Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

On s'est déjà vu non ? [Ema]

Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

On s'est déjà vu non ? [Ema] Empty
Jeu 12 Mar 2020 - 12:13
Le Hyûga avait décidé de reprendre sérieusement les entraînements. Non, il ne s’était pas laissé aller depuis qu’il avait repris en main sa vie. Les fruits de son dur labeur au quotidien s’en ressentaient. Il était désormais plus fort qu’avant, bien plus fort qu’avant, bien plus fort que l’époque non lointaine de l’assaut des ouailles de Mamushi sur Iwa par exemple. Mais il n’y avait pas que sa puissance personnelle qui avait progressé, hiérarchiquement, son cursus militaire allait de l’avant. Désormais, il était Jonin du village, un grade que peu atteignaient, un sacre ! Tout de suite, l’accession à ce grade lui avait offert la possibilité d’être mieux considéré au sein de son clan, lui qui n’était jusque-là que considéré comme une anomalie au sein de son clan à cause justement de ses yeux si « normaux » lorsque son dojutsu n’était pas activé. Pour ce qui était de sa réputation clanique, bien sûr il fut un temps, son « handicap » n’en était pas un, lorsqu’il était plus jeune et qu’il dominait tous ceux de son âge en force et en intelligence. Le temps avait coulé et les choses s’étaient un peu plus harmonisées au point que le génie d’hier était devenu un ninja lambda à qui l’on prédisait un éternel grade de Chuunin. Les choses changent du tout au tout rapidement. Tout n’était que perception au final.

Conscient de cela et également conscient qu’il devait continuer à faire des efforts afin justement de pouvoir se donner les moyens d’aller de l’avant, le Hyûga avait voulu reprendre intensivement les entrainements. Un Jonin incapable au combat n’était pas un Jonin considérait. Ce type de Jonin, aussi intelligent puisse-t-il être n’était bon qu’à demeurer enfermé dans un bureau en quatre murs et à pondre des stratégies qu’il ne serait pas capable de mettre en œuvre. D’autres devraient se mouiller à sa place. Voilà un destin que ne souhaitait pas le Hyûga, lui voulait être à la fois sur le terrain et au niveau des centres de décision. Pour cela, il lui faudrait suer, encore et encore. Fort heureusement pour lui, l’entrainement ne lui faisait pas peur. Bien au contraire il y prenait goût.

En faisant le récapitulatif des combats amicaux qu’il avait livré, il fit le point. Peu de victoires à son actif, bien souvent il se prenait des défaites improbables. Il avait été humilié par Ashikaga Gabushi lors d’un combat éclair. Il avait été littéralement martyrisé par Konran Tenzin. Il avait dominé en compagnie de Tenzin leur senseï Naari Etsuko alors que Tenzin était encore Genin et lui Chuunin. Bien entendu, la Naari n’avait pas utilisé tout son savoir lors de cet affrontement. Tsuyoshi avait vaincu la parente de Yaoguaï Senku, la guerrière dont le nom lui échappa sur le moment. Il avait perdu contre Han Musahi Genin alors que lui était Chuunin. Il avait perdu contre Asaara Kenzo Genin alors qu’il était encore Chuunin. Il en oubliait certainement des affrontements…

Alors qu’il s’approchait du terrain d’entrainement numéro 4, il remarqua rapidement la présence d’une jeune femme qu’il était impossible de manquer à cause de la couleur caractéristique de sa chevelure : un rose qui ne pouvait être naturel. Bien évidemment, sur le champ le Hyûga repensa à deux personnes qui avaient croisé sa route : cette Ema qui avait quitté le village avec les Yaoguaï sans raison apparente, lorsque Senku fut exilé, et la Borukan à la chevelure couleur des flammes. Deux styles de cheveux particuliers.

_Salut ! Avait lâché le Hyûga en se rapprochant de cette créature.



_________________
Spoiler:
 


On s'est déjà vu non ? [Ema] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Nagareboshi Ema
Nagareboshi Ema

On s'est déjà vu non ? [Ema] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 4:16
on s'est déjà vu non?;


Iwa a de bien belles couleurs, depuis que Tenzin est revenu. Comme on dit, un seul être vous manque …
La Rose observe le village avec une perception modifiée, plus douce, plus joyeuse. Ce n’est plus qu’un moyen de devenir forte, c’est aussi sa maison, l’endroit où se trouve sa moitié. Elle a tout, ici. Contrairement à ce qu’elle pensait à l’époque de son départ, Iwa est le centre de toutes ses possessions. Le cœur de sa vie, d’une certaine manière. Tout y a commencé, tout s’y poursuit. Impossible de savoir si tout y prendra fin mais, pour l’heure, Ema préfère considérer que ce sera le cas. Elle se battra pour, en tout cas.

C’est dans cette optique que la Rose a décidé de se rendre dans les hauts-plateaux. Il faut reprendre du poil de la bête, réutiliser son savoir et ses capacités pour consolider ses nouvelles connaissances. Ce n’est pas compliqué, ce n’est pas si fastidieux, mais si elle veut être à la hauteur des expectations de chacun, il faut mettre la main à la pâte.

Armée de toute sa patience et de son courage, Ema marche tranquillement jusqu’au terrain d’entraînement numéro 4, où elle se prépare à massacrer des mannequins d’entraînement jusqu’à n’en plus pouvoir.

Enfin, ça, c’est le projet initial.
Projet qui tombe à l’eau quand une voix masculine retentit dans son dos.

Bénédiction ou malédiction, la Rose ne le sait pas encore. Elle se contente de se tourner, pour faire face à une personne qu’elle ne connaît que de vue. Ce n’est pas quelqu’un qui fait sonner des cloches, dans sa mémoire. C’est un Iwajin, un ninja certainement, mais c’est tout ce qui lui vient. S’il lui pose des questions sur son départ, c’est une malédiction. Répéter encore cette histoire commence à être lassant. Une formalité nécessaire, mais de plus en plus désagréable.

Ema plaque un sourire courtois sur ses lèvres, avant de faire un signe de la main au nouveau venu.

« Bonjour. »

Ce n’est pas grand chose, mais la Tsuchijin n’est pas certaine de pouvoir faire plus. Mimer la joie n’est pas quelque chose de très commun chez elle, au contraire. C’est plutôt … Une plaie. Elle n’aime pas mentir, ni manipuler.

Par politesse plus que par joie de le croiser ici, Ema fait quelques pas dans sa direction. Arrivée à sa hauteur, elle le détaille un instant. Non, rien. Cet homme vient d’ici, oui, ils se sont déjà vus, oui, mais elle ne saurait dire où, ni même pourquoi. Une silhouette croisée au détour d’un couloir, sans plus. Bref, rien de bien impressionnant. Pas suffisamment d’informations pour passer à travers les innombrables souvenirs déplaisants qui polluent son esprit.

D’une main, Ema se gratte la tête.

« Hum. Je suis désolée, mais je ne me rappelle pas de ton nom. »

Sur son visage apparaît une moue véritablement gênée. Si elle n’aime pas simuler la joie, elle est tout de même incapable de dissimuler ses émotions. Et là, pour être parfaitement honnête, la Rose est incapable de retrouver cette information.

Elle détourne le regard.

« J’espère ne pas trop te manquer de respect en disant ça, mais j’ai oublié pas mal de noms et d’informations. Je sais juste que je t’ai déjà vu ici. »

C’est déjà pas mal, non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8316-nagareboshi-ema-complete https://www.ascentofshinobi.com/u1147
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

On s'est déjà vu non ? [Ema] Empty
Mer 18 Mar 2020 - 1:21
Le Hûga fut salué par la jeune femme. Elle semblait du style ouverte, prête à l’échange, n’ayant pas peur de discuter avec les inconnus. Tsuyoshi appréciait ce type de femme. Il les préférait de loin à celles craintives ou celles plus fermées à l’inconnu pour diverses raisons. Après tout, même en étant ouverte à la discussion face aux inconnus, une femme pouvait se montrer ferme à éconduire d’éventuels dragueurs tout en restant courtoise. C’était tout un art. Un art de la maîtrise de soi.

Bien entendu, Tsuyoshi n’en était pas encore là. Mais en homme libre qu’il était, naturellement, l’idée lui avait traversé l’esprit à la vue de cette belle demoiselle. Il prit cela dit le parti de rester naturel, lui-même, et de ne pas se lancer dans une quelconque tentative de conquête. S’il était encore techniquement libre, quelqu’un frappait tout doucement à la porte de son cœur. Ce n’était pas le moment de tout envoyer en l’air !

_ Moi non plus je ne me souviens pas de ton nom. Enfin… En réalité si… Je me souviens de toi Ema et je me souviens également que tu manipule le Shoton... Pour ma part, je suis Hyûga Tsuyoshi. Tsuyoshi s’en souvenait. Ils avaient combattu ensemble ou plutôt l'un contre l'autre dans des équipes distinctes lors d'une battle royale, au bout duquel tous les participants qui allaient quitter Iwa en compagnie des Yaoguï quelques temps plus tard, s’étaient éclipsés au même moment, comme s'ils s'étaient passés le mot, laissant préfigurer à tout devin digne de ce nom leur semi désertion quelques temps plus tard. Seulement, le Hyûga n’était pas devin, il n’avait pu prévoir ces départs de ninjas qui à la base étaient censés être de fiers soldats de la roche. Peut-être une erreur de jeunesse ? Une question d’amour ? Allez savoir. L’occasion était trop belle cela dit, pour que le Hyûga ne pose la question. Naturellement il le ferait car bien souvent il s’était posé la question en fouillant les documents sur ces ninjas d’Iwa partis avec les natifs d’Hayshi no Kuni.

_ Il est normal que tu ne te souviennes que de mon visage et pas de mon nom. Contrairement à toi, j’ai été obligé de lire les informations te concernant, celles sur ta fiche ninja, de temps en temps afin de maintenir ma mémoire alerte au cas où nos routes se croiseraient dans un contexte peu favorable. Il disait des choses plutôt dures et pourtant il affichait un sourire rassurant. La vie de shinobi est ainsi faîte. Les alliés d’aujourd’hui pouvaient rapidement devenir les ennemis de demain. Il fallait toujours s’attendre à tout et bien pire de la part d’hommes et de femmes qui avaient quitté le village en claquant la porte littéralement.

_ Tu es donc de retour si j’en crois la liberté avec laquelle tu peux t’entraîner ici… Avec un autre statut, il est clair que tu aurais été accompagné. Fit le Hyûga. Il se rapprocha de la jeune femme et observa son environnement immédiat à la recherche d’un indice sur le type d’entraînement qu’elle effectuait.

_ Tu t’entraînes au taijutsu ? Demanda-t-il intéressé.

_________________
Spoiler:
 


On s'est déjà vu non ? [Ema] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Nagareboshi Ema
Nagareboshi Ema

On s'est déjà vu non ? [Ema] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 22:14
on s'est déjà vu non?;


Hyûga Tsuyoshi. Un Hyûga, donc, avec les prunelles sombres. Atypiques. Il a dû vivre bien des mésaventures tout au long de sa vie, pour avoir un attribut aussi particulier.
Ema l’observe longuement. Il la connaît, il se souvient d’elle. Mais il ne connaît de la Rose que ce qu’il a connu lors de son passage à Iwa. Autant dire que ce qu’il lui reste est inutile, en plus d’être erroné. Un sourire étire ses lèvres, alors qu’elle le laisse poursuivre ses observations.

Il rebondit sur ce qui s’est passé, sur les raisons pour lesquelles il semble la « connaître ». La mimique sur les lèvres de l’ex-déserteuse ne s’efface pas, au contraire. Il est comme tous les autres, soumis aux règles de ce village. Il doit être au courant de tout, en particulier des allées et venues au sein du village. D’abord pour protéger les siens, mais aussi pour appliquer les lois. C’est barbare, vu de l’extérieur, mais le système est ainsi fait. Si une déserteuse venait à revenir pour semer le trouble, nul doute qu’il devrait prendre les devants pour l’empêcher de nuire. En cela, Tsuyoshi est un bon soldat. Ema hausse les épaules. Ses mots ne la heurtent pas, au contraire. Ils sont rassurants.

Il existe à Iwa des êtres fidèles à leur cause, qui lui rappellent que les villages cachés ne sont pas uniquement des institutions nécrosées. Il lui faut juste apprendre à leur faire confiance, comme ils apprennent à faire de même à son égard.

Tsuyoshi reprend la parole, constate le retour de la demoiselle. Elle est là, ce n’est plus un renégat, ce n’est plus non plus un danger. C’est une fille étroitement surveillée, mais elle se réintègre progressivement. Il a raison. Dans d’autres circonstances, les choses ne se seraient pas passées de la même manière.

Ema hausse doucement les épaules, une nouvelle fois. Sa tirade comporte de bonnes choses, mais aussi un grand nombre d’erreurs. Elle ne peut pas lui en vouloir, ceci dit. Après tout, il n’a fait qu’apprendre ce qui lui avait été donné. Rares sont ceux qui connaissent ses capacités actuelles. À part Tenzin, il n’y a probablement personne qui le sait, à vrai dire. Peut-être les très hautes instances, aussi, mais l’information n’a pas transité, pour le moment. Enfin, c’est son opinion.

Elle rabat une mèche de cheveux derrière son oreille.

« Mmh, non, je manipule pas le Shôton. Je le manipulais. Puis il y a eu le grand flash et, depuis, plus rien. Mais tu pouvais pas le savoir, ça. »

Un sourire bienveillant étire ses lèvres. Ema dit tout ça sans aucune animosité, elle pose des faits, tout simplement.

« Je suis pas là pour m’entraîner au Taijutsu, non, mais pour parfaire mes connaissances sur mes nouvelles capacités. Pour le reste, je t’en veux pas d’avoir lu mon dossier, ou préparé une quelconque action à mon égard. Tu as fait ton travail et tu l’as probablement bien fait. Alors … Tant mieux, j’imagine. »

Elle s’étire. Maintenant qu’il est là, pourquoi ne pas en profiter ? Pourquoi ne pas se heurter à Tsuyoshi, pour lui montrer ce qu’elle vaut maintenant ? Ce ne serait pas idiot après tout.

« Tu voudrais te joindre à moi, pour l’entraînement ? Tu aurais un aperçu de ce que je sais faire maintenant. Qui sait, ça nourrira peut-être ton dossier. »

Ema pouffe doucement. Encore une fois, ce n’est pas dit sur le ton de la pique ou de l’agression, mais bien par amusement. Elle sait qu’ici, pour le moment, c’est une bête de foire. Elle n’en a pas honte. Mais c’est justement en allant auprès des gens, en se montrant telle qu’elle, que les doutes se dissiperont. S’intégrer passe aussi par le dévoilement … Alors autant se dévoiler correctement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8316-nagareboshi-ema-complete https://www.ascentofshinobi.com/u1147
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

On s'est déjà vu non ? [Ema] Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 16:56
Le Jonin avait été rectifié une première fois. En effet, il n’avait aucune idée de ce dont été capable désormais l’ex manipulatrice du Shoton. Il l’avait vu de ses propres yeux ce jour-là où ils avaient combattu à plusieurs par groupes de deux. Comment s’appelait ce type d’entrainement déjà ? Ah oui ! Une « battle royale ». Un type d’entrainement plutôt inédit qu’il n’avait plus eu l’opportunité d’effectuer depuis ce jour-là. Son Byakugan activé, le Hyûga, grâce à sa vision périphérique n’avait pas manqué une miette de ce qui se faisait autour de lui. Son combat cela dit, était contre deux des futures Amazones, sa cousine Toph qui était encore qu’une Genin ou au mieux un Chuunin et Nagamasa Hisa désormais disparue. Il y avait tant d’autres ninjas dont il se souvenait dont ce Yaoguaï… Celui-là même avec qui il avait fait équipe et avec qui il avait eu une transaction ratée concernant un parchemin Hyûga. Genku qu’il s’appelait…

_ C’est la résonance ça… Dit laconiquement le Hyûga. Voilà un phénomène pour lequel il n’avait pu obtenir de réponse intéressante depuis lors. Il en avait parlé tout autour de lui, mais personne ne semblait réellement intéressé par ce phénomène mondial qui avait bouleversé la vie de tant de tsuchijins. Des civils étaient devenus ninjas, des ninjas avaient perdu tout talent, tout pouvoir, d’autres comme lui et visiblement Ema avaient vu leurs talents switchés. Du moins, pour peu que cela ait été pareil pour l’ex manipulatrice du Shoton. Tsuyoshi avait perdu son raiton fétiche pour le doton. Et Ema qu’avait-elle perdu elle ?

_ Voilà un phénomène que je ne m’explique pas… Et malheureusement, le sujet ne semble pas intéresser grand monde à Iwa. Pas même l’Intendante… Pourtant, il était important de comprendre ce phénomène et d’essayer de trouver des voies et moyens pour l’éviter. Maintenant qu’il était passé Jonin et que l’Intendante lui avait élargi ses droits lors de la réunion entre Jonin, le Hyûga irait faire des recherches en la matière.

Ema affirma ne pas en vouloir au Hyûga d’avoir fait des recherches sur elle. Il sourit. Elle avait donc compris. Il n’avait fait que son travail. D’un point de vue iwajin, c’était elle après tout, erreur ou pas de sa part, qui s’était mise en faute vis-à-vis de son village. Mais pour tourner la page définitivement, le Hyûga avait encore quelques questions à poser à la jeune fille. Oh, elle ne lui devait aucune réponse en réalité. Elle était libre. Mais Tsuyoshi avait besoin de satisfaire sa curiosité.

_ J’imagine que si tu es de retour, les autorités ont jugé que tu étais digne de revenir dans nos rangs… Mais sans que ce soit pour alimenter ton dossier, qui cela dit en passant est alimenté continuellement comme pour chacun d’entre nous, pourquoi avoir quitté Iwa en compagnie des Yaoguaï ? Et pourquoi être revenu maintenant ? Avait questionné le Hyûga. De la réponse de la kunoichi dépendrait certainement la façon dont il la considérerait à l’avenir.

_ Un combat ? Pourquoi pas… En ce cas, je ne te ferai pas de cadeaux ! Avait dit le Hyûga et s’étant reculé, il activa son Byakugan après avoir effectué des mudra.

_ A toi l’honneur ! avait-il dit en indiquant à la kunoichi, d’un geste de la main, de s’avancer.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


On s'est déjà vu non ? [Ema] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Nagareboshi Ema
Nagareboshi Ema

On s'est déjà vu non ? [Ema] Empty
Dim 29 Mar 2020 - 1:51
on s'est déjà vu non?;


La Résonance. Depuis l’apparition de ce phénomène, c’est la première fois que la Rose croise quelqu’un qui puisse mettre un nom dessus. Ils sont sûrement nombreux à être au courant, mais ils ne doivent pas se douter que ce n’est pas une connaissance commune. Ou que tout le monde n’a pas accès à ses explications. Quoi qu’il en soit, Ema prend bonne note de cette réponse, qui lui servira probablement par la suite.

Tsuyoshi explique qu’à Iwa, peu nombreux sont ceux qui s’en soucient. C’est dommage, quand on sait l’impact qu’il a pu avoir. Peut-être qu’ils ont des soucis plus importants à traiter ? Mais ce flash vient bien de quelque part, non ? S’il a une origine, il y a moyen qu’il soit réitéré. Un peu comme au début des temps ninjas, quand les hommes se sont trouvés dotés de chakra et autres capacités extraordinaires. Ema n’est personne pour donner des ordres, ou même des pistes, mais elle aimerait beaucoup en savoir davantage à ce sujet.

« C’est bien dommage. Si je peux être d’une quelconque aide à ce sujet, surtout, n’hésite pas. Peut-être quelqu’un qui a vécu la résonance de plein fouet pourra apporter quelque chose d’utile. »

Elle hausse doucement les épaules. C’est une proposition, il la prend s’il veut la prendre. C’est une manière comme une autre de s’intégrer un peu plus au village, ceci dit. Montrer sa bonne volonté. Faire patte blanche. Encore, toujours.

Tsuyoshi rebondit sur la présence d’Ema en ces lieux. Si elle est là, c’est précisément parce que les autorités ont accepté de lui faire confiance à nouveau. Puis … Il fait ce qu’ils font tous. Il pose les questions qui fâchent. Les questions qui leur brûlent les lèvres à tous. Ils ont raison, d’un côté. Pourquoi être partie avec eux ? Et pourquoi être revenue ? Ce ne sera pas pour alimenter son dossier, apparemment. Ce qui est dommage, c’est que ces informations s’y trouvent déjà. Iwa sait pourquoi Ema est partie, pourquoi elle est revenue. Tsuyoshi n’est juste pas au courant.

Ema sourit. Elle ne prend pas le temps de répondre, pas pour le moment. Ces questions sont des interrogations complexes, qui demandent une réflexion véritable et du temps. Chose qu’ils n’ont pas.

Le brun, emporté par la fougue du combat, accepte la proposition de la Rose. Il recule, active son Byakugan. Ses pupilles se modifient, pour devenir celles d’un véritable Hyûga. Intéressante particularité.

« Je répondrai à tes questions après, alors. »

Elle recule, active un sceau qui libère deux longues bandes de tissu.

« Que le meilleur gagne ! »

La Rose prend de la distance et décide de commencer par une offensive simple, mais efficace. Elle fait claquer sa bande de tissu directement sur Tsuyoshi. Pas besoin de se précipiter. Prendre le temps de faire les choses, pour voir de quel bois son adversaire est fait. Peut-être vaut-il la peine qu’elle lui raconte son histoire, après tout.

Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8316-nagareboshi-ema-complete https://www.ascentofshinobi.com/u1147
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

On s'est déjà vu non ? [Ema] Empty
Mer 1 Avr 2020 - 15:40
Le Hyûga venait de faire une rencontre intéressante. Il n’en doutait pas à prime abord, seulement, il était loin de s’imaginer à quel point. La kunoichi était intéressée par ses réflexions sur la résonance. Elle se disait prête à apporter sa pierre à l’édifice dans cette recherche sur ce fléau mondial. Tsuyoshi était ravi. Il n’avait pu échanger plus ou moins longtemps à ce sujet qu’une fois : c’était avec Han Musashi. Un homme intelligent qui avait de la suite dans les idées. Même lorsque Tsuyoshi avait tenté de réunir plusieurs iwajins –dont beaucoup d’impactés- afin de discuter de ce sujet, il n’avait réussi à obtenir les réponses souhaitées. Il ne parlerait pas de comment il s’était fait… refouler ? Par l’Intendante sur ce point. Il faut croire que les priorités d’Iwa n’étaient pas là.

_ Après notre entrainement, si on est pas trop amochés, on en discutera plus sereinement ? C’est correct ? Avait demandé Tsuyoshi. Il était emballé par l’idée de recueillir les informations d’Ema. Il est vrai qu’elle avait subi une profonde mutation. Perdre un pouvoir héréditaire… A sa connaissance ils n’étaient pas nombreux à avoir subi cela même si d’un autre côté, des civils avaient vécu le contraire, passant d’hommes et de femmes normaux à personnes dotées de chakra.

Ema suggéra de reporter la séance de discussion, réponse plus tard, après la baston. Le Hyûga était d’accord. Elle recula et activa un sceau qui libéra deux longues bandes de tissu. Du tissu oui. Tsuyoshi fronça les sourcils. Un ninja pouvait se battre avec ça ? Décidément, cette jeune femme était particulière, toujours à manipuler des pouvoirs… rares.

_ Et ça cause de vrais dégâts ça ? Avait demandé le Hyûga comme pour taquiner. Il laissa faire son vis-à-vis et sans se défendre, il encaissa la première attaque d’Ema. Un coup de tissu similaire à un coup de fouet. Ah il fallait reconnaître qu’au contact, le coup faisait mal.

_ Aïe !avait dit Tsuyoshi en portant la main sur la zone impactée. La douleur était déjà là présente avec curieusement aucune trace sur la peau. Des dégâts contondants donc et déjà une sensation de brûlure. Que pouvaient donner des assauts plus puissants ? Probablement des déchirures, des saignements, des hémorragies internes ? Tout ça à base de tissus ? Comme s’il était soudainement entré dans la peau d’un sado masochiste, Tsuyoshi voulut tester tout ça.

Il effectua une charge sur son adversaire. Une fois à portée de celle-ci, il pivota dans l’air et exécuta un coup avec le bol de son pied droit en visant le ventre de son adversaire. Sans lui laissait le temps de se tirer d’affaire, dès qu’il se réceptionna, il se baissa et effectua une balayette. Une entrée tout en taijutsu pour commencer. Après tout, tel était le style de base des Hyûga.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


On s'est déjà vu non ? [Ema] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

On s'est déjà vu non ? [Ema]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: