Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Élection d'une nouvelle Ombre [Kumo]
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 10:32 par Kappa Tengoku

» Soif - Asaara Kuuli
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 10:17 par Keijiro

» L'aube d'une tempête [Ft Kuuli]
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 9:19 par Asaara Kuuli

» La mort [Solo]
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 7:01 par Meikyû Raizen

» Régression nécessaire [Apprentissage]
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 6:52 par Bakuhatsu King

» Sur le chemin vers la puissance [Anzu]
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 3:16 par Sendai Anzu

» 08. Autres demandes techniques
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 2:44 par Chiwa Aimi

» 07. Demandes liées au commerce
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 2:43 par Nakamura Syoto

» 2/06. Porte F
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 2:22 par Naragasa Daisuke

» Forger ses alliances | Mairu
On m'a dit de faire simple... | Raizen EmptyAujourd'hui à 0:54 par Sharrkan

Partagez

On m'a dit de faire simple... | Raizen

Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Dim 22 Mar 2020 - 20:17
Bien que le groupe divisé du Fukkatsu se trouvait à Iwa dans le but de conclure une alliance, ils ne devaient pas perdre de vue leur objectif premier et ce quelque soit la décision prise par les hautes sphères de la Roche. Alliance ou pas, renforts ou pas ; quand le moment serait décidé, ils iraient combattre l'Empire et reprendre Kumo de leurs griffes. Et dans l'idéal, ne pas y perdre la vie. Pour cela, la seule solution était de s'entraîner sans relâche dans le but de devenir meilleur, plus fort.

C'était dans cette optique que Sharrkan était censé retrouver Raizen aux terrains d'entraînement d'Iwa. Les combats étaient "dans un but purement pédagogique" selon le Meikyû, mais Sharrkan le soupçonnait d'y prendre quand même du plaisir. Mais que dire de lui, alors ? Il n'était pas masochiste, mais il savait qu'il devait absolument progresser s'il ne voulait pas être inutile sur le champ de bataille. Et après tout, le dernier combat ne s'était pas si mal déroulé...

Le soucis, c'était qu'Anzu n'était pas présente pour leur fournir le Genjutsu d'entraînement et que donc, les dommages seraient réels. M'enfin, c'était déjà bien qu'ils soient accueillis par les Iwajins, Raizen ne voudrait certainement pas faire de vagues en déchaînant sa pleine puissance. Sazuka leur avait ordonné de bien se tenir : interdit de tout détruire !

C'est donc, uh... relativement confiant que Sharrkan se rendit aux terrains d'entraînements pour y retrouver Raizen. La dernière fois, ils s'étaient surtout concentrés sur des attaques à distance. Pour parfaire l'entraînement, le mieux serait de tester des attaques rapprochées, mais... après l'avoir vu utiliser un de ses sceaux Meikyû, la perspective ne l'attirait pas tellement.

« Hey Raizen ! Ça va ? Bien dormi ? T'es de bonne humeur ce matin ? Pas particulièrement d'envie de meurtre ? » Le salua-t-il avec un sourire.

Tout en parlant, Sharrkan commença à malaxer son chakra au cas-où l'entraînement commencerait plus rapidement que prévu. Non pas qu'il ne lui faisait pas confiance... Mais simplement, il valait mieux prévenir que guérir.


_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Sam 28 Mar 2020 - 23:56

Attendant patiemment aux hauts plateaux, cet endroit semblait être devenu son nouveau domicile. Y ayant passé beaucoup trop de temps récemment, il devait tout de même assumer que c’était son type de lieu de prédilection à Iwa. Étrangement, lorsqu’il était en hauteur, bien que plus difficile d’y trouver de l’air, il appréciait énormément le fait d’avoir une belle vue du village. Si on veut, c’était un rapport de liberté, électron libre qu’il était.

Or, aujourd’hui faisait exception. En effet, il attendait patiemment sur une buche qu’il avait pris le temps de libérer d’un sceau. Coude sur la jambe avec la joue posée sur sa main, il était clair qu’il faisait preuve d’impatience. Malgré tout, un sourire quasi malsain se traça sur ses lèvres lorsque le jeune Kazejin arriva finalement sur les lieux.

Témoignant d’un léger stresse, ces paroles évoquaient du contrôle et de la nervosité bien que l’important lot de questions était signe de pression.

Levant la main gauche dans sa direction, il libéra d’un sceau une seconde buche de bois qui fut projeté dans sa direction.

-Assieds-toi Sharrkan.

Surprenant, le relâchement de la technique était certes rapide, mais suffisamment bien exécuté pour que ce ne soit pas hostile…

-Je vais bien, donc je n’ai pas particulièrement des envies de meurtres. Par contre, aujourd’hui ce n’est pas vraiment un moment que je voulais prendre pour parler de moi.

Changeant légèrement sa position, un sourire se traça sur ses lèvres. Dévoilant une aura beaucoup plus pesante et négative qu’accoutumée, il était clair et net que Raizen envisageait un sujet plus ou moins… douloureux.

-Et toi comment vas-tu ou plutôt, comment te sens-tu depuis ta défaite à Kumo ?

Ne comptant pas forcément tourner autour du pot, son expression était redevenue un peu plus neutre et beaucoup plus sérieuse

-Ou plutôt… comment t’es-tu senti puisque je ne pense pas que les émotions que tu as ressenties sur le coup t’ont quitté depuis…

Affirmant quelque chose de relativement risqué, il était clair que Raizen n’était pas là pour parler de la pluie et du beau temps. Bien qu’il aurait apprécié avoir ce luxe, il y avait parfois des moments durant lesquels il fallait brusquer pour obtenir des informations. Ce moment en faisait partie. Or, tout dépendrait de l’aisance au jeune homme à en comprendre les enjeux et les motifs inexprimés.


_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Dim 29 Mar 2020 - 1:39
Raizen avait beau dire qu'il allait bien, l'expression affichée lorsque Sharrkan avait débarqué criait le contraire. Est-ce qu'il souriait toujours comme ça ou est-ce qu'il était particulièrement content de voir l'autre Kazejin ? C'était pas très... rassurant, comme attitude. Du coup, lorsque même sans dire bonjour, il leva la main dans sa direction, Sharrkan écarquilla les yeux. Une bûche de bois fut projetée dans sa direction et sur le coup de l'anticipation, il utilisa du chakra pour bondir de côté. Quelques secondes après, lorsqu'il fut assuré que c'était un simple morceau de bois et qu'il n'allait pas lui exploser à la figure, il souffla.

« Vraiment ? Woah, tu m'as fait peur. »

Il s'affala sur la bûche sans poser trop de questions. Ils devaient pas se battre à la base ? Ou... c'était un piège ? S'il voulait juste discuter, c'était un peu étrange d'avoir choisi cet endroit, même s'ils ne pouvaient pas se déplacer où ils voulaient. Et puis, il y avait quand même plus confortable qu'une bûche. Il leva un sourcil interrogatif lorsque Raizen annonça qu'il ne comptait pas parler de lui.

Non vraiment, il y avait quelque chose qui clochait avec son sourire. Qu'importe ce qui allait suivre, ce ne serait certainement pas quelque chose de cool pour Sharrkan. Mais la grande question restait : pourquoi est-ce que ça amusait autant Raizen ? Est-ce qu'il était un genre de sadique ou quelque chose dans le genre ? Et puis la question tomba ; ce n'était pas du tout le genre de truc à quoi Sharrkan s'attendait.

Il soupira, se passa la main sur le visage.

« Ahhh Raizen, tu me détestes à ce point ? »

A quoi jouait-il ? La crinière blanche ne savait pas trop quoi en penser. Est-ce que c'était une vraie question, un test, un prétexte pour se moquer ? C'était toujours assez compliqué de déchiffrer les intentions de Raizen. Et puis forcément, il y avait beaucoup de nuances possibles pour répondre à cette question... Mais un sentiment particulier revenait lorsqu'il pensait à cette journée, alors autant répondre honnêtement.

« Comment je me sens ? Comme une merde. C'était la réponse que t'attendais ? »

Même si la tournure de la phrase pouvait sembler assez dure, le ton n'était pas du tout agressif. Seulement... fatigué. Moins il pensait à cette journée et mieux il allait. Raconter les événements en tant que faits était une chose, décrire ce qu'il avait ressenti en était une autre. Et inutile d'en parler au passé.

Étirant ses bras devant lui, il fit craquer ses doigts puis ses poignets.

« Ce genre de conversation passe beaucoup mieux dans une taverne. Mais comme tu penses à stocker des bûches, peut-être que tu vas aussi libérer des bières... » lança-t-il en souriant.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Dim 29 Mar 2020 - 6:58

Sentant l'atmosphère devenir de plus en plus pesante, il fixait Sharrkan, observant la moindre de ses réactions et le moindre de ses mouvements. S’il éprouvait au plus profond de lui un certain degré de compassion pour ce qu’il avait vécu, sa concentration en était quasi perturbante, comme s’il tentait indirectement de cerner son âme ou plutôt sa personne.

Intimidant de nature, il n’était pas rare que certaines personnes soient intimidées par le regard insistant du Meikyû. Or, le Kazejin ne semblait pas en faire partie, préférant opter pour une approche plutôt proche de la défiance et de la colère.

-Au moins ça a le mérite d’être clair.

Affichant un nouveau sourire, cette fois-ci il était un peu moins sadique que le premier et beaucoup plus compatissant. Après tout, il n’éprouvait aucun plaisir à le voir dans un tel état. Toutefois, il savait pertinemment comment il se sentait. Bien que les enjeux avaient plus ou moins été différents, il se souvenait comme hier du premier moment durant lequel il s’était senti impuissant. Voyant un partenaire de combat Iwajin mourir de manière relativement drastique après avoir livré un combat des plus intenses, l’impuissance était quelque chose que Raizen connaissait et savait reconnaître en quelqu’un, surtout dans la haine qui naissait suite à ce genre d’événement.

-Ça ne me dérangerait pas, mais je pense que tu auras besoin de la totalité de tes sens pour ce qui fera suite à cette discussion...

N’osant pas y ajouter sa signature, le Meikyû se contenta de conserver son sérieux. Réfléchissant silencieusement à la meilleure manière d’approcher la suite, il commença par répondre aux fausses accusations :

-Détester est un gros mot...et jusqu’à preuve du contraire, je n’ai aucune raison de te détester sachant que tu le saurais sans aucun doute si c’était le cas.

Se montrant plus ferme et strict qu’accoutumé, il était important qu’il témoigne du sérieux attribué à cette situation. Sans quoi la suite ne serait pas des plus efficace, ni pour lui, ni pour Sharrkan.

-Par contre, je te promets de t’offrir un verre à la fin de notre séance.

Fermant les livres sur l’après, il était temps de se concentrer sur le passé pour savoir comment approcher le présent, ni plus ni moins. Or, pour ce faire, il devait l’aider à creuser là où il s’était peut-être arrêté ou plutôt apitoyé. Différentes réactions étaient possibles dans ce genre de situation.

-Raconte-moi un peu comment les événements se sont déroulés et surtout comment tu t’es senti par rapport à ton affrontement...

Le poussant indirectement à creuser dans des souvenirs probablement gênant et douloureux, le Meikyû attendait de voir ce qui allait en ressortir de tout cela. Après tout, devenir plus fort n’était pas qu’une question de maîtrise ou de contrôle de son chakra. La facette psychologique jouait un grand rôle surtout lorsque la haine et la colère étaient impliquées. Parfois sourde, ce type d’énergie pouvait très bien être méliorative à courte dose, mais destructrice à fortes doses.

Ainsi, il était important de mettre le doigt sur le niveau de ténèbres qui teintait l’âme et l’esprit de son frère Kazejin. Sans quoi, il ne pourrait l’aider... Or, le réaliserait-il ?


_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Lun 13 Avr 2020 - 21:06
Sharrkan ne put retenir un sourire légèrement moqueur lorsqu'il entendit Raizen sous-entendre qu'il ne le détestait pas. L'autre Kazejin était certes malin, mais il semblait avoir du mal avec certains trucs...

« C'était sarcastique, mais content de le savoir. »

Mais son sourire s'effaça vite quand le Meikyû insista encore sur les événements de Kumo. Il n'avait pas l'air d'en démordre. Sharrkan passa sa main dans ses cheveux, un tic qu'il avait lorsqu'il réfléchissait. Puis son attention se reporta sur son interlocuteur pour soutenir son regard.

« Pourquoi tu veux savoir ça ? Pourquoi maintenant ? »

Ceux du Fukkatsu connaissaient toute l'histoire depuis longtemps, à travers les témoignages de tous ceux qui avaient fui la cité des Nuages. Mais ce n'était pas ça qu'il voulait savoir.

« Enfin, ça change rien je suppose. »

S'il voulait vraiment le savoir, il pouvait bien lui raconter en détails. Ce ne serait pas plaisant mais bon, Raizen semblait du genre persistant. Et il valait mieux que Sharrkan parle avant que le Meikyû ne décide de s'y mettre ; s'il se faisait embobiner par un de ses grands monologues, il était cuit.

« Quand l'alerte a sonné, on était chez moi avec Kyohei et Ayanokoji, je sais pas si tu le connais. On devait former une équipe tous les trois au retour d'Anzu. Enfin... on est sortis, on a croisé une connaissance d'Ayano qui est venu avec nous. Et puis on s'est retrouvé face à un Fanatique. »

Sa mâchoire s'était contractée involontairement en se rappelant du Fidèle. Il continua immédiatement pour ne rien laisser transparaître, mais c'était quand même plus facile de tout raconter en fixant ses mains que de croiser le regard de Raizen.

« Il a invoqué deux loups immenses, on a essayé de se battre sans vraiment réussir à l'atteindre, il a fusionné avec ses bestioles pour former un monstre dégueulasse à trois têtes. Je me suis évanoui parce que j'avais plus de chakra. Je pensais mourir. »

Il releva la tête, souriant.

« Et en fait non. Je me suis réveillé plus tard pendant que Chiaki nous donnait les premiers secours. Il y avait de la fumée qui venait du centre de Kumo, on nous a expliqué rapidement la situation en nous disant qu'on devait faire un choix immédiatement. Ayano est resté, Kyohei et moi on est partis, et la suite tu la connais. »

C'était concis mais tous les éléments importants étaient là. Il manquait néanmoins une partie de ce que Raizen avait demandé.

« Je n'ai rien ressenti de particulier sur le moment, j'avais trop la tête dans le gaz pour ça. J'étais juste triste de quitter Ayano. »

Il enchaîna, pressé de se débarrasser du sujet.

« Et voilà ! Allez, raconte-moi un truc gênant sur toi aussi, et après on sera les meilleurs amis du monde. »

Du sarcasme, encore. Sa meilleure défense.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Mar 14 Avr 2020 - 4:21

Observant calmement Sharrkan, Raizen ne pouvait s’empêcher d’y percevoir un certain ressenti, comme s’il était frustré, en colère contre quelqu’un, contre quelque chose. Sortant totalement de la perception que tous pouvaient avoir de lui, Sharrkan était le Kazejin charmant qui blaguait, qui faisait preuve d’humour et qui était sympathique. Courageux et rusé, il avait un potentiel intéressant. 

Toutefois, ses émotions semblaient interférer avec ce qu’arrivait à percevoir Raizen. Qui sait, il devait en avoir visiblement marre qu’on lui demande et redemande comment s’était produit les événements à Kumo, moment où il avait perdu beaucoup, moment où il y avait presque laissé la vie et où il avait déserté son village dans le but d’un jour peut-être arriver à le récupérer…

-Mhmm. Merci pour ce résumé.

Réfléchissant, la description que Sharrkan faisait de cet homme était similaire aux capacités du clan Inuzuka. Il y avait de cela longtemps qu’il n’avait pas vraiment entendu de mention à leur égard… Or, au regard de la description qui était faite de cet homme et de ses créatures, il représentait un risque suffisamment important pour qu’ils prennent les mesures nécessaires afin de s’assurer que ce qui s’était produit une fois ne se reproduirait pas à nouveau.

-Un truc gênant ? Lorsque j’étais genin, j’ai développé une technique qui visait à tuer Reiko au cas où un jour elle franchissait une limite que je n’acceptais pas ou qu’elle dépassait les droits que son autorité lui conférait.

Passant légèrement sa main dans sa chevelure, un léger sourire se dévoila sur ses lèvres. Était-ce de la malice ou de la gêne ? C’était libre à interprétation. Malgré tout, c’était bel et bien un moment gênant sachant qu’à bien y penser, il ne serait probablement pas allé très loin avec cette technique. Bien que talentueux, Reiko n’aurait probablement fait qu’une bouchée de lui à l’époque et ça, il le savait.

-Ensuite, elle aurait probablement fait qu’une bouchée de moi à l’époque… 

Souriant de plus belle, il poursuivit en prenant le temps cette fois-ci de se lever. Discuter dans ce genre de circonstance, n’allait servir à rien.

-Je doute que tu veuilles devenir mon ami en sachant cela par contre…

Vers la fin de sa phrase, son ton de voix changea soudainement, se transformant indirectement pour laisser place à quelque chose de beaucoup plus froid et beaucoup plus triste.

-Par contre, je peux devenir ton pire ennemi si cela veut dire t’aider à relâcher cette colère pour que ce qu’il s’est passé la première fois ne se reproduise pas…

Posant sa jambe sur la buche, il observait Sharrkan comme s’il tentait de voir comment il allait.

-Je ne pense pas du tout comprendre l’immensité de ton mal. Et même si j’aimerais compatir et t’aider, le moyen le plus simple pour moi de t’aider est de te préparer… Qu’on le veuille ou non, nous ne savons pas ce qui arrivera et si jamais nous recroisons cette personne dans notre chemin, le passé que tu sembles vouloir oublier refera surface beaucoup plus rapidement que tu le penses.

Lui laissant un peu de temps pour digérer, son ton de voix s’élançait un peu plus, comme s’il se faisait soudainement plus investi…

-J’aimerais tout comme toi laisser certaines choses dans notre passé, mais ce passé ne doit pas te hanter, mais t’aider à tracer ton futur. Sinon, la même chose se reproduira et cette fois-ci, tu n’auras pas perdu contre le Fidèle, mais bien contre toi-même…

Baissant légèrement le ton, il allait lui donner un choix. Après tout, Raizen n’aimait pas totalement ce genre de situation. Or, il avait l’impression qu’il fallait parfois être confronté à la réalité pour avancer… pour croître…

-Donc, je te donne le choix : Tu peux décider de m’envoyer promener et je ne t’en tiendrais pas rigueur. Je prendrais même le temps de m’excuser si jamais je t’ai insulté d’une quelconque manière.

Le prenant légèrement de haut, Raizen le faisait un peu par exprès. Tentait-il de piquer son orgueil ? Évidemment et il ne s’en cachait pas. Cela faisait partie de son côté provocateur. Défiant l’autorité à tous les niveaux, c’était aussi ce qui faisait de lui une personne ... particulière ...positivement, mais aussi négativement...

-Sinon, tu peux accepter d’affronter tes colères, tes frustrations et tes émotions pour les transformer en arme pour la prochaine fois. Je n’ai pas la science absolue, mais je peux t’aider à canaliser cette sensation…

Dès alors, sa main se dora soudainement d’une concentration de chakra raiton excessivement intense. Devenant pâle sous l’intensité, on pouvait aisément comprendre que cette technique n’entendait pas rire… Pour les plus concentrés, une aura meurtrière pouvait se faire sentir dans l’atmosphère

-ou à la laisser exploser…

Puis, libérant soudainement sa technique initiale, il effectua d’autres mudras avant d’être soudainement entourés d’un puissant manteau raiton qui recouvrait la totalité de son corps. Semblant en parfaite symbiose avec ses membres, il illustrait et personnifiait concrètement le poids de ses paroles … Si le tout pouvait paraître théâtral, ce n’était pas son objectif 

-Ensuite, tout ça, c’est bien beau. Si j’étais à ta place j’en rigolerais peut-être même, mais mon vrai message est que tes émotions n’ont pas forcément à rester enfoui. Autrement, elles vont finir par te gruger et t’empoisonner tout comme ta colère te rendra fou. Ce que je te propose c’est d’apprendre à utiliser tes émotions pour qu’elles ne soient pas un fardeau, mais bien une arme... ton arme.

Après tout, les émotions négatives pouvaient empoisonner bien des racines. Or, si cela était inévitable, il y avait toujours moyen de s’assurer qu’elles empoisonnent les mauvaises racines pour laisser les bonnes poussées. Pour ce faire, il fallait accepter de payer le risque de souffrir pendant ce processus qui pouvait durer des mois comme toute une vie…

Spoiler:
 


_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Lun 20 Avr 2020 - 16:47
Le Kazejin ne voyait toujours pas où Raizen voulait en venir en demandant ce genre d'informations et tout ceci commençait à le mettre légèrement mal à l'aise. Est-ce que c'était... un genre d'évaluation ? Le Meikyû avait été promu chef de leur groupe, alors peut-être que Sharrkan aurait dû répondre aux questions avec un peu plus de sérieux. Par contre, il ne put s'empêcher de pouffer lorsqu'il entendit le "truc gênant". Ce n'était pas tant la situation qui était drôle, mais le fait que Raizen considère ça comme quelque chose d'embarrassant. Mais... ça partait d'un bon sentiment. Tuer Reiko si elle allait trop loin ? Uh, quelle ironie. Imaginer le Meikyû en Genin, voilà qui était plus amusant.

« Tu surestimes mes standards. Et puis, je croyais qu'on était déjà amis ? » Dit-il en souriant.

Ça aurait été une raison très étrange pour refuser d'être l'ami de quelqu'un mais bon, Raizen avait une façon de réfléchir bien à lui, que Sharrkan avait un peu de mal à cerner. Il fronça les sourcils. Devenir son pire ennemi ? Est-ce que c'était une métaphore ?

« Immensité est un bien grand mot. Je ne pense pas que ce soit aussi grave que ce que tu penses. Et je me souviens de toutes les erreurs que j'ai commises, simplement je n'en suis pas fier au point de le crier sur tous les toits. De là dire que ça me hante... »

Kyohei avait été hanté par ce qu'il avait fait. C'était peut-être à lui que Raizen aurait dû parler. Sharrkan avait son lot de faiblesses, d'erreurs, de responsabilités, mais il ne se considérait et ne considérerait jamais comme une victime. Il avait besoin d'aide pour devenir plus fort sur le plan tactique et physique, mais certainement pas sur le plan psychique. Il gérait ça tout seul. Il voyait un peu plus clair dans les motivations de l'autre Kazejin maintenant, et même si ça partait d'une bonne intention, c'était inutile.

« Par contre, tu aurais du mal à devenir mon pire ennemi. » Répondit-il avec un sourire narquois.

Même le Fidèle au final... il ne savait pas s'il le considérait en tant que tel. Il n'avait pas envie d'y réfléchir non plus. Mais qu'arriverait-il s'il le recroisait ? Il avait déjà eu dans sa vie, deux personnes qu'il avait haï viscéralement et les deux en avait payé le prix fort, parce qu'il avait laissé la haine l'envahir. Mais avec le Fanatique la situation n'était pas la même. Il n'avait pas le dessus. Si ça devait se reproduire... ce serait sûrement Sharrkan qui perdrait la vie.

« M'aider à canaliser mes sensations, hmm ? Je n'ai aucun doute sur tes capacités. »

Son sourire devint encore plus narguant. Il avait du mal à conserver son sérieux, même si la conversation était on ne peut plus sérieuse. Heureusement que Raizen avait du mal avec le sarcasme et les sous-entendus. En tout cas, il excellait dans le théâtre. Sa démonstration de raiton était très édifiante. Mais Sharrkan considéra quand même sa proposition. S'il avait suivi le Fukkatsu, c'était pour devenir plus fort. Reprendre Kumo, parce qu'il l'avait promis. Et Raizen était certainement le mieux placé pour l'aider à se rapprocher de ses objectifs. Ils n'employaient pas les mêmes formulations, mais ils parlaient de la même chose, non ? Peu importait s'il voulait parler de temps en temps d'émotions ou d'autres termes du même registre. Le but était le même. Après un moment de réflexion, il lança :

« Très bien. On commence quand ? »

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Ven 24 Avr 2020 - 4:15

Réalisant qu’il avait possiblement fait une erreur de calcul en s’adressant à Sharrkan, il réalisait que celui-ci était beaucoup plus pragmatique que sentimental, comme quoi le tout ne le hantait pas forcément. Au contraire, il en avait conscience et bien que frustrant, ne se laissait pas absorber par cette haine aveugle, ce qui était une bonne chose. Or, cela ne voulait pas dire qu’il n’avait rien à apprendre à Sharrkan. Au contraire, il comptait voir de quelle manière il pouvait l’aider à puiser au maximum dans ses ressources pour être mieux préparé pour la prochaine fois et nourrir ce potentiel qu’il avait :

-Devenir ton pire ennemi aurait été en cas d’extrême nécessité. Je n’aime pas forcément me faire des ennemis, même si on ne peut pas plaire à tout le monde.

Le répondant sur un ton beaucoup plus normal, il eut un léger sourire avant de poursuivre :

-Ensuite, des amis ? Nous sommes tous deux des enfants du vent ayant passé une bonne partie de leur vie à Kumo. À ce stade-ci, on est presque de la famille.

Ricanant légèrement, il brisa soudainement ce doux moment d’apaisement dans leur conversation :

-L’entrainement a déjà commencé sinon Sharrkan.

Se reculant légèrement d’un pas, Raizen utilisa le registre total de ce qu’il avait cumulé lors de leur dernier affrontement pour se faire une idée du style de combat et d’entrainement de Sharrkan.

-Alors, tu maîtrises la chaleur et le doton comme élément primaire. L’axe de tes techniques tombe bien souvent sous forme de genjutsu, mais aussi sous forme de ninjutsu, affinitaire ou autre.

Réfléchissant, Raizen avait deux grandes idées en tête qu’il voulait partager à Sharrkan :

-Par contre, bien que les éléments soient utiles et pertinents, ton point de différenciation restera toujours ton affinité pour la chaleur… En ce moment, tu l’utilises principalement pour utiliser des illusions, mais j’ai très peu eu l’opportunité de le voir en action de manière purement offensive…

Continuant sur sa pensée, il eut une légère idée :

-Si la chaleur est un moyen de propagation d’illusion subtile, je pense aussi que cela te rend intouchable ou du moins… chaque personne qui devra t’approcher devra en payer le prix…

Souriant légèrement, poursuivi :

-Montre-moi ce que tu sais faire avec ton aptitude en attaque. Ensuite, penses-tu être en mesure d’effectuer une technique similaire à la mienne, mais moins concentrée autour de ton corps et plus irradiante ?

Précisant un dernier point Raizen ajouta :

-D’ailleurs, n’hésite pas à me contredire si je dis n’importe quoi et surtout n’ait pas peur de me blesser…

Souriant, il était prêt à tout moment de balayer les offensives de Sharrkan pour pouvoir tester leur efficacité.


_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 19:52
Au moins ils pouvaient s'accorder sur un point : devenir ennemi ne bénéficierait à personne dans cette situation. Et puis... ça aurait été un peu étrange de considérer son chef comme un ennemi. Sharrkan n'avait jamais été fan de l'autorité mais quand même pas à ce point. Et puis, Raizen n'avait rien fait pour se faire détester, pour l'instant du moins. Le Fukkatsu n'avait pas vraiment de hiérarchie et c'était très bien comme ça. Ils étaient plus comme... un groupe d'éléments libres poursuivant le même but.

Presque de la famille, uh ? Ça aussi, c'était un point sur lequel Sharrkan pouvait concéder. Cette remarque lui arracha un sourire, ne s'attendant pas à ce genre d'amitié du Meikyu. La suite était un peu moins amusante, mais au moins le moment désagréable des sentiments était passé. Et puis, c'était pour ça qu'ils devaient se rejoindre à la base.

Il se leva enfin de sa bûche et recula lui aussi de quelques pas, faisant toujours face à Raizen. Apparemment, il avait réussi à retenir beaucoup d'informations de leur dernier combat.

« Belle analyse. »

Il prenait vraiment cette histoire d'apprentissage et de progression à coeur, alors. Il discuta encore quelques secondes sur les possibilités offertes par le Shakuton, proposant à Sharrkan une certaine forme de défense/attaque grâce à son pouvoir héréditaire. Et ça tombait justement très bien, parce que le Kazejin venait de perfectionner une technique qui se rapprochait beaucoup de celle décrite par Raizen, et qu'il n'avait pas encore eu le temps de montrer à qui que ce soit.

« J'ai exactement ça en stock. »

Sharrkan composa des mudras et très vite, la température autour de lui augmenta sur une large zone. Le Meikyû devait déjà en ressentir les effets, mais il saurait certainement quoi faire pour éviter de prendre trop de dégâts...

Spoiler:
 

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Dim 3 Mai 2020 - 1:06

Observant calmement la situation, le Meikyû devait avouer être heureux de voir que Sharrkan avait développé une technique qui était excessivement nécessaire pour lui. Empêchant ainsi quiconque de l’approcher sans en payer le prix, il devenait ainsi une bombe à retardement qui, même dans la défaite pouvait facilement réduire drastiquement les aptitudes de l’adversité de le mettre hors d’état de nuire sans être prêt à mettre sa propre vie en jeu.

Ressentant rapidement le poids de la technique, contrairement aux attentes, il se voyait plutôt privé d’oxygène, ressentant dès lors des brûlures assez mineures. Était-ce une technique pour rendre l’atmosphère difficile afin d’épuiser ou de pousser l’adversaire à atteindre le stade d’évanouissement ?

Se doutant qu’une exposition prolongée ne lui laisserait pas de chance, il avait nettement l’impression de faire face à l’oppression de la chaleur des saisons les plus torrides de Taiyo. Or, il avait une résistance légèrement plus accrue que les habitants du Yuukan à la chaleur. Ainsi, les quelques secondes durant lesquelles il eut un avant-goût de l’impact de sa technique furent rapidement perturbées par sa propre armure protectrice.

-Pas mal du tout comme technique. Je suppose que tu cibles plus l’asphyxie que les brûlures… Par contre, tout utilisateur de vent comme moi pourra très bien s’en sortir et je doute que tu puisses maintenir ce genre de technique très longtemps, donc avec quoi combinerais-tu ce genre d’initiatives ?

Commençant à se déplacer tout laissant son armure à base de vent le protéger, il poursuivit ses explications :

-Tu me diras si je me trompe, mais la chaleur est très pratique pour affecter l’état de tes opposants. Cependant, il est important de prendre considération le fait que les shinobis sont généralement tous vulnérables à deux éléments : leurs mains et leurs jambes.

Souriant d’un sourire narquois, il poursuivit :

-Donc, si tu pouvais au contraire, canaliser une technique pour infliger des brûlures qui rendraient le mouvement des mains, bras ou jambes difficiles en fonction de ce que tu vises, ce serait pas mal je pense sachant qu’affecter les jambes de tes adversaires réduira leur agilité et leur aptitude à te pourchasser en cas de fuite tout comme affecter ses mains réduiront leur aisance à composer des mudras ou à se battre en employant le taijutsu, comme cette technique par exemple.

Rapidement, Raizen composa d’autres mudras avant de libérer une technique raiton sous forme de toile d’araignée ciblant les jambes du jeune homme.

-À bien y penser, tu pourrais même rendre l’atmosphère suffisamment chaude pour menotter tous les utilisateurs de projectiles ou d’armes…

Attendant de voir comment Sharrkan allait faire pour éviter sa technique raiton, Raizen se demandait s’il était conscient de tout l’univers des possibles qu’il pouvait encore exploiter. À vrai dire, Sharrkan avait le potentiel de le vaincre avec un peu plus d’expérience sans forcément avoir tout son niveau d’expérience. Il fallait simplement qu’il comprenne l’univers des possibles qui s’offrait à lui. Mieux encore, Raizen allait lui proposer un type de combinaison que seul un combattant comme Sharrkan pouvait faire…

Spoiler:
 


_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Sam 9 Mai 2020 - 12:34
Sharrkan était plutôt content de sa nouvelle technique, c'était la première fois qu'il utilisait le Shakuton à ce niveau. Mais ses espoirs furent vite balayés par l'armure Fûton du Meikyû. Effectivement, il n'avait pas pris en compte le fait que sa chaleur pouvait être aisément repoussée par une petite brise. Fronçant les sourcils, il activa les mécanismes de son cerveau pour analyser la situation.

« J'avais plutôt prévu ça comme une sorte de défense en fait, pour empêcher les ennemis de m'approcher tout en repoussant ceux qui se trouveraient trop près. Pour ne pas me faire submerger par trop d'adversaires. Mais je n'avais pas pensé au Futon... »

Ce qui ne rendait pas la technique inutile pour autant ; seulement inutile face à un certain type d'ennemi. Il écouta attentivement les observations et conseils de Raizen tout en tirant ses propres conclusions. Il pourrait coupler ça à autre chose oui... Mais cette astuce lui demanderait beaucoup de chakra pour sa réserve de taille moyenne.

« Se servir du Shakuton pour faire des dégâts direct donc ? Il faudrait vraiment monter à une très haute température. »

Mais son analyse fut coupée dans son élan par une technique raiton. Heureusement que le Meikyû avait pris la peine de le prévenir avant, lui donnant la seconde nécessaire pour esquiver la toile destructrice. Il s'arma d'un sourire avant de lancer à Raizen :

« J'avais compris avec les mots, mais merci pour la démonstration. »

Puis il continua sur leur conversation, réfléchissant à voix haute.

« En fait, je n'ai pas vraiment de techniques pouvant faire de réels dégâts. C'est surtout pour me protéger et contrer l'adversaire, si on oublie la technique Doton destructrice que m'a appris Sazuka. Mais pas en Shakuton effectivement, c'est vrai que je m'en sers surtout pour propager des illusions. J'en ai juste une autre... »

Il composa des mudras, envoyant une vague de chaleur en direction des yeux du Kazejin.

« Mais je crois que je te l'ai déjà montrée, celle-là. »

Mais l'expérience du combat de Raizen et son aptitude d'analyse était vraiment une mine d'or pour Sharrkan. Juste en l'observant, le Meikyû arrivait à trouver de nouvelles utilisations possibles au Shakuton que lui-même n'avait pas envisagées. Le recul sûrement ; ou le point de vue extérieur.

« Menotter ? Qu'est-ce que tu veux dire ? Comme... chauffer le métal au point de le déformer ? Je sais pas si je peux arriver à de telles températures, ou du moins pas rapidement... »

Spoiler:
 

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Sam 9 Mai 2020 - 23:20

Récoltant le plus d'information possible, Raizen réalisait que Sharrkan était plus ou moins l’archétype du shinobi utilitaire qui pouvait changer l’issue du combat, sans pour autant être connu pour sa force. Usant beaucoup plus de subterfuges et de défensives qu’autre chose, il était clair que Sharrkan n’était pas du tout le type de combattant à être un bourreau pour son adversaire. Lui donnant ainsi une bonne idée de son champ d’expertise, Raizen comptait s’assurer que ses faiblesses ne demeurent pas des faiblesses, mais qu’elles complémentent et amplifient plutôt ses aptitudes afin lui permettre d’être plus complet.

-Je pense que l’utilisation de la chaleur pour propager des illusions est une très bonne idée et suffisamment unique pour que personne ne s’y attende. Par contre, je pense qu’il demeure tout de même important que tu puisses utiliser ton aptitude pour te sauver de certaines situations nécessitant un peu plus de force si on veut. Ceci te permettra par le fait même de t’aider à propager plus facilement tes illusions.

Levant le doigt dans les airs, Raizen se battait d’une manière très particulière.

-Je pense que comme moi, l’efficacité de tes aptitudes dépendra à un certain degré de la vitesse des autres et c’est quelque chose sur lequel tu peux avoir de l’influence tout en te permettant de te défendre sans assassiner quiconque si ce n’est ton désir.

Souriant, Raizen poursuivit :

-Ta technique défensive est très adéquate, autant en défensive qu’en offensive puisque tu peux très bien l’utiliser pour pièger un adversaire se battant à proximité pour qu’il en paie le prix. Ensuite, tu peux rendre l’évitement plus difficile en concentrant plus de chakra dans tes vagues de chakra. Ainsi, au lieu d’y lier un effet quelconque, tu pourras y concentrer plus de chaleur pour venir brûler leur peau et leur muscle de manière à ralentir leur aisance dans leurs déplacements ou à composer des mudras si tu vises les mains.

Composant quelques mudras, le Meikyû libéra soudainement une buche dans les airs avant d’en effectuer d’autres afin d’y propulser une sphère électrique qui eut pour objectif de frapper une partie du tronc d’arbre.

-Tu pourrais manifester ton attaque sous forme de sphère très concentrée ou sous forme de vague, l’essentiel restera la concentration et la précision à ce stade-ci.

Puis, désireux de proposer autre chose assez rapidement à Sharrkan, il poursuivit :

-Ce qui rendra ce genre de technique dévastatrice sera la possibilité que tu auras à combiner le style d’attaque à d’autres illusions. À la limite, tu pourrais même faire des illusions semblables à certaines techniques qui auront pour but de piéger l’adversaire. Ainsi, s’il réalise qu’il est dans une illusion, la prochaine fois, il pensera surement que tu lui envoies une autre illusion. Or, cette fois-ci, le résultat sera réel...et vice versa.

Souriant, Raizen savait pertinemment que ce genre de combinaisons et tactiques pouvaient être fortement dévastatrices. Apte à rendre les adversaires les plus puissants fous, ils seraient amenés à hésiter, trop réagir et à surconsommer leur chakra, des éléments recherchés pour tout combat de haut niveau…

-Ce genre de techniques et de combinaisons te rendront encore plus dangereux, rusé et plus versatile en combat.

En effet, si Raizen avait développé ses aptitudes en Genjutsu, c’est probablement ce vers quoi il aurait été.

Spoiler:
 

_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Ven 15 Mai 2020 - 22:06
Raizen discutait beaucoup mais... toutes les informations qu'il apportait étaient pertinentes. C'était certainement le cas à chaque fois qu'il parlait, à condition de ne pas décrocher au bout d'une minute. Mais là, Sharrkan écoutait attentivement, concentré. Cette conversation lui offrait de nouvelles perspectives sur son style de combat et pas des simples.

Brûler l'adversaire avec le Shakuton... Il le faisait déjà, à toute petite échelle, en brûlant les yeux de ses ennemis. Mais brûler était un bien grand mot ; il les asséchait seulement momentanément, le temps de cligner des paupières quelques fois pour les réhydrater. Non, ici ils parlaient de vraies brûlures, celle qui fait fondre la chair. Qui crée de véritables plaies, qui laisse des cicatrices.

Concrètement, ça ne devait pas être très compliqué à réaliser pour lui ; mais il se méfiait. De lui-même. S'il maîtrisait une technique dans ce genre, qu'il arrivait à l'exécuter en une seconde, il avait peur de s'en servir à tord. Comme à chaque fois qu'il avait laissé la colère s'emparer de lui, qu'il avait perdu le contrôle. Comme cet été avant de quitter Kaze.

Mais est-ce qu'il pouvait vraiment se permettre de s'imposer des limites dans la situation actuelle ? Il était un déserteur et encore pire, ils allaient sûrement se battre pour reprendre Kumo. Il ne pouvait pas laisser les autres faire le sale boulot à sa place dans l'éventualité de "Si...".

C'était le genre de réflexions qui tournaient dans sa tête en même temps qu'il regardait la démonstration de Raizen. Ce n'était pas très compliqué de voir où il voulait en venir : la boule raiton devenait shakuton et le tronc un ennemi. Il frémit. Il pouvait presque déjà sentir l'odeur de chair brûlée.

« T'as raison... C'est quelque chose que je devrais travailler. » acquiesça-t-il.

Mais la suggestion suivante était encore plus intéressante. Il écarquilla d'abord les yeux, puis se fendit d'un grand sourire.

« Et dire que je me trouvais fourbe. »

Des techniques sournoises, il en avait quelques-unes dans son catalogue. Il y avait par exemple cette tornade de feu qu'il avait aussi testé sur Raizen. Mais ce qu'il proposait là, c'était clairement le niveau supérieur. Alterner entre illusion et réalité pour faire perdre le contrôle à l'adversaire, le pousser à la faute. C'était... diaboliquement malin.

« C'est juste génial. Il faudrait que je fasse des attaques avec du Doton, qui soient assez impressionnantes mais qui ne demandent pas trop de chakra à reproduire en Genjutsu... »

Il réfléchissait à voix haute, partageant ses pensées avec le Meikyû. Il aurait sûrement des remarques à dire sur le sujet.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Sam 16 Mai 2020 - 21:26

Ricanant légèrement en observant la réaction de Sharrkan, Raizen ne pouvait s’empêcher de trouver son commentaire assez réel et vrai. Il était vrai qu’il ne paraissait pas fourbe. Or, la raison pour laquelle il avait choisi le corbeau comme animal emblématique et que le corbeau l’avait choisi comme porteur de message était bel et bien parce que tous les deux avaient l’oeil pour les failles ou pour les objets et personnes brillante de potentiel. Cette approche était donc une perle sachant que la plupart des adversaires n’étaient habitués qu’à faire une seule chose : combattre physiquement. Rares étaient les opposants qui menaient une guerre psychologique en parallèle. N’étant pas offert à tous, pour quelqu’un comme Sharrkan qui avait un lot important de potentiel, ce genre d’élément était plus que bénéfique.

-Hehe, ce n’est pas pour rien que mon compagnon est le corbeau... mais c’est aussi parce que je fais partie de ceux qui se battent mentalement avant tout. Ça a son lot de défauts, mais balancer les deux peut parfois être intéressant. Ensuite, il y a de nombreuses possibilités, mais tu as le potentiel d’accomplir les deux et bien plus.

Contemplant ensuite la suggestion de Sharrkan, c’était justement ce qu’il entendait par potentiel. Parfois, il ne suffisait que de déposer une légère étincelle pour voir autrui s’en nourrir pour illuminer son chemin, son parcours et son style. C’était notamment ce qu’il faisait avec une idée des plus intéressantes.

-Effectivement ! Ensuite, il ne faudra pas que tu hésites à utiliser ta chaleur pour créer des mirages afin d’en faciliter l’utilisation ou simplement créer des clones te permettant de jouer sur l’aspect genjutsu et ninjutsu en même temps, surtout si tes techniques nécessitent un maintien des mudras.

Après, le reste était libre de réflexion. À ce moment précis, Raizen avait accompli son travail, offrant à Sharrkan une piste de développement qu’il pouvait décider de choisir ou de ne pas choisir.

-Comme je vois que tu en comprends le sens, je pense que tu as tous les moyens pour continuer de te développer. Si jamais tu veux mon avis sur un sujet quelconque ou même un cobaye d’entrainement, n’hésite pas. Découvrir et contribuer aux aptitudes de mes frères et soeurs me fait toujours plaisir.

Souriant, la discussion prenait un ton beaucoup plus léger alors qu’il présumait avoir pu l’aider un peu, en espérant ainsi avoir pu lui permettre de découvrir quelque chose. Après tout, d’un point de vue externe, il était bien souvent plus facile d’y voir certains éléments, notamment avec tout le bagage d’affrontement qu’il trimballait depuis il y a de cela très longtemps.

_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Mar 19 Mai 2020 - 22:04
Les méninges de Sharrkan tournaient à plein régime, essayant d'imaginer toutes les possibilités que lui offrait ce nouvel angle, tout en tentant de ne rien oublier des conseils et suggestions du Meikyû. Il aurait bien voulu avoir du papier et un crayon pour tout noter, mais ce n'était pas ce genre de matériel qu'il emportait avec lui pour un entraînement. Ce qui d'ailleurs, lui fit réaliser quelque chose.

« Je ne m'attendais pas vraiment à ça en venant mais... »

Il inclina la tête.

« Merci Raizen. »

Car les progrès ne venaient pas obligatoirement de l'effort physique ; un peu de théorie en amont était toujours bénéfique avant la mise en place de la pratique. Et avec ce qu'il avait appris aujourd'hui, il lui faudrait bien un petit temps de réflexion. Il aurait tout le loisir de tester ses idées plus tard, lorsqu'ils auraient quitté Iwa et Tsuchi. Où irait-il à ce moment-là ? Il n'avait pas encore pris de décision.

« D'ailleurs euh... »

Il se gratta l'arrière de la tête, légèrement embarrassé.

« Pardon si j'ai été désagréable tout à l'heure. Malgré ce que je peux en dire... C'est quand même un sujet sensible pour moi. Même si j'ai pas envie d'en parler, merci de t'inquiéter. »

Il lui devait au moins ça. Il l'avait envoyé chier et pourtant Raizen était resté et lui avait même donné des conseils très pertinents. Sharrkan se connaissait ; s'il était parti comme ça, il y aurait repensé un peu plus tard et aurait culpabilisé. Alors... il pouvait bien mettre sa fierté de côté quelques instants pour s'excuser.

Mais il ne changeait pas d'idée pour autant. Même s'il faisait confiance au Meikyû, ce n'était pas quelque chose qu'il avait envie ou le droit de partager. Il en avait accepté les conditions lorsqu'il avait voulu porter le fardeau de Kyohei comme si c'était le sien, et il était encore persuadé qu'il le méritait.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

On m'a dit de faire simple... | Raizen Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 4:51

Si Sharrkan ne s’attendait pas vraiment à cela en venant, Raizen lui ne s’attendait pas à une telle réaction de sa part. Sur le coup, il aurait même pu en rougir puisque cela lui faisait plaisir de voir l’impact qu’il pouvait avoir sur un confrère du Fukkatsu. Toutefois, il comprenait d’où il venait. C’est exactement pour cette raison qu’il ne lui tenait pas du tout rigueur par rapport à sa réaction. Après tout, Raizen l’avait un peu cherché et il en était totalement conscient. Après tout, tous les fantômes du passé n’étaient pas fait pour être déterrés, surtout pas par n’importe qui et n’importe comment. Pourtant, c’était l’approche qu’avait tenté d’adopter Raizen, à ses risques et périls.

Il espérait tout de même avoir pu souligner le fait que quelque chose d’enterrer pouvait rapidement prendre les formes de racines empoisonnées pouvant se retourner contre soi. Le secret avait son avantage et le fait d’enterrer certains événements aussi. Toutefois, le lot de désagréments était à prendre en considération, mais surtout à neutraliser en fonction des possibilités et de son aptitude à les confronter. Or, personne n’était surhumain au final. Lui comme Raizen auraient toujours de mauvaises herbes dans leurs souvenirs et dans leur vie. Il fallait simplement qu’ils s’assurent respectivement qu’elles ne contaminent pas le reste, au risque de devoir en payer les conséquences.

-Ne t’en fait pas, au contraire, je l’ai bien cherché. Si c’était une manière pour moi d’essayer de t’aider ou de t’inviter à en parler, je savais pertinemment que ce n’était pas facile. Pour avoir moi-même des démons à affronter, je sais à quel point, certaines choses ne sont pas faciles et bien plus compliqués qu’on le pense… donc de voir quelqu’un dire des choses en supposant ou mêmes en croyant tout savoir… j’aurais surement réagi de la même manière que toi.

Souriant légèrement en repensant à tout le mal qu’il avait surement offert à Hisao par le passé, il ne put s’empêcher de passer sa main dans sa chevelure, curieux de voir comment évoluerait Sharrkan à l’avenir.

-Ensuite, vous me voyez bien souvent comme étant un peu un corbeau si on veut ? Observateur, calculé, étrange par moment… parfois sinistre, parfois décontracté. Au final, je suis un peu étrange et difficile à cerner, je crois, mais mon entourage demeure une priorité quoiqu’il arrive. Ma porte sera donc toujours ouverte s’il y a quoique ce soit Sharrkan.

Se retenant de poursuivre, à travers cette longue année les ayant séparés de Kumo, Raizen avait compris quelque chose qu’il n’avait jamais perçu auparavant. Comprenant de plus en plus quel était le symbole de la famille, il avait compris qu’il était peut-être temps de renouer avec ses racines et de les accepter. Après tout, accepter son héritage et sa famille ne voulait pas dire adhérer à tout ce qu’ils faisaient. Bien qu’évident, c’était une nuance à apporter dans la vie du Meikyû qui allait surement semer une minicatastrophe en rendant visite au clan Meikyû…

-En attendant, tu devrais profiter de ton moment à Iwa pour visiter un peu. Un peu comme moi, cet endroit est moins ennuyant qu’il en a l’air.

Lui offrant un sourire en coin, il s’étira légèrement avant d’ajouter :

-On ira prendre une bière après si tu veux. Pour le moment, je dois faire quelques trucs.

Terminant ainsi, si celui-ci n’avait rien à ajouter, Raizen disparaîtrait calmement en direction des commerces iwajins.


_________________
On m'a dit de faire simple... | Raizen J22k
Merci Aimi o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

On m'a dit de faire simple... | Raizen

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: