Soutenez le forum !
1234
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

Partagez

Début de l'hiver [Daisuke]

Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Lun 16 Mar 2020 - 15:04

L'hiver avait amené avec lui ses températures glaciales, ses journées écourtées et ses fins flocons de neige qui venaient se poser délicatement sur chacune des terres de l'île. Une saison caractérisée par l'envie de rester chez soi, la recherche perpétuelle du confort et de la chaleur. Malheureusement, les shinobi n'avaient guère le luxe de se tourner les pouces et se devaient de continuer leurs activités respectives sans broncher. Pour Kiyonaga, qui n'est encore qu'un simple aspirant, il continuait d'être assigné principalement à de simples missions d'entretien ou d'aide aux travailleurs, étant donné que le village était toujours en reconstruction, suite à la guerre civile qui l'avait frappé quelques mois plutôt. Même si les tâches étaient rébarbatives, elles restaient essentielles au village et ce dernier en avait terriblement besoin. D'autant plus que tout le monde devait rester déterminés et résister à la météo qui allait sans douter ralentir, voir paralyser, la reconstruction.

Alors qu'il avait la matinée de libre, et plutôt que de rester à la maison, le Genin de Kiri décida qu'il était temps de reprendre l'entraînement. Ses dernières missions lui avaient pris tout son temps et il n'avait pas eu la possibilité de s'entraîner sérieusement. Bien entendu, il continuait de faire certains exercices quotidiens, tel que le malaxage de son chakra au matin et au réveil, la méditation ou l'étude des sceaux, un art ancestral qui nécessitait beaucoup de recherches et de lecture pour en maîtriser les subtilités. C'est donc pour cela qu'il se rendit au Complexe Shinobi de Kiri, ce nouveau bâtiment fraîchement inauguré, à la taille impressionnante et qui servait d'Académie et de Caserne du village. Le Complexe était devenu incontournable pour tout shinobi, lui qui regroupait, également et entre autres, une armurerie, des terrains d'entraînement, une aile de recherche militaire, une infirmerie et une bibliothèque. C'est par cette dernière que Kiyonaga commença.

Si avec le temps, il était devenu un grand lecteur et avait emmagasiné bon nombre de connaissances en tous genre, c'est parce qu'il a dû pallier son déficit physique avec son intelligence. Non pas qu'il souffrait d'un réel handicap, mais même au niveau de Genin, un shinobi a déjà développé une certaine force physique non négligeable, ce qui n'était pas le cas du jeune Azuhime. Ses lacunes au Taijutsu furent depuis toujours sa plus grande faiblesse, et c'est non sans mal qu'il a pu décrocher le droit de porter ce bandeau frontal qu'il arbore fièrement. Même s'il essaye comme il peut de muscler et renforcer son corps, pour être au même niveau que ses compères il se devait d'être au-dessus d'eux dans les domaines cérébrales. Pour en revenir au domaine du Fuinjutsu, les faibles connaissances dont disposent le village font que l'Aspirant connaissait déjà chaque lignes à ce sujet par coeur.

Après s'être exercés aux lancers de shuriken, kunai, senbon et autres armes de jet en tout genre - un autre domaine dans lequel il a pu exceller, il s'était rendu dans la grande cour extérieure, qui de part la température glaciale était vide. Un bon moyen de s'exercer à la maîtrise de son chakra était de le faire en étant fatigué. La fatigue mentale et physique nous empêche de nous concentrer pleinement, et lutter contre cette fatigue renforce certains attributs mentaux. Ce renforcement permet d'être plus efficace en situation de combat, où la moindre erreur peut être fatale. Assis à même le sol, jambes croisées, Kiyonaga se concentra donc sur le contrôle des flux de son chakra. L'exercice ici était d'en contrôler l'émission, tout ninja sensoriel en étant capable. Si, en pleine possession de ses moyens, il était capable de le faire, ici l'affaire était tout autre. Même si le silence régnait, la fatigue l'empêchait de se concentrer pleinement et il avait dû mal à maintenir une faible émission de son chakra. D'autant plus que la frustration et l'impatience vinrent s'y mêler, le rendant d'ores et déjà de mauvaise humeur.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Suzuri Rukia
Suzuri Rukia

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Lun 16 Mar 2020 - 19:19
Ce village est vraiment incroyable…
A mon arrivée à Kiri je ne pensais pas une seule seconde que j’allais rapidement intégrer la très réputée police du village qu’est la Kenpei surtout en connaissant mon ancien statut de noble. Comme quoi, peu importe le milieu social auquel on appartenait, on avait tous nos chances de rejoindre les rangs de la police. Il était donc impossible pour moi de regretter mon choix, au moins à présent je pouvais être utile à la population et la protéger du mieux possible. La disparition d’oncle Kira était une véritable épreuve… Mais bon fallait aller de l’avant et tout faire pour le rendre fier en agissant pour le bien de la nation.
Les différents candidats croisés lors du concours me paraissaient tous motivés à l’exception d’un seul, je ne connais pas son nom mais il semblait totalement désintéressé en tout cas son attitude reflétait une sorte de désinvolture. Etrange pour quelqu’un voulant entrer dans la milice. Peut-être que je le croiserais au Complexe Shinobi, j’en profiterai également pour y mettre les pieds pour la première. D’après les échos que j’ai pu avoir, le bâtiment regroupe plusieurs pôles comme la caserne, l’académie shinobi et bien plus encore.
Curieux de découvrir cet endroit et accessoirement croiser le jeune homme du concours là-bas, je pris avec moi mon fidèle compagnon -un sabre- et pris la précaution de recouvrir le bas de mon visage d’une longue écharpe ornée de noir et de blanc. Bien que l’hiver fût là cela ne m’empêchait pas de me vêtir comme à mon accoutumé ; une veste en cuir noire sans manches qui laissait une partie du torse apparent, des gants noires et un pantalon noir également. Ce fois-ci j’enroulais l’insigne Kirijin autour de la cuisse droite et je plaçais le brassard de la Kenpei au bras gauche.
Ne connaissant pas la localisation exacte du Complexe Shinobi j’étais dans l’obligation de demander mon chemin à quelques passants qui souhaitaient bien me répondre. Au bout d’une dizaine de minute une personne avait bien daigné m’indiquer le chemin à suivre, soulagé, je me mis en route en direction du lieu en question. De l’extérieur le bâtiment était vraiment impressionnant à la vue de sa taille, il fallait que je sache si c’était la même chose à l’intérieure. Et sans véritablement de surprise, la bâtisse regorgeait plusieurs ailes en son sein, fallait à présent trouver le terrain d’entrainement parce que à coup sur j’allais le trouver là-bas.
L’immensité du Complexe était telle que je me perdis dans les dédalles de couloirs qui semblaient sans fin. Venir ici dans l’espoir de s’entrainer et se perdre quelle honte… Mon chemin s’arrêta lorsque j’aperçu un homme se trouvant dans la cour extérieur, curieux, je l’observais attentivement. Mais que pouvait-il bien faire dehors et encore plus sous ce temps ? A mon avis, encore un type étrange.  De là où j’étais je ne voyais pas ce qu’il faisait mais je pouvais tout de même desceller clairement les quelques signes de nervosités qu’il affichait.
Bien décidé d’en savoir un peu plus, je partis à sa rencontre avec l’espoir que mon gabarit n’allait pas l’intimider.
« Bien le bonjour. Excusez-moi de vous déranger mais que faites vous dehors sous cette fraicheur ? »

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Rukia11

« La connaissance de l’homme ne peut pas s’étendre au-delà de son expérience propre »


Dernière édition par Naragasa Daisuke le Mar 17 Mar 2020 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11652-if-you-kan-so-just-do-it-suzuri-rukia https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin
Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Lun 16 Mar 2020 - 19:59
Le minutes passèrent lentement, en même temps que l'agacement passager de Kiyonaga. Il retrouva son calme et permis à son corps, immobile, de regagner des forces. L'exercice était certes difficile, mais s'il voulait passer un cap il devra s'accrocher. La maîtrise du chakra était son point fort et devait continuer à l'être. Il resta alors assis là des dizaines de minute encore, à réduire l'émanation des flux de son chakra à néant, tout en le gardant fermement malaxé. Les étapes suivantes seront de pouvoir garder la signature de son chakra dissimulée mais de pouvoir se déplacer à grande vitesse, puis d'exécuter des techniques en même temps. Des objectifs difficiles à atteindre qui nécessiteront du temps et un entraînement rigoureux, auquel le Genin était d'ores et déjà prêt à se soumettre.

Alors qu'il continuait son exercice, les yeux fermés, une voix grave vint alors briser le silence environnant, qui jusque-là n'était perturbé par les déplacements des carpes dans l'eau froide. La voix était grave mais polie et calme. Kiyonaga ouvrit les yeux et eut d'abord du mal à distinguer ce qu'il voyait, eux qui était clos depuis plus d'une heure. Il prit un court instant à comprendre que la forme énorme qu'il avait en face de lui était en réalité un shinobi de Kiri, qui devait peut-être faire le double de sa taille et certainement le double de son poids. Une armoire à glace, tout le contraire physique du jeune Azuhime. Mais il n'y avait aucune hostilité dans sa voix. Un rapide coup d'oeil à son épaule lui fit remarquer qu'il avait affaire à un membre de la Kenpei, la Main de la Justice. Cette Brigade représente la police militaire du village. Qu'est-ce qu'un de leur membre pouvait bien lui vouloir ?

- Je m'entraîne à la maîtrise de mon chakra. La météo ne devrait pas nous empêcher de nous entraîner, d'autant plus que cette fraîcheur rajoute un peu de difficulté, dit-il d'une voix mal assurée.

Il prit quelques instants à se relever, les jambes légèrement endolories. Le constat était sans appel : le colosse avait bel et bien une taille qui dépassait celle de Kiyonaga de plusieurs têtes.

- Visiblement j'étais le seul à penser comme cela, le Complexe est vide depuis ce matin. D'habitude, je vois beaucoup de tes compères de la Kenpei. Qu'est-ce que tu fais ici, seul ?

Il n'avait même pas fais exprès de le tutoyer.

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Klozae
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Suzuri Rukia
Suzuri Rukia

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 1:29
Il s’entrainait donc à maitriser son Chakra ? D’accord, c’était donc pour ça qu’il était immobile. Sans vouloir faire de jeux de mots cet homme n’avait pas froid aux yeux en tout cas, il me rappelait presque Higure-Sama au niveau de l’attitude mais en termes de maitrise de soi cet individu était loin de l’égaler. Etait-ce un Samourai également ? L’absence de sabre à ses côtés éliminait donc cette hypothèse, de plus sa morphologie ne le prédisposait pas à être un pur combattant. Lorsque j’étais encore dans le domaine clanique, Hidan me parlait souvent des différents types de domaines chez les Shinobis, il y avait les spécialistes en : Bikukijutsu, Fuinjutsu, Genjutsu, Ninjutsu, Sensorialité, Taijutsu et sans oublier les invocateurs. Parmi toutes ces disciplines, laquelle était son point fort ? Je finirais bien par le savoir.
Lorsqu’il se releva mon intuition était donc la bonne, parce qu’en plus de ne pas être taillé pour le combat, il n’était pas bien grand. Il fallait se méfier des apparences tout de même, les personnes les plus dangereuses n’étaient pas toujours celles qu’on croyait en l’occurrence les individus ayant une morphologie similaire à la mienne par exemple.
On dirait bien qu’il était doué pour l’observation… Il remarqua tout de suite le brassard que j’arborais autour du bras et connaissait même la signification de ce dernier, épatant dis donc.
« Plutôt perspicace à ce que je constate. Nagasara Daisuke, Soldat de la Kenpei. »
Dissimuler mon véritable patronyme n’était pas du au fait d’appartenir à la Main de la Justice de Kiri mais tout simplement parce que j’étais le fils de l’actuel Daimyo Naragasa Shingen. Ne le connaissant pas je ne pouvais pas me permettre de lui transmettre une telle information, surtout en ayant en tête les différents conflits causés par des traitres de la nation. Peut-être que ce n’était pas son cas mais valait mieux être trop prudent que pas assez.
« Vous avez donc l’habitude de venir dans ce lieu ? Je suis venu ici en pensant trouver un de mes collègues justement, mais après fouillé de fond en comble le bâtiment je n’ai trouvé aucune trace de lui. »
Mon regard le disséquait scrupuleusement tout son être à la recherche de signaux, tout cela dans le but de récolter des informations sur lui. En effet la gestuelle pouvait en dire long sur une personne, attendons de voir ce que dit son corps.
« Dites-moi si je me trompe mais vous êtes Genin n’est-ce pas ? »

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Rukia11

« La connaissance de l’homme ne peut pas s’étendre au-delà de son expérience propre »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11652-if-you-kan-so-just-do-it-suzuri-rukia https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin
Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Mer 18 Mar 2020 - 18:33
Plus le temps passait, plus Kiyonaga se demandait comment le colosse ne lui évoquait rien du tout. Quelqu'un de son gabarit, et membre de la Police qui plus, ça ne court pas les rues. Le genre de personne que tu n'oublies pas, ne serait-ce qu'après l'avoir croisé brièvement. Peut-être était-il plus discret qu'il n'en avait l'air. En tout cas, on pouvait être sûrs que le Genin n'oublierait jamais cette morphologie imposante. Nagasara Daisuke, qu'il était.

- Naragasa ? Aurais-tu un quelconque lien avec l'ancien Daimyo Naragasa Yuki Kira, à qui on doit le nom de notre célèbre port ?

La question lui avait échappé. Il ne le connaissait pas et déjà qu'il s'immisçait dans son intimité. La question n'avait pas à être posée, réponse étant évidente. D'autant plus qu'on devait sûrement le lui avoir déjà demandé et qu'il ne devrait pas être évident d'avoir son nom associé à quelqu'un d'autre.

- Peu importe...Excuse-moi d'avoir posé cette question. Je me nomme Azuhime Kiyonaga, enchanté.

Il n'avait même pas envie d'en entendre la réponse.

- En effet je viens souvent ici. C'est généralement ici que je me consacre à l'entraînement, le matériel est de qualité et les infrastructures sont toutes neuves.

Puis une idée lui vint en tête. Par ennui ou par amusement ? Cela importait peu. Il était d'ailleurs curieux d'évaluer la force du ninja de la Kenpei, qui devait sûrement être démesurée. D'un simple coup d'oeil il n'en était pas moins difficile de déterminer jusqu'où allaient ses autres capacités ninjas. L'apparence n'est pas un indicateur assez fiable que pour se baser dessus, et il avait l'air d'échapper au stéréotype de l'armoire à glace sans cervelles. Il pouvait même en jouer et l'utiliser pour faire penser qu'il disposait d'une intelligence limitée. Ou peut-être était-ce simplement le cas. Mais pour faire partie de la Kenpei, nul doute qu'il doit certainement en avoir dans la caboche.

D'une voix calme, subitement beaucoup plus confiante qu'à l'accoutumée, il lâcha :

- Pour me faire pardonner de mon indiscrétion de tout à l'heure, frappe-moi de toutes tes forces. Je ne sais pas si c'est mon allure qui te fait penser que je suis un Genin, mais si c'est le cas j'imagine qu'un de tes coup devrait facilement briser certains de mes os.


_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Klozae
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Suzuri Rukia
Suzuri Rukia

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 15:04
Kiyonaga-kun venait de mettre le doigt sur un élément que je n’avais pas cité, prouvant bien qu’il était plus malin qu’il n’y paraissait. Malgré l’inversion de mon patronyme il comprit que j’appartenais de près ou de loin à la famille de Naragasa Kira, en somme c’était tout à fait juste. Ce qui m’interpellais le plus, c’était le premier à mettre ce sujet sur le tapis, je trouvais cela étrange Higure-sama qui était Chûnin ne m’en avait pas touché deux mots, à moins qu’il n’eût pas la moindre idée sur mes origines.
« Je présume que c’est courant d’avoir des homonymes et la coïncidence voudrait que mon nom soit à l’identique à celui de l’ancien Daimyo. Croyez-vous au hasard ? Parce que c’est le cas. En tout cas c’est très flatteur d’avoir le même patronyme. »
Avec de la chance cette pirouette allait l’éloigner de cette piste en tout cas c’était ce que j’espérais. Plus la conversation avançait et plus je le trouvais étrange, non pas qu’il avait descellé ma réelle identité mais qu’il souhaitait être frappé. En tout honnêteté je m’attendais à tout sauf à cela, mais quel genre d’individu était-il… Sans même connaitre quoique ce soit sur moi il voulait que je lui porte un coup sans aucune retenue, c’était vraiment de la pure folie. Son état mental devait être sacrément dégradé pour oser faire une telle demande, parce que si j’acceptais sa requête il se retrouverait sur un lit d’hôpital à coup sûr. Les Portes Célestes étaient à la fois destructrices pour l’utilisateur mais aussi la personne recevant les attaques.
« Je n’ai aucune raison de vous frapper et même si j’en avais une… Je ne le n’aurais pas fait. Sachez, qu’en tant que membre de la Kenpei mon rôle est de protéger au mieux la population, et donc cogner pour le plaisir sur une personne qui est en plus un confrère, c’est un non catégorique. Mais si cela a pour but de développer mutuellement nos aptitudes lors de situations réelles, là il n’y a aucun problème. »
Cette réponse était plutôt claire, je ne voulais pas employer mon énergie juste pour lui faire plaisir. Je tendis par la suite mon poing vers lui pour que nos poings s’entrechoquent en signe d’une amitié naissante.
« Soyons amis. » dis-je avec le sourire, malheureusement, il ne pouvait pas l’apercevoir à cause de l’écharpe qui masquait le bas du visage.

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Rukia11

« La connaissance de l’homme ne peut pas s’étendre au-delà de son expérience propre »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11652-if-you-kan-so-just-do-it-suzuri-rukia https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin
Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 15:24
D'après les dires du colosse, les conclusions qu'avait tiré Kiyonaga quant à l'ascendance de ce dernier s'étaient avérées fausses. Le fait que lui et les anciens Daimyo arboraient le même patronyme ne relevait que du hasard. Peu importe, au final, car ça ne changeait pas grand chose. Il était sôt de juger quelqu'un à son nom de famille.

En revanche, la petite manoeuvre que le Genin avait élaboré, pour à la fois jauger la force de Daisuke et à la fois jauger sa rapidité à utiliser sa technique préférée, semblait ne pas vouloir marcher. En sa qualité de membre de la police, le Naragasa se refusait à ce genre de pratique. Bon point pour lui, qui semblait avoir fait sien des valeurs et idéaux de la Kenpei. En revanche, il regarda Kiyonaga d'un oeil étrange. Ce dernier éclata d'un rire frais et sincère, peu habituel, puis le rassura aussitôt :

- Ne te méprends pas, s'exclama-t-il en s'essuyant l'oeil, je ne désire nullement me faire cogner. N'oublie pas que je suis venu m'entraîner ici, et je voulais simplement essayer ma nouvelle technique de défense. Dommage, tu n'auras pas l'occasion de la voir !

Ce qui s'en suivit, par contre, déstabilisa quelque peu le jeune Azuhime. Son confrère lui avait tendu son poing, en gage d'amitié. La candeur et la pureté qui se dégageait de lui contrastait fortement avec son imposante carrure. Sans même réfléchir et presqu'instinctivement, Kiyonaga tendit lui aussi son poing.

- Si on m'aurait dis ce matin que j'allais me lier d'amitié avec le fils du Daimyo !

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Klozae
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Suzuri Rukia
Suzuri Rukia

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 16:35
A aucun moment je prêtais attention aux différentes remarques que le dénommé Kiyonaga-kun pouvait exprimer même si finalement il était dans le vrai.
Le voir répondre à mon geste me faisait chaud au cœur, parce qu’en faisant cela je venais de me lier d’amitié avec lui. En dix-huit ans, c’était bien la première fois que je pouvais créer ce type de lien, étant donné que je ne pouvais pas sortir du domaine clanique c’était donc difficile pour moi d’envisager une telle chose. Malgré mon apparence démesurée il n’hésita pas une seule seconde.
« Êtes-vous déjà affecté dans une formation ? Sinon, je pourrais en toucher deux mots à Higure-sama afin de voir ce qu’il en pense. Qu’en dites-vous ? »
Peut-être que mon nouveau camarade allait ajouter une valeur à l’équipe que je composais avec Higure-sama, ce dernier était un excellent bretteur ce qui n’était pas très étonnant à la vue de son apparence de Samouraï, quant à moi j’étais en quelque sorte un monstre sur le plan athlétique. Il ne restait plus qu’à savoir quel type de Shinobi était Kiyonaga-Kun.
« Je présume qu’en tant que Shinobi vous possédez des domaines de prédilections, je suis bien curieux de savoir lesquels. »
Pour le mettre à l’aise je décidais de me lancer.
« Cela ne vous surprendrait pas si je disais que j’aimerais exceller en Taijutsu. Le fait d’avoir un gabarit aussi imposant est certainement une clé pour parvenir à cela. J’apprécie également manier le sabre avec pour objectif de se mesurer aux meilleurs bretteurs du monde, nous avons la chance d’avoir un clan épéistes au sein du village, ma quête d’apprentissage commencera certainement là-bas. »

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Rukia11

« La connaissance de l’homme ne peut pas s’étendre au-delà de son expérience propre »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11652-if-you-kan-so-just-do-it-suzuri-rukia https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin
Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 17:55
Kiyonaga fut agréablement surpris lorsque Daisuke évoqua la possibilité de former une équipe, sous le commandement d'un certain Higure-sama. La manière dont il évoqua son nom en disait long sur l'estime et le respect qui lui portait. Jusqu'à aujourd'hui, le jeune Azuhime n'avait jamais fait partie d'une équipe à proprement dit. Il avait déjà effectué certaines missions en groupe, certes, mais il s'agissait toujours de missions liées à la reconstruction du village, où l'on bricolait des équipes avec les aspirants nouvellement promis et qui n'étaient peu ou pas supervisées par des Moyennes-Classes.

- Non, je ne suis pour l'instant affecté à aucune équipe. Je m'entraîne et pars en mission seul, la plupart du temps. Pourrais-tu me parler un peu plus de ton senseï ?

Chose tout à fait normal au moment de composer une équipe : distinguer les qualités de chacun et voir si la complémentarité était possible. Dans ce cas-ci, le ninja de la Kenpei était bel et bien un spécialiste du Taijutsu. Sa morphologie représentait un avantage comparatif non-négligeable. Et pour cause :

- Ta plus grande force représente ma plus grande faiblesse. Le corps-à-corps est le domaine où j'excelle le moins.

Et ce même-ci il avait pallié ce déficit en développant des techniques qui lui permettaient d'être dangereux à une si courte distance. A première vue, sa faible musculature faisait de lui une proie de choix pour tout adepte du Taijutsu. Mais il serait idiot de le sous-estimer et tomber dans le piège. Car à défaut de se servir de ses muscles, le Genin était doué pour se servir de ses neurones.

Autre information à retenir : Daisuke était également un bretteur. L'art de manier les épées était relativement répandu à Mizu no Kuni et Kiri était de loin le meilleur village dans le domaine.

- C'est vrai que ton style te correspond bien. Si y a bien un village qui maîtrise les épées, c'est ici et nul part d'autre. D'ailleurs, on dit que Nanadaime Mizukage-sama calcine chacun de ses adversaires en un coup d'épée, tellement sa puissance et sa vitesse sont inégalables. Nous avons d'excellents sabreurs ici.

Quant à ses propres qualités et domaines de prédilections, Kiyonaga jugea qu'il était nécessaire de dévoiler toutes ses cartes, puisqu'il avait en face un potentiel futur coéquipier. Sauf une petite carte, peut-être.

- Pour ma part, j'ai une bonne maîtrise du Ninjutsu et du Fuinjutsu. Même si la quantité de chakra que je possède reste fortement limitée, j'en ai acquis une relativement bonne maîtrise. Etant de type Suiton, les milieux humides ou bénéficiant de points d'eau sont ceux qui m'avantagent le plus. Je rajouterais également que même si mes capacités dans le domaines laissent à désirer, je suis également un ninja sensoriel. Peut-être pourrais-je vous être utile, qui sait ?

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Klozae
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Suzuri Rukia
Suzuri Rukia

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Sam 21 Mar 2020 - 19:37
La manière avec laquelle il s’exprimait était comparable aux personnes ayant eu une éducation des plus convenables. Des rumeurs circulaient sur le taux toujours aussi croissant d’analphabètes et d’illettrés appartenant au village caché de la Brume, ces bruits de couloirs reposaient sur aucun fondement, preuve que le garçon qui se tenait face à moi avait suivi un cursus scolaire. S’adressant à quelqu’un qui était instruit était rassurant bien que je ne portasse pas le moindre jugement sur ceux qui n’avaient pas eu cette chance.
Il voulait en savoir plus sur Higure-sama ce qui était normal, étant donné que je lui proposais de rejoindre notre équipe. Malheureusement je ne possédais pas suffisamment de données sur cet homme pour éclairer mon nouveau camarade, espérons qu’il ne le prendra pas mal.
« Vous êtes dans votre bon droit de poser cette question mais malheureusement je ne l’ai pas assez côtoyé pour l’avoir correctement cerné. A l’heure actuelle, tout ce que je peux vous dire à son propos c’est qu’il arbore une apparence similaire à ceux des Samouraïs. Que dis-je… Pour son cas ce n’est pas seulement en apparence, bien que je n’aie pas eu l’occasion de le voir à l’œuvre le Sensei a l’air d’être un fin escrimeur. Que dire de plus ? Higure-sama ne semble laisser aucune émotion se dégager comme si rien ne pouvait l’atteindre. C’est quelque peu déroutant… »
Voilà ce que je pouvais en dire sur ce personnage énigmatique qu’était le Samourai de la Brume. Personnage
Lorsque Kiyonaga-kun souligna les capacités du Nanadaime Mizukage, je me mis à ressentir de l’excitation rien qu’en imaginant ce dont il était capable de faire. Je n’avais pas la prétention de pouvoir le battre mais à présent j’avais un nouvel objectif en tête : le surpasser. Si un jour je devais faire mes preuves en tant que bretteurs, il fallait donc se mesurer au meilleur et qui de mieux qu’affronter la plus haute autorité du village pour se faire connaitre. Nanadaime tenez vous prêt parce que j’arrive !
Un faussé semblait me séparer de mon camarade Kirijin, celui-ci était bien plus complet que moi dans bien de domaines. A commencé par le Fuinjutsu, qui était un art que je n’avais pas eu l’occasion de pratiquer et que je ne pratiquerai sans doute jamais. Ensuite concernant la maitrise du chakra, le jeune garçon avait encore une fois de plus de l’avance, il connaissait la nature élémentaire de son chakra. Impressionnant dis donc… Intrinsèquement il m’était bien supérieur et de loin, je n’avais aucune honte à le reconnaitre. L’avoir à nos côtés nous permettrait de diversifier nos talents et ainsi créer une sorte d’équilibre qu’il n’y avait pas encore entre le Samourai et moi-même. Son ajout me semblait essentielle, est-ce que le Sensei allait être de cet avis, telle était la question…
« Nul doute que vous avez votre place dans quelconque formation surtout à la vue de vos compétences. Cela va vous paraitre étrange mais vous êtes bien meilleur que moi sur de nombreux domaines, si un combat à la régulière devait avoir lieu je serais défait assez facilement. »
Je marquais une pause avant de reprendre.
« Attention, je ne dis pas cela pour vous caresser dans le sens du poil mais il faut reconnaitre qu’à part le combat rapproché et le maniement du sabre, je suis bien limité. S’il y avait une unité d’infiltration au sein du village, elle serait faite pour vous. »

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Rukia11

« La connaissance de l’homme ne peut pas s’étendre au-delà de son expérience propre »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11652-if-you-kan-so-just-do-it-suzuri-rukia https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin
Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Sam 21 Mar 2020 - 19:56
En citant ses points forts, Kiyonaga remarqua au regard de son homologue que ses qualités l'intéressaient énormément. Même sous l'écharpe qui cachait la moitié de son visage, ses yeux trahissaient un intérêt certain, ce qui ne manqua pas de flatter le Genin. A vrai dire, ce dernier était loin d'être redoutable en un contre un. En revanche, il serait un bon élément de soutien au sein d'une équipe composée d'au moins un membre qui bénéficiait d'un talent offensif. Généralement, bénéficier d'un ninja sensoriel au sein d'une unité procure un avantage certain, que ce soit en combat ou pour différents types de mission. S'il y avait bien une chose que le jeune Azuhime avait compris, c'était qu'il avait besoin des autres pour montrer le meilleur de lui-même.

En revanche, le shinobi de la Kenpei avoua lui être inférieur sur plusieurs domaines, au point de partir avec un certain désavantage s'il devait y avoir un combat. Le jeune Kirijin douta fortement de la véracité de son analyse, car plus que le gouffre physique qui les séparait, l'attitude confiante du colosse montrait que ses capacités au corps-à-corps devaient être sérieuses. Kiyonaga, en revanche, était loin d'être le shinobi le plus serein du village, et un shinobi peu sûr de ses forces avaient de fortes chances de laisser la vie au combat. L'un des axes majeurs de sa progression passerait par un développement mental qui lui permettrait de briser certaines barrières qui le maintenaient au niveau d'enfant.

- Je pense que tu me sur-estimes. Mais on devrait définitivement s'entraîner ensemble un jour, je suis bien curieux de savoir ce que tu as dans le ventre.

Lorsque Daisuke évoqua le potentiel de Kiyonaga en matière d'infiltration, ce dernier fut quelque peu intrigué. Il ne s'était jamais projeté dans cette direction là, et il était vrai que ses capacités allaient dans ce sens. Il n'avait jamais fait de traque, par exemple, mais il était certain qu'il avait les capacités d'exceller dans cet art. Ce n'était pas non plus le shinobi le plus discret du village, mais il avait le potentiel pour le devenir, qui sait. A force de travail et d'acharnement, il peut être capable de beaucoup de choses. D'autant plus que sa caractéristique phare, si bien entraînée, pouvait lui provoquer un avantage certains dans bon nombre de situations.

Etrangement, il engrangeait de la confiance au fur et à mesure que cette conversation progressait.

- Je ne manquerai pas de me rappeler de ces paroles. En attendant, et en ce qui me concerne, je suis encore trop peu inexpérimenté que pour aspirer, pour l'instant, à rejoindre une telle brigade d'élite. Toi, en revanche, tu fais partie de la Police du village. Ce n'est pas rien, tu fais partie des meilleurs éléments du village.

Il prit une courte pause.

- Tu avais juste, en fait. Je ne suis encore qu'un Genin !

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Klozae
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Suzuri Rukia
Suzuri Rukia

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Dim 12 Avr 2020 - 15:45
Quel homme empli de modestie…
Dommage qu’il n’arrivait pas à se voir comme je le voyais, parce que j’étais persuadé qu’il était capable de faire de nombreuses choses qui lui permettaient d’être polyvalent et cette polyvalence était importante pour survivre dans ce monde chaotique. Il était certain que Kiyo-kun savait s’adapter à toutes sortes de situations, il lui fallait simplement du temps, beaucoup de temps.
Un sourire franc apparaissait sous mon écharpe lorsqu’il déclara vouloir s’entrainer avec moi.
« J’accepterai seulement lorsque vous cesserez de vous voiler la face sur vos capacités. Mon instinct me dit que vous serez un shinobi talentueux qui ferait honneur au village de la brume, et sachez que mon instinct me joue rarement des tours. Faites-moi plaisir et croyez en vous, d’accord ? »
Cet homme était en manque de confiance surement à cause de sa timidité ou peut-être que c’était dû à autre chose… Mais en tout cas je me devais de l’encourager à croire enfin en lui, le reste m’importait peu à vrai dire. La personne idéale pour son style serait Hayame-san et non Higure-sama, parce qu’en y regardant de plus près la Chûnin et lui avaient de nombreux points communs et devraient parfaitement s’accorder. Voyons voir ce qu’il en pense.
« De nous deux c’est vous qui me surestimez… Ce n’est pas parce que je suis un membre de la Police que ça fait de moi une personne talentueuse. Ma philosophie semble coïncider avec cette unité tout simplement, je me doute que cela puisse être étrange mais je n’ai pas eu besoin de faire l’étalage de ma force physique. Et puis même si j’étais contraint de le faire je n’aurai pas fait long feu face à certains candidats qui semblaient bien meilleurs que moi. »
Il semblait être déçu de n’être qu’un Genin et pourquoi cela ?
« Il n’y a aucune honte d’être Genin vous savez… Vous n’êtes pas le seul à être dans ce cas-là. Bien que je sois un membre de la Kenpei nous sommes égaux vous et moi. » dis-je calmement.
« En parlant d’unité spéciale, dernièrement lors d’une mission j’ai fait la rencontre d’une certaine Hayame-san qui avait sensiblement les mêmes aptitudes que les vôtres, peut-être qu’il serait bon de vous renseigner auprès d’elle. »

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Rukia11

« La connaissance de l’homme ne peut pas s’étendre au-delà de son expérience propre »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11652-if-you-kan-so-just-do-it-suzuri-rukia https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin
Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Mar 14 Avr 2020 - 16:27
Tout village caché possédait des shinobis opérant à l'extérieur de ses frontières, et ce pour de nombreuses raisons. Kiyonaga le savait. Il savait également que ces shinobis possédaient des capacités de très loin supérieures à la moyenne. Des pouvoirs que le Genin pouvait sans doute difficilement imaginer. Qui le pétrifierait, sans doute, s'il devait y faire face. Il repensa aux mots qu'il avait prononcé quelques instants plus tôt, au sujet de Mizukage-sama. Son niveau devait sans conteste être inégalable, mais qu'en était-il de ceux qui assuraient sa protection ? Kiri était le berceau de ninjas de talent - sans forcément du renom qui s'accompagne avec, et Daisuke insinuait que le jeune Azuhime pourrait, à force de travail et de volonté, en faire partie. Ce n'était pas l'humilité mais la réalité qui le poussait à refuser ce qu'il avançait.

- Je tâcherai de croire un peu plus en moi, fit-il avant de lâcher un rictus quelque peu nerveux. Peut-être que je manque tout simplement d'ambition ? La gloire m'intéresse peu. En revanche, j'aimerais pouvoir protéger mon village et lui garantir une stabilité qui lui échappe.

Lorsque le membre de la Kenpei lui parla de son admission en son sein, le Genin fut quelque peu surpris. Il avait en tête une brigade qui regroupait des éléments dont la puissance leur dotait d'une capacité physique certaine permettant le maintien de l'ordre. Non pas qu'on avait affaire à des unités qui régnaient par la terreur, mais tout Kirijin savait qu'il ne valait pas mieux rigoler avec la Police du Kiri. En revanche, ses valeurs semblaient avoir une place plus importante que ce à quoi pensait le Genin.

- Je sais maintenant que notre village compte une pléthore de shinobis talentueux. Je propose que nous fassions en sorte d'en faire partie, veux-tu ? Tu t'hisseras au niveau de Mizukage-sama et moi, au niveau de l'élite du renseignement et de l'infiltration de Kiri.

Nouvelle surprise : Daisuke connaissait bien Hayame Atsumi, la Chuunin qui fut sa Capitaine de mission il y a de cela quelques temps. Ensemble, ils s'étaient rendu sur l'île commerçante d'Hakari en vue de venir en aide aux commerçants qui, lors de leur retour de lu Festival d'Automne, avaient retrouvés leurs commerces dévaliser. Il avait énormément appris auprès de la kunoichi qui, il était vrai, possédait plusieurs points communs avec lui. Ses capacités sensorielles et sa facilité à disparaître et apparaître avaient par ailleurs scotchés le Genin qui avait vu en la Moyenne-Classe des qualités impressionnantes.

- Mais je la connais !! cria-t-il, avant de reprendre contenance. Je l'ai accompagné en mission, une fois. Il s'agit d'une des meilleures kunoichi que j'ai pu rencontré et ses talents étaient quelque peu...terrifiants. Son excitation chuta lorsqu'il se rappela la démonstration de ses pouvoirs. Dès lors, il savait qu'il ne fallait pas rigoler avec cette femme...

_________________
Début de l'hiver [Daisuke] Klozae
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Contenu sponsorisé

Début de l'hiver [Daisuke] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Début de l'hiver [Daisuke]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: