes partie de ceux qui œuvraient pour la liberté de ton Village mais tu n’étais pas aussi engagée que tes collègues car au fond, tu t’en fichais de l’état actuel ou de l’avenir du Village Caché des Nuages.

- Je pourrais en effet localiser une des cachettes d’Itagami qui se trouve à l’extérieur du Village, adresses-tu au Petit chef.

Tu pensais à cet endroit où ton ancienne sensei avait caché ses enfants durant la bataille contre le Teikoku. Une cachette où elle avait pu ensuite, après la défaite, récupérer ses progénitures puis fuir avec elles en dehors du pays.

- Mais … croyez-vous réellement que c’est raisonnable de se rencontrer maintenant ? … Suite à la diffusion du message de la Yondaime Raïkage, le Teikoku va certainement redoubler de vigilance. Il nous sera donc plus difficile d’agir ... Communiquer via les oreillettes n’est peut-être pas satisfaisant mais c’est toujours moins risqué de se rencontrer en face à face. Prendre un gros risque de se faire attraper juste pour pouvoir se parler alors que nous avons un moyen moins hasardeux de le faire, je trouve cela peu judicieux … Cependant, si vous y tenez, je vous mènerai à la cachette de sensei.

Tu manquais certes de dévouement dans la cause que la Résistance et le Fukkatsu défendaient mais tu ne t’étais pas engagée dans cette bataille pour essuyer une défaite. Alors, malgré ton indifférence face à la situation, tu feras de ton mieux pour que la mise en œuvre du combat à venir pour la libération de Kumo se déroulera sans encombre.

Tu demandes à avoir les oreillettes.

- Ici, c’est Yamiko. Qu’est-il advenu de Kenshin ?

Un hors sujet mais qui en réalité était la réelle raison de ta présence. Tu ne t’étais imposée au rétablissement de cette communication afin de savoir les projets de chacun mais plutôt pour avoir des nouvelles de ton « cousin ». Après tout, ce dernier était une des rares personnes avec lesquelles tu t’étais réellement attachée. Son sort t’importait plus que l’avenir de Kumo …

_________________
Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Tumblr_p6uejowTPH1sg8uefo3_540
Veux-tu goûter à mon venin, Invité ?


Dernière édition par Gentoku M. Yamiko le Mer 22 Avr 2020 - 22:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Yamanaka Kururi
Yamanaka Kururi

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Dim 12 Avr 2020 - 19:59



Pas trop surprise du pied de nez de d'Akina... Tu remarquais qu'elle avait toujours cette petite impulsivité en elle, voire même pire...

Une bonne chose de faite ? T'en savais rien, vous aviez pris contact et le message était passé, qu'aviez-vous de plus à faire ? Le shinobi nommé la chouette souhaitait rencontrer ceux dont vous aviez parlé, Raizen, Sazuka...

« Eh ben, la chouette, si tu veux les rencontrer; faudra que tu trouves un moyen de quitter Kumo, et de venir avec moi jusqu'à Tsuchi. Donc oué le mieux c'est qu'on se rencontre quelque part dans les environs du village; pas trop proche, pas trop loin... un endroit discret. »

Y avait pas trop le choix que ce soit pour vous rencontrer ou rencontrer le reste du groupe dont la raikage.

« Faut juste... que ce soit pas dans Kumo... c'est évident. Kenshi ? Aucune idée, on s'est perdus de vue à Hayashi. »

Et t'y avais pas repensé depuis un bout de temps. Si tu te rappelais bien, il avait participé à la création de l'oreillette mais aussi à la technologie basée sur le chakra... Cet homme devait être un genre de génie... entre lui et l'uzumaki... et le meikyû... que de génies.

« Vous pourrez nous recontacter pour fixer la rencontre. Notre mission étant terminée, je devrai retourner à Tsuchi. Je partirai dans 2 jours. Je ne sais pas ce que veut faire Anzu... »

Et tu emporterais ton gardien avec toi, aussi. Bien sûr, comme l'oublier ? ou plutôt comme lui il pourrait oublier ton filet ??

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9790-yamanaka-kururi#83092
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Mer 15 Avr 2020 - 17:21
Le message allait être transmis, mais ils souhaitaient une rencontre en vrai, ou plutôt, la chouette veut se rencontrer en vrai. Anzu croise les bras, Yamiko avait raison sur un point : mieux valait pour eux d'en rester aux oreillettes, de ne pas tenter de se voir en vrai ... mais la Sendaï voulait quand même voir le message qu'ils allaient publier, surveiller que la patte de Sazuka s'y trouve encore, du coup, Anzu comptait bien profiter de ce rendez-vous pour vérifier que tout allait bien ... un rendez-vous hors de Kumo, c'était pour le mieux, mais les gardes teikokujins semblent partout, mieux vaut trouver un "contexte" pour qu'eux viennent à eux. Umeka disait qu'il fallait le faire en deux jours, avant qu'elle reparte à Tsuchi no Kuni, probablement avec l'homme masqué qui est plus intéressé par le filet que la miss et qui va la suivre faute d'objectif qui l'intéresse hormis la possession de cet artefact légendaire.

- Je vais rester à Kaminari un peu plus longtemps, je pense que mes compétences seront plus demandés ici qu'à Tsuchi.

Et puis, il fallait qu'un membre du Fukkatsu se trouve sur place, au moins pour prouver qu'ils existent, que ce n'est pas une invention de la Rébellion ... du moins, le prouver dans la Rébellion elle-même. Mais cela comportait des risques, elle le sait bien, des risques de finir derrière les barreaux, pire même, de finir exécutée pour servir d'exemple. Il allait falloir la jouer très fin ... mais elle s'est préparé mentalement à faire face à ce genre de situation, à faire face au stress, à la paranoïa et autres troubles mentales qui risquent de la hanter pendant un long moment ... il allait falloir jouer son rôle à la perfection ... le jouer sans montrer la moindre faille, le moindre indice susceptible de la trahir.

- Si sortir risque d'être risqué pour la Rébellion, alors je viendrais à elle.

Cela pouvait être un bon compromis, n'est-ce pas ?

_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Suzuri Akina
Suzuri Akina

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 16:41




Akina avait été surprise par ce message venu d'en dehors des murs et minutieusement préparés par ceux de cette unité fantôme qu'ils appelaient "Fukkatsu". Elle y trouvait aussi un fort écho, comme un ordre ou une indication sur ce qu'elle devait. Un plan semblait avoir été établi par les "nouveaux conseillers" et celles qu'ils avaient élu, auquel paraissait souscrire le chef en personne de la résistance; et même Yamiko.

Sûrement que la Suzuri ne devait pas si bien la connaître que ça, ou alors le temps passé ici lui avait donné une vision plus poussée de ce qu'elle aussi se devait de faire. A vrai dire, la bibliothécaire ne pouvait que l'imaginer, elle n'en savait rien. Ainsi pour elle, un nouvel objectif prenait forme sur la toile de son esprit. Faire en sorte que "tout" soit respecté; même si cela allait à l'encontre de son nouveau mode de pensée.

Elle allait se servir de ses compétences et de ses discrètes créations d'encre pour surveiller que tous ceux qu'elle savait appartenir au mouvement respectent es ordres, qu'il s'agisse de la chouette ou de quiconque autre... Une nouvelle mission qu'elle se destinait qui illustrait parfaitement son psyché, et la distorsion qu'il avait enduré depuis l'attaque de l'empire.

La jeune femme avait gagné la formidable aptitude à agir pour un but, envers et contre tous, qu'importait les intentions des uns et des autres; à agir indépendamment, comme un électron libre et possiblement dangereux.

-Hum... C'est bien tout ça ! S'était-elle exclamée. Mais attendez-vous à ce qu'il y ait des répercussions à ce message. Les discussions que j'ai eu à Urahi avec des soldats et d'autres représentants de l'empire me laissent penser que la réponse à ce tract est et sera négative. Je vais donc vous "surveiller", à l'intérieur de Kumo. Discrètement. Pour vous prêter main forte en cas de besoin. Ne s'en cacha-t-elle pas. Puis, elle ajouta : Ce n'est pas contre vous. Mais pour vous. Et ce sera toujours mieux que de détruire la moitié du village. Haussait-elle les épaules. Ce qui était son plan d'origine...




_________________

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre] 2qg3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Calme traversée [S. Anzu; Kaku; Résistance; libre]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission libre C] Une si calme patrouille [PV Chikara Meiyo]
» Pour un retour au calme... [Mission libre rang D]
» La traversée du clair-obscur [Pv: Shiro]
» Le calme avant la tempête.
» Le calme avant la tempête

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: