Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ]

Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Sam 21 Mar 2020 - 18:38


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad


Il est de notoriété publique que bon nombre de temple de Hi no Kuni sont abandonnés depuis les conflit qu'a connu le pays. Certain opportuniste on d'ailleurs changer de métier pour devenir de vile pilleur de temple. C'est dans les temples shinto que l'on trouve d''ailleurs le plus de représentation de bouddha , souvent façonné dans de l'or brut. Une façon sans risque de se faire de l'argent , quitte à bafouer ses propres croyances. L'Empire du feu étant dans une optique d’extension , certain petit malin profite de cela pour voler les trésors du pays, prenant bien soins de ciblé les temples qui ne sont pas protéger par les forces armées de Hi no Kuni.

L'idée de patrouiller pour protéger les cultes du pays vient directement du cerveau façonner par les moines du jeune Mujun. Son envi de rembourser l'énorme dette qu'il a envers les shintoïste est énorme. Car c'est cette religion qui lui à très certainement sauver la vie , qui a fait de lui cette personne respectable. Protéger ses monastère et ses temples devrait normalement être une priorité , car plus que des lieux de rassemblement pour prié les dieux , se sont aussi des endroits ou l'on peut se faire aider , avoir un repas chaud gratuitement.

Le tonnerre et la pluie étaient de sortie , les dieux semblaient être en colère pour une raison qui était inconnu pour le moment, c'est du moins se que ressentait Mujun en voyant se déchainement climatique. Les dieux avaient toujours une bonne raison de piquer une colère, qu'elle soit compréhensible par les humains ou non. En marchand dans la foret dense d'un coin de Hi no Kuni, Mujun avait la sensation d'être épier, suivi. Ce n'était pas les dieux qui l'observaient , mais quelqu'un, c'est du moins se que lui criait son instinct.

Au détoure d'un énorme arbre centenaire , il se dessinait au milieu des arbres un temple qui semblait avoir vu de meilleur jours. Un temple d'apparence abandonné qui ne l'était pas de toute évidence, les rires d'hommes résonnait et faisait écho enter les arbres. Les moines étaient de nature discrète , tout comme les gens qui venaient priés. Tout cela était étrange, en s'avançant prudemment Mujun constata avec effroi que des hommes étaient entrain de piller le temple , volant statuettes et grigri à l'effigie de différent dieu. Le sang monta à la tête du jeune moine et d'une voix qui résonna dans toute la foret il hurla :

« OYYYYYYYYYYYYYYYYY ! ARRÊTEZ ! »

Il se trouvait maintenant face à une dizaine de pilleurs qui ne contaient pas se laisser arrêter par un homme chauve , seul qui plus est.


_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 3:04
« Aller réveille toi Gozen ! T'as une mission. »

L'astre solaire vient à peine de quitter son zénith et les cernes de l'homme semble constater d'une dure nuit d'insomnie. Pour la cinquante sixième fois consécutive. Ça commence à devenir habituel à ce rythme là. Et ça, le bougre ne le sait que trop bien. Mission sur mission, cuite sur cuite, l'Uzumaki commence à s'affaiblir mentalement à cause de ce train de vie des plus décadent. Même si, pour le moment, il se contente d'enchainer les actes missionnaires pour le compte de l'Empire du Feu comme moyen de passer le temps. Lui, l'éternel insatisfait et flemmard des temps modernes se contente pour le moment de rester en retrait, tentant de trouver sa place dans l'univers. Univers des plus vastes d'ailleurs. Alors, peut-être que, même s'il y met toute sa force et ses convictions, cette fameuse place il ne la trouvera malheureusement jamais.

Peu importe.

Ramassant la bave qui lui reste aux coins des lèvres, Gozen cligne trois fois des yeux, se met une grande gifle dans la tête et se conforte dans l'idée que tout cela n'est que passager. Après tout, un beau jour, il sait très bien qu'il sera le héro du Yuukan. Oui, un beau jour.

« Tu dois sauver un temple au large d'une forêt de Hi. On vient de nous informer qu'un groupe de voleur y a pénétrer pour en extraire les denrées. Et il semblerait que tu sois le seul disponible actuellement. Dépêche toi, avant qu'ils ne disparaissent dans la nature.
Hm ?
Aller debout ! »

Allonger jusqu'à lors sur un banc dans un parc d'Urahi, quelques cadavres de bouteilles de saké à ses pieds, Gozen a passé la nuit sur ses lattes de bois à picoler. Mais peut-être que ce jour où il deviendra le héro du monde est bel et bien arrivé. Ce sauvetage doit se faire pour gagner le cœur du peuple Hijin. L'Hayashijin se doit de sauver ces pauvres moines en danger.

Sans dire le moindre mot, dans une explosion de poussière et encore endormit, le balafré disparait soudainement pour partir en direction du temple situé à de nombreux kilomètres de là.

Deux minutes plus tard, le voilà sur les lieux. Semblerait-il que l'appel de la justice soit le facteur motivation dont il a réellement besoin ... Montant alors sur le toit du temple, apercevant la scène d'une dizaine d'hommes pillant ce dernier par un léger trou dans les tuiles, Gozen observe avec intention. Premier craquement. Toutefois, le groupe en pleine activité s'arrête soudainement lorsqu'un semblant de moine pénètre à l'intérieur du dit temple. Soudain des insultes pleuvent du côté des bandits, signifiant qu'une seule chose. Deuxième craquement. « Il semblerait ... que le chauve soit de mon côté. On dirait qu'il veut leur foutre une raclée. C'bien ma veine, j'me suis » Troisième craquement. D'un coup d'un seul, le toit s'effondre comme si le ciel venait de tomber dessus. Et tel le plus mort des poids morts, l'Uzumaki s'éclate littéralement sur le parquet de chêne du temple bouddhiste.

Silence, plus personne ne s'insulte. Tous regardent ce crétin sous les gravats de la toiture. Tous doivent se dire « Mais qui est cet homme incroyable. » Oui, incroyable.

« La justice est arrivée, Enma Gozen pour vous servir ! Messieurs, veuillez me suivre s'il vous plait ! » Un sourire éclatant et les mains sur ses hanches, il se relève entre le moine et les bandits le nez en sang et les cernes du panda accompagné d'un regard fatigué quasi somnolent, Gozen se dresse face à la vermine, prêt à intervenir.

@Akimichi Mujun

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 8:29


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad


Il est parfois difficile de savoir se que les dieux on en tête , surtout quand il essaye de vous aidez. Il est vrai que Mujun allait se retrouver face à une dizaine de pilleur déchainer, mais faire tomber les renforts du ciel on ne voyait ça que dans les livres de fiction. S'il fut soulager au départ, l'atterrissage rater du nouvelle intervenant le refroidit quelque peu. Et plus encore quand celui-ci ouvrit la bouche, son aspect général n'allait pas du tout avec les mots employer. Cette homme était sensé représenter la justice ? Dans quel monde. Un peu déçu, mais n'oubliant pas les priorités, Mujun demanda à l'homme tomber du ciel.

« Vous êtes là pour les arrêter ? Un peu d'aide ne serait pas de trop... Enfin...Si vous êtes en état...mmh mhh » Il se racla la gorge et lui montra du doigt son nez en sang.

Mujun se posait tout un tas de question sur l'énergumène, il ne semblait pas très fiable et complètement à l'ouest. Cependant toute âme se battent pour la justice est forcément une bonne personne, du moins c'est se que les préceptes shinto disait. Le regard du jeune Akimichi se posa cette fois-ci sur les bandits qui ne semblaient pas plus impressionné que ça par la situation rocambolesque dans laquelle ils se trouvaient. Ce comportement énerva Mujun , on pouvait clairement voir une petite veine frétillé sur sa tempe gauche, un indicateur montrant qu'il était prêt à exploser, néanmoins il faisait tout pour se retenir et ainsi respecté les dogmes shintoïste. D'une voix qu'il essayait de rendre la plus zen possible , il dit aux bandits :

« Remettez en place les objets que vous avez volé et partez ... les dieux vous pardonnerons. »

Aux yeux des bandits , Mujun et l'homme tomber du ciel ne semblait pas être une menace. Ils prirent même la peine de rire au nez du jeune moine. C'est maintenant deux petites veines qui frétillaient sur la tempe gauche de l'Akimichi. S'il connaissait tout les dogmes du shintoïsme, il lui était parfois difficile de les respecter , surtout quand une bande de marioles se moquaient de lui. L'un des hommes eux d'ailleurs la mauvaise idée de venir en rajouter une couche en lui disant:

- Ha ha ha ! Hey les gars , CHAUVE QUI PEUT ! HA HA HA !

S'en était trop pour le pauvre Mujun, ses vieux travers sortirent aux galops et d'une voix forte qui résonna d'arbre en arbre il dit :

«JE SERAIS LE CHÂTIMENT DIVIN ! BANDE DE CONS ! »

Mujun grossi et pris du volume d'un coup, devenant aussi large et lourd qu'une baleine. Il sauta sur le pilleur s'étant moquer de son crane chauve et l'écrasa sous son poids de cétacé obèse. Les autres pilleurs semblaient cette fois-ci surpris par la scène. Le jeune cachalot se tourna vers son " allié " et lui dit d'une voix exciter par l'adrénaline:

«C'est l'moment d'mettre des baffes ! Advienne que pourra ! »


_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 16:08
Nuage de poussière et poutres en bois fracturées, le shinobi démarre sur les chapeaux de roues quant à son entrée en matière. Rien de pire ne peut arriver qu'un ninja, adepte de la discrétion et de l'assassinat, se vautre littéralement face à ses ennemis les observants par un toit de base. Cependant l'embarras tout comme l'humiliation ne s'arrête pas là. Debout ses vêtements légèrement déchirés et recouverts de poussière face aux voleurs, le Balafré se retourne vers le chauve qu'il a aperçu quelques minutes auparavant pour se retourner vers lui, le pousse lever en sa direction comme pour lui témoigner de son état non inquiétant. Mais ... le teint quelque peu blaffard à la suite de cette action quelque peu ... surprenante, la boule de billard pointe son doigt vers lui tout en demandant s'il est ici pour lui prêter main forte. Son nez en sang ne s'arrête pas.

« Oh nooooon ! » Complétement désolé de la situation, comprenant que lui aussi est ici pour arrêter ces hommes sans être un moine du temple, Gozen se cache derrière le tas de débris qu'il a causé pour s'essuyer le nez. Comme si se cacher pour camoufler son erreur de débutant aller changer les choses. Il n'en est rien.

Derrière les décombres qu'il a provoqué, le "Scarifié" pêne à arrêter l'hémorragie comme si le Dieu de la Honte continue de lui flinguer sa journée. Soudainement, de nouvelles insultes fusent. Sur la non pilosité crânienne de l'homme venu en renfort. « Semblerait qu'ces mecs possèdent un répertoire de blague si court qu'il n'hésite pas à refaire la même vieille farce encore et encore. Que c'est triste. » Réflexion bien utile alors que l'Hayashijin renifle de toute ses forces à de nombreuses répétitions, le doigt sur la narine ensanglantée.

Bien heureusement, se laisser faire n'est pas dans les habitudes du chauve. Les masques tombent alors. Celui qui depuis le début, restait calme et impassible de toute émotion colérique, se met soudainement en colère. Décuplant son corps de manière vertigineuse, Gozen comprend très vite le clan auquel il appartient. Jusque là, l'homme en a seulement entendu parler à gauche et à droite, sans en voir de véritable. « Bordel un Akimichi ... ! » Et écrasant sa victime, le faux moine se retourne alors vers l'Uzumaki lui affirmant que le moment de passer à l'action est bel et bien arrivé. Dresser comme un pic, Gozen se remotive car mettre une déculottée aux autres pour le bien d'autrui, c'est ce qu'il préfère.

La véritable justice.

« Accrochez-vous messieurs ... ÇA VA ENVOYER ! » s'écrit-il tout en ayant une main posée sur la hanche alors que l'autre, les désigne du doigt par la plus grande impolitesse. « Ninpô - style des cinq éléments - Fûton, les sphères de vides ! »

Crachant alors de sa bouche des sphères venteuses aussi tranchantes qu'explosives, le balafré en envoie cinq sur les criminels, en éliminant un au passage alors que les autres, ont la chance d'être couvert par les piliers du temple prenant pour eux la puissance du ninja.

« Alors ? Qu'est-ce que vous en dites ? » Encore un sourire contagieux, le shinobi s'apprête à dévoiler sa plus grande forte pour arrêter ses voleurs de statuettes.



@"Akimichi Mujun"

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 



Dernière édition par Uzumaki Gozen le Jeu 28 Mai 2020 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Dim 22 Mar 2020 - 20:21


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad


Si Mujun n'était pas un " moine " comme les autres , sont associer de castagne non plus, même si à première vu il ressemblait à un vagabond un peu perdu dans sa tête , il cachait plutot bien son jeu. Observant d'un oeil son collegue , Mujun constata qu'il n'était pas le dernier quand il était question de se battre, loin de là. L'homme semblait maîtriser le ninjutsu à la perfection , et ses technique fûton semblaient être dévastatrice. C'est donc dans un esprit de compétition masculine, pour montrer clairement qui à la plus grosse. Mujun composa quelques mûdras et hurla dans le feu de l'action:

« DÉCUPLEMENT DU CHÊNE ! »

Le jeune Akimichi qui avait repris sa taille normal depuis sa dernière attaque sur le mariole de service, se mis cette fois-ci à doubler de volume ,non triplé ... Oh on dirait qu'il continue de grandir et grossir. Il faisait maintenant la taille d'un chaîne et était aussi large que le temple lui même. La surenchère était présente ... beaucoup trop même. Pourquoi utiliser une tel technique face à de simple pilleurs qui allaient certainement tomber les uns à après les autres sous les coups de l'homme tomber du ciel. Il était question de fierté masculine ! Lui aussi avait des techniques ravageuse ... Bien que pour la discrétion on repassera , car durant son décuplement ce n'est pas un mais trois arbres qui s'écroulèrent à cause de la taille monstrueuse de Mujun.

« Venez ici moucheron ! VOICI LA COLÈRE DES DIEUX ! HA HA HA HA »

Son rire gras faisait trembler le sol et mouvoir son gros ventre qui faisait littéralement la largeur du temple. Quand bien même le temple ne faisait pas partie des plus imposant, un homme de cette taille était exagérer, surtout qu'il était maintenant compliquer pour l'Akimichi de se déplacer correctement sans risquer de détruire complètement la construction, qui avait déjà bien morflé. Les deux combattants de la justice qui était normalement là pour sauver les richesses du temple, était tout bonnement entrain de le détruire petit à petit... Une aide dont les dieux se seraient certainement passé.

Avec la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine , Mujun commença à donner des coups de poing sur le sol, faisant trembler celui-ci et créant de large fausser là ou ses poings s'abattaient. Les pilleurs criaient maintenant de frayeur et appelaient à l'aide. Le chauve colossale semblait surtout avoir effrayé plus que blesser. D'un coup Mujun se souvenu de son camarade le justicier, il l'avait complètement oublier l'espace d'un instant . Il s’inquiétait de savoir si celui-ci n'avait pas reçut par inadvertance un coup de sa part. L'Akimichi regarda autour de lui , soulevant ses pieds et regardant sous les arbres s'étant effondrés pour voir s'il n'y avait pas un homme écrasé là dessous. Pour plus de sécurité le chauve au crane luisant désactiva sa technique , et repris une taille normal. Il constata les dégâts qu'il avait causé et se donna une claque sur le front... Encore une fois, à vouloir bien faire, il en avait fait trop justement... Enfin bon , il n'était pas le seul fautif , l'homme qui maîtrisait le futon aussi avait ... cassé des trucs ... Oui c'est vrai, il n'était pas le seul à avoir saccager le temple.



_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Lun 23 Mar 2020 - 18:35
Dieu du Feu ; la main sur le front.
Dieu de l'Eau ; la main sur le front.
Dieu du Vent ; la main sur le front.
Dieu de la Foudre ; la main sur le front.
Dieu de la Terre ; la main sur le front.
Dieu des Dieux ; la main sur le front.
Dieu du Temple actuellement en cours de destruction ; la main sur le front.

L'affront le plus total est bel et bien entrain de se passer et pour un croyant, il est en plein blasphème. Quel moine prend la voie de la force et de la destruction au lieu de chercher à négocier et à dissuader les pilleurs de voler ce lieu, qu'importe les conséquences ? Aucun moine n'est capable d'un tel acte. « C'est p't'être pas un moine en fait ... » Se tromper reste humain mais l'Uzumaki reste d'accord sur une chose, cet homme est bel et bien chauve. Oui cela n'a rien à voir avec le comportement de l'homme. Mais tout de même, il souhaite le souligner.

Entre l'écrasement du premier homme et la lacération du deuxième, nombreux sont encore les adversaires restants face au balafré accompagné de l'Akimichi. Mais alors que Gozen compose une série de mudra pour cramer tout ce beau monde, son homologue justicier prend les devants et change de forme une nouvelle fois. C'est pas une, ni deux, mais bien trois fois son gabarit initial que la boule prend forme avant de faire ce que le Dieu de ce Temple accuserait de pêché; la destruction pure et simple du lieu dit.

« Il va quand même pas faire ça ?! Oh putain ... ! » Halluciné par ce qu'il voit, l'Uzumaki décide de prendre ses cliques et ses claques avant de disparaitre. Cependant, la taille du Décupleur étant si grande et imposante, la place nécessaire quant à sa fuite est subitement réduite à néant. Alors que faire ? Il scrute à gauche, rien. Il scrute à droite, rien. Pour fuir les tremblements à répétition, à chaque pas que le pseudo-moine effectue, il n'y a qu'une seule solution; devenir l'une de ses jambes.

Bondissant du tas de gravas duquel il est originaire, Gozen attrape fermement l'immense jambe face à lui et se blottit contre cette dernière laissant passer la tempête. Un tremblement, deux tremblements, trois tremblements. L'Akimichi se déchaine et rien ne semble l'arrêter. Chacun des voleurs en prend pour son grade et si ils ont un peu de chance, se font simplement assommer.

Quand soudain le calme reprend ses droits au cœur du lieu religieux, le géant revient à ses origines et le balafré, lâche prise tombant au sol. Allongé et sous le choc, il reste gelé sur ce qui reste du sol de la bâtisse, complètement KO.

« Pl..Pl..Plus ja-ja-jamais t-tu recommences ça ... Pré..Préviens moi au moins la prochaine fois. »

Le temps sera nécessaire pour se remettre de cette balade nauséeuse.

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Mar 24 Mar 2020 - 21:18


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad


En regardant de plus prêt , Mujun pu constater avec soulagement que son compatriote de justice était toujours bien vivant et tout prêt de lui. Il semblerait que durant le décuplement du crane chauve celui-ci se soit accrocher à sa jambe faisant la taille d'un gros tronc d'arbre. Une sueur froide coula le long du dos du jeune " moine ", voyant les dégâts qu'il avait causé durant sa débâcle de virilité. Le temple qu'il devait normalement protéger n'était maintenant plus que des ruines , il était évidant que la finesse n'était pas un trait commun au Akimichi, orphelin ou non. Peut être que dans leur sang se trouvait le gêne de la destruction, du manque de délicatesse. L'homme qui était venu " l'aider " à " protéger " ce temple semblait choquer , et en désaccord total avec la façon de faire du pseudo moine. Les joues commençait petite à petit a devenir rouge sur le visage de Mujun, honteux des ses agissements inconsidérée. Mais ne voulant pas perdre la face il dit:

« Vous aussi ... vous avez casser des trucs ... Regarder ça, j'suis sur que c'était vous » Il montra du bout du doigt un reste de tuile provenant certainement du toit de l'édifice religieux .

C'était une façon bien étrange de s'excuser d'avoir détruit un lieu de prière vieux de plusieurs centaine d'années. Le moine essaya de redresse une statue qui était allonger par terre, mais en essayant de la remettre droite , celle-ci tomba de nouveau mais se brisa cette fois-ci. Décidément quand Mujun décidait d'aider , le malheur n'était jamais bien loin. Comment jeune homme pouvait être aussi maladroit ...

« J'y suis peut-être aller un peu trop fort... J'ai encore du mal à ... Enfin bref... On est tout les deux dans de beau drap hein » Mujun essayait d'impliquer le plus possible son collègue dans le merdier qu'il avait lui même crée.

Si jamais son mentor voyait ça , il ne faisait aucun doute qu'il serait battu ou obliger de faire le poirier dans un coin en guise de punition, mais vu l'ancienneté du temple cette punition durerait certainement des siècles elle aussi... Mujun dégluti de peur rien qu'a cette idée , il faisait chaud et pourtant il se sentait geler. Il jeta un regard furtif à son collègue , tout en regardant les pilleurs fuirent dans la foret. Une nouvelle fois pour ne point perdre la face, il dit d'un tons zen.

« Les dieux vous pardonnes pauvres pécheurs ! »

Il tapota l'épaule de son collègue qui semblait faire l'état des lieux et lui demanda de sa voix toujours aussi religieuse , zen.

« ... Heu... Et nous on fait quoi maintenant ? »



_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Mar 24 Mar 2020 - 23:05
Un véritable carnage se dresse au cœur du temple qui voit ses fondations partir en lambeau un peu plus à chaque seconde qui passe. Le bois au sol éclate sous le poids et la pression générés par l'Akimichi tandis que la toiture sombre de plus en plus à cause du trou laisser par le balafré et agrandit par le géant. Le sol vient de trembler une nouvelle fois avant de s'arrêter définitivement, les voleurs ne sont plus. Tous ont disparus sous les coups du chauve ou du moins, restent visible. Seul leurs âmes sont montées au ciel. Laissant leur sang encore frais comme dernière marque posée dans ce monde.

« Bah mon vieux, tu fais pas les choses à moitié dis moi ! »

Si seulement sa force pouvait être mise au service du bien et non d'une mort prématurée répandue par l'Empire du Feu, alors l'avenir ne pourra qu'être plus beau aux yeux de l'Uzumaki. Lui qui rêve d'une nation grande et forte, aussi forte que la Foudre - la Terre ou l'Eau. Les membres du clan Akimichi sont d'incroyables guerriers. Seules les légendes et les histoires à leur propos avaient grandit dans la tête du shinobi pour imager leurs talents mais il n'aurait jamais cru ça. De plus, il décèle en lui un incroyable potentiel malgré une actuelle faible quantité de chakra. Le décuplement de ses propres membres font de lui un maitre dans le domaine du Taijutsu et cette faculté, utilisée convenablement peut être la plus forte et la plus destructrice de toute. Imaginons un homme de cette taille créer un tremblement de terre ou une vague géante ... Il peut être inarrêtable.

Même si pour le moment, le "moine" se préoccupe plus des dégâts engendrés et tente de se rassurer en mettant une partie du massacre du temple sur le dos du "scarifié", il semblerait que la honte le gagne un peu plus lorsque son visage rougie ardemment. « Eh. Moi j'ai rien fais hein ... » Simple ironie, Gozen fait en sorte que son désormais nouvel ami comprenne qu'il rigole. Car sans lui, le doué passant à travers le toit, rien de tout ça ne serait arrivé. C'est comme un regard de compassion qui s'affiche alors sur le visage de l'homme. « Mais c'est vrai qu'on a un peu prit les choses trop au sérieux. Pas d’inquiétude, ça va s'arranger. Après tout, on les a arrêter. C'est le plus important. Ce temple n'est fait que de pierre et de bois, c'est reconstructible, crois moi ! » Toujours voir le verre à moitié plein, une question importante aux yeux du bougre aux cicatrices. Désormais, la question qu'il se pose et posée par le chauve est; où aller maintenant. Ils ne peuvent se quitter comme ça car tout deux font partis du Teikoku alors après tout pourquoi ne pas faire une partie du chemin ensemble ?

« Un verre et un bol de nouille ça te dit ? Tout ça m'a grave donner faim ! » dit-il le sourire et la bave aux lèvres, plissant les yeux de joie.

Chemin pouvant se transformer en incroyable voyage?

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Mar 24 Mar 2020 - 23:49


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad



Dans la vie il y a ceux qui sauve des vies , protège des lieux uniques ... Puis il y a Mujun, qui souhaite sauver des vies et protéger des lieux uniques, mais qui fini par mettre en danger ces vies et détruite ces lieux... N'est pas héro qui veut, mais cela ne voulait pas dire que le jeune moine n'allait pas avoir une destiner extraordinaire. Dans un futur proche, les visions d'un homme un peu gauche ,maladroit, finiront par aider un large éventail de personne, aussi étonnant que cela puisse être.

Le jeune moine semblait avoir fait forte impression à son nouveau collègue, car celui-ci affichait un regard étonner et curieux quand il le regardait. L'homme semblait toutefois en avoir vu d'autre, bien qu'il y a fort à parier que ce soit sa première rencontre avec un Akimichi, chauve qui plus est.

« C'était peut-être la volonté des dieux... mmh mhhh ... Ce lieu à été détruit pour pouvoir être reconstruit à neuf, nettoyé de toute souillure laisser par ces bandits ... Oui voilà, c'était un acte commander par les dieux. Le bois était vieux et pourri - C'était faux - le bâtiment aurait pu s'écrouler sur des croyants venant faire leurs prières - Encore un autre gros mensonge, il n'y avait pas plus solide et résistant que se vieux bois couper dans des arbres millénaire qui n'existe même plus. - Oui j'ai certainement sauvés de nombreuses vies ! - Pas du tout , les pilleurs en sont certainement la preuve- »

Décidément Mujun faisait tout pour se convaincre, que se gros raté était finalement une bien belle réussite, orchestrer par les dieux eux même , rien que ça. Néanmoins si cette histoire devait être raconter , il est évidant que l'Akimichi ne serait certainement pas vu comme un héro des dieux, mais comme un gros balourd ne sachant se contenir. Surtout comment pouvait-il se considérer comme un moine...

Les oreilles de Mujun se mirent à frétiller quand son nouvelle ami lui dit la phrase magique: " Un bol de nouille ça te dit ? " . ET COMMENT ! S'il y a bien une chose que le chauve c'est extrêmement bien faire, c'est manger! Et en très grande quantités ! Les yeux de Mujun brillait, comme si on lui avait annoncé la meilleur nouvelle qui soit. Quoi que pour un Akimichi , leur du repas c'était comme fêter un Matsuri ! D'ailleurs on mange drôlement bien durant se genre de festival.

« OH ! OUI ! DES NOUILLES ! ... mmmh mmmh et un bol de riz pour les dieux aaooommmm ! »

Pour essayer de cacher son enthousiasme de mort de faim, il se mit à pratiquer un mantra shintoïste , un chant qui avait la particulariser de raisonner dans la cage thoracique. Cependant personne n'était dupe... Ce n'était pas en jouant les moines qu'il allait pour cacher ses habitudes d'Akimichi. C'est donc sans même connaitre le nom de son nouvelle ami , qu'il entreprit un petit voyage en quête de nourriture et peut être d'une petite liché d'alcool.


_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Mer 25 Mar 2020 - 21:23
« Ouais c'est ça c'est le temple qu'est vieux ... » Un simple commentaire ébruiter de la part de l'Hayashijin dans la barbe qu'il n'a même pas. Mais il faut bien dire qu'il a raison, depuis la fin de vie des voleurs, l'Akimichi se trouve des excuses plus grosses les unes que les autres pour se dédouaner de ce dont il est responsable. Qu'il n'ait rien à craindre, jamais Gozen ne le balancera si jamais les hauts de gradés de l'Empire leur demande des comptes. Après tout, il est lui aussi responsable de l'effondrement de du temple. "Ce lieu a été détruit pour être reconstruit blablabla" Qu'est-ce qui ne faut pas entendre ... Intérieurement, l'Uzumaki se tord de rire tellement la situation est comique. Mais ça, il ne lui dira rien tant la honte se lit sur le visage du chauve.

Toute fois, cette honte disparu au moment où le mot nouille est émit de la part du shinobi élémentaire. A croire que les vieilles rumeurs s'avèrent bien réelles, les membres de ce clan sont bel et bien des morts de faim. Des "gros" comme certains trous de balles aiment appeler. Mais pour le balafré, ces hommes sont bien plus fort que ceux qui présentent une musculature athlétique et bien dessinée. Ils sont bien les plus forts du monde.

Quoi de mieux que de se nourrir à volonté dans une restaurant fait pour l'occasion afin de devenir encore plus fort ? Rien du tout. Un bol de nouille, une bonne centaine de maki et de la salade de choux cru à la sauce à l'ail ... Salive goutte sur les lèvres de l'homme, la faim lui trou le ventre. Un coup sur son épaule recouverte par la poussière du combat, Gozen prend alors la direction du restaurant le plus proche, dont il connait l'adresse. « Aller viens l'goulu, on va s'payer un bon repas chaud ! » Fixant les yeux du décupleur, l'Uzumaki remarque la joie de son collègue, comme si on venait de lui annoncer qu'il venait de gagner au loto. Incroyable cet Akimichi ...

« Sinon moi c'est Gozen. Enma Gozen. » Comment ne pas se présenter après ce qu'ils viennent de vivre ensemble ? Surtout quand on fait parti de la même équipe. C'est clair que ça craint. Mais au moins, Gozen a prit les devants pour un peu plus connaitre son équipier du jour. Tout en donnant un faux nom, étant donné que les derniers Uzumaki peuvent être encore cible de leurs bourreaux. Il se doit d'être le plus discret possible. « Et toi, ton prénom ? Akimichi .. »

Seul avantage qu'il a, c'est connaitre les origines de son désormais ami.

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 16:30


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad


Il était rare de trouver quelqu'un voulant offrir à manger au jeune moine, ou alors il fallait préparer son porte feuille et être prêt psychologiquement et physiquement à manger des cailloux le reste du mois. Car malheureusement les âmes charitable tombaient comme des mouches avec Mujun, ne sachant pas s’arrêter, ne connaissant pas la sensation de satiété. Il continuait de manger sans fin, ruinant la grande majorité de ces pauvres âmes généreuse. Le nouvelle ami de Mujun se présenta, faisant revenir à lui le moine s'étant perdu dans ses pensées , ses rêves de nourriture. Il est vrai que dans le feu de l'action, l'Akimichi avait complètement oublier de se présenter, se qui est d'ailleurs une infraction à l'une des dogmes de son temple.

« Oh... et bien merci de m'inviter à manger Enma Gozen. Moi je suis ... - Il réflchit un moment, se demandant s'il devait donner son vrai nom- mmh mhh AH non non , j'suis pas un Akimichi moi... Moi je suis Nara Mu', oui oui voilà , NARA MU' »

Mujun n'était vraiment pas doué pour la subtilité, le nom qu'il avait choisi était à dormir debout. Comment pouvait-il être un Nara alors qu'il y a à peine cinq minute il s'était transformer en un colosse de plusieurs maître ... Si le jeune moine savait se montrer intelligent dans certaine situation , dans d'autre il se trouvait être un parfait idiot .

« Donc revenons au chose sérieuse , quand vous parliez de m'offrir un bon repas chaud, vous pensiez à cinq ou six portions ? Des nouilles ? Du riz sauté ? Des raviolis ? Ooh Oh ! De la viandes grillés ?! »

En parlant de viande grillé, Mujun lâcha un filet de bave coulant le long de son menton jusqu’à sa nuque. Quel folie... parler nourriture avec un Akimichi, le chemin allait être très long pour le dénommé Enma Gozen. S'il souhaitait en apprendre plus sur son nouvelle ami , il allait devoir faire oublier à un Akimichi ; nouille , ravioli , viande grillé et autre mets délicieux , le temps de pouvoir lui parler sérieusement.

_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Dim 29 Mar 2020 - 16:39
Quelques secondes passent. Longues voir interminables. L'Akimichi vient de remercier le balafré lorsque ce dernier lui propose de partager un repas chaud, en rapport avec leur rencontre due à ce sauvetage in-extrémis. Mais le nom que lui propose Gozen semble le perturber quelque peu. Est-il sceptique quant au nom que peut lui donner le shinobi, membre du même Ordre que lui ? C'est étrange. Oui, étrange cette façon de ne pas croire ceux qui combattront à ses côtés si la guerre frappe de nouveau à leurs portes. L'Uzumaki reste affligé intérieurement de ce genre de comportement. Et ses craintes se confirment lorsque son acolyte prétend être un membre du clan des manieurs d'ombres. Preuve que par cet acte désespéré, il espère lui aussi passé inaperçu et donner une fausse identité. Toutefois, l'Hayashijin n'est pas dupe, loin de là. Il reconnait bien la force d'un Akimichi et cette lueur dans les yeux lorsqu'on lui parle de nourriture.

C'est donc Nara Mu qui se présente à lui, un léger doute dans la voix. Cependant, Gozen lui laisse le bénéfice du doute, histoire de ne pas le vexer. Et puis, il semblerait que la proposition du shinobi ait troublé totalement le chauve adepte des repas interminables. Lui qui bégayait il y a de ça quelques secondes, le voilà qui énumère tout un nombre de plat plus savoureux les uns que les autres laissant échappés de sa bouche bon nombre de filets de bave.

Le passionné dans toute sa splendeur.

« Et bien Mu, je ne sais pas si il y aura de ça là où nous allons mais je sais qu'ils ont une carte étonnamment grande. Ce qui fait que la variété de leurs plats est énorme ! Alors je pense que tu trouveras ton compte et qui sait, peut-être que tu étancheras ta faim insatiable ! Toi, le Nara affamé ! Hahahaha ! » Ironie couplée à une vérité certaine, l'Uzumaki se montre bien enthousiaste lorsqu'il émet la possible hypothèse d'un nombre incalculable de plats présent dans le restaurant dans lequel ils se dirigent. Restaurant qui, très vite, se montre à eux après plusieurs minutes de saut shinobesque. Les odeurs s'échappant des cuisines et de l'immense cheminée surplombant le toit guident les deux ninjas au cœur de l'établissement. Et comme tout bon client qui se respecte, ils sont accueillis par l'un des serveurs de l'auberge. Une table leur est attribuée, ils prennent place.

« Bien ! Voyons voir ce qu'ils ont ... » dit l'élémentaliste alors que ses yeux scrutent le menu dans sa globalité. « De mon côté, je vais prendre une douzaine de toriyaki, un grand bol de riz aux œufs, un bol de bouillon, des nouilles au bœuf, des beignets de crevettes, deux douzaines de maki et sushis et une grande assiette de mochi ! J'adore les mochi ! »

Peut-être bien que Gozen aussi, est finalement un membre du clan Akimichi.

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Lun 30 Mar 2020 - 4:10


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad


S'il était évidant que l'identité emprunté par Mujun ne tenait pas la route, l'homme balafré semblait ne pas vouloir lui en tenir rigueur, au contraire, il le salua avec se nom d'emprunt et lui parla simplement. Ce gozen semblait être quelqu'un de bien, peut être que Mujun aurait du se montré plus confiant et lui donné son vrai nom , même si de toute évidence l'homme semblait déjà connaitre le véritable nom du chauve. C'est avec une subtile boutade qu'il essaya de le faire comprendre au jeune moine, qui ne s’arrêta pas dessus malheureusement, trop occupé à penser à son estomac et au délicieux repas qu'il allait dévorer.

Le temps passa étrangement vite, les deux nouveaux amis arrivèrent au fameux restaurent. Un restaurent qui allait certainement être la fin de leur ressente et toute jeune amitié. Car il était évidant que le mort de faim qu'était Mujun , allait complètement ruiner se pauvre homme. Du moins c'est se qu'il se disait inconsciemment, qu'elle ne fut pas sa surprise quand il se rendit compte que son ami était un crève la dalle tout comme lui, la commande qu'il venait de passer pour lui seul était monstrueuse.

« Oh ... Je vois que vous êtes du genre à avoir un solide coup d'baguette ... Sachez que je n'suis pas en reste ... Moi aussi j'ai comme qui dirait un certain talent dans le domaine. »

Tout à coup le jeune Akimichi était devenu plus sérieux, il sortie d'une de ses poches ses propre baguettes gravé à son nom. Il était écrit en gros " AKIMICHI MUJUN " , une autre preuve de son mensonge. Peut importe, c'était un défit que le prénommé Gozen avait lancer au jeune moine. Un défit qu'un Akimichi se devait de relever. Mujun faisait voltiger ses baguettes entres ses doigts, dans une chorégraphie durement travailler avec le temps. Il attrapa un menu, se renseignant sur ce que le restaurent avait à offrir à ses papilles. D'une voix grave et sérieuse, il se tourna vers le tenancier et dit :

« Pour moi se sera... Tout ce qui se trouve sur ce menu ! »

Le restaurateur se gratta la tête, comme s'il avait mal entendu, ou mal compris se que le chauve venait de lui demander. Pour s'en assuré il demanda :

-Heu ... Vous voulez le menu du jour ?

L'Akimichi afficha son regard le plus sérieux et d'une voix seche il dit , tout en lui tendant le menu.

« Non... Je veux tout ce qu'il y a sur ce menu ! Y comprit les amuses-gueules. Merci. »

Le restaurateur se dirigea alors vers sa cuisine, ordonnant à son équipe de préparer une quantité faramineuse de nourriture, bien évidemment la cuisine demanda s'il y avait un banquet de prévu , une fête. Qu'elle ne fut pas leur surprise quand ils apprirent que tout cela n'était que pour un homme, chauve ...

_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Lun 30 Mar 2020 - 23:34
De drôles d'oiseaux. C'est très certainement ce que doit se dire le serveur à ce moment-là, lorsqu'il prend note des commandes des deux shinobi. De simples touristes, ils veulent gouter tous nos plats sans pour autant tous les manger. En plus ils vont gaspiller ... Pfff, saleté de parisien bobo touristes. Oui, c'est ce genre de pensée qui doit traverser l'esprit de cette personne à ce moment précis. Puisque d'un côté, il y a Gozen qui déjà, commande un nombre incalculable de plats. Du moins, un nombre de plat immangeable pour une simple humain doté d'un minimum de conscience. De l'autre, se trouve Mu, faussement membre du clan Nara et véritable membre des Akimichi, commandant l’entièreté du menu. Non pas le menu du jour, non. Tout le menu. Absolument tous les plats. Est-ce une raison valable justifier le teint blafard du serveur ? Très certainement.

« Alors comme ça on est gourmand hein ? » rétorque alors l'élémentaliste en direction de son nouvel acolyte.

Comme si c'était étonnant.
Comme si un Akimichi peut ne prendre qu'une entrée et s'en aller.
Comme si un Akimichi est une personne raisonnable quand il s'agit de nourriture.

Jamais. Et ça, Gozen le sait bien.

« Bizarre de commander autant de plat pour un Nara. J'ai encore jamais vu ça. » Un peu d'ironie pour pousser le vice et voilà que les premières entrées arrivent pour lancer le début des hostilités. Un bouillon de légume accompagné de son bœuf séché pour l'Uzumaki, alors que de son côté, Mu récupère plus de trois plats déjà bien conséquent donnant du mal à l'homme apprêté pour les servir, son équilibre corporel chamboulé par la lourdeur des plats en question. Même si c'est difficilement que l'employé du restaurant s'est acquitté de la tâche qui lui est demandé mais facilement qu'il se soulage d'un plateau vide en retournant en cuisine. Face à lui, l' "Enma" peut alors sentir les différentes saveurs s'échappant de son bouillon encore bouillant et lui mettent l'eau à la bouche. Soufflant sur son bol pour tempérer la chaleur qui s'en échappe, le shinobi plaque ses mains l'une contre l'autre en guise de bénédicité avant d'attraper sa cuillère et de commencer à déguster.

« Bon appétit ! »

Cuillère après cuillère, l'Hayashijin prend plaisir à manger ce bouillon aux milles et une saveurs tout en y trempant son bœuf juxtaposé. Le mélange des deux est simplement exquis. Laissant alors un peu de temps passer, abandonnant la discussion à un silence pratiquement religieux pour profiter d'un bon début de repas, Gozen reprend la parole pour un peu mieux connaitre son interlocuteur.

« Dis moi, Akimichi Mu, pourquoi fais)tu parti de l'Empire ? »

Peut-être est-ce trop direct mais au moins, l'Uzumaki confirme deux aspects de leur relation. Mu ne peut pas lui mentir et peut lui faire confiance. Il doit lui faire confiance.


_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Mer 1 Avr 2020 - 6:33


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad


Au fur et à mesure que les plats arrivaient, le jeune Akimichi se préparait mentalement à tout dévorer sans vergogne. Il s'étirrait comme avant de participer à une compétition sportive. Toutes ces douceurs semblaient plus délicieuses les unes que les autres, ce petit restaurent , qui ne payait pas de mine à première vu, était tout simplement FANTASTIQUE . Arborant un large sourire et des yeux plissés, Mujun semblait être aux anges. Lui qui avait connu la faim étant plus jeune, allait pouvoir se remplir le ventre jusqu'a plus faim aujourd'hui, il allait devoir remercier son nouvelle ami dignement après ça. Le balafré semblait s'amuser de toute cette situation, et semblait apprécier rire intérieurement des énormités que pouvait sortir Mujun. Il faut dire que celui-ci n'en loupait pas une, il répondit d'ailleurs au questionnement de son ami, en aillant oublier son mensonge dit un peu plus tôt.

« Hein ? Quel Nara ? Enfin bref ! ITADAKIMASU ! »

Le chauve n'écoutait maintenant plus que d'une oreille, bien trop concentrer à engloutir tout les plats que le serveur s'efforçait d'amener. D'ailleurs, le pauvre allait bien mériter ça paye ce mois-ci. S'il était normal pour un Akimichi de manger plus que de raison, le dénommer Gozen n'était pas en reste, lui aussi avait un sacré coup de fourchette. Et tout comme Mujun il semblait apprécier tout ces mets délicat, la seul différence c'est qu'il prenait le temps de manger tranquillement, à contrario le chauve lui se croyait à un concoure de bouffe, se dépêchant de finir toute les assiettes pleines à craquer qu'on lui amenait. L’équipe du restaurent n'en croyait pas ses yeux, d'ailleurs certain cuisinier était même sortie de cuisine pour venir contempler les deux ogres s’empiffrer de leurs plats.

Petit à petit et s'en avoir composer le moindre mudra, la tête de Mujun semblait grossir, se décupler à vu d'oeil. Facilitant a prise de plus grosse boucher de nourriture. L'inconscient d'un Akimichi n'était décidément contrôler que par son estomac , tout comme son pouvoir d'ailleurs. Il n'y avait pas que sa tête qui semblait avoir gonfler, son ventre aussi, aussi gros et tendu qu'un tambour. Il n'y avait maintenant plus aucun doute pour son ami, il avait belle et bien en face de lui un Akimichi, certainement le seul à des kilomètres à la ronde. Une créature rare, qu'une personne sur dix milles avait la chance de rencontrer.

C'est avec un ton un peu plus sérieux que Gozen lui posa une petite question. Comment un jeune hommes comme lui avait fini dans les rangs du Teikoku. D'ailleurs il ne semblait plus dupe, l'appelant par son véritable nom Akimichi . Mujun ne le contredit pas , aillant oublier son mensonge depuis longtemps maintenant, sans le savoir le balafré le nommait par son petit surnom; " Mu " .

« Mmmmh... Pourquoi pas ? Je suis un moine, mais avant cela je n'étais qu'un chien des rues, livré à lui même. J'ai vu et subis les différents pouvoirs en places de l'empire du feu. Le peuple fini toujours par payer les pots cassés, donc d'une certaine manière en rejoignant leurs troupe j'espère avoir assez de pouvoir et de légitimité pour protéger tout ses gens, qui ne demande qu'a vivre paisiblement. Et puis je compte bien utiliser l'argent que j'aurais gagné en étant au ordre de Teikoku pour rénover et construire des temples capable d'accueillir , recueillir des enfants abandonnés par des adultes irresponsables. Le veut faire pencher la balance vers le pauvre et le faible, plutôt que laisser encore et toujours le riche et le fort tout diriger, méprisant le petit peuple ... »

C'est peut être du a toute cette nourriture avaler, mais l'Akimichi semblait enivrer, sa langue se déliait naturellement, le désinhibant et le rendant plus bavard qu'a l’accoutumer. C'est mots n'avait jamais été aussi sérieux, son visage affichait maintenant un regard sombre et triste. Très vite effacé, une fois une demi douzaine de ravioli en bouche.

« Ouaaaaaa ! c'est délicieux ! Huhuhu ! Et vous ? Pourquoi avez vous rejoins l'Empire ? »


_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Mer 1 Avr 2020 - 18:39
Sushis. Teriyakis. Bouillon. Makis. Salade de choux. Nems. Beignets de crevettes. Riz cantonnais. Yakitoris. Nems. Nouilles. Porcs caramélisé. Poulets épicé. Poisson et petits légumes. Nombreux sont les plats se dressants faces aux deux hommes dont le titre « d'ogres » vient de leur être attribué. Leurs commandes comme leur appétit semblent terroriser l'ensemble du personnel de l'établissement. Les serveurs ont mal au bras et au dos à forces de porter des plateaux toujours plus garnis de plats les uns que les autres. Les cuisiniers eux, sont deux fois plus en sueurs que d'habitude, devant travailler deux fois plus en toute logique. L'effervescence de deux clients affamés tels des géants n'ayant rien manger depuis la nuit des temps fait vite le tour de l'auberge et des habitations voisines pour attirer la curiosité de tous.

Et dans tout ça, l'Uzumaki dévorant son bouillon aux légumes et au bœuf pose la question des origines de l'Akimichi. Akimichi d'ailleurs surprit d'être appelé Nara alors que c'est lui, de base, qui prétendait appartenir à ce clan. Mais d'un sourire complice, comprenant la mauvaise foi de l'homme, il lui fait comprendre que tout cet aspect nominatif lui importe peu. C'est après plusieurs minutes alors que le services des cuisines se tient aux portes prêt à servir les deux ventre sur pattes que le Glouton prit la parole expliquant sa vision du monde. Sa vision de l'Empire.

Gozen comprend alors qu'il n'est pas du tout un moine, du moins, pas directement. Dit-il être un vivant des rues, un "chien" comme il le mentionne. L'élémentaire comprend alors que le confort et le luxe n'ont jamais été de son côté ce qui a peut-être eu effet de le pousser naïvement dans les bras de l'Empereur, lui promettant une vie meilleure en le rejoignant. Oui, le scarifié a été victime de la même magouille. Comme de nombreux soldats du Feu.

Au fil de la conversation, l'Uzumaki perçoit une certaine injustice dans les yeux et le cœur du shinobi assis face à lui. Une injustice vécue et subit vis-à-vis des plus riches qu'il a alors pu côtoyer. L'Hayashijin peut comprendre, c'est également un aspect du monde qui l’exècre. Les riches toujours plus riche, les pauvres toujours plus mort. Un équilibre mondial qui se doit de changer et c'est également quelque chose que le ninja élémentaire souhaite changer en fondant une nation forte et puissante au sein de Hi no Kuni.

Même s'il aurait bien voulu tacler Mu sur l'aspect de vouloir reconstruire les temples par rapport à ce qu'il avait commit un peu plus tôt dans la journée, Gozen resta muet le temps de ses explications. Par simple respect. Respect d'un homme qu'il apprécie de plus en plus, étant donné qu'il possède minute après minute la même vision du monde que lui. Toutefois, très vite, le sérieux ayant prit possession du visage du chauve prend la fuite à la vue de nouveaux plats atterrissant sur le bois de leur table, s'engouffrant toujours autant de nourriture dans l'estomac. Ces Akimichi ...

« Et bien, on dirait bien qu'on voit les choses de la même manière Mu ... » répond l'Enma avant d'à son tour, expliquer les raisons de sa présence au sein de l'Empire. « Si je suis ici, c'est simplement pour répandre une certaine justice. À la base, j'étais un mercenaire entre le pays du bois et le pays du feu. Mais très vite, il semblerait que mes "talents" aient attirés des hommes de Hi no Kuni, alors aux services de Yamanaka Rei. Cependant ils ne voulaient pas de mercenaire dans leurs rangs, seulement des fidèles. Alors j'ai du faire un choix. Et comme tu peux le voir ... » dit-il sans finir sa phrase, pointant ses index en direction de sa personne pour imager sa présence dans les rangs de l'Empire. Cependant, il attaque un sujet qui lui tient à cœur, voyant que la vision de l'homme reste similaire à la sienne. « Dis moi Mu ... Que serais-tu prêt à faire pour rendre ce monde meilleur ? Que serais-tu prêt à faire pour rendre l'Empire meilleur ou lui faire prendre une meilleure direction ? N’ai crainte, il n'y a pas de piège, je m'informe juste. »

Gozen est franc et sérieux sur ses intentions tout comme le ton qu'il emploi. Il le fait ressentir à son interlocuteur, mais sans montrer ses intentions néfastes vis-à-vis du Teikoku. Seulement pour ses ambitions générales. Peut-être que ce Mu serait apte à entendre la proposition de l'élémentaliste qui sait ... ?

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Janku
Janku

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 12:19


Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Rqad


Continuant d'avaler la nourriture qui passait dans son champ de vision, Mujun écoutait toutefois son nouvelle ami répondant à la question de sa venu dans les rangs de l'empire du feu. Tout comme l'Akimichi son histoire ne semblait pas de tout repos, lui aussi semblait en avoir vécu des vertes et des pas mures. Étrangement les deux hommes se ressemblaient sur certain point, tout deux était avide de justice, mais surtout de paix. Le chauve continuait d'écouter le balafré se livré sur son passé. Il exerçait autrefois en tant que mercenaire entre le pays du bois et celui du feu, une information qui marqua un temps d'arrêt dans la gloutonnerie de L'Akimichi. La raison de ses nombreuses balafre était certainement du à son passer de mercenaire. En racontant tout cela , on pouvait ressentir une pointe de tristesse et de nostalgie chez le dénommé Gozen. Tout comme Mujun quand il se remémore son passé tumultueux d'orphelin des rues.

Le chauve toujours souriant affichait une mine renfrogner, son empathie à l’égard de son nouvelle ami était évidant. Il compatissait et comprenait ses états d’âmes. Tout comme Mujun , il dut faire un choix, celui de rejoindre l'empire du feu... Même si celui-ci ne représente qu'une paix éphémère, un passé forger par la haine , la guerre , mais surtout dans la souffrance d'un peuple qui se trouve encore maintenant quasiment à l'agonie. Faussement cajoler dans une paix de façade qui petit à petit se met à s'étioler. Les deux hommes éprouvaient une certaine amertume à l'égard du pouvoir en place , et à raison.

Une fois que Gozen eut fini de se dévoilé, il posa quelque question à Mujun. Ressemblant fortement à un questionnaire d'embauche. Ses questions avait certainement pour bute de savoir si le chauve et lui était sur la même longueur d'onde, mais aussi pour déterminer si l'Akimichi était quelqu'un de confiance. Intriguer par se questionnaire, le morfale se gratta la tête une nouvelle fois. Il est vrai que sa faisait beaucoup de question, pour une simple " discussion entre collègue ". C'est en toute franchise que Mujun répondit:

« Je serais prêt à donner ma vie aux divinités pour un monde meilleur, un monde sans guerre ... Ou chacun se comprend et s'accepte. J'espère voir de mon vivant une vrai paix à Hi no Kuni... quelque chose de différent que cette illusion de paix. Si j'ai rejoins le Teikoku, c'est pour essayer de faire changer les choses à mon niveau. Je ne sais pas exactement se qu'il faut faire pour mettre fin à cette tension constante qui règne au pays... En revanche je sais se qu'on aurait pas du faire... »

Envahir Kumo était une idée farfelu, pousser par l'envi de conquête de l'Empire. Ne se souciant que très peu des répercussions futurs, comme si les Kumojins n'allaient pas essayer de se venger. C'est dans une conflit sans fin que le Teikoku à entraîner le pays du feu... On peut donner un uniforme de Hi no kuni à un Kumojin , cela fait-il de lui un hijin ? Pardonnera t'il à l’oppresseur d'envahir son pays natal ? Rien n'est moins sur .


_________________
ふか み-Le toxico rigolo
Ce qui est nourriture pour l'un, est un poison pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9307-janku-le-toxico-rigolo
Uzumaki Gozen
Uzumaki GozenEn ligne

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 23:21
Prendre la température, c'est bien ça la préoccupation du guerrier élémentaire. S'il y a bien une chose qu'il constate depuis ces derniers jours, c'est le doute qui ronge de nombreux soldats de l'Empire. Ce doute, plus particulièrement envers l'Empereur qui ternie l'image de Hi no Kuni à travers le monde. C'est ce doute qui amène l'Hayashijin à poser ce genre de question en toute simplicité aux membres de l'Empire qu'il croise.

De plus, quand le sujet vient sur la table, l'Uzumaki fait en sorte de ne pas attirer les questions trop intrusives même si c'est lui qui peut les chercher. Et si son attitude s'ébruite à travers les rues d'Urahi ou de Kumogakure no Satô, la position du soldat pourrait bien être compromise. Lui souhaitant secrètement la chute de l'Empereur et la libération des Nuages.

Cependant, la réponse de Mujun vient apporter un certain réconfort dans le cœur de l'homme, prouvant que le moine chauve est conscient du mal que le Teikoku procure à travers Hi et Kaminari no Kuni. Ce sont bien les mots "J'espère voir de mon vivant une vrai paix à Hi no Kuni" et "mettre fin à cette tension constante qui règne au pays" qui plaisent immédiatement à l'Uzumaki trouvant en la personne de l'Akimichi une sagesse certaine. Pas étonnant qu'on le confonde avec un moine, il en a tout les fondements et les idéaux.

« Mu', il semblerait que tu sois une personne de confiance possédant des principes aussi nobles que respectables ... »

Avalant un beignet à la crevette, profitant d'un goût succulent grâce à la sauce qui l'accompagne et à cette panure fondant sous la langue, Gozen poursuit.

« Ces questions sont simplement là pour voir si tu es bel et bien la personne que je viens d'apprendre à connaitre. Tu es un brave type Akimichi Nara Mu'. D'ailleurs ... »

Une nouvelle crevette dans l'gosier et le voilà qui pose une bourse pleine de ryôs sur la table.

« je vais devoir y aller, j'ai un entrainement de prévu dans quelques minutes. J'espère qu'on aura l'occasion de partager un nouveau repas ensemble. Merci pour ce délicieux moment Mu', on se recroisera très bientôt. »

Un sourire aux lèvres, un crevette qui dépasse de sa bouche et le voilà qui disparait dans un écran de fumée. Aussi brutale que son entrée dans le temple plutôt dans la journée. Mais il en reste persuadé, Akimichi Mujun sera un allié de taille dans ce qui suivra prochainement.

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940

Les poings au service de la spiritualité [ft Gozen ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: