Soutenez le forum !
1234
Partagez

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance]

Shishi Bogi
Shishi Bogi

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Jeu 12 Mar 2020 - 14:17
Mission:
 


LUMIÈRE AU BOUT DU TUNNEL


Enfin. Enfin cet ordre ou ce murmure qu'attendait tant le jeune homme. La première rencontre avec les membres de la Résistance plutôt lourde en rebondissement, en cri, en mensonge ou même en mort, c'était terminé sur un sentiment d'inachevé pour Kaito. Avant de partir, il avait exprimé son désir de continuer à marcher avec ses collègues, espérant que le mouvement penserait plus aux habitants qu'à de vulgaires tensions internes. C'était chose faite, quelques chuchotements lui était parvenu, le convoquant pour une mission importante pour la suite des événements.

Durant cette entrevue rythmée, le Meikyû avait fait part de sa motivation pour faire des habitants du village une priorité numéro une en cas d'affrontement, ce qui sera inévitable en l'état actuel des choses de toute évidence. Les leaders de l'organisation semblaient l'avoir entendu. Autre chose avait également été entendue par les dirigeants du mouvement, une fable, presque une légende. L'ancienne Raikage, Metaru Reiko, bien qu'elle soit critiquée pour différentes raisons, disposait cependant d'une force dépassant l'entendement et le commun des shinobis. Une puissance à des années-lumières du jeune homme. La Sandaime aurait, selon les dires et les chuchotements, creusée un tunnel, à la seule force de ses mains. Seulement, ce sont les seules infos transmises au jeune homme aux sceaux pour cette mission.

Bien heureux de participer enfin à une action concrète et collective du groupuscule, il était d'autant plus content que de participer en compagnie de son ami, Kao Kan. Le jeune blondinet un peu tête en l'air qui avait tellement pris sur lui durant cette réunion qui restera marquée dans l'esprit des deux Genin pendant longtemps. Les deux hommes avaient donc pour mission en ce jour, de trouver des informations sûres et pertinentes sur un potentiel tunnel exploitable par le mouvement. Après tout, si la légende était vraie, cacher l'ensemble des habitants des éventuels affrontemments serait la solution idéale pour éviter les pertes innocentes.

Kaito s'équipa alors de l'attirail ninja conventionnel, quelques kunaïs, des senbons et quelques petits parchemins - avec sceaux pré-inscrits - ornant sa ceinture. Il s'habilla d'une tenue noire, plutôt ample mais chaude. L'hiver et le souffle glaciale du village caché des montagnes soufflait bel et bien, le Meikyû en savait quelques choses, les doigts encore marqués par les engelures de son pèlerinage en haute montagne. Il surmonta le tout d'un long manteau noir et d'une fidèle paire de gants, noire elle aussi. Il prit soin aussi de prendre avec lui son masque de Furet, au cas où, qu'il dissimula sous son manteau. Après tout, pour le moment, simplement se renseigner et se balader avec un ami shinobi n'était pas suspect.

Il sortit alors de son humble demeure, se dirigeant en direction de l'ancienne raffinerie. C'était le point de rendez-vous convenu entre les deux jeunes hommes.

_________________
Thème musical

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Kao Kan
Kao Kan

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Sam 14 Mar 2020 - 19:31
Quelques jours étaient passés depuis la dernière réunion avec la Résistance et Kan s'en remettait peu à peu. Il faisait encore des cauchemars, mais il savait les gérer maintenant. Il s'était habitué. Voir le visage sans vie de Shikarin ne le choquait plus, il ne se réveillait plus terrorisé, pétrifié et en sueur. Il ne passait plus son temps à surveiller les ombres. Et quelque part, ça l'avait changé. Forcément, on ne ressortait pas d'un tel événement sans quelques séquelles, pour une première fois en tout cas. Le terme "endurci" était sûrement trop fort mais au moins maintenant, il savait à quoi s'attendre avec la Résistance. Il comprenait dans quoi il avait mis les pieds. Il comprenait les enjeux et les moyens déployés pour y arriver.

Mais ce n'était pas pour autant que ça restait moins grave, et tout ceci l'avait grandement aidé à choisir la voie dans laquelle il voulait s'engager. S'il avait eu des doutes au début de la réunion, il était maintenant sûr à cent pour cent : la protection des civils, c'était ça qu'il voulait vraiment faire. Ça ne libérerait pas le village mais au moins, les innocents ne seraient pas blessés. Et grâce à ça, il se sentait plus proche d'un héro qu'en combattant réellement le Teikoku.

Et enfin, la Résistance passait à l'action. De son côté, Kan avait été affecté à une mission qui lui semblait super importante et super excitante : une histoire de légendes. Et les légendes, c'était super cool. Il se disait que l'ancienne Raikage avait creusé un tunnel secret dans la montagne, l'objectif étant de le découvrir ! Une chasse au trésor qui s'annonçait passionnante, surtout que encore une fois, il se retrouvait avec son super copain Kaito. Déjà que le village avait reconnu qu'ils formaient un duo de la mort qui tue, maintenant c'était au tour de la Résistance de s'en rendre compte.

Et pour commencer leur mission top secrète, ils devaient se retrouver sur les lieux de l'ancienne raffinerie. Il savait où ça se trouvait, vu qu'il avait disputé le premier tour de l'examen impérial là-bas. C'était même là qu'il avait fait la connaissance de Martin ! Peut-être qu'il pourrait présenter Kaito à Martin, et qu'ils deviendraient tous amis ! Même si après ce qui était arrivé là-bas, il avait conseillé à ses amis cloportes de déménager dans un endroit plus sûr. Il les aurait bien pris à la maison, mais ils n'auraient pas été heureux dans un endroit où ils ne pouvaient pas creuser...

Après s'être bien préparé et équipé comme il fallait, Kao Kan se dirigea vers la Raffinerie pour retrouver son super coéquipier, Kaito !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 13:57

LUMIÈRE AU BOUT DU TUNNEL


-" Salut Kan-kun! Comment tu vas aujourd'hui? En forme? Bon, on se met en route maintenant on a pas mal de trucs à faire."

Furent les premières paroles du jeune Kaito à la vue de l'arrivée de son camarade résistant. Comme à son habitude, habillé de son sourire communicatif qui venait instinctivement décrocher les lèvres du Meikyû qui lui montrait également un grand sourire tout en le saluant. Mais le jeune homme aux sceaux avait quelque peu raison, bien qu'il était content de participer à cette action concrète avec son ami, ils ne disposaient que très peu de temps devant eux. Notamment, car leur présence ici éveillerait peut-être les soupçons de quelques soldats du Teikoku réquisitionnés ici pour la remise en état de la forge Metaru.

Mais d'après sa senseï, Yamiko, le clan des forgerons et manipulateurs de métal était déjà le soutien du mouvement rebelle, tous avaient décidé d'y adhérer de par la décision de leur doyenne. C'était elle aujourd'hui à qui les deux jeunes hommes venaient demander une entrevue. Après tout, qui de mieux que les leaders du clan Metaru pouvaient être au courant d'un tunnel creusé par une des leurs, qui plus est, ex-Raikage. Les Metaru étaient un des clans majeures de Kumo, avec des caractères bien particuliers comme le savait déjà Kaito, qui connaissait deux d'entre eux. Reiji, le bourrin impulsif par excellence et Yamiko, sa senseï au cœur de pierre. Si tous les membres du clan étaient de fier guerrier comme eux, alors il était évident qu'être sous le joug d'une autre nation ne devait pas être une partie de plaisir pour eux.

-" Vous-êtes?"

Les deux membres de la Résistance furent accueillis par deux hommes bien virils qui gardaient l'entrée du domaine clanique. C'était évident, pénétrer comme ça dans un domaine aussi important que le domaine Metaru se devait d'être validé au préalable par les membres du clan. La doyenne devait être une femme extrêmement occupée qui plus est. Kaito regarda alors le blondinet, avant d'avaler sa salive et répondre aux deux hommes.

-" Enchantés, nous sommes des shinobis de Kumo. Nous aimerions avoir une entrevue avec la doyenne de votre clan. Nous sommes de ceux qui sont de votre côté, et nous venons de la part de nos amis respectifs."

En restant assez vague sur le pourquoi de leur visite, Kaito ne savait pas vraiment si tout les membres du clan adhérait à l'idée, alors autant rester plutôt vague sans vraiment aborder un thème aussi tabou que celui de la Résistance.

_________________
Thème musical

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Kao Kan
Kao Kan

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 13:34
Ah malheureusement, Kaito avait raison : ils ne pouvaient pas rester trop longtemps devant la forge. Il y avait des soldats de Teikoku postés non loin et ils ne pouvaient pas éveiller les soupçons.

- Kaito-san ! En super forme et toi ?

Lança-t-il tout en suivant le Meikyû qui partait déjà en direction du clan des Metaru. C'était logique de se diriger là-bas, vu que l'ancienne Raikage ayant supposément creusé le tunnel en était une. S'il y avait des gens capables de les renseigner, c'était là-bas qu'ils les trouveraient. Ces Metaru... semblaient être de sacrés personnes. Il avait vu rapidement Reiji et Yamiko pendant la réunion de la Résistance, tous les deux également Metaru, et ils avaient montré un caractère assez... fort, au minimum. Si en plus la légende était vraie et que Reiko avait véritablement creusé un tunnel à mains nues, et bien... ce clan était largement impressionnant. Heureusement pour les deux shinobis que le clan s'était déjà engagé avec la Résistance.

Ils arrivèrent rapidement à l'entrée du domaine, lourdement gardée par deux hommes bien virils (pardon). Ah y'avait pas à dire, ils collaient bien au stéréotype du Metaru. Ils auraient même pu être effrayants, mais ce n'était pas par ça que Kan était impressionné. Alors que son collègue se présentait officiellement avec le garde qui les avait apostrophé, l'électrique... reluquait le deuxième. Il s'approcha en souriant.

- WOAAAAH Mais vous êtes super musclé, c'est trop trop cool ! Moi aussi je veux devenir super musclé ! Vous faites quoi comme exercices ? Vous avez un régime spécial ? Oh, oh ! C'est parce que vous portez souvent du métal ?

Pendant ce temps, le premier ne se laissait pas impressionner par les paroles de Kaito. Peut-être n'avait-il pas compris les sous-entendus ?

- J'en conclus que vous n'avez pas de rendez-vous ?

Certainement plus habitué à balancer sa répartie et à jouer des points, le deuxième Metaru était assez décontenancé par les compliments et les questions de Kan.

- J'aimerais être fort comme un super héros, vous voyez ? Et vous, vous êtes musclé comme un super héros ! Vous auriez des conseils ? Oh ! Vous seriez d'accord que je vienne m'entraîner avec vous ? Je suis libre le mercredi, le jeudi à 14h, le samedi matin...

Trouvant la porte de sortie idéale, le Metaru agressé s'empressa de dire :

- Je vais voir si la Doyenne accepte de vous recevoir.

Avant de s'engouffrer dans le domaine.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Ven 20 Mar 2020 - 13:42

LUMIÈRE AU BOUT DU TUNNEL


Visiblement, la carte de l'homme sûr de lui et confiant collait mal à la personnalité de Kaito. Le Metaru interpellé ne semblait pas d'avis de laisser passer les deux jeunes hommes aussi facilement, voir pas du tout en fait. Le manipulateur de fer ne broncha pas une seule seconde, même aux sous-entendus du Meikyû, qui avait fait comprendre officieusement au garde que les deux venaient, non pas en tant que shinobi de Kumo, mais en tant que membre de la Résistance.

De son côté, Kan semblait, comme à son habitude, obnubilé par des choses bien moindre que ce pourquoi ils étaient venus. Aujourd'hui, c'était la musculature du second garde qui l'interpellait, il avait même l'air de l'envier. C'est vrai que Kaito et le blondinet faisait pâle figure en terme de physique par rapport à ces deux colosses qui gardaient l'entrée du domaine. Le jeune électrique semblait même être en train d'harceler l'homme en face de lui. Il fallait dire aussi, lorsque le petit homme avait une idée en tête, il était impossible de le faire passer à autre chose aussi aisément.

Malgré tut ça, cette carte du naturel de Kan semblait bien mieux fonctionné! Alors que Kaito semblait perdu à l'idée de devoir essayer de convaincre l'homme en face de lui de les laisser passer, le deuxième garde sur qui s'abattait les foudres du blondinet ne pu s'empêcher d'essayer de fuir la conversation. Et c'est ainsi qu'il partit en direction du domaine, allant chercher la présence de la Doyenne. Pour qu'elle soit la cheffe du clan Metaru, se devait être une femme haute en couleur et à la force herculéenne au vu des membres composant son clan.

-" Bien joué Kan, j'espère qu'elle va pouvoir nous recevoir."

Chuchota le jeune homme aux sceaux à son camarade rebelle. Les trois protagonistes -Kaito, Kan et le garde toujours impassible- attendaient maintenant depuis plusieurs minutes devant l'entrée du domaine lorsque le deuxième garde refit irruption.

-" C'est bon, la Doyenne va vous recevoir. Vous pouvez passer."

Très bonne nouvelle pour la petite équipe. Kaito se tourna alors vers son partenaire, visiblement son caractère avait bien de nombreux atouts par forcément visible aux premiers abords. Puis les deux franchirent le pas de l'entrée, suivant le garde qui les emmenaient directement en direction de la Doyenne. Le Meikyû commença légèrement à stresser, après tout, il allait rencontrer la dirigeante d'un des clans majeurs du village et pour une mission jugé secrète. Les deux n'avaient pas vraiment le droit d'échouer aujourd'hui.

_________________
Thème musical

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Mar 24 Mar 2020 - 18:21
Lumière Au Bout Du Tunnel

feat. @MEIKYÛ KAITO & @KAO KAN

Lorsque le garde revient, accompagné des deux jeunes shinobi, la Doyenne les attendaient devant la porte de son domicile, les deux mains posées sur le pommeau de sa canne. Une fois les visiteurs parviennent à sa position, d’un signe de tête, l’ancienne congédie le garde qui, aussitôt, fait demi-tour pour retourner à son poste.

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Latest?cb=20120120150645
[Metaru Aya - Doyenne du clan Metaru ]

Laissant planer un silence presque pesant, de ses yeux marqués par le temps, la Doyenne examine un moment les deux jeunes gens qui se tenaient face à elle à présent. Maîtresse en sensorialité, elle était en train d’analyser leur chakra afin de tenter de déterminer s’il n’y avait rien d’anormal chez les deux jeunes shinobi. Le clan Metaru s’étant engagé dans la Résistance, la prudence était de mise.

- Bonjour Meikyû-san et Kao-san. Rentrez donc, fait l’ancêtre une fois rassurée, tout en s'introduisant dans sa demeure.

Les deux jeunes shinobi pourraient être étonnés de constater que l'ancienne les connaissait mais là n’avait rien d’extraordinaire. En effet, grâce à toi, elle et tous les autres membres de la Communauté des Anciens du clan Metaru, connaissaient l’identité de tous les membres de la Résistance. Du moins tous ceux que tu avais pu rencontrer jusqu'à présent. Bien sûr, tu n’avais pas réussi à avoir, ou à mémoriser, les noms de tous les êtres présents lors du grand rassemblement secret dans la fameuse grotte mais tu avais mémorisé le visage de chacun. Mais, après une consultation minutieuse du registre des shinobi kumojin - que ton grade t’offrait l’accès - tu avais pu mettre un nom sur chaque faciès que tu avais enregistré dans ta mémoire. Informations que tu avais ensuite transmises aux anciens car là était ton rôle officiellement. Tu étais le pont qui reliait le clan Metaru et la Résistance.

- Que me vaut l’honneur de votre visite ? Poursuit ensuite l'ancienne, une fois qu'elle et les deux autres protagonistes sont à l'abri des oreilles indiscrètes …

_________________
Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Kao Kan
Kao Kan

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Mar 24 Mar 2020 - 20:41
Bizarrement, le Metaru n'avait pas répondu à ses questions, mais Kan se rassura en se disant que c'était normal parce qu'il était en train de travailler et que donc, il ne pouvait pas se laisser distraire. Un peu comme les chiens guides d'aveugles ! C'était toujours difficile de ne pas aller les caresser quand Kan en croisait dans la rue, mais il savait qu'il devait se retenir pour ne pas les perturber dans leur tâche. Même si c'était dur !

Le garde disparut et Kaito le félicita. L'électrique ne savait pas vraiment pourquoi, mais si son ami était content, alors il était super content aussi ! Maintenant, ils devaient attendre des nouvelles pour savoir si la Doyenne des Metaru acceptait de les recevoir. Parce que si elle refusait... Ils seraient quand même bien embêtés pour retrouver le tunnel. S'il n'avait pas été découvert depuis tout ce temps, ils n'auraient aucune chance de tomber dessus par hasard.

Heureusement, lorsque le musclé revint, ce fut pour apporter des bonnes nouvelles. La Doyenne acceptait de leur accorder un peu de son temps pour les recevoir. Kan se demandait quel genre de personne elle pouvait bien être : si elle était à la tête d'un clan aussi impressionnant de puissance brute, la dame devait avoir un sacré caractère et une sacré autorité pour maintenir l'ordre dans le clan. Elle devait être terrifiante !

Du coup... il fut assez étonné lorsque les deux comparses se retrouvèrent face à face avec une petite mamie aux cheveux roses, avec un tablier aux motifs à cœurs et des sandalettes assorties. D'ailleurs, il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu'ils se tenaient vraiment face à la Doyenne, tellement elle ne correspondait pas à l'image qu'il s'en était faite. Du coup, il s'inclina assez brusquement, voulant se pencher plus bas que la dame, ce qui était assez difficile vu à quel point elle était courbée sur sa canne.

Le silence pesa quelques moments, puis enfin la mamie les salua... par leurs noms. Alors qu'ils ne s'étaient pas encore présentés. Donc logiquement, elle savait déjà qui ils étaient et elle devait plus ou moins se douter de la raison de leur visite. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait accepter leur requête.

Une fois entrés dans sa demeure, Kan se contenta de s'abaisser encore rapidement et de lancer la phrase qu'il avait mémorisée exprès pour les situations comme celle-ci :

- Merci de nous recevoir, dame Metaru-sama.

Il espérait ne pas s'être encore trompé dans les suffixes, c'était tellement compliqué de tous les retenir. Pour le reste, il préférait laisser parler Kaito-san, c'était plus sûr !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Mer 25 Mar 2020 - 14:24

LUMIÈRE AU BOUT DU TUNNEL


La "technique" de Kan avait fonctionné, ou du moins son simple caractère avait permis aux deux hommes de pouvoir traverser les grilles représentant l'entrée du domaine Metaru. Les deux membres de la Résistance suivait donc cet homme peu bavard jusqu'à arriver devant l'entrée du bâtiment, où une dame plus vieille que les 4 hommes réunis les attendait. Elle était postée ici, les deux mains sur sa canne, avec une tête plutôt rigolote et des habits ornés de cœurs. Elle semblait être si âgée que Kaito n'arrivait pas à estimer concrètement son âge.

Un petit silence était de mise, le Meikyû ne sachant pas vraiment quoi faire. La vieille dame semblait les regarder de haut en bas, à sa vitesse. Elle chassa aussi leur accompagnateur Metaru d'un simple mouvement de tête. "Mais.. Non ne me dis pas que.." Et bien, il fallait croire que si. Lorsque que la dame aux cheveux roses les appela tous deux par leur prénom, Kaito compris. Cette vieille dame qu'il trouvait "rigolote" était la Doyenne du clan Metaru! Comme son ami Kan, le Meikyû se cassa le dos dans une révérence, le visage marqué de rouge d'avoir douté de la vieille dame. Mais après tout ce n'était pas de sa faute, lui qui connaissait quelques membres du clan des manipulateurs de fer, il était normal d'imaginer une femme imposante et terrifiante à leur tête. Mais c'était tous l'inverse, elle ressemblait à n'importe laquelle de ses vieilles personnes que le jeune homme croise dans les rues.

-" En-chanté Dame Metaru. Merci d'avoir acceptée de nous recevoir."

Bégaya légèrement le jeune homme aux sceaux, terriblement gêné de l'avoir prise pour une simple personne âgée et quand même un peu stressé de se retrouver face à une femme aussi importante. Les trois passèrent donc le pas de la porte, histoire de se mettre à l'abri des regards, mais surtout des oreilles. Elle semblait déjà connaître leurs identités, pas étonnant pour Kaito, qui connaissait déjà Yamiko, mais sa senseï avait peut-être partagé l'identité des membres de la Résistance à sa Doyenne, connaissant également Kan. Si Yamiko avait donc transmis des infos aussi risquées que leurs identités aux membres de son clan, alors on pouvait leur faire confiance à 100%.

-" Tout d'abord, désolé de ne pas avoir pris rendez-vous au préalable et de venir ici à l'improviste." le stress montait petit à petit chez le jeune homme. "Comme vous devez sûrement le savoir, nous faisons partis de ce mouvement, de ceux qui cherche la liberté."

Kaito avait confiance en sa senseï, il se permis alors de parler de la Résistance, même si son cœur battait la chamade.

-" On ne voudrait pas vous déranger plus longtemps. Nous avons entendu parler d'une légende concernant Metaru Reiko, feu Sandaime Raikage. Nombreux sont au courant de sa force légendaire, mais peu connaissaient un de ses ouvrages pour la population, qui consistait à creuser un tunnel à même la montagne, de ses propres mains. Nous aimerions donc savoir, si ce tunnel existe vraiment, et si oui, où le trouver?"

Termina le Meikyû dans un long soupir avant de chercher son camarade Kan du regard.


_________________
Thème musical

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Mar 31 Mar 2020 - 19:04
Lumière Au Bout Du Tunnel

feat. @MEIKYÛ KAITO & @KAO KAN

La Doyenne ne manque pas de remarquer l’air à la fois gêné et surpris des deux jeunes shinobi qui étaient venus à sa rencontre. Une expression qui marquait souvent le faciès de ceux qui faisaient sa connaissance pour la première fois. Comprenant parfaitement la source de cet étonnement, celui-ci n’outrait point l’ancêtre. La réputation sur leur nature féroce et leur inflexibilité précédait les Metaru or Dame Aya ne représentait aucun de ces traits ; du moins pas de prime à bord car ceux qui l’avaient déjà vu combattre connaissaient que l’ancienne était capable d’une férocité à craindre et ceux qui ont déjà osé braver son autorité savaient qu’elle pouvait se montrer intransigeante. Malgré son air plaisant et son âge avancé, Metaru Aya n’avait rien à envier aux plus jeunes et puissants de son clan.

Attentivement, la Doyenne écoute le jeune Meikyû. Elle savait déjà que les jeunes shinobi étaient venus lui quémander des informations pour la Résistance. Après tout, que pourraient-ils bien lui demander à part des renseignements. L’ancienne n’était même pas étonnée par la requête bien que plutôt singulière de Kaito. Tu lui avais déjà fait part des projets à venir de la Résistance dont celui de trouver un moyen de mettre à l’abri la population si une nouvelle se révélerait être inévitable. Cependant, l’ancêtre se demandait comment ils avaient pu être au courant de cet exploit de Reiko. Cette information n’avait jamais été officialisée bien que des témoins avaient vu la Metaru à l’œuvre et que la Doyenne elle-même, ainsi que d’autres membres du clan, avait vu de ses propres yeux le fruit de l’acharnement de Reiko. La prouesse de la jeune Raikage s’était véhiculée de bouche à l’oreille au sein du clan Metaru mais, il semblerait que celle-ci était devenue une sorte de légende qui s’était diffusée au-delà du Domaine du clan des manipulateurs de métal.

- La légende n’en est pas une. Il est vrai que le feu Sandaime Raikage se rendait régulièrement au flanc d’une montagne afin de frapper dans le rocher. Certains vous diront qu’elle se rendait à cet endroit à chaque frustration afin d’évacuer la rage qui l’habitait en tapant dans le pied de la montagne. D’autres vous avanceront que c’était juste pour un entrainement. Il y aussi ceux qui vous rapporteront qu’elle était en réalité en train de creuser un tunnel afin d’évacuer la population en cas de besoin. Peu importait la raison, la Sandaine avait réussi en tout cas à creuser une galerie qui s’enfonce assez loin dans la montagne mais … elle n’aboutit nulle part.

La Doyenne marque un silence comme pour entretenir la déception qui devrait animer ses jeunes interlocuteurs.

- Son travail pourrait cependant être achevé ! ... Je pense que le tunnel n’est pas loin d’aboutir à une des nombreuses cavernes sous la montagne. Des cavernes qui mèneront de l’autre côté.

De nouveau, Aya marque une pause.

- Le tunnel se trouve au nord du Village. Il faut s’enfoncer dans la forêt qui se situe entre l’académie et le terrain d’entrainement jusqu’à atteindre le pied de la montagne. Là, vous trouverez un amas de terre couvert de pervenches. Des fleurs qui ont poussé toutes seules car je doute fort que quelqu'un les a planté là ... Enfin, cela n'a aucune importance. Nous avons dû reboucher l’entrée du tunnel, grâce à la maîtrise du doton, afin d’empêcher des enfants du clan qui sont au courant de l’existence de l’œuvre de leur aînée de s’y aventurer. Un éboulement étant possible … D’ailleurs, faites bien attention à vous si vous décidez de s'y aventurer ! ... Je ne vous propose pas du thé car je suppose que vous êtes pressés !? Revenez une autre fois ... et pourquoi avec ta sensei Kaito-san

HRP:
 

_________________
Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Kao Kan
Kao Kan

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance] Empty
Sam 11 Avr 2020 - 17:46
Et il avait bien eu raison de laisser Kaito-san faire la discussion. Il parlait bien et avait réussi à emmener le sujet épineux doucement mais directement. Kan ne savait même pas la combitième Raikage avait été Metaru Reiko ; il avait bien fait de ne rien dire. Il apprenait des trucs en même temps, c'était cool !

Il s'était attendu à ce que la mamie-Metaru-sama soit un peu réfractaire à l'idée de divulguer des secrets claniques, qu'ils soient obligés d'argumenter, qu'ils soient testés à différentes épreuves dans le bon style Metaru pour montrer leur volonté et leur force. Ou peut-être même qu'elle refuse carrément. Mais en fait, pas du tout ! Elle leur avait livré toutes les informations d'un seul coup. L'électrique était surpris, mais il se garda bien entendu de tout commentaires. Il n'allait pas se plaindre que c'était trop facile non plus !

Ce qui avait sûrement fait la différence était bien sûr l'implication de la Résistance. Le clan Metaru semblait leur faire tout à fait confiance et c'était vraiment rassurant de voir un clan aussi réputé de Kumo s'investir dans leur projet. Et la légende était bien vraie : Metaru Reiko avait construit un tunnel caché, quelque soit la méthode employée. Il n'était pas terminé et des travaux de sécurisation seraient à prévoir s'ils voulaient effectivement s'en servir pour accueillir des civils, mais au moins il était bien présent.

Après avoir remercié très longuement la doyenne des Metaru avec les politesses les plus polies, les deux Genin furent raccompagnés à la porte pour poursuivre leur quête épique. Ils étaient bien avancés et ce n'était pas du tout une phrase ironique : les renseignements avaient été très précieux. Mais avant de se rendre sur les lieux et de découvrir par eux-même ce fameux tunnel, ils avaient une petite tâche à accomplir. Une fois dehors et à l'abri des oreilles indiscrètes, Kan félicita son coéquipier.

- Bravo Kaito-san, t'as trop géré la mamie ! Ça va devenir une habitude à force, d'aller rendre visite à des grand-mères à chaque fois qu'on se voit... Mais c'est pas grave, c'est toujours cool quand même ! Du coup euh... on doit d'abord passer chercher l'amie de la Chouette, c'est ça ?

C'était un peu bizarre d'utiliser des noms de code, mais c'était nécessaire pour éviter de laisser fuiter des informations, même s'ils étaient à priori seuls. Dans la mission qui leur avait été confiée, ils devaient d'abord aller voir les Metaru et c'était chose faite. Maintenant, ils devaient faire la connaissance d'une autre personne de la Résistance qu'ils ne connaissaient pas encore, en tout cas que Kan ne connaissait pas, mais qui était apparemment une personne de confiance d'Hiko. Et ensuite, ils iraient tous les trois jouer les explorateurs dans les galeries instables sous la montagne !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879

Lumière au bout du tunnel [Akina&Kan/B/ Résistance]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: