Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Un ciel étoilé de promesses

Yasei Reikan
Yasei Reikan

Un ciel étoilé de promesses Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 18:02
Hiver de l'An 204, Village de Kiri

Cela faisait désormais plusieurs semaines que Yasei Reikan n'avait pas eu à gérer une équipe, du fait de ses occupations. Ses premiers élèves, Yamazaki Okiko et Yasei Zeref, avaient su apprendre de ses enseignements et s'inspirer d'elle, au point de vite se démarquer des autres Genin aux yeux de la Brume pour voler de leurs propres ailes. Car même si elle n'en était qu'à sa vingtième année d'existence, la Tigresse blanche s'était révélée être un atout plus que prometteur au sein du Pays de l'Eau, aussi bien en tant qu'élève de Yuki Kaya que cheffe de l'Équipe n°7. Et aujourd'hui, après avoir eu le privilège de pouvoir recruter dans son équipe deux éléments de son choix, elle ne fut certainement pas déçue en découvrant le troisième que la Cité Brumeuse lui avait attribué. Ainsi, consciente qu'elle allait bientôt démarrer sa quête de réunification auprès du Pays du Vent, la métamorphe s'empressa d'écrire à ses nouvelles recrues en vue de fixer une date de rencontre.

lettre:
 

***

Alors même qu'il devait être à son zénith, le timide soleil de cette journée essayait tant bien que mal de se frayer un chemin à travers l'opaque écharpe brumeuse entourant l'île-mère de l'Archipel. L'heure de se réunir avait sonné et, fidèle à elle-même, la féline était déjà arrivée largement en avance devant le parc arboré près du Dojo, qui n'était autre que le point de rendez-vous. Sans plus tarder, elle avait pris la décision d'y pénétrer et d'emprunter le chemin principal entre les arbres pour arriver au bord du seul petit lac s'y trouvant. Arrivée sur la berge, elle déposa près d'un arbre un sac qu'elle avait porté jusque-là, dont le contenu restait dissimulé, avant de simplement jeter un coup d’œil sur la surface de l'eau recouverte d'une fine pellicule de glace. Alors qu'elle venait de formuler un signe unique, un moment de flottement s'installa, durant lequel la féline s'impatientait de la venue de ses coéquipiers.

Tournée vers l'étendue d'eau déserte, la jolie brune laissa ses longs cheveux de jais courir le long de son dos. Pendant une poignée de minutes, elle fut forcée de chasser les questions qui la taraudaient, afin de ne pas en finir perturbée devant ses élèves. Parce que Reikan, qui portait avec fierté l'insigne de la Brume sur son bandeau frontal, était au fond réjouie de se confronter à l'enjeu d'une nouvelle équipe. Elle avait fait pas mal de chemin pour en arriver là et avait encore cette chance de pouvoir léguer l'héritage de sa force, de ses connaissances aux enfants de la Brume. Ce fut sur cette pensée que la féline grippa les rouages de son esprit, prête à faire de son mieux pour que ce trio puisse progresser à ses côtés. Il fallait dire que, rien par sa lettre, ses élèves pouvaient comprendre ce qui les attendait dès le premier jour.

Pour la simple et bonne raison que ces individus étaient liés à elle, d'une façon ou d'une autre. Yasei Zoku était un lointain membre de sa famille devenu proche, à qui elle avait promis protection et progression. Suzurane Gine était une surprenante Genin, qu'elle suspectait d'appartenir à son clan. Et enfin, Sakkaku Haise avait combattu la Déesse de l'Eau à ses côtés, à même la tête du Bijū à trois queues. Que d'éléments gorgés de promesses, que Reikan était bien décidée à guider sur ses traces pour les porter jusqu'aux sommets. Ainsi, ils allaient découvrir la Tigresse blanche en tant que rigoureuse mais attachante senseï. Et cela n'allait pas tarder davantage, car rien qu'à l'entente du craquement de brindilles à son dos, la cheffe d'équipe se retourna pour faire face à la venue d'un, d'une d'entre eux ou encore des trois à la fois.[invisible_edit]

résumé:
 

_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Dim 26 Avr 2020 - 21:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Un ciel étoilé de promesses Empty
Jeu 19 Mar 2020 - 18:44
Le crâne encore quelque peu douloureux de la veille, Zoku s’éveilla comme à son habitude sous sa forme de raton-laveur. Il était à peine douze heures du matin, ce qui en faisait un réveil matinal pour ses habitudes. L’esprit encore embué mais la volonté de se dégourdir les pattes l’emportant, il fut en un rien de temps dehors à cavaler parmi les herbes. Son petit abri de fortune était entouré d’un terrain vague où les mauvaises herbes persistaient malgré la saison hivernale. Elles avaient rendu l’âme depuis bien longtemps mais elles restaient plantées là comme un signe d’affront aux caprices de mère Nature. Leur contact sur son ventre lui arracha un sourire mêlé à un haut-le-cœur qui mit fin à ce jogging matinal.

La course à quatre pattes ne semblait pas un bon remède cette fois-ci. Le polymorphe quitta son atour de mammifère quadrupède contre la bipède. Le bruissement urbain avait déjà bien commencé, aussi Zoku évita les grands axes pour ne pas avoir à supporter les gémissements des gamins ou les vociférations des marchands. Il restait parmi les petites rues désertes où certains malfrats s’essayaient à quelques larcins. Il y en avait peu qui arrivaient à lui mettre la main dessus. En tout cas il était rarement volé puisque toujours les poches vides pour s’épargner d’être délesté. Excepté cette fameuse fois où il avait terminé au Dojo pour une entrevue impromptue avec le leader des Sabreurs. La belle prime sur pattes. S’il avait pu mettre la main sur celle-là, le Yasei serait maintenant un raton-laveur comblé.

Alors qu’il arpentait les veines de la ville, il fut alerté par ses sens. Son odorat ne l’avait pas trompé en lui indiquant qu’il y avait une présence dans son dos. Faisant légèrement volte-face, Zoku observa du coin de l’œil un homme qui se tenait statiquement à plusieurs mètres de lui. Sachant pertinemment qu’un cul de sac l’attendait au fond de cette allée, il ne restait au polymorphe que cette issue pour sortir. Elle avait beau être bloquée, il comptait bien passer. Il songea à cet entraînement improvisé au Dojo. Il inspira légèrement en changeant sa direction. L’inconnu se mit à marcher vers lui également. L’affrontement semblait maintenant inévitable. Le Yasei s’était tenu prêt malgré les mains dans ses poches, qui avaient maintenant l’apparence de pattes griffues. Il ne restait que cinq pas entre eux. Les regards se croisèrent et un mouvement de la part de son opposant l’obligea à se figer.

- Une missive pour vous.

Une simple lettre. Zoku avait manqué de lui administrer une belle balafre diagonale au milieu du faciès. Heureusement pour le facteur, il s’éclipsa dès que sa mission fut remplie. Le polymorphe adressa à peine un remerciement, ressemblant plus à un grognement d’approbation. Il prit de suite connaissance de la note rédigée de la main de Reikan. Elle s’était décidée à lancer leur collaboration et il semblerait qu’elle s’était entourée d’autres comparses. L’idée n’enchantait pas Zoku mais il ne pouvait pas y faire grand-chose. A part se présenter ponctuel et prêt à ce qui ressemblait à tout sauf une partie de plaisir.

Ce fut vêtu d’un manteau épais et d’un bon pantalon que le polymorphe se présenta. L’endroit était paisible, dégageant une certaine beauté qu’un poète saurait apprécier. Pour Zoku il serait seulement le lieu propice d’une potentielle grosse commission. A chacun ses priorités. Attendant de voir ce que sa cousine éloignée avait prévu pour eux. Son museau avait déjà flairé l’air pour analyser la situation. Il était attendu. Pourtant il s’était assuré de ne pas être en retard. Il ne se découragea pas pour autant, quittant le couvert des arbres pour rejoindre le trio au bord du lac.

- B’jour tout le monde, se contenta de saluer le Yasei méfiant.

_________________
Un ciel étoilé de promesses Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Suzurane Gine
Suzurane Gine

Un ciel étoilé de promesses Empty
Sam 21 Mar 2020 - 12:09
Réunion équipe


Une matinée tranquille, la jeune blonde se trouvait dans sa chambre en train de renforcer son corps avec de la musculation : pompes, abdo ou encore du gainage après avoir couru pendant une heure dans le village. La jeune blonde devait continuer à s’entraîner afin de devenir plus forte, être capable de protéger les citoyens de Kiri et aussi, de Mizu no kuni. Depuis quelque temps, elle était motivée, encore plus qu’auparavant. Pourquoi ? La Genin était devenue soldate de la Kenpei. En effet, la blonde avait réussi le concours et cela avait enflammé son cœur intrépide. Il était hors de question de faire honte à cette unité spéciale qu’elle avait pu rejoindre. De plus, Reikan et Zeref en font partie aussi. Elle les connaît que peu, mais la Suzurane les trouve gentils et intéressants à garder contact avec eux. Pour Zeref, elle ne sait pas comment s’y prendre, mais pour ce qui était de Reikan, ça se passera sans difficulté. En effet, sa mère, Sakura, lui a donné une lettre dont l’expéditeur était Yasei Reikan. Le contenu de la lettre lui expliquait que la belle brune attendait son équipe dans un parc près du dojo des sabreurs. Il était temps de se réunir et de former une véritable équipe. La blondie était contente et elle avait hâte d’être à midi pour rencontrer ses camarades. Elle allait passer toute l’après-midi, voire la soirée aussi avec eux. L’assimilatrice de feu prévient ses parents de son indisponibilité pour aller s’entraîner avec son équipe. Au vu de la durée de ce rendez-vous, la blonde savait qu’il y allait avoir un entraînement derrière tout cela.

Après s’être lavé et habillé pour son après-midi, la blonde mange deux bols de ramen et par la suite, elle part marcher un peu en ville avec un sac à dos pour se rendre tranquillement vers le lieu du rendez-vous. En y pensant, elle aurait dû demander des conseils à Naoko pour bien se présenter à son équipe. La blonde sait que Reikan l’a choisi pour entrer dans son équipe et cela, bien avant le concours de la Kenpei. Cela dit, elle était tellement concentrée sur ses révisions que l’hyperactif a oubliées d’en parler à elle, voire même à Aya. Depuis que Gine est une kunoichi, c’était la première fois qu’elle allait faire partie d’une équipe. En y pensant, sa vie commençait à réellement changer depuis un moment déjà. La Génin n’était personne, juste un ninja lambda avant de rencontrer Zeref et Reikan ayant un sacré passif avec le village avec leur grade. Il en était de même avec Hotaru. De plus, la tigresse avait un sacré palmarès à son actif, d’après ses dires au Temple. Avoir une telle sensei, ça allait l’aider pas mal à s’améliorer, en espérant que ses coéquipiers ne seront pas trop ennuyants. C’est-à-dire, hyper ambitieux, au point de penser qu’à eux, trop solitaire et compagnie. En tout cas, elle ne peut pas les juger sans les avoir connus, un minimum. L’Impératrice du feu en saura un peu plus après cette journée, après tout, c’était l’occasion de se connaître.

Gine arrive dans le parc, elle y marche un peu avant d’apercevoir Reikan arrivant presque en même temps qu’un coéquipier. La blondie lève la main vers eux. « Coucou ! » Crie-t-elle avec un grand sourire. Rien qu’à l’idée d’être dans ce parc, si magnifique et entouré de nouvelles personnes, la blonde était déjà excitée et motivée pour passer la journée en leur compagnie. Ils étaient que trois avants que la quatrième se décide à se montrer en descendant d’un arbre et les saluant. Toute l’équipe était présente et le plus cool, c’était que personne n’était en retard. Du coup, ils allaient pouvoir commencer sans trop attendre. La jeune Suzurane se rapproche de sa senseï et la regarde dans les yeux. « Senseï ! Comment vos faites pour être aussi belle ?! » Dit-elle avec des étoiles dans les yeux avant de tourner autour de la brune telle une enfant, en pleine admiration. Avant de se stopper et de regarder les deux autres Genin. « Je dois me présenter correctement auprès de vous ! » Elle s’écarte de Reikan et d’un coup, tout en parlant, elle effectue une drôle de danse, style oriental. Oui, Gine s’amuse à inventer des danses sous l’influence de son senseï Assimilateur. « Vous avez devant vous, une future puissante Shinobi dont la renommée s'étendra sur toutes les terres connues, des plaines glacées de l’Hyperboréen, aux déserts arides du sud, du lointain levant à l'Occident où se meurt le soleil... La femme a la toison dorée, future impératrice des flammes ! La Benzaiten dont la splendeur stupéfie le commun des mortels ! La noble Gine !!! YEAH ! » Finit-elle en tapant du pied et faisant le signe de la victoire avec un grand sourire. « À vous ! »


_________________
Un ciel étoilé de promesses Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

Un ciel étoilé de promesses Empty
Sam 21 Mar 2020 - 15:54

Soupirant calmement alors qu’il faisait tournoyer un projectile dans sa main, une missive venait de lui être livrée. Arquant un sourcil en reconnaissant le nom de la Yasei, Haise devait avouer être perplexe. Il n’était pas vraiment du genre à être surpris d’une quelconque manière. Généralement, il était plutôt nonchalant et sans émotion bien qu’à l’interne, il ressentait plusieurs turbulences. Or, dans le cas suivant, il devait avouer être légèrement stressé.

Si on veut, sa dernière rencontre en compagnie de No et Fuka ne s’était pas forcément passé de la manière la plus optimale. Bien que comique et en de bons termes, il espérait secrètement que cette équipe soit à la hauteur de sa précédente. Or, en lisant les noms, il devait avouer ne pas savoir avec qui il était dorénavant en équipe. Simplement, il espérait que ses coéquipiers ne seraient pas trop bruyants...

-Erff...

Présent en partie sur les lieux, il lâcha un long soupir alors que son clone venait tout juste de se rompre sous le hurlement de la fameuse Gine... Forcé de se présenter en personne alors qu’il n’était pas très loin, il apparut en voilant ses lèvres sous son long et épais foulard blanc. S’approchant peu à peu dans sa tenue aussi sombre que la nuit, seuls ses iris bleus agressifs contrastaient avec l’ensemble nuancé qu’il représentait.

-Sakkaku Haise, enchanté.

Murmurant presque ses paroles de manières trop faibles pour être entendu, il avait tout de même pris le temps de hausser suffisamment la voix pour ne pas avoir à répéter plus d’une fois. Or, un des avantages d’avoir quelqu’un comme la jeune énergique était de passer inaperçu sans aucun problème. Après tout, celle-ci dégageait tellement d’énergie qu’il pourrait s’évanouir à tout moment.

Baladant rapidement son regard sur les autres, de l’excentrique au suspect, leur équipe semblait formée d’énergumènes relativement... différents du commun des mortels ? Quoi qu’il en soit, il n’avait pas besoin de se soucier de quoi que ce soit. Après tout, la personne responsable n’était nulle autre que Reikan. D’ailleurs, au moment où il posa son regard sur celle-ci, si ce n’était de son foulard, elle aurait probablement vu ses traits se détendre, comme s’il démontrait un quelconque signe de joie de pouvoir la revoir. Or, ce n’était pas forcément le cas, qui sait.

Simplement, il avait déjà hâte que cette réunion soit terminée pour rentrer chez lui. Après tout, son troisième entrainement de la journée l’y attendait...mais ça personne ne le savait.


_________________
Un ciel étoilé de promesses 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Un ciel étoilé de promesses Empty
Sam 21 Mar 2020 - 21:08
Face à elle, sous les branches enneigées des arbres, se tenaient désormais des individus aux personnalités bien différentes. Mais tous avaient un point en commun, qui n'était pas des moindres ; celui de l'avoir comme senseï. Ses prunelles myosotis se baladèrent sur eux et jonglèrent entre leurs trois visages, s'imprégnant de leur tout premier ressenti vis-à-vis de la découverte de leurs coéquipiers, parfois réjouissante, parfois assommante. Au moins, ils sont à peu près tous à l'heure. Les présentations respectives faites, Reikan ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en coin pour témoigner de sa satisfaction. Ils avaient beau être radicalement opposés, cela n'effrayait pas la Tigresse blanche qui avait l'habitude, malgré elle, de rallier les cœurs autour de grandes et nobles causes. Parce que peu importe ses convictions personnelles les plus profondes, tout élève devait apprendre à forger des liens et à soutenir ses alliés pour espérer remporter une guerre et non pas seulement une bataille contre la malveillance.

Ainsi l'Héroïne de l'Eau décroisa les bras, pendant que la brise hivernale caressait ses cheveux et les parures exotiques qui y nichaient.

« Je vois qu'aucun d'entre vous n'est en retard et que tout le monde a su prendre ses précautions du côté vestimentaire. Bienvenue dans l'Équipe n°7. Vous vous en êtes sûrement doutés, je ne vous ai pas invité pour que vous puissiez vous prélasser au bord de ce lac en toute tranquilité. »

Reikan s'exprimait d'une voix claire, d'autant plus qu'elle ne mâchait pas ses mots. C'était là une grande qualité au sein de Kiri, qui avait pour sale réputation de comporter des barbares dans ses rangs comme dans le passé, aux yeux du monde extérieur. Et ça l'était encore plus, pour une enfant des Bêtes qui avait passé son enfance à parcourir le monde. Mais cette noble attitude, qui tranchait avec l'exotisme et la beauté bestiale de son apparence, lui avait toujours permis d'être tenue en respect sur bien des plans. De surcroît, sa sincérité la poussait à se faire la plus directe possible, surtout à l'égard de ses élèves. Parce que pour qu'ils puissent être en mesure de remplir ses lourdes exigences en tant que cheffe d'équipe, elle se devait de leur transmettre les meilleures consignes, les meilleurs conseils. Et surtout, les meilleures leçons de ses enseignements. Voilà qui expliquait d'ores et déjà son choix, vis-à-vis du lieu de rendez-vous.

Et pour une première rencontre, Yasei Reikan allait taper fort.

« Vous n'êtes pas sans savoir qu'une équipe repose avant tout sur le développement d'une cohésion certaine entre ses éléments. Peu importe celui qui vous fera face, il vous faudra vous battre avec la même hargne et les mêmes inquiétudes que si votre vie était en jeu, pour aider un camarade en détresse. Ce n'est qu'à condition que chacun d'entre vous donne suffisamment du sien que vous progresserez en flèche, ensemble. Voici donc votre toute première leçon, chers élèves. »

La Fille du Désert extirpa sa dextre de la manche de son haut de kimono noir, pour l'afficher au grand jour, seul son index étant levé parmi ses fins doigts mis en évidence.

« Vous avez une heure entière et pas une minute de plus pour établir une stratégie à trois et tenter de neutraliser la menace envers la Brume qui se tient devant vous. Moi. Dispersion! »

Dès qu'elle eut donné le signal pour se disperser à ses élèves, Reikan rabaissa sa main pour la ramener aux côtés de ses courbes. Commençait alors un long après-midi d'entraînement, dédié à la découverte du potentiel, des qualités et des défauts de chacun. C'était là, le point de départ de l'union de la nouvelle Équipe n°7.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Un ciel étoilé de promesses Empty
Sam 21 Mar 2020 - 21:40
Comme si la promesse d’un entraînement qui allait durer jusqu’au soir n’était pas suffisante, il fallait que la Tigresse se soit entourée une nouvelle fois d’un panel d’individus hétéroclites. L’énergumène qui accueillit ses camarades avec énormément d’enthousiasme, allant même jusqu’à improviser une sorte de danse, se présentait de manière peu orthodoxe. Alors qu’elle déblatérait son plus beau discours d’autopromotion, le polymorphe eut un regard pour sa senseï. L’expérience du Corbac ne lui avait pas suffi apparemment. Elle se sentait obligé de toujours convier des excentriques. Si c’était comme ça à chaque rencontre, Zoku se fit la remarque qu’il allait rapidement devoir prendre un abonnement à la pharmacie pour un traitement efficace contre les migraines. S’il ne lui était pas utile pour ici, au moins il aurait de quoi survivre à ses lendemains de cuite. Heureusement qu’il n’avait pas fait l’erreur cette fois.

Ayant enfin terminé son supplice visuel et auditif, la demoiselle s’attendait à une présentation de la part de ses futurs collègues. L’autre se montra heureusement plus sobre. Le Yasei allait bien l’aimer. A moins que ce soit le genre à se la péter et à se la raconter, auquel cas il y aurait plus d’une dissension au sein du groupe. Faisant encore plus édulcoré, le polymorphe répondit encore plus stoïque.

- Yasei Zoku.

Il aurait pu faire suivre du même « enchanté » que l’autre mais ce serait mentir. Quiconque connaissant le raton savait qu’il n’était pas du genre à mentir et tromper. Même formulé comme ça ce n’était pas crédible. Zoku tenait juste à savoir à quelle sauce ils allaient être mangés. Du seul contact qu’il avait eu avec sa senseï, elle s’était montrée douce et compatissante. Mais quelqu’un de son âge avec ses responsabilités ne pouvait pas être une simple kunoichi aux bonnes manières avec le cœur sur la main. Elle devait être aussi féroce que son animal totem. Si affrontement il devait y avoir, Zoku allait devoir s’en remettre à ses deux acolytes. Sauf s’ils devaient s’affronter tous les trois. Là en l’occurrence il y aurait un gros problème. Il se mit à prier pour que ça ne devienne qu’un simple entraînement type plusieurs tours du lac à pied, sur les mains et en arrière. Il en était à ce point.

Rapidement sa cousine éloignée expliqua la tournure à venir. Le travail d’équipe serait mis à l’honneur. L’épreuve consisterait à terrasser celle qui dirigeait cette troupe. Ça promettait un sacré spectacle. Un mélo-drama où leur incompétence risquait de jurer. Ils n’eurent pas réellement le temps de contester ou poser des questions puisque la Tigresse marqua le début de l’épreuve en ordonnant leur dispersion. Le raton-laveur s’exécuta, au même titre que ses coéquipiers. À couvert sous les arbres, ils avaient l’occasion de se retrouver pour établir un plan. Zoku laissa place à son animal totem et murmura aux deux autres :

- S’il faut aller au front, je vais être un boulet plus qu’autre chose. Mais je peux vous offrir une diversion.

S’ils traînaient à se concerter et se décider, Reikan aurait tout le loisir de les repérer, si ce n’était pas déjà le cas. Le polymorphe préféra prendre les devants vu que son rôle ne faisait de toute façon aucune équivoque. Il creusa la terre pour s’y enfouir et prendre la direction de la Tigresse. Il ne doutait pas que sa manœuvre serait vite caduque mais elle devrait offrir le loisir aux deux autres de tenter d’avoir leur senseï par surprise.


Spoiler:
 


Dernière édition par Yasei Zoku le Mer 15 Avr 2020 - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Suzurane Gine
Suzurane Gine

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mar 24 Mar 2020 - 15:44
Entraînement !


Gine pouvait voir ses deux coéquipiers, ils ne semblaient pas fort motivés ou joyeux. En espérant qu'ils ne font qu'observer afin de mieux cerner qui est qui et compagnie sinon la blonde risque de les trouver ennuyant. Enfin, ce n'était que le début, après tout, ils pouvaient changer au fur et à mesure du temps. De plus, la Suzurane était pleine d'énergie, peut-être qu'elle leur en piquait sans le savoir, qui sait. En tout cas, tout le monde s'était présenté que ce soit entre eux et à Reikan, silencieuse et les observant. Zoku et Haise, de drôle de partenaire, mais en espérant que tout se passera bien que ce soit aux entraînements comme en missions. À présent, c'était au tour de la Jônin de prendre la parole, leur remerciant à sa manière d'être présent et ne pas être en retard. Or, la brune leur rappelle qu'ils n'étaient pas venus en ces lieux pour se prélasser. Rien que cela, cela annonçait du lourd et que cela allait bouger dans pas longtemps. Pour le moment, la jeune femme restait calme et écouter attentivement sa supérieure hiérarchique. L'état d'esprit, la cohésion, le travail d'équipe, une bonne entente, voilà le mot d'ordre et important pour la Yasei. Il est vrai qu'une équipe peut vraiment fonctionner si tout le monde travaille ensemble, en harmonie et dans le respect. Mettre sa fierté et son individualisme de côté. La jeune Assimilatrice du Katon n'est pas habituée de travailler en groupe, du coup, cela allait être une première pour elle. Or, la blondie n'est pas bête et connaît quelques bases sur la manière de procéder. Mais la théorie ne fera pas tout.

Selon Reikan, ils avaient à présent une heure pour trouver une stratégie face à elle, qui jouait le rôle de la menace contre Kirigakure. Cela allait être prometteur, Gine qui rêvait d’affronter quelqu’un de fort, elle allait avoir l’occasion de le faire face à Reikan. Evidemment, il allait falloir travailler en équipe pour y parvenir et cela n’allait pas être facile. En effet, la blonde ne les connaît pas et il sera difficile d’établir une stratégie sans connaître le point fort et faible de chacun ainsi de leur capacité. Du coup, lors du signal pour se disperser, la kunoichi suit les autres afin de se cacher derrière un arbre, à couvert afin que la sensei ne les voit ou les entende. Zoku est le premier à prendre la parole. Il n’est pas à l’aise pour aller au front, mais il peut faire diversion. Cela peut être utile pour embêter la sensei, pendant un court moment. Il pouvait se changer en animal, c’est un Yasei, un Raccoon, mignon selon la Suzurane. Or, il ne donnait pas plus d’explication. « Euh ok. Pour ma part, je suis une assimilatrice Katon, je suis spécialisé au corps-à-corps ainsi qu’à distance. Du coup, je pourrais essayer de vous couvrir de loin et de vous rejoindre pour attaquer au corps-à-corps. » Dit-elle. La kunoichi ne savait pas quoi dire d’autres pour le moment. En tout cas, elle semblait avoir dit tout ce qui était important pour le moment, voire le plus utile pour mener à bien cette formation face à leur sensei. Attendant de voir ce que dira Haise à son tour.

Zoku a été le premier à partir, il creuse la terre pour s’y faufiler, il devait avoir le Doton en affinité, qui sait. La blonde se met à réfléchir un peu avant de regarder Haise. « On devrait se déplacer, essayer de la contourner, chacun de son côté, je pourrais tenter le corps-à-corps ou une attaque à distance, comme tu veux. » Dit-elle, après avoir entendu sa réponse, la kunoichi se déplace sur la gauche, cherchant à contourner le flanc gauche de Reikan en passant derrière des arbres, laissant Haise prendre l’autre côté, si il le désirait. Difficile de savoir si ses camarades allaient faire réellement, le plan stratégique n’a pas mis trop longtemps à se mettre en place. Malheureusement, Gine ne connaît pas trop les capacités de sa sensei, elle allait le découvrir assez vite selon elle. Pour le moment, elle allait devoir attendre le signal de Zoku pour lancer son assaut. Attaquer directement, ça ne servait à rien surtout qu’elle pourrait le blesser sans le vouloir. De base, la Suzurane est assez impulsive, mais là, elle faisait de son mieux pour se concentrer et agir avec maturité. Mais pour combien de temps ? « Hihi…je m’enflamme ! »



_________________
Un ciel étoilé de promesses Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mer 25 Mar 2020 - 2:53

Une heure… Une heure et dès les premières minutes, ils se mettaient tous déjà en branle. Soupirant, le Sakkaku les trouvait beaucoup trop agité, beaucoup trop pressé, mais il allait devoir faire avec. Si c’était avantageux compte tenu de son appréciation pour la discrétion, le jeune homme ne donnait pas vraiment cher de leur peau sachant qu’il avait déjà vu Reikan à l’oeuvre. Dangereuses et aptes à les neutraliser, sa versatilité et son agilité l’avaient énormément surpris lors de leur premier affrontement. Pourtant, le savaient-ils ? Pas vraiment. Aurait-ce été important ? Possiblement. Or, tout le monde réagissait trop vite pour qu’il puisse leur annoncer autrement les informations importantes en dehors d’une brève introduction :

-Je manipule la lumière et je suis plus efficace en soutien qu’au corps à corps, donc je te laisse prendre les devants même si je pense que nous devrions prendre le temps de discuter plus longuement de nos aptitudes.

Tandis qu’elle s’était éclipsée aussitôt qu’il venait de terminer ses paroles, l’utilisateur d’Hikariton restait figé derrière l’arbre. Sachant pertinemment que Reikan savait aisément comment les détecter grâce à ses sens félins, ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne détecte l’offensive. Quelle que soit sa provenance.

Toutefois, avec une personne faisant une diversion et une autre l’occupant au corps à corps, saurait-il vraiment les compléter de manière adéquate pour qu’ils aient une chance ? Il avait des doutes. Après tout, il était dur de croire qu’il pouvait agir de soutien tout comme être la tête pensante de l’équipe. D’un point de vue stratégique, s’ils avaient respectivement foncé trop rapidement, c’était qu’ils n’avaient pas perçu la notion de temps qu’elle avait attribué à cette mission. Or, il était trop tard et il allait falloir devoir improviser.

Entamant les hostilités, le Sakkaku sortit de sa cachette en faisant un bref geste de la main. Relativement subtil, il avait pris le temps de composer des mudras derrière l’arbre afin de pouvoir lancer avec aise un projectile invisible en direction de Reikan. Le verrait-elle venir ? Possible. Or, il avait fait comme si de rien n’était, se contentant de sortir de sa cachette en la contournant comme s’il ne venait pas d’envoyer un projectile possiblement meurtrier dans sa direction.

Pour la peine, il n’avait choisi qu’un seul shuriken afin de limiter le plus possible le fait que son mouvement soit perçu. Nullement rapide, il se servait de l’initiative pour prendre son adverse passif à défaut.

Sachant que ses coéquipiers étaient au courant d’une telle offensive, Haise allait jouer en équipe à sa manière et savoir quand impliquer ses alliés en faisait partie.

Ainsi, Haise la contournait du côté opposé tout en restant suffisamment éloigné pour prévoir toute charge ou attaque. S’assurant par le fait même que ses traces de pas marquaient la neige, il comptait en profiter pour voir jusqu’à quelle mesure elle saurait le retracer s’il devenait soudainement invisible. Après tout, elle avait un odorat développé et des sens lui permettant de le pister comme si de rien n’était. De ce fait, il allait devoir miser sur autre chose… comme…

Eurêka - il savait comment gagner ce duel.


Spoiler:
 



_________________
Un ciel étoilé de promesses 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mer 25 Mar 2020 - 16:51
Au bord de l'étendue d'eau glacée et le dos tourné à celle-ci, Reikan laissa le luxe à ses élèves de prendre tout le temps souhaité afin d'élaborer une stratégie de taille, contre la menace qu'elle représentait. Mais quand bien même celle-ci était logiquement fictive, il n'empêche que la jolie brune était déterminée à ne pas ménager le trio, dans la limite du raisonnable. La féline accordait une profonde importance au travail et à la cohésion d'équipe, indispensables pour faire fonctionner la machine et rendre le plus utile possible les rouages spécifiques de chacun d'entre eux. Parce que les forces respectives de ses trois apprentis devaient, aussi différentes pouvaient-elles être, se révéler complémentaires à souhait. En tant que Genin de la Brume, ils avaient pour essentiel devoir de se serrer les coudes, surtout depuis l'attaque de Sanbi qui, sans l'esprit de camaraderie de Kiri, aurait très certainement été meurtrière pour le village et le pays tout entier.

Aux yeux de la Yasei, c'était là que résidait la force d'une équipe ; l'esprit d'entraide.

Désormais, il ne restait plus qu'à savoir s'ils se trouvaient sur la même longueur d'onde qu'elle, ou encore s'ils avaient seulement conscience que cet état d'esprit constituait la pierre angulaire de l'apprentissage en équipe ; et à défaut, la Fille du Lion serait aussi intransigeante que possible et ferait tout pour les imprégner de cette vision des choses. Et d'ores et déjà un petit indice lui permit de prendre conscience qu'elle allait avoir du pain sur la planche, rien pour leur faire comprendre que la cohésion, entre membres d'une même équipe, était indispensable. À peine eurent-ils le temps de se disperser que la féline fit appel à son ouïe animale pour prévenir la moindre apparition non loin d'elle.

Ce sens surhumain lui permit même de capter des chuchotements lointains entre les arbres, sans pour autant être en mesure de pouvoir déchiffrer ne serait-ce que des bribes de ces échanges qu'elle espérait être fructueux – de toute manière, ce n'était nullement son but véritable. Mais ils pouvaient tous en être certains ; la Tigresse blanche ne se laisserait pas facilement avoir par de stupides et creuses diversions, en ce qu'elles ne cachaient même pas la mise en œuvre de vraies tactiques de combat. Car si elle tenait pour l'instant à rester passive, en vue d'analyser leur façon d'appréhender le danger, la métamorphe ne tarderait pas à alimenter les hostilités en leur faisant prendre une tout autre ampleur.

D'ailleurs, ces dernières ne tardèrent pas à être lancées par celui qui avait été son soutien lors de la catastrophe engendrée par la Déesse de l'Eau. La changeforme fut très vite alertée par le bruit volatile d'un tournoiement de projectile métallique que son ouïe particulière, bien plus supérieure à celle d'un être humain, lui permit de capturer alors qu'il était à plusieurs mètres d'elle. Aussitôt et sans même bouger d'un poil, Reikan se servit de l'air autour d'elle pour y former un courant capable de contrer l'arrivée en plein vol de l'arme, qui fut renvoyée sur la glace du lac derrière elle.

D'un simple coup d’œil sur les côtés, elle aperçut des ombres se déplacer entre les troncs pour essayer de la prendre à revers. Parmi elles, l'enfant des Bêtes distingua des mèches dorées, qui lui permirent de rendre compte de la position de Gine. D'ailleurs, ce fut que lorsque l'un de ses élèves se rapprocha assez de sa senseï sous terre, que celle-ci eut l'occasion de l'entendre y creuser pour s'y mouvoir. Zoku. Il lui fallut très peu de temps pour en déduire qu'il s'agissait du raton-laveur, le seul a priori capable de pouvoir faire une telle diversion tellurique. Au vu du peu de temps passé à établir une stratégie, Reikan plissa les paupières, puisqu'elle avait déjà compris que ses élèves manquaient cruellement aussi bien d'union que de coordination.

À leur grande surprise, la Fille du Désert ne fit pour le moment preuve d'aucune contre-attaque. En effet, elle se contenta d'effectuer un simple pas en arrière pour se retrouver sur la fine plaque de glace du lac et donc être hors de portée d'un assaut venant du sol, dans le but de couper l'herbe sous les pieds du raton. Aussi l'élite de la Kenpei en profita même pour reculer de trois autres pas de plus, afin de rendre moins aisée à ses opposants la tâche de venir jusqu'à elle. Cette idée de les mener sur un terrain instable était farfelue et vicieuse, mais elle allait également lui permettre de voir si ses élèves disposaient des techniques les plus basiques pour se déplacer sur des surfaces aussi glissantes que de la glace. Un terrain qui allait sûrement rendre moins confiante une certaine Suzurane.

Pourvu qu'au fil de cette rixe qui approchait, ils apprennent de cette terrible erreur de ne pas avoir cherché à mieux préparer leur coup et se soutiennent les uns les autres face à elle.[invisible_edit]

résumé:
 

_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Dim 26 Avr 2020 - 21:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mar 31 Mar 2020 - 23:07
Les comparses du raton ne semblaient pas plus dégourdis que lui sur ce qui était combat direct. A l’exception de l’excentrique damoiselle qui s’avérait être une assimilatrice du feu. Zoku n’avait qu’entendu les prouesses de ce genre de pouvoir. Il en avait même jalousé certains. Un célèbre voleur dans le milieu avait été capable de dérober quelques milliards de ryos parce qu’il savait se confondre avec le vent. Les premières fois où le polymorphe avait entendu cette histoire, il avait rigolé aux éclats puis jeter sa chope sur le racontard. Maintenant qu’il côtoyait un peu plus l’univers shinobi, il réalisait qu’il avait fonctionné toutes ces années sans se pencher sur le potentiel qu’offrait le contrôle du chakra. S’il revenait à sa vie d’avant aujourd’hui, il pourrait peut-être le réaliser le casse de ses rêves.

Pour l’heure il devait creuser. Le troisième membre de l’équipe savait contrôler la lumière. Le raton-laveur avait du mal à voir en quoi une telle capacité pouvait leur être utile. Aveugler la Tigresse en soit mais ça ne pouvait pas être que ça. Dans le doute il allait éviter de faire face à celui-là sinon il souffrirait du même handicap, bien que son talent bestial lui offrait la possibilité de voir sans les yeux. Il continuait de creuser en direction de la position de sa senseï et il ralentit le rythme pour user de ces dons. S’il creusait à l’aveugle, il ne serait pas d’une grande utilité dans le trio, d’autant que sa cousine se trouvait non loin du lac. L’eau ne l’effrayait pas ceci dit mais s’il pouvait s’éviter ça.

Se fiant à la source de chakra, il put avoir une meilleure idée de la position de Reikan. Il continua donc sa galerie jusqu’à ce qu’un petit bruit ne l’alerte. Une sorte de gargouillis à peine audible. Il était tout proche de l’eau. Il pesta envers la Tigresse mais aussi envers lui. Elle avait juste eu besoin de se reculer sur l’étendue glacée. L’épreuve allait pouvoir commencer pour lui. Il ne s’arrêta pas, poursuivant sa lancée pour se faire envahir d’une morsure épouvantable. La température de l’eau était un calvaire à supporter. Il savait progresser dans cet élément mais il ne devrait pas tarder. il avait pris son inspiration avant de se plonger dans le supplice du liquide frigorifié. Il devait se sortir de là et ne pas rendre la manœuvre aussi inutile.

La source de chakra ressentit était un peu plus loin. Lui-même se retrouvait entre le bord et la Tigresse. Tentant le tout pour le tout, il chargea une petite quantité de chakra dans ses pattes pour se donner plus de force. Il effectua quelques mouvements vers le bas pour prendre un peu d’élan et il se propulsa jusqu’à la couche de glace qu’il percuta de plein fouet mais qu’il parvint à fissurer. La fissure se poursuivit à la fois vers le bord mais aussi vers la Tigresse. Il put librement récupérer son souffle mais il était encore frigorifié par sa baignade improvisée. Il fallait qu’il retrouve assez rapidement l’excentrique, elle pourrait lui être forte utile.

Il nagea rapidement vers le bord pour retrouver son plancher des vaches. Il espérait juste que la fissure créée allait faire son office en venant handicaper sa senseï l’espace d’un instant. Ce qui allait permettre à ses coéquipiers d’enchaîner à leur tour. Il priait pour que l’enflammée se rapproche et que l’eau soit le véritable point faible des félins.


Spoiler:
 


Dernière édition par Yasei Zoku le Jeu 16 Avr 2020 - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Suzurane Gine
Suzurane Gine

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mer 1 Avr 2020 - 15:55
Fight !


L’entraînement débute, un combat pour tester leur capacité individuelle et en coopération. Cependant, le trio ne se connaît pas du tout et faire équipe avec des inconnus, c’était souvent difficile. La coordination, la stratégie ou l’esprit d’équipe, ça se travaillait régulièrement avec l’expérience. Gine n’a jamais eu à travailler en équipe, c’était assez nouveau pour la blonde et ça lui plaisait déjà. En effet, ça lui changeait de ses habitudes. Il avait eu une heure pour préparer une stratégie, mais ça a duré largement moins du temps que Reikan leur avait donné. Il est clair que cela n’allait pas plaire à la Yasei. En tout cas, Gine avait pu parler de sa capacité et de ses points forts/faible, tout comme ses coéquipiers. Chacun s’était séparé, tous en direction de la brune afin de l’encercler et d’attaquer en même temps enfin presque. Zoku avait décidé d’aller faire diversion afin que ses deux coéquipiers puissent l’attaquer par surprise. C’était une bonne idée, mais ne se connaissant pas trop, ça risque de créer un peu le chaos, au fil du combat. La blonde contournait sa sensei, cherchant le moment venu pour lui porter une attaque au corps-à-corps avec son Katon. Haise était plus à l’aise à distance, du coup, elle allait lui laisser la possibilité de commencer par cette idée. Au fond, la Suzurane était tout excitée à l’idée de combattre Reikan, tester sa force et apprendre de ses erreurs pour devenir plus forte.

Haise semble avoir attaqué en premier, mais la kunoichi n’a pas vu son attaque alors que la sensei, si. Il était capable de rendre ses attaques invisibles ? Ou ses attaques l’étaient de base ? Alors là, la blonde ne comprenait pas trop. Cela dit, Rei-chan utilise le Futon comme affinité primaire, c’était intéressant à prendre en compte. La blonde attend encore un peu, Rocket Raccoon n’avait pas encore attaqué et ça n’allait plus tarder à l’être. Pendant ce temps-là, elle se rapprochait petit à petit afin d’être prête à attaque à mains nues, sa cible. Zoku semble avoir été repéré par la sensei, vu que cette dernière se dirige vers le lac gelé. Vicieuse la sensei, le terrain est instable et glissant, impossible pour Gine d’attaquer au corps-à-corps dans un tel endroit. Heureusement qu’elle a aussi la possibilité d’utiliser quelques jutsu à distance pour combler sa faille. Se rapprochant du combat, elle voit Zozo brisait la glace, cherchant sans doute à déstabiliser la Chûnin, au risque de se mouiller et un risque d’attraper froid. Mais, ce n’était pas le moment de penser à cela, il fallait agir vite. Contrairement aux autres Shinobi, la blonde n’avait pas besoin d’effectuer des signes incantatoires pour utiliser un ninjutsu. Enflammant ses mains, la jeune kunoichi envoie trois boules de feu en direction de Reikan. Il fallait profiter de ce que la glace se brise en sa direction pour la harceler d’attaque et la faire chuter dans l’eau. « Kikoha !!! J’espère que ça va vous réchauffer un peu, sensei ! » Dit-elle avec un grand sourire. C’était le mieux à faire, Gine ne pouvait pas se permettre d’aller sur de la glace, si ça fondait, elle tomberait dans l’eau et le temps de réchauffer son corps avec son pouvoir, ça pourrait l’entraver un peu. « Haise, il faut la faire chuter dans l’eau ! »

Résumé:
 



_________________
Un ciel étoilé de promesses Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

Un ciel étoilé de promesses Empty
Ven 3 Avr 2020 - 1:49

Pestant, il n’était pas surpris de voir Reikan briser son offensive ainsi que celle de ses compagnons. Or, en ce jour, il venait d’apprendre une ou plutôt deux choses dont il n’était pas au courant : En premier lieu, elle avait des sens très développés. En second lieu, elle maîtrisait le fuuton. Représentant plus ou moins deux éléments clés relativement intéressants, il ne mit que très peu de temps à lire la situation. Bougeant ses iris pour observer ses collègues alors qu’il était adossé à un arbre, il était clair qu’ils n’étaient pas bons pour travailler en équipe. Or, il avait deux choix : tenter d’attendre le bon moment pour se synchroniser avec eux au risque que ce ne soit pas adéquat ou plutôt faire comme s’il était seul dans ce combat.

En y réfléchissant, il n’avait pas vraiment le temps d’y penser. Ainsi, il allait réagir de la manière qui lui semblait la plus ingénieuse. Sans prendre conscience de ce que son collègue souterrain tentait de faire, il y avait une chose qui était évidente : Si elle semblait bien s’acclimater à la glace, ce n’était pas pour autant qu’elle était en sécurité.

Ainsi, Haise composa promptement une suite de mudras. Faisant dès lors apparaître deux clones de lui. Il enroula son foulard autour du cou de l’un d’entre eux afin qu’il soit porteur de son odeur. Puis, comme si c’était naturel pour lui, il accompagna le foulard d’un petit cadeau qu’elle découvrirait en temps et lieu…

Pour le moment, il venait d’envoyer ses deux clones vers Reikan. Malheureusement pour elle, à moins d’avoir des sens surdéveloppés, elle ne verrait venir qu’un seul d’entre eux puisqu’un de ses clones était invisible. Certes, il était possible de l’entendre venir, mais ce n’était pas pour autant qu’elle saurait faire preuve d’un bon arbitrage.

Après tout, si le clone sans foulard invisible se dirigeait vers elle, celui accompagné du foulard faisait de même. Se frayant plus ou moins un chemin vers elle, il effectua un nouveau geste vers l’avant. Similaire à celui qu’il avait préalablement fait, cette fois-ci, la technique était composée d’un objet beaucoup plus dérangeant. Dès lors, un épais nuage de fumée se déploya afin de jouer sur ses sens. Dès lors, ses clones allaient en profiter pour venir lui asséner le coup de grâce.

Ne pouvant s’empêcher de ressentir un fort niveau d’adrénaline dans ses poumons, il retint son souffle, attendant patiemment le bon moment… Si Reikan croyait qu’il la sous-estimait, ce n’était pas vrai. Au contraire, c’était parce qu’il l’estimait qu’il avait pris soin d’y glisser des parchemins explosifs dans son foulard. C’était parce qu’il savait qu’elle saurait l’intercepter qu’il avait dupliqué son attention en jouant sur ses sens de tigre pour lui jouer un tour. Sachant que les deux clones venaient de deux différents angles, s’en prendrait-elle au bon ? Y avait-il vraiment un bon choix dans le cas actuel ? Pas vraiment… Dans les deux cas, le contrecoup risquait d’être troublant.

Certes, ils ne travaillaient pas vraiment en équipe. Or, ce n’était pas pour autant que les actions de certains n’avaient pas d’impact pour celui d’un autre. Attendant patiemment le résultat de ses efforts, il attendait le moindre signal pour pouvoir libérer la puissance de son sceau explosif et dire : Eu-re-ka.


Spoiler:
 


_________________
Un ciel étoilé de promesses 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Un ciel étoilé de promesses Empty
Sam 4 Avr 2020 - 15:17
Reikan ne percevait plus l'avancée terrestre de son lointain cousin, mais elle ne put s'empêcher de douter que quelque chose se tramait sous cette couche de glace. Ainsi, elle abandonna son ouïe animale pour former un simple signe et déployer autour d'elle une fine sphère de brises, qui lui permit de repérer sans problème la présence de Zoku sous ce glacial miroir. Il avait été assez fou pour continuer sur sa lancée, malgré la température de cette eau. Mais celle-ci l'obligea à en sortir au plus vite, en fracturant la pellicule immaculée d'une frappe afin de retourner sur la terre ferme et essayer de déstabiliser la féline dans le même temps. Alors que la fissure se propageait jusqu'à ses pieds, la Fille du Désert releva les yeux sur les boules de feu que Gine envoyait sur elle et sur le clone suspect d'Haise qui courrait en sa direction, sans oublier le fumigène qui venait tout juste d'exploser sans même qu'elle ne le voit venir. Sa sphère de détection, en plus de chasser avec une grande efficacité l'opaque nuagé de fumée relâché, parvint à détecter aussitôt qu'il n'y avait pas qu'un doppelgänger lâché à son encontre, mais aussi autre chose. Ce que son audition n'aurait pu si facilement détecter en raison de tous les bruits ambiants, le Vent lui, n'éprouva aucun mal à le révéler à la jolie brune.

Les attaques se talonnèrent de près, mais ce fut insuffisant pour faire croire à Yasei Reikan que, derrière elles, se cachait une judicieuse manœuvre stratégique qu'elle attendait de pied ferme.

Quel désordre. À tout moment, la Tigresse blanche aurait pu utiliser cette aisance dont elle faisait preuve sur la glace pour s'en prendre au raton-laveur avant qu'il n'échappe aux griffes du lac gelé, à la Suzurane qui se contentait d'attaquer de loin ou à la lumière de l'équipe qui espérait se jouer d'elle dans l'ombre. Sans chercher à se concerter, même après que la cheffe se soit délibérément reculer sur la fine pellicule de gel pour leur compliquer la tâche, chacun d'entre eux décida d'agir de plein gré en espérant que mettre sa main à la pâte suffise à placer Reikan en porte-à-faux. À croire qu'ils faisaient exprès de s'investir aussi peu dans l'entraînement en rejetant ses conseils. Après tout, ce n'était pas pour rien que la métamorphe leur avait accordé une heure entière, pour trouver un moyen d'au moins la mettre dans l'embarras. Même avec la meilleure volonté du monde, les petites supercheries visuelles du Sakkaku n'étaient pas en mesure de déstabiliser l'Héroïne de l'Eau. Car seules, il était évident qu'elles ne soient pas efficaces sur l'enfant des Bêtes qui avait fait siens les sens d'un redoutable prédateur. Mais combiné avec les aptitudes de ses camarades, dans le cadre d'une solide stratégie, peut-être que...

Il était temps d'agir en conséquence et de les punir, pour ce flagrant manque de coordination qui n'aurait jamais été pardonné au-delà des portes de la Cité Brumeuse. Reikan n'attendit pas d'être perturbée par l'avancée de la fissure dans la glace jusqu'à ses chevilles pour entamer un rapide déplacement en cloche sur le côté. Elle s'éloigna ainsi autant des boules de feu, qui manquèrent donc leur cible, que du clone et de l'autre corps à ses côtés en approche, dont elle ne savait pas encore la nature. Mais la changeforme n'allait bien sûr pas se contenter d'une pauvre esquive, pour les obliger à faire marcher leurs méninges. Lors de son bond sur le côté, qui lui permit de renouer un lien avec la terre enneigée, ses épaules, ses cuisses et bien d'autres parties de son corps se recouvrirent d'un dense pelage immaculé. Et alors que sa voix s'élevait pour résonner en écho sur les rives, son enveloppe charnelle se fondit dans la blancheur de la neige environnante, aux yeux de ses apprentis.[invisible_edit]

« Ainsi, vous voulez jouer à ce petit jeu de l'invisibilité. Alors voyons voir comment vous allez vous en sortir lorsque celle-ci n'est plus seulement votre alliée, mais aussi votre ennemie. »

Dorénavant, il allait être plutôt difficile pour ses élèves de pouvoir détecter leur senseï. Mais c'était là l'occasion rêvée d'établir un plan contre elle, tout en priant que la native du Désert ne se laisse pas aller à son habituelle malice en essayant de leur mettre des bâtons dans les roues lorsqu'ils essayeraient d'établir un complot de taille, comme elle l'espérait tant.

résumé:
 

_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Dim 26 Avr 2020 - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Un ciel étoilé de promesses Empty
Jeu 16 Avr 2020 - 0:14
Il fallait bien s’attendre à ce que la Tigresse se sorte de sa mauvaise passe. Déjà, le raton n’avait pas vraiment pu déployer de moyens considérables pour la déstabiliser, il avait compté sur ses coéquipiers qui avaient rempli leur rôle de manière parfaitement convenable. Ce ne serait pas lui qui les fustigerait d’un manque d’efficacité en matière de combat. Seulement, sa cousine n’allait pas se laisser prendre dans leurs petits stratagèmes. Ils n’avaient pas vraiment la possibilité de déployer un véritable arsenal contre elle, malgré ce qu’elle encourageait. La combinaison de leurs plus puissants coups ne représenterait sûrement que quelques pirouettes de sa part. Il faudrait par conséquent se focaliser sur une nouvelle stratégie.

Comme si cela ne suffisait pas, Reikan se joignait à ce qu’elle prenait pour un jeu de cache-cache. Même si en réalité il avait vu l’occasion comme un bon moyen de la déstabiliser en agissant rapidement. Forcément, elle avait su y répondre et pire : elle n’avait pas l’air de souffrir d’une quelconque gêne. Les méninges du raton, habitués d’ordinaire à l’échafaudage de plans de cambriolage, se retrouvaient confrontés à une rude épreuve. Seulement il allait avoir besoin de ses coéquipiers pour le coup.

La flamboyante était bien visible et Zoku lui fit signe de se rapprocher tandis qu’il se reculait vers l’endroit où devait se trouver l’ampoule. Il avait lui-même fait la faute de ne pas prendre plus de temps pour réfléchir à une stratégie. Il était trop fier pour le reconnaître mais désireux de rattraper la situation. Non pas pour former une vague excuse mais pour réussir l’épreuve que lui avait fixé leur senseï. Quelques idées avaient déjà germé sous son petit crâne et il tenait à s’en assurer avant de mettre en application un nouveau plan. C’était censé être sa spécialité lorsqu’il vivait de ses méfaits sur le Continent. C’était une toute autre chose en matière de combat. Un nouvel exercice qu’il se devait de relever pour progresser et ainsi faire comprendre à la Tigresse qu’il n’était pas ce rescapé d’Ame tout juste bon à voler.

Une fois le trio réuni, un Zoku grelotant s’adressa à eux en prenant bien garde à ce que le volume de sa voix soit le plus discret possible sans pour autant les empêcher de le comprendre. L’ouïe de la Tigresse lui serait grandement utile et il tenait encore une fois à provoquer au moins un peu de surprise chez la kunoichi.

- Bon, mauvaise idée, on va tenter autre chose. Maintenant qu’elle va profiter du terrain pour se cacher, ça peut compliquer les choses. Personnellement je pourrais la repérer à l’odeur en restant auprès de l’un de vous. Et vous auriez pas moyen d’associer votre lumière et votre feu, par hasard ?

En associant chacun de leurs talents au bon moment, ils pouvaient la désarçonner. Un assaut Katon de la fameuse Gine tandis qu’Haise embraserait la scène d’une lumière aveuglante au dernier moment pour empêcher leur senseï de réagir au dernier moment.


Spoiler:
 

_________________
Un ciel étoilé de promesses Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Suzurane Gine
Suzurane Gine

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mer 22 Avr 2020 - 17:03
Repli stratégique !


Ils avaient tous les trois attaquer Reikan, une tentative qui était vouée à l’échec malgré une bonne idée de chercher à la déstabiliser. Gine aurait espéré que la Tigresse puisse tomber dans l’eau, cela aurait été drôle, mais aussi, ça aurait un peu handicapé la Chûnin. En quoi ? L’eau est froide, difficile d’avoir une bonne concentration en ayant le corps qui frissonne et tenter d’oublier le froid pendant un affrontement. Cela dit, la brune est parvenue à se défaire de leur assaut et il semblerait qu’elle soit partie jouer à cache-cache dans la forêt. Difficile de connaître sa position actuelle, il faudrait un senseur doué. Bien sûr, la blonde peut se concentrer pour chercher du chakra, mais elle n’est pas assez expérimentée pour être sûr de la provenant de la signature chakratique de sa sensei. En y pensant, la kunoichi s’entraînera sur ce dernier après l’entraînement pour ne plus avoir cette faiblesse. Cependant, elle n’avait aucune idée si ses partenaires avaient des talents dans ce domaine. La blonde le découvrira, au fur et à mesure de l’entraînement ou durant les rencontres avec eux, missions et futurs entraînements. L’assimilatrice ne savait pas quoi faire actuellement, la Chûnin avait pu éviter leur première tentative et elle avait disparu de leur champ de vision. C’est là qu’elle voit Zoku lui faire signe de le suivre. Le Raccoon avait peut-être une idée et toute idée est bonne à prendre surtout dans ces conditions. La Suzurane apprécie d'affronter de puissants adversaires afin de progresser, mais elle n’était pas stupide pour leur foncer dessus tête baissée.

La blonde se gratte la tête et décide de les rejoindre. Se regrouper sans savoir où Reikan se trouve, ce n’était pas une bonne idée. Cela dit, ils n’avaient pas trop le choix afin de mettre en place un plan. En y allant comme ils l’ont déjà fait, ils risquent encore d’échouer et la sensei risque de perdre patience. Elle se dirige vers la position d’Haise avec Zoku qui avait déjà de l’avance. Se mettant en place et à côté du raton, elle pouvait voir que ce dernier trembler, il avait froid. Ses vêtements étaient trempés, il faut le dire, ce dernier a été sous l’eau. Elle ne dit rien et laisse son corps monter en température grâce à son pouvoir d’assimilatrice en Katon. Pendant ce temps-là, Gine l’écoute attentivement et sans rien dire. Soudain, après qu’il ait fini de parler, la blonde le prend dans ses bras et le serre contre elle afin de le réchauffer. Après ça, il n’aura plus froid, le petit raton. « Je te vois en train de trembler et ça risque de te perturber durant ce combat. En tout cas, ça me rassure que l’un de vous a une technique pour la repérer. Je suis un senseur, mais je manque un peu de pratique pour l’instant. » Dit-elle en se sentant rassurer que Zoku avait une technique lui permettant de savoir si Reikan pourrait se rapprocher dangereusement d’eux ou non. Pour l’instant, elle allait juste devoir frapper ou associer son feu à la lumière d’Haise, mais elle ne comprenait pas ce qu’il voulait dire par-là exactement. « D’ailleurs, tu veux dire quoi par associer notre feu et lumière ? Une technique combinée ou autre chose ? Je n’ai jamais fait ça donc va falloir m’expliquer rapidement. » Dit-elle avant de le relâcher. Maintenant, il devait avoir oublié le froid et pouvoir être moins handicapé par la température de son corps.

Associer l’assimilation Katon avec l’Hikariton, elle se demandait bien ce que ça pouvait donner. Cela dit, elle préfère attendre les explications de Zoku ou d’Haise par rapport à cela. Après tout, Reikan leur avait donné une heure pour mettre en place une stratégie. Peut-être que c’était toujours valable ou qu’elle attend juste de récupérer des forces pour les traquer. Difficile de savoir ce qui se passe dans la tête de sa sensei. Gine a parfois tendance à être impulsive, mais là, elle n’est pas toute seule. Si elle agit égoïstement, elle pourrait mettre en danger ses coéquipiers et faire tomber à l’eau, le plan de Zozo. Pour l’instant, la kunoichi va rester sage et calme, tout en les écoutant et donnant même son avis. La suite va dépendre d’eux à présent.


Spoiler:
 

_________________
Un ciel étoilé de promesses Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

Un ciel étoilé de promesses Empty
Sam 25 Avr 2020 - 16:11


Pestant intérieurement, en entendant aucun bruit et en ne percevant pas ses clones revenir avec le moindre savoir pour le moment, Haise ne pouvait conclure qu’une chose. Elle s’était éclipsée... Tsk pesta-t-il en rejoignant les autres. Pour la peine, ils allaient possiblement pouvoir définir un nouveau plan d’action puisqu’il allait falloir être assez habile pour la suite des événements à venir.

Observant ainsi l’assimilatrice de feu et le raton, Haise commençait à comprendre quels étaient leurs points forts et faibles respectifs...

-Pour être transparent, qu’elle soit masquée dans la neige ou pas, ne change rien pour moi, j’ai une vision thermique.

Révélant le tout alors que ses iris venaient de s’illuminer d’une dangereuse lueur, Haise était en mesure de capter les variations thermiques. Ainsi, il pouvait voir Reikan aisément, tout comme ses clones qui restaient en position pour le moment, le temps qu’un moindre signal leur soit accordé. Il pouvait aussi voir la chaleur du raton graduellement reprendre des valeurs normales.

-Je peux aussi détecter sa présence chakratique en cas de besoin... ou te montrer comment faire Gine.

N’aimant pas trop parler, il les observait avec une expression légèrement mécontente. Malgré tout, elle n’était pas dirigée à eux, mais plutôt envers ce défi qui s’avérait plus difficile que prévu. Pour une raison inconnue, Haise commençait d’ailleurs à se sentir fébrile, comme s’il y prenait un certain plaisir. Cela ne lui ressemblait pas, lui qui voulait à la base retourner faire un autre entrainement personnel à la suite de celui-ci.

-Ce n’est pas une mauvaise idée sinon Zoku... J’ai une technique en cours de création qui reproduirait cet effet, mais je dois avouer ne jamais l’avoir essayé. Toutefois, je pense qu’on ne perd rien pour attendre.

Trouvant qu’il avait franchi son quota, il poursuivit :

-Voici ce que je propose sachant que Reikan a des sens plus aiguisés que les nôtres ...

Toussotant légèrement il poursuivit :

-Je pourrais la détecter et cracher une salve de flamme dans sa direction afin de te permettre de la repérer. Le tout devrait t’ouvrir la porte pour que tu te diriges vers elle et que tu utilises ton assimilation que je tenterais d’amplifier avec ma technique lumineuse pour l’aveugler. Au même moment, j’enverrais mes clones venir bloquer ses pistes de fuite... On pourrait dès lors profiter des aptitudes de Zoku à creuser la terre pour venir la surprendre à tous les niveaux...

Posant sa main sur son menton, il avait quelques questions :

-Je pourrais grimper dans un arbre afin d’avoir une position aérienne pour venir aider en cas de besoin, mais surtout vous guider pendant que vous seriez au sol et qu’on serait aussi sous terre. Elle a beau avoir des sens aiguisés, en dehors de la fuite ou d’une frappe de zone, elle ne pourra pas nous avoir. Par contre Zoku, as-tu des techniques plus agressives ou élémentaires avec lesquelles tu pourrais la surprendre une fois sorties sous terre ? Il serait intéressant de voir si on peut l’immobiliser même temporairement, je pense.

Le temps était compté, or, ses iris captaient les moindres variations de chaleur. En cas d’attaque de celle-ci, Haise saurait répondre, mais aussi avertir ses compatriotes...

-Il faudra cependant faire attention à son rugissement qui peut surgir à tout moment sans appel. Si tout se passe mal, sous-terre, au moins, tu pourras être l’arme fatale qui saurait la surprendre au dernier moment Zoku.

Haise se positionnait étrangement comme un support, tandis que Zoku serait l’assassin. Gine quant à elle représenterait indirectement la charge principale, celle qui captait l’attention et occuperait toute la concentration de leur opposante par ses aptitudes brûlantes et surtout le charisme de ses techniques. Après tout, vu ses dépenses en chakra, Haise savait pertinemment qu'il n'avait plus vraiment le choix...

Malheureusement pour eux, ou plutôt heureusement, dès qu'il activa sa vision thermique, tous ses clones décidèrent de prendre de l'initiative, voyant dorénavant clairement Reikan. S'en suivit donc d'une suite de l'attaque précédente durant laquelle les deux clones maintenant visibles tentèrent une offensive combinée en envoyant un projectile lumineux en direction de Reikan afin de l'aveugler et terminer ce combat au corps à corps en explosant s'il le fallait pour leur permettre de gagner un peu de temps et de faire diversion...

Spoiler:
 

_________________
Un ciel étoilé de promesses 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Un ciel étoilé de promesses Empty
Jeu 7 Mai 2020 - 17:12
Depuis sa disparition du décor, il fallait avouer que Yasei Reikan appréciait un peu plus la tournure de cet entraînement improvisé. Se pouvait-il que ses élèves aient compris et atteint la coopération et l'esprit d'entraide que chacun d'entre eux devait nourrir? Il était bien trop tôt pour le dire, mais nul d'entre eux fut exempt d'efforts sur ce plan. Gine avait su utiliser son art flamboyant de la manière la plus utilitaire et intelligente possible, en réchauffant le raton-laveur. Zoku connaissait aussi bien ses qualités que ses faiblesses et avait appris à les mettre à profit de n'importe quelle situation, de par son vécu. Quant à Haise, il avait cette tendance à apparaître comme la tête forte de ce groupe, celle sans qui l'équipe de la Tigresse blanche ne saurait espérer en voir le bout, ne serait-ce que pour la mettre en difficulté. Ces trois combattants étaient bien différents, mais ils disposaient d'un certain potentiel et avaient tous cette même ressemblance ; Reikan était leur senseï.

Et désormais, il leur fallait lui prouver à quel point ils pouvaient en être dignes.

Sans attendre plus longtemps et puisque les nouveaux yeux de Haise lui avait permis de dénicher sa position, la féline rompit son camouflage visuel pour mieux se détacher de l'environnement de neige. C'est ainsi que la femme se dévoila aux yeux de ses élèves, les dévisageant un à un avant de s'apprêter à se rapprocher d'eux d'un bond. Sur son chemin, Reikan se retrouva éblouie par la sphère étincelante de l'enfant de la Lumière qu'elle ne connaissait que trop bien. Si son bras droit s'éleva instinctivement devant ses yeux, dès lors qu'il fut retombé, elle ne put faire autrement que d'attaquer les clones de front. Brutalement, ses deux mains vinrent se loger au creux de leurs cous respectifs pour essayer de les tenir à distance. Mais il était déjà bien trop tard, étant donné que le foulard de l'un d'eux se mettait déjà à rayonner d'une lueur singulière... celle d'une l'explosion. La jolie brune n'eut même pas le temps de réagir correctement que les deux clones et elle reçurent de plein fouet la crépitation, s'engouffrant ainsi dans la fumée explosive et la lumière aveuglante qui venait de naître près du lac gelé en raison de la disparition des doppelgänger. Qu'était-il advenu à leur senseï?

Le brouillard ambiant fut vite chassé par la brise hivernale et permis de mettre en lumière l'issue de l'attaque du Sakkaku. Mais contre toute attente, un dernier bruit de pouf de fumée déborda sur le silence à peine apparu, révélant la supercherie de Reikan. Un clone, voilà qui était réellement cette silhouette qu'ils affrontaient depuis le départ, tandis que la véritable demeurait encore cachée. Mais plus pour très longtemps. Sans éprouver la moindre pitié et toujours dans cette volonté de punir ses élèves de leur manque de cohésion, celle qui avait fait l'effort de se dissimuler tout juste dans le dos de Haise pour ne pas être démasquée par sa vision thermique formula un seul mudrās et leva sa dextre vers son élève. Aussitôt, une longue et épaisse queue de Tigre blanc vint se glisser dans le dos du dompteur de lueurs, avant d'enrouler complètement la partie haute de son corps et ses bras avec pour lui retirer toute mobilité sur cette zone, jusqu'au bout des doigts. Debout sur la neige à côté de l'apprenti policier, la métamorphe n'eut pas à faire le moindre effort pour continuer à maintenir son immobilisation, alors même que sa paume droite, menaçante, se déposait d’ores et déjà sur la gorge du jeune homme visiblement impuissant.

« Voilà une autre règle que je compte bien vous enseigner. Celle de ne jamais baisser votre garde face à l'ennemi. »

Le vent de la Cité Brumeuse parcourut le terrain de glace et de poudreuse, laissant courir la longue chevelure de jais de Yasei Reikan à son dos tandis que plusieurs parties de fourrure tigrée avaient pointé le bout de leur nez sur son cou, ses épaules et ses bras. Haise se trouvait délibérément pris au piège, sous le joug d'une Reikan dont la bestialité se trouvait à peine dévoilée. Quant à Gine et Zoku, la Fille du Désert leur accorda un regard froid et plissa les paupières. Elle profita de la réalisation de son signe précédent pour lever son autre main devant elle, balayant l'air glacial de son bras. D'un coup, diverses aiguilles tranchantes de Vent apparurent autour de la Tigresse avant de s'élancer en direction non seulement de l'assimilatrice des flammes, mais également de son cousin. Alors que leur camarade était menacé et ne pouvait a priori ni se défaire de son entrave, ni effectuer de signes pour les soutenir efficacement, qu'allaient-ils faire? [invisible_edit]

résumé:
 

_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Mer 1 Juil 2020 - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Yasei Ketsumei
Yasei Ketsumei

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mer 17 Juin 2020 - 20:08
Un peu mal à l’aise et soudainement pris de l’envie de répliquer d’un coup de griffe, Zoku ne put qu’accueillir l’initiative de la Flambeuse avec sérénité. La morsure glaciale de l’eau lui engourdissait encore l’épiderme il y a quelques secondes. Au moins elle avait su utiliser son don pour l’aider à s’en remettre. Le contact fut bref et son effet apaisant, aussi ne céda-t-il pas à ses instincts habituels. Le côté boule de poils mignonne était généralement très mal accueilli chez lui mais il acceptait cette exception.

Ils avaient pu constater la faiblesse de leur précédente stratégie. Zoku avait voulu précipiter les choses pour tenter de la surprendre mais l’idée avait été très mauvaise en raison du manque de communication, dont il était principalement fautif. Même si la version personnelle qu’il tiendrait serait : pas de chance. Même si sa mauvaise foi pouvait l’emporter sur sa raison, il restait pleinement engagé dans l’exercice qu’il souhaitait réussir pour prouver à la Tigresse qu’elle n’avait pas à faire à n’importe qui. Ils prirent le temps d’échanger et le petit discret partagea une idée de stratégie avec ses camarades. Le tout tenait la route, il fallait maintenant passer à l’application. A sa question, le polymorphe se contenta de répondre succinctement :

- Du très agressif j’en ai pas beaucoup mais j’aurais de quoi l’embêter brièvement. Rien de bien folichon pour autant, je pense que le plus important résidera dans votre coordination à tous les deux.

A peine avaient-ils décidé d’une démarche à suivre que les duplicata du stratège se mirent en action. Elle ne dura guères longtemps cependant puisque celle qu’il pensait être Reikan s’avérait être un clone. L’originale se trouvait derrière l’illuminé qu’elle enserra dans une prise caudale. Elle avait finement mené son coup et le raton n’aurait jamais soupçonné pareille possibilité. Comme elle leur fit remarquer cependant, il ne fallait pas s’endormir sur ses lauriers. Elle avait raison. Seulement le principe d’un conseil était de savoir l’appliquer également.

Leurs tentatives de discrétion seraient vaines tant qu’elle profitait de ses atouts de polymorphe pour bénéficier des avantages sensorielles de sa bête totem. Néanmoins, le mammifère masqué pouvait peut-être les aider. Par la même occasion, son idée pourrait les amener à récupérer la liberté du troisième compère et ainsi leur offrir une chance de s’en sortir. Seulement sa cousine ne se contentait pas d’une simple prise d’otage, elle avait également enchaîné avec une contre-attaque. Le polymorphe ne se laissa pas impressionner pour autant et profita d’une concentration de chakra dans les jambes pour effectuer un saut bien en hauteur. Il put ainsi privilégier d’un point de mire l’espace d’une seconde, cette dernière étant rentabilisée.

Ce gain de hauteur lui permit également de prendre conscience de la situation. Et si la Tigresse essayait de leur enseigner autre chose ? Stoppant brusquement sa voltige pour retrouver le plancher des vaches, Zoku grimaça après avoir réprimé une envie naturelle qui aurait pu les aider à la libération de leur confrère. Dans certains contextes, il fallait s’adapter et adopter une approche différente. Bien campé sur ses positions, le petit mammifère leva ses deux pattes avant vers le ciel, fixant intensément sa senseï :

- J’me rends et vous le relâchez. M’obligez pas à vous faire mal senseï, dit-il avec un petit sourire mesquin.

_________________
Un ciel étoilé de promesses Alucar10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9788-les-ailes-noires-terminee
Suzurane Gine
Suzurane Gine

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mar 23 Juin 2020 - 11:21
Impulsivité et colère

Le trio s’était replié un peu plus loin, après que Reikan ait disparu. C’était le moment pour cette fois-ci, de mettre une stratégie en place afin de la neutraliser. Cependant, la Féline est très douée et elle est parvenue à survivre à leur premier assaut, même si c’était un peu catastrophique. Or, il y avait quand même de l’espoir pour la vaincre enfin s’ils parvenaient à s’accorder. La brune leur avait laissé une heure pour se poser et parler stratégie, même si Gine doute un peu après leur premier essai un peu nul. Zoku avait parlé de son côté et Gine avait répondu avant aussi, de la réchauffer pour pas que le froid ne le perturbe durant l’entrainement. Haise semble être la tête du groupe, ce dernier propose un plan très intéressant et calculer pour mettre à mal la tigresse. Il cherche à mettre le point fort et faible de tous en avant pour créer une stratégie afin d’être bien coordonnée. Cela dit, il avait beau parler, maintenant, il fallait que tout le monde sympathise et respect le plan en travaillant en équipe. La Suzurane n’a jamais été dans une équipe, cela dit, ça commençait à lui plaire en les écoutant parler. Il y avait pas mal de chose à faire ensemble et la kunoichi avait hâte de reprendre le combat à leurs côtés. La blonde avait écouté attentivement Haise et le laisse agir en premier. L’assimilatrice était prête à bondir sur Reikan et l’enchaîner avec une technique au corps-à-corps pour l’occuper. Cela dit, il y avait eu un imprévu. Ce n’était pas la vraie Reikan, mais un clone qui a pu neutraliser les clones de Sakkatsu. Cela étonne la blonde, elle ne s’y attendait pas et du coup, elle regardait autour d’elle. « Où est-elle ? » Dit-elle avant d’entendre un bruit derrière elle.

Reikan avait immobilisé Haise et elle semblait les regarder méchamment, son regard blesse Gine. Peut-être qu’elle cherchait une réaction, mais la blonde n’appréciait pas ce regard. Selon la Chûnin, elle leur avait appris une chose, celle de ne jamais baisser sa garde. Là-dessus, la blonde ne refera plus la même erreur. Cela dit, difficile de réagir aussitôt, la Sensei envoie des lames de chakra en direction des deux Genin. La blonde ne bouge pas et encaisse l’attaque, avec une allure déterminée et en colère. Elle est blessée, mais ça ne lui faisait rien sur le moment. Concentrée sur Reikan, effet de l’adrénaline, cependant, elle ressentira bientôt la douleur. Ses yeux deviennent noirs de colère, ses iris changent légèrement de forme, tel un félin sous l’effet de la colère. Prenant appuie sur ses jambes, peu importe les propos de Zoku. « Je t’interdis de toucher à Haise ni même nous regarder de la sorte. » Dit-elle en chargeant Reikan. « Je ne suis pas du genre à me rendre comme ça ni à abandonner mes partenaires. » Crie-t-elle de colère. Sa main s’enflamme et envoie une petite boule de feu en direction du visage de la Chûnin en parvenant à être assez près d’elle. Si Reikan utilise Haise comme bouclier, au moment où la blonde commence à former sa boule de feu, elle tirera juste à côté pour mettre la pression à la Yasei avant de se réceptionner et pivoter sur le côté droit de sa Sensei avant d’enchaîner une dizaine de coup de poing en feu contre elle. « Lâche-le !!! Si tu veux humilier quelqu’un ou briser quelqu’un alors déchaines-toi sur moi ! J'suis habituée à la souffrance, ça ne sera rien comparer à ce que j’ai vécu ! »

Résumé:
 



_________________
Un ciel étoilé de promesses Naoko_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8447-suzurane-gine-imperatrice-des-flammes#70874 https://www.ascentofshinobi.com/t8471-destiny-of-fire-empress https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

Un ciel étoilé de promesses Empty
Jeu 25 Juin 2020 - 0:52

Prisonnier, Haise tentait indirectement de se débattre, mais il n’y avait rien à faire. Reikan venait de l’immobiliser sans forcément se rendre impuissante sur le moment. Réalisant par le fait même une de ses faiblesses, en cas d’immobilisation, il était fort possible que Haise soit pris au piège, élément auquel il allait devoir remédier, sans quoi il finirait trop souvent par se retrouver dans des situations impossibles comme celle-ci.

Demeurant toutefois calme, il était tout de même impressionné qu’elle ait réussi à le berner aussi longtemps, lui qui possédait des sens assez aiguisés. Semblait-il qu’il n’était pas encore assez fort pour vaincre son adversaire, chose qui le dérangeait particulièrement, surtout qu’il commençait à se demander si son attaque avait fait mouche parce qu’elle en avait marre ou parce qu’il l’avait réellement surpris ?

Cessant ses réflexions, il observa ses collègues se faire respectivement percuter par des techniques nullement fatales, mais dangereuses. Impuissant, il observait, se rendant compte que Zoku avait opté pour la bonne option : l’abandon. Or, contre toute attente, il se proposait en guise d’échange, élément relativement problématique considérant le fait que leur vie respective avait le même poids. En temps normal, il aurait dû fuir, c’est ce que Haise pensait. Ainsi, cela voulait dire que ce n’était pas forcément la stratégie, ou était-ce sa stratégie ? Quoi qu’il en soit, il espérait qu’il n’était pas sérieux à l’idée de se proposer en bourreau.

En observant Gine s’emporter, il comprenait qu’ils étaient beaucoup trop asynchrones pour pouvoir s’en sortir. Ainsi, il allait devoir composer avec les moyens de bord.

-Calme-toi Gine et fuyez, il est plus important que vous surviviez qu’on meure tous.

Trop tard, Gine avait déjà entamé une offensive, signe qu’il n’avait aucun autre choix que de contribuer au moment. Ainsi, Haise devait trouver un moyen de perturber Reikan. Autrement, il finirait coincé et sous son emprise.

Dès lors, il se mit à bouger, beaucoup plus que la normale en tentant de se défaire de son emprise, mais sans résultat. Malgré tout, ce n’était pas pour autant qu’il devait cesser de l’ennuyer. Ainsi, bien qu’il n’était pas en position de lui mordre la queue, une option s’offrait à lui… Les yasei étant reconnus pour leurs sens animal. Si cette aptitude fut ce par quoi elle fut en mesure de déjouer ses aptitudes de camouflage, c’était aussi grâce à ces aptitudes qu’il comptait lui jouer un tour.

-Libère-moi Reikan, sans quoi … on m’a dit que l'ouïe des tigres était particulièrement sensible. Je n’ai pas besoin d’en dire davantage.

Affichant un sérieux à toute épreuve, Haise ne se souciait aucunement de ce qui se passait autour. Au contraire, il luttait à sa manière, enfonçant un regard glacial vers celle-ci alors qu’il tentait de multiplier les zones d’attention de son esprit. Après tout, combien de stimulus différents pouvait-elle gérer ?

Se permettant même de toussoter comme s’il s’apprêtait à relâcher de manière importante sa voix, il inspira profondément... prêt à tout moment à hurler à plein poumon dans ses tympans. Un peu comme sa technique, il comptait lui faire goûter à sa propre médecine.

Si seulement... c’était son style d’agir ainsi et de devenir le centre de l’attention… si seulement…, il aurait pu transformer le bluff en action concrète.

Malgré tout, elle ne le savait pas... qui plus est, lui-même ne le savait pas, car à tout moment, son instinct de survie pouvait prendre le dessus. C’est justement cela qui rendait le moment intéressant, un double pari sur lequel elle devait miser ou nullifié en l’espace de quelques secondes. Pour une fois, Haise allait-il réellement sortir de son ombre pour supporter totalement une initiative partant d’un bon fond ? La flamme était lancée, or allumerait-elle le brasier qui sommeillait en lui ?

Spoiler:
 


_________________
Un ciel étoilé de promesses 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9175-l-ombre-de-la-lumiere
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Un ciel étoilé de promesses Empty
Mer 1 Juil 2020 - 16:16
Le sens du sacrifice, la Tigresse blanche l'aimait autant qu'elle le détestait. Parce que si elle avait accepté dès son plus jeune âge de faire don de sa précieuse vie aux autres par un dévouement si acharné, insupportable lui paraissait cette idée qu'ils puissent lui rendre la pareille un jour ou l'autre. Mais à ses pupilles, au-delà du potentiel de tout un chacun, vivre avec la flamme d'une telle volonté faisait de nous d'incroyables guerriers dont les mémoires ne pouvaient être enterrées par le temps. Pour celle qui n'existait que pour la paix d'autrui, l'abnégation constituait l'une des plus profondes empreintes de l'honneur sur un être humain. Elle était ce courage du cœur et de l'esprit, qui parfois osait dépasser les limites physiques de la chair pour changer le cours des choses et aller à contre-courant d'une réalité souvent malmenée par la fatalité. Et cette chaleureuse bravoure, que la Yasei affectionnait tant et qui pourtant allait tôt ou tard dévorer la vie d'un de ses êtres chers, n'allait pas tarder à se retrouver en face d'elle.

Pour son plus grand plaisir.

Jusqu'au bout de l'entraînement, en endossant de plein gré et l'espace d'un instant quelques vices de ce monde, la Fille du Vent chercha à faire sortir chez ses élèves l'oubli de soi pour l'autre. Par les vils moyens employés, elle espérait les pousser à faire briller la lueur de bonté cachée en eux, pour qu'elle serve une équipe soudée par des principes aussi solides que la fonte. La déception ne pouvait être ni permise ni même imaginée, en ce jour plus que charnier. Parce que ces aspirants au grade de Chūnin étaient prêts à dévoiler à leur mentor la force de leurs convictions et leur capacité à rivaliser avec les valeurs qui la parcouraient. Si son cousin avait décidé de vaillamment se livrer en lieu et place de l'enfant de la Lumière restreint sous le joug de sa queue bestiale, la chevelure dorée, elle, fit preuve d'un remarquable cran. Ces deux-là parvinrent à faire glisser dans le cœur de la métamorphe un sentiment de satisfaction proche de l'exaltation.

Constater de ses propres yeux avec quelle hardiesse ils allaient se débattre, quand la vie d'un de leurs camarades de la Brume se retrouvait cerclée de dangers. C'était tout ce qu'elle souhaitait voir chez les membres de son équipe.

Et ce qu'elle avait vu.

Sans hésiter, l'Héroïne de l'Eau mit Haise en travers de la technique de Gine pour s'en servir tel un bouclier et ainsi, l'empêcher de porter sa première attaque à son encontre. Mais face à cette vague de volontés pures et dures que le trio avait érigé, l'enfant des Bêtes devait se rendre à l'évidence. Par la menace du Sakkaku, l'approche de la Suzurane et la résignation du Yasei, la changeforme se pressa de délier l'emprise de son cinquième membre animal de sa victime. Aussitôt, elle formula une série de mudrās et éjecta son corps en direction du raton pour qu'il ne soit pas trop abîmé par son jet. La bellissime féline aux instincts refoulés se prépara à recevoir l'assaut de la blonde, qui avait fait foi d'une bestialité loin d'être passée inaperçue aux yeux de sa senseï. Sans prévenir, une couche de vents en rotation avait pris d'assaut ses avants-bras placés en croix afin d'éponger cette nuée de coups enflammés. Et la dextre en poing de Yasei Reikan sortit brusquement des flammes propagées pour frapper l'apprentie au plexus, dans l'optique de l'éloigner de sa position et l'obliger à rejoindre ses partenaires.

La ribambelle de flammèches s'estompa dans l'air autour de la crinière de jais de la cheffe d'équipe, alors que la poudreuse soulevée par endroits s'amusait à retomber en concert avec ses élèves face à elle.

La Yasei à la peau cuivrée par le soleil de Kaze se redressa, le sourire aux lèvres.

« Voici une autre règle que j'ai à vous énoncer... mais que vous avez déjà apprise. Ne jamais abandonner un camarade à son sort, même si les choses se compliquent. Je suis fière de vous avoir en tant qu'élèves. »

résumé:
 

Fin du RP.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route

Un ciel étoilé de promesses

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: