Soutenez le forum !
1234
Partagez

¿Plata o plomo? ft. Masäto, Mowaru, Yukari et Tsubaki.

Mizuno Yuna
Mizuno Yuna

 ¿Plata o plomo? ft. Masäto, Mowaru, Yukari et Tsubaki. Empty
Lun 2 Mar 2020 - 17:38
Le soleil quittait la scène tandis que le brouillard s'installait peu à peu. Yuna avait encore une fois passé sa journée à la bibliothèque et comme à son habitude, elle était exténuée de ses recherches. Les yeux vides, l'adolescente cherchait à rentrer chez elle. Pas à pas, elle se plongeait dans cette brume qui semblait s'épaissir de minute en minute. Aveuglée par un léger courant d'air, un semblant de bâtisses se dessinait à l'horizon. Enfin arrivée à destination ? Il ne lui fallut pas beaucoup de temps avant d'obtenir une réponse. Elle ne reconnaissait nullement ce qui l'entourait, jamais la jeune femme n'avait vu une telle contrée au sein de son village. Il fallait l'admettre : la pauvre était totalement perdue.

Des baraques hideuses, des murs usés comme s'ils venaient d'une autre époque et une odeur nauséabonde imbibait l'aire ambiante. Pour retrouver le nord, la kunoichi posa la question de son emplacement à un passant et celui-ci, le visage rempli de dégoût, ne prit même pas le temps de lui répondre ; un manque d'éducation qui avait décidément choqué la demoiselle. Elle ne mit pas beaucoup de temps avant de tomber sur le panneau lui indiquant sa position : Iwajuku. Yuna se tétanisa sur le coup. Elle ne connaissait ce nom que par son paternel, qui lui avait formellement interdit tout contact avec cet endroit. La brume se dissipait et pour la première fois de son existence, elle pouvait contempler de ses deux bourgeons ce qu'on appelait "la pauvreté".

Un gémissement émana soudainement de derrière et son regard se tourna instinctivement par-dessus ses épaules. Deux individus se trouvant non-loin de sa personne lui apparaissaient alors – une vieille femme était assise sur les genoux d'un homme et l'embrassait d'une façon assez perverse et savante : les lèvres serrées, frôlant à peine sa peau, ensuite du bout de sa langue pointant entre sa bouche entrouverte. Son souffle saccadé, la dure froideur de ses dents et la chaleur humide de sa langue se fondait en une tentation unique qui semblait les exciter au plus haut point. Yuna réalisait à peine qu'elle s'était totalement trompée d'itinéraire. Les enfants étaient vêtus d'une manière pitoyable et les restaurants regorgeaient d'ivrognes. L'alcool, la drogue, le sexe, tel était devenu le quotidien de ce misérable endroit.

Des nuages menaçants venaient à peine de recouvrir la lune et contre toute attente, il se mit à neiger. Sans plus attendre, la cadette du clan Mizuno courue se réfugier dans le premier taudis qui se trouvait à sa disposition. Il s'agissait d'un bar gigantesque et tout le monde dévisageait la jeune dame qui était totalement dépassée par la situation. Cela s'expliquait probablement par sa tenue, assez traditionnelle, mais surtout par le gigantesque saphir qu'elle portait autour du cou. Un groupe assis à une table convoitait d'ores et déjà ce fabuleux trésor. En quelques secondes la situation avait dégénéré : cinq hommes s'étaient jetés sur Yuna, seule et sans défense.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8385-terminee-mizuno-yuna-la-justice-est-la-liberte-en-action#71058

¿Plata o plomo? ft. Masäto, Mowaru, Yukari et Tsubaki.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: