Soutenez le forum !
1234
Partagez

El professor ∥ Kao Kan

Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

El professor ∥ Kao Kan Empty
Lun 23 Mar 2020 - 13:49
Il était tôt, bien assez tôt pour que le soleil soit de l’autre côté de l’horizon. Et alors que le jeune Ji-ongu venait tout juste de se réveillait, il descendit à la cuisine pour éviter de réveiller son ami depuis sa tendre enfance : Shuyōna. En marchant sur la pointe des pieds, il remarqua bien assez vite que son compagnon était encore endormi, qu’est ce qui le prouvait ? Sa porte. Sa porte était fermée, alors que normalement, il la laissait toujours ouverte. Qui l’eut cru ? Atorasu réveillé bien avant Shuyōna lors d’une journée “importante”, ce genre d'événement, était le genre d'événement n’arrivant qu’une seule fois dans une vie.

En quelques minutes, en gardant sa discrétion de ninja, il arriva dans la cuisine rapidement et un bruit le fit lâcher la totalité de ses muscles. - Un thé monsieur peut-être ? Demanda un vieil homme, parfaitement habillé d’un costume noir. - Qu’est-ce que tu fais réveiller à cette heure-ci Shuyōna ? Le soleil n'est même pas encore levé. Rétorqua le jeune garçon en pyjama suivi d’un long soupire. - Vous avez un garçon à rejoindre dans un peu moins d’une heure. Je ne fais que vous aider, je fais mon travail après tout..! Dit-il suivit d’un sourire alors qu'Atorasu alla s’asseoir à table en soupirant une nouvelle fois - Je veux bien un thé alors. S’ensuivit d’un silence où seul le bruit de l’eau se renversant dans une tasse et des oiseaux chantant sur l’immense arbre à côté du manoir qui réveillait les deux compagnons chaque matin. - Tenez monsieur.Votre thé, Il posa la tasse juste en face d’Atorasu et poursuivit en se remettant à sa place initiale, pourquoi avoir donné un rendez-vous aussitôt à ce garçon ? Il ne répondit pas immédiatement, bien trop occupé à refroidir son thé à l’aide son souffle. Un petit moment après que le Ji-Ongu usa la totalité de son souffle, il répondit à son majordome, qu’il avait une journée pleine aujourd’hui et qu’il n’avait pas de temps à perdre. Shuyōna ne dit plus rien et retourna vaquer à ses occupation. Atorasu, lui, bu son thé, se lava, s’habilla de son éternel manteau noir à capuche.

Alors que le soleil commençait à sortir de son horizon rendant le ciel rougeâtre, les plus vieux nuages sortaient de chez eux pour occuper leurs tristes vies qui ne résumeaient plus qu'à commérer sur les villageois dont Atorasu qui en étaient leur première victime, où dans la vie imaginaire qu’il lui a été inventé, il était un ancien assassin recruté par l’Empire pour surveiller le peuple et veiller à ce qu’il se tienne bien et c’était la raison pour laquelle, selon, eux, il ne montrait jamais son visage... Mais il n’en tenait pas compte, comme à son habitude; bien trop tolérant pour.

Il arriva bien rapidement à l’endroit où il avait donné rendez-vous au jeune homme, il avait quelques minutes d’avance mais rien d’important. Il était seul sur le terrain, tant mieux, car il allait pouvoir travailler plus rapidement et il ne pouvait que le reconnaître, une grande masse encapuchonnée, vêtue d’un manteau noir.




Dernière édition par Ji-ongu Atorasu le Ven 27 Mar 2020 - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Kao Kan
Kao Kan

El professor ∥ Kao Kan Empty
Lun 23 Mar 2020 - 23:24
Kao Kan était du genre matinal, mais quand même pas au point de se lever avant le soleil. En fait, il avait une horloge biologique très bien réglée et très précise ; il se couchait assez tôt comparé à ses copains, il se levait relativement tôt aussi, mais ça devenait très compliqué à partir du moment où il devait sortir de ses plages horaires habituelles. Et justement ce jour-là, il avait rendez-vous très très tôt.

Du coup, il avait placé son réveil à l'autre bout de la pièce pour être sûr de ne pas se rendormir sans faire exprès. Après s'être traîné en mode ver de terre jusqu'au petit gadget pour le faire taire, il s'était finalement convaincu d'aller à la douche pour faire disparaître toutes traces de sommeil persistant. Et pourtant, il n'avait vraiment vraiment pas envie de sortir ce matin. Ils venaient d'entrer en hiver et les températures avaient baissé drastiquement. Mais il était obligé ! Il n'avait pas le choix !

Il devait rejoindre un professeur inconnu aux terrains d'entrainement. Si ça n'avait tenu qu'à l'Electrique, il aurait bien décalé le rendez-vous, mais la tradition voulait que ce soit le professeur qui fixe l'heure. Mais bon, ce n'était pas dans le caractère de Kao Kan de râler de toute façon ! Une fois débarbouillé, nourri et avec malheureusement encore un peu la tête dans le pâté, le jeune Genin se dirigea vers les terrains et arriva juste au lever du soleil, comme convenu.

Arborant son sourire niais habituel, il se dirigea vers la seule silhouette se trouvant sur les lieux. Mais plus il approchait et mieux il pouvait distinguer ses traits ou plutôt, son accoutrement : la personne était encapuchonnée et enroulée dans un long manteau noir. La dernière fois que Kan avait rencontré une personne pareille, il avait appris plus tard qu'il s'agissait en réalité d'un cadavre. Autrement dit, il n'était pas 100% serein. Une fois à distance raisonnable de la silhouette, il prit la parole.

- Bonjour ! Je suis Kao Kan, j'ai rendez-vous avec Monsieur Atorasu-san ! Uh... Est-ce que c'est vous... ?

Même si ce n'était pas rassurant de se retrouver avec un inconnu au visage couvert dans un lieu totalement désert, il fallait rester positif. Et puis, tant que c'était une personne toujours vivante, ça ne pouvait pas mal se passer, si... ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

El professor ∥ Kao Kan Empty
Mar 24 Mar 2020 - 6:52
L’homme de fil, n'appréhendait pas spécialement le fait donner un entraînement à quelqu’un. Lui-même ayant été élève une fois, ce qui pouvait faire peur, tel que l’insolence ou bien même la critique d’un élève n’avait pas lieu d’être. Bizarrement, la voix qui vint l’interrompre dans ses pensées le rassura ; la personne qui se trouvait derrière lui était loin d’avoir une voix d’élève perturbateur ou d’un petit séditieux. Le Ji-Ongu se retourna pour lui adresser la parole, de son ton immuablement doux et gracieux tout en gardant une certaine droiture.

- Bonjour. Tu dois être Kao Kan. C’est bien ça ? Tu m’excuseras de l’heure à laquelle je te fais venir mais, j’ai un emploie du temps chargé aujourd’hui.

Il s'avança de quelques pas vers son élève du jour, afin que celui-ci lui sert sa main gantelée . Il ne savait pas vraiment s’y prendre, mais d’après lui, la politesse devait être un élément important dans l’apprentissage. Le contact physique n’a jamais été son fort, d’ailleurs son élève devrait remarquer lors de la poignée de main avec Atorasu qu’il ne la laissait même pas durer une seconde, comme si Kan avait une quelconque maladie. Une fois la poignée de main faite, Atorasu resta proche du jeune garçon, et fit apparaître deux clones, qui s’éloignèrent des deux individus.

- Ce que je vais t’apprendre n’est pas compliqué.


Le Ji-Ongu composa un mudra mais au premier abord il ne se passait rien du tout. Il fit signe à l’un de ses clones qui composa lui aussi un mudra puis posa sa main à terre et alors que l’élève devait commençait à se sentir enfoncé et coller au sol, Atorasu lui, restait debout comme si de rien était.

- Nombreuses sont les techniques d’entrave de ce genre et encore plus le nombre d’utilisateurs du doton qui ont cette technique qui en est le b.a-ba. Il s’accroupit pour regarder son élève se faire enfoncer petit à petit dans le sol jusqu’au bassin. Peut-être qu’un jour, tu me remercieras. Une technique aussi basique qui pourra te sauver la vie bien plus d’une fois...

Sous sa capuche, les lèvres couvertes de noir d'Atorasu qui s’apparentaient à de la nécrose, souriaient. Si son élève n'arrivait pas à se sortir de la technique, Atorasu lui tendrait la main pour l’aider.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Kao Kan
Kao Kan

El professor ∥ Kao Kan Empty
Mer 25 Mar 2020 - 17:54
Étrangement, la voix du personnage de correspondait pas à l'idée que Kan s'en était faite. Il s'était imaginé qu'il aurait une voix absolument terrifiante et c'était en fait tout le contraire : son ton était doux, bien que sérieux. C'était déjà plus rassurant, même si son visage était toujours couvert. Peut-être qu'il avait une bonne raison de le cacher et même si Kan était un petit peu mal à l'aise, il ne lui demanderait pas de se montrer s'il ne le voulait pas.

- Oui ! Oui, c'est bien moi. Pas de problème pour l'heure, c'est très bien ! Merci de m'accorder un peu de votre temps. Dit-il en s'inclinant légèrement.

Lorsqu'il se redressa, il vit que son professeur lui tendait la main. Une main gantée. Peut-être qu'il avait une maladie de la peau, après tout. Il lui serra quand même bien entendu, même si le premier retira vivement sa main après le contact. Peut-être que sa maladie lui faisait mal quand on appuyait trop fort dessus... Kan se nota mentalement de faire attention la prochaine fois.

Le Ji-Ongu ne perdit pas de temps en invoquant deux clones, qui s'éloignèrent. Il composa un mudra et soudain, Kan sentit le sol sous ses pieds se liquéfier. Pire encore, il s'enfonçait dangereusement, totalement collé au fond. Est-ce que... il devait essayer de se libérer, ou est-ce que ça faisait partie de la leçon ?

- Uh... Uh...

Ce n'est qu'une fois enfoncé jusqu'à la taille que le professeur reprit la parole. Cette technique était en effet redoutable ; et si beaucoup de personnes savaient faire plus ou moins la même chose, il fallait absolument que Kan sache comment se sortir d'une situation pareille. Atorasu-san s'accroupit pour se mettre à son niveau, comme s'il l'observait, sauf que Kan ne distinguait toujours pas son visage.

Légèrement pris de panique par la situation, Kan essaya de se sortir de là lorsqu'il comprit que c'était ce qui était attendu de lui. Surtout qu'il ne faisait toujours pas totalement confiance à cet inconnu pour le moins... étrange. Il essaya de concentrer du chakra dans ses jambes pour éventuellement se propulser hors de là, mais il n'y arrivait pas. Il était vraiment collé ! Il tenta de s'appuyer sur ses mains... qui se retrouvèrent elles aussi collées.

- Hum, euh... Je suis coincé...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

El professor ∥ Kao Kan Empty
Ven 27 Mar 2020 - 8:20
Atorasu en voyant son élève bloquait sous le sol, un petit sourire moqueur pouvait se distinguer si sa capuche ne couvrait pas son visage. Pour sortir du pétrin dans lequel il l’avait mis, l’enseignant fit un bond en arrière afin de sortir de la “flaque” qu’il avait créée. “ Ne stresse surtout pas, on va te sortir de là en deux-deux, mais j’aurais besoin de ton aide… "Sur ces mots, il fit signe à l’un de ses clones qui fit presque immédiatement un mudrâ avant de disparaître dans le sol. Atorasu reposa ses yeux sur son élève. “ Bon, on va compter à trois ensembles, et à trois, tu vas pousser sur tes jambes et tes mains comme si tu voulais atteindre le ciel, d’accord ?” Il attendit quelques secondes avant de commencer. “1” le clone qui était dans le sol attrapa les jambes de Kao. “2” Kan pouvait commencer à sentir une pression au niveau de ses jambes, comme si le clone serrait de toutes ses forces les jambes de l’élève de son maître. “3” Au même moment où il dit “trois”, le clone expulsa Kao Kan hors du sol en quelques secondes sauf que dorénavant, c’était lui qui était coincé.

- Tu vois Kan. Imagines toi si tu t’étais retrouvé dans cette situation en pleins combat, ça serait extrêmement précieux, n’est ce pas ?


Atorasu s’approcha lentement de son élève, ne prenant pas en compte son clone qui était coincé au sol. “ Mais je ne vais pas vanter plus longtemps les mérites de cette technique. Passons à la pratique.” Atorasu fit une nouvelle fois signe à son autre clone qui était au loin afin de recréer une flaque juste à côté de Kan. “ Ce n’est pas compliqué.” Il fit lui-même un mudrâ et se rendit sur la “flaque” qui aspirait. “ Je suppose que tu sais marcher sur l’eau. Eh bien, sache que c’est presque la même chose. La seule différence ? La matière sur laquelle tu marches. Concentres-toi. Concentre ton chakra dans des pieds et… marches.”. De sa voix paisible et rassurante, la technique avait l’air extrêmement facile et à portée de tous, et c’était le cas, mais seule la pratique ainsi que l'essaie, était conseillés pour ce genre de technique.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Kao Kan
Kao Kan

El professor ∥ Kao Kan Empty
Sam 11 Avr 2020 - 17:45
Ce n'était vraiment pas une situation agréable. Mais alors, vraiment vraiment pas. Kan avait l'impression d'être un petit animal pris dans un piège, attendant que le chasseur vienne l'égorger. Ce monsieur Atorasu lui avait dit de ne pas stresser, mais c'était encore plus compliqué du fait qu'il était toujours masqué. C'était étrange au final, de se sentir mal à l'aise parce que le visage d'une personne était caché. Ça ne voulait rien dire sur lui et pourtant, c'était plus difficile de lui accorder sa confiance qu'à quelqu'un de souriant. Alors que pourtant, les méchants étaient souvent vus en train de rigoler, donc ça ne voulait rien dire !

Un des clones encapuchonnés s'enfonça complètement dans le sol et la seconde d'après, l'électrique sentit quelque chose lui saisir les jambes, dans la terre. Est-ce que la situation pouvait vraiment devenir encore plus bizarre que ça ? N'étant pas vraiment en position de contester et voulant sortir le plus vite possible de ce marécage, Kan écouta les ordres du sensei et se retrouva vite expulsé du sol, faisant son possible pour atterrir sur ses deux pieds sur la terre ferme.

- Ah bah carrément !

S'il s'était retrouvé dans cette situation en plein combat, face à un ennemi, il aurait perdu. Peut-être même mort. C'était une belle position pour se faire décapiter d'un seul coup. Frissonnant en imaginant la scène, l'électrique se massa discrètement la nuque. Heureusement sa tête était toujours bien accrochée et il espérait que ça reste le cas pour le plus longtemps possible. Et pour ça, il devait absolument maîtriser cette technique ! Surtout si une guerre s'approchait. Il devait se préparer au plus d'éventualités possibles.

Passer à la pratique. Si ce qu'ils venaient de faire était de la théorie, il était un peu stressé à l'idée de rentrer dans le vif du sujet et de voir ce que Atorasu lui mettrait comme épreuve. Il acquiesça de la tête à chacune de ses paroles mais pour l'instant, ça semblait assez calme. C'était même assez logique, en fait ! Marcher sur l'eau, il avait appris ça à l'académie. Il suffisait d'adapter ça au terrain.

Rassuré pour la suite, il s'élança sur la flaque nouvellement formée en reproduisant ce qu'il était censé faire pour marcher sur l'eau. Peut-être un peu trop confiant d'ailleurs, car si cela suffisait pour le maintenir à la surface, il avait oublié un paramètre : l'aspect collant de la boue. Au moins il ne s'enfonçait pas, mais il ne pouvait pas non plus dire que ses mouvements n'étaient pas entravés vu qu'il était collé au sol.

- Woups...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

El professor ∥ Kao Kan Empty
Mar 14 Avr 2020 - 7:43
Atorasu enleva sa capuche, dévoilant un énorme masque fait fils recouvrant la totalité de son visage ainsi que ses cheveux mi-blanc et noir. Le clone annula le mudra puis recommença une nouvelle fois la technique une fois de plus à côté du jeune garçon qui avait l’air déluré… Peut-être trop déluré. Il s’y rendit encore une fois en faisant un mudra.

- Ne sois pas aussi fébrile et bourrin. Concentre-toi. Inspire... Expire et lance-toi. Je pense que tu as déjà appris des techniques Kan, n’est ce pas. La répétition est quelque chose d’important, certe, mais tu sais ce qui l’est encore plus ? La concentration. Le calme. Tu sais marcher sur l’eau. Très bien ! Fais exactement la même chose, mais concentre légèrement plus de chakra. Ferme les yeux si cela peut aider. De toute façon, je suis là.

La bienveillance d'Atorasu était inégalable. Il voulait la réussite de son élève, car il était le produit d’Atorasu, le jour où Kao Kan mourrait à cause d’une technique aussi simple à éviter par sa technique, il lui en voudrait sûrement à vie. La confiance de Kan envers son professeur se faisait ressentir. Le garçon n’avait pas l’air méchant, Atorasu le voyait même comme un garçon crédule. Toujours sur sa flaque, il regarda le garçon avec insistance et juste avant que celui-ci se lance, il lui dit une dernière phrase décidant d’être plutôt direct avec celui-ci.

- Tu sais. Si tu ne me fais pas confiance. Tu finiras par réussir la technique, mais dans un certain temps. Est-ce quelque chose te dérange avec moi ?
Le clone annula le mudra et Atorasu s’approcha lentement de son élève.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Kao Kan
Kao Kan

El professor ∥ Kao Kan Empty
Ven 29 Mai 2020 - 12:44
La vue du masque composé de fils, qui recouvrait intégralement le visage de son tuteur, fit sursauter l'électrique une fois de plus. C'était le genre de trucs qui le rendaient vraiment mal à l'aise, comme dans les mangas où les monstres ou fantômes avaient une tête vraiment dérangeante. Dans ces cas-là souvent, le malaise était trop grand et Kan arrêtait simplement de lire le bouquin. Mais ici... il ne pouvait pas vraiment faire autrement que d'être obligé de regarder le masque.

Ce qui était encore plus perturbant, c'était le contraste flagrant entre la voix et les paroles de son sensei, qui étaient douces et bienveillantes ; contrairement à l'aura du masque. Kan essayait de passer outre... mais malgré tout, il voulait finir cet apprentissage le plus vite possible. C'était plus fort que lui : il préférait la fuite. Et paradoxalement, c'était ce même empressement qui l'empêchait d'effectuer correctement la technique.

Il essaya d'écouter les conseils d'Atorasu, d'inspirer et d'expirer profondément. Sentant un certain calme venir petit à petit, il fut même assez en confiance pour fermer les yeux... Jusqu'à ce qu'il les écarquille, grands ouverts, en entendant la question. Uhh, forcément, Kan était comme un livre ouvert. Impossible de camoufler ses émotions ou ses pensées. Donc bien entendu, son sensei avait perçu le malaise. Et c'était vraiment gênant.

Embarrassé, il détourna le regard et se gratta l'arrière de la tête.

- Uhhh... Désolé Atorasu-san. Vous avez l'air d'être un super bon prof et vous avez de bons conseils mais euh... c'est le masque. Ça me met un peu mal à l'aise et euh... j'ai du mal à me concentrer. Désolé !

Il espérait juste ne pas blesser Atorasu avec cette remarque. C'était vraiment nul d'être déstabilisé par un simple masque ! Et maintenant, il était dans une situation délicate. Mais... c'était vraiment plus fort que lui. Il y arriverait de toute façon, à faire cette technique, quelques soient les conditions de l'apprentissage.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879

El professor ∥ Kao Kan

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: