Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez

Can you fly without your wings ? [Midori]

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Lun 16 Mar 2020 - 2:30

Portant des accoutrements sensiblement différents de ce qu’il avait porté ces derniers temps, le Meikyû était fièrement vêtu de ses apparats de combat sombre. Les utilisant plutôt pour les entrainements, il gardait ses nouveaux habits pour les vrais combats. Or, ne les ayant pas portés depuis un bon moment, il devait avouer qu’il se sentait beaucoup mieux qu’en tenue de voyage.

Prenant une fraiche bouffée d’air alors qu’il attendait son invité de l’heure, il devait avouer bien aimer les hauts plateaux. Depuis qu’ils les avaient découverts, il comptait en faire son lieu de prédilection. Idéal pour les entrainements tout en ayant une magnifique vue, chaque montée était semblable à un long pèlerinage qui lui permettait de se créer une sorte de routine, même à Iwa.

Attendant ainsi patiemment Midori alors qu’il contemplait cette vue sur Iwa, il se demandait si elle allait vraiment venir et comprendre qui lui avait envoyé une telle invitation. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on recevait une invitation aussi cryptique que celle-ci. N’ayant même pas signé la lettre, il avait pris plaisir à écrire cette courte énigme qui transpirait à 100 % son identité, son mystère.

Rendez-vous au sommet d’Iwa, là où t’attend une surprise. Même sans tes ailes, elle est accessible. Loin d’être matérielle, elle n’est pourtant pas irréelle. Plutôt concrète, elle se savoure sur la durée. Rends-toi au point de rencontre pour en savoir davantage.

Also, please don’t spill the tea.

See you soon


L’ayant livré non loin du lieu où elle sommeillait, il espérait sincèrement que la lettre ne se soit pas envolée. Autrement, il risquait d’attendre longtemps. Du moins, c’est ce qu’il pensa jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’une présence s’approchait. Était-ce Midori ?

-Toujours aussi habile et rapide sur les énigmes de ce que je vois Midori.

Ne se retournant pas tandis qu’il laissait le vent se mêler à sa fine chevelure sombre, les iris perçants du Meikyû se complaisaient encore à regarder cette ville à découvrir. Avec un peu de chance, lorsqu’il se retournerait, il se heurterait à son opposante et non à un total étranger. Bien que ce serait comique, cela voudrait dire qu’il avait encore beaucoup de chemin à faire en sensorialité en plus de dénaturer le sourire qu’il masquait avec beaucoup de difficulté.

-Comment te sens-tu depuis que tu as rejoint nos rangs ?

Posant une question relativement vaste et exploratoire, elle lui permettait de prendre le pouls de la situation tout en voyant quels étaient les premiers éléments qui lui venaient en tête.
Après tout, Raizen ne savait que vaguement quels étaient les éléments inclus dans le marché final qui justifiait leur présence. Bien qu’il était devenu le nouveau meneur sous la juridiction de Sazuka, il était important pour lui de gérer ses relations personnelles en dehors de ses relations professionnelles au risque d’y brûler ses ailes. Après tout, à force de faire du zèle entre deux terrains, il était fort probable de ne pas en remarquer les dangers, chose qu’il avait évitée avec beaucoup de soins depuis le début...



_________________
Can you fly without your wings ? [Midori] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Hideaki Midori
Hideaki Midori

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 4:39
can you fly without your wings?;


La tête dans le gaz, Midori récupère la missive qui lui a été laissée. Une lettre ? Déjà ? Pour quelle raison ? Aurait-elle commis une erreur, n’importe laquelle ? Si tôt ? Elle soupire. Les missives, ça ne fait pas toujours plaisir. Sauf quand il s’agit d’une chasse au trésor.

Sauf … quand il s’agit d’une énigme.

Un grand sourire étire ses lèvres, alors qu’elle sort de son état en un battement de cils. Le sommeil quitte ses membres, cesse d’interférer sur son esprit. Elle se sent beaucoup mieux, d’un coup. Ses prunelles parcourent la lettre avec une grande curiosité. Les écrits disent qu’il faut qu’elle se rende au sommet d’Iwa. Le sommet, le sommet, le point le plus haut … Un endroit qu’elle peut rejoindre sans avoir besoin de ses ailes. Des ailes, Midori ? Probablement des ailes en membrane, comme dans les représentations folkloriques des démons. Une surprise qui se savoure ? Pas de la nourriture, alors. Autre chose. Mais une surprise ! Et c’est tout ce qu’elle retient.

L’albinos réfléchit un instant. Le sommet d’Iwa, le sommet d’Iwa. Un endroit qu’elle peut rejoindre à pieds.
L’information surgit dans son esprit comme une évidence. Il n’y a qu’un endroit aussi haut, à Iwa. D’ailleurs, tout est dans le nom. Les Hauts-Plateaux, tout simplement.
Un sourire étire ses lèvres. La fin de la lettre lui indique que, lorsqu’elle s’y sera rendue, elle trouvera une personne chère à son cœur. Une personne avec qui elle n’a pas eu le temps de parler à cœur ouvert depuis une éternité.

Raizen.

Rapidement, la Kazejin se prépare pour le rejoindre, sans trop savoir ce qui l’attend. Au fond, elle ne s’inquiète pas, c’est Raizen, que pourrait-il lui arriver de pire ? Ce n’est pas comme s’ils avaient déjà atteint le fond, mmh ?

Féline, l’albinos gambade dans tout Iwa, refait un trajet répété nombre de fois depuis leur arrivée ici. Les Hauts-Plateaux sont son endroit de prédilection. Ici, elle peut tout observer, se renseigner sur les habitudes de la population. Tout ça, sans jamais entrer dans des lieux « sensibles ». Plutôt pratique, du coup.

Une fois au sommet, elle sourit. Raizen se doutait qu’elle viendrait. Il l’accueille rapidement, sans aucun problème, d’ailleurs. Il sait que c’est elle, il avait tout prévu. Elle croise les bras sur sa poitrine.

« N’est pas chasseur de trésors qui veut, n’est-ce pas ? »

Midori pouffe, laisse le brun continuer sur sa lancée. Il embraye sur sa position au sein de leur petit groupe. Ah, une question intéressante que voilà. Elle avance jusqu’à arriver à sa hauteur.

« C’est intéressant. J’apprends beaucoup de choses. Je découvre bien des aspects de notre monde, aussi. Je ne sais pas encore ce que j’en pense précisément, à part que je suis très heureuse de ma liberté. Quand je vois les hiérarchies militaires, je me dis que je serais terriblement malheureuse. »

Elle hausse les épaules.

« On ne peut pas chasser le trésor dans le monde entier et prétendre être un bon soldat, j’imagine. »

Midori bascule la tête en arrière, les yeux levés au ciel.

« Mais je me sens bien. J’ai retrouvé nombre de personnes auxquelles je tiens, qui m’ont appris beaucoup de choses elles aussi, tout en m’accompagnant par le passé. »

Elle penche la tête.

« Oui, oui, toi aussi. »

La Kazejin croise les bras sur sa poitrine, son regard posé avec bienveillance sur Raizen.

« Et toi, que penses-tu de notre arrivée, à Kakusareta et moi ? Que penses-tu de toute cette aventure ? »

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7935-hideaki-midori-complete https://www.ascentofshinobi.com/u804
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 19:01

Soulagé d’entendre la voix de Midori et non la voix d’un ou d’une totale étrangère, il ne put s’empêcher de lâcher un léger soupir. Signe de soulagement, il se détendit avant de porter une attention particulière à ce qu’elle disait. Se permettant ainsi un léger sourire au regard de sa première mention, il devait avouer qu’il ne la voyait pas du tout dans un régime militaire. Ayant plusieurs atomes communs avec celle-ci, il était aussi de ceux qui ne se voyaient pas forcément être sous un régime militaire. Du moins, pas n’importe lequel.

Un régime strict avait le désavantage d’être trop étouffant pour lui. Ainsi, il était heureux de savoir qu’il naviguait plutôt au sein d’un régime assez léger qui lui permettait de s’épanouir tout en ayant une base solide sur laquelle rapatrier ses efforts de manière conséquente.

-Moi aussi uh ?

Portant son regard vers celle-ci pour la première fois depuis qu’elle était arrivée, il se contenta de pencher sa tête sur le côté avant de briser son expression d’un sourire aussi taquin que mesquin. L’imitant, il était nullement surpris de cette nouvelle, il réalisait de plus en plus à quel point le monde était petit et que les gens pouvaient se connaître. Après tout, lorsqu’elle était arrivée dans le groupe, seules quelques personnes, majoritairement Kumojin ne semblait pas la connaître. Or, dans sa formulation, elle s’était indirectement trahie sur un angle. Sur quoi avait-elle essayé de mettre l’accent en disant cela ? Représentant un mystère, il comptait bien garder le tout en tête. Or, pour le moment, il tâcherait de rendre cette rencontre la plus constructive possible, sans pour autant en dénaturer son imprévisibilité.

-Pour répondre à ta question, je pense que votre arrivée a surement fait du bien aux autres. Le fait de voir d’autres gens se rallier à une cause est toujours positif et nous permet de vider de tous doutes le fait que nous soyons peut-être coincés dans notre propre réalité.

Marquant une brève pause, il posa de nouveau un regard sur la chasseuse afin de poursuivre :

-Ensuite, ça, c’est la version politique orientée vers l’équipe. Quant à moi, je suis heureux de te voir. Je ne connais pas trop Kaku et j’aurais surement l’opportunité d’apprendre à le connaître très bientôt, mais sache que c’est toujours agréable de croiser ton chemin. Le fait que ce soit pour une durée plus ou moins indéterminée est aussi assez intéressant, je l’avoue, et tombe bien dans les lignes de... partenariat.

Se remémorant leur dernière rencontre, elle fut relativement brève, mais ponctuée d’une certaine vigueur qui était difficile à oublier. Malgré tout, bien des choses semblaient avoir changé chez les deux individus. Ayant comme point en commun de courir après des expériences euphoriques et vivifiantes, tous deux étaient surement passés à travers une multitude d’expériences particulière qui avait forgé différemment leurs expériences respectives et leur approche à la vie.

-C’est assez particulier, mais plus j’y pense et plus je me dis que cette situation m’a permis de comprendre les pour et les contres d’un système encadré et d’un système avec peu d’encadrement.

Masquant un sourire, il adossa cette fois-ci son dos sur la rambarde, comme si c’était mieux pour les aveux qu’il comptait faire :

- Donc oui, c’est le cas de le dire. Aussi étrange et désagréable est cette situation, je ne me suis jamais senti aussi libre. Ça me pousse même à me questionner sur le long terme...

Brisant son dialogue de quelques secondes pour la laisser appréhender ce qu’il disait, il poursuivit :

-Par contre, il y a toujours des surprises et des imprévus dans lesquels je finis quand même par me retrouver...

Tel un oiseau, semblait-il que la liberté était tout aussi agréable même s’il préférait par moment revenir à sa cage. Toutefois, était-ce un choix délibéré ou une manière pour lui d’accepter graduellement le fait que la liberté cognait à sa porte plus que jamais ?

-Et c’est justement pour cela que je t’ai fait venir Midori.

Soulignant le fait qu’il avait une proposition à lui faire, il s’assurait de capter son attention. Toutefois, Raizen n’était pas du genre à foncer tête baissée. Avant tout, il préférait prendre le pouls de sa situation pour savoir ou elle en était par rapport à ses anciens passe-temps. Après tout, le type de trésor qu’il avait à lui proposer était totalement différent des trésors habituels. À vrai dire, lui-même ne savait à quoi s'attendre de cela...

-Mais avant, et si tu me parlais un peu des récents trésors ou plutôt de tes récents projets... ? Je dois t’avouer que je ne m’attendais pas à ce que tu acceptes...de nous rejoindre.

Lui permettant d’en savoir davantage sur son champ d’intérêt, il exposait sa curiosité sur ses motivations et ses récents champs d’intérêt afin de voir si sa surprise saurait faire miroiter ses iris rubis.


_________________
Can you fly without your wings ? [Midori] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Hideaki Midori
Hideaki Midori

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 4:52
can you fly without your wings?;


Ah, la sale bête. Le temps n’altère pas totalement les personnalités. S’il a évolué, Raizen reste sensiblement le même. Cette même taquinerie qui les a unis par le passé, pour une rencontre des plus intéressantes, ne semble pas l’avoir quitté. Toujours aussi joueur, il arrache un large sourire à l’albinos. Il est bon de retrouver ces âmes que l’on a rencontrées. Elle se sent rassurée. Un peu moins loin de son désert.

L’avantage, avec Raizen, c’est qu’il suffit de lancer le bon sujet pour qu’il lance le moulin à paroles. Là, lui demander comment lui ressent leur arrivée est une excellente manière de s’enquérir de son état, mais aussi de son opinion. Midori profite de cette prise de parole pour s’approcher de lui et être à portée de voix. Tout de même, ils sont amis, ils ne sont pas là pour se fuir comme la peste. Pas besoin de distance.

L’albinos porte une oreille attentive à ses mots, plutôt satisfaite de la synthèse qu’il réalise. Leur arrivée est une bonne chose. Bien qu’ils soient atypiques, ils représentent une forme d’espoir : leur objectif est partagé, porté par d’autres personnes. Un étendard soutenu par plusieurs voix, venues du monde entier. N’est-ce pas là une bonne raison de reprendre confiance ? Midori sourit. Jusque-là, tout est pour le mieux.

Raizen embraye rapidement sur sa propre opinion, qui ravit d’autant plus la chasseuse de trésors. Elle est heureuse de retrouver cette connaissance de longue date, bien que le contexte soit particulier. Elle aurait aimé quelque chose de moins stressant, mais ce n’est pas comme si leur monde le permettait. Midori se satisfait donc de ce qui lui est donné.
Elle s’amuse de ce qu’il dit de Kaku’. Qu’il veuille l’apprendre à connaître est une chose, mais va-t-il réussir ? Parviendra-t-il à se hisser sous le masque ? Pas littéralement, vu que ce masque est comme son unique visage, mais pour le reste ? Elle est très curieuse de le savoir, à vrai dire. Une rencontre véritable entre Raizen et Kakusareta aurait le mérite d’être particulièrement intéressante.

Un sourire malicieux étire les lèvres. Ah, le partenariat … Elle hausse les épaules.

« On ne change pas une équipe qui gagne, n’est-ce pas ? »

Midori, la libre Midori, qui circule dans le monde au gré de ses envies. Personne ne pourrait lui en vouloir, après tout, la liberté est si douce. Si agréable. Et Raizen semble l’avoir compris. Passer d’un système aussi cadré à un univers où il peut agir à sa guise doit faire un choc. Tellement qu’il semble hésiter au sujet de son futur. L’albinos porte un regard interrogateur sur le brun. Quittera-t-il Kumo, à terme ? Tentera-t-il sa chance dans le Yûkan, en tant que mercenaire ? Ou simplement en tant que personnalité libre ? Si la chasseuse de trésors ne peut que l’y encourager, elle n’a pourtant pas envie de le faire dévier de sa voie. Pour le coup, elle reste silencieuse, le laisse dans ses songes. Il trouvera sa voie par lui-même, très certainement.

Sa voix descend un peu, plus suave, plus rauque. Il mentionne des surprises, des imprévus. Encore des situations particulières dans lesquelles il a pu se retrouver. Piquée au vif, Midori darde sur lui un regard lourd de sous-entendus. Ce regard qui lui demande d’en donner plus. À croire qu’ils ne cesseront jamais de jouer à ce petit jeu.

La malice marque le visage de la demoiselle, alors qu’il la plonge un peu plus dans cet univers de mystère. Elle tire la langue. Venue pour une énigme, avec probablement quelque chose de très intéressant à la clé.

Mais quelque chose dont elle ne saura rien pour le moment, car Raizen revient sur son ressenti à elle. Sa vie, ses projets. Aaah … Il recommence.

La chasseuse de trésors hausse les épaules.

« D’abord, j’aimerais récupérer mon partenaire. Ce n’est pas que je n’aime pas le savoir à des milliers de kilomètres, mais … C’est dérangeant. Pour le reste, je ne sais pas encore. Ma petite vie de chasseuse de trésors me convient bien, donc peut-être que je pourrais continuer les voyages ? Me balader un peu partout dans le Yûkan, à la recherche de trésors, mais aussi de missions comme la vôtre. »

L’ordre du Fukkatsu, voilà bien quelque chose qu’elle aurait jamais pensé faire. Mais il y a beaucoup trop de choses à sauver, à terme. Beaucoup trop de personnes qui en dépendent. Elle ne peut pas fermer les yeux, pas sur ça.

« J’ai accepté parce que le paiement convenait. Si Kakusareta avait refusé, nous serions repartis aussi vite. Néanmoins, il n’a pas manifesté d’objection, donc je suis là. J’ai également un intérêt à ce que l’Empire tombe, mais c’est tout à fait personnel. Et je ne pense pas avoir besoin de réduire leur effectif à néant, ni même les faire battre en retraite. Je veux juste y récupérer quelqu’un. »

Un sourire mélancolique. Le doux visage de Mei apparaît dans sa mémoire. Sa Mei. Sa princesse.

« Pour le reste, advienne que pourra, je pense. Mais l’idée de voyager et mener des partenariats fructueux m’intéresse énormément. »

Pas d’attache, pas de contrainte. Simplement des missions réalisées ici et là, avec quelques personnes triées sur le volet, en qui elle et Kakusareta auront une réelle confiance. Ça sonne bien, dit comme ça.

« Alors, Raizen, pourquoi as-tu besoin de moi ? »

L’albinos revient à la charge, comme toujours. Parce que le temps n’altère pas totalement les personnalités … Et que Midori reste toujours la même, finalement.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7935-hideaki-midori-complete https://www.ascentofshinobi.com/u804
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Ven 20 Mar 2020 - 4:30

Observant calmement Midori, rien qu’en voyant son premier sourire malicieux, il eut presque un souvenir de ce qui les avait respectivement menés à former cette fameuse équipe. Mutuellement dangereux l’un pour l’autre, tous deux étaient dotés de capacités aussi complémentaires qu’opposées. Apte à causer des séquelles de part et d’autre, ils représentaient plus ou moins ce qu’un poison signifiait pour son antidote. Or, par chance, tous deux œuvraient du même côté, pour le moment.

Si au début, il pouvait paraître un peu plus détaché et nonchalant, ce bref rappel fut suffisant pour maintenir son attention tandis qu’il écoutait ce qu’elle avait à dire. Bien que peu surprenant, Raizen devait avouer être intrigué par ce fameux partenaire. Après tout, Midori était du genre à bien s’entourer et à s’attacher à des gens suffisamment intriguant pour garder ses rubis captifs. De là à se montrer légèrement possessive, on pouvait clairement voir qu’elle y était assez attachée.

Or, c’était aussi lors de cette perte d’attache que de nouveaux liens et de nouvelles fondations se formaient. Par moment déjà existant, certains liens ne faisaient que se souder encore plus. C’est d’ailleurs plus ou moins la résultante à laquelle il s’attendait pour les deux personnages en question. Or, Umeka et Anzu n’étaient disons le... pas les femmes les plus ... Passons. Simplement, Kyohei, comme Sharrkan et Raizen pouvaient attester du fait qu’elles étaient suffisamment particulières pour que le Meikyû s’inquiète pour lui.

-Intéressant...

Prenant la peine de démontrer son intérêt pour ses paroles, chaque discussion était riche en découvertes. Si une partie de lui avait très hâte de revoir Kaku pour s’assurer qu’il était en vie, il avait surtout hâte d’élucider le mystère qui le gardait dans la vie de Midori. Cette quête était presque aussi stimulante que la vendetta personnelle de son amie envers l’empire. Or, il y reviendrait en temps et lieu...

Trahissant sa joie d’un sourire tout aussi malicieux que sa comparse, il la dévisagea un instant, la faisant plus ou moins languir sur le mystère qu’il préservait qui n’en était pas totalement un. Si en ce jour, il s’était permis de la faire venir, c’était bien pour honorer sa portion du partenariat.

-Tu me connais suffisamment bien pour savoir qu’en temps normal je t’aurais testé avant de te dire un moindrement de quoi il s’agissait.

Se permettant de souligner l’exception qu’il faisait, Raizen s’assurait aussi de se rappeler une nouvelle fois la raison pour laquelle il déviait de son chemin originel. Soulignant par le fait même l’appréciation qu’il avait pour cette jeune femme, il croyait pertinemment qu’elle était idéale pour cette expérience.

-En vrai, j’aimerais t’offrir quelque chose de tangible ou de concret, mais même pour moi ce que je vais t’offrir est une inconnue. Simplement, je pense que ce sera riche en surprise et que ton regard aura une perception plus ou moins unique sur ce qui risque de se produire en plus de t’ouvrir...beaucoup d’autres possibilités.

Ayant une légère impression de déjà-vu, il reporta son regard vers elle en noyant ses yeux dans les siens. Prenant le soin de lui faire comprendre qu’il arrivait finalement au point culminant du mystère, à la dernière seconde, il feinta du regard, signe qu’il avait encore d’autres éléments à souligner.

-Une réunion secrète se prépare à Hayashi par Mokko, un homme que j’ai rencontré lors de la réunion des Daimyos afin de discuter de l’ennemi n.1 du Yuukan...

Coupant sèchement toute possibilité de tourner encore plus autour du pot, il dévoilait subitement l’objet de leur discussion ce qui changeait de ses habitudes taquines.

-En bref, cette réunion risque d’être historique puisque les invités sont méconnus de tous, mais le sujet est assez délicat pour que des membres influents de chaque nation soient invités à cette réunion.

Amorçant tranquillement la raison pour laquelle il avait pensé à elle, il poursuivit :

-Je ne vais pas passer par quatre chemins, mais je pense que tu as le profil parfait pour compléter Sazuka et moi lors de cette réunion.

La défiant du regard, il poursuivit :

-Je pense que ton intuition, ton sens des négociations et toutes les qualités qui font de toi une chasseuse de renom auront une valeur ajoutée pour perturber notre trio... au point de le rendre explosif

Jeu politique, possibilité de conflit, enjeu, prise de pouvoirs, découvertes et savoirs étaient au rendez-vous. Or, saurait-elle en comprendre la portée ?

-Je pense que tu comprends aussi bien que moi le niveau d’intérêt que peut avoir ce genre de réunion... tout comme tu comprends que nous devons compléter l’équipe de la meilleure personne pour cela.

Se détachant de la rambarde pour s’en éloigner calmement, le Meikyû leva les yeux vers le ciel en glissant ses mains dans ses poches. Dès lors, un bref silence plana tandis qu’il se complaisait de cette situation. À peine perceptible, ce moment de vide pouvait en déstabiliser plus d’un. Or, il avait confiance qu’un silence comme celui-ci ne saurait déstabiliser Midori. Après tout, il l’avait connu bien plus tenace que cela...

-Comment te débrouilles-tu en combat ... Midori ?

Posant cette question d’un ton aussi doux que dangereux, il posa un regard avec tout le poids qu’impliquait sa question sur celle-ci. Évidemment, ce genre de réunion pouvait tourner au vinaigre. Or, il devait s’assurer qu’elle était le meilleur choix sur toute la ligne. Le cas échéant, en fonction de son potentiel, ils devraient faire un arbitrage. Malgé tout, il la savait pleine de surprise. Rassuré ? Qui sait. Bien qu’il ne le dévoilait pas par son calme beaucoup trop paisible pour être réel, Raizen conservait son hystérie en joug, lui laissant tout le plaisir de cerner ses intentions...

Si la guerre entre eux avait initialement éclaté sous une forme assez passionnelle, cette fois-ci, elle prenait un sens beaucoup plus concret...

Si on veut, cette fois-ci, c’était ...

A warning to the people, the good and the evil
This is war
To the soldier, the civilian, the martyr, the victim
This is...


War.



_________________
Can you fly without your wings ? [Midori] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Hideaki Midori
Hideaki Midori

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Ven 20 Mar 2020 - 19:45
can you fly without your wings?;


Taquin. Il n’a jamais cessé de l’être. Il connaît ses failles, connaît les pires moyens de l’acculer. Il sait qu’elle déteste qu’on prenne du temps avant de lui dire les choses. Elle a besoin de savoir, besoin qu’on dissipe les mystères. Elle n’aime pas courir après les réponses. Enfin, si, mais pas de cette manière. Il sait que la dernière fois qu’ils se sont aventurés sur ce terrain, ça ne s’est pas terminé de la plus douce des façons. Au contraire. Il y a eu un jeu de séduction, puis un peu plus, toujours un peu plus … Jusqu’au point de non-retour.

Au moins, il semble constant sur une chose : il apprécie Midori, il apprécie de lui faire miroiter les choses mais, surtout, au-delà de tous ces faits : il a confiance en elle. Raizen a foi en l’albinos autant qu’elle peut avoir foi en lui. Autant dire que leur collaboration ne peut que fonctionner correctement. Même si, cette fois, ce qu’il s’apprête à lui proposer n’est pas un trésor, ni quoi que ce soit de tangible. C’est autre chose. Quelque chose d’inexplicable.

Midori arque un sourcil, perplexe. Qu’est-ce qui peut avoir tant de valeur … mais en même temps ne pas en avoir ? Quelque chose d’inconnu ? Elle penche la tête, laisse ses prunelles sur Raizen. Où veut-il en venir ? Lui partagerait-il quelques connaissances ? Non, il n’aurait pas pris le temps de réaliser toute une énigme juste pour ça. Son ton ne serait pas aussi solennel non plus. C’est autre chose. Quelque chose de plus grand. De plus important.

Et ça tombe rapidement.

Raizen lui propose de les accompagner, Sazuka et lui, à une réunion d’une envergure internationale. Une réunion à Hayashi, avec Mokkô, qu’elle met naturellement dans la case « Daimyô ». Un regroupement d’une importance capitale, qui servirait, à terme, d’échafauder un plan pour mettre à mal l’ennemi public du Yûkan. L’albinos arque un sourcil. Oui, jusque-là, d’accord, mais pourquoi elle ? Pourquoi une chasseuse de trésors inconnue du grand public ? Personne ne l’a jamais vue, ou alors de loin, et elle n’a jamais eu d’impact mondial. Elle s’est contentée de subtiliser quelques petites choses ici et là. Parfois de négocier, oui, mais … Elle n’est personne, à l’échelle internationale.

Midori l’observe, perplexe. Apparemment, c’est parce qu’elle est une chasseuse de trésors, parce qu’elle a de l’intuition et un très bon sens des négociations qu’elle pourrait avoir une utilité toute particulière. Ajouté à ça le fait que ce soit une ninja lambda, une ninja de ce grand monde, montre que Raizen et Sazuka ne sont pas seuls. Ils ne sont pas juste des membres de Kumo, mais aussi des personnes accompagnées. En un sens, ça se tient. Et ça permettrait à Midori d’avoir un œil sur toutes ces puissances, se faire sa propre opinion et intervenir si besoin. Hum. Pourquoi pas, alors.

Elle hoche la tête.

« La meilleure personne, alors ? Si tu en es certain, je ne te contredirais pas. »

L’albinos hausse les épaules. Un sourire sincère étire ses lèvres, dénué de toute malice.

« Je suis honorée que tu aies pensé à moi pour cette réunion. Tu aurais pu choisir un membre de votre groupe, ces gens que tu connais bien plus que moi, avec qui tu as travaillé bien plus de fois. Alors, sincèrement, merci. Je ferai en sorte d’être à la hauteur de tes espérances. »

Il manque plus qu’une petite courbette pour parfaire le tableau, mais Midori est Midori. Elle ne fait pas ça.

Son sourire s’élargit, grand comme un croissant de lune. Le combat, le combat, le combat. Probablement l’inévitable plaie, hein ? Elle penche la tête.

« Je ne sais pas, aucun de mes ennemis n’a pu répondre à cette question à ce jour. Peut-être veux-tu voir ? »

Une pique lancée volontairement. Un peu de vantardise, juste pour rire. Parce que Midori aime beaucoup rire. Elle croise les bras sur sa poitrine, faussement hautaine.

« À toi l’honneur. Les femmes ne portent jamais le premier coup. »

L’expression sur son visage trahit toute sa malice. Se battre contre Raizen, hein ? Après tout, pourquoi pas ? Ça lui changera des pauvres pillards de Kaze, qui n’ont pas souvent accès au chakra.

it’s the moment of truth and the moment to lie,
and the moment to live and the moment to die,
the moment to fight, the moment to fight
to fight
to fight
to fight !

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7935-hideaki-midori-complete https://www.ascentofshinobi.com/u804
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Sam 21 Mar 2020 - 23:55

Toujours aussi malicieuse et joueuse, Midori semblait prendre beaucoup mieux qu’il l’aurait cru son invitation au défi. Beaucoup trop même....

Plissant son regard, le Meikyû l’observait de manière soutenue sans forcément perdre un minimum de sa concentration. Comme s’il tentait indirectement de lire son niveau, son regard était aussi perçant et pesant que l’importance de ce moment.

Se confrontant toujours et encore, il devait avouer qu’elle avait le don de faire ressortir une facette de lui plutôt joueuse, voire un tantinet compétitive.

-Il ne faudrait pas que ce soit le dernier surtout...

Lui retournant un sourire tout aussi cynique et malicieux, son regard changea. Dévoilant une facette de lui beaucoup plus sombre, le calme qu’il dégageait en devenait même sinistre. Or, depuis le début, il ne bougeait plus, comme si le moindre mouvement allait plus ou moins signaler le début de ce combat.

-Ne cligne surtout pas des yeux Mi....do....

S’attendant forcément à se qu’elle se synchronise sur la fin de sa phrase, Raizen tricha. Jouant plus ou moins sur l’aspect psychologique avant même que le combat débute, il n’avait aucune difficulté à la tester autant dans ses instincts que dans le concret. Effectuant un bond arrière pour ne pas que ce soit trop facile, les hostilités venaient tout juste de démarrer. Entre temps, si l’envie lui était venue, elle avait suffisamment eu de temps pour se reculer.

Exécutant dès lors des mudras assez promptes, bien que le fuinjutsu rapide aurait été un moyen idéal de la menotter dès le début, il voulait éviter de profiter d’un trop grand avantage en ce début de combat. Ainsi, il lui laissa la fraction de seconde nécessaire pour voir ses mudras avant de libérer un filet électrique qui se dirigeait vers l’avant. Or, in extrémis, le projectile risquait de la suivre puisqu’elle était la seule et unique cible de sa journée...

-Ri... j’espère d’ailleurs que ton sens du déplacement est aussi rapide que ton sens de la répartie

Encore une fois, Raizen jouait sur les mots, leur attribuant des fonctionnalités qui étaient totalement l’opposé de ses techniques... Même s’il était généralement un homme relativement galant, en lui demandant de lancer les hostilités, elle n’avait probablement pas réalisé qu’elles étaient commencées depuis plus longtemps qu’elles le pensaient...

Comment allait-elle s’en sortir dorénavant ?

Spoiler:
 

_________________
Can you fly without your wings ? [Midori] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Hideaki Midori
Hideaki Midori

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 4:20
can you fly without your wings?;


Oh, non, ce serait dommage que cette joute soit la dernière. Midori serait triste de perdre un adversaire tel que Raizen. Ou de se perdre elle-même ! Ce serait une bien drôle de conséquence. Elle pouffe, hausse les épaules. Le Kazejin n’a rien perdu de sa malice. Ils s’amusent l’un de l’autre, se nourrissent comme se nourriraient deux amis de très longue date. Confidences, confiance et compétitivité, voilà un savoureux cocktail qui résumait bien leur relation.

« Oh, ne me blesse pas trop, s’il te plaît ! », finit-elle par lâcher, dans une plainte sarcastique.

Il veut la bagarre, il aura la bagarre. Hors de question de le laisser s’imaginer qu’elle ne vaut rien. Surtout en ayant conscience de l’objectif final. Midori a été choisie pour se rendre à leurs côtés à Hayashi, il ne faut pas gâcher cette invitation, ni leur montrer une image fausse. Alors, ici et maintenant, elle fera de son mieux pour répondre à tous ses assauts. À la guerre, comme à la guerre !

This is war, après tout.

Raizen commence par un mouvement de recul, puis une technique qu’il lance au beau milieu d’une phrase. Quel goujat ! On ne coupe pas la parole ! Encore moins à soi-même, encore moins pour lancer une offensive !
Midori fait la moue, avant de composer de rapides mudras pour ériger un solide mur entre elle et l’attaque adverse. En prenant en considération le projectile qui arrive, elle considère qu’un mur solide est une bonne idée. Au mieux, il résistera et pourra peut-être servir pour un autre assaut beaucoup moins puissant. Au pire, il se brisera.

« Ah, alors on triche, Raizen ? C’est pas beau, tu sais ? »

L’albinos profite de la distance qui les sépare pour préparer son propre terrain. Elle se mord le pouce, pose sa main au sol. D’un nuage de fumée s’extirpe son compagnon le plus habituel. Le loup blanc s’étire longuement.

« Yosh les copains ! Ça boume ?! »

Il constate l’existence du mur de cristal à côté de lui, puis voit l’homme, plus loin, dans sa posture de combat. Il retrousse les naseaux, serre les crocs. Encore une situation cocasse. Elle peut pas juste l’invoquer pour lui faire des papouilles ? Il grogne.

« Hey toi là ! Tape pas mon invocatrice, non mais oh ! Spèce de goujat ! »

Midori explose de rire.

« C’est ton adversaire du jour, Kiba. Tu es prêt ? »

Il s’étire une nouvelle fois, se met à sautiller.

« Un peu mon n’veu ! L’a quoi à m’proposer, l’monsieur ? »

L’albinos lui tapote le haut de la tête.

« Raizen, Kiba. Kiba, Raizen. »

Après les présentations, elle se remet en position, en s’éloignant précautionneusement du mur, pour avoir un meilleur angle de tir. Les choses sérieuses commencent.

Résumé:
 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7935-hideaki-midori-complete https://www.ascentofshinobi.com/u804
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Sam 28 Mar 2020 - 21:56

Alors que Raizen testait dès le début les réflexes de Midori, il ne fut aucunement surpris de voir sa technique se heurter contre une paroi cristallisée. Après tout, son attaque n’avait rien du type de technique à faire de lourds dégâts. Au contraire, il avait été dans la finesse, ce qui avait certes affecté le mur cristallisé sans pour autant le faire voler en éclat. Puis, alors qu’il observait ses gestes pour calculer ses prochaines initiatives, voilà qu’elle faisait déjà apparaître une invocation.

Arquant un sourcil, il fut relativement surpris, voire même sur la défensive, compte tenu du fait qu’il savait à quel point les invocations pouvaient être dangereuses. Les dernières qu’il avait vues en dehors de Spero avaient toutes plus ou moins tenté d’infliger des dégâts relativement dangereux à leur adversaire. Ainsi, sa perception était plus ou moins biaisée, suffisamment pour qu’il lâche un gloussement malgré lui.

‘’Ça boume ?’’. Ricanant légèrement, il ne comprenait pas comment un compagnon pouvait être aussi détendu. Comprenait-il qu’ils étaient dans un affrontement ?

Brisant dès lors le sérieux qui avait commencé à se mouvoir sur ses lippes, de l’amusement se lisait maintenant sur son faciès tandis qu’il venait d’adopter une position différente. Se souvenant qu’il fallait se méfier de l’eau dormante, la taille de l’invocation ne faisait pas forcément sa force. Ainsi, il se devait de le mettre à l’épreuve tout en faisant avancer l’issue du combat.

-Enchanté Kiba !

Sa technique faisant disparaître les invocations n’était certes pas encore au point. Or, ce n’était pas pour autant qu’il allait s’empêcher de rendre ce duel expéditif. Pour ce faire, il allait simplement leur offrir respectivement de quoi s’occuper…en espérant que leur synchronisation était adéquate.

Activant dès lors son sceau Meikyû en premier lieu, il décida de poursuivre sur la lignée du raiton sachant qu’elle ne l’avait pas encore vu utiliser la moindre technique élémentaire à base de vent. Préférant garder la cerise sur le gâteau pour après, il comptait mettre de nouveau sa défensive à l’épreuve le temps de l’accueillir à bras ouverts. Or, pour le moment, c’était une sphère électrique, beaucoup plus grande que la précédente qui se dirigeait vers Midori. Prête à exploser à tout moment, cette technique traitre était le parfait exemple de son approche pour le combat : se méfier des apparences.

Gardant par le fait même le loup en alerte, comptait-il défendre Midori ou s’en prendre à lui? Sachant que les loups étaient connus pour être dangereux au corps à corps, il comptait s’assurer de l’accueillir avec deux copies conformes de lui afin de collecter le plus d’information possible.

-J’espère que tu ne m’as pas déjà perdu de vue.

Dit-il de manière synchronisée alors que ses clones interchangeaient respectivement de position avec lui avant de se positionner respectivement en triangle…

La suite des choses allait être intéressante… Or, comment commencerait-elle par se défendre sachant que la boule électrique qui se dirigeait vers elle était plus ou moins brutale ?

Spoiler:
 


_________________
Can you fly without your wings ? [Midori] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Contenu sponsorisé

Can you fly without your wings ? [Midori] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Can you fly without your wings ? [Midori]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: