Soutenez le forum !
1234
Partagez

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi

Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Mer 25 Mar 2020 - 13:56
Du haut de ses uns mètres quatre-vingts, Atorasu, comme à son habitude, habillée d’un manteau noir étaient assis sur un banc se trouvant au milieu du terrain d'entraînement, il avait l’air pensif. Sa nouvelle commençait à lui plaire, il rencontrait un nombre exubérant de personne, où, pour une minorité, ne se préoccupait pas de son accoutrement qui dégageait un aspect effrayant de la personne. Méfiez-vous des apparences, pourra-t-il dire à ses enfants. Il était loin, très loin d’être une personne méchante. Mais sous cette capuche, sous cette couche de vêtement, le mort-vivant n’arrivait pas à cacher totalement son atrocité extérieure. Mais cela importait peu, chaque personne qu’il entendait, qu’il ressentait, n’étaient rien plus que des voix sans visage. Couvert d’une immense capuche le poussant à baisser la tête pour éviter qu’une personne ne le voit.

Aujourd’hui, le soleil s'était levé, oui, il s'était levé pourtant aucune trace de celui-ci mise à part le peu de luminosité qu’il fournissait. Les nuages noirs couvraient la totalité du ciel, pas un rayon, pas une once de rayon qui pouvait éclairer le terrain ou même d’une personne sortant d’un deuil ou bien même pour un orphelin rejeté de ses paires. Rien. Rien du tout pour les Kumojin.

Une nouvelle fois Atorasu allait jouer le rôle d’enseignant, il avait donné rendez-vous à son apprenti une vingtaine de minutes après que le soleil apparaisse dans le ciel. Comme à son habitude, il donnait des rendez-vous tôt, souvent toujours trop tôt pour ses seconds. Mais l’heure était idéale pour s'entraîner puis additionner à ce temps : il n’y avait personne sur le terrain.

Du haut de ses un mètre quatre vingt, Atorasu, comme à son habitude, habillée d’un manteau noir, assis sur un banc, avait l’air pensif; Attendant un nommé Hyuk.


@Hyuk Yeong-Gi

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Mer 25 Mar 2020 - 14:55
C’était dans le contrat : suivre gentiment les règles, le cheminement vers un entraînement rigoureux.

Tu ne peux pas réussir sans ça qu’elle disait.

Elle m’avait aussi arrangé une rencontre avec un autre gars de Kumo. Un de ses larbins encore ? Difficile à dire, même si cette créature étrange jouait la carte de la bienveillance en me sortant de taule, quelque chose clochait avec elle. Elle puait l’embrouille à plein nez et je ne serais pas surpris d’apprendre qu’elle l’aurait mis à l’envers à d’autres gens que moi en profitant de la situation.

Puis les mecs, est-ce qu’on en parle des horaires à Kumo pour les rencarts ?!!

Comment ça se passe là ?

Sérieusement…

Et je ne vous faisais même pas encore part de la dégaine du gars.

OK, c’était un guet-apens vers un assassin. Je l’aurais bien mérité en y réfléchissant bien.
J’aurais dû m’en douter !

Sinon, pourquoi il planquait sa face ? Ah moins qu’il avait aussi sale gueule que moi.
Ah possible ! Dans ce cas, me voilà avec le premier truc familier que j’aurais à Kumo.

“ Salut mec, vu qu’il n’y a que nous, je suppose que tu es le gars qui doit me montrer deux trois trucs ce soir. C'est l'heure où je me couche d'habitude...”


Parce qu'on est d'accord, qu'à cette heure, il faisait encore nuit... C'était donc le mec dont l’autre tarée me parlait. À vue de nez comme ça, cela promettait d’être gai cette rencontre.
Est-ce que c’était trop tôt pour lui demander s’il s’était fait entuber lui aussi ?

“ Toi aussi la vieille te l’a mise profond ? “


À quoi bon se poser la question, ma langue avait toujours été plus agile et rapide que mon cerveau…
Reste à voir comment il allait interpréter ça. C’était glauque par ici, un temps de merde en prime pour ne pas arranger les choses.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Mer 25 Mar 2020 - 15:46
Assez rapidement, une personne vint l’interrompre dans ses pensées. il avait une manière bien spéciale à lui de parler ce qui donna à Atorasu une petite idée du personnage qui était en face de lui. Il se leva sans trop se précipiter, il s'avérait que le garçon se couchait à l’heure à laquelle ils faisaient l'entraînement. D’un ton monocorde et placide, le Ji-Ongu se présenta rapidement et engagea la discussion :

- Bonjour. Oui, c’est bien moi qui dois t’apprendre une technique aujourd’hui. Tu m’excuseras de l’heure, mais, pour nous, l'avenir appartient à ceux qui se lèvent à l'heure où tu te couches. Casser ta zone de confort, te feras le plus grand bien.

Et alors qu’il avait finit de parler, il fit signe avec sa main gantelée de le suivre. Le garçon parla d’une femme qui aurait entubée lui et Atorasu.. “ Comment ça ?” demanda l’enseignant en marchant en direction du meilleur endroit pour s'entraîner. “ Je ne vois pas de quoi tu parles. Je reçois mes missions directement chez moi par lettre. Ne sachant pas qui me les envoie. Si cela est intéressant, dis m’en plus sur cette vieille femme.”

Il s’arrêta sous un arbre qui se trouvait toujours sur le terrain d'entraînement, c’était ici que certain méditait, ou faisait du yoga pour se recentrer sur eux même et ça allait être ici que tout l'entraînement allait se passer. Atorasu composa un mudrâ et deux clones de lui apparurent.

- Voilà ce que tu vas savoir faire aujourd’hui…




Dernière édition par Ji-ongu Atorasu le Mer 25 Mar 2020 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Mer 25 Mar 2020 - 16:26
Aucun signal de danger pour le moment. Il paraissait même presque sympa.

“ Ouais, à chacun ses petites habitudes ah ah ! “


On n’avait pas tous eu la même vie, heureusement d’ailleurs. Les petits brigands de bas étage n’opéraient pas la journée en général, donc ce gars-là était loin de ma catégorie de vaurien. Il ne semblait pas plus renseigné sur la bique ou alors c’était un comédien plutôt doué. Était-ce réellement important au fond ?

“ Non rien laisse tomber. Je pensais que tu connaissais ma tutrice personnellement. Elle a surement banqué pour un service… “


Qu’elle allait ajouter à ma note de frais de vie à lui rembourser d’ici que le contrat soit rempli. Autant dire que je ferais mieux de ne pas trop lambiner pour passer les étapes et en finir avec cette histoire le plus vite possible. C’était donc plutôt motivé que je lui emboitais le pas, ceci dit, pas pour aller très loin. Sous un arbre, je restais dubitatif quand au programme…

“ Des clones c’est ça ? “


Donc du nin. Génial, si encore il m’avait fait me servir de mes poings, j’aurais été déjà plus à l’aise, le ninjutsu était plutôt récent pour moi. Il ne pensait pas si bien dire en me sortant de ma zone de confort.

“ Alors il faut que je te prévienne… Je préfère mes poings aux tours de passe-passe. “


Toutefois je savais faire un clone basique, il me ressemble, mais ne sert à rien. Un coup il partait en fumée. Bon autant commencer par ça et lui montrait. Quelques mudras et un peu de fumée, voilà la “bête”. Un double basique comme je disais.

“ Voilà quoi…”


Mon petit doigt me dictait déjà que ce n’était pas ce qu’il attendait.

“ Je parie que les tiens me réservent une petite surprise, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Mer 25 Mar 2020 - 17:52
Atorasu ne comprenait strictement rien à ce que disait son élève du jour. Mais d’après ce qu’il entendait, le garçon n’avait ni l’air de vivre avec ses parents et n’avait pas l’air non plus de gérer son emploi du temps comme il le voulait. C’était bizarre la manière dont il vivait, mais rien était sûre, Atorasu ne faisait que tirer des hypothèses et peut-être hâtives.

- Il faut croire que ta tutrice à l’air d’être un vrai chien. Dit il, sans changer l'intonation de sa voix et sans bouger d’un seul poil. Non, je connais pas personnellement ta tutrice. Si tu veux tout savoir je reçois mes missions de la part du centre qui me convoque ou qui m’envois des épîtres. Dans ton cas, on dirait bien que ta fameuse tutrice est demandé un enseignant pour toi, et le voilà…

Ne voyant que le bas du corps de chaques personne, il regarda, de quoi il était capable. Un clone sans, moue et inutile, voilà ce qu’il constata. Il s’approcha du clone, le toucha et voilà que celui-ci partit immédiatement en fumé.

- Ce n’est pas ceux à quoi je m’attendais… D’ailleur, je m’attendais à rien venant de toi. C’est déjà un bon début, sache le. Tu as peut être déjà fait 50% du chemin. Dis toi que certains doivent faire apparaître un clone puis le faire tenir. Toi tu devras juste l’affermir. Il se dirigea vers l’un de ses clones. Tu vois, mon clone ne disparaît pas juste en le touchant. Il toucha son clone plus ou moins fort. En revanche si je le frappe... Il donna un coup de poing à son clone qui disparut immédiatement. Atorasu prit un revers dans l’endroit où il donna le coup au clone. Tu vois ça… C’est une partie importante du clone, il faudra que tu saches doser, chaque techniques que tu feras avec un clone, tu ne le sentiras pas toute suite, en revanche dès qu’il disparaît, tu reprends tout d’un coup. Le clone est élément important en combat, comprends le ça. Ca trouve un panel de technique presque infini, un panel de stratégie aussi. “A chaque destruction d'un clone, celui-ci rapport tout l'expérience à son utilisateur.”. Comprends le et apprends le. Je ne souhaite vraiment pas que tu meurs en combat par ma faute à cause d’une mauvaise gestion de chakra et de clone. Ne serait il pas possible que tu répétes la phrase s'il te plait ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Mer 25 Mar 2020 - 20:24
Même si le terme de chien m’avait décroché un sourire, je m’étais retenu d’ouvertement lui faire part de ma satisfaction.

“ Disons que c’est compliqué entre nous. Mais c’est toujours moins pire qu’avec les matons. “


Encore une fois, ma pensée avait filé plus vite que je ne le voudrais d’entre mes lèvres, peu importe, le jargon n’était pas forcément très répandu et il était déjà temps de grimacer en le voyant balayer mon clone. Bon en même temps, je ne m’attendais pas à grand-chose sur ma performance. Pourtant c’était une sensation étrangement agréable pour une fois d’entendre autre chose que des reproches… Non, je pensais bien qu’il m’offrait des encouragements.

Et en y repensant, c’est le souvenir le plus lointain que j’en ai concernant ces choses-là.

“ Ah ah ! Si tu le dis. C’est toujours ça de pris. Je suis moins pire que je le pensais alors ! “


Constatation du jour : Les ninjas de Kumo sont plutôt organisés en fait.
Comment ils se sont débrouillés pour se faire annexer ?

Un mystère. J’étais encore dans ma cambrousse à ce moment-là, loin, très loin de leurs histoires de shinobis et de guerre de pouvoir…
Mais j’avais l’intuition qu’on allait très vite me mettre au parfum, rien que déjà avec le deal de l’autre folle.
On en était où ? Je devrais rester concentré au lieu de penser à toutes ces bêtises…

“ OK ! À chaque fois qu’un de mes clones est détruit, il me transfère son expérience.”


C’était pas tout à fait la même phrase qu’il voulait, mais il me semblait avoir compris où il voulait en venir.

“ Donc en gros mec, t’es en train de me dire que si je fais des clones même pendant mes entraînements, je pourrais récupérer leur pratique pour ma paume ? “


Élément super motivant pour un novice comme moi qui avait un long, long chemin à rattraper dans le sprint. Ce gars-là était peut-être entrain de me filer les clés de ma porte de sortie vis-à-vis de toutes mes emmerdes actuelles…

“ Du coup, ils vont me filer leur fatigue aussi… Ou leur douleur ? Aie Aie ! C’est à double tranchant ton truc. “


Mais tellement tentant. Tant que je n’avais pas résisté à directement retenter l’expérience avec plus de consistance dans le nouveau clone. Déjà faudrait que j’arrive à en faire un correct, puis je penserais à en faire deux comme lui…

“ Et quand ils font des jutsus, d’où ils tirent le chakra ? Genre ils ont une réserve limitée ?! ”


Désolé Bro’... En plus de devoir y aller mollo, il se collait mes questions à la con en bonus...
Ce qui me faisait penser soudainement !

D'ailleurs moi c'est Nols ! Et toi, tu te fais appeler comment ? "
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 7:10
- Les matons ? Ta tutrice travail dans une prison ?

Que voulait-il dire par maton ? Sur le coup Atorasu s’inquiétait pas plus que ça, peut-être que le garçon habitait à côté d’une prison où à l’intérieur. En tout cas, celui-ci avait une relation très compliquée avec sa tutrice qui par apparence avait l’air son seul et unique parent. Peut-être que ce garçon se retrouvait dans le même cas qu’Atorasu et d’ailleurs, il lui en fit part.

- Tu sais, moi aussi je vis avec ma “tutrice”, en réalité c’est le majordome de ma maison, mais depuis quelques problèmes que tu dois être au courant par rapport à cette ville, ce vieil homme et la seule personne sur qui je peux compter… Après, je ne sais pas comment tu t’entends avec tutrice, comment tu la vois, mais sache que quand on n'a plus rien, et que le monde s’écroule sur le seul petit poids que peuvent porter tes épaules… Je peux promettre que parfois, c’est la seul personne qui pourra t’aider.

Ayant pour but premier d’essayer de rassurer le jeune homme en face de lui, il a plutôt fini par décrire un fragment de sa vie. Une description de sa vie qui avait l’air de plutôt concordait avec du garçon à la peau noire sur certains point. En l’écoutant, Atorasu avait l’air d’avoir décroché une petite joie, un petit sourire, un petit rire dans la vie du petit garçon tout simplement en l’exhortant. Un compliment sincère n’a jamais été de refus de quelconque humain sur terre.

- Bien sûre. Il ne faut pas que tu t’en fasses. Pour renforcer tes clones il va juste falloire prolonger ce que tu as fait pour réussir à faire ce clone : Dans mon cas c’est de la méditation, seulement avec de la méditation et un peu d’entrainement j’ai sû faire mes clones.

Le garçon répéta sans problème ce que lui disait son enseignant de la journée.Un petit ”Super” sortit de la bouche du professeur et il était loin d’être une personne qui voulait qu’on le suive à la trace, qu’il le mette à sa sauce était sûrement le meilleur moyen pour qu’il retienne cette phrase.

- Exactement, avec un clone, tu apprends plus vite, distraire, attaquer, surprendre... Tu peux tous faire avec un clone. Ne vois pas ça comme … Arg… Immole-moi cette notion “d'inconvénient” pour cette technique et pour moi s’il te plaît. Le coup-de-poing était une image, si un de tes adversaires plante son arme dans ton clone, tu ne vas pas ressentir le sabre dans ton corps… Je t’ai peut-être embrouillé. Il passa sa main dans sa capuche pour se gratter l’arrière de la tête, il avait l’air bien embêté. Retiens juste ça… Tu récupères l'expérience énergétique, chakra et non physique.

S’en était pas finit des question, d’où venait le chakra… Atorasu, à l’aveugle pointa la poitrine de son élève.

- Elle vient de là. Dis toi qu'un clone c'est comme un compteur et dès que celui-ci s'arrête, les impots tombent Il n'avait pas de meilleur exemple. Puis le garçon se présenta sous le nom de “Nol’s” alors que son véritable nom “Hyuk Yeong-Gi” était écrit sur l’épître qui lui a été donnée et ça devait être la même chose pour lui normalement, preuve que la lettre n’est pas passé entre ses mains. Atorasu. Ji-Ongu Atorasu. Enchanté Nol's.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Jeu 26 Mar 2020 - 20:39
“ Ah… euh… Non pas vraiment, même si elle a la gueule de l’emploi… Enfin, plus ou moins ouais en fait. “


Merde, grillé. Il savait ce que c’était, mais peut-être avait-il la courtoisie de ne pas relever sur le détail. Tant mieux, je me voyais mal lui expliquer toute l’histoire sans qu’ensuite, il ne me voit pas d’un mauvais oeil. Surtout pas après qu’il m’ait révélé un “point commun” qui n’en était pas tellement un en fait là où il le pensait…

Mec, j’osais espérer que ton majordome était bienveillant avec toi…

J’aurais aimé avoir le même bail que le sien, donc je plussoyais sur ce qu’il me disait. Après tout fut un temps où le “Boss” jouait le même rôle que son majordome avec moi.

“ Ah ah, t’as pas trop tort là dessus dans la théorie. Dans la pratique, j’étais bien mieux tout seul ces cinq dernières années après que ma vieille m'ait laissé derrière elle, qu’avec cette sale folle sortie de nulle part. Bah enfin… Je suppose qu’on a que ce qu’on mérite… ”


Une histoire de karma comme dirait “Lolo”. J’avais tiré sur la corde qui m’avait décroché la poutre en pleine face après tout. La poutre de cinq tonnes, c’était ma tutrice en l'occurrence. Mais quand il me disait de ne pas m’en faire (même si ce n’était pas pour ça), j’avais bien envie de le croire. Par contre la méditation…?

Il avait sûrement pu remarquer à ma tronche que ce mot était un inconnu dans mon vocabulaire. Imaginez alors dans ma vie tout court !

Pourtant, à voir le côté serein et posé de mon professeur du jour, je commençais à penser que cela serait bien de m’y mettre. Un instant, il avait eu du mouvement sous sa capuche… d’ailleurs mec, pourquoi tu continuais à te planquer là-dessous ?... Et le ton changé de sa voix, m’avait fait virer vers une nouvelle pensée. Une qui se traduisait par un rire amusé.

“ Je vois, désolé ! Je ne suis pas une lumière ah ah ! Enfin si ! Mais qu’au sens littéraire du coup ah ah ! Je comprends souvent tout de travers, on n’arrête pas de me le dire : “ NOLS réfléchi avant de parler ! “ (il imitait une grosse voix faussement féminine) “


Plaisanterie à part, j’étais curieusement plutôt attentif à ses explications, ses astuces ne tombaient pas dans l’oreille d’un sourd. Le clone précédemment créé était accroupi depuis un petit temps, plutôt calme si on le comparait à moi, son créateur; il semblait se concentrer lui-même sur la création d’un clone mieux réalisé…

D'ailleurs c’était possible ça ?

“ Enchanté Atorasu ! Je vais t’appeler Ato’, je préfère les appellations courtes ah ah ! Sans indiscrétion, tu viens d’où ? C’est la première fois que j’entends un nom qui à une sonorité proche du mien… “


C’était bien beau de faire la causette, mais fallait pas non plus que je vienne à bout de sa patience en lambinant. Alors tout en taillant la bavette, je m’évertuais à tenter de faire un second clone, un que j’enverrais s'entraîner sur la pratique aussi… Avant de les détruire pour récupérer le fruit du travail.

Eh eh malin le Nols ou bien ?

“ Donc si je fais pratiquer mon clone en même temps que moi… j’ai qu’à le détruire pour cumuler plus de temps sur l’exercice c’est bien ça ?”
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Ven 27 Mar 2020 - 8:20
- Je vois. Je comprends mieux son caractère alors.

Même s’il posait quelques questions pour pas que l'entraînement soit trop “mort”, la curiosité n’avait jamais été un réel défaut d’Atorasu. Chercher plus loin sur le métier et la vie de sa tutrice. Néanmoins, son étudiant avait l’air d’hésiter avant de dire la vérité, ce qui titilla le Ji-Ongu, mais rien de bien important, il fit assez rapidement impasse sur ça, ce qui avait l’air de déstabiliser son élève, ça allait être sûrement mieux pour lui. “Ça restera entre nous, ne t’en fais pas” dit Atorasu de manière de rassurante. En écoutant l’histoire de son élève, il comprit bien vite que sa mère l’avait lâchée, et sa tutrice le récupéra 5 ans après, mais… “Que faisait-il pendant ces 5 ans ?” se demanda l’homme de fil, était-il avec son père ? Si c’était le cas, il aurait déjà mentionné. “Était-il seul seul ?”, est-ce possible de l’être à cet âge ? “ Non”, après… Qui sait ?

- Si on a tout ce que l’on mérite, la vie a pris de l’avance sur moi. Il ne faut pas voir ça comme ça. Vois plutôt ça comme une épreuve que te fait la vie. Car c’est bien triste, mais celle-ci ne veut pas de personne qui ne sachant pas supporter son poids. “Si tu n’as rien à faire dans ce bas monde, autant que tu partes” pourrait-elle te dire. Un jour ou l’autre p'tit, tu seras récompensé pour la tolérance dont tu fais preuve face à cette entité. Crois-moi.

Il avait l’air convaincant et de savoir de quoi il parlait. En prononçant ces mots, il avait repris sous son ton habituel une voix monocorde et placide. L’imitation qu’avait faite ce garçon un sourire intérieur s'était dessiné, mais aucun symptôme de ce sourie pouvait se faire ressentir, voire ou entendre par le garçon. La première image que l’élève transmit de lui était totalement différente de celle que se faisait l’enseignant maintenant, à cet instant, Atorasu se rappela d’une mission qu’il avait réalisé y a très peu de temps de cela. Nol’s était la parfaite continuation des enfants qu’Atorasu avait rencontré. Des enfants pouvant déborder de joie et de bonheur... Juste qu’ils avaient pas les conditions pour.

- Ce n'est pas compliqué Nol. La méditation est une pratique très répandue chez les ninjas… Normalement. Il s'assit auprès de l’arbre en position lotus, la position pouvait peut-être lui rappelait certaines choses. Tu t'assois, tu fermes les yeux et tu te concentres sur ta respiration. Il fit un exemple sur quelques cycles respiratoires prononçaient avant de s’arrêter et de se relever. Elle permet de te concentrer ainsi que “de faire le vide”. C’est un moment où tu te retrouves face à toi-même. Concentration, bien-être, reconnexion avec tes émotions et relaxant ; voilà l'utilité de ce “truc”. Au début, c'est compliqué, j’en suis conscient. Tu penses à beaucoup de choses, peut-être trop, mais avec le temps ça viendra. Pour moi ce n'est pas compliqué de “faire le vide”, mais pour une personne qui a commencé, 15 minutes est peut-être le temps qu’il faudra pour ressentir rien qu’un aperçu de cet “effet”.

Après avoir expliqué les bienfaits et l'utilité de la méditation, Atorasu acquiesça pour confirmer la question du garçon et raconta rapidement d’où il venait, qu’il était natif de Kumo et que sa famille entière vivait ici depuis plusieurs décennies, qu’il avait une maison à quelques pâtés de maisons. Il parlait énormément mais n'avançait pas tant que ça, le Ji-Ongu décida de prendre les choses en mains et de proposer quelques choses au jeune homme :

- Bien faut qu’on s’y mette. Tu as toutes les clés en mains, reste plus cas savoir comment les utilisaient. Propose moi un plan pour réussir à atteindre cet objectif : Le clonage.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Ven 27 Mar 2020 - 17:41
Pour tout avouer, ce jour-là précisément, ce qu’il avait tenté de m’expliquer sur la vie, je n’en avais pas capté la moitié de la subtilité. Trop fougueux pour m’y attardait en vrai, c’était que son exposition de la méthode des clones était pour moi plus intéressante que philosopher. C’était comme la méditation, ou la réflexion : Pas mon fort. Mais encore une fois, je voulais le croire, il avait l’air de bonne foi et un peu de “lumière” sur ma route n’était pas de refus. Surtout d’un gars aussi similaire à sa façon… étrangement, même nos origines se rejoignaient.

“ Si tu le dis… Je vais prendre mon mal en patience ! ”


Et il allait visiblement m’en falloir. C’était au final l’exercice premier qui allait de pair avec la méditation et pour se faire, j’allais devoir appliquer ce qu’il me disait.

“ Un plan ? “


C’était la première fois qu’on parlait d’un plan pour m’exercer. Généralement, j’étais plus à l’écoute ou l’élaboration d’un plan foireux… Ou douteux.

Mais il attendait clairement un retour.

Connecte tes neurones Nonols !

“ Euh… bah… euh… Je vais essayer ton truc de la méditation déjà non ? Avec mon clone, puis un autre… Si je prends le raisonnement en compte, s’ils “disparaissent" au bout de cinq minutes de méditation… J’en serais à quinze minutes de concentration avec le cumul ? Donc je gagne dix minutes sur mon entrainement à chaque fois pour me concentrer et essayer de faire la tech… environ quoi… On va se baser sur ta moyenne. “


Bon ou ? S’il me mettait un stop, c’était que je n’avais rien compris à l’affaire. Et s’il ne m’en mettait pas pour me laisser apprendre de mon erreur, c’était de bonne guerre. Dans tous les cas, en réalité, je ne lui donnais plus réellement le choix en fonçant tête baissée pour tester mon “plan” d’action.

Un clone de plus, trois Nols sous cet arbre en tailleur, certains pourraient faire des cauchemars à cette vision. Le calme s’était instantanément installé. Au début, le contrôle de la respiration de mes homologues m’avait perturbé, mais très vite, ces dernières s'étaient synchronisées. Cinq minutes s’écoulaient et comme prévu, le duo d’assistants disparaissait en fumée.

C’était alors difficile de décrire cette sensation “d’assimilation” dont il venait de me parler. Mais une chose était sûre, rien ne valait de l’expérimenter. Et effectivement, mieux se recentrer sur un seul objectif en occultant le reste du monde était plutôt efficace. C’était plus facile de concentrer son chakra ou plutôt son dosage en le sentant presque à travers soi… Du moins c’était la même sensation.

Et peut-être trop impatient ou alors carrément porté par l’élan, je m’étais redressé pour joindre mes mains sur des mudras.

Sous l’écran de fumée à la suite du jutsu, deux doubles…

Y a plus qu'à tester... T'en pense quoi ! "


C’était en soi une réussite d’avoir pu doubler l’effectif en une seule tech. Restait à voir ce que ça valait, j’avais appliqué au mieux tout ce qu’il venait de m’enseigner. Tant que la base y était, je n’aurais qu’à pratiquer par la suite pour maîtriser le clonage.

Verdict sur la première impression : Ce mec-là était un bon pédagogue.

Même s’il jouait le mystérieux, le courant passait plutôt bien, il me semblait !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Sam 28 Mar 2020 - 8:32
Le garçon avait un minimum de volonté et ça, c’était bien pour l’avancée de leur entraînement. Atorasu était satisfait du travail qu’il fournissait avec Nol’s, n’étant pas un chunin ou un genin de haute renommé, il se découvrait un certain plaisir à enseigner les techniques qu’il avait lui-même apprises avec sa mère ou bien tout seul. Voire une personne progressée grâce à ses propres conseils, au fond, cela le satisfaisait.

Rapidement, le garçon pondit un plan. Le plan montra rapidement qu”Il n’a rien compris” à ce que lui avait expliqué Atorasu. L’expérience se cumule, mais pas les minutes de méditation. Si trois clones créent font chacun 5 minutes de méditation, Nol’s en détruisant ses clones aurait l’équivalence d’avoir médité 3 fois pendants 5 minutes. Or, pour un débutant, 5 minutes de méditation servaient à quelque chose, mais n’étaient rien comparées à ce qu’il pouvait gagner en 15 minutes de méditation. Atorasu ne dit rien et que même s’il aurait dit quelque chose, Nol’s sans même attendre un retour, se rua sur le schéma qu’il s’était fait dans sa tête. Il laissa son élève faire son plan. Il se mit assez loin de lui et observa ce qui se passait.

D’après lui, le plan était mauvais. Beaucoup trop mauvais. Le préambule de l'apprentissage était présent, était là, mais ni la forme, ni le fond était prêt. Bien qu’il ait laissé transparaître que “toutes les clés étaient entre ses mains, Atorasu s’attendait néanmoins à ce que Nol’s lui propose d'autres chemins pour arriver au clonage.

Atorasu, contraint de ne pas redresser la tête, ne regardait même pas l'entraînement de son élève, mais le clone, lui, restait proche pour donner quelques conseils dans certaines pratiques, tel que la position pour méditer ou le mudrâ à faire. Au bout d’un certain moment, Atorasu revint auprès du clone ainsi que de Nol’s qui fit apparaître deux clones. C’était déjà quelque chose, il ne pensait même qu’il pourrait arriver à ce stade.

- Ce que j’en pense ? J'en pense que c’est déjà un bon début. Essaie d’être concentré plus longtemps et la méditation est la clé d’une seule porte. Pas un passe-partout.


Et sans rajouter un seul mot, Atorasu repartit à sa place initiale, en voulant subtilement faire comprendre que la médiation était extrêmement importante, puisqu’il lui conseilla d’en faire plus longtemps, mais qu’elle n’était pas LA solution ultime pour réussir à faire le clonage.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Sam 28 Mar 2020 - 11:54
Un bon début ?!!

Cela ne sonnait pas vraiment comme une bonne chose…

Je m’étais peut-être emballé un peu trop vite. Après tout, c’était ma spécialité de foncer tête baissée et me prendre les murs en pleine face.

“ Ils ne sont pas assez consistants c’est ça ? “


Là-dessus, j’avais mis une pichenette à mon clone le plus proche et le constat était sans appel.

*pouf*

Un écran de fumée et l’un du duo de ma création s'évaporait lamentablement. Autant dire que la moue sur mon fascié avait du mal à se décrocher, mais qu’importe, ma face ne semblait pas intéressé mon professeur. Second revers, cette fois peut-être plus énervé et c’était le second clone qui disparaissait aussi pathétiquement. Est-ce que j’avais mal fait quelque chose ? Ou c’était mon plan qui était mauvais ?

J’aurais pu persévérer en renouvelant l’opération et les délais, mais le problème devenait alors ma réserve de chakra à l’origine de la technique.

“ C’est tout ? Tu ne veux pas me donner plus d’indications que ça ?! “


Fallait croire que non. Il n’avait pas l'air du genre à se complaire de la galère des autres, donc j’estimais qu’il me les avait déjà donnés. Soit je n’écoutais qu’à moitié. Soit je comprenais de travers. Sûrement les deux… Mais bon. Non pas sans souffler d’agacement, je m’étais de nouveau assis en tailleur, si de base la position était faite pour méditer, elle me servait alors plutôt à réflexionner.

La clé d’une porte ?

Est-ce que j’avais mélangé le côté carte “joker” du clonage avec la méditation qui permettait d’aider à l’obtenir ?

Mon cerveau était en ébullition, un mal de crâne commençait à venir à force d’essayer de réfléchir, mais bizarre, sans m’en rendre compte tout de suite, je venais d’apprendre à faire abstraction de l’environnement… C’était comme voir, mais sans s’attardait sur ce qui se passait devant moi. D’ordinaire, la moindre feuille planant ou le moindre insecte aurait capté mon attention. Alors que là, même si mon regard paraissait vide, je repassais toute la leçon dans ma tête pour trouver l’issue de cette impasse.

Il avait parlé de concentration… C’était peut-être la première étape que je venais d’atteindre en me posant pour réfléchir ou alors c’était l’inverse, il fallait arrêter de le faire ? Non, ensuite il avait dit d’être face à soi-même, c’était un peu ça de sonder son esprit non ? Pour le reste, j’aurais été tenté de dire qu’il faudrait repasser, mais c’était avant de réaliser que la pression que je m’étais mise était en train de s’estomper. Le brouillon de toutes ses informations s’ordonnait dans ma tête et ma respiration s’était régulée d’elle-même. En toute franchise, je n’aurais pas su dire combien de temps s’était écoulé alors, sa notion m’avait échappé, il n’y avait plus que mon objectif dans ma tête.

En y repensant, je me demandais encore pourquoi c’était si important pour moi de réussir cette technique ce jour-là, avec lui.

Puis l’évidence qui m’avait frappé en pleine gueule.

“ Je n’arriverais pas à apprendre à méditer ou faire une nouvelle technique en un seul jour ou une seule leçon… ”


Il fallait être réaliste, y avait sûrement des génies dans ce village ou ailleurs qui en étaient capables… Mais j’étais plus dans le panier des lambdas personnellement.

“ Ah ah, désolé, pourtant t’es doué pour expliquer, mais j’ai besoin d’apprendre un truc à la fois et de m’entraîner quelque temps là-dessus… Je ne veux pas te faire perdre ton temps pour rien. Voici mon nous veau plan, plus réaliste : je vais m’entraîner tous les jours à la méditation, à force de pratique, je vais y arriver. Et après ça je ferais la même chose pour la technique que tu m’as transmise. Je ne te dis pas que je vais venir demain te montrer que je l’ai acquise, mais je n’abandonnerais pas avant d’y être arrivé. ”


C’était juré mec, j’allais revenir le voir avec sa technique en main, à ma sauce en prime. C’était le minimum qu’il me semblait lui devoir après la patience dont il faisait preuve avec moi. j'allais commencer par prendre sa bonne habitude, m'y mettre tôt, aux aurores, dès demain matin... Et les jours qui suivraient.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Sam 28 Mar 2020 - 13:09
Très bien. Le petit n’avait rien compris et c’était en partie de sa faute. Il n’avait pas su expliquer les bonnes choses. “Le petit avec de la volonté mais ne persévérait pas” pensa l'enseignant sans idée négative sur Nol’s. Alors que celui-ci était venu proposer une solution, un silence régna sur le terrain. Les premières personnes commençaient à arriver et cela était un obstacle de plus pour l’apprentissage du petit qui se présenteait devant lui. En gardant le silence à la bouche, il fit un signe de tête à Nol’s pour le dire de le suivre. Il retournait à l'arbre. Sur le chemin, d’une voix profonde, il recommença à retrouver la parole.

- Dis-moi Nol’s. Le jour où tu feras face à ton pire adversaire, bien plus fort, plus rapide, celui qui est ravi de toute magnanimité, qui te tuera dès que l’occasion se présentera. Arrivé devant l’arbre, il s’interrompit sans transition pour lui dire de s’asseoir.Imagine, tu es à bout de forces, le corps couvert de sang, il te reste encore un peu chakra pour te battre, cet homme ne montre aucun signe de faiblesse et est prêt à te tuer à la moindre occasion. Est-ce que tu lui demandes de reporter le combat pour que tu l’écrases un autre jour ?

Ce n’était pas Atorasu qui parlait sur ces paroles. C'était sa mère. C’était singulier, mais la demande de reporter l'entraînement agaça légèrement l’enseignant. Peut-être que finalement ils n'étaient pas si similaires que ça…

Le clone d’Atorasu s’assit juste en face de son élève, les jambes croisées, les yeux fermés. “Fermes les yeux” demanda Atorasu à Nol’s. Le clone respirait fort même très fort, même peut être trop mais cela avait une visée, un but… Afin que Nol’s le suive dans sa respiration. “ Concentre-toi, sur ta respiration et seulement sur ça. Puis brusquement, il reprit une voix plus douce. Inspire. Prends conscience de celle-ci car c’est grâce à elle que tu es ici, avec moi, que tu peux parler, que tu peux pleurer, manger, sourire, courire, rigoler, Imagine là remplir tes poumons, ton corps, puis expire. Prends conscience de la personne que tu es, de chaque partie de ton corps. Recommence, encore et encore… Je sais bien, tout se bouscule dans ta petite tête Hyuk Yeong-Gi, alors, tu vas inspirer en deux temps où tu vas dire “Je vais” et en expirant, tu vas dire “y arriver”, le clone fit l’exemple pour que Nol’s le rejoigne et sur ces dernières paroles

La phrase qu’il lui avait donnée s'appeler un mantra, une phrase sur laquelle il fallait se focaliser pour éviter toute fébrilité qui viendrait perturber la pratique. La méditation dans le silence complet, avait beaucoup plus de vertu, mais les débutants ont souvent recours au “mantrâ” pour stabiliser le problème de la méditation : “ La pensée”. La pensée en ébullition totale lors de ce moment où la seule chose à qui tu fais face, c’est toi-même.
Les 20 minutes étaient passées et l'adolescent avait l’air d’être toujours en parfaite position.

Atorasu attendit patiemment le réveil de son élève qui avait l’air d’avoir chopé le fil mais en tant que débutant, il devrait lâcher dans très peu de temps.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Sam 28 Mar 2020 - 21:34

Qu’est-ce que je ferais devant un adversaire trop fort pour moi ? Je ne lui demanderais pas son avis au moment où je voudrais me barrer, avant d’être éclaté au sol de préférence. Je n’étais pas du genre “héros”, ni même réglo, ça non. Malgré tout et aussi merdique pouvait-elle être, je tenais à ma vie et je comptais bien tout faire pour la préserver. La preuve j’étais encore ici après tout. Néanmoins, je m’étais abstenu de tout commentaire. Mon plan n’avait pas l’air de lui plaire et il me le signifiait à sa façon…

Sans broncher je m’exécutais, non pas sans être un peu démotivé quant à la suite du programme. Mais encore une fois, c’était sous-estimé mon professeur, très vite il m’entrainait dans son élan, cela avant même que je n'avais réellement eu le temps de le comprendre.

Les minutes s'étaient écoulées, la sensation était différente de ce que j’avais imaginé atteindre plus tôt. À cet instant, je ne connaissais pas encore la notion de mantra, mais pourtant je la mettais en pratique instinctivement juste par mimétisme via Ato’ en me répétant sa phrase. Quoi qu’il en soit, passer un certain temps, j’avais atteint ma limite. Quelques gouttes de sueur perlaient sur mon visage, la fatigue se lisait, mais le but premier semblait trouver. Mon sensei du jour lui n’avait pas bougé d’un pouce, preuve qu’il avait une expertise que je mettrais du temps à obtenir… mais il ne semblait pas l’entendre ou alors avait-il plus foi en mes capacités que j’en avais moi-même ?

Et maintenant c’était le moment de tester la différence non ?

En me redressant, j’avais gardé ma concentration sur mon chakra, visualiser parfaitement ce que je voulais faire et comment dire, ma réserve de chakra ne me laissait le droit plus qu’à un seul essai. C’était le moment décisif, celui où la frustration allait régner quoiqu’il arriverait. Même si j’y arriverais, je serais incapable de recommencer tout de suite.

Les clones se présentaient à mes côtés.

“ Je pourrais rien faire de plus aujourd’hui ”

Mon clone quant à lui se lançait dans le test, c’est à dire : essayer une petite technique de mon répertoire, un simple projectile et c’était une réussite.

On ne pouvait pas forcer plus que cela sans me mettre Ko. Du moins, j’avais l’impression d’atteindre mes limites, il ne restait plus que son verdict...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Dim 29 Mar 2020 - 7:39
Atoraus regarda son élève, totalement transpirant et épuisé suite à la méditation qu’il avait fournie. C’était plutôt bizarre qu’une telle pratique qui a pour but de calmer et de recentrer, le rende autant fébrile. Atorasu commençait légèrement à s'inquiéter en voyant le garçon se relever, mais il ne fit pas part de ses doutes et de ses idées négatives qui le traversaient, alors tout simplement il tourna autour du jeune garçon en regardant, sa position, un mudrâ, essayer de démanteler une imperfection qui pourrait nuire à sa technique, de toute façon, à première vue, il n’y avait rien. De toute façon, ce n’était pas la position qui allait changer quelque chose dans un combat, mais durant l'entraînement si.

Nol’s n'avait plus de chakras, du moins trop peu pour la suite de l'entraînement qui devait lui être réservé. Se lancer était la meilleure chose à faire. Le petit avait raison sur une chose. C’était bien, c’était un bon début. Il se concentra. Atorasu récita toutes les étapes par lesquelles Yeong-Gi devait passer avant de lancer la technique. Une technique ne se joue pas seulement sur la force pure, ou la quantité de chakra qui était attribué à ninja. Non tout se jouait sur la concentration et la répétition de la technique qui était une étape fondamentale.

Les clones apparurent. Atorasu n’alla pas toute suite les regarder, car ils essayaient de faire une technique qu’ils réussirent avec succès. Il s’approcha doucement, et en toucha un avec sa main gantelée. R.A.S. le clone était intacte. Il appuya plus fort. *Pouf*

Le clone disparu. “L'entraînement est fini pour ce matin. C’est un très bon travail que tu as fait là p’tit. Les clones ne sont pas encore les meilleurs clones, mais après deux trois répétitions cela devrait aller. Reposes toi. C’est important. La voix d’Atorasu était redevenu comme au début de l'entraînement, il n’avait pas l’air mécontent de son élève loin de la même. Quand tu seras chez toi, Repenses à ce que tu as fait en méditant. Reprends la même respiration, essaye de retrouver cette sensation. Il prit un kunai dans sa main droite. Inspire. “Je vais”, Il s’approcha du lentement du petit. Expire.”Y arriver.”Il planta le kunai dans le clone qui disparu. Et tu lances ta technique. Ne forces pas si tu te sens pas de le faire aujourd’hui. Mais cet après-midi, tu auras ta technique si tu t’entraines un peu. Dit il de manière sûre de lui, même peut être trop sûre.

Il n’attendit pas une réponse du petit et lui fit un signe de la tête avant de partir en direction de la sortie. "Tu vas y arriver petit j'en suis sûre" lança une dernière fois. Atorasu avait l’air sûr de lui sur la réussite du petit après tout… C’est pas comme s’il avait feigné que Nol’s ne savait pas faire le Kage Bushin...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Hyuk Yeong-Gi
Hyuk Yeong-Gi

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi Empty
Dim 29 Mar 2020 - 16:40

Entraînement fini pour ce matin.

J’aurais dû être content en entendant ça, c’était ce que je voulais depuis un petit moment déjà.

Je me sentais fatigué, las.

Étrange alors qu’il m’avait vanté la sensation de bien-être qui venait avec la méditation.

Est-ce que quelque chose clochait chez moi ?

Quoi qu’il en soit, en l’écoutant et malgré ses paroles réconfortantes, je ne pouvais m’empêcher d’être acculé sous le poids de la déception. Je n’étais pas très endurant… ça je le savais déjà. Du moins quand il s’agissait d’user de son chakra. Cela avait toujours été un exercice compliqué. Me bagarrer à mains nues pendant des heures non en revanche. Je n’étais peut-être pas fait pour toutes ces choses du ninjutsu. C’était à se demander pourquoi les gens autour de moi avaient toujours insisté pour m’orienter là dessus. Ah oui encore cette histoire de don…
Je m’en serais passé de celui-là, il m’avait été définitivement trop cher payé, pour ce qu’il m’apportait en prime : un lot de problèmes permanents.

“ OK, très bien… Merci Ato’ ! Je vais aller manger un bout, faire une sieste, puis… “

Là dessus, il brisait le dernier clone et faisait son chemin. C’était logique, il n’allait pas rester tailler la bavette pour rien. Simplement alors, je lui avais fait un signe de la main, presque résigné à la laisser partir jusqu’à ce que des mots sortent de ma bouche presque tout seuls…

Attends Ato’ ! (Quelques pas empressés et il l’avait rattrapé) Laisse-moi au moins t’offrir un repas pour te remercier. Je ne te promets pas un truc luxueux, mais ça sera convivial ah ah !

Allez mec, on n’était pas obligé de ne se côtoyer que pour s’entraîner ! C’était vraiment trop triste de manger tout seul en plus. Puis cela serait un peu moyen d’en apprendre plus sur cet étrange personnage qu’il paraissait être. Qui sait, si je m’organisais bien, je pourrais maîtriser sa tech pour ce soir…

Bon on fait comme ça ! On se dit rendez-vous à vingt heures devant le grand marché ! Allez à ce soir !

Et avant même qu’il puisse répondre, j’avais pris la poudre d’escampette vers mon studio miteux pour y faire une sieste et manger un peu. En s'écrasant sur mon lit, je réalisais alors que j’avais fait une nuit blanche la vieille, c’était peut-être ce qui me rendait aussi mou… Quelques bribes de souvenirs de conseils d’Ato’ m’avaient alors bercé dans mes rêves…

Il était midi quand j’immergeais de ma sieste, difficile de dire au final si j’avais bien dormi ou non, mais en tout cas, je me sentais en forme et après avoir avalé quelques restes qui trainaient par là, j’étais reparti pour m’entraîner. Un jour on m’avait dit que rêver de quelque chose était une forme d’apprentissage, ça devait plus ou moins être vrai, car j’avais l’impression d’attendre mon professeur à côté de moi tandis que je tentais de mettre en application tout ce qu’il m’avait enseigné. Au début, j’avais essayé de me concentrer sur la médiation… Mais l’évidence était que ce truc n’était pas fait pour moi. Alors j’allais retourner sur ma méthode maintenant que la sienne m’avait montré le mécanisme de la technique de clonage. C’est à dire répété bêtement l’opération jusqu’à y arriver.

Après l’avoir réussi une fois, il était plus facile de se concentrer sur le mécanisme. Dans mon petit cocon, bien que peu reluisant, j’avais alors répété les mudras, le mantra, le flux de chakra nécessaire. Visualiser l’objectif pour l'exécuter. Le nouveau de clone après quelques tests était un franc succès. Voilà qui m’encourageait à user plus de chakra dans la tâche. Au passage, n’oubliant l’enseignement du maître en la matière, j’en avais profité pour les envoyer lire la pile de bouquins que je n’avais jamais ouverts. Des ouvrages sur le ninjutsu et autre que “Lolo” avait mis à ma disposition pour que je lui fasse moins honte.

Toute l’après-midi se rythmait alors à la création de clones et l’étude sur laquelle il s’appliquait. Quand la fin de journée arrivait enfin, effectivement, comme il l’avait affirmé, toutes les connaissances accumulées c’était comme gravé dans mon esprit.

Trop génial !

J’allais gagner un temps fou avec ça !

Ne restaient plus que quelques entraînements au combat pour leur trouver une utilité dans une quelconque stratégie…

Aucun doute qu’ils en auraient.

20h00 le jour même.

Assis sur un muret, un de mes clones attendait la venue d’Ato’. Il avait pour consigne de l’escorter jusqu’à bord du lac, où un feu de camp improvisé faisait griller les poissons composant le dîner de fortune que j’avais attrapé avec mes clones d’entraînement. Pour se faire, il avait fallu me lier assez avec eux pour qu’ils puissent utiliser mes techniques, ce qui avait été l’étape la plus simple. Travailler sur leur résistance avait été plus compliqué, mais je ne pensais pas pouvoir faire mieux… Peut-être plus tard en améliorant la technique qui sait…

Il ne restait plus qu’à laisser Ato’ constater ça par lui-même. À condition qu’il daignât se déplacer jusqu’ici...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8809-hyuk-yeon-gi-alias-nols-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8921-hyuk-yeong-gi-dossier-shinobi#75126

Ressemblons-nous ∥ Hyuk Yeong-Gi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: