Soutenez le forum !
1234
Partagez

17:44 ✣ Nakamura Syoto

Ami
Ami

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Sam 21 Mar 2020 - 17:18
Quelque part, dans un quartier civil de Kumo.

Une petite assemblée de villageois, réunis en cette fin de journée de travail éreintante. Tous se retrouvent autour d'une voix. Une voix sans visage, incarnée dans un unique masque symbolique.

« … Et je le redis devant vous, à toutes et tous ! Pour votre bien, je compte prochainement m'entretenir avec les autorités du Teikoku pour vous offrir la liberté dont vous avez besoin. L'Empire est votre ami, tout comme je suis votre Ami. Ensemble, nous avancerons vers la lumière. Je vous le promet. »

Silence religieux dans la salle. Dans l'assemblée, des civils, pour la plupart. Mais surtout des victimes du conflit entre l'Empire et ce qui devint sa colonie. Des veuves. Des orphelins. Des frères et sœurs de disparus ou de blessés. Pour la plupart, lassés des conflits, en quête de paix.

Cette même paix que leur offrait le Teikoku décrit par la voix.

« … En attendant ce moment, je reste avec vous, mes amis. Je reste là pour écouter vos maux, pour les apaiser. Comme toujours. »

Le rassemblement touchait bientôt à sa fin. L'occasion pour chacun d'approcher de plus près Ami afin de se confier, d'échanger. Certains se dispersèrent, d'autres tentèrent de suivre l'orateur dans son confessionnal, aménagé par les villageois. Malgré un quotidien pénible pour certains, la présence d'Ami leur offrait un véritable réconfort. Ses paroles apaisaient et rassuraient. Et les entretiens plus privés qu'offraient le personnage achevaient de convaincre les plus sceptiques des intentions salvatrices du quidam.

Il avait créé une routine réconfortante auprès des villageois. Il se souvenait de leurs noms, de leur histoire, et de celles de leurs proches, disparus comme vivants. Autour de lui, c'était des visages familiers qui revenaient chaque jour, chaque semaine. Aussi, lorsqu'un nouveau visage se présenta dans la réunion, naturellement Ami se tourna vers ce dernier pour s'enquérir de ses intentions.

« Bienvenue. J'ai vu que vous étiez dans l'assemblée, aujourd'hui. Je ne vous ai jamais vu auparavant, mais je suis ravi de vous accueillir en ces lieux. Êtes-vous aussi en quête de prospérité ? »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Dim 22 Mar 2020 - 15:21
Une bien belle journée s’annonçait pour le Nakamura qui était toujours mis au repos forcé à la suite de l’examen Impériale, alors pour tuer le temps le jeune homme de vingt-trois ans passa une bonne partie de l’après-midi à potasser à la Grande bibliothèque du village. S’abreuver en connaissance était une chose qu’il affectionnait tout particulièrement, et en ce jour le blondinet faisait ses recherches sur le Majordome Meikyu afin d’en apprendre un peu plus sur le jeune homme rencontré il y a quelques temps de cela. Ce grand jeune homme se nommait Kaito, Meikyu Kaito.
Après un certain temps passé à feuilleter une dizaine d’ouvrages l’androgyne tomba sur un article concernant ce clan qui semblait être originaire de Kaze no Kuni. Les membres de cette caste axaient leur savoir-faire dans la maitrise des sceaux, que l’on appelle communément Fuinjutsu. A la lecture de cette nouvelle, il manifesta sa joie en arborant un sourire carnassier rien qu’à l’idée de rencontrer ces personnes. Mais attendez… Il en connaissait un ! Il portait à présent un plus gros intérêt pour son camarade et peut-être qu’il serait enclin de lui transmettre son savoir dans ce domaine
Syoto s’empressa de quitter les lieux pour se mettre vers le domicile de son camarade Kumojin, au bout de quelques minutes de marche il se rendit compte qu’il ne savait pas où résidait Kaito. Quelle tuile dis donc. Si l’occasion se représentait, il n’hésiterait pas à lui demander personnellement où se trouvait son lieu d’habitation, après tout lui et le flavescent étaient des frères d’armes.
Sur cette légère déception, le jeune homme continua son chemin sans trop savoir où aller jusqu’au moment où il aperçu un bon nombre de villageois s’attrouper autour de quelque chose, ou plutôt de quelqu’un. Par curiosité il s’approcha de la foule, un homme masqué semblait être le centre de toute cette attention, n’ayant rien d’autre à faire il décida de rester à écouter ce que l’individu avait à dire.
*Mais d’où est-ce qu’il sort celui-là ? Encore un fou qui abuse de la naïveté des habitants… Je ne sais pas ce qui lui fait croire que le Teikoku était notre ami, parce que la population en a marre de leur présence ici. On dirait bien que les gens boivent religieusement ses paroles, quelle tristesse. D’ailleurs, il se dit être également notre ami mais pourquoi dissimuler son visage ? A-t-il peur des représailles ? *
L’orateur anonyme intriguait énormément le flavescent, le jeune homme attendit la fin de la mascarade pour s’entretenir avec l’escroc.
« Ton discours mielleux tu peux te le mettre où j’pense. » lâcha-t-il sans aucune retenue.
« Qu’est-ce que tu mijotes exactement ? Parce que là tu ne fais qu’entretenir un espoir de liberté qui n’arrivera peut-être pas. Du coup je te le répète, que tu mijotes ? »
Le borgne avait décidé de ne pas perdre de temps avec son interlocuteur quitte à être un poil grossier et direct. Ce dernier allait il apprécier cette approche ?

_________________
17:44 ✣ Nakamura Syoto A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Ami
Ami

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Lun 23 Mar 2020 - 0:34
La personne qui se présenta à l'orateur ne mâchait pas ses mots. Ami observa sommairement son interlocuteur. Un jeune homme, à l'épaisse chevelure blonde, dont le cache-œil contrastait avec ses traits candides. Son verbe acerbe renforçait également ce contraste. Pour autant, malgré l'agressivité de l'anonyme, le représentant du Teikoku conserva son calme. Avec une assurance caractéristique du personnage, il s'adressa au nouveau venu.

« Ce que je mijote ? Regardez attentivement autour de vous. Vous verrez que cet espoir de liberté dont vous doutez, prend forme ici. Ses mains désignaient subtilement les environs, où quelques citoyens discutaient en attendant leur tour. Ces personnes viennent souvent pour que je les rassure, que je leur offre mon aide. »

Sa main désigna une première personne. Une dame de petite taille, la quarantaine, aux cheveux courts et au sourire authentique. Sa main droite reposait sur un ventre rebondi.

« Cette femme s'appelle Honoka. Elle est fleuriste, dans ce quartier. Son mari était un garde de la ville. Ils voulaient avoir des enfants. Ils n'y arrivaient pas depuis des années. Et puis soudain, ils y arrivèrent. La famille allait s'agrandir. Mais lui était parti lors du combat contre l'Empire. »

Moment de pause. De quoi laisser à l'anonyme le temps de se plonger dans la souffrance qu'avait pu vivre cette Honoka. Et de comprendre qu'Ami était parvenu à créer un lien fort pour être en mesure d'avoir les informations nécessaires pour conter ce récit.

« Elle n'arrivait pas à faire le deuil de son mari. Et cet enfant qui grandissait en elle, elle souffrait de le sentir. Elle sentait incapable de l'éduquer seule. Et sans un soutien médical, elle craignait de devoir l'abandonner du fait de sa santé fragile. Quand je l'ai rencontrée, elle refusait d'aller voir un médecin, car le Teikoku lui faisait peur. Elle pensait qu'on ne s'occuperait pas d'elle, à cause de son mari. Je l'ai rassurée à ce sujet. Je lui ai appris à accepter cet enfant qu'elle avait souhaité ardemment depuis des années. Quand la confiance lui est revenue, j'ai discuté avec les autorités du Teikoku pour qu'elle puisse être prise en charge. Ce qu'ils ont accepté, sans faire de distinction avec un citoyen de Hi. »

Nouveau temps d'arrêt. La mine radieuse de la future mère offrait une conclusion palpable au récit d'Ami. Ce dernier invita son interlocuteur à prêter attention à Honoka.

« Ce que je cherche, comme vous le demandez, c'est offrir ce sourire aux personnes ici. Cette liberté dont je parle, elle existe. Ces femmes, et ces hommes sont en train de la vivre, petit à petit. Jusqu'à présent, ils étaient pris dans l'étau de ce conflit stérile entre Teikoku et Kumo qui perdure. Ils se sont sentis abandonnés par les siens. Il y a des Kumojins qui entretiennent une haine viscérale envers l'Empire, et cherchent à se venger pour apaiser leur douleur. Et des Teikokujins qui malgré la victoire, en demandent toujours plus pour écraser la liberté des occupés. Nous ne nous sentons d'aucun de ces deux groupes. »

Voyant qu'Ami discutait longuement avec l'éborgné, quelques personnes quittèrent la salle. Laissant les plus déterminés sur place, bien qu'en retrait.

« Nous avons tous suffisamment soufferts. Il est temps que le conflit cesse. Je souhaite être un lien, un pont entre le Feu et les Nuages. Pour que nous ne soyons plus divisés, mais qu'un seul peuple uni, libéré de ses maux. »

Sa voix exultait de sincérité, alors que son visage masqué ne parvenait pas à accentuer ses propos.

« Pour l'heure, je ne peux qu'apporter mon aide que pour ces citoyens. Mais si l'Empire et Kumo l'acceptent, je suis prêt à offrir ma personne au plus grand nombre. Je sens… de l'animosité en vous. Que puis-je faire pour apaiser cette hostilité ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Lun 23 Mar 2020 - 18:07
Il était indéniable que l’illustre inconnu possédait des talents d’orateur pouvaient embrouiller quiconque avec ces belles paroles, pas étonnant que les riverains lui portaient de l’intérêt. L’homme masqué que Syoto appellera désormais Anonymous, était bien étrange et en tous points. Des frissons parcouraient l’entièreté du corps du flavescent au fur et à mesure que le membre du Teikoku avançait dans son récit, qui ressemblait davantage à un endoctrinement qu’à une véritable volonté de paix.
La confiance qu’il avait s’envola aussitôt qu’il prit connaissance des réelles motivations de son interlocuteur, bien que le Nakamura fût instable psychologiquement il était incapable d’échafauder un tel projet. De ce qui ressortait de ce discours était véritablement terrifiant, en tout cas c’était l’interprétation que se faisait le blondinet, et ce dernier déglutissait à chaque phrase prononcée.   
*Bordel il est quoi au juste… Un gourou peut-être ? J’en ai fait des rencontres bizarres mais celle-ci les dépasse et de loin. Il semble profiter des moments de faiblesse pour gagner la confiance des gens, la preuve avec cette Honoka qui s’est fait avoir facilement. Comment a-t-il pu chopper tous ces détails la concernant ? Même en ayant une confiance aveugle on ne se livre pas autant, à part si on ne désire pas garder un certain mystère de soi. Il faut le reconnaître, cet homme est très fort pour entrer dans l’esprit des gens, je dois rester sur mes gardes avec lui.*
L’androgyne était loin d’être rassuré devant se type et malheureusement il n’arrivait pas à cacher cette inquiétude. Lui qui était si désinvolte devant les quelques dangers qui se mettaient sur son chemin, cette fois-ci il ne faisait pas le malin car il était conscient de la véritable menace que représentait Monsieur Anonymous.
« Je te rejoins sur un point : ce conflit stérile ne mène à rien. Pour m’être entretenu par le passé avec une de tes semblables, la secrétaire de la régente, celle qui a le visage complètement ravagé. Je ne sais pas si tu vois de qui je parle mais bref. Cette femme est remplie de haine comme une bonne partie de votre armée d’ailleurs et malheureusement c’est la même chose ici. A mon avis cela ne servirait à rien d’essayer de négocier avec ces gens-là, c’est peine perdue. Tout ce que nous pouvons faire à notre échelle, est le maintient de la sécurité de la population. »
Pour la première fois, le Nakamura disait la vérité lorsqu’il abordait ce sujet délicat. Comme quoi la peur le poussait à être franc.
« Nous avons sensiblement la même vision des choses, alors pourquoi ne pas essayer de faire front commun ? »
Syoto tendit sa main en direction de l’homme masqué pour une poignée de main cordiale. Agissait-il toujours sous l’effet de la panique ou bien avait-il quelque chose derrière la tête ? Allez savoir…

_________________
17:44 ✣ Nakamura Syoto A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Ami
Ami

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Mar 24 Mar 2020 - 22:27
Finalement, l'éborgné concéda partager le même point de vue sur la situation. Au vu de son expérience, le jeune homme semblait accorder peu d'espoir à un réel changement de mentalité de la part du Teikoku. Néanmoins, malgré sa méfiance initiale, cela ne l'empêchait pas d'opérer un virage et d'offrir une main tendue à son interlocuteur.

« Toute aide sera la bienvenue. L'unité au sein de ce village est une affaire collective. La contribution de chacun sera la clé vers l'harmonie entre Teikoku et Kumo. »

Ami accepta la main proposée par son nouvel allié. Il ne souhaitait pas pour l'heure s'interroger sur les services que pourrait proposer le blondin à la communauté. Plutôt que de développer ce sujet, il préféra avant toute chose désamorcer toute tension au sein de la discussion. Sa main, même à travers son gant, sentait une gêne chez le jeune homme.

« Vous me semblez encore… nerveux. Quelque chose vous tracasse ? N'hésitez pas à me le dire. Je suis là pour aider les gens à se sentir mieux. Peut-être est-ce mon masque qui vous perturbe ? »

Le cas de son masque, orné d'un symbole assez fort, n'était qu'un exemple parmi tant d'autres. Ami cherchait simplement à inviter son interlocuteur à se détendre en sa présence.

« Si cela peut vous rassurer, nous partageons les mêmes convictions. Les soldats de l'Empire sont aveuglés par la haine, c'est un fait. Des années de guerres civiles et de souffrance les ont poussé sur une voie faite de vengeance et de rage. Cette ère de haine doit prendre fin, au même titre que la guerre. C'est pour cette raison que j'ai choisi de m'engager au sein du Teikoku. La flamme de l'Empire doit éclairer ses citoyens, et non les brûler. »

Au vu de la longueur de la discussion, la salle se vida peu à peu. Ami salua naturellement les derniers villageois restés sur place. Ces derniers quittèrent petit à petit l'endroit. Bientôt, il ne restait plus que les deux hommes, proche de l'estrade où se tenait initialement l'orateur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Mer 25 Mar 2020 - 15:50
Se retrouver seul avec cet individu était la pire des choses et voir l’assemblée se vider ne le rassurait absolument pas.
« Comment veux-tu que je sois rassuré alors que je ne sais rien sur toi ? La raison me pousse à fuir tandis que la curiosité, elle me donne envie d’en savoir davantage. Premièrement, pourquoi masquer ton identité ? Tu as commis des actes horribles par le passé ? Quelqu’un est à ta recherche ? D’ailleurs, pendant que j’y suis quel est ton nom ? »
Le Nakamura était bien décidé à éclaircir les zones d’ombres qui entouraient le prêcheur de bonnes paroles.
« Secondement, pourquoi tu as rejoint les rangs de l’Empire alors que tu sembles être pleinement conscient de leur mentalité ? C’est ce point précis que je n’arrive pas à saisir. Pour quelqu’un qui prône « l’apaisement » c’est plutôt paradoxal que d’être aux côtés des personnes que tu blâmes. De ce que j’ai compris, le Teikoku est principalement composé de mercenaires n’éprouvant aucune pitié et n’ont aucun scrupule à éliminer leurs anciens camarades. Oui, certains de tes collègues sont Kumojins. Dis-moi comment réagiras tu face à des gens pareils ? Rien que la notion de « gens » permet de les humaniser même si dans le fond ils n’ont rien d’humains… Ce sont des monstres. »
« Et pour finir, que comptes-tu faire au juste ? Parce que c’est bien beau d’œuvrer pour une cause, mais si on ne connait pas tous les détails ça va être difficile de s’impliquer. Je t’offre l’opportunité de me révéler le véritable fond de ta pensée sinon tu peux tirer une croix sur notre accord. Vas-y je t’écoute. »
C’était clair comme de l’eau de roche, Syoto souhaitait que l’homme mystérieux soit plus explicite parce que cela commençait sérieusement à lui taper sur le système. L’anxiété laissait place à présent à de l’énervement… Le blondinet avait du mal à se retenir face au calme affiché par le membre du Teikoku, habituellement c’était lui qui tapait sur les nerfs des autres et se retrouver dans la situation inverse lui était inconfortable.

_________________
17:44 ✣ Nakamura Syoto A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Ami
Ami

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 21:05
Initialement sur la retenue, le visiteur délia davantage sa langue au gré de la discussion. Ami observait attentivement ce dernier, sans jamais ne rien dégager à l'égard de son interlocuteur. L'orateur avait visé juste en suspectant l'éborgné de douter encore de ses nobles intentions. Malgré l'avalanche de questions, assez légitimes, du Kumojin, l'orateur conserva le même calme que lors de leur rencontre.

Comme pour faire montre de son sang-froid, le représentant du Teikoku laissa planer un léger silence avant de réagir. Cette pause tâcha d'apaiser les esprits, plutôt que de permettre à Ami de se préparer à répondre. Ses intentions étaient toutes tracées.

« Mon identité n'a pas d'importance. En portant ce masque, je renonce à ma personne. A mes souvenirs. Seul l'équilibre parmi les peuples m'importe. Je suis entièrement dévoué à apporter une paix durable au sein de l'Empire. »

Sa main gantée effleura par la paume son visage recouvert d'un tissu aux allures de masque. Sa dextre recouvra un instant ce symbole ésotérique qui faisait partie intégrante de son identité actuelle.

« Je répond au nom d'Ami. »

À aucun moment, l'orateur ne retourna la question au borgne. Ce dernier semblait bien plus déterminé à trouver réponse à ses questions plutôt que de se faire renvoyer la pareille.

« Je suis un enfant du Feu. La flamme de la volonté brûle en moi. J'ai connu des hommes et des femmes déchirés par la famine, la guerre civile, et l'espoir anéanti de vivre dans un pays unifié et en paix. J'ai vu des innocents sombrer dans la violence par pur désespoir, des enfants grandir dans une spirale de haine incessante. Ces monstres sont le fruit de cette histoire tragique. Pour eux, les monstres d'hier, ce sont les parents, les frères de ceux qui se trouvent aujourd'hui dans ce village et par delà le continent. »

Nouvelle pause. Nouveau silence, dans la salle dorénavant entièrement vide.

« Comprenez-vous ? Il est temps que nous arrêtions de créer des monstres. Mon but est de tirer le meilleur de chacun d'entre nous. Au fond de nous, il subsiste toujours une part d'humanité. Et c'est en étant au cœur de l'armée du Teikoku que je serai le plus à même de changer les choses. Je serai le pont entre le Feu et les Nuages. Aujourd'hui, je suis au service des citoyens de ce quartier, de ce village. Demain, j’œuvrerai parmi les soldats de l'Empire pour qu'ils deviennent des humains au service d'une cause juste. Et ultimement, au service des deux. »

Cet inconnu réclamait du concret plus que des idéaux pour adhérer à la véracité des propos d'Ami.

« Mon champ d'action est pour l'heure limité. Je ne peux qu'aider la population à échelle locale. Mais j'envisage de m'engager davantage au sein du Teikoku. Au nom des idéaux de paix et d'harmonie, j'aurai un poids dans les décisions de l'Empire. Ce village a besoin d'être reconstruit, sa population d'être nourrie à juste titre. Kumo comme Teikoku doivent embrasser des valeurs communes, pour que les ennemis d'autrefois deviennent les alliés de demain. L'Empire doit contribuer à aider Kumo dans cette voie. J'entends aussi les craintes de chacun à l'égard des soldats de l'Empire. Vous l'avez dit, certains sont des mercenaires à la mauvaise réputation. Cela doit changer. Ceux qui ont levé hier le glaive envers Kumo doivent aujourd'hui porter le bouclier pour Kumo. À cet égard, je souhaite être un exemple de coopération avec Kumo, en servant à la fois les intérêts du Protectorat, et de ses citoyens, Kumojins comme Teikokujins. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Sam 28 Mar 2020 - 17:34
Ami, voici comment se faisait appeler l’homme au masque…
Le blondinet décida de rester silencieux et de réagir uniquement par de brefs hochements de tête lorsque l’occasion s’y apprêtait.
Une fois la prise de parle de son homologue terminée, le flavescent prit le relais.
« Il est rare de rencontrer quelqu’un qui n’est pas guidé par ses propres idéaux, pour cela je ne peux que te féliciter. Discuter avec toi me fait ouvrir les yeux sur certaines choses, que je ne voyais pas. Pour être plus exact, il y a des choses que je ne voulais pas reconnaitre, comme le fait que les personnes pouvaient changer. Je pensais qu’on était en proie au destin et qu’on ne pouvait rien faire pour y remédier, et à t’écouter il y a peut-être un espoir, qui sait. »
Au fil de la conversation le borgne se détendait tout naturellement, comme quoi il s’était fourvoyé sur les intentions de son interlocuteur.
« Tu m’as l’air d’être une bonne personne enfin de compte. Si ton désire, est de servir du mieux que tu peux les intérêts de Kumo ainsi que du Teikoku, alors j’en suis. Ce village je lui dois tout, il m’accueilli et vu grandir, ce serait donc un juste retour des choses que de l’aider à mon tour. Je ne pensais pas dire cela un jour mais je mets de côté mes projets pour protéger les civiles en cas de conflits armés. »
L’homme fit une pause pour observer la réaction du dénommé Ami puis reprit de plus bel.
« Un énorme problème se pose à nous là et je présume que tu en es conscient ? Et si jamais on ne parvenait pas à apaiser les tensions et que la guerre éclatait tout de même, qu’allons nous faire pour protéger toute la population ? Ah moins de les évacuer quelques jours avant, sinon je ne vois pas d’autres solutions, en tout cas pas pour le moment. T’as une idée ? »

_________________
17:44 ✣ Nakamura Syoto A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Ami
Ami

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Sam 4 Avr 2020 - 11:29
« Nous avons tous à apprendre de chacun. Les ennemis de hier apprendront à devenir les amis de demain. »

Finalement, l'éborgné accepta le credo de l'orateur. Peu enclin à croire les intentions d'Ami au prime abord, les explications de ce dernier parvinrent au bout du compte à lui faire comprendre la motivation de l'homme masqué. Ami n'était pas un homme. Il était un concept. Un symbole d'amitié au service d'une cause plus grande que la simple occupation du Teikoku sur le Pays du Tonnerre.

Le nouvel arrivant partageait à présent ses inquiétudes. Si Ami aspirait à la paix, d'autres préparaient la guerre. Comme toujours, les civils seraient les plus touchés par cette tragédie.

« Je suis un être de paix avant tout. Mais la guerre est dans nos esprits, encore à chaque instant. Nous devons penser au meilleur, mais aussi nous préparer au pire. »

Un silence envahit à nouveau la salle. Les propos d'Ami ne furent qu'amplifiés par cette latence volontaire. L'orateur reprit.

« Si le pire venait à se produire, alors l'Empire devra en amont faire le nécessaire pour mettre ses citoyens à l'abri. Évacuer est une chose, et vous faîtes bien de le souligner. Il faut songer également à aménager des refuges où mettre en sécurité la population, qu'ils soient au sein de Kumo, où en dehors. Si la menace vient de dehors, alors l'évacuation peut être un remède. Mais si les graines de la révolte venaient à germer au sein même de la cité, alors la sécurité du peuple serait plus difficile à assurer. »

Nouvelle pause. Ami parlait avec tout son corps, notamment ses mains, afin d'accentuer ses propos, et surtout la ferveur qui s'en dégageait.

« Avant toute chose, la première étape est de créer une relation de confiance entre le peuple et l'armée de l'Empire. Si le Teikoku souhaite protéger ses citoyens, alors ces derniers doivent être en mesure d'accepter le soutien des représentants du Feu. Sinon, tous ces efforts ne porteront pas leur fruit. La haine des Hijins envers les Kaminarijins est encore vive. Et certains Kumojins n'ont pas encore terminé le deuil de leurs proches emportés par la venue de l'Empire. À cet égard, ma mission est d'éteindre les braises des tensions passées pour créer un climat de coopération et d'harmonie entre chaque citoyen de l'Empire. Seule la flamme de la Volonté doit continuer de brûler. »

Son interlocuteur était friand d'exemple concret. De preuves. De factuel. Ami décida de rebondir sur cet attrait pour le palpable.

« Je compte m'entretenir prochainement avec les autorités du Teikoku. Ma voix servira les intérêts du peuple. Cette entrevue servira les projets dont nous parlons, qu'ils soient en train d'être mis en place par l'Empire, ou prochainement. Tout n'est qu'une question de volonté. Le Teikoku défendra jusqu'au bout ses citoyens. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Sam 4 Avr 2020 - 16:54
« Le fond du problème n’est pas tant la sécurité des villageois mais bien les directives prises par l’Empire. »
Bien que le blondinet fût décidé à collaborer avec son homologue du pays du feu, il ne faisait pas confiance à la hiérarchie de cet Empire.
« Tu as parfaitement résumé la situation… Le seul moyen d’y parvenir ce serait de convaincre tes supérieurs de mettre en place un système d’évacuation. Ils seraient en toute logique favorable à cette idée, s’ils ne veulent pas que de pauvres innocents soient mêlés à ça. »
Le borgne vérifia une dernière fois les alentours afin d’être sûr que personne ne les entendait.
« Connais-tu des camarades Teikokujins capables de faire ce que tu fais ? C’est-à-dire apaiser les esprits. Parce qu’il nous faudrait de l’aider à ce niveau-là, et que laisse cette tâche à une seule personne ce serait de la folie. Plutôt une perte de temps. Je ne dénigre pas l’énorme travail que tu es entrain d’effectuer mais il faut absolument que tu puisses déléguer. Comme ça, ça te permettra de t’entretenir avec ta hiérarchie. »
Le blondinet commença à faire les cent pas tout en réfléchissant.
*Comment faire pour lui demander de l’accompagner ? Surtout que maintenant je devais être fiché auprès du Teikoku, vu comment l’entretien avec l’autre folle dingue s’est super mal déroulé. D’ailleurs, il faisait référence à qui en parlant d’autorité ? Le Capitaine de sa section ? La régente ? Ou bien à l’Empereur direct ? Peu importe, je dois impérativement réussir à le convaincre de me laisser le suivre… Je vais tenter le coup ! On verra bien comment il réagit, tant pis. *
Il stoppa sa marche frénétique pour de nouveau poser son regard sur l’homme masqué.
« J’ai un vieil ami au sein de l’Empire, peut-être que tu le connais, il se nomme Shinrin Shinpachi. Avec un peu de chance il pourrait nous aider à avoir une entrevue avec les autorités de votre nation. Je dis nous parce que je souhaiterai t’accompagner, si ça ne te dérange pas. Tout comme toi, je souhaite que nos différends cessent pour enfin vivre en harmonie. »

_________________
17:44 ✣ Nakamura Syoto A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Ami
Ami

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Dim 5 Avr 2020 - 15:50
L'anonyme au cache-œil faisait preuve d'un grand intérêt pour la mission d'Ami. Il continua de partager ses inquiétudes, ses idées, ses plans. Ce dernier mit l'accent sur l'importance d'une réelle prise d'initiative venant de l'Empire. Il insista par ailleurs sur l'implication d'Ami dans son travail quotidien. Pour lui, les efforts de l'orateur devaient se tourner davantage vers le Teikoku que sur les citoyens, faute de pouvoir réaliser les deux en même temps.

« Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à mon travail envers les citoyens de Kumo. Toutefois, soyez assuré que mes efforts iront dans les deux sens. Je tâcherai de porter ma voix envers les autorités du Teikoku pour préparer la population au pire, tout comme j'irai rassurer la population du bien fondé que veut l'Empire à leur sujet. Je ne puis me permettre de faillir à ma tâche. »

Après un moment d'hésitation, l'éborgné sortit de son silence pour faire une nouvelle proposition à son interlocuteur. Le visage sans expression de l'orateur acquiesça à cette suggestion. Aucune émotion ne se dégageait du faciès masqué d'Ami, et encore moins dans sa voix, qui traduisait d'un contrôle absolu sur sa personne.

« Shinrin Shinpachi ? Bien. Je vous remercie pour cette information. Je songeais organiser une rencontre avec Madame la Régente Hokazuka Rie, étant la personne plus qualifiée pour agir au nom de l'Empire au sein de Kumo. Mais si vous dites que ce Shinrin peut nous aider, le rencontrer également serait une bonne chose. Cela permettra d'appuyer davantage notre volonté de sécuriser le village. Pouvez-vous m'en dire davantage sur cette personne ? »

Spontanément, Ami évolua au sein de la salle et tira une chaise jusqu'à son interlocuteur. L'homme à l’œil symbolique s'installa de son côté pour se retrouver face à l'éborgné, et ainsi poursuivre la discussion dans de meilleures conditions. L'orateur se tenait maintenant fermement assis, les mains jointes, accoudé sur ses cuisses.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Lun 6 Avr 2020 - 15:25
Il fallait reconnaitre que l’engagement de l’homme au masque était sans faille vis-à-vis de l’Empire mais également vis-à-vis de la population, on ne pouvait rien lui reprocher de ce côté-là c’était indéniable. L’être parfait n’existait pas et le flavescent le savait parfaitement mais pour l’heure il avait des villageois à sauver, il s’occuperait du cas d’Ami bien plus tard.
« Si tu juges avoir la capacité d’effectuer ces des lourdes tâches, dans ce cas je ne peux que te croire et te faire confiance. Après tout, nous œuvrons pour la même cause et tisser une relation de confiance est primordiale. » ponctua-t-il par un franc sourire.
Comme attendu l’homologue du pays du feu souhaitait en savoir davantage sur le dénommé Shinirin Shinpachi, était-ce un piège de sa part ? Parce que le borgne trouvait cela louche que le nom de cet homme ne lui faisait pas écho, mais après réflexion, l’Empire était si vaste qu’il y avait peu de chance que les membres se connaissent entre eux. Une hypothèse assez logique en soit.
Son interlocuteur prit place sur une chaise possiblement dû à la fatigue procurée par le discours prononcé devant l’assemblée tout à l’heure, ou alors il souhaitait simplement s’assoir pour mieux capter les informations que Syoto pouvait lui donner concernant ce Shinirin. Peu importe, il fallait le tenir en haleine.
« Shin’ c’est un vieil ami d’enfance, on faisait les quatre cents coups ensemble… le blondinet laissa échapper un rire en repensant au bon vieux temps. Malheureusement nous nous sommes perdus de vue depuis le jour où il a intégré l’Empire, je ne lui en tiens pas rigueur pour avoir fait un tel choix. C’est quelqu’un qui se battra coûte que coûte pour la justice, et j’imagine que cette situation doit le peiner… »
Il lâcha un profond soupire.
« …Sacré Shin’… »

_________________
17:44 ✣ Nakamura Syoto A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Ami
Ami

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Dim 12 Avr 2020 - 20:15
Ami décida de s'installer sur une chaise pour poursuivre la discussion. Au vu de la durée de la conversation, il jugea bon d'inviter son interlocuteur à prendre place plus confortablement plutôt que de rester debout sur ses deux pieds. Après avoir tendu une chaise à l'éborgné et pris place, il se retrouva finalement seul sur sa chaise. Alors que celui qui parlait de tisser une relation de confiance s'apprêtait à évoquer son lien avec le dénommé Shinrin Shinpachi, Ami prit le temps d'observer ce dernier.

Seul son œil symbolique semblait le contempler. Pourtant, toute son attention et énergie étaient rivées sur lui. Il l'écouta silencieusement parler de son ami d'enfance, de son allégeance envers l'Empire. Il le regarda sourire en riant, puis soupirer longuement.

« Un vieil ami d'enfance, donc ? Je comprend, cela doit être difficile d'être séparé par deux nations. »

Ami cessa de se reposer sur ses coudes. Ses mains jointes au centre de ses jambes, il reprit.

« Vous vous connaissiez donc avant qu'il rejoigne le Teikoku ? Pensez-vous qu'il partage les mêmes idéaux d'unité et de prospérité que vous et moi, ou qu'au contraire son esprit est teinté de la rancœur d'une justice vengeresse ? Ces conflits ont malheureusement corrompus plus d'un innocent, et je n'ose espérer que ce Shinpachi soit animé par les mêmes motivations qui nuisent à l'entente entre le Feu et les Nuages… »

Après avoir fait part de ses réflexions, Ami marqua une courte pause.

« Quoiqu'il en soit, je serai ravi que vous puissiez m'introduire auprès de ce Shinrin Shinpachi. Avez-vous une idée du temps nécessaire pour organiser cette entrevue ? L'organisation est cruciale afin que je puisse assurer mes devoirs envers cette cité au mieux. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Mer 22 Avr 2020 - 16:50
« Serais-tu septique sur mes liens avec Shin ? N’aies crainte, je ne m’amuserais pas à tromper une personne honnête comme toi. »
Combien de temps allait encore durer cette mascarade ?
La question était d’autant plus importante puisque le dénommé Ami semblait poser des questions de plus en plus gênantes. Était-ce des interrogations faites pour vérifier que la véracité des dires du blondinet ? Ou simplement de simples questions sans arrières pensées ? Tant qu’il n’avait pas précisément déterminé les intentions de son interlocuteur, le blondinet devait marcher sur des œufs et par conséquent ne pas révéler quelque chose qui pourrait éveiller des soupçons.
L’homme âgé de vingt-trois ans ferma son unique œil quelques instants comme pour faire le tri dans son esprit.
*Il en pose des questions celui-là… Rien ne me certifie qu’il ne connait pas Shin et si ça se trouve il se moque de moi depuis le début attendant impatiemment que je fasse une boulette. Et merde. On va essayer d’être prudent cette fois-ci. *
Le Kumojin ouvrit de nouveau le regard tout en prenant une profonde inspiration comme s’il se préparait à une bataille ou plutôt à un jeu d’esprit avec le soldat Impérial.
« Tes questionnements sont tout à fait légitimes et si la situation était inversée, j’aurais probablement fait de même. Mais sache une chose : je ne t’aurais pas parlé de Shin si je n’avais pas une confiance aveugle en lui. De plus, tu es la personne la mieux placée pour le contact puisque vous faites parti de la même faction, ce sera donc à toi de t’en charger. Je l’aurais fait volontiers mais un Kumojin à Hi ça fait moyen, tu ne crois pas ? » dit-il calmement.
« Lorsque tu l’auras trouvé, dis-lui simplement que tu viens de la part du borgne. Il comprendra. »
Tout ceci n’était que mensonge sauf un seul point : il n’y avait que le soldat de l’Empire qui pouvait mettre la main sur le Shinrin. A présent Ami allait-il le croire ou bien être sur la défensive ? Le blondinet allait le savoir très prochainement…

_________________
17:44 ✣ Nakamura Syoto A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Ami
Ami

17:44 ✣ Nakamura Syoto Empty
Sam 25 Avr 2020 - 17:07
Finalement, le borgne consentit à répondre, non sans réserve.

« Je vous remercie pour votre précieuse réponse. Je tâcherai de rencontrer Shinrin-san selon vos indications. »

Il le remercia sobrement d'un geste de la main.

« Veuillez excuser le caractère peut-être… intrusif, de certaines de mes questions. Votre relation avec ce membre du Teikoku m'émerveille. Elle me rappelle l'idéal vers lequel je souhaite que nous tendions tous ensemble : un futur où les enfants du Feu et de la Foudre puissent partager des souvenirs d'enfance qui ne soient pas teintés des affres de la guerre. Certains souvenirs me sont revenus lorsque vous avez parlé de votre lien avec Shinrin Shinpachi. »

On aurait presque dit qu'Ami poussa un léger soupir, étouffé par l'épaisseur de son masque. Après quoi, il se releva, faisant reculer silencieusement sa chaise.

« Bien, si vous n'y voyez pas d'inconvénients, j'avais prévu de partir après cette réunion. Je vous propose d'en rester là pour le moment. Mais je me doute que nous nous reverrons bientôt. D'ici là, je ferai le nécessaire pour organiser au plus vite une entrevue avec la Régente Hokazuka Rie, et si possible votre ami. »

Il tira après quoi sa révérence, et se ravisa en proposant une poignée de main somme toute adaptée à la situation.

« Sur ce, merci encore de votre soutien, Dokugan-san. Au revoir. »

L'orateur quitta enfin la salle de réunion, après avoir eu les réponses à la plupart de ces questions. Il laissa derrière lui Syoto l'anonyme, avec qui il espérait bien pouvoir discuter de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 https://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami https://www.ascentofshinobi.com/u757

17:44 ✣ Nakamura Syoto

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: