Soutenez le forum !
1234
Partagez

Se farcir le dindon [Hayai Taishi]

Kinnori
Kinnori

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Mer 4 Mar 2020 - 12:19
Notre errant se trouve toujours à Ame. Sa lutte contre le crime n’est pas encore très entamée dans la région. Il a croisé quelques habitants, pour lesquels il donne de sa personne pour des tâches des plus basiques mais importante à leurs yeux. C’est de cette façon qu’il peut continuer à vivre dans le pays, se faisant nourrir et loger à la suite de ses services. Malheureusement, plus il avance dans le cœur des terres, plus les demandes d’aides sont nombreuses et plus la famine et la pauvreté sont présents. Ainsi, d’un bon repas chaud, on tombe sur un bol de soupe chaude, puis d’eau chaud, puis d’une petite miche de pain. Notre gaillard, du fait de sa musculature, a pourtant besoin de bien plus… Se protégeant de la pluie avec les quelques cartons et taules trouvés, son estomac grogne fortement.

Hahaha ! La Justice doit savoir se sacrifier aussi ! Manger peu et louper des repas font parti des risques du métier. Tout cela n’est qu’une épreuve que la vie m’impose pour vérifier ma conviction. Ecoutes-moi bien Destin, je n’abandonnerai pas la voie que j’ai choisi ! Je suis Kinnori, fervent défenseur de la Justice. Et rien ne me fera fléch…

Son estomac émet à nouveau un son plus audible que le précédent.

Tout… va bien. La chance tournera en ma faveur à un moment ! Il est l’heure de se remettre en route sur la voie de la Fai… Justice !

Il se remet en marche malgré la faim le dominant. Son esprit est assez fort pour tenir. Alors qu’il continue sa marche, il remarque au loin une silhouette. Forçant sur sa vision, il ne voit guère plus. En s’approchant doucement, il aperçoit plus nettement ce qui semble être, un animal. Plus il avance et plus les détails apparaissent. Plumes, pattes, assez dodus... Un volatile. La bave sort naturellement de sa bouche et ses jambes ne peuvent s’arrêter dans leur course. De la marche il passe à la course. S’il avait plus de force, il utiliserait la porte céleste pour arriver plus rapidement à lui. Finalement, la faim est plus forte.

Naturellement, un homme de deux mètres arrivant à pleine vitesse ne peut pas paraître inaperçu, encore plus pour un animal. La volaille le remarque alors que la distance se réduit expressément. Ce qui interpelle le plus le musclé n’est pas la grosseur de l’animal, laissant place à un bon repas dans son imagination, mais le casque qui se trouve être sur la tête de celui-ci. Du jamais-vu encore. Mais le détail n’est pas assez perturbant pour embrouiller sa faim, faisant un incroyable saut pour réussir à attraper la bête.


« Hahaha ! Viens à moi petit bête ! Viens nourrir la Justice ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Dim 8 Mar 2020 - 1:19
Se farcir le dindon [Hayai Taishi] ZUIlA8C

Glouba tapota le sol de sa patte griffue. La terre du pays de la pluie était peut-être un peu dégoûtante vu la pluie qui tombait sans arrêt, mais il n’y avait pas meilleur endroit pour trouver des vers juteux. Oui, Glouba était un dindon simple, il voyait un bon ver, c’était assez pour lui.

En vrai, le Chasseur de Primes vivait un peu en marge de tout le drama qui secouait le Yuukan. Tant qu’il avait des primes à chasser – Ame en avait toujours ! – et que Taishi lui fournissait un peu d’action, il avait besoin de rien d’autre.

Tout cette intrigue avec le gouvernement local, il ne voulait pas vraiment se tremper cela-dit. Il n’avait rien à gagner d’un changement de gouvernement – ni à perdre d’ailleurs. Alors pourquoi vouloir risquer son plumage pour ça ? Taishi pouvait le faire très bien par lui-même.

Parlant de bouffe, il remarque un lombric particulièrement obèse, qui promet une collation plus qu’approprié. Mais alors que le dindon avance sa griffe, le sol se met à vibrer, trembler. Le ver détale dans le sol sans demander son reste, laissant Glouba sans son butin. Soupirant, Glouba relève le casque vers la cause de ce fichu tremblement de terre.

« *Gobble*? »

Un homme gigantesque et blond est en pleine course vers lui. Bizarre. Habituellement ils courent dans l’autre direction, ces humains. Soudain celui-ci bondit, un saut qui était bien au-delà des capacités d’un simple homme. Replaçant son casque pour suivre la trajectoire de la bombe jaune, le dindon se mit à chercher quelque chose sous son aile.

L’ombre du colosse le recouvrit, comme une météorite qui tombait sur terre. Woah, c’était que le type était sérieux en plus. Le Dindon soupira.

*BANG*

À l’atterrissage du type, l’obèse dindon s’était glissé derrière lui et venait d’asséner un bon coup de bâton direct sur le postérieur de la bombe jaune.

« La Justice va se prendre une vraie raclée si tu touches mon majestueux plumage ! »

Le Dindon pointa le bâton vers l’homme.

« Prosterne-toi et demande pardon ! Et avec un peu de chance, tu pourras embrasser mon divin croupion ! »


Et bizarrement, un thème musical qui part en arrière-plan, comme si c’était une scène bien plus épique que ce ne l’était vraiment…

Dindon of Legend



_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
Se farcir le dindon [Hayai Taishi] 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Kinnori
Kinnori

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Lun 16 Mar 2020 - 10:27
Alors que le colosse s’apprête à retomber sur l’animal après son saut agressif, la situation inverse les rôles entre l’attaquant et l’attaqué. Telle une ombre, le volatile se glisse au travers des énormes bras cherchant à saisir sa proie, puis se retrouve nez à nez avec le fessier bombé, où un bon coup de bâton se fait sentir chez le blond. La surprise de cette action est plus impressionnante que la douleur ressentie. Et encore, le grand homme n’est pas au bout de tout ça. Une voix sort de sous le mystérieux casque, provoquant un regard perçant. Alors que la main vient caresser tendrement là où le bâton frappa, la lueur brille que pour comprendre ce qui est actuellement devant lui. Un être inconnu, jamais vu encore. Excitation, surprise, interrogation, incompréhension, admiration...

Quel est cet animal ? Il a quitté mon champ de vision puis j’ai reçu un coup à ma fesse droite. Puis voilà que quand je regarde ce que c’est, voici que je le vois, bâton à la main et me parlant en plus de ça ? Je dois rêver, je dois être tellement affamé que j’hallucine ! Hahaha mais oui, c’est ça. Il faut que je me calme.

Il se pose en tailleur, malgré la douleur, fermant les yeux et tentant de se calmer. Après 10 secondes de silence, son estomac lance un cri effroyable, pouvant réussir à faire s’envoler des oiseaux... Il se courbe de douleur mais tiens encore. Il faut maintenant qu’il vérifie si son repas est toujours là à lui parler. Ses yeux sortent de leur orbite, voyant qu’un bout de bois se trouve encore dans le plumage de ce dernier. Il saisit enfin la réalité de la chose.

C’est impossible ! Comment un poulet peut parler et attaquer ?! Mais attend... Il parler de divin quelque chose.... Non ne me dites pas...

Une révélation. Comme un flash survenant brusquement, expliquant tout ce qui vient de se passer. Ce qu’il pense, c’est que ce dindon est...

« Vous êtes une divinité ! Mon dieu qu’est-ce que je m’apprêtais à faire en voulant vous manger ! Veuillez me pardonner, la faim m’a fait perdre la raison. Voyons, je suis la Justice, je ne dois pas succomber à ces faibles désires ! Oh sainte divinité, comment me pardonner de cette action si grossière envers votre personne. Moi Kinnori, serait votre servant. »

Un être divin. Voici pour lui la seule raison pour laquelle il a pu se faire frapper et discuter avec l’animal. Il en a pourtant vu des monstres et autres bestioles féroces dans la vaste forêt d’Hayashi, mais là, ici à Ame, rencontrer un plumé de la sorte, jamais il n’y aurait pensé. Il voit cela comme un signe du Destin, une aide des divinités pour sa quête de justice dans le monde. C’est ainsi qu’il se met en tête de s’offrir la grâce de ce drôle de dindon, afin qu’un jour, cela l’aide dans sa lutte du Mal.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Mar 31 Mar 2020 - 2:53
Le dindon gardait le bâton levé, méfiant devant le colosse qui venait de s’asseoir contre toute surprise. Bizarre, cet humain. Le Chasseur de Prime en avait rencontré une tonne durant sa longue carrière, et ils se ressemblaient tous, à force. Taishi était une anomalie, l’un des rares qui n’avançait que de son propre chemin. Cette brute était-elle pareil, ou juste un simple d’esprit.

Le grondement d’estomac confirma l’un et l’autre, peut-être. La créature casquée étira son long cou rachitique, essayant de voir ce qui se passait chez le type qui semblait en état de choc. L’Hayai lui avait un jour dit que la vie est toujours plus facile et agréable quand on est un idiot. Cet homme était-il l’un de ces fameux… Imbécile Heureux ?

Il parla et Glouba resta immobile, le jaugeant sévèrement à travers la visière de son casque. Quelques instants de silence, puis l’oiseau caqueta un hmph satisfait en posant son bâton coloré sur ce qui lui servait d’épaule, pour une volaille du moins.

« Enfin un humain qui comprend sa place. Il était temps que quelqu’un remarque enfin ma majestueuse croupe, mon glorieux glouglou, le pas noble de mon physique arrondi. L’humanité a encore peut-être un espoir, servant Kinnori. Progressons. »

Il glissa le bâton sous son aile et se mit en marche tel un général militaire, son digne gras se balançant alors qu’il progressait en l’enjoignant de faire de même.

« La justice, rien que cela, servant Kinnori ? Voilà un titre bien lourd à porter. Et puis, qu’est-ce que la justice, vraiment ? Cela est-il picorable ? Cela permet t-il un plus beau plumage, ou bien de remplir son estomac. Manifestement pas. »

Le dindon fit les cent pas sous les yeux de l’esclave, je veux dire, du gars.

« Non, la Justice donne faim, parce qu’elle n’est pas la fin, juste une pierre sur le chemin. La Justice ne nourrit personne, sinon son ambition. Mais sans pain, c’est la perdition. »

Le Glouba dodelina de la tête à sa propre remarque, son plus grand fan étant lui-même après tout.

« C’est pour ça que la seule chose qui prime, c’est les primes. Le profit est la Justice, parce que la Justice est ce que je veux, en tant que royal et majestueux moi-même, c’est la vérité, servant Kinnori ! Et le profit garde ce croupion parfaitement enrichi, ce plumage gras et huilé à souhait, ce physique rebondi à son paroxysme. »


Il s’arrêta dans un demi-geste, observant l’homme un court instant avant de reprendre sa marche militaire.

« En comparaison, tu n’as que la peau sur les os. Tu essaies de vivre d’eau claire et de justice, un bien maigre repas s’il n’est pas soupoudré, mariné, cuit et gratiné d’une ambition équivalente. »

Glouba pointa le bâton vers le subalterne.

« Je ne peux me permettre d’avoir un si fragile serviteur ! N’as-tu rien à dire pour ta défense, pour expliquer cette coquille sans la moindre plume, sans le moindre postérieur !? »


_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
Se farcir le dindon [Hayai Taishi] 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Kinnori
Kinnori

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Mer 8 Avr 2020 - 14:44
« L’être divin » semble accepter la présence de l’imbécile, qui lui ne comprend toujours pas ce que représente réellement l’animal. Il croit tellement à sa bêtise qu’elle devient une vérité. Au moins, cela parvient à calmer son esprit, moins obsédé par le fait de se rationner. En tout cas, le dindon rentre dans le jeu, semblant aimer la prestance qui lui est louée, en exagérant même un peu plus sur son statut. Enfin bon, personne ne viendra le contredire, surtout pas son fidèle. Ils se mettent alors en marche, la créature en tête, qui semble vouloir reprendre son suiveur sur sa vision du monde, à propos de sa Justice. Un sujet délicat ! Lui qui a bâti son corps et sa vie sur le fait de suivre cette voie lumineuse, partant à la chasse aux démons, aux engeances du Mal en personne. Comment va réagir le colosse ? Son esprit va-t-il toujours être embrumé par cette mascarade qu’il créa lui-même ? Le casque lui, continue dans sa lancée, n’hésitant pas à donner son avis sur la philosophie, voire il marche dessus, mais délicatement pour ne pas briser l’individu.

La Justice. J’y ai toujours cru. La Justice a été le moteur pour construire ma vie, le modèle sur lequel j’ai bâtie mon corps ! Ces histoires enivrantes, ces récits sur les prouesses extraordinaires, l’incroyable lumière sur ces héros pouvant sauver et aider quiconque ! Comment je peux… Comment puis-je douter à présent ? Aurais-je fait fausse route ? Me serais-je trompé de voie ? Contrairement à ces histoires, qu’ai-je vraiment accompli pour la Justice ?

Le doute s’installe. Il refait une rétrospection, cherchant à définir ce que sa vie avait permis de faire en faveur de la Justice. Il avait aidé une famille pauvre, enfin, il a essayé, mais un autre homme plus doué que lui est venu à la rescousse. Il a tenté de battre des bandits, mais une autre personne a dû intervenir. Il y a aussi l’interpellation d’un voleur de rue, mais encore une fois, un échec après l’intervention d’un individu. Enfin, le seul fait solitaire, lorsqu’il était venu en aide à couple dans la forêt d’Hayashi. C’est à ce moment qu’il a ressenti sa force prodigieuse, comme pour lui signaler qu’il était choisi, qu’il était l’élu. Pourtant, le bilan est très maigre depuis ce jour, tout comme son estomac. Le volatile a donc raison. Parler de Justice est bien trop lourd. Que gagne-t-il dans sa recherche de ce concept ? Rien. La tête baissée, il renferme une haine contre lui. Se rendre compte qu’il n’a en rien contribué, alors qu’il s’efforce d’agir, fait mal obligatoirement. Alors qu’il se prépare à accepter son tragique sort, le sujet apporté par son maître divin le fait réagir.

Prime… Des primes ! Mais oui ! Si une prime existe, c’est que la personne est recherchée !! Hahaha ! Je sais ce que je dois faire !

Kinnori laisse le casqué finir ses explications, affichant ses belles et grands dents blanches. Il comprend le sermon, ce l’étant fait il y a quelques minutes. Il devait maintenant s’exprimer.

« Vous avez raison, cher Être Divin ! J’ai été d’un pitoyable, cherchant aller partout où on pourrait avoir besoin de moi. Mais ce n’est pas la marche à suivre, car comme vous dites, qu’ai-je accompli finalement à faire ça ?! La Justice… A ne pas réfléchir plus que ce que j’ai lu dans les livres, j’ai choisi la mauvaise voie. Mais vous avez su me remettre les idées en place Maître ! Je ne veux plus être ce faible que vous présentez. Non ! Il me faut devenir plus fort, plus puissant, car j’entreprends une nouvelle mission ! Les primes ! Vous l’avez vous-même dit, elles me permettront de vivre, de me nourrir. J’y gagnerai argent et renommée ! Puis, si des primes existent, c’est que ces personnes sont des criminels ! Ils sont donc des ennemis du monde. Je souhaite suivre votre voie grand Divin. Apprenez-moi à devenir un chasseur de prime ! »

Il se prosterne, demandant l’approbation de sa divinité. Dans son esprit, c’est comme demander d’être béni par la sainte lumière sacrée. S’il est réellement choisi, il sent qu’il gagnera ce qu’il a toujours cherché finalement. Il se sent prêt à changer, prêt à revoir sa vision de la Justice, tant que l’animal l’accepte.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Dim 19 Avr 2020 - 1:02
Le dindon sembla songeur devant la réponse du géant. Le bâton du chasseur de primes tapota le postérieur de son serviteur, visiblement peu impressionné.

« Il est clair qu’il faut te nourrir. Le monde ne nous a pas mis sur terre pour un fessier dénué de la moindre rondeur ! »

Néanmoins, un tel empressement à apprendre était rafraîchissant. La plupart des humains se contentait de voir Glouba comme un repas, jusqu’à ce qu’il leur botte les fesses, du moins. En voir un offrir d’apprendre la noble voie des primes était pratiquement spectaculaire. Le dindon fit tourner le bâton, le ramenant sous son aile.

« Tu t’engages donc dans une voie difficile ! Pleine de danger et d’aventure ! Mais aussi charismatique et légendaire dans son propre sens. Il y a peut-être de l’espoir pour toi, serviteur Kinnori ! »

Un moment de réflexion, puis le dindon secoua la tête.

« Ceci étant dit, tu es un cas clairement désespéré et pathétique. Pour ramener en mer un navire si en perdition, je vais avoir besoin d’un coup de main. Mais qui serait prêt à guider un tel chaos vers la digne et noble voie de la chasse ? »

Il reprit les cents pas, son corps obèse s’agitant dans tous les sens sous chacun de ses pas. Puis il s’arrêta, comme s’il avait trouvé la solution.

« Voilà une occasion parfaite ! »

Le dindon fit tourner le baton, ramenant sa pointe vers le bas, puis commença à tracer dans le sol un cercle concentrique avant d’y inscrire des symboles chakratiques. Du fuinjutsu !

Après quelques moments d’efforts, il laissa le bâton de côté, ramenant ses mains plumeuses l’une contre l’autre pour effectuer quelques mudras uniques à son espèce, que des doigts humains ne sauraient pouvoir reproduire. Le sceau sur le sol commença à s’illuminer, soulevant la poussière autour d’eux. Les plumes de Glouba virevoltaient sous le vent créé.

« Servant Kinnori ! Prépare ton destin pour la vraie Justice … ! »

Des éclats électriques semblèrent surgir, le ciel s’obscurcit pendant ce court instant, annonçant l’arrivée d’une nouvelle divinité honorant le monde de sa simple présence… La poussière retomba lentement, révélant les traits du nouvel arrivant…





Spoiler:
 

« … Et c’est à ce moment-là que j’ai dit à crétin, bouffe mon plumeau si tu crois que—Hmm, eh !? »

Le dindon au capuchon sembla regarder autour de lui, ne comprenant pas ce qui se passait, puis remarqua la présence de son congénaire, croisant ses ailes tout aussi obèses que celles de Glouba.

« Ça va pas , m’invoquer comme ça sans avertissement ! Django l’interdit ! »

Secouant la tête, la tête de l’oiseau remarqua enfin le géant juste à côté.

« …C’est qui le maigrichon ? »

Glouba hocha de la tête, présentant le shinobi comme s’il montrait une nouvelle merveille du monde.

« Ton nouvel apprenti ! Servant Kinnori, voici l’illustre Gloubiwan Kenobi, Chevalier Gloudai. Et mon cousin. »

Le dindon au casque prit la pose.

« Même si je suis certain que tu préfèrerais l’unique, l’original, le mythique Glouba… J’ai déjà du mal à garder mon propre serviteur principal dans le droit chemin. »

« Je suis censé faire de ce type un chasseur de primes ? Mais il n’a pas une once de gras sur le corps ? Impossible ! »


Glouba se tourna vers Kinnori.

« Il est vrai que sa charpente manque d’épaisseur. Servant Kinnori, veuillez exécuter votre plus puissante technique sur Gloubiwan afin de prouver que vous n’êtes pas complètement inutile. La vraie Justice n’a que faire des incapables, après tout. »

Les deux dindons se considèrent, puis hochèrent du bec, retournant leur attention sur l’apprenti.

_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
Se farcir le dindon [Hayai Taishi] 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Kinnori
Kinnori

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Ven 1 Mai 2020 - 16:29
Le considéré Divin continue à s’occuper du cas de son servant. Il est étonnant qu’un individu tienne aussi longtemps avec un être si idiot, baignant dans la plus grande ignorance que ce que la vie représente. Il est clair que vivre dans la forêt, l’esprit centré sur des histoires d’enfants ne l’a pas aidé. Son envie de Justice, puisé directement de la mentalité utopique de grand guerrier, qui maintenant va prendre tournant. Il se prendre toujours pour un élu, un être qui se doit d’agir pour le bien du monde, mais la volaille a réussi à lui faire changer sa vision. La richesse ne vient pas seulement du bonheur des gens qu’on aide, des sourires des enfants libres, des acclamations et des remerciements. Non, le blond se doit d’être plus avare pour vivre, tout en respectant sa doctrine. Aider l’autre ne veut pas forcément dire se faire aider en retour, ou si c’est le cas, suffisamment pour s’en sortir. Il ne peut qu’admettre que son corps n’a été qu’une éponge, absorbant toute la misère dans laquelle il a tenté d’intervenir. Mais tout cela va changer dès maintenant.

« Le danger ne me fait pas peur Saint volatile et j’ai déjà soif d’aventure ! »

Il est vrai qu’il a toujours voulu vivre son aventure, la raison pour laquelle il a quitté la verdure. Pour ce qui est du danger, c’est plutôt son insouciance et sa bêtise qui fait qu’il plonge dedans sans réfléchir. Un jeune samouraï l’a même déjà repris à propos de ce trait de caractère. Il a bien essayé de défendre son honneur lors d’un combat, mais il s’avère qu’effectivement, il n’est pas si puissant qu’il ne le pense. La dinde douée de parole le dit aussi, parlant bien plus sévèrement. Pourtant cela n’atteint pas l’idiot, la tête déjà dans un futur éloigné, où gloire et richesse s’accumulent. Il n’attend qu’une chose, commencer sa nouvelle vocation.

« Oh ! Vous avez trouvé maître ?! »

Il regarde l’animal faire, commençant à écrire au sol. Pour un non-initié comme le blond, impossible de comprendre le charabia.

Quelle est cette langue ? Jamais vu de ma vie. On dirait une incantation, comme dans les livres. Ha ! C’est de la magie !

Le casqué reprend après avoir fini le cercle d’invocation. La scène n’a rien d’incroyable en soi, mais depuis les yeux d’un ignorant, toute la mise en scène surpasse la réalité.

Quel est ce tremblement dans l’air !? Une force incroyable se dégage de ces écritures. C’est donc bien de la magie ! Quel enchantement puissant ! Mon corps est si lourd… OUAH IL Y A MÊME DES ECLAIRS ! QUELLE PUISSANCE ! C’EST DONC ÇA LA FORCE D’UN DIEU ?!

Puis l’espace d’un instant, un flash ébloui les yeux écarquillés du colosse. Il ne voit plus rien, mais ne bouge pas, la bouche ouverte, laissant place réellement à son état le plus idiot qui soit. Il entend toujours ce qui se passe, comprenant qu’une nouvelle divinité a rejoins la terre misérable d’Ame. Ayant connaissance de son nom, il le vénère comme il a pu le faire avec le premier dindon.

« Ô grand seigneur invoqué ! Je suis Kinnori, apprenti chasseur de prime. Je serais votre fidèle servant le temps de votre passage sur cette terre désolée. Je vous en prie, faite de moi le grand homme que je dois être. »

Il comprend qu’il doit dès maintenant faire ses preuves, s’il veut avoir la chance d’obtenir ce qu’il veut. Il prend un air plus sérieux, contractant ses muscles, surpassant alors la fatigue et faim qui le dominait. Son estomac crie et son corps tremble, mais il en a que faire.

Je ne peux pas laisser passer la chance que j’ai ! Mon corps doit toujours plus se surpasser, je ne dois pas rester le faible que je suis. Ô nature, donne-moi ta force ! Accompagne mon corps et mon âme dans cette épreuve ! Que la force soit avec moi !



Une réponse à son appel, sa propre énergie, qui se propage dans chaque fibre. Son corps maigrichon se retrouve plus dynamique sur jamais. La vue encore un peu trouble à la suite de l’aveuglement, il se lance avec un saut. Son poing est placé en arrière, serré à son maximum et un sourire étincelant se dessine. Il est prêt à frapper avec tout la force, ce qu’il en reste, pour prouver son utilité.

« QUE MA FORCE EXPLOSE ! FRAPPE TRIOMMMMMMMPHANTE ! »



Le poing s’abat. Cela suffit-il ? En tout cas, rien de plus ne pourra être fait, car l’énergie gagné a un prix, celui de la chair. La douleur le prend, se crispant un instant. Mais son esprit lui est toujours là, plus fort que jamais, motivé par l’appât du gain. Il se tient droit, fatigué, blessé mais toujours avec le sourire.

« Hahaha alors comment c’était ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 0:15
Les dindons attendent patiemment la prestation de leur serviteur. Les expectations de Glouba sont relativement basses, après tout un serviteur ne peut jamais briller aussi férocement que son maître. Il savait également que Gloubiwan était encore plus exigeant que lui; Kinnori avait intérêt à assurer, la réputation du Chasseur de Primes était en jeu.

Le maigre colosse sembla rassembler son énergie. L’oiseau obèse songea qu’on ne lui accorderait pas grand point pour le style, mais qu’il était plutôt persistant. Une telle obstination se prêtait bien au métier de Chasseur de Prime, mais ce n’était que la base.

Malgré cela, il fut difficile d’ignorer la concentration de chakra qui commençait à déferler de l’homme et les deux dindons s’échangèrent un regard. D’étranges bruits émanaient du colosse, le genre que le physique rebondi de Glouba n’oserait jamais faire. Le serviteur Kinnori osait-il avoir faim devant ses divins maîtres !?

Pas le temps de réfléchir, car le point gigantesque de l’homme s’abat sur eux avec une force insoupçonnée, et l’ombre de son bat plonge momentanément Glouba et Gloubiwan dans les ténèbres.

Le Chasseur de Primes emplumé n’eut qu’une seconde pour réagir, mais ce fut assez.

Il présenta son postérieur à l’attaque imminente.



Le poing rebondit sur le croupion du dindon, qui fut légèrement repoussé, un peu de fumée se dégageant des plumes de son derrière. La poussière retomba et le silence ce fut. Gloubiwan s’approcha pour inspecter les plumes du postérieur de Glouba, qui faisait de même, comme s’ils analysaient les dégâts causés pour tirer une conclusion, ignorant royalement le colosse haletant.

« Passable. »

« Mouais. »


Glouba sembla réfléchir.

« N’empêche, pour un serviteur novice… »

« Avec un peu de gavage… »


Les deux dindons se regardèrent conjointement avec un gobble-gobble d’assentiment. Gloubiwan soupira légèrement. Glouba caqueta avant de se tourner vers Kinnori.

« Tu ne nous serviras à rien si tu es mort ou rachitique. Passons à la prochaine étape. »

Le dindon rassembla ses mains plumeuses pour former un mudra, faisant brillant un sceau sur son aile. Il y eut un petit nuage de poussière, révélant un immense tas de victuailles en tout genre : viande, gâteaux et pâtisseries, pains et toutes sortes d’autres choses appétissantes.

« Célèbrons cet asservissement avec un festin ! Itadakimas! »

Les deux dindons s’assièrent et commencèrement à picorer la nourriture, faisant signe à Kinnori de faire de même. Gloubiwan rajusta le capuchon de son manteau.

« D’où viens-tu, servant Kinnori ? Et pourquoi ce désir de justice au juste ? »

Glouba secoua la tête.

« Un autre larbin de village, je suppose. Comme mon esclave principal. »

Il agita un pilon de poulet vers le colosse, ironie vu qu’il en était un lui aussi.

« La voie du Dindon est difficile, Kinnori ! Toute ta misérable existence, on te jugera car tu es différent ! Car tu n’as pas la stature de l’aigle, la prestance de la panthère, la force de l’ours. Car les gens ne pourront pas voir tes atouts, et ils se moqueront en conséquence ! »

Un instant puis il recommença à bouffer.

« Mais c’est exactement l’avantage de notre espèce. On passe tant de temps à nous sous-estimer que personne ne s’attarde à nous, et c’est notre force. Nous ne sommes peut-être pas le plus grand prédateur, mais personne ne s’attaque à nous dans la chaîne alimentaire. Nous ne sommes pas les plus rapides, mais personne ne peut courir et voler comme nous le faisons. Nous n’avons pas les meilleurs yeux, mais nous entendons tout ce qui se passe à un kilomètre à la ronde. »

Il reposa le pilon et tapota sa poitrine juteuse.

« La force du dindon est son indépendance, notre cœur. Nous n’avons pas besoin d’être le plus terrible des animaux. Seulement d’en avoir l’air. Es-tu prêt à t’engager dans notre voie sacrée, Kinnori ? »


_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
Se farcir le dindon [Hayai Taishi] 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Kinnori
Kinnori

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Dim 10 Mai 2020 - 12:41
Le verdict Divin s’établit, alors que tout ce que le misérable homme pouvait utiliser est venu se plonger dans un plumage béni, à la fois soyeux et solide. Alors qu’il a encore sa pose, le corps tremblant face à la douleur du contre-coup, il écoute délibérer les juges sur son cas. Courte discussion, qui après un gloussement en harmonie et un soupire de l’un, l’autre vient enfin parler à son serviteur.

Servir ? Prochaine étape ? Alors… ça veut dire que les Dieux me reconnaissent ?!

Pour un idiot, il comprend la réponse cachée dans cette allocution. Il va donc bel et bien embrasser une nouvelle vie à l’aide, ou à cause, de ces dindons doués de parole et de pouvoir. De plus, pour célébrer cette nouvelle et sûrement pour éviter de voir un mort prochainement, un repas festif se voit offert à tous, autant animal qu’humain. Les glandes salivaires et l’estomac ne restent pas insensibles. La bave se voit couler naturellement pendant que l’estomac grommelle de plus bel. Double bonheur pour le vieil homme, pouvant profiter d’un prochain enseignement en plus de manger à sa faim pour une fois. Pourtant, il ne se jette pas sur la nourriture. Non, il se contrôle, préférant regarder comme se comporte les deux Divins à ses côtés. Il faut les observer pour mieux les comprendre, pour mieux assimiler. Ensuite, il suffit de faire de même pour mieux devenir eux. Alors il les mimes, commençant à picorer bêtement la nourriture, ce qui est difficile pour la bouche humaine, contrairement à un bec animalier. Il s’efforce, plongeant comme il peut sa tête dans la nourriture, se barbouillant le visage. Puis, tandis que chacun déguste, une question est posée, concernant ce drôle d’homme. Il relève la tête, morceau de viande en bouche, qu’il avale d’une traite.

« D’où je viens ? Je viens de la grande forêt d’Hayashi seigneur. J’ai vécu là-bas durant toute ma vie, jusqu’à il y a peu, où j’ai décidé de quitter ce pays pour mieux combattre le crime. Ma vie a été bercé par les histoires de grands héros, risquant leur vie pour le Bien contre le Mal. Voilà pourquoi j’ai choisi cette vie. Puis, à force de m’entraîner dans les bois, j’ai fini par sentir une force en moi. C’est à ce moment que j’ai pensé être choisi pour réaliser cette tâche aussi. »

Il écoute ensuite le suprême parler, commençant à expliquer cette nouvelle vie qu’il va bientôt rejoindre. Ces paroles lui rappellent le garçon au sabre, qui lui avait fait intégrer son manque de puissance trois jours avant. Pourtant, le message est différent ici. Il est question de prestance plutôt que de force pure. Donner l’air et ne pas forcément l’être, voilà un concept qui ne lui parle pas, qu’il met pourtant en place sans s’en rendre compte. Il beignait lui-même dans son illusion d’être absolu qu’il était. Là il faut faire le contraire. S’imposer face à l’ennemi. Une idée qui lui plaît particulièrement.[/i]

Tétaniser un malfrat rien qu’en levant le bras, soumettre quiconque rien que par l’aura que je dégage… Tel un grand héros, pouvant changer une situation rien qu’on apparaissant ! Oui, c’est ce qu’il me faut !

« Oui je suis prêt à me joindre à cette voie ! Le misérable que je suis a absolument besoin de votre aide. Je vais changer ce mental, transformer ce corps pathétique, obtenir ce postérieur si impressionnant que vous avez. Je souhaite profiter de votre enseignement pour vous m’appreniez votre grandeur, votre prestance, vos poses si majestueuses. Endurcissez-moi, pour que vous soyez fier de votre serviteur. Moi Kinnori n’aura que faire de ce que diront les autres, car votre parole est absolue ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Hayai Taishi
Hayai Taishi

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Mar 19 Mai 2020 - 2:37
« Il est… Dévoué. »

Glouba roucoula légèrement en se gavant d’un peu de tout, comme tout dindon qui se respecte. Gloubiwan hocha du chef, manifestement impressionné par l’empressement de son nouvel esclave/serviteur. De toute évidence, ce Kinnori était la trouvaille du siècle, un réceptacle compatible aux enseignements anciens et majestueux du peuple divin des Dindons.

« Combattre le crime est encore plus amusant quand on est payé pour le faire. C’est le meilleur des deux mondes. »

Glouba signifia son assentiment en continuant à bouffer. Un homme des bois semble t-il. Bien curieux. Mais des choses bien étranges semblaient toujours arriver à Hayashi, alors le dindon n’était pas surpris outre-mesure.

« Hmph, je suppose qu’il est temps. »

Le dindon au capuchon sembla réfléchir puis opina du glouglouton en se relevant, commençant à tracer un autre sceau avec son beau tandis que Glouba croisait ses bras-plumes sur son épais plumage.

« Les espèces animales accomplissent depuis des temps immémoriaux des pactes avec les humains, et ce bien avant que vous ne soyez devenus des shinobis. Ces pactes ont toutes sortes de raisons. Parfois pour un profit mutuel, parfois simplement pour survivre. »

Tandis que Gloubiwan traçait, les lignes laissées derrière lui commençait à s’illuminer, soulevant la poussière et certaines des victuailles.

« Dans notre cas, nous n’avons jamais eu besoin d’humains pour l’un ou l’autre. Nous rejetons ce concept qui place l’humanité comme supérieure à l’animal, alors qu’il est bien évident que le Dindon est l’ultime forme de vie. Au lieu de cela, nous créons des collaborations, des partenariats. Nous sommes des alliés, des frères dans notre quête du profit. »


Le sceau était complété et le vent tournoyait autour de celui-ci. Glouba fit un bond en arrière, laissant Gloubiwan au centre. Le dindon au capuchon inspecta son croupion quelques instants avant d’extirper une longue plume qu’il fit tourner entre ses mains plumeuses.

« Avec ce pacte, je scelle mon alliance avec le serviteur Kinnori. Puisse-t-il se montrer méritant de servir la grande et glorieuse espèce des Dindons ! »

Sans hésitation, Gloubiwan porta la pointe acérée de sa plume dans son aile, traçant une ligne ensanglantée avant de la poser contre le sol, la barbouillant du liquide éclatant. Ceci fait, il tendit la plume au colosse maigrichon. Une fois son sang posé dans le cercle, le pacte serait accompli, scellant le destin du dindon et de son serviteur…

_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
Se farcir le dindon [Hayai Taishi] 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Kinnori
Kinnori

Se farcir le dindon [Hayai Taishi] Empty
Mer 27 Mai 2020 - 18:01
L’âgé se fait encore remarquer, suite à son court discours. Sa motivation semble lui être profitable, d’après les réactions des deux plumeux, bien que voir autant de dévouement peut en être déroutant. En tout cas, l’ultime Divin continue de se gaver, ajoutant toujours plus d’avantages quant à la vie qu’il mène.

Se faire plaisir ? Comme lorsque le héros est toujours souriant, de manière franche, que ce soit dans un combat, dans une mission super mortellement dangereuse ou dans le quotidien ?

C’est l’image que cet homme a toujours voulu qu’on ait de lui. Il avait tenu bon jusqu’à maintenant, mais n’est-il pas à sa limite ? Comme la signalé les deux dindons, le gaillard ressemble maintenant à une loque, ne pouvant subvenir à aucun de ses besoins. Comment pourrait-il aider les autres dans son état, gardant son éclatante dentition et ses muscles gonflés ? Heureusement, la solution est là.

Je chasserai le mal, tout en ayant les attributions qui me sont dues. Même si la Justice n’aspire pas à la richesse et la gloire, on ne peut pas les dissocier. « Elle » a besoin de cela pour perdurer, pour continuer ses combats infernaux et incessants. Tout comme un feu, il faut l’alimenter pour qu’il brille toujours.

C’est un idiot, mais cela ne l’empêche pas d’avoir une profonde morale sur ce sujet. Le seul hélas. En attendant, l’invoqué commence à bouger, signalant en même temps que l’heure est venue d’officialiser, autre que par un repas, l’entrée du Justicier dans la voie des chasseurs. Il avale sa salive, en même temps que le généreux bout de dinde qu’il vient de prendre. Le blond ne tient plus en place, sentant qu’il est de son devoir de se lever. Il regarde alors le cercle se tracer, tout en buvant le cours d’histoire présenté par le casqué. Il apprend alors que ces deux êtres ne sont pas les seuls, que d’autres peuvent accompagner les hommes dans leurs aventures. Cependant, une seule espèce domine, même les êtres humains, la Sainte volaille dont ils sont membres. La scène est créée, ne laissant plus que dessus l’encapuchonné, demandant au serviteur de le rejoindre.

Un pacte de sang, comme ceux effectués entre partenaires, jurant fidélité et respect. Combattre seul n’est pas un problème, mais la Justice a besoin de plus de monde pour être parfaitement établie. Même si mes actions seront différentes, au fond, mon objectif reste le même. Désolé mes seigneurs, mais j’ai besoin de me servir de vous, à la fois pour me guider que pour utiliser votre force.

Sans flancher malgré le souffle entourant la sorte de rune, le pied foule le cercle. Il se rapproche, saisissant la plume déjà ensanglantée, afin de se mutiler aussi et former pour de bon l’alliance entre lui et le divin. Lorsque le prix est payé, le sol s’éclaire, aveuglant l’homme déterminé. A nouveau, des brins d’éclair jaillissent, résultat de la force du lien qui se crée. A ce moment précis, le monde pouvait trembler. Le peuple des Dindons a trouvé une autre âme à asservir, cette même âme qui souhaite utiliser l’immense pouvoir de ces créatures pour rester dans une volonté de punir le Mal. Les jambes peuvent dès à présent trembler et les esprits vaciller. Même les forces de la nature le sentent, chaque Bijuu caché s’agitant, faisant même frissonner un mystérieux homme au chapeau des plus étranges. Qu’est-ce que qui va à présent se passer dans ce monde ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7877-kinnori-le-justicier-a-votre-service-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u1021

Se farcir le dindon [Hayai Taishi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie
Sauter vers: